AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Fëanor
Le Monde de Dùralas a précisément 3823 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Jeu 18 Avr 2024 - 6:05
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

 

 Bucheronnage intensif [PW Caelan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Nina-Lou Knywett
Tornade spirituelle

Nina-Lou Knywett

Messages : 249
Expérience : 1021
Féminin Âge RP : 30

Politique : 00
Titres:

(Elijane, crapaud de Nina [Modifié] +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
Bucheronnage intensif [PW Caelan] 644535101100/1100Bucheronnage intensif [PW Caelan] 242396barresante02  (1100/1100)
Vitesse: 342
Dégâts: 551

Bucheronnage intensif [PW Caelan] Empty
MessageSujet: Bucheronnage intensif [PW Caelan]   Bucheronnage intensif [PW Caelan] EmptyLun 18 Mar 2024 - 21:49
Séparation du contenu
Nina se tient sur les hauteurs des plaines d’Aràn. Le vent vient frapper aléatoirement sa longue chevelure d'ébène et les bourrasques ébranlent la surface de sa peau. Les frissons viennent s'adjoindre à la danse et réajustant sa petite laine sur ses épaules, l'ancienne cheffe de meute relève son nez vers le ciel. Le soleil se montre timide, dissimulé derrière des épais nuages grisonnants. Quelques rayonnements filtrent, viennent caresser aléatoirement son faciès le baignant d'un halo quasi-divin. Ses yeux vairons se ferment brièvement, profitant de la douce sensation du soleil sur sa peau. Puis ses mirettes se rouvrent et se détachent du ciel. Elles se portent sur l'horizon et sur les nombreux, très nombreux, arbres qui s'offrent à la lame de sa hache.

Un soupir franchit le seuil de ses lèvres et le constat s'offre à elle comme une évidence : elle n'aime pas couper des arbres et trouve cette activité, bien que rémunérée, ennuyeuse à souhait. La jeune femme a envie d'une Stellaroïse et de quoi grignoter. Elle a envie de se rendre au coeur même d'une taverne, débattre avec des ivrognes, tenter d'en interroger certains pour en savoir plus sur sa petite quête personnelle. Nina vogue au gré du vent et au rythme des saisons au travers de Dùralas. Elle s'intéresse à la pluie et au beau temps, endossant de nombreuses casquettes dans l'espoir vain de trouver réponse à son unique question personnelle : où est la seconde partie de son pendentif ? En attendant de connaître la vérité ultime, elle amasse suffisamment de piécettes pour demander le gite et le couvert.

Son estomac s'agite en quelques gargouillis frénétiques. La faim refait doucereusement son apparition. Elle relève le nez vers le ciel, persuadée que l'orage va bientôt s'abattre sur sa personne. La jeune femme ramasse donc sa hache de fortune, pousse du bout de sa botte les rondins fraîchement découpés jusque au tas de bois le plus proche. Son regard se perd sur les environs, la verdure naissante et les premiers bourgeons. Son ouïe reste attentive au chant des oiseaux, aux grognements d'insatisfaction de ses coéquipiers d'infortune. Son dos groggy par un surplus d'activité soudain s'arcboute pour ramasser les rondins plutôt que de les pousser. Au moment où elle ramasse quelques rondins pour les hisser sur la pile, Nina se fige.

Caché, dissimulé partiellement derrière le tas de bois, une couverture et quelques pages reliées s'offrent à elle. Interloquée, elle pose les morceaux de bois qu'elle tenait jusque alors entre sa dextre et sa senestre sur la tas de bois. Nina s'avance d'un pas puis de deux, attirée par la couverture du livre. Elle regarde autour d'elle et une fois ses acolytes attirés par la grisaille du ciel, la jolie s'arcboute à nouveau. Elle fait mine de tirer la languette de ses bottes en cuir de sanglier avant de s'emparer discrètement du dit carnet. Nina le dissimule sous ses vêtements, coincé entre son pantalon haut et son ceinturon. Lorsque elle fait dos droit, Nina fait mine de s'étirer et époussète ensuite d'un revers de la main son pantalon. Elle réajuste l'étoffe qui couvre ses épaules et ses bras, prête à s'en aller... Car sans le savoir, elle qui pense avoir emprunté un livre de sorcellerie, elle vient de s'emparer du carnet personnel de Caelan.
Bucheronnage intensif [PW Caelan] 5f69
Revenir en haut Aller en bas
Caelan
Nouvel(le) habitant(e)

Caelan

Messages : 38
Expérience : 326
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Bucheronnage intensif [PW Caelan] 64453510110/110Bucheronnage intensif [PW Caelan] 242396barresante02  (110/110)
Vitesse: 110
Dégâts: 78

Bucheronnage intensif [PW Caelan] Empty
MessageSujet: Re: Bucheronnage intensif [PW Caelan]   Bucheronnage intensif [PW Caelan] EmptySam 23 Mar 2024 - 18:51
Séparation du contenu
Bucheronnage intensif
FEATURING. Nina-Lou Knywett


"Je fais encore des cauchemars. Torturé par des ombres de mon passé. Je ne sais comment m’en débarrasser, peut-être me faut-il affronter mes démons lorsque je suis bien éveillé et alors mon esprit retrouvera sa tranquillité ? Je ne peux rester éternellement dans cette ferme cachée du monde. Il me faut faire cap vers mon destin…”

Tels étaient les quelques lignes du journal de Caelan que l’on pouvait lire en le feuilletant au hasard. Ce même journal qu’avait emprunté la petite femme dans ces bois.

Ces mêmes bois où Caelan pensait faire une retraite loin de son quotidien, dans ses pensées, ses écrits et ses méditations. Le jeune homme avait besoin de beaucoup d’introspection ces derniers temps et de solitude.

Il avait érigé un semblant de camp au milieu de ces bois et la faim l’avait fait quitter sa plume pour sa lance. Il était parti chasser un sanglier, si nombreux dans cette région de Dùralas.

La chasse demeurait la seule activité lui procurant un semblant de bien-être, de relever un défi un minimum intéressant. Au milieu des bois, seul, ce n’était plus la faim qui le tirail­lait, mais la formidable acuité de ses sens exacerbée. Le léger souffle du vent, les nuages menaçant de leurs orages, son souffle et les pas lointains d’une proie idéale. Caelan connaissait mal Dùralas. Très mal, mais il se connaissait très bien lui-même. Il a une grande conscience de son corps, de ses réflexes, de ses limites qu’il peut dépasser à loisir. Il se mit en position pour lancer son javelot acéré autant que possible. La pauvre créature ne l’avait pas vue derrière le buisson. La lance parfaitement parallèle au sol, pointée vers le flanc de l’animal, son bras gauche pour s’équilibrer. Il inspira sur quelques petites foulées à pas feutrés, puis déplia de toute son allonge et de sa force son tir. La lance fendit l’air dans un silence d’église et se logea en travers de la créature. Transpercée avant d'avoir pu s’élancer dans une fuite vaine. On l’avait élevé pour tuer. Pas comme une brute ni un vulgaire assassin, mais pour survivre. Repousser sans cesse ses limites. En parfait élève stoïcien. Il repensa aux leçons de ses bourreaux-mentors. Le corps humain était ainsi fait pour lancer toutes sortes d'objets. Ce qui différencie l’humain du singe. Certes, un chimpanzé pouvait aussi lancer des objets, avec grande maladresse et imprécision. Là où l’humain, grâce à la finesse de son poignet et de ses doigts, pouvait ajuster son tir avec une précision mortelle. Que ce soit lancer un javelot, tirer à l’arc, lancer un caillou, envoyer un crochet ou un coup d’épée, la structure musculaire du corps humain permet d’exceller dans ce domaine. Et cela, les Gardiens l’ont bien compris dans leur stratégie militaire.

Cette chasse lui avait pris plusieurs heures. Lorsqu’il revint à son petit camp de fortune, il sentit une présence nouvelle dans les parages. Une présence qui n’était pas là à son départ. Il posa le corps inanimé du sanglier qu’il transportait sur ses épaules, empoigna son javelot et scruta l'endroit derrière un buisson. C’était une jeune femme occupée à se couvrir les épaules et visiblement sur le départ qui se tenait au milieu des affaires de Caelan. Tout ce que Caelan pouvait dire de dos, c’était qu’elle était beaucoup plus petite que lui. Caelan repensa en vitesse aux affaires qu’il avait prises pour sa méditation. Une couverture chaude, de quoi faire du feu, rien de grande valeur en somme… Sauf son précieux journal qu’il tenait à jour depuis bien longtemps. C’était un carnet relié en cuir très épais contenant toute la vie de Caelan depuis son arrivée aux Terres Désolées pour y suivre l’agogé jusqu’à cet instant qui l’a éloigné de son camp. Il remarqua tout de suite que son journal n’était pas à l’endroit où il l’avait laissé. Il devait agir.

Il fit exprès d’avancer normalement, sans masquer le bruit de ses pas afin de ne pas la surprendre et d'éviter les réactions brusques. Il rengaina sa lance dans son dos et s’approcha de la jeune femme.

“Bonjour, excusez-moi je me suis installé ici pour méditer. Je suis parti chasser et me revoilà.” Le jeune homme athlétique reposa un coup d’œil furtif à l’emplacement où devait se trouver son carnet. L’intruse quant à elle, avait bien compris à quoi Caelan faisait allusion dans son regard déterminé.

“Je ne vous accuse de rien, mais ce journal a une valeur inestimable pour moi.”

Il n’avait aucune mauvaise intention à son égard. Il était maître de ses émotions en bon élève du stoïcisme qu’il était.


MALICE




«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.»






Mes Pensées pour moi-même sont en italique et en #9e0b0b
Revenir en haut Aller en bas
 

Bucheronnage intensif [PW Caelan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les récits de la taverne [PW Caelan]
» Caelan
» Aube [PW Caelan]
» Généalogie de Caelan
» Épopée de Caelan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Nord de Dùralas :: Kastalinn :: Logis du Chasseur [Zone communautaire]-