AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Sylhsilscesth
Le Monde de Dùralas a précisément 3160 jours !
Dùralas, le Dim 26 Juin 2022 - 1:10
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyVen 6 Aoû 2021 - 13:17
Séparation du contenu
Axe, concentrée, était assise à la terrasse d’une auberge luxueuse de Guillaëd et sirotait un coctail au jus de grenade succulent qu’elle ne comptait pas payer. Elle terminait à l’instant une lettre qu’elle relut silencieusement, la plume suspendue en l’air.

« Mon ami,

...Délaisserez-vous vos royales obligations quelques jours pour venir chasser avec moi ?

...Pour ce qui fut de soumettre la surface de Spelunca et ses habitants, vous avez fait un travail admirable, mais le massif regorge de richesses enfouies auxquelles vous vous êtes à peine intéressé et c’est bien dommage.
...Vous n’ignorez pas, sans doute, qu’au terme de la Caverne sans fin se trouve une cavité gigantesque qui contient des ressources fort rares et difficiles d’accès. J’ai pour projet de m’y rendre, et j’ai pour cela besoin d’un coéquipier fiable. Accompagnez-moi. Si j’en crois les rumeurs, nous trouverons là-bas des monstres autrement plus difficiles à dompter que nos pathétiques semblables.

...Je vous propose, si le projet vous tente, de me rejoindre directement à l’entrée de cette grotte à la date qui vous conviendra. Je vous en dirai plus alors sur les raisons qui m’amènent à m’y aventurer, trop longues pour êtres développées ici.

...Affectueusement…
»

La louve signa sans fioritures, plia la lettre et la ferma d’un cachet noir sur lequel elle apposa son sceau personnel. Elle éteignit la bougie à l’aide de laquelle elle avait chauffé sa cire, rangea son encre et sa plume dans sa besace, se releva, puis, hélant un jeune serveur qui passait par là et avait l’air très occupé, désigna son verre vide d’un geste du pouce :

« Mettez ça sur ma chambre. »

Quand le garçon, après avoir constaté à l’accueil qu’il n’existait aucune chambre au nom d’une dame un peu pâle et habillée tout en noir, revint lui demander des comptes en trottinant, elle s’était évidemment évaporée.

Environ une semaine plus tard, après avoir reçu une réponse positive du Roi autoproclamé de Spelunca à l’adresse qu’elle avait indiquée sur la lettre, Axe s’enfonçait dans la gueule béante de la Caverne sans fin. L’ayant déjà parcourue en long et en large, elle savait qu’elle n’aurait aucun mal à trouver l’entrée de la grotte qu’elle cherchait.

Cela devait faire un an maintenant qu’elle n’avait pas mis les pieds dans le massif, c’est à dire depuis le début de sa pacification par le désormais bien connu Saint Sobek de Spelunca (à chaque fois qu’elle entendait parler de Styx, c’était sous un nom différent.) Le charme sauvage et baroque de la région s’était étiolé au profit d’une paix bien établie, pour l’instant en tout cas, qui ne lui disait rien. De plus, par le biais de ses guetteurs, elle avait eu vent de quelques discours assez préoccupants que le vampire avait délivrés à ses généraux récemment ; tant qu’il s’amusait à martyriser sa propre race, il faisait bien ce qu’il voulait, mais s’il souhaitait étendre son hégémonie à tout Dùralas, alors elle était concernée.

Malgré tout, elle avait hâte de le retrouver. D’abord parce qu’il était de bonne compagnie, même s’il était un peu moins joli qu’avant ; ensuite, parce que la dernière fois qu’il lui avait fait le coup de « je construis un culte de la personnalité autour de mon nouvel alias super sexy et je commence à parler de domination mondiale », une petite discussion avait suffi à tirer les choses au clair.

Ainsi, Axe avançait dans la pénombre, Charybde rangée dans le dos sous sa forme de bouclier. Habituellement, lorsqu’elles voyageaient, l’arme démoniaque se changeait en lance ou en bâton, mais les conduits de la Caverne sans fin étaient parfois étroits et une arme longue n’y aurait servi à rien. Un collier serti d’une pierre émettant une faible lueur rouge, qui suffisait amplement à ses yeux de nyctalope pour y voir clair dans l’obscurité des grottes, pendait à son cou. Pour le reste, elle était vêtue comme à son habitude de son uniforme de la Congrégation.

Elle commença à entendre des pépiement d’oiseaux exotiques longtemps avant de parvenir au terme du tunnel. Un fort courant d’air lui apportait les effluves d’une jungle chaude et humide similaire à celle de Wystéria. Puis, sans prévenir, le conduit qu’elle suivait s’élargit en une large gueule s’ouvrant sur un paysage noyé dans la lumière, trop difficile à regarder pour la louve qui n’avait pas vu le soleil depuis un bon moment. À la place, elle décida de scruter la fin du tunnel attentivement. Était-elle la première arrivée ?

« Styx, vous êtes là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyVen 6 Aoû 2021 - 16:39
Séparation du contenu
De l'or. De l'or aux moulures, de l'or sur l'armure des gardes, de l'or sur sa couronne. Des statues en ébène, incrustées de diamants, et une salle du trône aussi chatoyante qu'elle aurait, durant le zénith du soleil, anéanti tout vampire qui s'y serait tenu.

Mais dans la nuit où sa Majesté le Roi de Spelunca se faisait peindre, en compagnie d'un Lycan à qui on avait attribué les qualités physiques afin de figurer en tant que "chef Lycan" dans la fresque sobrement intitulée "Le Triomphe du Roi" -ledit homme-loup était en réalité un simple berger-, la salle du trône se teintait simplement de la brillance de son sol en ivoire et de centaines de cierges disposés ça et là selon les exigences du maître des lieux.
Alors que le peintre, après des heures d'ouvrage, annonça que les protagonistes n'étaient plus nécessaires dans la suite du tableau, et que le Roi quittait son manteau de plumes de paon et un sceptre d'or, Alphonse Galhaad qui était resté debout durant les douze heures précédentes à attendre son moment s'avança ; une lettre en main.


- Le maître-espion a reçu un bien étrange corbeau ce matin, je ne sais quelle est l'urgence de l'affaire, mais je me suis dit que réécrire la mémoire collective à l'aide d’œuvres d'art était plus important qu'une lettre d'Axe.

Alors qu'il s'en retournait occuper son trône, représentant le Dragon de terre enroulé autour du monarque, tout de cuivre et aux ailes d'argent, Sobek Elpoemer Grey leva un sourcil. Les enfants et leur manie exaspérante d'aller et venir... Axe commençait à s'apparenter à un chat errant, il devrait faire mettre une petite porte à l'entrée du château, tiens.
Fort heureusement il possédait un amour inconditionnel pour les félins, et il se contenta donc de sourire joyeusement en arrachant à Alphonse la lettre.

Il parcourut des yeux le manuscrit, avec attention, plissant les yeux à certains passages, riant à d'autres avec plus ou moins d'intensité, et termina par l'incendier du bout de l'index et de le jeter sur un esclave qui passait par là en hurlant "ATTRAPE".  
Il échoua et mourut immolé.


- Alors ? Tu as l'air de bonne humeur.
- Oui, il est toujours agréable de voir un ancien camarade penser à vous lorsqu'il s'agit d'une partie de chasse aux dinosaures. Donne l'ordre aux gardes de laisser passer, dans quelques jours, une fille armée jusqu'aux dents et à l'allure lugubre, pas que je les pense capables de l'arrêter mais je ne désire nullement subir des pertes non nécessaires, et vas me chercher Lazare, parler de félins m'a donné envie de le caresser. Où qu'il est le bébé démon de son papa ? Où qu'il est ?
- Personne n'a pas parlé de félins... je m'empresse d'aller chercher votre chat, ô Majesté de Spelunca... franchement... être chevalier royal pour chercher des chats...
- Et avec le sourire, Lazare doit évoluer dans un environnement de bonne humeur et de calme s'il veut atteindre sa forme finale dans les conditions optimales. Merci.

Laissant le Chevalier Alphonse vaquer à ses occupations, il fit apparaître une plume ainsi qu'un encrier et s'empressa de répondre à Axe en inscrivant ses termes sur du papier rose :

"Petite Louve <3

Il faut vraiment que tu cesses de me vouvoyer, et de disparaître comme ça aussi, je ne sais si je dois traiter la Congrégation en leader ou non à chaque fois c'est très perturbant et honnêtement exaspérant. Ah les adolescents, j'aurais espéré que Saigo ou moi t'aurions inculqué un quelconque sens des responsabilités, mais à bien nous regarder comment cela aurait-il pu t'être transmis ? Je veux dire Saigo passe son temps à se battre à mains nues contre le premier venu, et je suis trop occupé à diriger un empire.
Enfin bref,

Viens dès que possible, je serais averti de ta présence d'une façon ou d'une autre.
Bisous poutous tous doux.

 Ps : si un autre venait à briser le sceau de cette missive et aurait intercepté mon courrier, cette ligne s'adresse à toi. Au moment où tu auras fini cette partie, le maléfice contenu dans le papier rose, réagissant à tout autre contact que celui d'Axe, t'auras tué. Tes pores vont se dilater, ton sang devenir un amas solide, et ensuite tu mourras asphyxié et tes yeux feront plop comme des raisins. Bisous aussi, je t'attends de l'autre côté pour bouffer ton âme d'espion."


Il envoyait un garçon donner sa lettre à quiconque soit en charge des oiseaux de ce royaume, et satisfait, sourit à une servante qui passait avec un plateau de coupes de vin. Après avoir perçu son sourire comme une sentence de mort et avoir fait une crise d'angoisse, elle se releva, surprise que cela ne soit qu'une expression anodine de contentement, et s'en alla chercher un nouveau plateau à son Roi, qui ordonna bien son exécution pour avoir renversé non pas deux, mais trois calices de Chardonnay Speluncien ! Mais quel atroce personnage, cette catin !

On vint lui signifier l'arrivée d'Axe quelques jours plus tard, tandis qu'il écoutait les doléances d'un paysan qui avait vu sa chèvre être victime de sévices d'ordre physique de la part d'un de ses voisins . Complètement écœuré, et après avoir vomi -sur le paysan-, le Roi mit son chat à sa place sur le trône, le coiffa de sa couronne, et ordonna qu'on exécute tous ceux sur qui il feulerait durant son absence.
Avant même qu'il ne quitte le château, dix hommes avaient perdu la vie, Lazare ayant des coliques et étant de bien piètre humeur.

Quelques heures plus tard, vêtu de sa tenue de Congrégation, c'est à dire d'un costume trois-pièce noir sur lequel il avait fait broder en fil d'or son blason, une rose, il était là où il avait donné rendez-vous à la Louve.

Il s'était allumé une cigarette, et lisait un livre de Ziggy Zolero intitulé "Les Hauts de BaldorHeim" traitant de l'amour impossible entre la princesse Mora Dinde et le chevalier Douce-Gale Keene depuis une bonne heure, à l'abri d'une fougère plus grande que l'égo de Selsya Asa, lorsqu'une voix l'interpella :


- Styx, vous êtes là ?

Se levant, il pencha la tête vers les cavités qui bordaient la Caverne Mystérieuse et murmura sur le même ton :

- Je n'ai pas l'habitude de répondre à des voix désincarnées provenant des ombres d'un Massif plein de mystères, mais oui, c'est bien moi, j'imagine que c'est toi, Axe ?




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMer 11 Aoû 2021 - 12:42
Séparation du contenu
- Je n'ai pas l'habitude de répondre à des voix désincarnées provenant des ombres d'un Massif plein de mystères, mais oui, c'est bien moi, j'imagine que c'est toi, Axe ?

La louve eut un sourire plein de crocs et se dépêcha de parcourir la fin du tunnel. Lorsqu'elle déboucha dans la grande cavité, elle fut engloutie par une chaleur tropicale que rien dans l'air frais des grottes n'avait laissé présager. La surprise lui fit marquer un temps d'arrêt.

Elle se trouvait en haut d'une corniche de quatre ou cinq mètres qui ne dépassait pas la cime de la plupart des arbres, mais lui permettait tout de même d'observer les environs. Devant elle s'étendait une jungle à la végétation exubérante où planait une légère brume d'humidité, dans laquelle elle apercevait, par intermittence, les silhouettes tortueuses d'insectes qui devaient faire la taille de son bras. Au milieu des cris des oiseaux et du grincement des arbres gigantesques, le vrombissement de leurs ailes bourdonnait comme une basse continue. Intéressant.

La louve fit poindre sa tête par-dessus le bord de la falaise. En bas, le vampire l'attendait à l'ombre d'une fougère disproportionnée. Elle lui adressa une mine amusée.

- J'aurais pourtant pensé que c'était votre genre.

En se redressant, Axe saisit Charybde et lui ordonna de se changer en lance, puis l'envoya se ficher au pied de la falaise. La lame de l'arme d'acier noir sembla s'enfoncer dans un humus épais. Elle la rejoignit d'un bond agile, puis, dégageant la lance de la terre meuble tout en se relevant, alla trouver son invité.

Depuis le sol, la taille des arbres semblait encore plus exagérée.

- Cet endroit est prodigieux. Vous...tu étais déjà venu ? Axe abandonna sa contemplation des branches et des lianes au-dessus de leurs têtes pour planter son regard dans celui du vampire. Cette histoire de tutoiement risque d'être laborieuse, Styx.

Le roi de Spelunca s'était vêtu d'un uniforme de la Congrégation qui allait plutôt bien à sa nouvelle apparence. Mais qui ne gagne pas immédiatement quelques points de charisme en enfilant un complet noir ? En tout cas, c’était nouveau. Axe ne l’avait jamais vu dans le costume réglementaire des hauts dignitaires de la faction lorsqu’il était Ombre (il était probablement trop occupé à expérimenter avec son style), et il donnait plutôt dans la haute couture vampirique depuis.

Un filet de fumée vint danser sous ses narines hypersensibles. Le regard de la louve se reporta sur la cigarette que tenait Styx. Plutôt subtil…Et dire qu’elle avait fait exprès de ne pas emporter de tabac.

Elle tendit la main vers le petit tison dans un geste solliciteur.

- Ton tabac sent divinement bon, tu permets ?
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyVen 13 Aoû 2021 - 23:48
Séparation du contenu
La première phrase d'Axe décocha un petit rire au vampire. Il était ravi d'entendre à nouveau cette voix pleine d'esprit, mais surtout, il constatait avec plus de joie encore qu'elle n'avait rien perdu à ce qui faisait sa renommée de plus jeune génie de la Congrégation ; ses mouvements, exacerbés par sa nature lycanthrope sans doute, mais surtout par des aptitudes de prédatrice innées, éveillèrent une étincelle fugace dans le regard de Styx.

Peut-être choisirait-il un lycan pour sa prochaine incarnation, il avait eu vent d'hommes capables de se revêtir de l'apparence de panthères nébuleuses, et dont les griffes rivalisaient avec les plus travaillés des coutelas. Laissant de côté ses réflexions, il salua Axe d'un signe de la main et d'une mine joviale.
Son sourire s'allongea jusqu'à venir creuser des fossettes à ses joues, et ses yeux se plissèrent en deux arcs presque benêts de candeur, et il répondit à sa question après un silence calculé.


- Je crois être déjà venu en compagnie de Dragnizzo, ou Alrun... ou peut-être était-ce Hevoria... par Adam que les gens ont tendance à mourir et disparaitre autour de moi ! J'en viendrais à me soupçonner moi-même ! Hahahaha ! Et toi, tu n'as jamais mis les pieds ici ? Franchement ça casse pas trois pattes à un Péligator, entre les moustiques géants et les tyrannosaures qui rugissent tous les quarts d'heure. Tiens.

D'un rapide geste de la main, il dupliquait son attirail de fumeur et tendait l'exacte réplique de ce qu'il possédait à Axe. Depuis l'acquisition de ses fonctions régaliennes (hihihi, on dirait presque qu'il n'a pas défoncé quiconque se trouve entre lui et le pouvoir), ses goûts en matière d'herbe elfique avaient considérablement baissé car il tenait à conserver son esprit aussi affûté que ses carreaux d'arbalète. Vous seriez surpris du nombre d'assassinats, machinations, et intrigues qu'un Roi est obligé de constamment anticiper et déjouer. Axe tombait donc bien pour partager son petit plaisir coupable, qui revêtait plus une fonction esthétique et qu'il avait associé à la réflexion qu'à une réelle valeur récréative.

Il se fit la remarque que les temps passés en compagnie d'Hevoria sous des substances psychoactives avaient pourtant été forts d'enseignement ; le premier étant que la drogue a tendance à le ramollir. Se lier d'amitié à une femme-araignée, ben voyons, encore un peu et il aurait déclaré sa flamme à Marteau-de-Fer.

Il pouffa seul à cette réflexion, puis se souvint qu'Axe était là.


- Navré, je me fait souvent rire tout seul. C'est encore pire quand je suis sobre. Qu'est-ce qui t'amène ici ? Je veux dire, la chasse c'est très drôle, et croiser des titans issus des temps où je n'étais qu'un rejeton sur Dùralas m'est toujours synonyme d'une douce mélancolie, mais j'ose espérer que tu n'es pas de ceux qui entreprennent des initiatives sans avoir prémédité une suite logique à celles-ci ? Cette espèce n'est que trop courante en le territoire...

Sur ce dernier mot, ses yeux s'étaient voilés d'une expression indéchiffrable, et sa voix au ton énergique c'était faite plus trainante. Mais, avant que le silence en dise trop long sur sa pensée, il ajouta, comme s'il réfléchissait à voix haute, tout excité.

- Oh ! J'ai failli oublier ! Il faut aussi qu'on papote de qui est quoi à la Congrégation. C'est très important, et avec l'absentéisme actuel le taux d'entrainements mensuels est absolument catastrophique. Equinoxe a même fait retirer les distributeurs de barres aux flocons chocolatés que j'avais fait installer.

Il hocha de la tête à sa propre phrase, en souriant à nouveau, cette fois en battant des cils, tandis que sa main allait entortiller une mèche de ses cheveux bruns. Il avait vraiment les cheveux les plus doux de tout Dùralas.

Ils chasseraient lorsque les formalités seraient résolues, de A à Z. Une logique implacable et des décisions pondérées, voilà les meilleures armes de n'importe quel assassin. Mis à part le poison. Et les trahisons. Oh, et un tank d'assaut G.O.L.E.M. armé d'ogives à énergie bleue.




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyDim 15 Aoû 2021 - 14:39
Séparation du contenu
Styx lui répondit qu’il avait déjà visité la grotte. Visiblement, l’expérience qui ne lui avait pas laissé un souvenir indélébile.

Tout en dupliquant sa cigarette d’une élégante rotation du poignet, il lui retourna sa question. Axe, qui tirait déjà une longue bouffée de fumée, répondit d’un hochement de tête négatif, puis expira avec contentement.

- Quand on pense que cet endroit est enfoui à plusieurs kilomètres sous terre, c’est tout de même impressionnant.

Axe jeta un œil au vampire qui ne répondait pas. Son esprit lunatique semblait s’être retranché très loin derrière ses yeux écarquillés. Il était assez marrant, comme ça, le visage figé dans une expression rêveuse, perdu dans le flot de souvenirs que devait contenir son crâne pluricentaire. Tout ça pour dire qu’il n’avait rien écouté.

Il revint à la vie dans un rire étouffé et s’excusa.

- Navré, je me fais souvent rire tout seul. C'est encore pire quand je suis sobre. Qu'est-ce qui t'amène ici ? Je veux dire, la chasse c'est très drôle, et croiser des titans issus des temps où je n'étais qu'un rejeton sur Dùralas m'est toujours synonyme d'une douce mélancolie, mais j'ose espérer que tu n'es pas de ceux qui entreprennent des initiatives sans avoir prémédité une suite logique à celles-ci ? Cette espèce n'est que trop courante en le territoire...

La louve leva un sourcil. Il y avait de très vieux vampires, mais elle était à peu près sûre que la race de Styx n’avait jamais côtoyé celle des dinosaures. Pas à Dùralas, en tout cas. Elle allait répondre quand le souverain reprit brusquement :

- Oh ! J'ai failli oublier ! Il faut aussi qu'on papote de qui est quoi à la Congrégation. C'est très important, et avec l'absentéisme actuel le taux d'entrainements mensuels est absolument catastrophique. Equinoxe a même fait retirer les distributeurs de barres aux flocons chocolatés que j'avais fait installer.

Prise de court par ce cri du cœur, Axe eut un petit fou-rire. Tout en reprenant le contrôle de sa voix, elle planta Charybde au pied d’un grand arbre et prit place sur une de ses racines, qui avait la taille d’un siège tout à fait convenable.

- D’accord, discutons. Mais une une chose à la fois. Pour ce qui est des barres au chocolat, leur conservation demandait des ressources ridicules, Styx, Lédéhi est quand même située en plein milieu d’un désert. Elle s’essuya les yeux du revers de sa main gantée. En plus, c’est toxique pour les lycans.

La seule raison pour laquelle elle ne les avait pas fermés elle-même durant sa régence, c’est qu’ils étaient assez pratiques pour nourrir les goules de la Cave, qui n’avaient rien contre le chocolat mou.

- Pour le reste, c’est vrai que je t’avais dit que je t’expliquerais ce que nous faisons ici, alors débarrassons-nous du sujet. La raison, c’est cette petite chose. Axe avait saisi la pierre rouge qui pendait à son cou entre son pouce et son index. Je l’ai trouvée en explorant des ruines sous-marines il y a quelques mois. Elle possède des propriétés très intéressantes. Malheureusement, elle était protégée par un sort et je me suis gravement empoisonnée en la touchant...Une erreur de débutante.

Elle laissa retomber le petit artéfact. La malédiction qu’il lui avait transmise n’avait pas de manifestation physique, c’est pourquoi elle avait mis du temps à se rendre compte que quelque chose était en train de changer dans son métabolisme. C’était une fièvre diffuse qui transformait insensiblement son sang dans ses veines, sapant ses forces chaque jour un peu plus ; elle était passée plus près de la mort lorsqu'elle avait été infectée par le virus de la lycanthropie, mais elle n'en était pas moins en grave danger.

- Les soigneurs de Guillaëd disent que je ne pourrai être guérie que par un baume du rôdeur. Naturellement, impossible d’en trouver à l’Hôtel de Vente ou sur le marché noir. J’ai fini par apprendre que les ingrédients nécessaires à sa fabrication ne se trouvaient qu’ici, alors j’ai décidé d’aller les chercher moi-même. Il ne s’agit que de quelques animaux à tuer et à dépouiller.

D’une poche intérieure de sa veste, Axe tira une page de livre arrachée où figuraient les noms et les descriptions illustrées de ses proies, qu’elle tendit au vampire. Elle en profita pour jeter un coup d’œil à sa main gauche, guettant l’éclat d’une alliance. Des histoires de fiançailles discrètes étaient remontées jusqu’à ses oreilles, mais, à sa connaissance, le Roi de Spelunca n’avait encore épousé personne.

Enfin bon. Il y avait des sujets plus importants.  

- Au sujet de Lédéhi…Eh bien, je suis désolée d’apprendre que les effectifs sont au plus bas, mais je ne suis pas franchement surprise. Les membres de la Congrégation n’ont jamais su se débrouiller seuls entre deux Ombres. Le souvenir de la débandade que la mort de Styx avait provoquée à Lédéhi, à l’époque, passa devant ses yeux, et une expression de sévérité se peignit brièvement sur son visage. Elle fit en sorte de la chasser avant de s’adresser à Styx. Le plan que nous avons élaboré à Ishtar me convient toujours, je serai prête à le mettre en place si tu veux bien me pardonner mon absence impromptue. Ça ne se reproduira pas. Mais peut-être que vous avez de nouveaux projets, avec Saigo ?
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMer 18 Aoû 2021 - 0:09
Séparation du contenu
Si la remarque au sujet de la splendeur de la caverne fit esquisser une vague approbation au Dévoreur, qui pourrait deviner, à arpenter les terres Dùralassiennes du regard, que le Massif de Spelunca abritait en son sein pareille merveille architecturale ? Toutefois, et parce que le monde physique s'apparentait seulement à un garde-manger pour lui.
Du fleuve duquel il s'était extirpé, en rampant, sa langue fourchue humant l'atmosphère emplie des rêves des premiers habitants du Monde, il avait entraperçu l'infinité de l'univers et appris les secrets qui s'étaient perdus au fil du temps.
Il avait serpenté au milieu des arbres des hauts-jardins de Babi Lonne, avait été le favori des généraux aux armures serties de lames orientales du royaume par delà le Nord, et ses écailes s'étaient enroulées autour d'astres naissants et galaxies en expansion.

Et il faudrait qu'il s'émerveille d'un trou dans un cailloux géant où copulaient des lézards ?

Il hocha donc poliment la tête, et tira une longue bouffée en attendant qu'Axe lui expose le sujet de Lédéhi clairement. Il écouta, désapprouvant grandement son manque d'affection pour le chocolat, ou quelque extravagance que ce soit.
Alrun, Axe, Equinoxe, Moradund-Marteau-de-Fer, Dougal Keane, les Seigneurs Sylvestres, et tous les dirigeants qu'il avait croisé, quelque soit leur échelle et qu'importe les titres dont ils se targuaient, semblaient ignorer que diriger n'était pas seulement agiter ses couilles au-dessus de la populace parce qu'on pouvait se le permettre.

Diriger c'était briller, irradier si puissamment qu'on en devenait magnétique, attirer à soit plutôt que dresser la différence. Shakti faisait une figure de leader optimale, selon cette logique, et il avait croisé cette enfant, Holy, au caractère qui lui inspirait également des atouts politiques indéniables. Dans le même registre, un habile personnage du paysage était Tungstène ; cette vieille croûte enrobée de formol était plutôt rigolote et énigmatique, assez en tout cas pour que même lui, qui désirait ardemment le saigner à blanc reconnaisse en lui un adversaire formidable.
Non, réellement, si on voulait rompre le cycle aberrant qui planait sur Lédéhi, Styx était d'avis que la solution résidait dans le charisme de la futur Ombre.

Or, il croyait fervemment en Axe. Il voyait en elle une Wyverne, une ourse, et des millions d'autres choses aux consonances animalisantes pour exacerber son côté dangereux, blablabla, que les cerveaux de mortels étaient ennuyants parfois avec leurs expressions limitées...

Styx, revenu d'entre les morts, après que la louve l'ait (ou non) tué, n'avait aucune importance. Il avait été prétendument abattu et chassé autant de fois qu'il avait trompé les héros qui se lançaient à sa poursuite. Des choses banales, beaucoup moins que ceux qui étaient capables de les mener à bout, ceci dit.
Axe se démarquait par son intellect affûté, et sa capacité à raisonner de manière cohérente dans un monde de brutes, idiots, ou péquenauds obsédés par la piquette. Pas qu'il y ait de mal à aimer l'alcool et les produits euphorisants, même les assassins, terme dérivé de terres où les leurs employaient la résine de cannabis dans le but d'aiguiser leurs sens avant la prédation ultime, mais en Dùralas il suffisait de se pointer à une taverne Ishtarienne pour être persuadé du contraire.

Au milieu du fleuve et des remous des infectes eaux du commun des mortels, Styx s'était accordé à reconnaître à Axe un certain prestige. Elle avait fait ses preuves, avait dépassé les attentes, et faisait souvent preuve d'esprit tant dans ses sous-entendus que dans ses décisions. Bordel de merde, le simple fait qu'elle prenne des décisions était une aubaine en ce pays où les testicules semblaient vous tomber à l'âge adulte.
Elle ferait une Ombre efficace, et s'éveillerait, il en était certain, à son plein potentiel toute seule. Certaines mauvaises langues, ou blagueurs, qui avaient fini pareil, pendus, étripés et/ou dépossédés de leurs sens primaires, incombaient à Saigo et lui-même un rôle parental vis à vis de la louve. C'était faux et honnêtement bizarroïde, mais de surcroît dénigrant à l'égard de la Maîtresse d'armes.

Tout ça pour dire qu'il n'avait pas changé d'avis. Il serait trop laborieux de camoufler et brouiller les pistes qui relieraient la Couronne Speluncienne à Lédéhi, et Saigo avait plus d'une fois décliné la tête de la Congrégation.
Qu'est-ce qu'il était sexy à faire le détaché tout le temps... Ha... Saigo...
Où en était-il ?
....

Ah !


- Quelle plaie cet affaiblissement. Tu aurais dû m'en faire part plus rapidement, il est inacceptable qu'un des mes alliés soit handicapé de quelque manière que ce soit... attends ça sonne horriblement mal cette phrase.... hum.... je... bref. La prochaine fois, contacte moi plus tôt. Si on te capture, on te torture, et si on t'arrache des informations, tu nous mets tous en danger, reste toujours au sommet de ta forme.

Il marqua une courte pause, le temps de souffler de la fumée par le nez.

- Je vais être tout à fait franc avec toi, j'accomplis le devoir qui me lie à Lédéhi depuis que j'ai compris que c'est le seul endroit de Dùralas où, il y a, comme moi, uniquement des marginaux. Mais je pensais à la quitter, car depuis mon retour l'esprit que j'y ai trouvé mes débuts n'y existe plus.

Il n'y avait aucune trace de sentimentalisme dans la voix de Sobek Elpoemer Grey, seulement la froideur et les yeux pensifs que revêtaient ses paroles lorsqu'il les exprimait de manière honnête, directement issue de sa pensée, sans les entourloupes et illusions habituelles. Toutefois, il semblait mal à l'aise, il ne désirait ni se séparer d'elle ni de Saigo, ces deux là étaient une part de lui, de son existence actuelle, et tant que leurs os ne reposeraient pas dans quelque mausolée, il les avait choisis pour être ses compagnons de route.
Mais Lédéhi...
La congrégation...
Il soupira,  de la fumée lui sortant des oreilles, puis reprit.


- Je serais bien pathétique de croire que le passé peut se renaitre, encore faudrait-il partir du principe qu'il est tel que je l'imagine et non une déformation du cerveau humain. Lédéhi peut être vivable et on peut enfin arrêter de tergiverser sur ce sujet qui se fait barbant, si tu es capable de jurer que tu la mèneras vers une existence plus professionnelle.

Cette fois Styx était aussi sérieux qu'il pouvait l'être.

- Contrôle les admissions. Pas de benêts en crise d'adolescence, pas de tire-au-flanc, si nous donnons de nouveau une impression de dangereux psychopathes nous sommes morts. L'assaut sur les pirates va rendre ta tâche extrêmement difficile, la position de Lédéhi est grandement compromise. Equinoxe a été le premier à rompre la tradition du secret et à opérer aux yeux de tous, Aaaah mais je parle je parle et l'essentiel s'éloigne, me voilà similaire à Tungstène ; je veux mon distributeur de barres personnel, ainsi que la certitude que la Congrégation n'opérera pas à Château-Rouge. En échange vous aurez la libre circulation dans mon territoire, ainsi qu'une alliance tacite, cela va s'en dire.

D'un air tout à fait taquin, Styx écrasa une mouche de la taille d'un moustique entre son pouce et son index sans quitter Axe des yeux et ricana :

- Au fait t'es en âge de te trouver un mari, faudrait penser à ça, une union ça vient avec un territoire... on pourrait peut-être te marier à un pirate, ça résoudrait pas mal de tensions. Que penses-tu des Orcs ? Ou des Nains ? Hein ? Ils sont pas si moches, regarde, euh... je sais pas moi, imagine un beau gosse d'un mètre à la peau verte ! POUAHAHAHA, je déconne.




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyLun 23 Aoû 2021 - 14:48
Séparation du contenu
Styx la gronda gentiment pour son manque de réactivité par rapport à son empoisonnement. La louve ne répondit pas car il avait entièrement raison ; au-delà du danger pour sa propre santé, elle n’avait même pas pensé qu’elle pouvait aussi les compromettre, lui et Saigo, s’il lui arrivait malheur. Une ride soucieuse apparut sur son front. Elle n’avait plus l’habitude de devoir veiller sur des alliés.

Elle garda donc le silence tandis que le vampire continuait au sujet le Lédéhi. Petit à petit, une certaine surprise se peignit sur son visage, car la pensée de Styx rejoignait la sienne en bien des points. Cet attachement irrésistible à la Congrégation et à son symbole, elle le connaissait, tout comme les doutes qui les avaient poussés tous les deux à prendre leurs distances avec la faction. Cependant, à la différence de son ami, elle n’avait jamais pu se résoudre à quitter le navire ; elle avait consacré une trop grande partie de son existence à Lédéhi, à l’arpenter, la défendre, la diriger, et connaissait trop bien ses profondeurs au potentiel vertigineux.

Quant à la direction plus professionnelle que devait prendre la faction, c’était pour elle une évidence.

Elle commençait à se perdre en réflexions quand le vampire décida de changer de sujet :

- Au fait t'es en âge de te trouver un mari, faudrait penser à ça, une union ça vient avec un territoire... on pourrait peut-être te marier à un pirate, ça résoudrait pas mal de tensions. Que penses-tu des Orcs ? Ou des Nains ? Hein ? Ils sont pas si moches, regarde, euh... je sais pas moi, imagine un beau gosse d'un mètre à la peau verte ! POUAHAHAHA, je déconne.

Axe mima un suicide par pendaison, puis fit sauter son mégot, qu’elle avait presque entièrement consumé pendant que Styx parlait, d’une pichenette désinvolte. Elle avait jeté ses pieds sur une racine en face d’elle et appuyait sa joue contre son poing, accoudée à une pierre moussue.

- C’est toi le bon parti ici. En tant qu’Ombre, je t’ordonnerais bien demander sa main à Garzvorgh toi-même, mais je crois que je ne suis pas assez mauvaise pour te forcer à abandonner ta virginité à cet horrible gnome. En plus, tu es déjà engagé, non ?

Le vampire plaisantait peut-être en imaginant qu’elle accepterait d’épouser un pouilleux de la flotte du Kalevala, mais il avait raison, le mariage était un outil puissant en politique. Elle avait toujours vécu à l’écart de ces préoccupations et ne s’était jamais vraiment posé la question. Éventuellement, si un parti plus intéressant que le capitaine d’un radeau pourri se présentait…La Louve se redressa et reposa ses pieds à terre. Elle se trouvait quand même trop sauvage pour la vie conjugale.
Pour en revenir aux sujets qu’elle maîtrisait :

- Pour le reste, je suis d’accord avec tout ce que tu as dit sur la Congrégation. À vrai dire je n’aurais pas mieux exprimé les choses moi-même. Alors tu as raison, coupons court aux discussions et mettons-nous au travail. Remettre Lédéhi sur pieds n’a rien de compliqué, mais c’est une tâche fastidieuse, je compte sur ton aide pour les sujets d’intendance qui seront nombreux. Quant à Saigo, je l’affecterai à la gestion des effectifs, je fais confiance à son jugement sur ce terrain.

La présence de Styx l’avait toujours aidée à se projeter, peut-être parce qu’elle sentait qu’ils pouvaient être honnête l’un avec l’autre. Elle voyait précisément Lédéhi dans l’état dans laquelle elle l’avait laissée, ce qui avait changé sous le règne d’Equinoxe, les choses qu’il faudrait abattre ou reconstruire. Le souvenir de ses préoccupations de trésorière lui revenait. Trop jeune, sans expérience et sans soutien, elle avait consacré ses jours et ses nuits au redressement de la faction, accablée par le travail. Elle s’en souvenait malgré tout comme d’une période de jubilation totale.
Prise d’une excitation soudaine, elle se leva et se mit à faire les cent pas. Elle n’était jamais parvenue à faire des plans assise : ses longues marches nocturnes dans les couloirs de la Demeure Interdite étaient devenues célèbres parmi les assassins de la Congrégation, surtout ceux qui avaient le sommeil léger.

- J’accepte ta proposition en ce qui concerne Château-Rouge, bien sûr. Trouve-moi des appartements quelque part en ville, je veux un pied-à-terre permanent là-bas en cas de besoin. Nous installerons aussi une ligne de communication directe entre le Bureau de l’Ombre et l’endroit qui te plaira au palais. Les oiseaux et les petites missives, c’est plein de charme, mais beaucoup trop lent.

L’emprise la Congrégation sur Sitlantà, harcelée par les skarniens et convoitée par les pirates, commençait à vaciller. S’ils perdaient le contrôle de la ville, Château-Rouge serait une bonne alternative. Pour être certaine qu’elle pouvait y faire circuler ses hommes en toute sécurité, cependant, Axe devait éclaircir un point encore obscur.
La maîtresse d’armes calma sa marche enjouée pour regagner les parages de Styx. Elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle se méfiait de lui, car il se disait lui-même un peu paranoïaque et qu’elle ne voulait pas lui donner de raisons de s’inquiéter. D’autre part, c’était faux. Peut-être que ça la desservirait un jour, mais elle lui faisait entièrement confiance. Elle ne se rendait pas souvent à un rendez-vous sans s’assurer d’abord par tous les moyens possibles qu’il ne s’agissait pas d’un guet-apens ; elle était peut-être plus impulsive que son ami, mais elle n’oubliait pas qu’elle avait dirigé la Congrégation de l’Ombre et qu’il existerait toujours quelqu’un quelque part pour convoiter sa tête pour cette raison. Pourtant elle était là.

Elle croisa les bras dans son dos et darda un regard plein de curiosité sur le souverain.  

- De mon côté, je n’aurai qu’une condition. Raconte-moi vraiment comment s’est passée ta résurrection. Si tu n’avais pas évité le sujet à Ishtar, ça ne m’aurait pas spécialement préoccupée, mais je ne vois pas pourquoi tu aurais écourté la discussion s’il ne s’agissait que d’un bête rituel comme celui de Saigo. En-dehors du fait que tu faisais semblant d’être pété au punch, évidemment.

Un autre petit détail lui mettait la puce à l’oreille : depuis qu'ils avaient commencé à parler, Charybde criait dans son esprit comme un porc qu’on égorge pour qu’Axe l’éloigne de ce qui se trouvait en face d’elles. Le démon emprisonné dans son arme était du genre sûr de lui, elle n’avait jamais entendu la moindre note de crainte dans sa voix sépulcrale. Là, il était terrorisé.

- Si c’est un sujet important pour toi, alors ça me concerne aussi. Donc : quand on te tue, on ne te tue pas vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMar 24 Aoû 2021 - 11:23
Séparation du contenu
Styx, Sobek Elpoemer Grey, le Vampire, Sa Majesté, le grand méchant aux dents pointues, ou qu'importe comment vous l'appeliez, était resté immobile, regardant dans un premier temps Axe discourir assis en tailleurs, en lévitant, comme il aimait à le faire lorsqu'il écoutait quelqu'un -ça lui rappelait son enfance, à écouter les esprits de l'Immatériel, ses professeurs-, et en recrachant sa fumée en ronds, triangles, et formes animales, tantôt par la bouche, le nez, ou encore les oreilles.
Il avait approuvé de la tête tous ses mots, car Axe était de loin la seule Dùralassienne -depuis la disparition de Shakti, en tout cas- qu'il considérait comme son égale. Les autres parlaient, mais très honnêtement, mis à part terrasser des monstres pour dire qu'ils les terrassaient, ils étaient d'une banalité affligeante. N'étaient-ils pas au courant que la vie elle-même était une délicieuse prédation ? Que chaque moment était un assassinat en cours de préparation et que les réussites ne se faisaient que grâce à une planification et à une méthode implacable de cohérence ? Axe savait, il en était certain, son discours et ses actions retranscrivaient sa détermination. C'était la raison qui l'avait amené, à l'origine, à considérer les Hommes comme des proies et des objets de ses propres ambitions ; ils s'entêtaient à être frivoles et dénués de vision, perpétuant des schémas héroïques ou d'antagonistes classiques, sempiternellement figés dans une immonde argile qu'il avait humée des centaines de fois. Des rustres en quête de gratification immédiate, des garçonnets en quête de l'épée qui compenserait leur misérable intellect.
Les plaisirs de la vie, ce qui la rend excitante et amusante, résident ailleurs ; son propre personnage, ce bouffon constamment moqueur, n'était qu'une déformation des comportements qu'il constatait. S'ils voulaient être débiles et distraits, alors Styx serait le plus débile et distrait d'entre eux. En apparence. Il n'y avait qu'avec les individus tels qu'Axe qu'il démontrait sa vraie nature, et celle-ci n'avait rien d'exceptionnel, même pour un Dévoreur millénaire, il n'était qu'un petit blagueur malin comme un renard. Avec un goût pour le drame et le sang, bien sur.

Il acquiesça distraitement à la demande d'un pied-à-terre au sein de Château-Rouge, la ville, en expansion continuelle (loin d'avoir atteint ne serait-ce que 50% de la taille présentée dans les plans architecturaux originels) ne manquait pas de place. Dans le centre, tout du moins, car il était réservé aux artistes et magiciens dont il jugeait l'utilité cruciale, les faux-bourgs quant à eux étaient savamment délaissés car en cas d'attaque extérieure ils seraient dynamités à l'énergie bleue afin de souffler les assaillants en même temps que la main d’œuvre dispensable. De toute façon, celle-ci était constituée à plein effectif d'humains volontaires, paysans, donneurs de sang, maçons, éleveurs de bétails, et les humains finissent inlassablement par vieillir. Il ne comptait pas s'occuper de papy et mamie, autant qu'ils servent la nation en mourant.
Mais ça, c'est un secret.

Toutefois, lorsqu'elle l'interrogea frontalement sur ses conditions de résurrection et sur sa nature immortelle, ses pensées furent chassées au profit de son éternel instinct de préservation. D'abord, un éclair fugace traversa ses rétines, faisant de ses pupilles dissimulées dans l'ombre de la fumée deux fentes assassines. Aucun Dévoreur ne donne consciemment les secrets de son existence, aucun magicien ne révèle ses tours de magie.
Aucun menteur n'avoue ses manigances.
Il se reprend, en voyant Axe revenir, car elle est son alliée et que de la même manière qu'il évite de penser à comment absorber la puissance de Saigo pourrait lui être bénéfique, il va désormais s'empêcher de penser que la curiosité d'Axe pourrait lui être fatale. D'un côté comme de l'autre.

Grâce à Sobek Elpoemer et sa vie d'homme, il a appris que la confiance était nécessaire à l'établissement de relations amicales, et donc qu'il faut parfois fermer les yeux sur un peu de raison pour avoir des amis.
Pas vraiment certain que les humains normaux pensent ainsi, il juge cependant sa vision de l'amitié suffisante.

C'est d'une voix rieuse qu'il commence :


- Pas au punch, mais peut-être aux amphétamines, je crois que Baptiste en avait mis dedans. J'ignore pourquoi tu désires savoir cela, mais si c'est la vérité que tu cherches, je ne suis pas en mesure de te la donner. Je vais essayer néanmoins ; je suis né, terme bien différent de la manière abjecte que vous avez de sortir de votre mère, il y a très longtemps. Je n'étais pas capable de réfléchir, ni de parler, autrefois, car vous n'existiez pas ; je me souviens que je rampais, à la manière des serpents, et que j'observais de loin vos petites manières avec amusement. Je suis un Dévoreur, le premier à avoir ingurgité un Homme, car les miens vous méprisent.

Ses yeux étaient absents, son esprit ailleurs. Il tentait de se remémorer avec précision les débuts de son existence. Impossible, bien sur, car les souvenirs sont un poison auquel il évite de s'adonner, déformés et illusoires, un trou sans fin vers le passé, mais il est capable de relater les grandes lignes.

- Je n'ai pas de nom, non plus, j'ai emprunté celui de la rivière de laquelle je suis né. Loin d'ici, très loin. Et je ne saurais dire également pendant combien de temps je vous ai observé avant de me décider à vous manger. Mais, au bout d'un moment, j'ai voulu vous ressembler, marcher parmi vous, rire comme vous, et surtout m'habiller comme vous. C'était parfait, un déguisement d'agneau pour un loup... et donc, pour un Dévoreur, l'assurance de ne jamais dépendre des âmes qui s'égarent dans l'immatériel. Mais la raison pour laquelle je te dis ne pas pouvoir te répondre n'est pas que je ne veux pas te le dire, mais je ne sais pas si je suis vraiment immortel. Les Dévoreurs incarnent tous un reflet des Hommes, des Esprits, ou de n'importe quoi, et existent tant que ce qu'ils représentent existe dans le fleuve des âmes. Au-delà du voile. T'imagine pas un truc de ouf, c'est juste... brumeux. Personnellement, je suis un avatar de la Malchance. Si on admet que je suis immortel, chose que j'aime à dire seulement pour terroriser mes ennemis, on admet que le hasard existe. Que certaines fois tout tourne mal, et que de ces occasions vraiment rigolotes de coïncidences désastreuses je suis rendu plus fort.

Il cligna de l'oeil à Axe, puis repris rapidement après une bouffée. Styx réfléchissait à sa propre condition, quelque chose de tout à fait inédit pour lui ; oui, on pouvait le tuer, indéfiniment, mais cela ne dépendait ironiquement pas de lui, mais de l'Immatériel. Si les Hommes cessaient de se rompre le cou en tombant dans les escaliers, de s'électrocuter en manipulant un G.O.L.E.M. ou de rentrer plus tôt du travail pour trouver leur femme au lit avec un amant, il disparaîtrait comme un courant d'air. D'abord, il maigrirait beaucoup, puis il serait trop faible pour chasser, ensuite, il pâlirait, asphyxierait, et pouf. Plus de Styx. Plus de Malice immémoriale ; c'était également pour cela qu'il provoquait sciemment le chaos chez les mortels ; afin de s'assurer que la malchance règnerait encore longtemps en Dùralas. Afin qu'au lieu de maigrir, il grossisse et devienne un grand et fort garçon ! Hihihi !

- On m'a tué de nombreuses fois, mais tu l'auras compris, je ne disparaîtrais pas tant que l'au-delà sera plein d'esprits morts de manière incongrue. Pour revenir à la vie j'ai besoin d'un corps, de préférence un corps vampire ou vampirisé, car ils sont déjà morts, d'une certaine façon, et cela empêche que la greffe de Styx sur mon nouveau corps ne soit rejetée. J'ai aussi besoin que l'esprit auquel je lie le mien soit plus faible. Elpoemer était ravagé par la drogue et sa folie latente ne tarderait pas à devenir handicapante. Donc, par un soir, j'aime bien les soirs de pleine Lune, c'est très beau et je m'y sens bien, je l'ai appelé à venir se perdre au centre de Spelunca. C'était là où mon emprise sur le monde réel était plus forte, car c'est là où tu m'as privé de Lachlan, et il a conclu un pacte avec moi. Il désirait vivre pour toujours afin d'emmagasiner les savoirs... et j'imagine qu'il a eu ce qu'il voulait. Sobek vivra à jamais avec moi, comme Lachlan avant lui, et tant d'autres que je traîne dans mon sillage, ils vivent à jamais en moi. Je crois être le seul Dévoreur à avoir opté pour une forme humaine, ça a ses avantages, on a jamais faim longtemps car vous vous reproduisez comme des lapins, mais à côté de ça des mioches peuvent vous embrocher au détour d'un thé de quatre heures. Donc bon, kiffe kiffe, mais personnellement je trouve ça chiant de vivre dans un monde intangible plein d'âmes en peine, sérieusement, ils pleurnichent toute la journée ! "JE DONNERAIS MON ÂME POUR RETROUVER MON NOURRISSON MORT EN COUCHES BOUHOUHOU !" "VENGEZ-MOI DE CEUX QUI DISAIENT QUE JE SUIS UN GROS TAS DE MERDE OUIOUIOUINNNNN" ça en boucle toute la journée. Avec des flashbacks.

Il sourit à pleine dents, dévoilant des canines aussi affutées que des poignards.

- Bon par contre je suis très faible quand je reviens, et il faut que je recommence à manger pour reprendre des forces, sinon je dominerais le monde aujourd'hui. Voilà voilà, d'autres questions ? Veux-tu des cours particuliers sur l'Immatériel et ses petites créatures au-delà de la perception et compréhension humaine ? Il y a d'excellents ouvrages à la bibliothèque de Stellarae, à ce sujet. Hohohoho.

Styx ne dit en revanche pas à Axe qu'entre eux les Dévoreurs pouvaient se dévorer, chose très drôle d'ailleurs, et qu'il avait chassé la quasi totalité de son espèce au fur et à mesure des siècles. Mais rien de très surprenant, les lions faisaient de même avec les autres sur leur territoire, et même les chiens se battaient à mort pour grappiller un arbre sur lequel pisser.




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyLun 30 Aoû 2021 - 13:22
Séparation du contenu
Axe écouta la tirade de son ami avec les yeux écarquillés d’un enfant à qui on apprend de nouveaux mots.

Si elle n'avait pas cherché à s'instruire sur la magie de l'intangible pour (elle plaidait coupable) être capable de se débarrasser d'Equinoxe en cas de force majeure, elle n'aurait peut-être pas cru le récit de Styx. Mais avant de laisser la faction aux mains du naga, elle avait fait ses devoirs ; en épluchant non pas la section "magie" de la bibliothèque de Stellaraë et ses recherches tout-public, mais les rayonnages de son propre bureau à Lédéhi, les Ombres qui l'avaient précédées y ayant laissé leur lot d'ouvrages maudits sur le sujet.

Elle avait n’avait accordé qu’une nuit de lecture aux livres poussiéreux, laissant à Charybde le soin de la protéger des sorts de combustion instantanée et des malédictions dégénératives cachés entre leurs pages. Comme elle était une grande néophyte en magie, la majeure partie des mécanismes expliqués dans les gros volumes lui avaient échappé, cependant elle s'était fait une idée sommaire de la manière dont son allié-copain-rival utilisait l'éther et s'était familiarisée avec le jargon bizarre de la discipline. "Dévoreur" était un terme qui lui rappelait quelque chose.

Si elle se souvenait bien, ces entités étaient extrêmement difficiles à étudier. Parce qu’elle n’étaient pas nombreuses et se confiaient peu, parce que les rares disciples qu’elles avaient pris dans l’histoire avaient perdu la raison ou la vie avant de penser à coucher leur savoir sur le papier. En témoignait le triste destin de l’ancien Sobek. Des requins dans l’océan qui se trouvait, selon les arcanistes, après la limite de l’existence terrestre. Des loups solitaires dans la forêt des âmes. On ignorait tout de leurs techniques de chasse, mais on savait une chose, c’est qu’ils étaient prêts à n'importe quoi pour calmer leur appétit.

Pour Axe, personne ne connaissait vraiment la faim en dehors d’un loup-garou qu’appelle la pleine lune, mais peut-être que ces dévoreurs savaient, eux.

Styx était donc l'un d'entre eux. Ça expliquait sa drôle de sortie sur les dinosaures tout à l'heure, et bien d'autres choses.

La louve en elle se pourlécha de ce secret bien juteux.

Le fait était qu'elle aimait aller au bout des mystères. Conquérir l'information, souvent, l'émouvait bien plus que de soumettre un territoire, car c'était un jeu bien plus dangereux. Mais au-delà de ce sentiment, elle était simplement contente de mieux comprendre Styx, dont le comportement avait parfois de quoi étonner.

- Merci pour cette...confidence. Je ne sais pas le millième de ce qu’il y a à savoir sur l’Immatériel, mais j’avais déjà lu un peu sur cette histoire. Essentiellement des récits de mortels et de leurs aventures dans l’au-delà. Je ne suis jamais encore tombée sur le témoignage d’une créature originaire de…La jeune femme plissa les yeux, cherchant manifestement ses mots. De là-bas. Si tu me dis que tu es le premier à avoir décidé de vivre parmi nous, c’est normal, j’imagine.

En faisant quelques pas, elle prit un instant pour digérer l’information. Il y aurait de quoi réfléchir un peu, mais elle ne voyait rien dans ces révélations qui valût la peine de déranger ses plans pour le moment. Le vampire, pour ce qui était de son enveloppe actuelle en tout cas, était toujours de son côté. Elle fit un quart de tour sur ses talons pour se retourner vers Styx.

- Si tu as des enseignements à partager, je les entendrai avec plaisir. Mais je suggère de nous y mettre quand chaque minute qui s’écoule ne me rapprochera plus d’une mort douloureuse. Techniquement, c’était le cas pour un mortel même sans empoisonnement magique, mais son ami comprendrait ce qu’elle voulait dire. Y a-t-il autre chose dont tu voudrais parler avant d’aller chasser ?

Même si l’intérêt qu’avait pris la discussion surpassait de très loin celui d’une chasse au poulet préhistorique, Axe ne perdait pas de vue son objectif. Et puis, il fallait le dire, elle avait tout de même hâte de commencer la traque. Ça faisait horriblement longtemps qu’elle n’avait pas versé le sang d’une créature inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMer 1 Sep 2021 - 19:11
Séparation du contenu
Avant de se terrer dans la contemplation de celle à qui il venait de révéler plus d'informations à son sujet, préférant d'habitude inventer x ou y histoire quant à son origine, en réfléchissant silencieusement à s'il avait pris la bonne décision -quelle plaie que de devoir compter sur un Sobek si enclin aux sentiments, Lachlan au moins était un sociopathe parfait-, il rigola brièvement à ce qu'il perçut comme une blague.
C'est vrai que les humains mourraient tous, tout le temps, à chaque souffle, à chaque pas, même leur monde se désagrégeait silencieusement, inlassablement... Axe se vautrait cependant plus vite dans l'abîme du néant, et il fallait agir. Pas qu'il ne la sente vraiment mal en point après ses multiples démonstrations d'agilité, mais autant ne pas perdre plus de temps, ses sujets avaient tendance à profiter de son absence. Lorsqu'il laissait son chat sur le trône ses réserves de vin avaient tendance à s'évaporer, tout comme certains gâteaux, pas qu'il mange réellement (manger c'est pour les gros), mais c'était SES gâteaux.


- Ohohoh... trop marrant ! Non, si j'entends encore quelques décibels de ma propre voix j'en aurais des migraines, tu en sais assez, mais j'aimerais en apprendre plus sur ta relation à Sitlantà, histoire qu'on cause le temps de trouver les ingrédients nécessaires à ta cure. Je suis également curieux quant à ton arme, elle m'a l'air tout à fait exceptionnelle !

Styx connaissait les ingrédients du remède à la condition d'Axe, Sobek en détenait le savoir, lui qui aimait jadis à fabriquer et répandre la drogue au sein de Stellarae. Une idée qu'il gardait dans un coin de sa tête pour plus tard, car elle ne manquait ni d'ambition ni d'efficacité à ses yeux, même si pour l'heure l'activité des humains était suffisamment naze pour les laisser tranquilles. En revanche, ce qui était tout à fait remarquable dans le procédé alchimique à l'élaboration de la toxine d'infection ou de son remède était la base d'ingrédients nécessaires.
Qui étaient les mêmes, à un seul près, et pas le plus dur à se procurer. Ce qui voulait dire que s'il aidait Axe à trouver de quoi la remettre, il trouverait également de quoi sévèrement atteindre à la vie d'autrui. Des ingrédients, qui, rappelons-le, n'existent en grande partie qu'au cœur de son massif, contre des monstres redoutables.

Cela lui ouvrait donc différentes possibilités ; celle de l'utiliser sur un ennemi de son choix, et, s'il ne pouvait intervenir directement en ce territoire que ses forces ne sauraient conquérir pour l'instant, il lui était possible de commanditer l'assassinat de celui ou celle qu'il empoisonnerait. Dès lors, il lui suffirait de faire échouer toute tentative d'amasser les ingrédients ici, grâce à des contrats bien placés, pour éliminer définitivement la personne de son choix.
Ou alors, il pourrait bluffer face à n'importe quel adversaire un peu trop hargneux car si Axe elle-même s'en trouvait gênée, il devait s'agir d'une arme de dissuasion suffisamment puissante pour tenir en respect n'importe qui.

Haaaa... ça allait être une bonne journée.




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMar 7 Sep 2021 - 17:42
Séparation du contenu
Réfléchir à la tragique ironie de la condition mortelle eut l'air de bien faire rigoler Styx. N'ayant rien contre le fait de se mettre en route, il décida d'arrêter là leur discussion sur l'immatériel et proposa plutôt à Axe de lui parler de Sitlantà, pourquoi pas, ainsi que de Charybde qui avait piqué sa curiosité. La louve eut un sourire malin. Évidemment, après sa petite frime sur la falaise...

Eh bien soit ! Axe retira Charybde de la plaque de mousse où elle l'avait plantée et sonda des yeux la jungle de lianes autour d'eux, tendant en réalité l'oreille pour se faire une idée de se qui se trouvait au-devant. La majorité des échos intéressants qui lui parvenaient étaient lointains et diffus, il faudrait s'enfoncer dans la forêt pour en savoir plus. Elle arrêta son choix sur une direction et se mit en marche.

- Sitlantà...C'est une drôle de question. Je l'ai découverte en même temps que tout le monde à l'occasion du festival d'Ynatlatt. J'y vais de temps en temps parce que la ville me plaît et que j'y ai de bons amis, elle recèle tout un tas d'endroits et de personnages fascinants.

Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu de nouvelles de son ami le collectionneur, tiens. Le vieux truand allait être ravi de savoir qu'elle reprenait de l'activité à la Congrégation.

- Quand j'étais régente, je m'y montrais aussi pour faire mon travail, c'est la seule cité sur laquelle la Congrégation exerce un plein pouvoir après tout. J'ai du respect pour la civilisation des abyssaux, ils se fichent bien de nos turpitudes terrestres et la présence d'une faction sur leur territoire ne leur fait ni chaud ni froid. Mais ceux qui sont arrivés après le réveil de Nadshuydr y trouvent leur compte. Beaucoup de parias qui n'ont plus leur place sur le continent, des ambitieux venus chercher dans les abysses le Graal qui les rendra riche, tous bien contents de ne pas avoir à se soucier de la barrière de la loi...dans une certaine mesure. Les gens réfléchissent et se comprennent. Bref, on y fait des rencontres intéressantes, les banquets sont excellents et la musique ferait passer les bals du continent pour des fêtes de village. Ne dis pas à Yuli que j'ai dit ça.

En marchant, la louve tranchait la végétation du fer de sa lance dans de larges mouvements. Les arbres gigantesques de la jungle lui rappelaient vaguement les colonnades que l'on trouvait à Sitlantà, et, en parlant, elle revoyait les halls de ses palais et les arcades de ses jardins aquatiques baignés dans la pénombre. Il fallait un peu de bonne volonté pour apprendre à naviguer entre les espaces aménagés pour les non-abyssaux durant la compétition d'Ynatlatt et les rues englouties par l'eau auxquelles, quand on n'avait pas de branchies, on ne pouvait accéder que par des sas magiques et muni d'un respirateur, mais pour les initiés, le jeu en valait la chandelle. Ce dédale en trois dimensions avait aspiré Axe vers les quartiers les plus profonds et leur obscurité perpétuelle dès les premiers jours du festival. Ce que lui avaient raconté ceux qui y habitaient, des partisans de l'ombre comme elle, la louve s'en souviendrait longtemps.

- Politiquement, la ville aurait pu être un symbole plus fort. Mais j'ai manqué de temps pour m'en occuper et Equinoxe n'a pas suivi. Axe se tourna rapidement pour questionner son ami. Tu y es déjà allé, toi ?

Il était dommage que les autres membres de sa faction n'aient pas partagé son intérêt pour Sitlantà. Quand les skarniens avaient attaqué la ville, les pirates avaient été les seuls à se présenter en renfort et la Congrégation avait perdu beaucoup de crédit auprès des Sitlantéens. Comme elle avait déjà quitté son poste à ce moment-là, elle avait considéré que ces histoires ne la regardaient plus. La louve eut un soupir. Elle n'était pas du genre à entretenir des remords, mais elle n'avait pas agi très intelligemment. Peut-être qu'elle parviendrait à redresser la situation en s'y prenant suffisamment vite.
Elle en doutait.
Axe allait pour fendre une feuille qui se tendait en travers de sa route en imaginant qu'il s'agissait de la tête du Kalevala, ce qui n'était pas très difficile parce qu'ils étaient verts tous les deux, quand elle suspendit son geste. Il y avait une marque intéressante sur un arbre.  

L'écorce avait été arrachée par un coup violent, mais porté par un membre dépourvu de griffes. Quelques autres troncs aux alentours avaient subi le même traitement. Une grosse bête s'était énervée ici, peut-être pour marquer son territoire ou effrayer un prédateur. L'événement était récent car la sève des gros conifères n'était pas encore sèche, mais avait déjà une heure ou deux à en juger par la taille des coulées, ce qui expliquait qu'elle n'ait rien entendu.

En sifflotant un air de tangō qu'elle avait entendu lors d'une de ces fameuses soirées sitlantéennes, la louve suivit la piste des yeux. Un peu plus loin, des végétaux froissés dessinaient un chemin dans la jungle. Elle choisit de continuer par là.

Bien sûr, elle n'était pas descendue dans la grotte sans réfléchir à un mode opératoire. À l'exception d'un seul, l'ankylosaure, tous les dinosaures qu'elle avait à tuer étaient des carnivores, et tous partageaient le même territoire. Ce qui voulait dire que le premier faisait sans doute partie des proies des seconds. Si Styx et elle en trouvaient un, ils n'auraient plus qu'à le blesser pour rameuter tous les rapaces du coin. Ça leur ferait gagner un peu de temps.
L'ankylosaure n'était pas le seul gros herbivore des environs, évidemment, mais ils tenaient peut-être une piste...
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptySam 23 Oct 2021 - 14:24
Séparation du contenu
Le vampire marchait allègrement derrière Axe, tantôt sautillant tantôt en dodelinant de la tête et en sifflotant, toujours la pipe au bec. Tandis qu'il écoutait attentivement le discours de la jeune assassine quant à la nature de la ville Abyssale -envers laquelle il n'avait jamais manifesté d'intérêt particulier, désintérêt sûrement motivé par son hydrophobie- Styx se mit à réfléchir un peu plus doucement.
Lentement, il entrait dans cet état tout particulier, où ses yeux se perdaient dans le vague et où ses méninges acquéraient la motricité dont il privait son corps. En une fraction de secondes, plusieurs pensées, semblables à une pluie fine, gagnèrent en matière, s'épaissirent, jusqu'à ce qu'elles forment des flaques.
Bientôt un raz-de-marée interne s'organisait dans l'ombre de ses paupières, et lorsqu'il revint à lui, ayant absorbé les dires d'Axe avec la méticulosité -discutable- qu'était la sienne, Sobek Elpoemer Grey tranchait son avis sur Sitlantà et se payait le luxe de quelques cogitations a propos du rôle qu'elle pourrait jouer dans l'échiquier Dùralassien.

La politique Styxienne ce n'était pas de savoir où lui se situait, mais où les autres allaient, et comment cela pouvait tourner en sa faveur. Il exécrait la rigidité mentale et les idées fixes, ça ne fonctionnait jamais d'imposer capricieusement sa volonté.
Hmmmmf, mais on s'égare là.

Le dernier commentaire d'Axe souleva chez le sautillant Régent un sourire sibyllin.


- Il n'a pas l'air d'avoir suivi grand chose, celui-là, et sans même le connaître chaque rapport de ses actions n'est qu'une déception de plus. Voilà que je réfléchis à voix haute, oups. J'aimerais me rendre à Sitlantà un de ces jours, si je puis demander rétribution à mon aide d'aujourd'hui. De manière tout à fait désintéressée, je t'aiderais quoi que soit ta réponse, mais tu ferais une guide tout à fait appropriée, Axe.

Puis, voyant qu'elle s'arrêtait pour examiner une trace fraîche de quelque bestiole locale, il leva un sourcil, porta une main fermée à son menton, et se pencha à son tour dessus. Styx était après tout un Dévoreur, un prédateur né, et l'art de la chasse lui était innée.

- Pas de griffes apparentes au sol, quadrupède, environnement herbu et feuillu, ce sont des marques de panique, pas un marquage territorial. Un Ankylosaure, ou plusieurs étant donnée la situation de ces pauvres arbres et les multiples empreintes, est en train de vivre un moment capital de son existence ; il avait le choix entre se battre ou fuir, pas de cadavre, c'est donc la deuxième solution qu'il a préféré. Nous devrions probablement trouver un spécimen utile à la confection de ton remède un peu plus loin, es-tu prête ?  

Il s'était baissé pour caresser le bois mutilé, avait marché autour des pas, et examiné diverses fourrées, sans pour autant y trouver d'indice quant au prédateur qui poursuivait le pauvre herbivore, peut-être s'agissait-il d'un dinosaure volant ? D'un serpent géant ? En tout cas ses sens de vampires l'alertaient de sang frais un peu plus loin, à deux heures, et il s'engagea sur le chemin qui y menait.

Le seul moyen de remédier au doute étant l'action, il déclencha les récepteurs électromagiques de son arbalète qui, jusque là dissimulée dans ses manches, s'imbriqua d'elle-même jusqu'à arborer sa forme finale entre ses deux mains ; une par une, aimantées, les pièces formèrent son exceptionnel instrument de chasse. Création hybride entre une arbalète légère et un fusil technophile des forges Naines. Une merveille toute d'acier noir et finissions dorées.
En combat, elle pouvait se diviser en deux arbalètes de poing, fusil de précision, et distribuer au choix des munitions spéciales, carreaux, ou de l'énergie bleue, selon son envie. Oh il y avait aussi un encensoir au mélange qui répandait constamment autour de lui une aura qui l'immunisait à un type de magie de son choix, lui permettant même de la copier s'il le désirait. Il ne manquait plus que son arme fasse le café, j'imagine.
De sa poche, il glissa plusieurs munitions à grenaille dans le barillet, et fit sauter le cran de sécurité de son arme. Prêt à tirer.

Le safari était ouvert !




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptySam 25 Déc 2021 - 23:28
Séparation du contenu
Lorsqu'il arriva au niveau de la scène, Styx, en examinant quelques indices, établit son propre diagnostic :

- Pas de griffes apparentes au sol, quadrupède, environnement herbu et feuillu, ce sont des marques de panique, pas un marquage territorial. Un Ankylosaure, ou plusieurs étant donnée la situation de ces pauvres arbres et les multiples empreintes, est en train de vivre un moment capital de son existence ; il avait le choix entre se battre ou fuir, pas de cadavre, c'est donc la deuxième solution qu'il a préféré. Nous devrions probablement trouver un spécimen utile à la confection de ton remède un peu plus loin, es-tu prête ?

La louve eut un sourire et, malgré son admiration pour les talents dont le vampire venait de faire preuve, répondit avec l'arrogance de la jeunesse :

- Question idiote.

Styx, se préparant à la traque, révéla la présence d'une arbalète dissimulée dans ses manches en pièces détachées, qui s'assembla par magie dans un cliquetis charmant, mais discret. Axe regarda l'étrange objet avec attention. Pas tout à fait une arbalète, non. Comme les manchettes piégées de la lycanthrope, il s'agissait d'une création technophile personnalisée permettant plusieurs usages. Styx y glissa plusieurs balles assez volumineuses.

À son tour, Axe mit son bras en évidence et pressa une pièce de métal dissimulée sous le velours de son gant. Aussitôt, les bras d'une arbalète se déployèrent de part et d'autre de son gantelet dans un silence parfait, car elle avait pris garde pour sa part à faire insonoriser le mécanisme, et la pointe d'un carreau apparut au niveau de son poignet.

- Je vois que nous avons eu la même idée...un classique, j'imagine.

Une seconde pression de son doigt et le mécanisme se replia sur lui-même aussi vite qu'il était apparu. Ses arbalètes à elle étaient entièrement mécaniques ; cela lui imposait de porter en permanence gants et cape pour dissimuler les armes repliées sur ses avant-bras et le baudrier où se trouvaient ses recharges de carreaux, mais ça avait l'avantage de passer les systèmes de détection magiques. De plus, l'attention de ses adversaires étant généralement dirigée vers Charybde, elle bénéficiait d'un bon effet de surprise lorsqu'elle tirait son premier carreau.

D'ailleurs, cette fois-ci n'avait pas dérogé à la règle. Comme Styx avait l'air plus qu'au point question pistage, elle se rangea sur le côté pour le laisser prendre le relais sur la traque et lui tendit Charybde au passage afin qu'il puisse l'examiner, voire l'utiliser lui-même pour trancher les lianes au-devant si lui chantait. Le démon émit un cri de protestation mental strident, mais elle le rabroua immédiatement ; puisque le vampire leur avait révélé sa véritable nature, il n'y avait plus raisons de s'inquiéter.

- Tu n'as rien écouté, malheureuse ? Il y a toutes les raisons de s'inquiéter !

La louve, inflexible, maintint son geste.

- Je ne suis pas sensée laisser quelqu'un d'autre que moi la toucher, dit-elle à Styx, mais je pense que tu ne risques rien. Un démon est enfermé à l'intérieur. Je suis théoriquement la seule à pouvoir lui parler, mais tu peux peux toujours essayer, il se nomme Charybde.

Il avait deux raison pour lesquelles Axe ne devait jamais laisser Charybde enter en contact avec une autre personne qu'elle-même. D'une part, les pouvoirs du démon, bien que contenus dans l'acier, étaient puissants, et une âme faible aurait eu tôt fait de se faire envoûter, puis dévorer - ce qui aurait pu avoir des effets imprévisibles ; d'autre part, l'esprit de la louve était directement lié à l'arme par un sceau, c'était ce qui lui permettait d'imposer sa volonté au démon, et elle craignait qu'un magicien assez puissant pour résister aux émanations nocives de Charybde ne puisse se servir de ce biais pour lui nuire. Les chances étaient faibles, mais le risque sérieux.

- Un cadeau d'un démonologue à qui j'ai sauvé la vie un jour...une longue histoire. Je me sers essentiellement de ses pouvoir afin d'atteindre également l'essence de mes adversaires lorsque je les blesse, mais ce sont aussi eux qui me permettent de donner la forme de mon choix à l'arme.

Ce développement était récent. Axe en avait eu l'idée durant les quelques mois qu'elle avait passés au vert, ayant eu beaucoup de temps seule pour réfléchir. Le principe était plutôt simple malgré son aspect spectaculaire : n'étant pas invocatrice, la louve n'était pas entraînée à la visualisation mentale du poids et de la forme des objets du quotidien, mais il y avait en revanche une catégorie d'objets qu'en qualité de maîtresse d'armes elle connaissait sur le bout des doigts. Au fil de longues heures de méditation, elle était parvenue transmettre ce savoir à Charybde, utilisant leur connexion mentale pour renseigner précisément le démon sur les sensations qu'elle avait éprouvées en tenant une lance, une épée, un bouclier. Le démon, quant à lui, s'était entraîné à modifier la forme de sa prison avec la permission de sa propriétaire. Au début, ses pouvoirs, malgré leur puissance, n'avait réussi qu'à tordre légèrement l'acier, mais après de longues semaines d'efforts, le démon avait gagné en aisance et s'était rendu capable de modifier à sa guise la structure de l'arme qui le contenait. Ayant mémorisé grâce à Axe la forme d'une dizaine d'armes différentes, il était à présent capable de passer de l'une à l'autre en un instant.
Ces métamorphoses connaissaient toutefois quelques limitations : la masse de l'arme ne pouvait pas changer, ni se diviser, impossible donc de créer une dague, deux épées jumelles, les maillons d’une chaîne ou encore un arc et des flèches. Cela aurait rompu les termes du pacte qui liait le démon à l'arme. Mais ça, personne n'avait besoin de le savoir...

En tout cas, pour la guerrière qu'elle était, ce nouveau pouvoir présentait l'avantage immense de lui permettre de passer d'une arme à l'autre sans avoir besoin de toutes les trimballer.

- Bien sûr c'est un secret, alors je te serais reconnaissante de n'en parler à parler à personne. Elle adressa un clin d'oeil à son compagnon. Pas besoin de te donner la mort dans un acte altruiste, en revanche, si on venait à essayer de t'arracher ces informations par la torture ; je ne t'ai pas confié le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 358
Expérience : 3304
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 158
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102279/2279Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMer 9 Fév 2022 - 11:25
Séparation du contenu
Lorsque les doigts fins et longilignes du Roi vampire se posèrent sur le manche de Charybde, et tandis que la prodige assassine lui comptait l'histoire de l'acquisition et les diverses utilisations qu'elle faisait de son arme, Sobek se contempla dans le reflet de la lame, dévisageant ses propres yeux -dont la couleur avait commencé à virer du rouge sang au doré depuis l'absorption du Sang d'Adam- et sourit en constatant sa perfection.
Sa mâchoire carrée laissait paraître un sourire creusé de deux fossettes, tandis qu'une fine barbe couvrait un visage de porcelaine aux accents androgynes. Un -ensemble- simulacre rendu définitif par les propriétés bénéfiques des techniques du raffinement sanguin dont son espèce avait le secret ; la plus grande prouesse technolomagique jamais réalisée, l'alliance entre la transmutation, la chirurgie arcanique et les supercheries des illusions. Un monstre évolutif dans un corps sans défauts.

Puis, alors que Styx se perdait en narcissismes, un vif éclair transperça son essence. En une fraction de secondes, il se trouva projeté dans un état alternatif, végétatif. Ses yeux se réduisirent à deux petits pois et son esprit pris forme dans l'ombre de l'Autre-Monde.
Une forme qu'il n'avait pas revêtu depuis un bon moment ; un serpent dont les écailles étaient toutes yeux et bouches désaxées, hurlantes, rieuses, face à un démon en cage. Charybde tentait de le posséder, évidemment, et cela arracha un effroyable rictus à chaque paire de lèvres du Styx dont les anneaux vinrent enserrer la geôle arcanique, et dont les yeux se plantaient tous sur l'audacieuse entité. Finalement, la gueule glabre et dépourvue de faciès du serpent Dévoreur lécha les contours de la prison de Charybde de sa langue fourchue.


- Prétentieuse créature... me posséder... moi ? Hahahaha. les bouches rient toutes, et les yeux roulent de concert. Toi et ta maîtresse partagez plus que vos destins semblerait-il... mais tu n'es pas aussi malin qu'elle...

Tout aussi rapidement qu'il avait perdu connaissance, Sobek Elpoemer Grey revenait à lui, et esquissait un sourire terrifiant, toujours reflété par la lame qu'il enserrait d'une poigne à présent de fer. Il laissa un rire, oublié lui aussi depuis fort longtemps, retentir, un fracas aigüe, une déferlante folle de gloussements hystériques, un chaos de mépris. Lentement, l'aura d'Adam qu'il digérait toujours -un Dévoreur qui fusionne à un Dieu ça prend du temps- se manifestait sur commande.
Ses yeux prirent une teinte dorée, tandis qu'il irradiait de chaque pore de sa peau une vive brillance astrale, à la couleur inconnue aux iris humaines mais dont l'interprétation cérébrale la plus probable serait celle du blanc. Il toisait désormais Charybde d'un air mauvais.


- Moi non plus n'ais pas été idiot au point de livrer l'entière vérité sur mon actuelle nature, Axe. Charybde, sombre idiot, j'ai ingéré un Dieu oublié. J'ai usurpé l'identité et l'essence même du premier vampire, et tu pensais pouvoir ne serait-ce que me faire frémir ? Je pourrais t'engloutir, disperser tes atomes aux vents et les réassembler en moi comme bon me semble, je pourrais te délivrer, simplement pour te gifler et remettre en cage, alors la prochaine fois, prends exemple sur ta maîtresse car elle a plus à t'apprendre que le cas inverse, démon inférieur aux utiles capacités. Réfléchis bien avant d'agir.

Plus rien. Styx était redevenu l'être mince et aux airs d'éphèbe impassible dont il avait désormais la coutume, Sobek Elpoemer Grey, qui pâlissait aux côtés d'un simple chevalier par sa carrure chétive et ses manières exagérément féminines, regardait Axe en souriant calmement et lui présentait son arme en la dévisageant.
Son aura divine avait disparu.


- C'est une bien belle arme que tu as là, mon amie, ses compétences seront -et ont déjà probablement été- mortifères sous ton habile usage. Un triste Sire est renfermé là dedans, ceci dit, j'exècre le désespoir qui guide la race des démons... Tâche de l'éduquer. Reprenons la route de l'aventure à présent, en avant toute !

Il frappait dans ses mains et se mettait à léviter, tête en bas, en continuant à pousser des encouragements enfantins du type : "Où allons-nous ? *clap clap clap* Chasser du dino !"




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 905
Expérience : 3987
Féminin Âge RP : 18

Politique : 197
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 644535102434/2434Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] 242396barresante02  (2434/2434)
Vitesse: 694
Dégâts: 3284

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] EmptyMar 29 Mar 2022 - 21:57
Séparation du contenu
Axe ne sut jamais ce qui fut dit entre Styx et Charybde, car le démon ne lui répéta pas la discussion, mais elle n'entendit plus un mot de la part de son arme pendant un long moment. Alors que la marche se poursuivait au rythme des exclamations du vampire, elle sentit néanmoins la frustration et la vexation du démon se répandre au fond de son esprit comme une mauvaise odeur. Elle décida de ne pas y prêter attention.

Bientôt, ses narines captèrent un fumet bien réel - et bien plus appétissant. Son sang ne fit qu'un tour dans ses veines. Les yeux et les narines écarquillés, elle huma l'air vicié de la jungle et eut une expression joyeuse.

- Notre animal n'est pas loin. Il vient d'être blessé...Elle prit une nouvelle inspiration. Profondément !

Soumis à un instinct impérieux, son pas s'accéléra. Les discussions pesantes du début du trajet quittèrent complètement son esprit qui se concentra essentiellement sur deux tâches : remonter la faible brise qui lui portait l'odeur du sang de sa proie, et éviter les obstacles qui gênaient sa route. Même si elle tâchait de se maîtriser, consciente qu'elle se trouvait en territoire dangereux, sa transe se manifestait sur son visage et dans ses gestes.

Peu après, des rugissements, semblables à rien de ce qu'Axe n'avait entendu jusqu'ici, retentirent au-devant du duo. Plus besoin à ce stade pour les coéquipiers de communiquer pour savoir vers où avancer. La maîtresse d'armes, qui ne sentait presque plus que le sang de l'ankylosaure, ralentit et adopta une posture discrète.

Le paysage était sensiblement le même ici. Le passage de plusieurs grands animaux avait dérangé la végétation, laissant présager de la forme des adversaires auxquels Axe allait avoir affaire : les pattes larges de l'ankylosaure étaient accompagnées d'autres empreintes pleines de griffes signalant la présence d'au moins deux types de prédateurs, l'un plus petit et nettement moins lourd que l'autre. La forme effilée et la profondeur des sillons qu'avait creusé la course des dinosaures sur le sol meuble arracha un soupir fasciné à la louve. Il devait s'agir d'un de ces genres de wyvernes bipèdes qu'elle avait vus dans les livres de Stellaraë, avec leur pattes antérieures atrophiées mais armées de redoutables serres. L'animal faisait partie de ses proies.

Ces informations lui permirent de mieux lire la cacophonie de cris vers laquelle ils se dirigeaient. Les vagissements profonds devaient être ceux de l'ankylosaure, les grondements sourds rappelant vaguement un crocodile correspondaient aux gros prédateurs, et ces crissements qu'elle avait trouvés assez énigmatiques venaient sans doute des petits. Restaient des appels stridents qui semblaient venir de la canopée, chose étrange puisque qu'Axe n'avait pas vu d'oiseaux jusqu'ici.

Enfin, quelque chose bougea devant elle à une trentaine de mètres. La silhouette d'un animal juché sur deux hautes pattes de coureur, fin mais musclé, et pourvu d'une gueule dont elle devinait la puissance depuis sa position lointaine. Comme elle n'était toujours pas habituée à la taille démesurée des arbres, elle ne parvint pas à estimer celle du monstre, mais elle pouvait sentir sous ses pieds les vibrations causées par le déplacement simultané de ses semblables. D'autres têtes apparaissaient par intermittence dans la même direction, dépassant des fougères, surplombées par un volatile qui décrivait des rondes impatientes au-dessus de la scène. La mort d'un gros animal ici n'était pas si différent de ce qu'on voyait à la surface...

Axe activa ses manchettes pour armer deux carreaux et fit signe à Styx de préparer son propre engin. Elle s'adressa à lui d'une voix basse dans laquelle des graves rocailleux, manifestation de son virus, avaient fait leur apparition :

- Prends de la hauteur et vois s'il existe une manière intelligente d'attaquer à deux. Dans le cas contraire, tu es libre de ta méthode.




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Signat11
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
MessageSujet: Re: Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]   Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Vampyrus Rex [PW Sobek] [EN PAUSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des champignons ou un mort ? [PW Sobek] [PAUSE]
» Harder, Better, Faster, Stronger [PW Sobek] [PAUSE]
» Une pause entre deux chasses [PV Axe] [PAUSE]
» Last Chance to Dance [PW Sobek]
» [Contrat CO] Only money [PW Sobek]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: La Caverne mystérieuse :: Dasikon Teràs-