AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hisokarte
Le Monde de Dùralas a précisément 3212 jours !
Dùralas, le Mar 16 Aoû 2022 - 20:28
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 Fragments de temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptyDim 2 Nov 2014 - 1:16
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptyVen 28 Nov 2014 - 22:15
Séparation du contenu



Nom : Mohana Dharitri

Âge : 27

Sexe : Femelle

Race : Rakshasa

Classe : Guérisseuse

Métier : Sculptrice

Capacité magique : Mohana peut à loisir se transformer en tigre grâce à sa thérianthropie d'héritage. Ses pouvoirs de guérison se sont développés depuis nombre d'années, faisant d'elle la plus puissante guérisseuse de Dùralas. Son apprentissage de chamane lui ouvre les voies de l'invisible, sa spécialisation la menant subtilement vers la sagesse de ses ancêtres disparus.





Mohana est une jeune demoiselle plutôt petite comparée aux autres femmes de sa tribu. Avec son petit mètre soixante-trois, il faut avouer qu'elle se fait regarder de haut, littéralement parlant.

On ne peut pas non plus dire qu'elle soit très élancée ou svelte, c'est même plutôt le contraire avec sa silhouette plantureuse. Par-dessus sa masse musculaire dense, caractère propre à sa race, des formes généreuses se dessinent. Une poitrine opulente, un ventre légèrement rondelet, des hanches larges, un fessier rebondi et des cuisses dodues... nous laissent forcément déduire qu'elle n'est pas la tigresse la plus dévouée à la chasse.

Sa peau est légèrement hâlée bien que sa base soit claire. Elle possède des traits plutôt doux et peu marqués, de grands yeux verts, mordorés autour de la pupille avec un regard pétillant et très expressif, un nez discret. Sa bouche arbore des lèvres légèrement charnues et roses clair laissant apparaître de jolis crocs aiguisés quand elle sourit.

Une longue chevelure brun foncé et très ondulée tombe sur ses fesses, le soleil faisant apparaître des reflets chocolatés et acajous dans ses longueurs. Avec le climat tropical, plus il fait humide, plus elle boucle, ce qui peut être assez comique de la voir au réveil dans cette tignasse emmêlée et un air renfrogné.

Mohana aime faire ses griffes sur les arbres, elle ne conçoit plus d'être sans ongles longs, elle aurait l'impression qu'il lui manque une phalange.

La plupart du temps, Mohana ne laisse pas apparent le fait qu'elle soit une rakshasa, à l'exception de ses crocs qui peuvent la trahir. Lorsqu'elle se transforme en tigre, on peut admirer un poil soyeux de rayures verticales noires sur un pelage orangé, se terminant par une longue queue de près d'un mètre. Ses rayures sont uniques, caractérisant sa singularité face aux autres tigres. Aucun d'eux ne possède les mêmes rayures, à l'instar de l'humain et de ses empreintes digitales.

Sous sa forme féline, Mohana mesure deux mètres quarante, dont quatre-vingt-cinq centimètres au garrot, pour cent quarante-huit kilos.

Ses yeux gardent la même teinte, bien que tirant légèrement plus sur le doré. Sa mâchoire est imposante, déployant des crocs de sept centimètres.

Lors de sa transformation en tigre, Mohana ne peut plus user de la parole. Elle utilise alors le répertoire de vocalisation du tigre : feulement, rugissement miaulement, râle, ronronnement. La rakshasa sait se faire comprendre.

AJOUTER : vêtements + armes



Lorsqu'on rencontre Mohana, on est touché par son aura empreinte d'une profonde harmonie. Elle est souriante, discrète et chaleureuse. D'un naturel calme, la jeune femme est très à l'écoute, patiente et attentive.

Au fil des aventures, la tigresse est passée de jeune fille timide et méfiante à une femme qui a su découvrir qui elle était et suivre la voie de ce qu'elle aspirait à être. Mohana aime prendre soin des autres, peu importe leur nature. Animaux, plantes, diverses races, la guérisseuse protège et soigne ceux qui l'entourent.

Mohana déteste la barbarie, la violence et l'injustice. C'est un personnage foncièrement bon, qui se mettra naturellement en opposition avec toute force ou personnalité souhaitant anéantir la vie. C'est pourquoi elle a rejoint la Garde Zéphyr et les Dragonniers, faction et guilde menant des combats de préservation et protection en accord avec les convictions de la jeune femme.

Ces convictions ne sont pas en désaccord avec sa nature de tigre, car bien qu'elle soit un des plus gros prédateurs félins, Mohana n'a pas l'instinct de la chasse et de l'exécution. Son instruction de guérisseuse tribale lui a offert un point de vue mesuré sur le monde, lui permettant de comprendre les différentes forces à l'oeuvre dans la nature, le rôle de chaque élément et chaque être. La nature est parfaite et se régule d'elle-même. Il n'y a pas de lumière sans ombre. Mohana possède une philosophie de vie profondément animiste.




Née au cœur de l'île de Wysteria, Mohana descend d'une longue lignée de Rakshasa. Ses parents sont des gens des banals, son père étant garde de Guillaëd et sa mère chasseuse. Elle est issue d'une portée de trois tigreaux. Sa sœur Minati, son frère Devesh et elle-même ont reçu la même éducation.

Minati s'est très vite intéressée aux arts de la guerre, au sens de l'honneur, elle est de nature froide, plutôt féroce et n'aimait pas trop jouer avec son frère et sa soeur durant leurs jeunes années. Devesh, contrairement à Minati, a longtemps détesté la rigueur et les ordres. C'est un rebelle dans l'âme, préférant aller courir dans la forêt et se transformer selon ses envies en tigre plutôt que de suivre ses cours devant le mener sur le chemin de son père. Cependant, il faisait partie des meilleurs combattants de Guillaëd et il manie parfaitement les armes. Minati et lui étaient les meilleurs de leur génération.

Mohana ne s'est jamais vraiment débrouillée avec une épée ou des armes de corps-à-corps, contrairement à son frère et sa sœur. Elle n'est pas très habile dans ces arts, elle n'aime pas se battre et l'idée de prendre la vie la bloque totalement. Par ailleurs, elle adore tirer à l'arc, la concentration dont il faut faire preuve, la précision du regard et le geste léger, mais franc lorsqu'on arque et que l'on tire, voilà un entraînement qui la recentre.

Au départ, son père pensait l'orienter vers la chasse, mais très vite, il déchanta, elle ne voulait rien tuer, fait étrange pour une Rakshasa dont l'instinct de chasse devrait être dominant. Elle possède cet instinct bien évidemment, son ouïe et son odorat sont particulièrement développés et elle trouve toujours ses proies avant les autres, mais l'idée de les tuer est impossible pour Mohana.
C'est d'ailleurs un point qui n'aide pas ses rapports avec Minati qui n'a aucun scrupule à tuer quoi que ce soit. La froideur et l'indifférence dont elle fait preuve a toujours donné froid dans le dos à Mohana. Devesh a toujours été là toujours là pour tempérer, heureusement.

Mohana a toujours préféré s'occuper des anciens et des tigreaux. Elle aime le contact avec ces êtres plein de sagesse ou d'énergie, elle aimait leur raconter des histoires, jouer avec eux, leur apprendre ce qui constitue la faune et la flore de l'île. Et il faut dire qu'elle est douée avec les enfants et les personnes âgées, sa douceur et sa patience l'aidant sûrement beaucoup. Pleinement vivante, Mohana aime le partage.

Mohana adore sa famille et plus particulièrement son frère. Elle est fière de ce qu'il est devenu, un rakhasa brave qui sait allier respect d'autrui et ardeur au combat. Sa fierté s'est décuplée lorsqu'il a décidé de partir pour le continent afin de rejoindre la Garde Royale. Son souhait était de faire connaître les cultures de l'île à Stellaraë, afin de bénéficier de plus d'échanges et moins de domination de la part de la Capitale. Évidemment l'idée que son frère parte si loin et dans des terres si vastes l'effrayait, mais elle était heureuse, car il prenait en main sa légende personnelle.

Néanmoins, trois ans passèrent. Trois ans, déjà qu'il était parti. Il avait promis de donner de ses nouvelles une fois établi, mais jamais une information le concernant n'était revenue sur Wystéria. Ce silence était anormal. Mohana le ressentait au fond de ses tripes. Après tout, son frère et sa sœur faisaient partie d'elle, ils avaient ce lien que partagent tous les petits issus d'une même portée.

Après des mois de réflexions et à avoir l'impression de tourner en rond, Mohana prit elle aussi la décision d'aller sur le continent. Ses parents ne voulaient rien entendre de son désir d'aller chercher Devesh. "Qu'est-ce qu'une docile tigresse docile comme toi pourrait aller faire sur le vieux continent ? Tu ne sais même pas gagner un duel à l'épée ! Quand bien même ton frère serait en difficulté, il s'en sortirait très bien sans toi." C'était ce qu'elle avait retenu de la conversation avec son père la veille de son départ. Elle était profondément déçue de la réaction de son père. Car certes, l'affrontement n'était pas son fort, mais il oubliait les années d'enseignement aux soins qu'elle avait reçu et l'éducation que le chaman lui avait révélée.

Faisant fi de la réaction de sa famille, Mohana embarqua sur un bateau en direction du Sud de Dùralas, vers une ville nommée Ishtar. La jeune femme espérait retrouver son frère et prouver à son père qu'elle n'avait pas besoin d'être douée au combat pour s'en sortir. Mais elle n'avait pas idée des aventures qu'elle allait rencontrer sur sa route...



Retrouver son frère et le savoir sain et sauf, c'est tout ce qui importe pour Mohana au début de son aventure.
La jeune femme souhaite aussi prouver qu'on peut s'en sortir dans un monde dangereux sans avoir à sacrifier sa bonté et sa compassion.




RP de demande de classe


L'éveil d'une chamane


Wystéria, des années auparavant.
Mohana était fatiguée depuis son lever malgré une grosse nuit de sommeil. Elle se dirigeait vers l'école en compagnie de son frère et sa sœur, une longue journée les attendait.
À l'école de Guillaëd, les jeunes félins apprenaient avant tout l'art du combat et comment se défendre face à tous les dangers de l'île. Jamais il ne fallait s'aventurer seul dans la Mazonie et encore moins sans connaître la faune et la flore hostile qui la peuple. Mohana était une élève studieuse bien que parfois rêveuse.

Ce jour, tout particulièrement, Mohana était dans son monde. Elle sentait une chose étrange se modifier au fond d'elle. Ce n'était pas d'ordre physique, elle n'avait aucune douleur, aucune gène, c'était une étrange sensation qu'elle ne savait pas définir.
Soudain, elle s'évanouit. Son frère et le maître d'apprentissage s'approchèrent rapidement. Elle était totalement "partie".
Le Choix était fait, il fallait au plus vite apporter l'enfant au Shramana.


La jeune tigresse s'éveilla dans une hutte qu'elle ne connaissait pas. La diffusion d'encens qui lui prit au nez dès qu'elle fut consciente. Elle se redressait et observait autour d'elle : l'endroit ressemblait à la tente du vieux chaman.

Ses yeux confirmèrent son intuition, car elle aperçut l'homme d'âge mûr, discutant avec ses parents. Sa mère avait les larmes aux yeux et son père arborait un air des plus sérieux.
Mohana se bougea sur sa couche, faisant un peu de bruit. Le chaman déposa son regard sur elle, tout comme ses parents, puis ils s'approchèrent d'elle.
La jeune fille ne comprenait pas comment elle avait atterri chez le vieux chaman ni ce qu'elle faisait là. Certes, il s'occupait des personnes malades, mais ce n'était pas le cas de Mohana.

Le père Dharitri se mit à genoux devant la jeune tigresse et lui adressa un doux sourire avant de parler.


- Ma petite, ma douce Mohana - il marqua une pause, cherchant ses mots - aujourd'hui est un grand jour pour toi comme pour notre communauté. Tu es ici, car tu as eu ton premier évanouissement.
Le premier évanouissement indique que les Ancêtres sont venus emprunter ton âme pour commencer à t'instruire. Tu as été choisie par eux pour devenir la future chamane de la tribu. Je suis très fier de toi. Nous allons te laisser quelques instants avec le Shramana pour qu'il t'explique rapidement ce que je ne saurais t'apprendre.


Mohana avait des yeux ronds d'étonnement. Chamane, elle ? Elle se redressa, voyant ses parents quitter la tente.

Le vieux chaman et elle étaient seuls à présent. Il attrapa un petit tabouret qu'il posta face à la couche où était assise Mohana. Elle l'observait, silencieuse.


- L'élection du futur chaman est vécue, en général, comme un fléau. Aussi bien par l'Élu que par sa famille. Voilà pourquoi ta mère est à ce point bouleversée. Un danger de mort pèse sur toi en cas de refus d'assumer ta fonction de chamane. Les esprits électeurs, les Ancêtres qui t'ont choisie, possèdent une force extraordinaire, comme tu le sais déjà. L'intervention de leur Esprit est redoutable sur un corps qui n'est pas préparé. Si tu ne t’entraînes pas à gérer le flux des énergies, tu peux être victime de ce qu'on appelle la "maladie initiatique". Les évanouissements seront de plus en plus fréquents, ton esprit en deviendra perturbé, car errant entre les deux mondes. La folie te gagnerait, au mieux, tu pourrais rester bloquée entre les mondes ou tu pourrais même en mourir.

Le vieil homme lui déballa la nouvelle sans une pause et sans un sentiment d'empathie. Mohana était troublée, la peur commençait à la gagner. Pourquoi ? Et surtout, pourquoi elle ?
Il se leva, tourna le dos à Mohana pour aller fouiner dans un meuble plein de bocaux de diverses herbes.


- Heureusement, petite tigresse, tu es forte et je sais que tu seras à la hauteur. S'ils t'ont choisi, ils savent ce qu'ils font. Et crois-moi, cette voie te paraît dangereuse, mais il n'est rien de plus doux au monde que de sentir l'énergie émanant de toute chose. Un nouveau monde s'ouvre à toi.

Bien évidemment, tu vas continuer l'apprentissage que tu suivais déjà, avec les autres. Mais toi, tu as déjà le chemin tracé devant toi, contrairement aux autres enfants de Guillaëd. Tu pourrais trouver ça injuste, car eux seront libres de choisir leur voie alors que toi, les Esprits t'ont choisie.

Pourquoi ? C'est la question que tu te poses. Certainement à cause de la sensibilité que tu as développée depuis ton plus jeune âge. Je t'ai observé Mohana, j'observais tous les enfants de la tribu et ça ne m'étonne pas que tu sois celle qui devra me remplacer.
Les autres sont forts, robustes, doués pour la chasse. Toi, tu rechignes à attaquer, tu rechignes à blesser et à te battre. J'ai vu la façon dont les autres animaux réagissent à ton contact. Évidemment, tu leur fais peur étant donné ta nature de thérianthrope, ils sentent le tigre en toi, mais ils sentent aussi quelque chose de plus, ce lien que tous les êtres vivants ont en eux, mais que seule une poignée peut sentir. Et toi, inconsciemment, tu l'as toujours ressenti, ce lien. C'est pourquoi tu es si respectueuse de la Nature et que tu en es à ce point fascinée.


Le vieil homme marqua une pause.

- Mais attention Mohana, ne te flatte pas, tu n'es pas unique, tu as juste le Don. Chacun l'a, mais en toi, il a été activé, si je puis dire ça simplement, dès ta naissance. Les Ancêtres ont senti ta connexion au monde de l'invisible et t'ont contacté, aujourd'hui.

Tu vas encore subir quelques évanouissements, mais avec le temps, ils s’espaceront, car tu ne seras plus emmenée dans l'Autre Monde par les Ancêtres.
Tu ne te rappelleras pas y être allée. Consciemment, rien ne changera pour toi. Inconsciemment, tout aura changé, tu seras plus...évoluée spirituellement que la plupart et prédisposée à ressentir des choses que les autres ne peuvent pas percevoir.
Et tout ça, Mohana, tu ne le vivras pas seule. Je serai là pour te guider et t'apprendre tout ce que tu dois savoir.


Fragments de temps... 8tdb

C'est ainsi que le destin de Mohana se manifesta. Du jour au lendemain, elle était propulsée dans un monde qu'elle ne connaissait pas, mais que pourtant elle arrivait à sentir et à percevoir.
Tout ce qu'avait dit le chaman était vrai, elle avait toujours été proche de la Nature et elle n'aimait pas la violence. Elle avait toujours respecté chaque chose, chaque être.

En grandissant, Mohana apprit à méditer et à entrer en connexion avec les esprits de la nature et les âmes. Elle découvrit le pouvoir des plantes, des pierres et des autres dons que la nature offrait à quiconque prenait le temps de les étudier studieusement.

Mohana allait devenir un être complexe, entre guérisseuse, sorcière, devin, médium et vecteur des Esprits. Au fil des années, certaines facultés allaient s'affirmer plus que d'autres, selon le souhait des Ancêtres et de la voie qu'elle emprunterait.





Dernière édition par Mohana Dharitri le Jeu 11 Aoû 2022 - 12:02, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptyVen 28 Nov 2014 - 22:23
Séparation du contenu


Pouvoirs & capacités
 

à venir


Dernière édition par Mohana Dharitri le Mar 9 Aoû 2022 - 1:34, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptySam 29 Nov 2014 - 0:02
Séparation du contenu


Chronologie des RPs
 

Rencontre à l'échoppe du Kraken  | avec Carendol
Terminé

Fragrance féline  | PW Ese & Jack Rosenthal
Terminé

Pour un fourré à la myrtille  | avec Dilon Deraborne
Terminé

Les traditions kazhariennes  | avec Dilon Deraborne
Terminé

[Capture] A la croisée d'un prince aux bois de cerfs

[Capture] Mohana Dharitri VS Hibou

La requête  | avec Komor
Terminé

Randonnée au pas de course  | avec Ese & Isilia
Inachevé

Un chemin de caillasses  | avec Grim Gris-Lac
Inachevé

Mémoire d'un passé perdu  | avec Siyas Baeren
Inachevé

[Diplomatie] Alliance Gardiens - Zéphyriens chez Poehina
Terminé

Jurassic World  | avec Selsya Asa, Dilon Deraborne & Hevoria
Terminé

Rencontre en terrain connu  | avec Selsya Asa, Dilon Deraborne & Hevoria
Terminé

Pire que de l'eau glacée  | avec Dougal Keane & Saigo
Inachevé

À la recherche d'un mentor  | avec Athanasia Drakan
Terminé

Une seconde apprentie  | avec Arhiann
Terminé

De retour à la maison  | avec Dilon Deraborne
Terminé

Le temple perdu  | avec Dilon Deraborne
En cours






Dernière édition par Mohana Dharitri le Mar 9 Aoû 2022 - 1:35, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptySam 6 Aoû 2022 - 12:58
Séparation du contenu
Fragments de temps... Afus
Blason de la Garde Zéphyr


 

Historique
 

Mohana s'est très vite intéressée à la faction zéphyrienne lors de ses débuts d'aventure. Les valeurs et la mission de la faction étant en totale adéquation avec sa philosophie de vie. La guérisseuse partage son temps entre sa boutique à Endorial et le QG de la faction, où elle y a des appartements depuis de nombreuses années.

D'abord, jeune recrue, Mohana a su se faire sa place dans la faction, étant la seule guérisseuse. Elle est la seule personnage active étant là depuis suffisamment longtemps pour avoir vécu les hauts et les bas de la faction, qui auparavant comptait un grand nombre de joueurs actifs.

Lors de l'éveil de Nadsuydr, plusieurs des membres importants ont fait volte-face et quitté la faction, mettant un coup de poignard dans le dos de la Garde Zéphyr. À cette époque, Mohana était le seul personnage ayant suffisamment d'expérience pour prendre le commandement : c'est ainsi qu'elle devint Seigneur Sylvestre.

Mohana tira la faction vers le haut, aidée par Olorinn. Ensemble, ils réformèrent quelques vétustés et la faction se portait bien. Néanmoins, au fil du temps, Mohana ressentait que diriger n'était pas fait pour elle. Elle ne possède pas une âme de meneuse et devenait de plus en plus mal à l'aise dans ce rôle, bien qu'elle fut efficace.

Un événement interne mit sa confiance à mal : Ekyo, une recrue, lui appris qu'il était guetteur et œuvrait également pour la Congrégation de l'Ombre. Mohana ne comprit jamais ce choix, bien qu'elle s'efforça d'offrir au guetteur le bénéfice du doute. Hélas, la bonté de Mohana fut trahie, tout comme la Garde Zéphyr. Après une réflexion difficile et estimant qu'elle avait fauté, Mohana préféra démissionner de son poste de Seigneur Sylvestre.

Son choix de quitter le plus haut poste de la faction fut accompagné d'un événement marquant : l'arrivée d' @Eressëa Calenardhón comme Seigneur Sylvestre. Mohana s'était entretenu avec lui lors de son affectation, la sincérité et les convictions de l'elfe offrirent à Mohana l'opportunité de se retirer des hauts sièges de la faction, qui serait entre d'excellentes mains.

Eressëa souhaita néanmoins offrir à Mohana le poste de Cape Verte, consistant à le seconder. Très honorée, Mohana accepta cette nomination. Elle espère désormais continuer à protéger Sylfaën et ses habitants, tout comme ses camarades zéphyriens, dont la guérisseuse prend toujours plaisir à accompagner lors des expéditions et d'entraînements.

La zéphyrienne aspire à toujours mieux développer la faction, bien qu'elle ait été absente quelques mois lors de son retour à Wystéria. Plus forte qu'auparavant, Mohana poursuit l'envie de repousser les Skarniens des territoires de Sylfaën, auprès de ses soeurs et frères d'armes. La rakshasa souhaite également embrasser le rang de "Cape Argentée", titre honorifique attribué à certaines Capes Vertes qui ont prouvé leur valeur par des faits d'armes ou des actions particulièrement gratifiantes.



Points politiques : 225
Grade : Cape Verte (A partir de 200 PP - 8 postes) : Mohana Dharitri, Cape Verte d'Eressëa
Au nombre de 8 maximum, deux par Seigneur Sylvestre, ils représentent l'élite militaire de la Garde Zéphyr et sont assignés à la protection personnelle du dirigeant auquel ils sont affectés. Ils accompagneront les Seigneurs Sylvestres dans tous leurs déplacements officiels ou sur demande expresse de ces derniers.
Fonction : Commande les Hauts-Gardes et Hauts-Eclaireurs - Protège particulièrement son Seigneur Sylvestre - Gère le coffre-fort.






Choix d'une faction


Mohana venait d'arriver dans la forêt Sylfaën. Ça n'avait rien à voir avec ce qu'on lui avait raconté sur l'endroit : c'était bien plus magnifique.
Elle s'enfonçait de plus en plus dans la forêt, comme si elle était attirée vers son cœur. Au passage, elle découvrait la flore et la faune locale. Elle s'approcha de merveilleux arbres centenaires qu'elle n'aurait jamais pu croiser dans la Mazonie, et étrangement, elle préférait ces gigantesques arbres aux baobabs de chez elle. Ils étaient entourés de lierre, quelle superbe plante. Mohana avait eu un extrême coup de foudre sur le lierre depuis qu'elle l'avait découvert dans la forêt de sapins aux alentours de BaldorHeim. Ils étaient d'ailleurs symbole d'éternité, ce qui correspondait parfaitement avec ces vieux arbres.
Le panel des teintes de vert était extraordinaire, que ce soit l'herbe qu'elle frôlait des pieds - elle venait d'ailleurs de se déchausser, comme si elle ne voulait pas souiller l'endroit et faire un avec la terre - les plantes rampantes, les ronces, les feuilles des arbres... Et les fleurs. Elles étaient magiques, d'un blanc pur ou de couleurs éclatantes. Un délice pour les yeux et l'odorat.
Elle avait entendu dire qu'à bien observer, en dehors des sentiers, on pouvait croiser des farfadets ou apercevoir des fées, posées sur des champignons. Pour l'instant, elle n'avait croisé qu'une femelle sanglier et ses deux petits marcassins, heureusement d'assez loin, car elle supposait que la mère n'aurait pas hésité à l'attaquer pour protéger ses petits.
Mohana continuait sa balade, émerveillée de mètres en mètres, cela faisait plusieurs heures qu'elle errait dans la forêt et la nuit commençait à tomber. Elle s'était fortement éloignée des sentiers et ne savait pas trop vers quelle direction aller. Peut importe, elle se laisserait guider par ses sens et ses dons chamaniques.
Pour une chamane, se retrouver en pareil lieu était une expérience unique. Elle pouvait réellement faire union avec les énergies qui l'entouraient et elle se sentait revigorée. Pour un être comme elle, la nature était d'une importance vitale, et Mohana se battrait pour elle, elle était d'une certaine façon sa raison de vivre et la raison pour laquelle elle était en vie. Le cycle de la vie, de l'éternel renouveau, pour certains tout ça n'était qu'une belle histoire, mais Mohana savait que c'était l'essence même de la Vie. C'est pourquoi elle vénérait tellement la Terre Mère.

Soudain, elle entendit un craquement quelques mètres devant elle. Elle s'accroupit, se cachant derrière un buisson et sortit son arc, sans faire de bruit. Elle écouta de son oreille très fine de tigresse et entendit la voix d'un homme, suivie du rire d'un autre. Elle eut la chair de poule et se mit sur la défensive. Croiser deux hommes en était seule la nuit, ce n'était pas ce qu'elle préférait, surtout depuis sa mauvaise expérience à son arrivée à Ishtar. Elle était tellement silencieuse qu'elle pu apercevoir un cerf courir à toute vitesse un peu plus loin ; lui aussi avait dû entendre la voix des hommes.
Étrangement, ils semblaient s'éloigner. Mohana décida de les suivre, furtivement, peut-être allait-il vers un sentier ou une ville.
Au bout de quelques minutes de marche, Mohana sentit que quelque chose clochait, une chose lui échappait. Elle avait perdu la trace de l'un des hommes. Elle se stoppa net et sentit dans le vent son odeur, à nouveau. Mais il était beaucoup trop proche.


"N'essayez jamais de surprendre un elfe dans sa forêt, Mademoiselle.

Mohana se retourna, elle faisait face à un homme très grand et à l'allure très élégante. Il pointa son arbalète sur elle. Elle leva les mains au niveau de sa taille, comme pour spécifier à l'homme qu'elle n'était pas sur l'offensive.

- Je ne souhaitais pas vous surprendre, juste retrouver ma route.

- Je vois. Et que faites-vous dans la forêt, la nuit tombée ? Il n'aurait pas été sage de tomber sur une bande de kirins alors que vous êtes seule.

- Je.. je découvre. Je me suis laissée avoir par le temps et j'ai perdu mon chemin. C'est la première fois que je traverse cette forêt.

- Hé bien. On dirait que vous avez eu de la chance. Je m'appelle Celeborn, de la Garde Zéphyr. Mon ami, là-bas, est lui aussi Garde. Nous pouvons vous escorter jusqu'au prochain village.

Il s'adressait à Mohana avec un air fier de lui, ça lui donnait un air agaçant, mais très raffiné à la fois et il faut avouer qu'émanait de lui un côté très rassurant. Mohana ne s'attendait pas à tomber sur ce type de personnage, mais plutôt à des brigands ou quelque chose du genre.

- Ça serait très galant de votre part, merci beaucoup.

L'elfe lui adressa un sourire satisfait et lui fit un geste pour l'inviter à le suivre.

- Qu'est-ce qui vous amène par ici, Mademoiselle...?

- Mohana, Mohana Dharitri. Pour tout vous dire, on m'avait parlé de cette forêt, en bien. Très bien même. Je voulais voir ça par moi-même.

- Je vois - dit-il en souriant - Et alors, que pensez-vous de notre forêt?

- Vous avez du temps devant vous ?

Mohana lui répondit également avec le sourire et pour sous-entendre qu'il faudrait des heures pour développer sur la beauté de la forêt Sylfaën.

- Je vous comprends. Ça fait des années, que dis-je, des siècles que je la parcoure et jamais je ne pourrais l'abandonner.

Les deux marcheurs plongèrent dans un silence contemplatif. Les deux inconnus semblaient animés par la même énergie qui les emparait dans ce lieu magique.
Mohana eut une pensée pour Dilon Deraborn, elle repensa à ce qu'il lui avait dit sur les elfes et elle souri intérieurement, car elle était en compagnie d'un de ces "mangeurs de salade". Et c'est vrai qu'ils semblaient très imbus de leur personne. Elle repensa également aux factions, qu'elle avait brièvement évoquées avec Dilon. Elle tenait un garde Zéphyr près d'elle, c'était l'occasion d'en apprendre plus.


- Vous faites donc partie de la Garde Zéphyr. Je vous avoue en savoir peu sur vos valeurs, je ne suis, mais d'ici, mais de Wystéria, le système des factions nous est inconnu là-bas, mis à part celui de la Garde Royale. Accepteriez-vous de m'en parler un peu ?

- Avec plaisir, Mademoiselle Dharitri.

Il semblait plus que ravi à l'idée de parler de sa faction.
Il lui expliqua que la protection de la nature était leur devoir. Dans la Garde Zéphyr, on vivait pour et avec la Nature. Pas juste les arbres, les plantes, mais aussi les animaux et tout ce qui peuplait le monde. La forêt Sylfaën était leur domaine et ils ne cherchaient d'ennuis à personne et étaient plutôt pacifiques. Cependant, garde à celui qui chercherait à nuire à la forêt ou aux créatures qui la peuplent, car ils auraient à faire à la Garde. La forêt était leur sanctuaire et ils se devaient de la protéger. La plupart d'entre eux étaient des elfes cependant, car même si les autres races étaient séduites par la forêt, ces personnes ne comprenaient pas forcément ce qu'il se cachait derrière, à l'exception de quelques personnes rares.


Mohana écoutait attentivement, silencieuse et buvait les paroles de l'homme. Elle se reconnaissait terriblement dans ce qu'il disait, s'en était troublant.
Elle s'adressa à lui, d'une façon extrêmement douce, lui avouant qu'elle comprenait. Elle commença alors à lui raconter ce qu'elle ressentait depuis son enfance au contact de la nature et des animaux, ainsi que son expérience chamanique. Cette fois, c'était l'elfe qui buvait les paroles de Mohana.
Ils commencèrent à arriver sur un sentier et à apercevoir des lumières au loin.
L'elfe prit la parole.


- Je ne m'attendais pas à tomber sur une personne comme vous, Mohana, si vous me permettez. Habituellement, je suis plus froid et distant, mais avec vous.. j'ai comme l'intuition qu'on vous a mise sur mon chemin. Et je crois que vous ressentez la même chose.

- Je le crois, oui... Tout ce que vous avez dit me parle, je ressens ces choses comme vous. Et en effet, je crois que les Esprits nous voulaient au même endroit, aujourd'hui. Et j'ai eu une révélation.
Je pense me rendre au château de Maenor, pour déposer une candidature.


- Hé bien Mohana, nous y arrivons. Cependant, la Garde Zéphyr n'accepte que des personnes au coeur pur. Et je ne crois pas me tromper en disant que le vôtre l'est particulièrement.

Mohana arriva au niveau d'un merveilleux rocher, en compagnie de l'elfe. Il prononça une phrase en langage elfique, que Mohana ne comprenait pas, évidemment.
La pierre gronda et s'ouvra dans une lumière bleutée extraordinaire. L'elfe invita Mohana à le suivre. Elle entra dans la lumière et était à présent dans le repère de la Garde Zéphyr, un havre de paix mystérieux caché aux yeux des profanes. Elle ignorait que la Nature avait déjà fait d'elle une de ses défenseures.



"


Dernière édition par Mohana Dharitri le Jeu 11 Aoû 2022 - 12:10, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptySam 6 Aoû 2022 - 12:58
Séparation du contenu
Artisanat
 


Sculptrice
 



Dans une agréable rue d'Endorial, perchée sur les hauteurs d'un arbre, était installée une petite boutique de sculpteur. D'extérieur, la boutique semblait petite, avec une façade discrète munie de plusieurs fenêtres, aux encadrements d'un style elfique délicat quoique quelque peu rustique. Au-dessus de la porte, une pancarte de bois maintenue par un alliage en fer forgé affichait l’emblème et le nom de la boutique : Poehina.

Lorsqu'on poussait la porte, on entrait alors dans un monde un peu différent de celui des elfes. L'endroit baignait dans une aura mystique, dans une ambiance olfactive où se mêlaient fragrances de bois avec un subtil parfum de myrrhe, de santal et de fleur d'oranger.

Le mobilier était en bois de Sylfaën, sculpté du raffinement de l'art elfique. La décoration, elle, était bien plus exotique. On pouvait voir des attrape-rêves accrochés ci et là, un beau et grand tapis parcourant le sol. Contre les murs se dressaient de grandes armoires d'apothicaire aux nombreuses étagères sur lesquelles étaient entreposées toutes sortes de pots et flacons contenant des herbes et des fleurs séchées, des racines et écorces de plantes, des mortier-pilons, des balances et poids de mesure, et toutes sortes d'objets nécessaires à l'herboristerie. Il y avait également des statuettes de bois et d'argile, à l'image d'animaux, d'arbres ou encore de créatures magiques.

À l'opposé du comptoir, était installée une petite table ronde entourée de deux fauteuils moelleux. Sur la table étaient déposés un jeu divinatoire fait de bois, un encensoir et une grande plume grise. Sur le tapis, proche de l'un des fauteuils, un grand chat noir aux longs poils reposait pour faire sa sieste. Manifestement, en plus de sculpter des armes, la propriétaire des lieux proposait ses services chamaniques.

Sur le mur derrière le comptoir, on pouvait admirer diverses armes sculptées, arcs, arbalètes, bâtons… Et enfin au comptoir, se tenait Mohana, tout sourire, prête à vous servir, ou bien @Arhiann. Cette demoiselle était une hybride que la maîtresse sculptrice avait prise sous son aile, elle était pleine de talent. Très vite, Arhiann s'était fait sa propre clientèle au sein des habitués de Poehina. Mohana et Arhiann avaient donc décidé de s'associer afin de dispenser leur art. Soit l'une, soit l'autre était donc disponible, et en cas de commande, il ne suffisait que de demander la sculptrice de son choix.

Fragments de temps... Sbkf






Expérience
 

Mohana Dharitri s'est orientée vers le métier de sculptrice. Habituée depuis son jeune âge à créer de petits personnages en bois et ayant été initiée à la fabrication d'arcs dans sa tribu de Wystéria, le choix de cet artisanat s'est fait naturellement. À l'atelier d'Ishtar, la novice a pu recevoir des enseignements supplémentaires, lui permettant de développer savoir-faire et professionnalisme.

La sculptrice, en s'établissant à Endorial en Sylfaën, a ouvert sa boutique de sculpture, où elle y reçoit une clientèle diverse et fidèle. Mohana, passant Maître artisan, s'est vue la joie d'enseigner ce bel art à deux apprentis : Athanasia Darkan et Arhiann.


Ishtar - Atelier des sculpteurs :
Liste des RPs:





Herboriste
 



Expérience
 

À venir...


Dernière édition par Mohana Dharitri le Dim 7 Aoû 2022 - 18:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptySam 6 Aoû 2022 - 12:59
Séparation du contenu
Guildes





Les Dragonniers
 
Fragments de temps... Sans_t12

Description de la guilde :
La guilde des dragonniers se situe dans un campement barricadé dans les plaines d'Aràn, non loin de Kastalinn. Celui qui la dirige est le Père Tungstène (provisoire). Sont acceptés chez les dragonniers ceux qui ont déjà capturé une monture/familier. Les membres de la Congrégation de l'Ombre ne sont pas acceptés.
Les Dragonniers sont les représentants d'une guilde qui prône la justice et la paix dans le monde. Elle peut être considérée comme le contraire de la CO, puisqu'elle prend des "contrats", mais cette fois-ci pour aider les gens. Elle refuse les personnes dont l'alignement est mauvais. Et si un Dragonnier se permet d'attaquer (hors entraînement) un autre membre de la guilde, il est banni de la communauté, et peut avoir un contrat de la C.O (Congrégation) sur sa tête.
En plus de la justice et du service, les Dragonniers sont en quête pour trouver un dragon/phénix qui leur apportera la gloire.

Rang de Mohana : Dragonnière de bronze
Fragments de temps... Bronze13


Recensement des RPs


[RAID] Campement des Perracks de l'Est
Terminé




Recrutement

Entrée du campement des Dragonniers

Vous errez en plein milieu des plaines d'Àran lorsque vous apercevez, non loin de là des grandes murailles faites en rondin de bois. Vous vous approchez et remarquez que les bouts ont été taillés en pointe. Mais ce n'est pas tout : vous vous rendez compte que ces murailles forment un cercle, elles doivent entourer un village quelque peu fortifié.. Ou bien un camp.

Vos soupçons se confirment lorsque vous vous apercevez, en faisant le tour de celles-ci, qu'il y a une large ouverte, d'au moins 15-20 mètres de largeur, de quoi laisser passer une grosse bébête... C'est l'entrée du campement.

Deux hommes surveillent l'entrée, ils ont une simple côte de maille et une épée sur leur flanc. Ils semblent décontractés. Ils vous remarquent et vous hèlent amicalement, que faites-vous ?

Mohana avait entendu parler d'un groupe de personnes prônant justice et paix dans le monde, rassemblés via une guilde. Intriguée, la rakshasa avait effectué quelques recherches sur ledit groupe, qui commençait seulement à sortir de l'ombre, bien qu'officieusement déjà plutôt influant.
Elle avait pu rassembler quelques informations, comme le fait que le camp se situait dans les plaines d'Aràn et qu'il était plutôt bien gardé. Elle savait également que pour y entrer, il fallait sincèrement désirer le bien et le faire autour de soi, mais aussi disposer d'une monture ou d'un familier ailé. Et surtout, que ce groupe s'appelait les Dragonniers.

La thérianthrope s'était donc mise en marche depuis Endorial et parcourait le territoire duralassien depuis presque deux semaines quand elle arriva sur les terres du Nord. Le climat était froid et mordant, mais l'air bien pur.
Cela faisait quelques heures qu'elle cherchait une ville, un hameau, voire une petite maisonnée pour demander son chemin et si quelqu'un savait quel était la route à prendre pour se diriger vers le camp, mais les plaines étaient désertes.

C'est alors que Mohana entendit au loin des cris dans les airs et elle se décida de suivre la direction en se fiant à son ouïe.
Au bout de quelques kilomètres, elle aperçut d'énormes barricades en bois qui dissimulaient à la perfection ce qui se cachait derrière les murailles de bois. Deux gardes étaient postés à l'entrée de ce qui semblait être l'unique porte, elle s'avança vers eux.
Les deux hommes semblaient décontractés et observèrent la jeune femme approcher. Lorsqu'elle fit à leur niveau, l'un d'eux lui demanda poliment ce qu'elle venait faire par ici.

- Je suis à la recherche du camp des Dragonniers. J'ai entendu parler de cette organisation dans les rues d'Endorial et piquée par la curiosité, je me suis renseignée sur leur idéologie, qui est d'ailleurs très semblable à la mienne. Et je souhaitais découvrir tout ceci par moi-même.

L'autre garde acquiesça et prit aussitôt la parole.
-Bien, ma jeune dame, mais pour aller plus loin, il vous faudra une créature ailée.

- Hé bien, j'ai mon fidèle hibou, mon compagnon depuis quelque temps maintenant. Ce n'est pas la plus impressionnante et le plus charismatique des créatures ailées, mais il ne faut pas se fier aux apparences le concernant. Il est bien plus spécial et puissant que ce qu'il peut paraître.






L'institut de Magie

Fragments de temps... Mage_t11

Description de la guilde :
La Guilde des Mages se situe dans un bâtiment végétal, au fin fond de la forêt Sylfaën, l'Institut de magie. Sont acceptés ceux qui ont un rapport de près ou de loin avec la magie : que ce soit grâce à leur classe, ou dans leur histoire. Pour ce faire, il vous suffit d'envoyer un MP à l'Enchanteur-Suprême en expliquant quels sont vos pouvoirs magiques.

La Guilde des Mages est la première guilde a avoir été créée sur les terres dùralassiennes d'après nos dernières connaissances. C'est le Père Tungstène qui, fasciné de voir autant de jeunes gens s'essayer à la magie, a décidé de les réunir au sein d'une école où les magiciens pourraient confronter leurs différentes magies, apprendre à s'en servir, mais également découvrir des nouvelles facettes - plus ou moins sombres - de la magie. Toutes les formes de magie sont acceptées, et il est pratiquement impossible d'être viré de l'institut de magie, puisque tous les coups sont permis. Seules les fautes très graves, telle que vouloir invoquer une Calamité, ou encore déclencher une apocalypse, sont mal vues et se terminent par le bannissement définitif des fautifs.

Avec cet institut, Tungstène cherchait également à fédérer les magiciens et, justement, à pouvoir en mobiliser un plus grand nombre au cas où une menace arriverait sur le territoire dùralassien. On ne parle pas ici de petites guerres de factions ou de guildes, non, ici il est question de créatures capables d'annihiler toute forme de vie ; comme ce fut le cas au Premier Âge.

La guilde des Mages a vu le jour au début du Cinquième Âge.


Hiérarchie & fonctionnement


La Guilde des Mages est subdivisée en deux écoles (modes de pensée), avec tout d'abord les Kratiens, qui prônent le pouvoir et la puissance de magie : selon eux, la magie permet de devenir plus puissant, et d'accumuler du pouvoir politique et hiérarchique. Les Dæmociens, quant à eux, prônent le côté pratique et utile de la magie. Selon eux, la magie permet de s'aider et d'aider les autres dans la vie de tous les jours.

Ces deux "écoles" sont rassemblées au sein de l'Institut de magie et se confrontent intellectuellement, pour déterminer laquelle est la meilleure.

Les tâches effectuées rapportent des bonus et des points à son camp, et aux personnes. Et tous les six mois, un bilan tombe : les membres du camp ayant le plus de points gagnent un petit bonus. Et certains des membres du camp victorieux (sauf s'il y a des très actifs chez les autres) peuvent être promus archi-mage s'ils ont accumulés assez de points.

Les mages s'occupent de tâches diverses : ils écrivent des livres pour enrichir la bibliothèque, ils cherchent à retranscrire les langues/dialectes des anciennes races en mettant leurs travaux en commun, et ils travaillent sur des projets donnés par le Mage Suprême sur de la magie, des zones, etc.

Ils ont quelques quêtes pour combattre des créatures aussi, et peuvent avoir des cours.

Enchanteur Suprême : Père Tungstène (Fondateur)

Rang de Mohana : ☼ Dæmocienne, disciple mage, 20 points de maison

Les Dæmociens sont souvent considérés comme "blancs" dans le sens où leur magie a tendance à faire le bien autour d'eux. Cependant, tout est relatif... Ils prônent le côté pratique et utile de la magie. Selon eux, la magie permet de s'aider et d'aider les autres dans la vie de tous les jours. Ils apprécient le fait de vivre dans des communautés, et ainsi d'utiliser leurs pouvoirs pour l'aider à se développer.

Certains Dæmociens, les plus extrémistes, ont même des envies d'utopie, et seraient d'accord pour anéantir des personnes ou groupes aux pensées individualistes, tels que les Kratiens, ou bien les Pirates.


Recensement des RPs


-




Répartition

Le Hall d'entrée

L'institut de magie se présente comme un château, perdu au milieu de la forêt Sylfaën, qui semble faire communion avec la nature. A tel point qu'il est enroulé autour de plusieurs arbres magiques.

Des branchages cachent l'entrée du bâtiment. Seuls ceux qui possèdent une quelconque magie sont acceptés. Les rameaux s'écartent alors à votre venue s'ils sentent une puissance mystique émaner de vous. Au contraire, si vous tentez de pénétrez alors que votre "pouvoir" n'est pas perceptible par les protections naturelles, c'est que vous n'êtes pas destiné(e) à entrer en ces lieux. Vous pouvez toujours espionner aux fenêtres si le cœur vous en dit, mais vous ne pourrez jamais découvrir l'intérieur des locaux. Pas même par la force : en plus d'un enchantement puissant, les arbres et leurs branches sont incassables, non-coupables, ininflammables, protégés de tout enchantement, intérieure ou extérieure. C'est une véritable barrière.

Si, et si seulement vous arrivez à rentrer dans l'institut, le Père Tungstène vous accueillera en chair et en os et vous demandera de choisir entre vos deux maisons : soit les Daemociens, soit les Kratiens. Et si vous avez un doute quant à votre légitimité dans telle ou telle maison, vous pouvez toujours passer le test suivant :
Es-tu un Kratien ou un Daemocien ?


Mohana se promenait dans la forêt Sylfaën. Enfin, elle ne se promenait pas vraiment, car elle recherchait une plante précise afin de compléter des informations sur celle-ci et l'herbier spécifique sur les plantes de guérison à la bibliothèque de la Garde Zéphyr.
Elle flânait le long ses arbres, observant la luxueuse nature autour d'elle et n'en finissait pas de s'émerveiller sur cet endroit si magique…

Alors que la rakshasa passait devant un amas de branches, elle sursauta. Elle tourna la tête vers le petit bruit de feuillage qu'elle avait entendu et écarquilla les yeux. Les branches qui étaient il y a quelques secondes à peine entrelacées, se séparaient devant elle. Mohana resta quelques secondes à fixer l'endroit, elle se demandait si elle n'avait pas eu une hallucination ou quelque chose du genre, on ne sait jamais après toutes les herbes et fleurs qu'elle avait humées lors de sa promenade.
Mohana fit alors un pas en avant, pour vérifier ses soupçons. Ceux-ci se confirmèrent : elle n'avait pas rêvé. Une nouvelle rangée de branches venait de se délassées devant elle. La tigresse décida alors d'en découvrir plus, et elle avança.

Sur son passage, les branches semblaient lui ouvrir la voie... Mais sur quoi ? Mohana en avait aucune idée. Les branches se démêlaient tout en douceur, il n'y avait rien de violent ou d'inquiétant, bien au contraire, plus elle s'enfonçait, plus elle ressentait de l'apaisement. Et c'est avec stupéfaction qu'elle se retrouva devant un superbe château. Elle observa celui-ci quelques instants, il dégageait une aura magique stupéfiante.

Mohana s'avança alors vers les portes du château. Sans un bruit, les portes s'ouvrirent, comme par magie. Il n'y avait personne, pas un bruit, si ce n'est le chant délicat des oiseaux aux alentours. La jeune femme entra d'un pas à moitié rassuré, mais une fois le seul franchit, ce qu'elle vit autour d'elle l'émerveilla. L'endroit était stupéfiant par son architecture et sa décoration, c'était tellement...mystique. Puis, elle sursauta. Une voix, celle d'un homme, venait de s'adresser à elle. Mohana cru reconnaître cette voix, qu'elle avait déjà entendue auparavant, lorsqu'elle avait souhaité apprendre l'art de la guérison. Elle se retourna et ses soupçons se confirmèrent : il s'agissait bien du Père Tungstène.

L'homme adressa un signe de tête à Mohana avant de lui souhaiter la bienvenue au sein de l'académie de magie.
La jeune femme sourit à son hôte, avant de prendre la parole.

- Je vous remercie. Quelle surprise de me retrouver ici, surtout face à vous. J'avais déjà entendu beaucoup d'histoire concernant ce lieu, mais je n'aurais jamais eu l'idée de le chercher ici. Quel hasard... Surtout que j'y pensais justement au moment où les branches ont bougé, j'ai du mal à réaliser...

Le vieil homme eut un petit rictus, avant d'ajouter que l'endroit appelait à lui ses élèves le jour où ils étaient prêts à le rejoindre. Et que sans hésitations, il avait déjà inscrit Mohana au sein de la liste des Daemociens.


Dernière édition par Mohana Dharitri le Dim 7 Aoû 2022 - 21:22, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptySam 6 Aoû 2022 - 20:21
Séparation du contenu


Avatars utilisés
Fragments de temps... Moha2210 Fragments de temps... Cjmjb910


Avatars d'évents estivaux

Fragments de temps... D90j Fragments de temps... V5q1


Avatars d'évents automnaux
Fragments de temps... 4djv3r10 Fragments de temps... Idl8sl10


Avatars d'évents hivernaux
Fragments de temps... Mpwwhl10 Fragments de temps... Sb1e8j10 Fragments de temps... 02zm


Les anciens :
Spoiler:

Signatures :

Fragments de temps... 14829410

Fragments de temps... Moha_s10

Feuille de statistiques :

Fragments de temps... Yafk Fragments de temps... Rl3n


Dernière édition par Mohana Dharitri le Dim 7 Aoû 2022 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
♦ Chamane ♦

♦ Chamane ♦
Mohana Dharitri

Messages : 2309
Expérience : 5162
Féminin Âge RP : 27

Politique : 225
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:

(Heimata, hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Fragments de temps... 644535105432/5432Fragments de temps... 242396barresante02  (5432/5432)
Vitesse: 1280
Dégâts: 2677

Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... EmptyDim 7 Aoû 2022 - 17:50
Séparation du contenu
Journal personnel



Lorsque j'ai débuté mon périple, je prenais le temps de coucher mes aventures sur papier. C'est hélas une habitude que j'ai vite perdue, manquant de temps...

Peut-être un jour, l'envie d'écrire reviendra-t-elle. Pour le moment, je n'en éprouve pas le besoin.

Je garde tout de même précieusement ces quelques souvenirs tirés de mes carnets...




Un nouveau monde:



Une arrivée difficile à Ishtar:


Excursion dans les Baldors:


Rencontre avec Dilon Deraborne:




Fragments de temps... Moha%20signa
RP en cours : Le Temple Perdu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fragments de temps... Empty
MessageSujet: Re: Fragments de temps...   Fragments de temps... Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Fragments de temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoires d'un temps
» RP Initiatiques et temps de réponse
» [EVENT]Il est temps de fêter Pâques !
» Le temps d'Egide est venu... [LIBRE]
» [Libre]Comme le temps passe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-