AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shax
Le Monde de Dùralas a précisément 1753 jours !
Dùralas, le Dim 19 Aoû 2018 - 0:22
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Playing God [PW Equinoxe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Playing God [PW Equinoxe]   Ven 6 Oct 2017 - 0:05


La matinée touchait à sa fin à Lédéhi. Saigo, levé depuis plusieurs heures, venait de finir son entraînement quotidien, et se dirigeait désormais vers la salle commune. L'endroit faisait office à la fois de taverne et de bureau visant à récupérer les contrats. Certes, un tableau en liège était exposé sur l'un des murs de la pièce, mais les "vraies" missions, celle qui n'était pas à la portée du premier mercenaire venu, n'y était pas affichées. Pour cela, les membres habilités devait questionner Dusk. Il officiait au comptoir et derrière les fourneaux, mais il avait également la charge de garder les contrats les plus chauds pour lui, jusqu'à ce que les gradés viennent les réclamer.

Le Bras Droit de l'Ombre, cheveux prestement attachés en un chignon, barbe de quelques jours et torse couvert d'une simple chemise noire, pénétra dans la pièce. La partie taverne, qui ne laissait filtrer que peu de lumière, se remplissait peu à peu. Les vampires de passages et les rares qui ne buvaient pas de sang pour déjeuner s'y rassemblaient pour le repas, généralement ingurgité en vitesse avant de retourner vaquer à ses occupations. Le stryge noir ne venait pas se sustenter. Sans s'inquiéter du regard des autres, il prit place sur le tabouret juste en face de Dusk, qui essuyait un verre.

Je vous sers quelque chose, Exécuteur-en-Chef ? S'enquit-il sans lever les yeux.

Rempli juste ma gourde. Répondit tranquillement l'Analyste en jetant le récipient, accompagné d'une pièce d'or. Dusk commença son office, tout en tentant d'alimenter la conversation.

Vous nous quittez déjà ? Vous êtes revenus il y a peu de temps, pourtant...

Mon départ dépend de toi. De ce que tu as pour moi.

Cette fois, le regard de Dusk croisa celui de Saigo. Le ton du Faucheur avait un je-ne-sais quoi d'impérieux. Le timbre de voix qu'il prenait lorsqu'il était quelque peu blasé. Pourtant, les rapports indiquaient qu'il revenait d'une expédition sportive dans les ruines d'Alquateraze, et qu'il s'apprêtait à désigner ses deux plus proches conseillers à la Tour Noire. Fort de ses connaissances, Dusk fouilla un instant parmi les différentes requêtes, avant d'en extirper une.

Les éclaireurs ont repérés ça... Pas mal de cadavres, pas trop loin d'ici. Terres Désolées du Sud d'abord, puis Red Sun Belt, et dernièrement le Delta de Hukutav.

Il s'éloigne. Pourquoi ?

Impossible de le dire avec certitude. On a subit des pertes, mais on ne peut dire si c'est lui ou non. Il y a des soupçons, comme quoi il nous espionnait. Les dépouilles retrouvées ont été minutieusement fouillées, comme si le tueur cherchait quelque chose.

Comme une preuve d'appartenance à la Congrégation ? Ou plutôt des informations sur d'autres membres ?

C'est possible...

Donc potentiellement, on a quelqu'un qui tue nos hommes dans l'espoir d'en apprendre plus sur nos effectifs. Un mercenaire indépendant, le genre à revendre ses informations à d'autres factions... Allez donne-moi ça, je vais jeter un œil.

[Deux semaines plus tard]

Saigo avait choisi de longer le littoral dùralassien pour arriver à destination. Cette histoire était assez floue. Pas de description physique du tueur, tout au plus le pensait-on masqué. Son mode opératoire était plus clair : attaque rapide, précise, inattendue. Il maniait des poignards, dagues ou couteaux, quelque chose du genre. Rapide et dangereux donc. Imprévisible aussi, car on ne savait rien sur ses objectifs. Il allait devoir la jouer serrée.

Parvenu aux abords du delta de Hukutav, le chemin se faisait plus ardu, moins praticable. Ce n'était certes pas les marais, mais le sol était suffisamment instable pour qu'on s'enfonce jusqu'aux mollets si on ne faisait pas attention. Le stryge noir se déplaçait d'un pas léger, rapide. Il lui tardait d'en finir. Alors qu'il arrivait à l'embouchure du fleuve, il bouscula un passant, sans lui prêter aucune attention. Lui était arrivé à destination. Sans vraiment prendre le temps de souffler après un long voyage, l'Analyste s'affaira à repérer des indices sur un possible passage du mystérieux tueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Ven 6 Oct 2017 - 18:15

Voici que le crépuscule, s'étend sur les marais du Hukutav, alors que le décor est assez sombre, un être tranche l'obscurité par ses écailles rougeâtres, qui dévient la faible luminosité envoyée par les astres du ciel nocturne.

Vous devriez sortir de votre cachette, votre haleine est si fétide que je la hume depuis plusieurs minutes déjà, et puis attaquer par-derrière c'est d'un manque de courage et de conviction.

Sorti, de sa cachette un vieux mercenaire se présenta devant Équinoxe, ce dernier était vêtu de vêtements en peau de serpent, et pas qu'une vulgaire mue, non c'était une peau luisante d'un serpent fort rare et a priori très dangereux. Notre homme, avait de belles cicatrices sur son visage, et un collier en dent de plusieurs animaux provenant de diverses régions.
Son crâne rasé, laissait entrevoir un tatouage bien particulier : un œil dans un autre œil.

Désolé de t'avoir fait attendre, lança-t-il, j'étais quelque peu occupé ces temps-ci, mais je vois que je n'aurais pas dû perdre du temps, tu vas faire ma fierté auprès de mon clan.
J'ai pris ma plus belle massue, rien que pour toi.


Il sortit de derrière son dos, une massue parsemée de milliers d'épines, une plus grosse ornée la tête, elle avait été récemment aiguisée.
Équinoxe ne bougea pas, se contenta de sourire...
Le gredin commença à faire front au Naga rouge, s'encouragea avec des cris de barbares, gonfla sa poitrine, et agitta sa massue en signe d'affront, il était plutôt doué avec, il ne faisait aucun geste superflu, et s'élança comme un taureau sur sa cible.
Il eut un cri long, mais qui se stoppa aussi vite qu'il eut commencé,le mercenaire et sa massue disparurent engloutis dans les fonds du marais, ce dernier venait de recevoir des aiguilles de quelques centimètres, plantées directement dans ses carotides.

Tout va bien, maître ? s'écria au loin, Vallon, un jeune homme au service d'Équinoxe, un adorateur plus précisément.
Tu plaisantes . Tu viens de faire disparaître une sublime arme, moi qui en cherchais une depuis si longtemps, rétorqua avec ardeur Equinoxe.
Maître, je vous en conjure, veuillez me pardonner. Mais je croyais que vous détestiez les armes des êtres inférieurs .
Mmh, j'ai dit ça ?
Oui...maître.
Tu es sûr ?
Eh bien...oui . Le dernier mot était à peine audible.
Mmh, oui, après tous une vulgaire arme de cette espèce m'aurait sali les mains, tout au plus, et puis en tombant cela lui a perforé la moitié de sa jambe droite. C'était … divertissant.
Mais je m'inquiète maitre, cela fait le dixième, en  moins de quinze jours.
Ah, quand je pense à sa tête qui l'a fait en mourant, ahahaha trop drôle!  
Maître vous m'écoutez?
Non,  ahaahahah, pas du tout, tu disais? .
Eh bien...
Oh, en fait ferme-la, je n'en ai rien à foutre.
Euh, bien. Je me tais.
Tu es si beau, quand tu fais cette tête-là. Mais, passons à ce qui m'intéresse, alors du nouveau sur lui ?
Je sais où il se trouve, laissez-moi vous y conduire.


Quelques jours plus tard.


Dans le Sud de Dùralas, au niveau de la plage, non loin du Delta du Hukutav, un individu tourmenté court à vive allure, blessé à la jambe, il laisse derrière lui une piste sanglante, sur laquelle un animal affamé n'aurait eu aucun mal à suivre la piste jusqu'à la faible et désorientée victime.
Dans sa course folle, l'individu lança des supplications envers son agresseur, pria même les cieux de lui venir en aide.
Ses poursuivants, n'étaient ni plus ni moins, que le Naga rouge, accompagné par son serviteur.
Amusé, par la situation, Équinoxe se mit à rire, ce dernier à la différence de son serviteur et de l'homme qu'il poursuivait, n'était pas ralenti par le sable. Le sol quelque peu instable, déquilibrait les deux humains, tandis qu'Équinoxe serpentait vigoureusement; à l'aise dans ce décor qui lui rappelait là où il était né.
À quelques mètres de sa proie, Équinoxe chantonna, tout en ajoutant des notes assez froide avec sa flûte assez particulière :

Écoute, écoute, cette ancienne ritournelle;
si tu cours encore, tu dessineras à l'aquarelle;
avec le flux de ton liquide rougeâtre
Un paysage de terreur, d'une intensité écarlate.
N'est pas peur, écoute mon chant;
abandonne -toi aux étoiles du firmament;
quelques battements encore;
avant le glas, qui sonne l'heure de ta mort.



Finalement, notre individu, haletant, finit sa course, en pliant les genoux et se laissant tomber, s'abandonnant au désespoir, il commença à fermer les yeux, mais une vague finie par le sortir de sa torpeur. La nuit s'acheva, par une lune brillante, et un cadavre rougeoyant dans le rouleau d'une mer plutôt calme pour une fois.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 7 Oct 2017 - 1:53


Il y avait eu des meurtres perpétrés au delta de Hukutav, et l'auteur était un professionnel. Saigo avait beau inspecter attentivement les lieux, seules restaient quelques maigres traces de sang séchés sur les brins d'herbe. Toutes convergeaient vers le fleuve qui se jetait dans la mer. Sans aucun doute le corps avait été jeté à l'eau, une fois que ses effets personnels aient délivrés tous leurs secrets. Le stryge noir avait un temps douté : ce n'était pas dans le style de sa cible de disposer des corps. Mais dans un second temps, il songea qu'à moins de prendre le temps de creuser une tombe à mains nues, il n'était pas vraiment possible de cacher un corps dans les Terres Désolées du Sud ou la Red Sun Belt. Il fallait seulement compter sur les charognards. Avec la possibilité de masquer un peu mieux ses traces, il était facilement compréhensible que le tueur ait voulu en profiter.

Une chose était sûre : ça risquait d'être un contrat compliqué. Au départ de Lédéhi deux semaines plus tôt, le delta était la piste la plus fraiche pour le Faucheur. Désormais, sa proie pouvait être n'importe où, et si elle était remonté vers le nord, dans les marais, alors elle serait impossible à pister. Aucun témoin oculaire n'était en mesure de donner des informations pertinente. Saigo était donc forcé de jouer avec un coup de retard. Réajustant sa cape de voyage, l'Exécuteur-en-Chef évalua ses options. La logique aurait voulu que le suspect parte vers le Nord, potentiellement pour monnayer son savoir à la Garde Zéphyr. Mais la faction d'Endorial n'avait, au final, pas vraiment besoin de ces informations. Après tout, ses chefs savaient pertinemment qui étaient les têtes de gondoles de la Congrégation de l'Ombre. Au fond, ils n'avaient que faire des mercenaires lambda. Un chasseur de primes, en revanche, pourrait être intéressé par quelques noms. Malheureusement, tout cela restait extrêmement hypothétique. Saigo décida ultimement de rebrousser chemin. Son intuition lui soufflait que le méticuleux tueur ne s'était pas aventuré dans les marais.

Alors qu'il marchait depuis environ une demi-heure, le stryge noir perçut du mouvement devant lui. Immédiatement, il s'arrêta et grimpa dans un arbre non loin, à l'épais feuillage qui lui assurait de ne pas être vu. Il se concentra. Au fond de lui, il savait que les chances qu'il s'agisse de l'homme qu'il recherchait étaient proches du néant, mais on n'était jamais trop prudent. Très vite cependant, ses espoirs partirent en fumée. Des voix, étouffées, tant et si bien qu'il ne comprenait pas ce qui était dit. Cela voulait dire au moins deux personnes. Amies, ennemies, neutres, aucune importance, Saigo n'avait que faire d'eux. Il redescendit prestement de sa cachette, et reprit sa route. Moins de cinq minutes plus tard, il apercevait dans son champ de vision deux silhouettes. Un humain et un naga. Ce dernier était particulièrement voyant, de part la couleur écarlate de ses écailles. Tête haute, le stryge noir poursuivit son chemin sans un regard pour ces inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 7 Oct 2017 - 12:08

Le sang coula prestement sur le sable, avant de se mélanger à la mer. Equinoxe et Vallon restèrent un instant à contempler la beauté de cette mer tâchée de sang ; attendant ainsi l'aurore d'une journée nouvelle.

Plusieurs minutes après, que les rayons solaires avaient déchiré l'ébène de la voûte céleste ; un inconnu se rapprocha, il s'agissait d'un stryge noir.
Le vent soufflait dans le dos de l'individu, si bien qu'il heurtait sa cape noire et laissait entrevoir les cicatrices de son corps et des marques de brûlures ;  l'une d'elles en forme circulaire était dessinée sur sa trachée.
C'était comme si le vent pouvait aussi emporter l'aura noire du stryge, ce qui hérissa les poils de Vallon situé dans le courant.

Vallon s'était comme figée sur place, on aurait dit un homme qui hiberné, son corps tout entier essaya de faire le moindre bruit possible, son cœur ralenti, sa respiration fut réduite au strict minimum, ses yeux se mirent à cligner  deux fois plus vite , mais le délai entre deux clignements fut quant à lui prolongé.

L'avait t-il reconnu ? Le passé de Vallon n'était pas des plus rayonnants, nul doute que ce stryge noir lui était familier, mais il se contenta de rester là, comme une statue attendant surement une réaction de la part d'Equinoxe.

Equinoxe, de son côté ne réagit pas, et continua à regarder la mer,  le vent à l'aura noire déclencha sur lui l'esquisse d'un sourire, il finit par marmonner quelque chose à propos de la providence.
La tension fut à son paroxysme, quand l'individu tête haute, ne prit même pas la peine de s'attarder devant le naga écarlate et son dévoué serviteur.
Ne l'avait t-il pas vu ? Impossible, Equinoxe n'est pas le genre à se fondre dans le décor.

On pouvait sans nul doute dire que l'individu était présomptueux, mais il devait être en traque pour être si concentré , et pour une fois ce n'était pas notre naga rouge qui l'intéressait. Il passa son chemin, mais la scène fut d'une intensité glaciale, à cause des « non-regards ».
Un nom tout à fait bizarre, mais très approprié ici. D'ordinaire, l'instinct de toutes races envers un inconnu est de l'avoir toujours dans son champ de vision, c'est une sorte de prévention, on s'assure des intentions du nouveau venu.
Mais, ici,  le stryge noir avait le regard d'un côté, tandis qu'Equinoxe au moment de son passage avait décalé la tête de sorte que son champ de vision était maintenant orienté au strict opposé du stryge noir.
Equinoxe et le stryge noir, ainsi donc,  ne se voyaient pas, et pourtant ils se sentaient. Nul besoin pour ces deux-là d'avoir des yeux, une sorte de troisième œil s'était ouvert dans leur dos.
Chacun faisait dos à l'autre, créant une tension, qui ne ravissait pas notre pauvre Vallon qui se situait pile entre les deux, et , qui avait l'impression de suffoquer entre deux auras meurtrières. C'était comme si tantôt il recevait un couteau dans la poitrine et tantôt il recevait un couteau dans le dos.

Le silence fut brisé par Equinoxe , donnant ainsi métaphoriquement un violent coup de fouet à Vallon, qui dû reprendre son souffle.

-On est perdu, petit exécuteur ?

Finallement, ce n'était pas un inconnu ni pour l'un, ni pour l'autre.
Vallon sentit son âme toute entière flancher, elle était prête à décoller. Il secoua la tête en souriant, qu'est-ce qu'il attendait d'autre de la part d'Equinoxe ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 7 Oct 2017 - 19:30


Une forme de défi dans l'air, mais Saigo n'y prêtait aucune attention. Le naga rouge ne l'intéressait pas, son acolyte non plus. Une forme de peur émanait de ce dernier, peut-être avait-il entendu les histoires que les mères racontent à leurs enfants le soir, avant de dormir. Ces légendes de pacotilles qui expliquent que les stryges noirs viendront raser ses terres si il n'arrêtait pas de pleurer. Quoi qu'il en soit, l'Exécuteur-en-Chef poursuivit sa route sans daigner accorder le moindre regard au très visible inconnu. Juste avant qu'il ne quitte sa vision périphérique, l'Analyste repéra que le naga se détournait dans la direction opposée à la sienne. Une rencontre éphémère, sans un seul mot, comme il y en a des centaines par jours sur les routes. D'ici une heure, le Faucheur aurait déjà oublié l'existence même de cet individu.

On est perdu, petit exécuteur ?

Le Bras Droit fit encore deux pas avant de s'arrêter. Un sourire se dessinait déjà sur ses lèvres. Pauvre fou. Pensa le stryge noir. Il se retourna tranquillement, le vent faisait voleter sa cape, tandis que seul son regard rouge sang filtrait réellement sous sa capuche. Il ne s'approcha pas, n'eut aucun mouvement hostile envers le naga et son ami.

Et tu es ? Demanda simplement Saigo. Tes mots indiquent que tu sais qui je suis... mais moi, je n'ai jamais entendu parler d'un naga rouge.

C'était intéressant de voir que ce reptile l'avait immédiatement identifié comme un Exécuteur. En un sens, ce n'était pas impossible, les nagas étaient de manière générale bien accueillis à la Tour Noire. Peut-être que l'homme avait déjà vu Saigo sortir des cachots, peut-être connaissait-il tout simplement la signification du cercle sur la trachée du Faucheur. Aucune importance, au fond. L'humain en revanche, semblait de plus en plus terrifié.

A voir le visage de ton compagnon... il en sait même plus que toi à mon sujet. Observa le Bras Droit avec amusement. Il a la tête d'un homme qui sait à quel point ton erreur est grande, si jamais tu a l'arrogance de croire qu'un deux contre un te donne l'avantage.

Si ce naga cherchait la bagarre, autant régler cela au plus vite. Saigo avait mieux à faire que de s'attarder, alors que sa cible avait déjà de l'avance sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 7 Oct 2017 - 23:14

Les mots ont beaucoup de sens, mais le silence est la véritable marque d'une compréhension. On peut dire plus d'un silence, que le fait de déblatérer pendant des heures.
Quoi qu'il en soit, les mots d'Equinoxe avaient brisé la routine, des personnes qui se croisent sans se parler.
L'Exécuteur, garda un calme olympien, tout en gardant ses distances.

Et tu es ?Tes mots indiquent que tu sais qui je suis... mais moi, je n'ai jamais entendu parler d'un naga rouge.

Quelque peu surpris, le naga rouge répondit indirectement en se prélassant sur Vallon.

Il ne sait pas qui je suis, cela me vexe, mais bon je m'en remettrais, bref , le plus intéressant c'est que toi tu le connais très bien, n'est-ce pas mon petit Vallon?

Equinoxe avait déjà entendu des rumeurs sur le Bras Droit de l'Ombre, il l'avait surement aperçu dans la Tour Noire, mais c'était la première fois qu'il lui parlait. Il avait reconnu cette fameuse marque, dont Vallon lui parlait toujours.

Le Stryge Noir, qui juste là n'avait pas répondu à la provocation, finit par se rabattre sur la réaction de Vallon.


A voir le visage de ton compagnon... il en sait même plus que toi à mon sujet.   Il a la tête d'un homme qui sait à quel point ton erreur est grande, si jamais tu a l'arrogance de croire qu'un deux contre un te donne l'avantage.


Cette fois-ci Equinoxe répondit plus franchement :

Un deux contre un ? J'aurais bien du mal avec ma statue. *il se mit à tapoter le corps de Vallon, qui semblait s'être rigidifié* Si tu es ici, c'est bien pour une raison,non?

Equinoxe se demandait bien ce qu'un Exécuteur pouvait bien faire ici, mais vu que les chances d'obtenir des informations étaient proches de zéro, il préférait jouer avec Vallon.

Il se remit  donc à parler indirectement, en changeant d'épaule de son serviteur :
Bon, tu comptes rester encore de marbre longtemps?

Vallon toujours intangible, restait toujours figé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Dim 8 Oct 2017 - 21:02


Le naga rouge se montra surpris, puis vexé de voir que le stryge noir n'avait aucune idée de son identité. Saigo soupira. Soit il ne reconnaissait pas un éminent haut-placé de la société du Basilic, soit il était tombé sur un illuminé avec une très haute opinion de lui-même. L'attitude quelque peu excentrique du serpent laissait penser que la seconde option était la plus juste. D'ailleurs, un haut-placé sans escorte renforcée, c'était assez rare, et enfin le naga n'avait pas la manière d'être d'un noble. Un illuminé donc. Accompagné d'un humain qui s'était figé sur place, à peine capable de respirer à la vue de l'Exécuteur-en-Chef.

Le Faucheur resta muet dans un premier temps. Le naga se montrait bien curieux, sans doute avide de savoir ce que faisait un stryge noir si loin de son domaine. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire après tout ? Ces deux hommes faisaient perdre à Saigo un temps précieux sur sa cible... L'Analyste se mit à distraitement tapoter le manche du Jugement Blanc, sa dague fétiche. La lame elle-même reposait dans son fourreau, qui épousait la forme du coccyx du Bras Droit. La garde dépassait cependant sur le côté droit. De plus, la faux aiguisée, dont le manche suivait la colonne vertébrale du parricide, planait comme une épée de Damoclès. Saigo ne prenait pas la peine de cacher ses armes, elles étaient de formidable outils de dissuasion, que ce soit face aux brigands de grands chemins ou au curieux parasites. Or, il semblait que deux parasites n'aient pas été distraits par la présence de deux lames meurtrières rendues plus dangereuses encore par la main qui les maniaient.

Tu as peur. Lança Saigo en direction du dénommé Vallon. Il ignorait volontairement les remarques du naga rouge, qui ne présentaient que peu d'intérêt. S'approchant de quelques pas vers le serviteur, il continua d'un ton mielleux. Ta peur est légitime, tu le sais bien. Il n'y a pas de honte à avoir peur de moi. Ton ami ne semble pas ressentir cette peur... tu devrais lui dire.

L'Exécuteur-en-Chef était désormais suffisamment proche de Vallon pour que ce dernier sente son souffle sur son visage. Il planta son regard rouge sang dans les yeux de l'humain, un sourire carnassier se dessinant sur son visage...

Puisque tu me connais si bien, tu devrais dire à ton ami, trop fier pour donner son nom... Progressivement, alors qu'il prononçait ses derniers mots, le regard de Saigo quitta celui de l'esclave pour aller vers celui du maître. Tu devrais lui dire les souffrances qu'il risque d'endurer si je l'entends à nouveau m'appeler "petit exécuteur".

Le sourire de Saigo avait disparu. Son regard dans celui du naga rouge jetait des éclairs. Sa voix n'était plus faussement amicale, elle était impérieuse, dangereuse. Ce petit manège avait assez duré.

C'est comme tu le sens, inconnu. Fît Saigo en appuyant bien ce dernier mot. Tu peux mourir en me donnant ton nom et ce que tu me veux... ou je peux t'ouvrir la gorge tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Dim 8 Oct 2017 - 23:05

Après des échanges verbaux assez inintéressants en soi, le stryge noir commença sans doute à s'impatienter. Ce dernier, compta non pas sur une grande éloquence, mais plutôt sur ses armes pour en finir avec cette mascarade.
Une certaine colère remplit les yeux du stryge noir impatient, qui en  vient à menacer Équinoxe de deux conditions : la mort ou la mort avec sursit .
Son regard de braise, remplit de foudre était magnifique à voir pour Équinoxe, enfin il avait vu ce dont on lui avait tant parlé.
-C'est donc ça, ton regard, intéressant...
Malheureusement, le stryge noir n'était pas intéressé par une joute verbale, préférant se rabattre sur la carte de la facilité, celle des armes et de la peur.
En cachant sa déception, envers celui qui l'admirait tant, il poursuivit avec moins d'entrain, et sur un ton monotone:
-Mon nom ?.....Équinoxe, quoi tu vas dire que tu t'en fous, je m'en doute bien.
Je te veux rien en particulier, je ne voudrais pas abîmer l'édifice des ombres, bien que je pense qu'un petit divertissement t'aurait stimulé, ma foi. Mais puisque tu sembles pressé...
Oh et puis si tu veux nous tuer, cela ne rejoutera que plus de rouge à la mer.

C'est la première fois qu'Équinoxe parlait comme ça, sans provocation, sans prise de haut ; il finit par regarder la mer. Il sourit quand même, il avait vu la peur pour la première fois, le vrai, la seule, l'unique.Vallon, finit par sortir de sa torpeur, dès qu'il entendit que la vie de son maitre était en jeu, il fallait qu'il survive s'il voulait un jour la revoir...
Il entreprit les négociations.
Attendez, nous tuer ne vous servira à rien, peut-être qu'on peut vous aider?
Eh, bah c'est ça propose lui nos services pendant que tu y es, qu'est-ce que tu veux que nous  fassions, hein ? À part lui offrir un sac à main ? Oh, je m'auto-vanne, qu'elle stupidité.
Équinoxe boudait comme un gamin, ce n'est pas aujourd'hui qu'il deviendra un Dieu.
-On peut, on peut...on connaît bien la région.
-J'imagine que lui aussi.
-Si on est trois à chercher ce qu'il cherche, on trouva logiquement trois fois plus vite.
- C'est le chef de l'OMBRE ; et soudain la voix d'Équinoxe prit de l'ampleur, il n'a besoin de personne.
Vallon connaissait bien son maitre, il finit par l'achever avec cette phrase :
La peur n'est pas en soi quelque chose de mal, elle sert à reconnaître ses limites, peut-être qu'aujourd'hui devez-vous apprendre les vôtres ?
C'est la première fois que tu me parles comme ça, pff... Il est passé où le peureux d'il y a quinze secondes ?

Au fond, Équinoxe aimait sa mégalomanie, mais il voulait surtout devenir un Dieu, or mort, on ne retiendrait rien de lui. Il avait de l'égo, certes, mais il n'était pas stupide.
Vallon fini par à nouveau regarder la stryge noire, ravala sa salive :
Puissons-nous être à vos ordres, pour l'offence faite?
Puis il regardait Équinoxe
Maitre ?
Oue, oue (c'est pour devenir un dieu, c'est pour devenir un dieu pensa-t-il dans un premier temps), monsieur l'exécuteur...
Maitre !
Le GRAND exécuteur, quels est vos …
Maitre ?
Vos … ordres ?
Vallon esquissa un sourire.

Mais en second temps, le naga rouge pensa que Vallon était assez naïf, mais il voulait lui faire plaisir, après tout, ce n'était pas un si mauvais serviteur, c'est même la première voûte vers son statut divin.
Équinoxe se retournait vers la mer, attendant la faucheuse.
Au moins, pensa-t-il, il n'avait menti sur l'être noir, il arrivait à faire provoquer la peur.
J'ai été trop bon aujourd'hui, avec Vallon, cela me ressemble pas, où est passé mon entrain ? Aurais-je peur moi aussi ?

Mmh, cela serait fascinant, mais qu'est-ce que je raconte ?
Je ne vais dire cette pensée qu'une seule fois , mais Vallon compte pour moi, peut-être que si je me sacrifie, Vallon aura le temps de courir et s'en sortir,
D'habitude, j'aurais eu la pensée du laissait crever, mais...
Rah, trop de déception aujourd'hui, envers moi-même peut être aussi, qu'importe l'heure n'est plus aux regrets...


Vallon sortit un médaillon, de sous sa chemise, espérait-il quelque chose ?
Il ne restait plus qu'à attendre la sentence: jugement de vie ou jugement de mort?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Mar 10 Oct 2017 - 1:46


Par le seul poids de ses mots, et tout ce qu'ils impliquaient, Saigo venait de calmer les velléités incertaines du naga rouge. Sa voix auparavant teintée de suffisance et de confiance en soi, n'était désormais qu'un flot de parole sans âme. Le feu qui animait l'être écailleux c'était éteint aussi vite qu'il s'était allumé.

Au fond tu as raison, Equinoxe. Ton nom m'importe peu. Commenta l'Exécuteur-en-Chef. Répond plutôt à cela : à quel point désire-tu mourir pour m'interpeller sans raison ? Tu sais qui je suis, tu sais ce que je fais. Ton ami ici le sait encore mieux que toi... Alors à quel point es-tu stupide pour m'arrêter avec pour seul excuse un hypothétique divertissement ?

Une seconde plus tard, alors que la faux de l'Analyste s'apprêtait à prendre la tête de l'écailleux, le dénommé Vallon sortit de sa torpeur. Pour un sursis, il offrait son aide. Bête réflexe désespéré, le stryge noir n'avait besoin d'aucune forme d'aide. Ces deux-là puaient la faiblesse, ils n'étaient même pas visiblement armés, quelle valeur ajoutée espéraient-ils posséder ?

Saigo regarda les deux parasites se chamailler brièvement, jusqu'à finalement se mettre d'accord pour proposer leur aide. Le Bras Droit soupira à nouveau. Il aurait déjà du les tuer tout les deux depuis bien longtemps. Son regard était dur, glacial. De toute évidence, le naga rouge n'avait jamais connu la subordination, aussi peinait-il à mettre les formes. Un illuminé avec une très haute opinion de lui-même, définitivement.

Pitoyables. Asséna le Faucheur avec dédain. Une menace, une seule menace aussi légère qu'une brise printanière... et tu en es réduit à presque t'agenouiller devant moi, priant pour ta survie. Tu ne veux pas le montrer, mais au fond... toi aussi tu as peur. Et je peux très bien voir pourquoi.

Seulement quelques secondes avaient été nécessaire à l'Analyste pour comprendre. C'était le serviteur, Vallon, qui s'était figé à la seule vue de l'Exécuteur-en-Chef, pendant qu'Equinoxe, le maître, ne percevait pas le danger. Les connaissances du naga rouge sur le stryge noir devait forcément provenir de l'humain.

Tu m'as sous-estimé, n'est-ce pas ? Ton ami a tenté de te prévenir, mais tu ne l'as pas écouté. Tu pensais sans doute qu'il exagérait, que je n'étais pas si terrible. Manque de chance pour toi... je suis encore pire que ce que disent les histoires. Mais ça, tu t'en aperçois bien trop tard. Regarde toi, tu es le maître de cet humain, et pourtant devant lui tu te rabaisses à la condition de servant, sans même avoir l'assurance que ça te sauvera. Je pourrais te cracher au visage, et tu ne pourrais que me demander de recommencer, car tu crèves de peur. Le stryge noir se sentait en contrôle total. Il n'y avait aucun danger en provenance du naga rouge. Il était quasiment collé à lui, front contre front, un sourire moqueur fixé sur ses lèvres. Et bien, Equinoxe ? Si je te crachais au visage maintenant, que ferais-tu ? Aurais-tu le cran de me faire face ? Oublierais-tu l'imminence de ta mort pour quitter cette terre la tête haute ? Ou t'écraserais-tu comme le faible que je vois devant moi ?

Y avait-il autre chose qu'il pouvait faire pour les humilier ? Les mettre à genoux peut-être. L'Exécuteur-en-Chef avait envie de jouer avec eux encore un peu. Qu'allaient-ils faire ? Ils avaient joués avec le feu et s'étaient brûlés. Saigo n'avait fait que leur mettre la pression, il avait voulu voir ce dont ils étaient faits, s'ils avaient vraiment du cran. A l'heure actuelle, le stryge noir était déçu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Mer 11 Oct 2017 - 0:02

C'est toujours dans une atmosphère froide, que se poursuit la rencontre entre nos trois protagonistes.
Pourtant, un doux soleil était apparu dans le ciel, sans un nuage à l'horizon. La marée quant à elle descendait.
Allons droit au but, notre stryge noir à présent avait une assurance incroyable, devant les hésitations du naga et de son serviteur, notre styge noir en vient en 3 étapes successives : d'abord, il insista sur son interpellation, ensuite sur la peur et la soumission, enfin sur un fait : la sous-estimation.
Intéressant, car sur ce dernier point on peut dire que la situation s'était inversée.

Notre stryge noir, ayant un contrôle total selon lui, s'était « quasiment collé à lui, front contre front » ;
et provoqua pas mal notre naga, il envisageait des mesures d'humiliation dans ses actes et ses propos.
Cependant, notre Exécuteur en Chef sûr de lui, en vient à commettre des erreurs, la première fut d'être aussi près du regard d'Équinoxe, la seconde est de ne plus avoir dans son champ de vision celui qui allait s'avérer comme le plus dangereux.
Si Équinoxe a bien une arme redoutable, c'est d'avoir un regard assez particulier, il marche bien de loin contre les esprits faibles, mais face à l'Exécuteur en chef, impossible de s'en servir.
A la seule exception qu'il  se rapproche de très près des pupilles hypnotisantes, certes notre styge noir n'allait pas tomber sous son emprise, il était bien trop fort pour cela, mais d'aussi près, Équinoxe pouvait tout de même appliquer une entrave temporaire magique.
TGCM:
 
Vallon, situé derrière brisa le médaillon évoqué plus tôt, celui-ci libéra un gaz assez particulier, sa couleur blanchâtre laisser supposer son effet soporifique.
Vallon souhaitait devenir herboriste, il était encore en apprentissage, mais il savait très bien manier les herbes et poudres provoquant un apport accru de la mélatonine ou hormone du sommeil ; ainsi que le contre poison pour ne pas subir cette emprise naturellement, qu'il fit profiter à Équinoxe.

Sachant, son emprise temporaire, Équinoxe synthétisa une réponse courte mais franche :
Je ne t'ai jamais sous-estimé, contrairement à toi, je sais les tourments que tu infliges à tes victimes!

Et pour cause, Vallon dévoila enfin son dos, on pouvait y voir les cicatrices dû aux tortures, probablement de l'Exécuteur, ainsi que étrangement des ailes noires atrophiées qui avaient dû être coupées qui n'était de source certaine pas dû à notre stryge noir. (car même les pires tortures, n'appliquaient pas ce châtiment).
L'exécuteur commençait à somnoler, sa résistance fut impressionnante, il est fort à parier que l'effet ne dura pas très longtemps.
Quand il fut sûr qu'il eut assez du gaz dans le corps de l'Exécuteur, Équinoxe put enfin lâcher la faible emprise. Un peu plus, et il ne pouvait plus tenir.
Notre naga rouge et notre stryge aux ailes atrophiées s'éloignèrent, laissant l'Exécuteur lutter contre le sommeil.

Oh j'allais oublier, tu veux savoir ce que je ferais si tu me craches dessus . Ahahaha, je t'arracherais moi-même tes glandes salivaires, et je te les ferais bouffer.
Désolé, mais si tu attendais que je rampe à tes pieds c'est que tu t'es trompé de personnes.
Maintenant contemple ton infériorité mentale et ton esprit de réflexion déplorable.
Tu te réveilleras avec des sacrés maux de tête, c'est mon petit cadeau d'adieu.



Il ne valait mieux ne pas tarder, leur plan était encore loin d'être terminé, il avait enfin trouvé quelqu'un pour rivaliser contre leur ennemi, l'Exécuteur serait-il assez fort ? Avec sa colère, très probablement. En chemin, Équinoxe s'enduit dans le sable et la boue pour commencer à se confondre avec le paysage. Il fallait maintenant organiser la rencontre.

Au fait maitre, comment m'avez-vous trouvé ?
Un petit 4/10 pour le jeu d'acteur, je n'y ai pas cru une seconde sur' "oh s'il vous plaît ne nous tuer pas » et puis c'est quoi cette phrase « puissions-nous être à vos ordres, pour l'offense faite?
- Je savais qu'il allait se détacher de moi si je paraissais moins offensant que vous, c'est son mode opératoire.
Tu le connais depuis quand, au juste ? Tu m'as toujours pas raconté l'histoire en entière.
- C'est plus compliqué que ça en a l'air, il n'y a pas que lui dans l'histoire.
Tout cela m'embrouille l'esprit. Tu te rends compte, que j'en suis venu à penser à te sauver la vie .
Vraiment ?
Je me suis dit qu'en pensant que j'avais peur et pitié, cela me rendrait meilleur acteur ! J'ai pensé que j'avais découvert la peur, qu'elle ironie.
Associer la pensée et la parole bien joué, la peur...... cela fait longtemps qu'elle a disparu chez moi. En fait je crois que je me préférais avec.  
Vile flatteur, nous avons encore du pain sur la planche, la peur n'est certainement pas pour moi, allez
nous avons un petit, riquiqui, minuscule exécuteur, qui va devoir montrer si lui aussi ignore la peur.

S'il vous entend encore parler de petit, il va encore vous faire son regard qui tue.
Et il va me postillonner dessus, haha !

Connaissant bien la région, Équinoxe et Vallon disparurent. Il était temps, car la stryge noire n'allait pas resté dans les bras de Morphée très longtemps...;




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4098
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 14 Oct 2017 - 11:10

Début du combat Saigo vs Equinoxe

Saigo commence le combat.

Saigo : 2437
Vitesse : 1529
Dégâts : 2003
Bonus : Rapidité : peut lancer deux dés sur Equinoxe
Autres : Analyste, Poison, Masque Sanglant. Je les ai, mais flemme de les noter car inutile.

VERSUS

Equinoxe : 175
Vitesse : 135
Dégâts : 47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 14 Oct 2017 - 23:43


Finalement, Equinoxe n'était pas aussi pitoyable qu'il en avait l'air. Il cachait bien son jeu, et avait su berner le stryge noir, l'attirer dans un faux sentiment de contrôle. Une entrave magique, bien particulière, car elle n'avait nécessitée aucune incantation, aucun bâton de mage, rien. Saigo se retrouvait paralysé, enfin pas totalement : il devait mobiliser toute la force de son esprit pour se mouvoir, mais les pouvoirs du Naga rouge le rendait trop lent pour qu'il puisse lancer un assaut. Les yeux rouges de l'Analyste trouvèrent ceux, légèrement scintillant, du parasite. C'était là la source de ses pouvoirs, assurément. Désormais, leurs rôles s'étaient inversés, et le serviteur, Vallon, s'apprêtait à ajouter un nouvel élément à ce qu'ils pensaient être leur éclatante victoire.

De la poudre soporifique, pas très puissante. Le Faucheur avait déjà vu des variétés faire sombrer des Exécuteurs en une poignée de secondes. Lui sentait les effets de la substance, sans pour autant y succomber. La tentation était forte de seulement fermer ses paupières un instant et s'assoupir, mais la volonté du stryge noir gardait largement le dessus. Tout ce qu'il lui fallait, c'était la possibilité de bouger à sa guise. Alors il pourrait faire payer à cet illuminé sa suffisance. Il était là à dire qu'il ne le sous-estimait pas. L'imbécile, si tel était le cas, il aurait déjà tout mis en œuvre pour se débarrasser définitivement du Bras Droit. Pendant ce temps, Vallon dévoila un dos remplis de cicatrices, au milieu desquelles se trouvait le vestige de deux ailes. Arrachées. C'est alors que Saigo se souvint.

Qu'avait-il fait ? A quelle caste appartenait-il ? L'Exécuteur-en-Chef n'avait plus les réponses, mais maintenant il se rappelait le claquement du fouet, le sel sur les plaies ouvertes, les sanglantes caresses de ses dagues sur l'épiderme à vif de Vallon. Le désormais serviteur n'était personne d'important, c'est pourquoi on l'avait confié au tout jeune Saigo. La marque de la mort de ce dernier était encore fraîche, ce devait être l'une de ses premières tortures "officielles" en tant qu'Exécuteur. Mais les ailes... ça ne venait pas de lui. Le peuple de la Tour Noire donnait une importance toute particulière à leurs membranes plumées pour les arracher, même en cas de crimes graves. Quels étaient les péchés de Vallon ? Saigo ne s'en rappelait plus...

En revanche, le duo de parasite venait de commettre une grave erreur. Ils étaient partis sans tuer l'Analyste. La paralysie se dissipa lentement, tandis que l'assassin luttait contre le sommeil. Il posa un genou au sol, mobilisant toute sa volonté pour ne pas sombrer, canalisant sa rage contre le naga rouge qui s'éloignait en serpentant au loin. Dès qu'il le put, le stryge noir donna un coup de coude dans le bas du manche de sa faux. Celle-ci était placée de telle manière qu'un simple mouvement de balancer suffisait pour que la pointe de la lame vienne légèrement entailler l'épaule droite du Parricide. La douleur de cette blessure superficielle le réveilla légèrement. L'adrénaline se chargea du reste.

Lancé comme une flèche, propulsé par deux dashs consécutifs, Saigo rattrapa Equinoxe en moins de trente secondes. Désormais, il n'y avait plus de jeu, plus de provocations, plus rien. Seulement l'appel du sang, et une farouche volonté de faire très mal à cet imbécile de nage, pendant très longtemps. Tel un prédateur carnivore sentant le sang, l'Exécuteur-en-Chef en bavait d'avance. Alors qu'il dépassait Equinoxe pour se trouver face à lui, il crachat le trop plein de salive en direction de son visage.

Alors grande gueule ? Harangua Saigo, les yeux injectés de sang. Tu viens me les arracher, ces glandes salivaires ?

L'objectif premier de l'Exécuteur-en-Chef était de ne donner aucune possibilité de fuite au reptile. Plus rapide, il bondit sur sa proie écailleuse, faux bien en main. Le Jugement Blanc ne serait pas souillé du sang de cet illuminé. La lame courbée brilla sous le pâle soleil qui perçait les nuages, avant de s'abattre en direction de la longue queue rouge. Au moins le sang ne serait pas visible immédiatement...

Pour vous, c'est "Exécuteur-en-Chef" quand vous vous adressez à moi. Et la suite logique, ce sont des supplications pour que j'épargne vos misérables existences de cloportes.


Dernière édition par Saigo le Dim 15 Oct 2017 - 0:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3611
Expérience : 15544

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 14 Oct 2017 - 23:43

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4098
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Mer 18 Oct 2017 - 22:25

Fin du combat

Saigo l'emporte, il gagne 20 points d'expérience et 15 pièces d'or. Equinoxe a été terrassé, il gagne tout de même 35 points d'expérience et 32 pièces d'or.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Jeu 19 Oct 2017 - 12:41

Notre beau soleil du matin avait fini par disparaître derrière des nuages, étrangement après que la faux de l'Exécuteur fit son oeuvre en perçant les écailles de la queue de notre Naga, et que des milliers de globules rouges se déversèrent sur la queue et la faux, il commença à pleuvoir.
C'était ironique car le plan de nos héros, venait de tomber à l'eau. Il n'avait pas eu le temps, de rejoindre l'endroit qu'ils s'étaient fixés.

Les mots échangés auparavant avaient laissé place, à une fougue intense et une ardeur chez le Stryge Noir, ce dernier n'avait pas mis longtemps à se débarrasser de l'effet somnolant de la poudre.
Il avait tout simplement combattu le sommeil par l'adrénaline, pour cela il n'avait pas hésité à se mutiler. Telle une ombre cauchemardesque, il avait volé vers Équinoxe, avant d'abattre la Faucheuse sur lui.

Le coup fut puissant, et probablement plusieurs vertèbres de la queue avaient dû se briser sous l'intensité du choc. Equinoxe, n'avait point eu le temps de réagir, le déséquilibre fut trop grand, l'intensité du choc se propagea dans tout son corps, et il se retrouva à terre la tête dans le sable.
À partir de ce moment-là,  un bruit étrange teinta aux oreilles du Naga, il n'entendait ni son ravisseur, ni même Vallon qui avait accouru.
Il était désorienté, probablement par la perte excessive de sang, sa queue par réflexe s'était d'ailleurs contractée pour éviter qu'un trop fort débit de sang ne se renverse de la plaie béante.

Alors était-ce la fin? Sa tête était encore accrochée et son coeur continuait de battre, au moins la mort n'avait pas encore frappé...
Mais les faits sont là, et le jugement céleste en avait décidé ainsi, il fut terrassé.
Vallon en position défensive, essaya de gagner du temps... mais il aurait fallu bien plus qu'il ne pouvait offrir. Tant pis quitte à mourir, autant regarder la mort en face.
L'Exécuteur l'avait déjà fait souffrir, et aujourd'hui il devait terminer le travail.
Dans les délires de son agonie, la conscience d'Équinoxe fut plongée dans un rêve...
Il était dans une forêt, au loin une lumière intense et merveilleuse semblait l'appeler.

Où suis-je? ...... Que s'est-il passé? ........Suis-je ......?
Comment un dieu peut-il mourir? ..................Cela voudrait-il que j'en suis pas un? ............
Non........j'ai réussi jusque là .........et je n'ai pas pu aller plus loin..............
Suis-je condamné par la providence? .....................................


Equinoxe, dans cette forêt de son esprit, frappa le sol de ses deux mains et hurla.
La lumière était de plus en plus attirante, comme celle qui attire les insectes dans la nuit, et qui ôte leur vie et leur espoir pour avoir oser faiblir face à la tentation.
Il fallait qu'Equinoxe fasse un choix. Avant que son coeur ou son esprit ne soient atteints.
Vallon, de son côté s'apprêtait à affronter l'un de ses bourreaux. Une inspiration, suivit d'une expiration, s'il seulement il savait qui j'étais vraiment se dit-il dans ses pensées,tant pis c'est mieux pour lui qu'il l'ignore, je te t'en veux pas Saigo.]

Dans la nature, les proies agonisantes attirent toujours d'autres carnassiers; attirés par l'odeur du sang. Un nouvel ennemi fit son donc mystérieusement son apparition.
On aurait dit qu'il était sorti de l'ombre de l'Exécuteur.

Ce n'était pas un adversaire ordinaire, et il semblait lui aussi vouloir participer à la mise à mort.
Il lança une dague à grande vitesse sur Saigo, dans l'espoir peut-être  de "maitriser la situation" ;
mais Vallon intercepta la trajectoire de la dague. (Il avait l'habitude de le faire pour son maître)  
On pourrait trouver cet acte stupide de sa part, mais rien n'est jamais stupide avec Vallon.
Son comportement, décidément était bien mystérieux....
Le combat commença ....  alors que nos deux héros avaient déjà un pied dans la tombe...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4098
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 28 Oct 2017 - 14:07

Début du combat Saigo  &  Equinoxe - Zqueul

L'équipe des joueurs commence le combat/tour.

Vitesse de la première équipe : 1719

@Saigo : 2437
Vitesse : 1529
Dégâts : 2003
Bonus : Jugement Blanc : CC augmentés à 100%.
Le Masque Sanglant : le premier CR est automatiquement transformé en CC.
Le Poison : l'adversaire touché perd 40 PV par tour.
Analyste : tant que les PV de l'adversaire sont supérieurs à ceux de Saigo de base (2437), alors les dégâts de Saigo sont augmentés de 60%

@Equinoxe : 260
Vitesse : 190
Dégâts : 116
Remarque : utilise Vallon ou Equinoxe.

--------VERSUS---------

Ennemis :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 1 556

Zqueul: 1 555
Vitesse : 1 555
Dégâts : 1 555
Bonus : Prévention : Lorsque le Guetteur fait un Échec Critique, la prochaine attaque subie est réduite de 50% (s'il fait deux Échecs Critiques en un jet les deux prochaines attaques subies seront donc réduites de 50%) sauf si l'adversaire fait un Coup Critique. Dans ce cas, tous les dégâts sont subis.
Poison : le joueur touché perd 150 de vitalité/tour.
Vampire : lance le dé - vampire
Rapidité : Peut attaquer deux fois Equinoxe.
Butin : 150 pièces d'or + un indice sur l'une des deux factions à laquelle il serait affilié.

Linbog, la créature aux trésors {Spécial} : 3500
Apparence:
 
Vitesse : 1
Dégâts : 0
Bonus : Coffre protecteur : le bonus de rapidité est désactivé contre Linbog. [Imblocable]
Fuir, fuir ! : Si tous les alliés de Linbog sont morts, ce dernier prend la fuite et vous pique 20 points d'expérience. [Imblocable]
Butin : En cas de victoire des Dùralassiens, si Linbog a été tué durant le combat, chaque joueur reçoit un item au hasard parmi la liste des équipements existants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 28 Oct 2017 - 17:27


Vallon s'était rapidement interposé entre Saigo et Equinoxe. Le serviteur, stryge noir aux ailes arrachées, tentait vainement de plaider à la cause de son maître. Ses supplications étaient un simple gaspillage de salive, tant et si bien que l'Exécuteur-en-Chef cracha à nouveau vers le visage de l'herboriste.

Écarte toi, tout de suite. Asséna l'Analyste, sur un ton plus menaçant que jamais. Ou je ferais en sorte que tu te sentes chanceux d'avoir survécu à ta première rencontre avec moi.

Si les vices de son congénère ne revenaient toujours pas dans l'esprit du Parricide, son visage lui semblait plus familier. Avait-il fuit la Tour Noire après être sorti des cachots ? Avait-il simplement été banni ? Dans tout les cas, la présence d'un stryge noir aux côtés d'un naga avait très peu de chances d'être légale vis-à-vis du Code de la Mort. La seule option viable, c'était que Vallon soit un stryge déchu, émancipé légalement pour ouvrir sa propre boutique quelque part en Dùralas (ou le cas échéant, pour suivre un autre déchu et travailler pour lui). Mais là encore, le fait qu'il appelle Equinoxe "maître" ne collait pas. Le Faucheur en conclut donc que Vallon était un stryge renégat. En tant qu'Exécuteur-en-Chef, son devoir était donc de l'éliminer.

Cependant, alors que Saigo s'apprêtait à en finir avec son congénère, ce dernier se jeta derrière lui. Surpris par ce qui ressemblait à un ultime baroud d'honneur, mais loin d'être pris à revers par la possibilité d'un coup dans le dos, le Bras Droit pivota immédiatement. La possibilité qu'il s'agisse d'une nouvelle feinte visant à donner une ouverture à Equinoxe lui traversa l'esprit, mais il l'écarta aussitôt. Le naga rouge était blessé, et hormis son regard, il ne disposait d'aucune arme à même de mettre à mal l'Analyste.

Un large sourire se forma sur son visage. Vallon venait de couper la trajectoire d'une dague, indubitablement destinée à l'assassin. La raison de son acte demeurait incertaine, mais vu ce que les deux illuminés avait déjà pu dire et faire durant leur rencontre, Saigo ne s'en formalisa pas. Son regard était fixé sur l'assaillant. Une silhouette noire, masquée, qui se mouvait avec aisance dans la fine pluie du delta. La description correspondait, le mode opératoire aussi. Finalement, plus besoin d'aller jusqu'à Ishtar pour recueillir de nouvelles informations.

Tu tombes bien. Je te cherchais.

Quelques mots prononcés tout en dégainant le Jugement Blanc. Nul besoin d'en dire plus, les deux hommes savaient que l'un d'eux ne ressortirait pas vivants. Ils se jetèrent l'un sur l'autre, dague en avant. S'engagea alors un duel d'une rare intensité. Aussi surprenant était-ce pour Saigo, son adversaire possédait un mince avantage de vitesse sur lui. Leurs lames s'entrechoquaient avec fracas, tandis que parades et esquives acrobatiques s'enchaînaient sans discontinuer. La joute fut néanmoins de courte durée. Si le tueur de mercenaire était rapide, il n'était pas réellement habitué au vrai combat au corps à corps. C'était un assassin, plus à l'aise pour frapper vite, dans l'ombre, sans être vu. Face à un guerrier comme Saigo, cela ne pardonnait pas. Après avoir exécuté une énième vrille d'esquive, le Jugement Blanc se ficha dans la pliure du bras armé du Guetteur. Agile, ce dernier envoya sa propre dague dans son autre main, mais il ne put attraper la lame, déséquilibrée par un coup de pied précis du stryge noir. L'homme possédait d'autres atouts dans sa manche, mais le Jugement Blanc se ficha dans sa gorge. Un grognement sourd, guttural, échappa au tueur, révélant deux canines pointues. Un vampire.

Voyons ce que tu caches. Marmonna Saigo.

Il ne tuerait pas un vampire aussi facilement, mais il l'avait mis hors d'état de nuire suffisamment longtemps pour le fouiller à sa guise. Bien évidemment, le Faucheur ne trouva aucun document prouvant explicitement un échange d'informations entre ce dénommé Zqueul et un quelconque parti. Quelques informations cryptiques furent néanmoins saisies. Le genre à nécessiter une étude approfondie, afin de démêler le vrai du faux.

Sa fouille terminée, Saigo se détourna du Guetteur inconscient. Assis en tailleur, à même le sol, il regarda Vallon et Equinoxe le sourire aux lèvres.

Bien... qu'est-ce que je vais faire de vous maintenant ?

[Attaque Zqueul]


Dernière édition par Saigo le Sam 28 Oct 2017 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3611
Expérience : 15544

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 28 Oct 2017 - 17:27

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 28 Oct 2017 - 23:35

Un combat s'était engagé, mais pour l'instant , seul l'Exécuteur y pris part. Il ne dura pas longtemps, l'Exécuteur était bien mieux disposé au corps-à-corps qu'un assassin tapis dans l'ombre.
En quelques éclats d'armes, le vampire finit dans le même état que nos deux jeunes protagonistes; Saigo avait bien changé par rapport au souvenir que Vallon s'en faisait.
Devant la mort imminente, Vallon ne pouvait tenir sa promesse à sa défunte mère. Il avait juré de sauver un tout jeune bébé, en réalité sa petite soeur . Enlevée par un ennemi si fort, Nérehyss était prisonnière depuis si longtemps qu'elle avait dû grandir à présent.
Jamais plus il ne la reverrait, il ne fut pas le grand frère digne de ce nom.
Il fallait quand même, bien que face à la fin, remercier cet étrange naga qui se prend pour un dieu, qui avait tout même accepté de récupérer la seule chose qui comptait pour lui sans pourtant connaitre l'histoire. Pour quelqu'un d'aussi mégalomane, on pourrait se demander, qu'est-ce qui l'a poussé à accepter, d'aider quelqu'un qui avait dit juste qu'il voulait sauver sa soeur, sans plus d'explication.
Est-ce parce qu'Équinoxe n'avait pas de famille, lui?
Sans doute pour cela qu'il est à la recherche de tous ces serviteurs, peut-être que comme toutes les créatures vivantes, la solitude finit par être un poids...

Devant la question de l'Exécuteur, Vallon sort la dague reçue plus tôt et la lança vers le seul ennemi qui restait. Puis répondit prestement :
"Je suis un renégat, ton devoir est de me tuer, non? Alors finis ton travail! "

La mort tourné déjà autour de Vallon, son hémorragie empirait gravement, son sang finit par se mêler avec celui du Naga rouge.
Dans son agonie, il remercia d'abord Équinoxe, et lui demanda pardon pour l'avoir entrainé dans la mort avec lui, puis marmonna un chant pour un pardon:

"Vos yeux seront mes yeux,
Et veilleront sur elle,
Les anges quand il pleut,
Descendent du Ciel"

"Pardonne -moi mère
Pour toutes tes prières
Tendez-lui la main,
Sauvez-la de son destin,
Car cette ange est le mien...."


Vallon épuisa son coeur à chanter, ses yeux se révulsèrent et il s'évanouit, plus un mot ne sortit du corps du renégat. L'air dans ses poumons commença à diminuer, son tein devena blanchâtre, le bout de ses membres prit un aspect bleuâtre.
Pour ce stryge qui a perdu ses ailes, bientôt il pourra s'envoler.

Dans l'abysse du cauchemar d'Équinoxe, il était toujours dans une lutte envers lui-même.
Car cette lumière était peut-être enfin l'occasion pour lui d'avoir une famille...
Puis entra, dans cette forêt de son esprit, Vallon.
Il le regardait et compris que son serviteur avait abandonné sa promesse.
Pourquoi? Pourquoi le destin les avait abandonné?
N'était-ce pas une mission digne de ce nom?
Qui se prend réellement pour Dieu, celui qui crée la vie ou celui qui la ôte?
Équinoxe, se sentait un Dieu, et ne pouvait laisser mourir sa seule famille.
Il se détournit de la lumière et sortit de son coma.

Le réveil fut éprouvant :  mal de crâne énorme, tournis, envie de vomir.
Pas le temps de se soucier de ça, dans le flou le plus total, Équinoxe opta pour ses autres sens  dans le but de localiser Vallon.
Devant son corps agissant, les yeux du Naga se noyèrent dans l'eau produite par les glandes lacrymales.
Il commença à appuyer sur son diaphragme ...
"Tu peux pas mourir, je t'ordonne de rester en vie, tu entends? Je te l'ordonne!"

Mais plus Équinoxe se déchainer pour retenir la vie de Vallon, plus lui-même perdait la sienne.
Son sang coulait à chaque appui, chaque appui était comme une lame qu'on enfonce dans la chair.
Sentant, le stryge noir qui assistait à la scène, étrangement Équinoxe eut les mêmes mots prononcés un peu plus tôt:
-Tu finis ton travail, ou tu veux que je te l'apprenne? Allez petit exécuteur, tu as du courage ou tu n'es qu'un poltron? Toi aussi tu veux jouer à Dieu? Je sais que tu me prends pour un illuminé depuis le début, allez viens, tu as craché sur ma vie (Vallon en l'occurrence), alors te dégonfle pas trouillard.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3611
Expérience : 15544

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Sam 28 Oct 2017 - 23:35

Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Naga' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4098
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Mar 14 Nov 2017 - 1:02

Fin du combat

Vous ne remportez pas d'expérience à l'issue de ce combat étant donné que Linbog vous les ôte en prenant la fuite. Néanmoins, vous obtenez 15 pièces d'or + 150 pièces d'or bonus.

Avant de succomber, Zqueul souffle ces derniers mots : "Garde... Cité... Vengeance... "

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1672
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Ven 17 Nov 2017 - 19:31


Garde... Cité... Vengeance...

Trois mots, autant d'indices potentiels à déchiffrer. Zqueul laissait clairement entendre quelque chose, sans doute sur ses liens avec un quelconque groupe ? Pourquoi le faisait-il maintenant ? Cela n'avait aucun sens de donner la moindre information, même cryptique, à un ennemi. Saigo n'avait pas de certitudes, mais ses soupçons se portaient sur les Gardiens Stellarois. Cependant, cela donnerait lieu à une discussion plus approfondie avec l'Ombre. Le stryge noir songeait également à rendre visite à Yuli Sibly. Il avait beau haïr l'abyssale de tout son être, cette dernière avait fait parti de la faction de la capitale. Elle possédait peut-être des informations utiles.

Pour l'heure, il restait encore un naga dans le coma et un stryge noir sans ailes à l'agonie. Comme l'Exécuteur-en-Chef s'y attendait, les blessures du duo étaient telles qu'ils n'avaient rien tenté durant les quelques minutes de combat entre le Faucheur et le Guetteur. Assis en tailleurs, à quelques mètres de leurs corps étendus et ensanglanté, l'Analyste observait avec amusement le dénommé Vallon réciter quelques vers. Il avait fait une erreur en retirant la dague de sa chair, cela n'avait fait qu'amplifier l'hémorragie. Les yeux du Parricide voyait l'étendue des dégâts, pour son congénère comme pour Equinoxe. Les chances de survie du premier étaient faibles, il faudrait un petit miracle pour qu'il s'en sorte. Le second lui, était moins mal en point, mais pas tiré d'affaire pour autant.

Deux insectes qui essayent d'échapper au grand prédateur. Si amusant... S'amusa Saigo, qui se délectait de la situation.

Le naga rouge émergea de sa torpeur. Une poussée soudaine d'adrénaline lui donnait un rapide mais éphémère regain d'énergie. La vue de son serviteur le fit sortir de ses gonds. Lui qui était d'habitude si... fou mais en contrôle, semblait désormais au bord des larmes. Il ordonnait avec véhémence à son serviteur de s'accrocher à la vie. Un instant plus tard, il haranguait l'Exécuteur-en-Chef dans des termes à la fois irritant et jouissif pour ce dernier. Il lui intimait de finir le travail, il demandait sa mort, mais il ne le faisait pas de la bonne manière. Il y avait là une flamme dans son regard. Equinoxe admettait sa défaite sans vraiment le dire, mais il acceptait sa fin en la regardant droit dans les yeux. Saigo se redressa, se munit du Jugement Blanc, et surplomba le serpent blessé de toute sa hauteur.

Ton ami va mourir. Annonça le stryge noir, sourire aux lèvres. Faute de soins, toi aussi tu mourras. Crois-moi quand je te dis que je n'ai rien d'un poltron. Je ne joue pas à Dieu, mais quand tu expireras ton dernier souffle, tu pourras lui donner mon nom. Je suis Saigo. J'ai tué la Mort. Sur ces dernières paroles, le Faucheur rengaina sa dague fétiche. Il fit ensuite quelque pas, faisant mine de prendre congé, avant de se retourner, à moitié, pour une ultime injonction. Aucune de mes lames ne mérite d'être souillée de votre sang. Et comme je l'ai dit, vous êtres probablement déjà condamnés. Mais... si jamais tu survis, naga rouge... alors prie très fort le gros lézard qui te sert de Dieu pour ne jamais recroiser ma route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 418
Expérience : 1701
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: Playing God [PW Equinoxe]   Jeu 30 Nov 2017 - 17:06

Du sang, encore du sang est toujours du sang.
Le sang est source de vie tant qu'il s'écoule en nous et non en dehors, sinon c'est la mort.
Si nos deux acolytes ne voulaient pas mourir, ils leur fallait des soins au plus tôt.
L'ombre de la Mort, ou ce Stryge Noir qui dit en être le digne représentant, ou même l'avoir remplacé laissa le Naga et Vallon dans le triste état qu'ils étaient.
Il ne voulait pas souiller sa lame, ou alors il avait déjà perdu assez de temps?
Mais en insultant, le Grand basilic, il venait de se mettre à dos le peuple fier des Naga.

Equinoxe retenu ces paroles diffamatoires, en sachant qu'un jour, l'être ténébreux aux ailes noires serait lui-même obliger de s'agenouiller devant la puissance des héritiers du Grand Basilic.
Oui, Equinoxe entendait bien être le poison qui fait souffrir lentement et plonge dans l'agonie les victimes,  qui ont eu le malheur de s'être vu injecter une mort presque parfaite.

Finalement, Equinoxe avait préféré ne pas répliquer, la plus grande des offenses avait été commise ; il estimait peut-être avoir remporté une victoire ainsi en bafouant un culte?
Il y aura des répercussions à cet affront. Même si l'Exécuteur était  toujours aussi fort.
Qu'importe, Equinoxe préfère affronter les forts, il n'y a que les lâches qui s'amusent à affronter plus faible que soit. Au moins, on ne pouvait lui reprocher cela.

Dans une brise lugubre, avec l'eau ruisselante du marais et les feuilles qui dansaient avec l'eau de la pluie , notre Naga était revenu dans les terres où il se sentait si bien.
C'est au Temple des Nagas, que le Naga écarlate déposa Vallon.
Des fidèles du Basilic, s'empressèrent d'apporter leurs aides. Au moins, avec eux Vallon est entre de bonnes mains.
Quant à la blessure de notre écailleux serpent, elle semblait cicatriser plutôt vite. Avec les soins prodigués par les prieurs, Equinoxe se sentait déjà moins affaibli.

Cette aventure avait quelques goûts amers dans la bouche... Quoi que...
Est-ce vraiment le cas?
Non, malgré une défaite, c'était avant tout une bonne façon de voir quels défis attendirent notre Naga rouge. Sinon, à quoi bon avoir provoqué un Exécuteur?
Equinoxe ne voulait pas devenir un Dieu, en affrontant que plus faible que lui. Sinon, quel honneur derrière tout ça? Non, le Grand Basilic ne veut pas de victoire facile.  
Sous une lune en forme de croissant, le regard pourpre d'Équinoxe semblait scintiller.
"Saigo, hmm, un jour j'aurais ma vengeance"

                                       -FIN (pour moi)  -




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Playing God [PW Equinoxe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre de Montpellier: Equinoxe d'automne
» What about playing chess?
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» EquinoX [ Solitaire ]
» Playing pool and wild darts, Video games.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: La plage :: Archives-