AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Marania
Le Monde de Dùralas a précisément 2961 jours !
Dùralas, le Mer 8 Déc 2021 - 22:50
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
Le deal à ne pas rater :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès 49€ d’achat
Voir le deal

 

 Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Divayth
Néophyte

Divayth

Messages : 7
Expérience : 145
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510195/195Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (195/195)
Vitesse: 165
Dégâts: 48

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyLun 25 Oct 2021 - 19:29
Séparation du contenu
L’elfe noir jeta un regard derrière lui, loin, loin à l’horizon, il pouvait encore deviner les frontières de ce qui avaient été pendant plus de deux cents ans son lieu de vie. Plus que son peuple, c’était aussi toute une partie de sa vie qu’il laissait derrière lui. Une vie de souffrance, de servitude et de méfiance, mais une vie tout de même. Il n’y avait plus de mentor, plus de Maison, plus d’obligations ni d’ordres à recevoir, la liberté s’offrait à lui, arrachée par le fer et le sang.

Mais cette liberté avait eu un prix : la vie de la seule personne qui ne l’avait peut-être pas toujours considéré comme un pion, et même s’il ne s’agissait que d’un doute, celui-ci avait bien plus de valeur que toute une vie de certitude.
Malgré cela, l’on ne pouvait pas se débarrasser des entraves du royaume des Elfes noirs sans en payer les conséquences. Sa vie n’avait plus aucune valeur, c’était un traître, un lâche, un paria qui devait être exécuté pour montrer l’exemple. Il savait que des assassins le pourchassait, missionnés pour le ramener vivant, ou dans le pire des cas, se contenter de sa tête dans un sac. Il avait fait le choix de ne plus être un outil dans la course au pouvoir perpétuelle entre les différentes Maisons de son peuple, il avait tourné le dos aux siens, et cela était un crime impardonnable. Divayth avait quitté la Perracie dans l’espoir de rejoindre le Nord, un endroit où il espérait que les tensions entre son peuple et les habitants puissent lui assurer une certaine sécurité, au moins pendant un temps. L’idée avait de quoi paraître complètement folle. Personne de sensé n’irait chercher de l’assistance chez un ennemi et c’était bien sur ce fait qu’il misait, dans le pire des cas il aurait au moins droit à une mort rapide, ce qui était une bénédiction par rapport à ce qu’il l’attendait avec les siens.

Mais entre lui et le Grand Nord se dressait une chaîne de montagnes qu’il ne pouvait pas contourner, un obstacle qu’il n’avait pas d’autre choix que de franchir. C’est affamé et fatigué que l’elfe noir se lança dans l’ascension des pics rocheux. Il lui avait fallu plusieurs jours pour s’accoutumer à la lumière du jour, la lueur du soleil n’était en rien comparable à celle des torches qu’il avait eu l’habitude de côtoyer depuis son enfance. La majorité des sorties qu’il avait pu faire dans le passé furent de nuit, car c’était à la lueur de la lune et des torches que sa vision se révélait la plus efficace.

Divayth ne s’accordait que peu de repos, dormir était un luxe qu’il ne pouvait aucunement se permettre, encore moins maintenant. La fatigue pesait depuis maintenant plusieurs jours, au fil des heures, ses pas se faisaient plus lourds et plus difficiles. Il jura dans sa langue natale et se laissa choir contre la paroi d’un sentier rocheux.

***

Le bruit d’un petit glissement de terrain le tira de ses songes. Ses muscles étaient engourdis par le froid, la tenue qu’il portait, bien que souple et légère, ne le protégeait aucunement de la température à cette altitude. De petits cailloux roulèrent devant lui avant de basculer dans le vide de l’autre côté du sentier. Mains sur sa lame et releva la tête et croisa le regard d’une silhouette sombre qui se jeta sur lui. Les deux elfes roulèrent sur le chemin, Divayth roula sur le côté et se redressa aussi vite qu’il le put. L’assaillant était seul, pour l’instant, l’elfe savait que les siens traquaient majoritairement en formant des quatuors pour augmenter les chances de succès. L’attaque arriva par la gauche, Divayth bloqua le bras de son adversaire et lui envoya son genou dans le bas-ventre. Plier en deux, son adversaire tenta une frappe d’estoc qui loupa son objectif de peu. Le paria attrapa son adversaire par les cheveux pour le forcer et relever la tête, et de son autre main il lui enfonça sa lame en travers de sa mâchoire. Dans un mélange de râles et de gargouillement horrible, le sang gicla abondement sur ses avant-bras et son torse. Retirant sa lame, il poussa le corps dans le vide. Le bruit de l’impact du corps et des os qui se disloquèrent étira ses lèvres en un sourire carnassier.

- Plus que trois.

Conscient de la chance qu’il avait eu d’affronter seulement un seul de ses poursuivants, il ne perdit pas une seconde et quitta le sentier. Divayth se laissa glisser sur plusieurs mètres pour gagner un terrain moins abrupte, plus adapté en cas de combat. Après plusieurs minutes à déambuler dans la pénombre et à s’enfoncer toujours plus loin dans la végétation, il aperçut une lueur au loin qui ressemblait fort à un feu de camp. Ce ne pouvait pas être ses poursuivants, car aucun d’entre eux n’était suffisamment idiot pour perdre du temps autour d’un feu. Gelé et sentant la faim le tenailler, il fit le choix de s’approcher.

C’est couvert de sang coagulé que l’elfe traversa le dernier buisson. Le feu crépitait, mais l’endroit semblait désert, chose qu’il trouva étrange. Bien sûr, quelqu’un devait traîner dans le coin, il le savait. Arme à la main, il se pencha et fouilla dans une sacoche laissée sans surveillance, dans l’espoir d’y trouver quelque chose à se mettre sous la dent.
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 549
Expérience : 3105
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 113
Métier : Sculptrice - Maîtresse
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102302/2302Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2302/2302)
Vitesse: 1414
Dégâts: 1681

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 26 Oct 2021 - 23:51
Séparation du contenu
Les sombres montagnes de Kanaan étaient aussi peu hospitalières que dans les souvenirs d'Ehawee. Poussée par une enquête concernant le Veilleur, une entité du monde mystique, l'elfe avait déjà foulé les lieux par le passé et n'y avait rencontré qu'une sensation d'étouffement et des fantômes particulièrement belliqueux. Fort heureusement, Dùralas n'était pas en période de Convergence et les esprits étaient plus calmes durant cette partie de l'année.

L'elfe arpentait désormais les sentiers abruptes pour une toute autre raison : elle partait à la découverte du Grand Nord. Que Trynn ait accepté de lui révéler quelques conseils ou non, l'archère était bien décidée à parvenir jusqu'à cette contrée glaciale et y entreprendre une sorte de pèlerinage. Pèlerinage qui avait été fortement encouragé par son mentor spirituel à qui elle devait beaucoup. Elle ne savait pas exactement ce qui l'attendait aussi haut mais après avoir autant parcouru Dùralas, elle se sentait prête à faire face aux dangers qui y résidaient. Quant au froid et à la solitude, elle les connaissait bien. Aussi pouvait-elle compter sur la présence de son fidèle cerf royal, Tadi.

En dépit de son attachement pour sa région natale, quitter Sylfaën et mettre en pause ses affaires zéphyriennes signifiait simplement le faire un peu plus longtemps que d'habitude.

Le voyage s'était fait avec pas -ou peu- de difficultés et aucuns obstacles ne semblaient se dresser sur sa route, pour l'heure. Le climat et la topographie particulièrement inaccueuillante allaient néanmoins la ralentir tandis que le déclin du soleil et les nécessites journalières lui imposaient une halte.


...

Un petit feu de camp luisait dans les quelques fourrées que possédaient les pentes les moins abruptes de Kanaan. La lueur attiserait peut-être des gens de passage, mais qui pouvait bien déambuler dans cette partie de la région ? Ehawee ne se faisait guère de souci. Là, à quelques dizaines de mètres de son campement sommaire, elle entreprit d'escalader des pointes escarpées du flanc de la montagne. Un silencieux filet d'eau claire s'écoulait timidement de la roche dans une crevasse, avant de se déverser dans des recoins inaccessibles. Elle fut interloquée par l'esprit de l'eau espiègle qui l'habitait.

-Tu m'as repéré ! Fruit des bois ! Tu m'as repéré alors que je ne faisais aucuns bruits...Elle sourit en entendant la voix de la présence, elle n'était jamais véritablement seule, après tout. Comment as-tu fais ?
-De l'autre côté, en bas, on ne peut pas venir jusqu'ici, mais on peut t'apercevoir couler de loin. J'ai de bons yeux...
-Ouah !

Tadi la regardait fixement depuis le contrebas. Il l'avait suivi comme il avait soif pour avoir parcouru ce long chemin. La femme remplit sa gourde puis redescendit vers lui. Faute de moyen, elle dut vider l'eau dans ses mains afin de lui permettre de boire quelques gorgées, remonter à la source et répéter cette manoeuvre plusieurs fois, ce qui prit un certain temps...

Quand elle le jugea suffisamment hydraté, ils s'apprêtèrent à revenir au feu.

-Fruit des bois ! Fais attention...Il y a d'autres personnes proches. L'archère fronça les sourcils puis s'approcha le plus discrètement possible de son propre camp. Elle aperçut, grâce à la lueur des flammes, l'individu qui pensait lui dérober ses affaires. Immédiatement, son arc, qui ne quittait jamais son dos, fut armé et prêt à l'emploi. Alors que son corps émergeait à peine de l'obscurité pour se révéler à l'incandescente source de lumière, la femme riva sa flèche sur l'homme, mais ne lui lança pour l'heure qu'une mise en garde.

-Ôte tes mains. Qui es-tu ?

Derrière elle, des bruits de sabots foulant le sol argileux pouvaient se faire entendre de plus en plus distinctement. Tadi vint encadrer la brune de ses bois majestueux comme pour signaler sa protection tandis qu'il regardait le nouveau venu d'un air circonspect, lui aussi intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Néophyte

Divayth

Messages : 7
Expérience : 145
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510195/195Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (195/195)
Vitesse: 165
Dégâts: 48

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 30 Oct 2021 - 22:37
Séparation du contenu
La mise en garde et la voix féminine lui firent relever la tête. L’elfe noir savait d’ores et déjà qu’il n’aurait pas le bon rôle dans cette rencontre. Couvert de sang et fouillant dans une besace qui ne lui appartenait nullement, il partait déjà du mauvais pied pour discuter. Divayth se redressa lentement, il ne voulait pas que l’un de ses gestes soit mal interprété et éviter de finir avec un trait dans le poitrail. Il pivota lentement sur lui-même afin de faire face à son interlocutrice et potentiellement propriétaire du sac qu’il avait taché au passage. Il fut surpris de se retrouver face à une congénère, à la plus peau nettement plus claire que la sienne cependant. De toute façon il n’aurait jamais cru croiser quelqu’un ici.

- Affamé. Et toi ?

Se contenta-t-il de répondre en coulant un regard vers le cerf qui s’approchait avec déjà une nouvelle idée derrière la tête.

- On peut le manger ?

Puis, au vu de la position défensive qu’adopta l’animal vis-à-vis de l’elfe femelle, Divayth comprit que les deux devaient être liés par une sorte d’étrange magie, bien différente de celle qu’il connaissait. Se doutant que proposer de manger le compagnon de l’archère était une mauvaise idée, il se ravisa suffisamment vite pour la couper dans toutes potentielles réponses.

- Oublions ça…

Lâcha-t-il résigné quant à la possibilité de croquer un bout de cerf avant de devoir reprendre sa route. Cette pensée lui rappela que ses poursuivants devaient toujours être dans les parages, et qu’en restant planté là sous le regard d’une archère, il perdait un temps précieux. Même s’il avait voulu tenter quelque chose, il aurait fallu être sacrément téméraire pour tenter d’être plus rapide que la flèche d’un arc. L’elfe noir était loin d’être pataud, il était agile et rapide, une chose tout compte fait normalement par rapport au style de combat de son peuple. Tenter de prendre de vitesse une flèche décochée à tout juste deux mètres de distance ne lui traversa pas l’esprit l’ombre d’une seconde, il valait mieux ruser, ou du moins essayer. Il baissa le regard vers sa tunique, puis releva la tête dans l’espoir de pouvoir se justifier.

- Mauvaise rencontre… Pour moi ! Je me suis… défendu ? Coin pas tranquille ici.

L’elfe ne maîtrisait pas vraiment la langue commune, bien qu’il était capable de se faire comprendre, il manquait clairement de vocabulaire lorsqu’il fallait exprimer quelque chose de compliqué. Son regard se posa finalement sur l’elfette après qu’il ait eu le temps de parcourir l’horizon à la recherche d’une possible voie de fuite. Il n’y avait pas cinquante façons de mettre à profit cette situation. Le mieux était d’utiliser l’archère, soit qu’elle l’aide de son plein gré à se défendre, soit qu’il la laisse se faire massacrer pour gagner du temps.

- Danger après moi, si rester, toi aussi danger.

Ce n’était certes pas des plus compréhensif, mais suffisamment simple à comprendre. Divayth avait simplement eu l’espoir de trouver quelque chose à manger avant de continuer son chemin. Bloqué là, il mettait sa vie en péril et celle de l’autre elfe aussi, bien qu’il eut l'idée d'en profiter si le cas échéant se présentait à lui.

- Partir vite.

Finit-il par dire en lui faisant signe de s’en aller, elle et sa venaison sur pattes.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 549
Expérience : 3105
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 113
Métier : Sculptrice - Maîtresse
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102302/2302Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2302/2302)
Vitesse: 1414
Dégâts: 1681

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 12 Nov 2021 - 20:36
Séparation du contenu
Le mouvement du voleur fit apparaître sa face en pleine lumière, de sorte à ce que l'archère put réaliser qu'elle se trouvait en face...d'un elfe noir ! Un de ses sourcils se darda par surprise en découvrant un individu de cette race si familière et si lointaine à la fois. Les rumeurs parlaient pour eux, mais Ehawee avait apprit à ne pas s'y fier...L'individu néanmoins ne se montrait pas belliqueux, pour l'heure, il tenta de se justifier.

Un elfe noir voleur, mais affamé. La femme pouvait comprendre, de même que pour la question concernant Tadi, qu'il ne lui laissa même pas vraiment le temps de relever. La zéphyrienne le laissa à ses explications, elle avait tout le temps nécessaire pour clarifier les choses, ne se doutant pas du moins du monde de ce qui les attendait.

-Mauvaise rencontre… Pour moi ! Je me suis… défendu ? Coin pas tranquille ici. L'extravagant reliait les mots de manière confuse. Il ne parlait pas couramment le dùralassien, ce qui signifiait qu'elle n'était pas face à un voyageur, à l'évidence. Quelque chose avait dû se passer ici. L'homme était dans un piteux état et tentait désormais de prouver sa légitime défense pour expliquer le sang qui le recouvrait. La brune prit le temps de réfléchir, elle ne risquait rien tant que la flèche était rivé sur l'individu et n'arrivait toujours pas à se décider sur ce qu'elle devait faire.

-Danger après moi, si rester, toi aussi danger. Le ton cette fois-ci était celui de l'alerte.
-Comment..? fit-elle, ne comprenant pas où il voulait en venir, elle avait besoin d'en savoir plus, ne serait-ce que pour vérifier si ce n'était pas une stratégie désespérée pour qu'elle abandonne ses affaires.

Soudain, une bulle éclata dans sa tête, elle se souvint du message de l'esprit du ruisseau. N'avait-il pas fait état de plusieurs personnes ?

-Partir vite. L'atmosphère changea du tout au tout et devint beaucoup plus dense. Son regard méfiant lâcha une seconde l'elfe noir pour s'attarder sur les environs obscurs. Là ! À cet instant, elle était sûre d'avoir aperçu une forme s'y déplacer ! Le silence se brisa par un sifflement sinistre. Une lame vola en direction de l'homme étrange en provenance d'une direction opposée. Ils étaient donc cernés et prit en embuscade par plusieurs ennemis ! Le temps jouait contre eux, ils devraient agir instantanément, et, avec un peu de chance, ils s'en sortiraient vivants. L'elfe ne savait pas leur nombre, mais ils ne savaient pas non plus de quoi elle était capable, sa détente fut presqu'immédiate.

Pivotant son arme en direction des buissons, elle décocha une flèche lumineuse, insufflée en énergie spirituelle pour neutraliser l'assaillant avant qu'il ne puisse tenter quoi que ce soit. Du reste, la situation s'emballa très rapidement et la zéphyrienne avait tout juste le temps d'essayer d'en repérer d'autres. Tadi se mit en face d'elle, pour faire barrage contre d'éventuels projectiles tandis qu'il se montrait menaçant. Quant à l'inconnu qui était visiblement la cible de cette attaque-éclair...
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Néophyte

Divayth

Messages : 7
Expérience : 145
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510195/195Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (195/195)
Vitesse: 165
Dégâts: 48

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 12 Nov 2021 - 22:33
Séparation du contenu
S’arrêter fut une erreur. Que ce soit pour se reposer sur le sentier rocheux, ou bien pour venir près d’un feu de camp. C’était bien mieux d’avoir faim, mais d’être toujours vivant, que d’êtres raide et froid. La discussion tourna court, bien plus vite que l’elfe noir l’aurait imaginé. Au fond de lui, Divayth avait espéré avoir un peu plus d’avance sur ses poursuivants, c’est cet espoir qui manqua de lui ôter la vie. La lame fila dans les airs et le manqua de peu. Difficile de savoir s’il était parvenu à l’éviter au dernier moment, ou si l’assassin avait tout simplement mal anticipé son tir. L’elfe roula sur le côté en dégainant sa lame. Alors qu’il souhaitait faire face à l’adversaire situé derrière l’elfette, il fut surpris par la vivacité de celle-ci qui semblait déjà gérer la situation.

Cette seconde de déconcentration fut suffisante pour le mettre en danger, une branche craqua dans son dos et il pivota à son tour pour faire face à un deuxième adversaire sortant des ténèbres. L’assassin vêtue d’une tunique de cuir sombre et le visage à moitié masqué se jeta sur lui sans la moindre grâce. Toutes lames dehors, il frappa avec un coup d’estoc, feinta une attaque sur la gauche et attaqua aussitôt sur la droite. Les lames s’entrechoquèrent dans un cliquetis métallique. Divayth contra la taille et attaqua à son tour. L’adversaire qui se tenait face à lui était plus aguerri que celui qu’il avait occis sur le sentier. Il n’était certes pas aussi bon qu’un maître d’armes, mais sa technique n’en restait pas moins très efficace. L’elfe noir était plus qu’épuisé, il pouvait certes combattre, mais tenir le rythme serait impossible. Ses forces s’épuisèrent rapidement, les parades se firent plus lentes et son adversaire profita de cette faiblesse pour s’y engouffrer. Sa nouvelle attaque fut plus forte et plus violente, Divayth para une fois encore, mais la force du coup envoya sa propre lame au sol. L’assassin l’envoya au sol d’un chassé frontal et se jeta sur lui pour une finir.  

Le dos de l’elfe noir heurta violemment le sol et le coupa le souffle durant un court instant, instant qui suffit à son adversaire pour lui sauter dessus. La douleur parcourut son échine lorsque l’assassin se retrouva à cheval sur lui, prêt à lui trancher la gorge.

Pas ici. Pas maintenant.

- Ta mort me récompensera traître.
- Parle moins charogne !

Pris d’un nouveau souffle de vie, l’elfe noir saisit son adversaire par le col et vint écraser son front contre le nez de celui-ci. Sonné par le coup, l’assassin perdit l’équilibre durant quelques instants.  Le tenant toujours par le col, Divayth tira une nouvelle fois dessus, prit d’un accès de rage inctrôlée, il s’attaque à la gorge de son adversaire en y mordant de toutes ses forces. Ses canines s’enfoncèrent dans la chair sous les hurlements de l’assassin qui ne parvenait pas à lui faire lâcher prise. D’un coup sec, la douleur se fit plus intense et le tueur roula sur le côté en se tenant la gorge. Divayth roula à son tour dans la poussière, crachant les lambeaux et le sang qu’il avait en bouche.

- Crève !

Lui cracha-t-il au visage avant de lui enfoncer sa propre lame sous l’épaule, droit au coeur. Les talons de ses bottes labourèrent le sol encore quelques instants avant de s’immobiliser définitivement lorsque toute étincelle de vie quitta son regard aussi sombre que la nuit. Laissant la lame où elle était, l’elfe, la bouche et le visage à moitié ensanglanté se redressa péniblement. Il ramassa son arme et c’est déterminé qu’il se dirigea vers le deuxième assassin gémissant encore dès les buissons. Son regard se posa sur l’elfette qui se tenait entre lui et sa future proie.

- Écarte-toi chienne pâle où je te fen…

Il perdit l’équilibre et posa un genou au sol avant de se redresser en s'aidant de son arme.

- Je te fends en de…

Il fit un pas, peut-être deux, et s’écroula de tout son long.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900


Dernière édition par Divayth le Sam 13 Nov 2021 - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 549
Expérience : 3105
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 113
Métier : Sculptrice - Maîtresse
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102302/2302Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2302/2302)
Vitesse: 1414
Dégâts: 1681

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptySam 13 Nov 2021 - 0:40
Séparation du contenu
Tandis que l'archère constatait que son tir avait été fructueux, des tintements de métal résonnaient de l'autre côté. L'affrontement était fulgurant, à l'image de deux combattants elfiques aguerris. Les tailles manquées par de souples esquives faisaient chanter l'air et le duel pouvait être vu comme majestueux si on ne considérait pas la gravité des événements. Ces personnes-là étaient des tueurs et n'avaient que faire des figures esthétiques. Leur traque cependant tournait au fiasco total.

L'elfe ne décernant pas d'autres individus pour l'heure s'arrêta nette devant le retournement de situation qui se déroulait sous ses yeux et pour un conflit qui ne la concernait pas. Le premier inconnu, le voleur, changea soudainement de tempérament alors que tout semblait perdu pour lui. Il l'emporta sur son assassin par une manoeuvre tout aussi macabre que désespérée. Ceci fait, ses yeux sanglants se déposèrent ensuite sur Ehawee qui visiblement l'encombrait.

-Écarte-toi chienne pâle où je te fen…Le changement était frappant. Quelque chose ne correspondait pas entre le tueur méprisant qui se trouvait en face d'elle et le voleur affamé de toute à l'heure qui peinait à s'exprimer et qui l'avait mise en garde. Je te fends en de… L'homme succomba à l'inconscience sous le regard de l'elfe, impassible.

Son attention se déporta sur les buissons, desquels émergeaient des gémissements de douleurs mais aucuns mouvements, puis de derrière un arbre qui délimitait un sentier. Là, le dernier chasseur de l'escouade se détacha tout doucement de la noirceur de la nuit. Hésitant vis-à-vis de la tournure des événements, il s'approcha du corps de sa cible lorsque ses yeux croisèrent ceux de la brune. Il se stoppa alors, envisageant un duel avec elle, peu sûr de lui malgré tout. Il détala néanmoins en courant lorsque le grand cerf fit mine de se ruer sur lui. Le calme revint ensuite sur le campement et on pouvait encore entendre les derniers crépitements du brasier qu'Ehawee avait allumé plus tôt.

Contemplant les alentours afin de décider de ce qu'elle avait à faire, l'archère ne put s'empêcher de constater ce désastre avec désolation. Elle s'arrêta devant le cadavre de l'assassin, la chair et les tripes à découvert indiquaient l'avenir et le chemin à suivre dans certaines pratiques divinatoires. L'heure n'était pas à ces considérations néanmoins, elle se hâta donc de retrouver le corps immobile mais toujours vivait de la cible de cette embuscade. Elle ne tenait pas plus que cela à se faire embarquer dans des histoires qui ne la concernaient guère...Mais..Elle ne pouvait tout simplement pas se résigner à partir de cet endroit et faire comme si elle n'avait rien vu.

Suivant ses intuitions, l'elfe s'assura qu'il était bien inconscient et lui confisqua tout son armement avant de le hisser sur la croupe de Tadi, de reprendre ses affaires et de déguerpir aussitôt. Mieux valait ne pas rester dans cet endroit empesté par l'odeur du sang...

Les cerfs royaux sont bien plus rapides que des chevaux et galopent presque quatre fois plus vite. Malgré les reliefs qui parsemaient Kanaan, ils tiraient un grand avantage de cette vitesse et pouvaient semer facilement les autres traqueurs s'il y en avait. Ainsi, en vagabondant même moins d'une heure, ils se retrouvèrent dans une zone assez éloignée du précédent camps, dans des recoins peu accessibles des hauteurs de la chaîne de montagnes. Ralentie par le froid et le manque d'oxygène, Ehawee décida de s'arrêter dans un endroit tout à fait acceptable pour ériger un feu de camp. Une simple ouverture dans la roche, trop petite pour être considérée comme une grotte mais suffisamment profonde pour abriter du vent glacial convenablement.

Dans cet endroit, au sommet de nulle part, la femme installa l'étranger près du feu pour ne pas qu'il meurt de froid. Ensuite, elle y fit bouillir de l'eau pour y plonger les quelques tubercules trouvées sur le chemin durant la journée. C'était maigre, mais cela suffirait pour le moment. L'eau étant une denrée trop rare pour être gaspillée de la sorte, le tout sera destiné à être consommé en soupe. Pendant que la petite casserole était portée à ébullition et que l'inconnu dormait, l'archère se posa de l'autre côté du feu et s'adossa à la paroi de pierre. Tadi s'était allongé entre eux, au fond.

La femme contemplait les armes elfiques noires à côté d'elle avec curiosité lorsque une bourrasque de neige à l'extérieur lui indiquait une possible tempête à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Néophyte

Divayth

Messages : 7
Expérience : 145
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510195/195Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (195/195)
Vitesse: 165
Dégâts: 48

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyLun 15 Nov 2021 - 17:02
Séparation du contenu
L’entraînement avait été intense, bien plus que d’ordinaire. Durant tout le combat, Dre’läyn avait redoubler d’effort pour l’épuiser et briser sa garde, mais le jeune elfe avait tenu bon, jusqu’à l’épuisement. Il quitta la salle d’affrontement alors que son cœur battait encore la chamade. Il emprunta l’escalier finement sculpté à même la roche et traversa le couloir principal de la demeure familiale. Avec l’heure tardive, il n’était pas certain de croiser quelqu’un. Lorsqu’il arriva au niveau de la lourde porte de la salle des murmures, son pas se fit aussi souple et discret que celui d’un félin approchant de sa proie. Il savait que malgré l’heure, sa mère et ses sœurs pouvaient encore être en train de « murmurer », les interrompre en manquant de discrétion lui vaudrait des ennuis qu’il préférait de loin éviter. La seule chose qu’il désirait, c’était rejoindre son lit et dormir durant le peu de temps de repos qu’il lui restait.

La fatigue eu raison de sa vigilance et c’est tout naturellement qu’il s’immobilisa devant la porte de sa chambre pour y pénétra. C’est lorsqu’il posa la main sur la poignée que son adversaire lui tomba littéralement dessus. Tous deux roulèrent sur le sol avant de s’immobiliser contre le mur du couloir. Rilayth avait l’avantage de la surprise et il n’avait rencontré aucune difficulté à maîtriser son jeune frère. Le coup arriva par la droite et lacéra sa joue sur toute la longueur, la douleur fut vive et le goût du sang envahit sa bouche.

***

Divayth se réveilla en sursaut.
Par réflexe il voulut saisir sa dague pour se défendre, mais il n’avait plus son arme. D’un coup d’œil rapide, il ne constata aucun danger. Le goût qu’il avait dans la bouche le dérangea, et c’est dans l’espoir de s’en débarrasser qu’il se racla bruyamment la gorge avec de cracher contre la paroi. Son regard croisa finalement celui de l’elfette assise près du feu sur lequel semblait lentement cuire une casserole. Il peina à se remettre sur pieds et cette situation ne lui plaisait pas. Avoir l’air, et être faible n’était pas dans ses habitudes. Son corps ne pourrait pas continuer longtemps, il le savait pertinemment.

- Ça, sentir bon.

Finit-il par dire une fois accroupis prêt des flammes, bien sûr il ne s’était pas approché uniquement dans le but de contempler le feu, mais pour diminuer la distance en lui et ses armes. Divayth ne se souvenait de rien, la seule image qu’il avait à l’esprit était celle de l’assassin quittant sa cachette dans les buissons pour venir lui sauter dessus. Que c’était-il passé entre ça et son réveille, difficile à dire, et dans le fond cela ne l’intéressait pas, il était vivant et non pas mort de froid, alors cela lui convenait.

- Quoi ?

Demanda-t-il à l’elfette lorsqu’il remarqua qu’elle le fixait depuis plusieurs secondes. Réflexion faite, elle ne devait pas croiser d’elfe noir souvent. L’elfe noir se demandait si sa partenaire d’infortune était au courant de se trouver sur le territoire d’une des grandes familles. Enfin, les Relva’nir étaient bien trop occupés avec leurs affaires pour mettre le nez dehors, l’extinction de leur lignée n’était qu’une question de temps.
À l’extérieur, le vent frais s’engouffra dans la grotte. Ce qui au début n’était qu’une bourrasque se transforma bien vite en une tempête. La forme de leur abri de fortune leur permettait d’échapper à la majeure partie de la puissance de l’orage. Dehors, flocons et morceau de roche se mélangeaient dans une dance mortelle à laquelle Divayth n’avait aucune envie de participer. L’avantage d’un temps pareil, c’est qu’il pourrait brouiller les pistes, et tuer potentiellement des éclaireurs.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 549
Expérience : 3105
Féminin Âge RP : 188 (21)

Politique : 113
Métier : Sculptrice - Maîtresse
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 644535102302/2302Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (2302/2302)
Vitesse: 1414
Dégâts: 1681

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyVen 19 Nov 2021 - 1:09
Séparation du contenu
Le glouglou du récipient en métal résonnait au sein de la petite grotte, bien que le vent soufflait fort à l'extérieur. Ce son apaisant calmait l'esprit de la voyageuse pleine d'appréhension pour la suite de son périple. Tadi, lui, avait succombé au sommeil. C'était bien, il fallait qu'il se repose. Elle pouvait prendre le relai un temps, monter la garde seule et surveiller cet inconnu pendant que son fidèle compagnon qui l'avait hissé jusqu'ici regagnait des forces. Ôta le couvercle de la casserole, elle touilla son contenu  composé d'eau et de légume mou auquel elle avait ajouté des herbes de Sylfaën, donnant un parfum particulier à la soupe.

Il se réveilla soudainement, probablement sorti d'un mauvais cauchemar, répugna quelque chose de sa bouche qu'il cracha. La femme l'observait, se demandant si les elfes noirs étaient tous aussi dégoûtants, et jugeant alors les haut-elfes, auxquels elle ne considérait pas faire partie, comme ceux ayant sans doutes le plus grand puritanisme de tout ses congénères. Il avait du mal à se relever, peut-être était-il blessé ? Ehawee n'avait pas osé l'ausculter plus que ça, et, il n'avait pas l'air d'être sanguinolent...Hormis du sang de ses assaillants. Il était en mauvaise passe mais avait-elle raison de l'aider ? Participait-elle à remettre sur pied un homme qui participerait à un désastre quelconque ? Elle sourit en réfléchissant à ces questions perdues d'avance. Elle se dit alors de ne pas avoir d'attente sur cet extravagant, si ce n'était qu'un peu de courtoisie.

-Ça, sentir bon. Il s'approcha du feu. Quoi ? Elle se demandait bien comment lui parler. Est-ce qu'elle devait parler comme elfe pas savoir langue des autres aussi ? Non...Elle chercha quelque chose dans son sac.
-La feuille de mandragore apporte le remède...et l'odeur. Et...Elle dévoila un autre ingrédient. L'ail des Fjords apporte la force, dans le corps comme dans le goût. Elle tira une gousse d'ail et le découpa dans une gamelle et avant de l'inclure dans sa tambouille qui commençait à prendre une forme un peu plus alléchante que le bouillon insipide du début. C'était une question de patience. Et ils avaient du temps devant eux, en vue de la neige qui ensevelissait les montagnes. Ce n'est pas encore prêt, indiqua-t-elle un peu sévèrement à celui qu'elle pressentait déjà baver devant la soupe.

Ehawee remit le couvercle et s'assit dos à la pierre, regardant enfin l'elfe noir comme si elle était prête à lui répondre. Il y avait trop de choses à répondre, même si la question ne comportait qu'un mot. Elle en avait milles dans sa tête.

-C'est Ehawee, et toi ? Commença-t-elle simplement, en apposant sa main sur sa poitrine, puis la tendant vers lui. Après avoir entendu sa réponse, qu'elle comporte son nom ou non, elle enchaîna. Qui sont-ils ? Cette question était ponctuée par un mouvement de tête vers la sortie, en référence aux assassins qui étaient venus les cueillir. Elle ne cherchait pas à enquêter mais plutôt à s'assurer qu'il ne la truciderait pas sur place, auquel cas tout son armement était à son unique portée.
Revenir en haut Aller en bas
Divayth
Néophyte

Divayth

Messages : 7
Expérience : 145
Masculin Âge RP : 203

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 64453510195/195Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] 242396barresante02  (195/195)
Vitesse: 165
Dégâts: 48

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] EmptyMar 23 Nov 2021 - 21:54
Séparation du contenu
Divayth hocha la tête en regardant sa partenaire d’infortune continuer sa petite recette. Il haussa un sourcil interrogateur lorsqu’elle mentionna l’ajout de feuilles de mandragore, car chez les siens, le suc de cette plante était généralement utilisé comme poison. Voulait-elle l’empoisonner ou préparer un repas ?
Pour le moment l’elfe ne savait pas quoi penser de tout cela. Logiquement, si l’elfette avait véritablement voulu le piéger, elle n’aurait certainement pas parlé de l’ingrédient en question. Silencieux, il continua à l’observer, tenaillé entre la faim et le soupçon envers cette odeur délicieusement trop alléchante à son goût. Divayth ne comptait clairement pas toucher à cette mixture en premier, quand bien même celle-ci semblait bien plus comestible que les racines qu’il avait mâchouillées au coin d’un bosquet quelques jours plus tôt. Lorsqu’elle précisa que le repas n’était pas encore prêt, l’elfe noir s’assit à son tour en contemplant les flammes et en appréciant la chaleur qu’elles diffusaient.

- Divayth Farën’loë.

Surpris de ne pas entendre le nom de famille de son interlocutrice, il la questionna à son tour.

- Juste Ehawee ? Pas famille ? Pas Maison ?

Un nom de famille était une chose importante chez ses congénères à la peau sombre, cela était le gage d’un certain rang dans la société. Il n’était pas en mesure de dire si les autres peuples se basaient sur les mêmes codes pour établir leur hiérarchie vers le pouvoir. Bien que le fait de ne pas avoir de nom n’était pas une bonne chose lorsque l’on faisait partie de son peuple, il n’en fit pas mention, disons simplement que cela avait piqué sa curiosité. En entendant la deuxième question, il resta silencieux quelques secondes, puis se redressa. Le questionner concernant ses poursuivants était normal, mais l’envie d’y répondre n’était pas présente pour autant. Être loin de chez lui ne l’affectait pas, à l’instar de ses congénères, le sentimentalisme n’était pas sa plus grande qualité. Vivre sous la menace permanente de mourir brutalement n’était pas une nouveauté non plus, c’était presque une routine d’ailleurs. Bien que réprimandée, l’exil n’était pas un motif assez fort pour envoyer tout un groupe de traqueur à ses trousses. Divayth s’était rebellé, défiant l’autorité de sa mère biologique et maîtresse de Maison par la même occasion. Il avait bien tenté de couper la tête du serpent dans sa fuite, mais n’était parvenu qu’à éliminer quelques hommes d'armes, et une de ses sœurs ainées. Défier la matriarche et éliminer une de sa descendante directe provoque une colère si terrible qu’il pouvait encore entendre les cris de rages en fermant les yeux. Ni le temps ni la distance qu’il mettrait entre lui et sa terre natale ne pourrait apaiser cette haine, par ses actes, il s’était condamné.

- Toi, curieuse.

Finit-il par répondre en affichant alors un drôle de sourire avant de finalement se rasseoir.

- Autrefois frères de Maison, aujourd’hui, assassins.

Il aurait volontiers expliqué la situation plus en détail, mais il manquait de vocabulaire pour y parvenir, se contenter de résumer était d’ailleurs bien assez difficile comme ça. Il jura dans sa langue natale et reprit en posant une main sur son torse. Dehors, la tempête s’intensifiait, si bien qu’il était heureux d’avoir un toit naturel sur la tête.

- Moi défier Mère, égorgé sœur, tuer soldats et partir. Être traître, devoir mourir. Eux là pour ça.

L’elfe conclut sa phrase en faisant glisser son pouce sur toute la largeur de sa gorge. Il s’exprimait avec une absence totale de remords, sa voix était claire et sans l’ombre d’une hésitation, comme s’il se contentait de raconter quelque chose de tout à fait normal.

- Pourquoi être seule ? Tuer aussi ?

Demanda-t-il en plongeant son regard sombre dans celui de l’elfette.





Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Couv10

Divayth parle normalement en : FFBD00

Durant ses crises en : FF4900
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]   Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre cousins éloignés [P.W Ehawee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un peu de hentaï pour un ado de 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan-