AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  Dernières imagesDernières images  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Eddy
Le Monde de Dùralas a précisément 3324 jours !
Dùralas, le Mar 6 Déc 2022 - 2:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

 

 Cueillette en terre hostile [Kaïna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Nero
Néophyte

Nero

Messages : 6
Expérience : 155
Masculin Âge RP : 102 ans

Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Cueillette en terre hostile [Kaïna] 64453510140/140Cueillette en terre hostile [Kaïna] 242396barresante02  (140/140)
Vitesse: 166
Dégâts: 38

Cueillette en terre hostile [Kaïna] Empty
MessageSujet: Cueillette en terre hostile [Kaïna]   Cueillette en terre hostile [Kaïna] EmptyLun 3 Oct 2022 - 0:09
Séparation du contenu

♫ ~ ♫
 
Les arbres flottaient au milieu d’une mer de brume. Pour certains d’entre eux, un oeil extérieur était en droit de se demander s’ils possédaient des racines enfoncées quelque part dans une terre que le brouillard rendait hypothétique. Les murmures nocturnes rendaient la forêt moins angoissante ; le hululement des chouettes, les aboiements lointains et rauques des renards, les cliquetis aigus des chauves-souris, les bruissements feutrés des martres dans les arbres… Sans tout cela, une excursion dans cet endroit qu’il avait l’habitude d’éviter aurait été pire.

Nero ne reconnaissait pas ces terres autant qu’elles le reconnaissaient. Avec le temps, il s’était accommodé à leur obscurité, à l’insécurité qu’elles inspiraient, même pour lui. Il ne s’y sentait pas chez lui, mais se sentir chez lui était difficile même ailleurs. Il se concentra sur la raison de sa venue ; sa main osseuse sur son long bâton de marche, sa silhouette famélique enveloppée dans sa cape de voyage, il scrutait principalement le sol.

De temps à autres, une forme, une couleur attirait son attention, et il se baissait pour examiner le végétal de plus près. L’un de ceux qu’il cherchait était une fleur qui ne daignait éclore que durant les nuits brumeuses. Rien que cela. Les plantes étaient souvent capricieuses, mais celle-ci méritait une mention toute particulière. La main libre du vampire se tendait, effleurait les pétales, prenant note de leur texture et de leur odeur sans laisser la pointe de ses griffes les endommager, puis se détournait en se rendant compte qu’il ne s’agissait pas de la bonne fleur.

Ses yeux ne forçaient pas contre l’obscurité d’une nuit seulement éclairée par un fin et pâle croissant. S’il n’avait pas eu cette aisance dans cet élément qu’il avait fini par apprivoiser, il ne se serait jamais risqué ici. Il trouvait ce cadre étrangement relaxant - du moins, il l’aurait été si Nero avait ignoré qui étaient les habitants de ces lugubres contrées. Et personne ne l’ignorait.

Alors il restait prudent, jetant un occasionnel regard circulaire autour de lui. Il était ici en territoire vampire, et il n’aurait pas apprécié de croiser le moindre de ses habitants. Un discret claquement de langue finit par exprimer son ennui. Non seulement Nero courait après des rumeurs infondées, mais en plus, cela l’avait mené ici. Ce n’était pas la première fois, et ce ne serait sûrement pas la dernière. Il continua néanmoins d’avancer. Il lui fallait absolument trouver ces plantes et rentrer à Stellaraë dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Kaïna Garnet
Voleuse

Kaïna Garnet

Messages : 348
Expérience : 2279
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 23
Métier : Mineuse - Compagnonne
Titres:

(Hibou +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Cueillette en terre hostile [Kaïna] 644535102046/2046Cueillette en terre hostile [Kaïna] 242396barresante02  (2046/2046)
Vitesse: 1008
Dégâts: 810

Cueillette en terre hostile [Kaïna] Empty
MessageSujet: Re: Cueillette en terre hostile [Kaïna]   Cueillette en terre hostile [Kaïna] EmptyLun 3 Oct 2022 - 15:44
Séparation du contenu
Kaïna était sur la figure de proue du bateau, sa chope de rhum à la main. Face à elle, se rapprochait le port d'Ishtar. La jeune capitaine souriait à l'idée de ramener tous ces fûts à la taverne de sa mère. En effet, la récolte avait été bonne et elle avait évité les effusions de sang. Il fallait dire que les navires qu'elle avait croisé ne s'étaient pas préparés à une attaque de Pirates et les marchands avaient préféré coopérer. A l'avenir, ils payeraient la taxe pour éviter les ennuis.

Arrivés à Ishtar, la jeune femme descendit et fit dépêcher un coursier pour livrer la dizaine de fûts. Pevar et Arfang l'accompagneraient afin de l'aider à décharger. C'est alors que Frey vint voir Kaïna. La jeune stryge lui annonça qu'elle allait partir quelques temps pour les cavernes de Spelunca afin de collecter des plantes. Aussitôt, la blondinette s'exclama qu'elle allait l'accompagner. Elle dépêcha également Dahlia et Moustique afin qu'ils les accompagnent. Thorfin serait chargé de garder le bateau en attendant le retour des autres.

Le petit groupe ainsi formé, ils partirent aux écuries afin de louer des montures. De là, ce fut Frey qui prit les commandes de l'équipe. Elle était la plus à même de les guider et était la seule à s'y connaître en plantes. Enfin Dahlia avait quelques connaissances sommaires mais, c'était bien insuffisant pour cette expédition.

Le voyage se déroula sans encombres et dans la bonne humeur bien qu'après deux jours de route, Kaïna s'était mise à maugréer qu'elle n'avait pas pris assez d'alcool. Ce à quoi Dahlia lui rétorqua que ça ne lui ferait pas de mal de rester sobre pour une fois. La capitaine pesta mais, elle savait que l'elfe avait raison. Et puis, elle n'avait pas vraiment le choix. Du moins, c'était sans compter sur Moustique qui sortit une bouteille de sa besace. Là, les hourra de la petite blonde vinrent l'acclamer et ils purent reprendre leur beuverie. Frey était celle qui buvait le moins mais, elle avait l'habitude que ses amis entament aussi fréquemment leur sobriété. Pourtant, si le navigateur ne se faisait pas prier pour boire, ce n'était généralement pas lui qui incitait à le faire. Elle comprit alors qu'il avait prévu des provisions afin de stopper les râles de Kaïna et elle rit à cette idées. Cela faisait moins d'un an qu'ils se connaissaient mais, elle avait l'impression qu'ils avaient toujours été là. Si Kaïna pouvait être agaçante à force de toujours faire l'andouille et ne jamais sembler se rendre compte lorsque les choses étaient graves, elle était plutôt attachante. De plus, elle avait prouvé que ce n'était qu'une façade. En effet, derrière son côté nihiliste voir infantile, elle cachait un regard avisé de la situation et une réactivité sans pareil. Elle disait qu'il valait mieux prendre les choses à la légère, on stressait moins ainsi et on évitait ainsi des erreurs stupides. En plus, la vie était plus agréable lorsqu'on s'en amusait.

Le groupe arrivait enfin à destination et comme la nuit approchait, Kaïna proposa de monter un bivouac. Frey l'arrêta aussitôt et lui dit que c'était justement le meilleur moment pour chercher la plante dont elle avait besoin. En effet, il s'agit d'une fleur qui n'éclorait que par les nuits brumeuses. Aussi, ils n'allaient pas devoir dormir tout de suite. Toutefois, la forêt ne leur permettait pas de continuer à cheval. De plus, les montures risquaient de piétiner ou même manger les fleurs. Aussi, il fut décidé qu'ils les laisseraient à l'orée avec Moustique qui veillerait dessus. Les trois femmes s'aventurèrent ensuite dans la forêt et Dahlia, qui était la moins gênée par l'obscurité passa devant. Kaïna fermait la marche le temps d'allumer sa torche qui se montra d'une utilité moindre au coeur de la brume.

Tandis que la nuit était maintenant totale, les trois amies ne voyaient plus grand chose et avançaient à tâtons. Dès qu'elle apercevait une fleur, Frey l'effleurait délicatement de sa main indemne. Comme les fleurs ne correspondaient pas, elle les laissaient et elles continuaient leur chemin. C'est alors qu'elles aperçurent un homme au loin. Kaïna allait le saluer et lui demander ce qu'il faisait là quand Dahlia la saisit par le coll.

"Qu'est-ce que tu fais? Tu n'allais pas aller lui parler comme ça?

-Bah si, pourquoi?

-Ne sais-tu pas que ces terres sont peuplées de loups garous et de vampires?

-Et alors?

-Certains peuvent être hostiles.

-Comme n'importe qui. Si je ne vais pas le voir, comment est-ce qu'on le saura? Je suis sûr qu'il est sympa! Et puis sinon, on lui pètera la gueule."

Dahlia se frappa le visage avec la paume de sa main, exaspéré par la réponse de sa capitaine mais, elle savait qu'elle ne l'arrêterait plus. Elle posa donc la main à son arc en cas de danger. Kaïna s'approcha alors de l'homme et dit:

"Salut, moi c'est Kaïna et toi? Qu'est-ce que tu fais ici?"




Cueillette en terre hostile [Kaïna] Kazcna11
Kaïna's theme:
Revenir en haut Aller en bas
 

Cueillette en terre hostile [Kaïna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» À la cueillette de champignons
» Traque en milieu hostile [PW Utop Libert]
» La terre d'Hypolaïs
» Asaria, Terre de Prophétie
» Elysion RPG - Terre de Tiamaranta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Les cavernes de Spelunca :: Ouest du massif-