AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Aube Kel'il
Le Monde de Dùralas a précisément 3886 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Jeu 20 Juin 2024 - 13:09
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-25%
Le deal à ne pas rater :
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro 6,78″ 5G + casque ...
599 € 799 €
Voir le deal

 

 La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche10395/395La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyMer 28 Juin 2023 - 11:38
Séparation du contenu
Le respect est un vaisseau de transport civil. Il fait la navette entre Duralas I et Duralas II. À son bord, se trouvent des marchandises et aussi des civils souhaitant un transport à moindre frais et sans beaucoup de questions sur leur identité. Le transport part de Duralas II et arrive à Ishtar sur Duralas I. Le vaisseau file dans l'espace pour une arrivé prévu dans quarante minute, le vaisseau n'est pas de prime jeunesse, son moteur ronronne et donne tout ce qu'il a, une hyperpropulsion comme on en voyait il y a 40 ans, lente et demandant du temps, car n'étant qu'à une faible part de la vitesse de la lumière. La totalité du vaisseau résonne de cette hyperpropulsion dans un vacarme sourd alors que tous les voyageurs agglutinés attendent la fin du voyage. Puis au milieu du voyage, plus rien, les lumières s'éteignent et le moteur ne laisse plus entendre aucun son. L'ambiance de la salle où sont assis les voyageurs se fait plus froide, déjà qu'elle n'était pas particulièrement chaleureuse.

Plus de 10 minutes s'écoulent, personne ne vient, l'équipage n'a jamais été vu depuis l'embarquement et encore, ce n'était que des droïdes. La panique gagne les voyageurs qui commencent par se plaindre et par taper sur les murs, réclamant de voir quelqu'un. La rouquine, cachée parmi la foule sourit, la raison de se sourire est mystérieuse, mais il reste beau. Devant la cinquantaine de personnes, elle se lève et se dirige vers la porte. Elle pousse les personnes présentes, puis tire sur l'ouverture de la porte, utilisant son exo-armure pour augmenter sa force et pousser la lourde porte, maintenue par son propre poids, vu que le verrou magnétique n'est plus alimenté. Son visage rougissant et avec un rictus d'effort sur le visage, elle lance.

"- Je tiens la porte, une personne se dévoue pour passer. On ira ensemble au poste de pilotage demander ce qui se passe. Il me faudrait quelqu'un de fort et qui sait se battre ou piloter et réparer ce genre d'engins si possible. On ne sait pas ce qui nous attend, autant se préparer à tout."

Des gens présent, peu savent se battre ou ont les compétences nécessaires. Alors qui partira avec la rouquine en expédition pour savoir pourquoi le respect est en perdition ?




Fiche de combat de Circë:


Dernière édition par Circë Andirral le Mer 28 Juin 2023 - 21:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaïna Garnet
Voleuse

Kaïna Garnet

Messages : 519
Expérience : 3097
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 48
Titres:

(Hibou +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102106/2106La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2106/2106)
Vitesse: 1088
Dégâts: 1285

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyMer 28 Juin 2023 - 12:02
Séparation du contenu
Nakaï et Dahlia se trouvaient à bord d'un vaisseau nommé le Respect. Dahlia souhaitait se rendre sur la tombe de ses amis Pirates. Nakaï avait décidé de l'accompagner car après tout, parmi ces amis, il y avait son arrière arrière beaucoup de fois grand mère et probablement son idem grand père. Depuis le temps que l'elfe lui racontait ses aventures, la jeune femme voulait lui rendre hommage. Toutefois, le vaisseau sembla avoir des problèmes. Nakaï savait très bien qu'elle saurait réparé un vaisseau comme celui-ci sans problème mais, lorsque les gens commencèrent à se frapper dessus, elle préféra se joindre à la fête, distribuant des coups de poings et des coups de pieds à ceux qui se trouvaient à portée. Contrairement aux autres, elle ne se battait pas à cause du stress mais, parce qu'elle trouvait ça amusant. Toutefois, Dahlia la tira par l'épaule et lui indiqua une rouquine qui demandait de l'aide. Nakaï soupira et dit:

"J'ai compris, j'y vais mais, toi, t'as intérêt à tous leur coller une raclée. Je veux plus en voir un seul debout quand je reviens!"

Dahlia sourit et se joignit à la distribution collective de torgnoles. Elle esquivait avec agilité avant de frapper à son tour. Nakaï avait rejoint la rouquine et la dépassa sans rien dire puis, commença à avancer. Voyant qu'elle ne suivait pas, elle s'arrêta et dit:

"Bah quoi? Tu as demandé quelqu'un qui sait se battre et qui saura réparer le vaisseau. Je sais faire les deux alors qu'est-ce que tu attends? On y va?"

La jeune Corsaire ne se préoccupa pas de savoir si la rouquine la suivait. Elle devait vérifier les moteurs et les générateurs. Si le problème ne venait pas de là, elle devrait trouver un moyen d'activer l'alimentation de secours pour pouvoir lancer un diagnostic du vaisseau. En fait, elle devrait probablement commencer par là car même si le problème venait des moteurs ou des générateurs, elle le saurait tout de suite. Elle se dirigea donc vers la cabine de pilotage. C'était probablement là bas qu'elle la trouverait. Ainsi, les pilotes peuvent l'activer rapidement et procéder au diagnostic pour savoir quoi faire. D'ailleurs, la rouquine avait raison, si rien n'avait encore été fait, il y avait sans doute un problème avec l'équipage.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Kazcna11
Fiche combat:
Revenir en haut Aller en bas
Moradund Marteau-de-Fer
Imperator ♦ Paladin

Moradund Marteau-de-Fer

Messages : 1613
Expérience : 4816
Masculin Âge RP : 130

Politique : 207
Titres:

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche104539/4539La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (4539/4539)
Vitesse: -22
Dégâts: 1951

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyMer 28 Juin 2023 - 15:59
Séparation du contenu
Altimètre – OK
Alimentation principale – OK
Système Gyroscope – OK
Contrôles de vol – OK
Alimentation secondaire – READY
Système de communication – OK
Pressurisation habitacle – OK
Allumage

Les propulseurs rugirent, couvrant le couinement des bras qui retenait le Razorback à quai. La porte du hangar s'était lentement ouverte pendant sa checklist, tandis que les droïdes de pont évacuaient tout ce qui se trouvait derrière le propulseur avant que celui-ci ne fasse lui-même le ménage.
Une échange avec la tour plus tard, Mordekai s'élançait dans le vide.

Un messager devant voyager sous couverture civile était en retard et bien que les transports de la Société de Navigation Cosmique Dùralassienne n'étaient pas toujours d'une ponctualité à toute épreuve, l’instinct du droïde lui disait d'aller voir sur la trajectoire du transport si celui-ci n'avait aucun problème. Le Razorback comportait au besoin toute la place nécessaire pour accueillir les occupants du vaisseau civil si ceux-ci étaient en danger. Il espérait seulement, comme chaque fois, qu'il arriverait à temps.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  1543330520-signature-moradund-final
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes, ou lors de crises de rages
(Dialogues normaux: ~Ronin(#bbbbbb), lors des crises: ~Ronin (#ff9900))
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Drapea24


Dernière édition par Moradund Marteau-de-Fer le Jeu 29 Juin 2023 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/MrMomory
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 778
Expérience : 3245
Masculin Âge RP : 38

Politique : 15
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102875/2875La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2875/2875)
Vitesse: 1003
Dégâts: 1212

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyMer 28 Juin 2023 - 18:44
Séparation du contenu
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Dbltxj12



    Après toutes ses péripéties, Sholma avait besoin d’un peu de repos. Les contrats, les missions, les combats, les travaux à la mine. Elle avait besoin de décompresser, de s’éloigner de son quotidien et de sa vie de nomade qu’elle menait dans son vaisseau vétuste. Elle avait accumulé suffisamment de crédits pour s’offrir un peu de repos et notamment une place de concert à Ishtar. L’un des groupes d’éléctro pop les plus connu se produisait sur le port lors d’un immense festival. Il avait lieu tous les ans depuis quelques centaines d’années et fêtait l’anniversaire de la fondation de la ville qui était toujours en plein essor et concurrençait même Stellaraë sur bien des aspects. Malheureusement, les veilleurs y étaient encore plus actifs et venir sur place avec un vaisseau volé n’était donc pas la meilleure des idées. Sholma avait donc loué une place pour son vaisseau dans un spatiport sur Dùralas II d’où elle était partie à bord du « Respect ». C’était un vaisseau, qui, d’après sa fiche technique, n’était pas si vieux en termes d’années mais avait tant d’heures d’utilisation qu’il avait très mal vieillit. D’autant plus que son hyperpropulsion était déjà obsolète à la conception du vaisseau de transport. Mais c’était le seul appareil qui pouvait lui permettre d’atteindre Dùralas I sans passer par des dizaines de contrôles d’identité et d’arriver à destination avec un billet bon marché.

    Après une vérification allégée de son identité, elle grimpa à bord. Parmi les dernières, elle s’installa entre des caisses de marchandise où un siège unique avait été plus ou moins bien fixé sur la carlingue. Elle attacha ensuite son harnais. Au vu de l’âge du vaisseau, le décollage risquait d’être assez mouvementé. Et ce fut le cas. Le vaisseau entier trembla. Certaines plaques mal fixées cachant les gaines techniques firent un vacarme assourdissant. Pour couvrir le bruit du décollage, Sholma activa l’isolation phonique de ses oreillettes grâce à ses lunettes connectées qui étaient elles-même reliées à ses implants. Puis elle choisit l’une de ses musiques qu’elles lui jouèrent. Elle put enfin s’isoler dans sa chrysalide le temps du voyage et ferma ses yeux en profitant des mélodies électro qu’elle allait bientôt écouter de vive oreille.

    Après plusieurs titres, alors qu’elle commençait à somnoler, quelque chose de lourd tomba sur elle, se heurta à son visage et envoya valser ses lunettes. Sa musique cessa, remplacée par un brouhaha et une bagarre générale. Elle repoussa l’orc qui avait écrasé sa tête avec son postérieur et ramassa ses lunettes qu'elle avait cherché à tâtons dans le noir. Elle les repositionna ensuite sur son museau. Heureusement, elles étaient solides. Détachant son harnais et enfilant son sac à dos, elle progressa, perdue au milieu des bagarreurs et de ceux essayant de les empêcher de se battre. La tension était bien trop forte et beaucoup de gens des rues et de potentiels criminels étaient présents, ce qui n’arrangeait rien aux choses.  D’autant que le vaisseau ne semblait plus avoir d’énergie. Le sas menant au poste de pilotage s’ouvrit. Une femme plutôt jeune semblait l’avoir forcé et quémanda de l’aide à qui avait des compétences. C’était dans ses cordes. Mais elle était en vacances. Elle sursauta lorsqu’elle aperçut Nakaï et n’aurait pas été surprise si elle été mêlée aux dysfonctionnements du vaisseau. Cependant, elle semblait elle aussi passagère et non en vadrouille pour piller des marchandises. Sholma regretta alors de ne pas avoir pris son propre vaisseau. Au même moment, elle reçut le coup de poing d’un géant qui l’envoya a tapis. Ses lunettes volèrent de son visage et vinrent glisser sous des caisses. Elle s’allongea pour tenter de les récupérer, lorsque quelqu’un lui marcha sur la queue. En criant de douleur et de surprise, sa tête se heurta à un container. Elle laissa exploser sa colère :

-Mais merde à la fin ! Je suis en vacances.




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche10395/395La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyMer 28 Juin 2023 - 21:03
Séparation du contenu
C'est une petite rousse bagarreuse à couette qui se dirige vers la vampire quadrimillenaire. Elle se présente avec un air désinvolte comme bagarreuse et mécanicienne. Elle demande ce qu'elle attend. Circë se met à rire avec amusement, laissant ses canines apparentes.

"- Parfait, vous êtes la femme de la situation. Et plutôt jolie brin de fille en plus. On ne peut pas rêver mieux dans notre situation, hormis un vaisseau en état de fonctionnement."

Elle laisse la jeune femme passer devant elle. C'est cette jeune fille qui sera à même, bien plus qu'elle, de gérer cette situation. Déjà qu'elle a eu du mal à passer au modem 56k alors lui demander de réparer un vaisseau. C'est que mamie Circë a du mal à se faire aux nouvelles technologies, enfin, quand ça l'arrange, mais nous nous etalerons pas là dessus. Elle lâche ensuite la porte, enfermant les civils derrière la porte métallique qu'elle a eu tant de mal à ouvrir.

Le vaisseau est vide, comme abandonné, il ne rencontre aucun membre d'équipage et le vaisseau est étrangement calme. Peut être que la faible luminosité et la disparition du ronronnement des moteur explique en partie ce calme, mais c'est vraiment très étrange.

"- Mmmh, j'ai vraiment l'impression de me balader dans une carcasse abandonné d'un vaisseau. C'est très curieux."

Le poste de pilotage se trouve probablement à l'avant, sur la partie supérieur de la carlingue. C'est vers là que vous vous dirigez, sans rencontrer la moindre âme qui vivent. Jusqu'à arriver devant l'entrée du poste de pilotage pour tomber sur un robot. A premièrement vue, il semble éteint, la vampire se dirige pour le contourner jusqu'à ce qu'une voix perce le silence.

"- Que faites vous la ? Vous n'êtes pas autoriser à être ici ! "

Circë sursaute, elle se tourne sur un viel homme, bien dans les 70 ans, il porte une vieille veste d'officier de la marine des veilleurs stellaires sur les épaules, la veste est de laver et usée, elle montre quelques insigne de décoration telle qu'on peut en retrouver sur les vétérans. Il regarde les deux jeunes gens avec un air sévère.

"- De quel droit vous permettez-vous de vous balader sur mon bâtiment ?"

Circë se reprend et tente de commencer la discutions.

"- Bonjour monsieur ou mon capitaine. On cherche juste à comprendre ce qui se passe."

L'homme lance une regard noir sur la vampire. L'invitant à prestement se taire.

"- Mais y a pas de problème. Depuis quand une donzelle serait capable de savoir si un vaisseau marche ou pas. Ça fait 10 ans que je dirige seul se navire, donc les deux petites dames retourne sagement s'asseoir avant que je leur botte leur jolie petit cul."




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Kaïna Garnet
Voleuse

Kaïna Garnet

Messages : 519
Expérience : 3097
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 48
Titres:

(Hibou +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102106/2106La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2106/2106)
Vitesse: 1088
Dégâts: 1285

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyJeu 29 Juin 2023 - 11:23
Séparation du contenu
La rouquine sembla amusée par le comportement de Nakaï. Tant mieux, au moins, en plus de ne pas faire dans son froc comme tous les autres pignoufs, ce n'était pas non plus une pimbêche effarouchée. Lorsqu'elle rit, la Corsaire découvrit ses crocs. Une vampire? Eux aussi étaient immortels. Quel âge pouvait elle avoir? Ce n'était pas le moment de se poser ce genre de questions. Et voilà maintenant qu'elle la draguait. Ce à quoi Nakaï répondit:

"Ouais ouais la rouquine, ça sert à rien de me flatter, je suis là et je vais m'y coller alors garde ta salive pour une donzelle que ça intéresse. Je vais le réparer ton tas de ferraille et je dérouillerai tous les méchants qu'on croisera. J'espère d'ailleurs que t'es pas du genre à tomber dans les pommes à la vue du sang. Par contre, pour ce qui est de s'occuper de ton minou, il semble que la situation ne s'y prête pas."

Nakaï avait juste dit que ce n'était pas le moment. Pas que dans une autre situation, elle aurait cédé à la flatterie. En fait, elle n'en savait rien. Bien sûr, elle n'était plus une enfant depuis quelques temps déjà mais, entre le temps qu'elle passait à bricoler des robots et des armes et celui à piller des cargos, elle n'avait pas franchement le temps pour les amourettes. Elle était bien incapable de dire si la vampire lui plaisait ou non, bien trop prise par l'envie de se battre et la nécessité de réparer le vaisseau. Surtout l'envie de se battre en fait.

Les deux rousses parcouraient alors les couloirs mais, ceux-ci étaient désert. Elle pesta. Elle voulait dérouiller des méchants, pas se balader en tête à tête avec la petite fille du Docteur Acula dans un vaisseau fantôme.

"Mais dis moi, c'est que t'es futée toi! C'est peut être parce qu'on n'a toujours croisé personne!"

En réalité, ce n'était pas la rouquine qui agaçait Nakaï mais, elle n'avait qu'elle sur qui passer ses nerfs. Pas de baston en vue et elles étaient presque arrivées. Quoique la Corsaire avait parlé un peu trop vite. Voilà qu'un vieux bougon venait de faire son irruption et commençait à leur brailler dessus qu'elles n'avaient rien à faire là. Cela commençait déjà à énerver Nakaï mais, voilà qu'il en remettait une couche. Lorsque la vampire essaya d'en placer une, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. La Corsaire se mit entre elle et lui puis, regarda la rouquine avec un sourire malicieux et lui dit:

"Tu veux le voir devenir plus pâle que toi en moins de deux?"

Sans attendre de réponse, elle s'approcha de l'homme d'un pas décidé et déjà, il avait perdu de l'aplomb. Il tentait toutefois de le cacher autant que faire se pouvait. La Corsaire lui dit alors:

"Dis moi papy, tu te ferais pas un peu sénile? Tu as entendu parler des Corsaires de l'Espace?

-Ouais, des espèces de raclures sans foi ni loi. Mais, je ne vois pas le rapport avec la situation actuelle.

-T'entends ça la rouquine? Bon, papy, t'es sénile et en plus t'es con, je vais devoir me faire une raison. Mais, tu as entendu parler des Corsaires, c'est déjà ça. Tu as entendu parler du bataillon spatial non?

-Qu... qu'est ce qu'ils feraient d'une épave pareille?

-C'est moi qui pose les questions! Pas bouger papy!"

Nakaï lui tira alors la barbe. Hormis un cri de douleur, rien ne se produisit. Elle repris alors:

"C'est pas drôle, ça remonte pas comme dans les dessins animés! Bon, tu sais qui dirige le bataillon spatial?

-Un petit merdeux du nom de Nakaï, il n'a aucun respect et n'hésite pas à tuer tous ceux qu'ils croisent. On raconte que personne n'a...

-Là, c'est trop! Je... Nakaï un homme? Ma mère m'a donné ce prénom en hommage à notre ancêtre Kaïna Garnet, une Pirate de renom!

-T... Tu es Na...Nakaï? dit l'homme devenu livide.

-Allons, n'aies pas peur! Contrairement à ce que tu as pu entendre, je ne tue pas tous ceux que je croise. Je ne tue que les méchants."

Elle marqua un silence puis rajouta en criant:

"Et toi tu es clairement un gros méchant!"

Elle lui mit alors un revolver dans la bouche puis reprit, alors que l'homme suait à grosses gouttes et se déféquait dessus:

"Tu voulais savoir ce que les Corsaires feraient de ce vaisseau non? Comme je suis gentille, je vais te le dire. A part le réparer, rien. Bye bye!"

Nakaï pressa alors la détente et le sang du vieillard alla maculer le mur. Nakaï se tourna alors vers la vampire et lui dit:

"Tu vois ce robot, il est éteint tout comme le vaisseau, ce qui veut dire qu'on est probablement passé à proximité d'un tir IEM. Je doute qu'on était la cible. Quelqu'un avec une telle technologie ne perdrait pas son temps avec une épave pareille. Si je ne me trompe pas, il suffit de redémarrer le vaisseau et le problème sera réglé."

Bon, il était aussi possible qu'avec le choc, les générateurs aient grillé, ce qui seraient plus embêtant mais, pas insurmontable. C'est alors que Nakaï vit Dahlia débarquer en courant et s'écrier:

"Circë, tu n'as pas intérêt à l'avoir amenée dans un piège!

-De quoi tu parles? Tu la connais?

-Je ne l'ai pas reconnue tout de suite. Disons que je l'ai déjà croisé. Autrefois, elle a vécu quelques aventures avec Kaïna.

-Quel genre d'aventures?

-Du genre aller dérouiller des méchants. A quoi tu pensais?

-Bah, elles auraient pu finir au plumard, j'en sais rien moi. En tout cas, je sais que c'est une vampire et je te rassure, c'était pas un piège. Ce qu'elle veut sucer c'est pas mon sang."

L'elfe poussa un soupir de soulagement et présenta ses excuses à Circë. Elle savait qu'autrefois, elle avait été une alliée de Kaïna mais, elles ne s'étaient que peu croisées. Elle aurait pu changer en quelques milliers d'années et l'emmener seule dans la pénombre d'un vaisseau semblait le plan parfait pour de sombres desseins.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Kazcna11
Fiche combat:
Revenir en haut Aller en bas
Moradund Marteau-de-Fer
Imperator ♦ Paladin

Moradund Marteau-de-Fer

Messages : 1613
Expérience : 4816
Masculin Âge RP : 130

Politique : 207
Titres:

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche104539/4539La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (4539/4539)
Vitesse: -22
Dégâts: 1951

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyJeu 29 Juin 2023 - 14:30
Séparation du contenu
Code couleur:



Sortie d'hyper-espace dans 3. 2. 1. Sortie.
Scan de la zone de saut approximative. Piste du Respect accroché.
Lancement calcul de coordonnée basé sur les répliques d'hyper-ondes et les résidus laissés par le saut.
Calcul terminé

C'était bien la bonne direction, le vaisseau avait donc rencontré un hic sur le trajet
Je le savais!
Lancement de poursuite en Hyperpropulsion
Puissance moteur à saut 50%
Lancement scan à répétition pour détection d'obstacle ou de sortie abrupte.
Chargement système de saut:
25%
Envoi message à la balise proche: Saut du voyage interrompu...
50%
...Garde Astro-Khazarien MORD3941 en poursuite pour sauvetage...
75%
...Demande de renfort avec un remorqueur.
100%
Saut engagé.

Pendant que le Razorback glissait sur la voix étoilée qui s'étirait par les hublots, Mordekai vérifia ses armes. Une sortie incorrecte indiquait une interception ou un accident. Et le second cas n'excluait pas la présence de charognards.

Anomalie detectée
Il n'était pas allé très loin. Ou bien le Respect était vraiment à la ramasse.

Sortie d'hyper-espace dans 3. 2. 1. Sortie
Déploiement système d'armement.
Scan de zone. Respect identifié. Vaisseau à la dérive. Aucun système ne semble actif
Déploiement antenne longue portée.
Message pour le réseau étendu: Respect découvert. Vaisseau à la dérive. Statut encore inconnu. Tenir renfort et remorquage prêt à sauter. Coordonnées: Alpha-34-7658-1398-48359.

Lancement scan avancée et tentative de communication: "Capitaine du Respect, ici MORD3941 des Astro-khazariens à bord du Razorback. Me recevez-vous? Quel est votre situation?"
Boucle vocale activée.

Le droïde commença alors une lente approche du flanc du vaisseau à la dérive, pour préparer une connexion de sas ou au moins pouvoir voir l'état du cockpit.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  1543330520-signature-moradund-final
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes, ou lors de crises de rages
(Dialogues normaux: ~Ronin(#bbbbbb), lors des crises: ~Ronin (#ff9900))
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Drapea24


Dernière édition par Moradund Marteau-de-Fer le Jeu 6 Juil 2023 - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/MrMomory
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 778
Expérience : 3245
Masculin Âge RP : 38

Politique : 15
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102875/2875La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2875/2875)
Vitesse: 1003
Dégâts: 1212

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyJeu 29 Juin 2023 - 23:51
Séparation du contenu
    Les larmes aux yeux alors qu’un énorme pied lui broyait toujours la queue, elle parvint enfin à trouver ses lunettes, qu’elle replaça sur ses yeux. D’un coup sec, elle tenta de se dégager de ce pied qui ne voulait pas la lâcher, mais rien à faire. Alors elle s’agenouilla, tant bien que mal devant un le même géant qui l’avait frappé dont le visage était éclairé par la faible lueur produite par son gros cigare.

-ça fait mal, hein ? La nargua le géant. T'es pile à la bo...

    Elle lui donna un violent coup de poing dans l’entrejambe avant d’encorner l’une de ses cuisses. Le géant tomba de toute sa hauteur et elle en profita pour rattraper son cigare. Elle tira une bonne bouffée de fumée, qu’elle garda un instant dans sa bouche avant de la laisser échapper par ses naseaux en poussant un long soupire de bien-être. Elle l’écrasa ensuite sur la cuisse pissant le sang du géant et l’inséra dans l’une de ses poches.

-ça fait mal, hein ?

    Il ne répondit pas, trop occupé à geindre comme un grand enfant. Quant à elle, la douleur s’était légèrement estompée. Elle retira ses lunettes pour essuyer ses larmes et se fraya un chemin entre les bagarreurs qui n’avaient toujours pas terminés leur rixe. Elle vit alors la porte menant aux conduites techniques et aux quartiers de l’équipage s’ouvrir subrepticement pour laisser passer une silhouette gracile. Elle referma la porte derrière elle. Sholma tenta de la suivre, mais la mystérieuse silhouette avait laissé une belle trainée de corps assommés sur son passage. Ajustant son sac à dos, la djöllfuline essaya de ne pas marcher sur les corps et se dirigea elle aussi vers la porte. Usant de toute sa force, elle parvint dans un effort considérable à les ouvrir. Mais d’autres passagers, voulant eux aussi parler au capitaine, se dirigèrent vers elle. Sholma, referma rapidement les portes mais sans énergie, il n’y aurait pas grand-chose pour les retenir. Temps-pis pour le repos qu’elle voulait s’accorder. D’après tout elle était elle-même plongée dans cette galère et l’air dans les soutes devenait de plus en plus irrespirable.

    Elle ne doutait pas des compétences de Nakaï pour réparer un vaisseau, néanmoins si elle pouvait donner un coup de main pour débloquer la situation encore plus rapidement, elle le fera. Elle activa la vision nocturne de ses lunettes et tenta de se repérer dans le vaisseau. Le cockpit était la première chose à aller voir et si le vaisseau avait une quelconque logique il était situé au bout du long couloir desservant les quartiers d’équipage. Par réflexe elle activa ses oreillettes et se brancha sur toutes les fréquences. Si jamais des charognards avaient la mauvaise idée de venir dépouiller ce qui reste du vaisseau et tenter de s’en prendre aux voyageurs, elle le saurait. Elle sursauta lorsqu’elle entendit une voix dans son oreillette : "...elle...Kzzt...est...zzzt...situation? Capitaine du Respect, ici MORD3941 des Astro-khazariens à bord du Razorback. Me recevez-vous? Quel est votre situation?". Sholma pressa le pas « au moins ce n’est pas un veilleur ». Elle avait eu rarement affaire aux Astro khazariens, même durant ses missions au sein des Enfants de la Lune. Une aubaine, car elle n’était pas recherchée par cette faction. En revanche, pour Nakaï, c’était peut-être une autre histoire. Les paroles se répétaient comme si elles étaient édictées par une machine mais Sholma décida qu’il valait mieux laisser à la cheffe corsaire le loisir de négocier avec lui. Arrivée à la cabine, elle tomba nez à nez avec les deux rouquines et l’elfe qu’elle avait croisé lorsqu’elle était montée à bord du navire de Nakaï.

-Salut ! S’il y a besoin d’un coup de main je suis là. J’ai capté une transmission d’un Astro Khazarien qui est dans le secteur.

    Elle défit une de ses oreillettes et la tendis à Nakaï après l’avoir essuyée au préalable.

-Je pense qu’il vaut mieux que ce soit toi qui répondes.

    Elle n’avait pas fait attention au cadavre qui gisait à ses pieds. Elle sursauta en voyant le vieil homme, un trou béant dans la tête. Elle failli ajouter « et lui expliquer tout ce bordel ». Mais s’il y avait une personne à ne pas vexer c’était bien elle au vu de sa gâchette facile. Sholma se tourna alors vers l’autre jeune femme.

-Enchantée, je suis Sholma. L’air devient vicié dans les soutes et beaucoup aimeraient voir le capitaine. Je pense qu’on va avoir de la compagnie et pas de la bonne.




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche10395/395La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyVen 30 Juin 2023 - 23:23
Séparation du contenu
Le petite demoiselle l'envoie chier, elle semble avoir un sacré petit caractère, mais cela semble plutôt amuser Circë que l'énerver. Dans sa situation, cela ne ferait qu'envenimer la situation. C'est loin d'être son premier râteau, encore moins son dernier et puis qui sait, dans une situation plus calme, elle pourrait bien réparer le pauvre cœur meurtri de la vampire.



Visiblement, à la place de l'amour et de l'amusement, c'est la colère et la frustration qui semble habiter la mécanicienne. Et la vampire doit se l'avouer, sauter à la gorge de ce capitaine de pacotille et renouer avec ses instincts primaires lui traverse l'esprit. Mais la Rouquimicienne, comme ses mignons, appelons là comme ça, souhaite jouer avec le vétéran. Circë la laisse donc avec son jouet. Surtout qu'en l'écoutant, elle apprend plein de choses. Cette gamine ne serait pas une simple mécanicienne, mais membre des corsaires de l'espace, mais la vampire reste parfaitement calme et sourit calmement en regardant le capitaine droit dans les yeux dans le plus grand silence. Torturer des gens ? Disons que Circë est son expérience en médecine peut s'avérer très utiles. Mais elle laisse la gamine jouer, faut bien que jeunesse se fasse. Elle serait même la capitaine de l'escadron spatial, rien que ça, Madame ne se refuse rien. Attend Kaïna Garnet, ça lui dit un truc. La vampire montre enfin une expression par un écarquillement de sourcil. Faut dire qu'avec l'âge, sa mémoire n'est plus ce qu'elle était. En-tout-cas, elle a l'air coriace la rouquimicienne, elle tue que les méchants, comme Circë et elle trouve que le capitaine est méchant aussi, que de points communs. Faudrait que Circë pense à la demander en mariage devant cette immense flaque de sang, ça ne peut être que romantique. Même si la vampire lance un regard triste devant toute cette hémoglobine gâché.

Mais pas le temps de pleurer, le nouvel amour de la vie de Circë lui donne plus d'information sur ce qui se passe, visiblement, c'est le système est juste désactiver, suffit de le redémarrer.

"- Bien mon capitaine."

Circë fait un salut militaire qui indique sans l'ombre d'un doute qu'elle avait déjà fait son service militaire pour le faire aussi bien. C'est alors qu'une elfe rouspéteuse rentre dans la salle pour venir accuser la vampire d'entraîner Nakaï dans un plan foireux, mince, aurait-elle pensé trop fort à ses plans de mariage qu'elle aura sûrement oublier demain ? La rouquine se défend avec une verve incroyable.

"- Mais euuuuuh, j'ai rien fait, si ça continue, je porte plainte pour harcèlement et diffamation."

Puis elle semble boguer quelques secondes, attend, elle vient de l'appeler par son prénom ? Donc elle la connaît ? Mmmmh, une jolie elfe comme ça, ça ne s'oublie pas pourtant. Ah, mais oui, la copine de Kaïna Garnet, la pirate copine avec un Thérian panda, maintenant, elle s'en souvient. Bon, visiblement Nakaï pense que Circë cherche juste un coup rapide, prenant une tête outré, la vampire se tourne vers la rouquimicienne.

"- Quoi ? Non, Madame, une demoiselle de votre acabit ne sont pas de celle que l'on jette juste pour une nuit. J'espère d'ailleurs que vous avez gardé dans votre famille votre goût en matière de rhum. Kaïna était la meilleure copine de beuverie que l'on puisse avoir et je serais honoré de boire un verre en votre compagnie en son honneur."

La vampire se tourne vers Dahlia et lui fait une révérence, comme celle qu'elle faisait sur Duralas I, il y a 4000 ans.

"- Excuse accepter, ma chère Dahlia. Une femme avec votre loyauté est une perle rare, il serait honteux de ma part de vous en vouloir alors que vous ne faites que protéger la descendante d'une de nos vieilles amies."

Elle avait un petit pincement au cœur, quand elle repense à Kaïna. Le Duralas de cette époque lui manque. Mais ainsi est la vie, tout ce qu'elle a connue à disparu et elle en connaîtra des nouvelles, telle est le fardeau de l'immortalité. C'est l'appel sur la radio d'un certain MORD3941 des Astro-khazariens qui la sort de ses pensées. Elle se rapproche de la table d'où provient le son. Le capitaine avait une sorte de tablette qu'il consultait, l'appel radio vient de là.

"- Mmmmh, si vous le permettez, je vais m'occuper de notre nouvel ami, je serais plus utile ainsi."

Elle prend la tablette, activant par un ripement de doigt involontaire, la vidéo qui était en train d'être regardé par le capitaine. Des bruits de claquement et de gémissement résonne dans la pièce tandis que le sourire de Circë se crispe. Une elfe bien roulée se fait sauvagement tringlée par un nain, ce n'est pas le genre d'image que l'on voit tous les jours. Enfin, à moins d'allez sur DUR-alas, le meilleur site pornographique de l'holonet avec son choix multiple de vidéo de bonne qualité. Elle éteint la vidéo.

"- Oups ! Et bien, un sacré cochon ce capitaine. Oh ! Le manuel d'expédition !"

Elle l'ouvre et le consulte.

"- Alors du Meth-X, du Cyran, du Nagaoïde, du cristal d'Endorial,... Il y a dans ce vaisseau de quoi niqué la tête de toute la faculté de Stellaraë II. Cela explique pourquoi le prix du billet était aussi attractif et pourquoi le respect esquive tous les contrôles."

Elle tend le bloc de donné à Dahlia, cela peut être utile aux corsaires de l'espace, mais pas à elle. C'est alors qu'une autre connaissance se pointe dans le vaisseau en la personne de Sholma qui ne semble pas reconnaître Circë. Elle explique pour le robot nain et pour les passagers. La vampire sourit à sa copine fille de la lune.

"- Coucou Shosho, comment va ma Naga Djolfullin préféré ? Et je ne dis pas ça parce que tu es la seule que je connais."

Elle sourit, visiblement amusée.

"- Je pars m'occuper de notre ami Astro-Kazarien. Je vais tenter de lui faire évacuer les passagers pour qu'il nous en débarrasse. Amusez-vous bien les filles."

Elle fait un clin d'œil à Nakaï avant de partir en direction de la baie d'arrimage. Elle se racle la gorge et prend un air plus sérieux. Elle active sa radio et allume le micro compris dans son exo-armure.

"- Circë Maulgath, passagère du Respect et chasseuse de primes à MORD3941 du Razorback, vous me recevez ?"

Elle attend quelques secondes la réponse du robot.

"- La situation ici est complexe, le vaisseau est totalement hors ligne. Une réparation est tenté par des passagers compétant. Le capitaine vient de se flinguer, une balle dans la tête, le pauvre n'a pas tenue la pression. Les passagers sont apeurés et nous font une crise d'hystérie collective. Ils veulent prendre le contrôle du vaisseau. Les systèmes basiques, y compris ceux d'oxygènes sont HS pour le moment. Je demande l'évacuation des civils et des blesser à bord de votre bâtiment. Quelque soit votre réponse, je vous arrime manuellement au sas latéral droit, en espérant qu'il marche."




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Kaïna Garnet
Voleuse

Kaïna Garnet

Messages : 519
Expérience : 3097
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 48
Titres:

(Hibou +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102106/2106La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2106/2106)
Vitesse: 1088
Dégâts: 1285

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyLun 3 Juil 2023 - 22:12
Séparation du contenu
Donc, la rouquine avait connu l'ancêtre de Nakaï. Il restait des éléments à éclaircir mais, ce n'était pas le moment. Lorsque Circë avait parlé d'alcool, Dahlia semblait toutefois estimer urgent de s'expliquer car elle dit aussitôt:

"Effectivement, Kaïna était une ivrogne notoire mais, si elle buvait ce qui se fait de nos jours, elle aurait tabassé tous les barmans et distilleurs de la galaxie. Elle buvait beaucoup, même moi, je ne la suivais pas toujours. Par contre, fallait pas lui filer de l'alcool frelaté. Enfin bon, j'aurais dû te le dire, je suis désolée.

-Ouais, on s'en fiche! Bon, la rouquine, si t'as de l'alcool que ma vieille aurait aimé, je veux bien goûter. Moi à jeter? Je comprends pas, c'est moi qui t'ai jetée non? Bref, on verra ça plus tard, là on a un vaisseau à réparer."

Ouais, Nakaï était un peu à la masse pour ce qui était des sentiments et leurs déboires. Là, elle était bien plus intéressée par le bricolage. C'était probablement juste les systèmes électriques et électroniques qui avaient lâché à cause d'un tir d'IEM mais, vu l'état du vaisseau, quelques générateurs auraient pu griller. Aussi, il faudrait aller récupérer des batteries sur les générateurs de secours. Effectivement, si la moitié des générateurs étaient HS, le mieux étaient de faire en sorte que le tout soit concentré au même endroit. Nakaï était partie pour fouiller la cabine afin de réactiver le système et lancer un diagnostic lorsque Sholma attira son attention sur un appel passer par un Astro-Khazarien. Circë proposa de gérer la situation. Bien que la Corsaire doute que ses charmes fonctionne sur un droïde, elle décida de la laisser s'en charger et se rendit en cabine. Elle réactiva le système et lança le diagnostic. Les lumières s'étaient rallumées et une partie des générateurs aussi. Le diagnostic confirma le tir d'IEM. Il était toutefois impossible de savoir s'ils en avaient été la cible ou s'il s'agissait d'un dommage collatéral. Nakaï réagit alors, le type qui arrivait, apparemment, c'était un droïde. Elle se tourna alors vers Sholma et lui dit:

"Vas aux générateurs de secours et récupère toutes les batteries fonctionnelles pour remplacer celles qui ont grillé dans les générateurs principaux. Je dois gérer quelque chose en urgence."

Nakaï part alors à la poursuite de Circë, laissant Dahlia avec Sholma. L'elfe fait signe qu'elle la suivra si besoin mais, ne décroche pas un mot. Elle n'est pas calée en mécanique et ne comprend pas l'affolement de sa capitaine. C'est quoi une IEM? Pourquoi est-ce qu'elle a filé ainsi?

Nakaï finit par rattraper la rouquine. Elle la laisse terminer puis, lui arrache l'oreillette. S'adressant alors à l'Astro-Khazarien, elle lui dit:

"Je viens de réactiver les systèmes du vaisseau mais, on n'a plus de générateurs de secours, la moitié ont grillé. Bref, pour l'instant, la situation est stable. Les radars sont morts par contre. Enfin bon, c'est pas le plus important. On s'est retrouvé dans le champ d'un tir d'IEM(Impulsion Electro Magnétique). J'imagine que tu sais ce que c'est. C'est ça qui a foutu tout les systèmes HS. Je sais pas si on était visé. Vu la carlingue, ça m'étonnerait. C'est pas des bandits débutants qui peuvent mettre la main sur un truc comme ça normalement. Par contre, si je me trompe, en voyant que les moteurs ont redémarré, si je me trompe, ils risquent de remettre ça. Si j'ai bien compris, tu es un droïde alors, faites attention. S'ils te touchent, ça va te désactiver et ce sera game over... Si jamais tu détectes un autre vaisseau, tiens toi en le plus loin possible!"

Corsaires et Astro-Khazariens n'étaient pas amis mais, il n'y avait pas de guerre ouverte. Dans une telle situation, ils n'avaient aucune raison de se battre d'autant que Nakaï était une passagère en règle et que sans elle, le vaisseau courait à sa perte. Elle espérait toutefois que le droïde était capable d'analyser la situation. De plus, il était actuellement l'atout le plus précieux qu'ils avaient. Elle comptait donc sur le fait que les passagers lui fassent confiance. Pour elle, ce n'était pas un souci. En tant que méca ingénieure, elle avait vu des robots avec plus de conscience que beaucoup d'êtres organiques. Dans l'immédiat, elle se moquait de la prime sur sa tête. Elle voulait simplement sauver tous ceux qui pouvaient encore l'être. Elle rendit l'oreillette à Circë et lui dit:

"Je te le rends! S'il te parle de trucs trop techniques, viens me voir mais, dans l'immédiat, je serai plus utile aux générateurs."

Sur ces mots, Nakaï laissa la vampire et partit rejoindre Sholma, lui prêtant main forte pour récupérer les noyaux énergétiques des générateurs de secours afin d'alimenter les principaux. C'était un sacré merdier. La salle était mal entretenue et certains noyaux coinçaient. Il fallait alors forcer un peu en faisant attention de ne pas les abîmer. Quel merdier! Il allait falloir se barrer et vite mais, pour cela, il fallait finir de rétablir l'alimentation.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Kazcna11
Fiche combat:
Revenir en haut Aller en bas
Moradund Marteau-de-Fer
Imperator ♦ Paladin

Moradund Marteau-de-Fer

Messages : 1613
Expérience : 4816
Masculin Âge RP : 130

Politique : 207
Titres:

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche104539/4539La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (4539/4539)
Vitesse: -22
Dégâts: 1951

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyJeu 6 Juil 2023 - 16:31
Séparation du contenu
Je vous reçois fort et clair

Vaisseau hors-ligne
Capitaine hors-service
Systèmes vitaux KO
Passagers hors de contrôle
Arrimage côté droit passé en manuel

Un mouvement de manche et une évolution plus tard, il se rangeait le long du flanc droit du Respect et déployait un tunnel d'accès vers le sas.
Tandis que le passage se dépliait dans le vide, Mordekai lança un scan large spectre et activa l'armement du vaisseau complètement.
La radio crépita subitement alors qu'il préparait la communication pour la balise lointaine:
Systèmes vitaux OK 50%
Propulsion KO
Radars KO
Présence IEM
Collatéral suggéré
Prudence recommandée

Reçu, je surveille le vide
Modification paramétrage d'armes: Tir à vue sans sommation sur vaisseau non-A-K. Ajout exception Respect.
Message vers la balise lointaine: Respect hors-service. Remorqueur nécessaire. Prévoir une cellule psychologique pour les passagers en panique. Capitaine mort. Collatéral d'une IEM déclenché dans le secteur. Grande prudence demandé. Renfort armé avec scan large spectre nécessaire. Aucun entité biologique disponible sur le Razorback en cas de second tir. Faites vite.

Un shuintement suivi d'un souffle et d'une alarme indiqua que le tunnel était connecté. La chasseuse de prime avait fait sa part impeccablement. Mordekai déclencha la tourelle intérieur de toit de la soute, la réglant sur la neutralisation électrique.
Le droide traversa le couloir a grande enjambée et déverrouilla son côté du sas, avant de pénétrer par l'autre côté que Circë lui ouvrait.
Merci.
Une fois à bord, il déplia ses 2m13 dans l'immense soute qui accueillait une bagarre digne des plus anciens faubourgs de Dùralas I.
Passagers du Respect, les secours sont- Mordekai s'interrompit lorsqu'un débris de bois lui heurta le front, sans impact particulier.
Passagers du Respect- il s'interrompit cette fois pour s'écarter du chemin du poing qui se dirigeait vers la figure d'un passager.

Changement de tactique
Récupération enregistrement banshee.wav
Déploiement haut-parleurs
Tandis que des panneaux glissait le long de ses joues pour dévoiler des haut-parleurs, le droide se tourna vers Circë: Je vous invite à aller voir où en sont les réparations; Si vous souhaitez rester, il vaudrait mieux que vous vous bouchiez les oreilles.
Il se remit ensuite droit vers la foule.
Volume 150%.
Lecture.

Un cri strident d'une violence rare résonna soudainement entre les parois de la soute pendant une longue minute, forçant la totalité des combattants à s'effondrer au sol, mains sur les oreilles. Mordekai leur laissa deux minutes le temps de prendre en compte sa présence et de récupérer leur audition avant de parler à un son plus raisonnable via ses haut-parleurs.

Volume 50%.
Passagers du Respect, votre attention. Vous êtes désormais sous la supervision de l'Astro-khazar, et ceux jusqu'à votre prochain contact avec une terre ferme ou une station. Ce vaisseau est en panne suite à une avarie de source externe, nous allons devoir vous évacuer afin d'assurer votre sécurité. Une escouade du KazharenBaldor est en route vers notre position avec du personnel médical ainsi qu'une escorte. Faites passer les blessés en premier et veuillez aider les personnes à mobilités différentielles à passer ensuite. Sachez que toute acte de violence à partir de cet instant sera considéré comme un acte d'obstruction et d'entrave à un garde astro-khazarien dans l'exercice de ses fonctions, et sera réprimé avec les moyens jugé nécessaire par le garde en question. Merci de votre coopération.




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  1543330520-signature-moradund-final
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes, ou lors de crises de rages
(Dialogues normaux: ~Ronin(#bbbbbb), lors des crises: ~Ronin (#ff9900))
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Drapea24
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/MrMomory
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 778
Expérience : 3245
Masculin Âge RP : 38

Politique : 15
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche102875/2875La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (2875/2875)
Vitesse: 1003
Dégâts: 1212

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyLun 10 Juil 2023 - 20:33
Séparation du contenu
    Sholma plissa des yeux en voyant la vampire. Son nom lui revint lorsqu’elle l’appela par ce sobriquet qu’elle détestait mais dont elle avait fini par s’habituer. Circë. Elle se souvint d’avoir fait quelques missions avec elle, mais cela était plutôt vers ses débuts chez les enfants de la Lune. A vrai dire, elle trouvait cela tellement improbable qu’elle soit au dans ce vaisseau, qu’elle n’avait même pas prêté plus attention à son visage. De plus, pour sa défense, il faisait nuit noir. Même si ses lunettes parvenaient à transmettre des images et de la couleur, elle n’avait pas une vision parfaite de la réalité.

-ça ira mieux, quand le vaisseau sera réparé.

    Visiblement, la vampire ne semblait pas vraiment au courant de sa « désertion » ou bien elle s’en fichait. Toujours est-il que la djöllfuline l’imaginait difficilement être du côté de ceux qui l’avaient trahis. Même si Sholma avait gravi très vite les échelons, elle voyait mal la vampire être jalouse ou envieuse. A moins qu’elle ne cache très bien ses sentiments mais de cela, elle en doutait aussi. Plusieurs fois, en mission elle s’était montrée assez avenante à son égard. Au début, cela ne la gênait pas. Au contraire, elle appréciait que quelqu’un s’intéresse un peu à elle. Mais lorsqu’elle découvrit que lentement mais sûrement elle tentait de la séduire avec des compliments et parfois quelques gestes moins subtiles, elle s’était un peu éloignée de la vampire jusqu’à ne plus partir en mission avec elle. Le temps avait finalement effacé la gêne qu’elle avait éprouvée contre la vampire et s’était jugée un peu trop dur avec elle. Mais cette dernière ne sembla pas rancunière lorsque Sholma lui avait présenté des excuses pour son comportement un peu extrême. Puis finalement, elles s’étaient quittées sur une bonne entente. Au finale, des filles et fils de la Lune c’était peut-être sur elle qu’elle préférait tomber. Son côté extravertis et presque sans filtres laissait à penser qu’elle n’était jamais vraiment hypocrite et donc que c’était bien elle la dernière sur sa liste qui pourrait lui faire un coup bas.

    Kaïna lui intima l’ordre de se rendre aux générateurs. C’était effectivement la première chose à faire lorsqu’un vaisseau était en panne. Peut-être n’y avait-il plus de carburants pour alimenter les batteries tout simplement, ou le vaisseau est vraiment trop vieux et certains composants n’ont pas survécus à ce voyage. Ce serait alors la fin du respect. Sholma gloussa toute seule en répétant cette phrase dans sa tête. Dhalia la suivait à travers les coursives. Etant une elfe, elle n’avait pas besoin de quoi que ce soit pour éclairer son chemin en pleine nuit ou des lunettes capables de remplacer sa vision. « Une chance » se dit la djöllfuline, qui elle, parvenait à distinguer des formes, des ombres qui se détachent du noir obscur sans vraiment « voir ». Ou alors il fallait tout de même une fine source lumineuse comme une Lune réfléchissant les rayons d’un Soleil. Mais sa simple vision nocturne naturelle s’arrêtait là et pour distinguer d’avantage les formes et les couleurs, elle avait besoin de ses lunettes. Probablement que ce genre de chose pouvait également s’exercer mais Sholma se contentait de se reposer sur sa technologie.

    Les deux femmes arrivèrent dans la salle des générateurs. Il va sans dire que c’était un bazar sans nom. S’il y avait un équipage qui gérait la partie moteur et mécanique, il avait pris la poudre d’escampette depuis longtemps. De nombreux câbles étaient branchés pour créer des dérivations de courant, probablement pour contourner des systèmes défaillants. Le problème de cela, c’est qu’à la moindre surcharge de tension, les circuits n’étaient plus protégés normalement et pouvaient griller. Sholma détacha un panneau de contrôle et demanda de la lumière à Dhalia.

-Pfouh ! Quel merdier.

    Elle déconnecta les câbles d’un circuit imprimé complètement noirâtre. Même s’ils rétablissaient les générateurs, il y avait peu de chance pour que le courant revienne dans le reste du vaisseau. C’était ce genre de navicomposant qui garantissait le transfert des données de vol vers le tableau de bord du capitaine. Si celui-ci était détruit, il y avait peu de chance pour que les autres n’aient pas subis le même sort. Le vaisseau peut redémarrer, mais sans l’électronique de base, il serait impossible à piloter. Aucune donnée via le tableau de bord ne pourra être transmise aux réacteurs. Conclusion : le vaisseau était mort. Mais Sholma n’était pas là pour ça, mais plutôt pour trouver des batteries qui n’avaient pas subies la surtension. Auquel cas, l’alimentation pourra être rétablie et les passagers ne manqueront pas d’oxygène pendant un bon moment. Il sera en outre possible de déplacer le vaisseau avec les rétro-fusées, mais ils n’iront pas loin de cette manière. Sholma progressa vers les moteurs et déconnecta des capsules d’antimatière rangées dans des grandes cuves blindées couvertes de crasse, d’huile et de rouille qu’elle avait au préalable ouvert, non sans mal. Les capsules semblaient intactes et encore fonctionnelles. Dans chacune d’elle, il y avait de quoi faire un saut en hyperespace et traverser la galaxie. Elle en trouva deux, faciles à déloger. Les autres étaient coincées dans leurs cuves mal entretenues qui avaient subies les variations de température. Sholma s’arrêta net, lorsqu’elle entendit un son étrange, strident, qui parvint jusqu’à elle. Il semblait provenir des couloirs ou peut-être plus en avant dans le vaisseau. Puis, il s’arrêta au bout de quelques secondes.

-Il manquerait plus que le vaisseau soit hanté.

    Par mesure de précaution, Dhalia se rendit vers l’entrée de la salle des machines tout en préparant son arme de poing. Sholma se reconcentra alors sur sa tâche, beaucoup moins inquiète maintenant que quelqu’un montait la garde. Les capsules faisaient près d’un mètre de hauteur ce qui les rendait très encombrantes. Heureusement, il y avait une paire de bras en plus qui pourrait l’aider à les transporter une par une vers la salle de commande. Chacune de ces capsules avait sa propre pile pour maintenir l’anti-matière dans un champ électromagnétique entouré de vide. Un miracle qu’elles n’aient pas été détruites par la surtension. Mais ce genre de technologie avait probablement des contre-mesures sinon, plus personne ne serait là pour en parler.  Sholma vit Nakaï débarquer et lui fit un compte rendu de la situation :

-Bon, les moteurs fonctionnent, les noyaux d’énergie sont là, à part ces deux-là qui coincent. Mais le vaisseau ne pourra pas redémarrer. L’électronique a complètement grillée, on dirait qu’on s’est pris une IEM. Ces abrutis avaient fait des dérivations pour éviter de changer certains circuits trop vieux annulant les protections qu’ils devaient avoir. Résultat, il n’y a plus aucune connexion entre la salle des machines et le poste de pilotage. On va pouvoir réalimenter les systèmes de survie et l’éclairage avec les noyaux mais pour le reste, à part si on déplace la console de commandement ici, on ne va aller nulle part. Et l’Astro Khazarien a dit quelque chose ?

    Elle ne cessait de repenser à son festival. Heureusement, le concert était pour le lendemain mais elle aurait bien aimé parcourir les rues d’Ishtar et assister aux animations. Sa queue fouettant le sol d’acier trahissait son impatience alors qu’elle parcourait du regard la salle des machines aussi froide et silencieuse qu’un tombeau. Beaucoup de câbles pendaient dans tous les sens, des panneaux de commandes avaient été éventrés par des chalumeaux pour en sortir d’autres câbles et les connecter là où il était possible pour contourner tous les systèmes gérant les protocoles de sécurité. L’idée qu’il s’agissait d’un vaisseau volé traversa l’esprit de Sholma au vu du nombre de bidouilleries qu’elle voyait. Mais cela n’aurait aucun sens de continuer à faire traverser des voyageurs entre Dùralas I et Dùralas II. A moins que ce ne soit pour camoufler de la contrebande. Elle se tourna vers Nakaï, le cœur serré et les pupilles dilatée par son angoisse naissante. Elle la prit par les épaules.

-Dis moi qu’on s’est pas pris une IEM ! Que c’était juste une surtension dû à…à tout ce foutoir dans les câbles.

    Si c’était le cas, qui avait attaqué le vaisseau ? Des veilleurs voulant reprendre leur bien ? Une mafia ? Des pirates indépendants ? Dans tous les cas, le vaisseau n’était pas armé et Sholma non plus. A moins qu’on ne puisse considérer son corps comme une arme à part entière. S’ils étaient abordés peut être en revanche auraient-ils une chance. Beaucoup de passagers avaient l’air d’être de sacrés bagarreurs. Il ne serait pas si difficile de les convaincre de se battre à leurs côtés pour leur survie malgré les roustes que certains se sont pris de sa part et surtout de celle de Dhalia.




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 211
Expérience : 1069
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Gauche10395/395La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  EmptyJeu 10 Aoû 2023 - 16:33
Séparation du contenu
Circë est contente, elle voit une ancienne copine qu'elle a perdue de vue un temps. Visiblement, elle a pris peur qu'elle ne la croque, c'est assez habituel. Cela a juste faire rire la vampire. Mais il y a aussi plein de nouvelles copines et d'anciennes qu'elle n'a pas vue depuis longtemps.

Elle avait quitté le groupe pour rejoindre son futur ami robot Astro-Kazarien, quand la belle Nakaï vient la voir. Elle doit sûrement déjà lui manquer. La vampire lui laisse prendre son oreillette avec un grand sourire, malgré la douleur du geste brusque. Elle l'a laisse parlé dans son jargon technique qu'elle qu'a moitié. Puis elle lui rend son oreillette en lui disant que si elle ne comprend pas, elle n'a qu'à venir la voir. La vampire est ravi, elle s'inquiète pour elle et se met à glousser.

"- Je n'y manquerais pas."

Elle quitte la "douce" Nakaï pour aller aider MORD3941 à s'atteler au bâtiment. Les robot, surtout ceux construit par les nains, son impressionnant et particulièrement utile. Du haut de ses 2m13, il l'a remercie, ceux à quoi, la vampire lui répond par un magnifique sourire.

"- Mais de rien."

Elle réagit avec les robots comme avec les humains, organique ou mécanique, aucune différence. Elle l'accompagne jusqu'aux passagers, le guidant dans la sombre carlingue. Mais le bon peuple, prit dans une fièvre d'obsidienne, répond à leur secours avec violence. Devant cet échec, le robot lui demande de se boucher les oreilles, ceux que fait la vampire, se mettant derrière lui. Elle a déjà vu des droïde faire et elle se doute que cela va être violant. Et malgré toutes ses précautions, le cri strident fait vibrer ses oreilles et la pousse à se coucher au sol. Autant dire que ceux qui l'ont pris a pleine puissance sont désormais calmés.

MORD3941 fait parfaitement sont offices, maintenant, ils sont tous sous la supervision de l'astro-kazhar. Une escouade et une équipe médicale est en route. C'est qu'il fait bien le travail, le grille-pain. Non, trop raciste comme surnom. Faudra en trouver un autre. En-tout-cas, tout ce beau monde évacue dans le silence pour rejoindre le SAS, on va s'en sortir finalement.

Puis les détecteurs énergétiques de ceux qui en ont se mettent à vibrer, des vaisseaux sortent de l'hyper-espace. Leur signature est celle des veilleurs stellaire qui dès la seconde qu'ils sont à porter de communication, lance ce message :

"- Ici, le capitaine Valorum des veilleurs stellaire au Respect et au Razorback. Tout les personnes présente à bord du respect sont invités à se rendre. Quant aux astro-kazharien, ils sont invités a quitté les lieux et a retourner jouer avec leur grille-pain."

Circë soupire et active son micro pour dire avec une voix toute douce et calme.

"- Coucou Valo, contente de voir que tu vas bien ? Dit moi, tu m'en veux toujours d'avoir dénoncé à ta fiancée de l'époque que tu ais couché avec moi où tu le prends toujours aussi mal ?"

Impossible de dire ce qu'il se passe, on peut entendre le capitaine se mettre à grogner. Puis lance.

"- Je ne me répéterai pas, rendez-vous, ceci sera ma dernière somation, quant à toi Circë, laisse les histoires privées en dehors."

La vampire jubile.

"- Ok, Valo, promis, je ne raconterai rien, surtout pas la fois où tu t'es réveiller sur le toit de la faculté de Stellaraë B après une soirée a t'exploser la tête avec la drogue de synthèse que t'étais sensé garder comme pièce a conviction. Tu peux compter sur moi."

La vampire semble toute fier alors que le capitaine vient de se mettre une gifle sur le front. Il sera bientôt à portée de canon du Razorback et les renforts Kazharien seront bientôt là.




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
MessageSujet: Re: La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]    La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]  Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

La fin du respect [P. W. Nakaï, Sholma et Mordekai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Objectif Stàralas (Fermé pour l'instant) :: Système solaire de Stàralas :: Reste de l'univers-