AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ludmila
Le Monde de Dùralas a précisément 2726 jours !
Dùralas, le 17th Avril 2021, 17:46
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €

 

 [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Urua
Paladin

Urua

Messages : 505
Expérience : 3798
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
[Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte 644535barresante016037/6037[Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte 1559871461-barre-vie-rouge  (6037/6037)
Vitesse: 575
Dégâts: 1370

[Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
MessageSujet: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty24th Novembre 2020, 16:29
Séparation du contenu
Une (f)âme en peine
Euî'Gan n'avait pas menti. Dara était effectivement au bord du lac, elle était effectivement entrain de tapoter sur un tambourin de peau très fine et claire, tendue sur un cerceau de bois plus foncé, et elle était effectivement magnifique. Ses yeux rouges sang semblaient flamber dans l'océan de glace que représentait sa peau d'une pâleur bleutée. La puissance du rougeoiement cloua Urua sur place alors qu'il s'approchait et qu'elle l'aperçut. Ses cornes semblaient deux stalagmites volant au vent sans un parallélisme parfait avec ses oreilles. La même impression de douceur et de timidité que celle d'Holy, la consœur d'Urua au sein de la Garde Zéphyr, émanait d'elle. Toutefois, il ne ressentait pas la même attraction envers la jeune femme qu'envers la djöllfulin. Ici,l'attirance était presque irrésistible.

Lorsqu'il eut rassemblé assez de courage pour reprendre sa marche, il espéra ardemment que la beauté ne l'avait pas trouvé étrange à s'arrêter pour rien en pleine avancée. Il arriva enfin près d'elle et dut se concentrer une minute pour formuler les phrases les plus simples.

- Bonjour, Euî'Gan m'a dirigé vers vous. Il dit que je dois faire mes preuves. Je suis Urua.

Quand on parle de phrase simples, on ne pense généralement pas aussi simples mais c'était tout ce qu'il avait pu sortir de ses tripes. Au moins sa voix n'avait-elle pas tremblé ni n'avait-il bafouillé. Il serait sans doute reparti d'où il était venu sans même attendre la réponse.

- Bien, viens avec moi.

Le ton était tout aussi laconique mais Urua doutait que ce fut pour les mêmes raisons. Si son caractère ressemblait un tant soit peu à celui d'Holy, elle devait certainement être incapable de sortir plus de quelques mots à des inconnus avant de les avoir fréquenté pendant un temps appréciable. Ils se mirent donc à marcher en silence, Urua essayant tant bien que mal de ne pas laisser son regard trop accrocher la créature de rêves qu'il avait à son côté.

- Entre, je vais te montrer.

Ils étaient arrivés à une sorte d'enclos qui abritait une créature unique. Elle était seule oui, mais son unicité tenait à plus que ça. Elle ressemblait à un magnifique hongre mais portait sur la tête des cornes étrangement similaires à celles des djöllfulins. Urua réprima un sourire quand la pensée de la création de ces créatures certainement hybrides traversa son esprit. Ce n'était pas l'endroit pour faire de l'humour qui pouvait vexer les habitants.

Dara entra donc dans l'enclos en sautant lestement la barricade, puis s'approcha doucement de la bête en reprenant son tambourinage. Seuls ses ongles caressaient parfois la peau tendus, laissant sortir une sorte de léger bourdonnement, puis elle se mettait à jouer un rythme rapide du bout des doigts. L'animal, quant à lui, la regardait avec curiosité, puis avec sympathie au fur et à mesure que la musique prenait forme et qu'il semblait en comprendre les accords. Cette scène était tellement peu banale pour Urua qu'il resta derrière la barrière, les yeux écarquillés, n'osant déranger cette improbable union d'âmes.

- À ton tour.

Il avait été tellement absorbé par ce qu'il venait de voir qu'il ne s'était pas aperçu que Dara avait cessé de jouer et qu'elle se tenait maintenant face à lui, une simple barricade de bois les séparant. Elle lui tendait son tambour, qu'Urua saisit du bout des coussinets, de peur de l'abîmer. C'était un objet magnifique, d'une grande finesse et il sentait qu'il n'avait pas intérêt à faire de dégâts.

Sans comprendre, il la regarda. Elle devait vraiment le prendre pour un abruti. Toutefois, avec une patience infinie, elle lui fit signe de rentrer dans l'enclos. Elle semblait vouloir qu'il joue, lui aussi, pour le cheval étrange. Sans poser de question, il s'exécuta et escalada la clôture, tenant toujours le petit tambour, absolument incertain de pouvoir s'en servir correctement.

Fiche de combat :
 

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 7193
Expérience : 24541
Féminin

[Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
MessageSujet: Re: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty2nd Avril 2021, 01:46
Séparation du contenu
[Capture] Duergar CONTRE Urua


Le Duergar commence le combat.

Duergar : 900
Vitesse : 1150
Dégâts : 250
Capacités spéciales :
  • Charge : Au premier tour, le duergar charge et inflige 320 de dégâts.


  • Contre


    Urua : 5693
    Vitesse : 609
    Dégâts : 1390
    Capacités spéciales :

    • Croisé : Si équipé d'un bouclier ou d'un fléau, augmente sa vitalité de 25% (1054).

    • Ronces agressives [Panoplie] : À la fin de chaque tour, des ronces assiègent ses ennemis (hors invocations) leur infligeant des dégâts sur la vitalité, la vitesse et les dégâts à hauteur de 121.

    • Alchimie [Panoplie + Petit Guide] : Les effets des potions sont augmentés de 50% (150% s'il s'agit d'un remède).

    • Petit guide de l'apprenti alchimiste : Augmente les statistiques de 10% (422 | 55 | 126) en début de combat.
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Juge
    Personnage Non Joueur

    Le Juge

    Messages : 7193
    Expérience : 24541
    Féminin

    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
    MessageSujet: Re: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty2nd Avril 2021, 01:47
    Séparation du contenu
    Duergar attaque à 320 sur Urua.
    Revenir en haut Aller en bas
    Urua
    Paladin

    Urua

    Messages : 505
    Expérience : 3798
    Masculin Âge RP : 28

    Politique : 121
    Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
    Titres:
     

    (Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

    Stats & équipements
    Vitalité:
    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte 644535barresante016037/6037[Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte 1559871461-barre-vie-rouge  (6037/6037)
    Vitesse: 575
    Dégâts: 1370

    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
    MessageSujet: Re: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty2nd Avril 2021, 01:48
    Séparation du contenu
    Une (f)âme en peine
    Urua entra donc dans l'enclos par la petite porte en bois, fermée par un simple loquet, comme si l'animal n'était pas enclin à s'enfuir de lui-même. C'était certainement vrai. S'il venait du même pays que les Djöllfulins, il devait sentir que cette terre lui était étrangère et qu'il rencontrerait des congénères auxquels il ne serait pas habitué. Il devait donc préférer rester dans son milieu habituel, entouré de créatures familières. Le Löwen considéra un instant l'équidé se promener dans Dùralas et gloussa intérieurement à la tête que pourrait faire certains habitants.

    Le tabourin de bois et de peau semblait d'une fragilité infinie entre les gros coussinets du Löwen. Urua se demandait bien comment il allait pouvoir sortir des sons aussi harmonieux que Dara alors qu'elle avait des mains si fines et délicates et que les siennes étaient plus faites pour la forge et le combat. Prenant bien soin de rétracter ses griffes et de toujours contracter les muscles qui les garderaient à l'intérieur, il s'essaya d'abord à tapoter et frotter la peau tendue, histoire de se faire à la sensation et de comprendre comment l'instrument fonctionnait. Le frottement ne provoquait pas le même son léger que précédemment mais plus une vibration sourde, presque semblable au ronronnement de l'énorme félin. C'est alors qu'une idée lui vint. Dara ne lui avait pas dit de ne se servir que du tambourin. Euî'Gan ne lui avait parlé que de musique.

    Urua se mit donc à frotter dans un sens, puis dans l'autre et à tourner sur la peau avec ses coussinets tout en ronronnant en rythme et en essayant de suivre les notes qu'il produisait. L'ensemble commença discordant et le Duergar le regarda avec méfiance, presque avec mépris, mais à mesure qu'il prenait de l'assurance, le musicien débutant se perdait dans sa musique. Il imaginait les montagnes de son enfance, les sommets couronnés de neige éternelle, les rochers coupants comme des dagues et la mousse d'une délicieuse fragrance qui couvrait les plus anciens. Les souvenirs des paysages de jeunesse lui offrirent un cadre mental pour transcrire leur beauté en musique. Mais ce n'était pas cette vision qui amplifiait sa voix.

    Toujours, au devant des montagnes, des océans, des forêts qu'ils projetait sur l'écran de ses paupières fermées, toujours se gravait comme au fer rouge le visage de Dara. Quels que furent ses efforts, quels que furent les endroits où il cherchait à s'évader pour trouver l'inspiration de sa mélodie, elle l'attendait, il la trouvait. Il en prit donc son parti et s'amusa à imaginer des scènes de tous les jours, des journées banales, que n'importe qui pouvait vivre mais qui devenaient magique avec une personne magique.

    Il se vit l'aider à préparer un feu pour un dîner frugal, au flanc d'une colline, avec la viande qu'il avait rapportée. Il la vit étendre le linge qui se soulevait sous l'effet d'une de ces brises fraîches du Nord et qui aiderait certainement à sécher le tissu bien plus qu'un jour calme. Toutes ces visions se succédèrent sans logique ni transition mais toutes plus enchanteresses les unes que les autres. Il continua à jouer sans s'en rendre compte, du tambourin et de ses cordes vocales, les deux vibrations entrant en harmonie jusqu'à ce qu'il sente comme une branche d'arbre lui gratter le bras.

    Plusieurs instants lui furent nécessaires pour qu'il réalise qu'il se tenait encore au milieu d'un enclos construit dans la plaine et non dans une de ces forêts infinies du Sud. Il fournit un effort considérable pour revenir au présent et ouvrir les yeux. Le Duergar s'était apparemment approché durant la musique. Urua n'aurait su dire s'il avait joué quelques minutes ou des heures tant il était sorti de lui-même. Un regard vers Dara lui permit de constater qu'elle était médusée par ce qui venait de se passer.

    - J'ai rarement vu ça. Une musique à la fois triste et envoûtante. Belle et tribale. D'où te vient ce talent .

    - À vrai dire, je ne savais pas que je l'avais. J'ai seulement pensé à... Des choses agréables.

    Il lui tendit son tambourin et elle le saisit délicatement en le regardant étrangement, comme si elle n'arrivait pas à comprendre ce qui venait de se passer. Était-ce le lien entre animaux ? Était-ce une connivence d'esprit entre son Duergar et cet inconnu qui venait seulement d'arriver et qui apprivoisait si facilement son ami ? Elle ne savait qu'en penser et regardait maintenant Urua avec le même regard qu'elle avait réservé au tambourin quelques instants auparavant.

    - Je vous remercie Dame Dara. Vous m'avez fait découvrir une partie de moi-même dont j'ignorais jusqu'à maintenant l'existence.

    En son for intérieur, Urua se demanda tout d'abord où était passé sa timidité première. Depuis qu'il était revenu de son périple musical, il se sentait détendu et beaucoup plus serein. Ensuite, la question lui vint quant à ce visage qui n'avait cessé de le hanter durant tout le morceau et qui était réapparu au moment où il parlait de sa récente découverte. Avait-il malgré lui pensé à plus que son simple talent musical en ces termes ?

    - Mais... Je n'ai... Pratiquement rien fait.


    - Au contraire. Vous avez fait beaucoup.

    Sur ces paroles énigmatiques, Urua estima plus sage de reprendre le chemin du village et de laisser là sa nouvelle rencontre qui le troublait autant qu'elle le fascinait. Il ne voulait pas commettre d'impair ni ne connaissait encore assez les coutumes de ce peuple. Il ne voulait pas gâcher ses chances d'intégration par des paroles malheureuses et maladroites.

    Codage par Libella sur Graphiorum


    Dernière édition par Urua le 2nd Avril 2021, 15:58, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    En ligne
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7851
    Expérience : 28797

    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
    MessageSujet: Re: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty2nd Avril 2021, 01:48
    Séparation du contenu
    Le membre 'Urua' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Thérian.' :
    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Cr_thy10
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
    MessageSujet: Re: [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte   [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte Empty
    Séparation du contenu
    Revenir en haut Aller en bas
     

    [Domestiquer l’opiniâtre bête de selle] Brâve Beyte

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan :: Le village des Djöllfulins [Zone restreinte – Djöllfulins + invités]-