AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : lynxaly
Le Monde de Dùralas a précisément 3130 jours !
Dùralas, le Ven 27 Mai 2022 - 1:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 

 Où sont les habitants de la surface ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
K'illa
Néophyte

K'illa

Messages : 8
Expérience : 205
Masculin Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Où sont les habitants de la surface ? 64453510235/235Où sont les habitants de la surface ? 242396barresante02  (235/235)
Vitesse: 79
Dégâts: 58

Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? EmptyMer 27 Avr 2022 - 14:55
Séparation du contenu
Sentant le sens des courants où il nageait, le grand prédateur devina que la marée avait entamé son ascension des terres. Même s'il se trouvait loin de chez lui, il suivit le déplacement d'eau. Durant le long périple effectué, il n'avait pu retrouver sa compagne céleste. Arriverait-elle à le retrouver aussi loin ? Viendrait-elle à leur rendez-vous habituel ?

K'illa l'ignorait. Mais il nagea et rapidement la houle se fit plus intense comme fond et surface se rapprochaient. Lorsqu'il s'extirpa de l'écume, il prit le temps de respirer pour effectuer une transition en douceur entre les deux milieux. L'air local le perturba aussitôt. Les poignets balayés par les vagues comme il restait à quatre pattes simplement à respirer, il percevait sur sa langue et dans sa poitrine de la poussière. De l'aridité. De la chaleur.

Cette plage était bien différente de celles à proximité de son lagon. Le sol était d'une couleur étrange et brûlant sous ses membres pour commencer et la bute qu'atteindrait la marée haute encore très éloignée. L'eau montait rapidement, l'étendue de sable était beaucoup plus plate. S'il voulait s'étendre pour admirer la deuxième surface, tout là-haut où se trouvait sa compagne et la myriade d'étoiles, il devrait se hâter de combler cette distance.

D'ailleurs, tournant le cou, il la trouva. Elle n'était pas totalement complète, à moitié visible seulement. Mais bien présente. La Lune.

Éprouvant une sérénité lui ayant fait défaut ces dernières marées, il resta un moment accroupit à l'admirer comme lentement les vagues le dépassait, grignotant de plus en plus loin dans les terres. Il appréciait toutefois ne pas être bousculé lors de ces moments de partage particulier. Raison pour laquelle il se redressa sur ses pattes arrière et, d'un pas lent et pesant, marcha jusqu'à dépasser la marée montant, puis la butée où elle s'arrêterait.

Là, à son grand étonnement, il ne découvrit nul récif brun couvert de varech vert et sec qui avait l'habitude de voir chez lui. Juste... du sable. Une très longue étendue ponctuée de reliefs massifs, rappelant ceux dessinés dans le sable par les courants marins. Au-delà, immense ombres cachant les plus basses étoiles, il devinait des reliefs colossaux. Mais ils semblaient si loin, au-delà de l'étendue désertique et plongées dans les ténèbres, qu'il ne s'y attarda pas. Au lieu de cela, il enroula sa queue autour de ses membres et, relevant la tête, consacra toute son attention sur son amie. La Lune.

Elle aussi présentait un comportement étrange. D'après sa course céleste, elle s'était levée très loin à l'extrémité de la plage et plutôt qu'aller plonger au large à la ligne d'horizon, elle se coucherait à l'extrémité opposée. Comme s'était curieux. Pourquoi avait-elle changé son trajet ?




K'illa essai de baragouiner en #b3fefa

avatar credits :
Mantic games - Kevin Chapman
Revenir en haut Aller en bas
Sielk Morkmane
Néophyte

Sielk Morkmane

Messages : 6
Expérience : 190
Masculin Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Où sont les habitants de la surface ? 64453510135/135Où sont les habitants de la surface ? 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 149
Dégâts: 41

Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Re: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? EmptyJeu 28 Avr 2022 - 17:04
Séparation du contenu
Sielk avait longtemps erré sans but. Cela faisait quelques années qu'il avait retrouvé son clan. Il avait eu le temps d'expier ses fautes, d'apprendre à échanger avec les autres. Non, il se sentait toujours coupable. Il avait beau faire des efforts, la communication n'était pas son fort. Peut-être aurait-il dû sortir de son cocon, s'ouvrir aux autres. Hélas, il se sentait tellement coupable. Il avait tué son père et plusieurs autres membres du clan... Et voilà qu'aujourd'hui on lui demandait d'être le chef du clan. Il était vrai qu'il était le seul fils de l'ancien chef et par conséquent, c'était lui qui possédait l'Héritage. C'était d'ailleurs ce pouvoir qui l'avait sauvé. Il avait recouvré son passé et pris conscience de ses erreurs. Il connaissait le nom et une bonne partie de la vie de chaque membre du clan, y compris ceux qui n'étaient plus là. Bien sûr, il donnerait le meilleur de lui-même pour répondre à la tâche qu'on lui confiait. Toutefois, il n'était pas prêt. Aussi, il avait confié le clan à son oncle et avait décidé de s'en éloigner quelques temps.

Le jeune loup-garou avait marché plusieurs jours et plusieurs nuits, ne s'arrêtant que lorsque la fatigue avait raison de lui. Où allait il? Il l'ignorait. Il errait sans but. Toutefois, il fut contraint de mettre fin à son périple lorsqu'il se retrouva au bord d'une falaise. Face à lui, l'horizon. En contrebas, la mer. Dans le ciel, la lune. Il faisait donc nuit... Sielk n'y avait même pas prêté attention. La lune n'était que partielle mais, malgré cela, il ne pouvait s'empêcher de la fixer. Bien qu'il ait gardé sa forme humaine, on pouvait distinguer quelques attributs lycans. En effet, ses canines avaient commencé à pousser ainsi que ses oreilles. De plus, sa pilosité avait augmenter et sa mâchoire s'était légèrement déformée. Le jeune homme tentait tant bien que mal de réprimer sa transformation. Par chance, il le sentait, il ne perdait pas le contrôle de son esprit. Aussi se laissa-t-il aller jusqu'à arborer l'apparence d'un loup bipède. Enfin, pas exactement. Cette fois, son corps ne s'était pas développé comme d'habitude. Il n'avait pas décuplé sa force. Il fallait dire qu'il n'avait pas besoin de cela. Il voulait juste se retrouver d'avantage en lien avec la nature et le calme ambiant. Laisser ressortir son côté animal l'y aidait.

Sielk longea alors la falaise et alla s'installer sur la plage. Il s'allongea alors, assez loin de l'eau, ne voulant pas se faire réveiller par la marée montante s'il s'endormait. Un bras sous la tête, il contemplait le ciel, comptant les étoiles du bout de sa griffe. Soudain, il entendit un bruit en provenance de l'eau. Il se mit alors en alerte. Il y avait quelque chose qui venait d'en sortir. Se fiant à ses sens, il sentit ce qui ressemblait à une odeur de poisson. Toutefois, bien qu'il ne maîtrisait pas encore bien ses sens, il remarqua une nette différence, certes trop subtile pour qu'il la remarque avec son odorat humain. Enfin, de toute façon, les poissons ne sortaient pas se balader hors de l'eau. Sielk se redressa sans faire de bruit et observa la créature marine. S'il avait une ouïe et un odorat développés, sa vue ne s'améliorait pas avec la lycanthropie. Aussi, il reprit sa forme humaine, instinctivement. Il se dit alors qu'il valait mieux que la créature ne soit pas belliqueuse car il n'avait pas d'arme. Sous sa forme humaine, il ne serait pas apte à se défendre.

Observant la créature, il se rendit compte qu'elle n'avait pas un comportement si animal. Elle semblait effectivement pensive. Il la vit alors lever les yeux au ciel et contempler la lune. Etrangement, il eut quelques instant l'impression de voir son reflet. Bah, rien ne disait que de tel tourments travaillaient l'homme de la mer. L'homme? Non, il n'avait rien d'un humain. Pas physiquement en tout cas. Sielk n'en avait jamais vu mais, il avait entendu parler d'un peuple vivant sous l'eau. Il chercha alors dans ses souvenirs. Rien de clair... Ce n'était donc pas au sein du clan. Il rechercha dans ses souvenirs plus lointains bien qu'il détestait cela. Il méprisait sa vie avant le clan. Tout ce qui n'avait pas trait à celui-ci n'était qu'horreur. Toutefois, il retrouva le mot qu'il cherchait. Sans s'en rendre compte, il le cria tout haut:

"ABYSSAL!"

Il réagit alors et se mit à balbutier:

"Je... je veux dire, tu... euh... vous êtes un abyssal n'est-ce pas? Je... C'est juste que je n'en avais jamais vu auparavant..."

Gêné, Sielk se leva alors et s'approcha du nouvel arrivant. Ne sachant trop quoi dire, il se souvint qu'il était coutume de se présenter lorsque l'on rencontrait quelqu'un pour la première fois. Il ajouta alors:

"Toutes mes excuses! Je... J'aurais sans doute dû commencer par me présenter. Je me nomme Sielk Morkmane et ma lignée fait de moi le chef du clan de la Lune Noire. Enfin euh... oubliez cela... Appelez moi Sielk, ça ira très bien... Je suppose..."

Sielk tendit alors sa main en signe de politesse... d'amitié? Il ne savait plus trop mais, il savait que c'était une manière de saluer de façon bienveillante. Bien sûr, il saluait régulièrement son oncle mais ce dernier le serrait contre lui puis l'embrassait sur chaque joue. Sielk était persuadé que cette manière de saluer n'était pas très conventionnelle et qu'il ferait mieux de ne pas la reproduire. Dans tous les cas, il espérait ne pas avoir donné une trop mauvaise impression.




Où sont les habitants de la surface ? Joseph11
Revenir en haut Aller en bas
K'illa
Néophyte

K'illa

Messages : 8
Expérience : 205
Masculin Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Où sont les habitants de la surface ? 64453510235/235Où sont les habitants de la surface ? 242396barresante02  (235/235)
Vitesse: 79
Dégâts: 58

Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Re: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? EmptySam 30 Avr 2022 - 14:18
Séparation du contenu
"ABYSSAL!"

K'illa tourna brusquement sur lui-même, projetant du sable derrière lui d'un grand coup de queue. Il s'était crû seul en compagnie de l'astre céleste. D'instinct, il adopta une posture menaçante, près à se défendre contre quelqu'agression que ce soit, voûté en avant et la crête dorsale déployée.

Toutefois il s'avéra que l'intrus n'était qu'un simple habitant de la surface, enrubanné de ces étranges algues sèches dont ils se paraient tout le temps. Il avait tué plus de ces spécimens qu'il n'aurait su compter, mais la prudence était de mise, même si l'individu s'avérait l'avoir approché seul. Ils n'étaient pas sous l'eau mais sur la terre ferme, comme le rappelait l'absence de protubérance de chitine sur sa face. Ce n'était pas le territoire de K'illa. Cet univers lui était inconnu.

Également, le bipède articulant des propos incompréhensibles l'avait approché. Seul. Il n'y avait qu'un prédateur pour agir de la sorte. Pas une proie. Même s'il n'avait pas profité de l'effet de surprise. Enfin il ne cherchait de toute évidence pas de billes de nacres dans des coquillages. K'illa ne développa pas ces pensées outre-mesures, se contentant de fixer stoïquement le bipède du regard. Faisant vibrer sa crête dorsale, il agita la queue d'un côté et de l'autre et lâcha un grondement sourd pour compléter sa posture d'intimidation.

Cela ne sembla pas effrayer la créature en apparence chétive. Au contraire. Continuant de l'haranguer, elle approcha davantage, à portée de morsure. Puis tendis une patte vers K'illa.

Son sang ne fit qu'un tour et laissa parler l'instinct primaire tapi en lui. Le corps de K'illa se détendit comme un ressort tandis qu'il se penchait en avant. En un éclair sa mâchoire acérée claqua, se refermant sur le poignet de son vis à vis et lui sectionnant net le bras.

Ou du moins, c'est ce qu'il aurait dû se passer.

Au lieu de cela, les crocs de K'illa ne firent que lui érafler les doigts et ne claquèrent que de l'air. Puis il perdit son équilibre, trop penché en avant sans être soutenu par la poussée de l'eau, avant de s'étaler de tout son long dans le sable.

De coups de reins puissants, l'abysssal s'ébroua d'un côté puis de l'autre, de la poussière et du sable humide plein la gueule et les yeux. Il gronda de colère et de confusion, roulant par terre, agitant les bras, griffant le sol de ses quatre membres et fouettant l'air de sa queue. Il était vulnérable. Il était exposé. S'il ne fuyait pas pour se réfugier sous la surface il serait dévoré par son ennemi, là, quelque part près de lui sans qu'il parvienne à le frapper à l'aveugle !

Dans l'immédiat, K'illa ne chercha pas à comprendre pourquoi il avait manqué sa morsure fulgurante, ce qui avait entraîné sa perte d'équilibre. Jamais auparavant il n'avait manqué, pourquoi l'aurait-il là ? Toujours sa vitesse d'exécution lui avait permis d'aspirer l'eau proche comme ses proies directement dans sa gueule. Cependant, il ne se trouvait pas sous l'eau et les lois de la physique n'y étaient pas les mêmes, si bien qu'il avait tout bonnement mordu trop court. Mais des principes physiques aussi complexes auraient été trop compliqué à appréhender pour lui...




K'illa essai de baragouiner en #b3fefa

avatar credits :
Mantic games - Kevin Chapman
Revenir en haut Aller en bas
Sielk Morkmane
Néophyte

Sielk Morkmane

Messages : 6
Expérience : 190
Masculin Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Où sont les habitants de la surface ? 64453510135/135Où sont les habitants de la surface ? 242396barresante02  (135/135)
Vitesse: 149
Dégâts: 41

Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Re: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? EmptyDim 8 Mai 2022 - 19:28
Séparation du contenu
Une main en moins. Ce fut ce qu'il manqua d'arriver à Sielk. Par chance, il esquiva de justesse les crocs de la créature. Enfin, disons que ça aurait été de justesse si elle avait été plus à son aise sur la terre ferme. Là, elle se vautra en beauté et roula au sol. Evidemment, c'était une créature marine, elle était plus à son aise dans la mer. Bien entendu, dans ce cas là, Sielk se serait retrouvé dans une situation ennuyeuse... Il soupira donc de soulagement mais, voyant la créature au sol, il ne savait que faire.

Analyse de la situation. Cette bestiole venait d'essayer de le croquer. La réponse qui lui vint en premier était de se transformer et la dévorer à son tour. Toutefois, le jeune loup-garou réprima son instinct. S'il s'était éloigné du clan, c'était pour rentrer avec de nouveaux alliés et des réponses à leurs problèmes, pas avec des ennemis. Il devait donc éviter de se battre avec l'Abyssal. Si s'en faire un ami ne semblait pas gagner, l'éliminer pourrait provoquer un incident diplomatique avec ses pairs.

Première conclusion. Il ne devait surtout pas attaquer l'abyssal. Les conséquences seraient forcément négatives même s'il l'emportait.

Poursuite de l'analyse. Lorsque quelqu'un tombe, il est dans les mœurs, de coutume de lui tendre la main pour l'aider à se relever. Toutefois, Sielk releva que la dernière fois qu'il lui avait tendu la main, celle-ci avait failli servir de nourriture. Son interlocuteur était bien trop agressif pour pouvoir lui tendre la main.

Seconde conclusion. Hors de question de l'attaquer mais, l'aider serait trop risqué.

Analyse toujours en cours. Sielk pouvait partir et laisser son compère ici. En soi, cette idée ne provoquerait pas d'incident. Sans doute était elle même la plus sage. Toutefois, une voix au fond de lui lui disait qu'il ne pouvait pas l'abandonner ainsi. C'est alors qu'il eut un flash. Il se vit, pointant son arme sur lui-même. Enfin ce n'était pas vraiment sur lui-même car à ce moment là, il était son père. C'était ses souvenirs. Il se voyait au moment où il avait tué son père, dans les souvenirs de ce dernier. Son père n'avait pas peur. Il aurait aimé pouvoir parler une dernière fois avec son fils... C'était impossible hélas... Même si Sielk ne le tuait pas, la maladie ne tarderait pas à l'emporter. Lorsqu'il mourrait, Sielk recevrait l'Héritage. Krass espérait qu'en le tuant, son fils ressente un électro-choc en recevant les souvenirs des anciens chefs. Son plan avait fonctionné. S'il était mort rapidement, il avait eu le temps de voir son fils se figer. Il mourut le sourire aux lèvres. Il avait réussi à le sauver.

Sielk revint à la réalité. Tout cela n'avait duré qu'une seconde. En voyant son père se sacrifier pour le sauver, il comprit une chose essentielle. On n'abandonnait pas quelqu'un qui avait besoin d'aide. Bon par contre, il ne voulait vraiment pas perdre sa main. Il s'éloigna alors un temps, cherchant quelque chose. Très vite, il revint, tenant dans les bras un branchage assez long et solide. Il le tendit alors à l'abyssal, l'invitant à le saisir pour se relever. Ainsi, il serait moins exposé à ses crocs mais, ne l'abandonnait pas pour autant. Sielk espérait désormais que la créature se détendrait un peu. Il ne lui voulait aucun mal mais, il n'avait pas non plus l'intention de lui servir de repas.




Où sont les habitants de la surface ? Joseph11
Revenir en haut Aller en bas
K'illa
Néophyte

K'illa

Messages : 8
Expérience : 205
Masculin Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Où sont les habitants de la surface ? 64453510235/235Où sont les habitants de la surface ? 242396barresante02  (235/235)
Vitesse: 79
Dégâts: 58

Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Re: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? EmptyLun 23 Mai 2022 - 16:28
Séparation du contenu
Réalisant après un bon moment qu'il ne subissait nulle agression, les yeux et la gueule plein de sable, les écailles recouvertes de poussière, toussotant même, K'illa s'immobilisa. Aveuglé et les sens occultés, il n'avait plus la moindre idée de la direction d'où se trouvait l'habitant de la surface. Mais celui-ci n'attaquait pas. Dans sa panique furieuse, il était parvenu à le faire fuir. Tourner le dos face à une proie vulnérable trahissait une faiblesse évidente. Ou bien l'habitant de la surface était déjà repus.

Quoi qu'il en soit, il laissait K'illa en paix. De nouveaux coups de reins, il s'efforça de retrouver le haut du bas, peu habile à évoluer sur la terre ferme. Un contact répété sur l'une de ses pattes avant le troubla, mais il ne s'en préoccupa pas davantage. Après tout, il était maintenant seul. Ce n'est qu'après plusieurs gesticulations douteuses qu'il parvint à rouler sur le ventre. Ou du moins le supposa-t-il, se claquant la mâchoire par le menton.

Poussant sur ses puissants membres, il repoussa la gravité et se dressa sur ses quatre pattes. Rivant solidement celles-ci pour ne plus rouler dans le sable, le placoderme s'ébroua violemment, projetant du sable dans toutes les directions. Après quoi, se maintenant sur trois membres, il frotta son museau d'une patte pour dégager comme il pouvait le sable de ses yeux. Jusqu'à voir à nouveau. Voir l'habitant de la surface, à une longueur de queue de là et brandissant un bâton épais avec lequel il avait tenté de lui frapper le bras.

Sentant de nouveau des émotions primaires enfler en lui, K'illa se redressa sur ses membres postérieurs. Une seconde fois il domina l'être de sa stature supérieure, puis fit un pas lourd en avant, enfonçant profondément ses griffes dans le sable pour ne pas perdre à nouveau l'équilibre. Néanmoins il se retint de mordre à nouveau, difficilement. Sa précédente tentative de happer sa proie avait lamentablement échoué et, pour une raison qui lui échappait, l'habitant de la surface n'avait ni fuit ni profité de sa faiblesse - bien qu'il ait fait étalage de sa fureur en se débâtant dans le sable.

La perplexité de K'illa venait donc lutter avec son désir de le réduire en charpie. Était-ce une proie ou un prédateur à la fin ? L'abyssal ne connaissait qu'une seule façon de le savoir sans s'exposer à nouveau.

Rentrant le ventre, il vida ses poumons terrestres en quelques secondes, beuglant de toutes ses forces à l'adresse de l'individu, bras écartés et tapant de la queue dans un nuage de poussière orangée. Il fit étalage de sa puissance et sa supériorité. Face à pareille démonstration, il aurait sa réponse. S'il s'agissait d'une proie, il fuirait sans attendre. S'il s'agissait d'un prédateur, il se jetterait sur lui et ils verraient qui d'eux deux était le plus redoutable.

Après avoir proprement vrillé les tympans de son vis à vis, K'illa inspira à pleins poumons, sans ciller. Et pour bien ponctuer son argument, il exprima sa volonté à haute voix. Ou plutôt ce qu'il considérait haute voix. Car durant toute sa vie au lagon, entouré de ses frères et sœurs, jamais K'illa ne prononça un seul mot. Usant de quelque don inné, ils avaient toujours projetés leurs pensées les uns aux autres, communiquant en illustrant leurs propos de souvenirs, de scènes, d'images vibrantes d'émotions. Sans réaliser qu'il procédait de même avec un autre que les siens, un habitant de la surface, K'illa projeta ses pensées droit dans le crâne de celui-ci.

"Un placoderme souverain nageant près de la surface du lagon, les reflets de lumières dans les vagues dessinant des motifs vivants sur son corps, le récif et le sable. Toute la faune fuyait à son approche. Fretin filant se cacher dans des anémones. Seiche s'empressant de s'éloigner en laissant une traînée d'encre dans son sillage. Turbo se glissant sous le sable pour se cacher en espérant vainement se faire oublier. Ne resta près du prédateur qu'une murène de belle dimension, dépassant d'une longueur de bras de la crevasse d'un rocher. Un instant elle demeura, défiant le frère de K'illa prétendant à la suprématie. Mais lorsque, s'approchant en se laissant aller vers le fond, il poussa un grondement de menace, la grosse anguille de mer se retourna dans son trou sans demander son reste, reconnaissant qui dans le lagon se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire."

Stoïque, K'illa scruta la réaction de l'habitant de la surface, près à réagir au moindre mouvement. La projection de ses pensées n'était pas douloureux, au détail près que brusquement sentir débouler dans son esprit un flot d'images, sons et sensations inconnus avait de quoi dérouter. K'illa néanmoins n'en avait absolument pas conscience, attentif, sur le qui-vive.




K'illa essai de baragouiner en #b3fefa

avatar credits :
Mantic games - Kevin Chapman
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Où sont les habitants de la surface ? Empty
MessageSujet: Re: Où sont les habitants de la surface ?   Où sont les habitants de la surface ? Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Où sont les habitants de la surface ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?"
» Tes compagnons d'armes sont tes frères de sang
» Trois créatures ailées sont sur un bateau [P.W. Wyrm]
» Un lion, une vache, un loup, un nain et un vampire sont sur un bateau. Qui tombe à l'eau ?
» Dans les marais, tous les aventuriers sont boueux [PW Charlotte Roseline III]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Le Vallon initiatique [Zone débutante]-