AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Tellios Santicor
Le Monde de Dùralas a précisément 1870 jours !
Dùralas, le Jeu 13 Déc 2018 - 12:14
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juviel Eterna
Habitant(e)

avatar

Messages : 56
Expérience : 298
Masculin Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 103
Dégâts: 40

MessageSujet: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Sam 29 Sep 2018 - 22:38

Après être arrivé finalement en ville, l'elfe-stryge se sépara de Valphégas, acquérir le maximum d'information serait plus rentable ainsi. Il pensa tout d'abord à faire du racolage dans les tavernes ou les ruelles les moins réputés, cherchant pourquoi pas quelques prostitués bien décidés à avoir la langue bien déliés, de plus, l'idée de passer du temps avec la gente féminine l'enchantait un peu plus que son acolyte stryge, du moins s'il s’arrêtait sur l'idée d'explorer des territoires inconnus.
Cependant, ce dernier avait soulevé un point indéniable lorsqu'ils s'étaient rencontrés. Sa main gauche vint se poser lentement sur le pommeau de son épée brisée, laissant ses yeux aller et venir de parts et d'autres des ruelles pour guetter s'il y avait lieu ou non de s'inquiéter d'une quelconque menace, il n'était pas en territoire conquis, loin de là.

Les temps étaient calme en Duràlas, pour les stryges, c'était synonyme de décroissance. Eux qui se nourrissaient de guerres et de désespoirs, de haine et de conflit, faisait non pas peine à voir en tant de paix mais perdait de leur superbe. Lorsqu'il était aux alentours de la ville, il entendit dire par quelques paysans que les Kazhariens faisaient parler d'eux en ce moment mais ce fut tout ce qu'il retint avant d'entrer en ville, il en saurait plus tôt ou tard.

Baldorheim, une ville de grandeur bâti de l'union des nains et des hommes. Il appréciait le savant mélange architecturale de ces deux espèces. Quand et par quel miracle réussirent-ils à bâtir cette cité ? Le bois de sapin des forêt innombrables des montagnes parcourait chaque pan de ruelles, sur les boutiques, les portes, les maisons, tavernes, sellier, boulangerie, artisans, chaque détails ne faisait pas omission. Le soleil tapait haut dans le ciel couvert de nuage, donnant une ambiance contrasté semblant dénué de lumière, pour autant, il ne faisait pas sombre. L'air frais semblait le revigorer et sur un petit air amusé, bien que certains le dévisageaient ou s'extirpaient de son passage, il s'imagina, avec tout ce bois parsemé en ville, ce que pouvait bien faire une petite étincelle.

Puis, suivant aléatoirement les rues, il rythma machinalement sa marche vers les coups plaintif du fer sur son enclume. Des petites gens affluaient de toute part, et en arrivant à pêcher l'information qu'il voulait par ceux qui daignèrent lui répondre, il avait donc affaire à un commerçant. « - Vous cherchez un forgeron ? Partez vers l'allée d'Excalibur, par cette rue, continuez tout droit et tournez à droite à la troisième ruelle, près d'un tailleur, vous pouvez pas louper ! - Ou.. Oui bien sur, allez voir Moradund marteau de fer à coté de la taverne, y'a pas mieux en ville ! - etc, etc .. »

S'approchant sur bonne recommandation, l'endroit ressemblait à un taudis. Juviel grimaça de constater qu'une enseigne si délabré possédait une telle réputation mais il était coutume de dire à la Tour Noire que cela ne servait rien de juger l'apparence, c'était sous les cris de torture et sous la carcasse que se cachait toujours la vérité ! Les yeux révulsés des victimes voyant les propres boyaux s'extirper de leurs corps tétanisés étaient l'un de ses mets préférés mais je m’égare, tout cela pour dire qu'il ne fallait pas juger et puis, Juviel était un elfe d'apparence, il était stryge.

Il entra donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1286
Expérience : 3611
Masculin Âge RP : 125

Politique : 112
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
3087/3087  (3087/3087)
Vitesse: 494
Dégâts: 1793

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Mer 10 Oct 2018 - 5:02

Moradund reposa son marteau et se dénoua les épaules tandis que sa dernière création refroidissait dans un bruit strident. La garde de Baldorheim avait commandé un assortiment complet d'armes pour renflouer l'arsenal de la ville. Il termina la lame en lui ajoutant un manche et grava sa marque au pommeau.
Il la mit ensuite dans l'un des 50 fourreaux qui s’entassaient dans une grand malle, la refermant avec un soupir de satisfaction avant d''apposer un sceau avec sa marque sur le loquet. Certains aurait pu trouver que ce surplus de sécurité relevait de la folie ou de la paranoïa mais l'administration de la ville avait besoin d'ordre, là où la réputation du nain n'avait pas franchement besoin d'une rumeur de non-respect des commandes.
Il termina de ranger ses outils et se posa sur un tabouret prêt d'une forge, attrapant une braise avec une grosse pince pour allumer sa pipe. Il s'adossa ensuite au cylindre de pierre chaud, regardant paresseusement les volutes de fumée se perdre dans la maigre mais aussi dense que constante brume qui collait au plafond de l'établissement.





Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Juviel Eterna
Habitant(e)

avatar

Messages : 56
Expérience : 298
Masculin Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 103
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Lun 15 Oct 2018 - 17:06

Juviel huma l'air parfumé du métal fraîchement travaillé et se rappelait les heures lassantes à battre lui-même le fer encore chaud maudissant ses semblables de lui avoir fait endurer cela jusqu'à ce qu'il finit par à apprécier la tâche ardu. "C'est le métier qui rentre" qu'ils disaient, à chaque plaintes, chaque os brisés et plaies. Pour le jeune elfe-stryge, les stryges n'avaient d'égal dans leur perversité que l'étendue infini de l'univers et il était aujourd'hui fier d'en arborer l'essence.

C'est soit on domine, soit on est dominé ...

Et l'elfe-stryge avait fait son choix.
Il se faufila parmi tout le capharnaüm pour arriver au comptoir sous les coups cessants et aperçu l'étrange silhouette de petite taille allumant sa pipe.

C'est lui ?

- Monsieur ... Êtes vous celui que l'on nomme "Marteau-de-Fer" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1286
Expérience : 3611
Masculin Âge RP : 125

Politique : 112
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
3087/3087  (3087/3087)
Vitesse: 494
Dégâts: 1793

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Sam 3 Nov 2018 - 21:10

La fumée formait dessins et silhouettes que le nain se plaisait a animé de son esprit pour reconstruire histoires et aventures, parfois sur la base de ce qu'il avait vécu depuis la Grande Lave, parfois non.
Un bruit de pas vint néanmoins disperser la brume de son esprit: le pas léger, très espacé, et la brume plafonnière était aussi peu perturbé par le visiteur que les embruns et les sons que la vie sur la place produisait. C'était soit un guerrier très entraîné en plus d'être très grand, soit....

- Monsieur ... Êtes vous celui que l'on nomme "Marteau-de-Fer" ?

Un elf. Moradund était à la fois extrêmement fier de lui d'avoir émis la bonne hypothèse, mais aussi un peu déçu que ce ne soit pas la première qu'il avait émise qui se vérifiait. Il répondit sans bouger, reposant simplement la braise dans le four et la pince contre ce dernier à ses pieds:

-J'ai cet honneur familial, bienvenue à la Grande Pierre. Puis-je savoir ce que les profondeurs brumeuses de ma forge peuvent pour vous être agréable?





Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Juviel Eterna
Habitant(e)

avatar

Messages : 56
Expérience : 298
Masculin Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 103
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Ven 9 Nov 2018 - 9:47

Un nain. Hormis ceux qu'il avait croisé dans les rues de Baldorheim, il était le premier qu'il rencontrait vraiment, yeux dans les yeux, face à face, à discussion réelle. Des rumeurs qu'il sut auparavant, son espèce et la sienne n'était qu'en bon terme et cela s'arrêtait là, de la convenance, de la courtoisie pour leur passif commun de quelques guerres communes mais ses connaissances ne s'étalaient pas sur des kilomètres et bien qu'il se considérait en tant que stryge, il était un elfe. Est-ce que le fait d'être un elfe des glaces allait jouer en sa faveur ?

- Bonjour.

Il n'avait en tête que l'idée de ne pas lui déplaire d'une quelque façon, s'il était à l'instar de son espèce un susceptible de base, il n'allait en rien lui faire de cadeau et il avait besoin de ce service. Aussi, pour ne pas perdre en bavardages, il sortit doucement son épée brisée et la posa sur le comptoir.

- J'ai un petit problème, comme vous pouvez le constater, que j'ai besoin de résoudre. Mon ami m'a conseillé de jeter ce bout de ferraille mais en tant que forgeron, je ne pouvais pas me résoudre à jeter de la matière première.

Marquant une pause, il se demandait s'il se devait d'user de flatterie pour lui graisser la pâte ou non mais en observant le regard du nain, il convenu que cela l'irriterait plus qu'autre chose. Alors, il préféra jouer la carte de l'honnêteté.

- Les rues ne disent que du bien de votre enseigne ainsi je me posais si sous votre tutelle, il était possible de réparer cette épée et également d'utiliser la forge pour fabriquer une arme pour un ami. Mais ne croyez pas que je prends votre forge pour un bordel à forgeron, s'il faut une répartie, dites moi votre prix.

Juviel n'affichait pas la moindre émotion et préféra cette approche qu'une approche exigeante et bourrin qu'en temps normal il apprécierait plus car bien que tout deux de taille différente, si les rumeurs étaient vrai à propos de marteau-de-fer, il préférait le mettre sur un pied d'égalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1286
Expérience : 3611
Masculin Âge RP : 125

Politique : 112
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
3087/3087  (3087/3087)
Vitesse: 494
Dégâts: 1793

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Dim 2 Déc 2018 - 12:53

Le nain l'écouta tandis que la lame arrivait sur le comptoir et nota qu'il était également forgeron. Les mains de l'elf confirmait ce fait mais soutenait qu'il maniait bien plus que des outils de forge, bien que Moradund ne puisse en savoir d'avantages.
Il profita ensuite que son vis a vis se mettent à lui sortir l'habituel bagage de louange du client peu serein pour examiner la lame. La casse était très net et l'axe de l'arme n'était pas plié, laissant pensé que le coup avait été porté suffisamment vite pour que la casse survienne avant que le métal n'ai commencé à plier. Le manieur devait être particulièrement agile sans pour autant manquer de force dans les bras; de la à désigner l'elf qui se tenait silencieusement devant lui il n'y avait qu'un pas.
- Qui vous à formé à la forge? Vous devriez savoir que les forgerons sont une grande famille qui s'entraide. Néanmoins, ma forge, mes règles. Un écart et vous pourrez allez voir ailleurs, j'ai une réputation à défendre sur ce qui sort de mes fours.
Sans attendre de réponse, le nain soupesa l'arme en reprenant:
-Pour commencer, pour reprendre cette épée il vous faudra un peu de minerai. Beaucoup si vous n'avez en plus pas les morceaux brisés qui manque actuellement. Pour le reste, on verra la commission du travail effectué. Venez par là.
Il le mena jusqu'à un four allumé dont il remua les braises avec une baguette de fer:
-Premièrement, je m'occupe de la commande de votre ami. Deuxièmement je me réserve le droit de vous corriger et de vous faire refaire si je considère le travail mal fait. Troisièmement, j'apposerais mon sceau sur l'arme de votre ami, pas sur la vôtre; je ne marque que si je forge moi-même. Quatrièmement, je ne tolère absolument aucune magie non-runique dans cette forge. Cinquièmement je ne travail pas avec un inconnu, vous connaissez mon nom mais je ne connais pas le votre. Enfin sachez que tout ces règles sont aussi importantes les unes que les autres si vous ne voulez pas finir mis dehors par Bolgrong.
L'ours émis un grognement sourd à l'énonciation de son nom tandis que son maître actionnait un second fourneau.
-Si vous êtes d'accord avec ça, on commence dès maintenant.
Le fourneau ponctua sa phrase en s'allumant dans un imposant ronflement.





Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Juviel Eterna
Habitant(e)

avatar

Messages : 56
Expérience : 298
Masculin Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 103
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   Jeu 6 Déc 2018 - 10:41

« Qui vous a formé à la forge ? »

Les lambeaux de chairs se détachaient les uns après les autres sous les claquements retentissant et répétitifs du fouet contre sa peau. Plus de soixante années plus tôt, Juviel criait, pleurait, suppliait ses geôliers d'arrêter de le meurtrir avec une telle intensité, un tel plaisir, il ne comprenait pas ce qu'il se passait, où se trouvait le soleil revigorant ou le froid des montagnes des Baldors qu'il chérissait tant ? Il ne voyait plus ses parents depuis qu'il était arrivé à la Tour Noire, tout n'était que chaos, obscurité, feu et destruction, à l’antipode de tout ce qu'il avait connu. Chaque jour, même heure, le fouet, les coups, de la nourriture à peine mangeable et l'obscurité, un cercle, une danse dont il ne pouvait s'extraire hormis s'abandonner dans les abysses tentante de la folie. Ce qu'il fit.

De nombreux mois s'écoulèrent, peut-être des années, ses complaintes nocturnes tel un loup blessé s'étaient arrêtés, l'écoulement de ses larmes emportant à avec elle ses espoirs d'évasion se brisant contre le sol rêche, froid et inconfortable s'étaient tari, il n'usait même plus la parole, son regard s'était durci et son instinct de survie avait pris le dessus, les codes sociaux s'étaient envolé pour ne faire place qu'à ce qu'il restait. Une bête sauvage.
Quand les coups n'eurent plus d'effet, on le tira enfin de sa cage. Il se fit traîner dehors, le peu de lumière éreintait ses yeux, les pupilles cherchant à se retourner pour se protéger du jour qui l'avait abandonner mais quand on le jeta au sol, la chaleur vint raviver ses automatismes de défense.
Alors qu'il cherchait un coin de pièce comme l'un des coins de sa cellule, un stryge vint le relever par la crinière.

- Ecoute moi bien sale déchêt, j'ai toujours pas compris pourquoi notre maître a sauvé ta peau mais une chose est sur, c'est qu'il te veut au travail alors tu prends le marteau et tu bats le fer, c'est très simple.

Alors que l'être ailée avait mis le marteau dans sa main, l'idée de frapper ce dernier à la tête à répétition lui traversa la tête, rendre tous les coups qui s'étaient échoués contre lui au centuple. Il fixa brièvement son geôlier dans les yeux, il comprit qu'il s'attentait à ce que cette idée naisse et voulait ardemment qu'il commette cette erreur. Juviel s'y refusa même si cela allait à l'encontre de toutes les fibres de son corps. Sa raison ?

« Juste pour te faire chier … ! »

~~~ Aujourd'hui

- C'est mon père.

Il ne connaissait pas l'avis des Kazhariens envers les stryges noirs, aussi, puisqu'il savait juste que les nains n'appréciaient habituellement pas les elfes, il préféra garder qu'il cumulait ces deux nationalités. Après l'énumération de toutes ses règles, Juviel ne répondit que simplement par :

- Parfait. C'est une faux pour mon ami. Quand à moi, je me nomme Juviel Eterna et je n'ai pas de matériaux sur moi pour cette épée, j'espérais .. que l'on puisse trouver un arrangement.

Il ne répondit rien, histoire de rester ouvert à toute proposition, qu'importe serait-elle, il l'accepterait probablement, il lui fallait une arme décente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre forgerons, du nain à l'elfe [pw Moradund]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Armée Nain/Elfe mixte 750 points
» mon ranger nain
» le loup et l'elfe |Abandonné]
» Voïtek Brafur, Capitaine Nain [Kass]
» Arinos, elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: BaldorHeim-