AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : karenlarson
Le Monde de Dùralas a précisément 2914 jours !
Dùralas, le Ven 22 Oct 2021 - 12:34
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.95 €

 

 [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102620/2620[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyMar 21 Juil 2020 - 15:00
Séparation du contenu
Au port d'Ishtar...

- Ecoutez moi bien bande de traîne savates! Aujourd'hui on reçoit le gratin du gratin, la couche de fumet la plus excellente qu'est c't'excellent plat qu'est la Piraterie! C't'un honneur qu'on a aujourd'hui de le recevoir dites le vous bien... Alors par tous les démons des océans, faites un peu honneur au Ruby aujourd'hui! Edward Kidd est le deuxième homme le plus influant de ces foutus mers, je ne tolérerais pas qu'on lui face mauvaise impression!

La Charlotte regardais son équipage l'oeil sévère. Dans le fond, elle se doutait bien que la plupart d'entre eux se comporteraient bien mais elle tenait à enfoncer le clou pour certains élément.

- Enfin Finit-elle par dire. Maintenant que cette traitresse d'Elizabeth n'est plus là, tout devrait bien se bien se passer...

Pour rappel, mademoiselle Pot-En-Beurre avait été à bord en tant qu'enseignante pour Lucie qui était désireuse d'en apprendre plus sur les arts occultes de la magie. Charlotte s'était longtemps demandé pourquoi un tel choix d'ailleurs, cette sorcière retrouvée enchaînée au fond de la cale du Ruby semblait aussi bien maîtrisé la magie qu'un nain pataugeant dans une marre de bière. Toutes ses réussites et tous ses échecs ne semblaient être que le fruit du hasard mais la matriarche avait finit par comprendre qu'il ne s'agissait que d'un complot organisé par sa propre fille pour se libérer de la malédiction, et ainsi laisser sa mère esclave des affres du temps...

- Mais où est ce diable de Kerol?! S'indigna la matriarche. Ne me dites pas qu'il siffle encore la réserve de rhum!

Mais oui, au juste, où était ce diable d'homme-requin de Kerol? La Charlotte partit furibonde vers les cuisines et fit la morale comme il se devait à son garde du corps. La journée commençait mal, mais elle avait bon espoir que rien de trop désespérant ne se produise.

Quelques heures plus tard, après avoir lustrer le Ruby de fond en combles, la Charlotte attendit patiemment l'arrivée d'Edward Kidd sur le pont, aux côtés de Lucie. La matriarche était relativement nerveuse. La première fois qu'elle avait eut affaire aux marins de l'Ombre des Côtes, cela s'était relativement bien passer mais elle avait eut du mal à lire dans l'esprit du nain qui semblait quelque peu suspicieux.

- Gros bonnet en vue capitaine! S'écria Lily du haut de sa vigie.

Charlotte se tourna vers sa fille et lui laissa un baiser sur le front.

- Allez ma p'tite, on va assurer!

Lucie ne put s'empêcher de sourire, revoyant en cela sa tendre mère presque disparue. Alors que le jeune homme s'approchait de l'embarcation, la gamine ne put s'empêcher de dire à sa mère, l'air taquin :

- Il est plutôt mignon, vous ne trouvez pas?

L'oeil valide de Charlotte l'a regarda avec mécontentement avant qu'elle ne lui réponde froidement.

- Tout ceci n'est qu'une mascarade, ne l'oublie pas, il n'y'a que nous deux qui comptons...

- Je ne suis pas d'accord...

- Tant que tu m'obéis...

A une époque cela aurait valu un soufflet à cette impertinente. Mais le plan de Charlotte avait changer depuis qu'elle avait fusionné avec l'esprit d'Amélia. Il s'agissait d'arrêter de mourir à cause de la haine qu'elle inspirait autour d'elle.

On plaça alors une planche pour que le second de l'Ombre des Côtes puisse monter à son aise, suite à quoi la Charlotte l'accueilli comme il se devait.

- Edward Kidd! C'est un plaisir de vous avoir comme invité! Bienvenue sur le Ruby, vous êtes ici chez vous!

Etait-ce un homme ou un garçon? Il avait l'air fort jeune et fort pâle pour le grade qu'il occupait, si bien qu'elle espérait qu'il ne s'agissait pas là d'une blague qu'on lui faisait. Elle lui tandis alors la main et en profita pour se présenter ainsi que sa fille.

- Charlotte Roseline III, pour vous servir. Et voici ma fille, second, et trésor le plus précieux, Lucie.

Comme Lucie paraissait encore plus jeune que lui, elle évita de lui poser des questions quant à sa jeunesse. Après tout, le Kalevala prenait le second qu'il voulait. Lucie, elle, semblait un peu intimider mais gardait la tête haute. Sur le pont, le reste de l'équipage regardait la scène avec intentions, certains faisaient semblant d'être occupé, d'autres, comme Lily du haut de sa vigie, semblaient ébahis. Il faut dire que la gobeline n'en revenait toujours pas d'être vraiment devenue Pirate, alors rencontrer le second de l'Ombre des Côtes...

- Heureuse de vous rencontrer...

Concernant l'équipage:
 




[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 481
Expérience : 3500
Âge RP : 22

Politique : 219
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102247/2247[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2247/2247)
Vitesse: 1165
Dégâts: 672

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyDim 26 Sep 2021 - 20:29
Séparation du contenu
Kidd allait être en retour en haute mer après son départ de BaldorHeim, où il avait été pour affaires diplomatiques et réévaluation de ses choix de vie, puis avait suivi sa rapide visite d'Endorial, la cité forestière de Sylfaën, pour faire connaissance avec de grands orfèvres dans la sculpture sur bois et plus particulièrement celle d'instruments de musique.
La technologie était devenue un passe-temps plus qu'une philosophie. Kidd avait abandonné cette pratique de transformation et de bricolage. Le fait d'être technophile était plus complexe que cela et la personne qu'on nommait "Edward Kidd" ou plus communément "Le Kidd" s'était appropriée plusieurs rôles au sein de l'équipage du Kalevala, à savoir celui d'"ingénieur" après celui de "navigateur" et pour finir celui de "second".
De nombreux pirates auraient aimé être à sa place pour bénéficier d'un tel prestige, mais tout ceci s'était fait selon un concours de circonstances. De plus, rien de tout ceci ne l'intéressait réellement, car seule la liberté importait et Kidd espérait que cette hiérarchie ne fasse pas défaut à ses désirs. Sinon, autant pourrir dans les caveaux désastreux des vampires de Spelunca et s'exhiber comme un paon à la cour de l'orgueil d'un autre prétendu seigneur vampire. Château Rouge ? Quel manque de goût pour dénommer une ruine encastrée dans les sombres grottes du massif montagneux thériantro-vampirique.
Non, très peu pour Kidd et tous ces changements étaient l'occasion de faire le point avec le maître des mers et océans, un titre obtenu parce que la cupidité de l'orc était plus forte que celle des autres pirates à une époque cruciale sur le plan politique. L'ambition déguisée derrière l'appât du gain avait transformé le Kalevala en figure de proue de la piraterie lui offrant le soutien de nombreux équipages. Néanmoins, Kidd lui respecta une décision celle de s'être émancipé des griffes de la Congrégation de l'Ombre, un ramassis de traîne-savates énorgueillis par un passé révolu et quelques escarmouches bien menées, des adorateurs du chaos pour leur propre ascension. En quoi étaient-ils différents du monde politique continental ?
Ahoy ! s'exclama Kidd d'un ton naturel qu'on ne pouvait lui reconnaître de ses habitudes. Où se trouve le bâtiment de Charlotte Roseline ?


Le matelot d'eau douce semblait un peu décontenancé par l'altercation ou plutôt par la personne qui l'avait hélé. Il regarda l'individu de bas en haut en ouvrant la bouche comme un poisson rouge et détailla le jeune garçon ou du moins celui qu'il avait pris pour un jeune garçon : de hautes bottes sombres montantes avec des sangles et des motifs travaillés, attrapant les genoux d'un pantalon plus sombre encore aux reflets marrons qui lui tenait sa taille rectiligne sans forme au niveau d'un large ceinturon de plusieurs bandes de cuir où s'encastraient bourses, petites boîtes, couteaux et un large étui d'un raffinement elfique où le jeunot cachait son instrument à vent.
Il portait une légère chemise en lin, légèrement bouffante sur les bras, rentrée dans une ceinture et ouverte en v sur la poitrine. Si le Kidd avait eu une poitrine, on lui aurait découvert un décolleté plongeant. Ce haut était protégé par un large manteau en cuir renforcé et pourtant plutôt fin sur les hanches, les épaules et la nuque. Le vêtement se déposait sur son corps d'une manière droite comme si aucun froissement ne pouvait le perturber.
Enfin, un bandeau avec des motifs de fumée tenait la frange et les cheveux mi-longs aux reflets cuivrés du pirate mettant alors son visage rayonnant et pâle en avant. Curieusement, ses traits étaient fins et doux ou plutôt féminins ; le jeunot avait pourtant la vingtaine, mais on ne lui reconnaissait pas ou plus une sculpture de jeune homme. Tout son visage était détendu comme s'il avait longtemps adopté une expression grave. Néanmoins, son portrait n'était pas marqué par ces vieilles habitudes.
L'employé du port baissa rapidement les yeux, trop embarrassé par cette noblesse, bien que son interlocuteur ne soit pas issu d'une certaine lignée, il contrastait beaucoup trop avec sa propre personne dans ses fripes.
Ou une personne qui sait ?

Oh... Euh... Hey... Euh... Monseigneur...


Kidd claqua la langue d'agacement et lui affubla un regard assassin que le matelot ne vit pas puisqu'il se refusait à regarder son visage.
Il n'y a aucun seigneur, répliqua sèche Kidd, alors dis-moi où se trouve le pavillon de la dame rousse à la rose et au sabre, une subalterne du Kalevala, Kidd utilisa le nom du capitaine pirate pour presser le malheureux et lui faire comprendre qu'il avait tout intérêt à répondre.

Euh... Je... Pardonnez-moi messi... monsieu... Euh... Troisième quai.

Merci, de nouveau sèchement avant d'abandonner le mousse d'un pas rapide et pourtant silencieux.


Au moins, le matelot n'avait pas osé mentir ou raconter quelques bêtises pour se débarrasser du membre d'équipage du Kalevala, mais Kidd l'avait entendu détaller dans son dos, peut-être pour se plonger dans la mangeoire d'une écurie et se changer les idées. Un vrai marin d'eau douce et même d'eau croupie.
Aucune importance pour ce curieux individu que l'on désignait comme "second du Kalevala" puisque le navire de Charlotte Roseline était en vue et avec lui les projets du Kidd à savoir un petit séjour à Wystéria et le retour dans les quartiers de l'Ombre des Côtes pour discuter avec ce cher capitaine de la suite de l'aventure pour Kidd.
Le second de l'Ombre des Côtes remarqua qu'on s'affairait sur le bâtiment, notamment une fois que la vigie, qui semblait plutôt de petite taille, avait aperçu la cible de l'équipage. Celle-ci soupira en imaginant les ronds de jambes inutiles auxquelles elle devrait faire face une fois à bord. Au moins, ses qualités de musique pourraient lui porter secours.
Chantonner avec l'équipage ne sera pas pareil que leur offrir une prestation musicale. Je devrai peut-être m'entraîner avec cette compagnie ambulante de l'« Eclipse », réfléchit Kidd à haute voix avant d'emprunter la planche qui le mènerait jusqu'au pont.

Gros bonnet sur le pont, entendu murmurer très faiblement le membre du cercle de l'Ombre des Côtes, ce qui afficha un sourire au lieu d'un agacement.


La capitaine rousse se présenta avec sa fille et accueillit avec un certain intérêt le "gratin" de l'équipage du Kalevala. Kidd se sentit un peu mal à l'aise, mais ne laissa rien paraître, enfouissant ses sentiments sans intérêt en son for intérieur comme ça avait toujours été le cas depuis de très nombreuses décennies. Une longue vie et pourtant une apparence très jeune ; le lot des vampires infectés à l'adolescence. Or Kidd était... Pas vraiment comme les autres vampires et sa nature était soigneusement cachée par quelques prodiges psychologiques et physiques ; si on souhaite rétracter ses rapières servant de canines, il faut de la volonté et beaucoup, non, énormément d'essais et d'entraînement pour y parvenir. C'était le cas pour Kidd.
Ahoy ! salua Kidd sans plus du tout forcer sa voix à adopter un timbre de "bonhomme". C'est un plaisir de vous rencontrer enfin mesdames Roseline.


À entendre sa douce voix mélodieuse et féminine, on se doutait que le jeunot aimât chanter et envouter par la voix. Mais aucun ne se serait douté qu'il s'adonnerait bientôt à sa première prestation officielle et professionnelle, si on pouvait le dire ainsi. Kidd n'avait pas l'intention de récupérer quelques pièces lors de la soirée à venir, mais on s'attendrait de sa part à une performance digne d'un véritable musicien.
Vous avez déjà eu affaire à des passagers sur votre navire, pas vrai ? Considérez-moi en tant que tel.


Kidd ne souhaitait pas qu'il y ait un traitement particulier à son égard parce que sa position au sein de l'armada du Kalevala était, malheureusement, à un niveau élevé. On pouvait voir une jeune personne, ou plutôt un jeune garçon sorti d'un lieu de culte quelconque. Tant mieux, pour l'instant et tant que son intégrité ne serait pas sûre, ce serait ainsi qu'on devrait voir "Edward Kidd", l'ancien technophile et ingénieur de l'équipage du Kalevala. La vérité serait pour plus tard.
Ne comptez pas sur moi pour avoir une quelconque influence sur votre navigation. Vous êtes aux commandes.



Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102620/2620[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyVen 8 Oct 2021 - 13:15
Séparation du contenu
Les demandes du Kidd étaient aussi légitimes que sages. Comme il fallait passer par les Mers Maudites pour atteindre Wystéria, la matriarche aimait autant évité des ordres contradictoires. Le traité comme un simple passager, par contre, allait être une autre histoire. En effet, excepté pour les membres de l'Ombre des Côtes et les précieux invités Zéphyriens qu'elle reçue, tout le monde était tenue de mettre la main à la patte, au porte monnaie, ou  de l'avoir enchainée, cette main, au fond d'une calle.

- Par-fait! S'exclama alors la matriarche qui improviserait bien selon les humeurs de son invité. Lucie, occupe-toi donc du dépars pendant qu'je montre à notre passager ses quartiers! Suivez-moi donc...

La matriarche, digne et souriante, enjoint donc le Kidd de le suivre tandis que Lucie hurlait ses ordres à l'équipage.

- C'est partit bande de feignasse! Finit l'rhum et bonjour la trime! Sortez-nous d'cette bai puis direction l'Sud-Ouest.

On vit alors tout le petit personnel s'agiter tandis que les plus gradés supervisaient le tout, non sans donner un coup de main également. Peu de temps après la phrase de Lucie, on entendit également les sonorités typiques de la guitare maudite de Lily raisonnées dans l'air du haut de sa vigie.

- La musique est un bon moyen d'motivé les troupes et d'chronométré les manoeuvres, expliquait Charlotte à Edward. Le style de notre virtuose est un peu spéciale, il faut bien l'avouer, mais il inspire le courage dans mes rangs et la terreur chez l'adversaire! J'espère qu'il ne vous dérange pas?...

Durant la traversée du pont, tout ceux qui croisaient la route du Kidd le saluèrent bien bas, découvrant leurs couvre-chefs lorsqu'ils en avaient ou lui souhaitant la bonne journée. Une fois arrivée au niveau des appartements, difficile de qualifié cela de cabine, de Roseline, cette dernière précisa :

- Excusez mon équipage, ils sont quelques impressionnés par votre arrivée mais vous verrez qu'ils sont assez facile à vivre, dit-elle sans préciser que cette attitude était de son fait.

Dans l'antichambre de sa cabine, la matriarche sortit alors la clé située autour de son coup afin de déverrouiller la lourde porte blindée qui les séparaient de leur objectif.

- On est jamais trop prudente, mais cette porte restera ouverte pour l'occasion, j'y mettrais un homme de confiance, fit-elle alors en adressant un clin d'oeil à son invité et révélant ainsi l'étendue de sa paranoïa.

La porte s'ouvrit alors dans les cliquetis habituels et les deux pirates purent pénétrés le bureau principale de la Charlotte, au dessus duquel trônait toujours fièrement le portrait de son premier corps. Les lieux contrastaient fortement avec l'extérieur du navire, pourtant déjà assez classieux, et on se serait aisément cru chez quelque notable d'une grande ville.

- Voici mes appartements, nous avons libérer la chambre de Lucie pour vous, fit-elle en montrant la porte qui était directement à leur droite. Je dormirais donc avec elle dans la chambre voisine.

Elle fit alors un rapide tour des lieux, afin que le Kidd n'ait pas à lui demander où se trouvait chaque chose.

- Tout de suite à gauche vous trouverez une salle de bain où les joies de la technophilies nous a permit d'avoir quotidiennement une certaine quantité d'eau chaude. A côté, il y'a un atelier dans lequel je me penche sur mes inventions. Bien que la houle soit capricieuse, cela m'fait gagner un précieux temps plutôt qu'd'attendre d'avoir toucher terre... J'ai ouïe dire que vous aviez quelques aptitudes en la matière? Oh! Mais installez-vous je vous en prie!

Charlotte jurais intérieurement qu'Edward ait un poste aussi important. Elle aurait bien vue ce joli garçon en gendre, mais sa position aurait fait de lui un trop grand obstacle quand à sa liberté. Les Roseline avaient pris la fâcheuse habitude de se débarrasser de leurs hommes une fois utilisés, mais allez donc faire disparaitre Edward Kidd... C'était toute une autre paire de manche! Tout en est-il qu'elle se dirigea alors vers son bureau où l'attendais l'habituel petit banquet de vivre et se permis de servir deux coupes de vin elfique pour elle et son invité, encore loin de s'imaginer les doutes qui habitaient le coeur de ce dernier tant sa position semblait enviable. Pourtant, elle-même détestait les responsabilités qui dépassaient son intérêt propre et ne se serait jamais vue dans pareille situation. Enfin, points communs comme de discordes, elle espérait bien pouvoir en apprendre plus sur ce curieux jeune homme.




[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 481
Expérience : 3500
Âge RP : 22

Politique : 219
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102247/2247[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2247/2247)
Vitesse: 1165
Dégâts: 672

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyDim 10 Oct 2021 - 17:13
Séparation du contenu
Kidd avait suivi la capitaine du Ruby sans broncher en la laissant lui faire la visite de ses quartiers qui l'accueilleraient le temps de leur périple. Une certaine gêne s'était installée depuis son arrivée sur le bâtiment de la Capitaine Roseline et ça ne s'était pas amélioré alors que son équipage lui offrait des honneurs qu'on réservait à des nobliaux et que leur chef lui offrait une suite trop riche à son goût. Mais comment refuser sans provoquer d'incident diplomatique ?
J'aurais peut-être dû vous rejoindre à bord d'une barque, je n'aurais pas eu à soutenir vos ronds de jambes. (Kidd inspira profondément et se lança) Capitaine, je n'ai nulle intention de servir d'invité de marque ou je ne sais quelle lubie. Comportez-vous tous de cette manière avec le Capitaine Kalevala, si vous le souhaitez, mais pour ma part je le refuse.


Pour donner plus d'effet à ses paroles, le jeunot aurait pu tourner les talons et s'en aller où ses pas auraient pu le mener, que ce soit sur le pont ou dans les cales, qu'importe. Mais agir de telle sorte aurait été un trop grand affront à la Charlotte et, malgré tout, ce n'était nullement dans les intentions du Kidd de se mettre à dos le Ruby, surtout que des conversations très intéressantes auraient pu être menées avec la Capitaine et sa fille.
Je dormirai sur le pont, là où j'ai l'habitude. Ou dans l'un des hamacs des quartiers de votre équipage. Les chambres et les cabines ne sont pas à mon goût.


Depuis son départ de son foyer terrestre, Kidd n'avait jamais dormi dans un espace personnel que ce soit sur terre, dans une auberge, ou sur les flots. Même avec sa position au sein de l'Ombre des Côtes, l'ancien navigateur s'était toujours trouvé une couche avec l'équipage ou dans un endroit qui, apparemment, ne convenait pas à un niveau hiérarchique comme le sien. Or Kidd ne l'avait pas choisie cette position.
Kidd, l'énergumène. C'est ma nature. Si nous n'avons plus rien à nous dire, je vais récupérer une serpillère et gagner ma croute. De toute manière, j'adore faire le ménage : c'est vivifiant et particulièrement gratifiant. Si vous avez de quoi faire un gâteau, je peux vous servir un succulent dessert. Comme je vous l'ai dit, c'est simplement ma nature.


Kidd croisa les bras et plongea son regard enjôleur dans celui de la Capitaine du Ruby. Un léger sourire narquois se dessina sur ses lèvres. Kidd n'avait aucune intention de faire plier la Charlotte sous son charme, de toute manière ses expériences avaient été trop peu nombreuses ces dernières années et elles s'étaient adressées à des esprits aussi faibles que celui d'un chien, alors il n'y avait aucune chance que son numéro de séduction prenne contre l'humaine que l'on disait maudite. Et puis, Kidd n'avait pas besoin de convaincre son hôte à quoi que ce soit ; si elle refusait ses habitudes, elle devrait s'attendre à voir le jeunot plier bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102620/2620[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyDim 10 Oct 2021 - 20:16
Séparation du contenu
Charlotte était abasourdit par l'audace de Kidd. Non spécialement que celui-ci ose la prendre de haut, car c'était bien son bon droit en tant que second de l'Ombre des Côtes, mais bien de la simplicité d'où venait cette audace. Ainsi, il voulait être traité comme un membre à part entière de l'équipage, un passager lambda. Etait-ce là une espèce de test tordue qu'il s'amusait à mettre à exécution? Non, Charlotte n'y croyait pas. Le jeune homme semblait parler avec son coeur, le coeur d'un homme qui semblait avoir son style de vie en horreur. Charlotte posa alors son flacon de vin elfique et s'approcha alors du Kidd avec hauteur, fixant ce visage narquois, qui l'insupportait visiblement, d'un regard sombre.

- Très bien! Faites comme bon vous semble! Lâcha-t-elle en dissimulant bien mal sa frustration. Je pensais vous faire honneur de la sorte, mais il semble bien que ces efforts étaient inutiles!

La Charlotte avait bien envie de l'étrangler là, tout de suite dans sa cabine, et piétiner son corps sans vie, mais se contenta de continuer à l'invectiver sous peine d'avoir des problèmes bien plus importants à gérer par la suite.

- Sachez enfin que je n'aime pas le petit air que vous prenez avec moi! Soit, qu'importe, tu seras à présent traité comme tout à chacun! Cependant! Ici, Edward, on n'fait pas c'qu'on veut! Tu passeras la serpillère quand on t'le diras et si ça ne te conviens pas, nous somme toujours amarrés!

Elle s'éloigna alors vers son bureau, regrettant déjà son attitude mais n'en faisant rien transparaitre si ce n'était qu'elle n'était même plus tourner vers lui. Qu'est-ce que tu fous Charlotte? Dans quelle espèce de sombre merde tu t'es donc encore fourrée?... Pensait-elle alors tout en se calmant progressivement.

- Lucie te trouvera d'quoi faire, va la voir et transmet lui mes ordres : Edward Kidd fait parti des notre et doit être traité comme un mousse... Je t'attendrais ici pour partager un repas le soir venu, les inconnus n'ont pas leur place à bord et je ne sais presque rien d'toi. J'espère aussi que tu n'm'as pas menti sur ce gâteau!...

Ma vie est foutue... Le coeur de la matriarche battait la chamade bien que le franc-parler était courant dans la faction. Sa destinée était à présent entre les mains d'un jeune homme qui semblait faire la moitié de son âge et cette idée lui était insupportable. Tous les efforts et les sacrifices qu'elle avait fait, bien qu'en réalité il s'agissait bien souvent des efforts et des sacrifices d'autrui, risquait d'être réduit à néant à cause d'une simple conversation ayant dérapé. Sa situation psychologique pouvait être aisément comparé à celle d'un condamné à mort gardant son reste de fierté avant que le couperet fatidique ne tombe sur sa nuque.




[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 481
Expérience : 3500
Âge RP : 22

Politique : 219
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102247/2247[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2247/2247)
Vitesse: 1165
Dégâts: 672

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyDim 10 Oct 2021 - 22:36
Séparation du contenu
La Charlotte tenta de refréner tant bien que mal son irritation suite aux paroles de son invité. Ce dernier lui avait dit, d'une manière un peu cachée, que ses efforts étaient inutiles et qu'il se moquait de ses décisions. Quel capitaine, qu'il soit un homme ou une femme, accepterait de telles remontrances d'un blanc-bec comme Edward Kidd, qu'il soit haut placé dans la hiérarchie de l'armada du Kalevala ou pas. La capitaine du Ruby le prit comme un affront et se débarrassa de cet énergumène d'un geste et de paroles agacés.
Je ne discuterai pas ces décisions et si je dois passer la traversée à récurer ce qui sert de latrines, je n'aurais aucun souci avec.


Kidd tourna les talons en les faisant claquer sur le sol, d'un ton presque impertinent, mais son sang chaud prenait un malin plaisir à nourrir l'animosité de ces échanges, non pas que ce "jeunot" souhaitait se mettre à dos la belle rouquine technophile, mais simplement parce qu'il n'y avait que de cette manière que la glace se briserait entre eux et qu'ils pourraient partir, peut-être, sur de saines bases et non pas un stupide rapport de force liée à une stupide répartition d'une stupide hiérarchie.
J'ai rejoint les pirates pour être libre et ne dépendre d'aucune puissance sociale accordant privilèges à ceux qui savent leur plaire et préjudices à ceux qui ont le malheur de croiser leur perfidie. Vous voulez ma place ? Elle est à vous. Mais je refuse qu'on me traite d'une meilleure façon seulement parce que j'ai une stupide position dans la hiérarchie.


Au moins de cette manière, Charlotte saurait un peu mieux à qui elle avait affaire. Kidd ne refuserait pas une invitation à discuter plus amplement, à moins qu'on ne lui impose des bienséances dignes des "grands" de ces mêmes organisations que Kidd abhorrait.
Je serai là où votre fille jugera bon de m'envoyer, même si c'est sur les quais ou au fond de l'eau un boulet au pied.


Kidd fit claquer son talon sur le sol en bois de la cabine "royale" et rejoignit le pont sans se préoccuper des paroles ni des différends de la capitaine du Ruby. Leur relation s'arrêterait peut-être sur ces entrefaites, mais Kidd aurait la conscience tranquille et une raison de plus de s'expliquer avec ce cher grand capitaine des pirates. Ses principes n'entraient pas toujours en harmonie avec ceux de la faction pirate, mais au moins ses camarades partageaient ses désirs de liberté et d'anarchie, en quelque sorte. Tant qu'on ne lui imposait pas ce qui allait contre ses mœurs.
Le pont fila à toute vitesse sous les yeux acérés du vampire tandis qu'il recherchait la jeune fille de la Roseline régente. Sur le plan physique, elle avait le même âge que le jeunot et la même incrédulité, au premier abord en tout cas. Depuis que les traits du Kidd s'étaient adoucis et efféminés, à ne plus se donner un genre de gaillard, elle lui ressemblait un peu. En fait, elle lui ressemblait même un peu plus derrière le déguisement que continuait à porter Kidd entre la bruie de ses cheveux et son fond de teint. Mais l'heure n'était pas encore venue pour Kidd de se montrer sous son vrai jour ; la belle Hélène, rouquine, elle aussi, d'ailleurs, avait aperçu sa vraie nature, plus que tous les autres, mais elle avait réussi à installer un environnement de confiance où Kidd avait pu être à l'aise.
Ce bon Garzvorgh fera une drôle tête de merlan frit quand il me verra telle que je suis.


Kidd respira un bon coup et s'annonça la Lucie en répétant mot pour mot ce que sa mère lui avait demandé de transmettre. La fillette semblait croire à une blague, mais Kidd ne la lâcha pas des yeux un seul instant comme si son regard pénétrait le sien. Ce ne devait pas être une sensation agréable, mais la jeune fille avait plus de répondant que n'importe quel traîne-savate et ne se laisserait pas dérouter pas un faible pouvoir vampirique endormi. De toute manière, Kidd n'avait aucune intention de la mettre mal à l'aise et encore moins de lui chercher des noises. Son seul objectif en cet instant était de lui prouver que cette situation était plus que sérieuse et que le jeunot était à la disposition de l'équipage, même en tant que mousse.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 392
Expérience : 2058
Féminin Âge RP : 32

Politique : 47
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Lucie, fille de Charlotte [Modifié] +360, 150, v+290 ; contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 644535102620/2620[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites 242396barresante02  (2620/2620)
Vitesse: 310
Dégâts: 1815

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites EmptyLun 11 Oct 2021 - 12:20
Séparation du contenu
La matriarche fut aussi étonnée que rassurée de la réponse du Kidd. Lorsque ce dernier fit claquer ses talons, elle ne put caché sa surprise et se retourna vers lui comme si un coup de canon venait d'être tiré.

- J'ai rejoint les pirates pour être libre et ne dépendre d'aucune puissance sociale accordant privilèges à ceux qui savent leur plaire et préjudices à ceux qui ont le malheur de croiser leur perfidie. Vous voulez ma place ? Elle est à vous. Mais je refuse qu'on me traite d'une meilleure façon seulement parce que j'ai une stupide position dans la hiérarchie.


Le jeune homme venait de décrire Charlotte, celle qui se cachait derrière sa beauté et ses airs aristocratiques. Décidément, entre lui, Thauthau et Ziggy, Charlotte se demandait bien comment le Kalevala arrivait à faire union de ces caractères bien trempés. Mais elle comprenait à présent mieux les frustrations d'Edward sans pour autant les juger. Chacun avait ses raisons de rejoindre la faction et tous avaient en commun leur amour de la liberté. Qui plus est, la place du Kidd, elle n'en voudrait pas pour tout l'or du monde. Ce qui la préoccupait à présent, c'était qu'elle ne voyait pas vraiment comment tiré parti d'un tel caractère, elle qui s'imaginait tirer quelques profits sociaux de cette aventure.

- Je serai là où votre fille jugera bon de m'envoyer, même si c'est sur les quais ou au fond de l'eau un boulet au pied.

Perdue par autant dignité dans la servitude, la capitaine se contenta de répondre tandis qu'il s'en allait :

- Et bienvenu à bord Edward...

Lorsque celui-ci, fut hors de sa vue. Elle activa le mécanisme de fermeture de la porte et s'empressa ensuite de vider l'un des verres de vin qu'elle avait servi quelques instants plutôt. Sacré numéro... Se disait-elle alors qu'elle s'allongeait sur son divan pour accusé le coup du stresse qu'elle venait de subir. J'espère qu'il ne me causera plus de soucis mais, malgré son impertinence, il n'a pas l'air d'être un mauvais bougre.

Charlotte passa ensuite un bon moment dans son atelier avant de refaire surface. Elle avait pleinement confiance en son équipage pour ces manoeuvres loin des Mers Maudites et avait besoin de prendre un peu de recul sur tout ça.

------------------------------------

Sur le pont l'équipage terminait de se désengagé du port sur les dernières notes de Lily. La géante Berthe finissait d'organisé la maigre canonnerie dont disposait le Ruby, car on ne savait jamais sur quel étrange monstre marin l'on pouvait tomber, et Kerol faisait profiter de sa force naturelle là où on avait besoin de lui tout en s'assurant que les ordres étaient respectés. Nathalie, la mystérieuse brune, s'occupait du voilage. Lucie, derrière le gouvernail, n'avait presque pas d'ordres à donner tant quitté Ishtar était une devenue une habitude.

La seconde leva un sourcil interrogateur lorsqu'elle vit sortir Edward Kidd de la cabine de sa mère avec ses affaires toujours sur le dos. Il s'approcha alors d'elle et lui transmit les ordres de Charlotte à sa plus grande surprise. Elle comprit vite qu'il ne s'agissait pas la d'une blague et ne put s'empêché d'esquisser un sourire moqueur. Voir les plans obscures de sa mère échouer lui procurait toujours un malin plaisir, du moins quand ceux ci ne concernait pas l'obtention de sa liberté.

- Bien parfait! C'était un peu bizarre tout ça t'façon tu trouves pas? Lui dit-elle avec son sourire franc et amical. Enfin, elle est fort stressée faut pas faire attention, après tu s'ras gentil d'pas trop l'énerver ça va m'retomber d'sus c't'histoire!

Lucie se sentait à l'aise parce-qu'elle imaginait Edward avoir à peu près le même âge qu'elle. C'était d'ailleurs une chose qui lui faisait du bien. Sur le Ruby, elle n'avait plus de réels amis depuis le départ d'Elizabeth bien qu'elle ne s'imaginait pas pour autant copiner avec le Kidd. Oh, elle s'entendait bien avec tout le monde, mais leur dévouement envers Charlotte empêchait toute réelle discussion à coeur ouvert.

- Hey! Ecoutez-ça?! Kidd est des notre maintenant! On l'traitera comme tout bon nouveau 'v'nu! Hourra pour le nouveau mousse!

- Hourra! S'en allait l'équipage tout content d'avoir en son sein quelqu'un de relativement célèbre.

A l'écoute de cette nouvelle, l'homme-requin se dirigea à son tour vers la cabine du capitaine. C'était la seule personne pouvant dérogée aux ordres du second.

- Roh, mais c'est pas une mutinerie Kerol, détends toi! Crétin va... Enfin, où en étions nous? Ouais, ici il faut respecter les officiers supérieurs, c'est d'ailleurs les seuls qui seront autorisés à t'donner des ordres, on part du principe que t'es pas ici pour rien et qu'tu sais t'débrouiller sans qu'on ait à t'surveiller sur tout alors pas d'pression. Les officiers sont, dit-elle en les désignant un par un, Kerol que tu viens de voir, il fait régner l'ordre, ramène du poisson, et NE M'ECOUTES JAMAIS! Fit-elle en sa direction. Ensuite, Lily du haut de sa vigie, mais elle ne donne presque jamais d'ordre. Ensuite Berthe, la géante là bas, qui dirige la canonnerie, et enfin Nathalie, la jolie brune là haut qui est... très professionnelle et bonne en tout.

Une secousse se fit alors ressentir alors qu'ils quittaient enfin le port. Lucie attrapa Edward à l'épaule par réflexe tout en finissant ses explications.

- Enfin voilà, tu t'y feras vite et puis vu ton expérience tu sauras mieux que moi où te rendre utile alors, si tu n'as pas d'question,  va donc balancer ce sac dans la soute et au boulot! OH! Une dernière chose, comme tu es un homme j'dois t'dire, malmené une femme ici est punit de mort, alors tes pulsions tu t'les gardes!...

L'équipage étant à moitié composé de femmes, il arrivait quelques fois que de nouveaux venus un peu trop sûr d'eux face des gestes déplacés. Même si Edward n'avait pas l'air d'un rustre, Lucie aimait autant prévenir que guérir. De son côté, Lily amorçait un nouveau chant bien connu de l'équipage lorsqu'il s'agissait de nouveaux venus.

- Edward sur le Ruby! ♫

- Edward sur le Ruby!

- Ruby dans les étoiles! ♪

- Ruby dans les étoiles!

- Etoile dans la vigie! ♫

- Etoile dans la vigie!

- Vigie sur sa guitare! ♪

...

Le contraste entre l'attitude de Charlotte et la réalité de l'équipage pouvait paraitre étrange mais s'expliquait de bien des manières. Tout d'abord elle avait prit la décision d'arrêter de dirigé par la peur, afin d'éviter de se faire une troisième fois assassinée, bien qu'elle fut toujours autant impitoyable envers ses ennemis, les traitres, et ce qu'elle considérait comme sa chaire à canon. Les multiples vies qui siégeaient dans son esprit expliquaient quant à elle la diversité qui régnait au sein du Ruby, sans parler de la clémence dont elle faisait preuve envers Lucie par rapport à ses "aïeules" et qui autorisait la jeune femme à avoir son mot à dire sur certains points.




[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
MessageSujet: Re: [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites   [PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

[PW : Charlotte & Kidd] Les mères maudites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Les Mers maudites-