AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Papy_Shadock
Le Monde de Dùralas a précisément 3884 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mar 18 Juin 2024 - 11:49
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Terrestrialisation d'un abyssal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rogan
Néophyte

Rogan

Messages : 19
Expérience : 141
Masculin Âge RP : 665

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Terrestrialisation d'un abyssal Gauche10205/205Terrestrialisation d'un abyssal 242396barresante02  (205/205)
Vitesse: 115
Dégâts: 20

Terrestrialisation d'un abyssal Empty
MessageSujet: Terrestrialisation d'un abyssal   Terrestrialisation d'un abyssal EmptyVen 31 Mai 2024 - 13:07
Séparation du contenu
Rogan


Rogan ne connaît pas ses vrais parents. D'après ce qu'il sait, il aurait été abandonné très jeune, puis recueilli par une jeune femme de 36 ans: Diane Parado.

Parents biologiques: inconnus

  Rogan ne connaît pas ses véritables parents. Il n'a jamais été intéressé par le fait de les retrouver: ils l'avaient rejeté. Peut-être, un jour, se mettra-t-il à leur recherche...

Diane (mère adoptive):

  Diane est née à Stellaraë en l'an 115 du Vème âge. Elle est issue d'une famille aimante mais modeste.

  Débrouillarde, Diane a toujours su obtenir ce qu'elle voulait (son charme et son charisme naturels n'y étaient pas étrangers). Elle était capable de négocier les meilleurs prix auprès des marchands et cela aidait grandement ses parents. Alors qu'elle était très jeune, elle avait plusieurs fois réussi à récupérer les invendus d'une taverne pour trois fois rien; de quoi la nourrir elle et ses deux parents pour plusieurs jours!

  A 15 ans, Diane se fit embaucher par un petit commerçant de rue. Ce travail était pénible et ingrat mais Diane s'en fichait: il lui permettait de couvrir une bonne partie des dépenses de sa famille. Econome et prévoyante, elle avait même décidé que chaque pièce restant après ses dépenses alimentaires ne serait pas gaspillée en futilités mais précieusement gardée dans une trappe sous son lit.
 
   De fil en aiguille, Diane avait amassé une véritable petite fortune. L'esprit entrepreneuriale de cette ravissante jeune femme la poussa alors à lancer son propre commerce. A 22 ans, elle quitta le foyer familial pour se rendre au port d'Ishtar où elle trouverait, elle en était convaincue, un véritable idylle commercial.

   14 années s'écoulèrent et, à 36 ans seulement, Diane était devenue une véritable personnalité publique du port d'Ishtar et ses alentours. Sa réputation n'était plus à faire; et son affaire prospérait, à un tel point qu'elle avait pu offrir une retraite paisible à ses parents.
Un jour, alors que le temps ne s'y prêtait pas du tout, Diane alla accueillir un bateau qui revenait de sa pêche dans les Mers maudites:
 
Le temps était particulièrement mauvais cette journée là. La pluie battante limitait la visibilité à quelques mètres et le vent se déchaînait, si bien qu'il en devenait difficile de tenir debout. Dans cette tempête, Diane attendait. Elle espérait le retour d'un navire partit pêcher quelques jours plus tôt. Elle avait misé gros sur sa cargaison. La caravelle était équipée pour naviguer dans ces eaux agitées qu'est la mer maudite, mais la puissance de l'ouragan était telle que le retour du navire était peu probable.
Après plusieurs heures à patienter sous ces trombes d'eau, Diane se résigna à rentrer chez elle. Il fallait se rendre à l'évidence: le bateau ne reviendrait pas.

  Elle habitait aux abords du grande route commerciale à l'ouest d'Ishtar. Ainsi elle s'orienta dans cette direction. La route, qu'elle trouva particulièrement longue et pénible à ce moment là, était jonchée de débris apportés par la tempête. Rondins de bois, feuillages et autres déchets perturbaient le trafic habituellement dense. C'est alors qu'elle aperçut, étendue sur la plage, une étrange masse bleutée.


  - "Tiens? Qu'est-ce que ça peut être?"

  Intriguée, elle s'approcha de la chose. Plus elle s'avançait et plus il lui semblait que ce dont elle essayait de déterminer la nature ressemblait à... un corps? Une sensation étrange la parcourut. Prudente, elle continua d'avancer jusqu'à s'arrêter à une distance sécuritaire de quelques mètres. Quelques mètres, c'était suffisant pour observer en détail cette anomalie tout en lui permettant de s'enfuir en cas de danger.

  "Palsembleu!" s'écria-t-elle pleine de stupeur.

  Diane avait déjà entendu parler des abyssaux. D'après ce qu'elle savait, ils n'étaient physiquement pas si différents des humains, mis à part qu'ils étaient plus grands et dotés de branchies. Elle avait également écouté des sombres récits sur des créatures monstrueuses vivant dans les océans. De toute évidence, le corps inerte qu'elle avait devant elle était le parfait entre deux. La silhouette, bien qu'humanoïde, avait une peau teintée recouverte d'écailles et un visage qu'elle trouva effrayant.

  Ne sachant que faire, la courageuse jeune femme décida de s'approcher encore un peu plus. Elle en était sûr dorénavant: il s'agissait là d'un abyssal, et il avait l'air très jeune. Un dilemme se présenta à elle. Devait elle le laisser pour mort sur cette plage ou lui venir en aide? D'un côté, elle ne se voyait pas abandonner cet être fragile et mal en point et, de l'autre, elle pensait au regard désapprobateur de ses parents, à ses relations qui lui tourneraient probablement le dos, et à toutes les conséquences que ramener un abyssal chez elle aurait. C'est ainsi que, pour la première fois de sa vie, Diane sortit de la voie qu'elle s'était destinée au prix d'efforts considérables et adopta celui qu'elle nommera plus tard "Rogan".

 


Terrestrialisation d'un abyssal Captur12
Revenir en haut Aller en bas
 

Terrestrialisation d'un abyssal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remarques/critiques
» DoÖoN, le faucheur abyssal
» Anaya Luzissa, une Abyssal privée de sa liberté
» Contes du passé, bribes du futur, vie d'un Abyssal
» [Quête spéciale] Capture d'un lion géant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Accueil :: Espace des membres :: Généalogie-