AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Papy_Shadock
Le Monde de Dùralas a précisément 3884 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mar 18 Juin - 11:17
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

 

 De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche103782/3782De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMer 27 Sep - 18:22
Séparation du contenu
« Vous voudriez qu’on aille détruire un camp d’humain pour vous ? C’est bien ça ? C’est pour ça que vous nous avez rappelés ?

-Oui, c’est bien ça. Des swen’jah ce sont établi non loin et tente de nous piller par tous les moyens. Une riposte s’impose.

-Oh non, non, non… Il en est hors de question, la dernière fois, c’étaient seulement des sortes de fantômes… Spectres… Je sais pas trop. Ça passait encore, mais des humains ? Non… On n'est pas des assassins, vous vous êtes pas adressé à la bonne faction ! Y’a sûrement moyen de négocier avec eux ? De les faire partir plus… Passivement ?

-C'est des vaut rien, des pillards sans foi ni loi qui détruisent tout sur leur passage, et puis quand ils en ont fini avec un village, ils partent ailleurs. Mais allez donc leur parler si vous voulez, ils ne comprendront même pas un traître mot de ce que vous allez raconter. Ils n’hésiteront pas à vous trancher la tête pour récupérer les beaux bijoux et cette armure que vous portez.

-Mouais… Vu comme ça. Mais aussi vous attirez les problèmes comme une fleur qui attire les abeilles. Des fantômes, des pillards, et la prochaine fois, ce sera quoi ? Un dragon ? Une calamité ? Va vraiment falloir penser à déménager hein…

-Kothemba est la terre de nos ancêtres, on se doit de veiller sur elle pour honorer leurs mémoires.

-C’est peut-être un signe, ils veulent pas que vous restiez là vos ancêtres. »

Cette discussion presque amicale dura encore un certain temps, jusqu’au moment où Urua décida qu’il était temps de sortir de la case de la cheffe du village pour se mettre en route, la saluant, carte en main. Tout m’horripilait dans ce village, dans cette savane maudite. La magie avait une odeur âpre et l’atmosphère était lourde. J’avais déjà hâte d’en finir. Mon armure intégrale en écaille de cuir noir, parsemé de légère touche de bleu vif, tranchait largement avec ma garde-robe habituelle. Mais depuis ma victoire au grand tournoi de Stellaraë, il était rare que je m’en sépare. Lune semblait aussi irritable que moi et grognait à la moindre occasion sur n’importe quoi.

« C’est exactement comme la dernière fois, je n’aime vraiment pas cet endroit. Comment peut-on vivre ici ? Puis je n’aime vraiment pas cette mission non plus… » Confiais-je au lowen qui ouvrait la marche tout en bougonnant. Éradiquer des skarniens, faire disparaître des spectres, étaient une chose, mais assassiner des humains était autre chose. Les canimnas ne doivent pas leurs faire de mal, c’est la règle… C’était carrément interdit. Quel dilemme. J’observais pour la énième fois les cases installées un peu n’importe où dans l’enceinte vaguement fortifiée du village et alors que j’allais rabattre la visière en cuir de mon casque puisque nous approchions de la sortie, mon regard s’arrêta sur un visage connu. Stoppant net mon geste, je soufflais les sourcils froncés : comme quoi, la journée pouvait encore s’empirer. Je me souvins que la jeune cheffe du village avait mentionné quelque chose comme : « J’ai pas fait seulement appel à la garde zéphyr pour cette mission. » Qui m’était sûrement sorti de la tête. C’est sûr qu’avec lui, les swen’jah étaient foutus.

« Saigo. Quel déplaisir de te voir ici… Est-ce que tu es là pour libérer ce pauvre peuple des méchants swen’jah toi aussi ? Ou pour prendre ta revanche peut-être ? » Susurrais-je avec une assurance inédite. Tout en me préparant mentalement à esquiver un coup ou à essuyer une pique du stryge noir. De plus, je n’avais pas particulièrement apprécié ma victoire contre lui. J’avais ressenti cette ombre qui hante mes cauchemars alors que j’étais éveillée, c’était terrifiant.

Mais visiblement on devrait travailler ensemble alors je repris d’un ton plus sérieux. « Voici Urua. Et si on n’attend plus personne, on devrait y aller. » Je laissais le soin à mon supérieur de se présenter plus avant s’il le souhaitait, avant de presser tout le monde pour partir.


Dernière édition par Holy le Ven 20 Oct - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche102757/2757De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyJeu 28 Sep - 10:57
Séparation du contenu
Depuis son ascension au poste d'Ombre, Saigo avait régulièrement traité avec Neiwa, la cheffe du village de Kothemba, petit hameau perdu dans la très aride savane de Tzengah. Des halfelins à lui livrer, des offrandes à lui apporter, tout un tas de traditions et de faveurs diplomatique à respecter. En bref, autant de choses que le stryge noir n'appréciait pas, mais auxquelles il se pliait sans trop bougonner. Pour une raison simple : il se disait que dans cette savane se cachait le secret d'un pouvoir encore jamais vu. Une étape de plus dans la quête de puissance de l'Exécuteur. Les informations qu'il avait récupéré auprès de la vile Onyxia Ventress avait scellé l'arrêt de mort de la Matriarche. L'objectif suivant était de devenir assez fort pour lui régler son compte, seul.

Ainsi, lorsque le coursier de la Congrégation lui fit parvenir une courte missive en provenance de Kothemba, demandant à l'Ombre de l'aider à évincer un groupe de pillards multipliant les offensives contre le peuple de Neiwa, Saigo ne tarda pas à se rendre dans la savane. Il ne s'encombrait pas de trop couches superflues : une veste en cuir souple, noire, peu épaisse, pour protéger sa peau du soleil. Il la gardait ouverte sur une énième tenue d'entraînement, noire également, de bonne facture. À sa ceinture, une outre remplie d'eau et un sac avec un peu de pain et de la viande séchée. Il pourrait toujours refaire ses provisions au village. Depuis qu'il avait acquis la capacité à voler en terrassant le dieu-dragon de Wystéria, en combinant ce talent avec l'utilisation du Zéphyr, les trajets de Saigo s'étaient fait beaucoup plus courts.

Alors qu'il parvenait à l'orée du village, l'Ombre croisa la route de deux silhouettes. L'une d'elle, massive, ne lui dit rien. L'autre en revanche, il l'aurait reconnu entre mille. Holy avait récupéré une belle armure et gagné en assurance, mais il suintait toujours la magie par tous les pores de sa peau. Elle fut celle qui lança la conversation. Cela eu le mérite d'apprendre à Saigo que la musicienne et son camarade étaient dans le secteur pour les mêmes raisons que lui.

C'est l'armure ou le gros chat derrière lequel se cacher qui te donne autant de confiance ? Rétorqua Saigo d'un ton mauvais.

Il détestait cette foutue magicienne, au même titre que tous ceux qui n'avaient pas le cran d'utiliser leur magie autrement que pour attaquer à distance comme de vulgaires archers. Malgré tout, un sourire presque amusé se dessina sur le visage. Les méchants swen'jah étaient, en effet, très méchants. Du moins aux yeux du peuple de Kothemba. Un peuple que la jeune musicienne, de toute évidence, ne portait pas en haute estime. Sans afficher d'émotions particulière ni le moindre remords, Saigo déclara :

Je ne suis là pour libérer personne. Je suis là pour purger des nuisibles et toucher la récompense promise par Neiwa. Pourquoi ? Tu pensais que leur demander gentiment d'aller voler, violer et tuer ailleurs suffirait ?

Il se fichait bien des tenants et aboutissants politiques pour Kothemba. Ce qui lui importait, c'était de percer le mystère entourant le potentiel pouvoir caché dans cette savane. Si à l'avenir cela demandait de massacrer chaque habitants du village jusqu'au dernier, il le ferait sans hésiter.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 1141
Expérience : 8446
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche107202/7202De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (7202/7202)
Vitesse: 440
Dégâts: 2432

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMer 4 Oct - 1:22
Séparation du contenu
Depuis quelques temps, Urua avait décidé de s'installer au village de Kothemba. Il y avait fort à faire pour protéger les habitants et leur enseigner comment se défendre eux-mêmes. Il ne pourrait pas rester éternellement et il ne souhaitait pas qu'ils se fassent exterminer à la nouvelle que leur défenseur les avait abandonné. Il était arrivé avec Doebroksh, un de ceux qu'il pouvait appeler ami à force de se rencontrer et de combattre côte à côte et Ehawee, une de ses consœurs de la Garde Zéphyr. Chacun avait préféré partir de son côté tandis qu'Urua avait choisi de rester un moment.

Il avait eu le plaisir de voir arriver Holy un jour, sa petite protégée. Elle était à la fois adorable et fragile, mais terrible et terrifiante quand il lui arrivait de perdre le contrôle. Le Seigneur Sylvestre était un des seuls capables de s'opposer à elle et de la ramener à la conscience dans ces moments là. Il était heureux qu'ils se retrouvent en cet endroit dangereux ensemble, il pourrait garder un œil sur elle en cas de conflit.

Un jour, Neiwa les convoqua dans sa case et entama des négociations pour que les aventuriers se chargent de la menace Swen'Jah qui se rapprochait du village. Les pourparlers ne se passaient pas aussi bien avec Holy que lorsqu'Ehawee s'en était chargée. La petite blonde semblait remontée et n'appréciait visiblement pas les demandes ni le village. C'était à se demander ce qu'elle faisait ici et pourquoi elle acceptait les demandes qui leur étaient faites. Après un florilège de remarques acerbes à la limite du manque de respect, Urua préféra éloigner sa camarade pour éviter l'incident diplomatique. Malheureusement, en sortant de la case, ils tombèrent sur un personnage peu recommandable qu'Urua avait croisé quelques fois.

« Saigo. Quel déplaisir de te voir ici… Est-ce que tu es là pour libérer ce pauvre peuple des méchants swen’jah toi aussi ? Ou pour prendre ta revanche peut-être ? »

C'est l'armure ou le gros chat derrière lequel se cacher qui te donne autant de confiance ?

Urua, qui avait froncé les sourcils à cette apparition et à l'évocation du nom grogna carrément quand il répliqua. Holy n'avait certes pas besoin d'un protecteur, mais elle l'avait qu'elle le veuille ou non et ce n'était pas cet emplumé qui allait leur manquer de respect impunément.

« Voici Urua. Et si on n’attend plus personne, on devrait y aller. »

Le Löwen hocha la tête, tant pour saluer l'individu que pour confirmer le départ. Hélas, le Stryge n'en avait pas fini avec ses remarques pleines de poison et de prétention. S'il tombait un jour entre ses griffes, il goûterait avec plaisir ces ailes rôties au feu de camp.

Je ne suis là pour libérer personne. Je suis là pour purger des nuisibles et toucher la récompense promise par Neiwa. Pourquoi ? Tu pensais que leur demander gentiment d'aller voler, violer et tuer ailleurs suffirait ?

- Ça suffit. Nous avons une mission. Vous ne nous appréciez pas, nous non plus. Inutile de faire ami-ami, nous y allons, nous nous occupons de la menace et nos chemins se séparent. Ça convient à tout le monde ?

Urua regarda alternativement Holy et Saigo, montrant qu'il parlait autant à l'un qu'à l'autre. Il n'aimait pas non plus cet homme mais ils faisaient tous partie d'une équipe et avaient un but commun. S'ils ne pouvaient s'entendre, ils devaient au moins travailler ensemble pour la mener à bien.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche103782/3782De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMer 4 Oct - 14:58
Séparation du contenu
Sa remarque et son ton mauvais piquèrent tout droit ma fierté. Mais la vraie raison était bien plus compliquée que ça. Croisant les bras d’un air faussement vexé, je profitais qu’Urua ne reste pas silencieux pour répondre.

« Ouille, touché… » Rétorquais-je en grimaçant.

Puis c’est là que je sentis cette étrange énergie émaner du stryge noir. Quelque chose que je n’avais jamais remarqué auparavant. Surement parce que je n’avais jamais pris la peine de l’observer vraiment. Tant et si bien que je le fixais un moment, les sourcils froncés, perdus dans mes réflexions, une telle Présence ne m’était pas inconnu… Mais quand ? Où ? Qui ?

Je n'écoutais que d’une oreille sa réponse aussi froide que d’ordinaire. Sans réagir à l’évocation du massacre, ni même à celle de la récompense. Il ne fallait pas se leurrer, on était tous là pour ça en réalité.

Je comptais rétorquer sur sa dernière question… Il avait certes raison mais mon esprit de contradiction me poussait à ne pas être d’accord. J’ouvris la bouche, avant de la refermer aussitôt car Urua prit la parole. Je le foudroyais du regard, mais ne discutais pas pour autant, préférant hausser silencieusement les épaules en signe de trêve.

En bonne éclaireuse que j’étais, je pris la tête de la marche, Lune quitta sa forme de louve géante pour adopter celle d’une corneille brumeuse. Elle s’envola en croissant, décrivant de grands cercles dans le ciel. Ainsi nos sens étaient plus étendus.

« D’après cette carte, très mal dessinée au passage, de la savane, le camp se trouve à quelques minutes par là-bas… Dis-je en indiquant une direction de la main. À vol d’oiseau… Précisais-je en regardant le lowen qui ne pouvait pas voler… À pied on en a pour une heure je dirais… Peut-être plus, elle n’est même pas à l’échelle cette foutue carte, grognais-je en la tournant dans tous les sens, tentant de comprendre la logique des distances. Bon en tout cas, c’est par là. » Terminais-je en repliant la carte.

Je m’arrêtais devant une infinité d’herbe haute, on devait quitter la route. Je fis appel à la magie durant quelques secondes, elle fourmilla dans mon corps et crépita dans mes doigts. Claquant une fois dans mes mains, une petite onde de choc sphérique balaya un couloir d’herbe sèche, dégageant un chemin sur une grande distance.

« Vous n'avez pas idée de ce qui se balade comme bestioles là-dedans… » Me justifiais-je simplement en avançant.

La savane était étrangement silencieuse, sûrement parce que j’avais fait fuir tous types d’animaux sur une grande distance… On marcha un moment dans ce silence pesant jusqu’au moment où je le brisais.

« Alors, d’après vous, c’est quoi cette récompense ? Neiwa n’a rien voulu me dire à ce sujet, c’était pas faute de lui avoir demandé… » De l’avoir harcelé pour lui tirer les vers du nez plutôt… Mais elle était au moins aussi têtue que moi. Mais si je devais tuer des humains… Elle avait intérêt à en valoir le coût.
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche102757/2757De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyJeu 5 Oct - 10:46
Séparation du contenu
La voix forte du löwen vint mettre une halte aux tensions entre Holy et Saigo. Le stryge, portant lentement son regard sur le dénommé Urua, acquiesça avec un demi-sourire.

Direct et concentré sur l'objectif. Je respecte ça.

Il termina sa remarque en jetant un regard en biais à Holy, comme pour lui signifier que ça ne s'appliquait pas à elle. Pas qu'il y en ai particulièrement besoin, au demeurant. L'Exécuteur et la virtuose s'étaient croisés plusieurs fois au cours de diverses aventures. Au fil des mois, chacun avait fait d'énorme progrès de son côté, et lors de leur dernière rencontre, lors du tournoi de Stellaraë, l'Élu avait été aux premières loges pour découvrir à quel point la magicienne était devenue redoutable. Bien sûr, il exécrait les mages, peu importait leur manière de pratiquer leur art, mais il devait l'admettre : la jeune fille était devenue une vraie menace. Il ne lui manquait que l'instinct du tueur. Du point de vue de Saigo, elle ne l'aurait jamais. C'était contre sa nature profonde de tuer, ça aussi il l'avait vu de près. Malgré l'armée de guérisseurs présente lors du tournoi, Holy avait simplement immobilisé Saigo et l'avait mis hors combat. Ils savaient tous les deux que le résultat aurait pu être bien plus critique.

Il se garda bien de le faire remarquer, alors que la jeune femme le dépassait pour prendre la tête de leur petit convoi. Saigo, quant à lui, déploya ses ailes pour survoler la zone, tournant lentement, tel un rapace, autour des deux thérians. Voler avec Holy non loin de lui ne lui demandait absolument aucun effort. Si la plume d'Asmodéa, nichée sur son torse, lui permettait de voler sans aucune aide magique, le stryge continuait d'utiliser le Zéphyr, la deuxième technique de l'Exécuteur Parfait, pour ne pas s'épuiser en vol. Cette technique ne fonctionnait que lorsqu'il y avait de la magie résiduelle dans l'air. Or, Holy suintait littéralement la magie par tous les pores de son armure.

En contrebas, les deux alliés de circonstances dégageaient facilement le chemin parmi les herbes hautes de la savane. Saigo, au-dessus d'eux, remarqua quelques bruissements et du mouvement, mais qui s'éloignait de leur groupe. Sans doute des animaux effrayés à l'idée de croiser la route d'un quelconque prédateur.

Kothemba est une terre pauvre, commenta le stryge en préambule de sa réponse à la question de Holy. Ils n'ont ni ressources, ni matériels qui possède de la valeur à mes yeux. En revanche... j'ai entendu dire que quelque part dans cette savane, les secrets d'un grand pouvoir étaient dissimulés. Si Neiwa à des informations à ce sujet, ça justifie de s'abaisser à faire ses basses besognes.

Saigo ne craignait pas de révéler ce genre d'informations à des ennemis potentiel. Quand bien même ils faisaient partis d'une faction ennemie (bien qu'il n'en sache évidemment rien). Le stryge noir, sur la voie de l'Exécuteur Parfait, savait qu'il ne deviendrait jamais le plus fort s'il n'affrontait pas des adversaires à sa mesure. Ces deux-là, en contrebas, étaient mêmes sans doute plus fort que lui à cet instant. Il ne tenait qu'à l'Élu de combler le retard qu'il avait pris. Les Swen'jah seraient un bon premier test.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 1141
Expérience : 8446
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche107202/7202De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (7202/7202)
Vitesse: 440
Dégâts: 2432

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyVen 6 Oct - 16:46
Séparation du contenu
Après l'intervention sèche du Löwen, ses deux compagnons qui ne semblaient pas se supporter et ne cessaient de se provoquer acceptèrent, l'une de mauvaise grâce, l'autre par respect, ou ce qui y ressemblait le plus chez lui, de suivre ses directives et d'avancer ensemble, au moins jusqu'à ce qu'ils aient terminé leur mission et qu'ils puissent tous reprendre leur chemin chacun de leur côté.

Direct et concentré sur l'objectif. Je respecte ça.

Les deux énergumènes se toisèrent encore quelques instants avant qu'Holy ne réagisse et sorte sa carte pour examiner la direction à prendre. Elle continua de pester en étudiant les distances, les représentations et Urua pouvait presque l'entendre râler sur le fait qu'il était le seul à devoir de contenter de suivre la piste au sol, les obligeant à ralentir leur progression. Au moins, de cette manière, ils n'atterriraient pas directement dans un piège et pourraient deviser en chemin de la meilleure stratégie à adopter. Bien qu'il soit quasiment certain que Saigo fondrait sur les ennemis sans pitié et qu'Holy dévasterait tout juste pour lui montrer sa puissance. Elle rangea enfin la carte et dégagea une large bande d'herbe pour qu'ils puissent progresser tandis que le Stryge prit son envol sans un mot de plus.

« Vous n'avez pas idée de ce qui se balade comme bestioles là-dedans… »

- J'en ai une assez bonne idée, on est passé dans des coins qui ressemblaient à ça avec Ehawee et Doebroksh, ce n'est pas ce qu'on souhaiterait croiser.

Pendant ce moment de marche silencieuse, Saigo repérant les lieux à l'avance depuis les airs, Urua espéra qu'il les avertirait si quelque chose les menaçait. Il ne serait pas assez fourbe pour les laisser se débrouiller et partir de son côté pour toucher la récompense complète. Quoi qu'il puisse leur arriver, il devait se douter qu'ils s'en sortiraient et qu'ils le retrouveraient s'il essayait de se retourner contre eux. Et en parlant de récompense, le sujet fut mis sur la table, mais par Holy.

« Alors, d’après vous, c’est quoi cette récompense ? Neiwa n’a rien voulu me dire à ce sujet, c’était pas faute de lui avoir demandé… »

Kothemba est une terre pauvre. Ils n'ont ni ressources, ni matériels qui possède de la valeur à mes yeux. En revanche... j'ai entendu dire que quelque part dans cette savane, les secrets d'un grand pouvoir étaient dissimulés. Si Neiwa à des informations à ce sujet, ça justifie de s'abaisser à faire ses basses besognes.

- Quelle que soit la récompense, elle sera trop grande pour que les habitants puissent s'en passer. Je n'accepterai pas de les priver. Toutefois, j'ai surpris des conversations qui confirmaient les rumeurs que Saigo a entendues. Ça, ça me plait déjà plus.

La route continua un moment dans les hautes herbes de la savane, Urua et Holy se relayant pour dégager le chemin et Saigo veillant sur eux d'en haut. Quelque chose taraudait le Löwen et il mit un moment à organiser ses pensées et formuler ses mots pour éviter de blesser sa camarade.

- Qu'est-ce qu'ils se passe Holy ? Tu as l'air tendue et je ne te reconnais pas. Tu veux m'en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche103782/3782De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyLun 9 Oct - 17:36
Séparation du contenu
Les secrets d’un grand pouvoir hein… Comme si je n’en avais pas déjà suffisamment, à plus savoir quoi en faire, du pouvoir. Je ne répondis pas, songeuse, avançant silencieusement toujours sur mes gardes. Urua confirma les paroles de Saigo, il semblait aussi bien au courant. Ça pourrait peut-être m’aider...

Puis j’observais un instant le stryge noir prendre son envol. Si Lune me permettait de voler, j’enviais aux stryges leurs grandes ailes qui ne leur demandaient pas d’énormes quantités de magie pour fonctionner. Ça semblait si simple vu du sol.
La route fut silencieuse, tout le monde semblait être concentré sur la savane sauvage, alors que je réfléchissais encore à un moyen de régler ça de manière moins expéditive qu’on nous l’avait de demander. Le soleil était haut dans le ciel lorsqu’Urua brisa le silence, il semblait préoccupé par mon état. À juste titre, certes. On s'était à peine croisé depuis que j’avais appris la mort de ma mère et tout le reste… Et il n’était au courant que de la première information.

« Oui, tu as raison, je ne suis plus vraiment moi-même en ce moment. Me passant une main sur le visage d'un air las, je réfléchis un instant à ce que je pouvais lui révéler pour le moment. Les cauchemars, les nuits d'insomnies et mes pertes de Contrôles plutôt dévastatrices. Ce n'est ni le lieu, ni le moment pour parler de ça. Mais sache simplement que... Il s’est passé des choses ici, des batailles, des massacres qui ont imprégné toute la savane d'une énergie mauvaise qui réveille en moi cette... Cette, chose, que je n'aime pas. C'est toujours là... Ça ne me quitte jamais, toujours prêt à… Enfin… Ça ne m’aide pas à garder les idées claires. Et puis, Azriel n'est pas là, et Jack non plus... ça m'angoisse d'autant plus. »
Je m'étais énormément reposé sur eux ces derniers temps, me retrouver loin du cirque me rendait plus vulnérable à mes démons, semblait-il.

Lune vint se poser sur mon épaule. Et plus tard lorsque l’on fut en vue du campement Swen’jah, j’exposais mon plan.

« Je vais essayer de leur parler, peut-être qu’ils accepteraient de négocier une trêve, qui sait ? Et s’ils refusent et que ça tourne mal, alors on appliquera le plan de base. »

Ça semblait être une très mauvaise idée, mais je voulais être sûre d’avoir tout essayé avant… Avant de les massacrer.
Alors sans savoir si j’étais suivi ou pas, j’avançais jusqu’à la porte imposante du campement fortifié. Je me retrouvais rapidement avec plusieurs arcs pointés vers moi.

« rioterpgb fshbdhjsg ùgfhùdf ! Cria une voix dans un langage inconnu, du haut des remparts.

-Bonjour ! Moi c’est Holy, de la garde Zéphyr… Hum… Vous comprendre moi ? Vous parlez langue commune ? Non ? On vient négocier !

-Gfoigoir ortsdùg dsfùigùr ! La voix semblait un peu plus énervée et visiblement on ne se comprenait pas très bien. Je ne craignais pas vraiment les flèches prêtes à être tiré, mon bouclier magique pourrait très bien les dévier. Puis quelqu’un passa par l’entrebâillement de la porte. Iuhgilqorgu lzjlkqjsù !

-Mais je comprends rien ! » Finis-je par répondre, agacée.

Le swenj’ah sortit une épée courbée d’un fourreau et commença à me menacer avec. « C’est bon, je gère ! » Criais-je à mes camarades avec conviction signifiant qu'ils n'avaient pas besoin d'intervenir.

« Je vous veux aucun mal ! Mais arrêtez de me menacer enfin ! » Dis-je en esquivant les coups les uns après les autres sans pouvoir en placer une, il était si lent… Mais il me surprit en tentant un estoc. La colère riposta et un cliquetis métallique se fit entendre, suivit d’un râle d’agonie, provenant du swenj’ah. D’un geste sec je sortis mes griffes d’acier du cœur de l’homme qui tomba à terre.

Des exclamations de surprise et de consternation balayèrent les remparts alors que je restais bloqué sur le corps sans vie à mes pieds. Regardant avec horreurs mes mains et le sang qui m’acculait l’arme dont je m’étais servie. Le pire était sans doute que je ne ressentais rien.

« Holy ! Holy ! » La voix de mon âme ne m’atteignait plus, j’étais sourde à ses supplications.

Une volée de flèches s’écrasa sur la bulle brumeuse qui m’entourait, la brisant sur les dernières flèches. Je sursautais, me reconnectant violemment à la réalité. J’invoquais aussitôt une grande quantité de magie et tapant le sol du pied, la Tempête frappa, faisant voler en éclats l’entrée en bois du campement ainsi que tous les pillards se trouvant sur le rempart à l’aide de violente bourrasque de vent et d’éclairs foudroyants.

« La voie est libre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8785
Expérience : 30780
Féminin

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyVen 20 Oct - 2:31
Séparation du contenu
Les gentils aventuriers Contre Les méchants monstres


L'initiative revient aux gentils aventuriers.

Vitesse des aventuriers : 4 400

Saigo : 2697
Vitesse : 1235
Dégâts : 1863
Capacités spéciales :

  • Pugiliste : Postures automatiquement activées selon l'adversaire.
    liste des postures:

  • Robe de l'archi-mage : peut lancer un dé supplémentaire lors de son tour

  • Un pour tous : A chaque CR, le joueur obtient un marqueur de 20% (25% si CC) cumulable jusqu'à 75%. Il  peut décider à n’importe quel tour d’activer ses marqueurs. Son prochain CR/CC sera alors augmenté du pourcentage de marqueurs stockés.

  • Poing de Ki : À chaque CC, la cible est étourdie et saute son prochain tour. De plus, si le Pugiliste est équipé d'un ceste, il voit ses dégâts de base augmenter de 10% en début de combat. (effectif avant l'activation d'une posture) [active]

  • La Plume Noire millénaire d'Asmodéa : A chaque attaque réussie, la cible voit la première fois sa vitesse divisée par deux pour le reste du combat. De plus, tous les effets négatifs de l'équipe adverse sont réduits de moitié tant que le détenteur est en vie. [Imblocable]



Urua : 8 990
Vitesse : 430
Dégâts : 2417
Capacités spéciales :

  • Croisé vitalité +25% [Imblocable]

  • Ronces agressives [Panoplie] : Ronce : -222/stats/tour [ACTIF]

  • Panoplie : Les effets des potions de type "remèdes" sont augmentés de moitié (50%). [Imblocable]
  • Compagnon : Invoque un compagnon hybride avec 125% stats et 100% effets [Appeau (dragonnier d'or) + pendentif zéphyrien]

  • Onde de choc : En cas de Coup Critique, tous les ennemis perdent 10%/stats

  • Niveau 44 : CC +25% [Imblocable]



Diagoras Compagnon Hybride d'Urua : 8 990
Vitesse : 537
Dégâts : 3021
Capacités spéciales :

  • Ronces agressives [Panoplie] : Ronce : -222/stats/tour [ACTIF]

  • Panoplie : Les effets des potions de type "remèdes" sont augmentés de moitié (50%). [Imblocable]
  • Onde de choc : En cas de Coup Critique, tous les ennemis perdent 10%/stats

  • Niveau 44 : CC +25% [Imblocable]




Holy : 4116
Vitesse : 1008
Dégâts : 1212
Capacités spéciales :

  • Virtuose (classe) : tape tout le monde, utilise les partitions magiques

    liste des partitions:

  • Mélomane (spécialisation) : Les effets chiffrés des partitions magiques sont augmentés de 50%.

  • Ocarinharpe de Sylfaën (arme) : les bonus des partitions à stats sont augmentés de 5%

  • Connivence (bottiosaures) : les augmentations de statistiques subies par le joueur sont augmentées de 15%

  • Résistance (tyrannarmure) : les baisses de statistiques subies par le joueur sont réduites de 15%

  • Résilience (tricératheaume) : les baisses de statistiques infligées par le joueur sur les adversaires sont augmentées de 15%

  • Petit guide de l'apprenti alchimiste : +100% aux effets des potions [blocable], +10% aux statistiques en début de combat [imblocable] (active)

  • Compagnon : Invoque un compagnon abyssal avec 75% stats et 50% des effets (hors spécialisation et artefact actif)



Lune Compagnon d'Holy : 2169
Vitesse : 740
Dégâts : 796
Capacités spéciales :

  • Virtuose : Les coups de Lune frappent tous les ennemis. Utilise les partitions.
    Partitions:
  • Ocarinharpe de Sylfaën (arme) : les bonus des partitions à stats sont augmentés de 2,5%


  • Connivence (bottiosaures) : les augmentations de statistiques subies par le joueur sont augmentées de 7,5%


  • Résistance (tyrannarmure) : les baisses de statistiques subies par le joueur sont réduites de 7,5%


  • Résilience (tricératheaume) : les baisses de statistiques infligées par le joueur sur les adversaires sont augmentées de 7,5%



Hyène Invocation de Lune : 500
Vitesse : 450
Dégâts : 500
Capacités spéciales : Appel charognard : Tous les trois tours, un nouvelle hyène rentre dans le combat.

contre



Vitesse des Pillards : 3000

Pillard Swen'jah :(Humanoïdes [Classe furtive]) 300 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Pillard Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])300 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /


Pillard Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])300 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Pillard Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])300 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Pillard Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])300 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Cavalier Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])500 (-400/t)
Vitesse : 700 (-400/t)
Dégâts : 350 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Cavalier Swen'jah : (Humanoïdes [Classe furtive])500 (-400/t)
Vitesse : 700 (-400/t)
Dégâts : 350 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • /

  • Butin ? /



Seigneur de guerre Swen’jah: (Humanoïdes [Classe aventurière])2000 (-400/t)
Vitesse : 400 (-400/t)
Dégâts : 650 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • Ralliement Swen’jah
  • Le seigneur de guerre Swen’jah appelle ses hommes à l’aide. Il invoque 1 pillard Swen’jah (vie : 300 ; dégâts : 150 ; vitesse : 200) par opposant (imblocable).

  • Pluie de flèches
  • Tous les trois tours, il ordonne à ses hommes de lancer une nuée de flèches. Tous les adversaires perdent alors 300 de vitalité.
  • Butin ? /
  • 1 Buffléo OU 1 Épée reptilienne OU 1 Griffe du Tigre (aléatoire)


Elephant de guerre Swen'jah : (Pachydermes)3000 (-400/t)
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 800 (-400/t)
Capacités spéciales :

  • Séisme pachydermique
  • L’éléphant de guerre Swen’jah touche tout le monde.
  • Butin ? /
  • x1 défense de pachyderme


Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche102757/2757De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyVen 20 Oct - 17:58
Séparation du contenu
Le löwen, lui aussi, avait entendu les rumeurs sur le pouvoir dissimulé dans la savane. Son ambition de s'en emparer était facilement visible, bien qu'il tentait de le masquer avec des velléités altruistes aussi honorables que Saigo les trouvaient hypocrites. Le thérian voyait les choses de la même façon que lui : Kothemba n'avait rien d'intéressant à lui offrir. Il choisissait seulement de formuler la chose différemment. Ça n'avait pas grande importance.

Finalement, le campement Swen'Jah apparaissait derrière les hautes herbes de la savane. Depuis sa position d'observateur, le stryge noir avait évidemment repéré la structure depuis un moment, mais n'avait pas jugé bon de le signaler. Au sol, ses deux compagnons de circonstances avançaient dans la bonne direction, alors à quoi bon ?

Ce « campement » ressemblait presque à un petit village, avec ses remparts sur lesquels des guerriers s'astreignaient à des rondes, arcs armés et regards alertes. Il y avait quelques cabanes et tentes et du mouvement à l'intérieur du village. Si ces sauvages n'étaient pas identifiés comme des pillards à éliminer moyennant récompense, ce campement aurait ressemblé en tout point à celui de Kothemba. La même misère, la même organisation, la même envie de prospérer, mais pas la même méthode.

Plutôt que d'alerter outre mesure les Swen'Jah, qui grognaient déjà dans leur dialecte en voyant les trois inconnus approcher, Saigo choisit de regagner la terre ferme. Il se préparait déjà à forcer la grande porte en bois pour massacrer hommes, femmes et enfants, lorsque Holy annonça son intention de négocier. Cette fois, Saigo ne put s'empêcher de pouffer de rire.

Bien sûr, fonce, je suis sûr que ça va super bien se passer.

Restant en arrière, le Héraut croisa les bras et attendit. Lentement, Holy s'approchait de la porte, malgré les menaces (même un enfant s'en serait rendu compte) du garde en haut des remparts. À défaut de voir la virtuose arriver à quoi que ce soit, Saigo appris à cet instant qu'elle avait rejoint la Garde Zéphyr. Par conséquent, il était aisé d'imaginer que le löwen soit également associé avec la faction d'Endorial. Le stryge noir s'assura de noter précieusement cette information dans un coin de sa tête, avant d'encourager la musicienne à sa manière.

Je sens qu'ils sont ouverts à la discussion, t'es sur la bonne voie championne, continue !

La bonne voie prenait surtout la direction du conflit, alors que plusieurs gardes affluaient et bandaient leurs arcs en direction de l'éternelle pacifiste. Celle-ci perdait patience rapidement, mais s'évertuait à vouloir dialoguer, croyant sans doute qu'elle maîtrisait la situation. Saigo, lui, avait de plus en plus de mal à contenir un fou rire, chose pourtant inédite pour lui.

Tu gères Holy, je sens que t'es sur le point de parvenir à un accord. Je crois qu'ils disent que c'est en effet pas gentil d'être méchant !

Le Héraut allait poursuivre ses moqueries, mais les mots vinrent mourir juste avant de quitter ses lèvres. Holy venait d'assassiner un des Swen'Jah, prestement, d'un seul coup, vif, maîtrisé. Le corps du sauvageon s'écroula lourdement dans la poussière de la savane, laissant le reste des gardes interloqués et hésitant. Cet instant suspendu ne dura pas, et les archers décochèrent une nuée de flèches sur la virtuose. Cette dernière dressa une barrière magique, avant d'invoquer une riposte surpuissante, en faisant voler en éclat les palissades entourant le campement.

Et bien, commenta calmement Saigo. Peut-être qu'après tout, sous ses airs de pacifiste, il y a bien un instinct de tueur.

Enfonçant une porte ouverte, ou plutôt inexistante, Holy annonça alors que la voie était libre. L'heure était venue de se battre et d'accomplir ce pourquoi ils avaient été mandatés. Alors Saigo choisit de ne pas faire semblant. Holy voulait faire étalage de son pouvoir, alors il en ferait de même. Les yeux du Parricide se révulsèrent brièvement, avant que ses pupilles normalement rouges viennent se teinter de blanc. Les runes sur son corps se mirent à briller d'une lueur rouge sang. Sur ses avant-bras et sous ses yeux, de minuscules écailles blanchâtre se matérialisaient. Ses muscles se gonflaient, ses veines battaient frénétiquement contre ses tempes.

Tout en laissant Mahriser s'incarner en lui, Saigo commença, lentement, à marcher vers le campement. Alors qu'il arrivait à la hauteur d'Holy, le stryge noir lui lança, d'une voix bien plus grave que la sienne, teintée d'un écho semblable à un grondement.

Je crois qu'ils ne veulent pas négocier. On va passer à la purge maintenant.

Le Héraut n'avait pas daigné adresser un regard à la virtuose. Ses yeux étaient braqués sur le campement, où le branle-bas de combat était général. On soufflait dans une corne, les femmes et les enfants courraient se barricader, les hommes prenaient les armes et au milieu de ce capharnaüm, l'un des Swen'jah s'avançait, chevauchant un éléphant de guerre, dont chaque pas faisait trembler la savane. Saigo décida à cet instant que cet éléphant serait sa cible.

Déployant ses ailes, soulevant au passage deux nuages de poussière, le stryge noir s'éleva dans les airs, esquivant habilement les flèches qui lui étaient adressées. En un battement d'aile, l'Exécuteur arrivait au niveau du pachyderme. L'Élu gagna de la hauteur, surplombant le champ de bataille, avant d'amorcer une descente en piqué. Aidé par le Zéphyr, Saigo empoigna le dompteur d'éléphant par la gorge et, quasiment dans le même mouvement, l'envoya s'empaler, tête la première, sur une des défenses de son destrier. Déséquilibré, l'éléphant barrit de plus belle lorsque le stryge noir arracha prestement sa seconde défense. Ce hurlement assourdissant cessa quelques secondes plus tard, lorsque l'ivoire transperça le crâne du pachyderme.

Demeurant dans les airs, Saigo contempla l'énorme bête s'écraser de tout son long sur l'une des cabanes du campement. Pourvu qu'elle soit pleine de gosse, pensa-t-il, ça lui éviterait de devoir se salir les mains.

[Tue l'éléphant de guerre]






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.


Dernière édition par Saigo le Sam 21 Oct - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 12408
Expérience : 40902

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyVen 20 Oct - 17:58
Séparation du contenu
Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Cr_sn10 De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Yyt3
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre

Comte de Sylfaën ♦ Seigneur sylvestre
Urua

Messages : 1141
Expérience : 8446
Masculin Âge RP : 32

Politique : 222
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche107202/7202De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (7202/7202)
Vitesse: 440
Dégâts: 2432

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyDim 22 Oct - 18:45
Séparation du contenu
Holy ne chercha pas à épiloguer sur sa condition mais Urua nota qu'il aborderait le sujet plus tard. Il ne comptait pas la laisser s'en tirer à si bon compte. Elle l'inquiétait et il voulait tirer l'affaire au clair. Le voyage se passa sans encombres jusqu'à ce qu'ils arrivent à un village semblable à Kothemba. C'était étonnant de voir comment deux civilisations aussi éloignées spirituellement et politiquement pouvaient être semblables dans leurs constructions et leur mode de vie. Holy s'avança pour négocier.

- Fais attention, reste diplomatique, on ne sait pas comment ils vont réagir.

La négociation avait bien commencé mais petit à petit, les Swen'Jah devenaient agressifs et Holy s'agaçait. Les piques et provocations de Saigo n'aidaient pas à garder son calme. Urua ne pouvait rien y faire sinon secouer la tête de dépit. La discussion arriva à son terme quand un des gardes tenta d'asséner un coup à Holy. Il n'eut jamais l'occasion de constater que sa tentative s'était soldée par un échec. Dans une déferlante de magie, Holy libéra la voie et provoqua un semblant d'admiration, ou au moins de respect de la part du guerrier ailé. Urua ne voyait que l'instabilité dont elle avait fait preuve ces derniers temps.

Ne voulant pas être laissé derrière ni laisser Holy à la merci des ennemis, le Löwen s'élança à la suite de ses compagnons et abattait son marteau sur ceux assez fous pour s'approcher assez de lui. Il gardait néanmoins un œil sur son amie, craignant qu'elle ne perde de nouveau le contrôle. Elle s'occupait de la piétaille, Saigo avait bondi sur un éléphant et l'avait abattu d'une façon qu'Urua trouva plutôt artistique. Il décida donc d'aller rencontrer cet homme qui donnait ses ordres un peu plus loin. Une fois à sa portée, l'individu le remarqua et, faisant reculer ses hommes, vint au contact pour un duel contre Urua. Une parade et contre-attaque plus tard, le corps de l'infortuné était étendu sur le sol, un cratère dans le torse.


[Attaque le Seigneur de guerre]


Dernière édition par Urua le Mer 25 Oct - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 12408
Expérience : 40902

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyDim 22 Oct - 18:45
Séparation du contenu
Le membre 'Urua' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Thérian.' :
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Cc_thy10

--------------------------------

#2 'Attaque - Hybride' :
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 1486086620-cr-centaure
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche103782/3782De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMer 25 Oct - 20:44
Séparation du contenu
Les piques du stryge ne m’avaient pas vraiment aidé à garder mon sens froid. J’avais tenté de les ignorer autant que faire ce peu, gardant en tête les conseils d’Urua, mais le résultat me laissait penser qu’une fois encore, je m’étais laissée emporter par les ombres.

Une louve énorme au pelage sombre, arborant les mêmes arabesques bleutées sur son pelage que moi sur mon corps et mon visage, c’était assis, me regardant droit dans les yeux.
Je suis là, Lune. Je vais bien. Pensais-je brièvement et alors que le temps semblait s’être momentanément arrêté, j’observais le campement qui se préparait à subir notre assaut, bientôt rejointe par Saigo. Sa voix avait changé, mais pas que. Son apparence, et son odeur également... Le genre d’odeur que j’avais sentie qu’une seule fois dans ma vie.

« Un Dragon ? Comment c’est possible ? » Demandais-je mi-fascinée, mi-inquiète. Sa Présence était écrasante, presque… Divine ? C’était donc ça, que j’avais sentis plus tôt. Mais pas le temps de niaiser qu’il était déjà parti. Urua le suivit de près, abatant son marteau sur le premier Swenjah venu.

Je suivis le rythme, ne sachant trop où poser mon regard au milieu de ce chaos, l’odeur métallique du sang me donnait la nausée, et le camp me semblait trop rempli par rapport à ce que Neïwa m’avait annoncé.
Et puis ils m’alertèrent soudainement, ces cris de terreur. Des enfants ? Ce n'était pas prévu ça ! Il ne devait pas y avoir d’enfant dans le camp. Je m’élançais aussi rapidement que mes jambes me le permettaient. Lune changea plusieurs fois d’apparence, tantôt courant avec ses pattes canines, tantôt volant à tire-d’aile avec ses ailes de corneille.

« Sortez ! Sortez de là ! » Hurlais-je alors que le corps de l’immense pachyderme s’écrasait sur la cabane où ils c’étaient réfugiés, avant même que je puisse entrer à l’intérieur. Les cris cessèrent aussitôt, idem que les battements irréguliers de leurs petits cœurs juvéniles.

Mon regard se porta immédiatement sur le Dragon/stryge et ça m’énerva d’autant plus que je ne pouvais pas lui en vouloir, pourtant ça aurait été tellement plus simple de rejeter toute ma haine, ma colère et la faute sur cet être aussi détestable et sans cœur. Mais c’était moi, que je détestais en cet instant. J’aurais dû sentir plus tôt la présence des enfants, si je ne m’étais pas laissé submerger par le flot de la bataille. Par mes propres faiblesses…

Faisant taire une nouvelle fois mes émotions, je me jetais corps et âme dans la mêlée.
Bien que mes techniques étaient plus qu’approximatives, ma rage et mes capacités supérieur à celles des humains suffisaient à m’éviter de nombreux mauvais coups. Les griffes métalliques luisantes de magie bleutée transpercèrent leurs cœurs à chaque fois. Magie qui se libérait par tous les pores de ma peau, vibrante dans l’air autour de moi avec toujours plus d’intensité. Brisant le vent, encore et encore.

Si au départ je tentais de la maîtriser. De faire taire la Tempête. Je me dis, à quoi bon lutter ? Il n’y a plus rien ici de toutes façons. Il n’y a plus rien que la mort et la destruction. Alors je la laissais parler. Jusqu’à provoquer une onde de choc et de vent qui balaya le camp. Soufflant, brisant, emportant, les derniers vestiges d’un clan maintenant disparu.

Le silence s’abattit sur la savane.
Seule une légère brise caressait encore les débris poussiéreux qui jonchait le sol sur un très large cercle alentour. Et moi j’étais en son centre, contemplant le résultat avec un mélange de satisfaction, de crainte et de dégoûts. Vois ce que tu peux accomplir seule… Imagine ce qu’on pourrait faire à deux… La Présence fugace, comme toujours, me fit sursauter. Derrière moi ? Je battis l’air de mes griffes d’acier. Sentant la Présence se déplacer, je la suivis. Un pas, deux pas… Mes griffes atteignirent encore une fois le vide, je me tournais frénétiquement, la panique me gagnant. Ma vue se brouillait dans les ombres.

« Arrête… Marmonnais-je en premier lieu. Laisse-moi tranquille. Dis-je un peu plus fort. Mais elle était toujours là, à jouer avec mes nerfs. Disparais ! » Criais-je enfin, abattant mes armes qui se heurtèrent à un obstacle dans un fracas d’acier.

« Urua… » Soufflais-je, après avoir pris conscience de l’avoir attaqué par mégarde. Sa cuirasse n’avait même pas une éraflure. « Je suis désolée… » Baragouinais-je entre deux sanglots, terrifiée, en plus de toutes les émotions qui se bousculaient dans mon esprit. J’observais les alentours comme une aliénée, mais la Présence avait bel et bien disparu. Dans un nouveau cliquetis métallique, je laissais tomber mes gants griffus sur le sol, soulagée de m’en débarrasser. Je ne comprenais pas grand-chose à ce qu’il m’arrivait, mais c’était bien pour ça que j’étais ici et Neïwa m’avait promis de m’aider à comprendre... « Les enfants… J’ai pas eu le temps de les sauver Urua ! Je les ai entendus mais… » Ma voix se perdit, j’étais incapable de prononcer une nouvelle syllabe tant l’émotion me nouait la gorge.

[Fin du game, ils sont tous décédés]


Dernière édition par Holy le Jeu 26 Oct - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 12408
Expérience : 40902

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMer 25 Oct - 20:44
Séparation du contenu
Le membre 'Holy' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Thérian.' :
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Cr_thy10

--------------------------------

#2 'Attaque - Abyssal' :
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Ec12
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8785
Expérience : 30780
Féminin

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptySam 28 Oct - 1:55
Séparation du contenu
Fin du combat

@Holy, @Urua, @Saigo remportent 25 points d'expérience et 20 pièces d'or, ainsi qu'une épée reptilienne chacun et 1 défense de pachyderme.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche102757/2757De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyDim 19 Nov - 18:43
Séparation du contenu
Le « combat » ne fut qu'une simple formalité pour les émissaires de Neïwa. Saigo avait rapidement éliminé l'éléphant, Urua avait oblitéré le chef du village... puis Holy avait tué tout le reste. D'une seule vague de magie, surpuissante, dévastatrice. Les cabanes implosèrent, les dernières barricadent s'effondrèrent, les derniers survivants furent fauchés dans leur fuite ou leur ultime charge. Ils n'avaient eu aucune chance, à aucun moment.

Le stryge noir revint rapidement à lui. Mahriser n'était plus nécessaire et laissait son Héraut reprendre le total contrôle de son corps. Il notait cependant que les deux entités fonctionnaient de manière de plus en plus complémentaire, pour sa plus grande satisfaction. Sourire aux lèvres, le Parricide regagna la terre ferme, jonchant le sol gorgé de sang et de cadavres. Mollement, il donna quelques légers coups de bottes dans quelques corps, s'assurant qu'il ne restait bel et bien aucun survivant. Rien, plus personne ne bougeait.

Hormis Holy, qui se débattait avec quelque chose que Saigo ne voyait pas. La musicienne finit par attaquer le löwen, sans entamer son épaisse armure. Le choc acheva de faire revenir la jeune fille à elle. Les pleurs prirent le dessus. Elle avait échoué à sauver les enfants. D'un air moqueur, le stryge noir s'approcha et précisa d'un ton mauvais.

Tu as simplement accéléré le travail. J'aurais tué chacun de ces mômes moi-même si nécessaire. Pas de survivants. Ceux qui s'en sortent grandissent rongés par un désir de vengeance qui ne les mènera qu'à une mort certaine... ou à un autre massacre appelé à répéter cette même boucle belliqueuse.

C'était, aux yeux de Saigo, la nature de toutes les races, de tous les hommes, de tous les régions. Neïwa les envoyait massacrer ceux qui avaient pillés et tués plusieurs des siens. Un survivant aurait cherché à se venger des émissaires, ou de Neïwa, ou des deux. Le stryge noir connaissait par cœur ce sentiment, ce besoin maladif de faire payer à ceux qui vous ont causé du tort. Il n'avait oublié ni le nom, ni le visage de tout ceux qui l'avait un jour battu ou humilié. Il ne les chassait plus, mais il n'aurait aucune pitié le jour où il les recroiseraient.

Excellent travail en tout cas, virtuose. Félicita Saigo. C'était sincère, mais il se doutait que son approbation était sans doute la dernière chose que souhaitait Holy. Quelle que soit la force qui te guide, il semblerait qu'au final, tu ai un vrai talent pour le génocide. Si tu embrassais pleinement ce don, tu pourrais accomplir de grandes choses, sans nul doute.

L'expression de Saigo n'était pas amicale, ni belliqueuse. Elle était, comme souvent, d'une totale neutralité. L'Élu avait été sincèrement impressionné par la démonstration de force de la jeune femme. L'Ombre savait également qu'à moins d'un revirement d'alignement, Holy était sans doute déjà trop puissante pour être laissée en vie. Il resterait à déterminer les circonstances les plus propices pour se débarrasser de cette menace.

Et maintenant ? Demanda le stryge. On retourne à Kothemba, où on attend le retour d'éventuels chasseurs pour vraiment s'assurer que le boulot est fait jusqu'au bout ?

Il l'avait dit en préambule : il ne laisserait aucun survivant.

Spoiler:






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
L'Aubergiste ♦ Mélomancienne

L'Aubergiste ♦ Mélomancienne
Holy

Messages : 1460
Expérience : 7387
Féminin Âge RP : 21

Politique : 184
Titres:

(Lune, âme et compagnon abyssale d'Holy ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche103782/3782De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (3782/3782)
Vitesse: 957
Dégâts: 1142

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyMar 9 Jan - 19:15
Séparation du contenu
Urua me réconforta comme il put, bien qu'il ne comprenait pas ma situation. À juste titre. Tout cela ne me ressemblait en rien, pourtant c'était bien moi. Perdant la tête, prise de conscience fugace.
Les larmes cessèrent de couler. Il n'y avait plus rien en ce lieu. C'est tout ce qu'il fallait en tirer.
Les longs discours sur une morale chevaleresque viendraient, à n'en pas douter, une fois rentré à Endorial.

Saigo nous rejoint et chacune de ses paroles me piquèrent comme des aiguilles.

« Comment… Comment tu peux dire des trucs pareils ! » Grondais-je en me rapprochant de lui, je voulais que ce soit contre lui que se déverse ma colère, ma haine et tout ce que je détestais en moi. C'était si simple, c'était un tueur de sang-froid, un adepte des pires tortures. En somme, un monstre, celui que je redoutais d'être. Le détester plutôt que moi serait beaucoup plus facile, bien plus logique. Je levais mon poing avec conviction, prête à le frapper de toutes mes forces, à le rouet de coup, à me noyer totalement dans les ombres pour le réduire lui, à néant.
Y arriverais-je seulement ? En avais-je le pouvoir ? Je m'en fichais éperdument, et même mieux, s'il me tuait ici, et maintenant… Ça réglerait tous mes problèmes.

Ainsi je ne pourrais plus blesser. Plus tuer. Je serais enfin en paix.

Mais ce n'est pas ce que je voulais. Je ne le détestais pas, je ne lui en voulais pas. Il n'avait fait que ce qu'il fallait. Mon poing perdit en force, en conviction. Il se posa mollement sur son torse et ma ptite tête blonde en fit de même. « Tu as raison… Les humains sont comme ça… Les Hommes sont prêts à provoquer des guerres sous prétexte qu'ils désirent la paix… Ils se déchirent, s’entre-tuent, et pourquoi ? Un cycle sans fin qui recommencera toujours sous le commandement du dernier survivant. Autant faire preuve de discernement et n'en laisser aucun, en ce cas. » Je soupirais, las, profitant seulement de l’énergie neutre du stryge par le biais de ce contact, accordant ma propre partition à la sienne. Elle était étrangement paisible. Ni superflu, ni fioriture.. « Je ne veux pas me battre contre toi. Dragon. Jamais. Je sais que tu veux m'éliminer. Depuis notre première rencontre, tu hais tout ce que je suis parce que tu es persuadé de savoir qui je suis.
Mais je ne suis pas une menace contre toi. Crois-le ou non, je suis sérieuse.
» Je ressentais un profond respect à son égard, celui qu'on vouait à un égal. Cette Présence divine en était sûrement la cause. Céléaë le reconnaissait.

Je me relevais, l'esprit plus clair. « Eh bien on aura cas se programmer un petit génocide un de ces quatre... » Bougonnais-je en levant les yeux au ciel. Mon regard s'assombrit pourtant alors que je scrutais les alentours. Était-ce un compliment ? Des corps réduits en charpie. Des maisons en petits-bois… Voilà l'étendue de ce que je pouvais faire. Si facilement… De la chair jonchait le sol autour de nous et l'odeur du sang me faisait tourner la tête. « Accomplir de grandes choses, hein… Probablement. Mais si je ne sais pas ce que je fais la plupart du temps, ce sera difficile d'arriver à quoi que ce soit. » Affirmais-je avec une sincérité étonnante en haussant simplement les épaules. Comme si de rien.

Je commençais à grimper sur le dos de la manegarm ailé, me rappelant soudainement le but de ma mission. J'en voulais véritablement à Neiwa et je comptais bien lui faire part de tout ça. « Il n'y a plus rien ici et je dois m'entretenir avec Neïwa. Faites donc ce que vous voulez. »


HRP:

Edit:
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Gauche102757/2757De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] EmptyJeu 11 Jan - 18:11
Séparation du contenu
Comme il l’avait anticipé, les paroles de Saigo piquèrent Holy au vif. Cette dernière avait tourné vers lui un regard mauvais, embué de larmes, au fond duquel brillait les flammes de la colère. Un affrontement, ici et maintenant, achèverait de raser le peu qu’il restait du village Swen’jah. L’Exécuteur n’en avait cure, il avait largement assez d’énergie pour affronter la virtuose. La battre, c’était autre chose, a fortiori avec l’imposant Urua pour appuyer son alliée zéphyrienne au moindre pépin.

« Tu sais que j’ai raison. » appuya le Parricide alors que la musicienne se rapprochait de lui le poing levé.

Oui, elle le savait, au fond d’elle. Laisser des survivants, des témoins du massacre qu’ils venaient de perpétrer, ne mènerait qu’à de nouvelles embuscades, de nouveaux pillages, de nouvelles vengeances. La mort n’amènerait que la mort, encore et encore. Ni Saigo, ni Holy, ni personne ne briserait cette dynamique. Le coup de poing de la musicienne vint mourir sur le torse du stryge noir, en même temps que la tête blonde s’appuyait sur la tenue tâchée de sang du Héraut. Ce dernier, conservant une posture droite et ferme, se contenta de toiser, d’un regard froid, cette magicienne surpuissante qui, à cet instant précis, lui rappelait une enfant désolée d’avoir fait une bêtise.

Holy savait que les Hommes n’étaient bon qu’à guerroyer, pour des raisons plus ou moins valables, au nom d’une paix qui ne serait jamais totale. Ces enfants qu’elle aurait voulu sauver auraient grandis en la haïssant, elle comme Urua et Saigo. Parce qu’elle aurait tué leurs parents, leurs oncles, leurs frères et sœurs. Ils auraient cherché à se venger. Aurait attaqué d’autres convoi de Kothemba en guise d’entraînement, pillé des campements nomades à la recherche de matériel. Puis ils auraient immanquablement péri, que ce soit sous les crocs d’un prédateur ou les lames de mercenaires missionnés par Neïwa.

« Un de ces jours, tu devras peut-être te faire violence… » chuchota le Héraut, alors qu’il rompait le contact avec Holy d’un simple pas de côté.

Un jour, sans doute, ils devraient s’affronter réellement, dans un combat à mort. Dans une bataille bien plus importante, pour une cause qui les dépasserait largement. Mais aux yeux de Saigo, l’issue était quasiment inévitable. Ils se battaient pour des camps aux idéaux diamétralement opposés.

« Je ne sais pas exactement qui tu es, compléta le Dragon. Mais je déteste la pitié que tu ressens pour ces enfants, la colère que t’inspires tes propres actions, quand bien même tu n’as fait que ce qui devait être fait. C’est cette mentalité qui me débecte, et c’est cette mentalité qui te limite. »

Même limités par une mentalité qu’il trouvait faible, Saigo était bien forcé d’admettre que les pouvoirs d’Holy étaient impressionnants. Cette dernière se redressait à son tour, retrouvant l’attitude boudeuse qu’elle avait arboré durant tout le trajet, moquant les paroles du stryge qui se contenta de hausser les épaules d’un air amusé. Ce dernier regarda la musicienne enfourcher un manegarm, prête à filer vers Kothemba à nouveau, avec l’intention de s’expliquer avec Neïwa. Une fois de plus, le Parricide laissa échapper un soupir amusé. Les deux femmes allaient se montrer aussi bornées l’une que l’autre et le dialogue ne serait probablement pas productif. La cheffe tribale était inflexible sur ses convictions et sur la teneur de ses récompenses.

« Quelque part sur ces terres, quelle que soit la région, on n’aura jamais de mal à trouver d’autres inconnus à massacrer. Peut-être qu’à force de pratique, tu parviendras à trouver une forme de sens à tes actions. Le moment venu, tu sauras me trouver. »

La Tour Noire. Le QG de la Congrégation, l’Institut de la Magie ou encore Château-Rouge. Saigo était le bienvenu dans des institutions très variées. Il était aussi très régulièrement sur les routes, à la recherche d’une proie, d’un objectif à accomplir. Sur son passage se répandait régulièrement les rumeurs d’un massacre, d’une altercation, d’une vision d’horreur. Les murmures allaient de taverne en taverne, et quiconque savait lire entre les lignes finirait toujours par retrouver l’Élu de Mahriser. Ce dernier n’en doutait pas, sa route serait amenée à recroiser celle d’Holy et Urua, tôt ou tard.

[FIN DU RP]






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]   De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

De pillards et d'eau fraiche [PW Urua et Saigo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Duel] Saigo CONTRE Urua
» [Duel] Saigo CONTRE Urua
» Ne pas vendre la peau du chasseur avant de l'avoir tué [Pw Saigo & Naeth & Urua]
» Quand tu chante comme une casserole et que tu joue comme un pied... [Pw Saigo, Doppel, Urua][TERMINE]
» Aspiration à intégrer la Garde Zéphyr: audience avec le Comte Urua[PW Urua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: La savane de Tzengah-