AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Adiel Van Cullen
Le Monde de Dùralas a précisément 2950 jours !
Dùralas, le Sam 27 Nov 2021 - 9:29
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

 

 [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyJeu 7 Fév 2019 - 22:49
Séparation du contenu
Cela faisait un mois que Dougal Keane était revenu de son voyage initiatique à Wystéria. Il y avait été envoyé par le grand connétable de la Garde en personne, Lord Rhiannon. Le Stellarois s'y était rendu pour découvrir certains des secrets de la Garde et de Stellaraë, gardés par un ordre antique réfugié dans un havre difficile à trouver. Mais le rôdeur avait pu bénéficier de l'aide de la voluptueuse naga Shakti Vhahweyar pour faire le point sur les indices et trouver ce lieu magnifique. Là-bas, à l'intérieur du Temple Kashay, le Gardien-en-Chef avait trouvé ce qu'il était venu chercher et plus encore. Mais tout cet ensemble lui avait laissé une certaine... amertume.
Un peu plus tard, l'humain était retourné chez lui et avait pris grand soin d'éviter son supérieur hiérarchique et de repousser l'instant fatidique où il aurait des comptes à lui rendre. Un événement plutôt dérangeant vint, ironiquement, lui octroyer un peu de temps. Mais Dougal ne pouvait se défaire de ses parasites et tournait en rond sans trop savoir ce qu'il avait à faire. Le Stellarois se sentait perdu et complètement perturbé par ce qu'il avait appris à Wystéria et ce qu'il s'y était passé. Lui qui était toujours plein d'assurance et de fierté se retrouvait complètement démuni...

Alors que le soleil perlait à l'horizon pour laisser les étoiles illuminer le merveilleux ciel de Stellaraë, le Gardien s'en alla faire un tour dans les grandes rues désertées par l'heure de plus en plus tardive. Le calme et la fraîcheur étaient agréables et permettaient de se plonger dans d'autres pensées moins catastrophiques. C'était, en quelque sorte, une renaissance, ou un déni.
Dougal resta un moment à déambuler un peu partout dans la grande cité des Hommes. Il ne pensait plus à ses tracas et se laissait simplement porter par un quelconque souffle imprévisible. Tellement imprévisible qu'il fit une rencontre inattendue...
- Z'avez l'air b'zar m'sieur l'garde.

Ne s'attendant pas à être accosté ou retiré aussi brutalement de ses rêveries, le Gardien s'arrêta net, sursauta et chercha autour de lui d'où provenait cette petite voix innocente et pourtant pleine de reproches. Tout de suite, les tracas du Stellarois s'en retournèrent dans son esprit. Il pouvait alors faire un trait sur son plaisir psychologique.
- J'pense pas qu'ça soit une bonne chose d'se prom'ner d'cette façon m'sieur !
- Un enfant... s'exclama tout bas le Gardien en découvrant celui qui l'avait privé de son bien-être. Tu ne devrais pas être à table à cette heure-ci ? Ou...

Dougal prit le temps d'observer le garçon qui n'avait pas de bottes, de la saleté des pieds jusqu'aux cheveux et des morceaux de tissus rapiécés en guide d'habits. Le Stellarois savait très bien à qui il avait affaire et se sentit un peu honteux d'avoir réagi de la sorte. Cependant, l'orphelin ne lui laissa pas le temps de s'excuser.
- Vous m'd'nez des l'çons d'morale alors qu'c'est vous qui d'vriez en prendre m'sieur !
- J'admets que tu es un garçon très perspicace... Comment t'appelles-tu ?
- Ah ! Vous v'lez sympathiser m't'nant ? Restez 'vec vos histoires.

Le Gardien haussa d'un sourcil et s'approcha du gamin. Il vérifia autour de lui qu'il n'y avait personne puis s'assit juste à côté de lui. Le Stellarois soupira tandis qu'il se faisait dévisager par le garçon.
- Tu vois... Là c'est le moment où je te raconte mes problèmes et que tu écoutes par politesse. Ou que tu t'en ailles parce que ça te gonfle tout ça. (Dougal marqua une pause avant de reprendre) Tu es un orphelin, tu n'as rien ni personne. Sur qui peux-tu compter ? Toi et toi seul car c'est tout ton ensemble complexe et particulier qui te permettra de survivre. Mais... Il ne faut pas dire non à un petit coup de pouce, bien qu'il faille s'en méfier.
- Bon. C'quoi l'arnaque là ? Moi j'tais bien tranquille dans mon coin avant qu'vous v'niez tout gâcher avec votre tronche de mort épanoui !
- Mort épanoui ? Voilà un drôle de concept, je suis sûr que tu aurais une carrière prospère chez les mages de l'Institut de Sylfaën, ricana le Gardien. Mais il vaut mieux ne pas s'attarder sur leur cas. Je vais te faire goûter au saucisson brioché. Il doit bien en avoir dans le coin.
- Cours toujours, j'viendrai pas 'vec toi !
- Très bien, très bien. Je te laisse tranquille alors ! s'exclama Dougal en se levant et en époussetant sa tenue.

Quelques secondes plus tard, le rôdeur avait disparu à l'angle mais n'avait certainement pas oublié le lieu où il avait trouvé le gringalet. Le garçon pouvait bien tirer la figure et bouder, il mangerait quand même ce que Dougal allait lui rapporter.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyLun 18 Fév 2019 - 11:19
Séparation du contenu
Après avoir fait la rencontre du jeune orphelin abandonné dans la rue, Dougal s'en alla lui chercher un petit quelque chose à manger. Ce n'était pas grand chose, mais le gamin avait affreusement faim et le Gardien ne pouvait pas le laisser dans cet état. Toutes sortes de possibilités s'ouvraient à lui, mais le Stellarois ne voulait pas lui prendre n'importe quoi car il voulait aussi lui enseigner un petit quelque chose qui pourrait lui être utile. Heureusement pour lui, mettre au point son plan n'était pas très compliqué et il pouvait se fournir très rapidement et facilement à quasiment n'importe quel coin de rue. Dougal n'avait besoin que de deux aliments plutôt communs dans l'alimentation de chacun : du pain et du jambon. Ça paraissait tout bête, mais le Gardien avait une idée derrière la tête et il comptait bien la partager avec ce petit camarade.

Dougal retourna voir l'orphelin quelques minutes après son absence mais ce dernier ne lui adressa même pas un regard ; il n'en avait rien à faire. L'adulte pouvait bien lui apporter de la nourriture, il ne familiariserait pas pour autant avec lui. Ça n'avait aucun sens et il n'allait certainement pas lui faire ce plaisir.
Le Stellarois s'assit à côté de l'enfant et lui mit un panier avec des tranches de jambon sur les genoux. L'orphelin voulut se lever et s'éloigner pour ennuyer le Gardien, mais celui-ci l'en empêcha en le bloquant rapidement avec le panier. De plus, l'odeur de la charcuterie était beaucoup trop alléchante pour l'affamé. Bien sûr, il ne résista pas très longtemps et attrapa l'une des tranches pour la fourrer dans sa bouche et la dévorer. Dougal le regarda avec satisfaction puis sortit un pain tout chaud bien alléchant qui fit saliver l'enfant. Il regarda la nourriture avec grand intérêt et ça l'intéressait plus que sa charcuterie.
- Tu as la charcuterie et j'ai le pain tout chaud tout fondant. Tu trouves pas qu'avec les deux ce serait vraiment délicieux ? Mais c'est dommage... Le jambon est à toi et le pain est à moi, c'est comme ça.

L'enfant bougonna. Il voulait faire le mélange entre les deux et ne pouvait pas se satisfaire du jambon. Il avait besoin des deux sinon ça ne pouvait pas le faire.
Dougal partagea le pain en deux et lui tendit sa moitié mais ne lâcha pas le morceau quand l'orphelin l'attrapa et le tira pour le prendre. Le Gardien le regarda avec un air sévère mais ne lui laissa pas prendre le pain. L'enfant râlait et voulait absolument cette nourriture pour sublimer celle qu'il avait déjà.
- Je t'offre quelque chose tu dois m'offrir autre chose en retour, expliqua l'humain.
- Quoi ? Z'êtes sérieux ? Vous zavez pas l'droit. Vous d'vez m'donner à manger.
- Vraiment ? Rien ne m'y obligeait. Par contre, moi aussi j'ai faim et je veux manger quelque chose de bon. Alors ?
- Z'avez qu'à vous ach'ter à manger.

Dougal récupéra le pain et le panier de jambon puis se leva avec tout ça. L'enfant commença à pleurer et lui demanda de lui laisser sa nourriture. Il scanda qu'il n'avait aucun droit de lui faire ça et que ce n'était pas juste.
- Plus tu attends et moins le pain est chaud. Tu veux partager ou pas ?
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- Parce que j'ai envie de manger du pain avec du jambon. Seul tu vas avoir quelque chose de bien, mais en collaborant avec les autres tu obtiens quelque chose de mieux. Tu n'es pas d'accord ?

Pour appuyer ses propos, le Gardien rendit le panier puis tendit un morceau de pain au gamin et tendit l'autre main pour récupérer un morceau de jambon. L'orphelin finit par abandonner le combat et donna la moitié de son jambon pour récupérer la moitié du pain. L'enfant put alors se faire un meilleur repas et fut vraiment satisfait de cet échange. Dougal le fut aussi et surtout heureux d'avoir appris cette leçon à ce jeunot.
- Dis voir... Ça t'intéresse de collaborer avec d'autres personn pour le bien commun ?
- J'vois v'nir le piège là...
- Voui, on peut dire ça comme ça. Je te réserve une place chez les Gardiens. Tu logeras dans la caserne, tu suivras une éducation et tu pourras aussi te dépenser sur nos terrains d'entraînement. Tu serras nourri comme tout le monde et tu trouveras beaucoup de personne avec qui partager toutes sortes de choses. Après, si ça ne te plaît pas, tu peux à tout moment t'en aller. Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyVen 5 Avr 2019 - 7:32
Séparation du contenu
Après avoir déposé l'enfant impertinent chez les jeunes recrues de la Garde, le rôdeur s'en retourna déambuler dans les rues et ruelles de la cité de Stellaraë. La nuit était tombée et le calme et la fraîcheur de cette douce période de la journée accompagna l'humain dans sa promenade. Il n'y avait derrière cette sortie aucune intention gardienne ; ce n'était pas pour patrouiller que le Gardien-en-Chef s'était éloigné de la tour. En fait, il était parti pour prendre de la distance avec tout ce qui animait ses pensées concernant l'ordre militaire de la cité humaine. Tellement de choses s'étaient passées en peu de temps et le Gardien avait vraiment du mal à faire le point surtout ça. C'était même pire que ça car il se sentait poussé et obligé. Toute une voie avait été dressée sous ses pieds et Dougal n'avait pas pu prendre le temps d'y réfléchir à tête reposée. Tout s'était enchaîné sans lui laisser le loisir d'avoir quelque chose à en dire. Bien que l'idée de diriger la Garde (ou une partie) lui plaise énormément, il aurait vraiment préféré s'en accommoder de lui-même

Les pas du Gardien résonnaient d'une façon plutôt angoissante sur les pavés de la rue qu'il arpentait actuellement. Si l'homme ne portait pas sa tenue de fonction, on aurait pu croire qu'il était en train de préparer un mauvais coup. En fait, même en portant les couleurs des défenseurs de Stellaraë, l'impression qu'il donnait à ce moment n'était certainement pas des plus agréables. Qui sait ce qu'un Gardien pourrait faire en pleine nuit à déambuler tout seul d'une façon aussi mystérieuse ? Peut-être avait-il l'intention de rejoindre un groupuscule dédié à nuire à la cité et à ses habitants ? Ou partait-il en croisade contre quelque bandit ayant échappé à la justice ?
Avec l'invasion des Skarniens et la sorte de pacte de non agressivité entre les sanguinaires Lames de Salomon et les Gardiens malmenaient leur popularité. Certains chuchotaient que cet ordre militaire avait été perverti par l'or et que des affaires louches se tramaient. D'autres soutenaient que la garde ministérielle devrait remplacer la faction royale dans la protection de la cité et de ses habitants. Ces "soldats" étaient en permanence au contact du peuple et ne portaient leurs agissements que sur la cité et pas en-dehors, contrairement aux Gardiens.
On ne peut empêcher les gens de jaser à propos de sujets qu'ils ne maîtrisent absolument pas. La Garde a quelques secrets, c'est vrai, mais son but a toujours été et sera toujours de servir le roi et la cité de Stellaraë. Si les Gardiens négocient avec certaines entités c'est seulement pour l'intérêt général. De toute manière, la Garde sait imposer ses conditions à ceux qui ne partagent pas leurs valeurs. Pour reprendre cette histoire concernant le groupe de brigands du désert, celui-ci n'a peut-être pas été démantelé, mais ses agissements sont devenus bien moindres et détournés de Stellaraë. Mais la propagande et les chuchotements ne peuvent être mis sous silence...

Dougal s'arrêta à une intersection et réfléchit un long moment avant de se décider : droite pour s'enfoncer dans les ténèbre ou gauche pour rejoindre le centre de la cité. Ses pensées le perturbaient un peu et le Gardien voulait vraiment prendre le temps de tirer toutes ces choses au clair. Le chemin de droite était alléchant, mais pas dans un sens théâtral ; malgré tout, Dougal n'avait certainement pas l'intention de sombrer dans des pratiques peu orthodoxes et indignes. Il avait déjà mené des interrogatoires musclés qui auraient pu faire peur à beaucoup de personnes, mais jamais le rôdeur n'avait agi à la frontière des ténèbres. Assassiner les brutes ayant échappé à la justice ne l'intéressait pas. Le Stellarois voulait faire les choses proprement, pour une fois. Le roi n'avait certainement pas besoin d'un autre scandale "Keane"...
Le chemin de droite aurait permis au rôdeur de noyer ses pensées dans la pénombre. Peut-être aurait-il trouvé un moyen de leur échapper, ou peut-être se serait-il perdu en route ? S'aventurer dans ces lieux sombres lui aurait donné l'occasion de remplir son devoir de Gardien en chassant quelques criminels tapis en ces lieux. Ou alors, il aurait versé le sang. Ce n'est pourtant pas la peur de basculer du mauvais côté qui avait encouragé l'humain à prendre l'autre rue pour retrouver la place centrale de la cité et sa lueur nocturne. Un simple détail avait été décisif : la Fontaine Solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyLun 15 Avr 2019 - 23:15
Séparation du contenu
Bien entendu, Dougal n'eut aucun mal à rejoindre le centre de Stellaraë et la célèbre "Fontaine Solaire". Il était admis que ce lieu renfermait le cœur de pouvoir magique de Stellaraë, celui permettant de créer le dôme protecteur de la cité sur plusieurs kilomètres à la ronde. Concernant les origines et le potentiel réel de cette force magique, personne n'avait la moindre information ; ni les anciens écrits ni les recherches récentes des plus puissants mages n'avaient donné le moindre détail supplémentaire. Stellaraë et cette puissance demeuraient depuis des siècles des secrets incroyablement difficiles à percer. Nombre d'enchanteurs et d'ensorceleurs avaient cherché à en savoir plus. Nombre d'individus versés dans l'art arcanique avaient cherché à s'approprier ou à seulement utiliser le pouvoir magique qui émanait de cette fontaine, des entrailles de Stellaraë. Mais personne, absolument personne n'avait réussi. Tungstène lui-même préférait toujours éviter la question, répondant que des problèmes plus urgents devaient être réglés.
Puisque le nom de cette fontaine semblait indiquer son lien avec le soleil, on théorisa rapidement une concordance entre le cœur magique situé dans les entrailles de Stellaraë et l'imposante source énergétique illuminant Dùralas. Pourtant, le dôme ne semblait pas être différent la nuit tombé ni même plus performant au zénith. Peut-être que la différence n'était pas discernable par les capacités magiques des Dùralassiens ? Toutes les théories autour de la force magique de la cité planchaient sur le même constat : les Dùralassiens ne possédaient pas encore, ou plus, les capacités nécessaires à la compréhension de ces secrets. Si même le grand Tungstène avait été vaincu alors personne ne pourrait en venir à bout...

Dougal s'était interrogé jadis sur cette fontaine et le dôme englobant Stellaraë mais le constat des différents écrivains l'avait rapidement amené à considérer ces problématiques comme naturelles et inhérentes à Dùralas et à la cité humaine. Peut-être que le voile serait levé un jour, mais ce serait au destin d'en décider ainsi. Le Gardien avait très vite considéré que la recherche de réponses à ce sujet ne lui incombait pas et qu'il avait d'autres choses plus importantes à gérer. S'il devait y avoir un problème un jour avec cette puissance magique, alors il en serait ainsi. La cité exploserait sûrement, mais ce serait alors un fait irrémédiable. Dougal s'en remettait au vieux Tungstène.
Profitant du calme paisible et revigorant de cette structure, le rôdeur s'assit sur le rebord et plongea sa main dans l'eau fraîche et claire. Machinalement, il secoua délicatement sa main, faisant ainsi de petites vaguelettes sans grande importance. Tout cela lui était très reposant et ça lui rappelait les bienfaits du village des Djöllfulins dans lequel il avait mené une petite mission diplomatique, sans vraiment trop le vouloir.
Pourtant, le Gardien-en-Chef ne pouvait s'empêcher d'éprouver une peur bleue. Malgré le bien-être procuré par cette ambiance des plus plaisantes, Dougal était relativement tendu et stressé. Bien sûr, ses mauvaises pensées continuaient à lui assaillir l'esprit, mais ce n'était plus seulement à cause des événements au sein de la Garde et des secrets acquis de Wystéria. L'humain ressentait un fort mal-être en étant en contact avec cette simple eau. Même si la fontaine semblait être le centre du dôme protecteur, son utilité primaire était des plus communes et l'eau qui se déversait dans ses bacs n'avaient rien de bien extravagant si ce n'était sa potabilité. Elle n'était ni particulièrement curative, ni dangereuse pour la santé. Un liquide aqueux des plus ordinaires pour une structures des plus mystérieuses.
- Perturbé ? lança une voix rocailleuse et abîmée par le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyLun 22 Avr 2019 - 0:39
Séparation du contenu
Alors que l'invité s'approchait du rôdeur, celui-ci se rendit vite compte de son identité. Il n'était pas bien difficile d'ignorer la connaître et il était assez simple de comprendre pourquoi cet éminent personnage venait à lui. Dougal trouvait même qu'il avait un peu trop de retard ; après tout le mal que le Gardien s'était donné pour l'éviter depuis son retour de Wystéria, le rôdeur aurait pensé que son supérieur viendrait le trouver plus rapidement que ça. Mais si autant de temps s'était écoulé, c'était qu'il y avait un plan bien précis de dessiné pour lui.
Malgré toute la méfiance qu'éprouvait Dougal à son égard, l'humain ne pouvait pas se débarrasser de ses règles de savoir-être et de savoir-vivre. Ce n'était même pas une question d'obligation, mais de respect envers absolument tout. Même si la confiance du Gardien avait été ébranlée, il était impensable pour lui de se refuser à la bienséance de base.
Ainsi, Dougal se leva, se tint bien droit et frappa son pectoral gauche de son poing droit, à l'emplacement du cœur. Le Gardien fit un signe de la tête pour terminer sa salutation militaire.
- Que me vaut cet honneur, Seigneur Rhiannon ?
- Voyons mon cher ami, il n'y a plus de ça entre nous, lui répondit l'intéressé en lui faisant signe de se détendre et de quitter sa pose. Je comprends... De nombreuses informations ont transité par toi de par ce que je t'ai dit avant ton départ, ce qu'on t'a dit là-bas et les secrets que tu as découverts.

Rhiannon, le Connétable de la Garde, s'assit sur le rebord de la Fontaine Solaire et invita son subalterne à faire de même. Si Dougal demeurait très procédural et respectueux envers son supérieur, le vieux Gardien souhaitait plutôt entretenir une réelle relation amicale. Ce n'était pas pour répondre des actes du rôdeur qu'il avait quitté ses beaux quartiers pour le retrouver la nuit tombée au centre de Stellaraë, mais parce que son acolyte était perdu et avait besoin d'aide pour faire le vide dans son esprit. Toutes ces histoirs l'agitaient et il ne savait comment réagir pour la suite.
- Tu n'es pas venu par hasard ici n'est-ce pas ? demanda-t-il finalement pour briser le silence qui s'était instauré entre eux.
- Non, en effet Seigneur.
- C'est calme, surtout à cette heure, et si revigorant. Plonger dans cette fontaine permettrait de libérer tous nos maux. Ce n'est pas par souci esthétique que nous avons aussi une fontaine à la Tour, en plein milieu de la cour. Je te l'accorde, ce n'est pas sa sœur mais un simple hommage comme un clin d'œil. Je sais que tu aimes bien t'y prélasser, surtout après tes courses. C'est une très bonne chose Dougal. Les fontaines sont, de par leur nature, revigorantes.
- Vous savez beaucoup de choses sur moi mais je sais que je ne sais rien de vous... accusa le rôdeur comme réponse.
- Tu n'as pas confiance en moi, n'est-ce pas ? (le Gardien-en-Chef acquiesça, bien que ce soit dangereux de sa part de réagir de cette façon) Tu as raison, je n'aurais pas confiance en moi non plus... Dougal le dévisagea par un haussement de sourcil.
- Qui êtes-vous alors ?
- Je suis Jorah Rhiannon, Connétable de la Garde Royale de Stellaraë et fidèle serviteur de Sa Majesté. Je suis le « Paladin Multicolore », protecteur suprême de la cité du soleil : Stellaraë. Ma mission est d'assurer le maintient de l'équilibre de cette cité afin que sa protection perdure. Mon rôle est de trouver un successeur. Toi.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyMar 30 Avr 2019 - 22:43
Séparation du contenu
Ce n'était pas vraiment là la réponse à laquelle s'attendait le Gardien. En réalité, il aurait aimé en apprendre un peu plus car ce que Lord Rhiannon lui révélait n'avait rien de bien extravagant. Alors certes, le Connétable se présenta aussi sous son rôle de "Chevalier du Temple" et apparentés. Ce n'était qu'un détail et pourtant ça permettait de mieux situer le chef de la Garde parmi cet ordre sacré et secret. Malheureusement, Dougal demeura sur sa faim concernant les agissements de ce "Paladin Multicolore". Bien sûr, l'honorable Jorah Rhiannon rappelait que chacun de ses agissements s'orientait pour le bien commun de la couronne et surtout de la cité des humains, qu'il préféra nommer "cité du soleil", une appellation non seulement peu répandue mais surtout utilisée essentiellement par quelques ordres religieux stellarois.
- À quel prix ? demanda le rôdeur, méfiant.
- Je te demande pardon ?
- Jusqu'à quel point êtes-vous capable d'aller pour défendre cette cité ?

Dougal s'était souvent interrogé sur les réels agissements des Chevaliers du Temple et leurs ordres frères. Que pouvaient-ils être capables de faire ? Qu'était réellement leur mission ? Pour qui était vouée leur fidélité ? Ces questions et les réponses que le Gardien pensait avoir le terrifiaient. Afin de piéger son supérieur, le rôdeur avait volontairement omis de parler du peuple de Stellaraë et surtout du Roi.
- Tu le sais bien, voyons. Jusqu'à la mort. La mort, pour servir notre Roi, notre cité et notre peuple, s'expliqua le seigneur presque machinalement comme récitant l'un des préceptes de base de ses différentes affiliations.

Bien entendu, cette réponse ne satisfaisait pas le Gardien qui pesta intérieurement contre les belles réponses toutes prêtes du Paladin Multicolore. Tout ce discours était bien beau, mais il voulait absolument tout et rien dire et ne semblait pas complètement définir le fond des choses. D'un autre côté, le Stellarois imaginait bien que son chef soit sur ses gardes car tant qu'il n'était pas sûr de la fidélité de son collaborateur, rien ne pouvait lui permettre d'affirmer qu'il embraserait la cause à laquelle il s'était voué.
- La mort de qui ? (Dougal enfonça les pieds dans le plat pour enfin obtenir ses réponses) La vôtre ? La nôtre ? (le Gardien pointa son insigne royal appliqué sur son torse) Ou la leur ?
- Le Gardien protège le peuple. Le Gardien royal protège la famille royale. Ces obligations sont inéluctables.

Le Connétable ne laissa pas les réponses en suspens et s'occupa de rapidement dissiper les doutes et interrogations du Gardien. Son objectif n'était plus de déblatérer ses phrases toutes prêtes mais d'apporter de la lumière dans les zones d'ombre, sans pour autant les dissiper entièrement, bien entendu.
- La Garde éveille l’héroïsme de ses membres en les encourageant à mettre leur vie en péril pour la défense de ses valeurs. Mais un Gardien qui meurt abandonne ses obligations alors que celui qui survit continue à les servir. La famille royale ne peut pas séjourner ailleurs qu'à Stellaraë, c'est donc la cité le point central. Nous bénéficions d'une magie des plus incroyables pour protéger ce lieu et c'est à nous de faire en sorte que cela subsiste.
- Protéger Stellaraë pour protéger le Roi et le peuple, murmura Dougal, reformulant les informations cédées par son supérieur.

En un sens, ce n'était pas tant étonnant car tout se regroupait comme une trinité : protéger l'un impliquait forcément de protéger les deux autres. En plus, il y avait vraiment une évolution de la manière d'apporter la protection selon la hiérarchie. Bien entendu, si l'idée de base était de protéger le peuple de Stellaraë, les hauts placés de la Garde agissaient pour protéger la cité avant tout. Si le Gardien de base s'interposait dans les conflits de rue, le Gardien-en-chef, le Capitaine, l'Intendant et le Connétable agissaient pour le bien de Stellaraë. Le périmètre d'action et d'influence s'élargissaient peu à peu pour couvrir un dessein bien plus large. Tout ceci faisait sens et était logique.
Si Lord Rhiannon avait bien pointé cet aspect du bout du doigt, il subsistait encore de la méfiance de la part du Gardien envers son supérieur. Toute cette histoire ne se résolvait pas aussi simplement qu'en expliquant que l'évolution hiérarchique amenait à une redéfinition des missions de base.
- Tu sais, comme mes prédécesseurs, j'ai suivi la voie qui nous avait été décrite. Mais comme eux, j'ai tenté d'améliorer les choses. Il y a plusieurs décennies, on sacrifiant des êtres humains en l'honneur de Stellaraë pour apporter la protection. Ces pratiques ont été proscrites même si de douteux groupuscules s'y essayent. Chaque "Paladin Multicolore" a apporté de bonnes contributions et avant de devenir le nouveau "Paladin Gris", il y a la contribution finale, la plus importante de toutes.
- Laquelle ? demanda le rôdeur suspicieux.
- L'héritage, la passation de pouvoir. Tu vas faire mieux que moi et t'amener à devenir le Paladin Multicolore et à te former à l'être est ma meilleure et plus importante contribution au bien-être de notre peuple. Chacun d'entre nous est le meilleur des générations précédentes et il est temps que tu le deviennes à ton tour.

Tel un mentor bienveillant, le Connétable de la Garde avait posé sa main sur l'épaule de son successeur et lui transmettait toute la confiance qu'il éprouvait pour lui. Lord Rhiannon avait choisi Dougal car il estimait que celui-ci accomplirait de bien meilleures choses que lui. Tout avait été correctement et parfaitement réfléchi.
À un détail près...
- Je ne vous laisserai pas choisir pour moi, déclara Dougal en se levant d'un bond et repoussant le-dit Paladin Multicolore.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptySam 20 Juil 2019 - 21:10
Séparation du contenu
Dougal mit de la distance entre eux deux, par mesure de sécurité et restait alerte aux moindres détails environnants qui pourraient lui être dangereux. Le rôdeur n'était sûr de rien concernant les agissements de son supérieur et préférait être le plus prudent possible. Ce que l'humain avait découvert à Wystéria ne l'avait pas rassuré sur les secrets enfouis à Stellaraë et discuter avec Lord Rhiannon n'avait pu dissiper ses inquiétudes, au contraire.
Le connétable, de son côté, affichait un regard sombre envers son subordonné et ne le lâchait pas des yeux. Pourtant, il n'éprouvait ni haine ni colère mais il ne faisait aucun doute que le noble aurait préféré afficher un sourire de fierté en entendant la réponse positive de son successeur. Les choses ne s'étaient pas exactement passées comme il l'avait prévu mais rien n'était perdu encore. Tout pouvait s'arranger, Lord Rhiannon avait simplement besoin de trouver les bons mots envers le Gardien-en-chef afin de le rassurer sur son futur.
- C'est pourtant la suite logique à laquelle tu aspires et vers laquelle tu te diriges, commença le connétable.
- Il ne me semble pas avoir émis l'ambition de contrôler cette cité en tirant des ficelles dans l'ombre, accusa Dougal.

Rhiannon se leva et voulut s'approcher de son jeune camarade mais celui-ci recula d'un pas indiquant clairement que la confiance avait pris un sérieux coup. Si le dirigeant de la Garde voulait retrouver son homme de main, il allait avoir besoin de se racheter auprès de lui. Dougal n'avait pas l'intention de laisser un système aussi sombre l'enfermer et l'utiliser. C'étaient les secrets, les manigances et les intrigues qui avaient eu raison de son père et qui portaient préjudice à la couronne sacrée de Stellaraë. Comment la Garde pouvait-elle accomplir son rôle si elle se livrait aux activités responsables de sa destruction ? Et pourtant c'était ce qu'il se passait à cette époque et depuis plusieurs décennies voire siècles. Les ruelles sombres de la cité prenaient tout de suite une signification véritable et métaphorique.
- Qui contrôle cette cité ? La couronne bien sûr, comme ça a toujours été le cas. Notre Roi a sa volonté propre et ses décisions proviennent de ses réflexions à lui. Si la couronne veut mes conseils, je les formule, mais je n'ai pas le pouvoir de décision. Ceux qui tirent les ficelles dans l'ombre agissent pour leurs ambitions personnelles. Nous agissons pour la cité et ceux qui ont eu la bonne idée de s'y établir.

Les deux hommes se toisaient d'un regard dur et impassible. Chacun affrontait l'autre et tenait fermement sa position. L'un reprochait à l'autre d'agir dans l'ombre et l'autre blâmait la condamnation de l'un. Malgré toutes ces belles paroles, la vérité était soigneusement voilée aux fidèles, rendant ainsi leur cause incertaine. Dougal se sentait bafoué et contrôlé ; il n'avait pas la main sur ce qu'il se passait et sur tout ce qu'il avait cherché à accomplir.
- Comment voyais-tu ton futur dans la Garde, Dougal ? Tu rêves d'être Capitaine de la Garde mais tu n'en as pas les atouts et tu le sais. Le Capitaine que tu veux avoir est un meneur de personnes dont il est proche et pour lesquels il a connaissance de leurs capacités et de leurs atouts. Tu te vois réellement dans ce rôle ? Est-ce ainsi que tu as agi à Ishtar et dans l'Oasis ?

Pour l'invocation de Nadsûhydr et l'invasion des Skarniens, Dougal avait été dépêché comme commandant des armées de la Garde. Il lui avait fallu coordonner les troupes à disposition et réfléchir à diverses stratégies pour obtenir la victoire. Pourtant, ce rôle ne lui avait donné qu'une vision globale des troupes et des batailles. Il était plus proche d'un poste de superviseur que de Capitaine de la Garde.
- Pour être proche des autres Gardiens, il faudrait déjà que je ne sois pas envoyé en mission en solitaire à travers tout Dùralas. Ce que vous m'avez demandé de faire m'a conduit directement à ce que vous comptez faire de moi.
- Les missions qui t'ont été attribuées ont, en toute logique, été en corrélation avec tes aptitudes. Tu as choisi d'être un rôdeur, n'est-ce pas ? Alors tes missions furent en conséquence.

Ce conflit commençait à prendre des proportions absurdes ; il n'y avait pas de coupable dans les accusations portées par les deux membres de la Garde. Chacun ne faisait que donner plus d'amplitude à son jugement. Bien que le conflit semblait durer un long moment, Dougal allait y mettre un terme en exposant ses plans pour la suite. Il n'était ni d'avis ni à l'opposé du seigneur de la Garde mais certains de ses points avaient fait mouche.
- Je n'adhère pas spécialement à votre... ordre. Vous avez raison, je ne peux être le Capitaine que j'aurais voulu être et c'est tant mieux. Je suis moi, mon père était lui et le prochain Capitaine sera celui qu'il devra être. Il n'empêche que je ne peux laisser autant d'ombre voiler notre faction, votre ordre et notre cité. J'ai besoin de temps pour réfléchir à tout ça.

Lord Rhiannon leva un sourcil et se radoucit. Il se rassit sur le rebord de la fontaine puis y laissa sa main se faire caresser par l'eau fraîche et pure.
- Tu peux prendre tout le temps dont tu as besoin et j'espère que tu viendras avec l'ambition de me succéder en agissant bien mieux que moi. Je crois en toi et en tes futures actions.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptySam 27 Juil 2019 - 12:12
Séparation du contenu
Ça ne posait aucun problème au connétable que Dougal puisse prendre son temps pour se décider sur cette décision cruciale pour l'avenir de l'ordre secret de la Garde. Bien entendu, il ne fallait pas que le rôdeur prenne trop son temps car Lord Rhiannon était déjà bien âgé. Le Gardien lui espérait de vivre encore de longues années, c'est sûr, loin de lui l'idée ignoble de souhaiter sa mort prochaine. Malgré tous les mystères planant autour de Stellaraë et des groupes de l'ombre, il ne faisait aucun doute que le connétable avait agi dans l'intérêt commun. C'était encore bien flou à savoir si ses agissements s'accordaient avec la protection du trône et du peuple, mais au fil de ses années de service, il avait bien agi. Dougal était presque tenté d'accepter et d'en apprendre plus afin de pouvoir relever la pente et agir pour un bien plus étendu. Son supérieur agissait peut-être exclusivement pour la cité de Stellaraë en elle-même, mais si Dougal devait lui succéder, il prendrait en considération chacun des habitants, car c'était ainsi que c'était développé son devoir. Et, bien entendu, le rôdeur était curieux de découvrir les secrets de la cité. Il n'était pas dupe, il savait que nombre d'entre eux étaient sombres et peu enviables. Mais la connaissance est toujours un présent envieux.
- Ce n'est pas seulement du temps dont j'ai besoin, Seigneur.

Rhiannon affichait un air perplexe et resta attentif à la demande de son protégé. Dougal avait forcément une idée en tête afin d'essayer de duper au maximum le connétable à propos de cette histoire de succession. Toutefois, une fois que le Gardien-en-chef serait « paladin multicolore », il serait totalement libre sur la façon de gérer l'ordre et la Garde. Ainsi, ce que pourrait lui demander le futur connétable ne pouvait pas être trop exagéré ou difficile à accepter.
- Tu peux me le dire, le rassura-t-il afin que le Gardien puisse se confier.
- Comme je l'ai dit plus tôt, je ne vous laisserai pas choisir pour moi. Je veux me faire ma propre opinion de cette situation et de cette proposition. Je veux faire mon choix selon le stellarois et humain que je suis et pas par rapport à ma qualité de Gardien.

Dougal s'engageait à faire une demande peu conventionnelle ce qui intrigua encore plus le connétable. Il commençait à saisir l'intitulé de la requête de son successeur et ça lui semblait être une bonne idée car elle serait en totale adéquation avec la personne qu'il est. Le rôdeur de la Garde a toujours été en vadrouille un peu partout sur le continent. Dougal s'est ouvert aux autres cultures et a appris d'eux afin d'être une meilleure personne et agir de la façon la plus adéquate pour le bien de sa cité. Il ne faisait aucun doute que le stellarois souhaitait voyager pour mieux prendre sa décision.
- C'est un voyage à travers tout Dùralas que tu veux, n'est-ce pas ?

L'intéressé acquiesça. En effet, Dougal avait besoin de parcourir le monde pour obtenir la réponse la plus pertinente à propos de tout ça. À Wystéria, on l'avait assommé d'informations qu'il avait eu obligation d'accepter. Tout ce qu'on lui avait appris était immuable et le rôdeur n'avait pu faire autrement que de s'y plier. Cependant, ces connaissances étaient issues d'une époque antérieure et même si elles avaient toujours leur place dans le monde et contexte du moment, Stellaraë, la Garde et l'ordre secret de la cité n'étaient certainement pas les seules entités importantes de Dùralas.
- Je pars, oui. Je pars en tant que Dougal Keane, citoyen de Stellaraë. Nos voisins ont leur propre façon d'agir et de régler leurs problèmes. Je veux le découvrir.
- Je n'ai aucune raison de te refuser ta requête. J'accepte avec plaisir. Va, Dougal Keane de Stellaraë. Va et reviens-nous meilleur que chacun d'entre nous.

Lord Rhiannon posa sa main sur l'épaule du jeune voyageur puis le gratifia d'un grand sourire avant de s'en aller vers ses quartiers et finir la nuit dans sa chambre. Cette discussion avait été bénéfique pour chacun d'eux et sûrement même pour la cité toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyMer 4 Aoû 2021 - 23:01
Séparation du contenu


Plusieurs mois s'étaient écoulés depuis que le Gardien-en-Chef Dougal Keane avait pris la décision de s'éloigner un peu de son quotidien de gardien et de vivre d'une manière plus détachée des obligations habituelles. Pendant ce temps, il avait abandonné son armure et son arme, soigneusement entreposé dans sa chambre scellée jusqu'à son retour. Il s'était équipé d'une cape de voyage, de vêtements souples aux couleurs sombres et naturelles, d'une capuche lui dissimulant une bonne partie de son visage et d'un bâton de marche dont il s'était servi comme arme, notamment dans une crevasse avec de drôles de rencontres.



Voyageant surtout dans le Nord, Dougal avait pris du temps pour lui pour mieux appréhender le monde qui l'entourait et ses peuples. Il en avait fait moins qu'il ne l'avait initialement espéré mais s'était absenté plus longtemps que l'humain ne s'y était préparé. Ce ne fut pas facile tous les jours et souvent le stellarois s'était senti coupable d'abandonner ses camarades.


Néanmoins, lorsqu'il avait fallu se mobiliser notamment pour l’émergence de la Calamité de l'Est, le gardien avait fait ce qu'il pouvait pour soutenir les siens. Pareillement, l'humain avait été pris dans le feu de l'action d'une odieuse embuscade de la Congrégation et avait veillé un nordien pour l'aider à se remettre de ses blessures et surtout de cette défaite cuisante.


Dernièrement, Dougal avait participé à une mission de reconnaissance dans les cavernes de Spelunca à la recherche d'informations contre les Skarniens du clan Moulgor, en compagnie du stryge blanc Baldwin Nuussian qui était devenu Capitaine de la Garde en son absence, un rang au-dessus du sien.



Avec cette dernière activité, le Gardien-en-Chef avait définitivement décidé de se reprendre en main et d'arrêter de fuir les traumatismes dont il avait été témoin à Wystéria. Bien sûr, le stellarois ne s'était pas attendu à ce que les choses se déroulent sans douleur, surtout lorsqu'il avait eu des hypothèses peu agréables sur les "Chevaliers du Temple" et Stellaraë. Mais ce qu'il avait compris dans le Temple Kashay et surtout ce que l'homme avait vécu... Des cicatrices lui étaient restées et Dougal ne savait pas comment les guérir. Ce dont il avait été sûr c'était que son petit exil sur les routes dùralassiennes n'avait pas été un remède, loin de là.


Je ne pensais pas vous revoir si vite.


Un vieil homme en en tenue étincelante s'était approché de lui, devant la fontaine solaire. C'était ici même que les deux stellarois s'étaient quittés la dernière fois, plusieurs mous auparavant. Dougal fut surpris que le Connétable l'y retrouve aussi rapidement après son retour à Stellaraë. Il y était repassé, surtout pour des affaires de la Garde, mais le Gardien-en-Chef n'avait pas revu son supérieur depuis.


Je te retourne le compliment. J'avais imaginé nos retrouvailles sur mon lit de mort, déclara-t-il un peu lugubre mais amusé.

Je n'avais jamais eu l'intention de partir aussi longtemps, seigneur.


Lord Rhiannon éclata de rires puis se posa sur le rebord de la fontaine après s'être calmé et avoir retrouvé son air sérieux et fatigué. Même s'il était âgé, il y avait encore en lui la force de tenir fermement le front, le Connétable le savait mais il préférait garder l'image d'un vieux guerrier mis sur le banc. En fait, le haut gradé de la Garde attendait impatiemment d'enterrer son épée et de profiter pleinement de son âge avancé.



Es-tu prêt à continuer ta formation ?

Non, répondit l'intéressé en toute franchise. Mais il est hors de question de continuer à reculer et à me voiler la face. Cette tâche m'incombe. J'ai sali mon honneur en fuyant, je dois expier mes fautes.

Quel honneur ? Quel déshonneur ? s'exclama le Connétable agacé, au grand étonnement de son disciple. Tu as eu le courage de ne pas te jeter tête baissée dans un piège mortel duquel tu ne pourras t'échapper que lorsque tu passeras le flambeau à ton tour. Tous se sont brûlés les ailes pour cet "honneur" dont tu parles. Je l'ai fait et je te suis reconnaissant d'être plus sage que tes prédécesseurs et surtout critique. Nous l'avons tous accepté et toi tu seras le premier à le changer, je le vois dans ton regard, je le vois dans tes hésitations, je le vois dans tes frayeurs, je le vois dans traumatismes. Tu es prêt et bien plus honorable que nous ne l'avons jamais été. Ton corps et ton esprit ont déjà été meurtris et... tués même, compléta-t-il d'un air sombre et chagriné, alors... Alors qu'est-ce que ça pourrait t'infliger de plus ? Nos ailes n'ont pas seulement brûlés, elles nous ont été arrachées. Toi en revanche, ce sera tout le contraire.


Dougal ne savait pas quoi dire et resta silencieux méditant sur toutes les paroles sombres de son mentor, du "Paladin Multicolore". Ce qui l'attendait avait été insoutenable par ses prédécesseurs alors c'était sûr que le futur Connétable devait s'attendre au pire. Et même ainsi, il n'aurait qu'une bride de la vérité. Si ça devait se passer ainsi pour lui alors le stellarois ne pouvait même pas concevoir comment ça s'était déroulé pour les anciens. C'était à en perdre la raison et la lumière.


Attendons la fin des festivités et tu pourras découvrir l'ironie du sort...








Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptySam 23 Oct 2021 - 17:15
Séparation du contenu


Dougal avait pris l'habitude de rejoindre la fantastique Fontaine solaire, trônant en plein centre de la cité humaine, capitale de Dùralas. Sa taille était spectaculaire, mais sa finesse était à couper le souffle puisqu'elle avait été façonné comme une oasis avec ses jardins et ses constructions d'une finesse inégalée, même pour le palais royal ou la Tour de l'Aube. On devait d'ailleurs cette merveille architectural à un certain Barth Auldi, mais c'étaient là les seules informations que l'on possédait de lui, puisque même dans les plus anciens écrits relatant la construction de Stellaraë, son identité n'était pas connue. Il n'y avait non plus aucune trace de la Fontaine solaire, si ce n'était sa localisation et son rôle de catalyseur pour le dôme magique de la cité.


Puisqu'il était arrivé en fin de journée, le stellarois patienta jusqu'à ce que la nuit englobe la ville toute entière aussi bien ses artères principales que ses rues et ruelles toujours sombres. Le gardien-en-chef était resté de longues heures, mais il ne pouvait espérer lieu plus reposant, à part peut-être dans les bras d'une femme, mais il s'agissait d'une autre histoire qui n'avait absolument aucune importance.


Tu pourrais aussi venir me voir dans mon bureau au lieu de me dépêcher à venir à ta rencontre, de nuit qui plus est. Comment était le festival mon jeune ami ?


Comme le jeune homme avait pris l'habitude de se détendre en ces lieux, lui et le connétable de la Garde, Lord Rhiannon, avaient convenu de se retrouver pour des rencontres presque secrètes. Il n'était pas coutume de rencontrer le dirigeant des Gardiens, moins que de tomber nez à nez avec un membre de la famille royale, forcément, sa présence en pleine nuit pouvait éveiller les soupçons et pointer les deux humains comme des comploteurs, ce qui n'était pas totalement faux.


Et offrir à l'un des nombreux espions du pain bien cuit et croustillant à la place de vos habituels quignons ? Non, trop risqué.

Pas moins qu'ici... Je me moque des pantins des nobles, les autres en revanche... Mais il est trop tard pour s'en préoccuper.


Il fallait admettre que le vieil homme marquait un point, néanmoins Dougal se sentait bien plus en sécurité accolé à l'un des rebords de la fontaine plutôt qu'au mur du petit bureau ridicule de son supérieur. D'ailleurs, le stellarois se rendit compte qu'il avait éprouvé une sorte de gêne les premières fois qu'il s'approchait aussi près de la Fontaine solaire, surtout lors de ses rencontres avec Lord Rhiannon, mais ce sentiment étrange se résorbait petit à petit. Curieusement, c'était la première fois qu'il s'en faisait la réflexion et qu'il s'en rendait compte.


Vous savez déjà comment s'est déroulé le festival entre nos patrouilles préventives, les non-problèmes, les augures étranges des barques, l'infortune de Sitlantà et l'excentricité remarquable de Sa Majesté.

Je ne m'attendais pas à une réponse aussi parfaite de la part de la royauté humaine. Il était évident que Brendan braverait tous les interdits pour se rendre sur les lieux et déjouer le piège de ses détracteurs, mais j'ai été agréablement surpris de la force de caractère de la jeune Evanlyn. Elle éclipsera son père en moins de temps qu'il ne lui en faudra pour dire "Stellaraë".


lorsque le roi et sa fille avaient eu le toupet de se rendre à l'oasis sans aucune délégation, Dougal n'avait pas été directement sur les lieux puisqu'il patrouillait sur les trois dernières journées, quatre si on prenait en considération la journée des passes d'armes au bouclier et à la magie. Mais le rapport de la lubie de la famille régente avait rassuré le stellarois sur le festival, qui aurait pu être un fiasco total pour Stellaraë, même sans l'intervention des fanatiques de Sitlantà ; pour un événement majeur tel que celui-ci, l'absence du Roi des humains lui aurait apporté un élan de disgrâce et d'accusations, même au sein de la population stellaroïse.


Elle est incroyable et impétueuse notre prochaine reine. Elle ne se laissera pas imposer son consort, mais nécessitera quand même un haut rang. En tant que connétable, tes pas pourraient te mener à elle, même sans avoir besoin d'occuper le titre pompeux qui te serait offert.

Quoi ? Vous n'y pensez pas voyons ! Que sont ces absurdités, Seigneur ? s'exclama le jeune gardien-en-chef aussi interloqué que stupéfait par une telle suggestion de la part de celui qui serait, normalement, son prédécesseur.

Il n'y a pas meilleure situation et votre jeunesse à tous les deux vous poussera à réaliser ce qu'il y a de meilleur pour Stellaraë ! Les étoiles vous appartiendront.

Vous avez bu, vieil homme ? Dougal s'autorisa cette insulte montrant à son interlocuteur que l'idée le révulsait et lui était impensable.

Elle est pourtant magnifique, tu ne peux pas me dire le contraire, si ?

Je vous l'accord, elle est belle, mais laissez mon cœur en-dehors de la politique.

Ton cœur est déjà prisonnier des chaînes de la politique. Choisis simplement le meilleur camp pour ton devoir comme pour toi-même.


Sur ces paroles énigmatiques, le connétable se leva, adressa un sourire amical à son protégé et s'en alla en sifflotant comme un vieillard faisant sa petite balade nocturne pour se changer les idées, ou sur le chemin du retour après une soirée passé en douce compagnie.


Nous n'en avons par terminé avec le reste ! Il y a encore un sujet d'importance capitale, vous savez ? Seigneur Rhiannon ?


La rencontre était terminée pour le dirigeant des Gardiens qui s'éclipsa aussi rapidement qu'il était arrivé, laissant les ombres le dévorer et ne laisser aucune trace de sa présence ni même de son passage. Dougal était alors seul, encore. Devait-il rentrer à la tour ? Ce ne lui était pas possible, pas après avoir évoqué d'une manière si détachée ses aspirations amoureuses. Un agréable souvenir le hantait toujours et la trahison l'empêcheraient une fois encore de trouver le sommeil. La nuit était déjà bien avancée alors il n'avait plus grand chose à perdre.






Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun

Dougal Keane

Messages : 5205
Expérience : 7171
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 644535105024/5024[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche EmptyDim 14 Nov 2021 - 22:50
Séparation du contenu


Comme il en avait pris l'habitude, le stellarois Dougal Keane avait posé son derrière sur le rebord de la Fontaine solaire et trempait le bout de ses doigts dans l'eau effectuant des allers et retours sans vraiment y trouver une raison valable ; en d'autres termes, il passait le temps. Le gardien-en-chef n'attendait pas particulièrement la venue de Lord Rhiannon, qui avait aussi pris l'habitude de venir le voir en ces lieux pour manigancer un avenir radieux pour la cité, ou tout du moins aussi radieux que possible, même si le jeune adulte aurait aimé y rencontrer son ainé pour continuer les discussions entreprises depuis plusieurs mois. Par ailleurs, le connétable l'avait abandonné la dernière fois sur une discussion absurde qui n'avait absolument rien apporté de concret à l'ancien rôdeur.


Un petit chat sur un toit se languit sans sa mie, chantonna Dougal, perdu dans ses pensées.


Le soleil s'était déjà éclipsé derrière les remparts de Stellaraë et personne ne traînait autour de la place centrale de la cité, cette oasis intramuros. Le cœur de la cité se vidait très rapidement dès que les rayons du dieu diurne perlaient derrière les dunes du désert pour se reposer et s'abandonner à la fraîche obscurité de la nuit, même si l'activité générale pouvait s'avérer nocturne, peu d'individus traînaient dans la ceinture intérieure. De toute manière, il n'y avait rien à faire et les gardiens en faction se méfieraient de quiconque s'aventurait en ces lieux après une certaine heure ; ça ne pouvait augurer que des soucis.


Je vous l'accorde, l'endroit est encore plus sublime la nuit tombée, lança une voix douce, mais autoritaire.


Dougal sursauta pensant un instant avoir entendu une mélodie familière, mais il se rendit compte très vite qu'il songeait à une chimère. Par ailleurs, son odeur si reconnaissable pour ses narines ne correspondait absolument pas. Il trottait dans l'air un parfum suave de rose givrée dont les arômes semblaient se déposer à chacun des pas de la responsable de cette fragrance. L'humain se retourna alors vers l'origine de la voix féminine et se releva avec hâte, se dressant comme un pilier en portant le poing au cœur, le visage relevé et le regard fuyant loin au-dessus de la jeune femme. L'instant d'après, le gardien-en-chef s'agenouilla, le genou gauche au sol et le droit fléchi en angle droit, servant de support pour l'avant-bras tenu selon un axe horizontal parfait. Le bras gauche étant complètement tendu et frappait le sol du poing, positionné légèrement en retrais par-rapport à l'autre côté. Les épaules demeuraient, en revanche, aussi élancée et droite que possible, marquant un parallélisme certain avec l'avant-bras droit. Enfin, la tête était tournée vers le sol, mais le coup tendu vers l'avant laissant alors à la visiteuse le loisir de le décapiter sans la moindre résistance. En d'autres termes, Dougal était à la complète soumission de la jeune femme qui ne devait pas être particulièrement moins âgée que le gardien.


La jeune femme ne laissa pas le temps à l'humain de la gratifier d'un « Votre Majesté », puisqu'il s'agissait assurément d'une haute personnalité royale en la personne de la Princesse Evanlyn, fille unique du Roi Brendan troisième du nom, alors qu'elle riait presque en minaudant. Dougal sentit le rouge lui monter aux joues et d'autant plus qu'il s'agissait de la princesse royale.


Me voilà gênée par une telle abnégation. De grâce, relevez-vous, je vous en prie.

Je... Bien entendu, Votre Majesté.


Obéissant à sa demande, le stellarois rompit sa posture avec grâce et se tint bien droit comme une statue avant de prendre la liberté de se relâcher légèrement ; la princesse ne semblait vouloir de sa part de telles statures procédurières et avait peut-être même l'intention d'échanger avec lui selon un cadre informel, mais aussi relativement secret. La jeune femme fut ravie de constater que ses muscles s'étaient radoucis comme s'il s'était trouvé en présence d'une amie. Dougal crut même voir un léger rose sur les joues fermes et cuivrées de la princesse, mais l'humain se rendit à l'évidence que ce ne pouvait être que son imagination.


Je te remercie de ton... Oh, excusez-moi.


Cette fois, le jeune homme ne pouvait nier le rose de l'embarras qui pigmentait les pommettes de la princesse, non plus que la main délicatement posée sur les lèvres pour camoufler un petit sourire mielleux. En gentilhomme, l'humain détourna son regard et attendit que la future régente reprenne sa conversation.


J'ai pris des libertés à vous tutoyer, je m'en excuse. (la princesse se racla timidement la gorge et reprit ses aises) J'avais besoin de faire votre connaissance et de m'entretenir avec vous.


Surpris des plans de la princesse à son égard, le gardien-en-chef lutta pour se montrer inexpressif afin d'encourager la jeune femme à en dire davantage, mais puisqu'elle semblait attendre une réaction de sa part, Dougal se résolu à réagir à ses mots et lui indiquer son incompréhension suite à de tels "besoins". Même si Lord Rhiannon voulait faire de lui son cadet pour le rôle de Connétable, il était étrange qu'une personnalité aussi importante s'intéresse dès cet instant à son cas, en particulier la princesse royale. Le stellarois maudit son aîné, imaginant qu'il était à l'origine d'une telle rencontre surtout considérant leur précédente discussion.


Je ne comprends pas, Votre Majesté, il n'y a aucun intérêt à s'intéresser à un gardien.

Je ne suis pas d'accord ! Non seulement vous êtes de mon peuple, mais vous veillez sur lui. Par ailleurs, le futur Connétable Dougal Keane est fidèle à sa cité et à son bien-être, des alliés tels que to... que vous, sont rares et précieux.


Dougal maudissait définitivement Lord Rhiannon qui avait sûrement parlé de lui à la famille royale, pavant sous ses propres pieds une route dont il voulait avoir la liberté. En présence d'une telle personnalité, l'humain refréna sa colère et tenta d'oublier le vieil homme, pour l'instant. Il lui ferait regretter de s'être joué de lui depuis le début et de l'avoir utilisé comme une pièce sur un échiquier.


Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour ma cité.

Et moi pour mon peuple. Nous nous sommes parfaitement compris, vous m'en voyez ravie. J'apprécie le gardien que vous êtes et, j'espère pouvoir mieux vous connaître. Pour l'heure, j'ai besoin d'un homme de confiance à FrörHeim pour veilleur sur mon père. Il doit se rendre à la rencontre du Haut-Roi des Nains pour parler de la Calamité de l'Est.

Attendez, pas si vite... La quatrième Calamité ? Le Haut-Roi des Nains ?

Oh vous n'avez pas eu les nouvelles ? Des signes de la quatrième Calamité ont été relevées par les nains de FrörHeim, le siège du pouvoir nain dans les Monts gelés. Mon père et plusieurs dirigeants assistent à un sommet afin de rassembler les fiers dùralassiens face à la nouvelle menace. L'escorte personnelle de mon père veillera à sa sécurité quoi qu'il leur en coûte, mais je me sentirais rassurée si je vous savais là-bas, à veiller sur lui.

Comment en serait-il autrement ? lui répondit-il avec un sourire bienveillant.






Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Stellaraë :: Au Canari jaune [Zone communautaire]-