AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Fëanor
Le Monde de Dùralas a précisément 3823 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Jeu 18 Avr 2024 - 6:44
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-17%
Le deal à ne pas rater :
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 128 Go Blanc (+29,99€ ...
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 La Bal des Vampires [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Carmina Von Darken
Habitant(e)

Carmina Von Darken

Messages : 72
Expérience : 458
Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 64453510420/420La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (420/420)
Vitesse: 166
Dégâts: 35

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyLun 26 Fév 2024 - 19:15
Séparation du contenu
Aujourd’hui, en cette belle nuit d’été, Carmina avait mis les petits plats dans les grands au sein du château Von Darken, plus communément appelé par la société vampirique, « la maison des poupées »…un lieu aussi mystérieux qu’emprunt d’une certaine magie malsaine et dont la mélodie lancinante résonnant dans ses cavernes avait tendance à pousser à la folie…une grande salle des cavernes avait été somptueusement décorée de larges voilures noires ou carmins, une belle fontaine de sang avait été installée pour l’occasion, à côté de laquelle avaient été déposées des coupes finement ouvragées pour se servir. De petites poupées aux yeux rouges s’activaient encore à décorer la salle et remplissaient une grande caisse de bois à l’entrée de loups. Des masques cachants juste une petite partie du visage des invités. Des noirs, des rouges, des blancs…
Elle était vêtue d’une magnifique longue robe noire de jais laissant apparaître une poitrine généreuse et avait revêtue son apparence de jeune femme au teint glabre. Elle observait assise sur son trône de pierre ses petites mains s’activer, son dévoué Prince Alcot debout à ses côtés.

Ce soir, tout le gratin vampirique était invité. Il serait accueillis et guidé au sein du dédale d’escaliers par une petite poupée, jusqu’à la grande salle de réception, puis invité à se saisir d’un loup à enfiler. La musique toujours résonnait. L’heure de les accueillir approchait. Dans sa folie des grandeurs, où bien sa folie tout court, allez savoir, Carmina laissait entrer qui le voudrait ce soir. Elle espérait bien sûr secrètement que l’Empereur de Spelunca se présenterait et répondrait favorablement à son invitation. Après tout, faire une grande réception sur son royaume sans le convier aurait été des plus déplacé. Mais elle savait aussi qu’il était un vampire très occupé. Alors elle ne pouvait qu’espérer qu’il arriverait peut être à se libérer. Dans la fontaine coulait le meilleur carmin qu’elle avait pu se procurer. Du première qualité selon ses goûts de vampire antédiluvienne.

Alors que les premiers invités se présentait elle se levait de son trône, en ouvrant les bras, les accueillants avec un sourire avenant avant de leur servir sa meilleure révérence, puis les invitait à se servir au buffet d’un geste élégant de la main. Ce soir, on danserait, discuterait, renforcerait de vieilles alliances, dans une ambiance de bal bon enfant. Après tout renforcer les liens avec ses voisins restait un coup diplomatique habile dans le monde de la nuit. Audacieux mais tellement savoureux, que de parvenir à s’adjoindre quelques bons voisins en cas de problèmes…

Le Prince Alcot a son tour, juste après Carmina, inclinait le buste de quelques degrés pour saluer les convives. En tant que régent du château en son absence après tout, il méritait d’être présenté lui aussi. Et tout autour, la horde de petites poupées animées qui dansaient entre elles ou jouaient comme des enfants. Des enfants à l’esprit malade bien sûr, puisque c’était des créations de Carmina… mais c’est à cela qu’elles faisaient penser. Mais pour l’heure la vampire papillonnait entre les invités, une coupe de sang à la main, discutant, riant et jouant le jeu de la Noblesse des salons vampiriques de cour à la perfection. Elle avait choisit un masque rouge pour sa part. Bientôt quelques invités commençaient à danser. Était ce malgré eux, ou de leur fait? Après tout cette mélodie semblant venir de partout à la fois dans cette salle semblait rentrer dans l’esprit et encourager à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 431
Expérience : 3780
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 193
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 644535102279/2279La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyMar 27 Fév 2024 - 12:39
Séparation du contenu
Une missive était parvenue jusqu'à Sobek Elpoemer Grey, traitant d'un sujet tout à fait festif ; une dénommée Carmina Von Darken organisait un bal, et avait sollicité sa présence.

Bien entendu, ce fut Faustus Fortuna qui vint trouver son Maître, lettre à la main, pour la lui lire à voix haute et livrer dans le même temps le rapport des espions concernant leur hôte potentielle. La famille Von Darken était de la race des originels, et versait dans un traditionalisme inhérent à sa condition. En particulier, leur domaine était dressé selon une utilisation de magie noire primitive et peu raffinée. On parlait d'un dédale sans logique architecturale et de poupées servantes.
- Carmina elle-même est une farce visuelle pour dissimuler sa véritable nature. Maître, je crains que la Cour ne soit déjà au courant de l'événement, et si la plupart jugent le clan Von Darken comme reliquat d'une époque passée, à raison, il serait intéressant de distiller en filigrane une tolérance envers les Originels. Si laids soient-ils.

Styx, assis devant une glace dans ses appartements, caressait la commissure de ses lèvres en s'appliquant une fine pellicule de baume rouge. Lorsqu'il passait une ultime fois sa main dans sa chevelure, il était prêt à occuper ses fonctions de la journée, et était absolument parfait. Jeune, frais, et riche. Il réfléchit un instant, puis tira une longue bouffée d'herbe elfique à partir d'un narguilé jusqu'ici à ses pieds.
- Sa référence aux tueries lycanes et l'existence d'un Prince chez eux pourrait suffire à les faire exécuter. Mais je suis un Dieu de générosité, et la seule pensée de devoir assister à l'intégralité d'un bal comme mes parents en organisaient est absolument abjecte. Je doute qu'une chauve-souris n'ai connu l'avènement de la musique technophile. Mais tu as raison, Faust, diplomatiquement, il convient de répondre positivement. J'irais seul, ceci dit. La Cour mettrait Carmina en pièce de répéter les clichés de bâtisse dans des grottes et familiers grossiers.

Il avait mis un costume noir cousu de fils d'or, et des boucles d'oreilles d'onyx. Claquant des doigts, il faisait apparaître un masque de diable noir sur le haut de son visage qu'il coiffait de sa couronne d'empereur. Il était prêt.

Seul, à l'exception d'un unique Frelon dont la tâche consistait surtout à garder à l'écart les plus insistants des nobles essayant de faire semblant d'être de son cercle intime, il suivit l'ignoble poupée dans ce chaos de maisonnée jusqu'à la salle de bal où il occupa naturellement la place au centre de la table de banquet. Faisant sourde oreille à l'atroce musique médiévale qui lui rappelait les pires tavernes Stellaroises, il leva un verre de sang plein en direction de la maîtresse des lieux en s'allumant un joint lorsqu'elle les salua.

Styx ressentait la magie qui opérait ici, sans qu'une seconde il n'eut considéré qu'elle puisse l'affecter. Lors des temps de sa jeunesse, le dévoreur avait côtoyé les Originels et leurs arcanes primitives, peut-être avait-il même goûter à l'essence d'un Von Darken par le passé. Dans tous les cas, il vit d'un très mauvais œil que Carmina garde ses systèmes sorciers actifs dans la salle de bal. Décidément, il avait fait un bond dans le passé et envisageait pour une fois Château-Rouge et son air libre, ses mœurs libérées, et la technologie au service du progrès avec un manque certain.

Le diable tout de noir et d'or croisa les jambes, et recracha une épaisse brume boisée, au milieu de la scène. Mais si ses darons lui avaient bien appris quelque chose, c'est que l'âge incitait toujours à des excès hilarants.
Qui serait le premier ? Pensa-t-il en souriant.




La Bal des Vampires [Libre] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 64453510395/395La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyMar 27 Fév 2024 - 17:03
Séparation du contenu
Circë était partie un temps en Endoriel pour quelques recherches en matière de magie. Disons-le clairement, de ce qu'elle en a compris, sa famille aurait un secret, lié à la magie de sang et cette histoire aurait commencé dans cette forêt, mais elle n'a pas plus d'information pour le moment.

La magie de sang est une forme de magie rare, même parmi les vampires, elle semble vue comme ancienne, archaïque et dépasser. La nécromancie a été pendant des siècles la magie reine parmi les castes vampirique. De fait, si beaucoup de mages composent les rangs, des enfants des grottes de Spelunca, rares sont ceux qui manient la magie de sang. En vérité, à moins de rencontrer un original, il n'y a probablement que très peu de vampire encore adepte de ce type de magie.

Par une heureuse coïncidence, qui n'en est probablement pas une, Circë reçoit une missive venant d'une destination inconnue. Alors quelle travailler sur la subtile relation qu'il semble y avoir entre les roses noirs de Nithaës et la magie de sang, elle doit abandonner ses recherches botaniques pour s'intéresser a un pan qu'elle lui pensait jusqu'alors inaccessible.

La missive contenait une invitation pour un bal, assez d'argent pour s'acheter une toilette de soirée, ainsi qu'une note manuscrite d'une grande finesse, "Parfois, il faut savoir prendre des risques, comme pour l'aventurier de la grotte d'argent". Si Circë avait cru à une blague ou au moins à un piège, la suite de la note la laisse perplexe. La grotte d'argent était une légende locale sur un trésor caché sous Nithaës, une histoire seule connue des habitants et donc Circë doit être la dernière personne vivante à connaître encore cette histoire. La conclusion, c'est que la personne qui a envoyé cette missive la connaît bien et souhaite absolument qu'elle se rende à ce bal.

Acceptant ce fait et de prendre des risques, en espérant mieux finir que l'aventurier de la légende. Elle se rend au bal organisé dans "la maison des poupées", le domaine de Carmina Von Darken. De ce qu'en sait Circë, les Von Darken sont une vieille famille de vampires, anciens de plusieurs millénaires, mais elle ne sait ni à quel point, ni ce qu'ils sont réellement. La "famille" qu'elle servait était une famille neuve et de bas étage, loin d'être au sommet de la caste vampirique et même vue comme plutôt vulgaire. Il y a des chances pour qu'elle les rencontre, il est aussi possible que cette missive soit un coup de son ancien maître pour exposer l'un de ses trophées. Mais c'est aussi l'occasion pour observer les aristocrates vampires dans leur environnement naturel.

Habiller d'une robe de bal vert émeraude, un loup noir entourant ses yeux pour mieux les mettre en valeur, parfumer avec soin, sa peau rehausser d'un léger fard blanc et sa chevelure coiffée avec soin sertie d'une rose noire de son village natal qui vient se marier avec la couleur flamboyante de sa chevelure. La paysanne observe le crâne de vampire qui marque l'entrée du "Château". Cela ne lui dit rien qui vaille, mais après un profond et cour soupire, elle décide de rentrer.

Les gants verts brodés de quelques dorures, assorties avec la robe, attrape par sa dextre, une des dents de la porte et la rousse rentre dans le dédale du château. Rapidement, une poupée vivante vient à sa rencontre, finalement, plus rien n'étonne la vampire qui décide de la suivre. Le dédale de couloirs est complexe et ne semble pas avoir vraiment de sens. Des escaliers à la vertical qui finissent dans un mur, qui est le timbré qui a eu cette idée ? Circë n'est pas vraiment rassuré alors que ses jambes poussent le léger tissu vert de sa robe en des pas feutré. Elle espère juste que le chemin ne sera pas long, le corsage de sa robe met certes sa poitrine et ses hanches en valeur, mais n'est pas ce qui est le plus pratique pour respirer.

Puis de la musique parvient à ses oreilles, une musique d'un style que Circë n'a jamais entendu, probablement, car les goûts musicaux de la propriétaire sont anciens. Elle suppose qu'elle arrive à destination et vérifie avant d'entrée qu'elle est bien présentable, ainsi que le positionnement de la rose. Les roses noires de Nithaës possèdent leur petit secret, elles ont été créées par sanguinomancie. Mais si dernièrement, le livre de ce cher Farven laisse supposer que du sang animal suffit, la réalité, c'est qu'il faut du sang humain pour que les roses soient la plus belle. Quant au sang de Vampire, disons qu'il donne une douce couleur carmine au bord de ces pétales d'un noir de jais, comme celle que porte Circë dans sa chevelure.

Dans la salle bondée de monde, Circë fait de son mieux pour paraître discrète. Coupe à la main, elle a répondu comme beaucoup aux salutations de la maîtresse des lieux, une beauté sans nom. La rouquine est totalement tombée sous la coupe de l'illusion et est loin de se douter qu'elle avait en face d'elle une original, la première qu'elle voit de toute sa courte vie.

Se baladant dans la pièce, elle reste silencieuse et observe. Elle ne connaît personne ici, mais se doute que la note ne fût pas là pour faire joli. Sa présence ici fait partie de quelque chose, mais quoi ?




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Carmina Von Darken
Habitant(e)

Carmina Von Darken

Messages : 72
Expérience : 458
Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 64453510420/420La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (420/420)
Vitesse: 166
Dégâts: 35

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyMer 28 Fév 2024 - 0:28
Séparation du contenu


Les convives récupéraient des masques, buvaient, dansaient, s’amusaient… tous entraînés par cette étrange et entêtante musique qui émanait des pierres elles mêmes du château. Carmina souriait, papillonnant au milieu des invités et même de certains qui n’étaient possiblement pas invités mais qui avaient possiblement entendus parler de cette petite soirée par le bouche à oreille. Était ce la curiosité qui les avaient mené ici? Ou bien l’envie de participer à un événement datant des plus anciennes traditions vampiriques. La seule chose qu’ils ne verraient guère ce soir était la grande chasse aux Lycans à laquelle les nobles s’adonnaient généralement après ce genre de réceptions. Trêve oblige. Et l’Empereur Sobek veillait à ce qu’elle soit respectée. Et l’offenser était une très mauvaise idée. Alors en cette nuit, Carmina offrait un retour dans le passé à ses invités, mais un retour maitrisé. Dans quelques alcôves de roches, certains vampires s’isolaient pour bavarder. Dire du bien ou dire du mal, le fait est qu’ils étaient là. Qu’ils critiquent ou que leurs paroles soient bienveillantes, de toute façon, surtout ici, les murs avaient des oreilles. Et ce n’était pas cette ombre qui parfois apparaissait dans un jeu dû à la lumière tamisée puis qui disparaissait qui donnerait l’impression du contraire. Et même la petite armée de poupées qui dansaient écoutait tout ce qui se disait hors de portée des oreilles de la vampire originelle.
Les esprits faibles ou les jeunes se laissaient emporter par la folie musicale de cette réception. Le délicieux carmin coulait à flot à la fontaine où chacun se servait avec plus ou moins d’avidité. Quelques poupées passaient même avec un plateau finement ouvragé pour proposer un verre de ce breuvage.
Finalement, l’heure de son petit discours de bienvenue était venue. Elle avait repéré l’Empereur en personne assît au milieu du banquet. Il avait levé son verre vers elle pour la saluer. Elle s’était fendue d’une révérence déférente à son égard avec un large sourire, avant de monter les quelques marches qui lui donnerait un peu de hauteur. Là où se trouvait son trône pour se tenir devant celui ci face à la foule et élever la voix. Une voix mélodieuse et presque envoûtante, bien loin de la voix que l’on prêterait à un Vampire Originel.


« Mes chers amis… chers enfants de la nuit, je suis heureuse que tant d’entre vous soient venus ce soir à cette modeste réception. La famille Von Darken est heureuse de vous accueillir dans son château! Alors buvez, dansez, amusez vous et que votre nuit soit douce… »

Tout le temps où elle parlait, les esprits faibles ou les plus jeunes ne s’étaient pas arrêtés de danser. Pour les plus anciens, ils avaient écouté. Soit avec intérêt, soit d’une oreille distraite, mais ils avaient poliment levé leurs coupes à la fin. Elle observait la salle de sa position un peu surélevée avec un petit sourire satisfait. Le Prince Alcot à ses côtés, mains croisées devant lui observait la salle aussi. Mais Carmina plissa les yeux et s’arrêta alors qu’elle allait se rendre saluer l’Empereur. Observant une vampire jeune d’apparence, mais qui ne semblait pas vraiment affectée par la musique. En un battement de cil elle fut devant elle.

« Une rose noire de Nithaës! Que cela est amusant! Mais ne restez pas la toute seule au milieu de la piste enfin! Venez! »

Elle passa son bras sous celui de Circë pour marcher avec elle.

« Je ne crois pas avoir l’honneur de vous connaître et pourtant vous ne semblez pas spécialement affectée par la musique? Voilà qui est aussi étrange qu’amusant ! »

Dit elle dans un petit rire cristallin avant de se diriger vers Sobek qu’elle pouvait enfin saluer comme il se devait.

« Votre Éminence… Empereur Grey… c’est un immense honneur que vous ayez consentit à vous libérer pour cette modeste réception! J’espère que le carmin vous sied et que cette petite soirée est à votre goût? »

Dit elle d’un ton enjoué.

« Et cette enfant de la nuit est… »

Elle haussa les épaules en regardant Circë avec un sourire.

« Probablement une de mes très lointaines descendantes puisqu’elle ne semble pas entraînée par la musique. »

Finit elle par dire avec un nouveau rire cristallin. Car tout le jeu était là. Voir les jeunes, les vieux, les faibles d’esprits et éventuellement ceux ayant une infime partie du sang Von Darken coulant dans leurs veines. Un jeu qu’elle trouvait des plus divertissants pour sa part. L’apanage des antédiluviens qui occupaient leur éternité de différentes façons…
Revenir en haut Aller en bas
Aeden
Hydromancien

Hydromancien
Aeden

Messages : 269
Expérience : 2104
Masculin Âge RP : 82 ans (jeune adulte)

Politique : 20
Titres:

(Aerin Daö, Hydro Cyno d'Aeden +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 644535101590/1590La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (1590/1590)
Vitesse: 658
Dégâts: 1920

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyMer 28 Fév 2024 - 12:17
Séparation du contenu
Amélia de Valsombre, il la cherchait, la pistait, dans l’unique espoir d’un jour pouvoir se venger. Son cœur battait à tout rompre alors qu’il montait les marches de la maison des poupées. Bien terrible nom pour un manoir… Isil jouait-elle à la poupée ? Une pensée de son passé qui ressurgissait de sa mémoire brisée. Il avait parcouru le continent à la recherche de la puissance suffisante pour accomplir son unique dessein et maintenant il en fourmillait d’impatience. Mais patiente car la route sera encore longue pour atteindre la Pomme de tous nos maux.  

Il avait troqué ses vieilles frusques contre une tenue adaptée afin de se fondre dans la masse, avoir entendu parler d’un bal dès son arrivée à Spelunca lui avait paru presque trop beau. Bien que le jeune vampire ne connaisse rien à la vie de ses nouveaux semblables, il avait foncé tête baissée au cœur de la noblesse originelle. Car même si d’aventure, il ne la trouvait pas sur place, il grappillerait bien quelques informations çà et là sur cette vieille famille. À commencer par la localisation de leurs terres.
Ainsi à visage découvert, minois juvénile au regard vermeil et aux oreilles d’elfe, il ne se sentait pas particulièrement à l’aise. C’est ainsi qu’il remercia silencieusement la poupée animée de magie qui lui présenta les masques dont il s’empressa de s’enquérir, prenant celui qui couvrirait le plus son front fiché d’une marque de sang.

Aeden comptait observer mais surtout apprendre. Légèrement en retrait de la piste, tournant autour de la salle, il s’arrêta face aux fontaines pourpres munit d’une curiosité non feinte. Rien que l’odeur d’une telle quantité de sang lui fit tourner la tête, aussi s’en détourna-t-il esquivant les nombreux serveurs fourmillant des plateaux à la main. Et alors que la musique et les danses tourbillonnaient un peu trop à ses oreilles et à ses sens, que le plafond tenta de se rapprocher dangereusement du sol et que ses gencives semblaient prendre feu, la maîtresse des lieux parla.

Hypnotisé par sa grâce, par le son fabuleux de sa douce voix, il ne put détacher les yeux de son petit numéro. Ainsi présenta-t-elle son banquet avant de se présenter elle-même à l’Empereur. Un petit attroupement se resserra autour d’eux, de piaillement coupé de coupe de sang et d’excitation mondain. Le vampirelfe s’en détourna, il se fichait bien de se retrouver face à leur roi.

S’isolant légèrement, peut-être, craquera-t-il finalement pour une lichette du précieux nectar. Aussi lamentable, sa volonté lui semblait-elle à cet instant. Nulle Amélia ne se trouvait là, et tous étaient bien trop hypnotisé par les enchantements des poupées pour parler de quoi que ce soit d'autres que de la fête.




La Bal des Vampires [Libre] Holyva13
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1414
Expérience : 7178
Féminin Âge RP : 21

Politique : 154
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 644535103742/3742La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (3742/3742)
Vitesse: 917
Dégâts: 1102

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyJeu 29 Fév 2024 - 19:54
Séparation du contenu
Vétue de toilettes satinés immaculées de blanc, tu t’avances dans la Grand-Salle du banquet. Un corsage finement brodé de fil d’or et d’argent vient cintrer ta taille fine, épousant les formes timidement sensuelles de ton petit corps de porcelaine. Tes longues boucles blondes tombent en cascade dans ton dos, rabattues en arrière par un diadème finement ciselé, entrelacs de saphirs mordus par un dragon d’argent.

Libérée de mes maux, éprise de la ferveur du pouvoir en devenir. Je jouais aujourd’hui mon pire numéro. Ou peut-être bien mon meilleur. De l’audace de la princesse, du culot de l’Héritière, j’arrivais bien après la plupart des convives, du pas de la Louve Alpha. Un loup à l’effigie du Loup fiché sur mes yeux, masque de résine au museau fin assorti à ma robe.
Les poupées s’écartèrent de mon chemin, me dévisageant de leurs yeux vides d’où ne transparaissaient aucune émotion. Certains vampires cessèrent leurs dansent, d’autres étaient bien trop envoûtés par cette agaçante mélodie pour le faire mais quoiqu’il en fût aucun n’osa arrêter la femme en blanc que j’étais. Curieuse farce ? Farce du menu ? Tous s’interrogeaient.

L’odeur du sang ampli mes narines et le goût du sang m’appelait désormais, je pris une coupe, en bus quelques gorgées avant de m’arrêter au niveau de la table de la royauté. Je réprimais haut le cœur alors que le liquide métallique entrait dans mon gosier. Mes instinct furent calmés. Je n’en laissais pourtant rien transparaître abandonnant le nectar vermeil sur un coin de la table avant de réaliser une révérence bien trop exagéré face à la propriétaire des lieux.

« Lady Von Darken, je suis délicieusement enchantée de vous rencontrer. L’Héritière du Mage Spelunca n’aurait pas voulu rater une fête aussi charmante. » Un sourire de louve se dessina sur mes lèvres rosées, découvrant de petites canines blanches.

Tournant mon regard malicieux vers l'Empereur, mes yeux vairons s'accrochèrent aux siens.

« Heureuse de vous rencontrer ici, Roi du Royaume, Empereur de ces terres, Sobek Elpoemer Grey. »

J'avais parlé de la voix de l'insolence et de la caricature imité de la vampire aux poupées. L'ennuie aide certainement à forger l'audace car après avoir entendu parlé de pareil endroit, je n'avais pas tarder à m'apprêter. Prenant goût aux mondanités curieuses de la bourgeoisie. Un jeu qui stimulait fortement mon esprit changeant.


Dernière édition par Holy le Ven 8 Mar 2024 - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 64453510395/395La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptySam 2 Mar 2024 - 18:42
Séparation du contenu
La fête bat son plein, des invités de marque s'avancent et Circë les observe dans le silence, la musique bien que bizarre semble plaire vue le nombre de personnes qui se déchaîne sur la piste de dance, d'ailleurs est-il seulement convenable de se déhancher ainsi ? Même dans la taverne du pendu Circë n'oserait pas bouger ainsi, sûrement parce que les clients fuiraient devant une telle représentation.

La rouquine remarque à peine la présence d'un jeune vampire a l'apparence elfique qui lui semble un peu mal à l'aise. En le regardant bien, il lui semblait voir une chose sous son masque, mais elle n'eut pas le temps pour venir à sa rencontre que la maîtresse des lieux la prend par surprise. Celle-ci semble étonner de la présence de la rose, trouvant cela amusant, avant de lui prendre le bras pour l'amener avec elle. Il faut tout le sang-froid de la sanguinomancienne débutante pour ne pas se laisser submerger et ne rien laisser paraître sur son visage. Elle se contente de sourire en silence et de suivre, cette situation pourrait bien être à son avantage, il est rare qu'une alpha s'intéresse à une bêta.

Leur charmant hôte reconnaît ne pas la connaître, mais trouver étrange qu'elle ne soit pas affecté par la musique. Ce dernier point étonne Circë, la musique devrait l'affecter ? Elle reconnaît qu'elle sonne étrange, mais elle ne semble pas l'affecter plus que cela. Devant le sourire cristallin de la lady, elle se contente de sourire. La maîtresse des lieux l'amène jusqu'à un homme à l'allure fine et noble puis elle le salue avec un grand respect, ce que la rouquine imite, même en ne sachant pas qui elle a en face. Il vaut mieux saluer trop que pas assez.

Ce vampire serait Sobek E. Grey, un nom que la Circë avait déjà entendu, souvent prononcé avec crainte, mais toujours avec respect. L'empereur de ces terres, elle reste silencieuse, laissant a la dame Von Darken le soin de parler. Celle-ci finit par la présenter, autant qu'elle le peut sachant qu'elle ne la connaît pas. "Une de ses très lointaines descendantes", attend, quoi ? La vampire fait tout son possible pour rien laisser transparaître, mais elle est surprise. Ses ancêtres seraient liés à... Non, c'est impossible, elle ne sait même pas si une humaine peut tomber enceinte d'un vampire. Une croyance paysanne veut que l'enfant dévore la mère de l'intérieur, et même si elle a vécu avec des vampires, aucun d'entre eux ne voudrait mélanger sa semence avec des êtres non bénis par le don.

Même si mille questions taraudent son esprit et quel maudit sa mère de lui avoir caché tant de secret, elle doit répondre, elle doit se présenter.

"- Circë Andirral, ma lady."

Elle se tourne vers l'empereur et fait une respectueuse révérence.

"- Votre majesté."

Une mignonne, mais néanmoins effrontée jeune fille se présente alors. Bien qu'elle soit respectueuse dans ses paroles, voir une jeune femme si confiante pour se présenter d'elle-même est étonnant. Circë est de faite mise à l'écart, mais se garde bien de jalousé. Elle se contente d'observer la jeune fille, un peu perdue dans une simple question, ne lui aurait-elle pas vendu des crêpes à Ishtar ?




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 431
Expérience : 3780
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 193
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 644535102279/2279La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyJeu 14 Mar 2024 - 15:45
Séparation du contenu
Sobek Elpoemer Grey regardait le déroulé du début des festivités en fumant posément sa pipe bourrée d'herbe elfique. Autour de lui ses deux chevaliers, tout d'acier noir et d'or dans l'armure de Frelons, restaient immobiles, statuesques, pareils à des montagnes de violence. Des hommes selon les goût du Régent Vampire ; dressés à mordre plutôt que japper.

Lui-même avait prodigué entraînement et leçons aux Frelons, qui en réalité n'étaient rien de plus que des assassins de la Congrégation bourrés d'expériences des Laboratoires de Faust, son majordome, et assez instruits aux manières de Cour pour opérer en tant que "chevaliers".

On défilait, et il répondait sobrement, même à la maîtresse des lieux par des signes de tête approbateurs. Ni trop, ni pas assez. Jamais on ne le prendrait à traiter différemment ses sujets, tant que leur relation ne s'étendait pas aux domaines intimes.
Il y a une certaine pompe à exhiber poupées et édifices anciens, mais à la fin de l'année fiscale ceux-ci demeuraient poupées et édifices anciens, aussi corrompus soient-ils, et pâlissaient face aux opportunités offertes par des filons de pierres précieuses et des vignes rentables.
La vue de Holy lui fit grand bien, et pour la première fois Sobek bougeait, se levait et lui répondait même de venir s'assoir à ses côtés.

Il lui tendait sa pipe d'herbes et soufflait :
- Le but de ces petites fêtes Holy, est de rencontrer de potentiels alliés. Si tu devais en choisir un avec qui copiner ce soir, ce serait qui ? Moi ce serait le serveur, il a accès aux caves d'alcool.




La Bal des Vampires [Libre] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Carmina Von Darken
Habitant(e)

Carmina Von Darken

Messages : 72
Expérience : 458
Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 64453510420/420La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (420/420)
Vitesse: 166
Dégâts: 35

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptySam 16 Mar 2024 - 18:26
Séparation du contenu
Au beau milieu de cette musique entêtante et donnant envie de danser à quiconque y était sensible, se trouvaient Circë, une jeune vampire, l’Empereur Sobek, ainsi que Carmina. Plus loin, légèrement à l’écart, un vampire elfe semblait se contenter d’observer la salle et faisait tout pour être discret. Ce qui, au milieu de cette ambiance de fête, dénotait franchement. D’un regard et d’un hochement de tête à ses poupées, elle leur fit signe d’aller jusqu’à lui avec leurs plateaux finement ouvragés remplis de coupes de sang. Bien vite il fut entouré de poupées aux yeux rouges lui tendant un plateau pour qu’il se serve.

Mais la surprise principale de ces festivités arrivait… ses narines furent bien vites indisposées par une odeur de chien. Son regard balaya la pièce alors que le Prince regardait sa maîtresse en attente d’ordres, posant sa main sur le pommeau de son épée. Carmina agita la main vers lui pour qu’il n’agisse pas. C’est qu’il fallait un sacré courage pour se présenter ici dans sa condition. Au moins respectait elle cela. Elle la laissa se présenter et un sourire malicieux autant qu’un regard légèrement curieux se dessina sur son visage, alors que son index venait tapoter doucement sa lèvre supérieure. Elle connaissait visiblement l’Empereur personnellement. De fait, mieux valait ne pas agir bêtement. Si elle était sous sa protection, alors elle devait être traité comme une invitée de marque. Ne pas perdre la face cependant. Jouer les hôtes parfait jusqu’au bout. Mais cela n’en rendait cette soirée que plus savoureuse…


« C’est un honneur de rencontrer une héritière d’un Mage que j’ai eu la chance de connaître Lady… Holy? Cependant… vous ne semblez pas avoir hériter de son hybridation? Je me trompe? Peut être pourrais je vous faire porter quelques collations qui… peut être vous siéront mieux? »

D’un geste du menton, elle fit signe à Alcot de se rendre immédiatement avec quelques poupées, chercher de quoi sustenter un non vampire. Ce dernier se mit en route prestement suivit de quelques sbires de Carmina. Puis elle reposa son regard rouge sur l’Empereur avec un sourire courtois.

« Je puis le mettre à votre service pour la soirée si vous le souhaitez Empereur Grey… »

Dit elle avec une petite révérence. Puis le temps qu’il réponde elle s’adressait de nouveau à Holy.

« Je trouve l’histoire du Mage Spelunca tout à fait intéressante. La connaissez vous? Et savez vous ce qu’il a fait? »

Lui demande t’elle sur le ton de la conversation. Le paraître et la bienséance étaient de mise après tout. Et ce n’est sans doute pas les petites piques de l’Empereur des Vampires qui allait déstabiliser un Vampire habitué aux cours et habile à ce jeu comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1414
Expérience : 7178
Féminin Âge RP : 21

Politique : 154
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
La Bal des Vampires [Libre] 644535103742/3742La Bal des Vampires [Libre] 242396barresante02  (3742/3742)
Vitesse: 917
Dégâts: 1102

La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] EmptyVen 22 Mar 2024 - 12:33
Séparation du contenu
Si elle prenait grand soin de ne rien laisser paraître sur ses traits, une certaine malice se lisait dans les yeux de la vampire et je pouvais sentir la curiosité et la surprise qui transpirait de tous les pores de sa peau. Carmina aimait les jeux de pouvoir et se demandait comment une jeune lycanne pouvait avoir le culot de se présenter ainsi, louve au milieu de la bergerie.
Des interrogations qui me firent sourire et dont je me délectais, évidemment. Elle comprit rapidement, si ce n’était mon amitié certaine, mais au moins ma présence autour du cercle intime de l’Empereur. Une vivacité d’esprit judicieuse à mon avis dont je ne me formalisais pas, car je détestais au fond de moi ce nouveau sentiment qu’était de devoir rester dans son ombre pour ne pas être prise pour cible. Aussi confortable cette ombre soit-elle.
Les vampires étaient visiblement créatures à respecter la puissance, et seulement la puissance de leurs interlocuteurs, j’en pris note et passais à la suite.

Mon hybridation était chose plutôt complexe que je ne comprenais pas moi-même, changements perpétuels qui agissait dans mon corps et mon esprit depuis peu. Je lui jetais finalement un regard de biais, ne sachant si je devais montrer les crocs ou me sentir simplement reconnaissante de l’attention qu’elle portait à mon régime alimentaire. Souhaitait-elle seulement évaluer le danger que je représentais pour elle ? Si c’était le cas, je pouvais réduire en miettes son palais, elle s’en rendrait vite compte.

« Merci de vous soucier de mon bien-être. Je suis effectivement difficile à sustenter car j’aime les mets fins et raffinés. Surtout ceux qui croquent sous la dent. » Répondis-je d’un fin sourire, lui laissant tout le plaisir d’y discerner quelconques allusions, ou pas du tout.

Je profitais de son bref échange avec une tierce personne pour suivre le Saint Roi Sobek et prendre place auprès de lui. Prenant sans me faire prier la pipe qu’il me tendait, j’assimilais par de brèves inspirations l’herbe elfique comme on me l’avait appris, fermant les yeux tout en gardant un instant la fumée dans ma bouche avant d’expirer longuement. Aussitôt mon esprit s’allégea, la musique jusqu’alors pesante se fit lointaine et je fermais les yeux face à l’assemblée, recentrant en moi-même mes pensées volatiles.

« Merci, soufflais-je alors tout en lui rendant l’instrument. Quel choix plein de bons goûts, il est à croquer. Lui répondis-je en suivant son regard vers l’élégant jeune homme, car l’idée de siroter une coupe d’hydromel bien frais était fort tentante. Tout en accordant la corde de mes pensées, j’entrepris de réfléchir à la question mais avant que je puisse y répondre l’hôtesse de la soirée revint vers nous.
Oh, je croyais que les vieux fossiles n’intéressaient que les historiens et les propriétaires de musée. Il ne me semble pas que vous rentriez dans l’une de ces catégories, Lady BabyDoll. Un homme charmant qu’était mon ancêtre, vous dites l’avoir connu. Faisiez-vous partit du camp des gentils ou des méchants ? Peut-être cette vision est-elle trop réductrice… Luttiez-vous pour, ou contre lui ?
Ce n'est pas une question piège, je ne vis pas dans le passé et seuls vos actes présents comptes aujourd'hui. J'aime seulement connaître l'histoire des sujets de votre bon Roi. Savoir que vous êtes impliqué dans la paix des Royaumes me suffit amplement.
»

Mes yeux perçants à travers mon masque lupin se fichèrent dans ses pupilles vermeilles, scrutant la moindre réaction qui pourrait tressauter en elle. La main sous le menton contre l’accoudoir de mon siège. J’avais dit cela du ton de la curiosité et de la discussion, posant clairement ma position sur l'échiquier du monde. Je n’étais pas là pour alimenter le brasier du conflit, bien au contraire.

La guerre vampiro-lycanne battait son pleins à cette époque, et deux camps c’était rapidement dessinés. L'un pour l’unification du massif et la paix des Royaumes, l'autre pour l’anarchie et la prise de pouvoir constante, une lutte qui dura encore longtemps après sa disparition et l’apparition de la barrière entre les deux peuples.

J’avais remarqué la présence de Circë qui s’était fait discrète dès mon arrivé, je lui affichais un grand sourire entre deux prises de regard avec la propriétaire des lieux. Je me souvenais parfaitement de l’odeur sucré de la vampire, douce et pleines d’amour. Avait-elle compris les règles du jeu dans lequel elle avait mis les pieds ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Bal des Vampires [Libre] Empty
MessageSujet: Re: La Bal des Vampires [Libre]   La Bal des Vampires [Libre] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

La Bal des Vampires [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Questions vampires
» [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires
» Description détaillée des Vampires
» [Officiel]Les Types de vampires
» Warhammer - Armées Comtes Vampires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: Les cavernes de Spelunca :: Centre du massif [Zone communautaire]-