Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Guéguen Fustec
Le Monde de Dùralas a précisément 1503 jours !
Dùralas, le Lun 11 Déc 2017 - 14:26
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Un voyage sanguinaire[rp solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uma
Barbare

avatar

Messages : 158
Expérience : 718
Féminin Âge RP : 12

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbeau commun  +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
875/875  (875/875)
Vitesse: -69
Dégâts: 1093

MessageSujet: Un voyage sanguinaire[rp solo]   Ven 17 Nov 2017 - 18:41

Uma était arrivé au port. On voyait la mer à perte de vue. Bien qu'un petit point nommé Wysteria cassait cet horizon parfait. Elle était enfin arrivé après trois jours de voyage.

Elle repéra une petite auberge à deux minutes de la mer. « la jeune pirate » était une taverne calme et reposante, il n'y avait ni alcoolique, ni meurtrier. Au pire la jeune fille ira boire ailleurs. Pour le moment, elle prit une chambre à bas prix et alla forger.

À midi, le jeune hyène prit un sandwich et se rendit au bord de la mer. Cette eau lui donnait envie de partir, de voguer, de voyager sur l’eau. En soit, rien ne l’empêchait de partir, son rêves était faisable. Elle devait juste se faire engager dans un équipage.

Après avoir passé toute son après-midi dans la forge, elle alla dans la taverne qui lui paraissait être la plus bruyante. Elle entra. La première chose qu’elle releva fut une forme encapuchonné au fond de la salle. La jeune fille alla voir le tavernier.

-Bonjour, une stellaroise.

La thériantrope jeta une pièce au tavernier et pris sa choppe. Elle demanda au personnes autour d'elle si ils connaissaient un équipage qui manquait d'effectif. Après plusieurs demande infructueuses, Uma s'assit à une table et bu sa boisson. Un jeune guerrier sûrement bourré vint la voir.

-C'est pas un lieu pour un enfant ici. Laisse moi ta place.

La jeune hyène avait l'habitude des adultes qui la dénigraient. Mais quand ils étaient bourré il ne se souvenait plus de rien, c’était génial pour Uma.

-Viens la chercher.

Il avança, sortit un poignard, alors Uma sortit une des ses dagues neuves et bondit. Elle lui laissa une marque sur la joue.

-Trop lent !

Ses amis vinrent pour se venger. Évidemment se battre contre des hommes alcoolique était plus facile. La hyène les mis à terre un par un, lorsqu’un demi-géant entrat.il vit l'enfant, les dégâts autour et lui mis son poing dans son visage. La thériantrope s’apprêtait à répliquer lorsque que la forme encapuchonné avança, se mis entre le géant et la fille en deux pas et dit :

-Arrête Litchi, c'est bon. À ces mots, le géant se stoppa immédiatement. C’était une voie de vielle femme. Elle se retourna vers Uma et lui dit :

-Viens, Suis moi. Elle l'emmena à travers les ruelles pour arriver au port, devant un grand bateau. Tu cherche un équipage, non ? Et bien je suis pirate, tu as les aptitudes de combats requises, nous partons demain soir. Si tu parle de moi au garde, je te tue.

Ce n’était pas la première fois du séjour qu'Uma recevais une menace de mort.

-J'y serai.




Uma




Dernière édition par Uma le Sam 25 Nov 2017 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uma
Barbare

avatar

Messages : 158
Expérience : 718
Féminin Âge RP : 12

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbeau commun  +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
875/875  (875/875)
Vitesse: -69
Dégâts: 1093

MessageSujet: Re: Un voyage sanguinaire[rp solo]   Sam 25 Nov 2017 - 23:17

Le lendemain, Uma devait se préparé pour la traversé, elle allait sûrement partir pour un mois ou deux. Elle Passat donc sa mâtiné à forger, cela allait probablement lui manquer.

L’après-midi, la jeune fille referma sont sac, vérifia si elle avait tout et parti pour l’hôtel de vente. Elle récupéra l’argent et partit dans une petit boutique. C’était une animalerie. La jeune hyène avait été poussé à y aller, pour s'acheter un petit compagnon de voyage. Uma voulais s'en acheter depuis un bout de temps déjà mais ne l'avais jamais fait à cause de son manque d’argent. Elle poussa la petite porte est atterri dans une pièce à moitié sombre et à moitié éclairé, elle était de taille moyenne et contenait un nombre innombrable d’animaux, certain en liberté d'autre en cage.

Elle ressortit avec un corbeau.

Elle allas prendre un dernier dîner terrestre et pris une bonne entrecôte de sanglier. Ensuite, la jeune fille acheta quelque bout de viande séchée à un marchant ambulant et se mis en marche pour le port. Le soleil commençai sa descente vers l’océan sans encore prendre sa couleur ocre.
De loin on apercevait la silhouette noir devant le bateau. Elle s’avança vers le bateau et la forme encapuchonné l'appela :

-Dépêche toi, les autres sont à bord et nous aimerions partir avant le couché du soleil.

Lorsqu'Uma était devant elle, la vielle lui fit comprendre de la suivre. Elle l'emmena sur le pont, ouvrit une porte, descendit l'escalier, une autre porte, tourna à gauche, et ouvrit encore une autre porte. Elle donnait sur une pièce avec deux hamac, deux table de nuit, deux lampes à l'huile.

-C’est notre chambre, dépose tes affaires et rejoins moi sur le pont. Elle disparus dans le couloir.

Comment un bateau, non pas qu'il n'est pas grands, ni petit d'ailleurs, pouvait avoir un telle labyrinthe ? Peut être étais ce une sorte d’épreuves, pour apprendre à Uma à se retrouver dans n'importe quelle circonstance. Mais à ce moment là la hyène ne savait pas que c’était seulement la première fois. La jeune fille se mit en route retraça l’itinéraire, arriva plutôt facilement à la porte. C’était exactement la même porte, mais, en même temps elle n'y avait pas vraiment fait attention. Elle tourna la poignée, bloqué. Soit la pirate avait verrouillé après être sorti, soit Uma s’était trompé de porte. La thériantrope ne pris pas le temps de réfléchir, d'ailleurs elle n'en avait pas. Elle devait au moins avoir des bases. Elle se transforma et utilisa son ouï pour savoir au moins ou était les autres. Bien sur, à ce moment là elle regretta de ne pas avoir entraîné ses sens plus longtemps. Mais au moins, elle entendait un brouhaha derrière la porte. Elle se retransforma et partit à gauche. Elle fit un premier tour mais fut bloqué, elle courut à l'opposé pour ne pas perdre de temps et retourna vers le son, où pourrais se trouver les porte pour accéder à la cale d'un bateau ? Par l'avant et par l’arrière. Elle fit demi tour et retourne à l'avant. Le autres parlais à l'arrière. À la lumière de sa lampe, elle arriva jusqu’à la porte. Elle sortit fit comme si de rien n’était et avança.

Il y avait cinq personnes. La vielle pirate, on pouvait voir un sourire malicieux à travers sa capuche. Un demi-géant se tenait à sa gauche. C’était celui qui avait donné une claque à Uma !

Ils étaient donc complices ce soir là. Se dit Uma.
Il y avait aussi un stryge noir qui portait un singe sur l’épaule, un abyssale, mi-gazelle, mi-homme. La vielle prit la parole.

-Voici dans l'ordre, Litchi, Luxus, Pythagore et Charles. Le petit singe est un tamarin lion à tête doré, plus couramment appeler le singe de feu. On l'est trouve uniquement sur Wysteria. C'est notre cuisinier, il s'occupe aussi de la plonge. Et toi, tu est ?

-Je m'appelle Uma, j'ai douze ans, je suis Gnoll. Ce sont ces thériantrope pouvant se transformer en hyène. Je suis donc sensible à la pleine lune. Je suis ici pour allez sur la mer et découvrir un peut plus le monde. Je suis actuellement forgeronne. À ces mots, la jeune fille put voir une étincelle passer dans le regard de la vieille pirate. Depuis peut.

-Bien, Uma, donc , nous allons partir maintenant peux-tu nous aidez à ouvrir les voiles ? Bien, sur c'est une question rhétorique. Quand nous aurons quitté le port, je te conseille d'aller écrire un journal de bord, tu verra, c'est utile.

Une fois la première page du journal écrit. Elle avait trouvé un carnet au fond de son sac. Elle ressortit pour observer la descente du soleil dans la mer. Il commença à mettre en feu la mer et se vêtit de son manteau orange et illumina la voile de couleurs chaudes. À la moitié de son parcours, la terre avait disparu. La vieille pirate enleva sa cape pour laisser apparaître son visage. En effet, comme l'avais deviné Uma c’était une vielle femme, ou plutôt une elfe. Son visage restait fin malgré son âge avancé, ses yeux étaient violet et ne laissaient presque rien passé, mis à part une pointe de bienveillance. Elle avait de long cheveux qui tombaient jusqu’à ses hanches. Elle prit un chapeau de capitaine et le mis sur sa tête. Elle portait une longue veste rouge et un pantalon de cuire large. Elle enleva ses bottes et grimpa jusqu’au haut du mat à observer le soleil disparaître dans l'eau.

La jeune fille fit de même et s'assit à côté d'elle. Elles restèrent ainsi longtemps, après la lumière du soleil, elles restèrent observer les étoiles. La lune était presque complète. Les deux femmes allaires se coucher peut après.

-Uma, Uma.

C’étaitla vieille pirate qui allumait une lampe.

-Viens, on se lève.

La jeune fille se réveilla, s'assit sur son lit regardat autour d'elle. La pirate était entrain d'allumer la lampe de l'enfant. Elle la reposa se dirigea vers la porte, et en sortant lui dit :

-Rejoins nous dans la cuisine.

Elle referma la porte. Encore un test. La thériantrope avait trouvé que la pirate avais parlé plutôt fort. Elle aurait pus écouter ses pas pour la suivre. Mais c’était trop risqué, le capitaine aurait pus la semer. L'appelle de la faim était plus fort que tout le matin. La hyène réussi donc rapidement à rejoindre la cuisine, en passant par le pont. En arrivant, tout le monde était déjà là.

-Profite, on as des biscuits, dans deux semaines t’en aura plus. Lui dit Charles

-Tu peux transformer une partit de ton corps en hyène séparément des autres ? Demanda Litchi

-Bonjour, pourquoi ?

-Regarde toi dans la glace, t’en à une derrière, en cuisine.

Uma y allas, en effet une de ses oreilles étaient celle d'une hyène. Cela lui arrivait souvent la nuit.

-A ça ? C'est normal, quand je dors ça m'arrive parfois. À ce moment elle retransforma son oreille. Voilà pourquoi elle avait si bien entendu la pirate.

-Bonjour, j'espère que t'es en forme et que tu résiste bien à l'alcool, en tout cas dans un cas contraire tu t'y fera. Aujourd’hui on vas croisé de vieux amis.

-D'autre pirates ?

-Yep. Leurs Capitaine s'appelle Monsieur Perdereau, il est très sympas, mais ne lui manque pas de respect, attend un peu qu'il te connaisse mieux. Mais au début il est très méfiant, enfin ça dépend, tu verras. Lui apprit Charles.

-On vas les croisé dans combien de temps ?

-Une heure à peut près.

En rentrant dans sa chambre, Uma fit un plan rapide des principaux couloirs. Elle sortir ensuite son corbeau, qu'elle avait laissé dans sa caché pour la nuit. Elle lui présenta un bole d'eau et des miettes de biscuits. Elle avait donc une heure pour le sortir. Elle le prit sur sa main, sans l’attacher et montit sur le pont. La première et deuxième porte était bloqué, la thériantrope du trouver une autre issue. Visiblement elle devra s'habituer à la situations. Une fois sur la proue elle relâcha son main et l'oiseau se mit sur son épaule pour s’envoler. Il avait été calme toute la nuit et pendant tout la traversé dans le bateau. C’était une belle bête encore très jeune. Peut être était-ce pour cela qu'il se laissait faire. Après quinze bonne minute de vole, le corbeau revint directement sur son épaule. Peut être parce qu’elle étais la seule personne qu'il connaissait pour le moment.

-Tu ne nous avait pas dit que tu avais un corbeau. La voie de Pythagore la surpris.

Uma se retourna en donnant quelques graines acheter sur le port à Tungstène et lui caressa la tête.

-Ha, oui, c'est vraie, j'ai totalement oublié de vous le dire. J’espère que j'ai le droit. Il s'appelle Tungstène.

-T'inquiète pas, bien sur que tu peux. IL y a déjà un singe à bord. Je te conseille de le rentrer avant que l'on rencontre l'autre bateau. Sinon, il risquerait d’être affolé si il n'est pas habitué.

-D'accord, merci du conseil.

Pythagore alla prendre la relève de navigation. Un grand navire s'approchait à l'horizontale.

La jeune fille resta quelque temps avec son corbeau et le conduisit ensuite dans sa chambre. Elle ne le renferma pas. La hyène ne voulait pas le considérer comme un objet que l'on range où que l'on sort, mais bien comme un compagnon. Avec le peut de temps qui lui restait elle explora un peut plus le bateau.

L'enfant remonta sur le pont juste avant que les deux bateau s'attache. Elle aida a accroché les cordes avec les nœuds qu’elle avait en partir appris ce matin auprès de Litchi. Dans l'autre bateau, il était presque une cinquantaine. Uma n’était pas préparer à rencontrer t’en de monde. La vielle pirate et l'autre capitaine avait l'air de se connaître comme un frère et une sœur. Monsieur Perdereau comme l'avait dit Charles, était un grand djoffulin, plutôt imposant. Il commençai à parler avec la vieille lorsqu’elle dit sont nom :

-D'ailleurs, voici Uma, une nouvelle qui devrait rester deux à trois mois avec nous. Elle est plutôt sympa. Par contre si un de tes hommes l’abime, je le tue.

-Vous avez entendu, maintenant vous êtes prévenus. Cria t'il une voie lourde à ses hommes. Vas y présente toi, je vais pas te manger.

-Bonjour Monsieur Perdereau, je m'appelle Uma comme ça a été dis il y as cinq seconde et je suis thériantrope, je suis originaire de la forêt de sapin à l'Est. La jeune fille avait préféré la sécurité à l'humour. Elle croyait que les djoffulin étaient très croyant, c’était l’exception qui confirmait la règle.

-He, beh. Vous l'avez bien briffer la petite. Il ne continua pas sa phrase avec des mots mais par un rire tonitruant. Allez, que tout le monde boivent et soit de bonne humeur pour nos retrouvailles !

Ils passèrent le reste de l’après midi a festoyer. Uma se fit plein de compagnon et plein de promesses de retrouvailles furent ditent .

Le soir, Uma sortir des minerais pour faire de la place dans son sac au cas où il devrait quitter le bateau pour aller sur une île. Tungstène jouais dehors avec des mouettes. Lorsque la vieille entra.

-Que fais tu avec tous ses minerais ?

-C'est parce que je suis forgeronne. Du coup j'ai fais des réserves au cas où à mon retour je n'ai pas le temps de m'arrêter dans une grande ville.

-C'est amusant, j'ai une forge dans le bateau. Si tu arrives à la trouver et à entrer dans la salle. Tu peux l'utiliser. J'ai mois aussi été forgeronne et le suis toujours. Je pourrais te donner deux ou trois conseils. Elle conservait toujours ce petit air malicieux. Mais pour l'instant il faut aller diner.

-D’accord, j’arrive dans 5 minutes.

-Je pense qu'il est inutile de te rappeler de nous retrouver dans la cuisine.

Encore un test. Au moins avec ca, Uma sera sûr de connaître tout les recoins du bateau dans une semaine. Elle les rejoignit. La soupe de poisson s'avala avec joie, en se racontant l’après-midi.

Le soir tomba et la jeune fille retourna en haut du mat. La vieille y était déjà.

-Bonsoir.

-Bonsoir. Est-ce que je peux te poser une question, elle peux peut être paraître indiscrète. Mais, tu ne m’a toujours pas dit ton nom.

-Ne t'inquiète pas, il est tout à fait normal que tu te pose cette question. Je ne te l’ai pas dit car, je n'ai pas vraiment de nom. J'ai eu un prénom, mais depuis, j'ai changé. Je ne sais pas qui je suis encore vraiment. J'avais choisi d’être pirate, et je me suis fais appelé : Alinda. Mais il y as quelques moi, sur le continent, il c'est passé quelque chose qui m'a rappelé mon passé. Depuis, je ne sais plus vraiment qui je suis. Tu peux m'appeler Alinda, si tu veux. Je ne sais pas si tu comprends.

-J'imagine très bien, moi avant je m'appelai différemment aussi. Mais j'ai changé. J'ai une autre question indiscrète, ça n’a te fais rien de tuer chaque personne sur les navires que vous attaquer ?

-Au bout d'un moment, tu fais ça pour survivre ou pour le plaisir. Avant je fessai seulement ça pour le plaisir du sang. Maintenant je le fais plus pour survivre. On comprend que c’est sois lui soit toi, que de toutes les façons, une vie de moins, une vie de plus ça ne change pas grand-chose. Tu verras dans trois jours, on est sensé attaqué un bateau de marchandises. Peut être comprendra tu. Quand j'avais ton âge je te ressemblait beaucoup. Mais j'ai changé

Lorsque qu’Uma était en hyène, elle tuait presque sans s’en rendre compte. Mais il y avait toujours quelque chose qui la retenait, qu'elle ne comprenait pas.

Elles restèrent ainsi en silence par respect. Elles venaient de tisser un lien.

Le lendemain matin, fut une matinée de ménage pour Uma, elle astiqua tout le pont. Tungstène se posait souvent sur son épaule. Elle avait réussi à un peu le dresser pendant ces deux derniers jours. Elle pouvait maintenant le relâcher en permanence.

Après un déjeuner copieux, la thériantrope commença à apprendre à nager avec Charles et Luxus. Ensuite elle essaya de pêcher, C’était un désastre. La jeune fille réfléchit toutes la journée a une solution pour ce soir de pleine lune. Le dîner fut plus tôt et Alinda annonça :

-Comme tout les mois, ce soir je pars pour Wysteria grâce au canoë magique pour refaire ma réserve de minerais.

-D’ailleurs, pour la pleine lune je me suis dit que l'on pourrait m'attacher à un bateau de sauvetage, lui-même attaché au bateau. Comme ça demain matin j'aurais juste à ramer en suivant la corde.

-Très bien vus que nous n'avons pas d'autre solution, nous allons faire ça.

Longtemps avant le couché du soleil, la barque fur mise à l'eau, Uma se retrouva loin et la vieille partit de l'autre côté.
Uma se réveilla entouré de sang et de cadavre de bête marine. Elle rejoignit la barque et rama jusqu'au bateau. Le soleil était déjà haut et brillait de toutes par. Lorsque qu'elle arriva au bateau, Luxus lui dit :

-Tu vois, tu peux pêcher. Uma lui répondit d’un sourire.
Le reste de la journée se passe sans encombre. La jeune hyène lava, passa du temps avec Tungstène, et chercha la forge. À la fin de la journée elle l’a trouva, tout au fond du bateau. Il y avait une inscription sur la porte disant : Seule celui qui as entendu le chant du marteau pourras passer cette porte. Uma poussa la porte et passa difficilement, à l'intérieur une belle forge propre était installé. Alinda arriva à ce moment là.





Uma


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uma
Barbare

avatar

Messages : 158
Expérience : 718
Féminin Âge RP : 12

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbeau commun  +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
875/875  (875/875)
Vitesse: -69
Dégâts: 1093

MessageSujet: Re: Un voyage sanguinaire[rp solo]   Dim 3 Déc 2017 - 10:21

Le soir elle pensait à la bataille à venir. Elle ne se transformerai pas. Même si l’lorsque qu'elle se transformait, elle pouvait tuer sans que cela l'affecte. Mais il fallait qu’elle apprenne à se battre sans être une hyène. De plus la jeune fille ne pouvait pas utiliser de sa thérientropie dès qu’elle le voulait. Déjà, pour ne pas gâcher trop de vêtements et ensuite parce qu’elle aurait deux fois plus lourde et plus grande en hyène.

Le lendemain, fut une matinée classique. L’enfant dut encore rejoindre la cuisine par un autre chemin à cause de la vieille. Ensuite elle eu une heure de lavage de la calle avec Litchi. Elle l'aimait bien, il avait la force d'un géant et l'intelligence d'un humain. Uma lui racontait beaucoup de chose à propos du continent. Et Litchi lui décrivait chaque recoin de la mer. Elle commençai à ne pas trop mal de débrouiller sur un bateau. Quelque toile d'araignée enlevé plus tard, le capitaine leur demanda de se préparer, le bateau marchand allait bientôt apparaître à l'horizon. La jeune fille pris deux dague, aiguisa une faux et s’en muni. Elle mit aussi une fine armure de cuir. Lorsqu’elle remonta sur le pont, tout le monde était déjà près. Luxus dirigea le bateau qui s'approchait dangereusement du navire. Charles l'harponna et Pythagore chargea le premier. Le combat était engagé. Tout le monde brandissait arme, poing ou griffe. L'hybride était technophile et sortait des armes impressionnantes. Il devait être une trentaine sur l’autre bateau. Mais seulement dix savait tenir une arme. Litchi se servait de sa force de géant. Pythagore alternait entre cinq armes et l'on pouvait lire des années d'expérience dans son geste, fluidité et force ne faisait qu'un. Luxus était juste puissant, il se battait à la manière d'un stryge noir, bien. La vielle tranchait des gorge de partout. Uma, elle, restait inerte à regarder le carnage. Le sang ne la gênait pas, mais elle ne pouvait pas ne pas se mette à la place des autres à ce moment.

Elle entendit une lame fusé en sa direction. La jeune thériantrope se retourna et envoya une dague dans la tête de son assaillant. « Tuer pour survivre » elle le savait, il fallait prendre le butin pour le revendre et avoir à manger. Mais elle venait de comprendre une autre signification de cette phrase. Manger, ou être mangé, il ne fallait pas être au début de la chaîne. Elle récupéra son poignard et brandit sa faux avec résolution. L'enfant ne tuait pas pour autant ses victimes. La mer s'en chargeait très bien. Il ne restait plus grand monde quand un marchand esquiva sa faux, cette ce n’était pas complexe, mais personne du navire n'avait réussi jusqu’à là. Il lui jeta un coutelas qui aurait dû finir dans ses côtes si le manche de son arme ne l'avais pas arrêté à temps. Elle enchaîna directement sur une feinte à la tête pour rouler au sol, passer au dos de son adversaire et lui planter son coude dans les côtes.

-Prend ton souffle et j’espère que tu sais nager.

Uma se battait sur les bords du navire, elle n’eu qu’à pousser son adversaire pour l’empaler sur un rocher avoisinant. Peut de temps après, il ne restait plus qu'un combattant. Il était visiblement chargé de protéger le bateau. Pythagore s'en occupait. C’était un plaisir de voir ses lames danser dans les airs. Mais son adversaire était aguerri et réussi à toucher l'abyssal au bras. Pour l'atteindre il du baisser sa garde, le maître d'arme en profita pour lui planter deux longue épées dans les poumons. La majorité du sang avait coulé sur l’autre bateau se qui signifiait pour l’enfant moins de nettoyage.

Alinda s's’avança vers Uma et lui dit.

-Ce n’était qu'une mise en bouche. La marchandise n'est pas très importante, sinon ils l'auraient plus protégé.

Sur ces mot elle se dirigea vers l'autre navire, la jeune fille la suivie et les autres firent de même. Une grande porte de fer propre qui reflétait la lumière du soleil menait au sous sol. Elle était fermé à clé et la vieille appela Luxus, il se mit devant la porte et la débloqua si vite que l'a thériantrope ne put voir ce qui c’était passé. Ils entrèrent tous silencieusement. La capitaine indiqua à chacun un couloir à suivre. La jeune fille tourna à gauche. Tout les pièces était des chambres. Elle prenait tout objet de valeur qu’elle trouvait et les mettait dans son sac.. Au moment où elle attrapait une montre, un ronflement l’alerta. En se retournant elle vit djöfflulin dormir. Si il avait dormit jusqu’à là, Uma ne prenait aucun risque à faire du bruit. Elle s’avança comme même discrètement et sûrement et lui planta un couteau dans le cœur. La jeune fille repartit volé les trésors.

Ils passèrent le matin à compter leur butin. En tout il n'y avait pas grand-chose. Elle avait relâché Tungstène maintenant que l'autre bateau avait été abandonné à la dérive. Il partit immédiatement volé au loin. Mais Uma ne s’inquiétait pas pour autant.

Le midi ils purent manger de la viande grillée. Le singe la cuisait magnifiquement bien. Aucune partie n’était brûlé, et aucune n’était trop fondantes, c’était croquant et délicieux. Tous l’équipage se resservit plusieurs fois. Ils ne mangeait pas autour d'une table pour une fois mais juste sur le pont. Litchi était un très bon navigateur et Uma en profita pour en apprendre plus.

L’après-midi fut couverte mais sans pluie. L’enfant réessaya la canne à pêche qu'elle trouvait mieux que le fila. Mais elle n'y arrivait toujours pas. Elle était la, assise sur le bord du bateau à côté de Charles a engueuler la mer. L'hybride en riait et avait déjà attrapé plusieurs poisson. Tungstène choisi ce moment pour arriver et Charles lui découpa un bout de poisson.

-Je ne savait pas que les corbeaux était omnivore. Dit-il étonné.

-Maintenant tu le sais. Tungstène tu veux pas pêcher pour moi ? Lui dit-elle désespérément. D'ailleurs, Charles, pourquoi on pêche avec une canne à pêche ou un filet ?

-Tu veux faire comment sinon ?

-Attend.
Elle se déshabilla à moitié, se transforma et jeta un appât dans l'eau. Un poisson de taille moyenne, vert pomme et jaune d'or y mordit. La thériantrope bondit et plongea très vite, se qui compensa les éclaboussures causé par son plat. Elle tuait sa proie en usant de ses griffes et le jeta vers l'hybride qui le réceptionna avec un petit bon de gazelle. Il lui lança immédiatement une échelle.

-Il faudrait d'abord que tu sache nager. Lui cria-il en riant gentiment.

-Très bien, mais une fois que je saurai nager, je pourrais, non ?

-En faite non, en premier parce qu'il faudrait remonter et redescendre du bateau en permanence et ensuite parce que tu ne peux pas te baigner dans toutes les eaux à cause des prédateurs. En y parlant, tu n'a toujours pas eu de carte des mers sous les yeux ?

-C'est vrai que je n’y avait pas pensé.

-Viens.

En montant les escaliers menant à la manivelle, il attrapa une couverture de laine et la donna à Uma. Il s'souleva quelque planche et en sortie une carte. Elle n’était pas si vieille et avais été faite en cuir. En la déroulant on découvrait l'encre bleu roi de la mer et ambre indiquant la terre.

-Ici, c'est le port d'Ishtar. Là c'est notre destination. Il pointa une petite archipel du doigt. Nous, on est là et on fera encore quelques détour pour attaquer des bateau. On a assez pêché aujourd’hui, garde la pour la soirée, mais je veux que tu me l’a rende ce soir.

-d'accord, merci. Charles la lui remit et elle partit vers la proue s'assit devant et regarda l’horizon en essayant d’apprendre chaque petite île et chaque recoin de la mer. La nuit tombée, elle alla chercher une lampe à l'huile et continua sa lecture.

Au diner, il mangèrent des épaule de sanglier. Elle était tendre et savoureuse. Ce singe avait du génie.

-Tu as commencé à apprendre une carte Uma ?

-Oui. J'ai presque fini.

-Tu ne peux pas savoir où nous somme sans boussole.

-C'est vraie, mais je compte en acheter une au prochain port, et puis j'ai vus quelque boussole traîner dans le butin .

Le soir, elle alla rejoindre la capitaine tout en haut du bateau.

-Si tu l'accepte je t'offre cette boussole. Elle sortit de sa poche une petite boussole de bois et de fer. Les lettre était gravé en pierre semi-précieuse rouge. Ne la casse pas. Mon maître me l'avais donné quand j'avais ton âge. Je suis heureuse qu’elle soit entre de bonnes mains.

-Merci, merci beaucoup, vraiment, merci.
Uma ne savais pas comment réagir, elle était sur le bateau depuis à peine une semaines. Elle prit délicatement la boussole et la regardant avec plus d’attention. Une dizaine de nom était gravé sur le couvercle. Le premier était presque effacé et le dernier était encore bien distinct. On pouvait y lire Alinda Kori.
-Ces nom sont tout ceux qui ont eu cette boussole en main. Tu pourras y graver le tien. Et ne me remercie pas comme ça, tout le plaisir est pour moi. Je me fait vieille voit tu, et tu as du potentiel. Demain je vais t’entrainer un peut au combat. Après quelques minutes de silence, elle reprit. Presque toutes les étoiles ont des noms. On dit que chaque personne sur Duralas à une étoile qui veille sur elle. Le ciel est un bon ami, qui peut t'aider quand tu est perdu. Là, cette étoile, elle m’indique que le nord se trouve en sa direction.
Uma passa le reste de la soirée à poser des questions sur les étoiles au capitaine
.

Le lendemain, il pleut toutes la journée. Ils se relayaient pour diriger le bateau. Uma n'avait presque plus besoin d'aide, elle apprenait vite et aimait savoir beaucoup de chose. La jeune fille apprit donc à jouer au carte et elle travaille son nom sur la boussole. Mais Alinda ne put commencé à lui apprendre à se battre.

-Mais pourquoi ? En soi, la pluie n’est qu'une difficultés de plus à l'entraînement.

-Justement, avant de prendre la difficulté, il faut d'abord que tu connaisse tout les mouvements à la perfection. Et puis, il faut que je sache quelle type d'arme te convient le mieux, ce qui est impossible sous la pluie. Si tu veux on peux aller forger.

Le soir tout le monde se coucha tôt, sauf Litchi qui était de garde cette nuit là. Dans la chambre, Uma demanda à la pirate :

-Pourquoi tu me fais ten confiance ?

-Parce que tu me ressemble quand j'avais ton âge et que tu as du potentiel. Il faut dormi maintenant. Cela fait longtemps que personne n'a eu son cauta de sommeil.

Le lendemain, il ne pleuvait plus, mais il n'y avait toujours pas de soleil. La thériantrope commença son entraînement. Alinda lui fit essayer plusieurs arme avant de lui déclarer :

-Tu devrais te battre avec un marteau ou une hache. Ce sont des armes lourdes mais en temps que thériantrope tu as une grande force. A moins que tu préfères primer la vitesse à la puissance.

- Non, c'est bon. J'ai appris dans un combat ressèment que la vitesse n’était pas si utile.

-Bien, prend cette arme. Elle lui désigna un marteau. On vas commencer par ça.

Uma eu le droit à une pause l’après-midi pour apprendre à nager. Elle y arrivait un peut mieux. Mais elle ne voyait toujours pas de changement dans les combat qu'elle faisait contre la vieille.

Le lendemain, il y avait un grand soleil qui éclairait le bateau. Uma alterna entre combat, nettoyage et apprentissage. La nuit, la lune brillait comme un diamant en plein soleil.

En haut du mat, elle allait ouvrir la bouche lorsqu'Alinda lui fit mine de se taire. Elle se pencha elle pointant du doigt l'eau puis descendis. Uma fit de même et après s’être penché sur le rebord, elle vit dans les fond marin une immense île, c’était une île sous marine ! La vieille siffla et tout l’équipage arriva.

-C'est Melpomene . Lui dit Pythagore. C'est une tortue légendaire. Elle est gigantesque et majestueuse. On dit que c'est la mère de tous les abyssaux.

C’était une tortue ! Uma ne si attendait pas. En scrutant plus l'eau, elle remarqua qu'ils étaient au niveau de sa tête. Plusieurs petites tortues nageaient à côté. Sur sa carapace on voyait des algues pousser, des poissons faire leurs vies et des carcasses de bateau, certain était centenaire d'autre plus ressent. On pouvait même apercevoir quelque maison sûrement bâtit sur les coté de wysteria. On sentait l'animal très serein et majestueux. Uma ne dormit pas et passa le reste de la nuit à l'observer. Au petit matin, ils durent prendre un autre chemin et s’éloigner de la tortue au grand regret de la thériantrope.

-On ne peut pas la suivre éternellement. Mais peut être la revérat-on.

Vers 11 heures, ils accostèrent un autre bateau pirate et firent du troque. Ils avaient leur propre commerce. Mais comment étaient-ils devenu pirate. Elle ne s’était jamais pausé la question. La thériantrope était arrivé là comme une fleur. Le soir elle demanda à la vieille.

-Pourquoi tu est devenu pirate ?

-Parce que l’économie de ce pays est à chier.

-Mais, tu pouvais pas y apporter de solution ?

-Si, j'en avais une. Ça aurait été une guilde. Les gens aurait pus venir et ont aurait fait des chasses. Après, je n'ai pas développé l’idée parce que j'ai fui la terre. Et puis être pirate c'est marrant on s’ennuie jamais. Peut être que toi tu créera une guilde en retournant sur terre, si tu veux, tu peux réutiliser mon idée.

Le lendemain, Uma se rendit compte, qu'elle avait totalement perdu le file des jours. Elle pourrait regarder dans son carnet de voyage mais elle aimait cette sensation de devoirs vivre le moment présent.




Uma


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uma
Barbare

avatar

Messages : 158
Expérience : 718
Féminin Âge RP : 12

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbeau commun  +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
875/875  (875/875)
Vitesse: -69
Dégâts: 1093

MessageSujet: Re: Un voyage sanguinaire[rp solo]   Hier à 11:34

Le soleil était déjà haut dans le ciel quand Uma réussit à attrapé à la canne à pêche son premier poisson.!

Pythagore l'avais aidé toute la matinée, et elle avait enfin réussi à en attraper un par elle-même. Elle continua sur sa lancée et réussi à nager l’après-midi. Ils devaient attaquer un bateau trois jour après.

Le soir, Uma ne réussit pas à s'endormir. Elle réfléchissait à beaucoup de chose et surtout à sa famille. La jeune fille allais se lever pour chercher un verre d'eau. L’lorsqu’elle entendit un grognement. C’était Alinda qui bougeait dans tout les sens dans son hamac. Deux grande dents commençait à pousser de sa bouche. La thériantrope la secoua et la vieille se réveilla en sursaut. Elle était en sueur et avait un museau et des pâtes de tigre à dent de sabre. Elle était thériantrope ! Uma la porta à moitié et la monta sur le pont. La capitaine était essoufflée et se transformait de plus en plus en félin. Elle dormait encore à moitié et répétait un mot :

-Alune, Alune. C’était un cri de rage et de détresse. Uma la fit s'allonger, touchant son front. Il était brulant. La jeune fille alla chercher un seau d'eau dans la cuisine.
Lorsqu’elle revint, Alinda avait disparu.




Uma


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un voyage sanguinaire[rp solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage sanguinaire[rp solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un voyage sanguinaire[rp solo]
» Un Voyage Inattendu [Rp Solo - FINI]
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Port d'Ishtar [Zone communautaire]-