AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Légoline
Le Monde de Dùralas a précisément 3437 jours !
Dùralas, le Mer 29 Mar 2023 - 2:15
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Naruto Kayou : où acheter les display du TCG chinois Naruto ...
Voir le deal

 

 Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyLun 20 Fév 2023 - 11:29
Séparation du contenu
Ce jour-là, Lariela se sentait d'humeur expérimentale. Après tout, qu'est-ce qui pouvait mal se passer avec la cuisine ? Elle n'était pas du genre à tout faire brûler... Ou du moins, elle tentait de s'en convaincre. Mais elle avait horreur du gaspillage alimentaire, aussi préférait-elle concoter des plats pas assez cuits plutôt que trop.

Toujours était-il qu'elle avait découvert une nouvelle sorte de plante qu'elle voulait absolument tester. Evidemment, elle avait effectué tous les tests afin de s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un poison. Cru, c'était même plutôt bon. Mais qu'en serait-il si elle le faisait cuire, en l'intégrant à l'une de ses recettes habituelles ? Et pourquoi ne pas en profiter pour la revisiter un peu ?

Aussitôt pensé, aussitôt fait. Elle se laissa aller à sa créativité, une odeur alléchante envahissant bientôt son logis, et probablement les environs. Mais la demoiselle avait cessé de se rendre compte de ce genre de choses. Tout ce qu'elle voulait, c'était se faire plaisir en créant et découvrir de nouvelles saveurs. Ce qui serait certainement le cas cette fois-ci.

Elle en était là de ses pensées, lorsqu'un bruit inhabituel se fit entendre un peu plus loin. D'ordinaire, elle ne se dérangeait pas pour cela. En effet, vivant en forêt, elle savait que de nombreux animaux se promenaient dans les environs et pouvaient être imprévisibles. Mais, cette fois, quelque chose lui disait que ce n'était pas le cas. Alors, prenant soin d'éteindre le feu, elle sortit voir ce qui se tramait.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyMer 1 Mar 2023 - 0:47
Séparation du contenu
    Il n’était parti du Temple que depuis une journée, le sac rempli de vivres ainsi que son matériel de survie habituel. Une petite sacoche à sa ceinture contenait plusieurs centaines de pièces d’or ainsi que le précieux livre de sa bien-aimée Srishti dont il s’empressera d’apprendre par cœur les nouvelles pages qu’elle avait rédigée. Une cape verte, enfilée en dessous de son sac de voyage, le recouvrait presque intégralement. Si ses tous premiers habits d’aventurier étaient très similaires à ceux-là, il avait néanmoins été contraint d’en changer à cause des nombreux combats qu’il avait menés. Après six mois, il s’était offert ce qu’il y avait de meilleur en piochant dans les artisanats nagas, humains et elfes. Il se sentait plus prêt que jamais à affronter les dangers du Monde qui s’ouvrait à nouveau à lui. Certes, il n’était pas le plus courageux ni le plus débrouillard et sa discrétion en milieu urbain laissait à désirer. Mais ici, il était dans son élément.

    Même si beaucoup d’elfes semblaient respecter la nature, ceux vivant constamment à Endorial ne se rendaient malheureusement pas toujours compte de la chance qu’ils avaient d’avoir la forêt Sylfaën qui s’étendait jusqu’à leurs portes. Elle recelait probablement quelques menaces mais elle n’en était pas moins splendide, ancienne et sauvage. Sslozmek aurait tant donné pour avoir passé son enfance dans ces lieux. Le marais était certes un endroit fabuleux regorgeant de richesses et d’animaux fascinants mais selon lui, il était loin d’avoir le charme de Sylfaën. Bien que l’ancienne ferme de son père ait été située non loin de la frontière, il lui avait toujours été formellement interdit de la franchir car, malgré sa majesté apparente, la forêt recelait au moins autant de dangers que le marais, si ce n’est plus. Son père lui avait conté de nombreuses histoires de trolls mangeurs d’enfants. Adolescent, il s’était dit qu’elles n’étaient pas réelles et seulement destinée à lui faire peur. Mais aujourd’hui, il savait que beaucoup de légendes étaient fondées sur la réalité. Surtout qu’au vu des créatures qu’il avait déjà affronté, les trolls ne lui paraissaient à présent plus si exotiques que cela.

    Il n’existait pas vraiment de voie sûre entre les marais d’Hukutav et la forêt. Le commerce avec les elfes étant assez limité, personne n’avait jugé bon qu’il soit indispensable d’entretenir des routes entre les deux contrées.  Seuls des chemins peu entretenus et assez escarpés assuraient la liaison entre les marais et Endorial. C’est l’un d’eux que Sslozmek avait décidé d’emprunter avant de bifurquer au cœur de la forêt pour rejoindre l’académie de magie de manière détournée. L’intérêt était de trouver son repas sur le trajet afin d’éviter d’utiliser l’une de ses rations. Son raccourci n’en sera alors que plus bénéfique. Mais avant d’entamer sa chasse, il décida qu’il était d’abord préférable de s’entrainer avec son nouvel arc offert par Srishti. Ce type d’arme ne lui était pas inconnu mais cela faisait bien trop longtemps qu’il ne s’en était pas servi. A l’époque, il lui avait préféré la sagaie pour chasser, la trouvant plus simple et plus efficace à courte portée. D’autant plus qu’il s’agissait de la première arme que son père lui avait appris à manier.

    L’homme lézard décida de s’enfoncer d’avantage dans la forêt mais garda son cap vers l’académie de magie. Il se laissa bercer par les chants des oiseux et les trilles des divers animaux qu’il ne reconnaissait pas. Une semi inquiétude grandit en lui lorsqu’il entendit un grondement qui couvrit tous les autres cris. Par réflexe, il se mit subrepticement sous le couvert de buissons odorants afin de masquer sa propre présence. Si tant est que la créature ne l’avait pas déjà repérée. Il entendit de lourd pas se rapprocher de sa position et décida qu’il serait peut-être temps de tester ses compétences à l’arc. Il le dégaina discrètement de son dos et se saisit d’une flèche de son petit carquois qu’il avait positionné à sa ceinture. Puis il attendit sans un bruit et à l’abri des fourrés en écoutant attentivement le moindre son suspect. La créature sembla renifler mais continua son chemin. L’homme lézard sursauta en voyant un immense pied grisâtre aplatir la mousse et les feuilles mortes qui se situaient devant son buisson. Un autre pied apparut pour se poser sur un tronc abattu et le broyer. Sslozmek en déduit qu’il s’agissait probablement d’un troll. Il lui serait bien difficile de l’affronter alors il décida de rester caché tant que le monstre ne l’avait pas encore repéré.

    Après un moment qui lui parut une éternité, le naga décida de sortir de sa cachette lorsque les bruits de pas s’éloignèrent suffisamment. Avec prudence et discrétion comme il savait le faire, il se dirigea dans une autre direction que celle prise par le géant. Cela l’obligera à faire un bon détour mais c’était un bien maigre prix à payer pour ne pas se faire  dévorer vivant par le mastodonte.

    Passée une bonne heure de marche, il déboucha dans un endroit qui lui était bien peu familier et dont le paysage changeait drastiquement de la forêt dont il avait l’habitude. Une brume épaisse masquait le ciel et rendait l’atmosphère étouffante. Elle occultait à peine la silhouette d’arbres morts rappelant des formes monstrueuses dont l’homme lézard avait le sentiment qu’elles l’épiaient. L’arc à la main, il progressa non sans une certaine appréhension dans le bosquet dont il ignorait encore tout de la dangerosité. Les sens en alerte, il sursauta lorsqu’il entendit un craquement suspect et se cacha derrière une souche. Mais après une longue minute, il ne perçut aucun mouvement anormal. Il décida alors de grimper au sommet d’un des arbres morts en espérant se retrouver au-dessus de la brume afin de repérer la direction dans laquelle il pourra poursuivre son chemin. L’homme lézard était un excellent grimpeur et n’eut aucun mal à trouver des branches suffisamment solides pour supporter son poids. Il accrocha son arc dans son dos et commença son ascension vers les hauteurs de l’arbre. La cime de celui-ci perçait à peine le brouillard mais cela fut suffisant pour Sslozmek qui aperçut la route qu’il allait suivre.

    Il commença à peine à descendre de l’arbre avec précaution qu’il entendit un grondement. Il ne ressemblait pas à celui du troll. Il était bien plus grave. L’homme lézard s’interrompit en gardant ses sens en éveil. L’arbre où il était perché se mit à trembler tandis qu’il sentit quelque chose s’enrouler autour de l’un de ses mollets et le tirer en arrière. Par réflexe, il s’agrippa de plus belle aux branches. Ses muscles se tendirent à leur maximum et il tint bon pendant quelques secondes avant de céder. La force inconnue l’envoya s’écraser lourdement quelques mètres plus loin dans la terre cendreuse. Il se retourna non sans peine avec une expression mélangeant horreur et surprise sur son visage. L’arbre se déracina alors que deux jambes se dessinaient à travers l’écorce craquelée. Un premier pas fit trembler le sol, le second le suivit peu de temps après. Le monstre hurla de fureur après l’homme lézard tandis que deux grands yeux jaunes le foudroyaient du regard. Sslozmek songea d’abord à éviter de faire le moindre mouvement mais étant repéré, ses seules options étaient le combat ou la fuite. Il se releva précipitamment et déchira un morceau de sa tunique à l’aide de sa dague qu’il enroula rapidement autour d’une de ses flèches. Mais n’ayant pas le temps de l’allumer avec son  briquet coincé dans son sac, il prit ses jambes à son cou en évitant un projectile lancé par l’Ent furieux.

    La créature était lente mais semblait inépuisable. Après de longues minutes de course effrénée, l’homme lézard parvint à sortir du bosquet maléfique. Naïvement, il pensait que l’arbre ensorcelé ne le suivrait pas en dehors de son domaine. Quelle en fut sa surprise lorsqu’un rocher s’écrasa à moins d’un mètre de lui, manquant de le réduire en bouillie. Après avoir repris son souffle, l’homme lézard accéléra la cadence jusqu’à enfin semer l’arbre ensorcelé qui avait probablement abandonné la poursuite. Il s’assit alors sur un arbre abattu probablement par des vents violents. Il défit son lourd sac de ses épaules, fouilla à l’intérieur et en sortit son vieux briquet à amadou. Il le rangea dans sa sacoche afin de l’avoir à portée au cas où il en aurait besoin et en profita pour caresser la couverture du livre de Srishti. Le contact de la mue enduite de cire l’apaisa et ses pensées qui jusqu’à lors ressassaient en boucle les derniers évènements se tournèrent vers la figure de réconfort qu’étaient sa compagne et la Mère des Nagas.

- Merci vénérée déesse de m’avoir donné la force.  Souffla-t-il. J’espère de tout cœur être digne de vous et mériter votre sagesse et votre bienveillance. Que votre gloire soit à jamais louée, vous nous manquez. Vous me manquez.  

    Les battements de son cœur reprirent un rythme normal et l’homme lézard songea à se reposer lorsqu’il sentit une odeur inhabituelle. Il reconnut dans les fragrances certaines plantes aux délicieux parfums mais d’autres lui étaient parfaitement inconnues. Machinalement, il observa les alentours et aperçut une petite maison si habilement dissimulée entre les arbres qu’il était passé à côté sans la remarquer. La petite porte qui servait d’entrée s’ouvrit discrètement en libérant encore d’avantage les délicieuses effluves de cuisine qui mirent l’eau à la bouche à l’homme lézard. Une jeune elfe se fondant aussi bien dans le décor que sa maison  sortit de la petite bâtisse. Il l’observa un court instant avant de se lever doucement de sa souche non sans provoquer un petit nuage de terre poussiéreuse.

- Euh…Bonjour. Je me repose, je ne vais pas vous importuner longtemps.

    Il entendit soudainement un craquement sinistre venant du cœur de la forêt. « Ce n’était sûrement qu’un arbre tout à fait normal balloté par les vents  » tenta-t-il de se rassurer. Il hésita un instant à dégainer son arc mais mieux valait ne pas paraître agressif devant l’elfe. Si Sslozmek les connaissait peu, il savait en revanche que la plupart défendaient les créatures de la forêt, quelle qu’elles soient.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyMer 1 Mar 2023 - 10:49
Séparation du contenu
Elle n'avait pas tout de suite remarqué l'étranger. Lorsqu'il lui parla, elle ne répondit pas tout de suite. Au lieu de cela, elle l'observait. Qui était-il ? Qu'était-il ? Elle n'était pas certaine d'avoir déjà vu de tels êtres, mais, d'un autre côté, il ne semblait pas menaçant... Après tout, si tel était le cas, son premier réflexe n'aurait pas été de s'excuser, n'est-ce pas ? Quelqu'un de vraiment mauvais savait-il seulement s'excuser, d'ailleurs ? Après tout, ces êtres n'étaient visiblement pas capables de déceler le mal dans leurs actions...

Plongée dans ses pensées, elle se laissa surprendre par le craquement venu de plus loin. Certes, il arrivait que des arbres fassent du bruit, mais cette fois... Le son lui semblait plus puissant. Un gros arbre ? Ou... Non, les ents ne s'approchaient généralement pas de chez elle, du moins pas lorsqu'elle pouvait s'en rendre compte. Elle ne savait pas trop pourquoi d'ailleurs. Peut-être parce qu'elle ne les dérangeait pas. Elle restait chez elle, eux restaient chez eux, et tout le monde y trouvait son compte. Ou alors, ils ne l'avaient pas encore trouvée ? Non, cette option était impossible. Ils étaient le genre de monstres à toujours savoir qui se trouvait près d'eux. Ou alors, elle réfléchissait trop ? Oui, c'était fort possible.

Alors, se sortant de ces pensées, elle s'arma de son plus beau sourire et daigna enfin s'adresser à l'inconnu :

- Aucun problème ! Vous venez de loin ? Vous avez déjà mangé ? Je peux vous offrir quelque chose, si vous voulez. Afin d'agrémenter un peu votre pause... Et vous en profiterez pour me raconter votre voyage !

Le repas serait son paiement. Si tant était qu'il l'accepte. Dans le cas contraire... Tant pis. Elle rentrerait simplement chez elle et le laisserait poursuivre sa route comme s'ils ne s'étaient jamais rencontrés. Ce serait très facile... Bien que dommage. En effet, elle sentait qu'ils avaient certainement chacun beaucoup à apporter à l'autre. Il serait dommage de gâcher cette opportunité. Mais il était hors de question qu'elle le force à la suivre, elle n'était pas du genre à kidnapper autrui contre sa volonté. Alors, si le coût de son honnêteté était de voir disparaître cette source d'informations... Soit. Elle s'y ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptySam 4 Mar 2023 - 11:13
Séparation du contenu
    L’homme lézard fut assez surpris de voir une elfe aussi accueillante. Ceux qu’il avait croisé à Endorial lui avaient lancés des regards hautains ou l’avaient épié avec insistance pour le remettre à sa place d’étranger Naga. Alors qu’il était venu en apprendre d’avantage sur l’histoire des Nagas dans l’immense bibliothèque de la ville, l’un d’eux l’avait même piégé lui et son compère. Un souvenir qu’il n’aimait pas ressasser car il lui avait laissé un goût bien amer de son pèlerinage à Endorial. Mais à l’époque il était naïf et ses premiers pas dans le Nouveau Monde furent bien difficiles. Lui qui avait toujours vécu dans le Temple entouré de Nagas bienveillants à son égard, il fut vite renvoyé à la réalité et se confronta aux bassesses qu’étaient capables les habitants de Dùralas. Mais heureusement pour lui, Sslozmek apprenait vite. Rapidement, il comprit qu’il ne fallait faire confiance à personne sauf peut-être à celles et ceux qui risquaient leur propre vie pour sauver la sienne. Ces moments étaient plutôt rares mais n’en restaient pas moins mémorables. Il se rappela du guerrier à l’épée enflammée avec qui il avait combattu des fantômes, ou de cette jeune pirate qui avait pris sa défense. Mais il la soupçonnait d’avoir agi ainsi car il était l’un de ses plus gros acheteurs de minerais, indispensables pour forger ses armes.  

    L’elfe semblait vivre seule, en ermite. Si sons sens de l’orientation était bon, Endorial devait se trouver à quelques lieues. Qu’est ce qui pouvait pousser une efle à vivre loin de ses congénères, perdue au milieu d’une forêt recelant moult dangers. Soit elle avait ce besoin de solitude et n’approuvait pas le mode de vie des autres elfes, soit elle avait elle-même été rejetée. Ou bannie. Elle n’avait pas l’air agressive mais sa gentillesse et l’intérêt qu’elle lui portait lui parut vraiment très étrange. Sslozmek avait déjà eu tendance à se fier aux apparences et en avait payé plusieurs fois le prix. Cette fois-ci, il se jura de faire plus attention et de rester sur ses gardes.

    L’odeur qui émanait de la petite maison était si agréable qu’il ne put se résigner à décliner son offre. Il lui rendit son sourire en montrant ses dents pointues et s’approcha doucement. Après sa course effrénée dans la forêt, du repos dans un lieu qu’il espérait plus hospitalier lui ferait le plus grand bien.

-Je viens des marais d’Hukutav, un peu plus à l’Est d’ici. Je m’appelle Sslozmek et je serai enchanté de partager un repas avec vous.

    Des paroles simples qui ne trahissaient aucunement sa méfiance. Il jeta un dernier regard en direction la clairière d’où il venait. L’Ent ne l’avait peut-être pas suivi mais mieux valait être prudent. Au moins dans cette habitation se fondant parfaitement dans le paysage forestier, il sera très certainement à l’abri du monstre. L’homme lézard supposa que l’arbre ensorcelé n’était pas suffisamment intelligent pour détecter une maison habitée aussi habilement dissimulée. Il espéra ne pas avoir tort ; car en plus de risquer sa vie, l’elfe lui en voudra certainement d’avoir amené une créature malfaisante jusque chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptySam 4 Mar 2023 - 11:52
Séparation du contenu
Il prit un peu de temps avant de répondre. Lariela ne pouvait que le comprendre. Après tout, qui accepterait sans la moindre hésitation de se rendre chez quelqu'un qu'il n'avait jamais vu auparavant ? Elle ne lui en voudrait d'ailleurs pas s'il finissait par refuser et tourner les talons. Enfin... Avait-il même des talons ?

Lorsqu'il finit par accepter, elle dut se faire violence pour ne pas laisser voir sa surprise. Ah, finalement ?

Enfin, elle l'accompagna donc à l'intérieur, refermant la porte derrière eux, laissant de façon évidente la clé sur la porte, afin de lui prouver qu'elle ne l'enfermait pas. À tout moment, il pourrait partir s'il le désirait. Même si elle préfèrerait largement, évidemment, qu'il lui dise au revoir avant cela. Mais elle ne le connaissait pas, peut-être n'était-il pas de ceux qui parlaient à tort et à travers ?

Toujours était-il qu'à présent qu'elle pouvait revenir surveiller la cuisson, elle ralluma le feu sous son expérience culinaire. Tout en gardant son attention dessus, elle lança à son invité :

- Il va falloir encore un peu de temps. Je vous en prie, faites comme chez vous. Je n'ai rien à cacher, vous pouvez même visiter si vous voulez. Ou... Comme vous voulez, en fait. Je ne sais pas, qu'est-ce que vous aimez faire ?

Et la voilà qui tournait le dos à un inconnu... S'en rendant soudain compte, elle décida d'aller chercher quelques épices plus loin, lui glissant un coup d'oeil au passage. Quelle imprudence ! D'un autre côté, s'il était vraiment dangereux, elle ne serait probablement plus là pour s'inquiéter de son manque de précautions, n'est-ce pas ? Ou alors, essayait-elle de s'en convaincre pour se rassurer ?
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptySam 4 Mar 2023 - 23:36
Séparation du contenu
    Son hôtesse l’invita à rentrer dans sa demeure : une habitation principalement construite en bois et couverte de plantes pour se fondre dans la forêt. L’intérieur n’en était pas moins inhabituel pour l’homme-lézard. Il lui rappelait un peu celui de la bibliothèque d’Endorial mais avec bien plus de plantes disséminées un peu partout dans les différentes pièces. Son attention se reporta sur un établi d’où l’elfe s’approcha pour relancer la mixture qu’elle avait sur le feu. Il contenait de nombreuses plantes différentes. Bien plus que ce que pouvait contenir son ancien laboratoire. Peut-être qu’avec celles qu’il lui avait manquées à l’époque il aurait pu guérir sa fille sans provoquer un autre mal. Faire appel à de la magie noire était toujours une mauvaise idée mais cela, il ne put que le constater au moment où il s’en était servi.

- Je vous remercie de votre hospitalité si généreuse.

    Il regarda une à une toutes les plantes étalées un peu partout dans la maison ou pendues à des petits crochets pour les faire sécher. Il se remémora le nom de celles qu’il connaissait et en énuméra les propriétés dans sa tête. Si autrefois ses potions étaient reconnues dans tout le Temple, il lui faudrait un moment avant de retrouver son savoir-faire d’antan. Suivant l’offre de l’elfe, il observa l’intérieur de sa maison, détailla le mobilier plus ou moins rustique et passa sa tête à travers une fenêtre pour y admirer l’extérieur. La clairière était calme, paisible. La raison pour laquelle l’elfe demeurait ici était probablement la plus évidente : elle désirait simplement vivre entourée de cette nature, loin de toute civilisation. Sereine et en paix. Goûtant tous les jours aux plaisirs d’aspirer à une vie simple, loin de l’argent, des combats, de la mort.  Ces sentiments, d’air pur, de liberté et de communion avec la nature, il ne les ressentait que lorsqu’il partait chasser dans les marais. Si parmi toutes ses activités il devait en conserver une, c’était bien celle-ci. Il se retourna vers elle et détacha l’arc et l’épée de son dos. Il les déposa dans le coin d’un mur mais décida toutefois de conserver la dague à sa ceinture. Plus comme symbole d’une arme dont il ne voulait se séparer que par méfiance envers l’elfe. Il se débarrassa également de son lourd sac de voyage  qu’il posa à côté de ses armes. Il s’appuya ensuite sur le rebord de la fenêtre, préférant rester debout que de s’assoir tant qu’il n’avait pas été invité à déguster le repas qu’elle confectionnait.

- J’aime par-dessus tout chasser. Pas pour le plaisir de tuer un animal, non. Plutôt pour cette communion avec la nature que je ressens à chaque fois. Rester dans les fourrées, observer, attendre. Faire preuve de patience comme un prédateur et trouver le bon moment pour attaquer.  

    Ses pensées se tournèrent vers sa fille dont il avait enseigné l’art de la chasse et qui était devenue bien meilleure que lui de par la force qu’elle possédait et ses aptitudes à rester discrète. Même si elle avait moins de patience que son père, elle le compensait grâce à sa force et ses réflexes qui ne lui faisaient presque jamais manquer sa cible. Il donnerait tout ce qu’il avait pour une autre partie de chasse avec sa fille. Ses yeux s’embuèrent mais il contint les larmes et inspira profondément. Dans un éclair de lucidité qui lui traversa l’esprit, il se rendit compte qu’il ne connaissait pas encore le nom de l’elfe.

- Comment dois-je vous appeler ? Demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyDim 5 Mar 2023 - 15:16
Séparation du contenu
Elle hocha la tête quand il le remercia, ne sachant pas trop comment réagir autrement. Elle avait simplement cédé à une impulsion, rien de plus. Et, tant qu'il ne se montrait pas indigne de cette fameuse hospitalité, elle n'avait aucune raison de le jeter dehors.

Puis se fut le silence. Alors, elle se risqua à jeter un coup d'oeil derrière elle. Il semblait plongé dans ses pensées... Instinctivement, en le voyant proche de la fenêtre, elle observa un instant l'extérieur. Ce calme, c'était ce qu'elle aimait. Certes, la forêt n'était jamais silencieuse, mais il y respirait un mélange de vie et de paix qu'elle ne semblait pas pouvoir trouver ailleurs. Lorsqu'elle était seule, elle aimait, cachée dans le coin de sa fenêtre, observer les animaux qui passaient par là, nullement effrayés par le bâtiment qui, ils le savaient, ne bougerait jamais. Quant à son occupante... Certes, elle chassait, mais jamais beaucoup. Et toujours dans le respect. Par ailleurs, ses chasses lui servaient surtout à expérimenter de nouvelles recettes. Par conséquent, elle savait qu'il y aurait de la perte, car rien n'est jamais réussi du premier coup. C'est pourquoi elle ne prenait pas la peine de tenter sa chance sur des petits animaux. Les lapins et les oiseaux, elle préférait les observer. Parfois, elle tentait d'attraper un lapin pour le caresser, mais elle n'avait jamais réussi. Et ses échecs, loin de la désappointer, la faisaient rire. Au moins, se disait-elle, ils avaient une chance d'échapper aux prédateurs.

Elle fut sortie de ses pensées par la réponse à sa question. Oh, tiens, un chasseur ? Il y avait peut-être moyen d'avoir une conversation intéressante sur ce sujet... Et peut-être pourrait-elle en profiter pour glaner quelques conseils.

- Oh, vraiment ? Voyez-vous, je suis chasseresse débutante, vous auriez des conseils ?

Quoi de plus efficace que de demander directement, après tout ? Et puis, s'il ne voulait pas l'aider, il n'aurait qu'à le dire, et ils n'en parleraient plus. C'était aussi simple que cela.

Et le voilà qui lui demandait son nom... Oh, mais quelle hôte elle faisait ! Elle aurait pu y penser elle-même !

- Oh oui, pardon. Je suis Lariela, chaseresse et surtout cuisinière passionnée !

Son regard s'était illuminé au moment de mentionner sa passion, prouvant ses dires. D'ailleurs, en pensant à la nourriture... Elle revint vers son plat qui mijotait tranquillement, goûta, puis annonça :

- Si ça vous va, on va pouvoir tester ! Honnêtement, c'est la première fois que je fais ce plat, un avis extérieur ne serait pas de refus.

Etait-ce là la véritable raison de son invitation ? Disposer d'un goûteur autre qu'elle-même ? Jamais il ne le saurait.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyJeu 9 Mar 2023 - 23:16
Séparation du contenu
    Sslozmek la dévisagea. Lui qui pensait que la majorité des elfes ne consommaient pas de viande animale, il fut surpris que l’elfe vivant au cœur de la forêt et donc plus proche de la nature que ne l’étaient les hauts elfes soit une adepte de la chasse tout comme lui. Des conseils, il en avait à donner, mais les hiérarchiser du plus important au moins important était assez difficile. Le plus simple était qu’il lui montre ce qu’il avait appris de son père. Mais avant toute chose, il y avait tout de même quelques notions de base.

- Cela peut paraître évident mais la chasse requiert beaucoup de discrétion. Il ne s’agit pas comme beaucoup pourraient le penser de s’accroupir et de marcher lentement dans l’herbe. Vous devez vous assurer non seulement que la proie ne vous voit pas mais également qu’elle ne vous sente pas. La plupart des créatures sauvages ont un meilleur odorat que le nôtre alors il faudra toujours se déplacer face au vent et surtout faire attention où vous marchez. C’est le premier conseil que je peux vous donner.

    Il en avait bien sûr d’autre, notamment sur la connaissance des lieux de vies et des habitudes des animaux chassés. Mais tout cela était bien plus aisé à montrer pendant une partie de chasse que de tout expliquer entre les quatre murs d’une habitation.

    S’il avait emprunté un chemin beaucoup moins direct pour se rendre à l’académie de magie, c’était également pour trouver de la nourriture. Peut-être que la jeune elfe accepterait de l’accompagner trouver du gibier. Il était toujours plus intéressant de partir chasser à plusieurs. Cela lui rappellera ses sessions avec sa fille. Mais pour l’heure, le repas semblait déjà être prêt. Sslozmek observa Lariela s’affairant à la cuisine. Si elle était aussi bonne chasseuse qu’elle semblait être cuisinière alors Sslozmek n’avait pas grand-chose à lui apprendre. Les délicieuses effluves lui chatouillèrent les naseaux mais il ne reconnut que très peu des ingrédients constituant la recette. Il pouvait deviner quelques épices mais les autres odeurs étaient bien trop complexes et mêlées les unes aux autres pour qu’il parvienne à les reconnaître.

- La chasse et la cuisine, cela va presque de pair à mon sens. Vous êtes autosuffisante en somme. Quelle coïncidence que vous créiez une recette au moment où je traverse la forêt. A croire qu’il était écrit que l’on se rencontre pour que je vienne y goûter.  Dit-il d’un air amusé.

    Il huma à nouveau l’air à plein poumons afin d’essayer une dernière fois de reconnaître les odeurs mais il abandonna rapidement. Mieux valait attendre que le plat mystère au parfum enivrant soit servi et que la créatrice de saveurs lui indique ce qu’il contenait. Peut-être alors saura-t-il discerner olfactivement les différents ingrédients.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyVen 10 Mar 2023 - 11:03
Séparation du contenu
La discrétion... Oui, cela, elle le savait. Néanmoins, quand il mentionna le fait de marcher, elle ne put retenir un petit rire :

- Oui, d'accord. Mais dans mon cas, je ne pense pas que ce soit un gros problème. Voyez-vous, quand je chasse, je reste plutôt dans les arbres. Et les sangliers n'y grimpent pas. Enfin, en tous cas, je n'en ai jamais vu... Tiens, ce serait drôle !

Elle pouffa en imaginant un sanglier tenter de grimper à un arbre. Non, décidemment, ils n'étaient pas faits pour ça.

Puis elle lui fit signe :

- Allez, asseyez-vous, n'hésitez pas, je vous l'ai dit, faites comme chez vous. J'espère que manger végétarien ne vous dérange pas ? Mes quelques recettes de viande, hum. Disons que ce n'était pas concluant.

Entre la viande trop cuite, pas assez, ou pas assaisonnée de la bonne manière, elle n'avait toujours pas trouvé la recette parfaite. Oh, bien sûr, elle continuait à s'entraîner de temps en temps, mais elle n'était pas prête à en faire profiter quelqu'un d'autre. S'il fallait que le consommateur s'intoxique, ce serait elle.

Alors qu'elle mettait le couvert, elle hocha la tête aux paroles suivantes :

- ça va de pair, je suis d'accord. C'est pourquoi je m'entraîne. Mais non, je ne suis pas autosuffisante. Du moins, pas encore. Bon, honnêtement, je ne me suis jamais retrouvée empoisonnée, mais, ce n'est juste pas bon, ou en tous cas, ça ne me convient pas.

Oui, en tant que professionnelle, il était parfaitement possible qu'elle ait un palais bien plus exigeant que la personne moyenne. Mais cela ne lui importait pas le moins du monde. Si elle n'était pas satisfaite, elle continuait à essayer différentes combinaisons jusqu'à l'être, ni plus ni moins.

- Un coïncidence ? Elle laissa échapper un petit rire. Non, pas vraiment. La cuisine est mon métier principal, j'ai toujours quelque chose en cours. Je pense que vous pouvez comprendre, non ? Vous avez forcément au moins une passion ? Quelque chose que vous avez toujours envie de faire ? Pour moi, c'est la cuisine. Donnez-moi plusieurs éléments comestibles, je tenterai de vous créer une recette avec !

Néanmoins, lorsqu'il mentionna le destin, elle resta songeuse. Y croyait-elle seulement ? C'était une question qu'elle n'avait pas envie de se poser. Alors, elle haussa les épaules :

- Si vous voulez devenir mon goûteur officiel, pourquoi pas. Peut-être que ça pourrait me permettre d'être un peu moins exigeante. Mais je ne sais pas si mon mode de vie vous conviendrait, à la longue. Vous semblez aimer voyager, non ?

Puis vint le moment de servir. Avec fierté, elle lança :

- Voilà, euh... Pour l'instant, ça reste un potage expérimental. Il y a quelques assaisonnements que j'utilise pour la première fois, mais sinon, vous trouverez tout dans cette clairière. Tiens, faisons un jeu : je ne vous dis rien sur les ingrédients, enfin, rien de plus que ce que j'ai déjà dit. À voir ce que vous arriverez à deviner.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyLun 13 Mar 2023 - 17:46
Séparation du contenu
    L’homme lézard acquiesça. Visiblement, leurs techniques de chasses divergeaient. Il n’aura par ailleurs pas grand-chose à lui apprendre si elle souhaitait persister dans sa propre voie.  Sslozmek n’était pas extrêmement patient. Trait que sa fille avait hérité de lui d’ailleurs. Lui, trouvait qu’il était plus efficace et enrichissant de chercher ses proies, observer leurs modes de vie et trouver leurs faiblesses plutôt que d’attendre bien sagement perché dans un arbre que du gibier passe à portée de ses flèches. Il préférait rester actif, chercher, récolter toutes les informations qu’il lui était possible d’emmagasiner sur ce Monde pour mieux l’appréhender. Cela lui permettait entre autre de profiter d’avantage des moments de calme et de sérénité où il pouvait prier le Basilic paisiblement. Même s’il chassait avant tout par nécessité, il n’en éprouvait pas moins de plaisir. Lui qui se sentait proche de la nature, il ne pouvait l’être d’avantage qu’en se mettant dans la peau d’un prédateur à l’affût de nourriture et développant des stratégies plus ou moins élaborées afin de parvenir à ses fins. Encore plus que de la discrétion, la chasse requérait avant tout de l’observation et ce, que le chasseur soit perché dans un arbre ou à la poursuite de sa cible.

    Il esquissa un sourire lorsque Lariela énonça l’évidence que les sangliers ne pouvaient s’accrocher aux branches des arbres. Il ne put s’empêcher à son tour d’imaginer la créature marchant à la verticale sur un tronc.

- Effectivement, ce serait assez incongru, ajouta-t-il.

    Il prit place sur une des chaises entourant la petite table et attendit d’être servi. Il n’avait pas l’habitude, à part dans les tavernes, qu’on lui apporte à manger. Sauf que dans ce genre d’établissement, il payait le service. Ici, il se sentait presque gêné. Lui qui était habitué à presque tout faire tout seul il se sentait plutôt mal à l’aise. Il se garda bien de dire que pour lui un vrai repas ne pouvait se passer de viande. Son hôtesse ne méritait pas une telle ingratitude de sa part, même si, d’après elle, elle ne savait pas cuisiner correctement la viande. Pour lui, ce n’était pas vraiment sorcier, il la faisait bien souvent rôtir à la broche au-dessus d’un feu de camp. Tandis que les cuisines du Temple pouvaient parfois les faire griller dans des poêles. En repensant à ses repas au Temple, son estomac cria famine à nouveau.

- Non, pas de problèmes ,  répondit-il finalement. Je m’accommode de tous les types de repas.

    A vrai dire, il n’avait pas vraiment le temps de s’adonner à des « passions ». Il chassait, priait le Basilic et parcourait le Monde à la recherche de sa fille. Si, il aimait forger mais c’était d’avantage un métier qu’une réelle passion. Il préférait largement concocter des potions. Mais il avait arrêté depuis plus de deux ans et ne comptait pas reprendre cette activité avant d’avoir retrouvé sa fille et de s’être fait pardonner. Mais encore une fois, cette « passion » ne pouvait se pratiquer que dans le laboratoire du Temple où il avait tout son matériel.

- En y réfléchissant, je n’ai pas de passions au sens où vous l’entendez. Je ne peux pas me le permettre. Effectivement, je voyage beaucoup et d’habitude je dois soit me nourrir de ce que je réussis à chasser soit piocher dans mes rations à base de viande et de légumes séchés. Alors vous vous doutez bien que je suis plutôt heureux de partager de nouvelles saveurs qui me changent de mes repas habituels. Mais pour autant, je ne pourrais pas être votre goûteur attitré. En revanche, si ma route me mène à Sylfaën ou Endorial, je peux faire un léger détour vers votre clairière pour savourer vos nouvelles découvertes culinaires.

    L’elfe déposa alors un bol en bois contenant la fameuse soupe. Elle le mit alors au défi de retrouver les ingrédients. L’homme lézard savait que normalement il devrait se méfier de ce qu’on lui donne. Mais après tout, elle semblait de bonne foi et même si elle était une elfe, il n’y avait aucune raison qu’elle l’empoisonne. Il approcha alors le bol de sa bouche, huma puis goûta timidement le plat avec sa longue langue fourchue. Le mélange de saveurs était assez inhabituel mais loin d’être inintéressant.

- Vous avez un réel talent, c’est indéniable.

    Il porta le bol à sa bouche et bu quelques gorgées en tentant de reconnaitre les ingrédients. Certains étaient plutôt communs à Sylfaën, les marais ainsi que d’autres régions du Monde. D’autres en revanche, lui étaient parfaitement inconnus.

- Je ne voudrais pas m’avancer mais je dirais qu’il y a de l’oseille ou du moins quelque chose qui y ressemble, du choux sauvage, des noisettes, peut-être du mesclun et de la livèche, énuméra-t-il.

    Il but une autre gorgée avant d’ajouter :

- Des baies de sureau également je dirais. Mais il doit y avoir autre chose ou peut être que je me suis trompé sur certaines herbes dont le goût se rapproche de celles que je connais.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyLun 13 Mar 2023 - 18:37
Séparation du contenu
Il s'en accomodait ? Rien de plus ? Bon. Elle n'avait plus qu'à espérer qu'il apprécierait son potage. Peut-être, d'ailleurs, pourrait-elle l'initier à ce régime ? Elle savait que les amateurs de viande avaient des préjugés et refusaient souvent ne serait-ce que de goûter tout ce qui était végétarien. Mais si on savait préparer et épicer correctement les plats, on pouvait les rendre aussi bons que s'ils contenaient de la viande ! Il fallait juste accepter de tester. Ce qui était le cas de son invité du jour.

Pas de passion ? Elle fronça les sourcils. Etait-ce seulement possible ? Et puis, c'était un voyageur, il devait certainement connaître bien plus d'activités qu'elle. Donc, il avait encore plus de possibilités d'en trouver une qui résonnerait d'une manière particulière en lui.

- Nous avons un accord ! De toutes façons, je ne pense pas que je bougerai beaucoup. Peut-être une virée à Endorial de temps en temps, mais c'est tout.

Puis, s'installant face à lui, elle l'observa, curieuse d'entendre ses impressions. Au lieu de quoi, ce fut un compliment qui sortit, la prenant par surprise. Gênée, elle détourna le regard.

- Hem... Je... Je n'ai aucun mérite. Après tout, j'ai de l'entraînement.

Mais le voilà qui disait réellement ce qu'elle attendait. Les ingrédients. Elle ne put s'empêcher de l'interrompre en plein milieu :

- Et vous aimez les noisettes ? Il faudrait que j'en utilise plus souvent ! En plus, il y a quelques noisetiers dans la clairière. Quelle idée de ne pas en tirer parti ! Oh, et...

Elle s'interrompit, réalisant soudain que son monologue, les yeux brillants, risquait d'être trop long si elle se laissait aller plus longtemps.

Lorsqu'il eut terminé, elle hocha la tête.

- Presque. Il n'y a pas de mesclun, ça, ça se prépare plutôt en salade. Il y a une plante inconnue que je viens de découvrir, et puis, quelques asperges.

Et ce fut à son tour de goûter. Bon, honnêtement, elle l'avait déjà fait lorsqu'elle testait la cuisson. Mais à présent, servi, donc prêt, et accompagnée, pour une fois, tout cela avait une saveur différente... Et bien plus agréable.

- Je devrais partager plus souvent.

Cette phrase n'était adressée qu'à elle-même. Mais elle ne réalisait pas qu'elle l'avait prononcée à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 329
Expérience : 1265
Masculin Âge RP : 38

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armes - Compagnon
Titres:

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 644535102205/2205Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 628
Dégâts: 867

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptySam 18 Mar 2023 - 18:09
Séparation du contenu
    Elle confirmait ce qu’il pensait, elle devait vivre ici recluse et loin de la ville. Ce n’était pas une résidence secondaire où elle venait s’isoler de temps en temps. Probablement s’ approchait-elle d’Endorial qu’en cas d’extrême nécessité lorsqu’elle manquait de quelques denrées ou d’autres biens qu’elle ne pouvait trouver dans la forêt ou confectionner elle-même. En revanche, elle semblait avoir des noisetiers à profusion. Sslozmek se rappela en avoir croisé durant son périlleux voyage dans la forêt de Sylfaën. Il n’y avait pas fait vraiment attention pendant son premier passage mais maintenant qu’il y songeait, il en profitera pour ramasser quelques noisettes sur son chemin du retour afin d’accompagner ses rations.  

- Oui, c’est un fruit que l’on trouve beaucoup dans les marais d’Hukutav. L’entrainement n’enlève rien au mérite, bien au contraire. Vous avez travaillé durement et peut être avez-vous même eu quelques échecs avant d’arriver à un tel résultat. Avant de devenir talentueux dans un domaine nous avons tous une période d’apprentissage plus ou moins longue. Pour ma part, j’ai la chance d’apprendre relativement vite et je ne suis pas mauvais forgeron mais cela fait que deux ans et quelques mois que je pratique cet art. Je sais forger des lames plutôt résistantes et durables mais je suis loin d’être le meilleur. Cela dit, dans quelques années, peut être que je pourrai me mesurer aux plus grands forgerons de Stellaraë. Mais revenons à vous, vous n’avez jamais songée à faire de la cuisine votre métier ?

    L’homme lézard la gratifia d’un sourire bienveillant lorsqu’elle sembla émue par son compliment. Elle ne devait pas en recevoir très souvent et ne pouvait se fier qu’à ses papilles pour juger son propre travail. Evidemment, dans un endroit pareil et aussi proche du bosquet étrange que l’homme lézard avait découvert, elle ne devait pas avoir de visite très souvent. Même si elle vivait éloignée de tout, il n’était pas sûr que cette situation la satisfasse pleinement. Etait-elle contrainte de vivre ici ? Avait-elle été rejetée par les siens ou n’était-ce qu’un choix personnel car elle ne supportait pas la ville ? En tout cas, elle avait plutôt fait preuve d’imprudence en accueillant un inconnu aussi armé que lui. Heureusement qu’elle était tombée sur l’homme lézard et pas des gens moins fréquentables. Cela dit, elle ne semblait pas posséder d’objets de valeurs quelconques. Des bandits n’auraient pas été intéressés par ce qu’elle possédait. Cela ne les aurait pas empêché en revanche de lui nuire d’une toute autre manière. Sslozmek préféra ne pas y penser d’avantage.

    Il était si rare de trouver des personnes aussi aimables et accueillantes, surtout venant des elfes, habituellement d’un naturel méfiant envers les étrangers, et c’est peu dire. Ses questions pourraient paraître très indiscrètes bien qu’elles lui brûlaient la langue. Mais après tout, il était assez légitime qu’il veuille en apprendre d’avantage sur son hôtesse.

- De ce que je comprends, si vous ne partagez vos repas que très rarement, c’est que vous devez vivre seule.  Vous n’aimez pas la proximité de la ville ?

    La question était assez neutre. Il avait déjà rencontré une elfe à la peau sombre qui, il l’avait appris plus tard, était issue d’une branche d’elfes rejetés depuis des milliers d’années. Le poids des âges n’ayant que renforcés les disparités plutôt que de les effacer. Lariela n’avait pas cette caractéristique mais connaissant les elfes pour leur dégoût de la différence et des « imperfections » selon leur critère, peut-être que la jeune cuisinière avait subi le même genre de jugement et avait été rejetée et bannie par son peuple pour il ne savait quelle raison.
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Habitant(e)

Lariela

Messages : 87
Expérience : 257
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 64453510120/120Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] 242396barresante02  (120/120)
Vitesse: 82
Dégâts: 160

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] EmptyDim 19 Mar 2023 - 10:43
Séparation du contenu
Il aimait les noisettes... Parfait, ça. Bon, honnêtement, elle ne savait pas trop ce qu'elle pourrait faire de cette information, puisqu'il était très probable qu'une fois parti, son invité ne revienne pas à l'avenir. Mais peu importait. Aimer les ingrédients d'un plat augmentait les chances d'aimer le plat entier. Et c'était tout ce qu'elle voulait. Faire plaisir, lorsqu'elle partageait ses créations. Il n'y avait rien qu'elle appréciait plus que de voir autrui savourer ce qu'elle leur offrait. Comme cet humain, rencontré plus tôt, qui mangeait de bon coeur, c'était le moins qu'on puisse dire... Certes, ce qu'il mangeait ne venait pas d'elle, mais cela n'enlevait rien au plaisir qu'elle avait eu à le voir apprécier de la nourriture. Si seulement tout le monde pouvait être ainsi. Se contenter d'apprécier, sans s'embarrasser de règles de bienséance inutiles. Simplement se laisser aller à l'honnêteté...

Elle hocha la tête en signe d'assentiment aux paroles qui lui furent adressées au sujet de l'apprentissage. C'était vrai. Après tout, on n'avait rien sans rien. Si on voulait obtenir des résultats concluants, il fallait les mériter.

Elle fixa sur lui un regard de nouveau brillant. Ah oui, il apprenait vite ? Dommage qu'ils ne soient probablement pas amenés à se recroiser, elle aurait pu lui donner quelques cours, si cela l'intéressait. Mais elle le savait, même en étant doué pour apprendre, il fallait au moins quelques jours pour maîtriser ne serait-ce que les bases de son art. Et quelques jours passés au même endroit, pour un voyageur... Etait-ce supportable ? Elle ne se laissa pas le temps d'approfondir la question lorsque des mots sortirent de sa bouche presque malgré elle :

- Vous pourriez me montrer vos compétences en forge ? Disons... Que ce serait votre manière de payer votre repas !

Honnêtement, elle s'en moquait. Elle cuisinait avant tout pour faire plaisir, à elle-même et à autrui. Le paiement... C'était secondaire. Mais si sous-entendre que se soif d'apprentissage se subordonnait à une rémunération pouvait lui permettre d'être étanchée, pourquoi pas.

- Oui, je vis seule, mais vous l'avez probablement déjà remarqué. Quant à la ville... Ce n'est pas que je ne l'aime pas, juste... Je ne comprends pas. Quel intérêt de s'entasser les uns sur les autres, quand la forêt est si grande ? Si tout le monde faisait comme moi, tout irait pour le mieux. Je ne déteste pas d'être en contact avec les autres. Simplement, je suis convaincue que chacun a besoin de son espace autour de chez lui pour vraiment s'épanouir. Je ne fuis pas, je montre l'exemple. En tous cas, j'essaie.

Le succès de cette technique laissait à désirer, c'était vrai. Mais il était inutile de le dire. Après tout, c'était un inconnu qu'elle avait face à elle. Inutile de lui détailler ses échecs, qui étaient au moins aussi nombreux que ses réussites. S'ils se rapprochaient, peut-être pourrait-elle se le permettre. Mais pour l'instant... Autant ne pas révéler trop de faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
MessageSujet: Re: Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]   Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Un repas ou un combat ? [PW Sslozmek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sslozmek Hann
» [Duel] Sslozmek contre J'ai-Vos-Dents
» Pilier de comptoir [PW Sslozmek Hann]
» [Duel] Sslozmek contre Nest'os
» [Duel] Sslozmek contre Olbaid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Ouest de Dùralas :: La forêt Sylfaën :: Bosquet maléfique-