AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Véra
Le Monde de Dùralas a précisément 3387 jours !
Dùralas, le Mar 7 Fév 2023 - 12:04
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

 

 Ballet nocturne [PW Circë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Marania
Diva des Abysses

Marania

Messages : 135
Expérience : 1225
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Experte
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 644535101145/1145Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (1145/1145)
Vitesse: 456
Dégâts: 670

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptyMar 10 Jan 2023 - 18:44
Séparation du contenu
La tristesse n’est qu’un sentiment qui passe, qui s’éloigne, fait mine de disparaître, pour mieux revenir. Ce retour est souvent inattendu, mais rarement seul et isolé. Ce sentiment est parfois accompagné d’une certaine nostalgie, d’une colère refoulée ou d’une jalousie dévastatrice. Pour les poètes, les larmes ne servent pas de remède au malheur, et les pleurs ne peuvent arrêter la tristesse. Mais lorsque l’on est pris dans ce tourment, dans ce tourbillon de gravité, les larmes et les pleurs sont bien les seules choses qui nous permettent d’exprimer ce mal-être.

- La beauté du monde a pris ton visage, vit de ta douceur et luit de ta clarté…

Marania chantait au bord de l’eau. Elle se tenait là, triste et nostalgique, à interpréter des chants sitlantéens en langue abyssale. Son auditoire, composé de poissons, de méduses, de crustacés et autres populations aquatiques, ne semblait pas vraiment lui porter d’intérêt. Elle n’en avait que faire, elle voulait simplement exprimer son manque de chez elle, de ses amis, de sa famille et de son époux. Elle avait arrêté de pleurer, et du coup, pour essayer de se donner un quelconque courage, elle avait décidé de chanter au clair de lune.

La nuit s’y prêtait volontiers, le ciel était illuminé par les étoiles et il faisait bon. Elle n’avait encore jamais croisé personne sur cette plage qui était à la bordure des marécages et de la forêt Sylfaën, que ce soit de jour ou de nuit, cet endroit n’était habité que par la faune et la flore. Marania se disait donc qu’elle ne risquait rien à chanter, qu’elle ne dérangerait personne, et que personne ne viendrait la déranger.

L’abyssale utilisait son don d’aquamancie pour se distraire tout en chantant. Elle remuait ses bras et ses mains au rythme de ses chants, tout en faisant bouger des bulles d’eau dans lesquelles se trouvaient enfermés des méduses bioluminescentes. Les bestioles ne craignaient rien du tout, elles étaient bien à l’abri dans les bulles et ne manquaient de rien. Elles servaient simplement d’outil d’expression de la tristesse de Marania qui faisait léviter les bulles d’eau au rythme de ses mains.

- Vous êtes bien belles mes chères petites méduses. Vous avez de la chance de ne pas connaître les nuits solitaires.

Les bulles lévitaient et dansaient selon l’envie de la chanteuse. Parfois en formant une ronde ou les bulles se suivaient, parfois en montant de bas en haut à la façon d’un manège de bois ou encore en prenant la forme des constellations dans le ciel, pour ensuite recommencer une nouvelle ronde de danse. Elle esquissa un sourire en pensant que toutes les méduses étaient heureuses de nager, mais que celles-ci devaient l’être tout autant de voler de la sorte. Elles étaient certes bien jolies, mais il manquait quelque chose pour sublimer ce spectacle. Il fallait évidemment une danseuse étoile au centre de tout ça ! Regardant à gauche et à droite, elle captura dans de nouvelles bulles d’eau une petite tortue de mer qui venait se reposer sur le sable, puis une rascasse qui passait bien trop près du rivage. Deux rudes concurrents pour un seul poste.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


Ballet nocturne [PW Circë] Signat10
@Montage par Tamel


Dernière édition par Marania le Ven 20 Jan 2023 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 89
Expérience : 399
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 64453510135/135Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 181
Dégâts: 63

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptySam 14 Jan 2023 - 23:21
Séparation du contenu
En cette belle nuit étoilée, Circë parcourt la plage, plongeait dans un profond silence. Avec le temps, la vampire apprécie les endroits calmes et reposants, surtout après avoir fui un village où elle a failli se faire prendre après avoir attaqué une vache. La vie de vampire solitaire n'est pas toujours de tout repos, alors elle profite de ces moments calme pour rester dans le silence et laisser son esprit vagabonder.

Par moments, elle se demande à quoi aurait ressembler sa vie si l'attaque de vampire n'avait jamais eu lieu. Probablement qu'elle serait morte aujourd'hui, ou tout du moins, elle serait vieille. Elle aurait pu voir grandir sa fille, avoir d'autres enfant avec son époux et avoir peut-être des petits enfants. Cette idée d'une vie simple, mais heureuse la rend triste.

La tête baissée, sous la capuche qui masque ses traits, la beauté éthérée marche dans le sable. Sa peau d'une grande pâleur reflète les rayons de la lune. Son apparence famélique masquée sous son armure de cuir souple et sa cape, elle avance sur le bord de la mer. Le bruit des vagues qui meurt sur le sable est le seul son qui l'accompagne.

Puis, un triste chant résonne, la vampire lève la tête, tiré de ses pensées. Le chant est incompréhensible pour elle, mais elle le trouve beau. Curieuse de savoir ce qui peut bien produire un son si mélodieux, la vampire oublie la prudence et se rapproche à la recherche de l'origine de cette mélodie.

Rapidement, elle remarque de petite bulle scintillante s'élevant de la mer. Elle ralentit son pas pour ne pas faire de bruit et se rapprocher de la source du son et des bulles. C'est alors qu'elle la vit, une femme a l'apparence serpentique et marine qui danse au milieu d'un cercle de méduse volant dans des bulles dans un ballet complexe sous le triste chant. Cette femme serpent à nageoire, se serait une abyssale ? Circë n'en a jamais vu, elle juste lu une descriptions dans un livre. Si elles étaient décrite, dans les pages de l'ouvrage, comme des murènes à l'apparence humonoïde, la femme en face d'elle en est très éloigné et bien plus belle. Probablement que l'auteur était impassible au charme aqueux des abyssales.

Circë s'assoit sur le sable, elle observe en silence l'abyssale pour ne pas la déranger tandis que la diva des océans choisi deux nouveaux animaux pour rejoindre sa danse.
Revenir en haut Aller en bas
Marania
Diva des Abysses

Marania

Messages : 135
Expérience : 1225
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Experte
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 644535101145/1145Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (1145/1145)
Vitesse: 456
Dégâts: 670

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptyVen 20 Jan 2023 - 19:19
Séparation du contenu
La voix de la diva se perdait dans le murmure des vagues et dans le chant du vent qui se levait. Les bulles et les animaux aquatiques emprisonnés à l’intérieur dansaient encore en rond, se suivant les unes après les autres dans un rythme tantôt lent, tantôt frénétique. Il était temps pour Marania de faire passer les auditions de danseuse étoile, de celui ou de celle qui aura la chance d’être au centre de la ronde et d’être la vedette de ce ballet aquatique improvisé. Tortue ou rascasse, le choix risquait d’être cornélien, mais l’abyssale s'enorgueillissait d’avoir un très bon goût artistique. Et puis de toute façon, personne ne risquait de venir contester son choix, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait !

La première en piste fut la tortue marine. Faisant rouler la bulle dans les airs, la pauvre bestiole n’arrivait pas à se maintenir correctement dans l’eau et prenait peur, rentrant sa tête dans sa carapace d’un air effrayé. Une bien piètre candidature pour la diva qui renvoie directement l’animal dans les eaux sans même un regard compatissant. Ses yeux se tournaient plutôt vers la rascasse. Ce poisson dragon, venimeux et méchant comme un mérou affamé. Les voiles des nageoires, camouflant ses épines venimeuses, se mouvaient avec grâce et élégance au milieu de la bulle. Un résultat qui convenait bien mieux à Marania et qui décida de conserver la rascasse comme grande gagnante de son mini concours de danse.

Il en faut bien peu, parfois, pour se divertir. La preuve avec ce simulacre de compétition qui venait de se terminer. Le ballet reprenait de plus belle, avec en son centre la fameuse rascasse qui trônait fièrement dans sa prison aquatique. Toute cette direction artistique avait ouvert l’appétit de la chanteuse qui décida qu’elle méritait bien une petite pause. Les bulles cessent de léviter pour venir se poser délicatement sur l’eau, flottant ainsi sur les vagues à proximité de l’abyssale qui conservait son contrôle mental pour qu’elles ne s’éloignent pas.

Quelques minutes plus tard, Marania déguste avec un plaisir non dissimulé des coquillages sans défense qui se trouvaient à sa merci. Elle ne pouvait rien y faire, les coquillages étaient décidément sa nourriture préférée parmi toutes. Mais alors qu’elle mâchonne un clam en regardant le clair de lune, un bruit se fait entendre derrière elle. Le genre de son qui vous met instantanément la chair de poule lorsque vous pensez être tranquillement en solitaire. Se retournant avec vivacité, l’abyssale voit bien une ombre au pied d'un des grands arbres qui jalonnent le bout de la plage.

- Qui est là ? Qui êtes-vous ? Je vous ordonne de vous montrer, par la Muse !

Sa voix n’était plus celle de la diva chanteuse, mais se révélait plus revêche, acariâtre. Celle d’une abyssale d’un certain âge, d’une grand-mère peu amène. Elle se tenait prête à partir à la nage, toutes nageoires dehors, ou à invoquer un sort aquatique de protection. L’ombre ne semblait pas vouloir se montrer agressive, mais une femme avertie en vaut deux. Cela ne l'empêche pas de reprendre un petit morceau de mollusque au passage et de le grignoter en attendant une éventuelle réponse.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


Ballet nocturne [PW Circë] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 89
Expérience : 399
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 64453510135/135Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 181
Dégâts: 63

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptyDim 22 Jan 2023 - 23:07
Séparation du contenu
La vampire reste loin caché dans la pénombre. Elle ne sait pas si l'abyssale se montrera amicale ou bien violente. Il y a de quoi être méfiante après tout. Elle se fait épier alors qu'elle pense être seule. Mais la rouquine ne peut décrocher son regard de ce qu'elle voit ou de ce qu'elle entend. Ce chant, elle n'y comprend rien, mais un vent de nostalgie souffle en elle.

La créature marine fait tourner ses créatures autour d'elle, une tortue de mer fut la première au centre, mais elle ne semble pas des plus coopératives. La peur prend toute la place, la nage se fait gauche. L'abyssale décide de l'abandonner à la mer et se tourne vers une rascasse. Le scorpion des mers semble bien plus à l'aise et danse avec grâce dans sa bulle. Le spectacle a quelque chose d'hypnotisant, la rousse se cache au mieux derrière un arbre afin de ne pas se faire remarquer.

L'abyssale semble abandonner ce jeu et laisse les bulles se poser au-dessus des vagues. La vampire n'ose pas bouger, la curiosité la pousse à ne pas agir et à observer la créature des abysses prendre des coquillages et les mangez crue. Probablement que beaucoup d'humains auraient trouvé cela dégoutant, mais la rousse est plutôt fasciné. C'est la première fois qu'elle voit une néréide. Elle a lu bien des choses, mais en voir une vraie. Mais la créature aquatique se rend compte de sa présence et lui ordonne de sortir de sa cachette, une voix acariâtre, qui a mûri au fil des ans.

La demoiselle qui a l'âge d'être grand-mère ne sait pas quoi faire, fuir ? Ce n'est pas vraiment son genre, surtout face à une personne qui est tant sur la défensive. La vampire prend une profonde inspiration et sort de sa cachette. Elle se rapproche calmement, sans aucune crainte. Cachée sous sa cape, sa toison rousse sort en cascade sur chacune de ses épaules. La lune souligne la clarté blanche de son visage. Sur ses traits, un petit sourire gêné est présent, elle esquive le regard de la femme des tréfonds de la mer. Sa main traverse la toison rousse sous la capuche pour rejoindre sa nuque. D'une petite voix gênée, elle s'adresse à la femme.

"- Je... Je vous présente mes excuses, votre chant était si beau que je n'ai pu empêcher de me rapprocher pour vous écouter. Je ne voulais pas vous effrayiez."

Circë garde une certaine gêne, sa main quitte sa nuque et ses yeux se posent dans ceux de l'abyssale.

"- Je suis Circë Andirral, une simple voyageuse."

Ses mains se tordent alors que la vampire cherche ses mots.

"- Ce que vous avez fait avec les méduses et la rascasse, c'était très joli... Et votre chant était si reposant, je ne mettais pas senti si apaisé depuis des années."
Revenir en haut Aller en bas
Marania
Diva des Abysses

Marania

Messages : 135
Expérience : 1225
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Experte
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 644535101145/1145Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (1145/1145)
Vitesse: 456
Dégâts: 670

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptyJeu 26 Jan 2023 - 21:28
Séparation du contenu
L’ombre sort timidement de sa cachette pour se présenter sous l’éclat de l’astre lunaire. Une femme à la chevelure rousse incandescente et au teint pâle. D’une apparence jeune et svelte, elle ne semble pas dangereuse pour la diva qui la toise d’un regard rempli de méfiance. En la voyant s’approcher ainsi, Marania ne ressent plus le besoin de quitter précipitamment la plage à la nage, l’adrénaline redescend et elle respire plus sereinement. La femme se présente et explique qu’elle est une voyageuse. Et qu’elle ne voulait pas lui faire peur. Peuh, mais elle n’avait pas eu du tout peur !

- Que faîtes vous en pleine nuit sur cette plage Circë Andirral ? Les pieds-secs n’apprécient pas vraiment l’obscurité des nuits terrestres.

Une simple déduction de l’Abyssale sur la présence de cette femme rousse dans cet endroit désert. Généralement, les nuits étaient très calmes en dehors des villes et de leurs lumières brillantes pour repousser l’obscurité nocturne. Croiser quelqu’un ici, dans ces conditions, et une jeune femme aussi évanescente, c’était quelque peu étrange. Le regard de la chanteuse s’adoucit lorsqu’elle entend les compliments abonder de la bouche de Circë. La spectatrice a apprécié la scène, que ce soit le visuel avec le ballet dansant ou le symphonique par sa voix. Voilà de quoi flatter l’ego démesuré de Marania qui ne se lasse jamais d’entendre des flatteries, qu’elles soient réelles ou forcées.

- Oh, c’est vrai ? C’était une représentation improvisée, rien d’exceptionnel comparé à ce que je faisais, jadis. C’est vraiment trois fois rien lorsque l’on connaît la magie aquatique.

La main sur le cœur, marquant son air faussement surpris de recevoir des compliments, la demi-murène reprend le cours de son ballet aquatique. La rascasse reprend place au centre des méduses et tout ce petit monde repart dans une folle ronde. C’est vrai, que c’est un beau spectacle, mais rien qui ne saurait égaler ses chants de l’amphithéâtre. Mais ce temps est révolu, et c’est d'une tristesse infinie.

- Ma chère Circë Andirral, je ne me suis pas présentée. Je suis Marania, ancienne chanteuse principale de l'amphithéâtre de Sitlantà. Fière capitale des Abyssaux et de l’océan. J’ai eu une carrière très longue, plus d’un millénaire. Pouvez-vous l’imaginer ?!

Bien sûr, qu’elle peut l’imaginer, mais de là à comprendre tout ce que cela signifie, c’est autre chose. Dans un soupir, elle attrape le dernier coquillage qui était à sa portée pour le dévorer goulûment, comme s’il s’agissait d’une confiserie sucrée que l’on mange pour se réconforter. Une palourde dodue et savoureuse, un vrai délice pour ceux qui savent apprécier les trésors marins. C’est en rejetant une partie de la coquille dans les vagues que Marania se rend compte de son impolitesse totale envers la nouvelle venue.

- Je ne vous en ai pas proposé. Des coquillages. Je peux aller en chercher quelques-uns si vous avez faim. C’est délicieux, et ça requinque n’importe qui. Avec des algues, c’est encore meilleur. Je ne vous conseille pas les méduses, c’est beaucoup trop gélatineux et il n’y a pas grand-chose à se mettre sous les crocs. La rascasse est très bonne, mais je voudrais la garder vivante celle-là, vous voyez comme ses nageoires sont belles ?

La chanteuse active son mode mondain en quelques instants pour parler dans un flot ininterrompu. Elle propose des coquillages, tout en donnant de judicieux conseils (au moins dans son esprit) sur la dégustation des produits de la mer. Bref, elle discute pour le plaisir de discuter, ayant abandonné toute méfiance envers cette Circë.




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


Ballet nocturne [PW Circë] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 89
Expérience : 399
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 64453510135/135Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 181
Dégâts: 63

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptySam 28 Jan 2023 - 19:20
Séparation du contenu
La vampire s'en rend bien compte, la chanteuse est loin d'être dupe. Elle comprend vite qu'une humaine comme elle n'aurait rien à faire là. Elle ne la craint pas, mais elle reste méfiante et lui demande ce qu'une "pied-sec" fait ici, mais loin de s'en démonter, Circë se contente juste de répondre.

"- Je préfère justement le calme et la beauté du ciel nocturne, je déplore l'insensibilité de mes congénères à ce sujet. Bien que je ne me sens pas supérieur à eux non plus, la différence est aussi un beau trésor, car elle est la démonstration la plus directe de la complexité de notre monde."

Le meilleur des mensonges est recouvert d'un voile de vérité, Circë aime le calme depuis bien plus longtemps que sa transformation en vampire et à cela vient se rajouter cette réflexion sur la différence qui est juste un moyen de noyer le poisson, ce qui est plutôt cocasse quand on parle à une abyssale. Quelques compliments viennent se rajouter, les compliments sont sincères et semblent plaire à la diva du monde aquatique. Main sur le cœur, ce spectacle ne serait qu'une sérénade improvisée comparée à son talent. La rascasse prend à nouveau le centre de ce ballet, offrant une valse de méduse sous le ciel nocturne et la lumière de la lune.

La cantatrice se nomme Marania, ancienne chanteuse principale de l'amphithéâtre de Sitlantà, l'amphithéâtre de la capitale des abyssaux. Une artiste avec plus de 1000 ans d'expérience. Circë prend l'information comme un violent coup dans l'estomac. Elle qui a fréquenté un vampire âgé de plusieurs siècles qui se considérait comme vieux, le fait de tomber sur une femme qui lui parle de mille ans sans pression est un choc. Ses yeux s'écarquillent sous le coup.

"- Et bien, nous devons être des enfants par rapport à vous. Mille ans, j'ai effectivement du mal à l'imaginer. Déjà qu'un siècle me semble beaucoup..."

La vampire sourit amicalement à la femme.

"- Et dire que pour une abyssale, vous êtes encore une jeune femme. Un talent comme le vôtre qui pourra être observé par des générations de pieds secs, je dois avouer vous envier. Si beaucoup d'hommes louent ma beauté, il est rare que l'on me complimente sur autre chose que mon physique."

Tandis que Circë la complimente, l'abyssale mange une autre sucrerie offerte par la mer. Se rendant compte que cela pouvait la froisser, elle lui propose d'aller lui chercher quelques coquillages. Elle lui conseille de manger cela mélangé avec des algues et lui déconseille les méduses. La rascasse, star de son spectacle, est bonne en soupe, mais elle voudrait la garder. La vampire lâche un léger rire.

"- Oh, merci, mais je vais devoir décliner cette sympathique offre, je n'ai pas très faim, votre chant à lui seul a su me requinquer. Pourrais-je encore avoir la joie de l'entendre à nouveau ?"

La rouquine n'avait jamais goutté les produits de la mer, de son vivant, elle était trop pauvre et trop dans les terres pour que ce soit un mets accessible. Une fois vampire, la nourriture solide n'a aucun intérêt, seule l'hémoglobine compte et elle n'est pas certaine que son régime alimentaire soit au goût de la cantatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Marania
Diva des Abysses

Marania

Messages : 135
Expérience : 1225
Féminin Âge RP : Environ 1300

Politique : 00
Métier : Sculptrice - Experte
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 644535101145/1145Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (1145/1145)
Vitesse: 456
Dégâts: 670

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptySam 4 Fév 2023 - 16:47
Séparation du contenu
La réponse de la rousse à la question initiale de Marania la rassurait pleinement. Elles avaient choisi ce lieu pour des raisons similaires, la nuit est de toute beauté et le calme qui règne sur cette plage permet d’en profiter. L’obscurité n’est pas un danger pour cette voyageuse qui semble mieux apprécier les étoiles que ses frères et sœurs pieds-secs. En revanche, la diva ne comprend pas le subtil sous-entendu sur la différence présupposée que Circë affirme. Tout ce qu’elle entend, c’est son rapport aux autres, de ne pas se sentir supérieure. Marania est d’un avis tout à fait contraire, si l’on ne se sent pas bien meilleure et au-dessus des autres, personne ne le fera spontanément pour vous. Mais ceci est un tout autre débat qu’elle préfère éviter et laisser de côté.

- Des enfants, vous dîtes ? Non, ce n’est pas la vision que je porte sur les races éphémères. Des enfants, j’en ai, des petits-enfants également. Ils sont si charmants lorsqu’ils sont petits et encore si naïfs. Avez-vous la chance d’avoir des enfants, ma chère Circë ?

Une jeune femme ? Non, elle ne pouvait plus se considérer comme telle. Sa jeunesse était passée et révolue pour de bon. Le printemps de sa vie n’est qu’un agréable souvenir qu’elle caresse parfois par la pensée. On pourrait dire que sa vie est au zénith de son été, et que le soleil commence à lentement décliner, que l’on peut commencer à sentir la saison automnale approcher doucement mais sûrement. D’autres soleils viendront bientôt prendre sa place et dépasser son talent de cantatrice. Des âmes plus jeunes, plus belles, plus spontanées. L’abyssale balaie ces pensées négatives sur le cours de sa vie afin de reprendre la conversation avec la rousse.

- La beauté éphémère est inoubliable. Les fleurs et les papillons en sont un exemple parfait, je trouve. Si les hommes apprécient votre beauté, vous pouvez en être flattée, j’imagine. D’ailleurs, votre peau du visage est si pâle, comme translucide, n’est-ce pas ? C’est magnifique, je le concède sans aucune honte. Est-ce un sort de beauté quelconque ou une alchimie que je ne connais pas ? Cela m’intéresse, et je saurais être généreuse si vous l’êtes avec moi.

La diva était à la recherche constante des meilleurs atours terrestres. Sa connaissance du maquillage aquatique était exceptionnelle. Des siècles passés devant un miroir à tester diverses poudres de coraux et autres encres de poissons lui avaient amené une solide expérience, mais il n’en était pas de même pour le maquillage terrestre. Sans eau, sa poudre coulait rapidement, formant des traces colorées répugnantes. Elle avait bien eu quelques conseils à Endorial avec des elfes, mais le teint de Circë était si éclatant qu’il surpasse aisément les résultats du maquillage elfique.

- J’ai bien compris que les mollusques et les coquillages ne vous plaisaient pas ! En revanche, j’ai encore faim et, si cela ne vous dérange pas, je vais encore manger un peu avant de chanter à nouveau pour vous, ma chère.

La chanteuse se déplaça de quelques mètres en s’assurant que la pied-sec suivait le mouvement pour atteindre des petits rochers à demi immergés. Un endroit qui allait certainement abriter de nombreuses bestioles aquatiques à dévorer, de vraies amuse-gueule !




Marania chante en #7FFFD4
Une représentation en cours !


Ballet nocturne [PW Circë] Signat10
@Montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Habitant(e)

Circë Andirral

Messages : 89
Expérience : 399
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ballet nocturne [PW Circë] 64453510135/135Ballet nocturne [PW Circë] 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 181
Dégâts: 63

Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] EmptyDim 5 Fév 2023 - 18:42
Séparation du contenu
La néréide ne semble pas d'accord sur la vision des mortels. Des enfants, elle en a et ils ont aussi eu des enfants à leur tour. Un bonheur que la vampire aurait voulu connaître, même si cela aurait signifié être condamné à la mortalité. Les yeux contemplant la brume invisible de sa vie perdue, alors que son cœur de mère pense à sa fille, Marania vient donner le coup de grâce en demandant à la vampire si elle eut des enfants. La rousse se mord la joue pour garder le contrôle de ses émotions et ramenait rapidement l'ordre dans ses pensées.

L'alpha l'ordonne, les émotions et les états d'âmes sont indigne du don, ils sont à bannir. Un bêta ne doit pas penser à ce qu'il ressent, mais servir l'alpha. Tel est la volonté des originaux.

Une pensée à laquelle Circë se raccroche religieusement, baisser la tête et endurer, la seule chose qu'elle sait bien faire. Encore dans la brume, elle répond machinalement.

"- Oui, je l'étais, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui."

La réponse est sèche, elle ne veut simplement pas y revenir. Ces derniers temps, elle est bien trop instable. Pendant près de plus d'un demi-siècle, elle avait réussi à maintenir ses émotions en respectant le code de conduite imposé, mais depuis qu'elle est "libre", elle a plus de mal à garder son calme et se calquer sur la bonne conduite, celle de l'insensibilité. Probablement, que Marania aurait beaucoup à dire sur ce sujet.

L'abyssale prend part dans des arguments en faveur de la beauté éphémère, sans savoir que la beauté en face d'elle, fut obligée de devenir éternelle. Une belle ironie involontaire que seul le destin peut permettre. La nymphe ancienne des océans apprécie la clarté de la peau de Circë et elle voudrait connaître le secret de sa beauté.

La vampire reprend ses esprits et sourit à la femme marine.

"- Oh, cela... Disons que la beauté se cultive, je considère qu'il y a du charme en chaque personne, il suffit de trouver comment le faire transparaître. Et pour cela, il suffit d'avoir une bonne hygiène de vie et de trouver les bons soins de la peau, avec le bon dosage, tout ceci pour correspondre au mieux à la peau de chaque personne et sa spécificité. Étant herboristes, les produits de beauté me sont aussi très demandé, autant que les médicaments. À titre personnel, j'hydrate et je nourris ma peau tout en évitant soigneusement de l'exposer au rayon du soleil."

Circë se garde bien de parler de son vampirisme, le sort de beauté qui la rend immuable. Elle a encore l'excuse de la descendance, la grand-mère de Circë, ainsi que sa mère étaient elle aussi belle, avec une peau claire à laquelle le vampirisme n'a su que rendre honneur. La néréide comprend que la rouquine n'est pas de passion gustative pour les créatures de la mer, mais elle a besoin d'une petite collation avant de reprendre son chant. La paysanne fait un mouvement affirmatif de la tête.

"- Comme il vous en conviendra, nous verrons plus tard pour votre peau et l'aide que je peux vous apporter par mes connaissances dans la magie des plantes."

Mes alors qu'elle finit sa phrase, un grondement lointain se fait entendre. Le semble sous leur pied semble trembler ce qui n'est pas une bonne nouvelle au goût de Circë. Un bruit sourd, comme une mini-tempête de sable se rapproche de derrière l'abyssale. C'est alors que Circë remarque au loin, sous le ciel nocturne quelque chose qui sort du sable.

"- Des ailerons ?"

Les créatures en approche rapide disparaissent et réapparaissent au gré du temps, Circë sort sa dague de son fourreau.

"- J'ai bien peur qu'il faille remettre notre discussion a plus tard, nous avons de la compagnie."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ballet nocturne [PW Circë] Empty
MessageSujet: Re: Ballet nocturne [PW Circë]   Ballet nocturne [PW Circë] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Ballet nocturne [PW Circë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Two girls one prophète [PW Charlotte & Circë] [PAUSE]
» Mine de fer
» Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]
» Circë Andirral - Le monde peut bruler, seule ma survie compte [Terminé]
» Dans la fraîcheur nocturne... [PW Bladr & Halinor Deraborne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Sud de Dùralas :: La plage-