AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Véra
Le Monde de Dùralas a précisément 3387 jours !
Dùralas, le Mar 7 Fév 2023 - 13:01
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 Banquet de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+12
Arhiann
Garzvorgh dit "Kalevala"
Suriu Lerne
Ehawee
Sylhsilscesth
Holy
Fýr Olafsson
Ragnör Lüpusànghrën
Saigo
Dilon Deraborne
Azriel
Urua
16 participants
AuteurMessage
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 909
Expérience : 6460
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535106942/6942Banquet de fin d'année 242396barresante02  (6942/6942)
Vitesse: 340
Dégâts: 2307

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyJeu 1 Déc 2022 - 0:03
Séparation du contenu
Le temps est venu.
Une nouvelle année s'achevait sur Dùralas. Celle-ci était, comme beaucoup d'autres, cause de célébrations. Un grand tournoi avait été organisé sans grands troubles pour le perturber. Une invasion catastrophe avait été évitée. La Convergence se maintenait grâce à l'implication de nombre d'aventuriers. Le continent avait de bonnes raisons de se réjouir. Par conséquences, Urua prit sur lui d'organiser un banquet en Sylfaën. Il avait côtoyé assez souvent les grands de ce monde pour connaître les bonnes idées et les mauvaises organisations et saurait s'entourer des bonnes personnes pour mener à bien son projet. Des cuisiniers, des sommeliers, des serveurs, un service de sécurité conséquent au vu du dernier grand rassemblement de Dùralas et bien entendu, des divertissements.

Le grand Löwen qui se tenait habituellement effacé dans les événements de ce genre avait pris le parti de cette initiative pour de bonnes raisons. Il lui semblait que sa réputation et son implication dans les affaires de ce monde ne passaient plus aussi inaperçues depuis quelques temps. Il sentait qu'il était temps pour lui d'assumer ce rôle et de se révéler aux aventuriers et à ceux qui prenaient les décisions. Certaines personnes soupçonnaient certainement ce qu'il allait leur annoncer mais la plupart ne se douteraient de rien en franchissant les portes du château de Maenor. Après tout, le garde zéphyrien avait pris soin de rédiger ses invitations de la manière la plus élégante et vague possible.

Invitation:

Quelques jours avant la date, Urua devint nerveux et se prit plusieurs fois à se répéter tout ce qu'il avait à prévoir et à vérifier. Il espérait ne pas se ridiculiser en comparaison des célébrations que donnaient Cernunnos mais se raisonnait en songeant que le Roi avait eu des siècles pour peaufiner l'art de recevoir. Ce qu'il souhaitait par dessus tout était de retrouver ses connaissances, rencontrer de nouvelles personnes et fournir un cadre pour tous ceux qui souhaitaient fêter la fin de l'année. Si quelques surprises se glissaient çà et là, personne ne s'en plaindrait, il en était sûr.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 787
Expérience : 3642
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 59
Métier : Forgeron d'A. - Compagnon
Titres:

(Linea, Compagnon d'Azriel - stats et pouvoirs/2)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102056/2056Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2056/2056)
Vitesse: 1314
Dégâts: 776

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyJeu 1 Déc 2022 - 19:27
Séparation du contenu
Azriel avait organisé le transport de toute la troupe du Cirque (et surtout, de tout son matériel) jusqu'au château de Maenor, dont il commençait à être coutumier. Il se prit une nouvelle fois à admirer toute l'étendue du raffinement et du savoir-faire elfique. Une esthétique à mille lieux de celle de Spelunca, mais qui ne manquait pas de charme, si on oubliait toutes ces ouvertures absurdes pour faire entrer le soleil.

Mais une fois n'était pas coutume, le vampire n'était pas ici comme simple visiteur. Il avait reçu une demande de représentation, et il allait y répondre dûment. Les affaires n'avaient guère été florissantes ces dernières mois pour des raisons tout à fait mystérieuses, aussi avait-il tout intérêt à rendre cette représentation mémorable. Certes, l'invitation avait été faite de façon très... disons très discrète, et loin du formalisme de son précédent client, au grand dam d'Azriel. Il mettait ça sur la jeunesse toute relative du Löwen, comparé à son demi-siècle (et ne parlons même pas de Son Altesse).

Azriel balaya ces généralités organisationnelles de son esprit, et tenta de ne pas avoir l'air trop maussade. Le voyage avait été fort déplaisant, et la suspicion du service d'ordre du château ne l'aidait pas. Ils avaient passé plusieurs heures à inspecter tout le convoi, avec en prime des questions sur l'origine et la nature de ce qu'il transportait. Allez expliquer à un pauvre garde les subtilités des invocations extraplanaires et la nécessité de l'incroyable dans une quête de l'esthétique, ce serait comme demander à un paysan de se laver quotidiennement.

Mais tout cela était maintenant derrière lui, et le vampire donnait les derniers ordres à un régiment de Mis pour le montage de la scène. Les petits êtres avaient pris une tenue de circonstance, arborant des vestes et des petits chapeaux d'un vert éclatant. Le tintement rythmé de leurs grelots contribuait à donner à la salle un air de fête avant l'heure. Le fait que le bruit semble exacerber les gardes qui les surveillaient - les mêmes qui les avaient accueillis - avait fini de rendre à Azriel sa bonne humeur.

Cependant, le vampire s'étonna de ne toujours pas avoir vu l'ombre d'une crinière. Sans doute Urua était-il occupé ailleurs. Il lui semblait que c'était hier qu'il se rencontrait sur le navire en route pour Wystéria. Un Löwen, un Minotaure, un Vampire et un nain montent sur un navire... On dirait le début d'une mauvaise blague. Et effectivement, la suite s'était révélée comme une mauvaise blague. Mais ces soucis avaient finir par s'adoucir quelque peu avec le temps. Ce qui comptait, c'était ceux qu'il avait rencontré durant cette traversée, enfin, c'est ce qu'on lui avait dit.

- Allons bon, voilà que je me mets à philosopher. Reprends-toi Azriel ! Il est bien trop tôt et tu es bien trop sobre pour te laisser aller à ce genre d'activités !

Il repartit en direction de la scène, prêt à donner les dernières instructions à ses équipes. Puis, il n'aurait plus qu'à attendre les invités.




Banquet de fin d'année 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Dialogues : Lilas

RP en cours
I / II / III

Hors RP
I / II

Combats d'arène
I / Libre / Libre
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
♦ Guerrier ♦

♦ Guerrier ♦
Dilon Deraborne

Messages : 7251
Expérience : 7078
Masculin Âge RP : 36

Politique : 300 (MAX)
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535105017/5017Banquet de fin d'année 242396barresante02  (5017/5017)
Vitesse: 1052
Dégâts: 3835

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptySam 3 Déc 2022 - 22:07
Séparation du contenu
Dilon avait reçu une invitation pour participer un bal. Encore un ? Oui, mais celui-ci avait une saveur particulière. Une saveur de fin d'année, une saveur de renouveau et une saveur de récompense. C'était un garde zéphyrien en la personne d'Urua qui invitait le Tout-Dùralas à commémorer l'événement. Le guerrier avait été mis au courant par des valets de la Tour stellaroïse, et il appréciait ce genre de festivités où il pouvait s'abreuver sans se cacher.

Les dernières fois il avait été convié d'abord par Cernunnos, qui conviait le continent entier, puis dans un contexte plus solennel par le Haut-Roi des Nains, dont il avait oublié le nom à quatre mots. Cette fois, il retournait à la première localisation : le château Maenor, grand château construit dans une clairière de Sylfaën qui, disait-on, rassemblait esprits et manifestations de l'au-delà. Il aimait bien l'endroit, et il n'avait rien de prévu. Aussi accepta-t-il le rendez-vous.

Il fut accueilli en grande pompe par des surveillants elfes qui le saluèrent d'un signe de tête. Lorsqu'il pénétra dans la grande salle elle était illuminée de mille feux, emplie d'une senteur de pain d'épice qui se mélangeait à des odeurs de victuailles en tout genre : tourtes, tartes, légumes et coupes de fruits étaient apposées ci et là pour sustenter les hôtes. Mieux encore, de nombreux points dans cette grande salle de banquet proposaient des cuves alcoolisées à volonté. Dilon Deraborne voyait déjà de l'entrée une cuve de Stellaroïse et un grand tonneau de cidre elfique.

Mais il fallait d'abord saluer le taulier de cette soirée. Le gardien-en-chef s'approcha donc de l'estrade et put y reconnaître le Löwen à l'origine de cette organisation. Il le connaissait un peu désormais car il avait pu le croiser par deux fois à Stellaraë et dans le campement des Dragonniers.


- Bonjour messire Urua, messire Diagoras. Ravi d'être parmi vous aujourd'hui. Merci pour l'invitation, vous avez fait les choses en grand. Si vous le permettez, je vais me retirer et goûter les mets.

Dilon fit une courbette maladroite et se tourna en direction des tables.

- Oh, je vois que vous avez fait les choses en grand : même le Cirque de l'Eclipse est présent ! J'espère qu'ils nous divertiront comme la dernière fois ! Ils sont fort amusants... Et depuis cet article du Phénix Enchaîné sur M. Loyal et Holy la Douce, j'attends avec impatience leur représentation.




Banquet de fin d'année 1496547651-banniere
Banquet de fin d'année Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Banquet de fin d'année Drapea12 - Dragonnier de Bronze Banquet de fin d'année Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 510
Expérience : 4563
Masculin Âge RP : 26

Politique : 35
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102687/2687Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2687/2687)
Vitesse: 1225
Dégâts: 1872

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyDim 4 Déc 2022 - 18:27
Séparation du contenu
Saigo avait pour habitude d'éviter les grands rassemblements, sauf nécessité absolue. Il détestait ce genre de réceptions, basée sur les maigres amuses-bouches, les alcools fins et les larges sourires hypocrites. Il détestait devoir revêtir des vêtements jugés plus à-propos que ses habituels vêtements d'entraînement. Surtout, il avait toujours eu l'habitude d'être recherché plus ou moins férocement par l'une ou l'autre des factions.

L'ombre d'Anklög planait toujours sur Dùralas, mais après les victoires consécutives sur les généraux de la Calamité, les murmures d'une future guerre s'étaient faits plus discrets, laissant à penser que ce nouveau banquet n'aurait pas pour but de parler stratégie et alliances. Alors qu'il faisait route vers le château de Maenor, Saigo en était venu à se demander si sa venue était une bonne idée.

Le nom d'Urua ne lui disait strictement rien. Il avait toujours été un ennemi plus ou moins connu de la Garde Zéphyr. Les elfes ne lui inspiraient rien de spécial, si ce n'est un mépris habituel de tout ce qui n'était pas pourvu d'une paire d'ailes noires. Mais depuis son retour de Wystéria, l'Exécuteur avait de nouveaux objectifs qui allaient au-delà de sa quête sans fin de puissance. Il aspirait toujours à devenir le guerrier le plus redoutable de ce monde, mais d'autres desseins l'avaient conduit à envoyer Corbac vers l'Ouest, chargé d'un accusé de réception et de la confirmation de sa présence. Ce serait l'une des premières fois, depuis son retour à la vie, que le Héraut de Mahriser serait officiellement présent. Si certains doutaient encore de son retour sur ces terres, ils n'en auraient plus la possibilité très bientôt.

Fidèle à lui-même, le stryge noir s'était posté dans un coin de la salle. Adossé à un mur, il gardait l'entrée et plusieurs itinéraires de sortie dans son champ de vision, un vieux réflexe de brigand. Il n'était pas allé saluer l'hôte, il n'avait pas encore touché aux victuailles, il n'avait adressé la parole à personne. Pour l'heure, le Parricide se contentait d'observer, parmi les invités, ceux qu'il faudrait convaincre un jour et ceux qu'il pourrait simplement ignorer...






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Ragnör Lüpusànghrën
Technophile

Ragnör Lüpusànghrën

Messages : 519
Expérience : 3536
Masculin Âge RP : 112

Politique : 222
Métier : Bûcheron - Compagnon
Titres:

( G.O.L.E.M +360, 150, v+290, contre-coup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535103369/3369Banquet de fin d'année 242396barresante02  (3369/3369)
Vitesse: 1061
Dégâts: 1949

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyLun 5 Déc 2022 - 23:08
Séparation du contenu
Les Kazhariens n'étaient pas les mieux représentés ces derniers temps. L'Imperator semblait avoir d'autres sangliers à fouetter, les généraux à l'instar de Grabuge se la coulaient douce, et les Nains d'une manière générale préféraient éviter de se balader aux alentours des forêts. Encore que la forêt de sapins était un endroit où il pouvait être coutume de patrouiller... Mais un semi-homme détestait se rendre jusqu'à la région feuillue des Elfes. Aussi, à la réception de l'invitation, Ragnör avait pris les devants. Il avait indiqué à ses supérieurs qu'il serait absent durant quelques jours et partit en direction de la forêt.

Le voyant dura plusieurs jours, une semaine et demi précisément. Lorsqu'il parvint à la zone indiquée il fut stupéfait de voir à quel point le château Maenor était joliment décoré. Tout y brillait de mille feux, les choses avaient été faites en grand. Il ne connaissait pas ce dénommé Urua, mais il s'agissait assurément d'un puissant parmi les Elfes... Du moins c'est ce qu'il croyait jusqu'à ce qu'il ne débarque dans la grande salle, grouillant de monde. Il observa les alentours avant de cibler la personnalité de la soirée. Sa stupeur fut totale lorsqu'il s'aperçut qu'il s'agissait là d'un cousin thérianthrope : un homme-lion, qui arborait sa nature animale avec fierté... Là où l'elfe-lycanthrope préférait cacher son identité. Quand on habitait dans les montagnes et à BaldorHeim, il valait mieux être discret.

Il décida de présenter ses hommages.


- Bonjour, Urua de Sylfaën. Je me présente, je suis Ragnör Lüpusànghrën. Peut-être s'est-on déjà croisés à certains événements, mais jamais de manière officielle. Je suis un brigadier de la garde kazharienne, de l'équipe des ingénieurs. J'apporte mes hommages de la part de BaldorHeim et de l'Imperator. Merci à vous pour ces festivités.

Il s'inclina, attendit un certain temps, et prit congés de son hôte.




Banquet de fin d'année Drapea24

Couleur des dialogues : #008080

RP en cours :
:lgarou:

Triple-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Fýr Olafsson
Néophyte

Fýr Olafsson

Messages : 10
Expérience : 161
Masculin Âge RP : 42

Politique : 00
Métier : Novice (0)
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 64453510105/105Banquet de fin d'année 242396barresante02  (105/105)
Vitesse: 16
Dégâts: 531

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyMar 6 Déc 2022 - 1:32
Séparation du contenu
[Ce RP ne rentre pas réellement dans mon histoire, donc est extérieur à mon aventure principale]

Je n'avais pas été réellement invité au banquet organisé pour la fin d'année. Je venais de quitter la région du nord, et j'étais arrivé jusqu'au sud, où ma femme et ma fille s'étaient installées afin de commencer notre nouvelle vie. J'avais dû repartir rapidement, parce que je cherchais à joindre la faction de la Congrégation de l'Ombre. Les guetteurs que j'avais pu contacter m'avaient donné des informations erronées... Et je m'étais ainsi retrouvé à gambader dans l'ouest du territoire, traversant d'abord les marais Hukutav avant de déboucher dans la forêt Sylfaën. Je savais que les Elfes y habitaient, mais j'ignorais à quel point ils y étaient nombreux. Je n'aimais pas les individus aux oreilles pointues, mais ce n'est pas ceux que j'exécrais le plus.

Je me rendis compte bien trop tard que les éclaireurs m'avaient dirigé vers une mauvaise piste, et il était désormais trop tard pour faire demi-tour... En tout cas pour ce soir. Essayant de chercher un hébergement je tombai finalement sur un tumulte continu. Je décidai donc de suivre le son afin de remonter à son origine. Plus j'avançais, et moins la végétation était dense. A la place, je débouchai dans des jardins dont les haies bien taillées formaient un labyrinthe. Il y avait également des sculptures, des fontaines, des grandes plantes qui ornaient les lieux. J'entendis soudain un bruissement non loin, ce qui créa chez moi le réflexe de dégainer une hache aiguisée. Quatre gardes zéphyriens jaillirent d'un bosquet, et m'expliquèrent ce qu'il en était. Comprenant que la situation n'était pas à l'assaut mais aux festivités, je réalisai que j'étais non loin d'un château dans lequel un événement festif était organisé. On m'expliqua brièvement, avec des mots simples, qu'il avait été autorisé par le Roi des Elfes Cernunnos, et que l'hôte de la soirée était le sieur Urua, inconnu au bataillon de mon côté, mais qui semblait être une quelconque célébrité locale.

Soit. Je n'avais pas vraiment d'autre choix. Aussi suivis-je les individus elfiques pour débouler bientôt dans une grande salle où mets et boissons abondaient. Mais quelle horreur... Je me contins en voyant qu'il y avait des hommes-bêtes, des hybrides, des choses non-humaines et non-elfiques. Je les détestais, ils étaient une aberration. Mais j'aurais été fou pour tenter quoique ce soit ici. Faire profil bas, et en profiter pour se sustenter. Ce serait le plan ce soir. Je saisis qu'il fallait bientôt se présenter à l'individu à tête de lion qui, en fond de salle, surplombait l'assemblée car il en était l'instigateur. Soit, je me retins de faire une quelconque grimace et fit une courbette maladroite en me dirigeant devant lui.


- Bonsoir, Messire Urua. Je suis Thor Ursson de Kastalinn. Je vous remercie pour votre hospitalité, et pour ce banquet. Que cet événement vous soit favorable.

Naturellement, Fýr avait menti sur son identité. Le rôdeur avait indiqué le premier nom et prénom qui lui étaient venus à l'esprit. Il n'allait pas se dévoiler aussi facilement à ce qu'il considérait comme un ennemi. Mais il savait se contenir, et préféra la sobriété à l'ignorance. Lorsqu'il eut terminé, il prit congés et alla se sustenter.




Fýr : #8B4513 | Grunhilde : #D2B48C | Mira : #F4A460
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1137
Expérience : 5743
Féminin Âge RP : 19

Politique : 129
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse absolue
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102532/2532Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2532/2532)
Vitesse: 1303
Dégâts: 822

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyDim 11 Déc 2022 - 18:00
Séparation du contenu
La tête posée sur mes genoux, mes bras les enlaçant, je contemplais Flammèche grignoter savoureusement les bûches que je venais de déposer dans l’âtre de la cheminée. Le scénario se répétait inlassablement depuis plusieurs heures déjà. Mon esprit vide ne pensant à rien, mes yeux se perdant dans la danse envoûtante des flammes dorés, ma peine semblait moins lourde à porter.

« Tu devrais te préparer crrrgnn crrrgnn pour aller à chette fêtche, non ? Crrrgnn crrgnn... Me demanda soudain le démon mineur sans pour autant mettre en pause son repas.

-Mmh ah oui, peut-être… Me tirant de ma passive torpeur, je me suis reconnecté violemment à la réalité. La douleur eut le temps de me déchirer le cœur avant que je ne réussisse à calmer ce torrent d’émotion. Enfin, je me suis préoccupé de la question.
Je ne crois pas être en état d’y assister. Je me reperdis quelques instants dans les flammes.

-Ça fait des jours que tu es planté là à rien faire, tu me fais peur tu chais, et en plus, tu as un chontrat crrgnn… »

Lune s’éveilla près de moi. S’étirant, elle approuva les dires de Flammèche. Je pouvais sentir le peu de trépignement qu’il me restait en elle. Gardienne de mes émotions, elle protégeait avec soin les fragments intacts qu’il me restait.

Ce fut accompagné d’un long soupir de lassitude que je me levais sans conviction pour m’habiller d’une robe blanche tout ce qu’il y avait de plus simple. Je détestais l'absence de couleur de cet habit, mais il était de coutume de porter du blanc au moment du deuil, afin que l’âme du défunt… De Mère… Puisse nous retrouver plus facilement dans l’obscurité de la mort.

Voir mon visage pâle, presque blafard, dans le grand miroir de ma coiffeuse ne m’aida en rien à trouver le courage de passer le pas de la porte. Mais au bout d’un certain temps de fiasco esthétique, je réussis à donner quelques couleurs à ce portrait triste. J'en conclus qu’aucun maquillage ne pouvait cacher ce point.
Enfin prête, j’ai refermé derrière moi la porte à demi dissimuler dans les racines de l’arbre géant. De l’extérieur, seul une analyse minutieuse du tronc pouvait permettre de distinguer la présence d’une habitation en son cœur.
Même ma roulotte, recouverte par la végétation, était à peine visible dans ce décor végétal. Peu de gens connaissait l’existence de mon arbre-maison, pour ne pas dire personne…
Celeborn releva la tête à ma vue, avançant d’un pas lent en ma direction, il était heureux d’enfin me revoir. Il me conduirait jusqu’à Maenor.




Les portes du palais étaient grandes ouvertes et la foule commençait déjà à grouiller un peu partout. Je fus prise de vertiges lorsque j’entrais dans la grande salle. La magie fourmilla dans mon corps sans que je ne la convoque et je ressentis tout à coup toutes les Présences avec une atroce perception. Certaines me ravirent plus que d’autres… La vision trouble, j’avançais d’un pas lent afin de masquer mon chancellement vers la scène qui attendait son heure.

« Tout va bien mademoiselle ? Me demanda une serveuse elfe qui portait un plateau rempli de mignardises et autres petits fours salés.

-Oui, merci. Répondis-je tout en tentant d’afficher un sourire non-grimaçant. »

Et pour la première fois de ma vie, j’ai refusé de me servir une bouchée du plateau que l’on me tendait. La faim me fuyait ces derniers temps…
Le roi de la fête semblait déjà fort occuper à serrer des mains et à accueillir nombre de louanges, j’en déduis qu’il s’agissait là d’une excellente excuse pour me défiler, pour le moment.

M’adossant à un bord légèrement reculé de la scène, j’en profitais pour souffler un peu, mais bien vite, mon esprit se mit à cogiter. J’étais partie il y a plusieurs semaines rendre visite à ma famille, et depuis je n’avais donné aucun signe de vie à personne. J’avais seulement répondu positivement aux missives que l’on m’avait envoyées pour ce jour précis, sans donner de détail quant à mon voyage.
Le regard sombre et perdu dans le vague, je me remémorais comme à chaque seconde qui passait, tout ce qui me valait ma peine. Je savais que je n’avais pas dû venir. Lune, sous la forme d’un petit oiseau sombre, croassa sans que je ne réagisse pour autant.




Banquet de fin d'année A8ca9220
Revenir en haut Aller en bas
Sylhsilscesth
Haut-Prêtre ♦ Ensorceleur

Sylhsilscesth

Messages : 111
Expérience : 941
Âge RP : 41

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535101750/1750Banquet de fin d'année 242396barresante02  (1750/1750)
Vitesse: 243
Dégâts: 624

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyLun 19 Déc 2022 - 13:55
Séparation du contenu
Belle occasion
Lorsque les invitations avaient été reçues par le Temple pour le grand banquet au château de Maënor, Sylhsilscesth s'empressa de les distribuer aux disciples. Il demanda à chacun leur projets, s'ils désiraient l'accompagner dans une délégation diplomatique afin d'entamer des relations avec les peuples de l'Ouest. Quel genre de relation, cela resterait à déterminer mais il comptait bien se faire connaître et montrer au monde qu'il devrait encore compter avec le peuple Naga.

Après son tour du Temple, il fut décidé que le Haut-Prêtre se présenterait accompagné de trois membres de la société ophique. Suriu, la petite protégée du Naga, Sslozmek le forgeron émérite, et une prêtresse du Basilic, Srishti, qui l'aiderait à représenter leur philosophie. Chacun se prépara de son côté et ils devaient se retrouver devant le Temple pour partir tous ensemble. Sylhsilscesth se para de magnifiques atours, lustra ses écailles et emporta tout de même son bâton avec lui. On ne savait pas ce qu'on pourrait croiser dans un tel rassemblement ni comment cela pouvait tourner. Certaines races étaient encore farouchement opposés aux Nagas mais ils n'avaient pas intérêt à esquisser le moindre mouvement envers sa congrégation.

Peu de paroles furent échangées avant d'arriver à la salle où un banquet somptueux se préparait. En passant la porte, le Haut-Prêtre fit sonner son bâton contre le sol, l'accompagnant un peu de cette magie qu'il avait découvert récemment. L'absorption du son résonnant comme un coup de tonnerre silencieux au dessus de l'assemblée. Le temps que chacun se remette de ce phénomène étrange, et avant qu'ils ne remarquent d'où il venait, les quatre serpents se dirigeaient vers l'hôte de la soirée pour le saluer, le féliciter de la qualité de son accueil, le remercier de les avoir invités et formuler leur souhaits qu'une fructueuse amitié les lient bientôt.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 767
Expérience : 4816
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 164
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102952/2952Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2952/2952)
Vitesse: 2069
Dégâts: 1851

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyLun 19 Déc 2022 - 21:02
Séparation du contenu
Le château de Maenor s'était mis sur son plus beau jour pour le banquet de fin d'année. Sous le commandement de la couronne elfique, du bourgmestre et d'Urua, les festivités avaient été préparées avec soin et minutie, comme les peuples de la forêt savaient si bien le faire. Il y avait à boire et à manger pour quiconque, et les habitants des lieux, animaux, insectes ou esprits, laissaient leur place aux convives le temps de la réception. L'endroit habituellement mystérieux et sacré se remplissait alors d'une chaleureuse présence qui n'était pas désagréable.

Épaulant son camarade, Ehawee était restée à ses côtés pour l'organisation et s'occupait désormais d'une partie de la sécurité, étant rattachée aux gardes sylvestres. L'elfe ne laisserait personne troubler le bon déroulement de cet événement qui était important à plus d'un titre. La sécurité de son compagnon d'arme qui était désormais un ami important pour elle, ainsi que celle de son peuple et ses dirigeants se devait d'être assurée par la faction. Ainsi notre héroïne n'allait pas revêtir ses plus beaux atours aujourd'hui et gardait son équipement zéphyrien habituel.

-Allez relever l'unité d'accueil, n'oubliez pas de vérifier la liste des personnes suspectes à chaque entrée, fit-elle à une partie de l'équipe qui était sous ses ordres avant de se tourner vers l'autre. Quant à vous, faites une ronde dans les corridors et les fenêtres, chaque issue doit être sous surveillance.

Les roulements d'unité étaient bien huilés, la Garde Zéphyr, avec la garde personnelle de la couronne, connaissait chaque recoins de cet endroit. Ehawee prit une grande inspiration, tout devrait bien se passer. La brune profita d'avoir organiser tout ce dont elle était en charge afin de faire un tour. Visiter le château et son architecture atypique était plaisant à voir, mais les arcades complexes rendaient cet endroit difficile à cerner de prime abord. L'archère prit de la hauteur et se promena le long des remparts et des tours. Elle garda un oeil sur les vastes jardins, et, de l'autre côté, sur les bois devant l'édifice. Elle pouvait voir, de tout là-haut, les invités qui arrivaient petit à petit. Vérifiant que les veilleurs étaient bien à leur poste, elle redescendit ensuite pour finalement entrer dans la salle de réception. De nombreuses personnes étaient déjà présentes et de tout horizon. Y compris des individus dont il fallait se méfier... mais la salle était suffisamment bien gardée pour empêcher une quelconque intervention malintentionnée de faire irruption. Ehawee aperçut enfin le maître des festivités, et s'approcha à son tour pour lui souhaiter le meilleur possible de ce banquet.

-Urua, tout est en ordre. Fit-elle, un peu trop solennellement. Elle se rapprocha encore un peu plus de lui, et posa sa main sur son épaule en lui adressant un sourire fraternel. Quoi qu'il advienne de cet événement, sache que tu as mon soutien.

Elle le laissa aussitôt : il avait sûrement bien des personnes à saluer et bien des choses à penser pour ce qu'il s'apprêtait à annoncer...Tandis qu'elle était ravie de lui soulager un peu du poids de la sécurité du banquet, et puis, elle n'était de toute manière pas très douée pour les courbettes, alors ce n'était pas plus mal. Tout en se dirigeant vers les coulisses de la réception pour continuer son inspection, elle passa proche de la scène et aperçut une femme qui ne se sentait pas très bien dans un recoin.

-Madame ? Est-ce qu-...Holy ? reconnut-elle en s'approchant, surprise, découvrant par la même occasion que quelque chose n'allait manifestement pas pour sa camarade. Ehawee n'avait pas eu de nouvelles de sa consoeur depuis un certain temps, elle avait même douté de sa présence à ce banquet. La garde sylvestre reprenait son calme, caractéristique des elfes. Holy, bon retour parmi nous, fit-elle avec une voix rassurante, tandis qu'elle lui prenait la main pour la réconforter. Est-ce que tout va bien ? demanda-t-elle, en espérant ne pas être intrusive. L'archère avait peut-être en charge d'une partie de la sécurité du banquet, mais elle avait aussi pour mission de veiller sur ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Suriu Lerne
Habitant(e)

Suriu Lerne

Messages : 92
Expérience : 674
Féminin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Armurière - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 64453510110/110Banquet de fin d'année 242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 145
Dégâts: 72

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyMer 21 Déc 2022 - 11:55
Séparation du contenu
Ce fut en pénétrant dans l’immense hall du château de Meanor que Suriu sentit l’inconfort prendre possession de son être. La salle était des plus luxueuses. Les balcons ornés de banderoles et de bannières, le tapis central parfaitement épousseté et de multiples tables couvertes d’appétissantes victuailles. Sans compter les dizaines de convives déjà présents dans la grande salle. Tous vêtus de costumes et de robes de première qualité. Les mélodies d’un orchestre embaumaient l’endroit de notes longues et suaves, créant une atmosphère feutrée.

A dire vrai, Suriu en était à son baptême du feu quand à cette cérémonie. Les rites dédiés au Grand Basilic étaient ses seules expériences de célébrations avec une telle envergure. Les grandes messes dirigées par les prêtres et les prêtresses, exécutant des animaux en gage de loyauté, bénissant les fidèles d’un sang innocent. L’apprentie qu’elle avait été y trouvait une certaine fierté et même un contentement quand elle vivait ces journées de sermons aux côtés de sa mère. Ces souvenirs semblaient si lointains désormais…

En cette nuit d’hiver, Suriu se retrouva devant le château qui aura marqué le début de son long périple. Elle était partie des mois durant à la recherche d’informations susceptibles de la guider sur la voie de la résurrection de son dieu. Le chemin l’avait menée jusqu’au Sud-Est du désert d’Haréna, au sein de la cité des hommes-lézard, clan cousin des nagas.

Après son passage, elle a décidé de rentrer chez elle, priant avec le fol espoir d’y revoir sa famille telle qu’elle l’a toujours été avant le départ de son père. Elle n’a trouvé qu’une grande maison vide, vaguement entretenue. de la poussière et des toiles d’araignées dans tous les coins. Rude rappel que sa famille n’était et ne serait plus comme avant.

Sylhsilscesth mit peu de temps à apprendre son retour et vint immédiatement la quérir. Il lui a annoncé la nouvelle au sujet de ce bal organisé par un haut dignitaire léonin. Elle essaya de refuser, mais son mentor savait se montrer insistant. Elle était incapable de discuter ses ordres.

Par chance, les vêtements de sa mère correspondaient à sa taille. Elle a donc pu emprunter un manteau d’hiver blanc orné de broderies et de rubans mauves parmis les habits les plus chics de sa mère. Mais malgré son allure coquette, se retrouver tout à coup entourée de tous ces bipèdes n’était pas pour lui plaire.

Pourtant, les invités n’étaient pas tous des elfes ou des humains. Elle apercevait aussi des nains, des abyssaux, des stryges. Et ces derniers n’avaient aucunement l’air d’être aussi mal à l’aise qu’elle. Cependant, la variété de personnes présentes n'empêcha point les regards de se tourner dans la direction des quatre nagas qui s’annoncèrent à l’entrée. La curiosité ambiante lui oppressait la poitrine. Elle gardait la tête basse, les mains jointes devant elle, désirant imiter la sérénité, tandis que tous avançaient en direction du grand escalier, au sommet duquel venait d'apparaître le maître des festivités. Urua. Suriu n’osa point poser les yeux sur une telle stature. Il dégageait une puissance si écrasante qu’elle eut du mal à relever la tête ne serait-ce que pour regarder ses bottes.

Pendant la plus grande partie de la soirée, Suriu fit son possible pour rester discrète. Elle n’osait adresser la parole à quiconque et personne ne venait s’adresser à elle. Ce qui était, à son avis, pour le mieux. Malgré cela, elle se sustenter au banquet de la manière la moins discrète qui fut… Puisqu’elle ne mâchait point, les gens alentour l'admiraient, non sans une once de dégoût, engloutir les petits fours d’une traite. La viande grillée subit le même destin. Les sucreries également. La nervosité lui ouvrait l’appétit comme porte de secours pour s’occuper l’esprit au détriment de la grâce que lui conférait son habit. Mais le drame se produisit à l’instant où elle se saisit d’une coupe d’un breuvage pétillant. Le son des bulles remontant en file indienne à la surface la surprise, et même, l'apaisait quelque peu. Elle ressentit l'irrésistible désir de goûter cette boisson à l’odeur délicatement prononcée. Le goût de l’alcool parcouru son palais, les bulles lui chatouillèrent la gorge. La fraîcheur lui assainit les sens. Jamais elle ne s’était délectée d’un cru aussi fin. Elle voulu en saisir une autre coupe. Puis une autre. Peut-être une autre encore. Et sans s’en apercevoir, sa vision commençait à se troubler, elle perdait légèrement l'équilibre et, chose miraculeuse, le malaise qu’elle ressentait avait disparu. Aussi commença-t-elle à déambuler au milieu des invités en les saluant de la façon la plus naturelle et distinguée possible et à parler avec d’autres personnes. Notamment un homme resté dans un petit coin de la salle, grand et bâtit comme un taureau, dont le dos était affublé d’ailes. Il lui parut étonnamment fort sympathique… Au passage, elle bouscula une connaissance qu’elle ne reconnut pas immédiatement. La fameuse Holy, membre de la garde de Zéphyr dont elle avait croisé la route dans les jardins de ce même château.

Finalement, ce bal n’était point une si mauvaise idée que cela !


Banquet de fin d'année 0daa2ed9
Ténue de soirée de Suriu
Revenir en haut Aller en bas
Garzvorgh dit "Kalevala"
Capitaine des Pirates ♦ Omichlikinésiste

Garzvorgh dit

Messages : 759
Expérience : 5650
Masculin Âge RP : 29 ans

Politique : 224
Métier : Mineur - Maître absolu
Titres:

(Björgh, chat de Garzvorgh [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102727/2727Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2727/2727)
Vitesse: 1422
Dégâts: 1617

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyMer 21 Déc 2022 - 13:36
Séparation du contenu
Même s'il n'était pas officiellement convié, Garzvorgh avait eu vent (salé) de l'organisation du Banquet à Sylfaën. Il se disait que cela pouvait être l'occasion pour pénétrer en territoire ennemi sans être dérangé, et voir ce qui se tramait. Il s'était déguisé pour l'occasion, il aurait été cocasse que l'individu qu'il avait détroussé quelques années auparavant ne le reconnaisse et décide de se défouler sur lui. Aussi son visage était-il partiellement masqué par un chapeau à plume, donc l'extrémité penchait et cachait la moitié de son visage. L'orc avait également attaché ses cheveux, choses dont le pirate n'avait pas l'habitude, afin d'en faire un catogan et être encore moins reconnaissable.

Il s'y rendit en éclaireur, et rentra bientôt dans la salle du banquet. Il y avait des Elfes partout mais, fort heureusement pour lui, il y avait aussi des Peaux-vertes. Des Orcs hareniens qui avaient également été conviés, mais aussi des Gobelins et des Hobgobelins. Ainsi le Kalevala pouvait se fondre dans la masse.

Il resta un certain temps, s'arrêtant lorsqu'une envie irrépressible de voler une bourse l'envahissait, se présenta devant l'hôte en changeant sa voix. Il eut même le droit à un cadeau, comme quoi le calme pouvait aussi payer.

Ensuite il se retira, tout content, mais le visage impassible extérieurement.




Banquet de fin d'année Drapea23
Banquet de fin d'année Userbar_Pirates

Couleur des dialogues : Slateblue

Rp en cours : I - II - III

Spécial : I - II

Double-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 1598
Expérience : 6942
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 238
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535103039/3039Banquet de fin d'année 242396barresante02  (3039/3039)
Vitesse: 918
Dégâts: 3505

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyJeu 22 Déc 2022 - 22:57
Séparation du contenu
En tant que membre de la garde Zéphyr, Arhiann ne pouvait pas manquer la fête organisée par son collègue à crinière. Manydh, lui, s'était lâchement défilé en se réfugiant au laboratoire de remèdes, mais il n'aurait pas été très correct de le lui reprocher, alors qu'elle l'enviait en partie... Ce genre de grandes réceptions pouvait être amusant, mais se montrait aussi, bien souvent, d'un profond ennui. Saluer et tenir des conversations de pure politesse n'était pas la tasse de tisane de la faune, aussi avait-elle trouvé un moyen de rester présente tout en se mettant légèrement en retrait : elle participerait à la surveillance de la salle. Cependant, tout était déjà organisé par sa collègue Ehawee... qu'à cela ne tienne, elle agirait indépendamment, et en apportant une attention toute particulière au risque magique, auquel ses talents d'ensorceleuse la rendaient à la fois particulièrement sensible, mais aussi apte à résister.

Cela lui épargnait aussi de chercher une tenue extravagante - ce qu'elle n'aurait de toute manière pas fait - et lui permettait de rester dans ses habits verts d'Eclaireuse zéphyrienne, dans lesquels elle se sentait bien plus à l'aise que dans n'importe quel vêtement neuf, aussi étincelant soit-il. Sa tenue restait néanmoins impeccable, exemple de tout accroc, et ses fers avaient été fraîchement astiqués. Seule concession à l'ambiance festive, la blonde avait tressé une guirlande de feuilles, dans laquelle étaient également prises quelques fleurs, dont la magie de son compagnon avait garanti une fraîcheur prolongée. Cet unique ornement était passé autour de ses cornes, et retombait librement dans son dos en arabesques sur sa cape émeraude.

Postée dans un coin de la salle, non loin d'une fenêtre, elle surveillait les arrivées sans regarder en direction de l'entrée, rien qu'avec son sens de la magie. De nombreux invités étaient dénués de tout pouvoir, mais bien d'autres possédaient soit un petit talent particulier, soit un objet de pouvoir, ou encore, un talent intrinsèque. Les invités qui s'accumulaient peu à peu sous ses yeux semblaient venir de tous les coins de Dùralas, et représentaient de bien nombreuses races, il était donc normal de déceler parmi eux toutes sortes de flux magiques. Certains lui étaient familiers, comme celui de la musicienne Holy, qui semblait bien étouffé en cette soirée. La cherchant du regard, elle fut rassurée de voir Ehawee se diriger vers elle, alors que son attention était déviée vers une nouvelle arrivée : il ne s'agissait pas du prince Eressëa, et pourtant, c'était bien l'aura de vide caractéristique des ensorceleurs qui pénétrait dans le château. Elle sentait aussi une forte connotation religieuse, et se déplaça pour apercevoir une délégation naga... Intéressant. Elle se promit de les surveiller du coin de l’œil, ou du moins, d'un coin de son esprit.

D'ailleurs, le Cirque de l'Eclipse, fameux pour accompagner de nombreux événements Dùralassiens, terminait ses derniers préparatifs avant sa représentation. C'est à ce moment-là qu'elle devrait redoubler d'attention : alors que tous seraient distraits par les numéros des artistes, dont certains utilisaient d'ailleurs la magie, brouillant les flux, ce pourrait être le moment où des personnes mal intentionnées tenteraient quelque chose. Il allait falloir qu'elle se place de manière à avoir une vue d'ensemble sur les spectateurs, mais pas sur la scène, qui risquait sinon de la happer malgré ses bonnes intentions. Tant pis, elle raterait la représentation : après tout, elle avait déjà assisté à de précédentes prestations mémorables.




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 300
Expérience : 1029
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102050/2050Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2050/2050)
Vitesse: 558
Dégâts: 797

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptySam 24 Déc 2022 - 7:48
Séparation du contenu
Trônant en lisière de la forêt, le château de Maenor émerveilla l’homme lézard par son style d’architecture et l’immensité de la bâtisse. Srishti, qui s’intéressait d’avantage à l’histoire que lui, avait expliqué qu’autrefois il s’agissait d’une forteresse militaire. Cependant, même dans leurs ouvrages voués à la guerre, les elfes rajoutaient toujours une part d’esthétique contrairement aux humains préférant construire vite et efficacement. Après plusieurs milliers d’années, le château était toujours debout et dominait la forêt de son incroyable hauteur qui impressionna encore d’avantage Sslozmek à mesure qu’il s’en approchait avec les trois autres nagas.

   Lorsqu’ils entrèrent dans la salle de réception, l’homme lézard en resta bouche bée. L’immense pièce richement décorée semblait suffisamment grande pour accueillir tout Dùralas. Il espéra au fond de lui que son peuple parvienne à réaliser de telles oeuvres et suscite autant l’admiration qu’il en éprouvait pour les elfes. Il recentra ensuite son regard vers Srishti. Elle était devant lui, aux côtés du Haut Prêtre et glissait avec grâce sur les très vieilles dalles du château. Après avoir affronté les esprits de la Convergence, il était venu la retrouver dans ses appartements. Il était tombé sur l’invitation d’Urua qui avait été distribuée au Temple et pensait que ce serait une bonne idée de s’y rendre avec sa bien–aimée. Cela permettrait d’apaiser les tensions au sein de son couple et renouer avec les sentiments qu’il éprouvait pour elle. Arrivé devant la porte, il avait d’abord tendu l’oreille avant de la coller contre le bois. Il n’entendit aucun son. Cela dit, la double porte ouvragée était assez épaisse et menait tout d’abord à une petite antichambre avant qu’une seconde porte ne s’ouvre sur les appartements de Srishti. Il frappa alors doucement en se raclant la gorge et en ajustant sa tenue d’aventurier. Pas un bruit. Il recommença, cette fois-ci avec plus d’entrain. La poignée de la porte se tourna lentement. Sslozmek prit une profonde inspiration et sorti de son sac l’invitation à la réception. Ce ne fut pas Srishti mais un jeune esclave humain famélique et au regard vide qui lui ouvrit. L’homme lézard s’était présenté à lui et l’écho de la voix de Srishti résonna alors dans l’antichambre. Il poussa alors la porte et l’esclave bien trop lent à son goût et constata que Sylhsilscesth, devenu le Haut Prêtre, se tenait en face d’elle et avait dans sa main l’invitation du fameux Urua. Sslozmek fut alors invité par le Haut prêtre en tant que forgeron officiel du Temple. Bien que ses talents restaient assez basiques, il est vrai qu’il avait fait de nombreuses créations assez réussies. Cependant, il était à des lieues d’égaler les meilleurs forgerons elfes.

   Sslozmek sortit de ses pensées lorsque le carré de naga se dirigea vers Urua, un homme-félin d’une espèce qu’il ne reconnaissait pas. Il possédait une crinière fournie, des crocs plus longs que ceux d’un chat et une carrure imposante. La créature en faisait presque regretter à l’homme lézard d’être venu désarmé. S’il lui prenait l’envie d’égorger un de ses convives, il y parviendrait sans problème. Les nagas n’étaient pas très appréciés et personne ne se soucierait d’un tel acte envers l’un d’eux. Il constata une gêne similaire auprès de sa voisine qui s’éclipsa discrètement vers le banquet. Elle aussi portait une tenue somptueuse. La première et dernière fois qu’il l’avait vue, elle lui avait donné une belle leçon de combat à mains nues dans le dépotoir. Comme si sa blessure s’était ravivée, il se massa l’estomac en la regardant ramper vers le banquet et se servir copieusement.

   Il s’attarda ensuite sur le haut prêtre qui le mettait autant mal à l’aise qu’à leur première rencontre à Endorial. Srishti, quant à elle, ne semblait absolument pas ressentir la même chose et le traitait presque comme son égal. Son esprit était bien plus puissant que le siens et il le constatait encore aujourd’hui. La Naga était vêtue d’étoffes de très haute qualité. Une tunique aux manches pendantes et au dos échancré descendait peu après la base de sa queue. Les teintes orangées qu’elle arborait contrastaient parfaitement avec ses écailles bleues-vert. Le vêtement était brodé de fils d’argent qui représentait des ronces, des roses, des arabesques et des feuilles de laurier. Il se terminait à la base et aux manches par une dentelle discrète et finement ouvragée. Ses cheveux châtains qu’elle laissait souvent onduler sur ses épaules étaient attachés à l’aide de bijoux en argent et en grenats.

   Elle et le haut prêtre bavardèrent avec Urua pour le complimenter sur la qualité de la réception et abordèrent d’autres sujets éminemment plus politiques. De moins en moins à son aise, l’homme lézard s’écarta du groupe et en vint à réaliser le même chemin que Suriu. Ce n’était pas réellement ainsi qu’il imaginait cette soirée. Il piocha dans les différents mets tous plus raffinés les uns que les autres mais il avait de moins en moins le cœur à la fête. Il finit alors par s’isoler comme certains invités. Il s’occupa alors à admirer les différentes tenues qu’ils arboraient ainsi qu’à observer leurs mouvements dans la grande salle. Même si le haut prêtre a été récemment désigné, il n’était pas exclu que certains pensent qu’il serait de bon ton de l’assassiner pour déstabiliser les Nagas.

   Heureusement, la soirée suivit son cours avec une impressionnante représentation du Cirque de l’Eclipse qui fut ensuite remplacé par un orchestre dont les membres semblaient venir de tous horizons. Des instruments venant de diverses régions de Dùralas s’accordaient ensemble dans une union cosmopolite mais parfaitement harmonieuse et surprenante. Les rythmes variaient, certains instruments jouaient en duo avant que les autres ne les rejoignent dans une cascade de mélodies entraînantes. L’orchestre joua finalement une musique plus douce, une ode à la fin de l’Automne et au commencement d’une année nouvelle. Une main se glissa dans le dos de l’homme lézard. Srishti l’avait rejoint sans le Haut Prêtre. Elle enroula sa queue autour de ses jambes puis lui fit face. Ses yeux vert d’eau se plongèrent dans les siens et une seconde main se posa sur son épaule. Elle commença alors à balancer son corps au rythme de la musique entraînant l’homme lézard avec elle. Il ne quitta pas un instant ses yeux et se laissa envoûter par son charme et son parfum aux notes poudrés qui le faisait voyager. Le cœur de Sslozmek s’emballa. Depuis longtemps il avait rêvé d’un tel moment de complicité avec sa compagne. Les pensées les plus noires chassées  par les notes exaltantes, les esprits loin de tout tracas. Les combats, les impératifs, sauver le Monde, retrouver sa fille, chercher le Basilic. Tout cela n’était plus que des objectifs lointains. Le moment présent, il le vivait entre les bras de sa bien-aimée et ne pensait à rien d’autre.

-Je t’aime, Srishti, lâcha-t-il soudainement dans un souffle.

   Elle s’arrêta à peine de se mouvoir et lui répondit par un large sourire. Sslozmek savoura l’instant en sachant qu’il aurait une fin et que ses responsabilités le rattraperaient bien vite.
Revenir en haut Aller en bas
Yavik Vulpes
Rôdeur

Yavik Vulpes

Messages : 310
Expérience : 893
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Expert
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 64453510295/295Banquet de fin d'année 242396barresante02  (295/295)
Vitesse: 290
Dégâts: 232

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptySam 24 Déc 2022 - 17:33
Séparation du contenu
Banquet de fin d'année Ojau

S'il est une contrée où il fait bon vivre, du moins quand on en est natif et résidant permanent, c'est bien La grande et magnifique forêt de Sylfaën. Les jours s'y écoulent on ne peut plus naturellement au gré du temps qui griment de couleurs saisonnières et épisodiques les frondaisons qui ombragent le couvert forestier.  Ainsi l'abondance des venaisons automnales s'en était allé pour laisser place au grand endormissement que s'accordaient les arbres pendant l'hiver. D'aucun songerait qu'il fut probable d'y voir là une forme d'abandon, de dénuement peut être même de déclin. Mais il n'en était rien en vérité. La forêt toujours vivait et fourmillait de cette activité  séculaire que les saisons saluaient de leur passage. Le frima s'était emparé du sous-bois, des clairières et l'on pouvait voir ça-et-là  passer furtivement les petits êtres de la vieille forêt, affairés à rassembler les vivres qu'ils glanaient pour assurer les réserves qui leur permettraient de passer ce que les plus anciens et les plus avisés appelait déjà " un bel hiver ".

Car c'était bien là la promesse qui était  prononcé par le vent mordant qui s'était levé tôt ce matin. L'hiver serait rude et nul créature habitante de la vieille forêt elfique ne saurait l'ignorer. Ceci étant  quand l'on est confortablement  blottit au confort tiède d'une maisonnette à demi enfouie sous terre où ronronne dans l'âtre du foyer les braises rougeoyantes d'un feu allumé et alimenté depuis la veille, et bien ma foi, la bise peut bien siffler tant qu'elle veut, on ne la ressent pas plus que ça.

C'est exactement  ce qu'éprouvait Maître Renard en flemmardant avec assiduité sous l'épaisse couverture de peau d'ours de son lit douillet. Loin de lui l'intention de s'extraire de cette carapace confortable pour encore quelques heures. Le début de fringale qui lui faisait gargouiller la panse allait bien pouvoir encore attendre un peu. Mais alors qu'il somnolait ainsi , les yeux mi-clos et la truffe humant la douce odeur du feu de bois s'étiolant peu à peu. c'est alors qu'il entendit que l'on toquait à la porte de son logis. Ho ce n'était pas une de ces percutions tonitruantes à en faire s'ébranler la maisonnée toute entière, non loin de là. Cela s'apparentait plus à une saccade rapide et sèche contre le bois de la porte.

*tac tac tac tac tac *

Yavik  grimaça et plongea sous l'épaisse fourrure le peu de sa tête qui dépassait encore espérant  que par cette dissimulation ridicule, l'inopportun cesserait de frapper à la porte et qu'il pourrait reprendre ses procrastinations là où en étaient. Mais bien évidemment  celui qui venait le déranger ne comptait pas s'en aller aussi facilement et frappa de nouveau la porte avec la même ferveur.

*tac tac tac tac tac*

Le renard était fait comme rat et ne pouvait plus repousser l'inéluctable. il allait devoir se lever.

Prenant son courage à deux mains, deux oreilles, une truffe et tout le reste de l'animal, il rabattit d'un mouvement désabusé et résigné l'épaisse tonsure d'ursidé pour s'accorder le temps de se frictionner  le visage tout en baillant un " j' waaaaahrive ça va ! ça va ... inutile de me fracasser la porte et la tête de si bon matin! ..." traînant quelques peu la patte en se grattant l'arrière train, il atteignit la porte et releva le petit loquet qui obstruait un simple trou qui faisait office de "judas" dans le bois de la cloison. Mais il n'y vit personne. Laissant le loquet reprendre sa place il soupira en s'agenouillant pour ouvrir un deuxième loquet beaucoup plus bas et c'est là qu'il vit qui était le visiteur.

Dans le trou face à son oeil encore vaporeux des nimbes du sommeil se trouvait un autre œil, vif, fort éveillé qui clignait rapidement et le lorgnait avec insistance, juste avant qu'une petite voix aigrelette se fit entendre.

"Courrier Messire Vulpes !"

Yavik  se redressa et entrouvrit la porte en plissant les yeux pour contrer la pâleur fraîche du léger vent qui tentait de s'engouffrer par l'ouverture. Sur son seuil se tenait fier et vif le petit pic-vert messager du bosquet qui tenait en son bec une enveloppe cacheté du sceau de la garde Zephyr. Le renard tendit la main et l'oiseau y déposa le courrier puis resta planté là à observer Yavik de son œil rond. Il y eut un moment de silence blanc entre le renard et le pic-vert. Le rouquin haussa un sourcil et dans un soupir laissa la porte entrouverte en ajoutant:

" c'est bon j'ai compris, je vous donne ça ..." pendant que Yavik était occupé à chercher chez lui, le messager réajusta son plumage. Quand enfin le museau du renard réapparut à la porte, l'oiseau attendait le bec ouvert. Yavik y déposa une larve belle larve dodue de cerf-volant que le piaf s'empressa d'avaler avant d'ajouter:

"Merci bien Messire Vulpes, bonne journée à vous et joyeuses fêtes de Yule"
Politesse à laquelle le destinataire du courrier désormais livré répondit d'un vague" hm tout pareil ..."

Quelques minutes plus tard, alors qu'il se faisait couler un petit jus de baies dans une tasse en terre cuite, Yavik parcourait la lettre et la reposa sur la table pour entamer son déjeuner paisiblement.

Trois jours plus tard, Maître Renard se mit en route. Ho il n'avait pas grand chemin à parcourir, le château de Maenor était situé à moins d'une demi-journée de marche à travers bois et il en connaissait parfaitement l'itinéraire. Mais à mesure qu'il approchait de la clairière où était érigé le prestigieux édifice Elfique, Yavik constata que la forêt environnante bruissait des pas et des voix de dizaines de personnes qui convergeaient en direction du parvis. Une fois encore la garde Zéfyrienne allait ameuter la moitié de Duralas pour des festivités qui ne manqueraient pas de célébrer l'avènement de cette nouvelle année.

Naturellement  Maître Renard ne pouvait manquer pareil événement. Non seulement car le château était un chef d'œuvre d'architecture dont il ne fallait jamais manquer une occasion de s'y rendre pour l'admirer depuis l'intérieur, mais également parce qu'il y allait avoir tout un tas de personnes passionnantes à rencontrer ou à retrouver. Yavik s'imaginait déjà faire la connaissance de quelques délicieuses intrigantes à qui son charme hâbleur ne manquerait de faire le meilleur effet. Et puis n'oublions pas que ces retrouvailles justifiaient que de succulents agapes soient offerts dans des quantités pantagruéliques dignes de véritables festins de rois. Et ça c'était un point on ne peut plus important pour le gourmand.

Afin de faire honneur à l'invitation qui lui avait été transmise et pour mettre de son coté les meilleures chances de séduire celles qui auraient le privilège d'éveiller son intérêt,  Yavik s'était vêtu à hauteur du prestige de l'événement. Une belle paire de bottes en cuir souple de daim fraîchement cirées, une paire de braies en brocard d'un beige et ocre chatoyant, une ceinture de flanelle tressée et ornementée d'une boucle d'argent délicat, une chaisne blanche de lin fin ceinte de trois fibules en nacre que recouvrait une veste confortable faite de velours crème et ses boutons de manchette en ivoire ciselé. Le tout harmonieusement complété d'un couvre chef  en feutre surmonté d'une plume d'aigrette.

L'heure n'était pas aux circonvolutions aventurières et Yavik savait que les lieux seraient sous bonne garde. Il ne s'était donc pas embarrassé d'armes qui auraient été fort mal à propos dans une tel lieux en de telles circonstances. Tout juste  s'accessoirisa-t-il d'une canne de bois de palissandre admirablement ouvragée qu'il tenait en héritage de son grand père. L'ustensile n'ayant pas comme pour son premier propriétaire la fonction de soutenir sa démarche mais plutôt, pour ce qui le concernait, d'en souligner la majesté.

Ainsi, après avoir montré "patte-blanche" avec son invitation à l'entrée, s'avança-t-il dans le grand hall de réception où était déjà rassemblé un grand nombre de convives qui conversaient en bonne compagnie, une coupette à la main et pour certains d'entre eux déjà la buvant à la régalade. Yavik se donna alors la contenance d'en attraper une qui passait justement à sa porté sur le plateau d'un serviteur pour se mêler à la foule afin d'y retrouver des visages connu ou d'en rencontrer de nouveaux.

En assemblé il porta un toast collégial à l'intention du grand organisateur de cette  admirable réception et ne tarda pas à recevoir quelques sourires féminins qui présageaient que la soirée allait être fort agréable ...




Banquet de fin d'année Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Marania
Diva des Abysses

Marania

Messages : 135
Expérience : 1225
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Experte
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535101145/1145Banquet de fin d'année 242396barresante02  (1145/1145)
Vitesse: 456
Dégâts: 670

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyDim 25 Déc 2022 - 11:06
Séparation du contenu
- Êtes-vous tous prêts ? Faisons honneur à Sitlantà et montrons aux pieds-secs ce qu’est l’élégance des océans, allons-y !

Marania parlait haut à l’entrée des portes du parc attenant à l'impressionnant manoir elfique. Quelques semaines auparavant, elle avait reçu un courrier l’invitant à venir partager un moment de fête. Heureusement, le parchemin lui avait été adressé à l’Institut de magie, un endroit qu’elle fréquentait de plus en plus souvent afin de s’entraîner à canaliser son pouvoir d’aquamancienne. Ainsi, elle avait pu faire quelques emplettes à Endorial, des achats d’urgence, mais qu’elle jugeait nécessaire pour être au mieux de sa représentation sociale. Après de très longues hésitations sur le choix des couleurs à arborer pour ce genre d’événement, elle avait décidé de porter le bleu et le vert. Évidemment, le bleu pour l’océan et le vert pour la forêt si symbolique de ce côté de Dùralas.  

Toujours très bien apprêtée et fière de son apparence, notre diva portrait le vert symbole sylvestre à travers ses bijoux. Une tiare en jade, avec le collier et les bagues assortis ainsi que quelques bracelets d'émeraudes sur les poignets et ses membranes, bref, rien de si extravagant lorsque l’on connaît cette grand-mère fantasque qui en fait toujours beaucoup trop. Pour le bleu, elle avait fait coudre pour l'occasion une robe en tissu elfique. Elle avait dû faire plusieurs ajustements pour que le vêtement soit suffisamment ajusté à sa taille. Pour compléter l’ensemble, elle avait fait le choix osé d’un voile bleu givré pour cacher ses cheveux de demi-murène. La tiare en jade reposant sur le tissu du voile, elle se trouvait au moins sublime.

Ne sachant pas si cette invitation était uniquement personnelle ou non, elle avait préféré faire venir quelques Sitlantéens pour l’accompagner. C’était l’occasion pour elle de briller devant son mari, et quelques amis qu’elle avait trié sur le volet. Ainsi, viennent se présenter une petite clique de l’oligarchie Sitlantéenne à la personne chargée de faire entrer les invités dans la grande salle principale du manoir.

- Marania, de Sitlantà. La chanteuse, oui, elle-même. Accompagnée de Tangaroa, son époux. Merci à vous, bonne soirée !

Entrant dans la grande salle, les abyssaux purent s’exclamer bruyamment sur la beauté du lieu. Une hauteur de plafond admirable, du mobilier somptueux, des drapés exquis, une charmante mélodie musicale et des mets alléchants au buffet, un luxe ostentatoire que nos Sitlantéens appréciaient à sa juste valeur. Naturellement, le premier passage de la troupe devait être pour honorer le maître de cérémonie. Un Löwen, chargé de la garde Zéphyr, que Marania avait pu entrevoir à quelques rares occasions. Elle se présenta amicalement en félicitant Urua pour la beauté des lieux, sans s’éterniser puisque de nombreuses personnes attendaient sagement leurs tours pour venir également faire leurs hommages.

Après ce passage obligé, Marania scrute avec attention l’assemblée. Elle pouvait voir au loin des Nagas, ces créatures serpentines qui peuvent choisir d’arborer des jambes ou une queue, talent qu’elle ne possède malheureusement pas et qui, comme vous pouvez l’imaginer, la rend quelque peu jalouse. Elle se note pour elle-même d’éviter absolument de croiser ces gens, elle ne voudrait pas être confondue pour un des leurs.

Au centre de la salle, des couples dansaient joyeusement sur des musiques tantôt rythmées et tantôt lentes. Cela intriguait beaucoup Airoanana, l’abyssale neutre à la morphologie de méduse qui était une ancienne danseuse de l'amphithéâtre de Sitantà.

- Voilà des danses bien singulières, ne trouves-tu pas Marania ?
- Très certainement. Les pieds-secs ont des traditions culturelles, parfois surprenantes. Mais je ne doute pas un instant qu’un jeune homme se fasse une joie de t’apprendre les pas. Une danseuse chevronnée comme toi n’aura aucun mal à apprivoiser ces mouvements.


C’est ainsi que la danseuse Sitlantéenne partie à la recherche d’un cavalier de danse, laissant Marania et Tangaroa bras-dessus bras-dessous à regarder les danseurs. La diva avait envie de profiter du moment présent, en toute simplicité, finalement.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


Banquet de fin d'année Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Dame Ara
Parangon de Bienveillance

Dame Ara

Messages : 446
Expérience : 3466
Féminin Âge RP : 152 ans

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Maîtresse absolue
titres:

(Hydro Cyno de Dame Ara +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535102430/2430Banquet de fin d'année 242396barresante02  (2430/2430)
Vitesse: 195
Dégâts: 1013

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyDim 25 Déc 2022 - 14:58
Séparation du contenu
“Invitation au banquet de Sylfaën”. Je recevais cette missive lors d’un de mes passages à Baldorheim. Ma surprise étant grande, je ne connais que très peu de personnes dans l’ouest de Dùralas, à l’exception d’Arhiann. Après avoir demandé à plusieurs reprises au préposé du courrier si ce parchemin m’était bel et bien adressé, je relus l’intégralité de l’invitation. Lors de ma première lecture, j’avais omis de regarder qui en était le signataire. Il s’agissait d’Urua, le fameux Löwen que j’ai combattu à quelques reprises à notre arène de Baldorheim et qui m’a confectionné mon armure. Un forgeron émérite vu l’excellente tenue de ce plastron fait à ma taille.

Le banquet avait lieu au château de Maenor, endroit qui m’est encore inconnu. Je ne savais pas si mes amis avaient également pu recevoir une invitation de la part d’Urua. Est-ce que Elijah serait présent ? Kaïna avait dû recevoir une invitation en tant que capitaine de navire. La mère Roseline également, un tel personnage ! En revanche, je ne me donnais que peu de chance d’y croiser Yor, cette brave géante à la magie lumineuse et surprenante. Quant à mes amis Khazars… Il était certainement probable d’en croiser quelques-uns, obligés d’assister au banquet par mesure diplomatique, envers la Garde Zéphyr. Moradund sera sans doute trop occupé pour se déplacer à des festivités. Je n’avais pas d’autre choix que de m’y rendre avec Krakha, qui me tannait le cuir pour m’accompagner. Même si je me doute qu’elle avait surtout très envie de se moquer de la préciosité des elfes. Je ne pouvais pas lui refuser un plaisir si simple.

Profitant de l’occasion afin de visiter l’ouest de Dùralas, nous avions réservé deux chambres à Endorial, histoire de rester quelques jours dans les environs. Cela nous permettrait également de nous reposer après le banquet qui risquait d’être bien arrosé. Un banquet, c’est festif, c’est joyeux, la fête dans la splendeur, et j’avais hâte de voir ce que cet Urua avait préparé pour ses nombreux convives. Afin de ne pas me faire trop remarquer dans la foule, je choisis une robe de couleur marron, brodée de safran. Le marron pour la discrétion et le safran pour la pureté, évidemment. Krakha, quant à elle, avait préféré porter une robe jaune et rouge, il était impossible de la rater dans cet accoutrement.  

Notre arrivée au château de Maenor fut grandiose. Nous avions à peine passé le pas de la porte principale que je me pris un lustre en pleine tête, trop occupée que j’étais à surveiller Krakha et ses agissements. Heureusement, le luminaire ne s'effondra pas et nos noms furent appelés pour rentrer dans la grande pièce du banquet. Par Magnésie, cela en faisait du monde, et du gratin ! Des elfes, évidemment, des humains, des hybrides, des nagas, probablement des vampires et des thérianthropes, et même des abyssaux. Et tout ce petit peuple festoyait ensemble dans un semblant de paix tout à fait satisfaisant !

Avant de me déplacer vers Urua pour le remercier de cette invitation, je fis très attention à ne pas me prendre encore quelques luminaires un peu trop bas pour ma grande taille.

- Merci pour cette invitation, noble Urua. Vous devez me reconnaître de l’arène, Dame Ara, du clan Kelah. Vous m’avez fabriqué une superbe armure que je porte dès que l’occasion se présente. N’hésitez pas à venir discuter si vous avez quelques instants pour cela.

Le monde se bousculait pour discuter avec le Löwen, je ne me perdis donc pas en longues formules de politesse. En attendant la suite des événements, je servais un grand pichet de vin à Krakha qui était bien heureuse de voir que la boisson était prévue en grande quantité. Je tentais de trouver du regard Arhiann, qui était sans doute présente, mais la foule était bien trop dense pour que je puisse réussir à la distinguer.




La Dame Ara discute en #cc6699
Trois aventures en cours !
Banquet de fin d'année Bloggi17
@montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 909
Expérience : 6460
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535106942/6942Banquet de fin d'année 242396barresante02  (6942/6942)
Vitesse: 340
Dégâts: 2307

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyDim 25 Déc 2022 - 20:47
Séparation du contenu
Le temps est venu.
Le banquet ne fut pas aussi animé que d'autres événements organisés par de grandes instances de Dùralas mais on ne pouvait pas dire qu'il s'était déroulé aussi mal qu'Urua le craignait. Bien entendu, aucune personnalité royale ne fut présente, il n'était pas encore assez influent pour ça, mais de nombreux invités répondirent présent. Parmi eux, le Löwen repéra des amis de longue date comme ses consœurs de la Garde Zéphyr, des camarades d'aventure comme Azriel, ainsi que certains qu'ils avait simplement croisé au détour d'un combat d'entraînement comme Dame Ara et Dilon.

Toutefois, il était heureux de constater que de nouvelles têtes venaient s'ajouter à celles qu'il connaissait. Certains qu'il avait aperçu de loin, d'autres qu'il ne connaissait pas. L'hôte de cette soirée fut tout de même surpris par la délégation Naga qui fit une entrée remarquée et vint se présenter. Visiblement, le Temple reprenait son essor et redevenait une présence active en Dùralas. Ce serait à surveiller de près, vu la proximité avec Sylfaën. Ils pouvaient tout aussi bien être des alliés intéressants comme une menace inquiétante. Néanmoins pour la durée de cette soirée, ils étaient les bienvenus et ses invités. Le reste des convives étaient disséminés dans la grande salle, se sustentant et discutant en petits groupes.

Lorsqu'il apparut que personne ne viendrait plus, à moins d'un retard exceptionnel, Urua se dirigea vers le centre de l'estrade et donna un coup lourd de sa patte sur les lattes en bois. Le son résonna sourdement sur les murs et le sol lustré jusqu'à ce que le silence se fit. Le grand lion balaya la salle d'un regard affectueux, englobant tous ses invités. Il allait prononcer le discours de rigueur quand on organisait pareil événement. Il aurait beaucoup à dire et espéra ne pas être trop long. Rien de plus ennuyeux qu'un discours interminable lorsqu'on n'attend que de manger, boire et danser.

- Mes chers invités, je vous souhaite le bonsoir ! Tout d'abord, je tiens à vous remercier de vous être montrés si nombreux. N'hésitez pas à tester les bâtonnets de crabe bicolores, c'est un délice. Méfiez-vous du ponche, il est traître.

Un petit rire secoua le Löwen à ces paroles. Il cherchait à détendre l'atmosphère et ceux qui avaient l'air de ne pas se sentir à leur place. Il se souvenait de sa présence aux premiers événements qu'il avait visité et savait parfaitement ce qu'ils ressentaient. Autant les mettre à l'aise.

- Si je vous ai réunis aujourd'hui, c'est pour fêter la fin de cette année tumultueuse dans la paix et la sérénité. Je tenais aussi à vous annoncer que j'assurerai dorénavant la gestion de la Garde Zéphyr en tant que Seigneur Sylvestre. Sachez également que la forêt est sous ma protection. Cette région a connu trop de déboires dernièrement, il est temps qu'elle redevienne le havre de tranquillité qu'elle aurait toujours du être.

Une nouvelle pause vint ponctuer ses paroles. Il souhaitait laisser le temps à tous de digérer la nouvelle, d'échanger leurs avis sur la question avec leurs voisins. Urua se doutait que la nouvelle ne serait pas accueillie d'un bon œil par tous mais il n'en avait cure. Ceux qui désapprouveraient étaient certainement ceux qui n'aimaient pas voir leurs combines contrecarrées ou qui avaient un croc contre le Löwen.

- Pour en terminer avec ce petit discours et vous remercier encore une fois de m'avoir accompagné et écouté ce soir, j'aimerais vous offrir quelques présents !

Le Löwen tapa dans ses énormes paumes et des dizaines de farfadets, enrôlés sur base de volontariat, se précipitèrent vers les convives en leur remettant de petites boites en bois sculpté, chacun de taille différente et arborant une gravure en rapport avec la Nature et Sylfaën. Pendant des semaines, Urua avait fait le tour des échoppes et étals de marchands pour trouver ce qui pourrait être intéressant aux aventuriers, seigneurs et autres personnalités qui viendraient participer à ce banquet. Il espérait avoir tapé dans le mille.


Liste des cadeaux:

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Yavik Vulpes
Rôdeur

Yavik Vulpes

Messages : 310
Expérience : 893
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Expert
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 64453510295/295Banquet de fin d'année 242396barresante02  (295/295)
Vitesse: 290
Dégâts: 232

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyLun 26 Déc 2022 - 0:28
Séparation du contenu
Yavik palabrait de flatteries sur l'incommensurable chance qu'avaient les roses d'être quotidiennement humées par le joli minois de la charmante  vendeuse de fleurs du marché de Kastalinn avec qui il discutait, lorsqu'un bruit sourd et percutant l'interrompit. Il ne fut pas le seul d'ailleurs à se retourner pour voir ce qu'il se passait puisque la moitié du grand hall fit de même.  En quelques instant le tumulte mondain des discussions alentours s'estompa  alors que l'attention de chacun se focalisait en direction de l'estrade où se tenait l'hôte de cette délicieuse soirée de célébration.  A n'en point douter c'était bien l'imposante carrure et le poids d'une patte percutant le surplomb où il était juché qui fit converger les regards.

Urua le grand Lion gardien allait prendre la parole. de connivence il adressa un petit sourire en coin à la jeune fleuriste, histoire de ne pas perdre l'ascendant de séduction qu'il tentait d'avoir sur elle. Le discours qu'il entendit fut court, clair, éloquent et  se termina par l'annonce d'une  généreuse surprise à laquelle le galant homme-renard ne s'attendait point.
Pour sur, ce grand félin là avait l'art et la manière de flatter ses inviter en leur offrant des présents alors que la soirée elle-même était déjà un véritable cadeau. C'est avec amusement que Yavik vit débouler toute une ribambelle de farfadets portant chacun un coffret de bois sculpté. Il y en avait autant a s'éparpiller dans la salle qu'il y avait de convives à qui remettre ces offrandes. Ce fut alors un concert d'exclamation ravies et enchantées qui retentir dans cette salle aux voutes elfiques altières.

Yavik reçut également l'un de ces coffrets des mains minuscules d'un farfadets aux cheveux hirsutes et violacés. Les proportions de ce petit serviteur en comparaison de celles de ce qu'il transportait donnait l'impression qui  portait une énorme malle. Yavik adressa un sourire et un signe de tête élégant au farfadet en recevant en main propre ce cadeau mystérieux. échangeant un regard amusé et circonspect avec la demoiselle à ses cotés, il l'ouvrit pour y découvrir deux pierres précieuses étincelantes, de toutes évidences des saphirs, qu'entourait une corde tressé dans un matériaux végétal que Yavik n'avait jamais vu auparavant. Interloqué il releva les yeux et  constata que les autres coffrets que les convives ouvraient  de leur cotés contenaient des présents tous très différents les uns des autres. Interloqué, le thérianthrope haussa un sourcil et demanda au farfadet qui se tenait encore à ses pieds ce qu'était ce cordage. le petit être magique répondit par ces mots:

"S'il est lien plus solide que l'amour et la confiance entre un cavalier et sa monture, c'est bien celui-ci"

Yavik fit une moue admirative en opinant du chef. C'était donc un lasso indestructible ... bien plus encore que les deux magnifiques pierres précieuses que le petit coffre contenait, c'était un présent prestigieux. Yavik releva la tête et adressa au sir Urua une légère révérence sincère et admirative. ce cadeau était une merveille qu'il appréciait à sa juste valeur.

jetant un œil a ce que la jolie vendeuse de fleurs avait eut il constata que son coffret contenait trois petites graines qui semblaient anodines. et pourtant la jeune femme versait des larmes de joie et d'émotions en les contemplant. Yavik circonspect lui demanda pourquoi elle semblait aussi émue. Voici ce qu'elle répondit:

" Trois graines de Feligor pourpre ... c'est d'une rareté inouïe! je n'en jamais vu qu'en calligraphie" Yavik hocha la tête et compris que l'hôte de cette soirée avait su choisir avec une exactitude surprenante ce qui ferait assurément plaisir à leurs destinataires.

Sans nul doute que cette soirée n'était pas finie, mais elle revêtait déjà l'apparat de l'excellence. Yavik ne manquerait pas de dire à qui serait prêt à l'entendre en dehors de ces murs que la célébration de cette fin d'année au château de Maenor était un grand et beau moment.




Banquet de fin d'année Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 909
Expérience : 6460
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Banquet de fin d'année 644535106942/6942Banquet de fin d'année 242396barresante02  (6942/6942)
Vitesse: 340
Dégâts: 2307

Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année EmptyJeu 5 Jan 2023 - 22:42
Séparation du contenu
Le temps est venu.
Au bout de plusieurs heures, quand les invités eurent bien profité du buffet et des boissons offertes, d'une variété impressionnante pour ce petit coin du continent, Urua se dit qu'il était temps d'en finir. La plupart était entrain d'examiner leurs cadeaux, de remplir les coins, de digérer ou même de partir. Il ne servait à rien de pousser jusqu'à la fin de la nuit et une clôture des festivités valait bien mieux que de se retrouver seul après avoir attendu le départ des derniers trainards.

L'hôte de ce dernier banquet de l'année se dirigea de nouveau vers l'estrade, s'excusant auprès de ses interlocuteurs et leva les bras pour demander le silence. Il ne lui fallut pas tellement de temps pour l'obtenir, les convives étant en fin de repas et de soirée, ils étaient beaucoup plus calmes qu'à leur arrivée.

- Mes chers invités, merci à vous d'être venus ! Cette soirée touche à sa fin et je ne peux trouver les mots pour vous exprimer à quel point votre présence m'a touchée ce soir. J'espère vous revoir avant la prochaine soirée de fin d'année. Je vous souhaite le bonsoir et de rentrer en toute sécurité.

Sur ce, les farfadets, qui avaient reçu leurs instructions avant la soirée, accompagnèrent les invités qui souhaitaient rester sur place à des logements sous forme de tentes disséminées dans les champs alentours. Tout avait été prévu pour éviter aux personnages importants et autres aventuriers de ne pas devoir effectuer un voyage nocturne fastidieux et potentiellement dangereux, s'ils ne le souhaitaient pas bien sûr. Urua attendit, saluant ceux qui venaient lui souhaiter la bonne nuit et, une fois que le dernier invité fut sorti, soupira longuement. La pression s'en allait seulement et il était plutôt content de lui. Peut-être réitérerait-il l'événement maintenant qu'il avait fait ses premières armes. Mais en attendant, il était temps d'aller se coucher pour récupérer l'énergie voracement dévorée par ce banquet.


[The End]

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Banquet de fin d'année Empty
MessageSujet: Re: Banquet de fin d'année   Banquet de fin d'année Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Banquet de fin d'année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le banquet
» Banquet de fin d'année - Représentation
» [BANQUET 1/2]Le calme avant la tempête
» [BANQUET 2/2]Représentation du Cirque de l'Eclipse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Ouest de Dùralas :: Le château de Maenor :: La grande salle-