AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baërlon Manîthil
Le Monde de Dùralas a précisément 2589 jours !
Dùralas, le Mar 1 Déc 2020 - 22:00
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -17%
Manette Xbox Series sans fil nouvelle ...
Voir le deal
49.99 €

 

 L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garràn
Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

Garràn

Messages : 1636
Expérience : 6157
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 225
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
Vitesse: 2079
Dégâts: 2283

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMer 27 Nov 2019 - 15:43
Séparation du contenu
La découverte d’Equinoxe dans les souterrains de l’hôpital nous avait amenée à la conclusion suivante : Le village de Guillaëd était relié au temple que nous recherchions, ou du moins il l’avait été. L’accès ayant été strictement interdit à tout étrangers et natif de l’île, je supposais que le tunnel qui reliait les deux lieux était truffé de danger ou bien qu’une créature y avait élus domicile. Mais que nenni, rien à l’horizon et pas la moindre trace de piège. Ce que je supposais plus plausible toutefois vis-à-vis de la mise en garde, c’est que le temps avait fait son effet sur ces galeries qui serpentaient l’île de part en part. Comme tout bon mineur, la prudence était de mise lorsque nous nous retrouvions sous la roche, un éboulement est si vite arrivé … Mais j’avais cru comprendre que l’écailleux était également un mineur maître dans son art, je supposais donc qu’il savait ce qu’il faisait.

Les fondations maintenant le plafond n’étaient guère rassurante et l’’humidité qui régnait dans ces longs tunnels sombre n’inspirait pas plus confiance. Les moisissures s’en étaient déjà prises au bois que l’on pouvait entendre craquer par moment, se joignant délibérément au clapotis régulier de l’eau qui s’écoulait du plafond pour grossir les flaques d’eaux au sol. La flamme qui émanait de la torche vacillait par moment … je pensais d’abord qu’il s’agissait des gouttes d’eau qui venaient s’écraser sur cette dernière, mais au fur et à mesure que l’on s’enfonçait dans le tunnel, nous arrivions à deviner la présence d’une légère brise, bien faible, mais présente. Nous n’étions pas si loin de la sortie. Je croisais le regard de l’écailleux qui en avait conclus la même fin, le sourire se dessinait curieusement sur nos visages. Le chemin était encore bien long avant d’atteindre ce fameux temple, toutefois, nous avions retrouvé un sol sain et civilisé, recouverte de dalles rigoureusement bien taillées. Les fresques qui nous entouraient étaient relativement plus claires que celles que nous avions croisées un peu plus tôt et il semblait que nous avions quitté la zone submergée d’eau car plus aucune goutte ne venait perturber le silence de mort qui nous attendait.

Garràn – J’imagine que nous touchons au but, mais qui aurait cru que le sous-sol de l’hôpital avait été relié autrefois à ce temple ? Comment l'as-tu su ?

En effet, l’ancienneté de cette structure remontait au moins à la fin du troisième âge ou au début du quatrième. Les fondations paraissaient bien plus développées, mais il ne fallait pas oublier qu’à l’époque, certaines civilisations étaient déjà bien plus développées que ceux que nous connaissions. Beaucoup de mystères planes sur ces peuples oubliés et Wystéria devait sûrement en abriter. En continuant notre chemin, suivant se léger courant d’air, celui-ci se divisa en deux, séparé par une immense statue de pierre dont la sculpture laissait penser que celle-ci était vivante, supportant le poids du plafond sur la paume de ses mains. Le géant de pierre, ignorant l’effort titanesque qu’il réalisait, nous contemplait d’un regard sérieux. Le kimono, de pierre bien entendu, qu’il portait semblait recouvert de motif et de sigle que je ne connaissais pas, l’histoire et les langues étrangères, ce n’était pas mon fort. Cela dit, afin d’estomper la curiosité insatiable dont je faisais preuve soudainement, je m’aventurai un peu plus loin, analysant les fresques murales de part et d’autres de chacun des chemins proposés.

Garràn – Bon et bien, on va devoir choisir un chemin, mais je pense que les deux sont empruntables, je fermai les yeux et levai un doigt comme pour montrer qu’il y avait quelque chose à ressentir, J’arrive à sentir une légère brise à l’entrée de chacune des galeries.

J’haussai les épaules, laissant mon compagnon de la décision à prendre. Je n’avais pas d’avis particulier à donné si ce n’est que peu importe le chemin emprunté, tout deux nous mèneraient à la sortie. D’un côté, la fresque proposait aux explorateurs une sorte de parcours d’obstacle assez étranges. L’on pouvait remarquer que beaucoup de personnage dessiné se retrouvaient plongée dans une marre noirâtre dont sortait uniquement leur tête. Alors que la fresque proposée sur l’autre chemin proposait des sortes de miroir d’où s’échappait le même personnage que l’explorateur dessiné. Une sorte de lutte contre soi-même ? Une découverte sur le clonage ? J’avais entendu parler de cette dernière, un artefact permettant de se dédoubler… mais seules les légendes en parlaient. Pourtant, si ma mémoire était bonne, un certain géant ayant fait autrefois parti de la congrégation, ce l’était procuré, mais je ne l’ai jamais vu en sa possession pour le peu que je l’ai connu.

Garràn – Une préférence ? Je réfléchis un instant, réalisant ce que j’avais déduis de ces chemins un peu plus tôt. Sinon on peut faire la course, le premier arrivé à l’autre bout !

Ce n’était peut-être pas une bonne idée, les peintures qui nous entouraient étaient tellement absorbantes que j’en perdais la notion du temps. Et puis, au bout du compte, l’important était que l’on se retrouve pour palier à l’épreuve finale, car nous étions encore loin de ce combat ultime dont les fresques faisaient références. Je ne voyais pas d’apparition d’un prétendu maître de quoique ce soit. Prenons notre mal en patience …




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

Un RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Personnage décédé

Personnage décédé
Equinoxe

Messages : 1086
Expérience : 5155
Masculin Âge RP : 27

Politique : 214
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
Vitesse: 1076
Dégâts: 2240

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMer 4 Déc 2019 - 19:58
Séparation du contenu
En dessous de l'hôpital, les catacombes d'un ancien passage demeuraient encore, et bien que le passage d'antan était parsemé aujourd'hui d'obstacles naturels en tout genre, les faits étaient là! Les autochtones semblaient autrefois avoir construit des passages pour se rendre sur le lieu d'un culte, le passage sous l'hôpital était étrange,mais ce dernier était récent et comme le naga l'avait souligné, il semblerait que l'hôpital avait été construit sur les vestiges d'un autre bâtiment.
En soit, il tout à fait concevable que les passages vers le temple, permettent l'apport d'offrandes des fidèles.
Garràn avait vu juste, il y avait bien l'entrée d'un passage ici, mais celui était scellé et c'est justement l'affrontement avec le maestro dans la jungle qui avait permis à l'ensorceleur de comprendre les symboles runiques dont il avait vu lors de sa première arrivée sur l'île.
Avec la description de l'indice du maître des sons, l'ouverture du passage n'était plus qu'une question de temps, il n'a fallu que quelques minutes pour retranscrire les symboles, et enfin le mur se rompit, non sans un petit tremblement indiquant que le mécanisme d'ouverture de la porte était bel et bien en route.
Maintenant il n'y avait plus qu'à emprunter ce long tunnel, dont l'aspect glauque et humide, ainsi que les symboles tribales en auraient éloigné plus d'un.
Le temps avait fait son office dans cette galerie, mais l'humidité semblait s’atténuer à mesure de la marche, devant le flambeau que portait l'ange noir, Equinoxe prit parfois le temps d'analyser les peintures rupestres, mais Garràn semblait pressé, de toute façon celui-là dès qu'il ne tape pas sur quelque chose il a la bougeotte.  

Garràn – J’imagine que nous touchons au but, mais qui aurait cru que le sous-sol de l’hôpital avait été relié autrefois à ce temple ? Comment l'as-tu su ?

Equinoxe - Je me suis réveillé à l'Hôpital lors de notre venue sur l'île, j'ai tout simplement été curieux, mais je ne pouvais ouvrir ce fichu passage sans l'indice du Barde Maudit. J'aime étudié l'histoire des peuples, tu serais surpris tout ce qu'on peut apprendre du passé.
Enfin j’espérais juste que ce passage soit encore praticable, heureusement la civilisation d'antan semblait être de bon bâtisseur. Regarde-moi ça, la taille de ses statues!


Devant nos héros, un titan de pierre soutenant l'ensemble de la pièce et imposait le respect de par sa stature mais aussi par sa fonction. D'autres petites statues parsemés le décor très ancestrales de ce lieu antique. Ondulant à travers ce paysage, le regard de l'écailleux se perdaient devant l'immensité la fondation, il se demandait comment une société primitive avait pu réaliser une telle prouesse, visiblement certains sociétés cachent bien des secrets. Beaucoup de peintures semblaient représenter des traditions des autochtones, et pour le reste l''art était très abstrait même pour Equinoxe.
Ce dernier essayait de traduire quelques runes vu ici et là, mais l'étude de cette langue d'antan était assez complexe, et sans moins de repère, c'était peine perdue.
Il reconnu pourtant quelques symboles, mais sa lecture fut interrompu par les dires de Garràn.

Garràn – Bon et bien, on va devoir choisir un chemin, mais je pense que les deux sont empruntables. J’arrive à sentir une légère brise à l’entrée de chacune des galeries.

Deux chemins avaient ainsi été détecté par l'ange déchu, sur le sommet de chacun des passages, de simples représentations rupestres, des avertissements surement pour les non-initiés, il devait y avoir des défenses pour éviter que des étrangers ne pénètrent aux temples, pour autant les mots ont des sens et le fait d'avoir mis des inscriptions ne pouvaient aidés que les leurs.

Equinoxe - Mmh... Je n'arrive pas à déchiffrer les symboles runiques, même si j'en reconnais au moins un sur cette porte à la marée noirâtre ..... en gros.... Démon...
Tandis que l'autre, voyons la plus proche traduction serait ...Labyrinthe.


Malheureusement savoir l'ensemble de la phrase aurait été mieux, mais l'étude de cette langue n'était pas évident sans quelqu'un qui le pratiquait, et de plus, cette langue est faite avec beaucoup d'idées plutôt que de mots. Des idées souvent traduises par des effets climatiques souvent associés à la colère ou à une bénédiction  de leurs Dieux.

Garràn – Une préférence ? Sinon on peut faire la course, le premier arrivé à l’autre bout !

Un sourire se dessina sur le coin de la bouche du naga rouge, dévisageant Garràn avec son regard de défi, pupille déployée à l'aura sanguinaire.
Equinoxe- Tu ne lâches jamais l'affaire hein? Va, tu n'as qu'à prendre cette porte, je m'occupe de l'autre.

Se dématérialisant dans l'ombre, l'ensorceleur se retrouva vers la porte avec un espèce de miroir, et dont le symbole qu'avait compris le naga s'avérait être le mot "Labyrinthe", il pensait que la porte de Garràn lui correspondait mieux, après tout il doit affronter ses propres démons.
Equinoxe regarda son partenaire, qui donna le top départ de cette course amicale. Garràn avait bien sûr précisé que le naga n'avait pas le droit d'utiliser sa magie pour se déplacer plus vite, quant à lui il semblait avoir promis de ne pas utiliser ses ailes pour voler.

5...... 4...... 3......2........1........ Top départ!




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Garràn
Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

Garràn

Messages : 1636
Expérience : 6157
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 225
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
Vitesse: 2079
Dégâts: 2283

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyLun 9 Déc 2019 - 16:12
Séparation du contenu
Fier de moi, j'avais réussi à convaincre le Naga, plutôt joueur depuis notre arrivé sur cette île, choisissant son chemin rapidement. Mais je le voyais venir, une course de vitesse, il savait qu'il ne ferait pas le poids contre moi sans utiliser ses portails, de même que j’étais sûr de gagner s’il ne les utilisait pas. Je cherchais donc un compromis qui pourrait nous avantager tout les deux et nous remettrait sur le même pied d’égalité. Je proposais finalement un marché à l’écailleux : Celui-ci ne devait pas utiliser sa magie, quant à moi, je n’utiliserai pas mes ailes. Cela me semblait plutôt approprié comme pénalité pour chacun d’entre nous et Equinoxe approuva également et débuta sans plus attendre le décompte.

Le départ fut lancé, un dernier regard enjoué muni d’un sourire satisfait vers mon camarade lorsque nous nous apprêtions à nous séparer, poursuivant chacun de notre côté. Je n’avais pas pris le temps de mémoriser les portes et avait prit l’autre galerie par défaut, je ne savais donc pas du tout ce qui allait m’attendre au cours de ce parcours. Une chose était sûr cependant, chacune des voies que nous venions d’emprunter nous mènerait à des obstacles divers avant de nous amener à la porte du temple tant recherché. Moi-même, je trépignais d’impatience et forçais chaque appui, allongeant mes enjambées. L’esprit de compétition me poussait à faire de mon mieux et je n’allai pas ralentir le pas pour quelques imprévus.

Au bout d’une centaine de mètre, je fus déjà bien étonné que la galerie conduise à un escalier en pierre taillé, les parois comportait toute sorte de dessins dont je n’avais pas le loisir et la patience à déchiffrer, plus à même d’improvisé une fois l’obstacle en vu. Je ne voyais pas le fond des marches, utiliser mes ailes pour planer jusqu’ en bas aurait été une solution, mais je devais tenir ma promesse, cela rajoutait de la compétition ! Et je n’avais qu’une parole ! Je descendis donc les marches quatre à quatre puis, vint les dernières marches que je manquai, glissant sur l’une d’entre elle à cause de l’humidité. Fort heureux d’une certaine agilité, je parvins à me rattraper et à atterrir sur mes pieds avant de poursuivre comme si de rien n’était. Equinoxe n’était pas là pour voir ça, heureusement pour moi …

Plus je m’enfonçai dans les profondeurs, car même sans les escaliers je pouvais sentir que l’on descendait encore, plus l’écho d’un ruisseau lointain se faisait entendre, ajoutant à l’humidité ambiante une atmosphère pesante. A force d’avancer en suivant le ruissellement de l’eau, je finis par débouler sur une sorte de place végétale ornée d’un étang relativement large au-dessus duquel une statue de pierre avait été sculptée. Celle-ci représentait un lion qui semblait dormir sur un rocher, la tête légèrement penchée au-dessus de l’eau. Presque instinctivement, piqué par une certaine curiosité, je fis de même et me penchait au-dessus de l’eau, dans un premier temps pour contempler mes traits fins et soignés couronné d’un crin sombre dont quelques mèches blanche semblait s’en extirper puis, dans un second temps pour m’y abreuver car, cela ne paraissait pas comme ça, mais il y faisait extrêmement chaud ici bas. Je me trouvais dans les profondeurs des terres tropicales, la végétation ici était identique à celle à la surface, voir même plus encombrante. Je me demandais bien d’ailleurs comment de tes espaces verts avaient pus voir le jour dans les souterrains ? Un autre de détail me vint à l’esprit en contemplant la végétation qui s’était approprié les lieux. Qu’en est-il de la solidité des fondations ici ? La végétation aurait très bien pu s’attaquer à une fissure provoquée par le temps ou en créer une à force de pousser et de grandir. Aucune fissure n’ornait le plafond et cela me rassura dans une certaine mesure où je n’aurai pas craindre un éventuel éboulement.

Mon arrêt touchait à sa fin lorsque quelque chose attira mon attention, caché dans la brousse. Cette chose était sortie de l’eau et je n’avais pas eu le temps de voir de quoi il s’agissait, me dirigeant déjà vers la suite de mon itinéraire. Je n’avais pas été assez attentif et me voilà espionné, moi, un membre de la congrégation. Je me redirigeais vers le bassin naturel et fit le tour des lieux, mais rien ne m’indiquait la présence d’un quelconque être vivant, même dans le petit étang devant moi. Pourtant, je pouvais sentir se regard poser sur moi, cette sensation désagréable d’être observé en permanence. Je pouvais sentir une certaine oppression monter en moi petit à petit, sans que je ne puisse m’y opposer, contraint de rester dans espace pour continuer mes recherches et dégoter le malin qui s’amusait à me faire une farce ou bien apprendre de ma paranoïa.

Garràn – Baël, si c’est toi, ce n’est vraiment pas amusant …

Baël – C’est pas moi crétin, j’suis derrière toi.

Garràn – Tu as vu quelque chose ?

Baël – Non, pas vraiment, je vois surtout que tu flippes d’être tout seul ! Ahahah !

Ce n’était pas le moment d’écouter ses bêtises, j’avais une course à gagner. Ce n’était probablement qu’un petit animal ou un insecte qui avait du faire ça. Mais ce regard que je sentais peser sur moi, ce n’était pas celui d’un vulgaire animal, mais bien celui d’un prédateur, l’aura qui émanait de cette chose était si sombre que j’arrivais deviner sa présence dans le coin. Je continuais mes recherches et finis par me réconforter auprès du bassin d’eau pour me réhydrater une nouvelle fois, constatant que ma présence ici me fatiguait bien plus qu’à la surface. Je m’épuisais sans doute pour rien, je ne comprenais pas. Je restais ainsi penché pendant plusieurs minutes au-dessus de l’eau, contemplant mon reflet ébloui par ma torche. Si seulement j’avais deviné plus tôt …




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

Un RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Personnage décédé

Personnage décédé
Equinoxe

Messages : 1086
Expérience : 5155
Masculin Âge RP : 27

Politique : 214
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
Vitesse: 1076
Dégâts: 2240

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyDim 15 Déc 2019 - 16:59
Séparation du contenu
Je franchissais la pénombre de la porte qui m'était destiné, regard déterminé, buste gonflé, je comptais bien rabaisser une nouvelle fois Garràn, , j'ondulais alors sur des marches descendantes sombres et étroites à la fois , on pourrait croire que les marches sont mal adapter aux nagas mais il n'en est rien, en fait paradoxalement si la pente s'avérait lisse, c'est là où on aurait dû mal. Bref, je divague, allons je dois rester concentré! Vallon semblait traficotait je ne sais quoi derrière, tant pis, je devais me hâter pour remporter cette course, en espérant qu'aucun obstacles sérieux ne viennent me ralentir. Je décidais alors passablement énervé de dire à Vallon "de bouger son gros cul" et d'avancer plus vite, mais je me heurta alors à quelque chose d'invisible qui stoppa mon élan net, et me fit faire un volt-face à terre. Aie! Je vais encore tout faire péter!
A terre, je vis l'ange noir me dévisageais et ricanais de toutes ses dents aiguisés:

-Vallon : Bah alors on ne tient plus debout?
-Équinoxe : Tu sais que je pourrais t’étrangler-là, tu le sais ça?

Vallon examina le devant, et au contact de sa main, des murs apparaissaient formant probablement le dédale dont parlait l'énigme de l'entrée. Les murs étaient très hauts et semblaient remontés jusqu'à la surface, inutile de penser grimper donc, visiblement le choix n'était pas offert, l'épreuve du Labyrinthe était d'office imposer à tous ceux qui voulaient traverser par ce chemin-ci. Voilà bien le genre d'obstacle à faire perdre un paquet de temps.

-Vallon : Je ne comprends pas pourquoi vous avez choisi cette épreuve, en vrai on va mettre des heures à trouver la sortie, et puis ça tombe c'est sans fin ce truc.....
commença Vallon à désespérait, et à soupirait le regard blasé.
Je ricanais, je ne fais jamais les choses par hasard, la chance est un truc de débutant, les vrais seuls savent qu'il faut compter sur la talent. Je ne sais pas pourquoi mais j'entendais mon égo me dire vantard.
-Equinoxe: Cesse donc des gémissements, un labyrinthe n'est qu'une question de logique voyons!
-Vallon: Hein? Attendez il y a de logique dans un le fait de chercher sans cesse le chemin, ouais on peut toujours prendre une carte, tester et marquer les impasses...
-Equinoxe: Tsss, avec ça on mettrais effectivement des heures...
-Vallon : Je....
-Equinoxe: Chut tu vas te fatiguer à parler, allez on y va! lui ordonnais-je en coupant ses paroles avec une main sur ses lèvres pâles.

Mon serviteur semblait dubitatif, mais moi j'étais très confiant, je posa une main sur le bord droit du Labyrinthe et puis je n'avais plus qu'à suivre le chemin tracé, sans jamais ôter ma main, Vallon me faisait confiance, et nous entamâmes une longue marche parmi les sinuosités du dédale, il semblait plutôt long, je me demandais si beaucoup réussissais l'épreuve, finalement et avec pas mal de facilité nous arrivions à la fin, mon stryge noir poussa un sourire d'enthousiasme, finalement je m'attendais à plus dur, pensais-je en haussant les épaules.

Speedant comme un enfant, Vallon se heurta à son tour à un mur dissimulé par la même magie de camouflage, à peine croyable mais un nouveau dédale se présenta à nous. Je grinçais des dents, comment se faisait-il qu'il y en est deux? Vallon mes questionna du regard, mais soit on avait déjà la méthode pour traverser ce genre d'épreuve, il nous suffisait de recommencer.
On avança à nouveau, et le deuxième fut aussi facile que le premier, on avait bien avancé, et je pense que nous n'étions plus très loin de la salle du maître.
Mais tandis que je réfléchissais à mon épreuve, l'air pensif, le regard un peu dans la vide, je vis que mon acolyte aux ailes noirs s'était arrêté.

Equinoxe- Un problème?
Vallon - Encore un mur, maître...
Equinoxe- Grrrrrr..... Là on se moque de nous, combien de labyrinthe vont-ils nous mettre?

J'avais beau râler, en poursuivant notre périple, je me rendais bien compte que cela ne servait à rien du tout, nous avions déjà franchi quinze fois le même type de dédale, mais un nouveau apparaissait sans cesse devant nous, je me demandais si on tournait en rond, mais c'était impossible, je commençais à croire que Vallon avait raison, si on se sort pas de là, on va rester prisonnier de ces murs, et ils formeront notre tombeau.
Vallon : Un sort pourrait peut-être nous aider?
Equinoxe: Il y a des perturbations mystérieuses, qui perturberait l'activation d'un portail, à vrai dire il y a quelque chose qui cloche ici, mais je n'arrive pas à savoir quoi...
Vallon : Oh, il y a des plumes noires ici, ça tombe un stryge noir est déjà passer par là....
Equinoxe: ...... D'accord, alors-là bien joué de ta part....
Vallon: Hein?
Equinoxe : Arrêtes deux minutes de me faire croire que t'as pas compris...
Vallon : Héhé, vous êtes beau quand vous êtes intelligent...
Equinoxe: Je vais te frapper tu sais, je vais vraiment le faire...
Vallon : Héhé... Bon maintenant qu'on l'a percé  jour, va falloir nous le montrer....
Equinoxe: Laisse-moi faire... *Sort de visualisation : montre-nous ce qui se cache derrière le miroir*

Ingénieux et créatifs, les bâtisseurs étaient de vrais petits génies en la matière, non seulement il crée un labyrinthe, mais en plus ils combinent deux sorts sur ces fondations; l'un le miroir et le deuxième la boucle de l'infini, ainsi on ne fait que passer d'un labyrinthe à l'autre, tantôt le vrai et tantôt le reflet, et on peut continuer indéfiniment comme cela.
L'affaire s'annonce compliquée, on doit trouver le point d'ancrage des deux magies pour la briser, et cela doit se trouver dans le reflet du miroir, soit dans le labyrinthe concret. C'est drôlement difficile et bien ficelé, un excellent mécanisme de défense en soit.

Mon sort avait permis de voir que nous étions bien prisonnier, et que dans la réalité, à la place du reflet se trouve bel et bien la sortie, c'était assez frustrant de visualiser la porte qui nous mènerait enfin en dehors de ce piège d'espace-temps. Malheureusement on pouvait encore y rester longtemps, si nous ne trouvions pas la source de nos ennuis, il faut absolument qu'on brise le lien qui nous maintient dans cette prison de verre.




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Garràn
Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

Garràn

Messages : 1636
Expérience : 6157
Masculin Âge RP : 24 ans

Politique : 225
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
Vitesse: 2079
Dégâts: 2283

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMer 18 Déc 2019 - 23:55
Séparation du contenu
Bien que je sois resté de longues minutes près du bassin, la tête penchée au-dessus de l’eau, je n’avais absolument pas remarqué qu’un détail manquait au tableau aquatique. L’habitude m’avait laissée penser qu’il y avait bien mon reflet dans l’eau, mais lorsque j’étais revenu … mon reflet avait disparus. Je ne pouvais plus me contempler dans le miroir de l’eau, même en brouillant la surface avec ma main, lorsque celle-ci se stabilisait, il n’y avait que la torche que je pouvais voir, flottant dans les airs comme portée par les vents. J’étais resté ébahi devant un tel phénomène, je n’arrivais pas comprendre comment cela était possible. Puis, après avoir appelé plusieurs fois Baël, je constatai que j’étais maintenant tout seul dans cet espace vert, le petit démon avait également disparu. Cette chose que je sentais, que j’arrivais à deviner sa présence par l’aura néfaste qu’elle émanait, s’en était-elle prit à Baël avant de venir me cueillir ? Un nouveau mystère s’ajouta à tout ceci, comme si je n’en avais pas déjà assez de tout ce bordel : Mon ombre aussi avait disparue. C’est comme si mon existence tout entière était remise en question.

??? – Tu comprends enfin …

Je m’étais relevé précipitamment, espérant faire face à mon détracteur, mais que nenni, rien ne se trouvait derrière moi. Je devais être fou, je ne voyais pas autrement. Pourtant, cette voix monotone, cette façon nonchalante de parler, elle me disait quelque chose sans que je ne puisse mettre le doigt sur le visage de cette personne.

Garràn – Qui va là ? Montre-toi !

??? – Mais voyons … Tu sais qui je suis, nan ? Après tout ce temps …

Il devait s’agir d’un mirage, ce n’était pas possible autrement. Alors que l’instant d’avant, seul le vide se présentait à moi, voilà que maintenant je voyais mon reflet à un pas de moi. Ce n’était pas qu’un simple reflet en vérité, mais bien mon sosie, à quelques détails près. Cette même chevelure noirâtre ornée de quelques mèches blanches dissimulant ce petit front. Ce même tatouage gris clair symbolisant mon pacte avec Baël, situé autour de son œil gauche. Un sourire carnassier et un regard de braise, étrangement couleur rouge sur fond noir. Exactement les mêmes habits et la même dégaine, mais ce qui me troubla plus encore, c’est cette longue faux dépassant de son dos et cette chaîne de dagues portée autour de la taille comme s’il s’agissait d’une vulgaire ceinture sortant d’une salle de torture. J’étais resté silencieux devant ce double parfait qui me faisait face, gardant ses mains sur ses hanches. Comment était-ce possible ?

Double – On se connait très bien toi et moi, on est très intime et pourtant, tu ne me reconnais pas … Il passa lentement sa main dans ses cheveux, relevant ses mèches blanches sur le côté comme j’en avais l’habitude d’ordinaire. On est même très intime si je puis dire !

Garràn – Soit. Admettons qu’on se connaisse … d’où est-ce que tu sors ?

Double – Et bien c’est toi qui m’as fait venir, c’est grâce à toi que je suis là !

Alors que ses paroles me laissaient dans la confusion la plus totale, je me remémorais les dessins que j’avais pu voir sur l’entrée de chacune des portes menant à ce premier défi. L’un parlait d’un labyrinthe étrange et l’autre … une sorte de miroir reflétant le même individu, tout deux au milieu d’une vaste marre noirâtre. Je commençai déjà à y voir plus claire sur ce défi. Il s’agissait là de mon combat contre moi-même en quelque sorte, du moins j’imaginais. Je n’avais pas la certitude qu’il s’agisse d’un combat singulier contre mon sosie, mais lorsqu’il empoigna sa faux d’une main leste, je pris immédiatement la tangente et esquivais à multiple reprise ses assauts, aussi rapide que l’éclair, enfin que moi quoi ! Comment pouvais-je rivaliser avec pareil adversaire sans me servir de mes ailes ? J’étais devant une impasse plutôt embarrassante et ma promesse risquait de me mettre en danger, pire encore de mettre notre mission en péril. J’allais sûrement avoir du retard au rendez-vous avec Equinoxe, j’espère qu’il ne m’en voudra pas …

Double – Alors ?! Tu ne sais toujours pas qui je suis ?

Garràn – Non, mais je vais t’éclater ! C’est la tâche qui m’incombe à présent. Fallait pas te mettre en travers de mon chemin !

Double – quel discours puéril !

Je ne voyais pas où il voulait en venir. Alors qu’il ne me laissait pas le temps de riposter, ni de dégainer mes armes, ce dernier sorti sa faux et commença à danser au rythme de ses battements d’ailes, laissant la mort me frôler à maintes reprises, comme s’il cherchait uniquement à m’esquinter. Je lui jetai un regard noir, comprenant que celui-ci ne cherchait qu’à me démontrer sa toute puissance, me rabaissant par la même occasion. Comment pouvait-il me prendre de haut ainsi ! Je ne pouvais le tolérer, jamais ! La haine et la colère s’étaient mises à me consumer à petit feu et j’abandonnai toute idée de contre ou de parade, relâchant entièrement ma défense et saisissant ma longue faux qui était resté dans mon dos. Je n’allais plus lui faire le moindre cadeau. Le combat n’avait que trop duré pour moi, il m’avait mis en rogne, il n’avait plus rien à espérer de moi. Alors que je m’apprêtais à briser ma promesse, la voix d’Equinoxe, moqueur me revint en tête. L’image de ce dernier autour d’un feu et d’une dégustation, les blagues à deux balles de Valon, les commentaires inutiles de Baël. Je m’étais retenu de justesse et avais failli briser mon serment. J’étais facilement entré dans son jeu, je m’étais laissé duper comme un débutant. Cela n’allait plus arriver, dorénavant, j’irai de l’avant sans écouter les palabres d’une misérable copie.

Il était temps de passer à la riposte. Écorché de toute part, je continuais à me débattre, espérant évincer ma copie parfaite sans l’atout que représentaient mes ailes. Je m’étais efforcé de le repousser vers les parois afin de l’empêcher de s’envoler et de prendre de l’élan pour son décollage, à contrario, mes plaies se démultipliaient devant autant de maîtrise des dagues. Un combat de dague … S’il voulait me montrer qu’il était plus habile que moi dans ce domaine, il allait le regretter ! Pivotant violemment sur moi-même, telle une tornade en furie, je plantais dans un fracas impressionnant ma faux dans le tronc d’un arbre qui n’avait rien demandé jusqu’à lors, position où se trouvait une seconde plus tôt le Stryge noir aux yeux rouges sang. D’un habile coup de chaîne fouetté, je dardais mon assaillant, l’emprisonnant dans mes chaînes tranchantes, l’empêchant de faire le moindre mouvement et tirai d’un seul coup, d’un seul, la chaîne qui l’emprisonnait. Cette dernière, en se déroulant, cisailla le corps de l’emprisonné, tranchant au passage les longues ailes de la réplique.

Garràn – Comme ça, on est à égalité mon joli …

Mécontent du tour de passe-passe dont il avait été la victime, il chargea à nouveau, avec plus de vigueur cette fois-ci, espérant écourter le combat. Mais le combat semblait s’éterniser et je n’arrivais plus à reprendre le dessus, comme si quelque chose m’en empêchait. Je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus, un détail que j’avais mis de côté. Mais oui … Comment Baël ne pouvait pas être présent ? Comment pouvait-il être absent dans un moment pareil, lui qui me répète sans cesse que si je meurs, lui aussi serait impacté. Et cette voix que je n’arrivais pas discerner avec les multiples éclats de fer du combat que je poursuivais, cette voix dont je n’entendais que des balbutiements indistincts ? Quelqu’un semblait vouloir me chuchoter à l’oreille, quelque chose que je n’arrivais pas à comprendre, ni à entendre très clairement. Déjà que je peinais à lutter contre mon double maléfique, je devais en plus garder mon esprit saint ! Faire deux choses en même temps, ce n’était pas dans mes cordes ! Inconsciemment, je me mis à hurler de toutes mes forces, faisant exploser toutes ma haine et ma colère.

Garràn – AAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !! BAAAAAAAËËËËËËËËËËËËËËËLLLLLLLL !!

Double maléfique – Pourquoi appelles-tu ce maudit pot-de-colle ?

Je comprenais enfin ! Il m’avait fallu tout ce temps et tout ce combat pour comprendre cette chose inutile que j’avais ignorée jusqu’à maintenant. Ce combat contre moi-même, parti comme je l’avais lancé, n’avait aucun sens. Il fallait que je regarde plus loin que le bout de mon nez. Une expérience qui pourrait me faire avancer. Me combattre moi-même, certes l’expérience était satisfaisante du fait que je devais m’efforcer à devenir plus fort dans ce même combat, mais mon sosie pouvait en faire autant, ce combat ne se serait terminé que par la fatigue total et donc, inéluctablement, par ma mort certaine, puisqu’il n’y avait en réalité qu’UN seul combattant. Il n’y avait que MOI ici et personne d’autre ! Ce que l’énigme proposait n’était pas un combat contre soi-même au premier degré, loin de là ! Il faisait référence à son fort intérieur ! Je devais m’accepter tel que j’étais, s’accepter soi-même, c’est ça le vrai combat contre soi-même ! Alors que mon double maléfique s’apprêtait à me poignarder de ses D’âmes nées, je délaissai mon arme et écartai les bras. Et d’un bond en avant, je serrai très fort dans mes bras ma par sombre qui demeurait en moi et qui avait luttée tout ce temps.

Double maléfique – Comment peux-tu abandonner comme ça … comment ?!

Garràn – Je n’abandonne pas, je continuerai à me battre, jusqu’à ma mort …

Double maléfique – Alors pourquoi ? Pourquoi ?! Dis-moi !

Garràn – Tu es moi et je suis toi. Si on doit combattre, c’est ensemble. Je ne te renie pas, loin de moi cette idée. Cette haine, j’en ferai ma force, alors s’il te plaît … fait moi confiance et tout se passera bien …

Double maléfique – Tu es si … pathétique … mais je suis … satisfait … allons-bon …

*****

Baël – Ayait ? T’es de retour ?

Garràn – Baël ? Qu’est-ce que tu fais là ? T’étais ou  quand j’avais besoin de toi ?

Baël – Nan, mais tu rigoles là ! Pendant que tu te débattais tout seul comme un demeuré, j’arrêtais pas de t’appeler gamin !

Garràn – Moi ? Je me débattais ?

Baël – Ça fait un moment que tu te bats contre l’homme invisible et puis, tu t’es mis à me crier dessus comme un malade. T’es sûr que t’es tout seul là-dedans ?

Le démon tapotait mon front, enfin, faisait semblant de tapoter mon front, l’air toujours aussi ronchon. C’est vrai que je me sentais littéralement épuisé. Je ne pensais pas que cela pouvait être aussi épuisant que de se battre ainsi. Mais l’expérience en soit avait été plus qu’intéressante, je pouvais maintenant poursuivre mon chemin vers le temple sous-terrain du grand maître des compétences, serein … en espérant qu’il n’y ait plus d’autres obstacles d’ici là.

Le chemin avait été relativement long, le couloir avait été le même durant probablement deux ou trois heures. Si j’avais eu un visuel sur le soleil et sa longévité dans le ciel, j’aurai pu dire avec précision combien de temps s’était écoulé depuis le début de ce chemin que j’avais emprunté, depuis que je m’étais séparé d’Equinoxe. Impossible de le dire pour le moment, mais lorsque je serai arrivé, je n’aurai qu’à attendre mon ami … mon collègue de l’ombre pour mettre fin à cette mission.

Lorsque je sortie du tunnel, je constatai que j’avais eu de l’avance sur le Naga, celui-ci demeurant absent dans la vaste pièce où je me trouvais dorénavant. Mais c’est justement au moment où je citais son absence que ce dernier se pointa, tout sourire aux lèvres, pensant fièrement être le premier arrivé. Raté.

Garràn – Alors ? Comment s’était ?

Durant quelques temps, j’expliquais ce qui s’était passé de mon côté, laissant le soin des détails à mon démoniaque compagnon qui ne retint pas les moindres faits inhabituels et hilarants qu’il avait pu constater durant cette petite expédition en solitaire. Je jurai en silence, le regard noir à son encontre, le maudissant dans ma moustache. M’enfin, nous étions enfin arrivés au terme de notre expédition, retrouvant la même porte scellée qu’à l’entrée, mais cette fois-ci en bien meilleur état. La poussière avait cependant recouvert l’entièreté de l’espace qui nous entourait et l’odeur du renfermé nous entourait, s’imprégnant dans nos vêtements. Je n’appréciais pas spécialement ce genre d’endroit, préférant les hauteurs et les lieux extérieurs, comme tout bon Stryge ma foi, mais le devoir était là et nous ne pouvions y couper ! Pendant que mon camarade aux écailles pourpres s’occupait de la porte scellée à l’aide de glyphe tous aussi étranges les uns que les autres, j’essayai de déchiffrer les peintures qui recouvraient les façades de la pièce où nous nous trouvions. Je ne pensais pas que cela avait un lien avec le serpent ailé que j’avais remarqué sous l’hôpital, entouré de multiples fidèles, probablement une ancienne religion, une ancienne secte … Ceux que j’avais sous les yeux ressemblaient plus à des rituels opposants d’étranges personnages en duel. La même opération se répétait un peu partout, un seul détail changeait cependant, l’un des personnages changeait d’accoutrement et d’apparences, comme si ce personnage n’était pas le même à chaque peinture.

Garràn – J’imagine que c’est bon signe. Des combats sont dessinés un peu partout … J’affichai une mine plutôt réjoui à l’idée d’en faire de même. Va y avoir d’la baston !

Alors que mon compagnon d’infortune terminait de remettre à leur place les glyphes correspondant sur la grande porte scellée, un petit cliquetis se fit entendre. Un grincement sourd et tonitruant vint faire trembler l’ensemble de l’édifice, faisant par la même occasion dégringoler de nombreuses pierres du plafond. N’ayant pas la magie des portails de mon collègue afin de détourner leur chute, je fus contraint de battre de l’aile pour éviter les masses rocheuses, arrivant en trombe dans l’immense pièce qui se trouvait derrière. Nous y étions, le temple !

Garràn – A bin ça ! J’imaginais autre chose …

Une vaste pièce s’étendait devant nous, d’immenses piliers maintenaient fermement la structure du temple qui semblait être à mis-ensevelit sous la terre et la roche. Certains édifices avaient mêmes étés taillés directement sur celle-ci. Une telle expertise, une telle maîtrise de la sculpture ! De nombreuses statues de pierre, à l’effigie d’un quelconque dieu, avaient étés sculptées par endroit. De magnifiques ornements sculptés et agrémentés de diamants recouvraient les différentes façades du temple et, au milieu de cette immense pièce, se trouvait un large autel sur lequel deux hommes se faisaient face. Préférant prendre l’initiative de la parole, connaissant l’agréable façon de converser qu’avait l’Adepte Naga, je m’adressai au sage qui semblait éduquer un de ses élèves au combat. Simple supposition de part leur placement sur l’autel.

Garràn – J’imagine que vous êtes le vieillard dont parle cette énigme… sortant les multiples bouts de parchemin récoltés durant toute notre aventure. Vous savez ce qu’on recherche, nan ?

Vieux sage – Vous avez fait un long voyage messieurs, mais c’est qu’il m’ignore en plus le bougre ! mais une dernière énigme, vous devrez résoudre. Affrontez mon disciple, tout les coups sont permis, mais une seule réponse vous devrez choisir.




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

Un RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Equinoxe
Personnage décédé

Personnage décédé
Equinoxe

Messages : 1086
Expérience : 5155
Masculin Âge RP : 27

Politique : 214
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
Vitesse: 1076
Dégâts: 2240

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyJeu 2 Jan 2020 - 23:28
Séparation du contenu

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Labyri10
Ainsi, perdu parmi les méandres du labyrinthe, notre quête pour la liberté commençait ici et maintenant.
J'étais loin de me douter qu'un tel piège puisse exister, à vrai dire qu'en on y réfléchit de plus près, je vois mal de simples fidèles puissent réussir ce genre d'épreuves... Je commence à penser qu'on nous attend, ce maître dont parle l'énigme serait t-il derrière tout ça? J'avoue être assez perplexe, mais plus j'y réfléchis et plus cela me semble plausible. Nous continuâmes à errer, à la recherche du point de jonction permettant de faire valser en mille morceaux ce piège grotesque. C'était malheureusement plus facile à dire qu'à faire. Ce dédale géant, fait en miroir commençait à me faire perdre patience, et mes sorts de détection ne servaient à rien, ils ne faisaient que se refléter sur les parois, ah maudit soit-il ce vieux fou! Quand je perds patience, généralement j'envoie mes arcanes pour une grande explosion, mais ici vu la circonférence du labyrinthe, cela risquerait juste de nous revenir en pleine face, je suis déjà hyper vénère, alors je n'ai pas besoin de prendre un retour de flammes.
Vallon semblait concentré, il inspectait chaque recoins à la recherche de la moindre brèche, moi-même je scrutais l'endroit, mais je commençais à croire que c'était comme cherchait une aiguille dans une botte de foin, les chances étaient trop minces pour qu'on puisse réussir.
Après quelques minutes de réflexions internes, je me dis que la solution doit être plus abordable, s'il s'agit d'une énigme et non d'un piège, la solution s'avère peut-être .... mmmm...... concentre-toi.... fais le vide dans ta tête...inspire..... expire.....inspire... Le résultat fut sans appel : je ne trouvais aucune solution, ah fais ****, ça m'énerve, non je dois continuer à chercher et me focaliser sur notre seul chance de sortir de ce piège à rat. Je me précipita contre une paroi, pour analyser de plus près, je guettais la moindre fracture, le moindre indice pouvant m'indiquer où serait les portes de la liberté.
Et après plusieurs heures à errer, à refaire les mêmes parcours, le moindre centimètre de ce labyrinthe, Vallon et moi exténuer et à bout de nerf, étions à terre, j'étais adosser contre le mur, la tête en l'air, je n'avais plus la foi de regarder ces murs qui réfléchissaient mon reflet et mes cernes dues à la fatigue.
 



Equinoxe : -Cela fait des heures et des heures qu'on scrutent ce maudit labyrinthe, et il n'y a rien...
Vallon : -Que dalle! soupira t-il
Equinoxe : -Le vide absolu!
Vallon : -Pas la moindre piste! soupira t-il encore
Equinoxe : -Le néant! Rien, absolument et drastiquement rien, pas le moindre petit indice, je commence sérieusement à en avoir plus qu'assez de cette énigme à deux balles, JE NE VAIS PAS RESTER TOUTE MA VIE ICI!   dis-je alors avec une voix tremblante, mais dans une frustration palpable.  
Vallon : Je ne pense pas que s'énerver soit la solution à notre problème, que comptez vous faire?  
Equinoxe : -Tout faire pété!
Vallon : -Je me disais aussi...ça faisait longtemps!
Equinoxe : -Un grand général à dit un jour, que lorsqu'on est dans une impasse...on fonce dans le tas!
Vallon : -Et c'est une tactique ça!?
Equinoxe : -Bah il n'y a que le résultat qui compte non?  
Vallon : -Mmh... je commence à croire que vous êtes un vrai danger public...
Equinoxe : -C'est seulement maintenant que tu t'en rends compte? Prépare-toi à ficher le camp d'ici.... Magie annihilante : Trou de ver!  

Je ne voyais aucune autre solution si ce n'est déchiré l'espace-temps lui même, je sais, je sais, c'est pas vraiment ce que je m'étais dis en tentant de résoudre l'énigme, mais on va dire que le plus important c'est d'arriver à la solution et non pas le chemin pour l'atteindre.
Happé par un trou dimensionnel, le labyrinthe demeurait instable et se brisa nette comme lorsqu'on brise du verre. Sortit de l'emprise d'un jeu de miroir et d'un sort de confinement, la sortie était dorénavant accessible. Je m'en réjouissais presque, si ce n'est un léger problème...
Mon sort si magnifique si beau, mais si imprévisible avait.... bon bah il avait percé le plafond, et la salle où nous trouvons, pas si grande finalement, commençait à recevoir tout l'eau du dessus.
Et puis je ne pouvais désactiver mon sort qui recevait des quantités astronomiques d'eau, le trou de ver finit par se rendre extrêmement instable lui-aussi et à émettre une pulsation qui créa de multitudes de fissures dans la paroi du plafond...
Cette histoire va mal finir...

Nous quittâmes en quatrième-vitesse la salle, qui finira submerger, l'eau nous suivîmes jusque dans ce qui semblait être un ville abandonnée, nous étions trempés mais au moins nous avions quitté ce maudit labyrinthe, l'endroit qui nous accueillait semblait plus vaste :
Spoiler:
 
Les façades avaient subi l'outrage du temps, je ne comprenais même pas ce que je voyais, j'ignorais qu'une cité avait pu voir le jour sur Wystéria, je les croyais encore au stade primaire, il faut croire que bien des mystères entourent encore cet endroit.
Nous poursuivîmes notre route, ne croisant pas âmes qui vivent dans ce décor où la nature s'entremêle aux constructions d'humains ou de races intelligentes capables de tels prouesses.
C'était assez étrange... la ville semblait avoir été abandonnée subitement, il y avait à terre beaucoup d'affaires, je devina ce qui semblait être des poupées, surement pour des enfants...
Il y avait aussi de drôles de machines que je ne connaissais pas... tant d'énigmes et personne pour y répondre...
Et tout semble avoir souffert de l'humidité de la région, cette arche par exemple ne semble que tenir par la force du destin, elle devrait s'écrouler d'un jour à l'autre...
Vallon me fit remarquer une porte avec un symbole, je pense qu'il s'agissait-là de la bonne route à suivre, j'aurais eu envie de me sécher au soleil en lézardant toute la journée, mais j'avais une course à...

Zut, il est déjà là le bougre, oui mais bon c'est pas lui qui s'est pris un torrent dans la gueule, ça nous a ralentit voilà tout, comment ça je cherche des excuses, tu te tais inconscient de mes ******.
L'assassin me raconta un peu son épreuve, enfin plutôt son démon avec un ton méprisant et pas mal de sarcasmes. Quand il me demanda comment c'était ....j'hésita à lui répondre...
Je passa mon chemin, pour éviter de lui dire toute la vérité, mais j'entendis Vallon à peine discret chuchoter à Garràn.
Vallon : -Il a tout fait pété, résultat je suis trempé jusqu'au os! Sinon à part des ruines, il n'y avait pas grand chose

Spoiler:
 
Finalement, le sanctuaire ou le temple était vraiment grandiose, et mystérieurement bien conserver par rapport aux vestiges vues jusqu'à présent, sur son trône nimbé par une lumière quasi-céleste, il nous surpmobait, le maître était dans la place. Hmm, je veux dire le maître siégé du haut de son piédestal, et semblait pas vraiment intrigué de notre venue, il prit à peine le soin de répondre aux interrogations de mon acolyte, et désigna notre adversaire du jour : son apprenti visiblement.
Ce dernier, se présenta avec une succession d'arts martiaux enchainés à une vitesse fulgurante, apèrs nous avoir adresser un regard, il demura concentré et en appui, sa technique de combat me fit penser aux pugilistes que j'avais pu rencontrer jusque-là, mais lui avait un tout autre niveau.


-Apprenti du sage- Je vous affrontais tout deux en même temps, approchez, montrez-moi que vous en valiez la peine ou partez sur le champ!

Equinoxe : -Tous les coups sont permis, hein? Je vais m'en donner à cœur joie, tu apprendras qu'on n'est pas n'importe qui!

En un éclair Garràn avait dégainer ses armes, tandis que dans mes mains brillaient mes arcanes, nous étions surement les forces de l'Ombre les plus redoutables, et nous allons le prouver.
Que commence la danse macabre!




L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 7041
Expérience : 23944
Féminin

L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 24 Jan 2020 - 20:25
Séparation du contenu
Combat contre le disciple (T1)


Les joueurs attaquent les premiers.

Vitesse des joueurs : 3033

Garràn : 3170
Vitesse : 2052
Dégâts : 3146
Capacités spéciales :
  • Machiavel [panoplie] : Les dégâts des dagues sont augmentées de 147% : +780 dégâts
  • (Fait)

    × Pendentif de Wystéria : +20% des stats. (Fait)


    Equinoxe : 2836
    Vitesse : 981
    Dégâts : 2160
    Capacités spéciales :
    × Yeux hypnotiques :  Bloque une capacité par adversaire.
    × Fourvoyeur [insigne du lotus] :Augmente les effets des poisons de 50%
    × Ecailles rouges :Augmente la vitalité de 10 x 31 (Fait)
    × Foi du Basilic : La première attaque subie est réduite de 25%.
    × Grimoire aux merveilles : Permet de lancer un dé supplémentaire à chaque tour.

    Contre


    Vitesse des ennemis : 2730

    Disciple : 16400
    Vitesse : 2730
    Dégâts : 40 (+0,9 de dégâts tous les 10 de vitalité perdus)
    Capacités spéciales :
    × Pugiliste : Activite automatiquement des postures en débuts de combat :
    Les postures:
     
    ----


    Dernière édition par Le Juge le Ven 24 Jan 2020 - 21:31, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Garràn
    Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

    Garràn

    Messages : 1636
    Expérience : 6157
    Masculin Âge RP : 24 ans

    Politique : 225
    Métier : Chasseur - Maître absolu
    Titres:
     

    (Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
    Vitesse: 2079
    Dégâts: 2283

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 24 Jan 2020 - 20:41
    Séparation du contenu
    Le disciple que nous affrontions se trouvait sur l’autel, encore à une bonne trentaine de mètres de notre duo, mais cela ne suffisait pas à restreindre mon agilité, la portée de mes sprint avaient considérablement augmentées depuis mon intégration à la congrégation. Me retrouver dans le dos de l’apprenti fut d’une facilité aberrante, pourtant à aucun moment, il n’avait croisé mon regard et aucune surprise ne pouvait se lire en lui. J’hésitais encore à me servir de mes armes pour le découper en petits morceaux devant son maître, ils n’avaient rien demandés et ce que je désirais se trouvait être entre les mains de se vieillard. Finalement, je retins ma chaîne tranchante et me contentais d’un simple coup de pied. Le plus surprenant dans sa gestuelle, c’est qu’aucun mouvement ne semblait inutile, un peu à la manière des assassins, mes avec une dextérité plus flagrante et une méthode de combat radicalement opposé. Son style de combat semblait être basé sur la riposte et lorsque ma jambe rencontra son avant-bras, je compris qu’il ne s’agissait pas d’un vulgaire gamin. Je me trouvais pourtant dans son angle mort, mais il a parfaitement su parer mon coup avec un simple positionnement du bras. J’ajoutais un légère torsion à mon corps à l’impact et basculais afin de réitérer aussitôt avec l’autre jambe et cette fois-ci, le jeune disciple se retourna littéralement pour stopper mon coup.

    Garràn – Décidément, jamais je n’aurai soupçonné l’existence d’un homme plus rapide que moi. Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Cette fois-ci, je serrais fort la chaîne entre mes mains et étais bien résolus à m’en servir pour vaincre ce bambin prétentieux. Je ne vais donc pas ménager mes coups.

    Equinoxe nous rejoint guettant la moindre ouverture de ses yeux perçants, il s’agissait d’un combat à deux contre un, et aussi surprenant que cela pouvait paraître, Je pouvais aisément dire qu’une paire de bras en plus ne serait pas de refus. L’écailleux l’avait certainement constaté durant mon premier assaut, l’apprenti était un expert du combat rapproché, maîtres des postures. Le seul souvenir que j’avais de types comme lui, c’était cette jeune Djöll que j’avais rencontré dans les cavernes de Spelunca et sa technique était bien particulière puisqu’elle pouvait atteindre l’immatériel et donc, potentiellement que cette art puisse utiliser la magie. Probablement d’une façon différente du serpent, mais cela restait tout de même de la magie. Sans attendre, je repris mon assaut là où je l’avais laissé et surpris mon adversaire sur son flanc gauche, j’avais réussi à le prendre de vitesse en donnant une légère impulsion à mes ailes au bon moment. Les chaînes tranchantes heurtèrent violemment l’apprenti qui ne broncha pas à son contact. Il s’esquiva tout simplement après avoir encaissé mon attaque, mais sa détermination s’y trouvait renforcé. Son regard avait changé, ses poings s’étaient serrés et sa concentration semblait plus accrue que jamais. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait et je trouvais cela étrange et à son regard, Equinoxe sembla deviner se cacher derrière cette réaction étrange.

    Sa plaie à la cuisse n’était pas bien grave, mais cela devrait l’empêcher de mouvoir correctement pendant le combat. Il me sera alors plus facile de le prendre de vitesse comme je venais de le faire. Et avec l’appui du Naga, l’on devrait pouvoir terminer ce combat assez rapidement. Je ne m’en faisais pas pour ça.




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

    Un RP en cours : - - -


    Dernière édition par Garràn le Sam 25 Jan 2020 - 18:56, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 24 Jan 2020 - 20:41
    Séparation du contenu
    Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Stryge N' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Cr_sn10
    Revenir en haut Aller en bas
    Equinoxe
    Personnage décédé

    Personnage décédé
    Equinoxe

    Messages : 1086
    Expérience : 5155
    Masculin Âge RP : 27

    Politique : 214
    Métier : Mineur - Maître Absolu
    Titres:
     

    (Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
    Vitesse: 1076
    Dégâts: 2240

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptySam 25 Jan 2020 - 15:19
    Séparation du contenu
    Sur un pentacle gravé à même le sol, l'apprenti se positionna, genoux pliés, bras et mains droite en avant, épaules en arrière; tout semblait porté à croire qu'il était prêt à en découdre. Il ne sourcilla même pas à la venue des ombres, le combat commença plus vite que met la foudre pour tomber sur terre.
    L'ange ténébreux avait déjà quitté sa position d'origine pour rejoindre l'adversaire du jour, ne laissant qu'une plume noire à son point d'origine, s'ensuit une série d'arts martiaux foudroyants, la vitesse était telle que les bruits d'impacts entre attaques et parades que les spectateurs purent se croire sur un Plateau Orageux. Après dix échanges consécutifs dans un laps de temps dérisoire, les premières gouttes de sueur apparaissaient, mais ils étaient plus dues à l'intensivité des chocs que par la fatigue.

    L'ensorceleur demeura derrière, le combat au corps à corps n'est pas vraiment sa spécialité, et il préféra analyser l'adversaire qu'ils avaient à combattre. Ce jeune prétentieux avait demandé un 2vs1, et bien que le naga a connaissance des énergumènes qui ont la grosse tête, il pouvait affirmer avec des taux de chance assez forte que l'apprenti n'était pas de cela; d'une part car le maître semble être un sage vétéran, il ne permettrait pas à son disciple de faillir sur un seul coup; d'autre part car son style de combat était vraiment millimétré, aucune erreur pour le moment.

    Garràn enchaîna sans vergogne son combat rapproché, le magicien du vide semblait perplexe, est-ce ses sorts ne toucheraient pas aussi l'ange noir? Ce n'était pas vraiment le moment d'affaiblir son allié, même si l'idée de voir la tronche que l'ange pourfendeur tirerait vint faire ricaner l'écailleux rouge.
    D'un coup d'un seul, sur un tempo, l'assassin avait pris l'avantage et touché son adversaire, joli coup, ce dernier ne laissa pas le temps à un second coup, il se repositionna d'un seul coup.
    Sa cadence n'avait pas baissé d'un poil, mais son regard n'était plus le même, il poussa une expiration digne d'un vacuum et son regard transi indiqua qu'il était prêt pour son assaut.

    Equinoxe - Son style de combat me fait penser à des techniques visant à renforcer le  corps et l'esprit durant le combat. Le Vacuum est l'une d'elle, elle permet de transformer la douleur perçue en force, et de la rediriger sur l'ennemi..... je pensais cet art disparu.

    Apprenti du maître - Je suis bien plus rodé que vous deux dans l'art ancestral du combat, mes techniques sont le fruit d'un dur labeur, et bientôt vous goûterez à mes plus puissantes attaques. Votre sort est scellé, préparez-vous à perdre!

    Equinoxe - Mmhhh ....

    Equinoxe continua à être perplexe et observateur, aux dires du pugiliste ce dernier ne semblait que jouer avec eux avant de leur fournir le coup de grâce. S'il se servait de ses propres attaques pour les retourner à son expéditeur, alors l'écailleux semblait perdant si les coups qu'il portait étaient automatiquement parés et se succédaient par des ripostes éclairs tout en étant deux fois plus forts que les attaques perçues et encaissées.

    L'enchanteur préféra agir, le temps que les deux speed-man n'était pas en conflit permanent, et lança un rayon astrale concentré en particules du vide. Avec son agilité digne d'un félin, il esquiva la magie au lieu de l'encaisser pour augmenter sa force. Un second rayon ne tarda pas, et le même schéma se reproduit,
    seul le mur de derrière avait souffert, et l'apprenti demeurait confiant et impassible en effectuant des postures tribales plus étranges les unes que les autres.

    Equinoxe - Mmhhh ....

    Pourquoi esquiver et non pas encaisser? Quelque chose lui manquait, et le maître des arcanes du vide détestait les surprises. En attendant, et à son grand désarroi, ses attaques magiques avaient nourri l'ennui d'un mur millénaire, tandis que Vallon l'avait accablé avec un petit sarcasme.
    L'ensorceleur ne pouvait utiliser sa magie face à des postures, ce genre d'individus l'exaspérait au plus au point, défier sa magie était un affront au Dieu Basilic. Un râle de l'enchanteur se fit entendre, il ne comptait pas en rester là, si le jeune veut se la jouer "gros bras", il n'est pas le seul à pouvoir augmenter sa force, même si du côté du magicien il préférait augmenter sa force psychique.
    Le jeune stratège ferma les yeux, et attendit......
    :nazgul:
    (En rp Equinoxe rentre en méditation - en hrp j'utilise une potion de renforcement pour justifier cette méditation)




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211


    Dernière édition par Equinoxe le Ven 31 Jan 2020 - 19:09, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptySam 25 Jan 2020 - 15:19
    Séparation du contenu
    Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Naga' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Ec_nag10 L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Ec_nag10
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Juge
    Personnage Non Joueur

    Le Juge

    Messages : 7041
    Expérience : 23944
    Féminin

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyDim 9 Fév 2020 - 13:41
    Séparation du contenu
    Disciple attaque à 324 sur Garràn.

    Combat contre le disciple (T1)


    Les joueurs attaquent les premiers.

    Vitesse des joueurs : 3033

    Garràn : 2846
    Vitesse : 2052
    Dégâts : 3146
    Capacités spéciales :
  • Machiavel [panoplie] : Les dégâts des dagues sont augmentées de 147% : +780 dégâts
  • (Fait)

    × Pendentif de Wystéria : +20% des stats. (Fait)


    Equinoxe : 2836
    Vitesse : 981
    Dégâts : 2376 (+216/tour)
    Capacités spéciales :
    × Yeux hypnotiques :  Bloque une capacité par adversaire.
    × Fourvoyeur [insigne du lotus] :Augmente les effets des poisons de 50%
    × Ecailles rouges :Augmente la vitalité de 10 x 31 (Fait)
    × Foi du Basilic : La première attaque subie est réduite de 25%.
    × Grimoire aux merveilles : Permet de lancer un dé supplémentaire à chaque tour.

    Contre


    Vitesse des ennemis : 2730

    Disciple : 13254
    Vitesse : 2730
    Dégâts : 324 (+0,9 de dégâts tous les 10 de vitalité perdus)
    Capacités spéciales :
    × Pugiliste : Activite automatiquement des postures en débuts de combat :
    Les postures:
     
    ----
    Revenir en haut Aller en bas
    Garràn
    Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

    Garràn

    Messages : 1636
    Expérience : 6157
    Masculin Âge RP : 24 ans

    Politique : 225
    Métier : Chasseur - Maître absolu
    Titres:
     

    (Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
    Vitesse: 2079
    Dégâts: 2283

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 14 Fév 2020 - 17:52
    Séparation du contenu
    Vacuum ? Alors comme ça , lorsqu’il encaisse les coups, les siens deviennent plus puissants ? Cet art du combat me rappelait étrangement celui des berzerker, et avec une telle résistance, le combat allait être long. Alors que je continuais de l’analyser pour trouver une potentielle faille dans sa garde et sa vigilance, l’écailleux s’immisça à son tour dans le combat, préférant tout de même rester à distance de l’affrontement. Il avait même plutôt intérêt à rester à l’écart, j’avais déjà bien du mal à le suivre, je n’osais imaginer Equinoxe à ma place. Malheureusement, son agilité à tout épreuve eu raison des attaques magiques du Naga, il semblait ne faire qu’un avec l’environnement, sa perception de ce qui l’entoure semblait accrue à telle point qu’il pouvait anticiper la moindre attaque. Je trouvais cela tout simplement impressionnant, j’en négligeai même, un court instant, ma vigilance. C’est durant ce même court instant que l’apprenti se rua sur moi, feintant un assaut de front, il sauta au dernier moment et arma sa jambe dans les airs. Je n’eu pas le temps de me préparer à esquiver, simplement le temps de laisser mon instinct guerrier prendre l’ascendant sur mon corps et m’éviter un coup surpuissant. La parade survint in extrémiste, mais la fureur de l’attaque me fit mettre un genou à terre. Le sol s’était affaissé sous la puissance de l’impact et la douleur fit trembler tout mon corps.

    Garràn – Je comprends mieux pourquoi tu es si prétentieux le marmot. Ma veste ayant été déchirée lors de ma parade, je la retirai et décidai de combattre comme si ma vie en dépendait. Mon regard concentré croisa celui de l’apprenti qui n’eut en retour qu’un simple sourire en coin. Mais ce que j’adore par-dessus tout, c’est terroriser les gamins dans ton genre !

    Equinoxe, devant son impuissance magique actuelle, décida de prendre les mesures adéquates et entra en méditation, augmentant considérablement sa concentration et sa puissance. Juste le temps nécessaire pour lui rendre la monnaie de sa pièce ! Mon avant-bras continuait à me lancer par moment, mais je parvenais encore à serrer le point. Le combat ne faisait que commencer ! Je déployai mes ailes noires en grand, dissimulant mon visage déformé par l’excitation. Je trépignais d’impatience d’en découdre avec cet Humain, il était si puissant que je souriais inexplicablement. Un peu comme lorsque j’ai affronté Equinoxe dans la jungle. Cette fois-ci, je saisi ma faux, délaissant mes D’âmes nées au sol, et fendit l’air en éclair. Je fis d’abord reculer l’apprenti en l’obligeant à parer mon premier assaut puis, dans un excès d’excitation, je le ruais de coup de manche sans lui laisser le temps de reprendre ses appuis. Même ainsi, en mauvaise posture, il parvenait à garder son calme et sa lucidité, évitant chacune de mes attaques, pourtant si rapide … J’en riais presque ! Il était bien plus rapide que moi, il restait maintenant à savoir s’il était plus fort que moi ! D’un coup de pied retord à la poitrine, je parvins à briser sa garde et à le faire reculer d’un pas. La distance parfaite pour abattre ma faux comme une guillotine sur un condamné … Le tranchant de la lame découpa très clairement la chair de l’apprenti, lui barrant le torse d’une vilaine plaie.

    Garràn – Oh ! J’suis désolé, je me suis laissé emporter. Je pris un instant pour reprendre mes esprits, agitant la tête de droite à gauche puis, je m’adressai à nouveau au gamin. Rare sont les gens à m’amuser autant ! T’as intérêt à tenir le coup ! On en est qu’au début de l’entraînement !

    J’affichais un sourire bien arrogant, mais il faut me comprendre. Ce gamin s’était vanté d’être plus puissant que quiconque, osant même nous défier à deux contre un, s’en savoir quoi que ce soit sur nous. Oser défier les ombres ainsi, ce genre d’arrogance lui vaudra une somptueuse défaite. Alors que je m’apprêtais à m’élancer une fois de plus sur le petit Humain, je pris une rapide impulsion sur la pointe des pieds et battit rapidement des ailes pour prendre de la hauteur. Il était temps que je laisse la place à Equi, il semblait être sorti de sa méditation et je parvenais à distinguer très nettement sa puissance magique s’accroître petit à petit. Il est vrai qu’il nous a défié à deux, lui aussi avait donc son mot à dire dans ce combat. J’avais presque de la peine pour le jeune apprenti …




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

    Un RP en cours : - - -


    Dernière édition par Garràn le Ven 14 Fév 2020 - 18:38, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 14 Fév 2020 - 17:52
    Séparation du contenu
    Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Stryge N' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Cc_sn10
    Revenir en haut Aller en bas
    Equinoxe
    Personnage décédé

    Personnage décédé
    Equinoxe

    Messages : 1086
    Expérience : 5155
    Masculin Âge RP : 27

    Politique : 214
    Métier : Mineur - Maître Absolu
    Titres:
     

    (Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
    Vitesse: 1076
    Dégâts: 2240

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:04
    Séparation du contenu
    Rare sont les gens à m’amuser autant ! T’as intérêt à tenir le coup ! On en est qu’au début de l’entraînement !

    On peut dire que l'ange des ténèbres n'avait pas changé, je rigolais intérieurement, Garràn avait beau être fait pour l'assassinat, il préférait les rudes combats pour y tester ses habilités, sa force et sa détermination.Il prenait un plaisir malsain dans cette recherche de coups, et l'enjeu de dépasser et mettre un digne adversaire à terre le rendait euphorique, j'avais déjà vu ce sourire jouissif lorsqu'il s'était jeté sur la Jarl du Nord. Pour lui, plus l'adversaire est fort et plus cela lui plaît. Mettre à terre plus fort que soi était son crédo, et malgré ce qu'il pourrait dire, il a lui aussi un sacré égo.
    En y repensant, ce même sourire de l'ange de la mort avait déjà failli me frôler, lors de notre périple à la jungle, heureusement pour moi j'avais eu le temps d'utiliser ma magie. Je me dis parfois que c'est la seule force qui puisse contrer ce talent inné pour le combat.

    En 1vs1 il ne laissa pas de répit envers ce petit prétentieux, le spectacle n'était pas déplaisant à regarder, les successions des coups rendaient la tension palpable, ce serait à celui qui relâche sa vigilance le premier.Mon acolyte prenait l'ascendant sur son adversaire, l'élève avait beau être hardi, il avait en face de lui bien plus motivé que lui, un chasseur ne ratant rarement sa proie une fois que ses yeux traquent sa proie. Seule ma magie l'avait quelque peu perturbé, il faut dire qu'avec le temps je connaissais de mieux en mieux Garràn et je savais donc quelques unes de ces forces et quelques unes de ces faiblesses, un diction dit "sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis" ; cela à tout son sens car plus on est proche d'une personne et plus il est aisé de l'emporter.  
    Heureusement pour moi, j'essaye toujours d'être assez flou quand je parle de moi, et la nature même de ma magie me rend parfois imprévisible...même si c'est parfois ce qui me fait outrageusement raté..  

    D'ailleurs avec tout ça, moi j'ai pas servi à grand chose, et si je laisse le ptit tueur continuer ainsi, il va se le faire tout seul. Depuis notre sortie de la jungle, c'est comme si quelque chose le démangeait, avait-il pas supporté sa défaite? Je ne pense pas, plutôt il n'avait pas aimé que quelqu'un lui résiste, quand je vous dis qu'il a un égo. Je devrais arrêter de penser intérieurement et me concentrer sur le combat, après tout ce vieux croûton nous a promis une belle récompense à la clef, après tout ce voyage j'espère qu'elle sera de taille.

    Mmh? Mon assassin préféré s'écarte, bien il n'est pas aussi avare que j'aurais crû, je m'attendais à ce qu'il dise "laisse, je me le fais tout seul" mais je crois qu'il préfère que je l'aide pour en finir plus vite, après tout lui aussi à hâte de découvrir ce que la sagesse et l'expérience de cette antique civilisation pourrait lui apporter. Cette fois-ci je n'allais pas y aller par quatre chemin, tant pis pour la réflexion, de temps en temps même un magicien à le droit de s'adonner à l'instinct guerrier. Pas de stratégie pour cette fois-ci, on y va au talent comme on dit!

    Equinoxe : Arcane rouge : Explosion des arcanes Essaye d'esquiver ça!

    Au vu de son agilité et sa souplesse, je pensais qu'une attaque multi-directionnelle serait plus efficace qu'un unique concentré de magie pure. Lâchant son regard de l'ange noir un instant, notre adversaire profita de ses prouesses techniques pour esquiver les unes après les autres les sphères rouges le poursuivant et essayant de le frapper. Il se détacha du sol pour s'élever dans les airs dans une grâce aérienne, puis après un voltige de renom , il se dressa en position appui tendu renversé, à la force d'une seule main, sur le visage bouffi d'une grande statue trônant non loin du maître. Quel frimeur...

    Apprenti du maître : Je m'attendais à mieux de votre part, vous me décevez! Vous n'avez pas la force en vous pour me vaincre!

    Equinoxe: Tu en veux encore? Aucune problème Arcane rouge : Explosion des arcanes  

    De quinze sphères meurtrières et auto-guidés, il y en avait désormais une trentaine poursuivant l'acrobate en herbe, il continua à toutes les esquiver en enchaînant les postures, et conclut toujours sa dernière esquive par un vrille suivit d'un salto avant. Il dégaina avec fierté sa position de victoire.
    Enfin si ça pouvait lui faire plaisir.

    Equinoxe: J'adore ton style, tu es prêt? Je peux faire ça toute la journée! Arcane rouge : Explosion des arcanes


    Trente. Soixante. Cent. Mille. Qu'importe combien je devais le lui envoyer, à force l'une d'elle finirait par le toucher, et ma magie est toujours emplie d'instinct d'avarice, lorsqu'une une partie arrive à toucher l'ennemi, elle place une sorte de marque qui incite le reste à venir chercher sa part de souffrance. Garràn pourrait témoigner, car c'est la même chose que pour les ronces du diable qui l'avait attrapé.

    Fusillé de part en part, l'enclave où on se situait finissait par ressembler à un gruyère, même le maître avait érigé une protection autour de lui pour éviter que des rochers ne lui tombent dessus.
    Finalement après quelques minutes, une sphère peut-être plus désireuse que les autres, appelons-là Garràn-Junior, avait rempli sa mission, aussitôt les autres aussi désireuses que des abeilles apprenant la position de fleurs, s'étaient ruées sur l'apprenti.

    Apprenti du maître : Je.... je tiens encore! haleta t-il.

    Equinoxe: Bien, dans ce cas on va continuer encore et encore, allez ne cesse pas d'esquiver tu as l'air doué pour ça!

    Déjà de nouvelles sphères apparaissaient, avec le temps certains acquièrent des techniques meurtrières, d'autres des parades extraordinaires, mais qui dit expérience dit endurance, ce n'est pas la magie qui me manque. Et puis c'est encore un élève, le vieux bougre ne nous en voudra pas de la maltraiter quelque peu. A Lédéhi, il tombe tous trop rapidement, pour une fois que je peux m'amuser un peu!




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211


    Dernière édition par Equinoxe le Ven 21 Fév 2020 - 18:03, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:04
    Séparation du contenu
    Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Naga' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Ec_nag10 L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Cr_nag10
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Juge
    Personnage Non Joueur

    Le Juge

    Messages : 7041
    Expérience : 23944
    Féminin

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:48
    Séparation du contenu
    Disciple attaque à 892 sur Garràn.

    Combat contre le disciple (T1)


    Les joueurs attaquent les premiers.

    Vitesse des joueurs : 3033

    Garràn : 1954
    Vitesse : 2052
    Dégâts : 3146
    Capacités spéciales :
  • Machiavel [panoplie] : Les dégâts des dagues sont augmentées de 147% : +780 dégâts
  • (Fait)

    × Pendentif de Wystéria : +20% des stats. (Fait)


    Equinoxe : 2836
    Vitesse : 981
    Dégâts : 2592 (+216/tour)
    Capacités spéciales :
    × Yeux hypnotiques :  Bloque une capacité par adversaire.
    × Fourvoyeur [insigne du lotus] :Augmente les effets des poisons de 50%
    × Ecailles rouges :Augmente la vitalité de 10 x 31 (Fait)
    × Foi du Basilic : La première attaque subie est réduite de 25%.
    × Grimoire aux merveilles : Permet de lancer un dé supplémentaire à chaque tour.

    Contre


    Vitesse des ennemis : 2730

    Disciple : 6954
    Vitesse : 2730
    Dégâts : 892 (+0,9 de dégâts tous les 10 de vitalité perdus)
    Capacités spéciales :
    × Pugiliste : Activite automatiquement des postures en débuts de combat :
    Les postures:
     
    ----
    Revenir en haut Aller en bas
    Garràn
    Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

    Garràn

    Messages : 1636
    Expérience : 6157
    Masculin Âge RP : 24 ans

    Politique : 225
    Métier : Chasseur - Maître absolu
    Titres:
     

    (Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
    Vitesse: 2079
    Dégâts: 2283

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:55
    Séparation du contenu
    Cela faisait un moment déjà, Equinoxe continuait à s’acharner sur l’apprentie avec sa magie dévastatrice. J’étais témoins d’une supériorité écrasante. J’avais la sensation que les rôles s’avéraient être inversés, nous étions en train de donner une leçon à l’apprentie du maître et celui-ci ne bronchait pas. L’écailleux réussit même à obliger le maître de revêtir une protection magique autour de lui pour ne pas être toucher par les assauts incessants du Naga pourpre. De mon côté, j’étais impuissant. Je ne pouvais que regarder ce combat à sens unique, guettant la moindre faille dans la multitude d’esquive de l’apprenti. Si je m’immisçais ainsi sans prévenir, je risquais d’être touché par la magie d’Equi et si je ratai mon entrée, c’est l’apprentie qui me remettrait à ma place. Il fallait don c que j’intervienne au meilleur moment, au moment le plus cruciale.

    Alors que l’apprentie continuait à esquiver sans relâche, l’écailleux marqua une courte pause de quelques secondes, me laissant largement le temps d’intervenir et de poser mon poings sur le visage, déformé par la douleur, du petit Humain prétentieux. Depuis le début de l’assaut, j’attendais patiemment pour tour sur la tête d’une des statues ornant l’autel du temple, sans bouger et sans dire mot. En restant immobile, j’avais réussis à effacer ma présence pour pouvoir utiliser l’effet de surprise. Ces quelques secondes me suffirent à prendre mon envol depuis l’angle mort de ma cible et de le frapper de toutes mes forces au visage. Le coup le projeta au sol avec violence, mais je ne m’arrêtais pas là, loin de là ! Dans ma chute, je fendis l’air de ma faux et parvint à barrer le torse de ma cible à l’aide de ma faux bien aiguisée. Notre adversaire était maintenant plutôt mal en point, probablement plus en état de se battre, pourtant, il continuait à se relever. Il continuait de remonter dans mon estime, malgré son arrogance.

    Garràn – Celle-ci, t’as dû la sentir passer !

    A nouveau, je m’écartais de l’apprenti, laissant à l’écailleux le soin de terminer ce combat. En fait, a force de concentration, l’aura magique et distordu du Naga s’étendait dans la pièce. Sa puissance magique ne cessait de croître ! Je parvenais maintenant à ressentir cette aura, alors que j’étais pourtant dépourvu de magie. Je pouvais la sentir réchauffer l’atmosphère et faire onduler ma vision par moment. Le petit Humain qui était pris au milieu de tout ces assauts devait en ressentir la pression plus que quiconque ici. J’avais de la peine pour lui, devoir affronter deux des plus puissants assassins de l’ombre, enfin … je devrais plutôt dire L’Ombre et son acolyte, m’enfin …

    Mais ce que je trouvais de vraiment incroyable, c’est cette capacité à se relever à chaque fois en devenant toujours plus fort. Ce gamin, bien que terriblement amoché, continuait de se relever, toujours plus fort. Le voir se mouvoir comme il le faisait, plus rapide encore l’éclair, plus puissant que n’importe qui. Aucun Stryge n’était parvenue à une vitesse aussi prodigieuse que la sienne. J’en étais même venu à le jalouser dans le fond, moi qui pensais être l’être le plus rapide sur ces terres … J’avais en face de moi l’exception à la règle comme on dit. Je pense que c’est à ce moment du combat que je me suis fait la promesse de devenir encore plus rapide et plus puissant que je ne l’étais à l’heure actuelle. Ce que je désirais au plus profond de moi, c’était de devenir plus puissant que quiconque, ne craindre personne durant mes voyages à travers le monde. Et si ce papi me permettait de me rapprocher de cet objectif, alors je suis prêt à pulvériser son apprentie sans regret et sans peine. J’avais beau le penser, un plaisir indescriptible forçait un sourire sinistre sur mon visage. Je prenais plaisir à combattre, c’était indéniable …




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

    Un RP en cours : - - -


    Dernière édition par Garràn le Lun 24 Fév 2020 - 17:02, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 18 Fév 2020 - 22:55
    Séparation du contenu
    Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Stryge N' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Cc_sn10
    Revenir en haut Aller en bas
    Equinoxe
    Personnage décédé

    Personnage décédé
    Equinoxe

    Messages : 1086
    Expérience : 5155
    Masculin Âge RP : 27

    Politique : 214
    Métier : Mineur - Maître Absolu
    Titres:
     

    (Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
    Vitesse: 1076
    Dégâts: 2240

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptySam 29 Fév 2020 - 13:27
    Séparation du contenu
    Malgré une résistance plutôt impressionnante, le bambin manquait cruellement de tactique, sa jeunesse et son impétuosité lui vaudra une défaite exemplaire, Garràn n'avait pas raté une seule de ces attaques, et mon analyse était assez bonne pour dire qu'il visait juste, là où il pouvait mettre son maximum de dégâts. Je me décevais quant à moi un petit peu, d'avoir autant raté mes propres attaques magiques, mais je me sortais de ce combat sans une égratignure, alors la prétention d'un 2vs1 m'avait bien fait rire.

    Fragile et tremblotant, à terme même les parades et esquives quasi-parfaites de l'apprenti demeuraient inefficaces, son art "le vacuum" était très impressionnant à contempler cela ne va pas sans dire, il faut dire que côté résistance il avait un avantage certains, mais il avait aussi sa faiblesse, je pense que c'est pour cela que l'apprenti s'était efforcé d'esquiver au lieu d'encaisser.

    Sous un déluge de particules magiques, l'apprenti finit par plier le genou avant de s'effondrer de toute sa masse, non sans quelques fumées résiduelles flottant au vent qui se dégageaient des plaies brûlantes de notre adversaire, et un regard blanc perdu dans l'inconscience.

    Sa vitesse d'exécution, de mouvement, ses parades et son esquive aérienne faisait de lui un adversaire plutôt intéressant, presque inspirant, mais je me gardais bien de noter qu'une fois encore, les adversaires ayant une vitesse rapide étaient les pires pour moi, il va falloir que j'entraîne ma magie à pouvoir suivre ce genre de prouesses. C'est une lacune que je note dans mon esprit pour y remédier, je suis sûr que sur ces terres et par-delà se trouve bien plus fort, si je veux prétendre au statut divin je ne peux me contenter d'une magie imparfaite.

    Au moins nous ne ressortons pas de cette expédition sans la promesse d'une force plus grande encore, qui devrait m'approcher de l'idéal. Ce vieux sage est déjà capable d'utiliser une magie protectrice digne de celle de l'Institut, je sais par expérience que ce genre de magie requière sagesse et mental d'acier.

    Enfin notre périple prenait fin ici, sous ce dôme de pluie de lumière qui franchit le seuil de l'obscurité.
    La connaissance d'un art secret et ancestral nous était enfin dévoilé, trois voies s'offraient à nous, c'était sans mentir un choix complexe à faire, si j'avais pu j'aurais tout pris.

    Equinoxe- Garràn, je crois qu'on l'a bien mérité après toutes ces épreuves, avec ceci nos ennemis pourront trembler... alors as-tu fait ton choix?








    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211


    Dernière édition par Equinoxe le Mar 3 Mar 2020 - 12:12, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Destin
    Personnage Non Joueur

    Le Destin

    Messages : 7597
    Expérience : 27912

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptySam 29 Fév 2020 - 13:27
    Séparation du contenu
    Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


    'Attaque - Naga' :
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Cc_nag10 L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Ec_nag10
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Juge
    Personnage Non Joueur

    Le Juge

    Messages : 7041
    Expérience : 23944
    Féminin

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMar 3 Mar 2020 - 3:23
    Séparation du contenu
    Fin du combat

    Les joueurs l'emportent. Ils gagnent 200 points d'expérience + 5 minerais de diamant + 5 bois de baobab + 1 écaille de wyverne + 1 spécialisation au choix parmi 3 + 1 titre rappelant aux admins que vous avez acquis cette compétence chacun (qui sera le titre de la spécialisation).

    Le Maître des Compétences s'approche alors des deux vainqueurs, en jetant un coup d’œil là où le Disciple se trouvait quelques minutes auparavant :
    -"Apprendre, encore tu dois. Une spécialisation, tu devrais avoir !"
    Se tourne vers les compagnons :
    -"A chacun de vous, je vais donner l'un de mes secrets, une spécialisation, quelque chose qui pourra vous mettre sur la voie par la suite, dites-moi, parmi ces propositions, laquelle vous aimeriez la plus apprendre, je vous ferai part de mon savoir."


    Choix des spécialisations pour vous deux :

    Equinoxe:
     

    ---

    Garràn:
     


    (Choisissez-le par un dernier message RP, ou par un Mp).
    Revenir en haut Aller en bas
    Garràn
    Chef d'escouade assassine ♦ L'Exilé

    Garràn

    Messages : 1636
    Expérience : 6157
    Masculin Âge RP : 24 ans

    Politique : 225
    Métier : Chasseur - Maître absolu
    Titres:
     

    (Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche3342/3342L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (3342/3342)
    Vitesse: 2079
    Dégâts: 2283

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyMer 4 Mar 2020 - 17:36
    Séparation du contenu
    Le combat avait prit fin. Le jeune apprenti avait succombé des blessures magiques que lui avait infligées l’ensorceleur. Une fumée grisonnante semblait s’échapper de ces dernières et l’immobilité du gamin prouvait qu’il n’était plus apte à combattre. C’est bien dommage, mais bon comme on dit : Ce fut court mais intense ! Je n’avais pas prit tel plaisir depuis mon dernier combat contre Equinoxe ! Bon, ça ne datait pas d’il y a bien longtemps à la réflexion, mais quand même ! Le maître s’approcha de l’autel où nous nous tenions et jeta un regard silencieux à son disciple, effondré de fatigue.

    Maître – Apprendre, encore tu dois. Une spécialisation, tu devrais avoir ! Il se tourna vers nous et continua. A chacun de vous, je vais donner l'un de mes secrets, une spécialisation, quelque chose qui pourra vous mettre sur la voie par la suite, dites-moi, parmi ces propositions, laquelle vous aimeriez la plus apprendre, je vous ferai part de mon savoir."

    En faisant appel à la magie, il fit luire, d’une lumière bleutée, son index puis, il commença à écrire à même le vide. Je ne pouvais l’expliquer autrement, c’était comme s’il écrivait dans l’air, comme si une page invisible se tenait devant nous et sur lequel le maître inscrivait plusieurs voies qui lui venait en tête en fonction de ce qu’il avait pu voir durant notre combat. Baël, qui n’avait perdu une miette du combat en restant à l’écart, s’était rapproché et s’était posé sur mon épaule pour lire également ce qui était inscrit. L’une de ces voies me semblait tout écrite pour moi et lorsque mon regard croisa celui du Démon, je me tournais vers le maître de ces lieux et lui demandait son enseignement vis-à-vis de cette voies. Après cela, l’on redoutera la congrégation pour les progrès que nous avons fait durant notre mission. Le vieux sage s’approcha d’abord de moi, plus vif que mon partenaire qui contemplait encore le texte flottant, sans être particulièrement choqué par cette magie, certainement familière à ses yeux.

    Maître – Tout d’abord, avant de commencer ton apprentissage, il te faudra t’armer de patience pour apprendre chacune des subtilités de la voie que tu as choisie.

    Garràn – Ah non, non, non ! Je crains que ça ne va pas aller ! Vous êtes magicien ! Vous pouvez me l’apprendre en deux temps trois mouvements ?

    Maître – Un enfant courant sans connaître son parcours aura toute ses chances de trébucher, tandis qu’un enfant ayant pris soin de l’étudier s’en sortira sans contretemps.

    Garràn – C’est très profonds …

    Maître – Tu ne possède pas assez de magie en toi pour pouvoir recevoir un enseignement télépathique instantané. Au mieux, tu t’en sortiras avec de violent maux de tête, au pire ta tête explosera tout bonnement.

    En y réfléchissant, ce n’était peut-être pas une si mauvaise idée de passer encore un peu de temps ici. Mon visage se décomposait à vu d’œil en m’imaginant imploser comme un fruit. Je ne désirais pas particulièrement une mort prématurée, si je pouvais éviter un drame comme celui-ci en m’armant de patience, comme disait le vieux, alors peut-être qu’il s’agit de la meilleur option qui s’offre à moi. Le démon, quant à lui, continuait de ricaner en sondant ma déception dans mon esprit, mais je ne sais pour quelle raison, ce dernier se rapprocha du vieux sage et commença à discuter avec ce dernier. Le visage du vieux s’illumina et ils commencèrent à échanger plus naturellement. Si un jour l’on m’avait dit que Baël discuterait avec enthousiasme avec quelqu’un autre que moi, je ne l’aurai pas cru. J’avais presque l’impression qu’il sympathisait. Nan, mais le vieux, il déconne là. C’est un démon, pas un familier ! Les deux loustiques vinrent à moi et me proposèrent autre chose quant à ma formation.

    Baël – Etant donné que tu ne possède pas de magie, tu n’es pas prêt de recevoir son enseignement de la manière dont il l’a expliqué. Par contre, pour moi, c’est différent ! Le petit démon ne pu se retenir de rire, tournoyant autour de moi comme pour se moquer de moi. Mes pouvoirs son liés à quelques chose qui s’apparente à la magie, cela devrait fonctionner sans problème sur moi. Et puisque nous sommes liés tout les deux, tu devrais hériter de ces pouvoirs. Mais il te faudra un peu de pratique avant que tu arrives à maîtriser cette nouvelle compétence.

    Garràn – Je ne sais pas pourquoi, mais mon programme s’annonce très rude à l’entraînement … Bon, j’ai déjà pactisé avec un démon, je suis prêt à prendre le risque ! Vas-y papi ! Fait lui ton bourrage de crâne !

    Maître – Ton ardeur n’a d’égale que ton tact, je ne suis pas si vieux que ça !

    L’instant d’après, le démon et le sage s’écartèrent un peu et commencèrent l’opération. Ce fut si bref que je n’eus pas le temps de le réaliser. Les bougres s’étaient écartés moins d’une minute et les revoilà tout sourire aux lèvres. C’était déjà terminé ? Pour de l’enseignement instantané, c’était efficace !

    Garràn – Vous avez fini ?

    Baël – Ouep ! Maintenant, c’est moi qui te transmettrait ce pouvoir, mais comme je te lai dit, on verra ça à la pratique.

    Je me tournais vers le vieux sage et le remerciais de son savoir qu’il partageait avec nous. Je ne comprenais toujours pas pourquoi ce vieux bonhomme avait pris le temps de faire confiance et de nous aider dans notre quête de pouvoir. Mes ailes n’avaient pas l’air de l’inquiéter et l’apparence serpentine d’Equinoxe non plus, ils devaient vivre en ermites, bien loin de la société. Mais peu m’importait la méthode, tant que je parvenais à mes fins … Vint le tour du naga pourpre, qui s’approcha à son tour du maître et quémanda sa présence. Je me tournais vers lui et lui précisait que je l’attendrai à l’extérieur. Nous étions arrivé par une porte secrète, mais il y avait d’autre entrée pour accéder à ce temple, il suffisait de voir la disposition du temple pour le comprendre. Nous n’étions même pas arrivés face à l’autel, mais par une porte dérobée dans un coin du temple. Je décidais donc de partir de l’autel et de suivre les grands escaliers qui semblaient remonter jusqu’à la surface. Les sculptures de marbre continuaient à décorer l’immense hall du temple, de petite taille comme de grande. Le plafond semblait briller sous les éclats d’un rayon de lumière, le diamant le reflétait parfaitement. Je ne devais plus être très loin de la sortie.

    Finalement, l’entrée principale du temple se trouvait au fin fond de la grotte Hirador dans laquelle nous avions récoltés du diamant durant un temps. Nous n’étions finalement pas passé très loin de la vérité. Nous aurions pu nous y rendre bien plus tôt durant notre périple sur cette île. Mais je ne regrettais pas d’avoir emprunté le passage secret sous l’Hôpital de la ville de Guillaëd. Cela avait été une bonne expérience pour moi, et certainement pour l’écailleux également. Il ne nous restait plus qu’à rentrer sur le continent. Mais il me restait encore quelques trucs à régler avant de rentrer définitivement. Je n’avais pas l’intention de partir avant d’avoir tester mes nouvelles capacités, ensuite j’aimerai bien renvoyer l’ascenseur aux pirates pour notre pillage. Même s’il ne s’agissait que de trente et quelques pièces d’or, je ne peux laisser quelqu’un m’humilier de cette manière. Soit nos chemins allait se croiser sur le chemin du retour, soit il n’en serait rien et nous prochaines rencontre se fera plus tard, sur le continent. Capitaine peau-verte … Equinoxe, ayant terminé à son tour son apprentissage, vint me rejoindre à la sortie du temple, constatant à son tour de notre localisation.

    Garràn – Je pense que je vais rester ici encore un peu histoire de tester ce pouvoir devenu mien. Et toi ? Que vas-tu faire ? Tu vas entrer sur le continent ?


    [Garràn s'engage à suivre la voie de la Cible marquée]




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_111L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Signup11L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Co_113

    Un RP en cours : - - -
    Revenir en haut Aller en bas
    Equinoxe
    Personnage décédé

    Personnage décédé
    Equinoxe

    Messages : 1086
    Expérience : 5155
    Masculin Âge RP : 27

    Politique : 214
    Métier : Mineur - Maître Absolu
    Titres:
     

    (Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

    Stats & équipements
    Vitalité:
    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559870510-barre-vie-gauche2706/2706L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] 1559871461-barre-vie-rouge  (2706/2706)
    Vitesse: 1076
    Dégâts: 2240

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyVen 6 Mar 2020 - 19:04
    Séparation du contenu
    Enfin, luisait devant mes yeux ébahis la promesse d'une plus grande puissance, non plus encore c'était une marche franchie vers mon idéal, et pas une petite qui plus est. Le vieux sage examina son disciple qui gémissait au sol dans un râle sourd pour pas décevoir son maître. Je ne pouvais que contempler ce savoir, cette connaissance en magie, c'était là tout ce j'aspirais, et le choix était cornélien, chaque part de connaissance promettait un avenir florissant. Je me demandais ce que mon acolyte à plume avait l'intention de choisir, quand je regardais les compétences pour la voie de l'assassinat, je ne pouvais qu'être impressionné : techniques et maîtrises avancés, vitesse extrême ou marqueur de dégâts ; le vieux ne faisait pas semblant et offrait quand même à Garràn la possibilité d'être une machine à tuer.

    Je ne pouvais être qu'amusé devant l'incapacité de Garràn à recevoir une magie mémorielle, il est vrai que contrairement à mes spécialités qui sont plus magiques, Garràn doit choisir des techniques, la nature est donc très différente. Heureusement pour mon ange de la mort préféré, son petit démon, bien mystérieux celui-là d'ailleurs, se proposa pour réaliser un transfert.
    Il a un sacré cran pour un trouillard, mais il fait bien honneur à sa race en durcissant un peu le pacte qui le lie à Garràn. Sacré petit roublard va! J'attendais patiemment mon tour, ce qui est plutôt rare, mais j'appréciais et savourer le moment présent, ce n'est pas tous les jours qu'on acquiert un savoir magique comme celui-ci. Une fois le téléchargement fini dans l'esprit du démon, Garràn préféra regagner l'extérieur, c'était donc enfin à mon tour.

    Maître – As-tu choisi avec sagesse, le pouvoir qui est maintenant tient? .

    Equinoxe- Même si elles sont toutes incroyables, il n'y a qu'une qui attire mon attention.

    Maître – La magie est comme de l'eau, il suffit d'un rien pour rompre l'équilibre du lac paisible. Serais-tu comme l'homme du désert, à ne jamais savoir étancher sa soif?

    Equinoxe- Je ne connais aucune limite.

    Maître – Chacun voit la frontière qu'il veut, chacun voit les limites qui veut, tu es apte à cette magie, seras-tu t'en contenter? Je t'offre une expansion du pouvoir qui est en toi

    Un rayon de lumière naissant du chaos, vint s’imbiber en moi, enfin l'antique secret magique de cette discipline m'était à présent révélé, rares sont les personnes sur tout le Continent à la connaître, et ce vieux Tungstène n'a rien laissé paraître dans l'Institut de Magie. Finalement, je sentais une fabuleuse excroissance de ma magie, deux marques noires finirent par couvrir mon bas du dos, transformant quelques écailles en rouge plus foncé. La magie mémorielle s'acheva, et je cligna des yeux pour essayer d'assimiler , mon aura prit une forme rouge et noire, et j'esquissa un sourire de satisfaction.

    Equinoxe- Vous m'en voyez ravi, mais je ne compte pas m'arrêter là, qu'importe si la magie finit par envahir mon corps. J'en aurais jamais assez... c'est ça l'idéal divin!

    Maître –Ce choix t'appartient, adieu!

    Je le salua en inclinant un peu la tête, puis je partis sans me retourner, ravi de pouvoir enfin quitter cet endroit, j'admiras sur le trajet cette nouvelle magie, je voudrais qu'elle soit comme celle que je possède actuellement, c'est à dire vivante, car avoir une propre volonté permet à la magie de s'exprimer, d'être plus efficace et certes plus dangereuse. Mais un contrôle absolu rend souvent les magies faibles, son détenteur finit par s'auto-limiter par peur qu'elle ne lui échappe.
    Les êtres fragiles ne sont pas fait pour accueillir en eux, cette énergie mystérieuse qui s'autorégénère et qui semble parcourir notre monde.

    D'après ce que je savais de ce pouvoir, pour avoir lu les rapports sur le seigneur elfique, il me faudrait plusieurs ennemis pour déclencher cette nouvelle magie, maintenant que j'y pense les Skarniens seraient de bons cobayes. Ou peut-être les exaltés... Ha, c'est vrai que j'avais ça aussi à faire, ah moi qui  déteste la chaleur désertique de cette savane, mais trop de secrets ancestraux sont dissimilés sur ces terres anciennes, je ne peux laisser m'échapper tout ce savoir à porter de main.
    Cette journée m'a entièrement crevé, j'en ai mal à la queue.... aie mes yeux, le passage ombre-lumière en sortant ça fait pas du bien, en revanche la petite brise est agréable, ça fait du bien d'être à l'extérieur. La chaleur wystérienne, me donne envie de me rouler sur moi-même pour piquer un roupillon bien mérité.

    Garràn – Je pense que je vais rester ici encore un peu histoire de tester ce pouvoir devenu mien. Et toi ? Que vas-tu faire ? Tu vas entrer sur le continent ?

    Equinoxe- Oh que oui, cet endroit ne manque pas de charmes, mais tout ce voyage n'a pas était de tout repos. Je vais rejoindre Lédéhi pour me poser un peu, j'a plusieurs choses à y faire là-bas, et puis après on verra... c'est pas les projets qui manquent

    [Le choix est sans appel : Arcanes sombres]




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Mod_211
    Revenir en haut Aller en bas
    Le Juge
    Personnage Non Joueur

    Le Juge

    Messages : 7041
    Expérience : 23944
    Féminin

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] EmptyDim 8 Mar 2020 - 15:51
    Séparation du contenu
    Fin de la quête

    Vous gagnez votre spécialisation, et les bonus sont ajoutés !

    + une place dans la salle des trophées
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    MessageSujet: Re: L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]   L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe] Empty
    Séparation du contenu
    Revenir en haut Aller en bas
     

    L'ambition fait mourir son Maître [Pw Equinoxe]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

     Sujets similaires

    -
    » Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Île de Wystéria :: La grotte Hirador :: Archives-