AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Ludmila
Le Monde de Dùralas a précisément 2726 jours !
Dùralas, le Sam 17 Avr 2021 - 15:54
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music HD offert pendant 3 mois
Voir le deal

 

 Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28
AuteurMessage
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptySam 9 Jan 2021 - 13:03
Séparation du contenu

Les conditions hivernales ne se prêtant pas forcément aux tournages des cristaux enregistreurs de ses équipes, Sobek Elpoemer Grey avait décrété la suspension des épisodes. Cette raison n'était pas purement désintéressée, tant des parties de chasse loin des regards et à l'abri du public commençaient à lui manquer, mais également car ce petit numéro de prince charmant le lassait.

Son image avait gagné en popularité d'après Vancouver, assez pour pouvoir passer quelques semaines loin des yeux et du cœur de ses fans. 53% du panel sondé décrétait voir des qualités de grande noblesse chez lui, 30% restait mitigé, et le reste ne se prononçait pas. Bien sûr, il avait demandé les noms des votants, pour pouvoir aller les convaincre directement à domicile, mais ce n'était apparemment pas très éthique et fort contreproductif. Tu parles Charles, il était régent de Spelunca, il pouvait faire ce que bon lui semblait. D'ailleurs à ce sujet, Styx avait commandité ses toutes nouvelles forces armées, les Lions d'Argent, à aller lui débusquer un ornithorinque-ours en guise de monture. Des créatures rares dont lui avait parlé un jeune BaldorHeimien lors d'une soirée particulièrement arrosée.

Laissant Alphonse et Yuli gérer les affaires de Château-Rouge, fort calmes depuis qu'il avait publiquement incinéré un général Lycan dans un duel, et avait enfourché un Pur-Sang Speluncien jusqu'à l'orée de la forêt qui abritait les sangliers.


- Tu sais, Styxou quitte à commencer et à rarement finir la totalité des points de chasse, autant commencer parce qui rapporte le plus : à savoir les rhinocéros et procéder inversement jusqu'à terminer par le moins utile.
- Oh oui, merci Sobek je ne m'étais jamais fait la réflexion, vraiment. Je sais pas, j'ai l'impression de tricher quand je l'envisage tu comprends ?
- On rajoute ça à la liste des trucs bizarre chez nous, moi, toi, je sais pas quel pronom employer. Iel ? Hahaha anachronisme. On va arrêter de parler tous seuls avant que...

Alors qu'il entretenait effectivement un dialogue interne à haute voix, tout en attachant son étalon à un arbre, une voix féminine lui parvint directement adressée à son égard, d'un ton tranchant et sévère.

- Les problèmes d'identification sont un problème sérieux ! Tu te rends compte des micro-humiliation infligées à ceux qui ne se reconnaissent pas dans les carcans de la société ?! Quel mépris de la part des élites mâles hétéro-cis !

Sobek se retournait lentement pour découvrir à quelques centimètres de son visage une elfe rondouillarde aux cheveux rasés sur un côté, piercings un peu partout, et qui devrait sérieusement envisager un régime. Sur ses épaules elle tenait un sanglier mort, et une fois son discours incompréhensible terminé elle crachait à ses pieds. Il la poussait poliment mais fermement afin de mettre une distance acceptable entre son odeur poivrée et son nez, et la dévisageait quelques instants.

- Mais t'es qui toi, encore ?
- Moi c'est Tolk'ven. Je suis un.e. elfe !
- ... Pourquoi tu mets des points au milieu de tes phrases, meuf ?
- Alors déjà c'est de l'écriture inclusive, et de deux tu n'es personne pour me dire comment écrire, et surtout "meuf" vraiment ?! Tu vois c'est ce qui va pas avec cette société de nos jours ! Je m'identifie pas à tous ces labels sexuels qui brident notre plein potentiel ! On est tellement plus que notre sexe !
- D'accoooooodac. Moi qui pensait être fou parce que je parle tout seul et dévore des âmes pour rester jeune et beau. Je vois qu'il y a pire.
- T'as déja essayé le veganisme ? Depuis que le pratique je suis bien plus en accord avec mes énergies intérieures !

Bien entendu, Elpoemer n'était pas resté statique depuis le début de cette conversation qui lui faisait froncer les sourcils, et avait décidé de s'enfoncer dans les bois, s'immisçant parmi les arbres pour traquer l'objet de son déplacement ici. Toutefois, la voix stridente de la chose qui le suivait, ainsi que ses pas à la légèreté digne des plus beaux éléphants de ce pays faisaient fuir n'importe quelle créature dotée de conscience à la ronde. Ainsi, après son ultime phrase pleine de conneries, il se retournait, furieux, et la toisait de ses yeux qui se muaient en deux fentes rouges, constellés d'enfers prêts à oblitérer l'essence même de l'elfe inclusive de ce plan matériel et immatériel.

- Bon tu vas la fermer ta gueule ?
- Non, j'ai une parole et elle sert à conscientiser mes paires ! C'est mon devoir en tant que contemporain.e. au monde que de le mettre sur la voie de la sagesse, alors seulement lorsque tou.s.tes auront un raisonnement éclairé que nous pourrons tou.s.tes avancer main dans la main..rgaggrr

La griffe de Styx mettait un terme au charabia bien trop compliqué à lire de cette connasse lunatique, tandis que le régent ruait de coups de pied son cadavre en surpoids et à l'odeur "naturelle". Sans doute devait-elle penser que le parfum était contre nature et non nécessaire, ce genre de ramassis de conneries. Au bout de quelques minutes passées à mordre, gifler, et pisser sur son cadavre, une biche s'approchait de lui et lui déclarait télépathiquement.

"Merci noble héros, cette créature étrange ne cessait de se faire peindre en notre compagnie afin de s'ériger en tant que bastion des intérêts de la nature. Mais tout ce que nous voulons, nous les biches, c'est de se faire baiser par des mâles bien musclés et virils en broutant de la bonne herbe. Que la bénédiction de Magnésie t'accompagne à tout jamais."

S'inclinant devant la biche, il ramassait le sanglier qui avait jadis appartenu à l'elfe et mettait les voiles vers les Baldors.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5074
Expérience : 18263
Masculin

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyMar 26 Jan 2021 - 22:24
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x6 Défense et x6 Cuir de sanglier.

Commentaires sur le RP : Que dire de plus ? Franchement ?




Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Défense et x3 Cuir de sanglier, ainsi que x1 Os doré en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Meuh !
Revenir en haut Aller en bas
Razja
Pyschémancien

Razja

Messages : 36
Expérience : 719
Masculin Âge RP : 55 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011060/1060Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1060/1060)
Vitesse: -26
Dégâts: 828

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyMer 10 Fév 2021 - 0:49
Séparation du contenu
Razja était étalé de tout son long au milieu des hautes herbes, ce qui, compte tenu de sa taille, était loin d'être anodin. Il avait été chanceux de trouver un endroit où la végétation était suffisamment luxuriante pour le camoufler. Sa collerette déployée, ses yeux clos pour éviter que l'herbe ne vienne les chatouiller, le menton et les narines collées au sol, le naga attendait. Après plusieurs repérages, il avait mémorisé les habitudes de certains sangliers, et il savait avec certitude qu'ils passaient régulièrement dans le coin. Dardant l'air de sa langue bifide, il confirma ce qu'il pensait : ils étaient passés ici très récemment. Il n'avait plus qu'à croiser les doigts pour qu'ils reviennent. La proximité d'un point d'eau lui laissait bon espoir.

Les heures s'égrainaient, et Razja restait parfaitement immobile. Pourtant, l'activité grouillante autour de lui ne lui était pas étranger : collé au sol, chaque vibration qui parcourait la terre finissait par être ressentie par le naga dans tout son corps, dans chacune de ses écailles. Les mouvements de sa langue lui permettait de capter dans l'air des molécules invisibles, porteuses de précieuses informations sur le monde qui l'entourait, et ce à des distances bien plus grandes que ce que peuvent atteindre les sens communs.

Le temps semblait s'étirer indéfiniment, mais l'ophidien s'en fichait. La vertu du chasseur résidait dans sa patience, et Razja était un excellent chasseur. Ce n'est que deux heures plus tard qu'une légère vibration traversa le sol, réveillant la conscience du naga. Quelque chose approchait. Une petite créature lourde. Quadripède. Seule. Parfaite. Quelques minutes s'écoulèrent, durant lesquelles les vibrations se rapprochèrent et s'intensifièrent. Doucement, Razja sortit sa langue, et huma l'air. Aucun doute, c'était un sanglier. Il ne put réprimer un sourire de satisfaction. Quelques minutes plus tard, la créature porcine s'arrêta à quelques centimètres de lui. D'un bond, l'ophidien se jeta sur lui, toutes dents dehors.




Couleur des dialogues : Safre

RP en cours :
I / II / III

Hors RP en cours :

Combats d'arène :
Libre
Libre
Libre
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyJeu 11 Fév 2021 - 9:54
Séparation du contenu
Sobek ouvrait un oeil, puis un autre. Il avait mal à la tête, un goût âcre gagnait sa gorge, et une sécheresse buccale rendait sa salive pâteuse. Il se trouvait de toute évidence dans un abri de chasseur, de ceux que les professionnels ont construit un peu partout dans les locaux abritant les cibles des chasseurs Dùralassiens.

Allongé sur ce qui semblait être un matelas, bien qu'il n'en avait du nom que l'apparence vieillie car le confort de celui-ci s'avérait nul, il voyait par les fenêtres des troncs blanchis par le givre, le soleil filtrant mornement dans les feuillages rabougris sous l'effet du froid venant cramer ses iris à peine réveillées.  Il roulait sur le côté, grognait, et se heurtait à une masse drapée d'une couverture hirsute et béante de trous.

Oh putain.

Il l'avait heurté avec une relative légèreté, n'ayant pas la vigueur à accomplir au réveil des mouvements rapides, mais cela avait suffit à faire bouger l'ombre sous sa couette. D'un rapide coup d'œil analytique Styx déduisait que;
1) Ils avaient probablement copulés, car lui-même était en caleçon et une autre pile de vêtements se trouvait aux pieds de le/la inconnu(e).
2) Ils avaient bu, et fumé. Bon ça c'était tous les jours pour lui.
3) Quiconque se trouvait à ses côtés ne s'était pas avéré suffisamment intéressant pour que le lui bourré du passé l'invite à partager sa couche.

Il se levait donc le plus rapidement possible, enfilait le reste de son costume, et descendait par la trappe de la cabane sans se retourner.
Une fois dehors, il entendit bien une voix (c'était donc une femme !) lui poser une question, qui finissait en "-quoi tu m'abandonnes ? Je croyais être l'amour de ta vie !" mais il roulait des yeux et poursuivait son chemin. La moitié de Dùralas était l'amour de sa vie, l'avait été, ou le serait. A ne pas se méprendre, il aimait Alphonse, et la fidélité était une question toute relative chez les vampires, il fallait cependant reconnaître la stupidité émotionnelle des Dùralassiens. Leurs vies semblaient si tièdes que lorsqu'ils rencontraient une un brasier lors de quelque soirée fiévreuse ils s'y abandonnaient complètement. Le désespoir ce n'est jamais sexy.
Il se souvenait à présent de ladite conquête d'un soir, une serveuse Ishtarienne du nom de Barbara. Les seins fermes, la peau diaphane, une démarche chaloupée, des lèvres à en faire trembler les idées. Jeune, hypnotisée par des histoires d'un prince vampire et ses méfaits, ses combats, sa vie. Il se souvenait qu'ils avaient bu le long du chemin jusqu'ici, et que jamais une seule fois elle n'avait abordé sa propre vie à part pour dire que les garçons du coin étaient trop immatures à son goût.

Mouais, ou peut-être était-elle trop idéaliste et naïve. Dans tous les cas, il ne lui répondrait jamais et bondissait de tronc en tronc à la recherche d'un sanglier, il avait envie de lard fumé, et un peu d'or en échange des restes ne serait pas de refus.
Au bout d'un quart d'heure il découvrait un petit marcassin s'abreuvant à un ruisseau sertie de glace et de neige en amoncelas disparates.

Au moment où d'une acrobatie parfaite, féline, il se laissait choir les griffes devant, prêtes à déchiqueter la chaire de sa victime, il eut une pensée amusante; Barbara ferait un excellent marcassin dans une vie future.
Un filet rouge maquillait la neige, sans un bruit, et l'instant d'après il faisait griller son trophée pour un bon petit-déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Élu de Marihser

Saigo

Messages : 339
Expérience : 2918
Masculin Âge RP : 26

Politique : 10
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante012317/2317Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (2317/2317)
Vitesse: 876
Dégâts: 1472

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyJeu 11 Fév 2021 - 12:04
Séparation du contenu
Saigo méditait, dans les cachots Exécuteurs, lorsque Katsuo, Maître de l'Armure Vivante et son plus proche allié dans la Tour, vint le trouver. L'Élu leva un sourcil circonspect.

- Oui ?
- Il t'arrive de chasser ? Le sanglier, l'aigle...

Saigo haussa les épaules.

- Plus vraiment, ça m'emmerde.
- C'est pourtant un excellent entraînement.
- C'est devenu trop facile, trop rapidement. Franchement c'est une perte de temps.
- Tu devrais t'y remettre, ça te ferait pas de mal. L'instinct de chasseur ne se cultive pas qu'en traquant nos ennemis.
- Mouais... je suis moyen chaud... mais j'ai rien d'autre à faire, ça m'occupera une petite heure.
- Hmpf, pour une première chasse depuis des mois il te faudra sans doute plus longtemps.

Pourtant, trente minutes plus tard, Saigo déposait une marcassin mort sur le palier de son Maître.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyMer 17 Fév 2021 - 15:49
Séparation du contenu
Pour ses chasses hebdomadaires, qui permettaient au régent Speluncien de non seulement de renflouer ses caisses, mais également de réguler la population animale sur ses terres prévues à cet effet, Sobek Elpoemer Grey avait aujourd'hui emmené le jeune adulte Harris Marcheciel avec lui. Il ne leur fallut pas longtemps pour tirer un marcassin dodu qui, visiblement perdu, dormait à l'entrée des bosquets qui jouxtaient Château-Rouge.

Harris Marcheciel avait été recueilli dans le cadre des pupilles de la nation, le programme philanthropique visant à élever les victimes de ses précédentes exactions en tant qu'Ombre/psychopathe/tueur en série, il y a de cela quelques années. Mis en place sous la vigilance de Victoria Grey, sa défunte enfant, et perpétué lors de sa disparition en des bâtiments tenus secrets (surtout pour que la Couronne humaine en reste loin) les pupilles avaient, vous vous en doutez, d'autres objectifs que simplement réparé des erreurs commises. La gentillesse, bien qu'étant une qualité nécessaire à toute figure de pouvoir, demeurait une tare lorsqu'utilisée gratuitement.

Grey avait donné l'ordre de soumettre les enfants, adolescents, et jeunes adultes à divers tests dont les protocoles tenaient de l'expertise des laboratoires vampires. Dans un premier temps, on limitait les rations de nourriture afin de voir qui faillirait aux entrainements physiques, ou se laisserait mourir, éliminant ainsi les esprits les plus faibles. Dans un second temps, on soumettait les plus forts à une éducation littéraire et alchimique intense dans le but qu'au comble de deux ans d'études ils passent des tests d'aptitude magique. Les recalés étaient tout de même assermentés et intégraient les forces armées de Château-Rouge, tandis que ceux qui réussissaient étaient acheminés vers les utilités plus pointues de la cité.

Ainsi un flot continu d'arcanoarchitectes, bio-alchimistes et matéhmagiciens, abreuvait les rangs des vampires. Tous ceux qui parvenaient à se hisser au-dessus des règles draconiennes de ces trois phases demeuraient néanmoins sous la surveillance discrète du Régent Grey, sous ses ordres, ceux chez qui ils décelait un potentiel certain intégraient plus secrètement les groupuscules kabbalistes et ésotériques de la ville.
Harris Marcheciel, dont il avait tiré le nom d'un roman de science-fiction pour ses quinze ans, avait toujours été le préféré de Grey. Plusieurs fois, il avait contourné les protocoles qui lui interdisaient la visite aux locaux des pupilles afin de s'entretenir avec son élu. Dès qu'il avait posé son regard sur lui, il avait senti que l'éther avait embrassé le jeune Harris à sa naissance ; en lui, un parfait équilibre des flux magiques convergeait, n'attendant qu'une poussée d'un côté ou de l'autre afin qu'il ne s'illustre comme parangon des forces du vivant, ou des autres.

Il va sans dire qu'au bout de trois ans passés à s'entraîner alors qu'un dévoreur vient vous remplir les oreilles de ses douces promesses de gloire, Harris Marcheciel était non seulement devenu un prodige de magie, mais aussi un véritable prédateur.
Styx avait du faire disparaître les cadavres des enfants qui avaient voulu, dans la fougue caractéristique de la jeunesse se mesurer innocemment à lui, taire les jeunes filles qui avaient eu le malheur d'être assez belles pour ses yeux, ou encore compenser financièrement les familles des gardes qui avaient eu la malchance de devoir lui refuser une sortie.

Mais Sobek Elpoemer Grey savait que les disciples des forces secrètes de Dùralas, celles qui ne prônent pas la vie comme finalité, ne se forgent que dans l'adversité, et lui-même avait occis son maître lorsque l'heure de grandir était venue.
Il en allait ainsi chez eux, par la règle des deux, la pensée que toute puissance chez un précepteur doit être arrachée par son élève. S'il réussit, il devient plus fort que tous ceux qui ont appliqué la règle des deux, s'il échoue alors il avoue sa faiblesse et est remplacé par un autre élève jusqu'à ce que tombe le maître.

Alors qu'Harris Marcheciel, accoudé à son bureau allait ouvrir la bouche pour le targuer de questions, Styx s'occupait de prélever le foie du sanglier qu'ils avaient chassé ensemble :


- Tu n'as de cesse que de m'entraîner… mais à quoi exactement ? Personne ne nous attaque jamais ici, et j'ai entendu dire que si avant t'étais plutôt fun à aller t'en prendre à plus fort que toi tu es maintenant bien moins audacieux.

L'animal, éventré sur une table de dissection dans l'antichambre du bureau du Régent, voyait ce dernier se pencher au-dessus de lui, la mine pleine de concentration, et lorsqu'il répondait à son apprenti un sourire se dessinait au creux de ses lèvres :

- Sois plus explicite, jeune homme.

Un soupir, un haussement d'yeux au ciel, et un geste vague de la main :

- Bah je sais pas moi, on devrait pas être à la recherche d'armes légendaires ? En train de tuer un monstre d'exception pour s'emparer de son trésor ? Tout ce que je fais avec toi c'est disséquer des animaux, apprendre à m'assoir et à me comporter, et si j'ai vraiment de la chance, aller persuader un plouc de payer ses redevances mais attention, sans verser de sang.
- Ton impatience est louable, voire plaisante. Le contraire m'aurait fait préférer un autre apprenti. Je déteste les apprentis à vrai dire, et n'en ai jamais eu jusqu'ici.

D'un geste habile, les ongles acérés du vampire allaient faucher l'organe de la créature et il revenait à son bureau en lavant son acquisition de chair dans un bol d'eau. Puis, passant le foie dans un une marmite, il y ajoutait deux pincées de sel et des herbes aromatiques.

- Tu restes néanmoins à la surface de tes paroles, on dirait un fils d'hommes qui connait les tourments des poussées d'hormones. Crache le morceau, Marcheciel, ou rentre aux bâtiments des élèves.
- J'me fais chier, voilà. J'entends dire que la Garde Zéphyre fait des trucs de dingues, les Nordiques aussi, et je parle même pas des putes Ishtariennes qui une fois baisées me racontent les exploits de Garzvorgh et son équipage de héros blablabla. Sérieux Styx, plus personne a peur de nous ! De toi ! Tu as jamais pense à plaquer ce château débile plein d'hypocrites pour aller tabasser du pauvre comme au bon vieux temps ? Je te suivrais sans soucis, on a pas besoin de tout ce velours et ces dorures, une bonne bagarre c'est ce qui nous faut !

Comme s'il entendait dire que Nova Avon avait un jour été grâcieuse, ou que Wound capital au dénouement de quelconque trame narrative, Sobek penchait la tête sur le côté et haussait les sourcils.

- Je vois. Mais réponds donc à cela ; à quoi me servirait une arme, un artefact ou un godemichet légendaire si je n'avais pas tout ceci ?
- Je sais pas moi, à être une légende ? Le pouvoir c'est le pouvoir et c'est la seule chose qui compte. C'est toi qui me l'as dit.
- Au nom d'Adam, que tu es limité parfois. La pompe, le charisme, et l'efficacité sont les seules choses qui font d'un être une légende, l'équipement c'est comme ce château, c'est beau mais au fond ça n'importe que très peu.
- Mouais... je suis sensé dire quoi aux elfes qui viennent ici pour se moquer de moi alors que je pourrais dépoter du cul aux côtés d'autres héros plus actifs que toi ?

Styx mimait une flèche en plein cœur, mais riait doucement, tandis qu'il servait deux bols d'un ragoût aux odeurs à lécher à chacun d'entre eux.

- Rien, ils ne comprendraient jamais. Tu peux en revanche les tuer, et je t'y encourage, les elfes ne sont pas tolérés dans l'enceinte de Château-Rouge...
- Ah là ça me plaît. Pas mal le ragoût ! Du tout !
- L'extase de l'acquisition du pouvoir, de son instauration, vient exclusivement de sa préparation. Au moment où quelque chose tombe entre nos mains on cesse de la désirer, on se lasse, et on a de cesse de pourchasser des objectifs toujours plus grands et plus alambiqués pour justifier nos désirs. J'ai déjà fait ça, et je crois maintenant qu'il est important de cadrer les choses.
- Passe-moi du pain, merci. Ouais c'est pas faux, Lowën Kravdhy, on l'appelle Krado, il est venu l'autre jour et il avait un arc semi-légendaire qu'il disait, mais quand je lui ai demandé ce qu'il en faisait il m'a dit qu'il faisait sa patrouille habituelle mais avec cet arc. Quel looser.
- Tu connaitras un jour toi aussi le pouvoir, et lorsque ce jour viendra tu auras tellement à accomplir que le chemin que nous aurons mis du temps à paver te paraîtra élégant de cohérence. Sécuriser le Massif, juguler l'opposition politique, instaurer la suprématie d'Adam, épauler la Congrégation, sont autant de tâches qu'il convient de préparer qu'elles prendront du temps. Tu te souviens de l'histoire des Amants ?
- En parlant de loosers... mdr, c'est une blague ! Bon ça recèle un peu de vérité, mais je comprends. Je dois exister au delà de mes possessions matérielles, éclipser n'importe qui juste par la parole, prouver ma valeur par le savoir avant le pouvoir, et ainsi je serais digne de m'accaparer la puissance.
- Bravo. Finis ton ragoût et tu me remettras pour demain un essai sur les nécessités du dernier plan économique d'augmentation des taxes paysannes dans le cadre d'une stratégie politique interne et régionale. Compris ?
- ... j'imagine.

Comme son apprenti quittait la pièce en refermant doucement la porte, Sobek Elpoemer Grey terminait son bol en parlant au sanglier mort :

- Il est doué, mais il ne comprend pas grand chose. On dirait moi il y a quelques années.

Et au sanglier de répondre, animé par une magie profane :

- grouik, c'est vrai, grouik. Tu devrais lui tendre un piège mortel pour le punir de son impertinence.

Et à Styx d'acquiescer de la tête. Demain il l'emmènerait chasser l'aigle.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyDim 7 Mar 2021 - 1:59
Séparation du contenu

Sobek avait repris l'entraînement de Harris Marcheciel, son apprenti, après l'avoir laissé deux semaines sans nouvelles, volontairement, afin de voir ce que le jeune vampire ferait de son temps libre.

Il était à ses yeux intéressant, d'un point de vue pédagogique, de savoir à quoi s'adonnaient les jeunes âmes, d'autant qu'il pourrait toujours faire usage d'un peu plus de données sur les mortels dans ses activités. Contre toute attente, Harris avait réussi à camoufler ses agissements à l'aide de magie -Styx estimait qu'il avait sans doute enchanté un talisman- et s'était également à deux fois soustrait à la discrète surveillance de ses hommes à l'intérieur même de Château-Rouge. Un haut-fait en soi, qu'il convenait de souligner comme tout à fait exceptionnel, et quand bien même il arrivait à déduire les activités de son élève Styx demeurait pantois face à tant d'habilité de la part d'un être qu'il pensait à ses balbutiements en sorcellerie.

Comme il l'attendait, dans ses terres de chasse privées -comprenez là qu'on avait gentiment invité ses anciens propriétaires à disparaître sans laisser de traces-, le Régent faisait les cents pas, habillé de noir et de blanc, ses cheveux fraîchement coupés en un modèle d'élégance courte, en fumant doucement une pipe de tabac.
Il avait essayé les cigarettes, mais ces choses là ne convenaient qu'aux charmes qu'il aimait à déployer aux festivités mondaines, dans sa sphère intime cela le satisfaisait très peu. Question de dosage.

Harris n'arrivait ni en avance, ni en retard, mais à l'heure convenue. Une leçon qu'il avait du lui répéter moult fois, en insistant sur l'importance des horaires, car le temps est un paradigme précieux aux esprits éphémère de ce monde. Lui-même habillé d'un costume sobre, mais taillé dans les meilleures étoffes que la Cour Vampire avait à offrir, Marcheciel gratifiait son mentor d'une poignée de main franche.


- Harris Marcheciel, quel plaisir de te voir sain et sauf. Es-tu prêt pour ta leçon du jour ?
- Bien sur. Néanmoins j'aimerais qu'on m'explique pourquoi je suis surveillé quand je vais acheter de l'herbe, ou baiser une pute, ou les deux. Tes agents ne sont pas très efficaces contre la magie.
- J'aime à garder un œil sur quelqu'un qui me prend environ 3% de mon temps. Question de relation investissement-rentabilité, n'y vois rien de personnel. Mes félicitations pour ton progrès, c'est tout à fait encourageant, je me suis donc dis que tu étais prêt à une application plus poussée des arcanes.

]Ils s'étaient enfoncé dans les bois, marchant à ce rythme effréné, vif, réservé aux vampires, pareils à des félins qui sans un bruit parcourent les savanes, jusqu'à se tenir au-dessus d'un groupe de sangliers. De là, dissimulés dans les hauteurs de conifères, les deux vampires guettaient leurs proies.

- Tu vas extraire l'âme de l'un d'entre eux. Peu importe lequel. Fais-en ce que tu veux ensuite, mais je te déconseille de la manger, ce serait bête de se lancer dans la voie des Dévoreurs avec ce genre de premières fois. Garde ce moment pour une intensité dramatique certaine, qui je le sens, ne saurais tarder. Une copine infidèle ? Hmmmm un meilleur ami jaloux ? Un ennemi de toujours osant commettre la provocation de trop ? Bref.

Les yeux de Marcheciel se figeaient un instant, et sa respiration devenait à peine perceptible l'espace de quelques secondes, laissant Styx deviner l'appréhension de l'initié.

- C'est... c'est puissant comme magie, je pourrais... Très bien.

Sobek lui répondait d'un regard où régnait une certaine incompréhension.

- Allons, où est donc passée ta fougue d'il y a deux semaines. Insère ici une citation destinée à te provoquer légèrement tout en reflétant mon intellect vif et joueur. Au travail !

Le jeune vampire détachait sa cape, croisait les jambes sur une branche, et commençait à canaliser sa magie. Styx suivait de près son processus de travail, pas qu'il ne désirait l'interrompre en cas d'échec mortel, mais plutôt car à nouveau, il aimait à accumuler des données sur d'autres arcanistes qui usaient de l'immatériel pour arriver à leurs fins. Ils étaient si rares, si précieux, comme des cupcakes aux algues.

Il n'y eut aucun problème particulier avec l'entrée en connexion avec les royaumes intangibles, le contraire aurait été tout à fait éliminatoire pour Marcheciel, et c'est avec un grand sourire que le Régent suivait l'essence du vampire aller et venir entre l'éther, son corps, et l'Immatériel. Il y plongeait avec une certaine virtuosité, évitant les écueils que beaucoup commettaient tels que trop se raidir ou au contraire de voir l'exercice comme une méditation (les hippies).
Au bout d'un moment, cependant, Styx sut que quelque chose tournait à l'imprévu. Peut-être Harris s'était-il perdu dans l'au-delà ? Non... son corps était serein, sa magie continuait à affluer sans variations inquiétantes. Il penchait alors pour un essoufflement énergétique, car le voyage était périlleux de concentration, et rapidement ses soupçons se confirmaient. Si Marcheciel n'avait jusque là présenté aucun symptôme visible physique, ou décelable à ses émanations magiques, il commençait à suer abondamment, serrait la mâchoire, et tremblait parfois en des spasmes inquiétants.
Il s'entêtait à continuer.

Styx exprimait une mine dubitative, penchait la tête, et préparait une griffe prompte à trancher la gorge à son apprenti au cas où celui-ci paraissait mourir. Gâcher son âme bourrée de puissance serait un crime.

Ceci dit, après ce vacillement de ses forces, Marcheciel reprenait le contrôle de son corps, de son esprit, et calmait l'ensemble des signes de faiblesses.
Dommage.
L'exercice prit plus de temps que prévu, et un arcaniste moyen aurait a minima arboré des séquelles physiques et/ou psychiques après autant d'énergie investie à chasser dans les mondes au-delà la barrière du réel, mais Harris revenait finalement, une lueur spectrale brillant dans sa paume gauche. Fatigué, la sueur trempait son front, collait ses mèches en d'atroces amoncelas capillaires à ses tempes, et ses lèvres tremblaient mollement.

Sobek l'applaudissait. Au-dessous d'eux, le plus gros sanglier des trois s'était effondré, sans crier gare, et les deux autres prenaient la fuite. Dans le regard du régent, d'habitude si sur de lui, brillait néanmoins une lueur ombrageuse, terne, et dangereuse également. Sobek Elpoemer Grey découvrait la peur d'être surpassé.
Tout sourire, Harris Marcheciel soufflait l'âme qu'il avait arrachée aux vents.


- Formidable.
- J'ai mis un peu plus de temps, j'ai décidé au dernier moment de m'en prendre au plus fort. C'est toi qui m'a toujours dit que ce n'était que comme ça que je progresserais, à viser les plus puissants.
- En effet, et je constate que tu apprends vite. Tu peux, et dois, rentrer te reposer, nous reprendrons demain.

Après avoir vu disparaître son acolyte dans l'immensité smaragdine des maigres arbres qui jalonnaient Spelunca, Sobek se laissait tomber en une acrobatie efficace au sol et entamait de dépecer le gibier. Dans son esprit fusaient plusieurs réflexions a propos de ce qui venait de se passer, et de comment ce prodige infernal avait réussi un exercice destiné aux arcanistes expérimentés. Par Adam certains vivaient même éternellement sans jamais savoir manipuler les âmes !

Pourtant habitué au découpage de la viande et à la dissection, Sobek Elpoemer Grey brisait l'os de la mâchoire du sanglier en lui incisant les défenses. Ses mains tremblaient de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptySam 27 Mar 2021 - 18:39
Séparation du contenu
Sobek Elpoemer Grey s'était lassé de copiner avec son apprenti, et les jeunes mages de Château-Rouge en général, et avait donc repoussé ses leçons particulières à une date encore à déterminer.  Il avait longuement réfléchit à la règle de deux, et au besoin des forces de l'éther de voir éclore une nouvelle puissance opposée aux forces communément appelés du "bien" bien qu'il y préférait le terme de "vie" (quoique celui fut encore loin de la réalité des enjeux du réel).

Bien sur, et comme moult fois auparavant, comme il l'avait lui-même connu, un affrontement fatal finirait par arriver et ses forces iraient à un disciple noir plus doué, mais pour l'heure il n'en faisait plus grand état car il fallait admettre ces garçons qui jouaient aux sorciers assez simplets. Voire totalement désœuvrés. La puissance ne garanti pas le...


- Messire ?

Revenant à lui, le vampire hochait la tête et la penchait vers l'écuyer qui le suivait, fusil technophile à la main, depuis bientôt deux heures dans les bois colorés qui cerclaient la ville. Le pauvre bougre avait pour directives claires et précises de ne pas reposer l'arme, qui devait peser dans les dix kilos, et marchait en dépit de pentes et descentes au même rythme, afin de toujours être prêt à porter assistance à son suzerain.
Styx se targuait donc d'un "Mm ?" magnanime. Comment osait-il interrompre son flux de pensée ? Il l'exécuterait si la ligne de conduite prônée par ses conseillers n'était pas toujours celle de la dédiabolisation de sa figure. Ô comme il languissait de voir se lever le soleil sur une journée où il aurait annihilé toute opposition politique.


- Mes bras, je ne les sens plus.

Face à cet ultime affront, le Régent fronçait les sourcils, descendait de son cheval, et faisait face au servant. Le revers de main, rendu violent par les bagues et chevalières de Sobek, fit tomber en arrière son écuyer qui se mettait à supplier et implorer le pardon.

- Sais-tu combien d'autres seraient prêts à effectuer ta simple tâche pour moins que les deux pièces d'or que je te payes ? Misérable créature, le dégoût que tu m'inspires est au moins aussi grand que la panse d'un nain !

Il lui prenait donc l'arme des mains, lui crachait à la figure, et partait seul s'enfoncer dans les arbres de Spelunca en vociférant.

- Peux-tu au moins garder une monture sans pleurnicher, fleur de trottoir ?

Il pénétrait dans les bois, constatant qu'en ces lieux d'une smaragdine perfection il n'y avait aucune complainte du bas peuple pour troubler sa ballade chasseresse. Il était de meilleur humeur, peut-être ne ferait-il exécuter au contremaître qu'une peine minimale telle que couper un doigt à ce... comment s'appellait-il ? Hervé ? Hubert ? Hernest ? Bref, on s'en tamponne les couilles.

Il n'eut pas à chercher longtemps un sanglier, car il avait le droit de chasse exclusive en son domaine -tout Spelunca mdr- et les braconniers ayant découvert ses innovantes sanctions comme le dépeçage, ou le catapultage dans les eaux de la Mer Van Hallen, s'étaient fait rares. Ou morts.

Après avoir ajusté longuement le dispositif technophile sur son épaule, galéré à trouver la putain de détente qu'Alphonse disait pourtant être "super simple bébé, tu vas voir tu fais ça ça et ci et hop" ouais, c'est ça, gros con, il décidait de jeter l'arme à terre pour se propulser sur l'animal et lui trancher la tête d'un coup de griffes.
Puis il sifflait afin que sa créature personnelle ne vienne traîner le cadavre jusqu'au cheval. Créature accourait, tout sourire et en chantant les louanges de son terrain de chasse privé.


- Waouh ! Je n'ai jamais été plus loin que Château-Rouge, c'est un grand honneur que de pénétrer ici Votre Sainteté Messire Grey... ou ça pèse, un bon gibier celui-là, bravo, mais où est sa tête ?

D'une main levée, Styx ordonnait le silence à ce pourceau humanoïde et entreprenait de remonter en selle, non sans avoir pris appui sur le dos de Créature.

- Dis voir sac à foutre, ton grand frère n'est-il pas un membre de mes Lions d'Acier ?
- Oh si M'sieur ! Il dit d'ailleurs que vous êtes un stratège aussi effrayant qu'efficace et que pour rien au monde il vous trahirait.

Après un léger silence, signe que l'adolescent huileux et transpirant (son odeur se mélangeait presque parfaitement à celle du cadavre de sanglier) en avait trop dit, Styx reprenait sur un ton calme.

- C'est bien le grand brun avec un corps pareil à une montagne ? Vous êtes du nord non ? Tous ces muscles... c'est indécent.
- Oui m'sieur vous avez goulifié ma mère à Kastalinn, juste après avoir éventré papa d'vant nous. Mais vous vous occupez bien de nous hein, je vous en remercie presque.
- Waouh, ok carrément. Je crois que tes couilles sont tombées sur le chemin, Créature. Mais bref. Dis-lui que je le convie à mon banquet de Dimanche, après la Messe, tu peux faire ça ? Et on oublie ton échec de tout à l'heure.

La nouvelle[ sembla faire l'effet d'un cachet d'ecstasy sur Créature, car de tout le trajet il chantonna et dansa, en dépit du sanglier sur ses épaules. Ne savait-il pas que Styx allait probablement égorger son frère ? Ou tous les humains étaient-ils aussi imbéciles ?
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 207
Expérience : 1941
Masculin Âge RP : ?

Politique : 51
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux sangliers - Page 28 644535barresante011819/1819Chasse aux sangliers - Page 28 1559871461-barre-vie-rouge  (1819/1819)
Vitesse: 688
Dégâts: 816

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyDim 4 Avr 2021 - 17:12
Séparation du contenu
Tournage de "J'aime les Dùralachiens"
(4/4)

Pour la dernière séquence du featuring de "Yulia Nakamura" et "ST SBK" intitulé "J'aime les Dùralachiens", il était question de produire la partie musicale de la seule personne qui savait réellement chanter ; Yuli Sibly aka Yulia Nakamura aka La Tchoin Originelle aka Yul de Mar'seille. (prononcé JUL)

On avait décidé de tourner ses plans dans la forêt des sangliers, car, pour paraphraser la star, celle-ci désirait "être entourée de cochons". Cela faisait grandement rire Styx et Yuli, puisque l'un ou l'autre répétait sans cesse cette phrase avant que tous les deux n'éclatent de rire comme si c'était la chose la plus hilarante qui avait été inventée ces quarante dernières années.
Lorsque Caroline Vancouver leur demandait le sens de cette phrase, visiblement exaspérée par les deux hyènes, c'était Yuli qui lui répondait, en ôtant doucement ses lunettes de soleil, pour la tchipper.


- Caroline, chaton, tu veux pas juste faire ton travail et fermer ta gueule ? Où est mon double macchiato aux épices de Sylfaën et copeaux de chocolat Wystérien sur mousse fouettée, le tout à exactement 180 degrés ? HEIN ??????
- Mais Yuli c'est hyper chaud 180 degr..
- Chut Caroline. Chut.

Et les deux reprenaient leur fou rire. Inutile de dire qu'il fallut refaire moult fois le plan séquence où Sibly, coiffée d'une perruque avec une queue de cheval aussi longue qu'elle, se frottait doucement à un tronc d'arbre tandis qu'elle bougeait les lèvres selon son texte en tenant dans ses bras un marcassin. Le passage de Yuli était le pont musical de la chanson, plus chanté et lent que le tempo technophile de Styx, mais tout aussi aberrant de superficialité :

"Bonsoir c'est Yuli, (waouh, ouais, ouais)
N'ais pas honte je vois que tu danses,
Toi aussi, au fond de la salle tu penses,
la petite d'Ishtar m'ambiance.

Les regards se tournent tous à la fois, (yeah yeah)
Je vois bien que moi et SBK on a plus d'impact que ton Roi,
Comment on fait en catchana Yuli elle dead ça,
Mais là pow pow, tu penses à ta gow, pffff vas-y limite les dégâts,

Je kiff trop les Dùralachiens,
Mais s'il te plaît respecte moi bien,
Tu penses à l'avocat, (oh ouais)
je pense à faire de la moula."

Heureusement au bout de la cinquième fois à enregistrer à peine une minute d'image l'Abyssale arrivait à un résultat qui la satisfaisait. Heureusement, car la jeune sorcière, à chaque fois que le marcassin qui lui était prêté osait ne serait-ce que remuer dans ses bras, décidait de le tuer.

Bon, faut dire que ça se revendait bien, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5074
Expérience : 18263
Masculin

Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 EmptyLun 12 Avr 2021 - 20:01
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x10 Défense de sanglier, x10 Cuir de sanglier.
Sobek E. Grey gagne aussi x1 Défense de pachyderme et x1 Sabot diamanté.

Informations complémentaires : On n'en voit plus la fin, tout simplement !




Rapport de récolte :

Razja récolte x1 Défense de sanglier et 5 points métier.

Informations complémentaires : Des dents ou des crocs ? DADITZEKESTCHION !




Rapport de récolte :

Saigo récolte x2 Défense de sanglier, x2 Cuir de sanglier et 5 points métier.

Informations complémentaires : Fallait choisir mineur voyons, mouhahah.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Chasse aux sangliers - Page 28 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-