AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Aube Kel'il
Le Monde de Dùralas a précisément 3890 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Lun 24 Juin 2024 - 1:50
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

 

 Atelier de fusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+12
Lashgob
Charlotte Roseline III
Thorek Sveresson
Grabuge
Jûken'Maw
Moradund Marteau-de-Fer
Edward Kidd
Alphonse Galhaad
Dragoholt Campbell
Rose Endersona
Ragnör Lüpusànghrën
Le Marchand
16 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 519
Expérience : 3860
Âge RP : 22

Politique : 239
Titres:

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche102287/2287Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (2287/2287)
Vitesse: 1195
Dégâts: 722

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 15 Nov 2020 - 1:34
Séparation du contenu
Le séjour du Kidd à BaldorHeim serait bientôt terminé ; ses camarades pirates étaient repartis depuis quelques jours déjà, depuis l'entrevue avec les Khazariens, et le jeunot avait assez vu de la cité montagneuse et des petites nouveautés technophiles. Toute cette nouveauté, toute cette magie innovante lui donnait toujours grande envie et énormément de frissons, mais était-ce quelque chose dont lui et ses "amis" avaient besoin ? Surtout maintenant qu'une nouvelle figure de la piraterie s'était jointe à l'équipage de l'Ombre des Côtes.

Toujours plein de réflexions, le navigateur du vaisseau amiral se pencha sur une demande faite de la part d'une manipulatrice de la magie, une certaine « Arhiann » si le jeunot s'en remettait au parchemin laissé avec les trois armes : deux bâtons identiques avec une griffe personnelle d'un artisan dont il n'avait connaissance et un bout de bois qui avait l'air extrêmement maléfique comme s'il attirait à lui une force vitale.
C'était assez... dérangeant en fait. Le Kidd avait l'impression de revoir de mauvais aspects de sa personne ressurgir devant ses yeux : le vampirisme. Une horreur dont il essayait de se défaire.
J'en ai... peur... haleta le pirate en repoussant la table.

Son compagnon de métal s'enquit de son état mais le technophile lui indiqua de ne pas s'en inquiéter ; ce n'était qu'un très mauvais moment à passer qui ne serait bientôt plus qu'une inconnue. Il serait peut-être bientôt temps de repenser à ses choix de vie et de changer quelques petites choses. Il s'était peut-être avéré être un inventeur pour ses alliés, l'heure devait être temps de tourner la page et de s'occuper d'autre chose.
Je devrais passer les voir à la pâtisserie, ça nous fera du bien à tous les trois je pense.

Le G.O.L.E.M. récupéra les armes et les disposa sur un établi.
Le travail rappela Kidd à la raison qui décida de mettre le maximum de ses efforts dans cette tâche avant de prévoir les prochains jours et les prochaines semaines. Le monde commençait à lui peser et les réponses non trouvées de la part de la Calamité de l'Est l'irritaient ; s'il avait voulu réaliser autant de fusions ces derniers temps, c'était pour provoquer l'arrivée de ce titan, mais rien ne venait à lui à son grand regret. Elle ne pouvait avoir été vaincue aussi facilement.

Chassant de ses pensées cette chimère, Kidd traça au sol des cercles et des triangles magiques se croisant à tellement d'endroits que ça avait l'air d'être complètement incompréhensible. En tout cas, c'était indéchiffrable pour n’importe quel individu, à moins d'avoir été à l'origine de ces tracés et de la théorie derrière.
Voyons, c'est trivial en fin de compte ! Il y a ces deux motifs qui sont symétriques ; ils représentent la magie qui se dégage de ces deux bâtons. J'ai rajouté à chacun de ces deux symboles trois variations différentes mais du même registre, regarde ! le Kidd montra au G.O.L.E.M. le recueil sur lequel s'était inspiré le jeunot : « Les motifs des inventions magiques (hors arcaniques) par le Professeur Brûlopot » D'ailleurs, beaucoup l'ignorent mais ce magicien, expert en enchantement et surtout en alchimie, fut un navigateur et surtout un pirate ! On lui doit les brûlots. Mais passons.
Ces deux symboles sont traversés par ce groupe là qui reprend les thèses de la corruption : un mélange de vampires, de corrompus et de malédictions. Pas facile du coup j'ai inscrit ces deux catalyseurs pour enfermer cette force et éviter de trop m'y pencher. La poignée du bâton sera formée à partir de ce morceau de bois démoniaque.


Le technophile chercha dans les caisses et les tiroirs des matériaux de métal aux formes diverses et variées. Pour certains, il les encastra ensemble, pour d'autres, il les orna de gemmes et pour les restants, il les laissa tranquille. Ces objets furent positionnés sur le motif en divers lieux clefs. Ils serviraient respectivement de sources de magie, de miroirs et de stabilisateurs.
Pendant ce temps, le compagnon de métal diffusa de la poudre bleue, réalisée à partir de sable soyeux alimentés par de l'énergie bleue, le propre des technophiles. Ces grains furent trainés sur certaines lignes, pas toutes, reliant quelques fois les objets déposés par le jeunot et quelques fois absolument rien. En réalité, ça semblait être une expérimentation à l'aveugle.
Bien sûr que je sais ce que je fais ! Mais non, je n'ai jamais tenté un tel coup. Tu comprendras avec le clou du spectacle : ceci ! Oui, il s'agit d'une opale et tu sais pourquoi j'en ai besoin ? Positionne les objets comme je l'ai indiqué sur ce schéma, tu verras.

L'assistant s'exécuta, plaçant alors au centre les deux bâtons côte à côte, le tonfa entre les deux et l'opale en-dessous, collée à l'extrémité des deux bâtons. D'après le Kidd, c'était l'élément principal.
Tu ne comprends pas ? C'est de la magie du vide. Ces bâtons sont infusées de cette magie négative et l'opale est l'un des meilleurs catalyseurs inversés. Les gemmes de Balrog et les métarias multicolores sont les meilleurs diffuseurs pour la magie du vide. "Métaria multicolore" ! Bon sang, mais regarde l'opale ! Oui, elle est multicolore elle aussi, ce qui en fait l'élément idéal pour fusionner ces bâtons éthériques !

Le G.O.L.E.M. semblait à moitié convaincu mais ça ne suffisait pas pour arrêter le technophile, sûr de ses connaissances théoriques et de son génie inventif. Enfin, si on pouvait appeler ça du génie. Certains y verraient plutôt de la folie, mais c'était exactement ce qui faisait la force de ses inventions et de ses idées, notamment grâce à son esprit libre. Kidd est un électron libre qui n'a pas peur de créer des génotypes organiques libérés par enchantement magique et en l’occurrence, ici, des fusions.
Maintenant, il faut inverser ! Ahah, tu te demandes comment ? Non !!! Ne touche à rien voyons, ce n'est pas ça qu'on va inverser. Il faut utiliser un champ technomagique inversé et pour arriver à ce résultat, on utilise ces fioles explosives d'énergie bleue que nous lancerons tous les deux là, là, là et là, fit-il en pointant les lieux d'impact, en tir croisé, comme je te l'ai appris à la manière pirate. On doit s'y prendre en même temps alors attends bien mon signal, l'avertit le jeunot.

Les deux fusioneurs se mirent en position et attendirent le moment parfait. Cet instant n'était pas anodin car un robinet laissait couler des gouttes à intervalles réguliers et la lumière du soleil était captée par des miroirs pour atteindre l'opale. Il fallait juste attendre l'instant favorable pour engendrer les réactions en chaîne dont la force d'impulsion et de répulsion fusionneraient les trois armes en les laissant parcourir la magie du vide en leur sein.
C'était un moment intense et pesant mais ce serait un spectacle des plus grandioses qui commencerait dès que les rayons du soleil se refléteraient sur l'opale pour frapper la gemme, les gouttes d'eau et les objets positionnés par le technophile plusieurs minutes plus tôt. Tous ces lueurs afficheraient un ciel étoilé dans l'atelier avant que les explosions et les réactions magiques ne plonge les lieux dans une obscurité peu naturelle. Seuls les points de lumière rappelant les étoiles leur indiqueraient la réussite ou non de cette opération.


Commande de Arhiann [Commande - Fiche]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 15 Nov 2020 - 1:48
Séparation du contenu
Fusion réalisée sans problème, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 519
Expérience : 3860
Âge RP : 22

Politique : 239
Titres:

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche102287/2287Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (2287/2287)
Vitesse: 1195
Dégâts: 722

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 6 Déc 2020 - 19:17
Séparation du contenu
L'attente était épouvantable. Ça avait l'air de bien amuser les Khazariens de faire patienter les pirates sur leur approche diplomatique. De toute manière, ces être bourrus ne pouvaient accepter de faire affaire avec les « brigands des mers », eux qui se voulaient être un symbole de vertu et de justice, en particulier avec leur rapprochement avec la guilde de Gilles, ou des gides, ou... qu'importe le vrai nom, Kidd l'avait entendu à la taverne et les clients qui discutaient de cette relation étaient particulièrement contents de bénéficier de l'appui de cette compagnie de mercenaires.

Les "racailles d'eau salée" avaient fait les choses d'une manière la plus respectueuse possible en se présentant à eux de façon formelle et leur offrant même des présents pour garantir le bon déroulement des échanges actuels et, peut-être à venir. Mais ça n'avait pas l'air d'être un sentiment partagé par les Khazariens qui se faisaient un malin plaisir à agir de manière injuste à leur encontre et les traitant comme des vermines. Comme tout le monde.
Par les tentacules du Kraken, travaillons au lieu de ruminer. De toute manière, ils n'accepteront jamais un marché avec nous, ce serait tellement déshonorant pour eux...

Le technophile saisit les trois arbalètes qu'un confrère lui avait fourni. Il ne naviguait pas encore sous la bannière du Capitaine Kalevala, mais ce n'était qu'une question de temps avant qu'il les retrouve sur l'Ombres des Côtes pour se joindre à leurs petites soirées sous les auspices d'une bonne et agréable entente.

La demande était assez intéressante puisqu'elle ressemblait aux tireuses à tête de teeban installées sur le navire amiral de la flotte de l'orc Garzvorgh. C'était simplement une version portative pour permettre à l'abyssal d'emporter son arme un peu partout sans trop de difficultés. Kidd décida de prévoir un trépied portatif lui permettant d'installer son lance-harpon où il le voudrait.
Oh, je devrais aussi rajouter des flotteurs afin qu'il puisse l'utiliser dans l'eau. Des flotteurs avec hélices pour maintenir l'arme aussi bien sur les flots que dans les profondeurs sous-marines.

Le G.O.L.E.M. prit note et commença à rassembler le matériel nécessaire. Il faudrait quelques engrenages pour maintenir le tout ensemble, mais ce serait surtout l'énergie bleue qui fixerait les ligaments tout en permettant un déploiement simple et rapide ; l'arme devait pouvoir se porter dans le dos et être utilisée à la fois comme une arbalète et comme arme statique dévastatrice.
Le technophile commença à démonter les trois arbalètes pour analyser leur fonctionnement et tirer au maximum profit de leurs avantages afin de fournir une création des plus redoutables. Le Kidd espérait que le lance-harpon puisse décocher des traits arrachant la coque des frêles embarcations des aventuriers, leur apprenant un peu le respects dans ces eaux tumultueuses.

Une fois le résultat final bien en tête, le navigateur expert technophilique se mit au travail pour assembler toutes les pièces comme il l'entendait. Si son client avait été un membre de l'équipage du Kalevala, il lui aurait bien ajouté un effet fumeux pour rendre hommage à l'omichlikinésiste, mais ça devrait sûrement attendre la prochaine commande. Sauf si le Kidd décidait de se retirer.


Commande de Morgan Barreta [Commande - Fiche]
Revenir en haut Aller en bas
Edward Kidd
Virtuose

Edward Kidd

Messages : 519
Expérience : 3860
Âge RP : 22

Politique : 239
Titres:

("Lui", +350, v+300, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche102287/2287Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (2287/2287)
Vitesse: 1195
Dégâts: 722

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 1 Jan 2021 - 23:28
Séparation du contenu
Étendu sur l'établi, la tête pendant dans le vide, Kidd faisait tapoter ses bottes sur le mobilier à intervalles plus ou moins réguliers sans avoir d'intention particulière ; c'était juste un moyen de passer le temps avant que les choses ne se décident enfin à bouger d'une quelconque façon que ce soit.

Puis le jeunot se laissa glisser et tomba au sol en amortissant sa chute de ses mains afin de ne pas se blesser inutilement par son acrobatie qui ferait mourir de rire un blango. Mais bon, il ne leur demandait pas leur avis et n'avait aucune prétention à quelque manœuvre artistique. Le Kidd avait entendu parler d'un cirque itinérant qui s'installait de ville en ville au fil des mois, mais le trop peu d'informations qu'il avait à leur sujet ne lui donnait pas d'ambition avec eux. Un jour, peut-être ?

Le G.O.L.E.M. bipa pour indiquer une nouvelle activité et abandonna quelques secondes son concepteur avant de revenir avec une caisse et un parchemin griffonné de quelques instructions. Si certaines choses avançaient aussi vite qu'un mammouth dans la mer (une sorte de grande créature avec de longs poils, un nez long comme une corde tombant jusqu'au sol et deux défenses qui rendaient les narvals envieux), le technophile trouvait un peu d'activité avec les fusions.
Après les événements avec la Calamité de l'Est, ou plutôt ses fragments, le navigateur de l'équipage du Kalevala avait été désireux d'en apprendre plus sur cette entité et son hypothèse avait été de provoquer la suite de cette histoire en usant à outrance de l'énergie bleue, ce qui expliquait la raison de ses prix bas pour cette prestation. Mais même si la clientèle n'avait pas été particulièrement demandeuse, aucune de ces actions n'avaient semblé engendré quoi que ce soit, à son grand désarroi.
On va pouvoir arrêter nos activités ici et repartir à Ishtar. De toute manière, les Khazariens se moquent complètement de nous alors...

Le jeunot leva les yeux au ciel puis attrapa les trois decks de l'arlequin "Azriel", le commanditaire de la commande de la fusion.
Il avait déjà eu à réaliser cette pointilleuse tâche de réunir les pouvoirs magiques de trois decks en un seul. D'ailleurs, ça avait été le cas pour un collègue des pirates, le nain Thauthaudarmafur.
Alors notre livre des références nous indique qu'ils semblent s'agir de pouvoirs d'invocation. Ça tombe bien, c'était aussi le cas pour notre nabot ! Ça ne devrait pas être trop compliqué, je pense.

Le technophile essaya de se souvenir de ce qu'il avait fait plusieurs mois auparavant pour l'arlequin à grosse barbe et retrouva les plans et les grimoires l'ayant aidé dans sa tâche. L'idée était de réaliser un tracé magique, ou plutôt plusieurs tracés magiques. En fait, puisque la magie de ces cartes s'opérait sur la capacité d'invocation, en grande partie, il faudrait au technophile un peu plus que quelques schémas basiques comme il l'avait fait avec Thauthaudarmafur ; si avec le nain il n'y avait eu que peu de problème, c'était parce que ses cartes étaient de divers propriétés et effets magiques.

Une bonne nuit d'études et de recherches l'attendait, mais en tant que vampire il n'avait pas vraiment besoin de dormir, alors...


Commande de Azriel [Commande - Fiche]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptySam 2 Jan 2021 - 18:49
Séparation du contenu
Les fusions ont été réalisées avec succès !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lashgob
Technophile

Lashgob

Messages : 264
Expérience : 2384
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Titres:

(Curio, G.O.L.E.M de Lashgob +360, 150, v+290, contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche103290/3290Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (3290/3290)
Vitesse: 475
Dégâts: 1335

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyMar 18 Mai 2021 - 0:36
Séparation du contenu
- La voila, déclara une voix familière qui fit lever les yeux de l'orque, se détournant de ses réparations d'arachnide foreur.

Deux personnes venaient à elle d'un pas tranquille, se frayant un chemin entre les tables du réfectoire à ciel ouvert. En plein milieu de l'après-midi, il s'agissait d'un des endroits du camp les plus frais sous les pare-soleils étendus à un peu plus de deux mètres de hauteurs. Pare-soleil que le camarade du peau-verte toisait de sa carrure imposante.

Lashgob avait déjà put croiser des minotaures auparavant, mais rarement en côtoyer de près. Et pour ce qu'elle était capable d'en juger, celui-ci était un magnifique représentant de son espèce. Néanmoins, que venait-il faire au campement des orcs ? Derrière elle, son dernier automate dû percevoir son étonnement, de légers grésillements trahissant les très légers réglages de position qu'il commençait à effectuer pour se tourner vers eux.

- Statut passif, murmura-t-elle à son attention avant que ses visiteurs ne soient assez proche pour l'entendre.

Un léger sifflement vint confirmer l'infime différence de posture de l'homme de métal, confirmant que son ordre avait bien été perçu.

- Lashgob ! la salua l'orque arborant un tabard aux couleur des Gronarah par-dessus sa cuirasse. Nous te cherchions justement.
- Cerberius, lui répondit-elle solennellement d'un hochement de tête sans faire mine de se lever. Cela faisait longtemps.
- Trop longtemps, confirma-t-il en posant doucement un poing sur le bord opposé de la table.

Il prit garde à ne pas approcher ses gros doigts verts des fragiles composants 'lectriques posés ici et là, nota-t-elle silencieusement. Comme son regard allait du chasseur orc à son compagnon hybride, elle regretta presque de ne pas porter son masque d'acier. Impassible, celui-ci la fixait du regard avec intensité, son faciès bovin ne trahissant aucune émotions.

- Nous discutions avec mon ami ici présents et un sujet en ammenant un autre nous avons parlé de tes... talents... qui je crois pourraient...
- Je peux m'introduire moi-même, déclara subitement le minotaure en prenant la parole d'une voix grave et grumeleuse.

De toute évidence, ni le commun ni l'harenien n'étaient sa langue natale. Toutefois il s'exprimait avec un phrasé tout à fait compréhensible.

- Doebroksh Jeesho de la tribu des Moj'Hauks, s'introduisit-il sombrement en inclinant légèrement la tête, ses cornes venant pointer droit vers la technophile.

Brusquement un mouvement sur son épaule attira l’attention de l'orque. Un être ridiculement minuscule et chétif en comparaison avec les deux golgors sautilla sur le haut de son bras tout en battant des ailes.

- Bonjour ! Nyssa Folkor, ceuilleuse des... commença-t-elle avant de fermer les yeux en levant ses deux petites mains et se reprendre sans que le minotaure n'ait eut le temps de prendre la parole : "Juste Nyssa Folkor !".
- Être biologique d'origine inconnue identifié. Début de...
- Silence Curio, interrompit la technophile en se tournant vers l'être artificiel avant qu'il ne poursuive son étude de cette... chose ? Dobrueksh, Nyssa, répondit-elle de légers hochements de la tête. Vous parliez d'moi ?
- Tu peux l'appeler 'Doe', glissa Cerberius avec un sourire amusé en s'asseyant comme s'il y avait été invité. Même moi je n'arrive pas à le prononcer correctement...
- Doe... vous parliez de moi ?

Mi-agacée mi-curieuse, elle croisa les bras en se redressant. Ce qui en rien ne diminuait la différence de taille avec l'hybride resté debout.

- Cerby m'a vanté ta capacité à créer des... choses, expliqua-t-il simplement en désignant l'araignée mécanique démontée puis le golem de métal debout derrière elle. Je souhaitais voir cela de mes propres yeux.
- Il aurait un service à te demander, intervint l'orque d'un ton amusé en coulant un regard en biais à son camarade. Mais le connaissant effectuer une requ...

Il s'interrompit toutefois lorsque Doebroksh renâcla, visiblement peu à l'aise de la tournure de la discussion. Nyssa comme Lashgob affichèrent des mines confuses.

- Ca, déclara-t-il en désignant l'araignée avant de tendre le bras vers Curio, et ça, sont des prouesses remarquables. La seule fois que j'ai vu pareilles choses, c'était dans l'arsenal d'un pirate. Lors de mon voyage à Wystéria.

Il marqua un temps d'arrêt en baissant le regard, plissant les babines comme s'il cherchait ses mots. Toutefois après plusieurs secondes de silence de plus en plus pesant, il finit par porter la main à sa hanche. Il dégrafa une hache de belle taille qu'il posa de son côté de la table. De belle facture et signée de symboles tribaux inconnus, pour ce que Lashgob pouvait en juger. Néanmoins, ce n'était pas tout puisqu'il leva ensuite une sorte d'épée large de plus d'un mètre de long. Son tranchant était clairsemé d'épines comme l'aurait été la lame d'os d'un requin-scie des mers d'Hallen, en plus d'être d'un rouge écarlate presque luisant. Avec précaution, il posa celle-ci en parallèle avec sa première arme.

Perplexe, Lashgob alla de ces pièces trahissant une vie de combat au minotaure la scrutant intensément.

- Je voudrais savoir s'il est possible de "relier" ces deux armes, déclara-t-il de but en blanc. Par une chaîne. Qui s’agrafe et se dégrafe à volonté.
- Une chaîne ? répéta la technophile avec confusion.
- Oui. Je ne veux pas quelque chose de magique. La magie, cela se dissipe. Et j'en possède déjà. Je veux... comment dit-on...
- Ne pas mettre tes œufs dans le même panier, intervint Cerberius en souriant avant de lever la main pour réclamer une boisson à un serveur en lui indiquant quatre doigts.
- Voilà. La technolo... cela m'intéresse. Penses-tu cela... réalisable ?
- Mmmh.

Pensive, Lashgob posa les deux coudes sur la table et croisa les mains à hauteur de son visage. Elle étudia les armes massives, songeuse.

- Éventuellement avec le bon alliage de magnétite et de carbure, réfléchit-elle à voix haute. L'aimantation et la souplesse serait bonne, mais se serait pesant. Bien que vu leur poids actuel cela ne changerait pas grand chose. Néanmoins pour défaire ça il faudrait pouvoir inverser la polarité au besoin, mais la l'énergie bleue n'est pas volatile et...

Fronçant de plus en plus les sourcils comme elle parlait dans sa barbe, faisant abstraction de leur présence en lorgnant les deux armes, Doebroksh se tourna vers l'autre orque qui haussa les épaules. Lui non plus ne comprenait pas un traitre mot de ce qu'elle baragouinait...

- Je...
- Avec un peu de temps je devrais pouvoir faire ça, déclara-t-elle en levant brusquement ses yeux azurés vers le rôdeur. Il faudra ajouter un renfort du bon alliage à la crosse de la hache et au pommeau de l'épée, mais je pense pouvoir. Par contre ce ne serait pas...
- Je peux payer, l'interrompit Doebroksh avec fermeté. Pour les matériaux et pour le service.

Insistant sur ce point, il fixa Lashgob en faisant abstraction du golem ayant levé la main en sa direction en percevant une menace dans le ton employé. Néanmoins, comme les différents protagonistes restèrent silencieux, personne excepté peut-être la fée ne l'ayant remarqué, Curio baissa le bras et reprit sa posture stoïque.

Se pinçant les lèvres, Lashgob se tourna vers le chasseur qui hocha vigoureusement la tête comme pour lui assurer que le rôdeur était digne de confiance. Après quoi elle esquissa un léger sourire.

- En ce cas il n'y a plus qu'à, déclara-t-elle.
- Pour qui les pintes ? interrogea le serveur orc du réfectoire à ciel ouvert en apportant la commande de Cerberius.





Slots RP 0/3
Lashgob s'exprime en #00c720

Avatars credits:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=7uXH5baOwcc
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyMer 19 Mai 2021 - 13:16
Séparation du contenu
Les fusions ont été réalisées avec succès !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Doemino
Corrompue

Doemino

Messages : 318
Expérience : 3045
Féminin Âge RP : 27

Politique : 30
Titres:

(Ghougoul, familier de Doemino [Modifié], +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche104320/4320Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (4320/4320)
Vitesse: -35
Dégâts: 46%

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptySam 22 Mai 2021 - 17:53
Séparation du contenu
Être infiltrée parmi les mortels impliquait de se faire passer pour l'un d'eux. De vivre et effectuer des tâches mondaines, dénuées de sens et d'intérêt pour la plupart. Néanmoins, elles permettaient de maintenir l'illusion. Aussi, en tant que désormais kazharienne, le travail de la forge ou de l'ingénierie devait entrer dans ses corvées régulières. C'est pourquoi, stoïque, Doemino sélectionna au hasard l'une des missions de ce genre déposées à la garde et s'engagea à la réaliser. Ce n'est qu'après avoir accepté la tâche qu'elle en lu le contenu tout en marchant jusqu'aux ateliers de Baldorheim.

Lorsque, se présentant devant les plans de travail face aux fourneaux, plusieurs autres artisans, ingénieurs et technophiles s'arrêtèrent pour l'étudier du regard. Un halfeline aussi petite qu'elle, grimpant debout sur une chaise avant de se pencher sur son plan de mission, avait de quoi piquer leur curiosité. D'autres halfelins officiaient dans la pièce, leur nature n'était donc pas inédite. Mais celle-ci paraissait si jeune et si... égarée, n'affichant ni curiosité ni réflexion. Juste un regard stoïque, étudiant silencieusement son document.

Après quelques instants et regards, l'un des ingénieurs - un nain à barbe rousse et pourvu d'un monocle à quatre lentilles, vint à sa rencontre, lui proposant son aide si elle avait la moindre question ou difficulté. Après tout, il s'agissait de la première fois que Doemino venait travailler en ce lieu et la qualité de son travail pouvait influer sur leur réputation à tous.

Bien que peu expressive et inexpérimentée, la petite nouvelle était concentrée et attentive. Et cela allait s'avérer nécessaire. De deux ils passèrent rapidement à cinq sur cette mission atypique et à l'intitulé trompeur. A première vue, tailler et forger les pièces d'une arbalète n'avait rien de nouveau pour les artisans. Mais les requêtes particulières ce celle-ci la rendait terriblement complexe. Que les différents éléments soient amovibles et démontables en différentes pièces pouvant tenir dans au creux d'une main. D'une main humaine, heureusement pour eux, car s'il avait fallut que ce soit celles de la semi-gnome de trois pommes de haut...

- "Si j'm'y connaissais pas, je jurerais que cette arme va aller entre les mains d'un de ces truands de la Congrégation" déclara le nain au monocle en caressant du doigt sa barbe de feu.

Les différents éléments furent conçus avec ingénuité pour s'agencer, se démonter ou se replier. Ironiquement, pouvoir réduire la crosse de l'arme aux dimensions désirées - habituellement d'un seul bloc - nécessita d'être réfléchis plus en profondeur. Si l'idée d'une crosse gonflable fut rapidement écartée au profit d'un assemblage trois pièces rappelant un puzzle, il fut nécessaire de mettre au point quelque chose pour empêcher les éléments de se désolidariser une fois assemblés. Un enchantement ou une rune  d'adhérence furent proposés. Des sangles, butes et loquets. Des clips à pression. Néanmoins, aucune des dernières solutions ne fit l'unanimité. Quant à la magie ou aux runes, les ingénieurs répugnèrent à recourir à la première et les nains refusèrent catégoriquement le second, désireux de ne pas voir leur savoir atterrir entre de mauvaises mains. Furent-ils grassement rémunérés.

C'est Doemino, à l'agréable surprise générale, qui trouva la solution adoptée. Des aimants puissants, intégrés dans les pièces, permettraient de les maintenir en place tout en garantissant de pouvoir démonter intégralement l'arme selon le cahier des charges. Néanmoins, avant de procéder, une autre requête pour le moins excentrique dû être satisfaite. Un curieux artefact leur avait été livré dont les propriétés devaient être intégrées à l'arbalète.

- "Un encensoir ? D'puis quand les curés ont-ils besoin d'armes pareilles ?".

Heureusement pour les artisans, l'artefact se révélait être enchanté et ne nécessitait nul combustible ou encens. Ses émanations se réalisait à volonté, ce qui surprit la halfeline lorsqu'elle essaya de l'utiliser pour la première fois et fut la première émotion qu'elle exprima de toute la tâche, enfumant tout l'atelier de fusion de Baldorheim au passage.

L'encensoir en lui-même n'était donc pas nécessaire à la création de l'arbalète. Migrer l'enchantement générateur de brume, quelque soit les propriétés de celle-ci, se révélait la seule chose à faire - le dupliquer n'était pas envisageable. Tant et si bien que Doemino dû solliciter l'aide de l'un des très rares magiciens de la cité et dont les services étaient tout sauf abordable. Mais cela fut réalisé et différentes pièces de l'armes furent dotées de discrets symboles ésotériques destinés à contenir l'enchantement, peint à la poussière lunaire.

"Les marques sont invisibles à l’œil nu, mais apparaitront si exposés à la lumière d'une pleine lune, confia l'enchanteur aux oreilles pointues.

Après une semaine de travail acharné, cinq ingénieurs et technophiles, un menuisier, un forgeron, un orfèvre, un enchanteur elfe consultant et plusieurs dépassements d'honoraires, l'arme fut enfin achevée. Devant les kazhariens rassemblés, Doemino fut la première à brandir l'arme plus longue qu'elle n'était grande, produisant un effet particulièrement comique à observer.

Enfin put-elle, après tant d'efforts, apposer ses initiales sur l'arbalète avec l'approbation des autres artisans. Deux lettres, DT, gravées dans le bois à l'extrémité de la crosse.


[Commande de Sobek lien ]




Slots RP 1/3
Spe

Doemino s'exprime en #2dddd7
avatars credits:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyLun 24 Mai 2021 - 10:26
Séparation du contenu
Fusion réalisée sans le moindre problème. Livraison en cours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlotte Roseline III
Technophile

Charlotte Roseline III

Messages : 497
Expérience : 2733
Féminin Âge RP : 32

Politique : 97
Titres:

(Lucie, fille de Charlotte [Compagnon] +50% stats et effets [hors artefact et spécialisation])

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche102500/2500Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (2500/2500)
Vitesse: 50
Dégâts: 1755

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyJeu 15 Juil 2021 - 17:16
Séparation du contenu
Charlotte s'était préparé à ce moment depuis le jour où elle s'était réveillée avec un oeil en moins. Depuis lors, elle avait schématisé le meilleur système pouvant reproduire la vision humaine, voir mieux. Le temps qu'il lui fallut pour trouver un oeil de Beholder et l'un des ces fameux "bracelets d'abondance" aux vertus réparatrice, elle avait eut tous le temps de peaufiné sa technique. Elle s'était d'abord entraînée elle-même, sur des cadavres, afin de bien comprendre les difficultés de l'opération. Mais la matriarche savait pertinemment qu'elle n'allait pas pouvoir s'opérer elle-même, non, pour cela, Lucie était le meilleur choix. Déjà, elle ferait tout pour lui sauver la vie et, ensuite, c'était la meilleure technophile de son entourage. Ô certes, il y'avait bien Kidd, mais Charlotte ne voulait pas se sentir redevable envers l'Ombre, et qui sait si il n'en aurait pas profiter pour l'éliminer? C'est du moins ce que son esprit paranoïaque redoutait.

Tout en est-il que le grand jour était arrivé. Les deux femmes étaient prête et avait misent au point un système des plus ingénieux.

HRP Schéma d'un oeil, Wikipédia:

Comme Lucie et Elizabeth avaient réussit à conserver une partie du nerf optique de la matriarche lors de la première chirurgie. L'opération consistait à rattacher ce dernier à celui du Beholder, bien connu pour être adaptable sur toute espèce. Le but était de redonner la vie à ce dernier par une impulsion électrique venant en fin d'intervention mais, avant cela, il restait encore à implanté un nouveau canal hyaloïde. Ce canal, avait été difficilement remoulé sur base de celui du Beholder, et rendu flexible par la même technologie composite qui constituait les armures de la Roseline. Après cette difficile épreuve technique, c'était l'heure du moment qui mettait le plus mal à l'aise Lucie. Il s'agissait tout simplement de vidé le corps vitré de l'oeil d'un prisonnier et de l'utilisé pour remplir la pièce métallique qui allait servir de sclérotique à la matriarche. Cette partie de l'oeil servant à résister aux chocs physiques, les deux technophiles avaient habilement rendu le métal plus mou par une fine couche d'énergie bleue servant à la fois de rempart interne, de source d'énergie stabilisante le corps vitré, et à la fois de dissolvant pour le métal. Cette quantité d'énergie bleue était le tout de la réussite de l'opération. En trop grande quantité, elle pouvait s'avérer mortelle, trop peu et Charlotte était bonne pour allez récupérer un oeil de Beholder. La dernière étape, d'ailleurs, fut de greffer l'iris, la cornée et la pupille du monstre dans l'oeil à motié mécanique ainsi créer, et de relier les différents ensemble. L'idée de génie qui mettait la cerise sur le gâteau de cette intervention risquée, était d'avoir réussit à mettre en place un cristallin modulable qui par un simple geste de la matriarche sur son appareillage visuel, permettait d'accroitre grandement la portée de vision de son oeil droit. Une véritable lunette de tireuse intégrée donc, comprenant deux modes en plus du normal.

Lucie, s'essuya le front, secondée moralement et physiquement par les plus proches membres d'équipage. L'opération était terminée... Heureusement pour la jeune fille, ce fut un franc succès lorsque sa mère se réveilla. Evidemment, Charlotte ne changea pas le moins du monde physiquement, mais elle avait belle et bien récupérer la vue, une meilleure vue.

[Création de x1 Oeil de substitution, pour elle même. Coût: x1 Oeil de Beholder + x1 Bracelet d'abondance]




Atelier de fusion - Page 4 Cr3flag-2
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8796
Expérience : 30823
Féminin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 18 Juil 2021 - 11:45
Séparation du contenu



Osef ça marche aussi avec le Geju
Revenir en haut Aller en bas
Ragnör Lüpusànghrën
Technophile

Ragnör Lüpusànghrën

Messages : 585
Expérience : 3841
Masculin Âge RP : 112

Politique : 222
Titres:

( G.O.L.E.M +360, 150, v+290, contre-coup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche103409/3409Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (3409/3409)
Vitesse: 1091
Dégâts: 2009

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 11 Fév 2022 - 3:15
Séparation du contenu
C'est avec un grand plaisir que Ragnör pénétra dans l'atelier de fusion de BaldorHeim. Il avait fort à faire aujourd'hui, puisqu'il avait accepté une nouvelle commande. Le lycanthrope était ravi car cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pu exercer et il adorait pourtant la profession de fusionneur, beaucoup plus que l'activité de bûcheronnage. Cela lui rappelait d'un certain côté les leçons d'alchimie que son oncle Lomion avait pu lui inculquer, et manier des fioles et l'énergie bleue n'était qu'un chemin parmi tant d'autres dans les voies alchimiques.

Au menu aujourd'hui, une arbalète, d'une qualité dans les finitions déjà incroyable, et qui semblait émettre de l'électricité statique lorsqu'on la touchait à mains nues. Ragnör avait donc opté pour des gants en cuir afin de manier de façon la plus précautionneuse possible l'arme de trait présentée devant lui. L'autre équipement était plus invraisemblable, puisqu'il s'agissait ni plus, ni moins qu'un encensoir. Le technophile avait déjà entendu parler de ce type d'armes. Les "armes sacrées" comme les appelaient leurs propriétaires... Si l'objet en questionne semblait pas être une arme de destruction massive, il s'avérait qu'elle pouvait conjurer certains sortilèges...

La première étape fut l'observation. Ragnör entreprit de prendre un calepin et nota toutes les informations qu'il pouvait recueillir sur les armes devant lui. Elles étaient fort bien faites, il devra y faire attention. L'arbalète semblait avoir été conçue dans un bois inconnu à sa connaissance, en tout cas ce n'était pas de l'un de ceux qu'il coupait.

Après l'observation, vinrent ensuite les suggestions. Ragnör pensa d'abord fixer le vase de l'encensoir à l'extrémité de l'arbalète, mais cela déséquilibrait l'arme et les carreaux risquaient de partir à travers. Puis il songea qu'il pouvait réutiliser les chaînes pour les disposer de part et d'autres de l'arbalète afin de créer un système d'équilibre. La cousine de l'arc aurait alors l'apparence d'une balance, symbole de la justice et d'une certaine exemplarité de la part du propriétaire. Oui, ce serait bien ainsi.

Il se mit donc à l'oeuvre en faisant chauffer son matériel d'alchimie et en mettant à sa disposition un stock d'énergie bleue. Il travailla d'abord les armes sur du matériel prévu pour les forgerons d'armes (bien qu'il n'y connût pas grand chose), essayant de les affûter davantage. Il offrirait aussi aux propriétaires des carreaux à énergie bleue, pour compenser le travail.

Lorsque le travail d'affinage fut terminé il s'aida de l'énergie bleue et du travail des armes pour les assembler. La tâche était assez ardue et répétitive, bien que le carburant technophile fasse des merveilles... Au bout de quelques heures il avait fini son ouvrage. Il l'inspecta sous toutes ces formes : la main de Dieu était terminée.


[Fusion effectuée pour @Sobek E. Grey]




Atelier de fusion - Page 4 Drapea24

Couleur des dialogues : #008080

RP en cours :
:lgarou: - :lgarou:

►► :jedifight: ◄◄

Triple-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 11 Fév 2022 - 3:16
Séparation du contenu
Fusion terminée et validée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Doemino
Corrompue

Doemino

Messages : 318
Expérience : 3045
Féminin Âge RP : 27

Politique : 30
Titres:

(Ghougoul, familier de Doemino [Modifié], +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche104320/4320Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (4320/4320)
Vitesse: -35
Dégâts: 46%

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyLun 2 Mai 2022 - 15:23
Séparation du contenu
La mésaventure de la semi-halfeline au Lac Fresha avait bien faillit lui coûter cher. En un sens, cela lui avait coûté cher. Par sa négligence, elle avait contribué à défaire l'entité locale infectée par le général d'Anklög. La Dame du Lac, personnalité incorruptible du Lac Fresha et épine dans le pied du Comte. Contre toute attente, elle avait cédé à l'énergie bleue. Cette fichue nymphe que Doemino était venu assassiner pour faire d'une pierre deux coups était devenue malgré elle une personne à protéger pour assurer le chaos dans tout Dùralas. Rien ne s'était passé comme prévu. La Dame avait été vaincue et purifiée de l'énergie bleue. Le sbire d'Anklög n'était plus et les troupes de l'Est avaient le champ libre d'engager les troupes du général Blaed grace aux indications fournies par la Dame.

Doemino avait échoué. Sur toute la ligne. Fergus ne tolérerait pas un tel bilan, le Comte encore moins. Doemino devait faire mieux. Elle devait être en mesure de déployer davantage de puissance corruptrice par simple contact. Ou même sans contact. Pouvoir provoquer un vieillissement prématuré, une pourriture spontanée, des maladies et empoisonnement du sang fulgurants, aspirer la vitalité et s'approprier la force vitale. Ces dons étaient prodigieux, mais nécessitaient du temps pour être effectifs. Temps que Doemino avait constaté ne pas avoir lors de la bataille éclair au Lac Fresha. Sa corruption impie aurait pu faire la différence et terrasser les survivants de l'entropie vocale engendrée par le mage Stryge. Mais... elle avait été trop lente. Elle avait manqué de puissance. Et la Dame avait été purifiée, redevenant un problème dans le Sud des Baldors.

Toutefois sur le trajet du retour, la demi-gnome avait réfléchi à un plan pour rectifier son problème de puissance impie. Et ironiquement, les Kazhariens allaient lui fournir les outils pour cette correction.

Au beau milieu de la nuit, la patrouilleuse se présenta aux ateliers des technophiles. Sans surprise, il y avait encore quelques acharnés à cette heure tardive, oeuvrant dans leur coin sans s'intéresser aux travaux de leurs congénères. Ils ne viendraient pas s'intéresser à ce qu'elle fabriquerait donc elle pourrait se consacrer à son propre projet en toute impunité.

Atelier de fusion - Page 4 Inv_6010

Vérifiant malgré tout une dernière fois que nul ingénieur ne se préoccupait d'elle, Doemino étala sur son plan de travail les différents matériaux qu'elle s'apprêtait à utiliser :

  • L'anneau imposé par Fergus et permettant à celui-ci de suivre la guerrière damnée et de communiquer avec elle.
  • L'Idole de Jade maudite, découverte lors d'une banale chasse aux œufs un an plus tôt et qui aurait causé la perte de quelques malheureux bambins s'ils l'avaient trouvés avant elle. Mais Doemino était déjà maudite et ne pouvait être une seconde fois. Une chance pour les jeunes Dùralassiens en un sens. Un désastre pour leur avenir, ayant pourvu la Kazharienne d'un artefact conséquent.
  • La pioche à énergie bleue, un autre artefact singulier mais bien plus communs. Fierté des ingénieurs Kazhariens, cet objet irradiant d'énergie permettait de réaliser des miracles de technologie et d'artisanat. Quelle ironie que les défenseurs des Baldors lui aient eux-mêmes fournit l'outil de leur destruction...


Enfin ne manquait plus qu'un composant à l'œuvre de la semi-halfeline. Le mal tapis en elle. La corruption à insuffler à ces trois éléments pour pouvoir l'exploiter ultérieurement, décuplant ses facultés lors de leur utilisation. Mais d'abord, il s'agissait de lui donner forme physique pour pouvoir la raffiner à l'aide de la pioche.

Vérifiant une dernière fois ne pas être épiée, Doemino posa sa petite main sur le plan de travail, paume vers le plafond. Puis, lâcha la bride à la malédiction infectant son sang et sa chair. Dans un premier temps, rien ne se produisit. La demi-gnome restait simplement immobile, scrutant sa mimine, le silence troublé seulement par les coups de marteaux ou jurons des autres artisans. Puis, très lentement, l'extrémité de ses doigts et le cœur de sa paume se mirent à noircir. Une sensation de brûlure imprégna brusquement sa peau comme une odeur épouvantable venait se mêler aux vapeurs déjà peu agréables de l'atelier. Serrant les dents pour rester silencieuse et ne pas se trahir, Doemino endura la douleur croissante que générait l'extraction de la substance maléfique de ses veines. Celle-ci s'agglomérait au-dessus de sa main et lévitait à quelques centimètres de hauteur.

L'effort de Doemino sembla durer des siècles. Le supplice de ce processus était intenable. Pourtant elle devait rester silencieuse. Agripée à son poignet de son autre main, elle ne pouvait qu'observer et poursuivre son effort, le visage dégoulinant de sueur. C'était comme s'amputer elle-même d'un membre, très lentement. Jusqu'à atteindre une quantité de matière noire qu'elle jugea suffisante pour son projet.

Avec un hoquet tétanisé, la Kazharienne coupa son effort et manqua s'effondrer, à bout de forces. Son cœur tambourinait douloureusement dans sa petite poitrine. Sa respiration était saccadée comme si elle venait de courir durant toute une semaine. Ses membres étaient crispés et douloureux, la laissant pantelante. Lever le coude pour s'éponger le front, repoussant ses cheveux blafard collé par la transpiration, lui parut d'une difficulté incroyable. Néanmoins, elle y était parvenue. Au-dessus de sa main flottait une boule de corruption à l'état pur issu du corps de la serviteur du Comte. Le pouvoir et la menace représentés étaient considérables. L'acte de simplement la laisser tomber dans un puits de la ville et se disperser dans ses eaux empoisonnerait plus de la moitié de la ville, condamnant quiconque y puiserait et engendrant une épidémie dévastatrice à travers toute la chaîne de montagne. Elle aurait pu agir de la sorte. Néanmoins ce n'étaient pas ses ordres. Ravager les Baldors et rendre futiles tous les efforts déployés pour la faire renaître et infiltrer les rangs de la civilisation n'était pas au programme. Faire le nécessaire pour pouvoir agir contre les différentes factions en revanche, depuis l'intérieur, tout en éprouvant les limites de sa condition pour la prochaine génération de guerrier damnés en revanche, oui.

Déterminée, Doemino imprima sa volonté sur l'amalgame de matière sombre. Celle-ci réagit laborieusement, s'étirant jusqu'à former un disque visqueux flottant dans les airs. Ensuite, elle s'empara de l'idole maudite de sa main à l'anneau de Fergus. Sans s'attarder sur le sourire malfaisant imprimé dans le jade, elle tendit le bras passa la main à travers la matière noire. Une douleur au moins équivalente à l'extraction lui incendia le membre. C'était comme plonger le bras dans un puit de métal en fusion, la mixture la recouvrant jusqu'à mi-poignet comme une second peau ténébreuse. Serrant les dents et endurant à nouveau l'insoutenable, Doemino ne fit que serrer davantage le poing, sentant l'idole comme l'anneau se désagréger sous la puissance corruptrice.

Elle devait agir vite.

De sa main libre, elle s'empara de la pioche d'énergie. Il n'y aurait pas besoin d'être subtil ou précis. Juste de transmettre l'énergie bleue contenue dans l'artefact à la matière noire, qu'elle absorbe l'anneau et l'idole au lieu de les détruite. Le coup de Doemino ne fut ni subtil ni précis, la pointe de la pioche lui traversant la main à travers sa gangue de mélasse ardente. Le bon côté fut qu'elle ne sentit pas la blessure ni l'électrochoc tant ses nerfs à vif étaient malmenés. Échappant la pioche, elle tomba à genoux en se tenant le poignet, des veines bleues et luisantes parcourant la corruption, mêlant le pouvoir de la corrompue aux propriétés des artefacts et au génie des Kazhariens.

Bien plus tard, la semi-halfeline ressorti des ateliers, épuisée. Les premiers rayons de soleil l'aveuglèrent et instinctivement elle leva la main pour protéger ses yeux. Dans la paume de celle-ci se trouvait un sourire malsain incrusté sous sa peau à ce qui paraissait être de l'encre verte. Du bout des doigts jusqu'au coude, des zébrures bleues ciel la souillait. À l'un de ses doigts, un cercle orangé était imprimé là où auparavant se trouvait un anneau en apparence banale. De la matière noire ou de la terrible blessure de la pioche en revanche ne subsistaient nulle trace.

Enfin, un observateur attentif aurait pu voir deux lettres sanguinolentes, gravées à la jonction du pouce et du poignet, "DT", avant que Doemino Tunnelly n'enfile une paire de gants de cuir des plus banals.

Atelier de fusion - Page 4 Jeido_10
art by : Rémi Lamothe




Doemino fusionne son Jeido Oni, son Anneau Raqh et sa Matière Noire en utilisant sa Pioche Bleue  




Slots RP 1/3
Spe

Doemino s'exprime en #2dddd7
avatars credits:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 29 Mai 2022 - 20:33
Séparation du contenu
Fusion terminée et validée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lashgob
Technophile

Lashgob

Messages : 264
Expérience : 2384
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Titres:

(Curio, G.O.L.E.M de Lashgob +360, 150, v+290, contrecoup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche103290/3290Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (3290/3290)
Vitesse: 475
Dégâts: 1335

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyLun 11 Juil 2022 - 10:24
Séparation du contenu
De gestes rapides mais méticuleux, résultants d'une pratique régulière de l'opération, Lashgob désolidarisa sa double tourelle d'épaule de son harnachement. Puis entreprit de démonter celle-ci à son tour.

Les différentes petites pièces s'étalaient sur toute la table, attirant les regards des curieux. Il n'était pas très courant en effet au campement des orcs de voir ce genre de spectacle. Haches et flamberges attiraient bien moins l'attention que cables 'lectriques, engrenages ou réservoirs de liquide grégeois. Néanmoins si de nombreux curieux venaient assister à l'opération de maintenance - après tout ils se trouvaient dans une taverne à ciel ouvert - aucun n'approchait à portée de bras. L'imposant individu fait de bois et de métal posté à côté de la technophile restait éternellement attentif, son regard écarlate sautant d'une personne à l'autre sans ciller, lorsqu'il ne scrutait pas les mouvements de sa créatrice.

Sans prêter attention à l'intérêt que lui portaient ses semblables, Lashgob tira d'une besace une tourelle ouragan récemment acquise auprès d'un commerçant Ishtarien. Elle aurait apprécié se procurer elle-même un exemplaire à la cité naine de l'Est, mais depuis son étude non supervisée d'un golem local elle préférait éviter l'endroit. Tout comme elle devrait désormais éviter toute la région Ouest du continent. Qu'importait. Elle n'avait jamais été aussi près de retrouver l'ainé de la famille Naïlo et se venger du calvaire de son enfance.

Ses sombres pensées en tête, elle démonta l'arme et entreprit d'intégrer les pièces neuves à la tourelle de sa propre création, jouer du foret à mains, de la lime ou pince de précision pour ajuster les éléments récalcitrants. Lorsque le soleil se coucha et que les curieux se furent dispersés, lassé de la voir trifouiller dans ses câbles, tuyaux et engrenages, elle acheva enfin d'assembler le tout pour le refixer sur son harnais d'épaule. Sans l'enfiler toutefois, elle passa son gantelet au poing et appuya du pouce sur les discrets interrupteurs cachés dans les articulations.

Sans un bruit, la nouvelle tourelle se redressa, une flammèche s'allumant à son extrémité avec un crépitement sinistres. D'une nouvelle commande, celle-ci pivota sur son axe pour cibler l'espace vide à l'écart des tables, celui-là même observé par son masque de métal posé sur le banc. D'une dernière  pression du pouce, elle déclencha le mécanisme de projection. Aussitôt, un jet de flamme illumina le soir couchant, projeté à plus de quatre mètres. Le liquide inflammable retomba au sol, continuant de brûler avec quelques crépitements et brûlant les quelques herbes sèches ayant réussit à pousser là.

Satisfaite, Lashgob replia son arme améliorée tandis que Curio allait en silence recouvrir les flammes de sable pour les étouffer.




Lashgob fusionne sa tourelle de ciblage avec ses deux tourelles ouragan pour créer la tourelle crache-feu





Slots RP 0/3
Lashgob s'exprime en #00c720

Avatars credits:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/watch?v=7uXH5baOwcc
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptySam 23 Juil 2022 - 4:33
Séparation du contenu
Fusion terminée et validée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ragnör Lüpusànghrën
Technophile

Ragnör Lüpusànghrën

Messages : 585
Expérience : 3841
Masculin Âge RP : 112

Politique : 222
Titres:

( G.O.L.E.M +360, 150, v+290, contre-coup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche103409/3409Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (3409/3409)
Vitesse: 1091
Dégâts: 2009

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2023 - 2:01
Séparation du contenu
[FUSION]La Corde aux murmures

Ragnör avait récemment accepté une nouvelle commande auprès de l'atelier des fusionneurs. Il ne connaissait pas le commanditaire, ou plutôt la commanditaire, mais il avait pu glaner quelques informations intéressantes avant de débuter son ouvrage. Déjà, la personne en question était une Elfe sylvain. Grâce à sa soif d'apprendre, Ragnör avait pu lire plusieurs fois des ouvrages concernant ce peuple et concernant la forêt Sylfaën. Aussi ne fut-il pas surpris lorsqu'il se rendit compte que la fusion demandée était à fabriquer à partir de deux arcs et d'une arbalète. Les oreilles pointues étaient avant tout des éclaireurs et d'excellents grimpeurs. Il se nichaient régulièrement dans les hauteurs de la forêt occidentale afin de guetter les étrangers et de leur fondre dessus par surprise... Ou bien de leur décocher une flèche entre les deux yeux, c'était la deuxième possibilité !

La première tâche d'un technophile pour concevoir une fusion était l'observation. Il fallait détailler les objets à fusionner afin de savoir comment les associer, et quelles étaient leurs similitudes. L'étude n'était pas bien compliquée en soi sur les similitudes : il s'agissait-là de trois armes de jet ; une fonctionnait via un mécanisme relativement avancé qui consistait à appuyer sur une gâchette afin de projeter un carreau, tandis que les arcs consistaient à bander une corde afin que la flèche installée au préalable fuse en direction de la cible. Mais ce qui rendait la chose compliquée c'était la particularité des armes auxquelles le Lüpusànghrën avait à faire : elles étaient déjà de très bonne manufacture. Le tout était donc de ne pas les abimer, de les embellir, et de leur donner la puissance qu'elle mérite.

Le premier arc était particulièrement spécial. Lorsque Ragnör s'en saisit une décharge glacée parcourut son avant-bras avant de remonter jusqu'à l'épaule. Il eut comme une sensation de brûlure glacée qui persista pendant quelques secondes, avant que son bras ne revienne à la normale. L'arme était empreinte d'une magie peu commune, une magie dont même Cernunnos, le Roi des Elfes sylvains, ignorait peut-être l'existence. De la cryomancie était renfermée dans le bois et la corde de cet arc long, c'était indéniable. Le deuxième objet, une arbalète, était de moins belle manufacture. Elle était sculptée dans un bois léger, peut-être était-ce du cerisier, ou bien de l'orme. Le lycanthrope ne savait pas trop. Il fit la moue en voyant qu'un bras décharnée était sculptée sur la partie supérieure de l'équipement... Cette arme respirait le défunt à plein nez. Quant au dernier, c'était un arc du désert, une construction harenienne certainement. La corde avait la particularité de faire tomber un léger filet de sable lorsqu'on l'agitait, comme si elle était recouverte d'une centaine de grains disposés de part et d'autre de la lanière. Cela n'allait pas être une mince affaire que de lier ces trois objets.

Le Kazharien se mit aux fourneaux. Il alluma son four, le récipient à énergie bleue, et s'empara de ses objets d'alchimiste. Le petit guide était déjà ouvert devant lui, il lui donnerait de précieux conseils pour mener à bien sa nouvelle expérience. Outre le fait de lier les armes, il faudrait en puiser l'essence, ce qui allait la caractériser et qui allait mettre en lumière la personnalité de sa propriétaire. Elle avait donné un nom à l'objet, "Corde aux murmures". Cela lui faisait penser à plein de choses, mais il en dégageait deux thématiques en tant qu'érudit qu'il pouvait être. D'une part, la corde renvoyait à l'art du tir à l'arc, ce dont les Elfes étaient friands, et qui caractérisait cette arme de jet. D'autre part les "murmures", qui pouvaient faire songer à l'au-delà, aux esprits, au divin. En ce sens Ragnör pensa tout de suite à celui que les êtres sylvestres appellent l'Esprit de la Nature. C'était une entité peu connue de l'autre côté du désert. Les Elfes étaient pour la plupart déistes, mais ils n'avaient pas vraiment de panthéon ni de religion, si ce n'est vis-à-vis de cet être de la Nature. C'était une personnification de la faune et de flore qui pouvaient émerger et gérer le cycle de la vie en Sylfaën, et plus globalement à Dùralas. Cet Esprit n'avait pas vraiment d'apparence défini, mais semblait être comme une "Mère Nature".

Murmures faisaient aussi penser à l'Immatériel. Sur cela Ragnör n'en savait pas beaucoup, si ce n'est que c'était un monde intangible, une sorte de réalité alternative à laquelle il n'était possible d'accéder que par le biais d'arcanes et d'incantations obscures. Certains disaient que l'Immatériel pouvait être étudié à l'Institut de magie... Bref l'ouvrage n'allait pas être chose aisée.

Clairement, il fallait partir sur arc plutôt qu'une arbalète. C'est ainsi que l'elfe-thérianthrope débuta sa fabrication en démontant le mécanisme de l'Occit-zombie. Il allait réutiliser le bois pour agrandir l'arc cryomantique, et utiliser la corde pour renforcer celle de l'objet épique. Il fit de même avec l'arc sableux, en détachant la corde des branches inférieures et supérieures. Puis il se mit à assembler le bois. il tâcha d'abord de les lier manuellement en les entourant d'une lanière solide en cuir, qu'il entrelaça entre les différents morceaux afin qu'ils soient bien serrés. Ensuite, comme il connaissait la nature de la demandeuse, il se saisit d'une plante grimpante trouvable dans la forêt de Sylfaën qu'il avait sous la main dans le laboratoire. Il s'agissait d'une sorte de lierre, connu pour être extrêmement solide, et que l'on utilisait par exemple dans le lasso appelé "lien incassable". Ragnör ouvrit le robinet à énergie bleue, et il l'enduit sur la plante aux tiges diverses. D'abord il n'y eut rien. Puis, au fur et à mesure que le carburant bleu faisait son effet, le végétal se mit à luire de manière plus ou moins intense selon les endroits. L'énergie bleue avait réveillé un système de bioluminescence chez la plante, qui se mettrait à briller le soir venu, après avoir emmagasiné une certaine quantité de lumière solaire pendant le jour. L'arc serait assurément splendide, peut-être sa plus grande réussite. Une fois que ce fut fait, il entoura les branches des différentes armes, déjà liées, afin de les consolider. Le lierre était particulièrement costaud, le liquide nain l'avait renforcé, et sa lumière éparse le rendait magnifique.

Puis il s'attaqua aux cordes. En réfléchissant au titre de l'arme, Ragnör repensa aux esprits protecteurs. Il s'agissait d'êtres qui auraient péri au cours d'un événement malheureux. Certaines légendes racontaient qu'il s'agissait de mages qui s'étaient fait consumer par leur magie en testant une expérience trop forte pour eux. D'autres récits narraient plutôt une bataille, peut-être celle opposant les Elfes de Sylfaën contre les Humains d'Hukutav, qui aurait conduit les défunts à errer sans but pendant des siècles et des siècles. Ce qui était certain dans tous les cas, c'est que les esprits protecteurs voletaient désormais dans le jardin du Château Maenor, attendant leur expiation.

Ragnör allia les trois cordes, qu'il entremêla afin d'en former une seule. Elle était beaucoup plus épaisse, beaucoup plus résistante, et d'une composition unique. Il s'agissait d'un alliage entre du gel, du sable, et du métal s'apparentant à de l'adamantium. Il passa le tout à l'énergie bleue afin de consolider sa création. Puis, alors qu'il s'apprêtait à terminer, il s'aperçut que quelques opales avaient été mises à disposition dans le sac où se trouvaient les armes. Il les observa, dubitatif. Elles étaient belles, et leur reflet était particulièrement étincelant selon comment il les tournait dans ses doigts. Finalement, il opina : il allait les sertir pour parfaire son oeuvre. L'arc long serait assurément lourd, mais d'une beauté inégalée. Ainsi, en l'espace d'heures acharnées de travail, Corde aux Murmures était née.


[Commande d'Ehawee]




Atelier de fusion - Page 4 Drapea24

Couleur des dialogues : #008080

RP en cours :
:lgarou: - :lgarou:

►► :jedifight: ◄◄

Triple-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5908
Expérience : 21516
Masculin

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 24 Fév 2023 - 3:04
Séparation du contenu
Fusion réalisée avec succès !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sielk Morkmane
Technophile

Sielk Morkmane

Messages : 120
Expérience : 1175
Masculin Politique : 00
Titres:

( G.O.L.E.M +360, 150, v+290, contre-coup de 80)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier de fusion - Page 4 Gauche10690/690Atelier de fusion - Page 4 242396barresante02  (690/690)
Vitesse: 516
Dégâts: 360

Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyVen 12 Mai 2023 - 16:49
Séparation du contenu
Cling clang boum bang klonk

Les bruits de marteau retentissaient dans l'atelier de Sielk quand la porte s'ouvrit. Dulen entra alors et, voyant Sielk galérer dans ses travaux, il dit:

"Il faut mettre son doigt dans le cul du coq."

Un outil dans la bouche, le chef de clan répondit:

"Ch'fois 'a l'ra'ort.

-Il dit qu'il voit pas le rapport. traduisit Juni.

-C'était une blague. Vu qu'il a l'air de galérer, je lui disais que ce qu'il fallait faire, c'était... Bref, passons, je suis là car une jeune femme est venue voir Sielk."

Sielk retira son outil de sa bouche et posa son marteau. De son côté, Juni marmonna quelques mots incompréhensibles mais, le technophile ne s'en rendit pas compte. Dulen se retint de se moquer d'elle car il savait qu'elle cherchait toujours le moindre prétexte pour le frapper. Sielk demanda alors:

"Une jeune femme? Que veut elle?

-Dis lui qu'il est occupé!

-Salut, on m'a dit que je pourrais te trouver ici.

-Hé, je vous avais dit de m'attendre dehors.

-Bon, maintenant qu'elle est là, laisse la donc me dire ce qu'elle veut."

Ce fut à ce moment que Juni la reconnue. Elle et Sielk l'avait croisée au Grand Concours de Beuverie. Sielk était bien trop ivre pour s'en souvenir. Bourré, il était tombé sur la table et avait renversé les boissons de la jeune femme. Celle-ci s'était alors énervée et elle avait jeté ses chopes sur le Sielk. Elle mit aussitôt sa main sur son épée et dit alors:

"Tu es venue jusqu'ici pour quelques boissons renversées? Si tu veux la bagarre tu vas me trouver!

-De quoi tu parles? De quoi tu parles? dirent Sielk et la jeune femme en même temps.

-Euh... De rien, excusez moi!

-Ah, ça me revient! Non mais, ça m'a énervé sur le coup mais, pas de quoi se prendre la tête. Je suis plus souvent bourrée que sobre, tu crois vraiment que je vais lui en vouloir pour ça?"

Juni retira sa main de sa lame et s'adoucit. Elle sentait que finalement, elle pourrait peut-être s'entendre avec leur invitée.

"Moi c'est Kaïna, je t'ai vu te servir de ton bidule de technophile au marché d'Ishtar et comme Moustique est pas mal occupé, je me demandais si tu pourrais pas me bidouiller ces deux armes ensemble.

-Je ne sais pas qui est Moustique mais, si vous avez de quoi payer, je peux m'occuper de ça."

Kaïna tendit alors une bourse remplie d'or et demanda si cela suffirait. Elle avait demandé à Moustique la somme qu'il demandait lorsqu'on lui passait commande et avait fait en fonction. Le lycanthrope la soupesa rapidement et hocha la tête. C'était la première fois qu'on lui passait une commande et ne savait pas si c'était bien ou non. Après tout, il se dit que ce n'était pas si mal. Il dit alors:

"Ce ne sera pas très long, si vous venez de loin, je vous conseille de rester au village.

-T'en fais pas Sielk, je connais un endroit qui va lui plaire! Kaïna, c'est bien ça? Moi c'est Juni. Suis moi, on va à la taverne, c'est ma tournée!

-Je sens qu'on va s'entendre!"

Sur ces mots, les deux jeunes femmes s'en allèrent, laissant Sielk et Dulen seuls. Dulen dit alors:

"Je crois que tu viens de te faire voler ta petite amie.

-Juni n'est pas petite et puis, cette fille ne lui a rien volé.

-Tu ne comprends vraiment rien. Quand je dis ta petite amie, je veux dire ta chérie.

-Juni n'est pas ma chérie. Qu'est ce que tu racontes?

-Oh arrêtes! On a tous vu comme vous vous tourniez autour!

-C'est arrivé qu'une fois sous forme de loup et c'était un réflexe dû à notre instinct animal.

-Je parlais pas de ça. Décidément, tu ne comprends vraiment rien. Bon allez, à plus! Je te laisse te mettre au travail car si tu traînes trop, elles vont vider tout l'alcool du bar.

-A deux? Elles ne pourront jamais!

-Tu avais déjà vu Juni s'entendre avec une autre fille toi? Tu la connais, elle boit comme dix. Je suis presque sûr que cette fille n'a rien à lui envier. Allez, au boulot!"

Dulen s'en alla alors et Sielk s'attela à la tâche. Il avait d'abord étudié les deux armes afin de trouver la meilleure façon de les assembler puis, il avait tout démonter afin de refaire un nouvel assemblage. Cela lui prit un peu plus de temps que ce qu'il aurait cru car certaines pièces étaient peu courantes et il ne les connaissait pas. Toutefois, après quatre heures de travail acharné, il était parvenu à ses fins. Comme Juni et la jeune femme n'étaient toujours pas revenues, il décida d'aller voir à la taverne. Il les y trouva, accoudées au comptoir, le visage rougit par l'alcool, tendant toutes les deux leur chope au tavernier en lui demandant de les resservir. Apparemment, elles s'entendaient bien mais, Dulen avait raison, il était temps que Sielk lui ramène son arme car les deux avaient une sacrée descente. Lui, il était dans cet état avant la moitié de sa deuxième pinte. Ce n'était pas pour rien qu'il avait perdu le concours. Il s'approcha alors et tendit son ouvrage à sa cliente. En le voyant arriver, les deux femmes lui commandèrent une choppe de rhum. Il n'en avait pas tellement envie mais, il sentit qu'il n'y couperait pas. Et zut...





Atelier de fusion - Page 4 Sielk10
Revenir en haut Aller en bas
La Marchande
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
La Marchande

Messages : 123
Expérience : 234
Féminin Politique : 00
Titres:


Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 EmptyDim 21 Mai 2023 - 18:03
Séparation du contenu
Fusion réalisée avec succès !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Atelier de fusion - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Atelier de fusion   Atelier de fusion - Page 4 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier de fusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Boutique de fusion
» Boutique de fusion
» Boutique d'amélioration et de fusion
» Atelier des sculpteurs
» Atelier des sculpteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Est de Dùralas :: BaldorHeim :: Lieu d'artisanat - Atelier des fusionneurs-