AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Kaos
Le Monde de Dùralas a précisément 3260 jours !
Dùralas, le Lun 3 Oct 2022 - 20:36
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 ...
Voir le deal
99.90 €

 

 Errances sous de sombres frondaisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doebroksh
Modérateur stagiaire des Rps ♦ Rôdeur

Modérateur stagiaire des Rps ♦ Rôdeur
Doebroksh

Messages : 711
Expérience : 5112
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 175
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Errances sous de sombres frondaisons 644535102952/2952Errances sous de sombres frondaisons 242396barresante02  (2952/2952)
Vitesse: 1234
Dégâts: 1895

Errances sous de sombres frondaisons Empty
MessageSujet: Errances sous de sombres frondaisons   Errances sous de sombres frondaisons EmptyMar 9 Aoû 2022 - 22:24
Séparation du contenu
- Tu es sûr de ne pas vouloir rester plus longtemps ? insista le druide d'un ton contrarié. Tu as voyagé des semaines durant. Pour seulement rester quelques jours et déjà, tu repars.

L'autre minotaure haussa les épaules.

- Je voudrais rester plus longtemps. Continuer à découvrir ce que vous avez à partager. Explorer nos racines. Apprécier ce que cette forêt unique a à offrir.

Ressentant un élan de mélancolie, Doebroksh pivota à nouveau sur ses sabots, embrassant le sous-bois aménagé par Eretor et ses congénères. Des masures sommaires étaient adossées aux troncs d'arbres de diamètre conséquent. Mais à bien y regarder, celles-ci n'étaient faites que de branchages ramassés ou de formes originales adoptées par les arbres eux-mêmes, offrant des abris à leurs protecteurs. Car ici et à des kilomètres à la ronde, aucun arbre ou végétal n'avait été mutilé pour construire ce lieu. Pas même pour les curieuses tentures de lianes abritant la librairie originale des druides, apparemment isolée de la moindre pluie, de l'humidité ou de l'assaut d'insectes. De quoi étaient fait leur papier, Doebroksh l'ignorait mais considérant la nature des auteurs, il doutait qu'il s'agisse de pâte de végétaux ou de cuir d'animaux.

Partout bourdonnaient des insectes. Dans les frondaisons des oiseaux chantaient en permanence - mais pas la nuit pour quelques raisons auxquelles il soupçonnait les druides d'être liés. Des animaux erraient ici et là sans peur ni animosité, qu'il s'agisse de daims sangliers renards ou même toute une colonie de farfadets. L'espace d'un instant il avait pu apercevoir la silhouette imposante d'un hibours, créature pourtant réputée particulièrement agressive, simplement passer d'un pas tranquille sans s'attarder. Enfin les druides lui avaient assuré qu'un couple de licornes résidait habituellement dans leur retraite, mais qu'elle faisait preuve de timidité et se cachaient en raison de sa présence.

Contrastant avec ce paradis, d'énormes pierres levées ponctuaient le sous-bois. Une ligne de menhirs, un dolmen là. Ainsi qu'un groupe d'énorme pierres levées formant un cercle grossier, l'une des pierres ayant été renversée des décennies auparavant par la pousse d'un chêne multi-centenaire. De tels vestiges trahissaient que la forêt n'avait pas toujours régné en ce lieu, mais qu'elle avait regagné ce territoire avec les années, les anciens maîtres des lieux ayant disparu et été oubliés au fil des siècles.

Doebroksh ne saisissait pas tout ce que les druides réalisaient ici, mais le respect qu'ils témoignaient vis à vis de la nature, le développement spirituel qu'ils cultivaient et la paix permanente qui régnait justifiait le voyage qu'il venait d'effectuer. Le pèlerinage.

- Tous devraient ici au moins une fois, affirma-t-il enfin comme un blaireau intrigué sortait le museau de son terrier à proximité, observant les deux minotaures. C'est un havre de paix qui doit être partagé.

Son camarade d'enfance eut une mine triste.

- Je partage ton avis. Tout en restant mitigé. L'espace dont nous bénéficions et notre nombre restreint facilitent ce que nous réalisons. Si nous devenions plus nombreux... j'ignore si l'on pourrait continuer ainsi.
- Je suis persuadé que tu saurais trouver une solution, affirma Doebroksh.

Hochant la tête avec conviction, il se détourna des piliers colossaux comme plantés dans terre depuis des siècles. Après une profonde inspiration, il soupira.

- Je dois rentrer.
- Je comprends.

Il accompagna le rôdeur jusqu'à la lisière de leur domaine, puis au-delà. En silence ils marchaient tout deux. Jusqu'à ce que finalement le minotaure à crin noir ne prenne la parole.

- Pour venir tu es arrivé du Sud je me trompe ? En passant par l'Institut ?
- Oui, maugréa l'autre hybride sans cacher ce qu'il pensait de ce lieu. J'avais une course à y effectuer.
- Tu en veux toujours au vieil enchanteur ?
- Moins. Depuis ma... visite de courtoisie. Mais je ne souhaite pas en parler.
- Je comprends. Mais donc tu n'es jamais passé à l'Est d'ici ?

Ce à quoi Doebroksh se contenta de secouer négativement la tête.

- Essai d'effectuer un léger détour par le Nord en ce cas, conseilla Eretor d'un ton grave en lui décochant un regard lourd de sous-entendus. Au-delà des collines rocheuses que tu apercevra d'ici demain. Une vaste section de la sylve locale n'est pas... recommandable.

Il hésita avant de prononcer ce dernier mot, puis poursuivit :

- Quelque chose anime cette région. Nous craignons que, quoi que ce soit, cela ne s'étende. Nous œuvrons à apaiser et à soigner ce bois, mais jusqu'à présent nos efforts sont restés vains. Si malgré tout tu devais te retrouver à proximité de ce lieu, fait preuve de prudence. D'accord ?

Doebroksh plissa les yeux, sondant le regard du druide sans qu'ils ne cessent de marcher. En temps normal, il aurait proposé son aide ou été voir de lui-même de quoi il en retournait. Mais il connaissait les dons de son ami d'enfance et avait une bonne idée de ceux possédés par ses semblables. S'il prétendait ne pas avoir solution à son problème, ce ne serait pas lui qui pourrait l'apporter.

- J'y prendrais garde, répondit-il enfin en resserrant la lanière d'un des sacs attachés à sa bosse dorsale. Adieu.

Sur ces mots, le druide cessa de marcher. Ils se saluèrent solennellement, puis allèrent par des directions opposées.




Slots RP utilisés 4/4
Forces du Nord - Terre creuse - Savane - Errances
Slot initiatique dispo - Auberge nordique (mp ou discord)


Errances sous de sombres frondaisons Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
 

Errances sous de sombres frondaisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Officiel]Les sombres artefacts
» [793] La grande guerre des pommes de pin des sombres montagnes de Kanaan [PW Svetlana]
» Sous les toits.
» L'antre au sous-sol
» Mine de fer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: La forêt Sylfaën :: Bosquet maléfique-