AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Caïn Tawdry
Le Monde de Dùralas a précisément 3255 jours !
Dùralas, le Mer 28 Sep 2022 - 4:09
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG S21FE 128Go 5G Graph
474 €
Voir le deal

 

 Until we meet again [PW Charlote]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102677/2677Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyMer 13 Avr 2022 - 21:24
Séparation du contenu
Fraîchement revenu de Wystéria, une nouvelle capacité en poche et un nouveau potentiel à découvrir et exploiter, Saigo faisait route, sans réellement se presser, vers Lédéhi. Il avait prévu d'y faire escale quelques jours, le temps de faire le point sur son prochain objectif. Le stryge noir sentait qu'il arrivait à la fin de sa quête. Il avait trouvé les quatre maîtres -bien que pour le dernier sur sa liste, il ne s'agissait que d'une tombe-, appris les quatre techniques de la Voie et se sentait désormais autant, voire même plus fort que lors de sa première vie. Après plusieurs années d'entraînement, de rigueur, d'obstacles et de percées sur la route de l'Exécuteur Parfait, l'Élu se retrouvait dans une situation vaguement familière, pour des raisons qui lui déplaisaient. Perdu dans ses pensées alors qu'il marchait sur la plage, une seule question trottait dans la tête du Parricide.

Et maintenant ?

Cette question, il se l'était déjà posée quelques semaines avant de mourir. Il était alors le Bras Droit de l'Ombre, Cavalier de Dame Fortune, venait d'accéder au Trône de Crânes pour devenir l'Exécuteur-en-Chef, avait remporté le Tournoi de BaldorHeim et s'était affirmé comme l'un, si ce n'était le meilleur duelliste de tout Dùralas. Il avait accompli ce qu'il pensait être sa destinée, atteint tout ses objectifs et s'était posé la question : et maintenant ?

Bien entendu, la quête nationale de son peuple ne s'achèverait pas tant qu'il resterait des stryges blancs foulant librement les terres de Dùralas. Mais seul, Saigo savait très bien qu'il ne pourrait pas accomplir ce dessein. Il aurait besoin de soutien, de la Tour Noire et d'ailleurs, pour enfin libérer le continent des immondices qui le peuplait. Contrairement à tout le reste, l'Exécuteur n'avait pas le contrôle sur ce projet là. Il ferait toujours sa part, tuerai chaque stryge blanc qui croiserait sa route, mais il ne pouvait pas forcer les portes de la Tour Blanche et massacrer hommes, femmes et enfants seul.

Perdu dans ses pensées, Saigo avançait le long du littoral lorsqu'il atteignit un petit village côtier. Des comme ça, il y en avait des dizaines sur la côte. Mais celui-ci sortait du lot, non pas par son architecture, un train de vie un peu meilleur ou tout autre artifice. Ce qui rendait ce ridicule amas de cabanes difformes digne d'intérêt, c'était le bateau amarré au ponton. Un navire qui n'était clairement pas à sa place, tant il était plus grand que le reste des habitations. Plus important encore, l'Exécuteur avait comme une impression de déjà vu.

Sans presser le pas, l'Élu s'aventura dans le village, qui n'était finalement qu'un carrefour avec une demi-douzaine de cabanes autour. Des marins étaient attablés devant la petite auberge locale. Ça sentait le poisson pas frais, l'alcool bon marché et la sueur. Saigo toisait tout ce petit monde du regard, incertain quand à la raison qui le poussait à faire halte dans un trou à rat pareil.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 491
Expérience : 2661
Féminin Âge RP : 32

Politique : 72
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:

(Lucie, fille de Charlotte [Compagnon] +50% stats et effets [hors artefact et spécialisation])

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102490/2490Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2490/2490)
Vitesse: 45
Dégâts: 1735

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptySam 30 Avr 2022 - 16:33
Séparation du contenu
Les Pirates avaient, par nécessité, placés certains de leurs pions sur la longue plage des mers du Sud. Le clan skarnien Tripieriat, qui avait déjà prouvé son efficacité en Sitlantà, y était installé maintenant depuis plusieurs années. Malgré l'adversité, quelques petits villages côtiers avaient réussit à résister à l'envahisseur. Parfois par chance, parfois par bravoure, ces petites poches de résistance épongeaient une partie de l'avancée skarnienne sans qu'il n'en coûte beaucoup aux Pirates qui redoutaient leur arrivée à Ishtar. C'est sur cet échiquier morbide, où la survie des uns profitait à la tranquillité des autres, que la peu recommandable Charlotte Roseline se voyait placée, s'imaginant déjà reine malgré ses attitudes cavalières.

- Où est-ce qu'on pose ça?

- Pose ça là où tu veux, tu risques pas d'déclencher un accident ici... Qu'est-ce que c'est qu'ce trou à rats dans l'quel on s'est encore fourré...

La matriarche avait perdu sa bonne humeur en découvrant le village. Tout en celui-ci la répugnait. De l'odeur à l'architecture, des habitants jusqu'à leurs vêtements. Il y'avait pour elle comme un gout de dépérissement dans l'air. Ce petit village, reclus sur lui même, représentait l'exacte opposé de toutes les inspirations de la matriarche.

- Haut les coeurs, mère, cela nous fera des vacances... Répondit Lucie à sa capitaine qui maugréait.

La jeune fille était ronde comme un boulet de canon, le ventre bombé par l'enfant qui devait naître sous peu. Un peu pâlotte mais souriante, celle-ci était contente de retrouver la terre ferme du fait de ses divers désagréments maternels.

- Qu'on apporte un reposoir pour ma fille! Vous n'allez tout de même pas laisser une jeune mère dans pareille position?!

- Euh... Oui m'dame, on vous apporte ça tout de suite! Francis ramène donc ta chaise par ici!

- Celle en osier ou celle en boué? Demanda le pauvre homme qui ne possédait que deux chaises.

- Celle en osier!

- L'ont pas intérêt à m'l'a brisé!

- Oh la ferme Francis! 'Sont d'jà bien braves d'nous donné un coup d'main!

Charlotte souffla, épuisée d'avance de la journée qui l'attendait et qui ne faisait que commencé.

--------------------------------------------------------------------------

Plus tard dans la journée, alors que les villageois avaient été armés et préparés, Charlotte s'était permis de prendre une pause en compagnie de Lucie pendant que l'équipage se préparait à lever l'ancre. Face à la mer, les deux femmes dégustait silencieusement vin et jus, profitant du moment de calme qui leur était octroyer. Un peu plus loin dans le village, on pouvait entendre Francis qui se plaignait de n'avoir plus nul part où s'asseoir.

- Mère?... Demanda timidement Lucie en rompant le silence.

- Quoi?! Qu'est-ce que c'est qu'ce ton là? En v'là une qui a un service à m'demander!...

- Et bien... Un peu de calme de temps en temps ne fait pas de mal... Et, dit-elle en frottant son ventre, je ne me sens pas de reprendre la mer tout de suite. Peut-être pourrions nous rester un peu...

- Mais...

- Et Berthe s'occupera des livraisons restantes...

- Oui mais...

- Et puis, elle nous reprendra au retour...

Charlotte maugréa entre ses dents. Elle ne supportait habituellement pas de laisser lui échapper le dernier mot, mais la partie d'Amélia qui restait en elle avait sut la convaincre d'être plus aimable sur la grossesse de la jeune fille que ce que la tradition familiale ne le voulait bien.

- Bien, j'imagine qu'on peut s'permettre un ou deux jours de repos dans ces cas là...

Lucie se leva difficilement de sa chaise, réjouie par la nouvelle, et vint déposer un baiser sur la joue de la matriarche.

- Merci mamie!

- Mamie... J't'en foutrais! Appel moi encore une fois comme ça et...

- Oh! Mais, ne serait-ce pas...

La jeune fille n'arrivait plus à mettre un nom sur le stryge qu'elle venait de repérer. Charlotte se retourna et fut surpris de retrouver ce jeune fou dans les parages.

- Et, mais! Mais c'est l'autre là!

La matriarche se leva avant d'ordonner à sa fille :

- Attends moi ici, et dis aux autres de nous récupérer sur le r'tour!

Charlotte n'avait pas bien l'habitude de fréquenter les stryges-noirs, ceux-ci ayant la réputation d'être des assassins aux moeurs dégénérées, et encore moins les gens qui semblaient avoir la poisse. Mais celui-ci l'avait sortit d'un nid de serpents au prix de sa propre sécurité et, niveau chance, son malheur avait largement participé à la richesse des Roselines, les arbalètes faites avec les collerettes de cobra s'étant revendu à prix d'or. Le stryge-noirs en question semblait se diriger du côté de l'unique auberge du village lorsque la matriarche, à mi-chemin, lui cria après.

- Hey! Hey toi là, le stryge-noir!

Charlotte, continuant son chemin, vit l'homme se retourner.

- On n'se souvient pas celle qui t'a sauver les fesses?! Mh! Tu parles d'une r'connaissance... Qu'est-ce que tu fous dans l'coin dit moi?




Until we meet again [PW Charlote] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102677/2677Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyLun 2 Mai 2022 - 17:44
Séparation du contenu
En plus des odeurs inhérentes à un village de pêcheurs probablement consanguins, l'air était chargé d'une certaine tension. En observant plus attentivement les locaux, Saigo remarqua rapidement que tout ce petit monde était armé et semblait sur ses gardes. Était-ce son arrivée qui mettait la population sur le qui-vive ? Ou interrompait-il autre chose ? Au vu de l'équipement arboré aux ceintures de certains villageois, ils n'organisaient pas une grande chasse au baleineau.

C'était bien dommage la chair était délicieuse et ça se conservait super bien.

Alors qu'il s'avançait vers l'auberge avec dans l'idée de se prendre une bière et de tabasser le visage du premier rigolo qui le regarderait de travers, l'Exécuteur fut interpellé par une voix féminine. Il avait perçu un premier éclat de voix, sur sa droite, un instant plus tôt, sans y prêter attention. Dans ce genre de village, l'animation sur les ports, aussi petits soient-ils, était quasiment constante et il n'était pas rare d'entendre des gens s'engueuler. Mais la deuxième personne s'adressait très clairement à lui.

La femme qui s'approchait lui était en effet vaguement familière. Ils s'étaient rencontrés dans le même secteur plusieurs mois auparavant, combattant ensemble des cobras et autre joyeusetés. Des requins ? Des scorpions ? L'Élu ne s'en rappelait pas. En fait, c'était la totalité de la fin de journée qui était floue dans son esprit. Ce n'est que lorsque celle qui avait probablement un peu d'autorité dans le coin lui rappela l'avoir « sauvé » que Saigo parvint à assembler les pièces du puzzle.

Je me souviens de toi... ton gars était passé par-dessus bord. Puis j'avais dû te protéger de la faune locale pendant le reste de l'après-midi, t'étais pas foutu de te servir correctement de tes jouets. Le reste de ton équipage m'a tiré dessus aussi.

Il haussa les épaules. Ça ressemblait bien à un jeudi normal.

Donc bon... la reconnaissance, ça marche dans les deux sens, petite. Et visiblement, on est deux à avoir oublié le nom de notre « sauveur ».

Même si le ton employé par le stryge noir était naturellement froid, il n'avait pas spécialement de ressentiment envers la navigatrice. Avec l'adrénaline du combat, ils avaient fait ce qu'ils avaient à faire et étaient repartis chacun de leur côté. Si recroiser la capitaine d'un navire sur la côte n'avait rien de surprenant, la présence de Saigo si loin de la Tour Noire pouvait légitimement poser question. La volonté du Parricide à y répondre... c'était une autre paire de manche.

Peu importe ce que je fais ici. Ça faisait plus mystérieux que d'avouer qu'il déambulait au hasard sans trop savoir quoi faire. Manifestement, il n'y a pas que de la pêche dans le coin. Donc soit je dérange, soit cette petite escouade n'attendait plus que moi. Auquel cas... Il marqua une pause, faisant craquer ses poings et sa nuque. Vous êtes loin d'avoir ce qu'il faut pour me tuer.

Saigo avait toujours vécu parmi des guerriers, des tueurs, bref, des vrais durs. L'inexpérience de la plupart des villageois se sentait à des kilomètres. Ces gens-là pouvaient avoir les meilleures lames en main, recevoir un entraînement intensif, suivre une stratégie bien établie... il n'avait pas l'estomac suffisamment accroché pour tuer un autre homme. Pourtant, l'Exécuteur ne se mettait pas en garde et n'affichait pas le moindre signe d'inquiétude.

Mais bon, si c'est bien moi que tu attendais, j'imagine que tu ne serais pas venue t'exposer jusqu'à moi pour taper un brin de causette. Alors dis-moi, pourquoi tout ce petit monde semble se préparer à une bataille ?






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 491
Expérience : 2661
Féminin Âge RP : 32

Politique : 72
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:

(Lucie, fille de Charlotte [Compagnon] +50% stats et effets [hors artefact et spécialisation])

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102490/2490Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2490/2490)
Vitesse: 45
Dégâts: 1735

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyMar 17 Mai 2022 - 20:20
Séparation du contenu
Charlotte rigola grassement aux dires du stryge-noir, habituée aux piques que se renvoyaient sans cesse les pirates. Mais l'individu finit par paraitre sur la défensive, s'imaginant que la peuplade présente et elle-même étaient là pour lui faire la peau. Drôle d'idée selon Charlotte, mais un sentiment de méfiance naquit alors en elle. Qu'avait donc bien fait ce salopard pour être si sûr qu'on organise en son honneur un tel accueil?  Si Charlotte ne pouvait nier avoir fait de belles crasses au cours de ses vies, cela ne faisait, en réalité, qu'accentué sa paranoïa vis à vis d'autrui. Bien consciente des capacités du bonhomme, pour les avoir vu de son oeil, elle feinta :

- Soit pas si sûr de toi mon mignon, fit-elle en tapotant le bout de son doigt sur son oeil technophilique, le sourire aux lèvres, maman est plus en forme qu'la dernière fois!

Mais, apparemment, le stryge-noir avait vite fait de mettre de côté ses suspicions.

- Mais bon, si c'est bien moi que tu attendais, j'imagine que tu ne serais pas venue t'exposer jusqu'à moi pour taper un brin de causette.

- Bah ouais, t'imagines bien!...

- Alors dis-moi, pourquoi tout ce petit monde semble se préparer à une bataille ?

- Pour un mec qui m'semble passé son temps à s'balader sur la page, t'as pas bien l'air au courant! La vermine skarnienne a infesté les lieux, on estime qu'ils s'ront là d'ici une bonne semaine... En attendant, on donne un coup d'main aux braves gens, tu m'suis? Et après ça on trait'ra encore les pirates de bandits! Mahahah!

Charlotte se garda bien de préciser que ce village servirait de chair à canon pour éponger un tant soit peu l'avancée skarnienne vers Ishtar. L'heure n'était pas à semer le trouble dans le coeur des villageois qui avaient tout le loisir d'entendre leur conversation.

- Enfin, t'es pressé comme t'es là? Ca t'dit pas d'boire un canon avec nous en souvenir d'une belle aventure? T'as bien quelques horreur à oublier, non? Allez, j'connais ça va! LUCIE? LUCIE RAMÈNE TES MICHES A LA TAVERNE! ET PREND L'VIN AUSSI!

Hors de question pour la matriarche de boire la piquette qu'ils servaient dans ce bouiboui.

- Tu t'souviens d'Lucie?... Cette petite sotte s'est faite engrossé du côté d'l'oasis. J'espère bien, qu'elle va pas m'pondre un laideron. Une lignée ça s'entretiens! Enfin, comme elle est fatiguée d'son état, on va rester quelques jours dans l'coin, au calme. J'vais bien m'faire chier autrement dit...

Lucie, de son côté, était occupée à régler les derniers détails de leur séjour avec Berthe, la géante qui serait momentanément aux commandes du Ruby le temps de leur séjour, lorsqu'elle entendit sa mère beugler. Connaissant cette dernière, la jeune femme préférait être sûr que l'équipage n'oublie pas de leur laisser de quoi vivre confortablement en attendant leur retour. Une histoire de cinq à dix minutes.




Until we meet again [PW Charlote] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102677/2677Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyDim 22 Mai 2022 - 1:39
Séparation du contenu
Visiblement, les armes n'attendaient pas de se repaître du sang de Saigo. C'était... logique. Vaguement appréciable d'un côté, car le stryge noir n'avait pas oublié l'époque où les trois quarts des villages du continent voulaient sa peau. Plus d'une fois il avait été reçu avec des fourches et des crachats. Plus d'une fois il avait essuyé les regards meurtriers des locaux alors qu'il s'asseyait dans leurs tavernes dégueulasses. Mais d'un autre côté c'était un poil vexant. Il s'était bien remis en forme, mais il devait bien admettre qu'il n'avait pas encore rappeler au monde le tueur qu'il avait jadis été. Il ne générait plus une crainte universelle. Ça avait ses avantages et ses inconvénients.

Avisant l'œil artificiel de la pirate, l'Exécuteur fronça les sourcils alors qu'elle évoquait l'infestation skarnienne. Ce n'était pas la première fois qu'il entendait des gens évoquer les rats comme un réel problème et à ce jour, il ne comprenait toujours pas. Avant sa première mort, les skarniens n'étaient rien de plus que des gros rats avec des cure-dents. Le genre de nuisible qui pouvaient être nettoyé par les recrues les plus inexpérimentés sans trop de soucis. Où est-ce que les choses avaient merdé ?

Et y'a besoin d'un équipage pirate et d'un village complet armé jusqu'au dent pour... des skarniens ? Je les bouffais par demi-douzaine pour le petit déj avant même d'avoir des poils sur le menton, me faites pas croire que c'est une menace sérieuse.

Personne ne lui avait jamais expliqué l'ampleur prise par les skarniens, depuis l'apparition de clans organisés. Quant aux derniers qu'il avait croisé, plusieurs mois plus tôt, ils n'avaient opposé aucune résistance, et ce malgré des augmentations chimiques perpétrés par un quelconque savant fou de Spelunca. Pour Saigo, c'était tout bonnement inenvisageable que la vermine soit réellement crainte.

Les pirates hein ? Garzvorgh dirige toujours la flotte ?

Saigo ne connaissait pas très bien l'orc. Mais dans une autre vie, ils avaient brièvement été alliés sous la bannière -secrète- des Amants de Dame Fortune, en plus de combattre côte à côte dans la guerre contre l'Alliance des Quatre. Là encore, ses contacts avaient manqués quelques chapitres dans la mise à jour du Parricide sur la politique dùralassienne. L'un de ses derniers voyage aux abords de l'un des bastions pirates s'était soldé par son départ temporaire de la Congrégation et la déroute d'Equinoxe.

Haussant les épaules, Saigo accepta l'offre de Charlotte. Faire la conversation n'avait jamais été son fort, mais il n'avait vraiment rien de mieux à faire pour le moment. Quant à la pirate, elle n'avait pas l'air de vouloir le tuer, et l'Exécuteur ne la considérait pas comme une menace suffisante si jamais elle venait à changer d'avis.

C'est plutôt l'inverse, les gens boivent pour oublier les horreurs que je leur fais subir. Enfin, quand ils ont encore la possibilité de boire.

Ça, en terme de compétence sociale, c'était du grand art.

Je me rappelle absolument pas de ta gamine, mais en tout cas elle aussi elle est « plus en forme ». Au moins avec ça, t'es sûre d'être la moins inutile de ta lignée quand votre terrible ennemi arrivera. Tu sais, les dangereux... skarniens...

Saigo ne put s'empêcher de ricaner d'un air moqueur en finissant sa phrase. Prenant place dans la taverne, il commanda sans tarder une pinte de bière et reporta son attention vers la pirate.

Non sérieusement, c'est quoi le projet ? Même les victimes qui ratent leurs Première Validation sont capables de tuer un skarnien si on leur donne ne serait-ce qu'un couteau. Depuis quand les gens sont aussi faibles ?






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 491
Expérience : 2661
Féminin Âge RP : 32

Politique : 72
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:

(Lucie, fille de Charlotte [Compagnon] +50% stats et effets [hors artefact et spécialisation])

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102490/2490Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2490/2490)
Vitesse: 45
Dégâts: 1735

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptySam 23 Juil 2022 - 15:22
Séparation du contenu
- Oui, et j'espère bien qu'ça va rester ainsi! Avait-elle dit pour répondre aux interrogations du stryge sur le Kalevala. On peut même dire que ça lui trop réussit plutôt bien, on a dut commencer à être plus r'gardant à l'expérience des r'crues tellement il en pleut. Enfin, il arrive à penser affaires, et c'est c'qui m'importe...

Lorsqu'elle lui proposa de se jeter un canon, Saigo parla de certaines horreurs qu'il avait fait subir à certaines personnes. Charlotte ne se formalisa pas pour un sous. Déjà, elle était habituée à cette manière qu'avaient les pirates de venter leur réputation, histoire de faire oublier l'idée à d'autres d'essayer de les doublés. Ensuite, il était de notoriété publique que l'éducation dispensée à la Tour Noire créait ce genre d'individus. Et, enfin, elle même avait fait son lot de malheureux au cours du siècle écoulé. Tout en est-il qu'ils s'installèrent comme convenue à la pathétique auberge du coin.

- Je me rappelle absolument pas de ta gamine, mais en tout cas elle aussi elle est « plus en forme ». Au moins avec ça, t'es sûre d'être la moins inutile de ta lignée quand votre terrible ennemi arrivera. Tu sais, les dangereux... skarniens...

Alors que le stryge noir riait grassement à sa pique, Amélia perdit le sourire qu'elle arborait. Sa fille était tout pour elle et, au fond de son coeur dessécher, elle savait pertinemment qu'elle valait mieux qu'elle et que tout les enfoirés qu'elle avait put croisé au cours de ses vies. Alors que le stryge finissait de venter sa virile supériorité, mettant en perspective la faiblesse des autres face aux skarniens, elle répondit froidement :

- Lucie va sur ses dix-huit ans, et j'peux t'assurer qu'elle est déjà plus maline que n'importe quel gus qui a prit la bonne décision d'chasser des cobras venimeux à mains nues...

Alors que le tenancier apportait sa bière au stryge, un climat de tension s'installa entre les deux individus. Charlotte, elle, n'avait rien commander, le gérant avait bien compris lors de leur première rencontre qu'elle "préférait encore boire sa propre pisse que l'jus d'merde qu'il servait ici", bien qu'elle n'ait jamais rien goûté de brave homme.

- Mh! Fit-elle soudainement d'un air amusé. Cependant, t'as pas totalement tort concernant les skarniens... Mais, la différence avec le bon vieux temps et maintenant, c'est qu'maintenant ils sont organisés et unis. Sitlantà n'est pas une ville facile à capturée, il faut avoir de la stratégie, du matériel, et la force de frappe qui va avec, pourtant ils y sont arrivés et tiennent positions contre toute attente.

Charlotte aurait bien fait exploser l'une des bourses du stryge noir pour ce qu'il avait dit sur sa fille, si seulement elle n'était pas persuadée qu'il lui arracherai le coeur aussi vite qu'elle sortirait son arme.

---------------------------------------------------------------

Lucie faisait signe à ses camarades qui s'en allaient au loin sur le Ruby, sa charlatane de mère pouvait bien attendre un peu pour sa vinasse. Les matelots de confiances avaient eut l'obligeance de leur déposer quelques affaires pour leur séjour, laissant la future mère se reposer sur sa chaise. Elle profita bien de ce repos encore cinq bonne minute avant de souffler un grand coup et de se remettre sur le départ.

- Allez, c'est parti... J'espère que l'autre gaillard n'l'aura pas mise de mauvaise humeur... Dit-elle avant de s'élancer sur sa chaise pour se relever, attrapant la fameuse bouteille de vin au passage. Bordel de merde qu'est-ce que...

La bouteille de vin s'écrasa mollement sur le sable alors que la jeune fille se rendait compte qu'elle venait de perdre les eaux. Tout d'abord prise de panique, elle ferma les yeux et se concentra sur son souffle avant de repartir l'esprit légèrement plus serein. Au loin, Francis, propriétaire de deux chaises, repéra l'embarras de la jeune femme et couru à son aide l'aidant dans sa marche difficile.

- Merci Francis, vous êtes bien bon... Désolée pour ma mère d'ailleurs, elle a son caractère...

- Oh y'a pas d'quoi ma p'tite! Faut bien qu'les braves gens s'aident un peu entre eux, comme vous l'avez fait pour nous!

Lucie eut quelque peu de mal à sourire à cette réflexion. Et pour cause, sa mère était persuadée que le village ne tiendrait pas longtemps face aux skarniens, mais si ils pouvaient crever quelques rats de plus avant leur arrivé à Ishtar, c'était toujours ça de pris. Arrivez devant la taverne, elle prit le temps de prévenir le bon Francis.

- Ecoutez... Les skarniens sont trop nombreux... Vous devriez partir d'ici. Tous...

- N'dites pas d'bêtises ma p'tite, c'est toute notre vie qu'y'a ici, que d'viendrons nous?

- Morts, si vous ne partez pas... Tenez...

Elle donna sa bourse à l'homme et le remercia.

- Ca ira comme ça, je me débrouillerais va donc profitez d'tes chaises maintenant qu'elles sont libres!

L'homme resta pantois une seconde avant de remercier la jeune femme d'un signe de tête et de s'en retourner en direction de sa cahute. Lucie quant à elle pénétra dans la taverne et appela directement sa génitrice.

- Mère! Je vais avoir besoin de votre aide... Je pense que Joséphine est sur le point d'arriver!

Charlotte se retourna, les yeux écarquillés, tandis que Lucie fit de même en entendant un des bruits qu'elle détestait le plus au monde derrière elle. Ce bruit était, à peu de choses près, semblable à celui que faisait Kerol lorsqu'il mastiquait le corps d'un humanoïde. De sinistres craquements d'os mêlés à la chair en friction. Devant elle, le spectacle atroce de Francis, ou plutôt de ce qu'il en restait au prise avec rat-ogre, l'une des sinistres expériences inventée par l'un des clan skarniens. En état de choque, le jeune fille ne bougea pas d'un pouce, jusqu'à sentir une main l'attirer en arrière.




Until we meet again [PW Charlote] Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8158
Expérience : 28344
Féminin

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyDim 21 Aoû 2022 - 1:31
Séparation du contenu
La Rouge et le Noir CONTRE Les Skarniens


L'équipe avec le plus de vitesse commence le combat.

Vitesse des skarniens : 2504 (si il y a au moins deux entités dans l'équipe)

Saigo : 2168
Vitesse : 2169
Dégâts : 3282
Capacités spéciales :
* Vitesse : Une action supplémentaire contre tous les skarniens.
* Un pour tous : A chaque CR, le joueur obtient un marqueur de 20% (25% si CC) cumulable jusqu'à 75%. Il  peut décider à n’importe quel tour d’activer ses marqueurs. Son prochain CR/CC sera alors augmentée du pourcentage de marqueurs stockés).
* Robe de l'archi-mage : peut lancer un dé supplémentaire lors de son tour.
* Poing de Ki :  À chaque CC, la cible est étourdie et saute son prochain tour. De plus, si le Pugiliste est équipé d'un ceste, il voit ses dégâts de base augmenter de 10% en début de combat. (effectif avant l'activation d'une posture).
* Pugiliste :
Postures:

Charlotte R. III : 2850
Vitesse : 335
Dégâts : 1885
Capacités spéciales :
* Soif de sang : Charlotte gagne 25% de sa vitalité en cas de CC.
* Maîtrise du sabre :  À chaque attaque subie, Charlotte inflige 210 dégâts à la source.
* Empoisonnement à l'énergie bleue : En cas d'attaque réussie, l'adversaire voit ses dégâts réduits de 25% pour le tour suivant.
* Ca calme! : À chaque attaque réussie, la cible est marquée pendant toute la durée du combat. Elle subit alors 20% de dégâts en plus pour chaque coup reçu (d'alliés ou d'ennemis).
* Pistolet de la Malédiction : Les ennemis ayant au moins 2 capacités spéciales (activées ou pas), perdent 15%/stats/tour
* Choc technophilique : Diminue la vitesse des adversaires de 75 / tour)


Contre


Vitesse de ÉQUIPE_B : 2400

Corsaire skarnien [Classe aventurière] : 1500
Vitesse : 700 (-75/t)
Dégâts : 800
Capacités spéciales :
* Affiliation clanique : Chez le clan Tripierat, le chef skarnien devient un Corsaire skarnien (1500 de vitalité/700 de vitesse/800 de dégâts). [ACTIVÉE]
Butin : 5 PP (max. 25/RP)

Mitrailleuse Ratatata [Classe spéciale] : 500 (-75/t)
Vitesse : 500 (-150/t)
Dégâts : 600 (-90/t)
Capacités spéciales :
* Surchauffe : Après trois tours, la mitrailleuse ratling explose, ce qui tue son porteur.
* Balayage : La ratling touche tous les joueurs présents quand elle attaque (max 5 joueurs).
Butin : 5 PP (max. 25/RP)

Technomage skarnien [Classe magique] : 1000
Vitesse : 400  (-75/t)
Dégâts : 800
Capacités spéciales : Utilise le dé-mage pour attaquer.
* Zzaaap ! : Tous les trois tours, le technomage lance un éclair infligeant 200*(nombre de joueurs) dégâts sur une cible en plus de son attaque normale.
Butin : 5 PP (max. 25/RP)

Rat-ogre [Abomination] : 5000
Vitesse : 300  (-75/t)
Dégâts : 1000
Capacités spéciales :
* Infestation : À partir du troisième tour, le Rat-ogre est rejoint par une Abomination du clan Moulgor (vitalité : 1000 / vitesse : 500 / dégâts : 500)
Butin : 5 PP (max. 25/RP)

Nuée d'esclaves A [Classe aventurière] : 350 (-52/t)
Vitesse : 250 (-112/t)
Dégâts : 60 (-9/t)
Capacités spéciales :
* Furie désespérée : La nuée attaque tous les joueurs un tour sur trois.
* Courage, fuyons! : Si la vie de la nuée descend en dessous de 20%, alors les esclaves s’éparpillent et fuient le combat. (Imblocable par les ensorceleurs)
* Menace fédératrice : La règle Courage Fuyons ! ne s’applique pas si un skarnien d’un rang supérieur ou égal à celui d’un chef est encore en vie dans le camp des ennemis.
Butin : 5 PP (max. 25/RP)

Nuée d'esclaves B [Classe aventurière] : 350 (-52/t)
Vitesse : 250 (-112/t)
Dégâts : 60 (-9/t)
Capacités spéciales :
* Furie désespérée : La nuée attaque tous les joueurs un tour sur trois.
* Courage, fuyons! : Si la vie de la nuée descend en dessous de 20%, alors les esclaves s’éparpillent et fuient le combat. (Imblocable par les ensorceleurs)
* Menace fédératrice : La règle Courage Fuyons ! ne s’applique pas si un skarnien d’un rang supérieur ou égal à celui d’un chef est encore en vie dans le camp des ennemis.
Butin : 5 PP (max. 25/RP)
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 466
Expérience : 4210
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Until we meet again [PW Charlote] 644535102677/2677Until we meet again [PW Charlote] 242396barresante02  (2677/2677)
Vitesse: 1205
Dégâts: 1842

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyDim 11 Sep 2022 - 0:03
Séparation du contenu
Lorsque Charlotte lui confirma que Garzvorgh dirigeait bel et bien les Pirates, Saigo hocha la tête, se satisfaisant des quelques bribes d'informations que la Matriarche lui laissait. Il se disait également que la Congrégation ferait bien de s'inspirer de leurs désormais anciens alliés. Enfin... quand ils pourraient se le permettre, tant la Congrégation ne faisait pas rêver les foules et ce depuis un bon bout de temps. Et puis, recruter des incapables avait parfois du bon. Par exemple, c'était vachement pratique pour nettoyer les salles d'entraînement. Ça se tuait facilement aussi, quand ils faisaient une trop grosse bourde. C'était peut-être pour ça que plus personne ne voulait s'engager...

La bière arriva vite, et il ne fallut qu'une gorgée à Saigo pour se rendre compte qu'elle était dégueulasse. Poussant légèrement la choppe sur le côté, le stryge noir reportait son attention sur l'humaine, dont le sourire s'estompait rapidement. La réplique arracha un ricanement au Parricide. Il avait bien failli y passer ce jour-là, sur cette même plage.

Ce gus n'en serait sans doute pas arrivé là si son alliée de circonstance savait se servir de ses armes, rétorqua-t-il d'un air moqueur. Et puis toute maline qu'elle soit, j'imagine qu'avec le bide qu'elle se trimballe, ton rejeton sera pas d'une grande aide quand il faudra repousser l'invasion de cette force terrifiante que sont subitement devenus les skarniens.

Il persistait à considérer les skarniens comme des vermines moins dangereuses qu'un bouton de moustique, et ce tant qu'il ne verrait pas de raison de changer d'avis. Charlotte avait beau lui expliquer qu'ils s'étaient unis en clan et qu'ils avaient réussi à prendre la ville sous-marine de Sitlantà, l'Élu persistait à secouer la tête.

J'ai une autre théorie à ce sujet. Et cette théorie, c'est que Sitlantà est une ville de merde qui n'intéresse aucune faction ni aucune nation. La Congrégation l'a tenu quelques temps, puis quand elle a fini par tomber dans l'oubli, personne n'est venu prendre la ville. Et depuis que les skarniens sont là-bas, à ma connaissance, ni faction ni nation n'ont pris la peine de tenter une offensive. Pourquoi ? Parce qu'à part Ynatlatt et le calamar frit, il n'y a absolument aucun intérêt à capturer et déployer des ressources pour tenir Sitlantà.

Le plus surprenant, c'était tout de même que des foutus rats aient réussis à mettre au point des aqua-respirateurs et du matériel à même de fonctionner sous l'eau. Ça, à la rigueur, ça méritait le respect. Pour le reste... Sitlantà n'avait que peu d'importance, alors qu'ils gardent la ville. Si ils pouvaient y massacrer quelques hommes-poissons, ça n'empêcherait pas Saigo de dormir.

Soudainement, la fameuse gamine de la pirate fit irruption dans la taverne, proclamant d'un air affolé qu'une certaine Joséphine était sur le point d'arriver. Saigo avait beau n'avoir jamais été réellement éduqué sur les principes de la reproduction, il n'était pas stupide au point de ne pas faire le rapprochement. Son attention fut toutefois détournée par le bruit qui s'échappait de l'extérieur. Sortant de la taverne, il constata que les forces skarniennes étaient arrivées. Une vraie petite armée s'affairait à saccager le village, à commencer par un habitant, qui se faisait dévorer par le gros de la bande. L'Exécuteur soupira et se fit craquer les phalanges.

Bon... au boulot... d'un air mauvais, il se tourna vers Charlotte et sa fille. Tâche de pas me gêner. Et toi, si t'as pas fini de chier ta petite quand j'en aurais fini avec la vermine, je viens la sortir moi-même.

Alors qu'il finissait sa phrase, le sol se craquelait sous ses pieds. Des petites écailles apparaissaient sous ses yeux et ses avant-bras. Ses muscles se faisaient de plus en plus tendus, certaines de ses veines étaient de plus en plus voyantes. Ses yeux viraient au blanc. Pourtant, contrairement aux autres instances durant lesquelles Mahriser s'incarnait en lui, Saigo se sentait parfaitement maître de ses mouvements. C'était... incroyablement grisant.

Il ne lui fallut qu'un bond pour atteindre le rat-ogre. Surpris et dérangé dans son repas, l'abomination reçut le premier coup de genou du Parricide en plein museau. Le coup de poing qui suivait transperça littéralement sa chair. Lorsque Saigo extirpa son poing des entrailles du monstre, il tenait ce qui ressemblait vaguement à son cœur. Sans perdre un instant ni s'émouvoir, l'Élu utilisa le Zéphyr pour virevolter sur le champ de bataille improvisé. Sur son chemin, un rat qui ressemblait vaguement à un utilisateur de magie se retrouva subitement décapité.

[Tue le Rat-Ogre et le Technomage]






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.


Dernière édition par Saigo le Dim 11 Sep 2022 - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 9383
Expérience : 33861

Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] EmptyDim 11 Sep 2022 - 0:03
Séparation du contenu
Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Until we meet again [PW Charlote] Cr_sn10 Until we meet again [PW Charlote] Cr_sn10 Until we meet again [PW Charlote] Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Until we meet again [PW Charlote] Empty
MessageSujet: Re: Until we meet again [PW Charlote]   Until we meet again [PW Charlote] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Until we meet again [PW Charlote]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: La plage-