AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Mephistopheles
Le Monde de Dùralas a précisément 2642 jours !
Dùralas, le Sam 23 Jan 2021 - 18:18
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une ...
Voir le deal

 

 Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 521
Expérience : 4093
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 111
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2570/2570Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2570/2570)
Vitesse: 1169
Dégâts: 1429

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 24 Oct 2020 - 0:49
Séparation du contenu
Le chasseur restait immobile dans les ombres, tous les sens en éveil. A chaque expiration, son souffle produisait une légère brume dans l'air frais du couchant.Sur le côté, il perçut un mouvement peu discret, mais ne tourna pas le regard dans cette direction.

- Il prends son temps, glissa son frère Moj'Hauk d'une voix où sa nervosité était perceptible.

Doebroksh se contenta d'approuver d'un hochement de la tête. Même si son camarade trahissait certainement leur position à chaque pas, il était content de l'avoir à ses côtés. Eretor et lui se relayaient pour l'accompagner à chacune de ses escapades depuis des semaines, l'empêchant de ramener la moindre proie de valeur.

- L'avait quatre bras et une tête d'insecte le dernier c'est bien ça ?

Le chasseur ferma les yeux, s'efforçant de garder son calme. Sydaer connaissait parfaitement le récit de sa première rencontre avec un émissaire de la chasse archéenne. Mais l'attente précédent la confrontation mettait ses nerfs à l'épreuve et parler l'aidait à évacuer la pression.

Un peu avant l'heure où ils avaient prévus de dîner, le hurlement sauvage leur était parvenu. Un cri de défi beuglé au coeur de la forêt. Il n'était pas rare en soit de croiser d'autres chasseurs ou belligérants en pleine nature. Cela l'était beaucoup plus qu'ils hurlent le nom totémique du minotaure. Les deux hybrides n'avaient pas eut besoin de se concerter pour comprendre de quoi il s'agissait. Laissant leur traîneau et le béhémoth à la lisière des bois, ils s'étaient engagé en direction de leur ennemi, bien déterminés à l'affronter selon leurs propres termes : une embuscade dans un environnement dense où la créature ne pourrait utiliser d'arme de tir comme l'avait fait la précédente. Néanmoins, les ombres s'étirant et Sydaer trépignant de plus en plus, le milicien commençait à douter de la première partie de leur plan.

Lorsque toutefois le sous-bois se fit brusquement silencieux, cela n'échappa pas au druide qui enfin se tint immobile. Insectes, oiseaux, rongeurs... tous se terraient à présent dans leurs refuges respectif, s'efforçant de passer inaperçu. L'instinct même de Doebroksh lui hurlait de tourner les sabots et prendre ses jambes à son cou. Ce qu'il n'avait pas éprouvé lors de sa première confrontation.Quoi qu'il soit, leur ennemi était différent du premier. Sydaer aussi l'avait perçu, sondant la pénombre en pivotant sur lui-même. Sans un bruit. Comme quoi, il était capable de se mouvoir discrètement lorsqu'il en faisait l'effort.

- Jeeeeeeshooooooo....

Le murmure porté par la brise fit sursauter les deux hybrides, pointant bâton et arc derrière eux. Confus, ils gardèrent le silence. Patientant. Où que soit leur ennemi, leurs sens percevraient son approche, que se soit au flair ou à l'ouïe.

- Jeeeeeeshoooooooo... murmura la voix insidieuse dans une autre direction.
- Jeeeeeeeshooooooo...
- Giiiiiniiiii...
- Jeeeeeeshoooooo...
- C'est quoi ça ? interrogea Sydaer, piétinant l'humus à force de tourner sur lui-même pour suivre les voix. Et d'où il connait mon nom à moi ?
- J'en sais...

La poigne du druide sur sa nuque le plaqua brusquement au sol, le coupant au milieu de sa phrase. Dans la seconde, les troncs d'arbres autour d'eux furent pulvérisés dans une pluie de sève, d'écorce et de feuilles déchiquetées.

- Que...
- Bouge ! beugla Sydaer en roulant sur le flanc.

L'imitant du côté opposé, Doebroksh évita la pluie de projectiles qui laboura le sol là où ils s'étaient trouvés auparavant.Sans attendre davantage, Doebroksh se redressa, une flèche encochée et pointant vers les ténèbres. Mais rien n'était visible.

- Bordel ! jura Sydaer en se relevant.

La fourrure de son épaule était poisseuse, ayant été touché par les projectiles.

- Y faisait de la téléqu, téquisie, télési... merde ! Le précédent, il...
- Il pouvait pas déplacer les objets sans les toucher, opposa Doebroksh. Et j'ai pu le flairer. S'enfoncer dans la forêt était une erreur ici...

Un uppercut en pleine poitrine coupa le souffle au minotaure de plus d'une tonne qui vola en arrière et fracassa plusieurs troncs mince.

- Bordel ! répéta Sydaer en se tournant dans la direction opposée à son ami d'enfance.

Il leva son bâton de son bras valide, le pointant vers leur adversaire supposé.

- Jeeeeeshooooooo...
- Aller, je sais que vous avez peur, mais j'ai besoin, grinça-t-il en gardant sa pose.
- Giiiiiiniiiiii...

Il resta immobile malgré la provocation évidente de leur ennemi, restant exposé à une grêle de pierres et d'écorce supplémentaire. Après quelques instants, un insecte vint se poser sur sa main. Puis un sur son museau. En quelques seconde, une multitude de minuscules coléoptères l'entourèrent, commençant à vrombir tel un essaim.

- Dadii, murmura-t-il en Ayani avec un sourire, noldiin ! *

A ce moment seulement, le sous-bois ravagé s'illumina d'une multitude de lumières volant dans toutes les directions. Des lucioles, répondant à l'appel de Sydaer, l'éclairent comme autant d'étoiles féeriques. Gardant le bâton levé, il désigna cet agresseur qu'ils ne parvenaient pas à repérer.A son propre étonnement, l'essaim ne se dirigea pas en avant mais sur sa gauche, éclairant troncs et fougères. Ainsi que la silhouette élancée aux allures simiesque, surprise d'être éclairée.

- Je te tiens, grogna-t-il en s'élançant dans cette direction, laissant son bâton derrière lui.

Il courut en direction de leur agresseur, déboulant sur lui à toute vitesse. Toutefois s'il semblait surprit d'être à présent illuminé par une myriade d'insectes, l'assaillant ne se laissa nullement impressionner par la charge de l'hybride colossal. D'un mouvement vif il leva un bras mince et pointa vers Sydaer la paume d'une main à trois doigts. Sans ralentir sa course, le druide devina qu'il s'apprêtait à user à nouveau de ses pouvoirs. Ce qu'il aurait fait si la pointe d'une flèche ne s'était pas brusquement fichée dans son épaule. La chose fut projetée en arrière par le tir du rôdeur, s'affaissant contre une souche, la moitié du projectile dépassant de son omoplate. C'est avec un cri de victoire que le Moj'Hauk bondit en avant, levant ses mains s'étant nimbées d'ombres acérées.

- Roh ! poussa brusquement le chasseur archéen en relevant la tête pour faire face au coup mortel.

Un frisson remonta brusquement l'échine de Doebroksh qui accourait à son tour, remisant son arc au carquois. Le regard écarquillé de stupeur, il contempla son ami - encore plus massif que lui ! - rester suspendu dans les airs. Figé dans en plein élan, bras levés, il lévitait à un demi-mètre du sol, tremblant sous l'effort de sa lutte contre le sortilège entravant.

Devant lui, gauchement, le télékinésiste se releva. La flèche incrusté dans sa chair le diminuait visiblement comme il restait vouté en avant. L'espace d'un instant, il posa ses yeux laiteux sur l'aura sombre entourant les poings du minotaure. Celle-ci formait des griffes énormes et reflétait la lumière des lucioles, comme s'il s'agissait d'un filet d'eau courante. Puis sans prévenir, l'humanoïde projeta Sydaer de côté d'un mouvement sec de la tête. Pesamment l'hybride s'effondra, en proie à une vive douleur.Avec un beuglement de rage, Doebroksh bondit à son tour en avant, brandissant sa hache pour trancher cet adversaire lui tournant le dos. Mais l'impact sourd d'une masse considérable vint le cueillir au vol, lui coupant le souffle et l'envoyant rouler à terre à son tour. Il ne savait pas de quoi il s'agissait et il n'en avait cure. La douleur lui vrilla les flancs comme il se roulait en boule comme un animal blessé, les bras enroulés autour de ses côtes brisées.

- Jeeeeeshooooo, murmura à nouveau la voix quelque par au-dessus de lui. Jeeeeesh...

La terre trembla brusquement avec un barissement assourdissant. Avec une plainte d'agonie, Doebroksh roula de côté, submergé par la douleur avant de perdre conscience.

*


- Doe !

Des étoiles dansaient dans le champ de vision du minotaure. Péniblement, il inspira une goulée d'air avant de réprimer une quinte de toux.

- Doucement mon vieux, déclara la voix de Sydaer, doucement.

Nauséeux, il tourna la tête vers son ami. Le minotaure brun était penché au-dessus de lui, le regard brillant d'inquiétude. Tout autour de lui, les astres continuaient leur ballet fou, tourbillonnant à tout va.

"Pas des étoiles", se rappela le rôdeur. "Des lucioles..."

Avec un gémissement, il essaya de se redresser. Aussitôt, la poigne solide du druide vint le soutenir.- Doucement, répéta-t-il. Tu t'es mangé un putain de chêne et...

- Le chasseur, l'interrompit Doebroksh dans un souffle. Il...
- En bouillie.

Luttant pour garder les yeux ouverts, le rôdeur dévisagea l'autre hybride qui lui indiqua sa gauche du menton. Entouré d'insectes lumineux volants en paix, son béhémoth de monture était allongé dans un tapis de feuilles mortes maculées de boue.

"Non", réalisa-t-il en inspirant lentement une nouvelle bouffée d'air. "Pas de la boue".

Le parfum chaud et entêtant du fer planait dans l'air. Ainsi que celui des entrailles éventrées, généralement synonyme d'un gibier gaté.

- Ton Tsodii est sorti de nulle part, ironisa Sydaer comme un vertige s'emparait du blessé. Je sais pas pourquoi, l'a pas eut le temps de le repousser. C'était pas beau à voir et...

Il continua à parler un moment, narrant ce qu'il c'était passé. Toutefois Doebroksh n'écoutait plus, retombant dans l'inconscience plus sereinement. Ce n'est qu'après quelques minutes supplémentaire à raconter son récit, écouté seulement par une sorte de rhinocéros couvert de sang, qu'il réalisa parler tout seul.

- ...m'en faut un aussi de bestiau pareil, affirma-t-il finalement.




*que votre lumière brille




Slots RP utilisés 2/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux rhinocéros - Page 11 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5002
Expérience : 17990
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 24 Oct 2020 - 2:28
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Doebroksh récolte x2 Corne de rhinocéros et x3 Peau renforcée.
Il gagne aussi x1 Os doré en récompense bonus.

Commentaire : C'est une proie bien effrayante ça...
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 126
Expérience : 1199
Masculin Âge RP : 25

Politique : 21
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2089/2089Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2089/2089)
Vitesse: 363
Dégâts: 771

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 5 Déc 2020 - 15:19
Séparation du contenu
Attaché à un rhinocéros, par une corde qu'il avait réussi à lui enrouler autour de la corne, Sobek Elpoemer Grey filait à toute vitesse derrière la bête qui le tirait, galopant à vive allure, en heurtant à intervalles réguliers le sol d'Arràn où il soulevait des tas de poussières et se cognait à des cailloux plus ou moins gros.

Il commençait à regretter avoir décidé d'employer des méthodes traditionnelles plutôt qu'un bon vieux surin empoisonné pour venir à bout du rhinocéros laineux, et se demandait bien qui de son cou ou de ses bras romprait le plus vite, quand il eut une idée. Projeté d'un côté à l'autre, mais fermement agrippé au bout de corde qui menaçait de rompre à n'importe quel instant, le vampire récitait ses formules à voix basse, fermant les yeux pour s'éviter d'y laisser entrer la poussière (déjà qu'elle s'engouffrait dans sa bouche), et lorsqu'il eut terminé, il usait du mouvement de la corde pour se projeter sciemment sur un gros rocher sur leur chemin.

Le choc éclatait les os de ses bras, et un craquement sourd au niveau de sa nuque lui annonçait que sa colonne vertébrale était probablement en miettes. Paralysé, il pouvait néanmoins respirer et entendre, guettant la réaction de l'animal à sa magie vodoo.
S'il avait réussi à partager ses douleurs avec sa cible chassée, celle-ci était probablement en train d'agoniser, rendue tétraplégique elle aussi. Un mugissement plaintif lui annonçait la réussite du lien de douleur, et s'il pouvait sourire il l'aurait fait. Décidément les pouvoirs d'Elpoemer étaient très rigolos à utiliser, même s'il lui faudrait un petit moment avant de voir son ossature se ressouder, et qu'il lui fallait patienter écrasé au sol, la tête dans l'herbe sèche, et qu'il était plutôt certain qu'un renard lui urinait dessus au bout d'un quart d'heure au vu du bruit liquide qui se déversait au niveau de son dos.

Après quelques interminables heures il réussit à bouger une main, puis l'autre, et put même se redresser sur le dos. Il n'avait toujours aucune sensation dans les membres, mais le mugissement animal avait cessé depuis un moment, sa proie avait péri, et lui récupérait. Une heure plus tard, il réussissait à se lever, tandis que le soleil se couchait, et parvenait à avancer en traînant une jambe vers la carcasse du rhinocéros laineux qui avait été la cible de sa magie vodoo. Il s'aperçut néanmoins qu'il était toujours en vie, et grognait faiblement, emplissant le petit cœur du guérisseur de pitié. Puis Styx se focalisait sur sa bouche dégoulinante de bave où pointaient plusieurs poils ignobles, et le sentiment de compassion s'envolait.

D'un coup de griffes, il lui tranchait la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 5002
Expérience : 17990
Masculin

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptySam 5 Déc 2020 - 19:42
Séparation du contenu
Rapport de récolte :

Sobek E. Grey récolte x2 Corne de rhinocéros et x2 Peau cuirassée.

Commentaires sur le RP : RIP la compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Thaumaturge

Sobek E. Grey

Messages : 126
Expérience : 1199
Masculin Âge RP : 25

Politique : 21
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2089/2089Chasse aux rhinocéros - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2089/2089)
Vitesse: 363
Dégâts: 771

Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 EmptyDim 13 Déc 2020 - 14:38
Séparation du contenu
La Chasse des Cœurs Brisés [4/ ?]

Jason Hamilton, aîné du clan Hamilton, était un vampire centenaire et bien bâti. Sa peau, comme celle de sa famille, était de la couleur de la nuit, et ses cheveux crépus coiffés en dreadlocks surplombaient une tête à la mâchoire carrée et aux lèvres charnues, en une expression de virilité pure. Grand, fort, et rompu aux arts du combat, il avait longtemps aspiré à prendre les rênes de Spelunca, avant de voir ses plans de conquête bouleversés par la Styx Ex Machina.

Il n'avait jamais vraiment apprécié le Vicomte "Repenti" (comme il aimait lui même se qualifier) et voyait parfaitement clair en ses petits jeux d'image publique, tout comme dans ses mouvements politiques. Le démon, arlequin un jour arlequin toujours, s'était dissimulé dans un autre corps, drapé dans l'étoffe d'un Guérisseur, mais continuait de serpenter autour de ses ennemis à l'aide de subterfuges et tromperies, attendant, à la manière des anacondas qui nageaient dans les marais, le moment opportun pour resserrer ses anneaux autour des membres de la royauté vampire.
C'était ce qu'aurait dit Jason Hamilton avant aujourd'hui.

Jason pratiquait ses heures de musculation quotidienne, dans le manoir familial situé dans un hameau jouxtant Château-Rouge, lorsqu'on lui annonçait la venue du régent des familles Spelunciennes. Le Roi Vampire... un terme qui l'emplissait de jalousie. Encore trempé de sueur, il eut à peine le temps d'enfiler un haut propre que son rival entrait dans les jardins pour venir à sa rencontre.
Il voyait enfin Sobek Elpoemer Grey ; un vampire à la peau basanée, aux yeux aussi verts que des émeraudes vues après avoir ingurgité des champignons, et à la taille qui égalait la sienne. Ils se ressemblaient beaucoup, devait admettre Jason, l'air farouche du psychopathe mis à part.


- Jason Hamilton, c'est un honneur. Navré de passer à l'improviste, et en même temps pas tellement... quelle joie de voir un garçon en plein exercice physique ! Il s'était incliné poliment, avant de s'allumer une pipe de tabac aux effluves Endoriennes. On avait toujours vanté la qualité des drogues consommées par Styx, et Jason remarquait rien qu'à l'odeur que le régent avait bon goût. Ne prêtant pas attention aux flatteries de celui qu'il savait aussi faux qu'un trompe-l’œil, il s'approchait de lui pour ployer le genoux.
- Régent Grey, tout le plaisir est pour moi et les miens. Dois-je demander à ce qu'on amène des victuailles ?
- Nul besoin, je m'en viens seulement vous proposer de participer à un petit numéro qui prendra place aux plaines d'Arràn plus loin cette semaine. Vous trouverez toutes les précisions dans ce formulaire.

Il claquait des doigts, et un volume de papier tombait d'un fin nuage rouge directement dans les mains d'Hamilton l'aîné. En voulant répondre à son interlocuteur, il s'apercevait néanmoins qu'il avait disparu durant le temps où il regardait sa magie s'exécuter.
On avait pas menti sur l'excentricité du personnage non plus, mais au moins sa courte présence ici signifiait-elle -il l'espérait sincèrement- qu'il avait mieux à faire ailleurs.

Très bientôt, ses parents l'enjoignaient de faire honneur au chef de Spelunca, et lui-même voyait dans les pages de ce court résumé de ce qui se passerait aux plaines d'Arràn un exercice plutôt coquasse. Il participerait à un numéro musical de la désormais très célèbre "Chasse des Cœurs Brisés" (sa petite sœur avait versé une larme en voyant la terroriste Kimberley être enlacée et réconfortée par Grey, son père avait applaudit son discours sur la dépendance) et même s'il devait avouer ne pas croire à toutes ces conneries, Jason n'était pas stupide. Participer à ce numéro musical, où il aurait juste à se déguiser en Gardien Stellarois et à laisser Yuli Azelea et Sobek E. Grey danser autour de lui, donnerait un grand coup de pouce aux relations entre son clan et celui du régent, en plus de faire connaître la famille des Hamilton au grand publique.
Quelques heures plus tard il envoyait un coursier à Château-Rouge informer Sa Majesté qu'il était de la partie. Trois jours plus tard, il était sur la scène montée par des goules infatigables sur les plaines d'Arràn, et en cinq minute à peine après son arrivée, il était appelé par une humaine répondant au nom de Caroline Vancouver à venir participer aux répétitions.

En sortant de sa tente personnelle, il découvrait avec une certaine admiration l'interprète du hit "Hymne National" Yuli Azelea, scander ses mouvements à une troupe de danseurs qui s'exécutaient ensuite parfaitement, aux côtés du Vicomte lui-même en pleines acrobaties (tout à fait maîtrisées). Lorsqu'il arrivait les regards se tournaient vers lui, et ce fut Grey qui s'avançait le premier pour lui souhaiter la bienvenue et lui expliquer qu'il allait jouer le rôle d'un Gardien qui aurait arrêté sa personne et celle de Sibly, il aurait simplement à avoir l'air beau, gonfler le torse, et ensuite paraître charmé par les deux brigands lorsqu'ils se mettraient à se frotter aux barreaux de la voiture geôle où ils seraient enfermés.

Ils répétèrent cette partie, et Hamilton y prit un plaisir certain. Yuli "Sibly" Azelea était d'une beauté à en couper le souffle, et il ne feignait pas le sourire sauvage qu'il lui lançait à chaque fois qu'il s'approchait des barreaux pour lui tendre la clé de leur liberté. La démonstration se passa à merveilles, et on lui expliquait la suite.
Il devrait s'asseoir sur le rebord de la voiture, et feindre de s'amouracher d'Elpoemer Grey, tandis qu'Azelea s'occuperait de l'autre Garde aux airs d'adolescent coincé. Il émit quelques réserves sur le fait de l'homoérotisme de la scène, mais bientôt Vancouver déboulait.


- Hamilton, mon chou, écoute. C'est juste trente secondes de ta vie où tu auras l'homme le plus désiré de Spelunca en train de faire la pute sur tes genoux, c'est pas vraiment la mort, vous échangez un semblant de baiser, et hop, fini. Regarde. Toi la goule, viens là. Regarde je l'embrasse. Voilà fini. Dégoûtant mais rien de fou, hein ? On est d'accord ? Bien. Pense à comment ta popularité va exploser après avoir partagé la scène avec Azelea et le régent Grey ! Pense à ça !

Il se renfrognait, mais était bientôt convaincu par les dires de Caroline Vancouver au dialogue si rapide et persuasif qu'il ne pouvait faire autre chose qu'ouvrir mollement la bouche. Lorsqu'elle quittait la scène, on déclarait une pause, et il se retrouvait avec Sibly et Grey en plein bavardage. L'adolescent coincé, un dénommé Jean, se joignait à eux.

- Honnêtement Jason t'es canon, Sobek aussi, ça va exciter les filles plus qu'autre chose. T'as jamais fait de théâtre, ça arrive ce genre de truc. Un baiser d'acteur, on appelle ça. Rien de personnel.
- Je sais, je sais. Désolé, je n'ai pas vraiment l'habitude de faire autre chose que la guerre, Vicomte. Je ne suis jamais vraiment sorti du domaine jusqu'ici, si ce n'est pour chasser des lycans, et tout ça m'est très nouveau. J'aime beaucoup l'expérience, néanmoins ! Merci de l'invitation !
- Tu es trop mignon, appelle-moi Sobek. T'en fais pas, tout se passera bien.
- Moi c'est la première fois que j'embrasse une fille, enfin j'ai embrassé mon ami Sartogan Encen habillé en princesse elfe lors d'un jeu de rôle mais... Wow Yuli Azelea comme première fois c'est...
- Jean, mon chat, qu'est-ce que je t'ai dit tout à l'heure ?
- Les moches comme moi n'ont pas le droit d'exprimer leur ressenti hors interview.
- Voilà. N'y vois rien de personnel mais tu me dégoûte un peu, et je t'ai vu essayer de voir sous ma robe pendant les répétitions. Tu es très dérangeant comme être humain, et si Caroline ne m'avait pas expliqué que tu es apparemment un magnat de l'industrie des jeux de société et que tu vas nous rapporter un nouveau public qui apparemment se masturbe sur des êtres imaginaires en astiquant leurs épées en caoutchouc je t'aurais arraché la tête pour la donner à mes requins de compagnie dans les profondeurs de la Mer Maudite. On se comprend toi et moi ?
- Oui, Yuli. Désolé, Yuli.

Yuli avait acculé l'adolescent Stellarois au mur de la scène, et celui-ci s'était uriné dessus. Grey et Hamilton éclataient de rire, puis le premier faisait signe au deuxième de le suivre jusqu'à sa tente. Jason constatait que l'intérieur rangé et ordonné des appartements du Vicomte était peut-être le signe d'un réel changement chez lui, et à en croire les derniers épisodes de la Chasse des Cœurs brisés il était sur la bonne voie. Qui plus est l'individu qu'il avait vu jusqu'ici semblait enjoué et charismatique, loin des sombres descriptions qu'il avait entendues de la bouche de ses compagnons d'armes.
Grey, d'un mouvement de main l'invitait à s'asseoir autour de la table de sa tente et sortait un miroir du tiroir de sa commode.


- J'ai quelque chose pour t'aider à mieux vivre ce moment qui te gêne, si tu veux.
- Ce n'est pas que ça me gêne Vico.. Sobek. Non non, on a déjà participé aux mêmes orgies toi et moi, mais... je...
- Tu ne m'apprécies pas, c'est ça ? Tu me prends pour un meurtrier avide de pouvoir, qui a probablement dévoré des enfants, et devoir te frotter à moi publiquement te met mal à l'aise. Je comprends.
- Aujourd'hui je vois quelque chose de différent, je crois à ta rédemption maintenant. Vraiment, c'est cool pour les répétitions.

Sur le miroir, Sobek Elpoemer Grey faisait tomber une poudreuse de cristaux blancs qu'il écrasait à l'aide d'un ongle acéré parfaitement manucuré. Il tapotait le monticule, le divisait en deux, rassemblait les lignes afin qu'elles soient parfaitement droites, et tendait le miroir à Jason Hamilton.

- Ce sera encore plus cool après ça. De la pure Speluncienne, faite par mes soins, avec du coca importé de Wystéria. Hihihi.

Jason connaissait bien la poudre, qui était denrée commune chez les guerriers vampires tant elle désinhibait les instincts prédateurs et annulait toute sensation de fatigue et douleur en plus de décupler les sensations. Sans jamais qu'il y ait d'effets psychotropes. La poudre était ce que l'on faisait de mieux en matière de came, propre et efficace, très chère aussi.
Sans hésiter il prenait sa part, et laissait son interlocuteur en faire de même. Une fois leur petit secret consommé, leurs langues se délièrent mutuellement, et Grey lui expliquait comme il était difficile de maintenir la cadence sans ces petits remontants. Hamilton comprenait, étant lui-même adepte des drogues lors des affrontements, et ne considérait pas le dernier épisode comme une hypocrisie, puisque le Vicomte accomplissait son rôle en disant aux jeunes de ne pas en user de manière récréative ; les obligations d'un régent étaient parfois contradictoires aux exigences de son rythme de vie. C'était comme ça.
Ils finirent même répéter leur baiser plusieurs fois, sans que cela ne soit vraiment nécessaire.

La suite, se passait avec une frénésie induite par la drogue ; tout s'enchaînait à la vitesse de l'éclair dans l'esprit de Jason. Ils étaient sortis de la tente, se rhabillant après leur séance de répétition privée et poussée, pour aller chasser le rhinocéros. Animés par une fouge toute nouvelle et artificielle, ils avaient couru à toute vitesse dans les plaines, et Jason avait plaqué un rhino en premier, le soulevant par la seule force de ses bras, avant qu'Elpoemer ne vienne lui déchirer la jugulaire d'un coup de griffe précis. Puis ils avaient recommencé avec trois autre proies.
Des vampires sous l'effet de substances étaient comme des machines technophiles dotées d'intelligence ; des prédateurs nés, rapides et sans états d'âme.

Une fois leurs trophées rapportés, on reprenait les répétitions, et cette fois, au moment de laisser Sobek danser avec lui, Jason Hamilton lui attrapait même le fessier avec vigueur pour le plaquer contre les barreaux de sa prison.
Yuli Azelea applaudissait, et Caroline Vancouver déclarait après qu'ils eurent terminé le numéro entier qu'il serait une réussite de performance en direct visiblement émue devant tant d'émotion et de professionnalisme.

La reprise de "Toxique" fut en effet similaire à la partie de chasse entre Jason et Sobek ; exécutée par des êtres entraînés, maîtrisée et pleine d'énergie. Une foule s'était déplacée pour eux, et les applaudissements avaient fusé, on parlerait longtemps de ce petit numéro, mais mieux encore ; les relations entre les maisons Grey et Hamilton étaient à présent unies dans le sang, la sueur, et la complicité.

Sobek Elpoemer Grey avait déroulé ses anneaux autour d'une nouvelle proie sans que celle-ci ne le soupçonne, bien au contraire, elle y avait pris beaucoup de plaisir. Si certains êtres ne peuvent être éliminés, ils peuvent néanmoins être charmés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Chasse aux rhinocéros - Page 11 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-