AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Dame Ara
Le Monde de Dùralas a précisément 2831 jours !
Dùralas, le Sam 31 Juil 2021 - 14:23
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-49%
Le deal à ne pas rater :
Makita P-52093 150 mm hexagonale DIN standard Plat -Lot de 8 mèches
12.61 € 24.80 €
Voir le deal

 

 Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 558
Expérience : 4220
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2602/2602Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2602/2602)
Vitesse: 1201
Dégâts: 1511

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 24 Oct 2020 - 0:49
Séparation du contenu
Le chasseur restait immobile dans les ombres, tous les sens en éveil. A chaque expiration, son souffle produisait une légère brume dans l'air frais du couchant.Sur le côté, il perçut un mouvement peu discret, mais ne tourna pas le regard dans cette direction.

- Il prends son temps, glissa son frère Moj'Hauk d'une voix où sa nervosité était perceptible.

Doebroksh se contenta d'approuver d'un hochement de la tête. Même si son camarade trahissait certainement leur position à chaque pas, il était content de l'avoir à ses côtés. Eretor et lui se relayaient pour l'accompagner à chacune de ses escapades depuis des semaines, l'empêchant de ramener la moindre proie de valeur.

- L'avait quatre bras et une tête d'insecte le dernier c'est bien ça ?

Le chasseur ferma les yeux, s'efforçant de garder son calme. Sydaer connaissait parfaitement le récit de sa première rencontre avec un émissaire de la chasse archéenne. Mais l'attente précédent la confrontation mettait ses nerfs à l'épreuve et parler l'aidait à évacuer la pression.

Un peu avant l'heure où ils avaient prévus de dîner, le hurlement sauvage leur était parvenu. Un cri de défi beuglé au coeur de la forêt. Il n'était pas rare en soit de croiser d'autres chasseurs ou belligérants en pleine nature. Cela l'était beaucoup plus qu'ils hurlent le nom totémique du minotaure. Les deux hybrides n'avaient pas eut besoin de se concerter pour comprendre de quoi il s'agissait. Laissant leur traîneau et le béhémoth à la lisière des bois, ils s'étaient engagé en direction de leur ennemi, bien déterminés à l'affronter selon leurs propres termes : une embuscade dans un environnement dense où la créature ne pourrait utiliser d'arme de tir comme l'avait fait la précédente. Néanmoins, les ombres s'étirant et Sydaer trépignant de plus en plus, le milicien commençait à douter de la première partie de leur plan.

Lorsque toutefois le sous-bois se fit brusquement silencieux, cela n'échappa pas au druide qui enfin se tint immobile. Insectes, oiseaux, rongeurs... tous se terraient à présent dans leurs refuges respectif, s'efforçant de passer inaperçu. L'instinct même de Doebroksh lui hurlait de tourner les sabots et prendre ses jambes à son cou. Ce qu'il n'avait pas éprouvé lors de sa première confrontation.Quoi qu'il soit, leur ennemi était différent du premier. Sydaer aussi l'avait perçu, sondant la pénombre en pivotant sur lui-même. Sans un bruit. Comme quoi, il était capable de se mouvoir discrètement lorsqu'il en faisait l'effort.

- Jeeeeeeshooooooo....

Le murmure porté par la brise fit sursauter les deux hybrides, pointant bâton et arc derrière eux. Confus, ils gardèrent le silence. Patientant. Où que soit leur ennemi, leurs sens percevraient son approche, que se soit au flair ou à l'ouïe.

- Jeeeeeeshoooooooo... murmura la voix insidieuse dans une autre direction.
- Jeeeeeeeshooooooo...
- Giiiiiniiiii...
- Jeeeeeeshoooooo...
- C'est quoi ça ? interrogea Sydaer, piétinant l'humus à force de tourner sur lui-même pour suivre les voix. Et d'où il connait mon nom à moi ?
- J'en sais...

La poigne du druide sur sa nuque le plaqua brusquement au sol, le coupant au milieu de sa phrase. Dans la seconde, les troncs d'arbres autour d'eux furent pulvérisés dans une pluie de sève, d'écorce et de feuilles déchiquetées.

- Que...
- Bouge ! beugla Sydaer en roulant sur le flanc.

L'imitant du côté opposé, Doebroksh évita la pluie de projectiles qui laboura le sol là où ils s'étaient trouvés auparavant.Sans attendre davantage, Doebroksh se redressa, une flèche encochée et pointant vers les ténèbres. Mais rien n'était visible.

- Bordel ! jura Sydaer en se relevant.

La fourrure de son épaule était poisseuse, ayant été touché par les projectiles.

- Y faisait de la téléqu, téquisie, télési... merde ! Le précédent, il...
- Il pouvait pas déplacer les objets sans les toucher, opposa Doebroksh. Et j'ai pu le flairer. S'enfoncer dans la forêt était une erreur ici...

Un uppercut en pleine poitrine coupa le souffle au minotaure de plus d'une tonne qui vola en arrière et fracassa plusieurs troncs mince.

- Bordel ! répéta Sydaer en se tournant dans la direction opposée à son ami d'enfance.

Il leva son bâton de son bras valide, le pointant vers leur adversaire supposé.

- Jeeeeeshooooooo...
- Aller, je sais que vous avez peur, mais j'ai besoin, grinça-t-il en gardant sa pose.
- Giiiiiiniiiiii...

Il resta immobile malgré la provocation évidente de leur ennemi, restant exposé à une grêle de pierres et d'écorce supplémentaire. Après quelques instants, un insecte vint se poser sur sa main. Puis un sur son museau. En quelques seconde, une multitude de minuscules coléoptères l'entourèrent, commençant à vrombir tel un essaim.

- Dadii, murmura-t-il en Ayani avec un sourire, noldiin ! *

A ce moment seulement, le sous-bois ravagé s'illumina d'une multitude de lumières volant dans toutes les directions. Des lucioles, répondant à l'appel de Sydaer, l'éclairent comme autant d'étoiles féeriques. Gardant le bâton levé, il désigna cet agresseur qu'ils ne parvenaient pas à repérer.A son propre étonnement, l'essaim ne se dirigea pas en avant mais sur sa gauche, éclairant troncs et fougères. Ainsi que la silhouette élancée aux allures simiesque, surprise d'être éclairée.

- Je te tiens, grogna-t-il en s'élançant dans cette direction, laissant son bâton derrière lui.

Il courut en direction de leur agresseur, déboulant sur lui à toute vitesse. Toutefois s'il semblait surprit d'être à présent illuminé par une myriade d'insectes, l'assaillant ne se laissa nullement impressionner par la charge de l'hybride colossal. D'un mouvement vif il leva un bras mince et pointa vers Sydaer la paume d'une main à trois doigts. Sans ralentir sa course, le druide devina qu'il s'apprêtait à user à nouveau de ses pouvoirs. Ce qu'il aurait fait si la pointe d'une flèche ne s'était pas brusquement fichée dans son épaule. La chose fut projetée en arrière par le tir du rôdeur, s'affaissant contre une souche, la moitié du projectile dépassant de son omoplate. C'est avec un cri de victoire que le Moj'Hauk bondit en avant, levant ses mains s'étant nimbées d'ombres acérées.

- Roh ! poussa brusquement le chasseur archéen en relevant la tête pour faire face au coup mortel.

Un frisson remonta brusquement l'échine de Doebroksh qui accourait à son tour, remisant son arc au carquois. Le regard écarquillé de stupeur, il contempla son ami - encore plus massif que lui ! - rester suspendu dans les airs. Figé dans en plein élan, bras levés, il lévitait à un demi-mètre du sol, tremblant sous l'effort de sa lutte contre le sortilège entravant.

Devant lui, gauchement, le télékinésiste se releva. La flèche incrusté dans sa chair le diminuait visiblement comme il restait vouté en avant. L'espace d'un instant, il posa ses yeux laiteux sur l'aura sombre entourant les poings du minotaure. Celle-ci formait des griffes énormes et reflétait la lumière des lucioles, comme s'il s'agissait d'un filet d'eau courante. Puis sans prévenir, l'humanoïde projeta Sydaer de côté d'un mouvement sec de la tête. Pesamment l'hybride s'effondra, en proie à une vive douleur.Avec un beuglement de rage, Doebroksh bondit à son tour en avant, brandissant sa hache pour trancher cet adversaire lui tournant le dos. Mais l'impact sourd d'une masse considérable vint le cueillir au vol, lui coupant le souffle et l'envoyant rouler à terre à son tour. Il ne savait pas de quoi il s'agissait et il n'en avait cure. La douleur lui vrilla les flancs comme il se roulait en boule comme un animal blessé, les bras enroulés autour de ses côtes brisées.

- Jeeeeeshooooo, murmura à nouveau la voix quelque par au-dessus de lui. Jeeeeesh...

La terre trembla brusquement avec un barissement assourdissant. Avec une plainte d'agonie, Doebroksh roula de côté, submergé par la douleur avant de perdre conscience.

*


- Doe !

Des étoiles dansaient dans le champ de vision du minotaure. Péniblement, il inspira une goulée d'air avant de réprimer une quinte de toux.

- Doucement mon vieux, déclara la voix de Sydaer, doucement.

Nauséeux, il tourna la tête vers son ami. Le minotaure brun était penché au-dessus de lui, le regard brillant d'inquiétude. Tout autour de lui, les astres continuaient leur ballet fou, tourbillonnant à tout va.

"Pas des étoiles", se rappela le rôdeur. "Des lucioles..."

Avec un gémissement, il essaya de se redresser. Aussitôt, la poigne solide du druide vint le soutenir.- Doucement, répéta-t-il. Tu t'es mangé un putain de chêne et...

- Le chasseur, l'interrompit Doebroksh dans un souffle. Il...
- En bouillie.

Luttant pour garder les yeux ouverts, le rôdeur dévisagea l'autre hybride qui lui indiqua sa gauche du menton. Entouré d'insectes lumineux volants en paix, son béhémoth de monture était allongé dans un tapis de feuilles mortes maculées de boue.

"Non", réalisa-t-il en inspirant lentement une nouvelle bouffée d'air. "Pas de la boue".

Le parfum chaud et entêtant du fer planait dans l'air. Ainsi que celui des entrailles éventrées, généralement synonyme d'un gibier gaté.

- Ton Tsodii est sorti de nulle part, ironisa Sydaer comme un vertige s'emparait du blessé. Je sais pas pourquoi, l'a pas eut le temps de le repousser. C'était pas beau à voir et...

Il continua à parler un moment, narrant ce qu'il c'était passé. Toutefois Doebroksh n'écoutait plus, retombant dans l'inconscience plus sereinement. Ce n'est qu'après quelques minutes supplémentaire à raconter son récit, écouté seulement par une sorte de rhinocéros couvert de sang, qu'il réalisa parler tout seul.

- ...m'en faut un aussi de bestiau pareil, affirma-t-il finalement.




*que votre lumière brille




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux rhinocéros - Page 11 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 24 Oct 2020 - 2:28
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Corne de rhinocéros et x3 Peau renforcée.
Il gagne aussi x1 Os doré en récompense bonus.

Commentaire : C'est une proie bien effrayante ça...
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 5 Déc 2020 - 15:19
Séparation du contenu
Attaché à un rhinocéros, par une corde qu'il avait réussi à lui enrouler autour de la corne, Sobek Elpoemer Grey filait à toute vitesse derrière la bête qui le tirait, galopant à vive allure, en heurtant à intervalles réguliers le sol d'Arràn où il soulevait des tas de poussières et se cognait à des cailloux plus ou moins gros.

Il commençait à regretter avoir décidé d'employer des méthodes traditionnelles plutôt qu'un bon vieux surin empoisonné pour venir à bout du rhinocéros laineux, et se demandait bien qui de son cou ou de ses bras romprait le plus vite, quand il eut une idée. Projeté d'un côté à l'autre, mais fermement agrippé au bout de corde qui menaçait de rompre à n'importe quel instant, le vampire récitait ses formules à voix basse, fermant les yeux pour s'éviter d'y laisser entrer la poussière (déjà qu'elle s'engouffrait dans sa bouche), et lorsqu'il eut terminé, il usait du mouvement de la corde pour se projeter sciemment sur un gros rocher sur leur chemin.

Le choc éclatait les os de ses bras, et un craquement sourd au niveau de sa nuque lui annonçait que sa colonne vertébrale était probablement en miettes. Paralysé, il pouvait néanmoins respirer et entendre, guettant la réaction de l'animal à sa magie vodoo.
S'il avait réussi à partager ses douleurs avec sa cible chassée, celle-ci était probablement en train d'agoniser, rendue tétraplégique elle aussi. Un mugissement plaintif lui annonçait la réussite du lien de douleur, et s'il pouvait sourire il l'aurait fait. Décidément les pouvoirs d'Elpoemer étaient très rigolos à utiliser, même s'il lui faudrait un petit moment avant de voir son ossature se ressouder, et qu'il lui fallait patienter écrasé au sol, la tête dans l'herbe sèche, et qu'il était plutôt certain qu'un renard lui urinait dessus au bout d'un quart d'heure au vu du bruit liquide qui se déversait au niveau de son dos.

Après quelques interminables heures il réussit à bouger une main, puis l'autre, et put même se redresser sur le dos. Il n'avait toujours aucune sensation dans les membres, mais le mugissement animal avait cessé depuis un moment, sa proie avait péri, et lui récupérait. Une heure plus tard, il réussissait à se lever, tandis que le soleil se couchait, et parvenait à avancer en traînant une jambe vers la carcasse du rhinocéros laineux qui avait été la cible de sa magie vodoo. Il s'aperçut néanmoins qu'il était toujours en vie, et grognait faiblement, emplissant le petit cœur du guérisseur de pitié. Puis Styx se focalisait sur sa bouche dégoulinante de bave où pointaient plusieurs poils ignobles, et le sentiment de compassion s'envolait.

D'un coup de griffes, il lui tranchait la gorge.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 5 Déc 2020 - 19:42
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x2 Corne de rhinocéros et x2 Peau cuirassée.

Commentaires sur le RP : RIP la compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 13 Déc 2020 - 14:38
Séparation du contenu
La Chasse des Cœurs Brisés [4/ ?]

Jason Hamilton, aîné du clan Hamilton, était un vampire centenaire et bien bâti. Sa peau, comme celle de sa famille, était de la couleur de la nuit, et ses cheveux crépus coiffés en dreadlocks surplombaient une tête à la mâchoire carrée et aux lèvres charnues, en une expression de virilité pure. Grand, fort, et rompu aux arts du combat, il avait longtemps aspiré à prendre les rênes de Spelunca, avant de voir ses plans de conquête bouleversés par la Styx Ex Machina.

Il n'avait jamais vraiment apprécié le Vicomte "Repenti" (comme il aimait lui même se qualifier) et voyait parfaitement clair en ses petits jeux d'image publique, tout comme dans ses mouvements politiques. Le démon, arlequin un jour arlequin toujours, s'était dissimulé dans un autre corps, drapé dans l'étoffe d'un Guérisseur, mais continuait de serpenter autour de ses ennemis à l'aide de subterfuges et tromperies, attendant, à la manière des anacondas qui nageaient dans les marais, le moment opportun pour resserrer ses anneaux autour des membres de la royauté vampire.
C'était ce qu'aurait dit Jason Hamilton avant aujourd'hui.

Jason pratiquait ses heures de musculation quotidienne, dans le manoir familial situé dans un hameau jouxtant Château-Rouge, lorsqu'on lui annonçait la venue du régent des familles Spelunciennes. Le Roi Vampire... un terme qui l'emplissait de jalousie. Encore trempé de sueur, il eut à peine le temps d'enfiler un haut propre que son rival entrait dans les jardins pour venir à sa rencontre.
Il voyait enfin Sobek Elpoemer Grey ; un vampire à la peau basanée, aux yeux aussi verts que des émeraudes vues après avoir ingurgité des champignons, et à la taille qui égalait la sienne. Ils se ressemblaient beaucoup, devait admettre Jason, l'air farouche du psychopathe mis à part.


- Jason Hamilton, c'est un honneur. Navré de passer à l'improviste, et en même temps pas tellement... quelle joie de voir un garçon en plein exercice physique ! Il s'était incliné poliment, avant de s'allumer une pipe de tabac aux effluves Endoriennes. On avait toujours vanté la qualité des drogues consommées par Styx, et Jason remarquait rien qu'à l'odeur que le régent avait bon goût. Ne prêtant pas attention aux flatteries de celui qu'il savait aussi faux qu'un trompe-l’œil, il s'approchait de lui pour ployer le genoux.
- Régent Grey, tout le plaisir est pour moi et les miens. Dois-je demander à ce qu'on amène des victuailles ?
- Nul besoin, je m'en viens seulement vous proposer de participer à un petit numéro qui prendra place aux plaines d'Arràn plus loin cette semaine. Vous trouverez toutes les précisions dans ce formulaire.

Il claquait des doigts, et un volume de papier tombait d'un fin nuage rouge directement dans les mains d'Hamilton l'aîné. En voulant répondre à son interlocuteur, il s'apercevait néanmoins qu'il avait disparu durant le temps où il regardait sa magie s'exécuter.
On avait pas menti sur l'excentricité du personnage non plus, mais au moins sa courte présence ici signifiait-elle -il l'espérait sincèrement- qu'il avait mieux à faire ailleurs.

Très bientôt, ses parents l'enjoignaient de faire honneur au chef de Spelunca, et lui-même voyait dans les pages de ce court résumé de ce qui se passerait aux plaines d'Arràn un exercice plutôt coquasse. Il participerait à un numéro musical de la désormais très célèbre "Chasse des Cœurs Brisés" (sa petite sœur avait versé une larme en voyant la terroriste Kimberley être enlacée et réconfortée par Grey, son père avait applaudit son discours sur la dépendance) et même s'il devait avouer ne pas croire à toutes ces conneries, Jason n'était pas stupide. Participer à ce numéro musical, où il aurait juste à se déguiser en Gardien Stellarois et à laisser Yuli Azelea et Sobek E. Grey danser autour de lui, donnerait un grand coup de pouce aux relations entre son clan et celui du régent, en plus de faire connaître la famille des Hamilton au grand publique.
Quelques heures plus tard il envoyait un coursier à Château-Rouge informer Sa Majesté qu'il était de la partie. Trois jours plus tard, il était sur la scène montée par des goules infatigables sur les plaines d'Arràn, et en cinq minute à peine après son arrivée, il était appelé par une humaine répondant au nom de Caroline Vancouver à venir participer aux répétitions.

En sortant de sa tente personnelle, il découvrait avec une certaine admiration l'interprète du hit "Hymne National" Yuli Azelea, scander ses mouvements à une troupe de danseurs qui s'exécutaient ensuite parfaitement, aux côtés du Vicomte lui-même en pleines acrobaties (tout à fait maîtrisées). Lorsqu'il arrivait les regards se tournaient vers lui, et ce fut Grey qui s'avançait le premier pour lui souhaiter la bienvenue et lui expliquer qu'il allait jouer le rôle d'un Gardien qui aurait arrêté sa personne et celle de Sibly, il aurait simplement à avoir l'air beau, gonfler le torse, et ensuite paraître charmé par les deux brigands lorsqu'ils se mettraient à se frotter aux barreaux de la voiture geôle où ils seraient enfermés.

Ils répétèrent cette partie, et Hamilton y prit un plaisir certain. Yuli "Sibly" Azelea était d'une beauté à en couper le souffle, et il ne feignait pas le sourire sauvage qu'il lui lançait à chaque fois qu'il s'approchait des barreaux pour lui tendre la clé de leur liberté. La démonstration se passa à merveilles, et on lui expliquait la suite.
Il devrait s'asseoir sur le rebord de la voiture, et feindre de s'amouracher d'Elpoemer Grey, tandis qu'Azelea s'occuperait de l'autre Garde aux airs d'adolescent coincé. Il émit quelques réserves sur le fait de l'homoérotisme de la scène, mais bientôt Vancouver déboulait.


- Hamilton, mon chou, écoute. C'est juste trente secondes de ta vie où tu auras l'homme le plus désiré de Spelunca en train de faire la pute sur tes genoux, c'est pas vraiment la mort, vous échangez un semblant de baiser, et hop, fini. Regarde. Toi la goule, viens là. Regarde je l'embrasse. Voilà fini. Dégoûtant mais rien de fou, hein ? On est d'accord ? Bien. Pense à comment ta popularité va exploser après avoir partagé la scène avec Azelea et le régent Grey ! Pense à ça !

Il se renfrognait, mais était bientôt convaincu par les dires de Caroline Vancouver au dialogue si rapide et persuasif qu'il ne pouvait faire autre chose qu'ouvrir mollement la bouche. Lorsqu'elle quittait la scène, on déclarait une pause, et il se retrouvait avec Sibly et Grey en plein bavardage. L'adolescent coincé, un dénommé Jean, se joignait à eux.

- Honnêtement Jason t'es canon, Sobek aussi, ça va exciter les filles plus qu'autre chose. T'as jamais fait de théâtre, ça arrive ce genre de truc. Un baiser d'acteur, on appelle ça. Rien de personnel.
- Je sais, je sais. Désolé, je n'ai pas vraiment l'habitude de faire autre chose que la guerre, Vicomte. Je ne suis jamais vraiment sorti du domaine jusqu'ici, si ce n'est pour chasser des lycans, et tout ça m'est très nouveau. J'aime beaucoup l'expérience, néanmoins ! Merci de l'invitation !
- Tu es trop mignon, appelle-moi Sobek. T'en fais pas, tout se passera bien.
- Moi c'est la première fois que j'embrasse une fille, enfin j'ai embrassé mon ami Sartogan Encen habillé en princesse elfe lors d'un jeu de rôle mais... Wow Yuli Azelea comme première fois c'est...
- Jean, mon chat, qu'est-ce que je t'ai dit tout à l'heure ?
- Les moches comme moi n'ont pas le droit d'exprimer leur ressenti hors interview.
- Voilà. N'y vois rien de personnel mais tu me dégoûte un peu, et je t'ai vu essayer de voir sous ma robe pendant les répétitions. Tu es très dérangeant comme être humain, et si Caroline ne m'avait pas expliqué que tu es apparemment un magnat de l'industrie des jeux de société et que tu vas nous rapporter un nouveau public qui apparemment se masturbe sur des êtres imaginaires en astiquant leurs épées en caoutchouc je t'aurais arraché la tête pour la donner à mes requins de compagnie dans les profondeurs de la Mer Maudite. On se comprend toi et moi ?
- Oui, Yuli. Désolé, Yuli.

Yuli avait acculé l'adolescent Stellarois au mur de la scène, et celui-ci s'était uriné dessus. Grey et Hamilton éclataient de rire, puis le premier faisait signe au deuxième de le suivre jusqu'à sa tente. Jason constatait que l'intérieur rangé et ordonné des appartements du Vicomte était peut-être le signe d'un réel changement chez lui, et à en croire les derniers épisodes de la Chasse des Cœurs brisés il était sur la bonne voie. Qui plus est l'individu qu'il avait vu jusqu'ici semblait enjoué et charismatique, loin des sombres descriptions qu'il avait entendues de la bouche de ses compagnons d'armes.
Grey, d'un mouvement de main l'invitait à s'asseoir autour de la table de sa tente et sortait un miroir du tiroir de sa commode.


- J'ai quelque chose pour t'aider à mieux vivre ce moment qui te gêne, si tu veux.
- Ce n'est pas que ça me gêne Vico.. Sobek. Non non, on a déjà participé aux mêmes orgies toi et moi, mais... je...
- Tu ne m'apprécies pas, c'est ça ? Tu me prends pour un meurtrier avide de pouvoir, qui a probablement dévoré des enfants, et devoir te frotter à moi publiquement te met mal à l'aise. Je comprends.
- Aujourd'hui je vois quelque chose de différent, je crois à ta rédemption maintenant. Vraiment, c'est cool pour les répétitions.

Sur le miroir, Sobek Elpoemer Grey faisait tomber une poudreuse de cristaux blancs qu'il écrasait à l'aide d'un ongle acéré parfaitement manucuré. Il tapotait le monticule, le divisait en deux, rassemblait les lignes afin qu'elles soient parfaitement droites, et tendait le miroir à Jason Hamilton.

- Ce sera encore plus cool après ça. De la pure Speluncienne, faite par mes soins, avec du coca importé de Wystéria. Hihihi.

Jason connaissait bien la poudre, qui était denrée commune chez les guerriers vampires tant elle désinhibait les instincts prédateurs et annulait toute sensation de fatigue et douleur en plus de décupler les sensations. Sans jamais qu'il y ait d'effets psychotropes. La poudre était ce que l'on faisait de mieux en matière de came, propre et efficace, très chère aussi.
Sans hésiter il prenait sa part, et laissait son interlocuteur en faire de même. Une fois leur petit secret consommé, leurs langues se délièrent mutuellement, et Grey lui expliquait comme il était difficile de maintenir la cadence sans ces petits remontants. Hamilton comprenait, étant lui-même adepte des drogues lors des affrontements, et ne considérait pas le dernier épisode comme une hypocrisie, puisque le Vicomte accomplissait son rôle en disant aux jeunes de ne pas en user de manière récréative ; les obligations d'un régent étaient parfois contradictoires aux exigences de son rythme de vie. C'était comme ça.
Ils finirent même répéter leur baiser plusieurs fois, sans que cela ne soit vraiment nécessaire.

La suite, se passait avec une frénésie induite par la drogue ; tout s'enchaînait à la vitesse de l'éclair dans l'esprit de Jason. Ils étaient sortis de la tente, se rhabillant après leur séance de répétition privée et poussée, pour aller chasser le rhinocéros. Animés par une fouge toute nouvelle et artificielle, ils avaient couru à toute vitesse dans les plaines, et Jason avait plaqué un rhino en premier, le soulevant par la seule force de ses bras, avant qu'Elpoemer ne vienne lui déchirer la jugulaire d'un coup de griffe précis. Puis ils avaient recommencé avec trois autre proies.
Des vampires sous l'effet de substances étaient comme des machines technophiles dotées d'intelligence ; des prédateurs nés, rapides et sans états d'âme.

Une fois leurs trophées rapportés, on reprenait les répétitions, et cette fois, au moment de laisser Sobek danser avec lui, Jason Hamilton lui attrapait même le fessier avec vigueur pour le plaquer contre les barreaux de sa prison.
Yuli Azelea applaudissait, et Caroline Vancouver déclarait après qu'ils eurent terminé le numéro entier qu'il serait une réussite de performance en direct visiblement émue devant tant d'émotion et de professionnalisme.

La reprise de "Toxique" fut en effet similaire à la partie de chasse entre Jason et Sobek ; exécutée par des êtres entraînés, maîtrisée et pleine d'énergie. Une foule s'était déplacée pour eux, et les applaudissements avaient fusé, on parlerait longtemps de ce petit numéro, mais mieux encore ; les relations entre les maisons Grey et Hamilton étaient à présent unies dans le sang, la sueur, et la complicité.

Sobek Elpoemer Grey avait déroulé ses anneaux autour d'une nouvelle proie sans que celle-ci ne le soupçonne, bien au contraire, elle y avait pris beaucoup de plaisir. Si certains êtres ne peuvent être éliminés, ils peuvent néanmoins être charmés.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 24 Jan 2021 - 14:04
Séparation du contenu
La Chasse des Cœurs Brisés [Qui compte encore/ ?]

Le tournage de la série préférée des Spelunciens allait reprendre aujourd'hui. Sous un soleil léger, occulté par quelque brouillard hivernal mais sans grand froid, les équipes de Caroline Vancouver composées à 100% d'un effectif de goules aménageaient l'espace des plaines d'Arràn afin qu'elles n'accueillent une mise en scène digne d'un épisode de mi-saison.

Le concept était venu de Madame Vancouver elle-même au cours d'une réunion privée avec le Régent Speluncien, où elle avait expliqué à Sobek Elpoemer Grey que donner une continuité et une unité à toutes les projections aurait un effet psychologique sur le public ; en ne pouvant assister à l'une d'entre elles, ils auraient l'impression d'avoir loupé leur vie tant ils seraient exclus des conversations et commentaires a propos des dernières parutions. Cela serait exploitée par la vente des cristaux enregistreurs contenant chaque épisode individuellement à hauteur de 1200% le prix d'un ticket d'entrée aux salles de projection, et permettrait d'abreuver Spelunca sous un flot constant d'or liquide. Inutile de préciser que Sobek avait alors longtemps ri devant le machiavélisme de sa responsable en image et lui avait donné une belle tape dans le dos. Et quelques coups de reins, aussi.

Les plaines d'Arràn avaient donc vu une petite parcelle accueillir un sofa et une tente aux tissus rouges et dorés, où brûlait un léger feu. Installé sur son fauteuil, Styx fumait une pipe d'herbe en admirant l'horizon.
Dans le même temps, il fixait le cristal enregistreur, les yeux plissés et la mine pensive.


- Je ne pense pas qu'on doive chercher l'amour, car il est une brise insaisissable, un papillon éphémère. L'amour vient à vous, sans même se déclarer, et nous ne percevons sa présence uniquement lorsqu'il déserte les lieux. Au cours de mes aventures j'en suis venu à cette simple conclusion, pourtant évidente lorsque formulée... alors accrochez-vous à moi, plus près encore, oui, là... voguons sur un océan de sentiments, ensemble.

Fondu au noir, transition sur des herbes parcourues par un vent léger. Le soleil se lève sur Arràn, les rhinocéros beuglent, la lune se lève, Sobek embrasse une rose speluncienne.

Hors champ, il la jette dans le brasier qui alimente l'éclairage de la scène.


- Ok Caro je viens de passer une journée à me frigorifier les boules et à caresser des plantes, je vais rencontrer quelqu'un à un moment ? Je pense que mon jeu d'acteur est organique tu vois ? J'évolue au contact de l'autre, en solitaire c'est un peu bizarre.
- Tu t'en sors très bien chaton, je pressens une pluie de sécrétions sur Spelunca dans les semaines à venir, tout comme de nouveaux généreux mécènes. On va encore faire quelques plans de coupe sur quelques parties de ton corps, on a les yeux, mais il nous faut du cul maintenant. Tu peux t'assoir un peu cambré ? Pas trop hein, voilààààà, très bien, donne vie au cuir, tu es un tigre Wystérien et ce cristal est ta proie, abandonne toi.

Une fois sa journée terminée, quelque peu fatigué de jouer la comédie sans donner la réplique, Sobek allait se promener au clair de lune avec Alphonse Galhaad, bras dessus bras dessous, en admirant les rhinocéros laineux courir les uns après les autres. Il lui expliquait se sentir quelque peu dépassé par tout ce système, l'image qu'il donnait de lui, totalement erronée et grandement manipulée, commençait à le perturber. Il ne savait vraiment mettre le doigt sur ce qui provoquait chez lui tant de cogitations, mais c'était sans doute du à la nature trouillarde de l'humain Sobek.

- C'est quand même curieux, t'es pourtant réputé pour les complots à grande échelle, et là le simple fait de te donner en spectacle te perturbe ? Je comprends toutefois, ce n'est pas toi qu'on voit, c'est un personnage né pour charmer Spelunca, et vivre dans la projection d'une image qui restera à jamais doit être un brin effrayant. Tu perds le contrôle sur ton illusion, ironique hein ?
- Je me demande surtout si un jour je pourrais arrêter cette série débile. Château-Rouge a besoin des revenus et moi des mécènes, mais j'ai vraiment l'impression d'être devenu une apparence, des jolis mots doux, des leçons spirituelles bancales. Le pire c'est que le public adore ça.
- Bien sur qu'il adore ça, c'est simple à comprendre, fabuleux, et plein de niaiserie. Tu commence à comprendre la nature mortelle. Tiens tu sais ce philosophe qui disait que nous étions tous des fils tendus entre le Divin et l'animal ? Bah c'est clairement un gros con qui a rien bité à la simplicité de l'esprit ; on cherche juste des échappatoires faciles et immédiates. Drogues, fêtes, argent, jeux, amour, tout ça c'est la même chose.
- Hmmm... pessimiste tout ça.
- Pas vraiment, je dis juste que la majorité est vouée à être esclave de ses désirs, parfois même en étant totalement aveugle face à leurs propres chaînes. Toi, moi, on est différents, on ne trouve de l'excitation que dans la conquête et le pouvoir, ça prend du temps, et ça transcende notre nature périssable. On se souvient de tes années d'Ombre, mais on oublie tes débuts, par exemple. On se souvient de mes frasques factionnaires, mais on ne se souviendra jamais de comment j'ai déserté pour la seule personne qui compte à mes yeux. Toi.
- Ok, trop d'humanité d'un coup. Je suis mal à l'aise.

Cela fit rire Alphonse, car il était évident que Styx devenait bien plus humain qu'il ne s'en rendait compte. Quelque chose qui le faisait sourire, mais qui l'effrayait à des moments, il se souvenait des fois où sa propre nature l'avait poussé à commettre des actes irréfléchis et se demandait à quel moment Stxy ferait l'expérience de la rage, de la peur, ou de toute autre émotion qui pourrait entraîner des conséquences catastrophiques. Un paysan qui se rebelle contre son vassal est un acte malheureux motivé par l'empirisme mais peut être facilement balayé, oublié, un Régent à l'esprit aussi tordu que Sobek qui se perd dans ses tropismes pourrait avoir des conséquences bien plus difficiles à résoudre.

- Est-ce que tu as déjà éprouvé d'autres sentiments ? Là tu fais preuve de conscience de ton image, mieux encore, tu te soucie de comment te perçois l'autre et c'est un grand début à ton aventure dans un corps humain.

Le guérisseur se figeait, observait Alphonse avec un doigt planté sur son menton, et répondait très innocemment.

- Hé bien, je sais que j'aime bien certaines personnes. Voir Saigo m'a procuré une grande joie. Être avec toi aussi. Mais des fois je ressens aussi une colère injustifiée quand j'entend des bambins chialer au marché, ou dans le coin d'une taverne. Ou des fois je fais des cauchemars où je déambule nu dans mon château et tout le monde se moque de moi ! Oui ! Je n'avais jamais rêvé avant. Enfin pas des choses aussi débiles.
- Hahaha ! Les enfants agacent toute personne normalement constituée, c'est rien de fou. Pour les rêves c'est aussi tout à fait commun. Je voulais dire, rien de plus... personnel ?

Alphonse aurait voulu lui dire qu'il réfléchissait souvent à ce qu'eux deux deviendraient, à comment leur relation évoluerait au milieu d'un territoire à gérer, de séries à tourner, et de devoirs auxquels obéir, mais il pressentait que pareil aveu tomberait dans une oreille encore trop peu habituée aux affres de l'affect pour comprendre.

- Si, bien sur ! L'autre jour je me disais qu'en augmentant progressivement les taxes de Spelunca dans toutes les provinces extérieure à Château-Rouge cela finirait par provoquer un soulèvement populaire envers toutes les figures d'autorité du territoire, et avec ma popularité acquise grâce à la Chasse des cœurs Brisés je pourrais échapper à la guillotine pendant que mes adversaires politiques meurent un par un.
- Je... d'accord. Non je disais des ressentis un peu embarrassants que tu voudrais partager ?
- Je ne comprends pas la question.
- Oublie, ça viendra. J'espère. Allons chasser, ça te fera du bien, le rhinocéros là-bas, je prends le flanc gauche, couvre la droite.

Décidément, pour Alphonse Galhaad, l'odyssée humaine de Sobek Elpoemer Grey allait s'avérer une véritable ordalie tant sa nature de Dévoreur semblait se fermer à l'essence même des sentiments. On aurait dit qu'à part effleurer l'esprit de l'homme, Styx était hermétique à toute réflexion profonde qui n'impliquait des manipulations élaborées ou des coups de théâtre baroques. A le regarder chasser, rapide et précis, on eut dit qu'entre le Divin et l'animal, il était un représentant de la dernière proposition dans un corps humain.
En soupirant, le Chevalier priait pour qu'un jour le dévoreur infernal ne devienne un peu plus accessible. Ce fut alors qu'il le surpris à le fixer avec un sourire béat, et se dit que tout n'était pas perdu, il y avait un semblant d'amour dans ses yeux rouges et carnassiers. La plus grande joie d'Alphonse Galhaad survint après qu'ils aient abattu le rhinocéros laineux, tandis qu'ils prenaient place dans le lit de la tente de Styx, celui-ci parut se figer, avant de réciter très rapidement une pensée dont il ne semblait lui-même pas saisir les tenants et aboutissants.


- Des fois je me dis que j'aimerais bien m'isoler dans les marais d'hukutav avec toi et de tout laisser tomber. Bien sur c'est totalement idiot, mais je ne peux m'empêcher d'y penser souvent, on serait très heureux à piéger des voyageurs solitaires, à explorer l'Immatériel comme au bon vieux temps, et à envoyer chier tous ces gens qui ont dans leurs expressions une forme d'attente envers nous. Mais lorsque je pense à ça, je me dis aussi que dans ce cas Victoria et Jacques seraient morts pour rien, et que des abrutis s'érigeraient pour prendre les devants sans classe aucune, et je me dis que c'est peut-être mon devoir de rester un digne représentant d'un antagoniste qu'ils ne méritent même pas. Enfin bref, enlève tes vêtements et éteint les torches, je divague.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyMar 26 Jan 2021 - 22:17
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x4 Peau cuirassée et x4 Corne de rhinocéros, ainsi que x1 Défense de pachyderme en super récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Je t'avoue, j'ai pas du tout compté @_@ Et mal à la tête aussi x_x
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 13 Fév 2021 - 10:57
Séparation du contenu
Mais qui donc avait mal à la tête ? Qui comptait quoi ?

Pas lui en tout cas. Un marchand, un marchand quelque part, par delà les limites de leur zone de chasse dédiée aux rhinocéros et du texte en général, un marchand dont il n'arriverait pas à saisir l'essence quand bien même il userait de toute sa magie.

C'était la réflexion qui parcourait l'esprit erratique de Sobek Elpoemer Grey alors qu'il touillait son café, admirant son reflet dans la tasse en or, la cuillère en or, et le liquide noire tiré des meilleures graines de café wysteriennes. Deux goules à ses côtés, habillées d'un uniforme rouge brodé de fils d'or, étaient occupées à le servir. L'une lui peignait les cheveux, délimitait une raie sur le côté gauche et aplatissait ses fins cheveux bruns, tandis que l'autre lui tournait les pages de son journal.

Blablabla, pas Spelunca, nanana, BaldorHeim, un horoscope, blablabla... il mettait feu à sa lecture, soupirant, las de savoir que rien d'excitant ne l'attendait aujourd'hui. C'est alors qu'entrait un servant vampire, d'un uniforme indiquant la caste supérieure (mais tout de même servante), et dépliait une missive qu'il lisait à voix haute après qu'on lui accordait l'autorisation de parler.  


- Moi, dénommé Albert Dunubreuil, Chasseur de Monstres et Noble Guerrier Speluncien, informe le vampire et némésis de toute vie, Styx Elpoemer Grey, venir pour l'occire. Ce Samedi 13 février à 10h45.
- Merci, créature, tu peux disposer.

En voilà de bonnes nouvelles, dans 15 minutes, même pas, il aurait un adversaire à qui se déparer. Sobek hâtait donc le travail de sa goule coiffeuse, Roberto, et terminait doucement son café en se demandant si son horoscope "Bonne journée pour les affaires" pouvait se référer à des affaires de meurtre.
Alors que les servants avaient quitté la tente installée dans les plaines d'Arràn et que d'autres cogitations agitaient l'esprit métaphysique de notre héros (comme : comment les gentils savaient-ils où il se trouvait à chaque fois ? Pourquoi ce chasseur de monstres s'était-il trompé sur son prénom ? Pourquoi annoncer l'heure précise de sa venue ?) un galop dehors lui annonçait l'arrivée d'Albert. Les goules s'inclinaient sur son passage et désignaient la chaise face au vampire afin qu'il ne prenne place. On lui expliquait que Sire Grey n'ayant pas terminé son croissant du matin, il ne pourrait livrer bataille. Fort heureusement, Dunubreuil était civilisé et il comprenait.

Assis donc face à face, les deux se dévisageaient, l'un muni d'une fourchette-cuillère avec laquelle il découpait doucement sa viennoiserie, l'autre en une mine quelque peu déroutée par l'anticlimatique dénouement. Albert Dunubreuil avait longtemps supposé que lorsqu'il arriverait ici, on l'accueillerait toutes armes dehors, et que son ennemi se dissimulerait dans les ombres, affutant ses griffes que l'on racontait empoisonnées afin de le tuer au moindre faux-pas, mais... il mangeait un croissant, doucement, et le regardait parfois avec l'expression blasée d'un homme qui achevait de s'éveiller.


- Désirez-vous manger ? J'ai congédié mes serviteurs, au vu de vos intentions belliqueuses, mais ce silence gênant où vous me contemplez manger pouvant nuire à ma digestion, je veux bien consentir à vous nourrir.
- Je heu... je veux bien un pain au raisin, ainsi que du café.
- Du lait, avec ?
- Non merci.

D'un claquement de doigt, on apportait bien vite son petit-déjeuner à Dunubreuil et alors qu'une goule nouait une bavette autour de la gorge du terrasseur d'entités démoniaques, Styx terminait son croissant.

- C'est désormais l'heure de mon Pilates, vous permettez ?
- Bien sur, bien sur.

Et à Sobek de se cambrer sur un tapis disposé au sol, ramener ses jambes au-dessus de sa tête, respirer, expirer, gainer. Il répétait les exercices tandis qu'Albert mangeait deux autres pains au raisin -en voilà un qui n'avait pas honte de réclamer à se nourrir- et à la fin s'essuyait d'une serviette en lin. Il n'avait pas sué, mais revenait tout de même en chemise s'installer à la table, et planter son regard dans celui de l'humain qui se faisait tamponner les coins des lèvres par ses morts-vivants.

- Veuillez à l'avenir prévenir plusieurs jours à l'avance, je ne suis nul Nain BaldorHeimien et ais un emploi du temps strict qu'il convient de respecter. Je devrais travailler durant mon temps de repas, et c'est vraiment regrettable. J'ai un empire à gérer, voyez-vous ?
- Alors allons-y, ça ne prendra pas longtemps j'en suis persuadé.
- Oh, nous n'allons pas nous battre, j'aurais à empiéter aussi sur mon temps du soir que j'accorde aux réceptions diplomatiques et banquets de circonstances. Je parlais là de votre arrivée, 10h45 c'est un horaire que nul homme civilisé n'aurait choisi, j'ai donc empoisonné votre boisson. Vous comprendrez, je l'espère, il est 10h47 à ma montre et je dois m'en aller chasser le rhinocéros. Au revoir, monsieur Dunubreuil, transmettez mes amitiés aux âmes de l'immatériel.

Albert Dunubreuil mourrait là, quelques secondes plus tard, le visage bleuté et veiné, tandis que Sobek Elpoemer Grey poursuivait l'emploi du temps qu'il s'était fixé. Il était 10h57 lorsqu'il abattait sa proie.

Retard rattrapé.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 558
Expérience : 4220
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 151
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2602/2602Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2602/2602)
Vitesse: 1201
Dégâts: 1511

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyMar 16 Mar 2021 - 21:51
Séparation du contenu
Le Rhinocéros laineux blanc

Penché en avant pour se fondre dans les ombres, l'imposant hybride s'attarda un instant depuis le haut de sa colline, restant proche d'un arbuste défiant les hauteurs. Plissant le regard, il s'efforça de distinguer sa proie dans la pénombre du soir naissant. La vue du minotaure, particulièrement au couchant, n'était pas particulièrement bonne. Néanmoins, il distinguait bien la forme massive, blanche, se détacher dans le fond vert sombre de l'herbe épaisse. Cependant, il se retint d'approcher. La fourrure dans son dos frémissait sous la brise de cette fin de journée. S'il approchait sa proie avec le vent dans le dos, celle-ci le flairerait très vite.

A pas lents et avec une discrétion étonnante pour sa carrure, le minotaure entreprit de contourner le rhinocéros laineux. Celui-ci, mâchant paisiblement l'herbe grasse des plaines, ne paraissait pas avoir remarqué la menace.

Les minutes s'écoulèrent comme Doebroksh décrivait un large arc-de-cercle, ne perdant sa cible du regard que pour s'assurer être le seul à la convoiter. Qu'aucun oiseau ne s'envolerait en panique s'il passait sous son perchoir, aussi. Ce n'est qu'une fois qu'il sentit le courant d'air sur son mufle, l'assurant être face au vent, qu'il commença à approcher.

A pas très lents, sa respiration à peine audible, le chasseur s'approcha, réduisant la distance le séparant du rhinocéros.

Ses yeux avaient commencé à s'accoutumer aux ombres, le ciel encore vaguement violacé. Aussi, à moins d'une dizaine de mètres de l'animal, il perçut son changement de comportement. La tête redressée, la bête se tourna dans sa direction, hésitante, cessant de mâcher.

En un éclair Doebroksh porta la paluche à la besace à son flanc. Avant que la bête imposante ne comprenne ce à quoi elle faisait face, le rôdeur lança une fiole qui alla se fracasser sur sa corne. Aussitôt, l'animal eut un mouvement de recul et poussa un barrissement de surprise. Secouant la tête, il gratta le sol un instant, arrachant des touffes d'herbe. Puis il fit quelques pas lourd vers Doebroksh. Avant d'effectuer un pas de travers et s'effondrer de tout son poids.

Calmement, le rôdeur s'approcha de l'animal étourdi par la mixture soporifique. Le narcotique était puissant, assez pour assommer un mammouth. Il était aussi volatile et se dissipait rapidement, aussi ne s'attarda-t-il pas.

- Tu es magnifique, qualifia-t-il l'animal en posant la main sur son flanc. Qu'un parvenu n'ayant jamais passé les portes de sa ville souhaite ta mort, pour ta fourrure et ta corne, me rends malade.

Souriant, Doebroksh vint s’accroupir près de la tête de l'animal. Sa respiration était profonde mais calme, la prunelle de ses yeux perdus dans le vide. Le minotaure lui flatta l'encolure quelques instants, comme pour calmer la bête endormie. Puis, portant à nouveau la main à sa besace, il en tira un large collier de perles. D'un geste assuré, il passa celui-ci autour de la corne majestueuse du rhinocéros.

Puis il se releva, tirant un couteau de sa ceinture, avant de s'entailler la paume de la main. Il serra le poing en retenant une grimace, sentant ses doigts et son poignet s'humidifier. Enfin, solennellement, il pausa la paume sur l'épaule du rhinocéros laineux, laissant une empreinte écarlate dans sa fourrure blanche.

- Gini, murmura-t-il d'une voix grave, appelant son frère Moj'Hauk.

Une brise parcourut soudain le coin de plaine, faisant onduler l'herbe autour d'eux. Suivant le phénomène du regard, Doebroksh hocha la tête avec satisfaction. Puis s'autorisa un pas de retrait, s'empressant de bander son poing. Prudemment, il recula pas à pas, s'éloignant de la créature avant qu'elle ne retrouve ses sens.

Le charme réalisé par le druide faisait effet. Nul doute possible avec cette manifestation soudaine ne devant rien aux éléments. A son réveil, cet animal serait attiré vers cet autre minotaure par quel qu’instinct. Il rejoindrait Sydaer, allant jusqu'au territoire des Moj'Hauks où il serait en sécurité, à l’abri des braconniers cherchant sa mort pour des raisons peu louables.

Leiglo Delnich avait bien fait de le contacter à Stellaraë pour se procurer une fourrure de rhinocéros laineux. Sans cela, les minotaures n'auraient pas entrepris de rassembler ces animaux pacifiques sur leurs terres.

Satisfait, Doebroksh disparut dans la nuit, à la recherche d'un nouveau spécimen à sauver de la cupidité et la stupidité des races de ce monde dites civilisées.




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux rhinocéros - Page 11 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 4 Avr 2021 - 13:38
Séparation du contenu
Tournage de "J'aime les Dùralachiens"
(1/4)


Voilà un certain temps que Sobek Elpoemer Grey n'avait pas usé de son image pour montrer à sa population qu'il n'était pas seulement un régent au look impeccable, versé dans les arts de la guerre et de la diplomatie, mais aussi une star de courtes-métrages grâce aux cristaux diffuseurs.

C'était Yuli qui lui avait soufflé l'idée de réaliser une vidéo qui accompagnerait sa première chanson, et bien qu'il n'eut aucune prédisposition au chant (d'aucuns diraient qu'il chantait horriblement faux, s'il ne pouvait décider de leur pendaison sur le champ) grâce à l'intervention d'Alphonse Galhaad et à sa technologie technophile la ballade était entraînante et bien remixée.
Ladite chansonnette s'intitulait sobrement "J'aime les Dùralachiens", et son texte était aussi explicite que le titre le laissait présager. Très récemment un sondage auprès des masses populaires, les pauvres donc, avait révélé qu'ils accordaient plus d'importance au résultat visuel qu'auditif, et qu'en gros il pourrait dire et chanter n'importe quoi tant qu'il y avait assez de seins, abdominaux, et opulence dans sa vidéo.

Le premier endroit où il devait se rendre pour entamer la captation d'images était les plaines d'Arràn, où le cadre verdoyant en ce début de printemps rendrait glorieusement à l'écran, et ce fut accompagné par sa directrice d'image, Caroline Vancouver, et d'une clique de goules et zombies faisant office d'équipe de tournage qu'un gargantuesque convoi débarquait dans le Nord.

Pour expliquer la séquence, il fallait reprendre l'intention de la courte-métrage. Dans ce clip, Sobek Elpoemer Grey et Yuli avaient imposé que ce serait une ode à tous les garçons qu'ils s'étaient tapé en Dùralas, entrecoupé de plans d'eux-mêmes en tenues exubérantes et riches, composées exclusivement d'or, parce que pourquoi pas ils sont plus riche que toi.
La séquence des plaines d'Arràn se résumait donc ainsi ; toutes les races esthétiquement plaisantes (donc pas les nains, ni les nagas) voyaient des représentants masculins danser en caleçon tandis que Styx chevauchait un Minotaure tiré par des rhinocéros (ne demandez pas pourquoi). Caroline Vancouver tenta bien de leur expliquer qu'il fallait du sens, une allégorie, à tout ceci, et que présentement, à qui se pencherait sur le sens des images il n'y aurait que condescendance et sexualité, mais les deux starlettes lui répondirent par un haussement d'épaules désintéressé.
Tant qu'il y avait des beaux fessiers.

Il y avait aussi une séquence alternative où Sobek promenait en laisse un Lycan dont on avait frisé et lustré le poil, mais Vancouver apposa instantanément son veto de réalisatrice en invoquant le racisme. Styx lui expliquait que c'était plutôt sa façon de montrer qu'il aimait cette race, comme lorsqu'il avait soumis qu'on nourrisse à l'écran un Wystérien de bananes, mais ça ça n'était pas passé aussi. Nul.

Styx et Yuli se relayaient donc sur le dos du minotaure en effectuant des positions toutes plus lascives que les autres, tandis qu'à leurs pieds des elfes habillés d'un slip estampillé de la tête de Selsya dansaient.
En même temps, les couplets qui accompagneraient les images étaient les suivants :


"J'aime les Dùralachiens,
Parce que je le vaux bien, oh yeaaaah,
Ouais je suis plus riche que toi,
Ne t'offusque pas,
J'aime les Dùralachiens,
De ceux qui font woof-woof (Les LG sont mes chiennes)
T'as pas le tant de dire ouf, que ton mariage c'est de l'histoire ancienne (*rire forcené de Styx*)

J'aime les Dùralachiens,
les vauriens, coupe-jarrets, les assassins,
Château-Rouge prend ton taureau par les cornes,
Quand je détruis ton anneau, appelle-moi Aragorn,
J'aime les Dùralachiens,
les gardiens, les miliciens, ton petit copain,
Spelunca t'invite dans ses cavernes,
Tu supplieras de devenir mon subalterne,
(bitch)"

Inutile de dire que pareille poésie, accompagnée d'images de deux Spelunciens qui cravachent toute sorte de races, allait sans doute aucun provoquer un certain tumulte. Mais peut-être était-ce le résultat escompté par Yuli et Styx ?

Dans tous les cas, à la fin de la journée on avait assez de cristaux pour faire une trilogie, et une fois le tout enregistré, Sobek Elpoemer commanditait qu'on abatte tous les animaux utilisés pour les besoins du tournage.
C'est que ça se revend bien les cornes de rhinocéros.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyLun 12 Avr 2021 - 20:21
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x4 Peau cuirassée et x4 Corne de rhinocéros.

Informations complémentaires : Ah ! La fin d'une folie meurtrière ?




Rapport de récolte :

Doebroksh ne récolte rien.

Informations complémentaires : Tu réalises la quête Le Rhinocéros laineux blanc et obtient une arme au choix de la gamme Sumisu. Tu empoches aussi 100 pièces d'or, sans toutefois vendre la peau. Leiglo Delnich devra contacter son comparse Thauthaudarmafur s'il souhaite récupérer dommages et intérêts de cette perte sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 18 Avr 2021 - 15:26
Séparation du contenu
Debout, un pied sur un rocher des plaines d'Arràn, Sobek Elpoemer Grey s'abritait des derniers rayons du soleil à l'aide de la paume. Ses yeux de vampire, à la composition physique plus complexe que la normale, balayaient l'étendue herbeuse à la recherche d'un rhinocéros digne de figurer dans sa chasse du soir.

L'heure était propice à l'exercice, puisque une fois le soleil tombé, les rhinocéros s'attroupaient pour prendre des rondes et ainsi veiller sur les progénitures de la meute. Une coutume d'herbivores. Styx détestait les herbivores.
Ces débiles bouffeurs de feuilles.


- Votre Sainteté devrait peut-être se rapprocher...
- Silence. Si je n'arrive pas à utiliser les arbalètes avec la virtuosité qu'est la mienne dans à peu près tous les domaines, alors je ne perdrais pas de temps à changer d'armes.
- Bien sur vôtre Altesse.

Ses mains venaient redresser le haut du dispositif, tandis que son œil se collait un peu plus au manche. Puis, lentement, le vampire bandait chacun de ses muscles afin d'opposer le moins de recul possible à l'arme.
Il était à environ trente mètres du rhinocéros qu'il comptait chasser, c'était la limite estimée pour les tireurs humains. Ce qui constituait un challenge acceptable pour lui qui n'avait jamais tiré.

Le carreau parti, avec une vitesse qui dépassait de loin les attentes du Saint.
Au loin, l'ombre massive recevait un trait entre la tête et le dos.
Avait-il atteint le cou ?

Comme tout le troupeau fuyait en beuglant sauf sa cible, Styx découvrait avec un sourire avoir visé juste. Bien, maintenant qu'il arrivait à viser une énorme cible immobile, il lui restait le reste de ses chasses pour affiner ses talents de tireur. Le combat à distance lui plaisait. Peu d'effort, même rendement.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyVen 30 Avr 2021 - 15:41
Séparation du contenu
Sobek Elpoemer Grey, la pose altière, genoux ployé, le corps droit, observait de deux minuscules jumelles la plaine d'Arràn. Au sol, à ses pieds, se trouvait une arbalète d'entraînement, en bois, de manufacture tout de même relativement bonne. Il n'aurait toléré rien d'autre même pour des exercices, et tout assassin compétent sait que ses outils sont au moins 50% de son efficacité totale. Qu'importe le talent naturel et la forme physique à celui qui n'est ni paré ni armé pour la chasse, soit-elle d'ordre bestiale ou d'esprits mortels.

Plissant très légèrement les yeux ses iris détectaient un mouvement léger qui lui indiquait la présence d'un rhinocéros laineux de taille adulte, à une centaine de mètres, qui s'abreuvait à un ruisseau. Son troupeau était un peu plus loin, et mangeait, chiait, parfois les deux en même temps, comme le soleil se couchait.
Les herbivores étaient d'un manque d'élégance cruel, et Styx n'avait donc aucune retenue à leur ôter la vie. Comme il prenait élan et se jetait dans une course que seuls les vampires pouvaient avoir, à la fois rapide et légère, pour atteindre des hautes herbes plus proches de sa cible, il se fit la réflexion qu'en réalité il ne rechignait jamais à tuer.
Ses gènes étaient après tout imbibés de l'instinct de prédateur, et les Dévoreurs ne connaissaient que cela, une faim éternelle qui les muaient. Manger ou être mangé.

Il bondit rapidement, et très haut, visant dans le même geste.
Le rhinocéros fut touché au niveau du cou, et tandis que le carreau traversait silencieusement ses chaires, Sobek se précipitait sur son cadavre pour en extraire les composants tout aussi discrètement.

Lentement il regagnait ses réflexes d'antan, doucement mais surement.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyVen 7 Mai 2021 - 1:12
Séparation du contenu

Les bottes d'Alphonse Galhaad résonnaient sur les cailloux qui bordaient la route des Plaines d'Arràn, tandis qu'à ses côtés, pour seul compagnon, suivait un Sobek Elpoemer Grey, une pipe d'herbe aux lèvres, le regard perdu dans le ciel nocturne de Dùralas.

Le Régent avait rendu son verdict, pas plus tard qu'hier, auprès de la cour martiale ; le Chevalier Honoraire Alphonse Galhaad serait destitué de ses fonctions, mais conserverait un titre honorifique en l'honneur des faveurs rendues à Spelunca tout au long de la dernière année. Contre toute attente, les autres membres de la cour martiale avaient trouvé la pénalité juste, et la sanction tout à fait adaptée. De son côté Alphonse lui-même avait été soulagé de constater que Styx n'avait pas exécuté la moitié des académiciens dont le potentiel pourrait un jour s'avérer supérieur au sien, et il fut d'excellente humeur lorsqu'il put finalement quitter les cachots de Château-Rouge. L'air des galeries souterraines de Spelunca était vicié, et il jura même voir rôder dans les ombres de la prison, par un soir où les rares rayons lunaires qui filtraient au travers des puits de lumière creusés afin de permettre aux gardes d'avoir de quoi satisfaire leur nyctalopie s'étaient vus occultés par des nuages noirs, épais, des silhouettes discrètes et menaçantes, aux yeux de braises, qui allaient et venaient à leur guise dans les couloirs.
Moins il en savait, mieux il se portait. Sa devise de toujours concernant les affaires secrètes de Styx.

Mais, ce soir, il avait proposé que les deux partent chasser ensemble, et le chevalier, heureux de voir que le vampire n'avait pas profité de son emprisonnement ou de sa sanction pour mettre de la distance entre eux, acceptait immédiatement.
Ils n'avaient pas parlé beaucoup, de ce qui s'était passé, de leur querelle, mais ils avaient baisé, et bu, et pris diverses substances, au cours de leur journée de marche. Alphonse savait que si auparavant le Dévoreur se fendait de rires tonitruants et de facéties variées, il était désormais beaucoup plus sage de ne pas l'importuner s'il ne désirait pas converser, et ainsi malgré quelques échanges en compagnie des prostitués qu'ils avaient engagé à midi, ou pour discuter des implémentations politiques vampires, leurs sujets de discussion avaient demeuré triviaux.

Mais après avoir ingurgité une potion dont la composition avait rendu Galhaad bien fiévreux, le plongeant dans un état d'extase sans précédent, et comme la nature alentour semblait si douce à ses sens, il se permit d'ouvrir les hostilité en prenant soin de faire sa voix aussi neutre que possible :


- J'attends quel moment pour évoquer le fait que tu m'ais jeté en prison ?

Le vampire derrière lui, la pipe aux lèvres s'arrêtait un instant, comme s'il avait été tout à fait ailleurs depuis longtemps et que la phrase en elle-même ne lui était jamais parvenue. Galhaad allait répéter, bien qu'un peu gêné de devoir reprononcer ces mots, lorsque Styx hochait les épaules en souriant.

- Celui où tu réalise que ni toi, ni aucun autre n'a à me donner d'ordres. Dans des circonstances autres, comme lorsque nous étions assassins, j'aurais volontiers accepté tes suggestions, mais là, devant ma Cour, mes sujets, et ma principauté, non. Connais ta place, aimes-tu à me dire lors d'activités bien informelles sur un ton que j'apprécie, et je te retourne, à mon tour, le conseil.

Bizarrement, cette réponse lui convint tout à fait. Alphonse s'arrêtait pour se laisser rejoindre par Grey, l'enlaçait d'un bras, et l'observait au clair de lune. Sobek était très différent de Lachlan, plus bronzé, aux airs plus masculins mais sans conteste délicats, et ses yeux d'émeraude, luisant sous l'effet du cannabis, lui conféraient un air que Galhaad pensait à ce moment pensif. En fait, s'il devait être honnête, Styx avait souvent l'air de réfléchir à quelque chose, à quoi lui même ne le savait pas, mais cela faisait partie du personnage.
Le chevalier allait pour prendre la main au régent, lorsque celui-ci la retirait en secouant la tête.


- Tu t'attaches trop. Comme toujours.
- Si c'est parce que t'es pas humain, je m'en f...
- Non ce n'est pas ça, mais tu es gouverné par ta bite, Alphonse Galhaad. Et tu fais donc un excellent garde du corps, mais un piètre allié. Regarde Yuli, elle accompli ses tâches dans son coin sans...
- Rien à voir !

Un instant, de derrière le rideau de fumée qu'il exhalait doucement, Alphonse crut que Styx et lui allaient de nouveau rentrer en un affrontement verbal, physique, de ceux qui les caractérisait si bien. Qu'ils allaient se disputer et s'aimer derrière un arbre d'Arràn, comme toujours. Mais cette fois-ci, le Régent ne fit hocher la tête.

- Tire ton épée, on en a tous les deux besoin.

Qu'est-ce que ?

- Un combat ?

Pour seule réponse, Alphonse Galhaad entendit un sifflement dans l'air et vit s'évanouir dans les ombres la silhouette habillée de noire qu'était Sobek Elpoemer. L'instant d'après, alors qu'il n'avait pas encore compté jusqu'à un mentalement, une onde lui parvint, de sa gauche, et il para au dernier moment le coup de griffes du Régent qui ne retenait pas ses coups ; l'impact fut tel qu'en dépit de son entraînement de guerrier technophile, Alphonse volait jusqu'au plateau herbu des plaines et s'étalait en roulant. Sur son chemin, le chevalier soulevait poussière et débris, ce qui alertait un troupeau de rhinocéros qui dormait par là, et leur mugissement se réverbérèrent dans la nuit.

S'il avait été humain, le bras qui avait tenu son épée aurait été réduit en miettes ; Styx ne retenait pas ses coups, et il ne le ferait pas non plus. D'un geste, avant même de se certifier de l'endroit où se trouvait son opposant, Galhaad enclenchait les rouages de son armure à rouages. Chaque impact sur celle-ci entraînerait un mouvement mécanique qui libérerait une décharge puissante à quiconque...

Dans les ombres, une boule de feu, bleue, s'élevait à toute vitesse, elle semblait grandir, mais c'était l'espace qui se réduisait entre lui et le cercle de flammes qui lui donnait cette impression. Cette fois-ci, à l'aide d'un bouclier dissimulé dans son épée, le technophile se prévenait sans mal contre l'assaut magique, mais autour de lui, il n'y eut que fumée et crépitements.
Profitant de l'activation des rouages sous-jacents à chaque partie de son équipement, Galhaad ripostait en lançant dans la direction d'où était parvenue la boule de feu un fracas électrique. Au passage, les arcs voltaïques flambaient quelques rhinocéros laineux.

Pendant un court instant où Arràn fut illuminé d'éclairs, en un effet stroboscopique que les drogues rendaient aux yeux du chevalier tout à fait magique, il aperçut Styx, immobile, face à la foudre dirigée sur lui, un sourire aux lèvres.
Merde ! Ces conneries du pouvoir d'Adam... étaient-elles fondées ?!

L'électricité lui répondit par le même clair-obscur somptueux, montrant le Dévoreur absorber la foudre à l'aide d'une main avant d'exécuter un arc-de-cercle sur lui même et de rediriger l'énergie bleue sans flancher.
Merde !
L'armure des technophiles ne le protégea pas suffisamment, et la lourde sensation de pénétration qu'il ressenti le fit tituber, et il faillit perdre connaissance si ce qui arriva ensuite ne le força pas à considérer cet affrontement comme potentiellement mortel ; désormais Styx rompait la distance qui les séparait, les griffes parcourues d'éclairs en guise de prolongements. S'il ne réagissait pas il allait frire sur place.

Mais le Régent surestimait ses compétences au corps-à-corps, car Alphonse connaissait bien les faiblesses de posture de celui-ci et n'eut aucun mal à dévier le premier crochet que lui décocha le vampire. Il profitait de ce court avantage pour enfermer son adversaire en une clé de bras, et lui décochait un violent coup de pied dans le dos avant de lancer sa lame en direction de sa hanche.
Styx était néanmoins rapide, à défaut de puissant, et alors qu'il portait un regard de trois quart à Alphonse, en esquissant un sourire mauvais, il se propulsait dans les airs et s'y maintenait en usant de sa magie.

Les deux étaient à peu près aussi amochés l'un que l'autre, Alphonse peut-être un peu plus, mais il se savait plus endurant. S'il conservait la défense, Styx faiblirait, et il devinait aisément qu'il allait désormais rester à distance, usant de sa pyromancie pour...

Le Régent piqua, toutes griffes dehors, prenant Galhaad au dépourvu. Il avait omis que son opposant était un diable forcené, plus rompu aux assassinats qu'aux duels classiques, et cette erreur lui couta quelques doigts, mais pire encore, ceux qui enserraient son épée-bouclier. S'il n'avait pas plongé et exécuté sa roulade d'esquive, il aurait sans doute été décapité.
Cette fois-ci, ignorant la douleur, exacerbé par les drogues, Alphonse laissa libre court à sa magie bleue pour déchaîner la foudre autour de lui. Au départ elle se fit bouclier, l'encerclant pour éviter que le démon qui lui faisait face ne continu ses assauts rapides pour l'estropier petit à petit, mais, enragé, Galhaad transformait bien vite son mouvement préventif en véritable assaut ; des arc-de-cercle fous, bleues, verts, rouges, fusaient de toute part, et l'un d'entre eux finit par atteindre Styx qui exécutait cabriole sur cabriole pour mettre de la distance entre eux.
Mais même Styx n'est pas plus rapide que l'éclair.

Le vampire fut projeté dans son mouvement de salto, et roulait à son tour dans une pente des plaine. Comme le chevalier, drapé d'éclairs et les yeux parcourus d'énergie bleu, marchait, chaque pas déchaînant la foudre un peu plus loin, s'avançait pour mettre définitivement hors d'état de nuire son adversaire -il avait oublié qu'il pouvait le détester autant des fois, ses doigts lui faisaient un mal de chien !- il vit la tête de Styx émerger des ombres.
Alphonse allait frapper, quand le vampire leva les mains au ciel.


- Stop ! Stop ! Tu vas me tuer bordel ! Je peux absorber les talents d'autrui mais pas à ce point, je crois que tu m'as grillé les organes internes... je... *bruit de vomi*

Fier de sa victoire, mais inquiet pour celui qu'il aimait malgré tout, Galhaad dissipait les éclairs et se précipitait sur Styx pour constater les dégâts ; un énorme trou au niveau du bassin, déjà cautérisé par la chaleur de l'électricité, laissait apparaître l'herbe sous le vampire qui gémissait.

- Oh merde !
- Quoi merde ? Les gens qui te soignent évitent de dire "Oh merde" quand ils voient ta blessure ! Non ??? Putain Alphonse je me sens mourrriiiiir...
- Arrête ta comédie, tiens, t'as qu'à boire le sang des doigts que tu m'as sectionné. Je sens plus mon avant-bras de toute façon... t'as empoisonné tes griffes j'imagine.

Déplaçant la tête du dévoreur sur ses genoux, le chevalier laissait couler son sang dans la bouche de Styx. Ils restèrent un long moment à bavarder, cette fois bien plus détendus, tandis que le soleil menaçait à tout moment de pointer le bout de son nez.
Lorsque l'aube arriva, ils étaient dans une grotte d'Arràn, emmitouflés dans la laine des rhinocéros, victimes collatérales de leur affrontement, essoufflés, mais satisfaits.

La violence est parfois une solution appropriée aux différends.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 8 Mai 2021 - 23:18
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x6 Peau cuirassée et x6 Corne de rhinocéros.

Informations complémentaires : Elle n'était pas validée, donc tu débloques la première récolte d'expert et gagnes 1 peau cuirassée + 2 défenses de sanglier + 30 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 16 Mai 2021 - 12:30
Séparation du contenu
Il était désormais coutume que le Régent, roi Vampire autoproclamé, Sobek Elpoemer Grey, déroge quelques temps par semaine -une durée pouvant s'étendre de quelques heures à plusieurs jours- à ses fonctions pour s'en aller chasser, accompagné ou non, a proximité ou non. Personne n'était ni habilité ni assez fou pour l'en empêcher, et en réalité, avec son rythme hebdomadaire constant (il y avait bien quelques fois ou, trop enivré par des festivités endiablées il décidait de s'en tenir au sommeil) la chasse était devenu un sport populaire auprès de la noblesse, au même titre que les banquets, la consommation de drogues dures, et les danses contemporaines. Comprenez là des mouvements erratiques induits par la consommation des produits ci-précédemment cités.

Aujourd'hui, Styx n'était ni en gueule de bois, ni en proie à la flemme, et il était donc réveillé, au milieu de sa salle de trône où dormaient plusieurs convives qui eux avaient succombé à l'appel des narcotiques, en train d'observer la scène un verre de vin à la main. Il avait naturellement hébergé et participé à la fête, et si sa consommation s'en était tenue à quelques fines lignes de poudre Speluncienne, sa présence avait comme toujours été représentée par des blagues hilarantes et des actes d'une sexualité à peine contenue.
Pour l'occasion il avait même porté le prototype de sous-vêtements érotiques masculins des maisons Spelunciaga sous un pantalon de cuir noir ; des sortes de sangles élastiques qui raffermissaient son derrière tandis qu'elles moulaient les parties intimes. Friand de provocation, le Régent récoltait grâce à sa petite folie moult chuchotements conquis et tout autant de donations à sa nation. Comment les moches faisaient-ils pour gouverner ?

Présentement, il dégustait de petites madeleines tartinées d'une couche de sang d'elfe en s'adonnant à la lecture de la gazette de la ville, dont il connaissait déjà les gros titres car c'était de lui qu'ils émanaient, mais, ne faisant confiance qu'à sa propre personne, il aimait s'assurer qu'aucun texte informatif ne s'octroyait de libertés. Les journalistes sont des êtres fourbes qu'il convient de museler promptement.
De vraies salopes.
Tout allait bien, on vantait les mérites et le bond de la croissance économique Spelunciene, un article représentait l'inauguration de la dernière salle de projection des courtes-métrages, tandis qu'un autre teasait l'apparition à venir des longues-métrages. Enfin, la rubrique qui concernait les affaires militaires traçait le portrait d'Alphonse Galhaad, évoquant ses crimes pardonnées et le nouveau rôle de garde rapproché qu'il avait auprès de Sobek Elpoemer Grey. Yuli Sibly faisait elle aussi une apparition plus furtive, vers les dernières pages, où elle accordait une interview parfaitement scriptée dans laquelle elle faisait la promotion des Laboratoires Grey et de leurs innovations arcaniques.

Encore une journée parfaite dans la ville modèle, sans que rien ne vienne troubler son ordre établi. Force était de constater que Château-Rouge, si elle pouvait targuée d'être une dictature, rayonnait d'organisation et d'efficacité de fonctionnement.
Pliant délicatement cette édition et commandant à son domestique en charge du petit-déjeuner qu'elle ne soit analysée et archivée par les services de contrôle de la presse, Styx faisait appeler Yuli.

La sorcière, toujours dans les parages, mais jamais trouvable, apparaissait quelques minutes plus tard, sa tête coiffée d'une couronne de fleurs bleues posée de manière régale sur un corps drapé d'une magnifique robe corsetée de soie noire.


- Yuli, mon amie, je te laisse aux manettes pendant quelques temps. Tout baigne, et si tes divinations ne prévoient aucun de ces navrants contretemps auxquels nous sommes habitués, alors je m'en vais chasser.

Elle enjambait des acrobates en tenue moulante, esquissait une mine répugnée à la vue de leur visage tâché de crasse et d'autres liquides dont il convient de ne pas préciser la nature, et se posait sur l'un des accoudoirs du trône du Régent. Face à la mine choquée du servant, outré que la sorcière puisse s'approprier ainsi un symbole du pouvoir Speluncien, elle lui crevait un œil d'un ongle parfaitement manucuré.

- Styx, je vois que tu n'as pas été jusqu'au bout de la fête hier et t'en félicite. Quelle plaie ces sacs à puces de cirque itinérant, de vrais chiens, l'un d'entre eux a même osé me demander si je comptais me marier un jour. Enfin bon, on est plus à ça près avec les troubadours... Vas, vas, rien ne presse ici, et mes visions bien qu'éternellement taraudées par des ombres pour nos plans, nous laissent encore un peu de répit. Nous en parlerons plus tard, mais je crois que l'un de tes frères Dévoreur est au service d'une maison de la Cour.

Loin d'apparaître perturbé ou simplement surpris de la nouvelle, Sobek se levait, Yuli prenant sa place dans le trône en donnant de petits coups de pied au servant borgne. Il hochait la tête, regardait un moment l'air plein d'effluves d'alcool de la salle, puis ouvrait un portail de téléportation face à lui. Tandis que des crépitements arcaniques, de toutes les couleurs, menaçaient de l'avaler, il tournait la tête une ultime fois vers sa sorcière.

- Il s'agit de Virgil, n'est-ce pas ? Cet abruti a juré la vengeance de ceux que j'ai dévoré par le passé, comme si s'entretuer entre dévoreurs était un interdit social. Comme si nous étions une société tout court... pauvre fou. Nous lui règlerons son compte une bonne fois pour toute la semaine prochaine. Prépare toi à disposer d'un spécimen vivant de mon espèce, cela fera grandement avancer les recherches du laboratoire, n'est-ce pas ?
- Absolument. En fait, c'est précisément la dernière chose qu'il nous manquait pour commencer à synthétiser le sang noir à grande échelle. Je m'occupe de débusquer ce Virgil, tu iras le chasser.

Hochant la tête, sans se retourner, Styx bondissait dans son portail et se voyait projeté au-dessus des plaines d'Arràn.

Piquant à la verticale, toutes griffes dehors, en silence, il planait à toute vitesse, similaire aux aigles des Baldors, à la recherche d'un rhinocéros à abattre ; il ne lui fallut pas plus de trente secondes pour en débusquer un, et le décapiter à l'aide la vitesse folle de sa descente. Il ne pensait déjà plus à son frère Dévoreur qui avait fait son apparition, Virgil avait toujours été faible et guidé par les émotions des hommes qu'il aimait à fréquenter.
Il obtiendrait son heure de gloire dans ses écrits le moment voulu, cette introduction était plus que suffisante pour l'instant.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyMar 18 Mai 2021 - 18:35
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x2 Corne de rhinocéros, x2 Peau renforcée.

Informations complémentaires : Tin ! Tin ! Tin ! Tiiiiin !
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyMer 26 Mai 2021 - 21:47
Séparation du contenu
Le soleil se posait sur l'immensité des plaines d'Arràn tandis que Sobek Elpoemer Grey, heureux d'avoir reçu son arme fusionnée, issue de la manufacture des ateliers technophiles de BaldorHeim, se promenait, arbalète déployée en main, ses habits dans leurs habituels tons sombres, destinés à faciliter le camouflage, au vent tandis qu'il recherchait une cible à abattre.

Styx n'avait pas seulement recouvré sa maîtrise sur ses réflexes qui lui permettait d'allier la rapidité du corps vampire à l'entraînement d'assassin qu'il connaissait, il avait désormais un arsenal à sa hauteur. Son arme de jet couplée à ses poisons et à ses retordes façons de combattre faisaient un dangereux mélange dont il avait hâte de tracer les limites. Cet objectif en tête, et une fâcheuse envie de déporter la colère qu'il emmagasinait couramment pour des individus plus ou moins connus sur des cibles animales, il avait opté pour la chasse au rhinocéros pour satisfaire ses instincts.

Il avait repéré, au bout de quelques minutes de marche -les portails de téléportation étaient surement son pouvoir magique favori, car ils permettaient de couvrir une grande surface de distance sans vraiment expliquer pourquoi- il aperçut un rhinocéros qui broutait à une distance somme toute très éloignée de lui.
Mais, fier de sa nouvelle acquisition meurtrière qu'était le Memento Mori, il dégainait l'arme, visait à l'aide de sa lunette, et réussissait sans soucis un headshot. Ce terme, très anachronique soit dit au passage, il s'en battait les couilles de l'utiliser, parce qu'il est Styx, et si t'as un problème tu peux toujours me MP petit con.

Bisous, et chasse heureuse.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5160
Expérience : 18618
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyLun 31 Mai 2021 - 11:51
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x2 Corne de rhinocéros, x3 Peau renforcée.

Informations complémentaires : Dans mon bureau monsieur Styx !
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyVen 11 Juin 2021 - 18:14
Séparation du contenu
Sobek Elpoemer Grey coulant des jours plus tranquilles depuis qu'il régnait en maître sur Spelunca, sans les Lycans pour l'emmerder -on avait récemment fait état de puces et parasites dans leurs pelages, d'ailleurs, un vrai fléau- pouvait se consacrer à des activités aussi ludiques que lucratives comme par exemple la chasse sans être importuné par des missives urgentes et autres distractions administratives.

Présentement, le Roi Vampire ouvrait donc un portail sur les plaines d'Arràn, puisant sa force dans les cris et protestations des rageux qu'il entendait dire "Oh mais Styx est vraiment pété il fait ce qu'il veut comme ça l'arrange bouhouhou quand trouverais-je une femelle à qui m'accoupler et reproduire mes gênes merdiques ?!!!!". Navré de ne pouvoir euthanasier ses détracteurs, et plutôt ravi qu'ils existent afin de pouvoir parfumer ses sang-tonics aux larmes de puceaux, Sobek haussait les épaules et l'instant d'après il était cerné de rhinocéros.

Un peu envoûté par les charmes d'une herbe elfique fort agréable lorsque disposée dans des encensoirs, à la base prévus aux rites d'Adam, mais honnêtement il s'en contrefoutait, son esprit divaguait à des pensées un peu folles comme il armait son arbalète une cigarette à la bouche. Se pouvait-il que des hybrides rhinocéros existent ? Ouais ça semblait probable. Qui voudrait décemment vivre dans un corps pareil ? Pouvait-on apparenter l'existence en tant qu'individu similaire comme un signe précurseur à une violente dépression ? Assurément. Oh, et avait-il des parasites ?

Abasourdi par la complexité métaphysique des races inférieures, il décidait d'abattre au plus vite un spécimen et de le rapporter à Château-Rouge afin de ne pas endommager son psyché. Comme disait Yulia Nakamura dans son album "La baguette de sureau est moins grosse qu'il ne l'avait dit" ; à trainer avec des chiens on attrape des puces.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Saint Sobek de Spelunca

Sobek E. Grey

Messages : 279
Expérience : 2380
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 118
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Le Livre de Guthemberg, Familier de Ziggy ; +100, v+200 : Chaque tour, le livre magique tourne une page, octroyant un nouveau bonus à son maître uniquement, ou un malus à ses ennemis, cumulable (un ensorceleur peut contrer l'un de ces tours))

Stats & équipements
Vitalité:
2210/2210Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (2210/2210)
Vitesse: 1196
Dégâts: 726

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyVen 18 Juin 2021 - 19:11
Séparation du contenu
Grâce à sa récente redécouverte de ses talents de Dévoreur, en partie car il avait dû se contenir d'ingérer et faire disparaître des Spelunciens pendant sa quête de pouvoir, Sobek Elpoemer Grey faisait de nouveau l'utilisation de magies issues des plus sombres endroits de l'éther. N'allez pas croire qu'il parle là des sottises qu'utilisent les corrompus adolescents, ou les partisans de démons à l'irrationalité débordante seulement égalée par leur navrante conception des pratiques noires.

La magie noire, rouge, et toutes les autres appellations mortelles pour désigner les arcanes dangereuses maniées par les sorciers tels que lui, n'étaient qu'une seule et même part de l'Immatériel ; les Limbes et les Lumières-Mortes qui prêtaient leur force aux plus faibles des apôtres noirs, ou qui se soumettaient aux plus doués d'entre eux.
Styx n'avait jamais possédé de puissance capable de ployer à lui les deux endroits, mais l'âme de Sobek était un catalyseur suffisant à cela.

Ainsi, confortablement installé à l'ombre d'un arbre au moment où le jour déclinait pour siroter un verre de vin accompagné de poudre speluncienne qui disparaissait dans son nez plus vite que la lumière dans l'horizon, il observait les plaines d'Arràn.
Juste avant, il avait chassé un rhinocéros, l'avait abattu d'un carreau précis et meurtrier au niveau du cou, et il comptait utiliser ses intestins -inutiles à la revente- pour s'adonner à sa magie. Il fallait seulement que le soleil se couche...

Le moment venu, il disposait le cœur de l'animal ainsi que ses deux yeux face à lui, versait un peu de son sang -noir et putride- dessus, et finissait par embraser le tout en proférant le langage seulement connu des engeances de l'au-delà.
Ses yeux viraient au noir, et un large sourire venait dévoiler sa dentition de requin comme il voyait dans les flammes un guerrier, probablement de la Milice, en train de déféquer dans les fourrées. Ses grosses cuisses déployées pour son abominable besogne, l'humain ne semblait pas se douter qu'on l'épiait, et comme Styx continuait ses macabres récitations, versets sans queue ni tête, il ne remarqua pas la fine brume noire qui s'engouffra par son nez au moment où il arrachait des feuilles au buisson pour s'essuyer.

L'instant d'après il sursauta en apercevant un jeune homme, au visage innocent et aux traits timides qui l'épiait d'un peu plus loin. Le guerrier Kastalinnois avait été détaché ce soir sur les plaines, exceptionnellement, puisqu'on y avait fait l'état de la présence du sorcier noir qui dirigeait Spelunca ; Sobek Elpoemer Grey. Son groupe avait pris de l'avance sur lui, pendant sa pause toilette, mais il les rejoindrait au campement.
Le garçon, car il ne devait pas être âgé de plus de dix-huit ans, clignait de ses longs cils en lui souriant ; vêtu d'un pagne de soie blanche et d'une couronne de lauriers, il s'approcha de lui et lui pris les mains. Son contact n'était pas désagréable, rafraichissant même par la chaleur qui courrait ses jours-ci, et le guerrier Kastalinnois l'interrogea du regard. Voulait-il ?

Il l'étreignit, enfonçant sa petite tête dans le cou du Milicien, et celui-ci lui caressa les cheveux. IL ne comprenait pas grand chose, mais son entrejambe durcissait. Bah ça pour une fin d'après midi...


- Johan Veilen, c'est ton nom.

Souffla l'innocent homme à la chevelure blonde d'une voix suave et docile. Il voulut lui répondre que oui, effectivement, lui demander comme il en était au courant, mais il remarqua alors ne pas pouvoir parler. Ni bouger en réalité. Cela l'inquiéta fortement, mais toute nervosité disparut avec les nouvelles notes dans la voix de son inconnu des fourrés.

- Tu n'es pas beau. En fait, tu te détestes. Trop gros. Trop lent. Trop gauche. Tes yeux reflètent constamment une impression hébétée, un éclat bovin qui insupporte tes collègues. On aurait préféré que tu meures dans la patrouille d'il y a deux semaines... hahaha

Ces mots étaient lancés avec un tel détachement et sur un ton si tranquille que le Milicien ne paniqua pas de suite, seulement lorsqu'il sentit son rythme cardiaque atteindre des proportions irréelles, il tenta de se débattre, de bouger, mais il avait l'impression que son cerveau surchauffait et qu'à tout moment son crâne allait se rompre pour déverser sa cervelle sur le sol.

- Tu trompes régulièrement ta femme avec des putains elfes, des deux sexes d'ailleurs. Tu perds tes cheveux, tu as du mal à te remettre des cuites de Taverne, où tu sais trop dépenser et être toujours dans l'attente de quelque chose... quelqu'un peut-être ? Oui... tu es laid, Johan Veilen. Un ignoble petit pourceau qui passe son temps à osciller entre lubricité et contemplation, oisif et peureux. Savais-tu que ta femme a prévu de se barrer avec tes gosses ? Elle n'en a pas déterminé la date, mais c'est acté dans son esprit. Veux-tu une preuve ?

Il ne le voulait pas, il le savait, elle ne le touchait ni lui parlait plus ces derniers temps. Mais l'éphèbe à la couronne de lauriers lui toucha tout de même le front pour lui montrer l'avenir. Une maison vide, lui sur le perron, même le putain de clébard avait suivi.
Un torrent de larmes le gagna, et son cœur accéléra un peu plus. Il vomit du sang sur les cheveux du beau blond qui l'enserra plus fort encore, jusqu'à transpercer son dos de griffes acérées.
Qu'est-ce qui se passait ?

Tout d'un coup, le blondinet le lâcha, et il tomba à quatre pattes avant qu'un coup de pied ne vienne lui briser les côtes et le retourner sur le côté. Ce n'était plus un beau jeune homme qu'il voyait mais un immense et longiligne personnage, vêtu de noir et le visage blême ; un vampire.
Il ouvrit la gueule, et Johan plongea dans des lumières atrocement vives et poisseuses, vivantes presque... quelque chose bougeait en elles, dans les nuances orangées et les reflets lumineux une présence se manifestait par de subtiles vibrations.
Quelque chose qui se rapprocha de lui et l'entraîna dans un tourbillon de folie.

Lorsque Styx eut terminé avec Johan Veilen, il ne restait de lui plus que son enveloppe, molle et similaire à un déguisement de chair. Ses fluides avaient été absorbés, son âme digérée, et le vampire s'essuya la bouche d'un index à la griffe affûté.
Parfait, il était toujours capable d'illusions et de tromperie.




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 5134
Expérience : 7069
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
5024/5024Chasse aux rhinocéros - Page 11 242396barresante02  (5024/5024)
Vitesse: 1221
Dégâts: 2227

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyMer 28 Juil 2021 - 10:16
Séparation du contenu


La route vers Stellaraë n'était pas des plus rapides surtout lorsqu'on ne pouvait s'empêcher de faire un certain détour juste pour participer à un groupe de chasse au rhinocéros laineux. Dougal n'avait eu besoin que d'un simple coup d'œil pour savoir que c'était voué à l'échec, mais l'équipe ne voulait rien entendre, trop sûre d'elle pour s'emparer des honneurs d'une telle prise. Aveuglés par un haut-fait qu'ils n'auraient pas, les six inconscients se dispersèrent sur les plaines tentant de prendre leur cible en tenaille.

À la première charge, il y aura un mort et si la bête est assez énervée, elle les cueillera les uns après les autres. Il y a un adage qui dit « La mort vient d'en haut », elle viendra d'une charge fulminante.


Dougal se tenait à distance et s'était trouvé un point d'observation qui lui offrait un magnifique champ de vision. Il repéra un deuxième rhinocéros tranquillement posé dans des fourrés mais le groupe de chasse n'en avait aucune idée. Une fois que leur proie s'échappera de leur contrôle, il y avait fort à parier qu'un invité indésirable les rappelle à l'ordre. Mais si l'un d'eux s'était porté volontaire pour les couvrir, ils auraient pu apercevoir une bribe de leur folie.


Ou ils se seraient encore plus enfoncés dedans en décidant d'en faire une deuxième proie.


Le stellarois attrapa son arc et le banda, mettant le deuxième rhinocéros en joue. S'il visait juste, ce qui lui arrivait souvent face à ces mastodontes, Dougal pourrait coucher l'animal le temps de s'occuper du premier et de les achever ensuite avec son instrument de prédiction : le couteau de chasse.


Néanmoins, l'humain était partagé : s'il éliminait trop rapidement les menaces, les six idiots continueraient leurs manœuvres et apporteraient des conséquences assez dramatiques à leur communauté. En revanche, s'il prenait le temps de toucher ses cibles, les chasseurs se rendraient compte de leurs erreurs et tourneraient sept fois leur cerveau dans leur crâne avant de passer à l'acte. Mais Dougal ne pouvait les laisser mourir, ni ce jour-là, ni dans le futur.


Bon. Je ne sais pas où sera menée la première charge, mais je sais où le deuxième pourrait attaquer. Si je prends mes dispositions, je pourrais coordonner ces imbéciles et leur éviter des problèmes graves. Sinon... Sinon le sol se satisfera de leur sang. Ainsi soit-il.








Emblème des Gardiens
Gardien-en-Chef

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-