AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Véra
Le Monde de Dùralas a précisément 3387 jours !
Dùralas, le Mar 7 Fév 2023 - 12:00
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

 

 Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Alyena Ombrenuit
Habitant(e)

Alyena Ombrenuit

Messages : 64
Expérience : 479
Âge RP : 350

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 64453510610/610Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (610/610)
Vitesse: 514
Dégâts: 237

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyJeu 12 Jan 2023 - 17:59
Séparation du contenu
Décidément, Ishtar était ce qui ressemblait le plus au hameau. Surtout la nuit… lors de son arrivée, Ombrenuit avait croisé sur la route commerciale bordant la ville, bien des marchands. Certains honnêtes, d’autres un peu insistants qu’elle avait été dans l’obligation de remettre en place rapidement. Mais quoiqu’il en soit, cette ville outre son aspect malsain palpable à chaque coin de rue, avait un certain charme qui ne déplaisait pas à l’Elfe Noire. Elle s’y sentait bien mieux qu’à Kastellin par exemple.

Voyageurs, marchands véreux, pirates… de quoi faire de bonnes affaires ou de mauvaises rencontres au choix… quoiqu’il en soit elle appréciait cette riche petite ville. Ce qui était plutôt rare la concernant. Et elle avait trouvé un soir, un lieu atypique, alpaguée par un rabatteur qui l’avait conduite dans une sombre arène où se mêlaient odeurs de transpiration, de crasse et d’urine… mais le mieux dans tout cela, c’est qu’il y avait un tableau affiché avec des primes de victoire sur divers combattants! Il ne lui fallut guère longtemps pour s’inscrire dans l’espoir de rafler pas mal d’or. Mais elle s’était inscrite un peu tard ce soir là, alors elle n’avait pu combattre.

Qu’à cela ne tienne. Elle combattrait le lendemain en se présentant plus tôt. Mais pour le moment, elle visitait un peu le quartier à la recherche de quelconques informations croustillantes ou affaires juteuses. Et les meilleurs lieux pour cela étaient les tavernes qui ne manquaient pas ici… et de ce qu’elle avait pu glaner comme informations au détour des conversations entendues ça et là celle du port d’Ishtar était un établissement reconnu… reconnu pour une ville comme ça, cela voulait à la fois tout est rien dire, mais elle s’en contenterait… « La Digue de Fût »… quel drôle de nom. Mais le jeu de mot n’était pas trop mal trouvé vu l’emplacement. Elle avait arpenté le port plusieurs minutes avant de finalement tomber sur cet établissement miteux qu’elle cherchait. Il se trouvait là devant. Et si quelques pirates ivres se tenaient devant a chanter des chants marins avec quelques voyageurs qui tapaient dans leurs mains dans un état pas bien différents des chanteurs, pour le reste elle ressemblait à ce qu’elle connaissait des tavernes… un bouge puant et bruyant… elle passa donc à côté d’eux, sa capuche sur sa tête, son foulard rouge lui masquant le visage sauf ses yeux et poussa la lourde porte entrer. Comme depuis son arrivée dans cette ville, sa main était en permanence posée sur sa bourse. Les pickpockets étaient sans doute monnaie courante dans ce genre de ville. Et en entrant, c’était bien ce qu’elle craignait… une répugnante taverne bruyante. L’avantage étant que l’alcool délie les langues… alors elle s’approche du comptoir de sa démarche féline et attend que le tavernier la remarque après avoir levé sa main pour l’interpeller.


-Une pinte d’hydromel…

Demanda t’elle de son ton sinistre habituel. La Tavernier acquiesça ensuite lui servant sa pinte qu’il déposa sur le comptoir récupérant la somme due qu’elle lui donna de la main à la main. Ne restait plus qu’à prêter une oreille attentive à ce qui pouvait bien se tramer dans le coin… des récits d’expédition contés à grands renforts de gestes équivoques… des coups foireux à droite à gauche… bref. Rien de bien croustillant pour le moment… elle porta donc sa pinte à ses lèvres en relevant légèrement son foulard avant de bien vite le rabattre pour masquer son visage en reposant doucement sa pinte sur le comptoir qui avait du voir bien des coudes avant elle…




Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Ab1a1010

Fiche combat:
Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 300
Expérience : 1029
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 644535102050/2050Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (2050/2050)
Vitesse: 558
Dégâts: 797

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyMar 17 Jan 2023 - 22:00
Séparation du contenu
   L’homme lézard se réveilla en tremblant. Il fut pris d’une migraine terrible en se remémorant le combat contre celui qu’on appelait le Léviathan. « Je pourrais faire ça toute la journée » avait-il annoncé en crachant du sang juste avant de s’effondrer et de voir la créature retourner dans une cage aux barreaux solides. Comme après son second combat contre la prêtresse, il fut traîné dans cet endroit rempli de gladiateurs blessés et mugissant de douleur. La moindre parcelle de son corps était meurtrie et couverte de bleus et d’ecchymoses. Il se redressa sur ses coudes en grimaçant alors que devant lui, se trouvait le vieil homme qui l’avait recruté dans l’arène. Sslozmek s’attendait à ce qu’il lui adresse la parole mais il n’en fit rien. Il resta assis sur un muret à le regarder. De temps en temps il jetait un coup d’œil lorsqu’un candidat exprimait sa douleur un peu trop fort mais revenait rapidement sur son sujet principal.

- Quoi ?  Cracha le naga.

   L’humain esquissa un léger sourire et tapa sa jambe de bois avec sa canne.

-C’est ici qu’j’ l’ai gagnée. Perds pas courage mon vieux, c’pas que’ques bleus qui vont t’faire abandonner si ? Demanda-t-il de sa voix graveleuse.

   L’homme lézard s’attarda sur la jambe de bois de l’estropié puis le dévisagea d’un air blême. Il ne comptait pas perdre un membre dans une arène truquée pour le bon plaisir de ces imbéciles d’Ishtariens. Il avait affronté des adversaires bien plus forts que lui exprès pour que le public s’amuse à voir un gros monstre aplatir un pauvre naga. Tout cela était trop pour lui et il ne désirait pas retourner là-bas. Il n’était pas venu pour perdre la vie mais bien pour chercher sa fille. La connaissant ce serait bien un endroit où elle s’amuserait. Quoique peut être trop exposé pour elle. Si son caractère s’éloignait du siens, il y avait bien une chose que le père et la fille adoraient particulièrement tous les deux c’était le calme et la nature. A peu près l’opposé de la ville d’Ishtar en soit. Cependant, elle appréciait également les combats. Montrer sa force aux autres pour qu’ils la respectent était plutôt coutumier chez elle. Au début, il ne désespérait donc pas de la croiser dans le Dépotoir. Mais maintenant qu’il avait constaté comment l’arène était gérée, les chances de mourir avant de croiser sa fille étaient bien plus probables.

- Au risque de vous décevoir si vous aviez une quelconque attente vis-à-vis de moi, je n’y retournerais pas de sitôt.

-j’attends que’que chose de chaque gars que j’recrute. Tu r’viendras, chuis certain qu’tu r’viendras.

   L’homme se hissa sur ses jambes, donna une tape à l’épaule de l’homme lézard qui grimaça et ajouta :

-Si tu cherches un lieu où dormir « La digue du fût » sur l’port c’est pas mal. J’connais le patron c’est l’gars l’plus agréable d’Ishtar. Dit lui qu’tu viens d’la part de Cul d’chêne.

   Puis il s’éloigna sans demander son reste. Sslozmek n’avait jamais vu de port de sa vie mais d’après les cartes qu’il avait pu consulter cela ressemblait à une sorte de rive aménagée de plusieurs pontons pour des barques gigantesques pouvant naviguer sur les mers. Il se leva péniblement sur ses jambes branlantes, animé soudain par un sentiment de curiosité. Guidé par la douce odeur des embruns et les cris des goélands, il descendit une large allée bordée de maisons bourgeoises en pierres qui menait droit vers le port. Sa démarche et son rythme d’éclopé ne lui permirent pas de profiter des derniers rayons du Soleil sur les jetées. De toute façon il était bien trop épuisé pour admirer l’Océan. Tout ce dont il rêvait c’était un feu de cheminée, une chope de bière, une bassine d’eau et un lit douillet. Après avoir demandé son chemin à un armateur peu aimable, l’homme lézard prit la direction de l’auberge. Elle était située en face de la Mer qui était d’ailleurs plutôt calme. Les habitués allaient et venaient dans l’établissement animé par les rires, les tintements de couverts et les bruits de chopes posées lourdement sur les tables. Les odeurs de viandes rôties qui s’échappaient des fenêtres ouvertes finirent de lui donner l’eau à la bouche. Lorsqu’il rentra dans le bâtiment le patron s’adressa directement à lui :

-Hey ! On veut pas de mendiants ici ! Dégage!

   L’homme lézard, interloqué, regarda ses habits déchirés et couverts de crasse et de sang. Il comprit la réaction du patron et sortit de sa besace une pièce d’or qu’il lui lança.

- je viens de la part de « Cul de chêne » qui m’a conseillé votre établissement.  

   L’homme au comptoir lui fit signe d’approcher alors qu’à certaines tables des regards moqueurs se posèrent sur Sslozmek. Il comprit par les chuchotements peu discrets que certains parlaient de son combat contre « le Léviathan » et pouffaient lorsqu’il arrivait à leur hauteur.

-Mon pauv’ gars, le Dépotoir t’as pas épargné.

- Non, en effet. Répondit l’homme lézard. Je prendrais une chope de votre meilleure bière ainsi qu’une chambre et une bassine d’eau.

   Il ajouta quelques pièces sur le comptoir avant de regarder autour de lui. Quelques regards étaient rivés sur lui. Il pouvait deviner les conversations assez facilement mais préféra se détourner.  Son attention se porta sur une humaine à la peau noire et à l’allure sombre. Elle défit un bandeau pour porter à ses lèvres un alcool différent du sien. Lorsqu’elle remarqua qu’il l’observait, il tourna vivement la tête. Il n’eut le temps de voir que son regard perçant qui le mit immédiatement mal à l’aise. Cette ville était remplie d’inconnus et de gens tous plus étranges et louches les uns que les autres. Après avoir commandé son repas, l’homme lézard s’écarta du comptoir usé pour s’installer à une petite table contre un mur. A nouveau, il lança subrepticement un regard à celle qu’il prenait pour une humaine. Ses atours sombres et sa silhouette longiligne faisaient tâche parmi le reste des clients de l’auberge qui respiraient la joie de vivre. Avant qu’elle ne le remarque à nouveau, il se tourna vers le mur en face de lui auquel il trouva un intérêt nouveau à examiner et compter tous les nœuds que recelait le bois. « Tu vas t’attirer des ennuis, tu n’as vraiment pas besoin de ça. » Pensa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Alyena Ombrenuit
Habitant(e)

Alyena Ombrenuit

Messages : 64
Expérience : 479
Âge RP : 350

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 64453510610/610Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (610/610)
Vitesse: 514
Dégâts: 237

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyMer 18 Jan 2023 - 0:10
Séparation du contenu
Décidément il n’y avait rien à se mettre sous la dent dans cette taverne… aucune information intéressante, rien que des poivrots passant leur temps à boire, chanter, jouer leur solde de marin aux dés… Ombrenuit était déçue. Ce n’était franchement pas son jour. Elle allait d’ailleurs délaisser cet hydromel bas de gamme pour quitter les lieux quand elle entendit le tavernier invectiver un mendiant, lui demandant de quitter l’établissement. Instinctivement son regard céruléen se tourna vers l’objet de la discorde. Ce lézard… elle le reconnaissait. Elle l’avait vu se battre la veille au Dépotoir. Enfin elle l’avait surtout vue mordre la poussière à vrai dire. Après un échange fugace de regards le sien se reposa sur sa pinte, mais elle laissa tout de même traîner ses oreilles. Sait on jamais… peut être que la soirée allait être plus intéressante finalement… Cul-de-Chêne? Une célébrité locale ici? Peut être bien. Elle nota mentalement le nom de cette personne dans un coin de sa tête, continuant de suivre la conversation. Au moins avait elle possiblement une bribe d’information. Seulement, elle se sentait observée. Enfin plus que les soûlards lubriques qui l’observaient depuis son arrivée. Non. Là c’était différent. Plus dérangeant. Elle recapta le regard du lézard qui tourna vivement la tête. Est ce qu’il lui voulait quelque chose en particulier à la regarder comme ça ?! Parce que si c’était le cas, il serait sans doute pas déçu du voyage! Mais ne voulant pas faire de vagues dans ce bouge, elle replongea à nouveau le nez sur son verre avant de se retourner face à la salle et croiser à nouveau le regard du lézard.

Là s’en était trop…Ombrenuit se décolla du comptoir pour traverser la salle de sa démarche féline, sa pinte d’hydromel dans sa main. S’il avait quelque chose à lui dire, au moins en aurait il l’occasion. Enfin du moins traverser la salle était le plan. La traverser sans encombres c’était autre chose… car après quelques pas, un vieux marin rond comme un cochon se dressa face à elle. Une haleine de rhum comme s’il venait d’en boire un fut, des dents sales et jaunies par le tabac, il puait la transpiration. Son regard de glace le transperça alors qu’elle s’arrêtait.


-Laisse moi passer…

Lui dit elle d’un ton froid.

-Hey ma belle! Ça te dirait pas d’réchauffer mon lit c’soir! J’te tiendrai chaud si t’as froid! Hahaha!

Il était tellement saoul qu’il ne voyait même pas la menace… elle fit un pas sur le côté pour passer mais l’homme fit de même pour lui bloquer le passage… enfin il fit plutôt deux pas à gauche et un pas à droite… de leurs côtés, ses compagnons de beuverie sans doute étaient hilare devant cette scène.

-Ouaiiissss! Vas y la Grenouille! Mets la dans ton plumard!

Le regard céruléen de l’elfe noire se posa un instant sur la table de ces ivrognes jugeant de leur état d’ébriété. Elle ne risquait rien ils tenaient à peine debout… mais elle ne tenait pas à faire couler le sang ici. Elle avait une proie maintenant et ce vieux marin bourré se tenait entre elle et sa proie. Une grave erreur… d’un geste vif, sa main vint l’attraper à l’entrejambe et serra fortement ses bijoux de famille.

-HAAAAAA!!! ESPÈCE DE SA….

Mais alors qu’il se pliait de douleur le marin n’eut guère le temps de terminer sa phrase, car un violent coup de genou vint s’abattre en plein dans son visage ce qui eut pour effet de le sonner avant que sa main ne vienne chercher sa tête sur le côté pour l’éclater contre la table le mettant K.O. Ses compagnons se levèrent bien en voyant cela, mais lorsqu’elle dégagea sa cape pour laisser apparaître deux dagues effilées ornées d’un corbeau, bizarrement, tous se reposèrent à table et replongèrent le nez dans leurs pintes… la rose devait avoir trop d’épines pour eux…bien… ils semblaient quand même pas ivres au point de risquer leurs vie… elle continua donc son chemin sans encombres mais tout de même sous les regards méfiants des tables à côté desquelles elle passait. La proie était là. Bien. Elle posa sa pinte sur sa table doucement elle lui dit.

-J’aimerais savoir pourquoi tu me reluques comme ça depuis tout à l’heure…

Une simple question mais tout à fait directe sur un ton qui n’était pas vraiment des plus aimables il faut bien le reconnaître… toutefois ses dagues étaient toujours dans leurs fourreaux…




Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Ab1a1010

Fiche combat:
Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 300
Expérience : 1029
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 644535102050/2050Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (2050/2050)
Vitesse: 558
Dégâts: 797

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyVen 20 Jan 2023 - 17:24
Séparation du contenu
    Alors qu’il avait déjà comptabilisé une dizaine de nœuds sur quatre planches différentes, l’homme lézard entendit du grabuge. Lorsqu’il tourna la tête, en plus de ressentir une vive douleur à la nuque, il remarqua que l’étrangère s’était levée et se confrontait à un ivrogne qui devait au bas mot faire une tête de moins qu’elle. Il ne comprit pas tout de suite l’objet de la discorde mais bien vite il se rendit compte que gorgé d’alcool, l’humain se croyait être au sommet de la séduction. Peu surprenamment, l’elfe fut insensible à son charme et une nouvelle fois, Sslozmek croisa son regard. Elle l’avait probablement remarqué. Même s’il faisait moins tâche qu’elle par rapport aux marins, il ne passait pas non plus inaperçu de pars son espèce, sa taille ainsi que ses vêtements réduits en guenilles par « le Léviathan ». S’il pouvait deviner une certaine détermination dans son regard, il était loin d’imaginer qu’elle allait non pas repousser l’homme d’un revers de bras -Au vu de son état, il aurait certainement chaviré comme une barque surchargée malmenée par la houle- mais lui attraper pleinement les parties génitales. L’homme lézard fit une grimace en même temps que les compagnons de l’humain. Même si ce traitement était plus que mérité, il ne put s’empêcher d’éprouver de l’empathie pour l’infortuné. Les coups qu’il reçut ensuite finirent par abréger ses souffrances et finalement l’humain termina par terre, allongé entre deux tables. Redoutant le même supplice, l’homme lézard fut soudain pris d’une attention toute particulière à la couleur de la bière dans sa choppe jusqu’à ce qu’il aperçoive dans son champs de vison un second godet se poser sur sa table.

-J’aimerais savoir pourquoi tu me reluques comme ça depuis tout à l’heure…

    Il leva timidement la tête non sans avoir remarqué les dagues dont les pommeaux étaient ornés chacun d’un corbeau. D’après le peu de chose qu’il connaissait sur le Monde, cet animal en particulier était plutôt un signe de mauvais augure. Associé généralement à la mort. Lorsqu’il détailla son visage, il comprit assez vite qu’il n’avait pas affaire à une humaine. Il en avait déjà croisé avec des couleurs de peaux allant du blanc-beige au marron-chocolat mais jamais avec cette teinte de gris sombre très pur. Il devina sous sa capuche la naissance de deux oreilles effilées et non rondes comme celles des humains. Il avait affaire à une elfe. Du moins, c’est ce qu’il en concluait bien qu’il n’en ait jamais vu de cette nature. Peut-être était-elle encore plus dangereuse que ses congénères ? Il recula légèrement sa chaise ce qu’il lui valut des protestations de tous ses membres. Tout en grimaçant de douleur, il répondit à l’elfe plus froide que le marbre :

- Navré, je ne voulais pas vous manquer de respect.

    Dans son mouvement pour lui faire face, il remarqua qu’une de ses plaies au bras s’était rouverte. Il l’épongea avec un bout de tissu qu’il arracha de ce qui lui avait autrefois servi de vêtement.

- Tout cela, cette vie d’aventure, c’est assez nouveau pour moi. Continua-t-il. J’observe tout ce qui m’entoure et j’apprends. Tous ces gens, dans cette auberge, ils sont tous très étranges, je n’ai pas l’habitude de ce genre d’endroit. Cependant, ces hommes se ressemblent un peu tous. Il n’est pas très difficile d’imaginer leur quotidien. Vous en revanche…J’ai l’impression que comme moi, vous ne faites pas vraiment partie de la faune locale. Vous avez un peu plus piqué ma curiosité que les autres, voilà tout.

    Il avait énoncé cette dernière phrase un ton plus bas comme s’il voulait qu’elle l’entende et à la fois non. Il se raidit ensuite sur sa chaise tout en se disant qu’il avait reçu un sacré coup sur la tête pour parler ainsi. L’homme lézard avait l’habitude d’être discret et de ne pas être très loquace lorsqu’il s’agissait de lui. Pourtant, il avait finalement eu une soudaine envie de se confier. Cette personne qui avait l’air de faire autant tâche que lui, avait certainement réveillé chez lui une certaine envie de converser bien qu’il avait conscience que son interlocutrice devait penser tout à fait différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Alyena Ombrenuit
Habitant(e)

Alyena Ombrenuit

Messages : 64
Expérience : 479
Âge RP : 350

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 64453510610/610Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (610/610)
Vitesse: 514
Dégâts: 237

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyVen 20 Jan 2023 - 18:42
Séparation du contenu
Le respect, Ombrenuit s’en moquait bien. Il était rare que sa race fut respectée de toute façon. Partant de ce constat, pourquoi elle respecterait les autres en retour? Le Monde n’était composé de deux entités distinctes de toute façon. Les prédateurs et les proies. Alors autant être au sommet de la chaîne alimentaire que tout en bas. Et ce lézard lui, semblait plutôt en bas. Il était blessé. Sans doute plus gravement qu’il voulait bien le montrer d’ailleurs. Une cible facile s’il quittait la taverne dans cet état pitoyable.

Mais là encore l’Elfe Noire s’en foutait royalement. Les problèmes des autres n’étaient pas les siens. En prime, il avouait clairement ses faiblesses à une parfaite inconnue. La totale… il n’avait jamais mît les pieds dans une taverne visiblement… car celle-ci était bien similaire à toutes celles qu’Ombrenuit avait pu côtoyer. Bruyante, crasseuse et malodorante à souhait, avec ses ivrognes qui se croient tout permis du moment qu’une jeune femme croise leur chemin… le dernier qui avait tenté sa chance avec elle d’ailleurs, l’avait apprit à ses dépends. Toutes les femmes ne sont pas faibles. Et quand elles cachent leur visage derrière un foulard mieux vaut éviter de se mettre sur leur chemin…

les camarades de beuverie de sa victime, s’affairaient d’ailleurs à essayer de le relever piteusement, alors que son nez saignait abondamment suite au coup de genou qu’il avait mangé. Et il était toujours KO. Porter un poids mort en temps normal n’est déjà pas une mince affaire. Alors quand on est totalement ivre, c’est presque mission impossible. Ce qui donnait à la scène se déroulant derrière l’assassin un air plutôt cocasse… elle écouta ses paroles à mi voix en posant ses mains doucement sur la table approchant légèrement son visage du sien sans le lâcher de son regard de glace.


-Et donc tu t’es dit que regarder avec insistance un assassin était une bonne idée…

Elle ne le laissa même pas répondre avant d’enchaîner toujours de son ton neutre et froid.

-Alors puisque tu semble ne rien connaître, laisses moi te guider… quand on regarde un assassin comme tu viens de le faire, c’est généralement pour deux raisons… la première c’est parce qu’on l’a repéré et qu’on veut le balancer aux autorités locales ou qu’on le recherche… ce qui me forcerait à te trancher la gorge rapidement pour éviter ça… la seconde c’est pour attirer son attention parce qu’on a du travail à lui confier… ce qui visiblement n’est guère ton cas…

Ces quelques faits énoncés, elle observa à nouveau le lézard. Ses vêtements n’étaient plus que guenilles et ses plaies étaient encore fraîches.

- Tu étais au dépotoir hier soir… je t’ai vu combattre. Il semblerait que tu aies pris une belle rouste…

Elle se redressa ensuite de toute sa hauteur avant de venir s’assoir face à lui, l’observant derrière son foulard rouge.  La bienséance aurait voulue qu’elle lui demande la permission bien sur. Mais Ombrenuit n’était pas du genre à demander permission. Elle agissait c’est tout.

-  Et pour te répondre, je ne suis pas d’ici… je venais pour une toute autre affaire avant de voir qu’il y avait de belles primes à se faire au dépotoir…

Lui expliqua t’elle finalement. Elle restait volontairement vague sur ses affaires ici. Un étranger n’avait pas à savoir ce qu’elle était venue faire à Ishtar. Personne à part elle d’ailleurs. Et puis elle n’aimait pas vraiment les gens trop curieux. Toutefois, peut être pourrait il a son tour répondre à sa question. De toute façon le ton ne laissait que peu de place à un refus.

- A présent… il semblerait que ce soit à mon tour de te poser une question… qui est ce… Cul-de-Chêne… dont tu parlais tout à l’heure…

Après sa question, elle se recula légèrement sur sa chaise, son verre devant elle tout en caressant le pommeau de ses dagues en attendant la réponse du lézard. L’information était quelque chose qui avait parfois une valeur inestimable après tout. Et de temps en temps, elle avait même une valeur plus importante qu’une vie. Un moyen de pression suffisant pour actionner quelques leviers utiles…




Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Ab1a1010

Fiche combat:
Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 300
Expérience : 1029
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 644535102050/2050Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (2050/2050)
Vitesse: 558
Dégâts: 797

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyMer 25 Jan 2023 - 20:51
Séparation du contenu
    Un assassin. Décidément Sslozmek était malchanceux. Lui qui l’avait prise pour une simple aventurière voulant se donner un air ténébreux. Il s’était imaginé que les assassins, les voleurs et les espions préféraient probablement rester discrets et ne pas s’inviter dans des tavernes aussi  fréquentées. Les chances qu’elle soit repérée étaient bien plus grandes dans des endroits aussi gorgés de monde et il était fort possible qu’elle ne remarque pas un individu dont l’intention était justement de la dénoncer. A moins qu’elle soit suffisamment douée et puissante pour ne plus avoir besoin de se soucier de tout cela. C’était aussi une possibilité.

    Lorsqu’elle évoqua l’idée de lui trancher la gorge, il ne put s’empêcher de déglutir péniblement en imaginant une lame froide se positionner sous son menton et percer profondément sa peau et sa chair. Puis l’instant d’après, se noyant dans son propre sang jusqu’à en être vidé. Il était difficile pour lui d’imaginer cette facilité à laquelle les personne de son genre parlaient de tuer. Si Sslozmek avait déjà donné la mort ce n’était qu’uniquement pour se nourrir ensuite. Il ne comptait pas tuer qui que ce soit et avait peine à comprendre les motivations des assassins à part pécuniaire. Ils avaient probablement une fascination pour le meurtre. Ou peut-être n’était ce qu’une question d’habitude comme n’importe quel autre métier. En tout cas, cela avait le mérite d’être clair, il ne refera plus l’erreur de confondre aventurière et assassin.  

    L’homme lézard réfléchit. Peut-être avait-il effectivement un contrat à lui proposer. Du moins, si elle était capable de trouver quelqu’un et de le capturer sans le tuer. Elle était peut-être la personne idéale pour mener des recherches sur sa fille. Ceci dit, les contrats devaient coûter une petite fortune. De plus, devoir se donner du mal pour capturer quelqu’un et s’embarrasser d’un poids mort plutôt que de le tuer devait probablement se négocier avec une compensation supplémentaire. Sslozmek mit cette idée de côté en attendant d’avoir les moyens pour payer quelqu’un de talentueux.

- Tu étais au dépotoir hier soir… je t’ai vu combattre. Il semblerait que tu aies pris une belle rouste…

    La femme ténébreuse changea de sujet et s’assit en face de lui. Sslozmek en conclut que malgré sa froideur et son aspect intimidant, elle semblait tout de même ouverte au dialogue. Le dépotoir. Pour sûr il n’y remettra jamais les pieds. Il ressassa les images de son combat contre le Leviathan. Non seulement le monstre était puissant et affamé, mais il avait en plus reçu l’aide de quelques mages qui n’étaient pas vraiment d’accord sur la façon dont l’homme lézard devait finir. Heureusement que la créature n’était pas à l’aise sur la terre ferme, sinon il ne serait même pas dans la taverne en train de discuter de son combat.

- Oh, vous y étiez aussi…Et bien, oui, je vous le confirme. Mais je n’appellerais même pas ça un vrai duel. De toute façon c’était truqué. Les gens d’ici ne veulent pas de combats équitables. Cela dit, c’est peut être un bon entraînement pour la vie réelle, on ne sait pas sur quoi on va tomber dans l’aventure.

    Il porta sa chope de bière à sa bouche, bu une gorgée et continua.

- D’ailleurs si vous voulez aller combattre là-bas, faites bien attention au public. Vous l’aviez sûrement déjà remarqué mais il peut être un adversaire supplémentaire dans cette foutue arène.

    D’un côté il se sentait rassuré de sa présence car elle était autant étrangère que lui dans cette auberge et il avait bon espoir qu’elle se charge des fauteurs de troubles s’ils venaient à leur chercher des poux. D’un autre, la femme restait froide, intimidante et calculatrice. Il était peut-être trop hâtif de la considérer comme une alliée. L’homme lézard suivit des yeux le mouvement de ses mains sur ses pommeaux. Il ne savait pas vraiment comment l’interpréter et décida de prendre une nouvelle lampée de bière tout en évitant le regard de l’assassin.

- Cul de Chêne…Cul de Chêne…

    Il se racla la gorge avant de lâcher d’une traite et de façon peu discrète :

- Cul de Chêne, c’est un vieil imbécile qui a cru bon d’à défaut d’être un combattant de l’arène de devenir une sorte de rabatteur et parier pour ou contre les nouvelle recrues qu’il a lui-même déniché.

    Lui aussi, il espérait ne plus jamais le revoir. Cette remarque cinglante contre le vieillard lui valut des regards en coin de plusieurs hommes qui tournèrent leurs-tête vers lui. Sslozmek les aperçut mais s’efforça de les ignorer en se disant que personne n’était assez idiot pour se vexer pour si peu, surtout lorsqu’il ne s’agissait pas de la personne concernée par les propos. Il déglutit péniblement alors que sa jambe commença à s’agiter nerveusement. Finalement il ne pouvait pas ignorer tous ces regards. Même si les hommes avaient repris leur conversation, l’homme lézard savait que ses paroles ne seraient pas oubliées. Il regarda à nouveau l’elfe dans les yeux, fit un sourire ressemblant d’avantage à une grimace avant de demander sur un ton trahissant son angoisse :

- Vous…est-ce que vous…avez faim ?
Revenir en haut Aller en bas
Alyena Ombrenuit
Habitant(e)

Alyena Ombrenuit

Messages : 64
Expérience : 479
Âge RP : 350

Politique : 00
Métier : Chasseuse - Novice
Titres:

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 64453510610/610Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (610/610)
Vitesse: 514
Dégâts: 237

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyMer 25 Jan 2023 - 23:01
Séparation du contenu
Ce lézard allait se battre dans une arène de duels clandestins et se plaignait des coups bas… ça en devenait risible… c’était rare mais elle ne put s’empêcher de lâcher un léger rire cristallin a cette réponse, étouffé par son foulard. Il était décidément bien naïf. Il en serait presque attendrissant si Ombrenuit n’était pas aussi peu empathique. Il n’irait pas loin dans ses aventures à ce rythme. Ça elle en était à présent persuadée… elle porta sa propre pinte près de son visage et releva légèrement son foulard carmin pour la passer dessous et boire une bonne lampée avant de le rabaisser sur son visage, puis reposer son verre délicatement sur le bois de la table tout en le regardant penchant légèrement la tête sur le côté, laissant tomber une fine mèche de cheveux très claire le long de son épaule glissant de sa capuche.

- Quand on fait des combats clandestins, il faut s’attendre à tout lézard… et dans la vie c’est exactement pareil… sois toujours sur tes gardes si tu veux éviter de te faire planter une dague dans le dos…

Un conseil gratuit de la part de l’assassin qui comptait bien effectivement se battre au dépotoir sous peu. Elle avait besoin d’or pour certains projets et les primes étaient plus qu’alléchantes…

-Les primes sont très intéressantes pour certains combattants et j’ai besoin de liquidités… cela devrait répondre à tes interrogations concernant le fait que je me trouvais au dépotoir hier soir. En arrivant plus tôt, j’aurais bien pu être ton adversaire…

Ça elle pouvait lui dire sans craintes. Bien que les oreilles indiscrètes étaient un peu agaçantes ici. D’ailleurs alors qu’elle écoutait les propos de son homologue, elle put aisément remarquer que beaucoup de regards se tournaient vers lui au moment de son allocution concernant cet homme. Son regard céruléen se posa sur les tables alentours sans broncher. Toutefois elle compris que ce fameux Cul-de-Chêne devait être plutôt bien vu ici à Ishtar. Le lézard venait de faire une erreur pour lui, mais de lui donner sans le vouloir une information intéressante pour elle. Elle saurait qui chercher si elle avait besoin d’informations dans ce coin un jour… il devait en connaître un rayon sur beaucoup de choses vu le nombre d’amis qu’il semblait avoir. Mais pour la défense du lézard, il est vrai que de parler d’une célébrité locale de la sorte a un assassin, pouvait être prit comme une prise de contrat. Et alors que les regards retournaient peu à peu à leurs pintes, son regard à elle se reposa sur son interlocuteur.

-Je crois que tu vas pouvoir mettre en application les conseils que je viens de te donner dès que tu quitteras cette taverne lézard…

Dit elle sur un ton froid toujours mais un tantinet narquois… la question suivante lui fit toutefois hausser les sourcils. Est ce qu’elle avait faim? Oui un peu, mais elle ne voyait pas l’intérêt de la question. Qu’est ce que ça pouvait bien lui faire? Il était nerveux. Ça se ressentait dans le ton de sa voix. Mais elle avait l’habitude de faire cet effet là aux gens avec qui elle avait de courts échanges de toute façon. Bon après tout elle pouvait bien lui répondre malgré le peu d’intérêt selon elle de la question.

-Oui un peu… mais je ne vois pas bien l’intérêt de cette question… si tu me disais plutôt ce qui t’as poussé à aller te faire casser la gueule au dépotoir par exemple… ou bien ce qui a mené tes pas dans ce genre de quartier mal famé?

En fait elle ne savait pas grand chose du genre de créature qu’elle avait en face d’elle actuellement. Il semblait avoir les écailles épaisses, de quoi se battre correctement et pourtant il semblait bien démuni assit là piteusement emplit de stress. Peut être était ce un jeune pour sa race? Ou bien il découvrait vraiment le monde extérieur quelque soit l’endroit d’où il venait? Pour le moment il était encore naïf et peut être impulsif dans ses paroles. Mais s’il y’a bien une chose qu’Ombrenuit avait apprise, c’est qu’un être quelqu’il soit pouvait se modeler… elle même avait été modelée par ses parents depuis toute jeune pour manier les dagues et faire pleuvoir la mort. Le tout était de trouver sa voix lorsqu’elle n’était pas imposée depuis la naissance…




Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Ab1a1010

Fiche combat:
Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 300
Expérience : 1029
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 644535102050/2050Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] 242396barresante02  (2050/2050)
Vitesse: 558
Dégâts: 797

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] EmptyMer 1 Fév 2023 - 20:44
Séparation du contenu
    Effectivement, lui qui avait déjà combattu dans l’arène de Baldorheim conçue pour accueillir un public voulant voir du grand spectacle et de l’honneur, le Dépotoir lui avait fait tout drôle. La seule raison pour laquelle il avait accepté l’offre de Cul-de-Chêne c’était parce qu’il lui avait au moins proposé un endroit plus sûr pour dormir qu’une pile de caisses dans une ruelle. Dans la nuit, il se serait probablement fait dépouillé les maigres richesses qu’il avait emportées avec lui. Quant à rester vigilent, le Conseil était plutôt sage. Depuis ses paroles médisantes envers le vieillard, il comptait bien faire profil bas. Son anxiété était toujours présente et lui permettait de rester aux aguets. Il observa la salle et pour le moment personne ne sembla plus s’intéresser à lui. Les pupilles fortement dilatées, il s’attarda sur le groupe d’individus qui avait tenté de causer du tort à l’assassin. La plupart d’entre eux avaient repris leur conversation malgré leur camarade inconscient. Visiblement, il ne semblait pas mort malgré les violents chocs qu’il avait subis. Même avec le brouhaha ambiant, Sslozmek perçut grâce à son ouïe fine des ronflements qui ne pouvaient venir que de lui. « Au moins, ceux-là vont nous laisser en paix  ». Pensa-t-il.

    L’homme lézard se redressa sur sa chaise. Ses muscles, ses articulations et ses plaies à peines cicatrisées protestèrent toutes en même temps et il ne put retenir un léger « aïe » lorsqu’il plaqua son dos meurtri contre le dossier. Il ne comptait pas quitter l’auberge avant d’être au moins en état de marcher pour quitter cette maudite ville. Même si selon ses critères, elle était tout de même très vaste et il était aisé pour quiconque de passer inaperçu ici. Partir maintenant alors qu’il venait à peine d’arriver était peut-être une perte de temps. Sa fille pourrait très bien se cacher dans les recoins d’une ruelle ou même s’être faite engagée comme mercenaire. A moins qu’elle soit effectivement au Dépotoir et qu’il faudra à l’homme lézard affronter de multiples adversaires avant de tomber sur elle. Non, il n’était pas assez fort, pas encore assez entraîné pour ce genre d’arène. Il ne connaissait rien du Monde extérieur et la première chose qu’il faisait était d’aller se battre dans des combats déséquilibrés où la mort était imminente. Il observa l’elfe ainsi que ses deux dagues. Même s’il ne pouvait rien présumer, il était presque sûr qu’il aurait terminé dans un meilleur état contre elle que contre le Léviathan. Le combat aurait peut-être été encore moins long mais au moins il aurait été blessé qu’à un ou deux endroits plus stratégiques et non sur l’intégralité de son corps. Il préféra ne pas faire part de ses réflexions à l’elfe de peur qu’elle lui propose un duel pour prouver qu’elle était plus dangereuse qu’un monstre certes pataud mais faisant au bas mot quatre fois son poids.

- L’argent. J’en ai besoin comme vous. Probablement pas pour les mêmes raisons mais si je veux rester sur les chemins de l’aventure je dois pouvoir subvenir à mes besoins en toute autonomie. Mais…j’ai compris, vous avez raison, les combats clandestin ce n’est pas pour moi.

    Il oublia vite l’idée de lui offrir un repas au vu de sa réponse. Peut-être plus tard dans la soirée une fois qu’il se sera décrassé et si elle lui trouvait encore un intérêt d’ici là. Sslozmek n’était pas le meilleur pour mentir. A vrai dire, il n’avait eu besoin de le faire que pour dissimuler les origines de sa fille en prétendant qu’elle n’était que la protégée de la grande prêtresse qui l’avait accueillie au sein de son culte. Le dernier ayant fait une supposition comme quoi lui et la prêtresse Srishti  auraient eu un enfant ensemble avait fini pendu par la queue au-dessus d’un autel, la gorge tranchée. Il ne put s’empêcher de penser à l’assassin devant lui qui aurait très bien pu faire exactement la même chose à en croire les menaces qu’elle avait proférée à son encontre. Omettre la vérité sur les raisons de sa présence à Ishtar n’était probablement pas une bonne idée mais faire confiance à un assassin qui tuait pour de l’argent était probablement encore plus risqué. Sslozmek réfléchit mais finalement n’en dit pas plus si ce n’est qu’il se présenta :

- D’ailleurs, j’oubliais, nous ne nous sommes pas présentés : je me nomme Sslozmek.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
MessageSujet: Re: Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]   Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sslozmek Hann
» Politique de comptoir, à la cool
» [Duel] Sslozmek contre Nest'os
» [Duel] Sslozmek contre Olbaid
» [Duel] Sslozmek contre J'ai-Vos-Dents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Sud de Dùralas :: Ishtar :: Port d'Ishtar [Zone communautaire] :: La Digue du Fût [Zone communautaire]-