AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Somembamb
Le Monde de Dùralas a précisément 3859 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Ven 24 Mai - 23:58
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

 

 Ashaisha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Ashaisha
Nouvel(le) habitant(e)

Ashaisha

Messages : 26
Expérience : 190
Féminin Âge RP : 34 (16 en équivalent humain)

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 64453510105/105Ashaisha 242396barresante02  (105/105)
Vitesse: 95
Dégâts: 104

Ashaisha Empty
MessageSujet: Ashaisha   Ashaisha EmptyVen 10 Mai - 6:12
Séparation du contenu



Nom : Ashaisha Matoaka

Surnom : Asha, la Biche Blanche

Âge : 34 ans (16 ans environ d’apparence pour un humain)

Sexe : Je suis une femelle !

Race : Hybride Elaphaure

Classe envisagée : Guérisseuse

Métier envisagé : Bûcheronne

Capacité magique : Je possède une affinité avec les magies curatives et lumineuses.

Capable d’invoquer une faible luminosité dans mes mains, je peux m'en servir afin de refermer les petites blessures, telles les éraflures, les coupures et les petites ecchymoses. Cependant, ma magie curative a un coût, car plus je l’utilise, et plus j’ai besoin de me reposer par la suite.

Avec le temps, cette magie deviendra peu à peu plus puissante : la lumière pourra rester dans mes mains afin d’éclairer mon chemin, sans être plus puissante que la luminosité d’une torche et mes soins seront plus poussés, permettant de refermer des blessures plus graves. Cependant, plus l’intensité sera importante, et plus je serais affaiblie temporairement et aurai besoin de repos par la suite.

Mode hardcore : Non merci !

Langue(s) parlée(s) [Facultatif] : Dùralassien uniquement.





Je suis une jeune hybride biche d'environ 1m90 au garrot, atteignant le 2m70 pour ma taille complète et le 1m80 pour la longueur, pour un poids frôlant le 250kg. Je suis donc frêle et loin d'être musclée. Malgré cela, je suis rapide et vive à la course, également agile à éviter les obstacles grâce à mon hybridation de cervidé.

Mes cheveux, longs et cascadant dans mon dos, sont d'un blanc immaculé, tandis que mes grands yeux en amandes ont la couleur de la lune. Un nez et des sourcils fins, des oreilles de cervidés tombantes, ornées de petits cristaux, des joues encore rondes et des lèvres pulpeuses forment mon visage. Mon teint est clair et laiteux. Mes bois font moins d'un mètre et ressemblent à des petites branches d'arbres. Ma voix est à la fois fluette, douce et calme. La partie cervidé de mon corps possède également un pelage d’un blanc nacré. Mes pattes sont fines et terminées par de fins sabots fourchus. Mon pelage est court au poils généralement fin en été et plus épais en hiver.

Pour tout vêtement, je ne porte qu’une tunique de toile brunâtre afin de couvrir mon buste humain. Aux quatre chevilles et à mes poignets, on peut voir des bracelets de billes de bois et de pierres brillantes. À mon cou, je porte également un petit médaillon de bois, une petite branche taillée en forme d’arbre.




Timide et réservée, voilà les deux mots qui me caractérisent le plus. Étant plus près de mon côté animal qu’humain, j’ai tendance à fuir la moindre rencontre, qu’elle soit mauvaise ou non. Mais ma curiosité humaine, elle, est bien présente aussi. Ainsi donc, les gens que je fuis, je les suis parfois par la suite. Pas pour leur faire du mal, mais bien pour tenter de comprendre leurs intentions. S’ils s’avèrent bénéfiques, il m’arrive alors de tenter une nouvelle approche. Sinon, je fuis, tout simplement.

Il est tout de même difficile de gagner ma confiance. Ayant principalement grandi avec les animaux et mon père adoptif comme seule famille, je me méfie grandement des races non affiliées avec eux. Malgré cela, je rêve de quitter ma forêt natale et d’explorer le monde. Rencontrer de nouvelles espèces animales mais aussi comprendre d’autres modes de vie. Voir des cieux étoilés différents aussi, qui sait.

Car oui, j’adore m’étendre dans l’herbe une fois la nuit tombée afin d’admirer les étoiles ou bien danser au rythme de la nature sous leur lueur. Elles scintillent d’un éclat si envoûtant que cela m’apaise. Voilà pourquoi j’aime bien me confectionner des breloques avec les pierres brillantes que je trouve. Afin d’avoir des étoiles avec moi même de jour.

De part mon passé, je suis également très proche de la nature. Être dans les bois à prendre soin des animaux me procure un grand sentiment de bien-être. Dégageant moi-même une aura de bienveillance, il n’est pas rare qu’un oiseau se pose sur mes bois pour siffloter quelques notes ou que de petits animaux viennent gambader avec moi.





Je m’appelle Ashaisha Matoaka et j’ai trente-quatre ans … enfin, je crois. J’ignore quand je suis née ainsi que d’où je viens. J’ai cependant grandi dans la forêt de sapins, près des pieds des monts du Baldor, donc mes origines sont probablement d’ici. J’ai également une particularité : je suis albinos. Mais heureusement pour moi, le soleil ne m’affecte pas comme il le fait sur certains atteint de cette maladie.

Je ne connais pas mes parents. D’aussi loin que je me rappelle, c’est une biche qui a pris soin de moi lorsque je n’étais qu’un nouveau-né. J’avais environ cinq ou six ans lorsqu’un minotaure m'a recueillie, faisant de moi sa petite taurillon. Il s’appelait Sipi Yuma. Il était très doux et gentil avec moi. J’étais comme une fille pour lui. Cet homme taureau n’avait pas eu d’enfants et vivait dans la forêt de sapins depuis déjà nombre d’années. Bien qu’âgé et souvent malade, il m’enseignait tout ce qu’il savait sur les plantes et la nature. Nous vivions en ermite, alors il me fallait bien sûr apprendre à me débrouiller. Mes seuls liens avec l’extérieur résidait dans le passage de quelques voyageurs errants venus demander conseils à mon père d’adoption. Timide, je préférais fuir ces rencontres en allant dans les bois.

Je sus rapidement pour mon don de guérison. La première fois qu’il s’est montré, j’avais moins d’une dizaine d’années, peut-être huit ou neuf ans. C’était le printemps. Alors que je me baladait non loin de notre maison, j’ai entendu quelques piaillements. Suivant le son, je tombai sur un oisillon tombé de son nid, ses frères et sœurs l’appelant à grand renfort de cris. Je le pris délicatement dans mes mains. C’est alors qu’elles s’illuminèrent doucement. L’oisillon s’était cassé une aile en tombant, mais bien vite, il n’eut plus rien, il était totalement guérit. Je le déposais doucement avec les autres et quitta la clairière, rentrant chez moi raconter cet événement à Sipi. Cependant, j’étais si épuisée, qu’il me fut bien difficile de rentrer à la maison. Je ne comprenais pas d’où cette faiblesse venait, mais mon père cru déceler la réponse dans une prière à la déesse : mon don de guérison faisait qu’en vérité, c’était ma propre énergie vitale que j’offrais au malade. Je devrais donc être prudente à partir d’aujourd’hui, car ce don pouvait me maudire en me rendant faible s’il était utilisé sur une blessure ou une maladie trop sévère.

Mon père d’adoption étant un minotaure, j’ai principalement grandi dans cette culture très spirituelle. Magnésie guidait apparemment nos pas et il était important que j’apprenne à reconnaître ses signes, surtout au vue de mes dons. Au fil des années, Sipi m’enseigna tout ce qu’il savait : les attrappe-rêves, les totems pour vénérer les gardiens spirituels, même si je n’en avait pas à proprement parler, puisque nous ignorions tout deux le jour de ma naissance, la connaissance des herbes, mais également la survie en situation difficile et la méditation. Je n’étais certes pas une taurillon comme les autres, mais je faisais au mieux pour plaire à mon père minoen.

L’été de mes trente ans fut le cadre d’une surprenante rencontre. Alors que je me baladais en forêt à la nuit tombante, j'entendis un grognement. Prudente, j’en cherchais tout de même la provenance. Peut-être s’agissait-il là d’un animal ayant besoin de mes soins. Mais pas me guidèrent donc vers un buisson, où un grand félin d’un pelage brun-roux s’était dissimulé. Celle-ci, car il s’agissait bien d’une femelle, avait de nombreuses plaies visibles sous la lumière de la pleine lune. M’avançant doucement, je calmais les craintes du puma en soignant les premières blessures, celles que je jugeais les plus critiques. Mais voilà, ma magie curative avait encore ses limites et, sans m’en rendre compte, je me vidais entièrement de ma propre énergie, tombant dans l’inconscience.

Je revins à moi au milieu de la nuit, confuse. Le grand félin était toujours près de moi et semblait me fixer d’un regard semblant amical. La bête ronronnait également, preuve que je ne lui faisais plus peur. Mais voilà, vu l’heure, je devais rentrer. J’étais encore faible suite à mes soins et j’ignorais si le puma en avait besoin de plus. À première vue, il semblerait que non, car l’animal finit par se dresser sur ses pattes, m'enjoignant à faire de même. Curieux, cette bête semblait avoir une intelligence plus poussée que les autres animaux. Et, encore plus étrange, elle m’escorta jusqu’à la maison, où Sipi avait allumé une lanterne dans l’entrée. Il est vrai qu’avec ma passion pour les étoiles, il m’arrivait parfois de rentrer tard. Le puma resta avec moi jusqu’à ce que je pose mes sabots dans notre petite maison, puis elle disparut dans la nuit.

Je ne m’attendais pas à revoir ce grand félin, et pourtant, chaque nuit de pleine lune, elle revenait me voir. d’une certaine façon, nous étions devenues de grandes amies, observant les étoiles ou se baladant ensemble toute la nuit. Je la prénommais Kawisenta et la présentais à mon père d’adoption un soir. Celui-ci n'appréciait pas vraiment notre duo, mais nous laissait tout de même faire ce que nous voulions, tout en gardant un œil vigilant sur ma nouvelle amie. Je ne comprenais pas pourquoi il était si méfiant, sans doute dû à ma naïveté, mais toujours était-il que je chérissais chaque moment avec mon amie féline.

Tout changea dans cette harmonie qu’était notre vie il y a quelques semaines. Un jour que je rentrais de la cueillette, je retrouvais notre petite chaumière complètement vide de présence. Sipi aurait normalement dû être à la maison à mon arrivée pourtant. J’ai pris un moment à faire le tour de notre demeure, fouillant également le boisé autour de notre maison, mais rien, il n’était plus là. Pensant d’abord qu’il était partit pour s’occuper d’une urgence quelconque, je n’ai pas trop eu peur sur le moment. Mais les jours s’écoulèrent, et mon père adoptif ne revenait pas. Que lui était-il arrivé ? Il me fallait le savoir. Malgré mes craintes de l’inconnu, je décidais de préparer mes bagages. Il était temps de quitter cet endroit et de m’enfoncer encore plus dans la forêt, vers des endroits où je n’étais jamais allé afin de retrouver celui que je considérais comme mon père. Sauf en Perracie. Sipi m’avait toujours interdit d’y aller, c’était trop dangereux pour moi. J'espérais sincèrement qu’il n’y était pas allé sans me prévenir.

C’est le cœur lourd d’inquiétude et de questionnement que je quittais mon chez moi pour la première fois, m’éloignant au-delà de mes limites habituelles. Cette disparition, bien que difficile à mon cœur, était sans doute un signe de Magnésie pour m’indiquer qu’il était temps pour moi d’en apprendre plus sur le monde. Heureusement, la présence, même invisible, de Kawisenta me rassurait un brin.


Mon rêve est de quitter la forêt de sapin et apprendre d'où je viens exactement. Je voudrais également savoir ce qu’il est advenu de mon père adoptif et apprendre à maîtriser mes dons magiques, vivre des aventures et m’aider à comprendre ma place dans ce monde.


Derrière l'écran


Prénom ou pseudo : Skyla/Eyara/Hilda
Âge : 29 ans
Pays/Région : Québec, Canada, j’ai pas déménagé que je sache XD
Tes occupations préférées : Comme toujours ; GN, RP, artisanat, Dùralas DD

Code du règlement : Aux dernières nouvelles, c’est toujours citrouille kokin

Comment as-tu connu le forum, ou par qui ? Un Top Site je sais plus lequel
Tes premières impressions sur Dùralas : 3e perso, alors d’après vous ? Tout content
As-tu déjà été sur un forum RP ? Oui, mais il a fermé depuis.

J’aimerais au passage demander l’automatisation svp Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Lariela
Guérisseuse

Lariela

Messages : 356
Expérience : 1153
Féminin Âge RP : 370 ans

Politique : 07
Titres:

(Archéoptéryx, +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 644535101224/1224Ashaisha 242396barresante02  (1224/1224)
Vitesse: 454
Dégâts: 566

Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha EmptyVen 10 Mai - 9:04
Séparation du contenu
Oh, donc voici ton TC ? Je l'adore ! Lariela l'adorerait tellement ! Non, c'est pas vrai, elle adore pas tout le monde XD




Ma fiche combat:


Dernière édition par Lariela le Ven 10 Mai - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melhyndil
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Melhyndil

Messages : 178
Expérience : 891
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 64453510310/310Ashaisha 242396barresante02  (310/310)
Vitesse: 172
Dégâts: 310

Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha EmptyVen 10 Mai - 14:32
Séparation du contenu
Huhu, pas assez de temps pour les actifs il parait, bon courage pour ton TC Clin d'oeil




Fiche de combat:
Melhyndil : 1220
Vitesse : 753
Dégâts : 359
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 440
Expérience : 3810
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 193
Titres:

(Lazarus, chat sphinx (modifié) de Sobek +350, v+300, 150))

Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 644535102279/2279Ashaisha 242396barresante02  (2279/2279)
Vitesse: 1271
Dégâts: 888

Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha EmptyDim 12 Mai - 12:47
Séparation du contenu
Ravi d'accueillir ton troisième personnage, camarade francophone.

Mon rôle sera ici uniquement de formalités, puisque les lignes étant respectées et le cadre narratif posant le départ de ton aventure sans trop s'attarder sur ton passé, je n'ai pas grand chose à dire concernant cette fiche. Je me questionne un tout petit peu sur la nature albinos de ton personnage ; la coloration des yeux et son aversion au soleil étant au final différentes d'une réelle maladie, elle a ici un côté esthétique plutôt que réellement roleplay. Je crois comprendre que ton pouvoir joue pour t'en prémunir, par déduction, ceci dit.

De manière personnelle, il a été plaisant de lire comment tu choisis de placer l'inclusion de ton personnage dans l'univers RP de Duralas à la suite de la disparition de ton père adoptif. On dirait l'introduction à un jeu vidéo, un peu comme si c'était Fallout. Sauf que le protagoniste serait une biche albinos, et qu'il n'y aurait pas d'explosion nucléaire.
Pas du tout Fallout donc.
Tu vois le genre.
J'espère.
xoxo
:keur: RÉCOMPENSES :keur:

[info]x1 fers à chèvre : +18 vitesse ; coût : 15 Pièces d'or
x50 PO
x50 xp[/info]




Ashaisha Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
♦ Guerrier ♦

♦ Guerrier ♦
Dilon Deraborne

Messages : 7739
Expérience : 7823
Masculin Âge RP : 36

Politique : 300 (MAX)
Titres:

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 644535105092/5092Ashaisha 242396barresante02  (5092/5092)
Vitesse: 1132
Dégâts: 3905

Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha EmptyLun 13 Mai - 0:53
Séparation du contenu
Bonjour @Ashaisha et re-re-bienvenue sur le forum ! :dragon:

Les principales informations sont correctement remplies, et Sobek est déjà passé pour valider ta présentation. Pour ma part je trouve que la fiche est plutôt bien écrite. Je me suis aussi interrogé sur le caractère albinos, j'ai l'impression que cela joue surtout sur l'aspect/pelage d'Ashaisha mais qu'il n'y a pas de conséquence particulière par rapport au soleil. Je me trompe ?

Pour la description de ton pouvoir, tant que c'est évolutif cela me convient. Hasard du calendrier, le dernier Phénix Enchaîné présente les archétypes des guérisseurs et ton pouvoir fait très "archétype prêtre" (dans la conception, pas l'aspect physique), donc c'est intéressant !

Je reste un peu sur ma faim sur l'histoire, même si elle présente bien les aspects de ton personnage je pense qu'il y avait moyen de l'étoffer un peu, mais tu pourras le faire au cours de tes aventures. Clin d'oeil

Tu connais la chanson concernant le métier, le journal de bord et la généalogie donc je ne reviens pas dessus.

Par contre, je vais donc t'accorder les bonus donnés par Le Tribun, ainsi que la promotion raciale, donc tu gagnes aussi : x1 Fronde'boisier (Fronde) : 84 dégâts ; -28 vitesse

Et, comme j'ai anticipé ta future demande, Ashaisha est déjà automatisée. Clin d'oeil

Bonne aventure dùralassienne !




Ashaisha 1496547651-banniere
Ashaisha Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Ashaisha Drapea12 - Dragonnier de Bronze Ashaisha Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3

►► :jedifight: ◄◄
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org
Ashaisha
Nouvel(le) habitant(e)

Ashaisha

Messages : 26
Expérience : 190
Féminin Âge RP : 34 (16 en équivalent humain)

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Ashaisha 64453510105/105Ashaisha 242396barresante02  (105/105)
Vitesse: 95
Dégâts: 104

Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha EmptyLun 13 Mai - 1:36
Séparation du contenu
Merci a vous deux, Sobek et Dilon (et les autres qui sont venu me dire coucou aussi kokin ) :drolatique:

Pour ce qui est de l'albinisme, oui, c'était vraiment pour la couleur du pelage, et, m'étant renseigné, je sais qu'ils ne sont pas tous affecté par le soleil justement, c'est différent pour chacun. Par contre, j'avais pas opté pour mon pouvoir qui me protège des rayons, ça peut être une idée ... ou un mystère Clin d'oeil

J'ai pas encore lu les archétype du guérisseur, mais je crois bien que je vais accélérer la lecture cela dit, d'un coup que ça m'aiguille un peu plus pour mon build éventuel :chuckle:

Pour le reste, ouais, c'est prévu d'étoffer en rp DD

Je connais la chanson oui, merci pour l'automatisation et la validation Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ashaisha Empty
MessageSujet: Re: Ashaisha   Ashaisha Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Ashaisha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Accueil :: Présentations des membres-