AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Neyrelle
Le Monde de Dùralas a précisément 3908 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Ven 12 Juil 2024 - 15:11
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -17%
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
Voir le deal
59.99 €

 

 La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8820
Expérience : 30860
Féminin

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyLun 24 Juin 2024 - 0:26
Séparation du contenu
Passage bonus du Juge


Le Juge a vu vos efforts, @Hilda Alfdóttir et @Melhyndil. Ainsi vous gagnez chacun 50 points d'expérience et 50 pièces d'or

Le RP peut continuer (faites comme si je n'étais pas passé...).
Revenir en haut Aller en bas
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 272
Expérience : 1363
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101040/1040La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1040/1040)
Vitesse: 502
Dégâts: 335

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyMar 25 Juin 2024 - 8:54
Séparation du contenu
Malgré les produits qu'il a ingérés, il s'est retrouvé étonnement sobre durant cette rencontre extraordinaire avec son esprit totem. Alors qu'il regarde Hilda, il pourrait presque se demander si tout cela est bien réel, ou s'il l'a imaginé. Les effets des substances toujours présents, c'est un peu comme s'il s'était plongé dans un lac bien froid pour récupérer ses esprits, mais il doit faire attention, car son équilibre est toujours précaire, et sa vision redevient étonnamment légèrement floue. Il s'assoit rapidement, pour quelqu'un de drogué, en tailleur en face de Hilda, très proche, n'ayant plus trop la perception des distances. Il secoue la tête pour essayer de récupérer ses esprits, mais cela fait tourner ce qu'il a devant les yeux, alors il s'immobilise, tentant d'être attentif tout simplement.

Le sourire qu'elle lui fait, le visage entouré de sa longue chevelure blonde est agréable alors qu'il se concentre entièrement sur elle. Lorsqu'elle prend enfin la parole, l'elfe doit faire des efforts pour bien comprendre ce qu'elle dit. En effet, il a déjà promis lors de leur première rencontre, à l'aider pour retrouver son père. Il ne reviendra pas sur ce qu'il a déjà dit, et il compte bien le faire d'une manière ou d'une autre. Melhyndil à bien prit en compte l'échange culturel qu'elle lui propose, et comme il est avide d'en apprendre toujours plus sur tout, il est ravi, un sourire béat sur ses lèvres.

"Je n'ai aucun souci à t'enseigner tout ce que je sais sur la forêt, et je suis ravi que tu m'en apprenne plus sur les terres du nord, c'est passionnant. Et si cela te permet de retrouver ton père, alors je serai très heureux pour toi."

Il rate la pomme qu'elle lui lance, devant la ramasser. Il l'essuie ensuite sur son bras avant de croquer dedans. Le jus coule dans sa gorge, frais et goûtu, lui faisant un bien étonnant. Hilda s'étend alors sur l'herbe, ses cheveux dorés faisant un tapis clair autour d'elle. Lui-même s'allonge sur le côté, appuyé sur son coude afin de la regarder alors qu'elle parle de son père, énonçant une information qu'il ne connaissait pas, à savoir qu'elle a une sœur jumelle. Il essaie d'enregistrer cela dans son esprit, espérant ne pas l'oublier en raison de son état actuel.

"Cela fait bien peu d'informations pour le retrouver, les elfes sont nombreux, et répartis sur plusieurs villes et villages au sein de la forêt. Ta mère n'a-t-elle pas plus d'éléments à nous donner afin de permettre de le retrouver ? Sache en tout cas que si c'est en mon pouvoir de t'aider, je le ferais avec joie."

Elle est très jolie, ainsi allongée sur l'herbe dans la nuit étoilée, sous la lumière lunaire ? Il se laisse tomber sur le dos à son tour, regardant les étoiles sans que du feuillage ne vienne encombrer la vue. Tout est parfait en ce moment. Melhyndil fait tout pour graver ce moment à jamais dans sa mémoire, revoyant le moment avec le cerf royal, d'une intensité profonde. Il ne comprend pas encore bien les images que lui a transmis le cervidé, mais sans doute qu'il pourra essayer de les analyser lorsqu'il aura récupéré tous ses sens. La, il n'est clairement pas en état pour ça.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1365
Vitesse : 878
Dégâts : 384
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 365
Expérience : 1945
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101030/1030La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1030/1030)
Vitesse: 480
Dégâts: 532

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyMer 26 Juin 2024 - 4:25
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- Je n'ai aucun souci à t'enseigner tout ce que je sais sur la forêt, et je suis ravi que tu m'en apprennes plus sur les terres du nord, c'est passionnant. Et si cela te permet de retrouver ton père, alors je serai très heureux pour toi.

Il rate la pomme qu’elle lui avait lancée. Après un moment à l’observé, la jeune femme conclu qu’il est toujours sous l’influence de la mixture, alors qu’elle ne l’est plus. Voilà bien la preuve que son corps avait l’habitude d’ingérer ce genre de truc. Mais sans doute cela s’estomperait dans la prochaine heure. Rare étaient ceux qui subissaient les effets plus longtemps.

- Cela fait bien peu d'informations pour le retrouver, les elfes sont nombreux, et répartis sur plusieurs villes et villages au sein de la forêt. Ta mère n'a-t-elle pas plus d'éléments à nous donner afin de permettre de le retrouver ? Sache en tout cas que si c'est en mon pouvoir de t'aider, je le ferais avec joie.

Sa mère … voilà qui allait être compliqué de lui demander, vu son décès. Mais ça, Melhyndil ne le savait pas encore. Son visage avait perdu son sourire cependant en repensant à elle. La demi-elfe ne le laissait pas paraître habituellement, mais Bertha lui manquait énormément. Si seulement cette épidémie ne s’était jamais manifestée au village, sans doute serait-elle encore présente pour la soutenir dans sa démarche, sans compter tous les enseignements qu’il lui manquait.

- On … on pourra pas demander à ma mère, malheureusement. Elle a rejoint mes ancêtres il y a quelques années.

Sa voix s'était brisée en lançant ses paroles. Visiblement, il s’agissait là d’un point dont la jeune femme n’aimait pas trop discuter. Elle se perdit un instant dans ses pensées. La maladie avait commencé alors qu’un navire marchand en provenance du sud avait accosté à leur village, un malade à bord. Le marin était resté à bord, mais pas le reste de l’équipage et, en quelques jours, quelques enfants et vieillards avaient commencé à sentir une forte fièvre, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs abdominales. Sa mère, alors l’une des guérisseuses les plus douées, avait débuté des traitements afin de venir en aide à la population. Mais bien vite, une hécatombe était venue, et Bertha avait été l’une des dernières victimes. À ce moment-là, Hilda n’était pas au village, puisque partie à la chasse quelques jours avant l’arrivée du navire maudit, comme la demi-elfe l’appelait depuis cet instant. L’épidémie avait durée trois semaines, et la nordienne n’était rentrée que trois jours après la guérison du dernier cas. Le choc avait donc été énorme pour elle. Au moins, c’était Æstrid qui s’était chargé de lui annoncer la nouvelle. Sa jumelle avait toujours su trouver les mots pour l’apaiser dans ce genre de cas … après l’avoir traitée d’idiote quand il s’agissait d’une bêtise, bien sûr.

Muninn vint alors se poser près de sa maîtresse, lui donnant un coup de tête amical afin de ramener la völva au moment présent. La nordienne lui caressa la tête un moment, puis remontra un visage souriant à Melhyndil. Visiblement, elle tentait d’oublier ce triste épisode.

- Éventuellement, on pourrait rentrer chez moi. Æstrid a gardé le seul bijou que notre père semble avoir oublié lorsqu’il est partit. Sans doute que ça pourrait nous être utile. Sauf qu’il faudra te préparer avant. Le nord est une région assez froide, même en été. Il y a de la neige dès le milieu de l’automne parfois, et souvent jusqu’au milieu du printemps. Et ça, c’est juste dans mon coin, plus au nord, il y a de la neige à l’année, mais on aura pas à aller aussi loin cela dit. Va falloir faire un détour par Kastalinn quand on s’attaquera à ça, pour t’acheter des vêtements chauds. Au moins, on pourra fournir les peaux et les fourrures nécessaires.

Après autant de paroles, Hilda décida de manger sa pomme, poursuivant sa mastication en silence, laissant au passage du temps à l’archer pour tout assimiler ce qu’elle venait de dire.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 272
Expérience : 1363
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101040/1040La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1040/1040)
Vitesse: 502
Dégâts: 335

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyJeu 27 Juin 2024 - 8:58
Séparation du contenu
Allongé sur le sol, il sent petit à petit les effets de la mixture que Hilda lui a fait ingérer s'estomper. Peut-être aussi en raison des efforts qu'il fournit pour retrouver sa lucidité, et garder tout ce qu'il a vécu en mémoire.

- On … on pourra pas demander à ma mère, malheureusement. Elle a rejoint mes ancêtres il y a quelques années.

Voilà une information qui le fait redescendre plus rapidement que s'il était tout seul. Il espère qu'elle ne lui en voudra pas d'avoir ramené de mauvais souvenirs à la surface, mais il ne pouvait pas savoir, et cela aurait été un bon point de départ pour retrouver le père de Hilda.

"Je suis navré, je ne savais pas, pardonne moi."

S'excuser est déjà un bon début, il sait qu'à l'avenir, il n'en parlera plus, sauf si c'est sa partenaire qui le souhaite, ou qui entame le sujet. Il a ressenti, en entendant sa voix se briser, que c'était sensible, alors il laisse un silence s'installer, afin de la laisser reprendre ses esprits. Il se passe un long moment pendant lequel il observe les étoiles, admirant le spectacle qu'elles lui offrent, en extase et se sentant infiniment petit. Il se dit qu'il devra essayer de voler le plus haut qu'il peut avec Arataurastar, se demandant s'il pourrait en toucher une. Finalement, son ami reprend la parole.

- Éventuellement, on pourrait rentrer chez moi. Æstrid a gardé le seul bijou que notre père semble avoir oublié lorsqu’il est parti. Sans doute que ça pourrait nous être utile. Sauf qu’il faudra te préparer avant. Le nord est une région assez froide, même en été. Il y a de la neige dès le milieu de l’automne parfois, et souvent jusqu’au milieu du printemps. Et ça, c’est juste dans mon coin, plus au nord, il y a de la neige à l’année, mais on n'aura pas à aller aussi loin cela dit. Va falloir faire un détour par Kastalinn quand on s’attaquera à ça, pour t’acheter des vêtements chauds. Au moins, on pourra fournir les peaux et les fourrures nécessaires.

Le nord est une région qu'il connaît fort peu, et surtout au travers de légendes. Il sait qu'il va s'y rendre afin d'intégrer la guilde des dragonniers, étant déjà passé une fois devant celle-ci, mais sans pouvoir y entrer alors qu'il voyageait avec ses amies. S'il faut se préparer, alors il le fera, car outre la promesse lors de leur première rencontre, ce qu'elle vient de faire pour lui n'a pas de prix, alors c'est son devoir de lui rendre cette faveur. Et puis, n'est-ce pas le rôle des amis que de se soutenir mutuellement ? Il ne sait pas si Hilda le voit ainsi, mais de son côté, elle commence à faire partie de ce cercle restreint de personnes qu'il souhaite compter comme amie.

"Je vais donc me préparer, et me tenir prêt pour le moment où tu décideras de faire ce voyage afin de retrouver ton père. Tu me tiendras au courant et je serais au rendez-vous que tu fixeras pour me tenir à tes côtés dans ta quête. Nous finirons bien par le retrouver, j'en suis sûr"

Bon, il ne l'était pas tant que ça vu le peu d'informations qu'elle lui a donné, mais il est plus temps de l'encourager que le contraire.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1365
Vitesse : 878
Dégâts : 384
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 365
Expérience : 1945
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101030/1030La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1030/1030)
Vitesse: 480
Dégâts: 532

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyLun 1 Juil 2024 - 2:03
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- Je suis navré, je ne savais pas, pardonne moi.

Elle ne fait qu’hocher la tête. Bien sûr que la jeune femme lui pardonnait. Il n’était pas encore au courant, voilà tout.

- Ça va, tu ne savais pas … disons qu’une épidémie a touchée mon village il y a quelques années. J’étais partie à la chasse, donc je n’ai rien eu, mais ma mère était en première ligne, puisque c’était l’une des meilleures guérisseuses … mais voilà, elle est tombée malade et est décédée avant mon retour.

Il n’y avait rien de plus à dire selon elle. De toute façon, à continuer ainsi, bientôt ils en sauraient plus sur l’autre que sur eux-mêmes … et c’est là que la nordienne se rendit compte qu’au final, elle ne connaissait rien ou presque sur Melhyndil, hormis son origine de Sylfaën et son talent à l’arc. Il lui fallait remédier à ce détail. La demi-elfe afficha tout de même de nouveau un sourire, preuve qu'elle n'en voulait pas à son ami pour cette bourde.

- Je vais donc me préparer, et me tenir prêt pour le moment où tu décideras de faire ce voyage afin de retrouver ton père. Tu me tiendras au courant et je serais au rendez-vous que tu fixeras pour me tenir à tes côtés dans ta quête. Nous finirons bien par le retrouver, j'en suis sûr.

- Quand on y sera, je te ferai une liste de ce qu’il te faudra, ou du moins du plus important, disons qu’y’a des trucs plus importants que d’autres.

Au moins, lorsque l’elfe serait initié à la vie dans le nord, la jeune femme pourrais lui servir de guide et lui éviter bien des tracas. Des souvenirs de son arrivée à Sylfaën lui remontèrent en mémoire. Il lui avait fallut près d’un mois de voyage entre son village natal et l’Institut de magie, son premier objectif en quittant les siens. S’il y avait bien un endroit où Hilda pouvait perfectionner son don, c’était bien dans cette école dont les marins du sud ne cessaient de vendre les mérites. Et puis, elle qui s’était donné pour objectif de ramener des connaissances et des merveilles du monde chez les siens, il n’y avait pas mieux qu’avec les anârciens pour y parvenir. Ce qui avait d’ailleurs plus d’ailleurs à la völva, c’était l’ambiance si différente dans ces bois, loin du froid mordant des fjords. Certes, Hilda en avait l’habitude, mais sentir un soleil plus chaud sur sa peau, alors que l’automne arrivait l’avait marqué. La demi-elfe se demandait d’ailleurs comment Melhyndil réagirait lorsqu’il verrait les magnifiques paysages nordiques, tout aussi majestueux que l’immense forêt d’où il venait.

- Ma jumelle, qui, soit dit en passant, ne me ressemble qu’à moitié si on veut, à héritée de plus de sang elfe que moi je crois, parce qu'elle doit faire ta taille environ, peut-être un peu moins. À part ça, on est pas mal pareil sur le plan physique. Psychologique par contre, on est à l’opposé, lança-t-elle un brin en rigolant. Ma sœur est devenue druidesse, pour te donner une idée. J’ai deux petits frères aussi. Bon, je dis petits, mais physiquement, c’est moi qui est la plus à plaindre. Ils s'appellent Geirr et Sigurðr. Ils n’ont bien sûr pas le même père que moi et Æstrid.

Visiblement, les noms de ses frères nécessitaient de bien comprendre les prononciations nordiennes, et c’est pourquoi Hilda prenait son temps lorsque vint le temps de les nommer, afin que l’elfe mémorise bien. Mais Hilda savait que si l’archer se trompait devant eux, surtout au début, ils ne lui en tiendraient pas rigueur … Sigurðr en particulier. Geirr, cela dépendrait de son état mental sur le moment, avec son statut de berserker, il était parfois un tantinet colérique. La jeune femme se retint pour l’instant de lui dire qu’elle était la belle-soeur du jarl de Leifung. Tout simplement parce qu’Hilda voulait voir sa tronche lorsqu’ils seraient tous deux devant Viðarr, histoire de rire un peu. Un sourire éclaira à nouveau son visage à cette idée. Et puis, même chose pour ses nièces, l’elfe les rencontrerait bien une fois sur place.

- Et toi, t’as de la famille, à Sylfaën ?






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 272
Expérience : 1363
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101040/1040La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1040/1040)
Vitesse: 502
Dégâts: 335

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyMar 9 Juil 2024 - 12:23
Séparation du contenu
- Ça va, tu ne savais pas … disons qu’une épidémie a touchée mon village il y a quelques années. J’étais partie à la chasse, donc je n’ai rien eu, mais ma mère était en première ligne, puisque c’était l’une des meilleures guérisseuses … mais voilà, elle est tombée malade et est décédée avant mon retour.

Entendre Hilda parler de son passé est presque étrange, à la fois gratifiant de se dire que si elle se confie, c'est qu'elle apprécie Melhyndil, et à la fois surprenant, elle qui est si secrète. Il faut dire que les deux compères se sont trouvés et retrouvés à de nombreuses reprises, et qu'ils ont tissé des liens, c'est une certitude. Son histoire racontée, la nordienne balaye d'un revers de la main ce passage pour revenir sur l'instant présent. Melhyndil redescend doucement, mais sûrement, les substances qu'il a absorbées commençants à faire bien moins effet. Il acquiesce lorsque Hilda dit qu'elle le préviendra de ce qu'il devra prendre. Il faut dire qu'il n'est pas habitué du grand Nord, mais il a déjà entendu quelques histoires, et chacune se rejoint pour dire que c'est un lieu qu'il fait prendre avec respect, et surtout être bien préparé, sous réserve de ne jamais revenir.

- Ma jumelle, qui, soit dite en passant, ne me ressemble qu’à moitié si on veut, à héritée de plus de sang elfe que moi je crois, parce qu'elle doit faire ta taille environ, peut-être un peu moins. À part ça, on est pas mal pareil sur le plan physique. Psychologique par contre, on est à l’opposé. Ma sœur est devenue druidesse, pour te donner une idée. J’ai deux petits frères aussi. Bon, je dis petits, mais physiquement, c’est moi qui est la plus à plaindre. Ils s'appellent Geirr et Sigurðr. Ils n’ont bien sûr pas le même père que moi et Æstrid.

Voilà un détail extrêmement important qu'elle lui a dit au tout début, mais emporté par l'excitation de voir son animal totem, Melhyndil n'a pas relevé

"Tu as donc une sœur jumelle ? Tu ne m'en as jamais parlé jusqu'à maintenant. Je suppose qu'elle n'en sait pas beaucoup plus que toi sur ton père ?"

De même, Hilda a donc deux demi-frères, ce qui indique que sa mère s'est mariée avec quelqu'un d'autre. Il est triste de se dire qu'elle a fait une croix sur l'aventurier qu'elle a aimé, sans espoir de le revoir un jour. L'elfe espère ne pas être comme ça avec les gens qu'il affectionne, et qu'il ira les voir par moment afin d'apporter, et de prendre, des nouvelles.

"C'est donc toi la plus petite" dit-il en riant aussi "Il semble que vous vous entendiez bien vu la façon dont tu en parles ? Dans tous les cas, durant le voyage, il faudra que tu m'aides à apprendre la prononciation de leur prénom, il est bien compliqué, et je ne voudrais pas les offenser."

Vient enfin la question fatidique sur ses propres origines. Cela ne lui pose pas de problème d'en parler, mais comme cela ne fait pas longtemps qu'il a appris son adoption.

"Et bien pour ma part, j'ai vécu dans une famille noble de la forêt de Sylfaën, sans avoir réellement le droit de sortir, plutôt en réclusion au sein du domaine familial. J'ai cru que j'avais un frère jumeau et une petite sœur, mais il y a peu, mes parents m'ont appris qu'ils m'avaient adopté. Ce fut un choc, mais pour l'instant, ils refusent de me dire s'ils connaissent mon vrai père, du coup, je ne sais pas réellement qui je suis. Dans tous les cas, j'ai vécu en bonne harmonie avec ma famille adoptive, alors je ne leur en veux pas, ils ont pris soin de moi, et je ne veux pas être ingrat après tout ce qu'ils ont fait pour moi. Et puis dès que j'ai eu l'âge, je suis parti parcourir la forêt afin de la découvrir. Et c'est lors d'un de mes périples que je t'ai rencontré pour la première fois."

Il rit de nouveau pour appuyer cette rencontre qui est la plus belle qu'il n'a faite pour l'instant, et pourtant, il a rencontré d'autres personnes qui lui sont maintenant cher comme Ceinwynn, Lariela, ou encore Elaran, sans parler de sa sœur Amarïe bien entendu.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1365
Vitesse : 878
Dégâts : 384
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 365
Expérience : 1945
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101030/1030La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1030/1030)
Vitesse: 480
Dégâts: 532

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyMer 10 Juil 2024 - 4:50
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- Tu as donc une sœur jumelle ? Tu ne m'en as jamais parlé jusqu'à maintenant. Je suppose qu'elle n'en sait pas beaucoup plus que toi sur ton père ?

La demi-elfe ne fait que secouer la tête à la négative. Les jumelles Alfdóttir étaient au même point sur leur origine paternelle.

- C'est donc toi la plus petite, dit-il en riant. Il semble que vous vous entendiez bien vu la façon dont tu en parles ? Dans tous les cas, durant le voyage, il faudra que tu m'aides à apprendre la prononciation de leur prénom, il est bien compliqué, et je ne voudrais pas les offenser.

Bizarrement, Hilda réagit en croisant les bras et en tirant la langue vers l’archer comme une gamine lorsqu’il rigola de sa taille … avant de rire de sa propre réaction. Et quand Melhyndil mentionna la difficulté de la prononciation, la völva enchaîna directement :

- En vérité, je vais devoir t'enseigner les bases tout court de ma langue natale. Parce qu’hormis les commerçants et la famille du jarl du village, et bah y’a pas grand monde qui connait le dùralassien. Si j’dois te laisser seul quelques heures, j’ai pas envie que tu puisses pas te démerder sans aide. Alors, oui, c’est une langue complexe, mais avec un peu de pratique, ça viendra. Déjà, si on doit de nouveau se battre ensemble, prends le temps d’écouter les ordres que je donne à mes invocations. À la longue, tu devrais comprendre quelques mots, et reconnaître leur noms au passage, dans ce que je dis, juste par leur réaction. Ça sera un bon point de départ.

L’elfe poursuivit en répondant à sa question sur ses origines.

- Et bien pour ma part, j'ai vécu dans une famille noble de la forêt de Sylfaën, sans avoir réellement le droit de sortir, plutôt en réclusion au sein du domaine familial. J'ai cru que j'avais un frère jumeau et une petite sœur, mais il y a peu, mes parents m'ont appris qu'ils m'avaient adopté. Ce fut un choc, mais pour l'instant, ils refusent de me dire s'ils connaissent mon vrai père, du coup, je ne sais pas réellement qui je suis. Dans tous les cas, j'ai vécu en bonne harmonie avec ma famille adoptive, alors je ne leur en veux pas, ils ont pris soin de moi, et je ne veux pas être ingrat après tout ce qu'ils ont fait pour moi. Et puis dès que j'ai eu l'âge, je suis parti parcourir la forêt afin de la découvrir. Et c'est lors d'un de mes périples que je t'ai rencontré pour la première fois.

Hilda écarquilla les yeux à la première phrase. Melhyndil, un noble ? Et bien, voilà un point auquel la jeune femme ne s’attendait pas. Elle avait toujours cru que les nobles de cette race étaient plutôt élitistes et snobs … pas naïfs et curieux comme son ami. Bien qu’il soit un enfant adopté, cela n’y changeait rien, mais la nordienne comprenait maintenant d’où lui venait cette soif de savoir : ils avaient tous deux vécu coupés du monde extérieur. Et puis, d’une certaine façon, Hilda n’était-elle pas une noble aussi, à être la belle-sœur du jarl ? Bien sûr qu’en dehors de son village, c’était loin d’être le cas, mais chez elle, c’était bien un peu le cas, non ?

- Je ne me doutais pas du tout que tu étais noble, même par adoption, en vrai. Disons que ça ne parait vraiment pas … ou du moins tu n’es pas comme j’imaginais la noblesse elfique. On … pourrait dire, si on veut, que je le suis aussi d’une certaine façon, dans mon village. Æstrid a épousé notre jarl, notre chef donc, pour t’apprendre un premier mot nordien au passage. Du coup, bah voilà. J’ai accès à des privilèges en plus grâce à ça, mais je suis loin d’en profiter. J’ai toujours préféré ma vie simple d’avant, et pourtant, y’a quand même seize ans qu’ils sont mariés. Ouais, ils l’ont fait trop tôt à mon goût, mais faut pas que tu oublies que nous avons grandi dans un village humain, et les hommes partent souvent en raids le long des côtes durant la saison estivale. Donc Viðarr devait avoir un héritier rapidement. Ils ont eu une fille, Ingrid, et adopté une autre dans la foulée, Sunniva. Bref.

Elle bailla un coup. La fatigue commençait à la gagner, c’était évident. Il fallait dire qu’avoir chasser deux bêtes en deux jours, c’était demandant. Mais plutôt que d’aller au lit, la jeune femme sortit plutôt son nécessaire à cheveux, commenânt à les démêler en vue de refaire ses tresses. Pas question de dormir sans ça, d’un coup qu’il y aurait une attaque nocturne. S’il y avait bien un truc qui la dérangeait en combat, c’était bien ses cheveux longs. Mais pas question de les couper non plus, la demi-elfe aimait les avoir longs. Mais de toute façon, avec la nuit qui arrivait, ce ne serait que des tresses grossières, Hilda se recoifferait au matin.

La nordienne leva son regard tout de même vers l’archer, remarquant dans son regard que les effets de la mixture étaient presque entièrement dissipés. Elle pouvait donc lui faire une “première” leçon sur sa langue maternelle.

- D’ailleurs, pour continuer sur la lancée de tes premiers mots nordiens, dit toi que je suis ce que l’on appelle une völva, une voyante ou une prophétesse je crois en dùralassien. C’est un titre uniquement réservé aux femmes, les hommes on utilise plutôt vitka pour ceux doués du même type de magie. Mais ils sont rares, car les hommes préfèrent bien souvent apprendre à se battre pour protéger leur famille et participer aux raids. Quand à mon style de combat, il s’apparente à celui des skjaldmö, qu’on pourrait traduire par “guerrière au bouclier”, un terme encore une fois réservé aux femmes. Y’a d’autres termes, principalement pour les hommes, mais on va commencer par celui-là.

Et Hilda poursuivit ainsi une bonne heure, le temps de tresser ses cheveux, répondant à toutes les questions de Melhyndil, répétant au besoin les mots afin qu’il les prononcent bien. Elle ajouta à tout cela les formules de politesse basique, quelques mots simples également. Bien sûr, la demi-elfe poursuivit en s’installant pour dormir, surtout répondre aux questions, à ce stade. Et lorsqu’enfin son lit fut prêt, la nordienne souhaite bonne nuit à son ami et se coucha, s’endormant presque aussitôt, laissant Mann veiller sur le groupe. Elle prévint bien sûr Melhyndil qu’il pouvait dormir sur ses deux oreilles, puisque le renard veillerait sur eux toute la nuit. En t’en qu’esprit, il n’avait heurusement pas besoin de sommeil comme eux.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 272
Expérience : 1363
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Gauche101040/1040La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 242396barresante02  (1040/1040)
Vitesse: 502
Dégâts: 335

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 EmptyHier à 12:03
Séparation du contenu
Bien entendu que sa sœur n'a pas plus d'informations, sinon Hilda les connaîtraient aussi, sauf si elle les dissimule, mais pourquoi faire cela ? Enfin, ce n'est pas grave, ils partent de très loin, et retrouver son père va être une tâche ardue, voir impossible, mais Melhyndil n'est pas là pour démoraliser son amie, au contraire. Alors il fera tout ce qu'il est possible lorsque le moment sera venu.

Lorsque Hilda lui tire la langue, geste infantile, l'elfe rit à gorge déployée. Quelle belle preuve que leur lien se renforce au fur et à mesure qu'ils discutent ensemble. Rire ensemble est une belle expérience qu'il espère pouvoir partager encore souvent.

- En vérité, je vais devoir t'enseigner les bases tout court de ma langue natale. Parce qu’hormis les commerçants et la famille du jarl du village, et bah y’a pas grand monde qui connait le dùralassien. Si j’dois te laisser seul quelques heures, j’ai pas envie que tu puisses pas te démerder sans aide. Alors, oui, c’est une langue complexe, mais avec un peu de pratique, ça viendra. Déjà, si on doit de nouveau se battre ensemble, prends le temps d’écouter les ordres que je donne à mes invocations. À la longue, tu devrais comprendre quelques mots, et reconnaître leur noms au passage, dans ce que je dis, juste par leur réaction. Ça sera un bon point de départ.

S'il doit se rendre dans le nord et que les gens du cru ne parlent pas le duralassien, il va en effet devoir apprendre les rudiments de la langue natale de Hilda. Encore quelque chose qui va sans doute les rapprocher. Melhyndil n'a jamais eu d'amis, encore moins proche. Seule sa sœur et son frère le sont, c'est une expérience nouvelle pour lui, et il l'apprécie grandement.

"Cela sera avec joie, si du moins j'y parviens, des peu de mots que je t'ai entendu prononcer, ta langue me semble bien compliquée. Si au moins tu parviens à me faire dire les noms de ta fratrie, et de tes invocations correctement, cela sera déjà pas mal du tout."

Après avoir parlé de sa jeunesse, il regarde les yeux de sa partenaire s'écarquiller. Il est évident que Melhyndil n'est pas la noblesse incarnée, surtout chez les elfes, cela doit être un choc pour Hilda de l'apprendre. Il a tout de même reçu une bonne éducation, et il sait tenir l'étiquette, juste ce n'est pas ce qu'il préfère, l'aventure étant bien plus palpitante, tout comme le fait de se sentir utile.

- Je ne me doutais pas du tout que tu étais noble, même par adoption, en vrai. Disons que ça ne parait vraiment pas … ou du moins tu n’es pas comme j’imaginais la noblesse elfique. On … pourrait dire, si on veut, que je le suis aussi d’une certaine façon, dans mon village. Æstrid a épousé notre jarl, notre chef donc, pour t’apprendre un premier mot nordien au passage. Du coup, bah voilà. J’ai accès à des privilèges en plus grâce à ça, mais je suis loin d’en profiter. J’ai toujours préféré ma vie simple d’avant, et pourtant, y’a quand même seize ans qu’ils sont mariés. Ouais, ils l’ont fait trop tôt à mon goût, mais faut pas que tu oublies que nous avons grandi dans un village humain, et les hommes partent souvent en raids le long des côtes durant la saison estivale. Donc Viðarr devait avoir un héritier rapidement. Ils ont eu une fille, Ingrid, et adopté une autre dans la foulée, Sunniva. Bref.

Un nouveau sourire en entendant Hilda lui dire qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'il soit noble, en expliquant qu'elle-même l'est. En la regardant, cela ne saute pas aux yeux non plus.

"Je suis sans doute une exception au sein de ma race, ne vas pas t'imaginer que tous les nobles elfiques sont faits comme moi. C'est le contraire, je ne suis pas comme eux, c'est tout. Entendre que tu es noble est amusant également, tu avoueras que tu n'en as pas l'allure à l'instant présent."

Rien de méchant, juste une boutade à l'encontre de sa compagne pour l'amusement. Un silence s'installe alors qu'elle baille et sort son nécessaire pour se coiffer. L'elfe la regarde faire les gestes sans doute familiers afin d'entretenir une aussi longue chevelure. Ce faisant, il remarque bien qu'elle est jolie, ses longs cheveux dorés tombant dans son dos ou étant dans sa main lors du brossage.

- D’ailleurs, pour continuer sur la lancée de tes premiers mots nordiens, dit toi que je suis ce que l’on appelle une völva, une voyante ou une prophétesse je crois en dùralassien. C’est un titre uniquement réservé aux femmes, les hommes on utilise plutôt vitka pour ceux doués du même type de magie. Mais ils sont rares, car les hommes préfèrent bien souvent apprendre à se battre pour protéger leur famille et participer aux raids. Quand à mon style de combat, il s’apparente à celui des skjaldmö, qu’on pourrait traduire par “guerrière au bouclier”, un terme encore une fois réservé aux femmes. Y’a d’autres termes, principalement pour les hommes, mais on va commencer par celui-là.

Hilda le ramène à la réalité alors qu'il se perdrait dans ses pensées en la regardant. Il écoute en répétant comme il le peut.

"vooooolva, d'accord, je vois. viiiiitqua, ce n'est pas si difficile que ça finalement." Dit-il alors qu'elle prononce le dernier "Squ..sk... Oui, non, là, tu places la barre trop haute pour l'instant."

Il enregistre qu'elle est considérée comme une voyante au sein de son peuple, il pense que cela doit lui donner un certain statut en plus de sœur de la femme du chef. Elle essaie encore plusieurs fois de lui faire prononcer Skhaldmö avant d'abandonner pour passer à des mots plus simples, et surtout plus utilisés comme les formules de politesse par exemple. Sans être un expert, Melhyndil ne se débrouille pas si mal. Il faudra pourtant pratiquer puisque savoir les prononcer est une chose, encore faut-il ne pas les oublier.

Au bout d'un moment, Hilda se couche expliquant à Melhyndil que son invocation veille. Elle ne sait pas que les elfes peuvent rester longtemps sans dormir. Alors après avoir acquiescé, il reste tout de même éveillé, à la regarder dormir, veillant sur son sommeil dans ce lieu isolé.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1365
Vitesse : 878
Dégâts : 384
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE] - Page 2 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Noble elfe abandonée
» Amras Tinúviel - elfe noble
» La noble et déprimante lignée des Lüpusànghrën
» La noble et très ancienne maison des Vhahweyar
» Melhyndil [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Est de Dùralas :: Le lac Fresha :: Ruines de la Tour Grise [Zone communautaire]-