AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Fëanor
Le Monde de Dùralas a précisément 3823 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Jeu 18 Avr 2024 - 0:11
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

 

 Ton véritable nom [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1414
Expérience : 7178
Féminin Âge RP : 21

Politique : 154
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Ton véritable nom [libre] 644535103742/3742Ton véritable nom [libre] 242396barresante02  (3742/3742)
Vitesse: 917
Dégâts: 1102

Ton véritable nom [libre] Empty
MessageSujet: Ton véritable nom [libre]   Ton véritable nom [libre] EmptyLun 8 Jan 2024 - 15:15
Séparation du contenu
La pâle lumière de la Lune passant par la grande fenêtre caresse doucement ton visage endormi. Tu rêves… Niché au cœur du Château, blottis dans des couvertures chaudes et confortable. Un feu crépitant dans l'âtre d'une cheminée en pierre diffuse une chaleur bienveillante et les tapisseries brodées de couleurs chaudes sont réconfortantes.
Tu sombres dans les Ombres du sommeil.


Deux silhouettes se penchent au-dessus du couffin d'un bébé barbotant tranquillement. Ouvrant ses grands yeux, il regarde tantôt l'un des visages, tantôt l'autre. Une femme à la longue chevelure d'argent et aux yeux azur. Un homme à la peau pâle et aux yeux dorés. Le bébé tend ses petites mimines en gazouillant gaiement. Mais aucun des deux ne semble esquisser un geste vers la petite créature à la délicieuse odeur de lait.

« C'est elle ? Ce n'est qu'un bébé, comment pourrait-elle nous débarrasser de lui ? Demande la femme, perplexe.

-Pour l'instant, mais elle va grandir. Ne me dis pas que tu es pressée par le temps, très chère… Sens-tu toute cette Magie qui fourmille déjà dans ce petit corps ? Sa puissance ne va faire que croître, et avec un petit coup de pouce, elle pourrait devenir l'Arme que nous attendions tant. C'est l'Héritière de la prophétie, j'en suis sur cette fois.

-Je le sens… Le sang de Spelunca coule dans ses veines. La belle femme passa une main sur le front de l'enfant qui hoqueta un petit rire. Bénissons-la… Elle n'en sera que plus forte. »

Liant le geste à la parole, la louve argentée prit les mains du vampire. Ils fermèrent chacun leur tour les yeux, entrant dans une transe fantasmagorique sous le regard interrogateur du bébé.

« Ton nom résonne dans la nuit, enfant de la Lune et du Sang. Olyviah Spelunca Dän. Cette nuit, sous la Lune de Sang, reçoit le tribut qui te revient, Héritière du Sang-Mêlé. »

Un brouillard argenté parsemé de pourpre se répandit dans la pièce seulement éclairée par une petite bougie, et la lumière écarlate de la lune.

Il se déversa par la suite dans le corps du bébé qui fut parcouru de runes complexes, luminescente. L'enfant se mit à pleurer mais la prière ne cessa pas pour autant. Un de ses yeux fut pigmenté de poussière d'or, l'autre d'une vague d'azur.

« Enfant de la Prophétie… Enfant aux pouvoirs endormi… Le jour viendra où tu accompliras ta destinée... »



Les Ombres se dissipent, tu te réveilles dans une grande inspiration. Ouvrant les yeux, regardant tantôt à gauche, tantôt à droite, tu ne vois plus ni d’azur, ni d'or te scruter. Mais tu ressens une étrange sensation. Comme une Présence se dissipant peu à peu. Fugace, elle disparaît, tu ne peux plus la saisir.

« Olyviah Spelunca Dän. » Tu t'entends murmurer. Ce nom sonne étrangement familier à tes oreilles, pourtant tu semble ne jamais l'avoir entendu. Dans un geste d'urgence, tu te saisis d'un miroir en argent posé sur une table de nuit. Un œil discrètement parsemé d'or et une vague d'azur te regarde à nouveau.
Tu suffoques, le souffle court alors que la compréhension se fait claire dans ton esprit. Ce bébé…

« Ce bébé… C'était moi ! » La chaleur de la pièce se fait étouffante, les murs se font trop proches, les tapisseries menaçantes. Les couvertures encombrantes. Tu te lèves. Pieds nus sur les pierres froides, tu attrapes une cape que tu jettes sur tes épaules et tu parcours ainsi les longs couloirs du Château.

Tu te heurtes à quelques vampires s'adonnant à un sombre bal, ils ne te regardent qu'à peine, trop occupé à gérer leurs petites affaires. La nuit leur appartient, ce Château ne dort jamais. Tu cherches la sortie la plus proche, suffoquant maintenant de t'évader de ce spectacle morbide, quand enfin le froid de la nuit te griffe le visage.

Calme, apaisants, les jardins déserts t’accueillent de tous leurs espaces. La lune pâle te fait face, mais tu ne trouves aucun réconfort à la contempler. « Oh toi mère de la nuit… Que m'a tu fait devenir ? Ne suis-je finalement que l'objet de vos projets ? Ni plus, ni moins ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

Ton véritable nom [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre] La rencontre
» [LIBRE] Une mer de sable!
» Les Quartiers Est [Libre]
» La Bal des Vampires [Libre]
» Permission de soldat [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: Les cavernes de Spelunca :: Centre du massif [Zone communautaire]-