AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Caïn Tawdry
Le Monde de Dùralas a précisément 3256 jours !
Dùralas, le Jeu 29 Sep 2022 - 6:44
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le Deal du moment :
SAMSUNG S21FE 128Go 5G Graph
Voir le deal
474 €

 

 Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyLun 25 Oct 2021 - 19:29
Séparation du contenu
L’elfe noir jeta un regard derrière lui, loin, loin à l’horizon, il pouvait encore deviner les frontières de ce qui avaient été pendant plus de deux cents ans son lieu de vie. Plus que son peuple, c’était aussi toute une partie de sa vie qu’il laissait derrière lui. Une vie de souffrance, de servitude et de méfiance, mais une vie tout de même. Il n’y avait plus de mentor, plus de Maison, plus d’obligations ni d’ordres à recevoir, la liberté s’offrait à lui, arrachée par le fer et le sang.

Mais cette liberté avait eu un prix : la vie de la seule personne qui ne l’avait peut-être pas toujours considéré comme un pion, et même s’il ne s’agissait que d’un doute, celui-ci avait bien plus de valeur que toute une vie de certitude.
Malgré cela, l’on ne pouvait pas se débarrasser des entraves du royaume des Elfes noirs sans en payer les conséquences. Sa vie n’avait plus aucune valeur, c’était un traître, un lâche, un paria qui devait être exécuté pour montrer l’exemple. Il savait que des assassins le pourchassait, missionnés pour le ramener vivant, ou dans le pire des cas, se contenter de sa tête dans un sac. Il avait fait le choix de ne plus être un outil dans la course au pouvoir perpétuelle entre les différentes Maisons de son peuple, il avait tourné le dos aux siens, et cela était un crime impardonnable. Divayth avait quitté la Perracie dans l’espoir de rejoindre le Nord, un endroit où il espérait que les tensions entre son peuple et les habitants puissent lui assurer une certaine sécurité, au moins pendant un temps. L’idée avait de quoi paraître complètement folle. Personne de sensé n’irait chercher de l’assistance chez un ennemi et c’était bien sur ce fait qu’il misait, dans le pire des cas il aurait au moins droit à une mort rapide, ce qui était une bénédiction par rapport à ce qu’il l’attendait avec les siens.

Mais entre lui et le Grand Nord se dressait une chaîne de montagnes qu’il ne pouvait pas contourner, un obstacle qu’il n’avait pas d’autre choix que de franchir. C’est affamé et fatigué que l’elfe noir se lança dans l’ascension des pics rocheux. Il lui avait fallu plusieurs jours pour s’accoutumer à la lumière du jour, la lueur du soleil n’était en rien comparable à celle des torches qu’il avait eu l’habitude de côtoyer depuis son enfance. La majorité des sorties qu’il avait pu faire dans le passé furent de nuit, car c’était à la lueur de la lune et des torches que sa vision se révélait la plus efficace.

Divayth ne s’accordait que peu de repos, dormir était un luxe qu’il ne pouvait aucunement se permettre, encore moins maintenant. La fatigue pesait depuis maintenant plusieurs jours, au fil des heures, ses pas se faisaient plus lourds et plus difficiles. Il jura dans sa langue natale et se laissa choir contre la paroi d’un sentier rocheux.

***

Le bruit d’un petit glissement de terrain le tira de ses songes. Ses muscles étaient engourdis par le froid, la tenue qu’il portait, bien que souple et légère, ne le protégeait aucunement de la température à cette altitude. De petits cailloux roulèrent devant lui avant de basculer dans le vide de l’autre côté du sentier. Mains sur sa lame et releva la tête et croisa le regard d’une silhouette sombre qui se jeta sur lui. Les deux elfes roulèrent sur le chemin, Divayth roula sur le côté et se redressa aussi vite qu’il le put. L’assaillant était seul, pour l’instant, l’elfe savait que les siens traquaient majoritairement en formant des quatuors pour augmenter les chances de succès. L’attaque arriva par la gauche, Divayth bloqua le bras de son adversaire et lui envoya son genou dans le bas-ventre. Plier en deux, son adversaire tenta une frappe d’estoc qui loupa son objectif de peu. Le paria attrapa son adversaire par les cheveux pour le forcer et relever la tête, et de son autre main il lui enfonça sa lame en travers de sa mâchoire. Dans un mélange de râles et de gargouillement horrible, le sang gicla abondement sur ses avant-bras et son torse. Retirant sa lame, il poussa le corps dans le vide. Le bruit de l’impact du corps et des os qui se disloquèrent étira ses lèvres en un sourire carnassier.

- Plus que trois.

Conscient de la chance qu’il avait eu d’affronter seulement un seul de ses poursuivants, il ne perdit pas une seconde et quitta le sentier. Divayth se laissa glisser sur plusieurs mètres pour gagner un terrain moins abrupte, plus adapté en cas de combat. Après plusieurs minutes à déambuler dans la pénombre et à s’enfoncer toujours plus loin dans la végétation, il aperçut une lueur au loin qui ressemblait fort à un feu de camp. Ce ne pouvait pas être ses poursuivants, car aucun d’entre eux n’était suffisamment idiot pour perdre du temps autour d’un feu. Gelé et sentant la faim le tenailler, il fit le choix de s’approcher.

C’est couvert de sang coagulé que l’elfe traversa le dernier buisson. Le feu crépitait, mais l’endroit semblait désert, chose qu’il trouva étrange. Bien sûr, quelqu’un devait traîner dans le coin, il le savait. Arme à la main, il se pencha et fouilla dans une sacoche laissée sans surveillance, dans l’espoir d’y trouver quelque chose à se mettre sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 26 Oct 2021 - 23:51
Séparation du contenu
Les sombres montagnes de Kanaan étaient aussi peu hospitalières que dans les souvenirs d'Ehawee. Poussée par une enquête concernant le Veilleur, une entité du monde mystique, l'elfe avait déjà foulé les lieux par le passé et n'y avait rencontré qu'une sensation d'étouffement et des fantômes particulièrement belliqueux. Fort heureusement, Dùralas n'était pas en période de Convergence et les esprits étaient plus calmes durant cette partie de l'année.

L'elfe arpentait désormais les sentiers abruptes pour une toute autre raison : elle partait à la découverte du Grand Nord. Que Trynn ait accepté de lui révéler quelques conseils ou non, l'archère était bien décidée à parvenir jusqu'à cette contrée glaciale et y entreprendre une sorte de pèlerinage. Pèlerinage qui avait été fortement encouragé par son mentor spirituel à qui elle devait beaucoup. Elle ne savait pas exactement ce qui l'attendait aussi haut mais après avoir autant parcouru Dùralas, elle se sentait prête à faire face aux dangers qui y résidaient. Quant au froid et à la solitude, elle les connaissait bien. Aussi pouvait-elle compter sur la présence de son fidèle cerf royal, Tadi.

En dépit de son attachement pour sa région natale, quitter Sylfaën et mettre en pause ses affaires zéphyriennes signifiait simplement le faire un peu plus longtemps que d'habitude.

Le voyage s'était fait avec pas -ou peu- de difficultés et aucuns obstacles ne semblaient se dresser sur sa route, pour l'heure. Le climat et la topographie particulièrement inaccueuillante allaient néanmoins la ralentir tandis que le déclin du soleil et les nécessites journalières lui imposaient une halte.


...

Un petit feu de camp luisait dans les quelques fourrées que possédaient les pentes les moins abruptes de Kanaan. La lueur attiserait peut-être des gens de passage, mais qui pouvait bien déambuler dans cette partie de la région ? Ehawee ne se faisait guère de souci. Là, à quelques dizaines de mètres de son campement sommaire, elle entreprit d'escalader des pointes escarpées du flanc de la montagne. Un silencieux filet d'eau claire s'écoulait timidement de la roche dans une crevasse, avant de se déverser dans des recoins inaccessibles. Elle fut interloquée par l'esprit de l'eau espiègle qui l'habitait.

-Tu m'as repéré ! Fruit des bois ! Tu m'as repéré alors que je ne faisais aucuns bruits...Elle sourit en entendant la voix de la présence, elle n'était jamais véritablement seule, après tout. Comment as-tu fais ?
-De l'autre côté, en bas, on ne peut pas venir jusqu'ici, mais on peut t'apercevoir couler de loin. J'ai de bons yeux...
-Ouah !

Tadi la regardait fixement depuis le contrebas. Il l'avait suivi comme il avait soif pour avoir parcouru ce long chemin. La femme remplit sa gourde puis redescendit vers lui. Faute de moyen, elle dut vider l'eau dans ses mains afin de lui permettre de boire quelques gorgées, remonter à la source et répéter cette manoeuvre plusieurs fois, ce qui prit un certain temps...

Quand elle le jugea suffisamment hydraté, ils s'apprêtèrent à revenir au feu.

-Fruit des bois ! Fais attention...Il y a d'autres personnes proches. L'archère fronça les sourcils puis s'approcha le plus discrètement possible de son propre camp. Elle aperçut, grâce à la lueur des flammes, l'individu qui pensait lui dérober ses affaires. Immédiatement, son arc, qui ne quittait jamais son dos, fut armé et prêt à l'emploi. Alors que son corps émergeait à peine de l'obscurité pour se révéler à l'incandescente source de lumière, la femme riva sa flèche sur l'homme, mais ne lui lança pour l'heure qu'une mise en garde.

-Ôte tes mains. Qui es-tu ?

Derrière elle, des bruits de sabots foulant le sol argileux pouvaient se faire entendre de plus en plus distinctement. Tadi vint encadrer la brune de ses bois majestueux comme pour signaler sa protection tandis qu'il regardait le nouveau venu d'un air circonspect, lui aussi intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 30 Oct 2021 - 22:37
Séparation du contenu
La mise en garde et la voix féminine lui firent relever la tête. L’elfe noir savait d’ores et déjà qu’il n’aurait pas le bon rôle dans cette rencontre. Couvert de sang et fouillant dans une besace qui ne lui appartenait nullement, il partait déjà du mauvais pied pour discuter. Divayth se redressa lentement, il ne voulait pas que l’un de ses gestes soit mal interprété et éviter de finir avec un trait dans le poitrail. Il pivota lentement sur lui-même afin de faire face à son interlocutrice et potentiellement propriétaire du sac qu’il avait taché au passage. Il fut surpris de se retrouver face à une congénère, à la plus peau nettement plus claire que la sienne cependant. De toute façon il n’aurait jamais cru croiser quelqu’un ici.

- Affamé. Et toi ?

Se contenta-t-il de répondre en coulant un regard vers le cerf qui s’approchait avec déjà une nouvelle idée derrière la tête.

- On peut le manger ?

Puis, au vu de la position défensive qu’adopta l’animal vis-à-vis de l’elfe femelle, Divayth comprit que les deux devaient être liés par une sorte d’étrange magie, bien différente de celle qu’il connaissait. Se doutant que proposer de manger le compagnon de l’archère était une mauvaise idée, il se ravisa suffisamment vite pour la couper dans toutes potentielles réponses.

- Oublions ça…

Lâcha-t-il résigné quant à la possibilité de croquer un bout de cerf avant de devoir reprendre sa route. Cette pensée lui rappela que ses poursuivants devaient toujours être dans les parages, et qu’en restant planté là sous le regard d’une archère, il perdait un temps précieux. Même s’il avait voulu tenter quelque chose, il aurait fallu être sacrément téméraire pour tenter d’être plus rapide que la flèche d’un arc. L’elfe noir était loin d’être pataud, il était agile et rapide, une chose tout compte fait normalement par rapport au style de combat de son peuple. Tenter de prendre de vitesse une flèche décochée à tout juste deux mètres de distance ne lui traversa pas l’esprit l’ombre d’une seconde, il valait mieux ruser, ou du moins essayer. Il baissa le regard vers sa tunique, puis releva la tête dans l’espoir de pouvoir se justifier.

- Mauvaise rencontre… Pour moi ! Je me suis… défendu ? Coin pas tranquille ici.

L’elfe ne maîtrisait pas vraiment la langue commune, bien qu’il était capable de se faire comprendre, il manquait clairement de vocabulaire lorsqu’il fallait exprimer quelque chose de compliqué. Son regard se posa finalement sur l’elfette après qu’il ait eu le temps de parcourir l’horizon à la recherche d’une possible voie de fuite. Il n’y avait pas cinquante façons de mettre à profit cette situation. Le mieux était d’utiliser l’archère, soit qu’elle l’aide de son plein gré à se défendre, soit qu’il la laisse se faire massacrer pour gagner du temps.

- Danger après moi, si rester, toi aussi danger.

Ce n’était certes pas des plus compréhensif, mais suffisamment simple à comprendre. Divayth avait simplement eu l’espoir de trouver quelque chose à manger avant de continuer son chemin. Bloqué là, il mettait sa vie en péril et celle de l’autre elfe aussi, bien qu’il eut l'idée d'en profiter si le cas échéant se présentait à lui.

- Partir vite.

Finit-il par dire en lui faisant signe de s’en aller, elle et sa venaison sur pattes.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 12 Nov 2021 - 20:36
Séparation du contenu
Le mouvement du voleur fit apparaître sa face en pleine lumière, de sorte à ce que l'archère put réaliser qu'elle se trouvait en face...d'un elfe noir ! Un de ses sourcils se darda par surprise en découvrant un individu de cette race si familière et si lointaine à la fois. Les rumeurs parlaient pour eux, mais Ehawee avait apprit à ne pas s'y fier...L'individu néanmoins ne se montrait pas belliqueux, pour l'heure, il tenta de se justifier.

Un elfe noir voleur, mais affamé. La femme pouvait comprendre, de même que pour la question concernant Tadi, qu'il ne lui laissa même pas vraiment le temps de relever. La zéphyrienne le laissa à ses explications, elle avait tout le temps nécessaire pour clarifier les choses, ne se doutant pas du moins du monde de ce qui les attendait.

-Mauvaise rencontre… Pour moi ! Je me suis… défendu ? Coin pas tranquille ici. L'extravagant reliait les mots de manière confuse. Il ne parlait pas couramment le dùralassien, ce qui signifiait qu'elle n'était pas face à un voyageur, à l'évidence. Quelque chose avait dû se passer ici. L'homme était dans un piteux état et tentait désormais de prouver sa légitime défense pour expliquer le sang qui le recouvrait. La brune prit le temps de réfléchir, elle ne risquait rien tant que la flèche était rivé sur l'individu et n'arrivait toujours pas à se décider sur ce qu'elle devait faire.

-Danger après moi, si rester, toi aussi danger. Le ton cette fois-ci était celui de l'alerte.
-Comment..? fit-elle, ne comprenant pas où il voulait en venir, elle avait besoin d'en savoir plus, ne serait-ce que pour vérifier si ce n'était pas une stratégie désespérée pour qu'elle abandonne ses affaires.

Soudain, une bulle éclata dans sa tête, elle se souvint du message de l'esprit du ruisseau. N'avait-il pas fait état de plusieurs personnes ?

-Partir vite. L'atmosphère changea du tout au tout et devint beaucoup plus dense. Son regard méfiant lâcha une seconde l'elfe noir pour s'attarder sur les environs obscurs. Là ! À cet instant, elle était sûre d'avoir aperçu une forme s'y déplacer ! Le silence se brisa par un sifflement sinistre. Une lame vola en direction de l'homme étrange en provenance d'une direction opposée. Ils étaient donc cernés et prit en embuscade par plusieurs ennemis ! Le temps jouait contre eux, ils devraient agir instantanément, et, avec un peu de chance, ils s'en sortiraient vivants. L'elfe ne savait pas leur nombre, mais ils ne savaient pas non plus de quoi elle était capable, sa détente fut presqu'immédiate.

Pivotant son arme en direction des buissons, elle décocha une flèche lumineuse, insufflée en énergie spirituelle pour neutraliser l'assaillant avant qu'il ne puisse tenter quoi que ce soit. Du reste, la situation s'emballa très rapidement et la zéphyrienne avait tout juste le temps d'essayer d'en repérer d'autres. Tadi se mit en face d'elle, pour faire barrage contre d'éventuels projectiles tandis qu'il se montrait menaçant. Quant à l'inconnu qui était visiblement la cible de cette attaque-éclair...
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 12 Nov 2021 - 22:33
Séparation du contenu
S’arrêter fut une erreur. Que ce soit pour se reposer sur le sentier rocheux, ou bien pour venir près d’un feu de camp. C’était bien mieux d’avoir faim, mais d’être toujours vivant, que d’êtres raide et froid. La discussion tourna court, bien plus vite que l’elfe noir l’aurait imaginé. Au fond de lui, Divayth avait espéré avoir un peu plus d’avance sur ses poursuivants, c’est cet espoir qui manqua de lui ôter la vie. La lame fila dans les airs et le manqua de peu. Difficile de savoir s’il était parvenu à l’éviter au dernier moment, ou si l’assassin avait tout simplement mal anticipé son tir. L’elfe roula sur le côté en dégainant sa lame. Alors qu’il souhaitait faire face à l’adversaire situé derrière l’elfette, il fut surpris par la vivacité de celle-ci qui semblait déjà gérer la situation.

Cette seconde de déconcentration fut suffisante pour le mettre en danger, une branche craqua dans son dos et il pivota à son tour pour faire face à un deuxième adversaire sortant des ténèbres. L’assassin vêtue d’une tunique de cuir sombre et le visage à moitié masqué se jeta sur lui sans la moindre grâce. Toutes lames dehors, il frappa avec un coup d’estoc, feinta une attaque sur la gauche et attaqua aussitôt sur la droite. Les lames s’entrechoquèrent dans un cliquetis métallique. Divayth contra la taille et attaqua à son tour. L’adversaire qui se tenait face à lui était plus aguerri que celui qu’il avait occis sur le sentier. Il n’était certes pas aussi bon qu’un maître d’armes, mais sa technique n’en restait pas moins très efficace. L’elfe noir était plus qu’épuisé, il pouvait certes combattre, mais tenir le rythme serait impossible. Ses forces s’épuisèrent rapidement, les parades se firent plus lentes et son adversaire profita de cette faiblesse pour s’y engouffrer. Sa nouvelle attaque fut plus forte et plus violente, Divayth para une fois encore, mais la force du coup envoya sa propre lame au sol. L’assassin l’envoya au sol d’un chassé frontal et se jeta sur lui pour une finir.  

Le dos de l’elfe noir heurta violemment le sol et le coupa le souffle durant un court instant, instant qui suffit à son adversaire pour lui sauter dessus. La douleur parcourut son échine lorsque l’assassin se retrouva à cheval sur lui, prêt à lui trancher la gorge.

Pas ici. Pas maintenant.

- Ta mort me récompensera traître.
- Parle moins charogne !

Pris d’un nouveau souffle de vie, l’elfe noir saisit son adversaire par le col et vint écraser son front contre le nez de celui-ci. Sonné par le coup, l’assassin perdit l’équilibre durant quelques instants.  Le tenant toujours par le col, Divayth tira une nouvelle fois dessus, prit d’un accès de rage inctrôlée, il s’attaque à la gorge de son adversaire en y mordant de toutes ses forces. Ses canines s’enfoncèrent dans la chair sous les hurlements de l’assassin qui ne parvenait pas à lui faire lâcher prise. D’un coup sec, la douleur se fit plus intense et le tueur roula sur le côté en se tenant la gorge. Divayth roula à son tour dans la poussière, crachant les lambeaux et le sang qu’il avait en bouche.

- Crève !

Lui cracha-t-il au visage avant de lui enfoncer sa propre lame sous l’épaule, droit au coeur. Les talons de ses bottes labourèrent le sol encore quelques instants avant de s’immobiliser définitivement lorsque toute étincelle de vie quitta son regard aussi sombre que la nuit. Laissant la lame où elle était, l’elfe, la bouche et le visage à moitié ensanglanté se redressa péniblement. Il ramassa son arme et c’est déterminé qu’il se dirigea vers le deuxième assassin gémissant encore dès les buissons. Son regard se posa sur l’elfette qui se tenait entre lui et sa future proie.

- Écarte-toi chienne pâle où je te fen…

Il perdit l’équilibre et posa un genou au sol avant de se redresser en s'aidant de son arme.

- Je te fends en de…

Il fit un pas, peut-être deux, et s’écroula de tout son long.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900


Dernière édition par Divayth le Sam 13 Nov 2021 - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 13 Nov 2021 - 0:40
Séparation du contenu
Tandis que l'archère constatait que son tir avait été fructueux, des tintements de métal résonnaient de l'autre côté. L'affrontement était fulgurant, à l'image de deux combattants elfiques aguerris. Les tailles manquées par de souples esquives faisaient chanter l'air et le duel pouvait être vu comme majestueux si on ne considérait pas la gravité des événements. Ces personnes-là étaient des tueurs et n'avaient que faire des figures esthétiques. Leur traque cependant tournait au fiasco total.

L'elfe ne décernant pas d'autres individus pour l'heure s'arrêta nette devant le retournement de situation qui se déroulait sous ses yeux et pour un conflit qui ne la concernait pas. Le premier inconnu, le voleur, changea soudainement de tempérament alors que tout semblait perdu pour lui. Il l'emporta sur son assassin par une manoeuvre tout aussi macabre que désespérée. Ceci fait, ses yeux sanglants se déposèrent ensuite sur Ehawee qui visiblement l'encombrait.

-Écarte-toi chienne pâle où je te fen…Le changement était frappant. Quelque chose ne correspondait pas entre le tueur méprisant qui se trouvait en face d'elle et le voleur affamé de toute à l'heure qui peinait à s'exprimer et qui l'avait mise en garde. Je te fends en de… L'homme succomba à l'inconscience sous le regard de l'elfe, impassible.

Son attention se déporta sur les buissons, desquels émergeaient des gémissements de douleurs mais aucuns mouvements, puis de derrière un arbre qui délimitait un sentier. Là, le dernier chasseur de l'escouade se détacha tout doucement de la noirceur de la nuit. Hésitant vis-à-vis de la tournure des événements, il s'approcha du corps de sa cible lorsque ses yeux croisèrent ceux de la brune. Il se stoppa alors, envisageant un duel avec elle, peu sûr de lui malgré tout. Il détala néanmoins en courant lorsque le grand cerf fit mine de se ruer sur lui. Le calme revint ensuite sur le campement et on pouvait encore entendre les derniers crépitements du brasier qu'Ehawee avait allumé plus tôt.

Contemplant les alentours afin de décider de ce qu'elle avait à faire, l'archère ne put s'empêcher de constater ce désastre avec désolation. Elle s'arrêta devant le cadavre de l'assassin, la chair et les tripes à découvert indiquaient l'avenir et le chemin à suivre dans certaines pratiques divinatoires. L'heure n'était pas à ces considérations néanmoins, elle se hâta donc de retrouver le corps immobile mais toujours vivait de la cible de cette embuscade. Elle ne tenait pas plus que cela à se faire embarquer dans des histoires qui ne la concernaient guère...Mais..Elle ne pouvait tout simplement pas se résigner à partir de cet endroit et faire comme si elle n'avait rien vu.

Suivant ses intuitions, l'elfe s'assura qu'il était bien inconscient et lui confisqua tout son armement avant de le hisser sur la croupe de Tadi, de reprendre ses affaires et de déguerpir aussitôt. Mieux valait ne pas rester dans cet endroit empesté par l'odeur du sang...

Les cerfs royaux sont bien plus rapides que des chevaux et galopent presque quatre fois plus vite. Malgré les reliefs qui parsemaient Kanaan, ils tiraient un grand avantage de cette vitesse et pouvaient semer facilement les autres traqueurs s'il y en avait. Ainsi, en vagabondant même moins d'une heure, ils se retrouvèrent dans une zone assez éloignée du précédent camps, dans des recoins peu accessibles des hauteurs de la chaîne de montagnes. Ralentie par le froid et le manque d'oxygène, Ehawee décida de s'arrêter dans un endroit tout à fait acceptable pour ériger un feu de camp. Une simple ouverture dans la roche, trop petite pour être considérée comme une grotte mais suffisamment profonde pour abriter du vent glacial convenablement.

Dans cet endroit, au sommet de nulle part, la femme installa l'étranger près du feu pour ne pas qu'il meurt de froid. Ensuite, elle y fit bouillir de l'eau pour y plonger les quelques tubercules trouvées sur le chemin durant la journée. C'était maigre, mais cela suffirait pour le moment. L'eau étant une denrée trop rare pour être gaspillée de la sorte, le tout sera destiné à être consommé en soupe. Pendant que la petite casserole était portée à ébullition et que l'inconnu dormait, l'archère se posa de l'autre côté du feu et s'adossa à la paroi de pierre. Tadi s'était allongé entre eux, au fond.

La femme contemplait les armes elfiques noires à côté d'elle avec curiosité lorsque une bourrasque de neige à l'extérieur lui indiquait une possible tempête à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyLun 15 Nov 2021 - 17:02
Séparation du contenu
L’entraînement avait été intense, bien plus que d’ordinaire. Durant tout le combat, Dre’läyn avait redoubler d’effort pour l’épuiser et briser sa garde, mais le jeune elfe avait tenu bon, jusqu’à l’épuisement. Il quitta la salle d’affrontement alors que son cœur battait encore la chamade. Il emprunta l’escalier finement sculpté à même la roche et traversa le couloir principal de la demeure familiale. Avec l’heure tardive, il n’était pas certain de croiser quelqu’un. Lorsqu’il arriva au niveau de la lourde porte de la salle des murmures, son pas se fit aussi souple et discret que celui d’un félin approchant de sa proie. Il savait que malgré l’heure, sa mère et ses sœurs pouvaient encore être en train de « murmurer », les interrompre en manquant de discrétion lui vaudrait des ennuis qu’il préférait de loin éviter. La seule chose qu’il désirait, c’était rejoindre son lit et dormir durant le peu de temps de repos qu’il lui restait.

La fatigue eu raison de sa vigilance et c’est tout naturellement qu’il s’immobilisa devant la porte de sa chambre pour y pénétra. C’est lorsqu’il posa la main sur la poignée que son adversaire lui tomba littéralement dessus. Tous deux roulèrent sur le sol avant de s’immobiliser contre le mur du couloir. Rilayth avait l’avantage de la surprise et il n’avait rencontré aucune difficulté à maîtriser son jeune frère. Le coup arriva par la droite et lacéra sa joue sur toute la longueur, la douleur fut vive et le goût du sang envahit sa bouche.

***

Divayth se réveilla en sursaut.
Par réflexe il voulut saisir sa dague pour se défendre, mais il n’avait plus son arme. D’un coup d’œil rapide, il ne constata aucun danger. Le goût qu’il avait dans la bouche le dérangea, et c’est dans l’espoir de s’en débarrasser qu’il se racla bruyamment la gorge avec de cracher contre la paroi. Son regard croisa finalement celui de l’elfette assise près du feu sur lequel semblait lentement cuire une casserole. Il peina à se remettre sur pieds et cette situation ne lui plaisait pas. Avoir l’air, et être faible n’était pas dans ses habitudes. Son corps ne pourrait pas continuer longtemps, il le savait pertinemment.

- Ça, sentir bon.

Finit-il par dire une fois accroupis prêt des flammes, bien sûr il ne s’était pas approché uniquement dans le but de contempler le feu, mais pour diminuer la distance en lui et ses armes. Divayth ne se souvenait de rien, la seule image qu’il avait à l’esprit était celle de l’assassin quittant sa cachette dans les buissons pour venir lui sauter dessus. Que c’était-il passé entre ça et son réveille, difficile à dire, et dans le fond cela ne l’intéressait pas, il était vivant et non pas mort de froid, alors cela lui convenait.

- Quoi ?

Demanda-t-il à l’elfette lorsqu’il remarqua qu’elle le fixait depuis plusieurs secondes. Réflexion faite, elle ne devait pas croiser d’elfe noir souvent. L’elfe noir se demandait si sa partenaire d’infortune était au courant de se trouver sur le territoire d’une des grandes familles. Enfin, les Relva’nir étaient bien trop occupés avec leurs affaires pour mettre le nez dehors, l’extinction de leur lignée n’était qu’une question de temps.
À l’extérieur, le vent frais s’engouffra dans la grotte. Ce qui au début n’était qu’une bourrasque se transforma bien vite en une tempête. La forme de leur abri de fortune leur permettait d’échapper à la majeure partie de la puissance de l’orage. Dehors, flocons et morceau de roche se mélangeaient dans une dance mortelle à laquelle Divayth n’avait aucune envie de participer. L’avantage d’un temps pareil, c’est qu’il pourrait brouiller les pistes, et tuer potentiellement des éclaireurs.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 19 Nov 2021 - 1:09
Séparation du contenu
Le glouglou du récipient en métal résonnait au sein de la petite grotte, bien que le vent soufflait fort à l'extérieur. Ce son apaisant calmait l'esprit de la voyageuse pleine d'appréhension pour la suite de son périple. Tadi, lui, avait succombé au sommeil. C'était bien, il fallait qu'il se repose. Elle pouvait prendre le relai un temps, monter la garde seule et surveiller cet inconnu pendant que son fidèle compagnon qui l'avait hissé jusqu'ici regagnait des forces. Ôta le couvercle de la casserole, elle touilla son contenu  composé d'eau et de légume mou auquel elle avait ajouté des herbes de Sylfaën, donnant un parfum particulier à la soupe.

Il se réveilla soudainement, probablement sorti d'un mauvais cauchemar, répugna quelque chose de sa bouche qu'il cracha. La femme l'observait, se demandant si les elfes noirs étaient tous aussi dégoûtants, et jugeant alors les haut-elfes, auxquels elle ne considérait pas faire partie, comme ceux ayant sans doutes le plus grand puritanisme de tout ses congénères. Il avait du mal à se relever, peut-être était-il blessé ? Ehawee n'avait pas osé l'ausculter plus que ça, et, il n'avait pas l'air d'être sanguinolent...Hormis du sang de ses assaillants. Il était en mauvaise passe mais avait-elle raison de l'aider ? Participait-elle à remettre sur pied un homme qui participerait à un désastre quelconque ? Elle sourit en réfléchissant à ces questions perdues d'avance. Elle se dit alors de ne pas avoir d'attente sur cet extravagant, si ce n'était qu'un peu de courtoisie.

-Ça, sentir bon. Il s'approcha du feu. Quoi ? Elle se demandait bien comment lui parler. Est-ce qu'elle devait parler comme elfe pas savoir langue des autres aussi ? Non...Elle chercha quelque chose dans son sac.
-La feuille de mandragore apporte le remède...et l'odeur. Et...Elle dévoila un autre ingrédient. L'ail des Fjords apporte la force, dans le corps comme dans le goût. Elle tira une gousse d'ail et le découpa dans une gamelle et avant de l'inclure dans sa tambouille qui commençait à prendre une forme un peu plus alléchante que le bouillon insipide du début. C'était une question de patience. Et ils avaient du temps devant eux, en vue de la neige qui ensevelissait les montagnes. Ce n'est pas encore prêt, indiqua-t-elle un peu sévèrement à celui qu'elle pressentait déjà baver devant la soupe.

Ehawee remit le couvercle et s'assit dos à la pierre, regardant enfin l'elfe noir comme si elle était prête à lui répondre. Il y avait trop de choses à répondre, même si la question ne comportait qu'un mot. Elle en avait milles dans sa tête.

-C'est Ehawee, et toi ? Commença-t-elle simplement, en apposant sa main sur sa poitrine, puis la tendant vers lui. Après avoir entendu sa réponse, qu'elle comporte son nom ou non, elle enchaîna. Qui sont-ils ? Cette question était ponctuée par un mouvement de tête vers la sortie, en référence aux assassins qui étaient venus les cueillir. Elle ne cherchait pas à enquêter mais plutôt à s'assurer qu'il ne la truciderait pas sur place, auquel cas tout son armement était à son unique portée.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 23 Nov 2021 - 21:54
Séparation du contenu
Divayth hocha la tête en regardant sa partenaire d’infortune continuer sa petite recette. Il haussa un sourcil interrogateur lorsqu’elle mentionna l’ajout de feuilles de mandragore, car chez les siens, le suc de cette plante était généralement utilisé comme poison. Voulait-elle l’empoisonner ou préparer un repas ?
Pour le moment l’elfe ne savait pas quoi penser de tout cela. Logiquement, si l’elfette avait véritablement voulu le piéger, elle n’aurait certainement pas parlé de l’ingrédient en question. Silencieux, il continua à l’observer, tenaillé entre la faim et le soupçon envers cette odeur délicieusement trop alléchante à son goût. Divayth ne comptait clairement pas toucher à cette mixture en premier, quand bien même celle-ci semblait bien plus comestible que les racines qu’il avait mâchouillées au coin d’un bosquet quelques jours plus tôt. Lorsqu’elle précisa que le repas n’était pas encore prêt, l’elfe noir s’assit à son tour en contemplant les flammes et en appréciant la chaleur qu’elles diffusaient.

- Divayth Farën’loë.

Surpris de ne pas entendre le nom de famille de son interlocutrice, il la questionna à son tour.

- Juste Ehawee ? Pas famille ? Pas Maison ?

Un nom de famille était une chose importante chez ses congénères à la peau sombre, cela était le gage d’un certain rang dans la société. Il n’était pas en mesure de dire si les autres peuples se basaient sur les mêmes codes pour établir leur hiérarchie vers le pouvoir. Bien que le fait de ne pas avoir de nom n’était pas une bonne chose lorsque l’on faisait partie de son peuple, il n’en fit pas mention, disons simplement que cela avait piqué sa curiosité. En entendant la deuxième question, il resta silencieux quelques secondes, puis se redressa. Le questionner concernant ses poursuivants était normal, mais l’envie d’y répondre n’était pas présente pour autant. Être loin de chez lui ne l’affectait pas, à l’instar de ses congénères, le sentimentalisme n’était pas sa plus grande qualité. Vivre sous la menace permanente de mourir brutalement n’était pas une nouveauté non plus, c’était presque une routine d’ailleurs. Bien que réprimandée, l’exil n’était pas un motif assez fort pour envoyer tout un groupe de traqueur à ses trousses. Divayth s’était rebellé, défiant l’autorité de sa mère biologique et maîtresse de Maison par la même occasion. Il avait bien tenté de couper la tête du serpent dans sa fuite, mais n’était parvenu qu’à éliminer quelques hommes d'armes, et une de ses sœurs ainées. Défier la matriarche et éliminer une de sa descendante directe provoque une colère si terrible qu’il pouvait encore entendre les cris de rages en fermant les yeux. Ni le temps ni la distance qu’il mettrait entre lui et sa terre natale ne pourrait apaiser cette haine, par ses actes, il s’était condamné.

- Toi, curieuse.

Finit-il par répondre en affichant alors un drôle de sourire avant de finalement se rasseoir.

- Autrefois frères de Maison, aujourd’hui, assassins.

Il aurait volontiers expliqué la situation plus en détail, mais il manquait de vocabulaire pour y parvenir, se contenter de résumer était d’ailleurs bien assez difficile comme ça. Il jura dans sa langue natale et reprit en posant une main sur son torse. Dehors, la tempête s’intensifiait, si bien qu’il était heureux d’avoir un toit naturel sur la tête.

- Moi défier Mère, égorgé sœur, tuer soldats et partir. Être traître, devoir mourir. Eux là pour ça.

L’elfe conclut sa phrase en faisant glisser son pouce sur toute la largeur de sa gorge. Il s’exprimait avec une absence totale de remords, sa voix était claire et sans l’ombre d’une hésitation, comme s’il se contentait de raconter quelque chose de tout à fait normal.

- Pourquoi être seule ? Tuer aussi ?

Demanda-t-il en plongeant son regard sombre dans celui de l’elfette.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyJeu 9 Déc 2021 - 21:17
Séparation du contenu
L'inconnu rejoignit les abords du feu afin de profiter pleinement de sa chaleur. Malgré son calme, la brune restait sur ses gardes vis-à-vis de la distance qui diminuait entre eux deux. Puis, il dévoila son nom. Un nom qui sonnait comme le sifflement d'une lame meurtrière, mais qui ne manquait pas de recéler sa part de douceur dans le creux des oreilles pointues de la femme. Il la questionna alors. Elle s'arrêta de mélanger le bouillon, prenant un temps pour réfléchir.

-Juste Ehawee. Pas de famille. Pas de Maison. Sa voix devenait plus sérieuse tandis qu'elle reprenait sa cuisine, la mine grave. Enfaite, ce n'était pas tout à fait vrai. L'archère avait bien une famille, simplement, elle faisait partie des rares lignées de Sylfaën qui avaient choisi de pas arborer de nom héréditaire. C'était un choix de désunion, un choix qui leur fermait les portes de la noblesse, mais aussi un choix de liberté et de vérité. Quelques membres gardaient des liens forts, dénués de toutes les injonctions qui pouvaient venir de ce nom. Quant à la noblesse, eh bien, la famille d'Ehawee n'était principalement constituée que d'humbles elfes sylvestres. Ils n'avaient jamais eu de prétentions à grimper au sein de l'échelle sociale. Cela leur valait d'ailleurs le rejet de certains haut-elfes.

-Toi, curieuse. Elle jeta sur lui un regard interrogateur, confuse. Ses deux courtes questions n'étaient qu'une entrée en matière de ce qui était un véritable interrogatoire en fouillis dans sa tête. Elle jugeait qu'elle était parfaitement légitime d'avoir quelques explications après avoir risqué sa vie dans des histoires qui ne la concernaient guère et après l'avoir sauvé d'une mort probable de froid si ce n'était pas par la lame d'un autre de ces assassins. D'ailleurs...

-Autrefois frères de Maison, aujourd’hui, assassins. L'aventurière écoutait attentivement ses paroles. Ces derniers mots indiquaient qu'il devait avoir une histoire bien singulière -et il pouvait en avoir pour s'être attiré de tels ennuis- et elle demeurait silencieuse pour ne pas en perdre une miette. Elle cessa même de tourbillonner la soupe, la laissant cuire tranquillement tandis qu'il cherchait ses dires.

-Moi défier Mère, égorgé sœur, tuer soldats et partir. Être traître, devoir mourir. Eux là pour ça. Cette succession de mots était plus que troublant, sa voix et son attitude ne trahissaient aucuns ressentiments. La garde zéphyrienne en eut le dos glacé : elle se trouvait face à un être fait pour la mort, dont l'histoire était emplie de mort et dont l'avenir n'en était probablement pas moins, le rendant parfaitement insensible à ses affres. Était-ce ainsi que la société elfe noir se construisait ? Ehawee restait médusée face à ce constat.

-Pourquoi être seule ? Tuer aussi ? Ses interrogations tombaient comme une flèche dans l'esprit de la femme désarçonnée.
-Je..euh..Hésita-t-elle en évitant de regarder Divayth dans les yeux. L'inconfort grandissait d'autant plus que de malheureux souvenirs réapparaissaient du fond de son âme. Oui, elle avait tuer elle aussi, mais ce n'était pas la raison de sa solitude. Hier, tueuse de paysan, aujourd'hui, sauveuse de meurtrier ? Qu'était-elle entrain de faire ? Avait-elle raison d'agir de la sorte ?
-Non, fit-elle sèchement, tout en reprenant le contrôle des choses et en affrontant les deux pupilles sombres de l'elfe. Cette réponse négative n'était pas tout à fait franche, mais la question n'était pas là. Elle lui révélait bien ce qu'elle voulait et était parfaitement au clair avec ses actes passés. La femme prit une grande inspiration. L'aventure réservait bien des surprises, les fils du destin se croisaient parfois de manière improbable.

-Je ne suis pas seule, je vais retrouver du monde au Nord. Elle laissait volontairement cette réponse abstraite en pensant aux sens multiples qu'elle pouvait contenir et continua d'enquêter, reprenant peu à peu de sa contenance face à la situation.

-Pourquoi défier ta mère ? Cette question-là aussi pouvait retentir violemment dans la tête de son interlocuteur, si tant était qu'il puisse s'émouvoir un minimum, elle n'était pas bien sûre, et la discussion semblait être à celui qui renvoyait la balle à l'autre. Cet échange n'était pas dénué de méfiance et en vérité, l'archère avait milles et une interrogations qui se bousculaient dans sa tête. Seulement, elle évitait de se montrer enthousiaste car elle se savait en présence d'un assassin, et tout le monde sait que les assassins ont tendance à couper les oreilles curieuses. Ainsi, elle procédait avec parcimonie, étape par étape, en espérant que ce petit jeu n'offusquerait pas son invité, auquel cas la soupe tournerait vite au vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyDim 26 Déc 2021 - 8:19
Séparation du contenu
L’elfe noir, bien qu’épuisé et affamé, ne manqua pas l’hésitation qui s’installa dans le ton de l’elfette pâle. La chose était si voyante qu’il aurait eu tout le loisir de croquer à pleine dent dedans, les sombres secrets se mêlaient aux flammes dansantes, noyant dans leur noirceur les sourires, ne laissant que des pleurs. Malgré son sens de la moralité réduite, Divayth estimait qu’il existait une forme de bien et une forme de mal, bien que sa vision de la chose soit très différente du reste du monde. Pour l’elfe, une « bonne » action n’effaçait pas une mauvaise, pas plus qu’une mauvaise pouvait effacer les bonnes. C’était un tout, un mélange de choix et d’action qu’il fallait assumer jusqu’à la fin des temps. Lui aussi avait choisi, tuer telle personne, blesser une autre, épargner la dernière… Des décisions qui, si elles avaient été prises différemment ou dans un autre ordre, auraient sans doute changé le cours de son destin.
L’elfette aussi avait dû faire des choix, qu’importe leur conséquence tant qu’elle était en mesure de les assumer, c’était grâce à eux qu’elle était ici, et que Divayth pouvait se tenir au chaud près d’un bon repas. Derrière un non franc et sec, l’elfe entendit presque un oui suppliant qui lui étira les lèvres durant un court instant. Il ne souligna pas la chose, car avec une telle réponse il savait que son interlocutrice n’en dirait pas plus, et en vérité il n’avait clairement aucun intérêt à connaître toute son histoire.

- Nord aussi, seul.

Lui aussi voulait rejoindre le Grand Nord, le royaume des elfes des glaces plus précisément. Malgré la distance, il savait que ses poursuivants ne le laisseraient pas en paix, il devait mourir. Il n’était jamais allé aussi loin dans les terres, bien sûr, comme d’autres elfes noirs, il avait vu une partie du monde durant son apprentissage. La phase d’observation était une étape clé de leur formation, et cette phase n’avait d’ailleurs pas de fin. Il s’agissait tout simplement de mission d’exploration et d’observation, concernant un peuple ou une zone bien précise afin de développer de nouvelle connaissance. C’était par ce procédé qu’il avait un peu appris la langue commune, son frère, lui, avait réalisé nombre d’exploration, si bien que sa maîtrise de la langue était bien supérieure.

- Compliqué.

Comment expliquer avec des mots simples la société de son peuple ? Comment faire comprendre que des années de servitudes pouvait briser n’importe qui.

- Chez nous, femelle diriger. Maîtresse maison, militaires, assassins, prêtresses, tout par femelle. Moi pas respecter.

Il avait tenu tête à sa mère, de ce fait, il avait osé contredire la maîtresse de la deuxième maison, un outrage qui aurait coûté à plus d’un être vivant de finir peler sur un piqué. Mais la sentence ne ne fut pas appliquée par celle-ci en personne, mais confiance à sa sœur aînée, future cheffe de la maisonnée, accompagnée d’un poignet de larbin.

- Femelle confiante, trop, moins estimer moi, et moi profiter.

Nal’vÿna -malgré une maturité plus avancée- l’avait sous-estimé, croyant son autorité suffisamment impressionnante pour lui faire courber l’échine et affronter son destin sans broncher. Mais elle s’était trompée.
La plus fatale erreur de sa mère fut de le confier à sa fille incompétente et trop sûre de son rang pour se méfier, chose qu’une femelle plus avertie n’aurait jamais fait. Divayth ferma les yeux un instant pour se remémorer cette délicieuse ironie. La salle était plongée dans la pénombre, il bouscula le garde à sa droite avant de lui écraser le nez avec son front. Sa main droite libérée, il s’empressa de saisir l’arme de sa première victime, taillada le visage du second soldat pour finalement se jeter sur sa sœur d’ores et déjà en train d’entamer l’invocation d’un maléfice. La lame s’enfonça dans sa gorge étouffant dans un flot de sang les dernières paroles d’un sortilège qui ne pouvait plus la sauver. Cette sensation, celle d’abattre une personne se croyant immortelle, voir l’étincelle de vie quitter son regard, était une chose indescriptible, il fallait passer à l’acte pour comprendre.
Il rouvrit les yeux.

Cela faisait déjà un moment que son interlocutrice touillait le repas, l’odeur n’en était que plus alléchante, rendant son estomac encore moins patient, c’est toutes canines dehors qu’il questionna franchement.

- Manger ?





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyJeu 10 Fév 2022 - 1:28
Séparation du contenu
-Nord aussi, seul.

Bien sûr, il était en fuite. Mais pourquoi ne pas se camoufler à Stellaraë là où tant d'habitants grouillent ? Ehawee commençait à découvrir pourquoi la vie d'un elfe noir ne pouvait être simple. Leur société semblait repliée sur elle-même, si bien qu'on ne savait guère de chose sur eux et les rumeurs, qui allaient de bon train, n'étaient pas pour les valoriser. Ainsi stigmatisés, les elfes noirs en fuite ne trouvaient guère de refuge. Le Nord lui était-il apparu comme la région la plus fiable, tout justement car il n'y trouverait pas grand monde ? Avait-il alors décidé d'embrasser la misanthropie afin de trouver le peu de sérénité qu'il pouvait espérer vivre encore ici bas ? L'elfe sylvestre, elle-même insociable pour d'autres raisons, ne pouvait en aucuns cas émettre un jugement de valeur sur lui. En revanche, elle ne pouvait s'empêcher de songer au sang sur ses mains.

-Chez nous, femelle diriger. Maîtresse maison, militaires, assassins, prêtresses, tout par femelle. Moi pas respecter. Femelle confiante, trop, moins estimer moi, et moi profiter.

Ce récit était pour le moins déroutant, du point de vue d'une étrangère, du moins. Elle tâcha de rester de marbre tout en enregistrant et en traitant toutes les informations de cette histoire. Il aurait simplement assassiné sa soeur pour tenir tête à sa mère ? N'était-il qu'un garçon frustré aux pulsions meurtrières incontrôlables ? Non, les choses devaient être bien plus compliquées pour qu'il en arrive à de telles extrémités...Du moins, elle l'espérait. Et, après tout, elle n'avait pas vécu la situation de l'intérieur, s'il avait besoin de préciser le fonctionnement de sa société pour justifier sa traîtrise, c'était que ce devait être un système particulièrement répressif pour certains.

-Manger ? Elle le fixa un instant. Encore ce ton froid, cette façon de parler de la mort, et de revenir à autre chose comme si de rien n'était. Ce n'était pas la préparation du repas qui l'inquiéta à cet instant. Mais elle s'exécuta, c'était vrai, la soupe devait être prête maintenant. Elle procéda à servir la nourriture dans l'unique bol qu'elle détenait -pourquoi s'encombrer lorsque l'on voyage toujours seule- et le déposa sur le côté, proche de Divayth. Alors elle ôta la casserole du feu, dans laquelle la moitié de la soupe restait, et commença à se sustenter, cuillerée par cuillerée, en faisant attention de ne pas se brûler avec le récipient. Elle n'attendit guère que son hôte improvisé n'entame ce festin de fortune, de toutes manières, il allait probablement attendre qu'elle goûte avant lui, en tout bon assassin qui ne se serait pas fait empoisonner aussi facilement. Et puis, elle devait bien admettre que ce voyage était éprouvant, ainsi elle engloutit le repas réconfortant goulûment.

-Même ces piètres légumes nous paraissent être succulents, n'est-ce pas ? Tout dépend de la faim de celui qui mange...Fit-elle, apaisée d'avoir quelque chose dans le ventre pour un temps. La chaleur qui emplissait son estomac se diffusait partout dans son corps, décontractait ses muscles. Elle contempla Tadi, doucement éclairé par les flammes lancinantes. Il paraissait si innocent, endormi si profondément. Elle n'aurait jamais cru que cette farouche créature finirait par lui faire confiance à ce point. Après ce doux instant de quiétude, elle revint au sujet de la rencontre avec cet elfe dont le passé brumeux semblait s'épaissir à mesure qu'elle en apprenait.

-Qu'est-ce que tu feras au Nord ? demanda-t-elle avec une certaine crédulité feinte. Ils allaient au même endroit après tout, elle devait savoir. Elle fronça les sourcils, tournant et retournant le problème dans sa tête. Elle n'avait aucune confiance en lui, pourquoi s'était-elle empêtrée là-dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 11 Mar 2022 - 13:56
Séparation du contenu
L'elfe avait tellement de choses à dire sur son peuple qu'il aurait été capable d'en parler durant des heures sans aucune pause. Le vaste monde lui était inconnu, du moins, si l'on oubliait tout ce qu'il avait pu apprendre durant sa jeunesse. Il ignorait beaucoup de choses, en bien comme en mal...

Divayth regarda l'elfette déposa soigneusement le bol près de lui, malgré la faim qui le tenaillait et l'envie presque irrésistible de goûter au plat, il n'y toucha pas. L'archère ne semblait pas hostile, elle l'avait même aidé en quelques sortes, mais la méfiance était devenue une chose naturelle chez lui. Heureusement, elle commença à manger de son côté, alors, au bout de quelques secondes, l'elfe noir fit de même. Si au début Divayth agit de manière civilisée en mangeant à la cuillère, il finit par saisir le bol à pleine main et en boire le contenu malgré la chaleur certaine du contenant.
Quel plaisir de sentir quelque chose dans son estomac, quand bien même il ne s'agisse que de légume avec un peu d'eau, c'était bien plus que tout ce qu'il avait pu avaler depuis des jours, sans rajouter que le bouillon était bien plus savoureux que des racines séchées. Une fois vidé de son contenu, il reposa le bol sur le côté.

- Ça être meilleur que racine, mieux qu'avoir faim...

Malgré tout, Divayth n'était pas satisfait de la situation, oui il était vivant, il avait pu manger, mais... tout cela fut possible grâce à sa camarade d'infortune. Sans elle, sans doute aurait-il été tué par ses frères assassins, ou tout simplement morts de froid et de faim dans la nuit. Cependant, elle n'était qu'une rencontre, une personne qui finirait par suivre son propre chemin, or il ne pouvait pas compter sur de possibles inconnus pour survivre, il ne pouvait pas et ne devait pas agir ainsi. Lui seul devait être maître de sa survie, s'il n'y parvenait pas, alors il devait mourir. Bien sûr il n'était pas fou et il est heureux de pouvoir manger et respirer, et en même temps cela lui laissait un arrière-goût amer dans la bouche. En vérité, il était reconnaissant et vexé à la fois. La question de son interlocutrice lui fait relever la tête, car jusqu'alors, son regard était rivé sur les braises du feu.
L'elfe se passa une main sur le visage, remarquant alors qu'il avait encore du sang séché sur celle-ci. Malgré ses efforts, il était incapable de se souvenir comment le sang était arrivé là, ni le visage de son propriétaire, la question ne prit forme dans son esprit, mais il ne dit rien pour autant.

- Fuir, toujours plus loin. Je... Si moi rester, moi mourir. Il tendit le bras et désigna l'extérieur de la grotte. Eux jamais arrêter, toujours vouloir ma tête, pas pardon, pas oublie, juste mourir.

Divayth n'aspirait pas à d'autres avenirs que celui d'avoir une mort glorieuse -selon ses propres critères-. Mourir l'arme à la main face à ses frères voulant le tuer, ça c'était une belle mort, bien mieux que de pousser un dernier soupir au fond d'une grotte, affamé et transi de froid. Pour le moment, la tempête lui permettait de conserver une avance, et possiblement de masquer ses traces, rendant la traque plus difficile pour ses poursuivants. L'elfe se pencha légèrement en arrière et regarda la paroi supérieure de la grotte avec de caler ses deux mains derrières la tête.

- Tempête durer encore, route encore longue, devrait se reposer après repas.

Se reposer était un bien grand mot, mais il comptait bien profiter de cet instant de calme pour retrouver des forces après le repas, bien entendu il ne comptait pas fermer l'œil pour autant.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMer 13 Avr 2022 - 12:22
Séparation du contenu
Les deux elfes semblaient avoir bien des différences mais ils se retrouvaient sur un point : la faim les avait tiraillé un moment pour qu'ils engloutissent ce repas aussi vite. Ehawee ne pouvait qu'acquiescer la phrase qu'il lui dit, avec le visage de celui qui a enfin mangé. Néanmoins, ce plaisir des plus élémentaires semblait très vite rattrapé, dans son regard, par la traque mortelle dont il était la cible. Cet homme avait toutes les raisons d'être en état de choc. Bien que son coeur était habitué à la violence, il serait inconcevable que cette histoire ne lui fasse ni chaud ni froid. Après tout, s'il disait vrai, il quittait les siens, il quittait peut-être même tout ce qu'il avait connu et ce à quoi il était habitué jusque là.

La réponse qu'il lui tint confirma cela, d'une certaine façon. L'archère essayait de ne rien montrer, mais elle était intérieurement stupéfaite de considérer le récit de cet homme. Elle qui n'avait jamais vraiment rencontrer l'un de ses cousins éloignés à la peau sombre, elle était loin de se douter d'une telle différence culturelle et...éthique. Cela dit, n'était-il pas qu'un monstre pour les siens ? N'était-il pas simplement un individu mauvais ? N'avaient-ils pas de très bonnes raisons de vouloir sa tête ? Et que dire de cette scène épouvantable vécue plus tôt ? Elle n'était pas bien sûre. D'un autre côté, pour elle, il agissait plutôt comme un animal sauvage qui fuyait pour sa vie : avec méfiance, brutalité et désorientation. De toutes manières, se fit-elle dans cette tourmente interne, ses traqueurs l'avaient prisent pour cible, elle aussi. Elle n'avait fait que se défendre, et tenter de lever le voile sur cette embuscade.

Après avoir narrer le châtiment qu'il subissait depuis son meurtre, l'assassin leva les yeux, pensif.

-Tempête durer encore, route encore longue, devrait se reposer après repas.

La brune, quant à elle, n'omit aucunes objections et méditait encore sur la situation qui l'avait amené jusqu'ici et sur son avenir. Quelle terrible existence attendait ce Divayth ! Vivre dans la crainte permanente d'avoir été rattrapé par son passé n'était pas une vie que l'on pouvait souhaiter à qui que ce soit. L'archère ne le lâchait pas du regard, tandis qu'il se détendait quelque peu. Fronçant les sourcils, elle cherchait un sens à tout ça, un chemin qui lui permettrait de comprendre ce qui se passait sous ses yeux. Pourquoi si peu d'émotions ? Pourquoi cette froideur ? Devant ce noeud, elle penchait pour l'hypothèse du déni complet, ou de la pure folie, lorsqu'elle se dit qu'il n'avait tout simplement peut-être pas eu le choix.

Ehawee le savait, elle n'aurait pas de réponse franche à ses questions. Du moins elle lui accordait trop peu de confiance pour espérer en avoir avec lui. Cependant, les esprits l'avaient guidés jusqu'à elle. Par delà, les sentiers de Kanaan, les lignes du monde les avaient réunis à cet instant et cela lui avait sûrement sauver la vie. Il lui incombait désormais de déceler son rôle dans cette histoire tissée par le Destin et ses fils immatériels. Quelque part, la garde sylvestre pressentait cette situation comme un appel à l'aide. Il ne sera pas passé dans l'oreille ronde et sourde d'un humain.

-La tempête recouvre notre passage, comme l'herbe recouvrira les morts d'aujourd'hui. Profites de ce temps, meurtrier, car la vie ne t'a pas semble-t-elle pas réservé un chemin tranquille.

Ses mots s'essoufflaient dans le son lancinant du souffle glacial. Sifflant contre la roche, le vent pouvait bercer les esprits les plus éprouvés. L'elfe sylvestre ne fermera pas l'oeil. Veillant sur sa monture et sur les agissements de l'assassin, elle ne pouvait se résoudre au sommeil. Pour combattre la fatigue sans baisser garde, elle s'occupa les mains et entreprit de tailler quelques bouts de bois en pointe afin de combler son carquois. L'archère n'avait pas pris le temps de récupérer sa flèche décochée dans le feu de l'action et les événements d'aujourd'hui avait montré qu'il fallait s'attendre au pire.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyJeu 21 Avr 2022 - 22:09
Séparation du contenu
L’elfe sombra peu à peu dans une sorte de demi-sommeil. D’un point de vue extérieur, on aurait pu croire qu’il dormait à poings fermés, mais en réalité ses sens étaient en alerte. Cette façon de “dormir” n’était pas des plus reposantes, mais elle permettait de ne pas se faire surprendre en cas de problème. En reposant, il reposait aussi une part plus sombre de son être, une part dont il n'avait pas véritablement conscience, mais qui lui laissait un goût amer de sang séché dans la bouche...

Jusqu’à présent il n’avait pas eu de raison de se méfier de sa camarade d’infortune, elle l’avait aidé après tout. Cependant, chez son peuple une aide offerte était bien souvent synonyme de trahison, Divayth ne connaissait personne d’assez stupide pour aider simplement par bonté d’âme. Jusqu’à présent l’elfe noir s’en était plutôt bien tiré, il avait échappé par deux fois à ses poursuivants, puis réussi à en neutraliser plusieurs. Maintenant il se trouvait à l'abri, et la tempête allait lui faire gagner un temps précieux en couvrant toutes traces de passage. L’idéal aurait été de continuer sa progression malgré la tempête, une chose que les assassins à ses trousses n'auraient pas tentée. Mais, même si l’on pouvait qualifier Divayth de bien des manières, il n’était pas fou au point de se jeter dans un cyclone ravageant un environnement qu’il ne maîtrisait pas, malgré le fait de gagner une avance confortable. Alors qu’il réfléchissait à ses prochaines actions, son esprit dériva peu à peu vers les limbes des rêveries.

***

À l'extérieur la tempête se faisait de plus en plus violente, même les arbres semblaient courber l’échine devant la puissance destructrice du vent. À plusieurs centaines de mètres de la grotte se tenait le dernier membre du quatuor d’assassin. L’elfe noir n’avait malheureusement pas trouvé un couvert aussi avantageux qu’une grotte, mais la paroi rocheuse de la montagne lui permettait de se protéger suffisamment pour ne pas mourir. Contrairement à ce qu’il pensait, il n’était pas seul. Son groupe n’était pas la chose à laquelle la matriarche Farën’loë avait fait appelle pour ramener la tête de son fils exilé. La maîtresse de maison avait fait appelle à des forces plus obscures et plus efficaces, car simple groupe d’assassin, car malgré leur expérience certaine en matière de traque, sa patience avait atteint sa limite. Le bruit assourdissant des bourrasques couplé à la discrétion naturelle dont faisait preuve la silhouette féminine la rendait tout simplement invisible. L’assassin ne se douta de rien jusqu’au moment où une lame aussi tranchante qu’un rasoir lui lacéra la gorge d’une oreille à l’autre. Pressant les mains autour de son cou pour contenir l’impossible, l’assassin tomba d’abord à genou, puis il s’écroula de tout son long dans la neige. La silhouette se pencha au-dessus du corps et récupéra tout ce qui pouvait l’être sur le corps encore chaud. Lorsqu’elle eut fini, elle poussa du pied le cadavre qui glissa le long de la pente rocheuse, laissant dans son sillage une traînée de sang. L’espace d’un instant, la tempête sembla faiblir, signe qu’il serait bientôt temps d’avancer.

***

Divayth ouvrit grand les yeux et sauta sur ses deux jambes avec une agilité dont lui-même aurait douté. L’elfe avait le souffle court, comme s’il avait couru ou combattu. Il était envahi par un mauvais pressentiment, très mauvais même, quelque chose qu’il ne pouvait pas expliquer, mais qu’il ressentait pourtant dans chaque parcelle de son corps. À l'extérieur, la tempête semblait s'apaiser. Il ne fallait pas rester là, il en était convaincu.

- Devoir partir, maintenant !

Voyant bien la réaction de sa camarade, il continua, joignant le geste à la parole.

- Donner armes, partir ! Toi veux mourir ? Alors partir maintenant ! Quitter montagne vite.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 30 Avr 2022 - 17:07
Séparation du contenu
Au bout d'un certain temps, le calme s'installa dans la grotte, les vents tourbillonnants semblaient vouloir ralentir leur assaut continuel sur les roches ténébreuses. Ehawee était entrée dans une sorte d'état méditatif, bercée par les sons environnants, les flammes qui crépitaient, ses coups de taille sur le bois qui se répétaient dans un rythme constant. Son esprit songeait à ce qu'elle allait pouvoir trouver dans le Grand Nord. Les âmes et les divinités qui y habitaient paraissaient être à la hauteurs du climat de la région : puissantes et implacables. Elle se demandait si ce voyage n'était pas de la pure folie, si elle faisait bien de risquer sa vie et celle de Tadi dans cette entreprise. Tout en étant prise dans ses doutes, sa garde s'abaissa un instant, ses gestes du couteau ralentissaient, tandis qu'elle plongeait tout doucement dans une forme de léthargie, la fatigue et l'atmosphère aidant.

Elle se retrouva dans un état de conscience modifié, à mi-chemin entre le réel et l'intangible. Sa perception sensorielle était toute particulière, comme éblouie, et c'était comme si tout était enveloppé dans un voile immaculé et engourdissant. Dans cette mystique torpeur, la femme se laissa atteindre par une voix venant de l'extérieure : celle d'un souffle glacial, incisif et saisissant.

...ssshlame ap roche sshhhh shhlamort mo t app ochhhhhe m rt shhhhlameee...

Elle sursauta, ramenée à la réalité par le saut soudain de son congénère elfique.

-Devoir partir, maintenant ! Quelle mouche l'avait piqué ? La garde sylvestre lui lança un regard des plus interrogateurs, alors qu'elle-même venait d'émerger. Tadi s'était redressé lui aussi, interloqué.
-Oui, on peut sans doutes bientôt y aller...Ce peu de réaction ne convenait visiblement pas à l'elfe noir qui s'agita.
-Donner armes, partir ! Toi veux mourir ? Alors partir maintenant ! Quitter montagne vite. Ehawee atterrit enfin totalement sur terre et réévalua la situation. Divayth paraissait véritablement en totale détresse, c'était trop pour que ce soit un piège. Et puis...s'il avait voulu la piéger il ne l'aurait pas alerter de la sorte. Non, quelque chose n'allait décidément pas et à en croire les dires de l'homme, ils étaient loin d'être en sécurité ici. Il savait bien mieux qu'elle ce qu'étaient capables ses poursuivants alors l'archère lui laissa le bénéfice du doute.
-Bon sang, mais qu'est-ce qu'il se passe ?

Elle prit ses affaires et sortit de la cavité souterraine. Ses cheveux virevoltaient dans la bise qui restait tenace, bien que plus calme. Au sortir de la grotte, ils pouvaient avoir vue sur un large panorama de la région. Entre les flocons qui valsaient, au loin, très loin, l'archère plissa ses yeux sur une forme qui se détachait des pierres et de la neige. Cette forme, si petite à cette distance, elle la pensait immobile, mais après quelques instants d'observation, elle l'aperçut se mouvoir et à vive allure, dans leur direction !

Le sang de l'elfe ne fit qu'un tour. Était-ce donc cela que Divayth et le souffle glacial voulaient la prévenir ? Elle siffla Tadi qui perçut immédiatement son emballement et grimpa aussitôt sur lui. Elle regarda ensuite l'homme à la peau sombre.

-Tu vas rester ici ou te décider à monter ? Fit-elle à celui qui était au pied du mur, tout en lui tendant la main pour qu'il se hisse plus vite. Elle doutait qu'il choisisse d'accueillir ce nouvel invité. En revanche, il était pour l'heure impensable qu'elle lui rende ses armes s'ils continuaient la route ensemble. Ehawee prévoyait de semer la traque toujours plus vers le Nord : le froid et la neige rendraient cette chasse à l'homme toujours plus pénible, tout en la rapprochant de son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 3 Mai 2022 - 13:51
Séparation du contenu
Sa camarade émergea enfin après plusieurs secondes, ce qui n’empêcha pas l’elfe noir de la presser plus encore. Divayth n’était pas capable d’expliquer ce qu’il se passait, en vérité il n'en avait même aucune idée. Tout ce dont l’elfe était certain c’était qu’il fallait quitter la grotte au plus vite mettre de la distance entre eux et cet endroit. Bien que sa camarade d’infortune semblait avoir compris l’urgence de déguerpir d’ici, elle ne comptait pas lui rendre ses armes et cela ne lui plaisait pas. Toute sa vie durant il avait eu une arme à la main, un elfe noir sans arme était tout simplement impensable, encore plus dans une situation aussi extrême que celle-ci. Même les personnes les plus influentes de son peuple portaient une dague dissimulée quelque part sous leurs atours. Lui-même en possédait une dans la doublure de sa botte, d’ailleurs, d’un bref mouvement de la jambe, il s’assura que la lame était toujours à sa place. Après tout le fait qu’il n’ait pas profité du sommeil de l’elfette pour lui tailler un sourire était bel et bien une preuve de sa bonne volonté.

C’est non armé que l’elfe quitta la grotte en premier. Le vent soufflait et la neige continuait de blanchir le paysage. Divayth aurait pu prendre le temps d’admirer le panorama, mais il avait toujours cette sensation, cette impression de danger dont il ne connaissait pas l’origine. C’est alors qu’il comprit. Il avait vu la silhouette sombre disparaître derrière le pan rocheux, une ombre bien trop rapide et dont l’agilité n’était pas comparable à celle dont avaient fait preuve les assassins qu’ils avaient affrontés quelques heures plus tôt. Jusqu’à présent Divayth estimait que sa génitrice devait le détester, du moins un peu plus que d’ordinaire. Mais la silhouette qu’il avait entre aperçus raviva de vieux souvenirs, il comprit alors que la traque ne faisait que commencer. Malgré ses propres capacités martiales et celle de l’elfette, l’affrontement direct était tout bonnement impensable, autant se trancher les veines tout de suite et se laisser mourir.

Alors qu’il allait faire part de sa découverte, il découvrit qu’il n’était pas le seul à avoir repéré ladite silhouette, visiblement cela pressa encore un peu plus sa partenaire. À la vue de cette main tendue, l'elfe noir hésita. Pour lui, il était difficilement concevable que sa camarade souhaite toujours l’aider d’une manière ou d’une autre à fuir vers le Nord. Si leurs rôles avaient été inversés, Divayth n’aurait pas hésité une seule à abandonner l’elfette à son sort. Il resta figé durant quelques secondes, ce qui sous la pression due semblait durer une éternité. Finalement, l’elfe noir attrapa finalement cette main tendue alors la conviction qu’une dague allait finir enfoncé dans son flanc, et rien. Il était assis sur le cerf, aucune arme ne semblait le menacer de manière directe, et cela le surprit grandement bien qu’il n’en laissa rien paraître. Malgré lui, il n’eut pas d’autre choix que de passer ses mains autour de la taille de l’elfette pour se maintenir en place et ne pas chuter au premier galop.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 6 Mai 2022 - 0:33
Séparation du contenu
Le duo hétéroclite ne mit pas plus de temps à s'élancer dans le relief, afin de semer leur poursuivant. Bien que ce dernier semblait seul, il était à craindre que d'autres le rejoignent, et que cette traque n'en finisse jamais jusqu'au moment où ils seraient trop éloignés dans le Nord. Il n'y avait donc plus qu'une seule trajectoire possible et Tadi bondit prestement avant de galoper au pas de courses.

Secoués le quadrupède, les deux elfes devaient trouver des moyens pour ne pas être propulsés en arrière. Ce n'était pas un problème pour Ehawee, qui avait l'habitude de chevaucher le cerf royal et était même dans une forme d'osmose avec lui. Néanmoins, la situation était un peu plus délicate pour celui qui l'accompagnait. Aussi finit-il par poser ses mains sur sa taille, ce qui la fit directement réagir. Il ne fallait pas que cet énergumène profite de sa bonne foi et des circonstances d'urgence pour se permettre ce genre de chose. D'un mouvement de poignet, éventuellement douloureux pour le sien, elle replaça cette main inconvenue sur son épaule, là où il pouvait tout à fait se maintenir comme il le fallait.

Cette course effrénée entre les rochers escarpés et les quelques buissons et arbres pauvres les rendait non loin du Vulkar. Le moment n'était pas du tout propice à la contemplation du paysage, mais s'ils tournaient la tête sur le côté, ils pouvaient désormais apercevoir ce géant mont colérique, entre les reliefs qui s'ouvraient peu à peu. Ce qui pouvait en outre faire réaliser ce pourquoi il était si difficile de s'aventurer ici : les vapeurs toxiques et l'altitude rendaient les déplacements très pénibles. Cela impactait le souffle du cervidé, en effet, mais également celui de leur poursuivant. Par ailleurs, il fallait être bien téméraire pour espérer rattraper une monture de cet acabit tout en étant à pieds. Autant essayer de suivre un kelpi à la nage ! L'archère devait admettre qu'il était bien curieux qu'elle n'ait pas vu de monture accompagner la silhouette. La visibilité réduite à ce moment-là l'avait probablement caché, se fit-elle, car cela n'avait pas de sens de traquer un homme dans la nature sans posséder de quoi réduire la distance les séparant rapidement.

Cela la confortait à maintenir un rythme soutenu, ce qui les fit parcourir une bonne partie de la région en peu de temps. Dire qu'il en faudrait beaucoup moins si les conditions n'étaient pas aussi compliquées, mais c'était déjà incroyable, ils avaient de grande chance d'avoir semer l'assassin, pour un temps du moins...Au loin, l'elfe sylvestre vit se profiler plusieurs habitations. Elle décida donc de ralentir le pas, comme ils allaient finir par foncer tout droit devant. Quelle genre de personnes pouvait avoir élu domicile dans ces terres inhospitalières ? Elle ralentit davantage encore les foulées de sa monture à mesure qu'une supposition grandissait dans son esprit. L'ironie du sort aurait été qu'ils tombent dans la demeure de ceux qu'ils fuyaient...Ehawee tenta alors d'être le plus discret possible tout en contournant les lieux...si ce n'était pas déjà trop tard...


hrp:
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 14 Mai 2022 - 20:44
Séparation du contenu
Divayth devait bien avouer qu’avoir un cerf sous la main était une bonne chose pour mettre de la distance entre eux et l’assassin mandatée par son peuple. L’Elfe noir ne se formalisa pas lorsque l’archère replaça nonchalamment sa main, il ne voyait tout simplement pas le problème, et dans une situation telle que celle-ci il se fichait du placement de sa main tant qu’il pouvait déguerpir du coin. L’exilé reconnaissait le paysage, par le passé il avait déjà parcouru les montagnes à la recherche d’éclaireurs de la maison Relva’nir, c’était d’ailleurs leur territoire. L’elfe noir espérait surtout ne pas tomber sur des représentants de son espèce, encore moins une maison adverse qui n’aurait pas hésité à mettre sa tête au bout d’une pique.

Les montagnes de Kanaan n’étaient pas connues pour être une zone sûre, on y croisait quelques fois des marchands ambulants, des coupe-jarrets des groupes de plusieurs individus s’exilant de chez eux. Divayth savait que certains humains vivaient dans les parages, ceux-ci ne se rendaient pas compte de la possible menace qui pouvait planer sur eux. L’elfe noir profita du fait que la monture ralentisse pour mettre pied à terre sans se vautrer. Il pouvait apercevoir à une distance certaine des habituations, les bâtiments ne ressemblaient pas à ce que pouvaient construire les elfes noirs et Divayth ne se rappelait pas avoir vu quelque chose du genre durant ses dernières missions, ce qui pouvait remonter à une dizaine d'années. L’endroit semblait calme, aucune fumée ne semblait provenir des maisonnettes, ne signe qu’elles n’étaient peut-être plus habitées. Divayth savait qu’il ne valait mieux pas rester dans les environs, il était préférable de ne croiser personne, humains comme Reval’nir d’ailleurs. Si les habitants avaient eu des soucis avec des sujets de la maison Reval’nir, autant dire qu’ils auraient vu en lui une menace, tenter d’expliquer les différences entre les grandes maisons n’aurait servi à rien. L’exilé fit quelques pas en avant, prenant la direction des habitations, il ne prêtait que peu d’attention à l’archère -même si l’avoir dans son dos ne lui plaisait pas-. Le sol était couvert d'étranges traces de pas, comme si plusieurs personnes étaient passées sur le sentier, puis celles-ci se mélangeaient pour finalement disparaître. Il longea le bout de la piste jusqu'à se pencher finalement par-dessus un buisson qui jugea suspect à la vue de la teinte bordeaux de quelques feuilles.

De l’autre côté gisait le corps sans vie d’un homme adulte dont la gorge avait été lacérée. L’individu n’avait pas l’accoutrement d’un combattant, il devait s’agir tout au plus d’un paysan ou d’un voyageur. Divayth se pencha et fouilla les poches du corps dans l’espoir d’y trouver de l’argent, après tout le mort n’en aurait plus besoin. L’elfe noir se redressa bredouille. D’après les connaissances qu’il avait, Divayth estima que l’on devait être mort depuis plus d’une journée, car le corps n’était plus rigide et que celui-ci était en partie recouvert d’une fine couche de neige par endroit. Il y avait de forte chance que ses congénères soient à l’origine du mort, et cela devait être pire au niveau des habitations, cependant comme cela semblait dater de plus d’une journée, l’endroit devait être assez tranquille.  Malgré cela, Divayth continua de progresser à couvert le long de la petite route sinueuse, sans doute suivi de loin par sa partenaire.

***

Le petit village semblait avoir été le théâtre d’un conflit entre homme et elfe noir, ça et là gisaient des corps d’homme et d’elfes. Si les elfes étaient tous en tenue de combat, ce n’était guère le cas des humains dont trop peu avait été équipé pour se défendre. Le spectacle macabre ne touchait absolument pas Divayth, et d’une certaine façon il avait lui aussi participé à ce genre d’attaque par le passé. Il n’y avait rien d’étonnant à ce que fréquenter d’un peu trop près un peuple trop différent conduise à ce genre de chose et il le savait parfaitement. Il avait bien conscience des différences morales entre son peuple et les autres, il suffisait de voir le comportement de l’archère pour voir que même avec des ancêtres communs ils étaient pourtant tous les deux fondamentalement différents.
Malgré tout l’elfe ne perdait pas de vue ce que pouvaient représenter les corps pour lui, à nouveau il se pencha par-dessus le corps d’un homme d’armes et fouilla ses poches, malgré qu’il n’y trouva rien, il récupéra l’épée de celui-ci. Couverte en partie de boue, l'arme semblait de mauvaise facture, d’une qualité bien différente de ce que pouvaient produire les forgerons de son peuple, mais en cas de soucis la lame pourrait toujours ôter une vie. Sans se soucier de ce que pouvait penser l'archère, il s'approcha du corps d’un des Reval’nir. Mais il ne se pencha pas sur celui-ci, ni ne tenta de le retourner, il empoigna fermement son épée et planta la lame dans le dos du corps qui bien sûr ne broncha pas, mais mieux valait vérifier. Il retira la lame et retourna le cadavre pour le mettre sur le dos afin de lui faire les poches.

- Ça technique, faire mort pour piéger, puis tuer ceux venir aider.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMer 22 Juin 2022 - 22:50
Séparation du contenu
Sur le sentier sinueux à la végétation grise, les deux elfes arpentaient ce qui semblait être un village dévasté. Divayth s'y aventura le premier, découvrant une première victime égorgée dans le buisson bordant l'entrée du village. Quelque chose d'affreux semblait s'être produit ici, l'archère suivit en premier lieu du regard son comparse à la peau sombre. Elle ne se formalisa pas sur le non-respect du mort inconnu, bien que son action la rebutait. Elle commençait, croyait-elle à ce moment-là, à s'accommoder à la froideur de ce Divayth...était-ce une bonne chose ?

Le voyant s'enfoncer dans le village le plus furtivement possible, Ehawee donna ordre à Tadi de partir se cacher, tandis qu'elle s'en alla longer les fourrées et les habitations de bois elle aussi. Quelque chose l'appelait, dans l'air froid et étouffant, en lui disant intimement de lever le voile sur cet endroit mystérieux, et pourtant l'atmosphère était terriblement vide. Le silence, troublant.

Ses yeux s'élargirent en découvrant les corps jonchés. L'assassin par dessus l'un d'eux, dans son univers, souillait un autre cadavre par son manque de moral. Pas de dangers imminents aux alentours, donc. La garde sylvestre s'approcha pas à pas, décontenancée. Cette mort...omniprésente autour d'elle...elle n'y était pas aussi habituée que lui. Il empoigna une épée rudimentaire d'un villageois malchanceux et s'assura qu'un elfe noir au sol était bien mort, avant de le dépouiller, lui aussi.

-Ça technique, faire mort pour piéger, puis tuer ceux venir aider.

Tout cela était des plus choquants, et ce n'était pas la considération pratique qui accompagna son geste qui rendait cette situation plus supportable. Ehawee, le regard incertain et sans un mot, la gorge sèche, lança les dagues elfiques au sol, proche de leur propriétaire. Qu'il récupère son armement, cela devenait ridicule maintenant, d'autant qu'il en serait plus apte à se défendre au cas où des assaillants leur tomberaient dessus.

La face horrifiée et écoeurée par tant de désastre, elle contemplait les alentours. Quelque chose épaississait l'air, tant de morts ne laissait pas l'Immatériel indifférent. Il se gavait de ces âmes dépossédées sauvagement de leurs enveloppes charnelles. Toutes ces entités à reloger, redistribuer dans le continuum d'éther annonçait bien du travail pour le fleuve perpétuel de la vie et de la mort, mais ce n'était pas tout. La violence du massacre crépitait encore dans les filaments brumeux, avec elle les âmes des défunts n'avaient sûrement pas eut le luxe de prononcer leurs dernières volontés. Il suffisait à l'oreille sensible aux forces intangibles de se concentrer un minimum pour entendre leur appel. Bientôt, des cris de douleur, des hurlements d'effrois et d'incompréhension faisaient trembler, d'une rage sourde, le voile entre les deux mondes, Ehawee à leur écoute. De ces abominables agitations, elle entrevoyait l'état de panique totale, traumatique, qui avait emplit le lieu à ce moment-là et imaginait le désir de vengeance de ces spectres, mais aussi leurs espérances perdues, envolées en milles éclats. Massacre très probablement perpétré par les elfes noirs, qui ont eux-mêmes essuyé plusieurs pertes, malgré la différence évidente de compétence guerrière et d'attirail entre les deux camps. Quel gâchis, songeait la brune avec désolation.

Rendue désemparée au coeur de ce gouffre des âmes martyrisées, dans ce bain de sang terni par la neige et les cendres du Vulkar, l'elfe en eut la bouche emplie d'amertume. Une détermination nouvelle échaudait son esprit à mesure qu'elle devenait perméable à l'Immatériel. Son regard se plongea soudainement sur Divayth qui entreprenait toujours de dépouiller les poches de l'un de ces malheureux. Comment ne pouvait-il rien ressentir de tout cela ? Pas la moindre parcelle de son être ne semblait affectée, même par la mort d'autant de ses congénères ! Toutes ces victimes, parmi elles sûrement d'innombrables innocents, pesaient dans la conscience de la femme, alors même qu'elle n'était qu'une exploratrice détachée de ces contrées. Pour elle, même les assaillants étaient des victimes, victimes d'une société dégénérée et vouée au meurtre. Cette détermination, comme une vague de fond, se transformait très vite en une ire encouragée par les morts qui les regardaient. Ses yeux devinrent sanguins, sa voix, grondante.

-Ton peuple est-il malade !? Cracha celle qui devenait incontrôlable tout en décelant ce même mal qui rongeait le coeur du fugitif fratricide. Elle abandonna. Qu'il aille se faire voir avec sa fuite, elle étouffait dans toute cette mort, c'était insupportable. Plus question de lui mettre le bénéfice du doute ni de chercher à l'appréhender devant ce spectacle aussi atroce et, surtout, devant tant d'indifférence. L'archère refusait de croire qu'il possédait si peu de sensibilité. Elle s'agitait, commençait à tourner les talons pour le laisser là, en plan. Il avait choisi de s'arrêter ici, après tout, grand bien lui fasse. Qu'il s'en prenne à elle ? Bah ! Elle était surprise, en y repensant, qu'il ne l'ait pas déjà étranglé pour récupérer ses précieuses lames. Après tout, n'était-elle qu'un corps à occire parmi d'autre ? Une niaise dont il ne savait pas bien quoi penser, tantôt obstacle, tantôt avantage ? Tout avait une fonction, le reste n'existait pas, telle était la vision du monde glacial de Divayth. La raison d'Ehawee s'ébranlait, à mesure qu'elle échafaudait ces pensées, énervée, dans sa tête. Deux conceptions du monde radicalement opposée.

*galap* *galap* *galap*

Mais une chevauchée improviste ne lui laissa pas le temps de quitter ces lieux abjects à ses yeux. La femme se faufila à l'intérieur d'une chaumière pour ne pas se faire repérer par le ou les nouveaux venus. Bon sang...Une escouade pour s'assurer que le travail était bien fini ? Ou d'autres traqueurs ?



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 22 Juil 2022 - 18:01
Séparation du contenu
Divayth avait continué sa progression dans le village en ruine, fouillant sans aucune gêne les corps des défunts, l’elfe ne faisait aucune différence entre les représentants de son peuple et les humains. Sa vision assez particulière du monde faisait que pour lui, tous les effets personnels des morts n’étaient plus d’aucune utilité pour leur propriétaire, alors autant que cela lui serve à lui, ou à l’elfette. Poche après poche, il continua jusqu’à ce que sa camarade d’infortune lui rende ses armes. Lorsque ses armes glissèrent devant lui, il releva la tête, ne comprenant pas pourquoi l’elfette affichait une mine si horrible.

Comme tout bon soldat, l’elfe noir était habitué au contact de la mort, depuis son plus jeune âge il avait appris à la côtoyer. Il avait appris à ne pas s’émouvoir de la mort d’un proche, alors de celle d'illustres inconnus… Divayth se redressa puis se rapprocha d’une maisonnette dans un état proche de celui d’une ruine. Une partie du toit était partie en fumée, la porte d’entrée n’était plus maintenue dans son cadre. L’elfe imaginait sans difficulté les paysans s’enfermer chez eux, pensant sans doute être épargnés en restant à l’abri. Le corps sans vie d’un de ses congénères était étendu un peu plus loin au milieu de la pièce principale.

La question posée sur un ton qu’il n’appréciait pas lui fit faire volte-face. Malade ? De ce qu’il savait, aucune affliction ne semblait ronger son peuple, il y avait bien certains “éléments” plus faibles que d’autres, mais les rangs étaient généralement épurés au fil de leur longue éducation. Il était presque impossible pour lui de concevoir qu’une personne puisse se sentir mal à l’aise au milieu d’un tel massacre, non pas parce qu’il ne ressentait rien, mais tout simplement parce qu’il y avait été habitué. Combien de personnes avait-il dû trahir ou occire pour mériter de vivre ? Et combien de fois allait-il encore devoir agir de la sorte ? Même lui aurait été incapable d’en donner ne serait-ce qu’une estimation. L’occasion de répliquer ne se présenta pas, l’elfette tourna les talons prenant visiblement ses distances. Alors qu’il s’apprêtait à quitter la maisonnette, un léger bruit attira son attention, comme une sorte de frottement, Divayth n’eut pas l’occasion d’y réfléchir plus longtemps, car des bruits de courses vinrent troubler le silence de mort qui régnait en maître sur le hameau. L’elfe se dissimula dans l’ombre, prenant position près d’une ouverture permettant de mieux distinguer les nouveaux arrivants. Il s’accroupit et se faufila sous les poutres du toit qui s’était écroulé, c’est là qu’il se retrouva face à une petite tête blonde, difficile pour lui de déterminer l’âge de la fillette, il n’avait pas eu l’occasion de croiser beaucoup de si jeune humain. Lorsque leurs regards se croisèrent, Divayth perçut les muscles faciaux de l’enfant se tendre, elle allait hurler.

***

Deux cavaliers venaient de s’arrêter à l'entrée du village, deux hommes. Ils étaient armés, mais ne semblait pas porter une tenue réglementaire, au premier coup d'œil ils avaient surtout l’air de coupe-jarret s’étant équipés au fil de leurs aventures. Une jambière par-ci, un gorgerin par là, au bout d’un bras, un gantelet usé par le temps.

- Va vérifier qu’il n’y a personne, pas envie d’croiser quelqu’un ici.

L’autre cavalier hocha la tête et remonta, il remonta le petit chemin de terre en gardant une main sur le pommeau de son arme, sans doute pour la dégainer plus rapidement en cas de mauvaise rencontre. Il scruta les chaumières, les cadavres, puis fit signe à son compagnon d’avancer pour atteindre la petite place centrale.

***

Divayth plaqua une main contre le visage de la gamine l’empêchant ainsi d’hurler à pleins poumons, le petit démon rose se débattit, parvenant même à lui mordre la main. L’elfe noir poussa un juron en son for intérieur, il maîtrisa l’enfant tout en gardant une main contre son visage.

- Chuuuuut, pas bruit…

La fillette était effrayée, quoi de plus normal d’ailleurs, si elle avait été témoin de la l’attaque du village, alors Divayth n’avait malheureusement pas le bon faciès pour inspirer de la confiance. La possibilité de neutraliser définitivement l’enfant lui traversa l’esprit, et c’est sans doute ce que n’importe quel autre représentant de son espèce aurait fait dans une telle situation. Il ne savait qui se trouvait dehors, et si ses craintes se révélaient fondées alors il valait mieux qu’elle ne fasse aucun bruit.

- Gentil… pas bruit…

Il fallut plusieurs secondes pour que la fillette cesse de gigoter, Divayth ne savait pas s’il devait retirer sa main ou non, il attendit encore un peu et la retira lentement, prêt à saisir de nouveau l’enfant au moindre mouvement suspect. Elle ne cria pas, se contentant simplement de renifler bruyamment. L’elfe se recula pour laisser plus de place à l’enfant qui en profita pour détaler, glissant sous les morceaux de toit effondré et filant par la porte, Divayth la suivait.

***

- C’est ça que t’appelle rien ?

Gronda le premier cavalier en montra du bras la fillette qui déboula en hurlant de la maisonnette. Cependant, ce qui le surprit réellement fut de voir passer à son tour un elfe noir a ses trousses. Ni une ni deux, l’homme sauta de sa selle.

- En voilà un ! Attrape la fillette, j’me charge de lui !

Fer au clair, le brigand s’élança vers l’elfe qui ne comprenait pas vraiment la situation, il n’avait rien de mal pour une fois, et pourtant… et pourtant s’il avait occis le bout de chair rose plutôt que tu lui intimer de se taire, il ne serait certainement pas dans cette situation. Au moins, l’archère n’était pas là pour voir ça. Dans un premier temps l’elfe tenta de se défendre verbalement malgré sa faible maîtrise de la langue commune.

- Pas moi, rien fait !

Mais il n’eut guère le temps de continuer, car la lame de l’homme tinta contre celle de sa dague. L’elfe noir recula d’un pas, clamant tant bien que mal son innocent.

- Rien fait, pas avec eux !
- Crève en silence charogne d’elfe !

L’homme frappa une nouvelle fois, mais l’elfe noir changea de tactique, il ne commettrait pas deux fois la même erreur en essayant de s’expliquer plutôt que d’agir. Le butor qui se tenait face à lui n’était pas un bon combattant, il se contentait d’abattre son arme aussi fort que possible, maniant son épée comme l’on manierait un marteau. L’elfe se contenta de faire un pas de côté, il vint contre son adversaire et planta sa lame son l’aisselle de celui-ci. L’homme jura, grogna, l’elfe fit tourner la lame dans la plaie et lorsqu’il fut sûr d’avoir occasionné le maximum de dommage, il retira son arme et poussa l’homme d’armes qui s’étala de tout son long. Tout en se vidant de son sang, il rampa sur plusieurs mètres, puis s’immobilisa définitivement. Le deuxième cavalier était de retour avec la fillette, lorsqu’il aperçut son collègue au sol, il tira son épée et plaqua la lame contre la gorge de l’enfant.

- Fais un pas, et j’lui coupe la tête ! T’entends ?! Bouge pas !

C'était du bluff, l'elfe en était certain, une fois l'enfant mort, que comptait utiliser l'homme pour se défendre ? Divayth fit d'abord un pas, puis un autre...





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 698
Expérience : 4336
Féminin Âge RP : 189 (21)

Politique : 163
Métier : Sculptrice - Maîtresse absolue
Titres:

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee [Modifié] +400, v+400 ; dissuasion : évite la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102917/2917Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2917/2917)
Vitesse: 2004
Dégâts: 1826

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 9 Aoû 2022 - 21:52
Séparation du contenu
La chaumière où se trouvait Ehawee était dans un sale état. L'intérieur avait été pillé de fond en comble, les meubles éclatés, les fenêtres brisées. Derrière un carreau qui n'avait été épargné qu'à demi, l'elfe guettait la venue de ces deux hommes. Que venaient-ils faire dans ce hameau ? Ils ne semblaient pas appartenir à la Milice, ni être des elfes noirs. Peut-être étaient-ils en lien avec les habitants du village ? Rien n'était moins sûr. C'était d'autant plus louche qu'ils semblaient de prime abords plus intéressés par les trouvailles qui pouvaient être récupérées après la bataille qu'horrifiés par cet événement. La gorge de la brune se serra : cela ne présageait rien de bon. Au moins ils ne pouvaient pas la voir à cette distance et peut-être leur échapperait-elle, cachée dans cette maisonnette parmi toutes les autres.

Quelques instants plus tard, le cri d'une petite fille troubla le silence de mort des lieux, attirant l'attention de tous sur sa provenance. La gamine tenta de s'enfuir, pourchassée par Divayth, ce qui ne put mener ce dernier qu'à l'affrontement avec l'un des deux pilleurs. Ehawee fut témointe de la tentative de l'elfe noir de s'innocenter, ce qui l'a surprise sur le moment. Divayth, ce fugitif de sa propre famille, ce traître et assassin, fratricide, avait d'abords tenté de régler un conflit à l'amiable alors qu'on tentait de s'en prendre à lui ? L'archère fut obligée de mettre de l'eau dans son vin, vis-à-vis de son coup de colère précédent. Néanmoins, tout cela n'avait pas réellement changé les choses, puisqu'ils finirent tout de même par se battre, et que l'assassin assassina, encore une fois, comme il savait si bien le faire. Le brigand n'eut aucunes chances face à la dextérité et l'expérience de son meurtrier.

-Quelle folie...chuchota la brune en épiant la scène du combat et en constatant l'homme tomber sur le sol et rejoindre les autres cadavres froids dans une marre de sang. Oui, Divayth n'avait pas été le seul coupable, mais l'issue n'en était pas moins dommageable. Et les événements ne firent qu'empirer lorsqu'elle aperçut le second cavalier revenir avec la fillette. Prise en otage, l'enfant pétrifiée avait la lame sous la gorge. Les sourcils d'Ehawee se hissèrent lorsqu'elle découvrit la stratégie déshonorante de l'inconnu. Ses lèvres se plissèrent tandis qu'elle voyait Divayth avancer malgré la menace. La situation courait à la catastrophe, encore plus que ce qu'elle n'était déjà, mais cette fois-ci, les règles du jeu avaient changé : une âme innocente était en péril.

-La couardise ne te sauvera pas...murmura celle qui tendit lentement son arc. Pleins de questions fusaient dans la tête d'Ehawee à ce moment-là. Par exemple, considérait-elle vraiment que les vies étaient identiques, avaient la même valeur, alors qu'elle s'apprêtait à tuer un brigand pour sauver une fille ? Se considérait-elle comme la Juge des âmes pour décider d'un tel sort ?

Une vie pour une vie ?

Mais l'archère n'avait pas le luxe de peser le pour et le contre autant qu'elle aurait aimé le faire : quelque part, sa décision avait déjà été prise et elle devait désormais se concentrer sur la trajectoire de son tir. À une si longue distance, c'était plus que risqué, et la moindre erreur pouvait être fatale pour la personne qu'elle désirait pourtant défendre. Faisant donc abstraction, au maximum, de ses pensées, la tireuse embusquée respira calmement, tout en orientant la flèche du mieux qu'elle put, entre les carreaux fendus de la fenêtre. La corde de l'arc grinçait à côté de son oreille, tandis qu'elle essayait de ne pas trembler malgré les forces en tension qui s'exerçaient entre ses deux mains et son arme.

Fwiuuu!

Avant-même qu'elle ne réalise que c'était terminé, le trait fendit l'air à toute vitesse pour aller se ficher dans l'orbite du cavalier. Aussi ne souffrit-il pas, mis à mort instantanément par la pointe ayant traversé son crâne, et tomba de son perchoir dans un fracas de métal causé par son épée et ses quelques pièces d'armures. La petite fille ne comprit pas beaucoup plus que lui ce qui s'était passé : elle restait seulement là, tétanisée, sur le dos du cheval.

Ehawee sortit de sa cachette et s'empressa d'aller les rejoindre. Ne donnant que peu d'attention à l'elfe noir, elle accourut vers l'enfant.

-Ça va ? ça va...C'est terminé...fit-elle en s'approchant d'elle plus calmement et en essayant d'être la plus rassurante possible. Elle la prit ensuite dans ses bras pour qu'elle puisse descendre de la monture et se mit à son niveau, accroupie. La gamine constata que l'elfe ne s'en prendrait pas à elle. Tu es toute seule, ici ? Tes parents ? Ils sont...Un hochement de tête confirma les doutes de l'archère. Par les esprits, quelle horreur...Mon enfant, je vais te ramener dans un endroit sûr, ici, c'est dangereux, expliqua-t-elle.

Aussitôt, la petite fille se jeta dans les bras d'Ehawee en sanglotant. Elle devait enfin avoir une oreille qui écoutait toute sa terreur ressentie face à l'atrocité de ses derniers jours. Peut-être était-ce parce qu'elle n'était pas une elfe noire que l'archère avait gagné ainsi sa confiance, ou peut-être que le fait d'être une femme jouait en sa faveur dans ce genre de situation, ou tout simplement le fait de ne pas être une brute impitoyable, un assassin sans sentiments. L'elfe sylvestre regarda Divayth alors que la fille pleurait sur son épaule. Ne venait-elle pourtant pas de commettre un meurtre de sang-froid, elle aussi ? Il lui apparaissait être bien différente de l'homme devant elle...et soudainement si semblable à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Nouvel(le) habitant(e)

Divayth

Messages : 25
Expérience : 311
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510395/395Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (395/395)
Vitesse: 145
Dégâts: 136

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 3 Sep 2022 - 13:46
Séparation du contenu
Particulièrement agacé par tout ce qu’il venait de se passer, l’elfe noir n’hésita pas à cracher sur la dépouille encore chaude du maraudeur qu’il venait d’occire. Il aurait dû tuer l’enfant, le faire silencieusement dans les décombres de la masure et laisser son corps dans un coin. Tuer le brigand ne l’avait pas dérangé, chez lui ce genre de chose était devenu instinctif, mais pouvait-il être certain qu’il ne s’agissait que d’un duo ? Les bougres pouvaient très bien avoir un camp dans le coin avec une partie de leur effectif resté sur place, qu’allait-il se passer lorsque les éclaireurs ne rentreraient pas comme convenu ?
Divayth n’avait pas la chance de pouvoir maîtriser sa vie comme il l’entendait, beaucoup de choses étaient en mouvement sans qu’il puisse les influencer d’une façon ou d’une autre. Mais cette fois c’était bien de sa faute, il avait hésité. Une seule petite seconde d’hésitation l’avait conduit à devoir tuer et à faire face à un second adversaire.

L’elfe noir eut tout juste le temps d’entendre la flèche siffler dans les airs, puis il en aperçut l’empennage dépasser du crâne du cavalier. L’homme sembla rester figé quelques secondes sur sa monture, puis il glissa lentement avant de chuter de tout son poids dans la boue. Au moins l’archère était toujours dans les parages, d’ailleurs elle ne tarda pas à quitter sa cachette, comme lui elle était allée trouver refuge dans une bicoque qui fut à moitié ravagée par les flammes. Tout compte fait, Divayth était heureux que la flèche ne lui soit pas destinée, même si au plus profond de son être, il se disait que cela aurait pu lui rendre service. Il aurait eu droit à une mort rapide, sans douleur, un luxe auquel il n’aurait pas droit avec ses poursuivants.

Divayth posa son regard sur la fillette sanglotant dans les bras de l’elfette. Lui aussi avait été un jour un enfant, un enfant qui avait vu, fait et subi des choses horribles pour faire de lui ce qu’il était à présent : un fier représentant de son espèce.
Lui n’avait jamais eu la chance de trouver une épaule sur laquelle pleurer, il ne fallait pas compter sur sa mère ni sur ses sœurs pour ce genre de chose, et de toute manière il n’en avait pas eu besoin. Malgré l’envie de saisir l’enfant et de la secouer jusqu’à ce qu’elle meurt littéralement de peur, il n’en fit rien. Elle n’était pas du même peuple, elle n’avait la même couleur de peau, mais comme lui elle avait vu et vécu des choses pour le moins terribles et tout comme lui, elle était à présent seule.
L’exilé essuya la lame de son arme sur sa manche puis rengaina sa dague, car il n’en aurait visiblement plus besoin. Sans son cavalier le second cheval déambula légèrement, l’elfe noir s’approcha de l’animal puis il saisit la bride. L’équidé semblait agité, Divayth lui flatta doucement l'encolure, lui murmura quelques mots dans sa langue natale à l'oreille, l’animal se calme presque aussitôt. L’elfe avait toujours eu une affinité particulière avec les chevaux, malheureusement pour lui comme il n’était pas l’aîné mâle de sa famille, la possibilité d’avoir une monture n’était aucunement envisageable, il s'était toujours contenté d’admirer de lui et d’apprendre.

- Montagne trop dangereuse.

Il ne fallait pas traîner ici, le risque de croiser des patrouilleurs était trop grand, mais… Il ne pouvait partir avec elles, lui devait s’éloigner encore plus vers le Nord. Sa présence mettait en danger aussi bien l’archère que la fillette. Être redevable ne lui plaisait pas, c’était une question de fierté. Si l’archère n’avait pas été là, il serait tout simplement mort de froid et de faim. Fallait-il encore rajouter à ça qu’elle l’avait aidé lors du premier affrontement, et qu’une fois encore, une flèche bien placée lui avait rendu service. Le seul moyen d’effacer cette dette était d’éloigner le danger autant que possible.

- Partir avec fillette, moi rester là, gagner du temps.

Même s’il ne parvenait qu’à gagner une seule heure, une fois sur les sentiers rocheux, cela serait un grand avantage pour elles, du moins en toute logique.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Libre] Un p'tit frappé entre amis
» entre mage on se comprend (PV Selsya Åsa )
» Balade entre les sapins [PW Shenzy]
» Rencontre entre le sage et le curieux [PW Olórin]
» Sortie entre filles, découverte du marché.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan-