AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Fëanor
Le Monde de Dùralas a précisément 3823 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mer 17 Avr 2024 - 22:06
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : ...
Voir le deal

 

 Enchantements et maléfices [Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Père Tungstène
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Père Tungstène

Messages : 446
Expérience : 8743
Masculin Âge RP : Inconnu

Politique : 200
(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Enchantements et maléfices [Cours]  644535104500/4500Enchantements et maléfices [Cours]  242396barresante02  (4500/4500)
Vitesse: 1850
Dégâts: 4000

Enchantements et maléfices [Cours]  Empty
MessageSujet: Enchantements et maléfices [Cours]    Enchantements et maléfices [Cours]  EmptyJeu 24 Aoû 2023 - 1:34
Séparation du contenu
Enchantements et maléfices [Cours]  542512sommaire
Cliquez sur les chapitres pour vous rediriger directement vers le cours de votre choix.

Introduction à l'enchantement

Les artefacts de faible pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Cthonyak Chathoth
Animiste

Cthonyak Chathoth

Messages : 302
Expérience : 3665
Masculin Âge RP : 44

Politique : 00
Titres:

(Menes, éléphant de Cthonyak [Modifié], 200 vitalité ; 200 vitesse ; 100 dégâts ; Férocité : Les dégâts du joueur sont augmentés de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Enchantements et maléfices [Cours]  644535102012/2012Enchantements et maléfices [Cours]  242396barresante02  (2012/2012)
Vitesse: 925
Dégâts: 1361

Enchantements et maléfices [Cours]  Empty
MessageSujet: Re: Enchantements et maléfices [Cours]    Enchantements et maléfices [Cours]  EmptyMar 29 Aoû 2023 - 20:09
Séparation du contenu
Introduction aux Enchantements et Maléfices


Enchantements et maléfices [Cours]  500a0910
Source : Lebowin

L'atelier était bien plus pratique pour que je dispense mes cours. Tout ce qui était matériel magique y était entreposé et surtout, c'était au rez-de-chaussée, ce qui permettait d'apporter d'autres artéfacts et m'évitait de me taper les étages. La pièce était certes encombrée, remplie d'armes, d'armures, d'objets plus insolites les uns que les autres. J'avais hâte de voir le premier regard de mes futurs disciples en entrant. Et justement, ils arrivaient.

Une cohorte d'élèves de tout âge, de tous horizons, s'introduisaient dans ma salle de classe. Quelques uns restaient silencieux, hagard devant le spectacle de tout le fatras, d'autres discutaient sans prêter attention à leur environnement. Lorsque j'entendis l'inévitable brouhaha d'une des armes touchant le sol, résultat d'un postérieur insuffisamment surveillé, je dus intervenir.

- Bonjour à tous, faites attention où vous marchez, il y a un peu de bordel !


Une fois tout le monde installé, c'est-à-dire debout et immobiles au milieu des étagères et des tables, je pus me relaxer un peu. J'observai les différents visages, les différentes races et essayai d'imaginer ce qu'ils étaient venus chercher. De la puissance, de la connaissance, un aide pour survivre dans ce monde hostile ? Peu m'importait leurs buts et aspirations. J'étais là pour leur enseigner un sujet sur lequel je commençais à bien m'y connaître et à être reconnu.

- Bon, tout le monde est arrivé ? Bien ! Comme je l'ai dit, faites attention où vous mettez les pieds et autres parties de vos corps. Ce serait dommage d'endommager les objets que vous finirez par étudier !

Cours

I. Que sont les Enchantements et les Malédictions ?


La première chose qu'il vous faut savoir est que cette discipline est relativement jeune. Les objets enchantés et maudits parsèment le continent depuis des siècles mais chaque enchanteur reste dans son coin, fabrique ou achète, et insuffle des pouvoirs dans ses objets sans forcément dévoiler ses secrets. L'objectif de notre cours aujourd'hui est de vous donner des bases pour comprendre les thèmes plus avancés qui nous accompagneront durant cette année.

Pour commencer, nous devons bien faire la différence entre les enchantements et les malédictions. Un enchantement est une capacité ajoutée à un objet, qu'il soit un bijou, une arme, une armure, ou plus rarement un objet commun, qui aide le porteur de quelque façon que ce soit. Pour citer quelques exemples : nous pouvons penser à de la guérison légère, à une force améliorée. Si on croit à ces concepts, on pourrait dire que les enchantements se trouvent du côté du Bien et servent à des actions bénéfiques. Je préfère les considérer comme une aide, tout simplement.

Un malédiction en revanche, est plus axée sur le Mal ou pour les plus pragmatiques, sur le fait de servir ses propres intérêts, peu importe le coût pour autrui. Généralement, on peut qualifier de malédiction les enchantements qui ont des effets néfastes ou dangereux. L'affaiblissement d'un adversaire, quelques soient les moyens, même dans les meilleures intentions, sont considérés comme des objets maudits. Bien sûr, demandez à un défenseur des opprimés qui utilise ce pouvoir pour sauver les faibles s'il pense que ses aptitudes lui sont données par une malédiction, il vous rira au nez dans le meilleur des cas.

Il est donc important de faire la différence entre la perception de ces concepts et leur appellation rigoureuse. Ici, nous ne traiterons pas de l'utilisation de tels pouvoirs, seulement de leur nature et de la façon dont ils sont obtenus. Tout le monde suit jusque là ?

II. Les bases de l'enchantement


Pour ce premier cours, nous nous bornerons à étudier les méthodes générales d'enchantement. Le détail varie d'un objet à l'autre, nous le verrons lors des prochaines sessions.

Pour enchanter un objet, il vous faut... Un objet. Le peu de rires et les quelques raclements de gorges qui me répondirent ne m'aidèrent pas à axer mes cours sur l'humour. Cet objet, plus il est précieux, plus il sera facilement enchantable et meilleur sera le pouvoir. La préciosité de votre objet est encore sujet à débat dans les cercles des enchanteurs. Certains avancent que les gemmes et les métaux précieux reçoivent mieux la magie que les matériaux plus modestes. C'est passablement vrai mais l'efficacité n'a pas été prouvée à ce point. L'autre camp est plus axé sur la valeur personnelle donnée à l'objet. Si l'objet est précieux pour vous et cher à vos yeux, votre magie accrochera mieux de part le lien qui vous lie. Pour des raisons évidentes, cette théorie est difficile à prouver, tant elle est subjective. Je vous invite à vous faire votre propre expérience. L'utilisation des deux conditions est un plus mais si votre but est la recherche, cela peut fausser vos conclusions.

Attelons nous maintenant à la partie pratique et concrète. En dehors de votre objet, vous aurez besoin de différentes ressources. Ces matériaux sont relativement rares et ne se trouveront pas à la cabane du trappeur du coin ou à l'étal du poissonnier de votre marché favori. L'enchantement est un atout qui se mérite et vous devrez en baver pour récolter les ressources nécessaires. Si vous avez bien suivi, l'ardeur que vous mettrez à rassembler les différents ingrédients servira à renforcer d'autant plus votre magie, attendu que vous aurez créé un lien avec eux en plus de votre objet cible.

Une fois tous les éléments rassemblés, ressentez la connexion avec eux, ressentez la connexion entre eux. Chaque enchantement aura ses propres ingrédients qui lui sont spécifiques. Vous saurez reconnaitre avec la pratique quelle plante ou quel minéral agira dans le sens que vous attendez. Une fois que vous sentez vraiment en vous le lien entre les ressources, ordonnez les dans une suite logique, comme vous feriez de mots pour former une phrase. Le résultat doit être fluide, logique, bien ordonné pour que l'objet puisse le comprendre comme on comprend une phrase bien construite.

La dernière étape ne sera pas la plus reposante. Vous pourriez tout gâcher si vous n'êtes pas assez concentré ou si vous glissez si je puis dire. Il vous faudra insuffler votre énergie en suivant les liens ordonnés que vous aurez créé, comme si vous lisiez la phrase dont nous parlions. Il vous faudra soigner votre flux comme l'intonation, la puissance comme le timbre de votre voix, le rythme. Si un des éléments est mal géré, votre objet ne sera qu'un artefact curieux et n'aura qu'un effet superficiel.

Pour en finir avec ce premier cours, je vous demande de ne pas vous mettre la pression et de ne pas culpabiliser si vous n'y arrivez pas. L'enchantement est une discipline qui prend du temps, qui demande de l'investissement, de l'entrainement, des essais infructueux pour maîtriser les bases et ensuite se perfectionner. Qui sait, à force de tâtonner, vous serez peut-être à l'origine de la prochaine grande découverte de cette belle discipline.

III. Le programme scolaire


Voilà qui conclue notre premier cours sur les enchantements et les maléfices. Je reste dans l'atelier encore jusqu'à la fin de la journée et je suis ouvert à toutes questions. Les sujets des prochains cours, si je ne vous ai pas dégoûté, se trouve sur l'affiche collée au mur près de la porte.

Passez une bonne journée et n'oubliez pas de gamberger sur tout ce qu'on a appris aujourd'hui.

  • Cours n°1 : Les artefacts de faible pouvoir.

  • Cours n°2 : Les Armes et armures enchantées.

  • Cours n°3 : Intervention d'un invité.

  • Cours n°4 : Les enchantements d'enchantements.


Certains élèves s'en allaient tranquillement, commentant, critiquant, s'extasiant, tandis que d'autres restaient par petits groupes attendant que je sois disponible pour répondre à leurs questions. Il fallait dire que l'introduction d'une nouvelle discipline n'était jamais facile. La plupart avaient pris le parchemin sur lequel les devoirs à rendre étaient inscrits. J'estimais à 50% la proportion d'étudiants qui me le remettraient à l'heure. Sur le parchemin étaient écrits une liste de questions, quelques devoirs de réflexion, les explication sur la note qui déterminerait leur gain en point de maison ainsi que l'endroit où m'envoyer les devoirs.

Devoir


Devoir a écrit:

Première partie : Questions sur le cours : (10 points)

1. Quelle est la différence entre l'enchantement et la malédiction ? (2 points)

2. De quoi a-t-on besoin pour enchanter un objet ? (2 points)

3. Décrivez en quelques mots le processus d'enchantement. (2 points)

4. Citez un objet enchanté que vous auriez rencontré ou dont vous auriez entendu parler. (2 points)

5. Quel pouvoir vous intéresserait le plus sur un objet et pourquoi ? (2 points)

Deuxième partie : La pratique : (5 points)

Postez un message d'au moins 10 lignes dans la Enchantements et maléfices [Pratique] en expliquant votre arrivée à ce cours, et vos impressions pendant celui-ci. Envoyez ensuite le lien de votre RP dans cette partie. Attention à l'orthographe ! (5 points)

Troisième partie : Expression écrite : (5 points)

Tentez un premier enchantement avec les ingrédients et les objets à disposition dans l'atelier. Expliquez votre processus et vos sensations.


Code:
[u]Première partie : Questions sur le cours[/u] : (10 points)

1. Quelle est la différence entre l'enchantement et la malédiction ? (2 points)

2. De quoi a-t-on besoin pour enchanter un objet ? (2 points)

3. Décrivez en quelques mots le processus d'enchantement. (2 points)

4. Citez un objet enchanté que vous auriez rencontré ou dont vous auriez entendu parler. (2 points)

5. Quel pouvoir vous intéresserait le plus sur un objet et pourquoi ? (2 points)

[u]Deuxième partie : La pratique[/u] : (5 points)

Postez un message d'au moins 10 lignes dans la [url=https://www.lemondededuralas.org/t5066-enchantements-et-malefices-pratique]Enchantements et maléfices [Pratique][/url] en expliquant votre arrivée à ce cours, et vos impressions pendant celui-ci. Envoyez ensuite le lien de votre RP dans cette partie. Attention à l'orthographe ! (5 points)

[u]Troisième partie : Expression écrite[/u] : (5 points)

Tentez un premier enchantement avec les ingrédients et les objets à disposition dans l'atelier. Expliquez votre processus et vos sensations.


Membres ayant validé ce cours




Enchantements et maléfices [Cours]  Signa10


Dernière édition par Cthonyak Chathoth le Mar 30 Jan 2024 - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cthonyak Chathoth
Animiste

Cthonyak Chathoth

Messages : 302
Expérience : 3665
Masculin Âge RP : 44

Politique : 00
Titres:

(Menes, éléphant de Cthonyak [Modifié], 200 vitalité ; 200 vitesse ; 100 dégâts ; Férocité : Les dégâts du joueur sont augmentés de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Enchantements et maléfices [Cours]  644535102012/2012Enchantements et maléfices [Cours]  242396barresante02  (2012/2012)
Vitesse: 925
Dégâts: 1361

Enchantements et maléfices [Cours]  Empty
MessageSujet: Re: Enchantements et maléfices [Cours]    Enchantements et maléfices [Cours]  EmptyLun 29 Jan 2024 - 18:03
Séparation du contenu
Les artefacts de faible pouvoir


Enchantements et maléfices [Cours]  500a0910
Source : Lebowin

Je m'étais préparé un peu en avance de l'arrivée des étudiants cette fois-ci. Il fallait que je réorganise un peu pour être sûr que mon programme fonctionne et que ce ne soit pas aussi galère que je ne craignais. Je m'attelai à séparer les tables en quatre groupes. Le projet de la journée était de leur présenter des objets que j'avais récolté au fil de mes aventures ou auprès de quelques connaissances qui avaient bien voulu me prêter une de leurs reliques. Sur chaque assemblement de table, un objet allait attendre les disciples.

Sur la première table, je déposai une cape d'invisibilité. On disait cet artefact rare mais j'en avais déjà croisé pas mal jusque là. Soit j'avais eu une chance inouïe, soit beaucoup plus de ces objets circulaient. Quoi qu'il en soit, les étudiants devaient savoir de quoi il s'agissait. Sur la deuxième, ils allaient trouver une petite pierre qui ne payait pas de mine mais que je devrai surveiller. Il allait être facile de la subtiliser et je ne pourrai pas la rendre. Les filous ne manquaient nulle part, même à l'Institut de Magie. Il s'agissait évidemment d'une pierre de résurrection dont les étudiants allaient devoir percer les mystères. Ensuite, un nouveau bijou à surveiller, un collier. Bien accroché sur un présentoir ouvragé, il réfléchissait les éclats de lumières qui filtraient par les fenêtres et semblait auréolé. Qui saurait comprendre les propriétés du pendentif de l'Oasis ? Enfin, dernier mais pas des moindres, un livre trônait sur la table, orné d'alambics et de fioles. Vous aurez reconnu le petit livre de l'apprenti alchimiste. Quels secrets renferme-t-il ?

Quand les élèves furent installé, chacun ayant choisi une table, par affinité ou par pur hasard, je pus leur annoncer l'activité de la journée. Les groupes allaient essayer de déterminer le pouvoir de l'objet qui leur était présenté et comprendre l'enchantement qui le régissait. Pour ma part, j'allais sillonner les tables pour observer et aiguiller les groupes qui en auraient besoin.

Cours

I. Table 1 : La cape d'invisibilité


En observant de loin la table étudiant la cape d'invisibilité, je souriais intérieurement. Il ne devait pas être tellement difficile de deviner ce qu'ils avaient sous les yeux. Les capes magiques ne couraient pas les rues et certains devaient déjà en avoir rencontré dans leurs périples. Ils la tournaient et retournaient dans tous les sens, comme un skarnien devant une tourelle technophile. Je les laissai observer et étudier, même conjecturer quelques solutions sur la façon dont elle avait pu être réalisée. Au bout d'un certain moment, j'intervins et leur pris la cape des mains.

- Quelqu'un a une idée qui vaut le coup ? Toi peut-être ?

- Hum, ce serait une sorte d'enregistrement de ce qui peut se passer tout autour de la cape qui est retransmis de l'autre côté ?

- Ah ouais, tu as de la suite dans les idées toi. Pas bête mais pas exactement.

Pour le spectacle, je la revêtis en laissant ma tête dépasser et continuai l'explication, juste avec ma tête flottant dans les airs. C'était un petit plaisir dont je n'allais pas me priver.

- La magie dont provient cet enchantement joue avec la lumière. C'est pour ça que ces artefacts sont si rares. Tout le monde n'est déjà pas capable d'enchanter mais il est tout aussi rare de pouvoir jouer avec la lumière. Avec cette idée, qui voudrait conjecturer la nature de l'enchantement ?

- La lumière la contourne ?

- Tu brûles. Ce tissus est un dérivé de soie, qui absorbe aussi bien la magie que la lumière. L'enchantement utilise cette propriété pour dériver les rayons de lumière autour de l'objet dissimulé par la cape. Imaginez un rocher en pleine rivière, l'eau passe de chaque côté du rocher et se reforme en courant de l'autre côté. La cape fonctionne de la même manière avec la lumière, le courant se scinde pour se reformer derrière.

D'un ample mouvement, je retirai la cape et l'étalai sur la table, laissant les disciples imaginer le principe et effectuer les tests qu'ils avaient en tête. Ils étaient étonnés de ses propriétés et sauraient maintenant, quand ils croiseraient un aventurier utilisant ce genre de stratégie, comment elle fonctionnait. Il ne tiendrait qu'à eux de trouver une solution pour contrer ces pouvoirs.

II. Table 2 : La pierre de résurrection


La deuxième table étudiait un objet bien plus difficile à repérer que sur la première. Je pouvais les voir se passer la pierre de main en main, la retournant et l'observant sous toutes les coutures. Le caillou ne payait pas de mine. Il pourrait facilement disparaitre dans une manche ou une poche, aussi étais-je très vigilant. Je ne voudrais pas avoir à expliquer au camarade à qui je l'avais emprunté qu'elle avait disparu. Comme à la table précédente, je restais un peu en retrait pour observer leur comportement. L'objet était un peu plus rare que la cape. Ses pouvoirs étaient donc moins connus. Son nom était aussi moins évocateur. Le coté résurrection trompait quelque peu sur ses propriétés. Dans une salle de cours, il était compliqué de se faire une idée des pouvoirs qu'elle procurait à son possesseur. De nouveau, je m'approchai de la table et pris la pierre des mains de mon disciple.

- Alors, qui a une idée ?

Les élèves se regardèrent les uns les autres, la question de qui allait répondre en premier dans les yeux. Enfin, l'un d'entre eux se lança et tenta la première théorie.

- C'est une pierre nécromantique ?

- C'est à dire ?

- Elle aide à faire revenir des morts, quoi.

L'idée n'était pas mauvaise. Surtout de mon point de vue. Je me remis vite de la surprise de cette remarque et la notai dans un coin de ma tête. Elle pourrait toujours servir un jour. Si je pouvais améliorer encore un peu mes pouvoirs, je n'allais pas me gêner.

- C'est une idée, mais pas l'idée. Quelqu'un d'autre ?

- Parler avec les esprits ?

- Toujours pas mais tout aussi intéressant. Bon je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, on pourrait y passer la journée. Cette pierre permet une résistance accrue à la perte de conscience. C'est contre-intuitif, je sais, mais en combat, vous serez certainement plus content d'avoir une dernière chance de frapper ou de vous enfuir que d'avoir un allié assez fragile à vos côtés, qu'il soit revenant ou esprit.


Je leur laissai un peu de temps pour absorber les informations. C'était vrai que l'appellation pierre de résurrection n'avait pas grand sens quand on connaissait le pouvoir qu'elle procurait. J'étais bien en peine de trouver un meilleur nom, aussi je m'abstins de critiquer. Les élèves reprirent l'artefact en main, maintenant qu'ils le connaissaient un peu mieux.

- Maintenant, j'aimerais savoir si vous pouvez imaginer l'enchantement qui a permis ce pouvoir.

Plusieurs disciples proposèrent des solutions cette fois-ci. Ils avaient du être encouragés par le fait que je ne dénigrais pas les idées, même erronées. Après pas mal d'essais infructueux, quelques uns s'étaient rapprochés de la vérité mais sans tomber directement dessus. Est-ce qu'ils étaient plus doués que les premiers ou l'objet était plus facile à comprendre ? Peu importait, je leur devais l'éducation dans les deux cas.

- Vous y êtes presque. La pierre se lie à votre esprit et dès qu'elle sent qu'il tente de s'échapper, elle le retient. Malheureusement, ça ne fonctionne qu'une fois. On ne peut pas retenir une chose aussi puissante éternellement. Déjà avoir réussi à tisser ce lien dans un enchantement est un exploit assez digne. Au moins, vous saurez quand votre dernière action viendra et vous pourrez faire en sorte qu'elle compte.

On pensait souvent aux enchantements mais pas forcément au mage qui les avait découverts. Il fallait une certaine imagination et une habileté incroyable pour réussir à concrétiser sa vision. D'autant que cet artefact était assez pratique et discret à transporter et pouvait surprendre un adversaire.

III. Le pendentif de l'oasis


Le troisième groupe aurait affaire à un objet qui relevait d'une découverte assez récente. Les élèves n'étaient pas avantagés par plus d'expérience de l'exploration concernant celui-ci. Sur un présentoir ouvragé était exposé un collier élégant aux motifs alambiqués. La chaine en cuivre et le bijou qui y pendait de couleur cendré donnait un indice sur sa provenance. J'allais pouvoir vérifier si les étudiants allaient y prêter attention. Tous les détails comptaient dans l'étude des objets enchantés. Le moindre détail de leur conception pouvait révéler de quelle origine ils étaient et parfois les effets qu'ils appliquaient à leur porteur ou ce qu'ils leur offraient comme avantage. Comme à chaque table, les élèves l'observaient de près, le retournaient et passaient leurs doigts sur la surface métallique pour essayer de comprendre ce qu'ils avaient entre les mains.

- Maître, je crois savoir ce que c'est.

Leu jeune homme qui venait de parler arborait une légère barbe crépue et le teint basané des tribus nomades qui parcouraient le désert autour de Stellaraë. Il était donc assez probable qu'il sache en effet à quoi il avait affaire.

- Je t'en prie, éclaire nous de ta lanterne.

- Je crois qu'il s'agie d'un pendentif de l'oasis.

Il est bon ce petit. Mais est-ce qu'il savait à quoi ça servait ? Il en avait peut-être déjà vu sur certains membres de son peuple et même agir mais ici, on apprenait comment les choses marchaient, pas seulement ce qu'elles faisaient.

- Bien mon jeune ami. Tu sais comment ça fonctionne ?

- Ben oui, répondit-il avec l'arrogance de la jeunesse qui pense tout évident, ça crée un leurre, un genre de double de soi entre nous et l'ennemi.

- Dans les grandes lignes, c'est ça. Et tu sais évidemment comment ça marche ?

- Ça fait en sorte que le double soit touché et pas nous.

- C'est bien ce que je pensais. Écoutez tous ! Savoir ce que fait un objet et comment il fonctionne sont deux choses très différentes. N'importe qui peut utiliser un objet enchanté quand il connait son pouvoir. Toutefois, tous ne sauraient pas décortiquer l'enchantement ni le reproduire. Et c'est exactement pour ça qu'on est ici.

J'avais gardé mon calme pendant ma tirade. Ce n'était pas la faute du jeune homme s'il n'avait pas eu une éducation ésotérique avant aujourd'hui. De plus, il m'avait permis de rappeler un principe fondamental. La faute n'était pas grave.

- La première partie de la réponse de votre camarade était bonne. Quelqu'un oserait-il se risquer à proposer une théorie quant à son fonctionnement ? Oui, toi ?

- Ça marcherait pas comme la cape d'invisibilité ? En agissant sur la lumière et en reproduisant une image du porteur ?

- Bien tenté mais non, sinon au premier coup, la ruse serait éventée. L'arme passerait à travers et on devinerait que ce n'était rien de dangereux pour se retourner vers le porteur. Quelqu'un d'autre ? Non ?

Aucun doigt ne se leva. Dommage, j'aurais aimé connaître d'autres théories. Parfois, on trouvait de bonnes idées dans les propositions des élèves, ce qui pouvait donner de nouveaux objets intéressants.

- Le collier absorbe une partie de vous quand vous le portez. Rien de néfaste ou de dangereux, rien que des particules qui contiennent des informations sur vous, votre sueur, des peaux mortes. Ensuite, il utilise son cristal pour créer ce qui pourrait s'apparenter à une poupée, fragile et inerte mais qui peut encaisser un coup, voire plusieurs si la force n'est pas conséquente. Ainsi, le porteur peut élaborer une stratégie avant de se faire oblitérer en un coup. Tenez, je vous le laisse, essayez son pouvoir chacun votre tour, vous comprendrez mieux.

Il ne me restait plus qu'une table à voir et déjà, j'en avais marre. Il faudrait que je trouve d'autres idées pour mes cours. Me balader entre les tables n'était pas des plus reposant. Surtout quand il fallait trouver comment répondre à toutes les idées les plus farfelues de mes élèves.

IV. Le petit guide de l'apprenti alchimiste


Enfin, la dernière table. C'était celle qui ressemblait le plus à un cours conventionnel qu'on pouvait trouver dans n'importe quelle académie. Au centre de la table se trouvait un manuel tout ce qu'il y avait de plus conventionnel. Il était recouvert de cuir bleu et portait le symbole d'un alambic d'alchimie. Tout l'indice était là et quiconque en avait entendu parler savait de quoi il s'agissait. Toutefois, je doutais que quiconque dans cette salle en ait entendu parler. L'objet restait rare et même moi, j'avais eu du mal à m'en procurer un exemplaire. Il était bon que les étudiants puissent mettre la main sur un artefact qu'ils n'auraient pas souvent l'occasion de contempler. Ça rendait la sélection plus diversifiée et leurs connaissances plus étalées. Et en effet, quand je me postai derrière les élèves de cette table, ils étaient perplexes. Ils savaient que le livre qu'ils étudiaient avait un rapport avec les potions mais sans en comprendre véritablement le pouvoir.

- Eh bien, qui va se lancer ?

Personne ne répondit pendant un petit moment. Ils en étaient encore à parcourir les pages remplies de recettes et d'instructions pour préparer des potions simples et aux pouvoirs limités.

- Ça peut être utile pour les potions, juste un manuel pour alchimiste mais on ne voit pas l'effet magique d'un simple bouquin.

Ah, un simple bouquin. Comme j'ai pensé la même chose quand j'ai commencé à l'étudier. Pourtant, il était très prisé par les grands stratèges du combat. Il offrait un avantage incroyable. Pour le démontrer, je lançai une claque d'un revers de la main vers l'élève qui portait le livre. Il leva son bras avec une vitesse qui stupéfia tout le monde, même lui.

- Hé, qu'est-ce que vous... J'ai presque rien senti, c'est normal ?

- Ok, maintenant, tu peux me dire si ce livre a une propriété magique ou non ?

- Euh, ça aide au combat ?

Quelle truffe celui-là, ça me donnait presque des regrets de ne pas l'avoir atteint sans qu'il ne porte le livre tiens. Je me tournai vers un de ses camarades.

- Tu veux préciser sa pensée ?

- Euh, je dirais que ça améliore les capacités physiques du porteur ?

- Très bien ! C'est la réponse que j'attendais. Le livre est différent des autres objets dans la salle. Là où les autres agissent sur des effets extérieurs au porteur, celui-ci va influer la chimie du corps et modifier légèrement ses propriétés pour vous octroyer une force, une vitesse et une résistance accrues.

Je laissai leurs yeux briller un moment en apprenant ça. La plupart de ces apprentis étaient des aventuriers débutants ou bien chevronnés et tous rêvaient de se retrouver avec des pouvoirs supérieurs à leurs adversaires. C'était tout naturel et cet artefact le procurait directement, c'était une aide utile à très court terme, le genre préféré des petits jeunes.

- L'enchantement appliqué a été couplé à une substance intégrée directement dans la couverture. C'est ce qui permet une modification des capacités du porteur. La substance en elle-même est importante, ici l'enchantement ne sert qu'à l'activer et à la cantonner à l'effet sur le porteur. Ce n'est donc pas un enchantement très difficile ni très puissant mais couplé avec d'autres facteurs, il se révèle diablement efficace.

Le cours touchait à sa fin. J'avais assez bien estimé mon temps. Je revins vers mon bureau en laissant les étudiants tourner et retourner les artefacts dans leurs mains, tester les pouvoirs de ceux qu'ils pouvaient tester. Ce qui excluait la pierre de résurrection, je préférais éviter qu'ils se tapent dessus comme des sourds pour prouver que ça marchait. J'affichai les devoirs concernant cette séance et leur précisai que j'espérais qu'ils avaient été attentifs car ce serait plus compliqué que la première séance.

Une fois la sonnerie terminée, les étudiants sortirent tranquillement. Je gardai toutefois un regard attentif sur les tables afin de m'assurer que personne ne partait avec l'un des objets. Le premier qui tenterait allait se retrouver avec un coup de pied d'un revenant dans son fondement avant qu'il n'ait eu le temps de passer la porte.

Devoir


Devoir a écrit:

Première partie : Questions sur le cours : (10 points)

1. Quels sont les motifs ornant le petit livre de l'apprenti alchimiste ? (2 points)

2. De quelle magie dépend l'enchantement de la cape d'invisibilité ? (2 points)

3. Sur quelle partie du porteur la pierre de résurrection agit-elle ? (2 points)

4. Quelle est la différence entre le fonctionnement de la cape d'invisibilité et le pendentif de l'oasis (2 points)

5. Quelles sont les deux matières indispensables à maîtriser pour reproduire l'enchantement du petit livre de l'apprenti alchimiste ? (2 points)

Deuxième partie : La pratique : (5 points)

Postez un message d'au moins 10 lignes dans la Enchantements et maléfices [Pratique] en vous intégrant à un groupe et en décrivant votre étude de l'objet. Envoyez ensuite le lien de votre RP dans cette partie. Attention à l'orthographe ! (5 points)

Troisième partie : Expression écrite : (5 points)

Quel artefact vous attire le plus ? Décrivez votre sentiment et votre utilisation de cet artefact dans une mini scène.



Code:
[u]Première partie : Questions sur le cours[/u] : (10 points)

1. Quels sont les motifs ornant le petit livre de l'apprenti alchimiste ? (2 points)

2. De quelle magie dépend l'enchantement de la cape d'invisibilité ? (2 points)

3. Sur quelle partie du porteur la pierre de résurrection agit-elle ? (2 points)

4. Quelle est la différence entre le fonctionnement de la cape d'invisibilité et le pendentif de l'oasis ? (2 points)

5. Quelles sont les deux matières indispensables à maîtriser pour reproduire l'enchantement du petit livre de l'apprenti alchimiste ? (2 points)

[u]Deuxième partie : La pratique[/u] : (5 points)

Postez un message d'au moins 10 lignes dans la [url=https://www.lemondededuralas.org/t5066-enchantements-et-malefices-pratique]Enchantements et maléfices [Pratique][/url] en vous intégrant à un groupe et en décrivant votre étude de l'objet. Envoyez ensuite le lien de votre RP dans cette partie. Attention à l'orthographe ! (5 points)

[u]Troisième partie : Expression écrite[/u] : (5 points)

Quel artefact vous attire le plus ? Décrivez votre sentiment et votre utilisation de cet artefact dans une mini scène.



Membres ayant validé ce cours




Enchantements et maléfices [Cours]  Signa10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Enchantements et maléfices [Cours]  Empty
MessageSujet: Re: Enchantements et maléfices [Cours]    Enchantements et maléfices [Cours]  Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Enchantements et maléfices [Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enchantements et maléfices [Pratique]
» Camillia | En cours
» Erimar [En cours]
» Khroma [En cours]
» Groupe 8 - En cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Ouest de Dùralas :: La forêt Sylfaën :: Les salles de cours-