AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Papy_Shadock
Le Monde de Dùralas a précisément 3884 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mar 18 Juin 2024 - 10:48
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Gauche103782/3782[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] EmptyLun 10 Juin 2024 - 12:08
Séparation du contenu
Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam
[détails de la quête]




La malédiction de Spelunca (livre)
La déesse de la Lune (livre)



On raconte qu’à l’aube du monde, la plus vieille fratrie de divinité créa le ciel. Magnésie, l’ainée, mère des hybrides, créa les étoiles en brisant un miroir en un millier d’éclats qu’elle jeta sur la voûte céleste, Céléae façonna l’astre lunaire à partir d’une pierre brute aux reflets d’argent et leur petit frère, Hélioë transforma un grain de maïs en l’orbe solaire.

Ensemble ils veillaient sur les cycles journaliers et sur les créatures associées à leurs éléments. Magnésie couvait les hybrides, créatures des étoiles, Hélioë veillait sur les hommes créatures du jour. Et Céléae sur les lycans, créature de la nuit.
Lorsqu’Adam s’éleva au rang de divinité, Céléae et Hélioë l’accueillirent sous le regard inquisiteur de Magnésie, qui craignait pour l’équilibre des Cieux, ce qui déclencha un Chaos qui profita aux Démons.

Désireux de vouloir gommer ce Chaos, Céléae et Adam scellèrent la dépouille du Premier Vampire au cœur du Temple d’Ihana Sidän, Puit de la Source de la déesse Lunaire, afin de rééquilibrer la Balance céleste en régulant le flux cosmique du torrent dont était victime le Fleuve d’Ether.
L’équilibre était revenu et le Pouvoir d’Adam n’était plus un danger pour les mortels.

Jusqu’au jour où il fut de nouveau rompu par Kayla et Faelan, un amour interdit, impossible et chaotique. D’aucuns dirait qu’il s’agirait là de l’œuvre d’Adam, qui n’aurait pas totalement été pour la dissimulation de son enveloppe charnelle, source de pouvoir. Et qu’il aurait vu en la conjuration du démon Rexia par les amants maudits du massif, une sorte de vengeance envers les dieux eux-mêmes. Mais le panthéon divin ne sait se décider quant à la vraie cause d’un tel bouleversement tandis que lui-même participe à briser la malédiction et à libérer le temple de sa consœur du fléau de l’Immatériel.

Car après tout, Céléae elle-même avait conduit les fugitifs lycano-vampires au creux de son temple depuis longtemps endormis et était restée sourde aux prières de son enfant mortel, au bord du gouffre du désespoir, venu mander son aide pour que son fils hybride puisse un jour voir la lumière. Dès lors Kayla et Faelan c’était détourné des dieux pour en appeler aux démons et Rexia, avide du pouvoir divin, avait répondu à leur appel. Profitant de la faiblesse des mortels pour se voir promettre des terres saintes et gorgées du pouvoir de la déesse, il accéda à leur requête et le massif vit naître Spelunca, le seul hybride à la fois loup et vampire que le monde connaîtra.

S’ensuivit une lutte sans merci entre la Déesse de la Lune, Céléae, le Dieu du Sang, Adam et le Démon Rexia. Mais les dieux ne s’accordaient pas sur qui devrait avoir l’influence sur Spelunca. Était-il plus loup que vampire ? Ou bien l’inverse ? Ce combat de pouvoir rendait fou le pauvre mage qui dut faire face à la haine de tous les peuples, à la mort violente et prématurée de ses parents, puis à la solitude au centre d’une guerre qu’il n’avait pas choisi. Marionnette entre les mains de deux entités qui ne s’entendaient pas, il finit par se tourner de nouveau vers l’Immatériel afin de s’émanciper de ceux qui ne faisaient que se jouer de lui.

Une leçon que les divinités gravèrent en lettres d’or dans leurs esprits, car ils comprirent que pour se débarrasser de Rexia, ils devraient travailler ensemble. Et puis la réponse à leur problème sonna comme une évidence : pour briser une malédiction démoniaque, une force encore pire serait nécessaire. Pour libérer le monde de Rexia, il allait falloir rouvrir le tombeau d’Adam.



« Aujourd’hui est le grand jour, Lune… Nous partons pour Ihana Sidän ! »

Perchées sur les hauteurs de Château-Rouge, nous observions en contrebas l’agitation qui régnait dans la cours avec une certaine excitation. En effet, après des jours de préparatifs intensifs, des réunions interminables sur les itinéraires possibles et les caractéristiques atmosphériques de Spelunca. Et enfin des demi-réponses de ma part quant à la localisation exacte de notre destination, car non, Spelunca ne m’avait pas indiqué l’objectif de quête sur la map, nous y étions enfin ! Les garçons d’écurie avaient chouchouté nos montures et les animaux de bas semblaient chargés comme des mulets de tout le nécessaire à un si long voyage. Habituée à partir seules et avec peu sur les routes, j’étais étonnée de la quantité de bagages que prenait l’Empereur avec lui. Tant et si bien que je me demandais s’il n’allait pas embarquer la moitié de ses gens avec lui…

« Un long voyage, avec le peu de monde possible. » Était pourtant ce que l’on avait convenu.

Sautant sur le dos de la louve ailée, nous atterrîmes rapidement au milieu de la cour alors qu’enfin je vis les naseaux immaculés de la petite jument blanche suivie de près par l’étalon noir. Enfin prêts et scellés, sonnant le départ imminent de notre cortège, nous n’attendrions plus que le plus parfait des partenaires de voyage. Le Roi de Spelunca lui-même.

J’en profitais pour faire le tour de ma monture, vérifiant la moindre sangle, pour être sûre qu’elle soit bien apprêtée avant de me tourner vers mes suivantes louves dont j’avais appris à apprécier les services avec le temps.

« Lysa, Agathe… Vous allez me manquer ! Soufflais-je avant de les prendre dans les bras. Quand tout sera fini, qu’on aura accompli notre mission, je vous ferai conduire à Ihana Sidän.

-Nous serons ravies de vous servir à nouveau, Madame. » Répondis Lysa d’un petit sourire en adéquation avec l’étiquette, dont je sentais toute la reconnaissance.


Dernière édition par Holy le Mar 11 Juin 2024 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 450
Expérience : 3902
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Gauche101950/1950[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: Re: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] EmptyMar 11 Juin 2024 - 9:35
Séparation du contenu
Styx s'allumait une pipe d'herbe, bien chargée, et ricanait. Il avait déjà oublié ce que lui disaient les conseillers de la Cour, courant autour de lui tandis qu'il marchait en cent pas entre deux miroirs. Il s'agissait avant tout de trouver la tenue idéale au grand jour.
- Aussi, il y a confusion sur votre alinéa neuf, plus exactement le préambule quarante-cinq. S'agit-il d'un déploiement total ou partiel ?

Optant pour un chemisier aux épaules décorées de plumes de corbeau, le monarque se se positionnait de trois-quarts, s'observant à présent de dos. Un autre homme, gras, s'avança :
- Certains s'inquiètent des répercussions de votre apostrophe chez Dame Von Darken. Vous ne pouvez pas offenser tous vos ennemis, qu'en est-il de la diplomatie ?

Enfilant un pantalon et des bottes noires, Styx levait le menton en piochant dans un petit pot de crème de lait une fine noix sur un de ses ongles acérés. Il s'en apposait deux points sur chacune de ses joues avant de se masser le visage.

Lorsque ce fut au tour du plus vieux des chargés administratifs de causer, le regard de l'Empereur le figea sur place. Désormais droit, altier, les yeux clos tandis qu'il tirait une ultime bouffée d'herbe, Sobek Elpoemer Grey était prêt.
Son reflet lui renvoyait un vampire dont la taille surpassait la plupart de la foule, mince, et à la peau radieuse. Cela faisait longtemps qu'il avait réglé son rythme de sommeil, adopté une discipline de vie, et travaillé avec constance pour ce moment ; il comptait le célébrer sans prêter attention aux bourdonnements autour de lui.  

Comme le silence régnait à présent, seulement troublé par l'animation du château en ce jour capital, il leva un doigt en secouant la tête. Ses gardes au nombre de trois dans la pièce, Frelons Spelunciens à l'armure noire et dorée, tapèrent simultanément de leur lame au sol.
- Votre Altesse, nous ne cherchons pas à compliquer les choses, ni même à....

Ses lèvres terminèrent une phrase dont le son fut couvert sous un fracas d'acier et le bruit d'un corps qui se déchire en deux. Cette fois-ci, les yeux ouverts, fentes assassines sur une mine fermée, l'Empereur aux habits de corbeau toisait l'assemblée de tributaires de son visage férocement enfantin. Styx était là, dans les traits basanés et dents anormalement pointues de son hôte.
- Pendant maintenant trois ans, j'ai supporté vos incartades, piaillements et complots. Dans le même temps, je participe activement aux travaux scientifiques des Laboratoires Fortuna, revoit vos rapports faits à la hâte et corrige vos erreurs de compréhension métaphysiques dans l'élaboration de nos politiques sociales. C'est pourtant simple, de lire une bibliographie fournie.

Entre les deux miroirs géants, Sobek Elpoemer Grey était impérial ; son costume évoquait un prince désabusé, tandis que sa taille fine, et sa posture impeccable reflétaient un calme certain. Gérant à la fois la mort de l'un d'entre eux, et l'image du souverain qui semblait perdre son habituel flegme, la peur gagna -sans se montrer- les officiels du royaume rassemblés dans la pièce.
- Depuis mon arrivée ici, en Duralas je veux dire, pas à la tête de cet Empire dont je le rappelle, j'ai créé la cohésion sans votre soutient, je planifie ma seule réussite.

Son arrivée à la tête de l'empire s'était produite après son incarcération à Stellarae datant d'il y a près de cinq ans. En ce laps de temps, Styx avait obligé les lycans et vampires à signer un traité de paix, le "Traité de Spelunca" et œuvré à l'avènement d'une société basée à la fois sur un système économique prospère et une indifférence de statut social. Ici on méritait sa place, ou on la perdait.
- Inlassablement, tandis que je poursuis mon rêve tout ce que je vois autour de moi me désole. Vous passez votre existence à satisfaire vos névroses ; préférez forniquer à vous améliorer, reniez vos philosophies une fois l'argent docilement empilé en banque. Vous préférez les illusions à l'art, les ombres des cavernes aux lumières du savoir. L'aveuglement et la jalousie sont votre religion, semblerait-il.

La haine abondait de la bouche du Dévoreur, dont d'épaisses gouttes de salive bordaient à présent les lèvres, ses mots étaient malgré tout clairs et proférés avec une rage sans égal. Comme s'ils étaient le fruit d'une télépathie plutôt que d'une réelle conversation.
- Je voulais penser que ce rôle d'Empereur pouvait m'apporter la sérénité et l'évolution d'esprit que je cherchais ; devenir le premier Dévoreur à surpasser ses instincts et tirer de l'Humanité le meilleur en tentant de les élever à leur tour. Mais votre mortalité est une tare dont l'effroi est si grand pour vos cœurs, je l'ai compris.

Sur les miroirs dansaient des ombres dorées, dotées de dents et yeux par milliers, à moins que ce millier n'eut été la couleur des ténèbres, et tandis que seulement en reflet elles s'accumulaient autour de Sobek, il fit un pas en avant et ramassait la tête du décapité pour l'embrasser avec douceur.
- Je me transcenderais, car je suis fort. Mais vous non, mes petits agneaux. Vampires, Lycans, Humains, Elfes, Nagas, Abyssaux, et tous ceux dont j'ai la flemme de prononcer la race, vous souffrez tant. Vous faîtes la guerre autant que vous chialez en secret, vous êtes soumis aux aléas de la maladie, du temps, des humeurs... Aucune ambition ne nage en vos âmes, si bien que l'anxiété vous dévore, prisonnière d'une enveloppe charnelle contrefaite... N'êtes-vous pas pathétiques ?

La pièce gagnait une atmosphère étrangement poisseuse, il semblait que l'air devenait intensément lourd, et ainsi les conseillers vampires, le Haut Conseil, au nombre de dix, tombait à genoux face au pouvoir de l'Elu d'Adam. Le premier Monstre à être touché par le Divin.

Dans ses yeux ils voyaient la pitié ; mais ils sentaient surtout la fatalité se profiler au travers des énormes fenêtres de la salle du trône. Celle qui vous noue les tripes, secoue vos ossements, et fait s'accélérer le pouls.
Même le brouhaha de Château-Rouge ne leur parvenait plus. Il n'y avait qu'eux et le Saint qui tenait toujours en main la tête décapité d'un de leur confrère. Certains pleuraient, d'autres baissaient la tête, et la défiance dansa même sur les traits du reste.
- Styx est le Messie que vous méritez ; le Saint issu de vos machinations, de vos cauchemars et de vos ragots colportés sous les blessures d'égo. Un Martyre qui prendra tout le Mal de chacun d'entre vous pour s'en repaître dans sa magnanimité. Mes chers enfants... je dissous cette Assemblée... Hinhinhin.

Les ombres d'or aux milles yeux se jetèrent sur les protagonistes, tordirent leurs membres en d'immondes fracas osseux et absorbèrent chaque goutte de liquide en eux, en quelques minutes il ne restait plus rien du Haut-Conseil Speluncien.

Styx, qui se bourrait une nouvelle pipe d'herbe ricana en se dirigeant vers la sortie, désormais tiré à quatre épingles et débarrassé d'un grand poids sur la conscience. Seule subsistait une fine larme de sang à sa lèvre inférieure qu'il léchait prestement. Dans les couloirs de son château, ses pas résonnaient de la flamme qui embrasait le cœur des héros.

Il se présentait devant Holy sans Faust, ce dernier ayant demandé à observer les variations magiques de l'événement à partir de la Tour Astrale de l'Académie de Château-Rouge. Il ne s'encombrait pas non plus de servants, ni de bagages, laissant ici les Frelons au cas où un stupide prédateur tenterait quoi que ce soit contre son bétail.

Il s'inclina, puisqu'en ce jour il deviendrait aussi Roi plutôt qu'Empereur, et qu'il avait en face de lui celle qui prendrait le relais concernant le peuple Lycan. En hélant son étalon pur-sang, dont il caressait le flanc avec douceur, il planta un regard stoïque sur la nuit Speluncienne ; l'heure était à la conquête, pas aux formalités.
- Je suis prêt. Et vous Holy ?

La faim ne sera jamais repue, pas plus que la soif n'est tarissable ou que les envies satisfaisables pour Sobek Elpoemer Grey.




[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Gauche103782/3782[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: Re: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] EmptyMer 12 Juin 2024 - 14:49
Séparation du contenu
Lentement dans la nuit, s’avance et se balance le doux souvenir d’une lointaine enfance, alors que sous le clair de lune, la petite fille s’amuse.
Danse, danse, sous les étoiles. Chante, chante, petite étoile. Tout en faisant virevolter ta longue chevelure argentée.
Et à l’appel du loup ton âme se transcende. Et vers les cieux ton esprit s’éloigne.



« Je n’ai jamais été aussi prête de toute ma vie, Sobek. » Souriais-je alors que j’étais encore en train de gratter la joue de ma monture, qui avait elle aussi grande hâte de se mettre en route.

La cour du château s’était vidée au rythme de la vie mondaine, ne restait plus que quelques serviteurs prêts à voir partir leur souverain, droits et imperturbables dans leur attente.
Pourtant, malgré l’impatience qui me grignotait depuis le matin, je restais un instant immobile à observer le Styx, dont le regard était tourné vers la nuit. Parce que les perturbations dans le courant de la Source ne m’avaient pas échappée. Pas plus que le Divin qui avait grésillé au loin, chantant la mélodie du glas et du cœur de Damoclès.
Je savais que mes perceptions affinées, devenue plus sensibles, n’étaient pas une bénédiction. Voilà pourquoi dans ce sens, je ne dis rien. Mais même les dévoreurs étaient dotés d’émotions, en ce jour, j’en étais certaines. Alors je ne pouvais que lui offrir mon soutien, sans pour autant savoir exactement de quoi il retournait.

Mes yeux perçaient bien au-delà de cette apparence qu’il revêtait. Ils voyaient plus que ces magnifiques atours dont il était vêtu, maître corbeau sur un arbre perché, jamais ne laisserait tomber entre les griffes d’un renard mal léché, le moindre morceau de fromage dont il se serait emparé.

« Allons-y. Une longue route nous attend. » M’exclamais-je joyeusement en passant les rennes par-dessus l’encolure de la jument Speluncienne, avant de glisser un pied dans l’étrier pour me hisser sur son dos. Les voilages de ma tenue volèrent autour de moi avant de retomber comme des ailes de papillon, tout en légèreté colorée comme j’aimais apprécier mes habits de voyage.
Bien installées entre mes sacoches de selles contenant tout ce dont on aurait besoin et plus encore, j’emmenais ma monture au pas. Le bruit de huit sabots martela bientôt en rythme régulier les routes pavées de la ville vampire, en contrebas du château et je fourmillais d’accélérer la cadence tant l’attente de passer les grandes portes de la muraille fortifiée était intense.

Mais alors que la nuit et le massif s’ouvrait tout devant nous, je ne pus que ressentir une certaine crainte. Là, face au chemin qui serpentait vers l’horizon et les hauteurs, le doute m’envahis. Par où aller ? Suivrais-je le bon itinéraire ? Celui-là même devant nous mener vers nos destinées ? Lune, merle bleu perché sur mon épaule, ébouriffa son vif plumage.

« Tu sens quelque chose, Lune ? Lui demandais-je de vive voix alors qu’elle enfonça son bec sous son aile, prête à s’endormir… Super… Maugréais-je consciente que je n’obtiendrais aucune réponse. Tu parles d’un guide spirituel… Bien, allons par-là ! » Car il fallait bien choisir une direction et que l’astre lunaire disparaissait derrière les nuages.

Les heures s’écoulèrent lentement tandis que nous marchions en direction de la Barrière de Spelunca, premier indice quant à l’emplacement du temple. En silence, je tentais vainement de me reconnecter à l’énergie de mon ancêtre. Les yeux clos, concentré sur ma respiration et le flux magique qui serpentait dans mon corps, mais rien n’y fit. La magie ne répondait pas à mon appel. Je ne pus réprimer un profond soupir en réponse à ma frustration. Spelunca m’avait bien dit que ce ne serait pas simple et il avait terriblement raison.

« Je ne suis pas accoutumé à voyager de nuit, peut-être pourrions-nous faire une pause ? »  Bien que le climat fût doux en cette région, je ne pouvais ignorer le froid qui me mordillait les orteils et le bout des doigts. Et me retrouver face à un bon feu lèverait peut-être un peu le brouillard de mes doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 450
Expérience : 3902
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Gauche101950/1950[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: Re: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] EmptyJeu 13 Juin 2024 - 13:13
Séparation du contenu

Au fur et à mesure que le trot des chevaux fendait les ténèbres de Spelunca, Holy et Styx voyaient des ombres émerger d'inquiétantes silhouettes.

Comme des amoncelas nuageux, noirs, se détachait une brillance lunaire sans pareille, une lumière qu'on ne voit qu'une fois dans sa vie, le Roi Vampire sur son cheval reconnaissait les signes d'une procession impie. Les couvents de sorcières, les peuples nomades versés dans les arts des Cabales, et même certains Originels, venaient s'étaler sur les kilomètres qui séparaient Château-Rouge de la barrière de Spelunca.
Les alliances, stipulées ou nouées dans le silence, accumulées et le résultat d'une existence de planifications, les accompagnaient une ultime fois dans l'adversité.

En dépit du discours -tout à fait pensé- qu'il avait tenu auprès de son Conseil corrompu par l'oisiveté et la rage de la complaisance, Sobek Elpoemer Grey se tenait droit et fier de commander à Spelunca. Son règne était mené d'autant de considération qu'un Dévoreur pouvait avoir pour les siens, il n'était pas le Saint des vampires, pas plus qu'il n'était un Roi noir des forces souterraines de ce monde, il était un allié féroce qui respectait ses engagements et faisait bénéficier ses amis fidèles de sa propre réussite.
En cette nuit, dans les ombres mouvantes du Massif, c'était l'honneur contenue dans diverses fraternités que Styx honorait.

Moult arcanistes des Cabales avaient participé aux recherches de ses Laboratoires, et, à l'aide des avancées des sorcières dans l'exploration des limbes des mondes périphériques, ils avaient utilisé le crime de Nina Lou-Knywett pour mettre en place les nécessités finales d'un nouveau sortilège alchimique. Un sacrifice duquel émergea une vérité nouvelle, la révélation d'une abysse sans fin sous un lac dissimulé.

Faust n'était pas tout à fait inactif à la Tour Astrale de l'Université de Château-Rouge, en réalité, bien qu'effectivement en charge d'analyser les fluctuations magiques qui auraient lieu lorsqu'ils trouveraient Ilhana Sidän, le Majordome avait reçu l'ordre d'envoyer un signal aux académiciens postés à différents endroits du massif lesquels conduiraient ensuite le rituel le plus puissant jamais mené par des mages noirs.
L'avènement d'une Lune de Sang et l'ouverture du Tombeau d'Adam.

Holy interrompit les pensées de Styx, qui se surpris plein de trac, une sensation pas désagréable qu'il n'avait ressentie depuis ses premières excursions avec Hevoria, au moment de s'arrêter pour prendre un bref repos. L'Empereur -pour quelques heures encore- n'y vit aucun inconvénient, et entrepris de conjurer à l'aide de la pyromancie dont il avait l'usage des flammes douces, bien qu'intenses. Les pouvoirs de Sobek Elpoemer Grey avaient considérablement diminué, en comparaison de ceux dont disposait Styx fut un temps, mais ce qu'il avait perdu en puissance brute, il le compensait en savoir.

Jamais sa maîtrise des sorcelleries n'avait atteint de tels niveaux de précision, recherche, et sublimations. On lui incombait souvent l'usage de portails, bien qu'il n'en disposait qu'en Spelunca et quelques rares localisations de chasse où il n'allait plus, trop occupé à diriger un royaume, mais ceux-ci n'étaient pas vraiment sa spécialité.
Styx était devenu compétent en les arcanes hypnotiques de l'Immatériel, les usages sinistres des maléfices pour affaiblir le sommeil de ses ennemis et planter de folles graines dans leurs cerveaux. L'usage des drogues et psychotropes comme on pouvait en glisser dans la communion sanguine du Dimanche Saint pour détruire la volonté des fidèles, ainsi que les brillances féériques qui savaient enchanter l'âme.

Les portails étaient une magie basique, qu'il estimait tout magicien compétent savoir maîtriser, et il s'étonnait grandement qu'on s'offusque des usages de ces dernières plutôt que des sorcelleries dont un Saint se faisait parangon.
Ah, les Hommes. Au moment où il fouillait ses poches pour en extirper une pipe d'herbes qu'il se mit à fumer, le regard concentré sur les flammes et leurs desseins épiques, ses ongles -plutôt des griffes-
frôlèrent un objet métallique. Le "O" qui se dessina sur ses lèvres fut comiquement gigantesque, tandis qu'il montrait à Holy Lorca le Calice du Sang d'Adam.
- Par les couilles du Saint. C'est...

Au contact de l'artéfact, le Dévoreur pouvait sentir une force de si loin supérieure à celles qu'il avait dévorées, que sa voix en trembla. Adam l'avait choisi, et ce n'était plus un jeu de dupes à présent, mais une réalité avec laquelle il faudrait composer.

Le Dieu qui avait jadis connu l'ire de ses frères, soucieux d'Adam et de sa relation aux Duralassiens, livrait ce soir sa vengeance ; en choisissant Styx comme champion, le Dieu dévoilait une nature tout aussi farfelue que celle du Roi Vampire, pour ne pas dire franchement pyromane, et cela lui arracha un sourire en coin :
- Evidemment, on se ressemble un peu trop pour ne pas s'allier, Adam. T'es un sacré malade de m'accorder ta force, et en même temps... faudrait peu de goût que de l'accorder à mes adversaires. Je crois que je peux nous aider, avec ceci, Holy. Regarde.

Fébrilement, encore porté par l'excitation de disposer d'une relique sainte et d'entrer dans la phase finale de tout ce qu'il avait souhaité, Sobek Elpoemer Grey récita les formules des cabales interdites d'Harena. Celles destinées au champion des prophéties, celui qui apporterait un Soleil Noir et engloutirait le monde de sa gueule béante :

Ven'gulh, Adam ocshi'erta, sanguinis arcanae.


Ses yeux devinrent noirs, et sa peau brillante de fumées d'or. Assis en tailleurs, sa pipe déverseant des odeurs boisées dans l'atmosphère nocturne battue par les vents, il se raidit un instant en tenant le calice devant son visage. Sa main libre s'agitait autour du Gräal.

Ce dernier érupta de sang. Un véritable torrent d'hémoglobine ouvrit le ciel en deux, avant de serpenter au travers des airs jusqu'à décrire un arc-en-ciel noireâtre au travers de la nuit ; le Tombeau était par là.

Lorsqu'il cessa son incantation, il essuya rapidement une larme timide qui roulait sous son œil droit. Styx était un brin ému de triompher. Ce serait le plus beau message de terreur à adresser aux ennemis de leur royaume.

Voyez comme Holy Lorca et Sobek Elpoemer Grey sont puissants ensemble, Duralassiens, vous qui avez ignoré Spelunca et l'avez abandonné à la belligérance des siècles durant. Le nouveau Massif sera uni et orgueilleux, plein de dignité, loin des violences animales auquel vous l'aviez condamné. Tremblez.




[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Gauche103782/3782[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: Re: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] EmptyVen 14 Juin 2024 - 17:04
Séparation du contenu
« Que font toutes ces sorcières ? » Demandais-je alors, époustouflé par le spectacle que nous offraient les Cabales alors que j’observais leurs processions au loin. J’avais très peu de connaissances à leurs sujets, mais je savais leurs pouvoirs immenses et si tous ces gens portaient dans les arts occultes venaient nous prêter main forte dans notre quête, alors nous avions peu de chance d’échouer. Mon cœur se gonfla chaleureusement à l’idée que je n’étais plus seule à mener mes propres combats. Et les moyens employés par Sobek ne faisaient que confirmer ce dont je me doutais déjà. Avoir un objectif commun rapprochait les alliances, les renforçait, même. Ensemble, nous serions imbattables.

Le monde vibre, il sonne, en de douces mélodies que seule toi peut entendre. Muse, enfant de la Lune. Elle te couve de son grand œil pâle et tu écoutes un instant le chant de l'univers.

Là devant le feu, les mains en avant, le menton reposant sur mes genoux relevé, je me perds dans la contemplation des flammes. Le vif souvenir d'une âme transcendé se rejoue devant mes yeux, incroyable transformation dont j'eus la chance d'être témoin.
L'avènement d'un Dieu.
Jamais je n'avais senti une aussi grande quantité de magie converger en un seul point. Jamais je n'avais goûté ainsi à la Présence divine. Le cœur empli d'émotions chaleureuses, émues. Si d'aventure, j'avais d'abord craint pour la vie de mon ami, l'euphorie et la joie partagée du moment avait balayé toute inquiétude et chaque fois que mon regard d'azure le transperçait, je le voyais, lui...

Son âme chantait d'une mélodie nouvelle.

Je fus surprise de l'entendre briser le silence, perturbant le fil de mes pensées, j'ai tourné vivement la tête dans sa direction, un air interrogateur fiché sur le visage. Oh...
Et mon expression s'éclaira lorsqu'apparut devant moi le calice. L’émotion me gagnait et je ne pus que balbutier, bégayer, et avant que je puisse réagir, le poids du Divin m'écrasa, mes perceptions magiques à vif, j'observais avec une admiration non feinte la magie divine infuser la peau de Styx en des vapeurs dorées. Guidant notre chemin, Adam se manifestait.
L’artefact nous montra l’étendue de ses capacités, sous les gestes de son possesseur. Un frisson me parcourut tout le corps lorsque brisa le ciel un chemin de sang.
Toute forme de doute s’évapora en mon cœur tant la joie et l’euphorie qui m’envahirent était grande.

« C’est incroyable ! M’exclamais-je en sautant au cou de Sobek joyeusement. Le calice t’obéit ! Alors reprenons la route ! Qu’est-ce qu’on attend ? » Sans attendre, sautillant pour me relever, je me remis en selle avant d’amener ma monture au galop. La jument Speluncienne devait certainement ressentir mon impatience, car même à l’heure tardive de la nuit, il ne fallut pas beaucoup la pousser pour qu’elle file à vive allure sous les rayons pourpres qui montrait le chemin.

D’autres adeptes d’Adam avançaient près de la route que nous suivions. Les paysages changeaient au fur et à mesure que l’on approchait du centre du massif, plus sec et rocailleux que les plaines fertiles. On commençait à devoir serpenter entre les falaises et les roches imposantes.
Dans les hauteurs des montagnes, on pouvait voir la Barrière aller se perdre dans le ciel. Un amas de magie pure empilée, entrelacée sur des kilomètres. Un chef d’œuvre aussi terrifiant qu’admirable.  Et sous la lumière pâle de la lune, des marques argentées apparurent sur ma peau.

« Céléae… Marmonnais-je alors que je laissais la jument souffler un peu, la ramenant au pas. J’observais mes bras découverts qui illuminaient de bleu et d’argent tandis que la suite du voyage nous amenait à l’entrée d’une grotte. Je crois bien que nous approchons du but. »

Nous avions chevauché toute la nuit, bientôt l’aube pointerait le bout de son nez et peut-être serons-nous perdus dans ces galeries lors de la prochaine nuit ?
Une faible pression de mes talons sur les flancs de la petite jument blanche la fit avancer au pas et l’obscurité de l’estomac du massif nous engloutit.

« Je n’ai jamais été aussi excité, et terrifié, de toute ma vie, Styx. Dire qu’au bout de ce tunnel se trouve ma maison… Mon chez-moi… Et si… Ce n’est pas du tout comme je l’ai imaginé ? S’ils ne veulent pas de moi, au bout du compte ? » Le doute m’envahit quant à ce que l’on trouverait au bout du chemin. Car après tout, se baser sur des croyances et de vieilles prophéties pourrait bien être bien différent de la réalité. « Si les loups ne m’aiment pas… Comment pourrais-je les diriger ? » Les marques lunaires s’intensifièrent, irradiant dans le tunnel en une luminosité pâle comme pour imposer leurs présences. Mère Lune guidait mes pas vers son temple. Sa Présence me réconforta et je n’hésitais pas sur la route à suivre. Tant et si bien que j’étais certaine que même avec les yeux fermés, j’aurais su où me diriger. Quel embranchement suivre, quelle galerie récupérer. Serpentant dans l’estomac labyrinthique de Spelunca, la route semblait interminable.

Les heures semblaient défiler étrangement, ni le soleil, ni la lune ne pouvait nous indiquer le temps qui passait et ça pouvait bien faire des jours que nous marchions, je n’aurais su le dire. Seule la fatigue qui m’engourdissait les membres me signalait que j’aurais dû me reposer bien plus tôt déjà. De même que pour la jument qui commençait à peiner à mettre un sabot devant l’autre.
Je mis pied à terre, décidant de continuer d’avancer en lui tenant la bride, soucieuse de son état.

« Si on ne trouve pas l’entrée bientôt… On va devoir encore faire une pause… » Déclarais-je déçus de devoir m’arrêter si près du but. Je le sentais… Nous n’étions vraiment pas loin. Une légère mélodie vint chatouiller mes oreilles. Comme un appel, l’écho de cœurs souffrant.

Alors que je commençais à me résigner. Les chemins de sang s’arrêtèrent devant une paroi de roche banale. Il s’agglutina en une sphère sombre et poisseuse.

La mélodie s’intensifia et je me sentis attiré par elle. Un instant, j’hésitais. Et puis d’un geste timide, je posais mes mains sur la pierre froide, comme si j’avais toujours su ce que je devrais faire à cet instant. Le sang tourbillonna sous le plafond de la galerie avant de glisser sur la roche. Il coula en de poisseuses traînées rougeoyantes qui devinrent argentées entre mes doigts. Se dessina sur la pierre un croissant de lune écarlate, mordu par une gueule de loup d’argent.

« Ihana Sidän… Temple de la Lune de Sang. On y est… » Marmonnais-je complétement en transe tandis qu’une vive lumière se dégagea de la pierre, et dans un grondement sourd, la paroi se divisa en deux, s’ouvrant sur une nouvelle galerie.
Un courant d’air frais pouvait nous parvenir, nous ramenant des odeurs curieuses en de tels lieux. Ma fatigue m’intima de ne pas courir vers la sortie, mais ce n’était certainement pas l’envie qui me manquait. Fort heureusement, le passage s’ouvrit bientôt sur une forêt dense, un chemin de terre se dessinait entre les arbres gigantesques. La lumière du jour filtrait difficilement entre les feuillages épais. Et je ne pus qu’exploser de joie, tournant sur moi-même. « On a réussi ! On a trouvé les terres d’Ihana Sidän ! Styx ! » Bien qu’encore loin du temple et du tombeau d’Adam, nous avions ouvert la porte cachée de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
MessageSujet: Re: [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]   [Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête de BG] Ihana Sidän et le Tombeau d'Adam [Pw Sobek E. Grey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Minou perdu [Pw Sobek E. Grey]
» [Mise à Jour] Sobek E. Grey
» Déchirement [PW Sobek E Grey][TERMINE]
» [EVENT HALLOWEEN] Le tombeau de la nécromancienne
» Bibliographie de la Maison Grey. [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: Les cavernes de Spelunca-