AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Sadsits
Le Monde de Dùralas a précisément 3506 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mar 6 Juin 2023 - 21:08
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -43%
TEFAL Friteuse sans huile 4,2 L, Air Fryer, 8 ...
Voir le deal
79.99 €

 

 Forge des forgerons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+18
Mowgl'ia
Soren
Ziggy Zolero
Rowtag
Doppel
Laina
Juviel Eterna
Lyra Yelfaren
Garràn
Baldwin Nuussian
Uma Despina
Thurg'naz
Mjöll
Ka-In
Bladr
Moradund Marteau-de-Fer
Dilon Deraborne
Le Marchand
22 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Cécile Sharentil
Nouvel(le) habitant(e)

Cécile Sharentil

Messages : 23
Expérience : 268
Féminin Âge RP : 22 ans

Politique : 00
Métier : Forgeronne - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 64453510115/115Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (115/115)
Vitesse: 45
Dégâts: 266

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 11 Déc 2022 - 17:43
Séparation du contenu
Depuis plusieurs mois déjà, Cécile s'était mise au service d'Adiel Van Cullen, et faisait efficacement ce qu'on lui demandait de faire. Mais c'était insuffisant pour elle : Certes, la jeune fille était maintenant débarrassée de tout problème de dettes, mais il lui semblait nécessaire de se constituer une source de revenus fiable et constante. Elle ne pouvait décemment pas employer ses talents de guerrière pour un autre maître, bien entendu, ni revenir pour l'instant dans la Garde. En revanche, le seigneur Adiel possédait des mines, dont il tirait quelques minerais, et n'hésitait pas lui-même à mettre la main à la pâte. Fournir des matières premières était une bonne base, cependant, il eut été intéressant de disposer de quoi transformer sur place le métal pour créer directement des armes. Elle-même avait vécu dans une forge, lors de son enfance, et connaissait les bases du métier, mais jamais elle ne s'y était remise depuis l'incendie et la mort de ses parents.
Terrifiée par le feu, Cécile hésita longuement avant de proposer à son Seigneur la construction d'une forge, mais une fois que son courage et sa volonté furent suffisante et qu'elle obtint l'autorisation, elle se mit elle-même au travail pour la construire. L'objectif était de pouvoir y travailler avec un feu maîtrisé à la perfection, qui serait en permanence contrôlé. Elle usa de tous les moyens possibles pour ne jamais avoir besoin de trop observer l'élément qu'elle déteste. Ainsi, le foyer se situait sous la forge avec un puissant four qui permettait la fonte des métaux, et s'attisait via un soufflet activable par les pieds de la forgeronne, lui permettant d'agir sans forcément y passer trop de temps. D'autre part, elle n'avait pas de souci avec le métal en fusion et lorsqu'elle fit sa première tentative, elle parvint à façonner le moule qui lui servirait à créer ses premières dagues.
Une fois le moule confectionné, et le premier modèle de lame prêt, elle employa sa force pour marteler le fer afin qu'il soit à la taille requise, corrigeant les plus grosses imperfections, puis repris le processus

CLONK

CLONK

CLONK

Trempée de sueur, la forgeronne en avait oublié que le feu était l'élément principal de son activité actuelle. Elle était plongée dans la fascination de voir son arme petit à petit prendre forme. Une fois que la lame avait la forme requise, elle entrepris de travailler sur la garde. Elle n'avait pas d'ambition particulière pour cette première création, c'est pourquoi elle avait préparé quelque chose de simple, efficace, mais clairement pas fait pour impressionner : juste de quoi ne pas se blesser en maniant l'arme.

CLONK

CLONK

CLONK

Elle répéta le processus jusqu'à être satisfaite et pouvoir tremper son arme...

CLONK

CLONK

PSCHIIIIIT

Elle pris plusieurs minutes après avoir terminé, épuisée mentalement et physiquement, par la lutte contre sa peur en premier lieu, puis par les efforts qu'elle avait du produire pour imposer sa volonté au métal.

Ce n'était qu'une simple dague, mais Cécile avait réussi quelque chose de bien plus important pour elle, ce jour là...


[RP pour la quête 0 - Initiation
Fabrication d'une dague Camelia]

[CRAFT/RÉCOLTE DOUBLÉ(E) GRÂCE A NOËL]
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 11 Déc 2022 - 23:51
Séparation du contenu
[RP forge pour la case du 11 Décembre du calendrier de l'avent]




   Au vu du succès de ses deux précédents cestes qu’il avait créé spécialement pour le tournoi de Stellaraë, Sslozmek décida d’en fabriquer une seconde paire en changeant sa façon de faire. L’hiver avait recouvert la plupart des villes de son voile blanc et les températures avaient chutées drastiquement sur la majeure partie du Monde. Les premiers cestes qu’il avait conçus étaient constitués d’une simple poignée en cuir attachés à la partie métallique de l’arme, permettant à n’importe quelle taille de main de les manipuler. Cependant, les doigts en eux même n’étaient pas vraiment protégés ni des attaques ni du froid de l’hiver. Même si cela l’obligera à créer une taille unique, Sslozmek avait décidé cette fois-ci de fixer les pièces métalliques sur des gants en cuir rembourrés de laine. Evidemment, les races munies de griffes éprouveront des difficultés à manipuler l’arme mais elles représentaient qu’une minorité de Dùralas. L’homme lézard partit donc de deux patrons qu’il réalisa avec ses propres mains. Il constata que ses doigts avaient pris du volume par rapport à sa première réalisation de cestes. Forger avec autant d’assiduité les avaient probablement musclés, sans oublier ses multiples combats qui avaient dû bien aider à leur faire gagner en force.

   L’homme lézard découpa l’épais cuir de sanglier, cousu la laine et assembla toutes les pièces ensemble en plaçant des tiges en fer dépassant des gants sur lesquels se fixeront les cestes. Il s’occupa ensuite de ce qui fera le cœur de l’arme. L’acier était toujours un matériau fiable et efficace qui n’avait plus de secrets pour lui. Il inséra les pépites de fer et le charbon dans le bas fourneau. Lorsque l’acier devint liquide, il le déversa dans des moules en forme de plaques épaisses. Il plaça ensuite les plaques ainsi constituées dans la forge afin qu’elles deviennent malléables. Une fois devenues orangées, il les plaça sur un établi et les replia sur elles même plusieurs fois à l’aide de grosses pinces. Ce procédé permettait de retirer le maximum d’impuretés et d’avoir l’acier le plus qualitatif possible. Une méthode incontournable pour une arme peu résistante sur le papier et qui allait pourtant recevoir des chocs très violents. Il donna ensuite l’aspect voulu aux plaques débarrassées de leurs impuretés de sorte à ce qu’elles épousent la forme des doigts et du dos des mains. Il admira son travail en prenant du recul. Il ne manquait plus qu’à choisir l’apparence des excroissances. Après une courte réflexion, il décida de leur faire prendre une allure différente. L’une se présentera avec de pics pour transpercer les armures, quant à l’autre il s’agira de sortes de boules conçues pour assommer, cabosser et parer les coups, voire briser les lames des ennemies. Il battit les pièces de métal à froid avant de les positionner dans la forge jusqu’à ce qu’elles deviennent rougeoyantes. Une fois atteint la température voulue, il les plongea dans un tonneau d’huile, libérant une épaisse fumée âcre. Le refroidissement rapide leur donnera ainsi une meilleure résistance.

   Pour terminer, il fixa les deux armes sur les gants et se servit des tiges d’acier positionnées au préalable pour les riveter. Il testa enfin ses armes sur l’armure déjà bien abîmée de la forge. La première perça quatre petits trous et l’autre plia l’acier en l’enfonçant de quelques centimètres dans le mannequin en bois. Ce n’était pas le meilleur exemple d’armure. Elle avait déjà beaucoup vécu et était loin d’être la plus épaisse et solide que les cestes pourraient rencontrer. Le test était néanmoins concluant et les gants étaient plutôt confortables malgré les coutures assez grossières.

   Il se défit de ses deux nouvelles armes fraîchement forgées pour se diriger vers l’hôtel des ventes qui lui en donnera, il l’espère, un bon prix. Il prit note de sa nouvelle recette dans un coin de sa mémoire afin de pouvoir la reproduire plus tard.



[fabrication de 2 cestrums pour 3 cuirs de sanglier et 16 minerais de fer

[CRAFT/RÉCOLTE DOUBLÉ(E) GRÂCE A NOËL]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5828
Expérience : 21298
Masculin

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyMer 11 Jan 2023 - 3:53
Séparation du contenu
Rapport de fabrication :

Cécile Sharentil fabrique x2 dagues camélia. Elle remporte 5 points métier et 10 points bonus.

Informations complémentaires : Tu profites de la quête initiatique et du bonus de Noël

---

Rapport de fabrication :

Sslozmek Hann : butins déjà réclamés, tu es remboursé du 2e cestrum ! Tu gagnes 5 points bonus.

Informations complémentaires : R.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyMar 24 Jan 2023 - 0:09
Séparation du contenu
    Une arme noble et peut-être même la plus répandue en Dùralas. Il en existait de multiples formes mais Sslozmek fit au plus simple et au plus rapide. Une épée à une main et demie était ce qu’il y avait de plus courant. Ainsi, le combattant avait le choix entre se saisir de l’arme à deux mains pour plus d’agilité et de diversité de mouvements ou bien l’utiliser avec un bouclier ou une seconde arme car son poids réduit le permettait. Une arme polyvalente avait plus de chance de trouver preneur et Sslozmek avait grand besoin d’argent au plus vite. Depuis qu’il avait emprunté les chemins de l’aventure, il vivait à peine de la forge pour se nourrir, se loger et entretenir ses vêtements ou en acheter des neufs. S’il voulait être indépendant financièrement et ne plus dépendre du Temple et en particulier du culte de Srishti, il se devait de subvenir à ses besoins tout seul.

    C’est en forgeant des armes simples et courantes qu’il avait le plus de chance de se refaire une santé financière. L’acier n’avait plus vraiment de secrets pour lui. Le marteau n’était plus qu’une extension de son bras et sans réfléchir il frappait le métal avec dextérité. Il retournait la plaque incandescente, façonnait son ouvrage à souhait jusqu’à ce que la forme lui convienne. Chacune de ses lames était produite avec talent et respect de la matière brute. Même si l’arme était simple aux premiers abords, elle était le fruit de plusieurs heures de labeur acharnées dans la sueur et la suie. Mais tout cela n’était devenu que formalité pour l’homme-lézard. Si bien que son esprit pouvait s’évader alors qu’il forgeait une nouvelle épée de façon presque mécanique. Les mouvements étaient ancrés dans son esprit et tous les gestes de l’artisan restaient imprégnés dans ses muscles. Après une dizaine d’heures de travail, la nouvelle arme en gestation dans la forge naquit enfin. Une épée simple mais efficace.



[Forge d'une Orchid'épée pour 31 minerais de fer via le marchand auto. RAS]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 29 Jan 2023 - 18:33
Séparation du contenu
Quête : 01.Première fabrication d'apprenti





    Une épaisse nappe de fumée sortait de la cheminée de la petite forge coincée entre deux maisons de taille imposante. Si la façade à moitié délabrée laissait à penser que la bâtisse était abandonnée, en réalité il n’en était rien. De l’extérieur, malgré les bruits de la ville environnants, il était aisé d’entendre pour qui daignait tendre l’oreille, des chocs répétés de marteau sur une arme en cours de fabrication. Les odeurs de cuir et de métal fondus émanant de la forge se mêlaient à celles des pâtisseries des boulangeries avoisinantes. Un nain, les bras chargés des dites pâtisseries, passait par là et entra dans la bâtisse en poussant la porte avec son derrière. Sa longue barbe grise hirsute descendait jusqu’à son ventre et masquait en partie ses lèvres charnues. Son visage buriné témoignait de son âge et de ses longues journées passées à subir le Soleil. Probablement était-il autrefois un aventurier voulant se reconvertir dans une activité plus calme et plus pérenne. S’il ne pouvait plus en être un, au moins il aiderait ceux qui veulent le devenir en leur confectionnant armes et armures dignes de ce nom. La première chose qu’il fit en entrant dans la forge fut de déposer les différents gâteaux sur un établi vidé de tous outils. Il aperçut dans un nuage de fumée, l’homme lézard de dos, concentré à refroidir une arme d’un métal étincelant. Le nain croisa les bras en reconnaissant tout de suite qu’il s’agissait d’argent. Il se racla alors la gorge et le lézard sursauta puis se retourna vivement en pointant par réflexe l’arme inachevée vers le contrevenant.

- Je suis un ami de Kar’razaï.  Fit-il, le sourire aux lèvres.

    L’attention du naga se reporta vers les gâteaux étalés abondamment comme si la boulangerie avait déménagée dans la forge. Ses yeux s’écarquillèrent d’envie et de gourmandise. Le sourire du nain s’élargit en voyant ce travailleur qui devait trimer depuis l’aube sans avoir rien mangé depuis.

- Ser’rs toi ! C’est là pour’r ça !

    Sslozmek posa sa lame avec les deux autres et essuya sa tête couverte de suie à l’aide d’un vieux chiffon.  Il était épuisé et une pause lui ferait effectivement le plus grand bien. L’arrivée de ce nain était une bénédiction.

- Merci, lâcha-t-il, la voix enrouée.

    Puis il se servit d’une part d’un gâteau aux amandes. Il jubila intérieurement mais il ne pouvait cacher son plaisir au nain qui éclata de rire.

- Ah ! On dir’rait que tu n’as pas mangé depuis deux jour’rs !

- C’est le cas.  Répondit Sslozmek sur un ton las.

    Le nain acquiesça lentement, tout de suite moins enjoué. Il observa alors les armes en cours de création de l’homme lézard tout en dévorant une tarte au citron, un fruit qu’il appréciait particulièrement.

- Mmh…Des ar’rmes en ar’rgent. Très utile contr’re toutes sor’rtes d’abominations. Je ne sais pas pour’rquoi elles en sont sensibles mais c’est bon à savoir’r. Les mor’rts vivants en font par’rtie. Même si le feu r’reste leur’r plus gr’rande faiblesse. En même temps, si on pr’rend des vieilles car’rcasse qui sèchent depuis des années, for’rcément ça flambe bien, vu qu’c’est tout sec. Elles ne sont pas finies tes épées. Mais de ce que je peux voir, ça commence tr’rès tr’rès bien. Au fait, j’en oublie les bonnes manièr’res : mon nom c’est Görtroth. Görtroth Mûren.

    L’esprit de l’homme lézard était toujours dans son travail. Il prévoyait déjà toutes les étapes de ses armes, réfléchissait aux façons d’optimiser son temps, si bien qu’il ne fit pas vraiment attentions aux paroles du nain alors qu’il savourait une seconde part de gâteau. Il jugea par ailleurs inutile de se présenter à son tour, son interlocuteur devait déjà le connaître grâce à Karazaï. Constatant que l’homme lézard semblait plongé dans ses pensées et son travail, le nain décida de partir en prenant une dernière tartelette pour la route.

- Nos chemins se recr’roiser’ront lézar’rd.  Bon cour’rage pour vos armes et ne vous tuez pas à la tâche.

Le naga suivit le nain du regard.

- Promis.  

    Mais lorsqu’il lui répondit, il était trop tard, la porte était déjà fermée. Il se tourna alors vers ses trois épées en cours de fabrication, puis à nouveau vers les pâtisseries. Finalement, sa pause allait se rallonger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun gâteau de présent dans la forge. Si le but du nain n‘était pas de le ralentir dans son activité et bien, il avait échoué. Le naga s’était empiffré au détriment de son travail mais au moins, il avait repris des forces et peut être que dans les prochaines heures, il sera plus efficace. Toujours est-il, que requinqué ou non, il lui restait encore beaucoup à faire.[/color]



[forge de 2x Cestivals]
à réécrire parce que j'ai fais une fausse manip Forge des forgerons - Page 11 1f605


Dernière édition par Sslozmek Hann le Ven 5 Mai 2023 - 23:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyLun 30 Jan 2023 - 21:41
Séparation du contenu
    La ville regorgeait de vie. Les commerçants beuglaient à tout va pour vanter la qualité de leurs produits, des bardes jouaient sur des scènes tandis que des enfants se frayaient un chemin entre les jambes des adultes. Sslozmek, qui assistait à une représentation fut surpris par l’un d’eux. Il était passé en courant entre ses jambes, une sorte de félin bipède qui pourchassait un enfant humain. L’homme lézard espéra que ce ne soit pas pour le manger. De toute évidence, il s’agissait là d’un jeu et même si ce n’était pas le cas, après tout, ce n’étaient pas ses affaires.

    Il décida de retourner forger de nouvelles armes après la courte pause en ville qu’il s’était accordé. Il avait commencé la confection de deux nouveaux cestes en utilisant les mêmes techniques que ceux qu’il avait forgés quelques jours auparavant. Utiliser des serres et becs d’oiseaux pouvait sembler saugrenue et primitif mais cela n’en restait pas moins efficace. Lui-même, avait des flèches taillées dans de l’os et elles avaient fait leurs preuves. Contre des armures lourdes, en revanche leur intérêt restait limité. Mais à vrai dire, tout le monde n’avait pas forcément le luxe de se payer une telle armure ni la force de porter quarante kilos d’acier sur le dos. D’autant que les combattants se servant de cestes sont généralement équipés d’armures légères ou moyennes qui leur donnent d’avantage d’agilité. Ils peuvent utiliser leur facilité de mouvement et tenter d’épuiser leur adversaire avant de l’attaquer. C’était le but des armes de poing qui restaient très légères et maniables vu qu’elles ne recouvraient que la main. Les attaques frontales n’étaient possibles que contre un adversaire ayant une allonge similaire, sinon il fallait faire preuve de ruse et de vitesse.

    Les plaques de cuivre étaient terminées, il ne restait plus qu’à fixer les serres et les becs. Il les perça soigneusement pour les incorporer dans les emplacements de l’arme qu’il avait créés.  « Parfait » pensa-t-il. Il essaya ses nouvelles armes qui étaient plutôt confortables, puis effectua quelques ajustements en effaçant les quelques défauts qui s’étaient glissés sur les gantelets.

    Il s’était levé aux aurores pour forger ses deux armes et avait fini tard le soir. C’était le prix à payer pour pouvoir survivre dans ce Monde et subvenir à ses besoins. Lorsqu’il aura créé suffisamment d’armes, il pourra les revendre et retourner sur les chemins de l’aventure les bourses remplies et l’esprit tranquille. Mais pour l’heure, il allait surtout s’offrir une bonne nuit de sommeil bien méritée après son dur labeur.



[forge de x2 Cestivals]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyVen 10 Fév 2023 - 20:37
Séparation du contenu
    Sslozmek était de retour dans sa forge. Ses muscles et ses articulations protestaient d’avoir été trop sollicitées la veille. L’homme lézard essaya de faire abstraction de ses douleurs mais ce n’était pas aussi simple. Il avait encore beaucoup de choses de prévues dans son programme, entre autre deux nouveaux cestes de cuivre et d’os ainsi que plusieurs armes d’acier afin d’écouler ses stocks de fer.

    Alors qu’il commençait à charger le fourneau de cuivre natif, il entendit du grabuge devant la forge. Deux humains semblaient se disputer pour savoir qui était meilleur que l’autre au combat à main nue. L’homme lézard n’y prêta pas attention jusqu’à ce qu’il entende des bruits de bagarre. L’un des combattants plaqua son adversaire contre la porte de la forge manquant de l’arracher de ses gonds. Le vacarme fit sursauter le forgeron qui manqua de faire tomber des braises sur ses pattes. Sentant que les deux individus n’allaient pas terminer leur rixe de sitôt, il décida de sortir en trombe de la forge, marteau et pince à la main, avec le regard le plus incendiaire dont il était capable. Lorsqu’il ouvrit la porte, les deux humains tombèrent sur lui ce qui gâcha totalement la crainte qu’il voulait leur inspirer. Les bagarreurs se relevèrent en ricanant et se donnèrent des claques amicales dans le dos. Sslozmek, à moitié hébété, les regarda interloqué. Les deux humains se ressemblaient comme deux gouttes d’eau. Leurs visages enfantins trahissaient leur jeune âge malgré les premiers traits plus carrés qui indiquaient qu’ils étaient presque des adultes. Ils semblaient bien aussi musclés que l’homme lézard si ce n’est plus. Probablement des jeunes s’entrainant pour des combats de Gladiateurs ou même le tournoi de Stellaraë. L’un des jumeaux plongea ses yeux olive dans ceux de Sslozmek et décrivit un large sourire.

-Tu tombes à pic forgeron, lança-t-il en tendant sa main vers l’homme lézard.

    Ce dernier la saisit machinalement et se releva en époussetant ses vêtements avant de ramasser ses outils tombés avec lui.

-Nous aimons nous battre avec nos poings, continua le second. Mais à chaque fois les combats s’éternisent contre mon frère. Nous voudrions passer à l’étape supérieure avec des vraies armes de pugilat.

    Les deux individus entrèrent dans la forge et repérèrent chacun une paire de cestes que le forgeron avait récemment forgé. Ils se lancèrent des regards complices en hochant la tête. Sslozmek, qui avait peur d’être volé, serra son emprise autour de ses outils et se prépara mentalement au combat.

-On veut ce genre-là, fit le premier jumeau en désignant les armes.


    L’homme lézard poussa un soupir de soulagement. Il sortit d’un des tiroirs de l’établi une mine de graphite ainsi qu’un grand parchemin. Il y traça les patrons des mains des deux frères. Bien qu’ils se ressemblaient suffisamment pour être confondus, leurs mains n’étaient pas tout à fait identiques. Les deux humains étaient tous deux des combattants journaliers, c’était certain. Cependant, ils n’avaient pas subis exactement les mêmes traumatismes aux articulations. Ce qui rendait leurs mains uniques.

    Après avoir créé les patrons, Sslozmek invita les deux jeunes hommes à sortir de la forge et revenir dans quatre jours, lorsque les cestes seront terminés. Leur budget étant assez réduit, il décida qu’il était préférable de créer les armes avec de l’acier et non en cuivre et en os. Une nouvelle fois, il changea sa façon de faire en créant des cestes un peu plus simple. Il confectionna tout d’abord deux paires de mitaines en cuir qu’il vint renforcer avec des plaques d’acier sur l’emplacement de l’articulation du poing et sur tout le reste de la main. Il continua d’attacher des bandes de cuir souples entre elles jusqu’à la moitié de l’avant-bras. Sslozmek se lança dans une recette inédite : il fabriqua des écailles d’acier afin de les tisser entre elles pour former un cataphracte au niveau de l’avant-bras. Ainsi, il serait possible aux deux pugilistes de parer les coups de l’autre grâce à leurs avant-bras protégés par l’armure. Sslozmek créa plusieurs dizaines de petites écailles d’acier qu’il perça précautionneusement avec deux petits trous chacune afin de les tisser entre elles à l’aide d’un fil. La tâche était fastidieuse et répétitive mais cela lui permettait au moins de penser à autre chose. Son esprit s’égara en pensant aux aventures passées et à venir, aux nombreux combats, au Basilic ainsi qu’à sa fille.

    Avec cette nouvelle technique, il lui fallut bien un jour de travail par ceste. Un fois les cataphractes des avant-bras terminés, il renforça la partie métallique des poings et comme à son habitude, il forgea des pointes sur les mains droites et des formes plus contondantes sur les mains gauches. Sslozmek supposait que les jumeaux ne se battaient pas uniquement l’un contre l’autre. Ils pourraient alors faire face à toute éventualité avec chacun une paire de ceste polyvalente.

    Les deux jumeaux revinrent acheter leurs armes dans les délais indiqués par le forgeron. Ils furent impressionnés par ses compétences et admirèrent son travail qui dépassait leurs attentes.

-Vous mériteriez d’être plus connu, lézard. Complimenta l’un des jumeaux.

-Nous parlerons de vous à toutes nos connaissances qui auraient besoin de vos services. Ajouta le second frère.

    Après avoir laissé deux gros sacs d’or, ils repartirent de la forge le sourire aux lèvres et prêt à tester leurs nouvelles armes conçues sur-mesure. Sslozmek leur laissa son nom ainsi que des instructions s’il n’était pas présent au moment où ils auraient une commande à lui confier.

    Une fois ces jours de durs labeur écoulés, l’homme lézard estima qu’il était temps de s’offrir un ou deux jours où il explorerait Stellaraë pour en apprendre d’avantage sur le Monde dans lequel il avait mis les pattes. Le plus grand carrefour commercial et culturel de Dùralas était donc un choix plus que judicieux pour en apprendre un peu sur toutes les races à la fois. D’autant qu’il ne se sentait plus en état de travailler ainsi. Le manque de sommeil et les muscles des bras et du dos endoloris commençaient à le peser de plus en plus. Il avait besoin de repos et surtout de respirer un air différent de celui de la forge. L’homme lézard sortit de l’atelier. Il ne faisait pas encore nuit mais elle allait vite tomber. Comme à chaque fois qu’il sortait en public, il couvrit sa tête avec sa capuche et se dirigea vers l’auberge où il résidait avant de s’offrir un bon repas et une nuit de sommeil bien méritée. Le lendemain, son aventure reprendra son cours normal avant qu’il n’ait à nouveau besoin d’argent.




[Forge de 4x cestrums]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5828
Expérience : 21298
Masculin

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 12 Fév 2023 - 23:00
Séparation du contenu
Rapport de fabrication :

Sslozmek Hann : butins déjà réclamés, tu gagnes 5 points bonus pour les bons RPs.

Informations complémentaires : Tu gagnes également 1 os doré + 10 points d'expérience pour la quête d'apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyMar 14 Mar 2023 - 18:20
Séparation du contenu
    L’homme lézard évalua rapidement ses stocks. Il lui restait un bon nombre de pépites de cuivre qui lui seraient indispensables pour continuer sa série de cestes qui était devenue contre toute attente son arme de prédilection. Il y a quelques mois, elle lui était inconnue jusqu’au nom et maintenant il allait forger un nouveau prototype. Les fourneaux étaient encore chauds car le nain qui l’avait observé quelques semaines plus tôt travaillait durement. Lui aussi avait progressé et -peut-être était-ce dû à son espèce- il n’était pas loin d’égaler le niveau de l’homme lézard. A vrai dire, Sslozmek avait également passé beaucoup de temps sur les sentiers de l’aventure à combattre moult monstres tous plus terribles les uns que les autres. La pratique de l’art de la forge passait malheureusement loin derrière ses autres quêtes et ne servait en réalité qu’à lui garantir un tant soit peu de revenu pour subvenir à ses besoins. Il ne pouvait pas être éternellement dépendant des ressources du Temple et en particulier du Culte de la Mère détenu par sa bien-aimée. Ceci pouvait alors expliquer pourquoi il ne progressait pas aussi vite que le nain qui semblait être acharné à la tâche. Certains de ses mouvements manquaient de délicatesse et de minutie mais tout cela viendrait avec le temps et la pratique. Sslozmek détourna son regard des travaux de Karazaï pour finalement commencer les siens.

    Comme à son habitude, il plaça les pépites de cuivre ainsi que du charbon dans le bas fourneau. Pendant que celles-ci fondaient il réfléchit au plan de ces cestes. Les gants n’étaient pas une mauvaise idée mais ne s’adaptaient pas à toutes les tailles de mains. L’homme lézard n’étant en outre aucunement un artisan du cuir, la confection de gants lui était longue et fastidieuse. Aujourd’hui, il voulait être efficace tout en créant des armes ergonomiques et faciles à utiliser par toutes les races Dùralassiennes. Du moins, celles pourvues de mains. Il créa alors une sorte de châssis composé d’une poignée qu’il enroula d’une bande de cuir. Elle rejoignait des arceaux en métal prenant vaguement la forme de sa propre main sur lequel il viendra fixer à l’aide de gros clous, une plaque de cuivre épaisse capable d’encaisser les chocs les plus violents. Karazaï, cessa son propre travail pour observer l’homme lézard qui s’attelait à la tâche. Il utilisa des marteaux aux bouts arrondis de diverses tailles afin de créer les formes de ses doigts. La plaque en question subit plusieurs allées et venues dans le fourneau de la forge afin d ‘être plus malléable au moment où Sslozmek voulait lui faire prendre sa forme. Une fois satisfait, il plaça la plaque sur son châssis qu’il ajusta en fonction de la taille de la plaque. Il nota les emplacements où créer des trous avec des gros clous grâce à un poinçon puis plaça les différentes pièces dans les flammes jusqu’à ce qu’elles deviennent rouges, orangées, puis jaunes. Là, il se saisit de gros clous en fer qui transpercèrent sans mal l’acier chauffé à quelques centaines de degrés de sa température de fusion et soudèrent le châssis ainsi que la plaque de cuivre entre elles.

- Impressionnant. Souffla le nain.

    Sslozmek décrivit un léger sourire, satisfait de sa nouvelle recette. Il tapissa le dessous de son châssis avec un morceau de cuir pour garantir plus de confort aux utilisateurs combattant sans gants. Une fois le prototype terminé, il décida de créer une paire supplémentaire en s’inspirant de ce modèle.




[Forge de 3 cestivals]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptySam 8 Avr 2023 - 18:49
Séparation du contenu
    Retour aux sources ! Non pas que les cestes l’ennuyaient mais il en avait réalisé au moins une dizaine depuis qu’il était parti à l’aventure. Cette fois-ci, il voulait forger certes pour l’argent mais également pour le plaisir et revenir à ses vraies armes de prédilections à savoir les dagues. Il avait appris le métier de forgeron  afin que les nagas deviennent en partie indépendants et n’importent plus de dagues de sacrifices créées par des impies n’ayant cure du Basilic.  Sslozmek était un naga, ayant la foi envers la Mère et était donc bien mieux placé pour confectionner des dagues en son honneur. Les sacrifices en étaient de bien meilleur qualités et leur efficacité en était accrue. La Mère des nagas devait se réjouir d’avoir des enfants qui lui étaient aussi dévoués. Si aujourd’hui il n’allait pas créer des dagues à son effigie afin qu’elles se vendent à Stellaraë, il n’y mettra pas moins de cœur à l’ouvrage. Il commença la première dague à partir d’une large plaque en fer qu’il plaça dans la forge afin de chauffer le métal à blanc. Il la martela ensuite sur les bords pendant plusieurs heures afin de la transformer en une longue tige carrée. Une fois qu’il eut obtenu la longueur de la lame adéquate, il l’aplatit à nouveau à l’aide d’un lourd marteau et obtint ainsi la forme finale de l’arme. Elle était encore grossière mais il avait déjà une bonne idée de ce à quoi elle ressemblera plus tard. Une fois de plus, il plaça l’arme dans le four de la forge et attendit que le métal devienne rougeâtre. Il plaça ensuite l’arme dans un long étau qu’il serra de toutes ses forces pour redresser la lame. Le métal devenu rouge, il le trempa dans un bain d’huile d’où des flammes rougeâtres s’échappèrent. Il sorti l’arme du bain en la contemplant entre les volutes de fumées acres et la plongea à nouveau en attendant quelques secondes avant de la ressortir et d’essuyer le surplus d’huile brûlante.

    Il s’attaqua ensuite à la garde. Son arme n’étant pas conditionnée à des fins de sacrifices mais de combats, il était indispensable de les pourvoir de gardes afin de protéger la main du porteur. De la même manière, il partit de la base d’une tige en fer  qu’il étira et épaissit pour obtenir la forme allongée voulue avant de l’intégrer à la lame. Il créa finalement un manche en bois de cerisier, plus noble que le bois de sureau qu’il utilisait d’habitude. Il le fixa à l’aide de gros clous avant de polir le manche pour lui donner une forme circulaire agréable à prendre en main ainsi qu’un aspect légèrement brillant qui attirerait l’œil des acheteurs. Le pommeau quant à lui était assez simple, de forme circulaire, et équilibrait parfaitement la dague.  Satisfait de son travail qui lui avait pris bien deux grosses journées, il termina en aiguisant sa lame à l’aide d’une grosse pierre ronde en granit qu’il actionnait avec une pédale. En plein  dans sa lancée, il décida de fabriquer trois nouvelles dagues similaires.



[forge de 4x dagues camélia]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyMer 26 Avr 2023 - 21:52
Séparation du contenu
    Ses réserves de matériaux n’étaient pas au plus hautes. Sslozmek fouilla dans les stocks de ses coffres qu’il gardait sous clé et estima le nombre d’armes qu’il pouvait forger avec ce qu’il possédait avant de devoir acheter de nouvelles matières premières. Durant ses nombreuses sessions, il avait acquis un savoir-faire et un rythme qui dépassait ses propres attentes. Il repensa à Vorna’Tuu qui, il n’en doutait pas, serait fier de son apprenti. Il avait encore énormément de choses à apprendre de lui. Sslozmek n’était pas encore familiarisé avec toutes les techniques pour valoriser une arme avec de belles gravures ou des filigranes complexes. Le géant, en revanche, maniait les minerais avec une facilité déconcertante et semblait même entrer en communion avec eux. Sa lame, son marteau et son bras ne faisaient plus qu’un et lui permettaient d’accomplir des merveilles et des objets d’art aussi magnifiques que performants. Aucune prêtresse n’avait eu à se plaindre d’une de ses armes qui auraient eu un tranchant défaillant ou se montrant trop laide pour honorer le Basilic. Evidemment, lorsque l’on parlait de ces lames, tout le monde au Temple s’accordait à dire que c’était l’homme lézard seul qui les avait forgée, faisant de lui le meilleur forgeron de tout le marais d’Hukutav. Srishti lui avait toujours défendu de démentir ces informations et comme toujours, il s’était plié à sa volonté. Lorsqu’il comprit les subtilités de la politique et les histoires de « réputation », il finit par admettre qu’il aurait entraîné plus de conflits qu’autre chose au sein du Temple. Parfois il valait mieux taire ou omettre certaines informations pour le bien de tous et pour éviter des conflits sans intérêts. Et puis, de toute façon, Sslozmek deviendra bientôt le meilleur forgeron d’Hukutav s’il continuait à progresser ainsi. L’apprenti dépassera le maître, c’était inévitable. Même s’il ne possédait pas le même « lien » avec la terre, l’homme lézard était naturellement talentueux. Son envie d’apprendre et de progresser était un atout supplémentaire non négligeable, autant que son désir de rendre hommage à la Mère des Nagas. C’est dans cette optique qu’il décida non pas comme à son habitude de créer des armes à usage universel, mais cette fois-ci d’avantage accès sur le tranchant plutôt que sur les coups d’estoc.  
Après une prière à destination de la Mère des Nagas, il forgea trois lames à simples tranchants, semblables à des longs et fin couteaux. Il leur donna une forme légèrement recourbée pour rappeler la souplesse et la finesse d’un serpent et grava finement sa signature sur le dos de chacune des lames. Elles pourraient servir à trancher de la nourriture…ou bien des gorges.



[Forge de x2 dagues camélia et x1 Cestival]




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyVen 5 Mai 2023 - 23:31
Séparation du contenu
Quête : 02.Première fabrication de compagnon






    Une épaisse nappe de fumée sortait de la cheminée de la petite forge coincée entre deux maisons de taille imposante. Si la façade à moitié délabrée laissait à penser que la bâtisse était abandonnée, en réalité il n’en était rien. De l’extérieur, malgré les bruits de la ville environnants, il était aisé d’entendre pour qui daignait tendre l’oreille, des chocs répétés de marteau sur une arme en cours de fabrication. Les odeurs de cuir et de métal fondus émanant de la forge se mêlaient à celles des pâtisseries des boulangeries avoisinantes. Un nain, les bras chargés des dites pâtisseries, passait par là et entra dans la bâtisse en poussant la porte avec son derrière. Sa longue barbe grise hirsute descendait jusqu’à son ventre et masquait en partie ses lèvres charnues. Son visage buriné témoignait de son âge et de ses longues journées passées à subir le Soleil. Probablement était-il autrefois un aventurier voulant se reconvertir dans une activité plus calme et plus pérenne. S’il ne pouvait plus en être un, au moins il aiderait ceux qui veulent le devenir en leur confectionnant armes et armures dignes de ce nom. La première chose qu’il fit en entrant dans la forge fut de déposer les différents gâteaux sur un établi vidé de tous outils. Il aperçut dans un nuage de fumée, l’homme lézard de dos, concentré à refroidir une arme d’un métal étincelant. Le nain croisa les bras en reconnaissant tout de suite qu’il s’agissait d’argent. Il se racla alors la gorge et le lézard sursauta puis se retourna vivement en pointant par réflexe l’arme inachevée vers le contrevenant.

- Je suis un ami de Kar’razaï.  Fit-il, le sourire aux lèvres.

    L’attention du naga se reporta vers les gâteaux étalés abondamment comme si la boulangerie avait déménagée dans la forge. Ses yeux s’écarquillèrent d’envie et de gourmandise. Le sourire du nain s’élargit en voyant ce travailleur qui devait trimer depuis l’aube sans avoir rien mangé depuis.

- Ser’rs toi ! C’est là pour’r ça !

    Sslozmek posa sa lame avec les deux autres et essuya sa tête couverte de suie à l’aide d’un vieux chiffon.  Il était épuisé et une pause lui ferait effectivement le plus grand bien. L’arrivée de ce nain était une bénédiction.

- Merci, lâcha-t-il, la voix enrouée.

    Puis il se servit d’une part d’un gâteau aux amandes. Il jubila intérieurement mais il ne pouvait cacher son plaisir au nain qui éclata de rire.

- Ah ! On dir’rait que tu n’as pas mangé depuis deux jour’rs !

- C’est le cas.  Répondit Sslozmek sur un ton las.

    Le nain acquiesça lentement, tout de suite moins enjoué. Il observa alors les armes en cours de création de l’homme lézard tout en dévorant une tarte au citron, un fruit qu’il appréciait particulièrement.

- Mmh…Des ar’rmes en ar’rgent. Très utile contr’re toutes sor’rtes d’abominations. Je ne sais pas pour’rquoi elles en sont sensibles mais c’est bon à savoir’r. Les mor’rts vivants en font par’rtie. Même si le feu r’reste leur’r plus gr’rande faiblesse. En même temps, si on pr’rend des vieilles car’rcasse qui sèchent depuis des années, for’rcément ça flambe bien, vu qu’c’est tout sec. Elles ne sont pas finies tes épées. Mais de ce que je peux voir, ça commence tr’rès tr’rès bien. Au fait, j’en oublie les bonnes manièr’res : mon nom c’est Görtroth. Görtroth Mûren.

    L’esprit de l’homme lézard était toujours dans son travail. Il prévoyait déjà toutes les étapes de ses armes, réfléchissait aux façons d’optimiser son temps, si bien qu’il ne fit pas vraiment attentions aux paroles du nain alors qu’il savourait une seconde part de gâteau. Il jugea par ailleurs inutile de se présenter à son tour, son interlocuteur devait déjà le connaître grâce à Karazaï. Constatant que l’homme lézard semblait plongé dans ses pensées et son travail, le nain décida de partir en prenant une dernière tartelette pour la route.

- Nos chemins se recr’roiser’ront lézar’rd.  Bon cour’rage pour vos armes et ne vous tuez pas à la tâche.

Le naga suivit le nain du regard.

- Promis.  

    Mais lorsqu’il lui répondit, il était trop tard, la porte était déjà fermée. Il se tourna alors vers ses trois épées en cours de fabrication, puis à nouveau vers les pâtisseries. Finalement, sa pause allait se rallonger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucun gâteau de présent dans la forge. Si le but du nain n‘était pas de le ralentir dans son activité et bien, il avait échoué. Le naga s’était empiffré au détriment de son travail mais au moins, il avait repris des forces et peut être que dans les prochaines heures, il sera plus efficace. Toujours est-il, que requinqué ou non, il lui restait encore beaucoup à faire.[/color]



[forge de 3x épées reptiliennes]




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sslozmek Hann
Rôdeur

Sslozmek Hann

Messages : 432
Expérience : 1631
Masculin Âge RP : 38

Politique : 10
Métier : Forgeron
Titres:

(Seltin, corbeau de Sslozmek [Modifié], +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 644535102205/2205Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (2205/2205)
Vitesse: 708
Dégâts: 947

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 21 Mai 2023 - 19:15
Séparation du contenu
Quête : 03.Première fabrication d'expert






    L’homme lézard s’affairait dans la forge. Il réunissait son minerai et comptait les pépites exploitables qu’il lui restait. Il possédait encore bien assez de fer et de cuivre pour créer plusieurs armes mais il manquait du bois et du cuir pour confectionner les manches et les hampes. Il n’avait pas de fournisseur officiel qui lui faisait des réductions comme avec les minerais où la petite Kaïna récompensait sa fidélité par des réductions alléchantes. Cela faisait des mois qu’il ne l’avait pas revue. Sslozmek espérait qu’elle aille bien. Les différentes rencontres qu’il avait eues avec elle étaient toujours mémorables et malgré ce que Sslozmek appelait ses « problèmes d’alcool », il était plutôt fier de la compter parmi ses alliés. Elle était peut-être la première personne à lui avoir montré de la sympathie, ce qui, il ne l’oubliera jamais.
Il fut sorti de ses pensées par Karazaï qui entamait la confection d’une nouvelle arme. Cela ressemblait, aux premiers abords à une grosse hache qui, au vu des dimensions, devait être conçue pour un géant ou un guerrier particulièrement grand et fort. Il semblait se débrouiller plus qu’honorablement pour cette arme qui avait dû lui être commandée. Ses gestes devenaient de plus en plus précis et les techniques semblaient petit à petit maîtrisées. Le nain leva la tête vers l’homme lézard qui tournait alors le dos à l’entrée.

- VOUS !

    L’homme lézard sursauta au son d’une voix d’alto qui ne lui était pas totalement inconnu. La barbe du nain bougea en suivant son sourire avant qu’il ne se mette à réellement pouffer. Sslozmek se retourna et leva les yeux vers l’immense stryge noire et blanche qui le dépassait de près d’une tête. Ses ailes se recourbaient sur le plafond de la forge tellement la créature était imposante. Le forgeron déglutit et lâcha un timide :

- Oui… ?

    Elle dégaina alors deux lances, par réflexe, l’homme Lézard recula d’un pas et sa main se posa sur l’une de ses épées inachevée. Mais au vu de l’état des armes qu’elle lui présentait, ce n’était pas pour l’attaquer. Elle les déposa alors que leurs pointes n’étaient même plus reconnaissables et leurs hampes en miettes.  

- Faites-moi des armes plus solides. Je veux aussi pouvoir voler et trancher des têtes en même temps.

    L’homme lézard, intimidé par les yeux totalement noirs de la stryge, acquiesça. La femme posa deux lourdes bourses remplies de pièces d’or et sortit par la porte qui paraissait minuscule par rapport à elle. Sa tête se tourna une dernière fois vers l’homme lézard :

- Quand vous aurez finit, livrez-moi au terrain d’entraînement.

- Oui…oui madame.

    Puis elle prit son envol alors que Sslozmek expira tout l’air de ses poumons de soulagement.

- Oui madame, répéta Karazaï.  Oui madame…

    Puis il éclata de rire sous le regard noir de l’homme lézard qui se mit rapidement à la tâche. La stryge ne semblait pas prendre soin de ses armes, c’était une évidence. Il lui fallait donc concevoir quelque chose de particulièrement résistant. En étudiant les lances brisées, il constata que le bois de chêne, bien que l’un des plus résistants, manquait cruellement de souplesse ; ce qui le rendait cassant. Il était parfait pour des portes renforcées capables de tenir face aux assauts les plus violents mais pour servir de long manche à une arme de plus de deux mètres, ce n’était pas le matériau le plus adéquat. Il fallait quelque chose de souple, et de son expérience le bois de baobab était parfait pour remplir la fonction de hampe de lance. Par ailleurs, si la stryge désirait comme elle disait si poétiquement, « trancher des têtes » tout en gardant son allonge, il serait plus aisé pour elle d’utiliser une hallebarde.

    C’est donc sur ce type d’arme que l’homme lézard jeta son dévolu. Elle était polyvalente : Elle conservait l’allonge de la lance ainsi que sa capacité à percer tout en alliant le tranchant d’une hache. Combinés à sa capacité à se projeter dans les airs, la stryge risquait de faire des attaques dévastatrices, quels que soient ses ennemis. Pour la lame, afin de lui conférer un tranchant incomparable, il incorpora de fins cristaux de diamants à l’acier, ce qui donna un aspect légèrement brillant à l’arme. Une fois terminée, il la testa sur un mannequin en bois. Il fit sauter la tête solidement fixée sur son manche en bois sans aucun effort. Une chose était sûre, il ne voudrait pas se retrouver en face d’une telle combattante armée de cette hallebarde. Il hésita à en forger une seconde mais d’après tout, elle l’avait payé suffisamment cher pour qu’il le fasse.




[forge de 2x Heavy lance de Girardot]




Slots RP 3/3



Fiche combat
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
La Marchande
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
La Marchande

Messages : 28
Expérience : 49
Féminin Politique : 00
Métier : Métier - Novice
Titres:


Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyDim 21 Mai 2023 - 21:16
Séparation du contenu
Rapport de fabrication :

Sslozmek Hann : butins déjà réclamés !

Informations complémentaires : Tu gagnes également 1 essence sylvestre, 1 minerai d'adamantium, 1 rubis, 1 saphir, 1 émeraude + 50 points d'expérience pour la réalisation des quêtes de compagnon et d'expert.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Moinow
Habitant(e)

Jack Moinow

Messages : 6
Expérience : 183
Politique : 00
Métier : Forgeron
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons - Page 11 64453510105/105Forge des forgerons - Page 11 242396barresante02  (105/105)
Vitesse: 118
Dégâts: 44

Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 EmptyMar 30 Mai 2023 - 21:09
Séparation du contenu
Bien loin de sa bien aimée ville portuaire d’Ishtar aujourd’hui, notre bon Jack Moinow s’était rapproché d’une ville aux multiples saveurs mais surtout disposant d’une forge spacieuse pour y travailler. Un lourd balluchon sur l’épaule, il arriva en sifflotant une chanson paillarde de pirate. Lâchant le lourd baluchon sur le sol dans un cliquetis métallique, il posa ses mains sur ses hanches en observant le matériel à sa disposition avant de retenir un léger soupire tout en souriant.

« Allez! Il est temps de se mettre au boulot mon vieux!

Se dit il a lui même afin de se donner du courage. Car bien vite il retroussa ses manches laissant apparaître sur son avant bras gauche une large cicatrice, puis se dirigea vers le soufflet pour commencer à l’activer avec vigueur, faisant rougir les flammes d’autant plus et augmentant la chaleur déjà bien lourde et peu supportable de la forge. Le feu crépitait à présent, et il était temps de fondre la matière première qui lui servirait à réaliser son toad. Un lourd marteau à deux mains, plutôt lent mais tellement pratique pour éclater des crânes. Pour le bois qui servirait de manche, il utiliserait du bois de sureau, qu’il enroulerait de cuir pour une meilleure prise en main, incorporant un bec d’aigle au bout du manche. Comme ça au moins, si le coup passait à côté, cela restait possible d’éborgner l’adversaire. Voilà qui devrait plaire aux plus brutaux des aventuriers et ferait un argument de vente parfait! Alors lentement il commença à travailler le bois du manche pendant que les métaux fondaient doucement. Dans un « plok plok » caractéristique. Il enroulant ensuite le bout du manche d’une fine lanière de cuir, a laquelle il intégra le bec d’aigle. Bien serré avec un noeud de Marine solide, il vernis ensuite un peu le bois, taillant l’autre bout pour y ancrer la tête du marteau.

Arrivait à présent l’étape la plus difficile… la forge de la tête du toad. Il avait déjà un gabarit mais faire couler le métal brûlant dans le moule n’était pas suffisant. Il fallait ensuite le travailler à un autre lourd marteau. Il attrapa donc une énorme louche en fonte pour attraper le métal en fusion. La sueur lui coulait sur les yeux tant il faisait chaud ici. Finalement, doucement, il fit couleur tout cela dans le moule, déposa sa grosse louche au sol, puis attrapa une grosse père de pince métallique. Le métal devait être encore orangé mais s’être un peu solidifié. Il s’essuya le front d’un revers de sa main puis à deux mains attrapa la tête de marteau a peine formée pour l’appuyer sur l’enclume, puis attrapa un gros marteau et commença à marteler la matière. « CLONG »! « CLONG »! « CLONG »! Cela résonnait dans la forge à un rythme régulier. Il faisait tourner la tête sur elle même puis reprenait à taper jusqu’à ce que la forme lui convienne. Ne restait plus ensuite qu’à insérer le manche du toad. Ce qu’il fit en profitant de la chaleur de la matière encore brûlante alors qu’une légère flamme vint lécher le bois au bout. Et c’est d’ailleurs par le manche qu’il souleva cette première arme avec un sourire satisfait avant de la tremper rapidement dans une bassine d’eau, faisant au passage apparaître une épaisse vapeur d’eau… il la laissa quelques secondes dans l’eau, puis la retira et observa son travail.


« Pour une première c’est pas trop mal!

Se félicita t’il lui même.

« J’aurais pas volé mes pintes et la femme qui partagera ma couche ce soir!

[Rp pour la quête 0, initiation. Jack confectionne un Toad]




Forme lupine de Jack
Forge des forgerons - Page 11 Img_1010
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Forge des forgerons - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons   Forge des forgerons - Page 11 Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Forge des forgerons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

 Sujets similaires

-
» Forge des forgerons
» Forge des forgerons d'armures
» Ventes d'armes de forgerons
» Forge des armuriers
» La Forge des Régions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: Stellaraë :: Lieu d'artisanat - Les Forges-