AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Æsiph Silderion
Le Monde de Dùralas a précisément 2914 jours !
Dùralas, le Sam 23 Oct 2021 - 0:26
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector ...
Voir le deal
13.50 €

 

 Chasse aux wyvernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+8
Cylicia Condoris
Dougal Keane
Hevoria
SaigoV1
Styx
Kiloë de Sylfaën
Nova Avon
Le Marchand
12 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 586
Expérience : 4335
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102622/2622Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2622/2622)
Vitesse: 1226
Dégâts: 1536

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyLun 9 Mar 2020 - 9:25
Séparation du contenu
Franchissant l'enceinte du village, le minotaure sentait sa quête toucher à sa fin. Après avoir traversé le désert d'Harena, s'être fait agresser par un tueur d'hybrides, avoir navigué sur une coque de noix avec toute une ménagerie et vidé ses tripes, botté le derrière de squales géants et de pirates, franchit la jungle entourant l'île… enfin il était arrivé à Wystéria. La terre où les reptiles géants semaient le chaos. Les wyvernes.

Le climat était tout bonnement horrible. L'humidité étouffante de la forêt tropicale cumulée à la température trop élevée de cette latitude épuisait le minotaure plus que de raison. Mufle ouvert, il cherchait comme il pouvait de l'air frais pour refroidir sa carcasse. Il tenait sa cuirasse à la main, ayant roulé sa tunique de cuir et de bois en boule dans celle-ci. Torse et cuisses apparents, il ne portait plus que son carquois en bandoulière auquel était fixé sa lance et sa ceinture robuste où pendaient son pagne et ses autres armes. Malgré cela, l'hybride était trempé sous sa fourrure. C'était d'ailleurs une chance que, comme les humains plutôt que les bovins, il puisse transpirer. Son escapade aurait vite tourné cours le cas échéant...

Calmement, il chercha du regard parmi les autochtones quelqu'un auprès de qui il pourrait se renseigner sans l'interrompre dans une tâche du quotidien. Très vite, le minotaure pratiquement nu eut la surprise de constater que la majorité des personnes présentes étaient tout comme lui très légèrement vêtues, hommes comme femme. Mais pas que. Quatre personnes sur cinq présentaient un faciès félin, trahissant leur nature de changeur de peau : tigre à la peau rayée, panthère tachetée ou lowen dont les mâles arboraient d'impressionnantes crinières. Finalement, Urua n'était pas un spécimen isolé, réalisait le rôdeur encore surpris par cette découverte.

- Vous semblez purrrdu mweon garrrçon, déclara une voix aigue et râpeuse à sa droite.

Clignant des yeux, Doebroksh se tourna de côté, puis baissa la tête pour découvrir une femelle à la fourrure jaune mouchetée de noir l'observant avec curiosité. Pivotant sur ses sabots pour lui faire face, il mit quelques secondes à comprendre ce qu'elle venait de lui dire. "Vous semblez perdu mon garçon". Avachie sur son épaule, la fée bien loin de chez elle se redressa pour la dévisager. La fourrure de ses joues tirait sur le jaune pâle et des touffes de fourrure manquaient aux articulations de ses coudes, poignets et genoux. De plus, campée sur sa canne, la thérianthrope était de toute évidence bien plus âgée que lui. Néanmoins, son regard posé sur lui était perçant, encadré de deux taches de couleur sombre coulant des yeux à la truffe.

- Je viens d'arriver sur l'île, déclara-t-il après un instant de flottement de sa voix bourrue.
- Cela se voit, commenta-t-elle en jetant un œil à la cuirasse qu'il portait à bout de bras et au lourd sac de provision qu'il trimbalait avec lui. Et que venez vous fairrre ici, à la trrrribu des Dharitri ?

Sa voix était légèrement chantante. De plus, il nota qu'elle ne roulait pas les sonorités 'R' en prononçant le nom de sa tribu.

- Je suis venu… en quête de défi, répondit-il après un instant.

Après tout, nier la raison de sa venue aurait été stupide…

- Tiens donc.
- J'ai entendu dire que des créatures posaient problème dans cette région. Des "Wyvernes". Je suis un chasseur.
- Un chasseur, répéta-t-elle avec un phrasé parfait. Voyez-vous cela. Et aurrriez vous un nom ?
- Mon nom est Doebroksh, se présenta-t-il en inclinant légèrement la tête. De la tribu Moj'Hauk, loin au Nord sur le continent.
- Tu as purrrcourrru un long trajet jusqu'ici mweon garrrrçon.
- Oui, je...

Un rugissement résonna soudain à travers toute la vallée. Instinctivement, le rôdeur porta la main à ses armes tandis que la fée venait se réfugier contre sa fourrure. Il leva la tête, cherchant la créature du regard. Son interlocutrice n'avait pas bronché, contrairement aux enfants derrière elle qui brusquement éclatèrent en pleurs et coururent à leurs parents. Plusieurs poules et cochons domestiques déguerpirent également à l'intérieur des cahutes du village, vite suivis par les jurons des propriétaires.

- Qu'est-ce que c'était ça, interrogea l'hybride sans quitter le ciel des yeux et s'attendant à voir surgir un dragon à tout moment.
- Ca étrrranger, reprit la vieille féline de sa voix chantante, c'est ce purrr quoi vous êtes venu.

Hébété, Doebroksh se tourna vers elle. C'était une wyverne qui avait produit un vacarme pareil ? Et l'île en était infestée ? Ce n'était pas de chasseurs dont ils avaient besoin, mais d'une armée !

- Bienvenue à Wystéria, s'amusa la femme-panthère.





Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux wyvernes - Page 4 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyMar 10 Mar 2020 - 13:34
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Cylicia Condoris récolte x10 Écaille de wyverne, ainsi que x5 Membrane et x5 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP :
Tu valides la quête V. "En persévérant on arrive à tout" et tu remportes 1 peau de troll des marais + 1 peau de troll des glaces + 1 peau des troll des forêts + 1 peau de troll des montagnes + 1 défense de pachyderme + 40 points d'expérience.


---

Rapport de récolte :

Axe récolte x2 Écaille de wyverne, ainsi que x1 Membrane et x2 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP :
Tu valides la quête IV. Première récolte de maître et tu remportes 2 écailles de wyverne + 40 points d'expérience.

---

Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x5 Écaille de wyverne, ainsi que x2 Membrane et x2 Tibia de wyverne. Tu gagnes 1 point métier et passe niveau max.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes Maître absolu. Tu remportes l'artefact suivant :
Pendentif Crépusculaire : Les stats sont augmentées de 10% pour les RPs dans le Nord.

Tu valides également la quête IV. Première récolte de maître et tu remportes 2 écailles de wyverne + 40 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 586
Expérience : 4335
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102622/2622Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2622/2622)
Vitesse: 1226
Dégâts: 1536

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyLun 16 Mar 2020 - 13:09
Séparation du contenu
- Dans cette grotte, indiqua le jeune thérianthrope. Un couple a élu domicile il y a quelques semaines et commencé à épuiser les hardes locales. Puis notre gibier.
- Je vois, répondit simplement Doebroksh en étudiant l'endroit.

Sa fourrure était d'un noir immaculé. A l'exception d'une tâche blanche autour de l'œil gauche. Choisit par les Dharitri pour le guider, il semblait moyennement convaincu par les capacités du minotaure et ses chances de les débarrasser de ces lézards volants.

- Comment z'allez faire ? Interrogea-t-il après un moment.
- Je sais pas encore. J'ai besoin de les observer. Leur apparence. Leurs capacités. Leurs routine. Je veux savoir ce que je chasse.

Dubitatif, le félin renifla à son adresse.

- Les autres chasseurs n'étaient pas aussi timorés, commenta-t-il dédaigneusement.
- Prudent, rectifia Doebroksh en lui coulant un regard calme. Et la panthère du village m'a parlé d'eux.

Fronçant les sourcils, le jeune inclina la tête de côté. Il croisa les bras pour faire bonne mesure.

- Plusieurs individus se sont succédé, résuma le minotaure à ce jeune sachant exactement de quoi il parlait. Ils viennent parfois, tuent quelques wyvernes puis s'en vont, sans réellement résoudre votre problème. Davantage encore viennent les traquer par appât du gain ou par défi. Comme moi. Généralement ils ne reviennent pas au village. Ils intègrent le menu des portées.

Le jeune eu un rictus à cette mention.

- Je n'ai pas l'intention de me faire dévorer, commenta-t-il. Et…

Il s'interrompit comme un brassement d'air faisait brusquement vibrer les fougères alentour. Le minotaure pivota sur ses sabots, cherchant l'origine de ce chahut en levant le museau. Il écarquilla les yeux de surprise en avisant l'imposante forme descendant du ciel, repoussant les branches les plus hautes à chaque battement d'aile.

Le sang du rôdeur ne fit qu'un tour. Dans l'instant il s'accroupit aussi bas que possible, sa carrure massive passant tout juste sous grandes fougères.

- Baisse toi ! Grinça-t-il en tirant son guide par le bras.

Tétanisé par l'arrivée de l'immense reptile, il était resté droit debout, bouche ouverte, à observer le prédateur approcher. L'intervention du minotaure le fit rouler à terre. Avant qu'il n'eut put protester Doebroksh lui posa son énorme paluche sur le museau, l'obligeant à rester silencieux.

Reniflant, il scruta le nouvel arrivé qui finalement se laissa tomber dans un espace ouvert face à l'entrée de la grotte, les arbres auparavant là couchés par ses précédents atterrissages. Magnésie soit louée, la wyverne à portée de jet de pierre ne les avait pas remarqué et se contenta d'avancer jusqu'à l'entrée de son repaire d'une démarche pataude. Ses membres antérieurs fusionnés avec ses ailes, elle paraissait bien plus à son aise dans les airs qu'une fois au sol. Sans pourtant perdre de son apparence massive, trahissant une puissance prodigieuse. Le moindre coup d'aile ou de mâchoire d'un béhémoth pareil serait suffisant pour venir à bout du chasseur en un instant. Il n'aurait pas le droit à l'erreur. De plus, dans son dos ondulait une longue queue terminée par une masse de pointes. Une autre arme à ne pas négliger donc. Encore heureux, les Dharitri lui avaient expliqué que cette bête ne crachait pas du feu comme les dragons !

- J'en ai assez vu, déclara finalement le minotaure en relâchant le jeune secoué par cette rencontre. Rentrons. Je suis certain que Nyssa n'apprécie pas que je l'ai laissé seule avec les tiens le temps de venir ici.




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux wyvernes - Page 4 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Cylicia Condoris
Chapelaine de l'Ordre du Sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 1002
Expérience : 4296
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Expert
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102263/2263Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2263/2263)
Vitesse: 775
Dégâts: 892

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyVen 20 Mar 2020 - 16:20
Séparation du contenu
42ème jour d'apprentissage

Harpinis avait eut raison. Les Wyvernes avaient bel bien donnée quelques leçons à Cylicia. Le tranchant de leurs crocs, la puissance de leurs membres et la brûlure de leur poison étaient chaque jour un défi à relever. Le plus dur dans cet entrainement était sans aucun doutes de ne pas pouvoir utiliser autre chose que ce qu'elle portait sur elle. Aucune corde, aucun piège qui n'utilisait pas la magie divine n'était permis. Heureusement, Cylicia ne cessait de s'améliorer dans le domaine. Si à l'époque de sa formation elle n'avait aucune prédisposition, c'était un vrai plaisir à l'heure actuelle de pouvoir enfin s'exercer à la seule branche dans laquelle elle était, à l'époque, défaillante. C'était bien là son seul plaisir. Son corps guérissait à une vitesse folle de chacune des horribles blessures qu'elle subissait. Il fallait bien dire que Phoenicia, l'infirmière de l'Ordre du Sacrifice, aidait à ce que son corps puisse suivre la cadence. Il n'y avait pas un jour de repos et le mental commençait à faillir à la place du physique. Peu à peu le caractère bien trempé de Cylicia se fondait dans celui de l'Apôtre. Après tout, la jeune femme avait toujours voulu se rapproché de la volonté mystique de son Dieu et celle-ci était comme une porte d'accès vers ce but inatteignable.

Ce jour là, Cylicia surprit Harpinis en train de fouiller dans les affaires qu'elle avait laisser dans son repaire.  Etrange comportement qui ne plaisait guère à notre héroïne.

- Je peux savoir ce que vous faites?!

L'Apôtre continua de chercher jusqu'à mettre la main sur l'objet de son désir. Il s'agissait du petit livre de prière de la Purificatrice, celui dans lequel Brendan avait laisser un mot d'encouragement. Harpinis l'inspecta sans spécialement l'ouvrir, le renifla, le sous-pesa, le goutta pour enfin répondre à notre héroïne :

- Voilà un sacrifice qui a déjà plus de poids! S'en alla-t-elle excitée. Je vois bien que ton corps n'est déjà plus qu'un objet à tes yeux depuis longtemps... Cela, apparemment, c'est quelques chose auquel tu tiens vraiment... Je vais te montrer comment bien sacrifier les objets personnels!

La jeune femme qui en avait plus que marre de se faire mener à la baguette était loin de compter lui obéir. Depuis, elle avait longuement réfléchit sur cette situation et avait eut le temps de communiquer avec la Tour Blanche, ce qui lui permit d'accéder à quelques informations.

- Laissez cela où vous l'avez trouvez je vous pries... Si vous pensez que je suis prête à vous obéir en tous points, vous vous mettez le doigts dans l'oeil. Je vous connais Harpinis Cygnus, et j'ai même quelques théories sur ce que vous êtes en réalité.

L'Apôtre commença à s'esclaffer. Comme d'habitude, elle prenait Cylicia de haut.

- Ah bon? Vas-y, donc, expliques-toi qu'on rigole un peu!

Tandis que Cylicia alla allumer des bougies sur le petit hôtel qu'elle s'était confectionner elle parla en ces termes :

- Vous êtes nés comme moi aux abords du Lac Fresha. Comme moi, vous êtes nés de parents pécheurs et avez vécu quelque chose qui allait changer le reste de votre existence vers l'âge de sept ans. Pour moi, il s'agissait d'un rêve éveiller où tous les rêves que je n'avais pas osé faire devenait réalités. Pour vous, c'était la fin prématurée de votre innocence et de votre existence individuelle. Vous avez été possédé par l'Apôtre et votre vie est, et c'est bien le cas de le dire, devenue plus qu'une longue suite de sacrifices. Vos parents vous ont laissés vivre votre nouvelle identité librement, car ils croyaient comme moi en la sagesse du Grand Dragon Noir, mais je suis persuadée qu'au fond de vous vous auriez préféré qu'ils vous chérissent un peu plus à vos côtés... Quant à votre nouvelle nature, vous semblez oubliez qu'elle n'inclue qu'un fragment de l'infinie Sagesse du Dragon Noir qui, coupée des autres, peu tout aussi bien perdre tout son sens...

La Purificatrice s'était rapprochée de l'Apôtre, lui parlent presque d'égal à égal. Elle tandis la main, tandis qu'Harpinis l'a regardait toujours avec son sourire hautain.

- Mon livre s'il-vous plait.

Cygnus capitula et rendit son livre à Cylicia qui le rangea dans le petit coin qu'elle avait réservée pour ses affaires.

- Et bien, tu n'es pas du tout drôle Cylicia! Si c'est comme ça, on se contentera de chasse la Wyverne comme d'habitude!

La Purificatrice laissa alors tomber son sac qui s'ouvrit, laissant apparaître les morceaux de Wyverne qu'elle avait pour habitude de récupérer, fraîchement récoltés.

- Je me suis permise de prendre un peu d'avance... Dit en souriant Cylicia, fière de son coup.

Harpinis, qui en prenait pour son grade depuis le début de cette conversation, ne se braqua pas du tout, au contraire. Elle avait un visage réjouis et une mine enchantée.

- Ah! Enfin! Il t'en aura fallu le temps! J'ai bien cru que j'allais devoir t'en donner l'ordre à chaque fois... Voilà un défi digne de la Voie du Sacrifice que tu as emprunté. Chaque jour du reste de ton existence, tu essayeras maintenant de relever un défi aussi monstrueux que celui-ci. Ce Sacrifice quotidien fera que, dans quelques années, tu seras soit morte, soit devenue assez forte pour tous les projets que tu envisageais... Passons à la prochaine étape à présent.

Cylicia n'avait aucune idée de ce que pouvait bien être cette prochaine étape, mais la première avait déjà été un calvaire. Enfin, elle était contente d'en finir avec cette tâche qui était sur le point de devenir répétitive. Leur collaboration se passait globalement bien, seul le mensonge était proscris ainsi que le blasphème. Les deux femmes étaient faites pour s'entendre dans une cohabitation toute pacifique. Pourtant, malgré ces jours passés, seule Cylicia commençait a avoir des sentiments d'amitié qui pour celle qui, au regard de l'histoire, fut plus en odeur de sainteté que notre héroïne. Rongée par sa malédiction, l'Apôtre avait quelque chose de profondément inhumain dans sa vie sentimentale.


Dernière édition par Cylicia Condoris le Sam 2 Mai 2020 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyDim 22 Mar 2020 - 13:28
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Écaille de wyverne, x1 Membrane de wyverne et x2 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP : Bonne analyse de terrain. Quelques fautes d'inattention, mais rien de grave. À bientôt !




Rapport de récolte :

Cylicia Condoris récolte x2 Écaille de wyverne, x2 Membrane de wyverne et x1 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP : Bon courage dans la suite de cette quête. M'est avis qu'il y aura des notes de musique ♪
Revenir en haut Aller en bas
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 586
Expérience : 4335
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102622/2622Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2622/2622)
Vitesse: 1226
Dégâts: 1536

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyLun 23 Mar 2020 - 16:14
Séparation du contenu
S'épongeant le front d'un revers du poignet, le minotaure recula de quelques pas et contempla son œuvre. Compte tenu de la vitesse à laquelle il avait réalisé ce piège, seul, cela ne rendait pas si mal. Le concept était simple : une allée était dégagée à l'entrée de cette clairière, bordée d'arbres dont il avait sapé la base des troncs. L'idée serait d'attirer la bête dans ce goulot une fois qu'elle se serait posée puis de faire tomber les troncs sur celle-ci. Sa hache ou des traits du Renarc seraient amplement suffisants pour faire s'effondrer les arbres.

Doebroksh était parfaitement conscient que cela ne suffirait pas à venir à bout du reptile géant. Toutefois, l'objectif du traquenard n'était pas de terrasser la wyverne à lui seul. Juste de lui faire tomber un poids conséquent sur les épaules... et lui briser les ailes. Clouée au sol, la menace représentée par cette bête serait bien moins compliquée à gérer à défaut d'être facile.

- Avec ça nous n'en ferons qu'une bouchée ! commenta la fée en voletant près de l'hybride en pagne.
- J'y compte bien.

Se détournant, il alla ramasser son outre qu'il termina à grandes gorgées. La chaleur étouffante mettait sa condition à rude épreuve et le travail de bûcheron qu'il venait d'effectuer n'arrangeait rien. Clouée au sol, la menace représentée par cette bête serait bien moins compliquée à gérer à défaut d'être facile.

Un rugissement bestial interrompit ses pensées. Levant la tête, il vit une ombre passer au-dessus de la canopée, survolant son piège et se dirigeant vers l'Ouest. Droit vers le village des thérianthropes.

- Non... murmura-t-il avec effroi.

Abandonnant son piège, le minotaure attrapa son carquois bandoulière d'une main et se précipita dans la même direction. Accrochée à sa fourrure, la fée s'efforça de ne pas partir dans le décor comme le minotaure s'élançait à travers la végétation dense.

Doebroksh ne prit pas la peine d'emprunter les chemins tortueux des autochtones. L'idée serait d'attirer la bête dans ce goulot une fois qu'elle se serait posée puis de faire tomber les troncs sur celle-ci. Quel idiot avait-il été de s'imaginer pouvoir constituer un appât intéressant pour la bête alors même que tout un village de proies idéales se trouvait tout proche.

Le minotaure déboula dans le village des Dharitris, haletant. Mais il ne pouvait pas s'accorder le loisir de retrouver son souffle. L'endroit était dévasté. Plusieurs huttes avaient été soufflées, littéralement, et les thérianthropes comme leur bétail courraient dans toutes les directions. Au centre du chaos, quelques guerriers tenaient le reptile en respect à l'aide de lances, l'empêchant de commettre un massacre. Pour le moment. En effet, d'un seul revers de son membre ailé, la bête arracha deux lances des mains de leur propriétaire et envoya voler un troisième.

Elle beugla à la face des deux lanciers armés restant, ses crocs impressionnants toisant les pointes des armes. Brusquement, son rugissement tourna en un cri aigu comme un choc sourd au niveau de son cou venait l'ébranler. Sifflant de colère, le reptile se tourna vers l'auteur de ce choc. Le minotaure abaissa son arc, son regard intense rivé sur le monstrueux animal. D'un geste lent, il porta la main à la lance fixée à son carquois comme la wyverne se détournait des guerriers locaux pour lui faire face.

Comme il l'avait constaté plus tôt, la bête n'était pas aussi à l'aise sur terre qu'on aurait pu le penser. C'est d'une démarche gauche qu'elle prenait appui sur l'articulation de ses coudes en pliant les ailes. Doebroksh fit un premier pas de côté, fixant intensément le monstre qui le suivit du regard en sifflant de courroux. Elle pivota sur ses appuis afin de le garder dans son champ de vision, renversant une cahute de plus d'un coup de queue.

Sans prévenir l'un des Dharitris planta sa lance dans le cou exposé. Avec un grondement de rage, la wyverne arqua l'échine en se retournant vers lui et arracha l'arme de ses mains. Prudemment, il effectua une roulade pour se mettre hors de portée de sa gueule. C'était plus qu'il n'en fallait au minotaure qui s'empara de cette diversion. Faisant plusieurs pas vers le flanc exposé, il projeta sa lance en avant d'un violent coup de reins qui manqua projeter la fée dans les airs. Avec une éclaboussure écarlate, la pointe de cristal perfora le cuir de l'aile et vint se planter dans le tronc du monstre, juste sous l'épaule.

Poussant un nouveau rugissement de douleur, la wyverne fit un bond en arrière - ce qui prit au dépourvu le rôdeur qui ne l'aurait pas imaginé aussi leste une fois au sol. Agitant son aile gauche blessée, le reptile poussa un nouveau hurlement comme la pointe fichée sous son articulation remuait dans la blessure, la hampe traversant son aile. Elle eut instinctivement un mouvement de recul, pliant le cou pour tenter de se saisir de ce pieu lui fouillant la chair. L'empêchant d'utiliser son membre. La clouant au sol.

Beuglant à plein poumons, le minotaure chargea en brandissant son tomahawk, droit vers le reptile à terre. C'était plus qu'il n'en fallait pas au minotaure qui s'empara de cette diversion. Lorsqu'il fut assez proche, elle tendit le cou et ouvrit une gueule béante, assez large pour happer le minotaure d'une bouchée à défaut de pouvoir l'avaler entier. Nyssa poussa un cri dans son dos et ferma les yeux, fermement accrochée à sa fourrure… et manqua être écrasée sous son poids lorsqu'au dernier instant il roula de côté. Effectuant une roulade maladroite et ignorant l'élan de douleur de son épaule ayant encaissée toute la charge de ses deux tonnes, il attrapa le manche de son arme à deux mains et assena un revers dévastateur à la mâchoire du reptile. Le choc sourd fut perceptible jusqu'à l'autre bout du village comme l'hybride repoussait la tête de la wyverne, lui arrachant plusieurs écailles au passage.

Il jura toutefois dans sa barbe. Il avait espéré lui briser la mâchoire et terminer ce combat au plus vite, mais celle-ci avait tenu bon. Reculant de quelques mètres et secouant la tête, la wyverne malmenée s'efforça de retrouver ses esprits. A nouveau elle agita les épaules en une vaine tentative de prendre son envol, hurlant lorsque la lance fichée sous son épaule l'empêcha de s'enfuir.

Bien décidé à ne pas lui laisser l'opportunité de se tirer de cette nasse, le minotaure enfila sa griffe, tenant toujours sa hache de l'autre. Grondant et vouté en avant, il poussa pas après pas en direction de la bête tout en restant conscient qu'une créature est toujours plus féroce une fois acculée.

- Doe ! Intima Nyssa dans son dos comme il revenait dangereusement à portée des mâchoires de la wyverne.

La pauvre fée ne pouvait tout simplement pas participer à la bataille. Dès leur arrivée sur l'île, la chaleur étouffante atténuait ses capacités, bien plus conséquente dans le Nord du continent. Le rôdeur avançait donc sans le soutien de sa petite camarade, impuissante, toisé par la bête qui cessa de reculer et se redressa.

L'assistance revint toutefois des thérianthropes qui, à nouveau et sans se laisser démonter, vinrent embrocher la seconde aile du reptile. Feulant et clamant des cris de guerre tribaux, les hommes-lions ou panthères percèrent son cuir, l'un d'eux parvenant même à imiter le minotaure et lui trouer l'épaule. La wyverne pivota aussitôt de côté en projetant en l'air l'un des autochtones. Ses mâchoires claquèrent dans le vide, les félins agiles esquivant lestement sa tentative de les happer dans sa gueule. Il n'en fallait pas plus à l'hybride qui sauta sans attendre sur l'ouverture.

Passant sous la gueule de la wyverne, il planta sa hache dans le cou serpentin de la créature et appuya sa frappe, continuant à enfoncer la lame jusqu'à ce que le manche vienne frotter sur ses écailles. Aussitôt la bête oublia les changeurs de peau, pressée de se défaire du chasseur lui entaillant la gorge. Avec un meuglement, l'hybride planta sa griffe de l'autre côté de la gorge. Accroché à ses armes aussi fort qu'il le pouvait, il ne réalisa qu'après un instant que ses sabots ne touchaient plus le sol : se redressant en hurlant, le reptile faisait preuve d'une force effarante en arrachant ses deux tonnes à la gravité. Le mufle plaqué contre les écailles, Doebroksh entendait la gueule claquer juste au-dessus de sa tête et les griffes creuser le sol. Sans prévenir, il retoucha le sol et manqua être écrasé par la masse considérable du reptile blessé.

Grondant et le corps tendu à l'extrême, Doebroksh entama péniblement de resserrer les bras, les lames de ses armes tranchant la chair dans des giclées écarlates qui dégoulinèrent le long de ses bras. De plus belle la wyverne tenta de se défaire de lui. En vain. Ses cornes à leur tour commençaient à se frayer un chemin entre les écailles lorsque ses poings se retrouvèrent. Puis avec un dernier rugissement qui se noya dans celui de la bête, il croisa les bras et acheva d'égorger la wyverne dans un torrent de sang. Le visage et le tronc aspergés d'humeur, il hoqueta avant de brusquement se retrouver écrasé par la masse du reptile s'écroulant de tout son poids…




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux wyvernes - Page 4 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyMar 31 Mar 2020 - 20:07
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Écaille de wyverne, x1 Membrane de wyverne et x2 Tibia de wyverne.
Il gagne x1 Os doré en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu réalises la quête En persévérant on arrive à tout et gagne x1 peau de troll des marais + x1 peau de troll des glaces + x1 peau des troll des forêts + x1 peau de troll des montagnes + x1 défense de pachyderme et 40 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 586
Expérience : 4335
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102622/2622Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2622/2622)
Vitesse: 1226
Dégâts: 1536

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyLun 29 Juin 2020 - 15:03
Séparation du contenu
Ellipse parce que manque d'inspiration sur wystéria. Sur mon journal je remettrais dans l'ordre.




Doebroksh avisa la colonne de fumée au loin. Grimaçant, il accéléra le pas, ses sabots s'enfonçant plus profondément dans la poudreuse. Remarquant son changement d'attitude, Nyssa voleta plus rapidement  pour le rattraper et remarqua à son tour les cendres montant vers le ciel. Le vent du Nord ne soufflait pas ce jour là, ne dissipant pas les cendres. Et indiquant clairement le village de pêcheurs du fjord glacé.

Armes aux poings, il ne fallut pas longtemps à l'hybride pour rejoindre les huttes éventrées. Les corps des elfes et humains qui animaient cet endroit à son dernier passage gisaient ici et là. Si dans un premier temps le minotaure avait craint un raid de sauvageons, ses soupçons furent vites dissipés. Les barbares du grand Nord ne possédaient pas d'animaux capable d'arracher le toit de l'unique demeure bâtie en dur. Disloqué, il gisait ici et là, à l'opposé du mur éventré. Et là encore, des cadavres méconnaissable, à moitiés gelés. La neige avait commencé à recouvrir les corps, tapissant le charnier d'un linceul immaculé, dissimulant progressivement l'horreur du massacre. Et épargnant l'odorat de l'hybride par la même occasion.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? murmura Nyssa d'une voix désolée.

Restant près de la carrure rassurante de l'hybride, la fée volait en scrutant les dévastation, la mine horrifiée.

- Une créature volante, déclara Doebroksh d'un ton concentré.

Attentif, il s'attarda sur la longue traînée partant du hall principal, se prolongeant sur plusieurs mètres en longeant une tente de peau soufflée. Traînée qu'il disparaissait au-delà.

- Massive. Agressive.

Ajoutant ces affirmations, il s'agenouilla devant les restes d'un individu qu'il ne pouvait plus identifier. La partie supérieure de son tronc étant manquante, sectionnée par une puissance mâchoire. Tout comme la hampe d'une lance dont seul le manche gisait à côté.

- Un dragon ? proposa la fée.

Le trémolo qu'elle échappa en prononçant ce mot trahit l'angoisse que lui inspirait ces créatures. Toutefois, avant de répondre, le rôdeur se déplaça jusqu'à une hutte réduite en tas de cendre fumant. C'était cela qu'ils avaient perçut de loin. Nul restes brûlés ne se trouvaient là, pour ce qu'il put voir en soulevant une toile en grande partie consumée. Sur un côté gisait le manche noircit d'une torche.

- Ce n'est pas un dragon qui a fait ça, opposa-t-il calmement. Il n'y a pas eut de flammes crachées.

Se redressant après avoir étudié cet indice, il parcourut à nouveau les dévastations du regard.

- L’incendie est un accident, arrivé dans la panique.
- Quoi alors ?

Soucieuse, elle se posa près d'un corps dont le bras gelé était tendu vers le ciel. La neige tout autour était rosie par le sang en-dessous. D'autres dépouilles se trouvaient ici et là, réduites en lambeau pour la plupart. Enfin, s'accroupissant, Doebroksh identifia des empreintes jouxtant une nouvelle traînée, comme près du hall.

- Très massive, confirma-t-il. Et dotée d'une queue de plusieurs mètres...

La description qui lui venait en tête ne le rassurait guère. Il avait déjà vu ce genres d'empreintes. Très loin de ces régions glacées. Nyssa ne les reconnaissait pas, mais elle aussi les avait déjà vues. Elles...

Une odeur soudaine fit se redresser le minotaure. La main sur ses armes, il parcourut les tentes brisées du regard, effrayant Nyssa. Un félin. Tout proche. Ils avaient été approchés sans un bruit. Il ne le voyait pas, mais s'agissait-il d'un charognard ou bien d'un prédateur ?

- Tes sens affûtés t'honorent, Ayani.

La voix était mi-étouffée mi-résonnante. Dans l'instant il arma son jet, près à pourfendre son propriétaire. Toutefois, mains levées en évidence, un inconnus s'écarta d'une yourte éventrée.

- Paix, déclara-t-il calmement. Je ne suis pas là pour me battre.

Sa voix étrange était due à un extravagant casque métallique lui couvrant la tête et le visage, tel un masque. Celui-ci était cerclé de dorure patinées, ici et là, comme tout le reste de son armure intégrale de plate. Ou du moins ce que pouvait en voir le rôdeur. Un capuchon, une cape, un tabard et les lambeaux d'un vêtement vert dissimulaient le reste de son corps. Doebroksh nota toutefois le bouclier rond accroché à son dos et l'épée bâtarde finement ouvragée à sa hanche.

- Curieuse approche, commenta le minotaure en baissant lentement le tomahawk qu'il était prêt à jeter. Pour quelqu'un qui ne veut pas se battre.

L'inconnu haussa les épaules en s'avançant à pas lents. Il baissa un bras, levant une paume vers l'hybride.

- Hwo, déclara-t-il simplement.

Stupéfait, Doebroksh capta un instant un regard clair dans l'interstice prévu pour les yeux. Cet étranger connaissait ses coutumes. Et probablement sa langue, pour l'avoir appelé par le vrai nom de sa race.

- Hwo, répéta-t-il nerveusement pour répondre au salut. Je suis Doebroksh, de la tribu des Moj'Hauks. Et voici Nyssa.
- Dörtmund, s'introduisit-il à son tour en baissant la main. Et se sont Nya et Hyena.

Illustrant ses propos une panthère se révéla derrière lui, se glissant sans un bruit de la yourte l'ayant dissimulée. Sa fourrure était grise et mouchetée de noir. Etrangement, elle portait elle-aussi un capuchon qui - nota Doebroksh - n'était pas relevé par des oreilles pointues. Poussant un ronronnement sonore, un second félin signala sa présence à la gauche du rôdeur ne l'ayant pas remarqué. Puis alla rejoindre son maître en évoluant dans la neige sans laisser de traces.

- Qu'est-ce qui a causé cela ? interrogea le minotaure en désignant le reste du camp de la hache.

Il connaissait déjà la réponse. Mais n'osant le reconnaître.

- Un reptile volant, déclara simplement Dörtmund en s'approchant.

Relevant la pointe de son épée, il s'agenouilla devant la dépouille gelée, s'exposant par la même occasion au rôdeur.

- Pauvre gosse, murmura-t-il. Ces gens ne méritaient pas cela.
- Je ne connais qu'un type de lézard volant de cette taille, opposa Doebroksh. Les wyvernes ne vivent pas dans le Nord mais à Wystéria.

Se tournant vers lui, à quelques mètres seulement, Dörtmund se releva en l'examinant. Ils se soutinrent mutuellement du regard comme les deux panthères leur tournaient autour, flairant un corps ou retournant une planche brisée. Peu rassurée, Nyssa vint se rapprocher encore du minotaure et se posa sur son épaule.

- Il y a des wyvernes dans le Nord du continent, Milicien. Albinos, des glaces ou arctiques, peu importe leur nom. Mais il y en a. Elles sont rares et vivent loin, dans des montagnes perdues dans la banquise.

Il soupira, secouant la tête.

- Leurs proies se font rares et elles se hasardent de plus en plus au Sud. Je crains que cette tragédie ne soit vouée à se reproduire.

Spoiler:
 




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux wyvernes - Page 4 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyMer 1 Juil 2020 - 13:32
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Écaille, x1 Membrane et x2 Tibia de wyverne.
Ainsi que 1 Os doré en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Rien de particulier à en dire. Bonne chasse !
Revenir en haut Aller en bas
Garràn
Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

Garràn

Messages : 1645
Expérience : 6214
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 232
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535103362/3362Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (3362/3362)
Vitesse: 2059
Dégâts: 2603

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyJeu 17 Sep 2020 - 2:15
Séparation du contenu
Il s’agissait de la première fois où je m’aventurai le long de la côte Wysterienne et sur son sable doux et soyeux. Les sables d’Olonnes, à l’instar de la plage entourant Ishtar, était souvent synonyme de pirate ou de bandit. Rivage accueillant les naufragés d’outre-mer, qu’importe la bannière, plus qu’un lieu touristique, il s’agissait avant tout des premiers décors que l’on apercevait depuis le pont ou bien lorsque l’on se réveillait étendu sur le sable. Pour ma part, il s’agissait de la seconde option de mémoire, mais j’y étais revenu aujourd’hui non pas pour faire le touriste, mais pour chasser un volatile autre l’aigle des Baldors et plus important qu’un vulgaire rhinocéros. Une créature proche du Dragon sans l’être véritablement. Je n’avais aucune idée de la saveur de cette créature, mais je m’étais déjà servi de certaines ressources de Wyvern pour la conception d’arme. A la revente, l’on pouvait se faire un véritable pactole si l’on y mettait du sien et c’était bien la raison de ma venu !

Armé du strict minimum, je comptais bien faire profiter le village de ces ressources rares en échanges d’or et de sourire bienveillants. Tant qu’ils ne soupçonnaient pas la raison de mon avidité pour l’or actuellement, ce qui ne me ressemblait pas d’ordinaire, je n’avais pas à m’en faire. Au pire des cas, lorsque j’en aurai terminé avec cette région, j’emporterai le dernier spécimen avec moi à la capitale pour la revendre en bon et due forme aux marchands de Stellaraë. Ce n’est pas tout les jours que l’on voit une Wyvern en ville, qu’importe la région, la bestiole impressionne et l’argent qui en découle est souvent lié au fait qu’elle soit imposante plutôt qu’à la qualité de sa viande. Après tout, il était possible que l’on ne se serve que du cuir et de certaines membranes et nerfs pour les métiers de manufactures. Toutefois, l’idée de goûter à une grillade de Wyvern n’était pas pour me déplaire, peut-être que j’en aurai l’occasion durant mon séjour sur l’île.

M’enfonçant un plus sur le rivage, j’arrivai enfin au terme de mon expédition, jusqu’aux fameux « nids de dragons » dont m’avait parlé le doyen du village. En longeant le rivage vers l’Ouest, l’on finit par atterrir sur une plage dissimulé derrière quelques falaises bien fragilisé par le temps. De l’autre côté, la plage se trouvait être fermé vers la mer, les falaises formant un arc de cercle cherchant à contenir la petite plage discrète. Le cadre y était idéal pour y passer quelques jours de vacances aux premiers abords, mais le doyen avait bien insisté sur la dangerosité des lieux. En effet, du haut de ces falaises travaillées par le temps et l’érosion, vivait un nombre indéfinissable de nid de Wyvern. Alors au pied de l’un d’eux, un de ces gros oiseaux m’avait repéré et me fixait de ses gros yeux méchant. La taille de la créature était plutôt impressionnante lorsqu’il s’agissait de la première fois que l’on en croisait, mais être un Stryge noir endurcissait ma volonté de gagner, aucune chance de perdre en terrain aérien contre un animal qui passe son temps à manger du poisson ou du petit gibier.

Depuis mes entraînements en magie démoniaque dans les plaines d’Aran, j’avais finis par maîtriser l’esthétisme de mes armes et soigner leur courbes, pouvant ainsi matérialiser à peu près n’importe quel arme m’ayant déjà servi pour x ou y raison. Honnêtement, pour avoir travaillé la forge pendant plusieurs années, tout ce qu’un forgeron d’arme pouvait faire, je pouvais le modéliser sans trop de difficulté, tant que j’avais le temps de me concentrer et former une arme noire dans ma main. D’ailleurs, je ne m’étais encore jamais posé la question, mais il est possible que je puisse créer une arme noire à distance, sans avoir besoin de la tenir dans la main. Mais bon, je n’étais pas encore de ce niveau …

Balayant le sol du regard, je récupérai un galet qui se trouvait là et le lançais sur le nid, faisant s’envoler le bestiau de son perchoir. N’importe qui aurait trouvé le geste totalement stupide, voir même irréfléchi, mais je n’avais pas le temps de réfléchir et de ma la jouer tactique. Rien que pour le plaisir de trancher et de m’éviter d’aller chercher ma proie, j’avais joué la carte de la provocation pour m’attirer les foudres de la Wyvern qui avait ouvert en grand les serres qu’elle avait sous ses pattes. En position pour me servir de ma faux, je comptais me servir de l’allongement démoniaque pour agrandir la taille de la lame et augmenter ma portée. Mon attaque reposait sur la surprise, tout n’était question que de synchronisation et de chrono, seul mon sang froid me garantirait le succès de la mission.

Alors que le petit dragon wysterien se rua sur moi en piqué, j’attendis le dernier moment pour donner un coup de tranchant dans sa direction, faisant apparaître au même moment un prolongement de la lame teinté d’une couleur noire. Tout comme une arme démoniaque créer à l’aide de ma magie, je pouvais l’associer à une arme existante pour y ajouter un prolongement démoniaque, allongeant ma portée et les dégâts de l’arme. Ne réalisant pas qu’elle se jetait dans la gueule du loup, le reptile n’eut pas le temps de corriger sa trajectoire et vint se planter dans le sol rempli de galet. La tête fendu en deux sur l’horizontale, j’embarquais la créature ni vu ni connu dans un trou noir de ma spécialité pour le rapporter tel quel au village. J’imaginais déjà la tête du doyen quand il allait découvrir le bestiau sous sa tente …




Chasse aux wyvernes - Page 4 Co_111Chasse aux wyvernes - Page 4 Signup11Chasse aux wyvernes - Page 4 Co_113

Un RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyMer 23 Sep 2020 - 13:41
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Garràn récolte x2 Écaille, x1 Membrane et x2 Tibia de wyverne.
Ainsi que 1 Os doré en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu deviens maître absolu, tu remportes x1 Pendentif Crépusculaire et valide la quête de la première récolte maître !
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102217/2217Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptySam 12 Juin 2021 - 13:32
Séparation du contenu

Wystéria, terre de légendes, réceptacle à des savoirs si anciens et primaux que même les plus récentes tribus locales ignoraient, et, malgré tout ce que Sobek Elpoemer Grey pouvait en penser de manière non objective ; île qui recelait bien des intérêts. En soi, et en surtout en l'état, Wystéria était de son côté civilisé (entendre ce terme à son sens le plus premier) bien inintéressant aux yeux du Roi Vampire ; Guillaëd lui inspirait Sylfaën, ses populations de Rakchatchats ou whatever s'avéraient réticentes à lui en invoquant quelque odeur "maligne" qui émanait de son aura, et l'ensemble semblait totalement ignorer les bienfaits d'une toilette appropriée.

Non il n'y avait rien qui pouvait attiser la convoitise du Dévoreur chez les Wystériens. Oh, ne vous méprenez pas, leur essence était tout aussi primale et pleine de richesse que le passé de leur terre, et en conséquent il en dévorerait autant que possible, afin de s'approprier leur mémoire, leurs usages, et leurs savoirs par le biais le plus pur qu'il existe ; la Prédation du Dévoreur, le goût du sang, les usages de l'essence même de la vie comme vecteur à des usages arcaniques élaborés...
C'était ça qui fascinait Styx à Wystéria.

Cet endroit contenait dans la moindre de ses brises une magie terrifiante, des âges les plus anciens desquels Styx lui-même ne gardait plus aucune mémoire, à l'époque où il n'était qu'une créature dénuée de forme physique stable et où ses repas se constituaient de mammifères simples. Wystéria serait pour lui une fenêtre vers une période de l'histoire où les êtres les plus puissants rôdaient, et sans vraiment savoir ce que cela pourrait lui apporter de concret, il y avait fort à parier que renouer avec les premiers instants de Dùralas lui permettrait de mettre la main sur des sortilèges intéressants.

Jusqu'à présent, oeuvrant sous les traits de l'arcaniste noir Sobek Elpoemer, l'entité Styx n'avait pu goûter à un Wystérien depuis longtemps, et comme il arpentait silencieusement les ombres de la forêt qui bordait les Sables de Lonnes cette pensée l'obnubilait.
La faim le tenaillait, la convoitise gagnait son être tout entier, voilait ses habituelles manières régales et maîtrisées pour transformer ses mouvements et réflexions en celles d'un prédateur. Ses pieds allaient d'arbre en arbre, ses griffes creusaient de petites entailles sur les troncs, et ses yeux, opérant de concert avec ses oreilles guettaient le moindre bruit qui trahirait la présence d'un autre chasseur.

Un ricanement déforma un instant ses traits comme il bondissait, étrangement gracieux et pourtant si plein de danger, dans la nuit ; il se servait des Wyvernes du coin comme appât pour ses propres desseins. Une méthode qu'il avait apprise des pécheurs.
Et dire que certains Dévoreurs l'avaient moqué de vouloir intégrer le corps des humains... ils ignoraient tant des sordides recoins de l'esprit des sacs de viande et de leur génie lorsqu'il s'agissait d'appliquer la violence... hahahah...

Là ! Quelqu'un vient !
Son corps disparut dans les ombres, en une fumée noire et rouge, et il dissimula tout aussi vivement sa présence. La chasse commençait.

Un Rakshassa mâle, d'une quarantaine d'années, que l'on avait enjoint de chasser la Wyverne afin d'éviter la prolifération de cette espèce dangereuse et venimeuse, s'avança sur la plage, une lance fixée sur son dos musculeux. Sy've était son nom, et dans sa tribu il était considéré comme un vaillant guerrier, fier de sa transformation particulière en Tigre Blanc. On affirmait également qu'il avait pourfendu cent wyvernes depuis son âge adolescent.
C'était en tout cas ce que narraient les esprits à la bête tapie dans l'ombre, qui serpentait et humait l'essence de Sy've. A présent totalement subjugué par l'instinct du prédateur, Sobek Elpoemer Grey n'était que furtivité et brume dans la nuit. Sa langue allait quelque fois tâter l'air pour se délecter un peu plus de l'aura du Rakshassa. Délicieux...

Pour Sy've chasser la Wyverne était une formalité, qui plus est en pleine nuit où il avait l'avantage de traquer sans être repéré. Adoptant sa forme transformée, le tigre blanc, se fondait parfaitement au sable éclairé par une Lune pleine et dégagée.
Les coussinets étouffaient les bruits de pas, et sa démarche à ras le sol lui permettait de passer totalement inaperçu aux yeux -plus mauvais qu'on ne le pensait- des pseudo-dragons. Il marcha ainsi un petit moment, jusqu'à retrouver l'odeur de Wyverne qu'il avait perçue juste à l'entrée de la plage des Sables de Lonnes.
Et un spécimen de taille moyenne s'abreuvait effectivement à la fin d'un ruisseau qui se déversait dans la mer, un peu plus loin.
Le tigre blanc disparaissait dans les arbres qui bordaient la mer, contractait sa musculature impressionnante, et laissait ses griffes, véritables épées affutées, sortir.

Sobek se délectait de voir un pareil spectacle ; une prédation dans une prédation ! Ô Lune ! Ô Nuit ! Comme la mort est douce sous vos éclairages ! Et sa faim se faisait encore plus grande, intenable !

Il ne fallut pas plus qu'une fraction de secondes à Sy've pour trancher le cou de la Wyverne, bondissant hors des fourrés avec la célérité propre aux félins de Wystéria et l'expertise d'un chasseur aguerri. Son mouvement fut d'une telle perfection qu'il s'étonna lui-même, pensant devoir user d'un deuxième assaut à la lance pour achever son ennemi ; mais la bête tombait raide morte, un épais filet de sang mélangé à quelques fibres charnues se déversant dans l'eau claire de la rivière.

Priant les esprits afin que sa proie ne soit honorée dans cette vie comme dans la prochaine, avant de commencer à la dépecer, le Rakshassa eut juste le temps de se servir de son coutelas pour dévier un carreau d'arbalète qu'il aperçut dans le reflet de sa lame, qu'un vampire toutes griffes dehors fonçait sur lui.
Plutôt osé de la part d'une chauve-souris du continent de vouloir se battre à armes égales contre un homme-tigre, mais, amusé, Sy've décidait d'opter pour la même stratégie de combat et para sans mal le coup. L'homme pâle était vif, plus que lui, probablement, mais faible physiquement et il n'eut aucun mal à dévier son troisième enchaînement au corps à corps pour lui décocher une violente coupure au visage.

L'oreille de Styx tombait suite à la riposte du thérianthrope, et une désagréable sensation de brûlure gagnait la même moitié du visage qui, lacérée, tomba en lambeaux sous ses yeux rendus fous par la douleur. L'abominable bête à l'odeur insupportable le chargea de nouveau, pensant pouvoir prendre l'ascendant grâce au premier round remporté, mais l'Elu d'Adam n'avait pas conquis un massif entier en comptant uniquement sur sa belle gueule.
Lorsque la patte du tigre atteignait de nouveau le visage de Styx, ce dernier s'évaporait en un ricanement moqueur.

Il réapparut au centre du disque lunaire, quelques secondes plus tard, la paume de main levée vers le satellite qui commandait aux marées, en hurlant quelque formule incompréhensible aux oreilles du Wystérien.
Quelque chose clochait. La magie de l'île d'habitude si discrète, semblait se faire poisseuse, écrasante, voire toxique. Tout autour du Rakshassa l'atmosphère devenait insupportable au point de ralentir ses mouvements, si bien que lorsqu'il essayait de bondir pour rattraper l'homme pâle au visage sectionné, il se vit se mouvoir au ralenti. Ses yeux rivés sur sa cible n'eurent ensuite pour seul visuel qu'une Lune Rouge incandescente, et il remarquait que le sang de l'individu qu'il avait sur lui dégageait une odeur âcre et malicieuse de roses sur un parterre d'herbe fraîche.

Une odeur envoûtante.
Enivrante.

L'instant d'après Sobek, ayant réussi à hypnotiser l'homme bête fonçait droit sur celui qui se perdait dans les illusions -et n'avait en réalité jamais bondit, ni bougé depuis qu'il avait senti le sang de Sobek, le Sang Noir des Dévoreurs possédant des propriétés exceptionnellement utiles à la magie- ses griffes s'étendant à une longueur d'épées pour lui trancher la tête.
Curieusement, alors que ses mains se nouaient autour de la nuque de son ennemi, sorte de câlin mortel qui devait résulter en une décapitation nette, le Tigre blanc reprit ses esprits et asséna un violent coup de tête à Styx qui cette fois feulait en se précipitant dans les arbres de Wystéria pour reprendre l'avantage du terrain. Ses illusions n'étaient plus aussi puissantes qu'autrefois, mais surtout, son adversaire était d'une étonnante constitution physique et mentale ; il aurait un goût particulièrement doux en bouche !

Sy've était blessé. Les deux côtés de son cou robuste saignaient de blessures qu'il savait être profondes, et l'hémorragie lui coûterait la vie. Pire encore, une sensation de léthargie se répandait dans sa tête, faisait bourdonner ses oreilles et lui piquait les lèvres ; les griffes de la chauve-souris étaient empoisonnées.
Il tenta bien de poursuivre et de combattre l'homme pâle, mais plus les minutes passaient et plus il avait du mal à conserver ses postures, les mouvements rapides et sans aucun sens du vampire étant presque impossibles à deviner. Le poison commençait à lui alourdir les épaules, rendre faibles ses jambes, et lorsqu'en exécutant une énième cabriole le Dévoreur dégaina une arbalète pour viser sa tête, Sy've vit sa vie défiler devant ses yeux.

Le carreau fracassa le crâne du Rakshassa et l'empala à un tronc d'arbre. Presque instantanément, Styx, essoufflé, accourut jusqu'à lui pour planter ses canines dans son cou.
Le goût du sang ! La magie dans ses veines ! OH ! IL SE SOUVENAIT ! Styx était déjà venu ici, il avait piégé des centaines d'entre eux dans les Lumières Mortes de l'Immatériel...

Totalement régénéré, et ayant absorbé le corps du tigre dans sa gueule de Dévoreur, le vampire se dirigea ensuite vers le cadavre de Wyverne abandonné sur la plage le temps de leur combat.

Win-Win.


[Utilisation d'un Bracelet d'Abondance]




Chasse aux wyvernes - Page 4 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102217/2217Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyJeu 17 Juin 2021 - 10:05
Séparation du contenu
Après avoir affronté le guerrier Rakshassa, Sy've, et l'avoir mangé tout cru, avec en prime l'acquisition de ses propres ressources de chasse, Styx commençait à recouvrer la puissance des Lumières-Mortes.

Si pour les mortels la nature des Lumières-Mortes, ce royaume au-delà des Limbes, à l'extrême limite de l'Immatériel où existent des choses sans nom et sans forme, où la couleur elle-même est vivante et prend en prédation toute trace de vitalité, est difficile à décrire, pour Styx c'était une seconde nature. Grâce à sa connaissance de la géographie des terres de l'au-delà et son expérience en tant que marcheur Immatériel, il avait relié son aura aux Lumières-Mortes, et en échange de quelques âmes, ces dernières lui permettaient de disposer d'arcanes qui dépassaient la puissance de toutes les écoles théoriques Dùralassiennes.
Il usait donc des Lumières-Mortes pour briser les esprits de ceux qu'il réussissait à acculer, leur montrant des plans d'existence et des formes géométriques incompréhensibles à l'esprit humain, afin d'ôter toute résistance à ses victimes, et plus il les rendait fortes, à leur livrer des spécimens des Hommes qu'elles apprenaient à imiter, dont elles reproduisaient les traits et les couleurs, plus Styx à son tour était capable de plus de prodiges encore.
C'est avec leur aide qu'il avait supporté le sang divin d'Adam et usurpé son rôle de messie Speluncien.

Mais s'il réfléchissait à cela, c'était car il avait cette sensation merveilleuse du déjà-vu comme il franchissait l'orée de la jungle Wystérienne. Ses pouvoirs revenaient, et bien que sa récente expertise aux armes à distance variait grandement de son habituel style ultra-offensif, il restait finalement dans l'optique guerrière que le Dévoreur avait : ne laisser à personne le temps de répliquer, et achever ces putes au plus vite.
Un assassin se devait d'être efficace, et ces considérations perpétuelles envers l'état de ses capacités, l'efficacité de son corps, et sa rapidité de réflexion étaient un entraînement constant ; un numéro d'équilibrisme dont il avait pris l'habitude lorsque jadis, en arlequin, il effectuait les mêmes tâches et stratagèmes avec beaucoup moins de classe. La routine n'avait pratiquement pas changé, les enjeux eux, totalement.

Décrochant le crâne du garçon qu'il tenait entre sa mâchoire décroché, il le laissait choir au sol, ce qui produisit un délicieux bruit d'os brisés -ceux qui n'avaient pas été liquéfiés par son organisme de Dévoreur- Styx réfléchissait à où trouver une Wyverne lorsqu'un couple de locaux, dont il put saisir la conversation grâce à l'absorption de Sy've, passa sous la branche où il se tenait.
Occupés à parlementer fort audiblement, ils ne remarquèrent le tas de chair molles de l'enfant sur leur gauche.


- Mais tu te rends compte que parler à mes potes en souriant ça pourrait être mal perçu ? Ou mettre un pagne aussi court ? Non vraiment je comprends pas ce que t'essayes de faire avec moi, on dirait une sorcière, ouais, une sorcière, t'es là à enchanter tout le monde pour tes propres bénéfices et ça te plaît en plus.

Il faisait nuit à Wysteria, mais le vampire, comme les deux amoureux, voyaient tout à fait bien dans le noir. Styx sentait l'alcool s'évaporer des pores du duo, et, ayant oublié de s'hydrater cela lui fit conjurer une coupe de vin.
Voilà qui promettait d'être intéressant, se dit-il en levant un sourcil comme la femme roulait des yeux en continuant à avancer, mettant de la distance entre eux.


- Sérieusement Bern'Ie ? Désolé de parler à des gens et de tenter de m'inclure dans un groupe, désolé que tu n'aies aucune personnalité et que je veuille pas qu'on passe pour un binôme placide et naze.

Il courut vers elle et lui attrapa le poignet.

- On sait tous les deux que tu fais plus que sociabiliser Verta !

Le nez de la femme souffla, fort, et elle secoua la tête.

- Grandis un peu, et demande à ta queue d'en faire autant. J'ai jamais vu de truc aussi petit.

Cette dernière remarque avait arraché un rire franc à ladite Verta -à Sobek aussi, pour être honnête- mais son conjoint, furieux, avait rougis, fulminé, et levé la main sur elle ; il n'en fallut pas plus pour que le Roi Vampire fende l'air et lui tranche le bras d'un coup de griffes.
Connard.
Sous le choc aucun des deux n'avait bougé, mais Styx avait repoussé l'homme d'un geste de la main, et comme il cherchait encore à comprendre si son épaule était reliée à quelque chose, la femme se tourna vers lui d'abord inquiète, puis, momentanément le vampire capta un air compris chez elle. Gros beauf de merde, il méritait de mourir.


- Ok bébé je peux être taxé de tout ce que tu veux, mais tu vois, les sorcières, catins, putes, les bizarroïdes, freaks et geekos ça, c'est ma famille, donc pas touche. C'est pas comme si tu pouvais maintenant, du côté droit du moins.
- Mais je t'ai rien fait putain, t'es qui toi ?! Et mon bras ?!!!!

Se saisissant d'une pierre au sol, Verta se jetait sur son homme et commençait à le frapper à grands coups, ponctuant ces derniers de cris libérés et honnêtement plus proches de l'orgasme que de la peur qu'un pareil moment devrait entraîner. Styx l'interrompait au bout du dixième coup de cailloux à la face, lui prenant le poignet, jetant la pierre et la remplaçant par une batte qu'il avait également conjurée.
Après lui avoir donné sa gourde de vin, qu'elle avala cul sec, Verta se mit à tabasser le cadavre de son ex -rip- en hurlant de nouveau.


- Prends ça, pour m'avoir traité de pute, ça c'est pour avoir dit que le gratin de ma mère est dégueulasse, ça c'est pour mon chien moche, ça c'est pour ta petite bite, et ça, BORDEL DE MERDE, c'est parce que TU. BAISE. MAL !!!!!!!!

Dans son coin, assis en tailleur, en lévitation, Styx applaudissait et opinait de la tête. Yaaaaaasss, work bitch. Puis, naturellement, elle s'effondra après coup, en pestant, sans pleurer toutefois. Elle ne regrettait pas, mais devait se dire que son geste aurait des conséquences, car une femme n'est que rarement autorisée à exprimer ses sentiments librement. En fait à bien y réfléchir, Styx considérait les sociétés mortelles comme grandement attardées sur ce sujet, et qu'importe l'époque dont il se souvenait, la gente féminine avait toujours été traitée comme de la merde pour être honnête. Un homme peut être violent, peut boire et draguer tout ce qui bouge, être relou s'il le souhaite, mal habillé, dégueulasse, mais lorsque l'autre sexe le faisait tous se scandalisaient. Il aimait donc particulièrement le sens qui se dégageait de la vision de Verta qui assassinait son petit copain sans états d'âme.
Il lui lança donc :


- Tu sais, je devrais peut-être pas le dire à la première Wystérienne venue, mais je fais partie de la Congrégation, les assassins, et un cadavre ça se cache. Si tu le désires vraiment, tu ne seras jamais inquiétée de ce que tu viens de faire, et tu pourras même jouer les veuves éplorées avec tous les bénéfices que ça apporte. T'en dis quoi, ma sœur ?
- Comment on s'y prend ?

Un sourire traversa leur deux visages comme le vampire se déplaçait jusqu'à l'homme mort, et incantait dans sa paume une flamme bleue plus grande que sa propre tête.
- Comme ça.

Il déchaînait ensuite un torrent de flammes sur le corps, qui disparaissait bientôt tout entier dans une brise de cendres. Aussi pitoyable que lorsqu'il vécu, le bougre...
Contre toute attente, cependant, Verta se jeta sur lui et l'étreignit, ce qui contrairement à ses habitudes lui fit plutôt plaisir.

- Je ne saurais jamais te remercier, assassin... en fait si. Je veux devenir une assassine moi aussi, j'ai plus envie de vivre dans ce trou à rats. Mes seins tomberont, ma chatte se ramollira, et des rides se formeront sur mon front un jour. Est-ce que je veux que ça arrive pendant que mon mari me demande ce qu'on va manger ce soir, si j'ai changé la couche du petit ? Absolument pas. Je veux être libre bordel de merde, je veux gagner ma propre thune en tuant.
- On tue aussi des gens innocents. La plupart du temps en fait.
- Innocents mon cul, la plupart de la tribu savait que ce mongol me battait et bougeait pas le petit doigt pour l'arrêter. Je signe où ?

Le reste de la soirée, ils la passaient à boire, hurler de rire, danser et à chasser la Wyverne complètement arrachés. Verta était bien cool, et il lui enseignerait ce qu'il pouvait en matière de tuerie.




Chasse aux wyvernes - Page 4 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 5182
Expérience : 7124
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535105024/5024Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyJeu 29 Juil 2021 - 10:09
Séparation du contenu


C'était assez difficile pour le stellarois de revenir à Wystéria après tout ce qu'il s'y était passé. À chaque souffle, il sentait un foudroiement dans sa nuque le traversant entièrement. Mais Dougal devait faire avec ; il n'avait pas le choix s'il désirait continuer à avancer. Tellement de choses l'attendaient à Stellaraë et ce que l'ancien rôdeur y avait récupéré devait absolument être traité. Tout cela lui était très pesant mais Dougal n'avait pas le choix.



Pour se changer les idées il y avait une activité parfaite : dénicher une wyverne et la déplumer. La traque et chasse effrénées lui ferait penser à autre chose et il oublierait les tracas physiques ou plutôt psychologiques auxquels l'humain était confronté. De toute manière, il fallait bien quelques rebondissements dans sa vie ; ce ne serait pas drôle si elle était toute morne, plate et décidée à l'avance. Certes, on avait décidé pour lui de certaines choses et elles lui avaient été imposées de manière plutôt inattendue et choquante. Mais...


Elle s'terre, elle s'terre la wyverne, la wyverne de la Mazonie.


Dougal devait absolument se concentrer sur des sujets très précis et faire taire tout ce qui pesait sur ses épaules. Il n'avait pas le temps de s'arrêter, de souffler et de tenter divers "réparations" ; il fallait avancer, c'était la seule solution. Le temps n'y mettrait pas un terme, certes, mais le temps le soulagerait et lui permettrait d'accepter.



Rapidement, le chasseur trouva la trace d'un de ces reptiles volants et s'approcha de sa proie se délectant de toute l'action qui résulterait de leur rencontre, à moins qu'il ne prenne assez la bête par surprise et lui inflige une terrible blessure au flan là où les écailles dorsales rencontraient les ventrales : une jointure fragile et parfaite pour venir à bout de ces créatures. L'expérience était de son côté malgré ses démons et Dougal avait confiance en ses capacités. Que pouvait-il vraiment lui arriver de pire ?









Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 312
Expérience : 2609
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 4 644535102217/2217Chasse aux wyvernes - Page 4 242396barresante02  (2217/2217)
Vitesse: 1165
Dégâts: 951

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyDim 1 Aoû 2021 - 13:11
Séparation du contenu
Sobek Elpoemer Grey avait rendez-vous avec Shiva -précédemment connue sous le nom de Verta, avant l'assassinat de son fiancé quelque peu phallocrate- et quelques uns de ses compagnons assassins pour une soirée chasse à la Wyverne en Wystéria.

Pour l'occasion, et au vu des convives, principalement issus des milieux populaires du crime (bien que cela n'en faisait pas forcément des classes défavorisées, bien au contraire) le vampire avait simplement revêtu un col haut noir, un pantalon assorti, et s'était orné d'une épaisse et lourde chaine en or pour unique extravagance. Il fallait, du moins de l'avis de Styx, toujours faire sentir aux mortels qu'on était égalable ; s'ils voyaient en vous la perfection incarnée et un être d'exception, leurs esprits étriqués et simplets chercheraient à vous éliminer, consciemment ou non, en vue de leurs bas instincts dont ils étaient les esclaves. Être impeccable et tout juste supérieur suffisait amplement à leur donner envie de vous baiser sans toutefois leur accorder un sentiment de familiarité inopportun.
Chez les autres cultures que celle des vampires, on accordait aux vêtements la place d'un marqueur social, d'un simple apparat, un reflet, or pour les Spelunciens, à qui l'or n'importait que lors des transactions avec le continent, la manière de s'habiller était à la fois une mesure diplomatique et l'essence même de l'humeur de celui qui les portait.

On pouvait aller à un banquet habillé tout juste en respectant le code, le thème, avec de riches habits, mais, s'ils ne disaient rien de vous, ou pire, si vous vous contentiez de pareille platitude, on vous moquerait.
Sobek Elpoemer Grey, comme à l'accoutumé, était habillé pour tuer.

Il ne déambula pas longtemps à la recherche de Shiva sans qu'on ne vienne l'interrompre. Alors qu'il passait une table délimitée de deux immenses torches, où s'accumulaient les victuailles et alcools -sur laquelle il déposa trop nonchalamment une bouteille de millésime rouge Ishtarien- un homme, plus grand et large que lui, lui esquissa un sourire qu'il fit mine d'ignorer.
Pas que sa barbe fournie et son cou de bœuf l'aient laissé indifférent (la sensation de crocs qui perfore une peau musclée est sans égale), ni même qu'il se fermait à une nuit agitée en compagnie d'un endurant compagnon (nuits fauves), mais il n'était ni un paysan, ni un travailleur du sexe pour répondre à une drague aussi facile.
Si ce colosse à la peau de bronze et aux yeux plus noirs que les ailes d'un Stryge convoitait réellement sa présence, il lui faudrait brûler un peu plus longtemps.

Ainsi, ayant repéré son amie assise autour d'un feu de camp en compagnie d'un petit groupe avec lequel elle semblait manger quelques fongiques drogues, il tourna les talons, et, sachant pertinemment que sa proie ne l'avait pas quitté du regard une seule seconde, donna à ses pas une allure délibérément féline pour gagner sa place dans le cercle.
Il bu ; fuma aussi, inspira, inhala, et bientôt le fil du temps n'avait plus aucune consistance pour lui.  Wystéria n'était plus qu'un vaste terrain brumeux au milieu duquel il se téléportait, pour tour à tour faire un concours de lancer de dagues avec les uns, discuter de politique diplomatique avec les autres. Le tout arrosé de copieux verres de bière, rhum, whisky, et absinthes. Au loin, durant toutes ses scènes que les drogues rendaient vides de transitions, il entendait les battements de tambours, le chant des guerriers locaux, et toutes les autres musiques qui rythmaient une soirée -ma foi particulièrement réussie- pleine d'assassins.

Il y avait différentes ambiances à travers tout Dùralas ; les banquets vampires étaient toujours des orgies pleines d'esclaves qui finissaient toujours en encas lorsque l'alcool vous rendait sauvage, on aimait y palabrer longuement de ragots et y jouer les places des favoris de la Cour, intrigues, manipulations, scandales, faisaient de ces soirées les préférées du Roi qui tirait secrètement les ficelles de beaucoup de ces machinations.
Mais celles des assassins, de ceux qu'il avait formés et à qui il aimait accorder son temps, s'avéraient tout aussi divertissantes. Drogues, sabbats, sorcelleries, duels à mains nues, combats de chiens, et femmes aux seins magiquement refaits qui agitaient des croupes tout aussi exagérées sur les plus riches et chanceux du lot, tout résonnait ici avec sa nature de dévoreur.
Les fêtes des adeptes de la C.O, de ceux qui passaient leur temps à mettre leur vie en jeu, possédaient un sens antithétique à l'instinct de survie et la sempiternelle convoitise d'une gloire ultime qui faisait jubiler le Régent.

Alors qu'il venait de s'enfiler une galette lunaire, qu'il fit passer avec un verre de whisky pur, Sobek Elpoemer Grey voyait s'ouvrir à lui des champs de perception immenses. Les planètes s'alignaient. Autour de lui les arbres semblaient frémir de plaisir tandis que les danseuses se trémoussaient en petite tenue sur leur troncs et que les hommes sautaient autour du feu. L'herbe gagnait en densité, s'épaississait au toucher, s’effilochait sous ses doigts, comme en pleine conversation avec un de ses espions, il regardait par-dessus son épaule et plongeait son regard dans celui du colosse qui lui avait sourit au tout début.
Depuis combien de temps était-il là ?
L'avait-il jamais quitté des yeux ?
Comment aurait-il pu ?

Cette fois, ce fut à Styx de lui sourire. Un sourire mauvais qu'une épaisse bouffée de fumée venait bientôt camoufler. Le feu des torches et la lumière de la lune dansaient sur ses pommettes saillantes, conféraient à ses lèvres couleur sang une puissante esthétique, et, comme dans ses iris s'allumaient des brasiers de désire, il vit l'objet de sa convoitise pointer de la tête les bois qui entouraient l'endroit.

Une heure plus tard, Sobek et celui qu'il avait découvert s'appeler Falgör Humlek, un vampire des contrées du Nord, vivant dans la toundra, revenaient, complètement essoufflés. Ils avaient évacué toutes substances psychotropes de leur sang, et même tué une Wyverne pendant qu'ils forniquaient dans les bois.
Comment ?
Eh bien Sobek et Falgör se gardèrent de le révéler, préférant voir les humains à demi excités et terrifiés devant les habitudes sexuels de la race immortelle qui, en toute circonstance aimait la violence à son plus haut degré. Disons simplement qu'il vaut mieux ne pas se retrouver en position de voyeur par une nuit où la Lune éclaire un peu trop les ténèbres, surtout si vos écailles valent cher et que le poison qui les revêt est un aphrodisiaque puissant.




Chasse aux wyvernes - Page 4 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5239
Expérience : 19013
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 EmptyLun 9 Aoû 2021 - 21:55
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x8 Écaille de wyverne, x3 Membrane de wyverne et x7 Tibia de wyverne.
Sobek E. Grey gagne aussi x4 Écaille de wyverne.

Informations complémentaires : Tu utilise le bracelet d'abondance et double tes récompenses de récolte.



Rapport de récolte :

Dougal Keane récolte x2 Écaille de wyverne, x1 Membrane de wyverne et x2 Tibia de wyverne.

Informations complémentaires : /
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 4 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux wyvernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: Les sables de Lonnes :: Lieu d'artisanat - Repaire des Wyvernes-