AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : ✵Jaspe✵
Le Monde de Dùralas a précisément 3920 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mer 24 Juil 2024 - 12:10
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

 

 L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Songe Syrzyal
Lancière ophidienne

Songe Syrzyal

Messages : 872
Expérience : 2681
Féminin Âge RP : 24

Politique : 44
Titres:

(Balor, œil-volant de Songe [Amélioré] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] Gauche101990/2211L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] 242396barresante02  (1990/2211)
Vitesse: 566
Dégâts: 2955

L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] Empty
MessageSujet: L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe]   L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] EmptyVen 9 Fév 2024 - 23:21
Séparation du contenu
Le souffle de la Naga commençait à se raccourcir sensiblement pour la première fois depuis qu'elle était partie des marais. Elle sentait comme des mains se faufilant autour de son cou, taquinant de l'étrangler au rythme d'années, une lente et désolante affliction qui avait des allures de torture. Le sentiment était là depuis des semaines et il commençait à devenir insupportable. Tellement qu'elle eut à laisser son arme tomber au sol, incapable de garder ses doigts assez serrés autour du manche et enroula sa longue queue de serpent en cercle pour improviser un siège sur lequel elle pourrait se reposer. L'épuisement avait gagné, sa vitalité était déjà partie et elle entraînait son psyché avec elle.
Son souffle se faisait court et sa poitrine gonflée alors elle était incapable de soulager sa respiration sous une anxiété rampante et grandissante, l'air semblait resté bloquer dans son corps sans pour autant lui donner l'impression de respirer. Songe se laissa pencher en arrière sur son siège improvisé, se retrouvant à regarder le ciel avachie, ses longs cheveux azurs lui tombant sur le visage et sur l'herbe sèche de la petite clairière où elle s'était arrêtée. Elle semblait être figée comme une statue que les rayons du soleil englobaient de leur douce chaleur en passant au travers des quelques branches qui lui offraient une paisible ombre. Le soleil venait s'échouer sur la figure de la Naga mais ils ne parvenaient plus à réchauffer son sang froid, ils ne faisaient plus frémir ses écailles, elle ne sentait rien du tout.

Elle était pathétique. Vue de l'extérieur, elle n'était que malade et épuisée. Mais sa nouvelle disposition l'avait amené à se haïr elle-même. Elle ne se sentait plus qu'une partie de ce qu'elle était autrefois et rien ne lui ferait venir à terme avec ses sentiments. Elle était incapable de les comprendre de toutes manières, son corps et son esprit se dérobaient plus vite qu'elle ne pouvait le comprendre. Incapable de penser juste, l'idée de se laisser mourir ici lui semblait attrayante. Peut-être que c'était ça, oui, peut-être qu'elle serait heureuse à se laisser mourir...
Elle aurait préféré continuer à passer le reste de sa vie dans sa petite demeure d'Hukutav. Elle s'y sentait bien, elle y avait trouvé refuge après toutes les humiliations qu'elle avait subies et elle aurait pu y passer le reste de sa vie, loin des mémoires honteuses. Sauf que le destin avait trouvé sa cachette et était venu la rattraper. La maladie s'était emparé de ses poumons en premier. Une simple toux qu'il n'était pas rare de rencontrer pendant les journées les plus froides en cette saison. Mais il lui était devenu rapidement apparent que son cœur commençait à ne plus suivre non plus. Enfin, les douleurs musculaires avaient suivies, comme si l'on venait planter des morceaux de verre brisés au travers de tous ces muscles. Une douleur qui venait avec l'incapacité de dormir, des cernes énormes qui garnissaient ses yeux et des poussées de toux toujours plus violente qui venaient avec toujours plus de sang.

Ça l'avait forcée en dehors de ses terres natales à la recherche d'un remède qui pourrait la soigner, ou du moins atténuer les symptômes si ça en venait à une possibilité plus malheureuse. C'était là sa nouvelle motivation et elle la faisait se sentir étrange, elle ne se rappelait pas tenir autant à la vie. Elle n'avait jamais eu l'impression qu'elle y donnait quelque valeur que ce soit elle n'avait jamais agi comme si elle y donnait une importance. Alors pourquoi était-ce différent maintenant ?
Ses yeux ocres cherchaient les réponses entre les branches, toujours déconcentrés mais elle revenait à elle-même petit à petit, laissant les filets de lumière redonner vie à ses yeux, les remplissant avec une lumière nouvellement trouvée alors que le pire de la crise semblait être derrière elle. Elle se penchât sur le côté pour récupérer son arme du bout de ses doigts et se releva. Elle était un peu sonnée mais était assez calme pour repartir.

Il fallait qu'elle continue de bouger, il lui fallait trouver un remède. Elle n'était pas sûre d'où et elle n'était pas sûre à qui demander. Mais même submergée de doutes, c'était la seule motivation qu'il lui avait fallu pour refouler les terres Dùralassienne. Même si le seul acte de ramper était douloureux. Elle n'avait jamais été aussi consciente de tout son corps, c'était comme si elle sentait chaque brin d'herbe se frotter contre ses écailles et qu'ils les mettaient à feu. L'affliction s'était particulièrement enflammée et même si le pire semblait derrière, la Naga était proie à la douleur et se sentait péniblement sensible. La lumière du soleil lui brûlait les rétines, le vent lui coupait la peau et le bruit des feuilles résonnait inlassablement dans sa tête.
Sa toux ne vint pas l'aider non plus et son crâne vibrait à chaque fois qu'elle toussait. La douleur se propageait au reste de son corps de manière très désagréable, comme si des diables invisibles venaient taper ses os du bout d'un bâton. Puis pour ne pas aider, elle se remit à cracher du sang dans son coude, le rouge contrastant avec le pâle de sa peau. Le bruit causé par la tempête de toux était aussi assez pour que les oiseaux qui se tenaient sur les branches autour d'elle prennent peur et s'envolent, la laissant complétement seule.
Elle soupira, il fallait qu'elle continue et qu'elle essaye. L'espace d'un instant elle se souvint que c'était là son vrai désir, elle voulait vivre et le bref sursaut de clarté et d'énergie qu'elle sentit était juste ce qu'il fallait pour qu'elle se remette en route. Elle espérait juste ne pas perdre connaissance avant de parvenir à atteindre le hameau suivant sur son chemin. Elle manquait toujours terriblement de sommeil et avait cruellement besoin de se reposer.




L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] Gd3Jzjj.............
L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] 1555277982-1490095928-snake3« Une conscience ne profite qu'aux anges et le mal ne profite qu'à ses propres desseins. L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] 1490095928-snake2
Alors que le vice est sa propre récompense et le pécheur seul est capable de véritablement savourer sa vie.
»
#3D9AA6
Revenir en haut Aller en bas
Amarïe Kaerendïl
Nouvel(le) habitant(e)

Amarïe Kaerendïl

Messages : 49
Expérience : 378
Âge RP : 162 ans

Politique : 00

Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] Gauche10415/415L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] 242396barresante02  (415/415)
Vitesse: 125
Dégâts: 88

L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] Empty
MessageSujet: Re: L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe]   L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe] EmptyLun 25 Mar 2024 - 10:42
Séparation du contenu


La forêt était majestueuse en ce petit matin, et Dame Amarïe, de la famille Kaerendil, se sentait de fort bonne humeur, tandis qu'elle se mettait en route depuis le petit hameau où son petit groupe s'était arrêté pour la nuit. C'était un petit village peuplé d'elfes sympathiques qui les avait accueillis dans une auberge plutôt rustique, mais du moins propre et dont la bonne chère avait étonnamment ravies les papilles un peu exigeante de la jeune noble.

Mais ce n'était pas que pour se reposer que la haute-elfe appréciait de se retrouver en ville, ni même parce qu'elle préférait le confort ; à la vérité, elle avait été intriguée de trouver un petit dispensaire, si loin d'Endorial, ce qui l'avait poussé à proposer son aide pour quelques jours. Encore un peu de retard dans leur périple, qui prenait certainement un peu plus de temps que ne l'avait prévu Melhyndil et Caewyn ; mais la jeune femme insouciante avait à cœur de se former. Ainsi, elle avait proposé son aide pour ramasser des plantes, ce matin-là - et elle était partie d'un bon pas, son panier au bras, et sa serpette à la ceinture, pour s'acquitter de sa tâche.
Elle se sentait d'excellente humeur, emplie d'optimisme et de bonheur alors qu'elle examinait un parterre de champignons qui lui semblaient tout à fait mûrs pour la cueillette, et ce fut un bruit étrange, comme un animal qui glissait sur les racines, qui lui fit lever les yeux.
La demoiselle en resta tout d'abord un peu figée. Elle n'avait encore jamais croisé une naga, et ne croyait même pas cela possible au sein de la forêt de Silfaën. Toujours cachée plus ou moins derrière son tronc d'arbre, la silhouette rousse examina d'un œil critique l'étrange créature, avant de froncer les sourcils, intriguée.
La naga ne semblait pas se déplacer normalement, et brusquement, un bruit de toux profonde déchira le silence. Le cœur serré, Amarïe trouva le courage de surmonter sa répugnance première, et laissa tomber volontairement son panier empli de simples, comme pour avertir la malade de sa présence. Pouvait-on vraiment laisser une créature qui souffrait sans soins, sans une main tendue ? C'était impossible ! Dans son inexpérience du monde, la haute-elfe ne pouvait imaginer que son interlocutrice puisse lui vouloir du mal, et, avec une grâce digne de sa race, elle s'avança dans la direction de l'étrangère, un doux sourire un peu gêné aux lèvres.

- "Bien le bonjour, dame. ...Avez-vous besoin d'aide ? Pardonnez-moi, je récoltais des herbes pour le dispensaire, lorsque je vous ai entendu tousser. Je n'avais encore jamais croisé personne lors de mes cueillettes, et je dois dire que j'ai été intriguée par votre présence."

Elle remarqua le sang sur son coude, et la noble elfe pinça ses lèvres fines. Il fallait pourtant faire quelque chose, et elle s'avança d'un pas.

- "Je me nomme Amarïe, de la famille Kaerendul. Il y a un village qui possède un dispensaire, non loin... Si vous en avez besoin, je vais vous y conduire."
Revenir en haut Aller en bas
 

L'inexpérience devant la peine du monde [PW Amarïe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Les larmes de la solitude] Une (f)âme en peine
» L'Art de la Violence et des Nez cassés [Griff] (en cours - à peine le début)
» Amarïe Kaerendïl [Terminé]
» Et donc vous êtes d'ici ? [PW Amarïe]
» Rencontre dans les bois [PW Amarië]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Ouest de Dùralas :: La forêt Sylfaën-