AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Shae Elendris
Le Monde de Dùralas a précisément 3773 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mer 28 Fév 2024 - 9:52
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le deal à ne pas rater :
Réfrigérateur combiné HISENSE 292 L, No Frost (L59,5 cm x H178,5 ...
369.99 €
Voir le deal

 

 Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 207
Expérience : 1061
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 64453510395/395Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
MessageSujet: Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]   Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] EmptySam 2 Déc 2023 - 18:28
Séparation du contenu
Circë n'était pas une assassin très compétente, disons le, sa manière de tuer et sauvage, instinctive, sans aucun contrôle, sans aucune finesse. Pour la faire courte, ça se voyait a des kilomètre qu'elle est une paysanne transformé en vampire contre son gré et qui a depuis passé du temps bien a l'abri sans jamais risqué son nez dehors. Et pourtant, sans avoir reçu le moindre entrainement, cela fait deux ans qu'elle survie, contre toute attente. Ses chances ont drastiquement augmenté depuis qu'elle ses découvert un don pour la sanguinomancie. Elle l'utilise certes pour le soin, mais il s'avère que comme tout remède, la sanguinomancie peut être pratique pour tuer. Tout être vivant étant composer de sang, cela fait des armes en plus pour la rouquine qui apprend depuis a se battre, même si sans maitre d'armes, elle a plus le niveau d'un bandit qui manie une arme que d'une vrai combattante.

Lors d'un de ses nouveau jour d'errance, elle traverse la Perracie, à la recherche d'une proie facile et pas forcément animal pour le coup. C'est alors qu'elle tombe sur un elfe noire au prise avec un ours. L'animal est mal en point, mais pas autant que l'elfe qui est au bord de la mort. Circë aurait put ne pas agir, laisser la nature se faire. L'ours leva ses pattes pour donner un dernier coups mortel a l'elfe quand la vampire, complètement dominé par l'odeur de sang qui emplie les lieux, saute sur le dos de l'ours pour boire directement à sa jugulaire. La bête tente de reculer, de tomber sur le dos, mais des cristaux de sang coagulé lui explose alors le crane de l'intérieur.

Une fois le soucie de l'ours régler, les yeux affamé de la rouquine se pose sur l'elfe, un instant, l'idée de le manger lui traverse l'esprit, mais en Perracie, les elfes noires sont rois, en tuer un reviendrait à commettre un suicide. Alors la rousse se rapproche pour rassurer l'homme et lui proposer ses soins. L'elfe noire était méfiant au début, mais en voyant ce que la magie de sang parvenait à faire, il proposa à Circë quelques chose en guise de paiement. Un travail dans une sorte de mystérieuse confrérie où ses charmes autant que sa magie pourrait avoir leur utilité.


Elle se rend à la taverne du pendue, dans le village elfe noir de Nik'Vikaë, autant dire que l'accueil fut extrêmement froid. A peine rentré, elle fut dévisagé de toute part, elle aurait pu et probablement du comprendre qu'elle devait quitté l'endroit, mais une chose l'attire tout de même vers la taverne, la confrérie du corbeau. Cette mystérieuse organisation, bien que moins connue que la confrérie des ombres est plus pour la vampire une sorte de rumeur, mais si elle existe vraiment, elle pourrait l'aider a trouver un travail et les informations qu'elle cherche. Devant lui se trouve l'elfe noir qu'elle a sauvé, un certain Estris qui l'emmène jusqu'à la taverne.

Dans la taverne, l'ambiance y est aussi méfiante, on se demande même comment un endroit si miteux peut être le centre d'une organisation comme la Confrérie du Corbeau. A bien y réfléchir, l'endroit est en réalité parfait. L'elfe fait un geste de la main à l'encontre de sa compagne de route.

"- Va t'assoir là-bas, je vais chercher le corbeau. Pas de geste brusque, on est d'accord, dents pointues ?"

Circë répond par un mouvement de tête, puis s'exécute, l'elfe part en avant chercher le mystérieux corbeau.




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Alyena Ombrenuit
Assassin

Assassin
Alyena Ombrenuit

Messages : 512
Expérience : 2105
Âge RP : 350

Politique : 15
Titres:

(Fantôme, Warg d'Alyena [Modifié] +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 644535102190/2190Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 242396barresante02  (2190/2190)
Vitesse: 1071
Dégâts: 1638

Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
MessageSujet: Re: Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]   Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] EmptySam 2 Déc 2023 - 19:04
Séparation du contenu
Dans cette taverne en effet, l’ambiance était des plus méfiante. Même bien sagement assise, tous les regards étaient posés sur elle. Les joueurs de cartes lui lançaient parfois des regards en coin entre deux cartes posées, le tavernier qui essuyait un verre, un des rares humains d’ailleurs, avait une carrure digne d’un vieux guerrier et une grosse dague à la ceinture. Une sorte de colosse à la mine patibulaire qui ne la lâchait pas des yeux. En clair si elle bougeait une oreille, elle risquait bien de ne pas sortir vivante de la taverne du pendu… comme si un piège s’était refermé sur elle en attendant le fameux Corbeau. Cela lui laissera donc plusieurs minutes pour observer un peu l’endroit et laisser l’odeur âcre de transpiration et d’alcool emplir ses narines. D’ailleurs finalement le bruit ambiant de l’endroit se tue, alors que de derrière une porte lourde en bois sortait, d’abord un Warg… une sorte de gros loup noir bien vite suivit par une elfe qu’elle devrait reconnaître de part sa démarche féline, mais surtout son foulard carmin qui masquait en grande partie son visage. Son regard céruléen se posa sur Circë alors qu’elle couvrait la dernière distance qui la séparait d’elle. À présent les regards n’étaient plus tournés sur la Vampire mais sur elle. De petits rictus amusés sur certains visages se lisaient. Puis finalement, l’elfe noire s’assit à la table en face d’elle en claquant des doigts d’un air impérieux alors que le Warg se couchait à ses pieds. Elle laissa planer un silence en l’observant puis prit finalement la parole.

« Il paraît que tu as sauvé un de mes gars et que tu cherches du travail. »

Elle la connaissait à présent, pour savoir qu’elle n’avait pas à attendre de remerciements de sa part. Après les membres de la Confrérie étaient possiblement des consommables. Les trop faibles pour survivre mourraient c’était ainsi.

« Je sais déjà que l’assassinat c’est pas vraiment ton fort… mais t’as d’autres talents un peu utiles je pense. Tout dépend ce que tu cherchais en venant ici après. »

Elle lui avait dit lorsqu’elles s’étaient rencontrées. C’était son fief. Peut être ne l’avait elle pas cru à cette époque… mais force était de constater que le Corbeau était en fait celle qu’elle connaissait sous le nom d’Ombrenuit et qu’elle semblait diriger cette Confrérie…
Revenir en haut Aller en bas
Circë Andirral
Guérisseuse

Circë Andirral

Messages : 207
Expérience : 1061
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : 87 ans depuis sa naissance, 26 ans pour toujours

Politique : 15
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 64453510395/395Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 338
Dégâts: 335

Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
MessageSujet: Re: Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]   Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] EmptyDim 3 Déc 2023 - 18:50
Séparation du contenu
Circë attend l'arrivé du maître des lieux, ce qui lui laisse le temps d'apprécier l'ambiance de la sordide taverne. Un merveilleux mélange olfactif de bière mélangé à l'alcool lui vient aux narines. Au moins, cela ne sent pas le vomi et la pisse, ce qui peut vite arriver dans un lieu pareil s'il est mal entretenu et fréquenter par de gros dégelasse. Donc, visiblement, malgré la mauvaise odeur, les habitués se tiennent à carreau et l'endroit est un minimum nettoyé. La rouquine lève la tête, elle est dévisagée de toute part et surtout par le tavernier, le seul humain du coin, ce qui le rend d'autant plus flippant. S'il est là, ce n'est pas par hasard. La vampire est en train de se demander dans quel guêpier elle vient de mettre les bottes, mais c'est déjà trop tard. Elle n'a pas le choix et reste tranquillement assise, faisant attention à sa bourse qui pourrait bien lui être facilement volée dans un tel lieu. Les discussions à voix basse sont presque inaudibles, mais de ce qu'en comprend la vampire, cela ne parles pas que d'elle, au moins un point positif, même si une bride de discussion à propos d'elle lui parvient. "L'étrangère, avant de lui trancher la gorge, je la casserai bien en deux, où peut être après, elle fera moins de bruit", quel charmant programme, au moins, elle est sure d'une chose, elle plaît quand même suffisamment a un elfe noir pour qu'il soit pour plan de la "casser en deux". Les minutes passent avec une vitesse de lente agonie qui tarde bien trop à venir... Où d'une après-midi biscuit sec chez mamie, si vous préférez.


Mais finalement, dans un grand fracas de porte, le silence se fait. Une silhouette féline familière aux côtés d'un grand Warg s'avance, une sorte de grand loups noir, c'est la première fois que la rouquine en voit un. La vampire suit sa démarche lente du regard comme toute les personnes présente dans la salle. Tout ce que pensait la rousse à ce moment, c'est qu'elle s'attend maintenant a ce qu'Alyena soit la seule personne importante de la Perracie, quitte a ce qu'elle lui annonce être en réalité le comte Motch'Hollow grimé en femme. Elle utilise son jeu d'actrice entraîné sur près de 60 ans pour ne pas montrer ses émotions afin de rester le plus neutre possible. Surtout ne pas rire en imaginant l'assassin en comtesse vampire elfe noire gaga de toutou. Elle s'assoit devant la rouquine, son chien géant a ses pieds. C'est qu'elle l'a bien dressé en plus, la rousse plaind le future mec d'Alyena... Ou la future meuf. Aly est plus banane ou beignet ? Faut dire que la vampire ne l'a jamais vu être particulièrement attiré par les mecs, le seul auquel elle montre un peu d'estime, c'est Saigo... Attends, elle ne serait pas amoureuse de Saigo quand même ? Aux putains, si c'est deux la font des gosses ensemble, on n'est pas dans la merde.

Elle est tirée de sa réflexion sur la vie amoureuse de sa consœur par sa voix venant lui annoncer la rumeur selon laquelle elle a sauvé un de ses gars et qu'elle cherche du boulot. Pas besoin de lui répondre, si elle pose la question, juste pour annoncer ce qui l'intéresse, sûrement le second point d'ailleurs. Après l'éloquente seconde de silence d'Alyena, elle vient rajouter qu'elle connaît déjà ses capacités en matière d'assassinat, mais qu'elle pense qu'elle a d'autres talents utiles et finis par lui demander en quoi elle peut lui être utile. La vampire garde son sourire calme de façade.

"- Si je ne servais à rien, il y aurait bien longtemps qu'une autre confrérie m'aurait jeté dehors. Mais allons directement au fait, je sais que tu as horreur des ronds de jambes."

La vampire porte son doigt à sa bouche, laissant son index venir se planter dans sa canine. Elle présente alors son doigt où le sang forme une sorte de perle toute lisse. Puis Circë concentre son esprit, son mana influant sur la perle qui se cristallise alors pour donner un tout petit éclat de sang cristallisé tranchante comme un rasoir et dur comme de la roche qu'elle pose devant Alyena.

"- J'ai appris quelques tours depuis notre dernière rencontre. Disons que tu as en face de toi l'une des rares sanguinomancienne du continent. Je peux créer ce genre de projectile tant que j'ai du sang et l'envoyer à grande vitesse sur un ennemi."

Elle laisse l'elfe noire prendre soin d'observer sa création.

"- Bien sûr, cela est la version la plus optimisée pour faire le maximum de dégâts en me coûtant le moins de sang, mais je peux donner au sang la forme que je souhaite, que ce soit le mien où celui des autres. Je peux aussi cristalliser des membres pour immobiliser ou pour torturer, je peux tout autant ordonner au sang de bouillir ou de circuler comme je le souhaite dans l'organisme. Je peux aussi faire bouillir un corps pour le rendre méconnaissable."

Elle parle de toutes les utilisations de la sanguinomancie avec une voix calme, comme si elle parlait de faire ses courses. Le sang sur son doigt se résorbe ensuite pour laisser une peau fine et blanche comme si elle n'avait jamais rencontré la canine de Circë.

"- Bien sûr, j'ai aussi des aptitudes à soigner, ça va bien plus loin que ma magie d'ailleurs, je suis herboriste de formation, j'ai aussi été concubine d'un comte vampire pendant longtemps. Défiguré pour me débarrasser de mes rivales avec de faux maquillages, faire croire à mes amants à quels points, ils sont uniques. Tu connais déjà le peu de scrupule que j'ai, sinon tu m'aurais déjà fait jeté de cette taverne. Je cherche à me faire de l'or par tous les moyens, même si c'est illégal."

Restant parfaitement calme, son regard ne quitte pas l'elfe noire, plongeant ses yeux vert pomme vers le visage de l'elfe noire.

"- De toute façon, si je suis trop faible pour mes ambitions, je meurs, les choses sont ainsi n'est-ce-pas ? Tu n'as pas grand-chose à craindre, à part perdre du temps."




Fiche de combat de Circë:
Revenir en haut Aller en bas
Alyena Ombrenuit
Assassin

Assassin
Alyena Ombrenuit

Messages : 512
Expérience : 2105
Âge RP : 350

Politique : 15
Titres:

(Fantôme, Warg d'Alyena [Modifié] +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 644535102190/2190Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] 242396barresante02  (2190/2190)
Vitesse: 1071
Dégâts: 1638

Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
MessageSujet: Re: Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]   Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] EmptyDim 3 Déc 2023 - 20:19
Séparation du contenu
« Y’a pas que des assassins d’élite à la Congrégation… »

Fait remarquer Ombrenuit. Il y’avait selon elle du moins, un bon nombre d’incapables dans le lot. Mais bon… en nombre ils arrivaient à faire un peu quelque chose quand il se faisaient pas prendre comme des bleus… donc elle pouvait encore prendre le temps de progresser selon elle. De toute façon le débat n’était pas là. Ici c’était la Confrérie du Corbeau. Leur activité principale était surtout le renseignement et le vol. Le meurtre elle gardait ça pour la Congrégation car le but n’était pas d’empiéter sur leurs plates bandes. Chacun chez soi et les Perracks seraient bien gardés. Elle observait donc avec intérêt le manège de la Vampire sans montrer aucune émotion particulière. C’était sympathique pour faire un spectacle sans doute… en faisant des animaux en sang pour amuser les enfants pourquoi pas…mais bref. À la fin de la démonstration, elle reposa son regard céruléen sur elle. Au moins elle avait une façon de penser qui ressemblait un peu à la sienne.

« Se faire de l’or c’est pas le plus compliqué ici. Le garder en revanche… »

Dans une guilde de voleurs c’était une autre histoire. Mais elle devait s’en douter. Elle acquiesça ensuite à l’évidence qu’elle évoquait. Les faibles mourrait c’était un fait. Comme partout d’ailleurs. Bien qu’ici elle aurait quand même la protection de la Confrérie. Alors elle se leva et l’invita à la suivre, son Warg se levant en même temps qu’elle.

« Je vais te faire faire le tour du propriétaire…

Lui dit elle en se dirigeant vers la lourde porte gardée par deux ruffians d’où elle était arrivée. Les ruffians ouvrirent la porte pour les laisser passer alors qu’elle reprenait une fois derrière la porte en descendant des escaliers lui montrant un signe discret.

« Là t’es passée parce que t’étais avec moi. Pour les prochaines fois si tu leur fais pas le signe, tu resteras de l’autre côté de la porte. Et si t’insistes… ben je te fais pas de dessin… »

Une fois ceci dit et montré, en bas des escaliers, se trouvait un stock d’alcool conséquent.

« Là c’est le stock d’alcool de la Taverne. T’auras pas trop de risque de piquer des bouteilles toi, mais je dois quand même te mettre en garde… le Gros Bobby déteste trouver du monde ici. Alors t’attardes pas quand tu passes si tu veux pas te faire écarteler… parce que comme tu peux t’en douter c’est pas juste un simple tavernier. »

La mise en garde effectuée, elle continua de la guider dans un dédale de tunnels mal éclairé d’où émanaient des cris. Mais difficile de discerner d’où ils pouvaient venir. Si ce n’est des profondeurs et qu’elles se dirigeaient visiblement vers la source de ces cris en descendants encore et encore dans ce dédale de couloirs, pour finalement arriver jusqu’à une sorte d’arène ou s’affrontaient deux elfes noirs. Dans les gradins, la foule hurlait et vociférait, pariait aussi. Ombrenuit s’arrêta alors en haut des gradins expliquant à Circë.

« Ici c’est la Fosse… c’est là où les membres de la Confrérie s’entraînent s’ils veulent. La seule règle est d’éviter de tuer son adversaire… tu vois là bas l’elfe noir dans son espèce de gradin tout seul? Ben c’est le Maître de la Fosse. C’est lui le responsable de l’entretien des pièges et du nettoyage de la Fosse de temps en temps à cause du sang. Regardes un peu le combat. »

Les deux elfes noirs s’affrontaient avec leurs armes n’hésitant pas à se lacérer de leurs lames. Quand l’un semblait prendre l’avantage, une grille dans la Fosse s’ouvrit, alors qu’un autre protagoniste lui sautait dessus. Le plus mal en point, tenta de profiter de cette situation, mais un petit éclat lumineux vint du public et se planter dans son bras… une dague… ici visiblement, il n’y avait pas vraiment de règles. Le seul but était la survie… la laissant observer les combats bras croisés pendant un moment, elle reprit ensuite.

« Et un peu plus haut dans la rue, tu as le Lupanar. Pas besoin de t’expliquer ce qui s’y passe je pense. Mais ça m’appartient aussi. Là bas tu pourras croquer pour te nourrir mais tu vides pas les clients. De leur sang du moins… pour le reste tu feras bien ce que tu voudras… mais c’est surtout une boutique de la Confrérie qui a pignon sur rue. Tu pourras aller voir la Tôlière. C’est une elfe noire derrière le comptoir. Tu lui explique que t’as été envoyée contrôler les stocks, tu lui fais le signe discrètement que je t’ai montré et t’auras accès à la boutique. Y’a un peu de tout dedans tu verras… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
MessageSujet: Re: Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]   Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Une vampire infirmière pour la confrérie [PW. Alyena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première recrue pour la Confrérie [PW Alyena]
» [Officiel]La confrérie du Phénix
» Soos le vampire
» Journal d'un vampire
» The Vampire Diaries RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Est de Dùralas :: La Perracie - Forêt de Cashlippe :: Nîk'Vikaë-