AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 810 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Shae Elendris
Le Monde de Dùralas a précisément 3773 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mer 28 Fév 2024 - 4:12
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le deal à ne pas rater :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
139.99 €
Voir le deal

 

 Fabrication d'enchantements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5893
Expérience : 21479
Masculin

Fabrication d'enchantements Empty
MessageSujet: Fabrication d'enchantements   Fabrication d'enchantements EmptyVen 15 Sep 2023 - 6:32
Séparation du contenu
C'est ici que vous pouvez effectuer vos enchantements. Pour ce faire, il vous suffit de vous munir de votre grimoire et d'aller enchanter rpment parlant quelques équipements. Pour savoir tous les enchantements que vous pouvez réaliser, ainsi que les conditions, vous pouvez regarder le tutoriel Ici.

Rappel : 5 lignes/message RP minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 1080
Expérience : 7982
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Fabrication d'enchantements 644535107192/7192Fabrication d'enchantements 242396barresante02  (7192/7192)
Vitesse: 430
Dégâts: 2422

Fabrication d'enchantements Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'enchantements   Fabrication d'enchantements EmptyLun 12 Fév 2024 - 2:28
Séparation du contenu
Depuis que le nouvel enseignant d'enchantements et maléfices avait été engagé, un laboratoire avait été mis à la disposition des élèves et professeurs souhaitant découvrir cette discipline encore peu connue et explorée. Pendant longtemps, il a été pensé que les enchantements étaient une affaire de mages expérimentés et secrets, qui ne partageaient pas leur savoir par crainte qu'on ne leur vole le succès, la réputation, la vedette ou tout simplement leurs techniques. En considérant certains pouvoirs d'artefacts de faible puissance, il aurait été facile de démonter toute cette superstition. Le cours du professeur Chathoth démystifiait en effet cette branche de la magie et démontrait qu'avec assez de puissance, d'entraînement et d'habileté dans la magie, on pouvait reproduire la plupart des artefacts qui parcouraient Dùralas. Seuls les plus rares et puissants d'entre eux restaient encore mystérieux.

Lorsqu'Urua avait entendu parler de l'opportunité qui était donnée aux disciples de l'institut de s'adonner à pareilles pratiques, il avait sauté sur l'occasion. Au fil de ses voyages, il était entré en possession de nombreuses plantes et autres ressources qui semblaient entrer en résonance avec des pouvoirs particuliers. Il avait été parmi les premiers à se procurer un de ces manuels tant convoités qui décrivaient les étapes à suivre et les ingrédients nécessaires à chaque enchantement possible avec les outils présents à l'institut. À son grand regret mais avec une pointe de soulagement, il se rendit compte qu'il n'avait les ingrédients et le niveau que pour une seule tentative d'une amélioration assez faible d'une pièce d'armure. D'un côté, ça lui parlait. En tant qu'armurier, il se réjouissait de pouvoir ajouter une corde à son arc dans la confection de ses armures. De l'autre, il se sentait un peu frustré de ne pouvoir aller plus avant dans les expériences faute... d'expérience justement.

L'apprenti enchanteur relut plusieurs fois les instructions et la liste d'ingrédients. Il n'avait droit qu'à un seul essai. Comme l'enchantement n'était pas de très haut niveau, il n'y avait pas énormément d'étapes et elles n'étaient pas outrageusement compliquées comme celles qu'il avait pu lire dans les dernières pages du grimoire. Celles-ci, il n'oserait même pas les tenter dans ses rêves les plus fous. Du moins pas avant d'avoir exploré en long, en large et en travers les voies ténébreuses de cette discipline. Et comme toute grande expédition commence par un pas, il était temps de faire son premier dans cet univers. Vérifiant une dernière fois qu'il avait bien tous les ingrédients sur la liste fournie dans le grimoire, Urua inspira profondément et entama la procédure.

Préciser qu'il était angoissé était un euphémisme. Il luttait pour contrôler ses tremblements et essuyait régulièrement des gouttes de sueur qui ne faisaient pas partie de la recette. Le processus était un savant mélange d'alchimie et de magie. On devait combiner les ingrédients ensemble dans une quantité précise, dans un ordre précis et infuser de l'énergie magique avec un flux précis. Que de précision pour obtenir un résultat parfait. Non pas qu'Urua soit étranger aux travaux minutieux. Les ornements de ses pièces d'armures pouvaient en témoigner et, bien qu'il ne maîtrise pas encore totalement son pouvoir, il savait pouvoir soigner de mieux en mieux des maux de plus en plus graves. C'était surtout la concentration qu'il allait devoir maintenir qui le rendait nerveux. Quelques exercices de relaxation plus tard, et il était prêt à en découdre.

La préparation n'était pas des plus compliquées. Il suffisait de savoir quand et sous quelle forme mélanger les ingrédients qu'il avait sous la main. À chaque étape, il devait déverser un mince filet d'énergie afin de lier les différentes parties entre elles et qu'elles puissent accomplir leur office final. Le défi se trouvait là. Trop d'énergie et les ingrédients, qui pour certains n'étaient pas si faciles à trouver, brûleraient sans laisser de quoi recommencer. Pas assez d'énergie et la magie n'opèrerait pas, le mélange devenant inutile serait bon à jeter. Fort heureusement, l'esprit d'Urua se connectait bien avec sa concoction, comme il se connectait avec un membre blessé qu'il devait réparer. Il trouvait d'étranges similitudes entre l'enchantement et le soin. La même sensation de délicatesse ajoutée à la manipulation subtile de la matière et la sensation de satisfaction lorsqu'il sentait les événements aller dans le sens qu'il attendait. Vint enfin le moment de la dernière étape. La plus délicate et celle nécessitant l'ingrédient le plus précieux de la préparation.

Urua ne se sentait pas de devoir arpenter les marais à la recherche de ce champignon rare. Il avait déjà eu de la chance de remporter celui qu'il possédait sans avoir eu à patauger dans cette région poisseuse voisine de sa chère forêt. D'aucuns disaient que s'il était mal récolté, on pouvait finir dans un délire halluciné pendant un long moment. Comme ce n'était pas dans les projets du Löwen, il crut bon de ne pas échouer à ce moment de son expérience. Il pila donc délicatement la plante et l'incorpora à son mélange, recouvrant maintenant une bonne partie du plastron. L'énergie qu'il donnait au champignon pour qu'il se combine totalement avec ses camarades végétaux semblait lui plaire puisqu'il forma aussitôt une pâte luminescente à la surface. L'ingrédient principal de l'enchantement de résistance était sensible à l'énergie d'un être aussi endurant qu'Urua. Qui l'aurait cru.

Ayant enfin terminé cette étape, le disciple retourna à son grimoire et parcourut la dernière ligne des instructions. À sa grande surprise, il n'y en avait plus. Il avait fini son enchantement. Oserait-il tester les limites de ce qu'il venait d'accomplir ? Du bout de la griffe, il tapota la zone recouverte par les ingrédients, mélange qui disparaissait peu à peu, devenant translucide par endroit et totalement invisible à d'autres. Le bruit que faisait son plastron en cristal de sève était le même qu'il avait toujours connu mais à chaque petit impact, une vague d'énergie bleutée irradiait de l'endroit où la griffe entrait en contact avec la pièce d'armure, comme les vaguelettes provoquées par une goutte tombant dans un calme lac. Urua laissa échapper un grondement appréciateur. Il enfila son plastron, impatient de voir la réaction de ses adversaires quand ils se rendront compte qu'il était encore plus difficile de le mettre au tapis.





Fabrication d'un enchantement Résistance I.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eyara Kilab
Rose du désert

Eyara Kilab

Messages : 472
Expérience : 1613
Féminin Âge RP : 29

Politique : 00

Titres:

(Boris, élémentaire de pierre d'Eyara Kilab +800)

Stats & équipements
Vitalité:
Fabrication d'enchantements 644535102555/2555Fabrication d'enchantements 242396barresante02  (2555/2555)
Vitesse: 785
Dégâts: 460

Fabrication d'enchantements Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'enchantements   Fabrication d'enchantements EmptyMer 21 Fév 2024 - 23:23
Séparation du contenu


Commande d'Elijah

À peine était-elle de retour à l’Institut que la renarde aperçut une note sur le bureau de sa chambre : une première commande pour un petit enchantement de résistance. Elle qui venait de débuter cette matière, voilà qui tombait bien. Cela lui permettrait de mettre ses nouvelles connaissances à l'essai. Commençant par se rendre à l’atelier, la maman installa ses enfants dans un coin avec des jouets, tout en les gardant bien en vue. Eyara ramassa ensuite la caisse des matériaux fournis par le client et prit le temps de les étudier. Du cuir de sanglier, du bois de sureau et un champignon, un bonnet de fou. Mais il manquait quelque chose à son propre avis. C’était un enchantement de résistance qui lui était demandé, relativement bien illustré avec les ressources actuelles. Fouillant dans son sac, l’harenienne en sortit cependant un minerai d’adamantium. ”Voilà, avec ça, ça va être parfait.” Ne restait qu’à trouver comment jumeler l’ensemble.

Après avoir examiné les morceaux de sureau un moment, la renarde sortit quelques outils de son sac et commença à sculpter le bois, lui donnant la forme d’un anneau. L’avantage de cet essence, c’est qu’il restait souple après un tel traitement, ce qui permit à la jeune femme de faire un anneau ouvert, permettant à son nouveau propriétaire de le mettre au doigt qu’il désirerait sans problème. Elle grava ensuite un petit bouclier sur la face opposée, suivi d’arabesques sur le reste du bijou. L’arlequine peignit ensuite la bague en noir, avant d’utiliser du bleu clair afin de faire ressortir ses motifs. Puis, ce fut un plongeon dans son mélange d’huile et de résine, qu’elle fit ensuite sécher au-dessus du feu, afin de le rendre plus résistant à l’usure.

Il était maintenant temps de réaliser l’enchantement. Prenant une première peau de cochon sauvage, Eyara la plaça bien à plat sur sa table de travail. Armée d’une craie, elle commença par tracer un pentagramme dans un cercle au centre duquel l’anneau fut déposé. La renarde poursuit ensuite en dessinant quelques symboles ésotériques et magiques autour du cercle. Les deux peaux restantes furent ensuite déposées par-dessus le reste. Doucement, l’arlequine ouvrit ensuite le champignon et en retira délicatement la poche à spores hallucinogènes. Craignant que de la jeter au feu libérerait tout de même la matière fongique, l’harenienne la mit de côté afin de s’en débarrasser proprement plus tard. Avec ce qu’il restait du bonnet de fou et les quatre dernières branches de sureau, Eyara fit une poudre grossière, se servant du minerai d’adamantium pour broyer le tout. L’arlequine retraça ensuite ses symboles avec sa poudre, tout en plaçant le minerai au sommet de la pile de cuir de sanglier. Ne restait plus qu’à insuffler sa magie, qu’elle fit via une prière pour Magnésie.

- Sol’trak ej siram Magnésie, or’kirs orsh zug pafuk’ze tarhk zug or’ogash vegak zahk.*

Hormis l’anneau, tout brûla instantanément sur sa table de travail. Une fois la fumée dissipée, la renarde remarqua que les endroits où elle avait appliqué de la peinture bleue brillait légèrement, prouvant son succès. La jeune femme fabriqua rapidement un petit écrin pour la bague, écrivit un parchemin indiquant les propriétés de l’objet et le fit livrer rapidement au commanditaire.


*HRP : se prononce : Zol’trak ey ziram Magnésie, or’kirz orsh zoug pafouk’se tarhk zoug or’ogash vegak sahk.

Code par Liliebia sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Fabrication d'enchantements Empty
MessageSujet: Re: Fabrication d'enchantements   Fabrication d'enchantements Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Fabrication d'enchantements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Forge des armuriers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Ouest de Dùralas :: La forêt Sylfaën :: Les Ânarciens :: Lieu d'artisanat - les enchantements-