AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Papy_Shadock
Le Monde de Dùralas a précisément 3884 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Mar 18 Juin 2024 - 11:13
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMer 13 Mar 2024 - 15:48
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



La journée, et même la soirée de la veille, avait été rude. En moins d’un jour, Hilda avait attrapé non pas un, mais deux animaux : un pégase à la robe sombre et un oiseau au plumage doré, tous deux après de rude combats. Elle ignorait le nom d’espèce du volatile, mais comptait sur les bouquins de l’Institut pour en apprendre plus sur lui. L’après-midi était déjà bien avancé lorsque la nordienne décida d’établir à nouveau son campement pour la nuit aux abords du lac Fresha. Un petit rond de feu et un endroit plat ou dérouler ses couvertures, sous un arbre, c’est tout ce qu’il lui fallait. Habituée à la rudesse du nord, la demi-Elfe n’avait pas besoin de grand chose lorsqu’elle passait la nuit dehors. La völva attacha ensuite la laisse de Gullinkambi sur une branche basse afin qu’il ne fuit pas pendant la nuit, mais laissa Hófvarpnir libre de ses mouvements. Le cheval ailé était déjà bien plus docile que l’oiseau, d’où cette liberté pour lui. Muninn se posa sur une branche plus haute, ne s’entendant pour l’instant pas très bien avec son nouveau “frère”. Les deux volatiles poussaient des cris à tout va, et la nordienne souhaita sincèrement qu’ils se calme pour la nuit. Mann, quant à lui, s’était sagement couché sur ses couvertures et faisait une petite sieste.

Profitant du soleil encore présent, elle pêcha le repas du jour. Deux truites et quatre carpes, voilà la prise que la jeune femme fit assez rapidement. Et bien, au moins aurait-elle un bon festin ce soir-là. La demi-Elfe posa une carpe près de chaque volatile, laissant l’équidé brouter l’herbe non loin. Le renard étant un esprit, il n’avait pour sa part besoin de rien. Muninn s’attaqua aussitôt à son repas, mais Gullinkambi ignora totalement le poisson. Voilà qui intrigua la nordienne, mais attendit tout de même avant de tenter autre chose en préparant les autres prises. Qui sait, peut-être que l’oiseau doré voulait être seul pour manger son repas. Dépeçant les poissons restants, Hilda se prépara un petit mijoté en ajoutant quelques herbes et champignons sauvages. Une odeur alléchante s’éleva bientôt, se répandant assez vite autour du petit groupe.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 15 Mar 2024 - 14:16
Séparation du contenu
Le crépuscule enveloppe le paysage alors que Melhyndil chevauche son griffon, fendant l'air avec grâce. La sieste qu'il a faite après avoir capturé son nouveau compagnon, afin de récupérer des forces déployées pour atteindre son but, à duré trop longtemps. Les derniers rayons du soleil se déversent sur les collines vallonnées, baignant la terre dans une lumière dorée. Au sol, la silhouette majestueuse de la licorne qu'il a acheté chevauche en dessous d'eux, suivant silencieusement le vol du griffon. L'elfe se sent en harmonie avec la nature qui l'entoure, son esprit vagabondant dans les mystères du paysage autour de lui et les secrets des cieux.

Soudain, une lueur vacillante attire son attention. Un feu de camp scintille dans la pénombre, éclairant timidement les environs. L'obscurité commençant à l'envelopper, et le vol de nuit étant potentiellement dangereux, surtout qu'il est novice en la matière, couplé à la crainte que la licorne ne les perde de vue, l'amènent à vouloir se poser pour la nuit. Il guide son griffon vers le foyer, où il espère trouver refuge pour la nuit auprès de ceux l'ayant monté. Alors qu'il descend en spirale, il remarque une silhouette familière près des flammes dansantes. C'est Hilda, son amie rencontrée dans les profondeurs de la forêt, avec qui il a déjà partagé quelques moments.

Le griffon atterrit doucement à côté du feu, ses serres griffant légèrement le sol. Melhyndil saute de sa monture avec agilité, s'étirant après ce vol, et il salut celle qui le fixe, se demandant sans doute qui vient l'embêter. Il lui fait un sourire chaleureux.

"Hilda !" s'exclame-t-il joyeusement. "Je ne m'attendais pas à te voir ici."

L'elfe s'approche d'elle, son regard glissant sur les compagnons insolites qui l'accompagnent. À côté de Hilda, un pégase majestueux se tient avec grâce, ses ailes battant doucement dans la brise nocturne. À ses côtés, un alicanto, faisant deux animaux qu'il n'a encore jamais vu en vrai. Il les observe avec émerveillement. Quelle rencontre insolite que voilà, avec un pégase et un alicanto pour l'une, et un griffon et une licorne pour l'autre. Il semble que les deux compagnons aient fait un peu de chemin depuis la dernière fois.

"C'est une agréable surprise de te retrouver ici, Hilda, je vois que tu as trouvé de nouveaux compagnons depuis notre dernière rencontre."

Melhyndil s'approche du feu tout en parlant, étonnamment à l'aise, sentant la chaleur réconfortante du feu embrasser sa peau. Le crépitement des flammes crée une ambiance paisible, enveloppant le petit groupe dans un cocon de tranquillité. Le griffon reste en alerte, pas encore intime avec son nouveau propriétaire. Ses yeux vigilants scrutent les environs sans cesse.

"Comment se passe ton voyage ?" demande-t-il à Hilda, le regard pétillant d'intérêt.

Melhyndil se sentirait presque chez lui ici, entouré de ceux qui comprennent et partagent son amour pour les merveilles de ce monde.

Alors que la nuit s'étend sur la terre endormie, Melhyndil regarde intensément sa partenaire, attendant d'entendre des histoires fantastiques de la part de Hilda.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 15 Mar 2024 - 15:53
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



Tandis que la demi-Elfe remettait un peu de bois dans son feu, une bourrasque la força à lever un bras devant son visage pour éviter un tourbillon de sable et de cendre dans ses yeux.

- Hilda ! Je ne m'attendais pas à te voir ici.

Cette voix … La nordienne releva la tête. S’il y avait bien quelqu’un qu’elle ne s'attendait pas à trouver dans les environs, c’était bien cet Elfe. Et bien, voilà qui était à la fois curieux et intriguant. Mais ce qui intéressa encore plus la völva, c’était les deux créatures accompagnant Melhyndil. Une licorne et un griffon. Étrangement, l’équidé était, de souvenir, plus proche des femmes vierge que de la gente masculine. Mais sans doute le sang elfique du jeune homme aidait. L’animal volant était, quant à lui, des plus majestueux.

- C'est une agréable surprise de te retrouver ici, Hilda, je vois que tu as trouvé de nouveaux compagnons depuis notre dernière rencontre.

Voilà qui ramena la jeune femme au présent.

- J’m’attendais pas à te croiser ici non plus. Mais ouais, j’ai attrappé quelques animaux de plus. Hófvarpnir, dit-elle en pointant le pégase à la robe sombre, était un peu ma cible principale, puisque je me cherchait une monture. J’en pouvais plus de faire la route entre l’Institut et BaldorHeim à pied, j’ai voulut innover. J’m’étais dit que la première grosse bestiole suffisamment forte pour me porter conviendrait. Et Gullinkambi, son plumage doré m’intriguait. C’est la première fois que je vois un oiseau avec des plumes de cette couleur, donc je voulais le dresser et l’étudier.

L’Elfe s’approcha alors du feu. Elle ne pouvait certes pas le laisser mourrir de froid ou de faim. Heureusement que son mijoté était assez copieux. Au moins, la nordienne pourrait partager avec lui.

- Comment se passe ton voyage ? demande-t-il alors d’un regard curieux d’en apprendre plus sur ses aventures.

- J’progresse peu à peu avec ma magie. J’arrive maintenant à invoquer deux esprits à la fois. Ça affaiblit un peu mon ours, mais au moins, il est plus seul pour m’aider.

La völva marqua une brève pause, profitant de l’instant pour faire apparaître quelques instant sa marmotte spirituelle. Mais n’étant pas en situation de danger, Hilda la fit disparaître après quelques secondes.

- Ça, c’était Is, l’esprit Gardien de la patience. Pour Teiwaz, il représente le courage, je me rappelle plus si je t’en avais parlé. Parce que oui, chaque esprit que j’ai est lié à un truc en particulier, même Mann.

Le renard releva la tête en entendant son nom, mais se recoucha bien vite, ne sentant pas de danger aux alentours.

- Sauf que lui, il est là en permanence. C’est un autre type de rituel qui m’a servi à l’appeler. Mais bon, pour comprendre faudrait que je te parle plus de la culture des Esprits Gardiens et des völva de part chez moi.

Mais ça, Melhyndil devait le mériter. Il devait continuer à grimper dans son estime, car ce genre de chose n’était pas à apprendre à tous. Chaque peuple avait ses secrets, et celui des Gardiens de son village en faisait partie. Mais son habileté au combat, prouvé à leur première rencontre, l’avantageait déjà. Si en plus il avait de lui-même attrapé ses deux animaux, voilà qui lui ferait gagner quelques points supplémentaires.

- Et toi ? Tes aventures, ça ressemble à quoi depuis la dernière fois ?

C’est alors que l’oiseau doré jeta son poisson au sol et poussa un cri, sans doute pour se plaindre encore.

- Si tu veux pas de poisson, l’oiseau, et dormir le ventre vide, c’est ton choix, hein.

La demi-Elfe se leva tout de même pour aller lui remettre la carpe sur sa branche, mais le volatile doré jeta de nouveau la carcasse.

- Ouais bah j’ai pas d’autres proies que ça pour ce soir, Gullinkambi.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 15 Mar 2024 - 17:21
Séparation du contenu
Combattre ensemble forge les liens parait-il, peut-être est-ce la raison qui fait que Melhyndil se sent bien avec Hilda. C'est une aventurière comme lui, elle dort à la belle étoile sans soucis, et même sans doute un peu trop souvent, et même s'ils ne sont pas proches l'un de l'autre, quelque chose s'est tissé quand ils ont combattu les renards dans la forêt de Sylfaën, du moins pour l'archer. Il ne va pas aller jusqu'à lui piquer le repas qu'elle prépare sans demander, mais se comporter comme avec quelqu'un qu'il connaît ne le dérange pas. C'est pour cela qu'il s'est approché du feu sans se méfier de la réaction qu'elle pourrait avoir.

La surprise de leur rencontre est mutuelle, il faut dire qu'ils sont tous les deux bien loin de la forêt ou résident les elfes, se rencontrer aussi loin, dans un endroit qui n'est même pas une ville, ni rien, c'est juste improbable. Le destin est peut-être en marche pour rapprocher les deux, qu'une amitié plus forte se tisse entre eux, pour s'aider dans les épreuves futures.

Toujours est-il qu'elle est plus volubile que la dernière fois, preuve que de son côté aussi, elle se sent sans doute plus à l'aise avec l'elfe que lors de leur première rencontre. Elle lui présente ses deux nouveaux compagnons qu'il n'a pas vus, en les nommant. Il semble qu'elle ne connaisse pas la race de l'alicanto d'après ce qu'il entend. Voilà qui est surprenant de capturer un animal inconnu, voire dangereux. Melhyndil sait de quoi il s'agit.

"C'est un alicanto ! Avec la nuit tombante, ses ailes vont commencer à briller, et ses yeux vont émettre une lumière."

Il parle plus pour lui-même alors qu'il s'approche de l'animal, mais celui-ci ne semble pas apprécier. Il renâcle, faisant reculer l'elfe qui n'a pas envie d'être trop intrusif. C'est la curiosité qui a pris le dessus, tout simplement.

Continuant sur sa lancée, Hilda montre sa dernière invocation de manière succincte, expliquant que chacune à une signification.

"Tout cela est passionnant, il y a tellement de choses que j'ignore, il faut vraiment que j'apprenne tout cela en voyageant dans chaque lieu."

Il ne réfléchit pas au fait qu'il ne sera peut-être pas accueilli partout de manière amicale. Seule la curiosité, et sa soif d'apprentissage le poussent à faire certaines choses sans réfléchir aux conséquences que cela va engendrer. Il n'a pas réalisé que ce qu'elle vient de lui dire est si important pour elle, ni qu'elle a abrégé pour ne pas trop en dévoiler, et qu'il a encore du chemin à parcourir pour gagner sa confiance.

A son tour maintenant de parler de lui, après avoir recueilli ces morceaux d'histoire de Hilda. Il commence par montrer la licorne avant de passer au griffon.

"J'ai acheté Isil à un marchand à Ishtar, elle m'a été reconnaissante de l'avoir sauvé de cette cage, d'autant que je suis souvent en voyage, ce qu'elle apprécie plus que la ville. Quant à Arataurastar, je suis tombé dessus par hasard, et je n'ai pas pu m'empêcher de l'attraper. Sinon je voyage avec un groupe de compagnons, mais pour le coup, nous nous sommes séparés pour quelques jours. Nous devons nous retrouver à BaldorHeim dans quelques jours."

Il n'a pas le temps de continuer que l'alicanto fait encore des siennes. Melhyndil est perplexe devant l'ignorance de Hilda concernant ce volatile, pour sûr qu'elle a eu de la chance de tomber sur lui. Il prend une pièce en argent de sa poche qu'il lui jette. L'animal ne demande pas son reste, attrapant l'objet avant de l'engloutir.

"Il ne mangera pas le poisson, son alimentation est d'or et d'argent, rien que ça."

Voilà quelque chose qui va appauvrir la pauvre semi-elfe à le nourrir
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyLun 18 Mar 2024 - 15:02
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- C'est un alicanto ! Avec la nuit tombante, ses ailes vont commencer à briller, et ses yeux vont émettre une lumière.

Bien que sceptique à l’idée, Hilda nota tout de même l’information dans un coin de sa tête. Voilà qui lui ferait une nouvelle bestiole à mentionner dans l’encyclopédie qu’elle comptait fabriquer pour éduquer les enfants de son village sur le monde extérieur.

- Tout cela est passionnant, il y a tellement de choses que j'ignore, il faut vraiment que j'apprenne tout cela en voyageant dans chaque lieu.

Il avait dit cela d’une façon qui lui semblait naïve … et proche de la nordienne en même temps. N’était-elle pas elle-même en exploration pour les mêmes raisons ? Ce pourrait-il que Melhyndil n'ait jamais quitté sa forêt avant cela ? L’Elfe poursuit cependant sur son propre voyage.

- J'ai acheté Isil à un marchand à Ishtar, elle m'a été reconnaissante de l'avoir sauvé de cette cage, d'autant que je suis souvent en voyage, ce qu'elle apprécie plus que la ville. Quant à Arataurastar, je suis tombé dessus par hasard, et je n'ai pas pu m'empêcher de l'attraper. Sinon je voyage avec un groupe de compagnons, mais pour le coup, nous nous sommes séparés pour quelques jours. Nous devons nous retrouver à BaldorHeim dans quelques jours.

- Fait attention à BaldorHeim. C’est une ville majoritairement naine et, étant à moitié comme toi, j’ai déjà pas mal de rancœur qui se déverse de leur part à mon égard. Je n’ose imaginer pour un sang pur. Mais ils ne sont pas tous ainsi.

Elle prit tout de même note qu'il avait lui-même attrapé le griffon. Voilà qui était impressionnant tout de même. Et l'Elfe devait dégager suffisamment de pureté, même s'il était un homme adulte, pour que la licorne l'apprécie autant, sachant l'attrait de l'animal pour la gente féminine. Elle sourit par contre en entendant le nom de l'équidé, reconnaissant un mot elfique. Lorsqu’elle partit s’occuper de son volatile, le jeune homme l’a rejoint, une pièce d’argent à la main, que l’alicanto s’empressa d’engloutir.

- Il ne mangera pas le poisson, son alimentation est d'or et d'argent, rien que ça.

La demi-Elfe soupira. ”S’pas avec lui que je vais faire des économies alors …” Que pourrait-elle bien faire de cet oiseau dans ce cas ? Le libérer ? Sans doute la meilleure option pour lui. Le vendre ? Voilà qui pourrait rembourser ce qu’il lui en coûterait pour le nourrir. Et ferait peut-être un ou une heureuse afin d’en prendre soin. Dans tous les cas, pour l’instant l’oiseau doré lui appartenait, Hilda était donc responsable de lui. Sortant quelques pièces d’or de sa bourse, elle les lui déposa à portée et donna le poisson en trop à Muninn, qui se fit un malin plaisir à entamer ce double repas. Au moins, la nourriture ne serait pas perdue. Revenant à son mijoté, la völva s’assura de la cuisson avant de se servir un bol. Voyageant seule, elle n’avait bien sûr rien pour en offrir à l’Elfe.

- Si t’as une écuelle ou un quelconque récipient avec toi, n’hésite pas à te servir, j’vais sans doute en avoir trop. Et j’aime pas jeter la nourriture.

La demi-Elfe commença à manger en silence, repensant au paroles de Melhyndil. S’il n’était vraiment jamais sorti de Sylfaën, il devait probablement avoir la même soif de connaissance qu’elle. Dans ce cas, pourrait-il être possible de faire un bout de chemin avec lui ? Le danger était parfois grand par endroit, et ce n’était pas en étant seule avec ses invocations qu’elle survivrait. Il lui fallait impérativement des alliés. Mais la jeune femme était méfiante de nature, sans doute du à son sang nordien. Ce jeune homme avait un potentiel en combat, elle ne pouvait le nier après leur rencontre dans les bois, mais qu’en était-il de son tempérament ? En plus, il disait rejoindre des amis à BaldorHeim, amis qu’elle ne connaissait sans doute pas. Définitivement, il lui fallait apprendre à mieux le connaître de prime abord.

Hilda aperçut alors Ansur, le corbeau spirituel qui la guidait dans son périple, ce poser sur l’arc de Melhyndil. Celui-ci ne pouvait le voir ni sentir sa présence sans que la jeune femme ne le fasse apparaître pour lui, ce qu’elle ne fit pas, préférant encore garder ce secret pour elle. Mais en se posant là, l’oiseau vaporeux lui indiquait de poursuivre avec l’Elfe, l’encourageant à se forger un lien avec quelqu’un d’autre qu’une personne de son village. Curieux que le volatile ait choisi Melhyndil, la völva se demandait bien pourquoi lui en particulier … Elle reprit donc la parole :

- Tu comptes faire quoi par la suite après BaldorHeim ? Pour ma part, j’ai déjà remonter vers le nord pour tenter une première approche avec des humanoïdes cornus, les Djöllfulins je crois. Et j’étais sur le point de prendre la mer, direction Wystéria. Avec Hófvarpnir, j’vais pouvoir voyager plus facilement à mon retour de l’île et sans doute faire un tour par chez moi.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 19 Mar 2024 - 13:42
Séparation du contenu
Hilda met en garde Melhyndil à l'encontre des nains majoritairement habitant de la cité de BaldorHeim. Il est vrai qu'il y a une grande rivalité entre les elfes et le petit peuple qui est pluriséculaire et récurrente, mais il n'y a pas de guerre entre les deux races, juste une mésentente redondante qui est plus de la chamaillerie acerbe qu'autre chose. De plus, l'arène se trouve dans cette cité, ce qui amène toutes les races existantes sur Duralàs en ce même lieu, il n'est absolument pas le seul représentant elfique qui traîne dans les rues de la cité.

"Je serais prudent, merci pour l'avertissement. Vu le monde qui circule au sein de cette cité, je fais toujours attention."

Il n'ose pas aborder le sujet des voleurs et autres agressions pouvant être mortelle lorsqu'un groupe de bandits veut vous dépouiller au détour d'une ruelle, mais l'allusion est presque perceptible.

Lorsque la nordienne lui propose de partager son repas, l'elfe n'est pas en reste, il salivait déjà pratiquement à l'odeur.

"Je te remercie, j'ai le nécessaire pour manger, ne t'inquiète pas."

Tout bon voyageur a de tout temps l'équipement pour les nuits en extérieurs, puisqu'il est quasiment certain qu'il ne trouvera pas de ville chaque soir, au fur et à mesure de son périple. Ou alors, c'est un imbécile. Savoir-faire un feu, chasser ou pêcher son repas et le faire cuire est le minimum vital pour quiconque veut s'aventurer loin des villes. Il sort donc une écuelle et une cuillère, allant se servir.

"Merci pour l'invitation, je meurs de faim après tout ça."

Le voyage dans les airs n'est pas aussi reposant que l'on pourrait le penser, bien au contraire. L'air vif, et le fait de ne pas tomber sont des facteurs de fatigue. Mais le voilà à réfléchir suite à l'interrogation de Hilda sur ce qu'il compte faire par la suite. Il y a tellement de choses qu'il a envie qu'il ne sait pas par où commencer. Après un petit temps de réflexion, il se lance.

"Et bien, je pense rejoindre la Guilde des Dragonniers, et également la Garde Zéphyr, ce sont deux choses que je me suis fixés comme impérative lorsque j'ai décidé d'enfin quitter la forêt. J'aime Sylfaën et la protéger est un devoir, et je trouve la philosophie des dragonniers très en phase avec la mienne. La recherche des dragons est aussi quelque chose qui m'intéresse énormément.

Parfaire mes compétences de survie et de combats est également quelque chose que j'aimerais développer. Une fois tout cela fait, j'avoue ne pas avoir réfléchi beaucoup plus loin, les occupations ne manquant sans doute pas."


Voilà déjà des buts à atteindre, bien que le principal reste sous-entendu, il ajoute donc

"Voyager et découvrir les différentes races et cultures est quelque chose que j'apprécie tout particulièrement, ce qui rend ce voyage alléchant à bien des points. Les Djöllfulins, tout comme Wystéria sont des personnes et des endroits que je n'ai l'intention de rater pour rien au monde. Il y a trop de mystères et de légendes à leurs encontres pour les mettre de côté."

Il ne sait pas si ce sont des ambitions démesurées, ou au contraire banales, mais c'est ce qu'il a en tête pour le moment. Et puis, il est plutôt du style à vivre au jour le jour qu'à tout calculer.

"Tu voyages beaucoup aussi, est ce pour le plaisir, ou y a-t-il un but à tout cela. Les gens qui voyagent, qui plus est seul comme tu sembles le faire, ne sont pas légion non plus."

Hilda l'intrigue soudainement, surtout après l'avoir rencontré deux fois à des endroits aussi distants et improbables.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 19 Mar 2024 - 16:13
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



Au moins, l’Elfe avait prit au sérieux son avertissement sur la ville naine, se qui rassura la jeune femme. Et il avait visiblement faim, vu son empressement à se servir. Heureusement qu’elle avait une portion pour lui dans ce cas. Affamée elle aussi, elle terminait déjà un premier bol et se resservit aussitôt, laissant la dernière portion pour Melhyndil s’il avait encore faim. Bien sûr, la demi-Elfe écoutait le jeune homme dans son propre récit entre-temps.

- Et bien, je pense rejoindre la Guilde des Dragonniers, et également la Garde Zéphyr, ce sont deux choses que je me suis fixées comme impérative lorsque j'ai décidé d'enfin quitter la forêt. J'aime Sylfaën et la protéger est un devoir, et je trouve la philosophie des dragonniers très en phase avec la mienne. La recherche des dragons est aussi quelque chose qui m'intéresse énormément.

Parfaire mes compétences de survie et de combat est également quelque chose que j'aimerais développer. Une fois tout cela fait, j'avoue ne pas avoir réfléchi beaucoup plus loin, les occupations ne manquant sans doute pas.

Voyager et découvrir les différentes races et cultures est quelque chose que j'apprécie tout particulièrement, ce qui rend ce voyage alléchant à bien des points. Les Djöllfulins, tout comme Wystéria sont des personnes et des endroits que je n'ai l'intention de rater pour rien au monde. Il y a trop de mystères et de légendes à leurs encontres pour les mettre de côté.


Que voilà pleins de beaux objectifs. En plus, Melhyndil semblait bien déterminé à réussir tout celà, voilà qui lui donnait encore un point supplémentaire dans l’estime de la nordienne. Peut-être que son esprit-corbeau avait raison de la pousser vers une amitié avec lui dans ce cas.

- Protéger sa terre natale, je te comprends très bien. J’ai l’intention de rejoindre la Milice. J’apprécie Sylfaën, sans doute aidé par mon sang en partie elfique, mais mon cœur appartient au Nord. Mais rien ne nous empêchera de continuer à discuter ensemble de temps à autre, de mémoire ces factions-là ne sont pas en guerre que je sache. De toute façon, comme je suis inscrite à l’Institut de magie, je serais tout de même régulièrement dans les bois. C’est grâce à mes cours que je progresse plus vite en magie, pas question de m’en priver. Les Dragonniers m’intriguent aussi. Sans doute y ferais-je un tour, ils pourront peut-être m’aider. Et puis, ça nous ferait une guilde en commun, dans le meilleur des cas.

Pour le reste, si t’as des questions sur Wystéria ou les Djöllfulins, j’pourrais peut-être te répondre, quand j’en saurais plus moi-même. Moi-même je suis curieuse d’en découvrir sur le monde, j’ai été trop longtemps isolée dans mon village natal pour ne pas partir explorer. Le monde est si vaste, il mérite d’être fouillé de fond en comble pour en découvrir ses merveilles.


Melhyndil semblait avoir un don pour apaiser les craintes d’Hilda, car jamais elle n’avait parlé autant de sa vie et de ses ambitions, en dehors de son village. Ce n’était clairement pas dû à son sang elfique, puisqu’il restait le premier être de cette race à qui elle s’ouvrait autant. Sans doute était-ce quelque chose dans sa personnalité un brin naïve, une subtilité, qui lui plaisait, sans compter Ansur, toujours sur l’arc de son nouvel ami. Qu’est-ce que le volatile pouvait être insistant lorsqu’il le voulait … Toujours était-il que la demi-Elfe appréciait ce moment, et elle ne comprenait pas entièrement pourquoi.

- Tu voyages beaucoup aussi, est ce pour le plaisir, ou y a-t-il un but à tout cela. Les gens qui voyagent, qui plus est seul comme tu sembles le faire, ne sont pas légion non plus.

Tiens, voilà bien la première fois qu’on le lui demandait. Mais pouvait-elle vraiment lui mentionner la raison de son voyage ? Oh et puis, à quoi bon se taire ? Ce n’était pas ainsi que ses défis se réaliseraient. Certains nécessitaient d’aider les autres, autant se faire des alliés pour cela. Et puis, le courant passait bien apparement entre eux, alors, autant suivre la vague.

- Vois-tu, pour être une völva, une sorcière ou une devineresse je crois qu’on dit dans la langue commune, il y a dans mon village des épreuves que l’on doit réaliser. Il y en a vingt-cinq en tout, toutes reliées à une rune. Par exemple, mon ours spirituel, et bien il s’appelle Teiwaz parce que justement, c’est l’esprit de cette rune. Pour pouvoir l’invoquer, je devais d’abord réussir son épreuve, qui n’était franchement pas des plus évidentes. Et c’est la même chose pour Mann et Is, le renard à juste eu un rituel différent pour être avec moi en permanence. J’en ai déjà une dizaine de réalisées, et je voyage principalement pour réussir les autres.

Voilà, autant y aller graduellement, de toute façon, même si elle lui citait tous les défis, parce que oui Hilda les connaissait forcément par cœur, il ne retiendrait sans doute pas tout. Trop d’informations en même temps n’aidait pas non plus à apprendre, il fallait y aller progressivement.

- Il faut dire aussi que, avec mon don de vision spectrale, obtenu à ma totémisation, c’est quelque chose d’assez important.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyJeu 21 Mar 2024 - 8:30
Séparation du contenu
Melhyndil mange doucement avec sa cuillère, profitant du repas offert avec bienveillance par Hilda. Il a le regard perdu à l'horizon alors qu'il raconte ses ambitions et désirs, comme s'il le visionne en même temps qu'il les énumère les unes à la suite des autres. Puis il revient au temps présent, écoutant son compagnon du soir prendre la parole, et faire le plus long discours qu'elle n'ait fait en sa présence. Rien d'ennuyeux, elle parle à son tour de ses buts. La milice, il en a entendu parler naturellement, même s'il ne sait rien dessus qu'autre que les histoires qu'il a glané, sur certains livres, ou de certains aventuriers au détour d'une auberge. Vient ensuite l'institut de Magie qui le surprend, ayant lui aussi postuler dans cette guilde, puis celle des dragonniers. Ils ont étonnamment bien plus de points en communs qu'il ne le pensait. Pourtant ce qui le surprend le plus, c'est lorsqu'elle fait allusion à leurs futures discussions, puis aux questions auxquelles elle répondra lorsqu'elle aura plus d'informations. Melhyndil n'a jamais songé à la revoir, il ne pensait d'ailleurs pas cela possible à part en voyageant ensemble, ou à avoir un point en commun, une famille, une maison. Mais n'est-il pas en ce moment avec elle, et les guildes communes vont définitivement devenir un point de ralliement. Il a aussi entendu des histoire d'aventuriers qui ne se voyaient pas pendant des mois, voir des années, mais qui se racontaient leurs histoires autour d'un verre dans les tavernes lorsqu'ils se rencontraient de nouveau. Alors pourquoi pas eux ?

"J'ai également postulé à l'Institut de Magie, comme c'est surprenant de voir que nous avons autant d'endroits que nous allons partager. Il faut impérativement se tenir au courant, ou décider de moment ou nous pensons retourner dans l'une de nos guildes. Et peut-être même que nous pourrons faire des missions ensembles, pourquoi ne le pourrait-on pas ?"

Il est toujours appréciable de se faire une nouvelle amie, alors Hilda et Melhyndil n'en sont pas encore à ce stade, mais le chemin qu'ils empruntent semble les mener à ce rapprochement. L'elfe n'a d'ailleurs quasiment aucun ami, ayant vécu en réclusion. Il a Amarïe puisqu'elle n'est pas sa sœur, et Lariela et Elaran en sont presque à ses yeux, si ce n'est déjà le cas. Ceinwynn est une énigme pour l'instant, et c'est tout. Son "jumeau" est resté au sein de sa demeure familiale. Mais à part sa famille d'adoption, tous sont extrêmement récents. Melhyndil est donc ravis à chaque fois qu'il peut contracter une nouvelle amitié.

"Je n'hésiterais pas à te poser alors toutes les questions que j'ai sur les endroits et personnes que tu as croisé, et récupérer toutes les informations me permettant d'y aller à mon tour. C'est pareil pour toi, n'hésite pas si je découvre des lieux avant toi, mais j'ai l'impression que tu viens bien plus vite que moi."

Il rit à sa dernière phrase, ses yeux démontrant une certaine naïveté à l'encontre du monde, même s'il sait qu'il recèle bien des dangers. La fougue de la découverte peut être dangereuse si l'on n'est pas des plus vigilants. Il y aura bien des rencontres moins sympathiques, voir potentiellement mortelle s'il ne prend pas garde. Hilda parle de nouveau, dévoilant un peu de sa culture. Cela rend l'elfe muet, subjugué par ce qu'il apprend, et n'ayant aucune intention d'interrompre sa partenaire.

"Tu as déjà réalisé une dizaine de défis" il siffle d'étonnement "cela signifie que tu as donc dix invocations à ta disposition à l'instant ou nous parlons ?"

Il n'a pas tout saisi, c'est évident vu son ignorance, mais elle a clairement dit que ses trois invocations étaient issues de ces défis. Ce qui ouvre encore plus ses yeux en grand et la révélation sur son don de vision spectrale

"Qu'est-ce donc que ce don de vision dont tu me parles ? Je n'y connais rien, et je meurs d'impatience que tu m'expliques, si cela ne te dérange pas ? De même pour ta totémisation, qu'est-ce donc exactement ?"

Melhyndil ressemble à un enfant admiratif en quête d'histoires passionnantes. Le fait de découvrir une nouvelle culture est trop fort pour pouvoir y résister. Il reste à espérer qu'il n'est pas trop impoli devant sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyJeu 21 Mar 2024 - 15:25
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- J'ai également postulé à l'Institut de Magie, comme c'est surprenant de voir que nous avons autant d'endroits que nous allons partager. Il faut impérativement se tenir au courant, ou décider de moment où nous pensons retourner dans l'une de nos guildes. Et peut-être même que nous pourrons faire des missions ensembles, pourquoi ne le pourrait-on pas ?

La jeune femme commença par acquiecer à cette affirmation, se demandant quel maison Melhyndil avait choisit. Sans doute pas les Kratiens, il n’avait pas le profil de ceux cherchant le pouvoir. Daemocien ou Anârcien alors sans doute. Mais ne connaissant pas son don magique, il lui était difficile de deviner s’il penchait plus pour la connaissance ou la pratique de la magie. Elle penchait son avis cependant un peu plus vers les Anârciens, sa maison, vu sa soif de connaissance, mais la jeune femme pouvait se tromper.

- Je n'hésiterais pas à te poser alors toutes les questions que j'ai sur les endroits et personnes que tu as croisé, et récupérer toutes les informations me permettant d'y aller à mon tour. C'est pareil pour toi, n'hésite pas si je découvre des lieux avant toi, mais j'ai l'impression que tu viens bien plus vite que moi.

Nouveau hochement de tête de sa part. Voilà qui pourrait l’aider dans son projet. L’Elfe l’écoute ensuite sans l’interrompre lorsqu’elle lui partage une part de sa vie et de sa culture. Voilà qui plaisait à la demi-Elfe. Cela prouvait qu’elle pourrait sans doute capter l’attention des jeunes lorsque le moment serait venu de rentrer dans son village.

- Tu as déjà réalisé une dizaine de défis,, lança-t-il avec un sifflement d'étonnement. Cela signifie que tu as donc dix invocations à ta disposition à l'instant où nous parlons ?

Petit rire de la part d’Hilda. Il lui faudrait lui expliquer les petites subtilités de sa magie. Mais elle termina ses explications en premier lieu.

- Qu'est-ce donc que ce don de vision dont tu me parles ? Je n'y connais rien, et je meurs d'impatience que tu m'expliques, si cela ne te dérange pas ? De même pour ta totémisation, qu'est-ce donc exactement ?

- Alors déjà, oui j’ai une dizaine d’épreuves réussies, sans compter les épreuves des guerriers et des ombres, dont j’ai réalisé quelques unes des leurs aussi, mais ce n’est pas parce que j’ai réussi que forcément je peux tous les invoquer pour autant. Mais en somme, ils s’ajoutent en potentielles invocations.

Pour mon don, il me permet en somme de voir plus aisément les esprits Gardiens justement. Les épreuves des völvas, comme je le disais, sont liées aux esprits des runes, tous des animaux, ou créature magique dans le cas de Kaunaz, puisque c’est la rune du dragon. Les guerriers quand à eux on des esprits Gardiens liés aux éléments, d’où la raison qu’ils n’ont que quatre épreuves.


Elle redressa alors la manche gauche de sa tunique et montra son tatouage avec fierté à Melhyndil. Celui-ci montrait huit espèces de fourches réunies en cercle, un petit cercle les liant au centre justement. Sur les “manches”, trois traits supplémentaires, petit au centre et plus long en s’éloignant, s’y trouvaient également.

- Ça, c’est la preuve qu’un guerrier à réussi tous ses défis.

La nordienne lui laissa le temps de regarder le symbole avant de rabaisser sa manche.

- Pour en revenir à mon don et la totémisation, en gros, dans mon village, quatre fois par an, aux solstices et équinoxes environ, les enfants ayant eu dix ans depuis la dernière cérémonie subissent un rituel leur permettant de savoir quel esprit Gardien sera leur guide spirituel. Comme t’as sans doute déjà comprit avec Teiwaz, Mann et Is, chaque esprit représente quelque chose de différent. Moi par exemple, c’est l’esprit Ansur, le corbeau de la connaissance, qui m'est apparu, tout comme c’est le cas de ma jumelle aussi. Ce que mon don vient faire dans tout ça, c’est que, contrairement aux autres où ils ne voient leur protecteur que durant ce rituel, et quelques rares occasions, moi je vois Ansur pratiquement tout le temps. D’ailleurs, il est perché sur ton arc présentement. Et, peu à peu, j’ai commencé à voir d’autres esprits. J’ai réalisé ma première épreuve à onze ans, il y a une vingtaine d’années donc. Et chaque fois, c’était comme si un nouveau guide, bien que moins présent que le corbeau, venait à moi. Cependant, ils ne se manifestent qu’en de plus rare occasion. Is, pour garder un Gardien que tu as déjà vu, ce manifestait à l’origine principalement lorsque je me montrais impatiente et qu'à l’inverse il me fallait l’être. C’est encore le cas, mais maintenant il se bat aussi avec moi, parce qu’un autre rituel que j’ai fait à renforcer notre lien. Mais c’est peut-être compliqué à comprendre. Tout ça pour dire que je n’ai pas forcément besoin de me mettre en transe pour voir les Gardiens, contrairement à une personne lambda.

Finissant son repas, Hilda déposa son bol non loin, n’ayant visiblement pas envie d’aller le nettoyer tout de suite. La nordienne réfléchissait à la suite, à la regarder, mais à l'entendre aussi, puisqu'elle lança, sans trop vérifier si Melhyndil l'écoutait ou pas :

- J’me demande quel esprit te guiderait …






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 26 Mar 2024 - 8:48
Séparation du contenu
Cet échange est des plus intéressants, et malgré les questions hâtives qu'il vient d'émettre, Melhyndil est obligé de freiner son envie d'en apprendre le plus possible. Son impatience est poussée à son maximum devant un savoir qu'il n'a pas, surtout concernant une culture étrangère. Il espère ne pas avoir trop poussé son vice, et ne pas avoir rebuté Hilda qui n'a peut-être pas l'envie, ou le loisir, de lui en raconter plus. Il sait qu'au sein de certaines cultures, les traditions sont secrètes, et ne doivent pas être divulgué au premier venu, encore moins un inconnu, car même s'ils se sont déjà rencontrés, ils n'ont partagé qu'une soirée au bord du feu, et un combat exaltant pour l'instant. La conversation est restée timide.

Le rire qu'elle pousse en l'entendant poser les questions est rafraîchissant, un signe qu'il l'amuse, ce qui est encourageant pour la suite. Il lui adresse donc un sourire avenant, l'invitant à répondre à ses questions sans être oppressant, prenant sur lui pour rester le plus calme possible.

- Alors déjà, oui, j’ai une dizaine d’épreuves réussies, sans compter les épreuves des guerriers et des ombres, dont j’ai réalisé quelques-unes des leurs aussi, mais ce n’est pas parce que j’ai réussi que forcément je peux tous les invoquer pour autant. Mais en somme, ils s’ajoutent en potentielles invocations.

Pour mon don, il me permet en somme de voir plus aisément les esprits Gardiens justement. Les épreuves des völvas, comme je le disais, sont liées aux esprits des runes, tous des animaux, ou créature magique dans le cas de Kaunaz, puisque c’est la rune du dragon. Les guerriers quant à eux ont des esprits Gardiens liés aux éléments, d’où la raison qu’ils n’ont que quatre épreuves.


Il doit bien avouer ne pas avoir tout compris, mais il semble qu'il a raison sur un certain point, elle a traversé les épreuves lui permettant d'invoquer les esprits, mais elle est limitée en invocation simultanée. Il note cela dans son esprit, mais n'étant pas de la culture de Hilda, tout n'est pas aisé à comprendre.

- Pour en revenir à mon don et la totémisation, en gros, dans mon village, quatre fois par an, aux solstices et équinoxes environ, les enfants ayant eu dix ans depuis la dernière cérémonie subissent un rituel leur permettant de savoir quel esprit Gardien sera leur guide spirituel. Comme t’as sans doute déjà comprit avec Teiwaz, Mann et Is, chaque esprit représente quelque chose de différent. Moi par exemple, c’est l’esprit Ansur, le corbeau de la connaissance, qui m'est apparu, tout comme c’est le cas de ma jumelle aussi. Ce que mon don vient faire dans tout ça, c’est que, contrairement aux autres où ils ne voient leur protecteur que durant ce rituel, et quelques rares occasions, moi je vois Ansur pratiquement tout le temps. D’ailleurs, il est perché sur ton arc présentement. Et, peu à peu, j’ai commencé à voir d’autres esprits. J’ai réalisé ma première épreuve à onze ans, il y a une vingtaine d’années donc. Et chaque fois, c’était comme si un nouveau guide, bien que moins présent que le corbeau, venait à moi. Cependant, ils ne se manifestent qu’en de plus rares occasions. Is, pour garder un Gardien que tu as déjà vu, se manifestait à l’origine principalement lorsque je me montrais impatiente et qu'à l’inverse il me fallait l’être. C’est encore le cas, mais maintenant, il se bat aussi avec moi, parce qu’un autre rituel que j’ai fait à renforcer notre lien. Mais c’est peut-être compliqué à comprendre. Tout ça pour dire que je n’ai pas forcément besoin de me mettre en transe pour voir les Gardiens, contrairement à une personne lambda.

Melhyndil ne peut pas s'empêcher de se retourner pour regarder son arc quand elle lui indique qu'un esprit est perché dessus. Comment cela est-il possible alors qu'il n'a senti aucun poids ? Mais il est évident qu'un esprit ne doit rien peser, de même qu'il ne le voit pas. C'est logique, il n'a pas de don de voyance, tout comme il n'a participé à aucun rituel. Il doit donc la croire sur parole, mais il ne remet à aucun moment son discours en doute, ayant confiance en elle. De plus, pour quelle raison inventerait-elle ces histoires ?

Il y en a des rituels apparemment, mais tout cela est passionnant, et il n'en manque pas une parole. L'elfe n'en revient pas quand il entend qu'elle s'interroge sur son gardien à lui.

"Mon gardien ? Ce n'est pas réservé à ton peuple, tout le monde en a un ? Mais comment peut-on connaître le nôtre si nous ne faisons pas partie des tiens ?"

Il parle vite, sans doute trop, dans la précipitation du moment, surexcité à l'idée d'apprendre potentiellement quelque chose sur lui-même.

"Que faut-il faire pour avoir accès à ce genre d'informations ? J'aimerais vraiment en savoir plus aussi, tu sais."

Il est mûr pour tout entendre, même les pires âneries.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 26 Mar 2024 - 14:27
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



Mon gardien ? Ce n'est pas réservé à ton peuple, tout le monde en a un ? Mais comment peut-on connaître le nôtre si nous ne faisons pas partie des tiens ?

Plongé dans ses pensées, la jeune femme n’avait pas entendu Melhyndil. Du moins, l’information ne s’analysa pas tout de suite dans sa tête.

- Que faut-il faire pour avoir accès à ce genre d'informations ? J'aimerais vraiment en savoir plus aussi, tu sais.

Elle releva la tête. Là, la demi-Elfe avait capté. Il avait donc entendu son commentaire. Il était donc prêt à lui offrir de l’information en échange. Voilà qui pourrait lui être utile. Mais il était aussi un Elfe de souche de Sylfaën, sans doute pourrait-il l’aider dans son projet ? Hilda ne le connaissait pas t’en que ça, mais à son allure, Melhyndil n’était clairement pas issu du bas peuple, sauf si les Elfes de bas rang n’en avait pas l’air. Mais son attitude et sa manière de s’exprimer lui faisaient penser à quelqu’un d’un minimum aisé. Donc peut-être aurait-il un moyen de l’aider. Ouais, pourquoi pas ? Avec un air déterminé, Hilda lança :

- Y’a bien un truc que tu pourrais faire. T’es bien originaire de Sylfaën, pas vrai ? Dans ce cas, je veux qu’en échange, tu m’aides à retrouver mon père.

Elle laissa planer sa question. Voilà bien la première fois qu’Hilda abordait la question sur son géniteur en dehors de son village. Æstrid s’en était toujours fichu de la provenance de leur sang elfique, mais pas elle. La nordienne voulait en savoir plus. Et son voyage pour réaliser ses défis était l’excuse parfaite pour ça. Et Melhyndil lui offrait une solution pour l’aider. Sans doute en apprendrait-elle plus en même temps sur la culture des êtres de Sylfaën, donc au final, c’était même avantageux pour la nordienne. Et puis, il n’y avait pas de mal à lui faire connaître son esprit Gardien, sa mère le faisait aussi parfois pour les marchands de passage, souvent curieux.

Étant sur que l’Elfe accepterait, Hilda tourna son regard vers sa marmite.

- Prend la dernière portion si tu veux. J’vais avoir besoin de mon chaudron pour le rituel.

Et s’il n’avait pas faim pour une seconde portion, elle n’aurait qu’à remplir son outre avec le reste. Au moins cela lui ferait un premier repas nutritif au matin. Rapprochant alors son sac de sa position, la völva fouilla à l’intérieur, vérifiant avoir le matériel nécessaire pour ce type de cérémonie. La demi-Elfe ne voyageait que rarement sans le strict minimum, étant toujours à la recherche d’une façon d’accomplir ses épreuves. En vrai, hormis son bâton à trophées qui l’attendait sagement dans sa chambre de l’Institut, il ne lui manquerait probablement rien. Mais voilà, mieux vallait vérifier.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMer 27 Mar 2024 - 16:22
Séparation du contenu
L'excitation du moment fait surchauffer le cerveau de Melhyndil. Il est en ébullition alors qu'il se voit déjà en train de recherche son Gardien accompagné par Hilda. Mais la réalité revient souvent vite en pleine figure, et c'est ce qu'il se passe quand elle lui répond, sortant de la torpeur où elle semblait s'être perdue un instant.

- Y a bien un truc que tu pourrais faire. T’es bien originaire de Sylfaën, pas vrai ? Dans ce cas, je veux qu’en échange, tu m’aides à retrouver mon père.

Cela fige l'elfe un instant, alors qu'il cherche à mettre les pièces du puzzle qu'elle vient de dire en place. Son père ? Mais comment peut-il l'aider, lui qui a vécu reclus au sein de la demeure familiale durant toute sa jeunesse, puis qui a parcouru la forêt dès qu'il l'a pu ? Les connaissances sur la culture elfe, il les a indéniablement, ayant vécu les fêtes et tradition, mais aussi apprit lors des cours qui lui étaient prodigués. Mais les personnes ? La forêt est vaste, certains village reculés, il ne connaît pas grand monde au sein de la population elfique, mais comment lui dire ?

"C'est-à-dire que...ce n'est pas que je ne veux pas, mais je ne connais pas grand monde au sein de Sylfäen"

Toutefois, il est bien évident qu'il a envie d'avoir cette expérience concernant son esprit gardien. Il n'a pas d'autre choix que de trouver une solution, ou au moins chercher un terrain d'entente.

"Attention, je peux t'aider, cela ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Et même, j'aimerais t'aider dans ta recherche, cela me ferait plaisir. Par contre, il va bien entendu falloir plus d'informations pour permettre de le retrouver."

Par cette demande, il apprend en conséquence que la semi-elfe n'a pas de contact avec son père. L'a-t-elle connu seulement ? Où est-ce une séparation récente ? Voilà bien des questions qui se heurtent dans sa tête. S'il peut l'aider dans sa quête, alors pourquoi ne pas le faire, d'autant qu'il commence à la considérer comme une amie.

- Prends la dernière portion si tu veux. J’vais avoir besoin de mon chaudron pour le rituel.

Heureusement, il apparaît que Hilda soit décidée à tout de même faire le rituel, l'invitant à vider le chaudron. Affamé de sa journée, il ne se fait pas prier, pensant intérieurement que peut-être, il aura besoin de forces pour passer le rituel, alors autant se préparer comme il faut. Il ingurgite ce qu'il reste rapidement, pressé de débuter.

"Est-ce que je dois faire quelque chose de spécial ? Dis-moi tout."
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyJeu 28 Mar 2024 - 15:39
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- C'est-à-dire que...ce n'est pas que je ne veux pas, mais je ne connais pas grand monde au sein de Sylfäen.

C’était à prévoir. Mais au moins, il confirmait provenir de l’endroit, d’une certaine façon.

- Attention, je peux t'aider, cela ne me dérange pas du tout, bien au contraire. Et même, j'aimerais t'aider dans ta recherche, cela me ferait plaisir. Par contre, il va bien entendu falloir plus d'informations pour permettre de le retrouver.

Bon, au moins, il ne refusait pas totalement de l’aider, c’était déjà ça.

- Ça, ça va être un peu plus complexe. Je ne l’ai jamais connu, et je ne sais que ce que ma mère à bien voulu m’apprendre de lui, à savoir très peu. Mais, contrairement à toi sans doute, je ne parle pas très bien l’elfique, du coup, y’a probablement des gens avec qui je ne peux pas discuter pour mes recherches mais que toi tu pourrais.

La jeune femme restait involontairement évasive, trop concentrée à préparer son matériel. Sortant d’abord sa fourrure de nuit, tandis que Melhyndil se resservait et vidait la marmite, la demi-Elfe y déposa son attirail : des sachets d’herbes, d’ossements et de gemmes, un mortier avec le pilon, des bols de bois ainsi qu’une tenue noire couverte de plume, avec masque simulant un bec d’oiseau assorti.

- Est-ce que je dois faire quelque chose de spécial ? Dis-moi tout.

Hilda l’observa un instant.

- Va falloir te purifier. T’as des vêtements propres dans ton sac, blanc si possible, sinon on fera avec ce que t’as ?

Elle-même devrait prendre un bain dans le lac avant de commencer. Mais l’idée soudaine de le faire en présence d’une personne du sexe opposé lui monta le rouge aux joues. La demi-Elfe devrait clairement lui préciser d’aller plus loin … à moi de le faire à sa place. Sauf que la jeune femme devrait surveiller sa décoction. Donc forcément, il y aurait un léger souci si l’Elfe n’allait pas plus loin, mais bon, une étape à la fois. Il fallait déjà préparer le mélange d’abord.

Tandis que Melhyndil termina sa part du repos, la demi-Elfe alla nettoyer sa marmite, avant de la remplir d’eau propre du lac et de remettre le tout au-dessus des flammes.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 5 Avr 2024 - 8:51
Séparation du contenu
- Ça, ça va être un peu plus complexe. Je ne l’ai jamais connu, et je ne sais que ce que ma mère à bien voulu m’apprendre de lui, à savoir très peu. Mais, contrairement à toi sans doute, je ne parle pas très bien l’elfique, du coup, y’a probablement des gens avec qui je ne peux pas discuter pour mes recherches, mais que toi, tu pourrais.

Si tout ce que veut Hilda comme contribution de sa part pour la recherche de son père est ses connaissances en elfique, alors tout va bien, il n'y a pas de soucis à se faire sur l'aide qu'il peut lui apporter. Melhyndil n'est pas égoïste, bien au contraire, et s'il peut aider, il le fera toujours sans le moindre souci, et sans se poser de questions. Bon, il fera tout de même attention à ce que ce qu'on lui demande ne soit pas préjudiciable, il est intrinsèquement bon

"Etant un elfe ayant grandi dans la forêt de Sylfaën, je parle naturellement elfique oui, c'est évident. Je serais heureux de t'apporter toute l'aide que tu souhaites dans ce cas."

Il parle tous les dialectes, que ce soit le sylvain ou le haut, sa famille noble ayant veillé à ce qu'il soit instruit là-dedans. Attentif à ce qu'elle lui demande, il est très excité par l'idée de faire ce "rituel". Apprendre quelque chose suis lui-même qu'il ne sait pas tout en découvrant une culture inconnue, c'est ça l'aventure, et c'est ce qui l'a amené à entreprendre ce voyage. Découverte ou initiatique, il n'en sait rien, mais s'il peut cumuler les deux, pourquoi s'en priver ? Il est donc attentif à ce qu'elle dit, essayant de ne pas paraître trop impatient.

- Va falloir te purifier. T’as des vêtements propres dans ton sac, blanc si possible, sinon on fera avec ce que t’as ?

Se purifier, voilà une idée qu'il n'a jamais eue jusqu'à maintenant. Il espère que c'est juste se laver, car sinon, il est bien embêté de ne pas savoir ce qu'il doit faire. Il espère que Hilda va lui expliquer plus en détails. Quant à des vêtements de rechange, il en a bien entendu, il n'aime pas être sale contrairement à ce qu'on peut penser d'aventurier partant sur de longues périodes sans croiser de taverne régulièrement. Mais blanc ? Non, il n'en a pas de cette couleur. Vert et marron est ce qu'il a en majorité, étant des couleurs qui aident à se camoufler dans la forêt. Alors bon, certes, il n'est pas dans la forêt, mais c'est là qu'il a grandi, ses vêtements sont donc en corrélation avec ce lieu qu'il n'avait pas quitté malgré son âge. Il faut dire que les elfes ne vivent pas forcément au même rythme que les autres races, plus éphémères.

"J'ai des vêtements oui, mais ils ne sont pas blancs malheureusement. Je vais me changer."

Joignant le geste à la parole, il commence à retirer sa chemise, n'ayant étonnamment pas le côté pudique que certains peuvent avoir. Il s'est aussi affranchi de quelques règles qu'il continue en présence de sa famille, et de la noblesse bien entendu, mais ses pérégrinations en solitaire dans la forêt l'ont désinhibé.

A moitié dévêtu, voyant Hilda prendre le chaudron pour sans doute aller le laver, il se dit qu'étant donné que c'est pour lui, la moindre des choses est qu'il le fasse. Il se lève donc pour la suivre.

"Attends, je vais le faire ! Après tout, tu as préparé le repas, je peux nettoyer tout cela."




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 9 Avr 2024 - 17:01
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



- J'ai des vêtements oui, mais ils ne sont pas blancs malheureusement. Je vais me changer.

- Pas tout de suite, j’dois préparer la mixture avant.

Elle n’eut pas besoin d’en demander plus que l’Elfe allait laver la marmite à sa place. Et bien, au moins il était serviable. Voilà qui était agréable. S’il y avait bien un truc que sa mère avait eu de la difficulté à lui apprendre, c’était bien ça. Hilda avait toujours été concentrée sur son objectif, sans se soucier des autres … jusqu’au défi de l’ours. Sa vie avait bien changé depuis.

- Ramène-là à moitié rempli d’eau une fois nettoyé, s’il te plaît. T’aura qu’à la mettre sur le feu.

Au moins, cela lui permettrait de commencer la suite des choses. La nordienne empila sa tenue de cérémonie, gardant la robe noire sur le dessus afin d’aller se purifier plus loin.

En attendant le retour de sa marmite, la völva commença à broyer les différents ingrédients séparément, les plaçant dans divers petits bols de bois. Il y avait là bien sûr la jusquiame noire ainsi que l’amanite tue-mouche, les deux incontournables de tous ses rituels. Il lui fallait aussi un éclat de lapis-lazuli, de la verveine séchée, une fleur d’achillée … et de l’écorce de pommier, que la jeune femme ne retrouvait pas dans son sac. Sans doute avait-elle épuisé sa réserve.

- Muninn, tu peux tenter de m’en trouver un brin ? demanda-t-elle à son oiseau dans sa langue natale.

Un jour, la demi-Elfe l’habituerait à la langue commune, mais pour l’instant, il ne lui obéissait qu’avec des ordres en nordien, comme ses invocations d’ailleurs. Mais là n’était pas le moment. Elle fit sentir le sachet vide au volatile et le laissa partir en quête de l’écorce désirée. Dans le pire des cas, Hilda avait sans doute un substitut, mais voilà, l’ingrédient de base était toujours préférable à un autre.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 16 Avr 2024 - 14:01
Séparation du contenu
- Pas tout de suite, j’dois préparer la mixture avant .

- Ramène-la à moitié rempli d’eau une fois nettoyée, s’il te plaît. T’aura qu’à la mettre sur le feu.

Ah, voilà qu'il est trop rapide, il faut vraiment qu'il travaille sa patience, d'autant que les elfes sont réputés pour ce trait de caractère. Il sait l'être, mais lorsqu'il veut ardemment quelque chose, il se donne les moyens de l'atteindre, et il aspire à y parvenir rapidement, histoire de se retirer ça de la tête, et passer à autre chose. C'est donc à moitié dévêtu qu'il prend la marmite pour se rendre au lac la récurer, ce qu'il fait avec enthousiasme en pensant à ce qui va se passer par la suite. Il ne faudrait pas qu'il loupe une saleté, qui mettrait en péril le rituel à venir. Alors il frotte encore et encore, en rythme avec une chanson de la forêt qu'il a en tête.

Une fois sa corvée terminée, il remplit le chaudron à moitié comme demandé par Hilda. Avant de le rapporter, il regarde le paysage qui l'entoure. Les montagnes autour du lac forment une vue bucolique à couper le souffle, loin de sa forêt natale, et même à l'opposée entre l'étouffement des arbres contre le côté ouvert que propose cet endroit. Les eaux calment et majestueuses s'étendant devant Melhyndil, scintillantes, reflétant les étoiles naissantes. Quant aux montagnes qui l'entourent, elles se dressent fièrement, leurs sommets enneigés bravant le soleil jour après jour, la noirceur de la nuit commençant à les entourer. La faune journalière laisse la place à la nocturne, des hiboux se font entendre, ou encore quelques animaux venus boire avant de se lancer dans une chasse pour trouver leur nourriture quotidienne. Un renard ou encore un cerf, prédateur ou proie, faisant une trêve le temps de se désaltérer.

Une fois rassasié de ce lieu féerique, il décide de ramener le chaudron de le poser sur le feu. Il regarde ensuite sa partenaire qui s'affaire dans les préparations.

"Voilà pour ma part, j'ai mis l'eau à chauffer comme tu me l'as demandé."

Il ne reste plus qu'à attendre les prochaines instructions.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyJeu 18 Avr 2024 - 21:49
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



Muninn revint peu de temps après l’Elfe, quelques fibres dans le bec. Au moins, avait-il trouvé quelque chose qui aiderait sa maîtresse. Broyant aussitôt l’ingrédient, la demi-Elfe le mit de côté comme le reste et attendit que l’eau bouillonne. Prévoyant la suite, elle commençait déjà à dénouer ses nombreuses tresses et à retirer plumes et breloques de sa tignasse, les mettant de côté. Ses long cheveux blond-châtain cascadaient encore plus dans son dos, prouvant qu’ils étaient trop souvent nouer ensemble. Mais voilà, pour se battre, c’était plus simple d’avoir la vision dégagée, mais malgré les apparences, Hilda appréciait quelques brins de coquetteries, d’où les breloques et les plumes.

Lorsque l’eau bouillonna enfin, la nordienne ajouta tour à tour les divers ingrédients. La jeune femme s’assura ensuite que le feu tiendrait un moment, puis ramassa sa robe noire traînant sur le côté.

- J’vais me purifier en premier, surveille le feu je te pris. Le mélange doit bouillir encore un moment, mais ne doit pas déborder.

Mais alors qu’elle commençait à diriger ses pas vers la berge du grand lac, Hilda s’arrêta un instant et lança après quelques secondes de réflexion :

- [color:03a9=096a09]Je te préviens, je veux pas voir tes yeux me regarder pendant que je suis dans l’eau.

Son ton indiquait clairement qu’il s’agissait d’un ordre et non d'un simple souhait. La nordienne ne connaissait pas encore très bien Melhyndil, mais elle connaissait sa force. Il était évident dans sa tête qu’il y aurait plusieurs baffes s’il osait. Mais en même temps, le rouge lui montait de nouveau aux joues. Le simple fait de savoir une personne du genre opposé dans cette situation lui faisait étrange. Secouant la tête afin de chasser cette idée, la völva poursuivit vers le lac.

Elle n’y passa pas autant de temps qu’à son habitude. Il fallait bien que l’Elfe y aille aussi, donc la jeune femme se dépecha. Toutefois, son regard se tournait régulièrement vers le campement, s’assurant que Melhyndil ne l’observe pas, respectant ainsi sa volonté. Mais bon, en même temps, la nordienne n’avait pas une vision entièrement elfique, ne voyant pas aussi bien qu’eux dans la noirceur qui se faisait de plus en plus présente. Mais Hilda faisait tout de même confiance à l’archer. Ses rares conversations avec lui semblaient tendre vers une personne curieuse certes, mais tout de même respectueuse. À peine sorti de l’eau que la demi-Elfe enfila sa tenue de rituel et retourna au feu, ses autres vêtements sous le bras.

- C’est bon, tu peux y aller, j’prends la relève.

Hilda songea alors à une chose : habituellement, la totémisation, et tous les autres rituels, se faisait dans sa langue natale, le nordien. Mais voilà, Melhyndil ne parlait certainement pas cette langue. Cependant, il était important pour la jeune femme que l’Elfe comprennent bien. Il lui fallait donc traduire illico le texte en dùralassien. Profitant de la purification du jeune homme, Hilda sortit alors quelques parchemins et une plume de son sac. Écrivant d’abord la version originale sur une première feuille, la voilà qui écrivait dans la langue commune sur une autre, cherchant la meilleure traduction possible, surveillant la cuisson de la mixture d’un œil. La nordienne en était à la moitié de sa traduction lorsque Melhyndil revint près du feu à son tour. Il ne lui fallut que quelques instants pour terminer. Et juste à temps d’ailleurs, la concoction était prête, au vu de sa couleur d’un brun sombre et terne. Retirant la marmite du feu, Hilda s’en servit un premier verre et le but d’une traite, puis remplit à nouveau son godet avant de le tendre à l’archer, lui faisant comprendre d’un regard de tout boire comme elle.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 7 Mai 2024 - 15:09
Séparation du contenu
Melhyndil voit l'oiseau revenir avec quelque chose dans son bec, ce sont des fibres, mais l'elfe ne sait pas du tout à quoi elles vont servir. Il a hâte de débuter, et un silence s'est installé, comme un enfant studieux qui attend les instructions. Il regarde donc Hilda les remiser en attendant que l'eau bouillonne. Il tient sa tête de côté, la regardant très attentivement, les yeux grands ouverts, pendant qu'elle dénoue ses cheveux blonds, les voyants cascader dans son dos, preuve qu'ils sont bien plus longs qu'on ne le pense lorsqu'ils ne sont pas attachés.

Les bulles enfin bien présente, il observe la semi-elfe mettre les ingrédients dans le chaudron les uns après les autres, méticuleusement, avant de remettre du bois, sans doute pour s'assurer que le feu ne s'éteigne pas. Il se retient, prenant sur son caractère elfique pour ne pas bondir d'impatience, curieux qu'il est de découvrir de nouvelles choses qu'il n'a jamais vu. Ses yeux sont brillants de l'excitation du moment, bien ouvert afin de ne manquer aucune information, ni de louper une étape que la jeune femme lui indiquerait, vouant le rituel à l'échec. Cela n'est pas envisageable.

Il comprend donc parfaitement les instructions sur le fait que le feu ne doit pas déborder, il est vigilant, et le sera tout le temps où elle ne sera pas là. Il ne comprend pas, par contre, ses insinuations à ne pas la regarder. C'est qu'il a grandi en réclusion, et racial ou non, il n'en sait rien au final, il n'est pas porté sur la chose. Cela fait que le contraire se produit. Il la regarde se lever et partir vers le lac sans se retourner. Il ne détourne absolument pas les yeux, qu'il a rivés sur elle, comme s'il était bloqué, analysant ce qu'elle lui a dit. Il voit son dos, les longs cheveux lui arrivant à hauteur des genoux maintenant qu'elle est debout. Il ne dévie pas le regard alors qu'elle se déshabille. Sa vision elfique lui permet de voir quelques cicatrices sur les endroits que les cheveux ne dissimulent pas, et surtout derrière chaque genou, ou elles sont bien plus grosses, comme si un ours l'avait griffé. Il la scrute pendant qu'elle pénètre dans l'eau. Heureusement pour lui, par pudeur ou autre chose, il ne le sait pas, elle ne s'est pas retournée une seule fois pour l'instant. Puis, peut-être que l'information a enfin fait son chemin, il se rend compte qu'il fait exactement ce qu'elle lui a interdit. Il ramène donc ses yeux sur le feu, sans se senti fautif le moins du monde, n'ayant pas conscience de cela, et sans aucun doute juste à temps avant que la nordienne ne commence à regarder régulièrement dans sa direction.

L'esprit de Melhyndil est reparti en conjectures sur ce qu'il va se passer, fébrile devant l'imminence de l'évènement à venir. Le regard plongé dans les flammes qui se reflètent dans ses yeux fixes, il ne fait pas attention au retour d'Hilda qui lui dit que c'est son tour.

Il se lève, prend ses vêtements comme elle l'a fait juste avant, et il se dirige vers le lac. La pudeur n'étant, encore une fois, pas son fort, il commence à retirer son haut avant de partir, le laissant au campement, ayant moins d'affaires à ramener. C'est torse nu, et parce que marcher en se déshabillant n'est pas facile qu'il se rend au lac, avant de finir et de s'y enfoncer jusqu'à la taille. Melhyndil prend grand soin à sa purification, ne voulant pas gâcher le rituel par une bêtise de sa part, une chose anodine qui ferait capoter le projet. Il s'immerge complètement, ses cheveux longs, bien que moins qu'Hilda, retombant jusqu'à la moitié de son dos à lui. Il ne manque aucun endroit, puis il ressort, enfilant la tenue qu'il a préparé pour l'occasion. Il retourne ensuite auprès du campement, près de sa compagne pour cette nuit.

De nouveau, le silence s'installe, lourd en ce qui concerne l'elfe. Il se saisit du verre qu'elle a utilisé pour boire la mixture juste avant, et, lui faisant confiance, il en fait de même avant de lui tendre à nouveau, celui-ci complètement vide. Le liquide chaud descend le long de sa gorge, ayant un goût étrange qu'il n'a jamais testé jusque-là.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 7 Mai 2024 - 16:08
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



La jeune femme ne s’attendait définitivement pas à ce que son nouvel ami commence à se déshabiller près du feu. Elle ne put s’empêcher de regarder brièvement la fine musculature de Melhyndil avant de détourner le regard. Certes, la nordienne avait déjà vu des hommes torses nus dans son village, ne serait-ce qu’en été lorsque la chaleur était là et que ceux-ci travaillaient dans une tenue, disons, plus légère pour les gros travaux. Mais voilà, il y avait une nette différence entre un Elfe et un nordien. Plus de poil aussi, mais ça, c'était une autre histoire.

Une fois Melhyndil de retour et qu’il eut but la mixture, Hilda en profita pour enfiler le reste de sa tenue de rituel : un ceinturon de cuir dont l’arrière était orné de plus, simulant une queue de volatile, un cerceau de cuir décoré de billes de bois et de plumes noires déposé sur sa tignasse toujours à l’air libre, une cape, couverte de plumes noires également, dont les rabats contenaient des tiges solides, lui permettant de déployer des “ailes” en les tenant, sans oublier un demi masque, qui, une fois sur son visage, lui donnait un bec de corbeau. Voilà qui démontrait encore plus son appartenance à son animal-emblème. Elle jeta ensuite de la sauge dans le feu, imprégnant peu à peu les deux participants de la fumée produite par la plante.

Les effets de la décoction commençaient enfin à se faire ressentir pour Hilda, et donc potentiellement pour Melhyndil aussi. Allez savoir ce que celui-ci voyait, mais pour la völva, c’était comme si un épais brouillard se levait, plongeant la clairière dans un entre deux mondes. Au travers de celui-ci, ses différents esprits se pointaient, encerclant le duo. Pour les animaux matériels, si ceux-ci se mettait à réagir ou à se plaindre, la jeune femme ne les entendait plus, complêtement droguée. Ansur, le corbeau spirituel, vint se poser sur l’épaule de la demi-Elfe, Muninn se plaçant sur l’autre. Cette fois, le jeune homme pourrait le voir, sans doute la seule fois où il le verrait d’ailleurs, sans qu’Hilda n’use de sa magie pour cela. Après, cela restait à voir s’il obtiendrait son don également, mais la völva en doutait, vu sa rareté. Teiwaz, Is et Mann ayant un fort lien avec elle, ceux-ci vinrent s'asseoir derrière leur invocatrice, l’ours entre les deux plus petites créatures. Heureusement, aucune danse n’était prévue pour ce rituel, car sinon ses esprits l’auraient nuit dans ses pas. Levant la tête vers l’Elfe, Hilda attendit de remarquer les effets de la mixture sur celui-ci avant de poursuivre.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 31 Mai 2024 - 14:53
Séparation du contenu
Melhyndil ne sait pas ce qu'il doit faire, alors il attend patiemment, regardant fixement sa partenaire en face de lui qui est en train de rajouter des ornements à son costume. D'abord un ceinturon qui ressemble à une queue, un autre qu'elle dépose sur sa tête, puis une cape, et pour finir un masque. Il commence à ressentir une sensation de bien-être envahir son corps, un sentiment d'euphorie montant et l'emmenant vers des horizons qu'il n'a jamais exploré.

Perdu dans un moment inconnu, sa vision commence à devenir étrange, parfois brouillée, parfois d'une netteté étonnante. L'elfe à l'impression de ne plus pouvoir bouger, mais étrangement, au lieu de panique, c'est comme s'il s'en moque, n'ayant de toute façon pas envie de se trouver à un autre endroit que celui-ci. Les bruits lui apparaissent comme plus fort, plus proche, son environnement s'étant rapproché pour être juste à côté de lui. De la même manière, alors qu'il regarde Hilda, il ne voit plus son visage, mais celui d'un corbeau l'ayant remplacé, se trouvant sur le corps d'une femme. Melhyndil voit aussi les deux invocations, perchés sur des ailes. Sa tête bascule sur la gauche, toujours fixée sur la tête de corbeau qui devrait être celle d'Hilda, avant de rebasculer sur la droite, ses yeux se plissant, signe qu'il cherche à comprendre ce qu'il voit, et qui est des plus étrange voir indéfinissable. Des couleurs émanent de la nordienne, comme un rayonnement partant de tout son corps, et s'éloignant d'être avant qu'une nouvelle couleur ne fasse pareil, disparaissant une fois arrivé à une certaine distance. Un Kaléidoscope se crée autour, perturbant le pauvre elfe qui n'a jamais consommé de drogue avant ce jour.

"Hilda, qu'est ce qui m'arrive ?"

Perdu dans tout ce que ses sens lui transmettent, il demande inconsciemment de l'aide à celle qui lui a fait ingurgité la mixture. Du peu qu'il sait d'elle, il se doute qu'elle à l'habitude pour sa part. Peut-être qu'elle saura le réconforter, le guider vers la suite.

Tout ce qu'il ressent est exacerbé au possible, que ce soient les sons ou les lumières qui l'éblouissent presque. Les couleurs sont sublimées, et il semble voir des détails sur la tenue de sa partenaire qu'il n'aurait jamais imaginé, comme la texture, et des choses qu'il n'arrive plus à analyser vu son état actuel.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyVen 31 Mai 2024 - 19:23
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



À son regard perdu, ses mouvements de tête et sa réaction, la nordienne comprit que son ami était maintenant aussi dans l'entre deux mondes, comme elle aimait bien l'appeler.

- Hilda, qu'est ce qui m'arrive ?

Et ça, c’était bien la preuve verbale que c’était la toute première consommation de l’Elfe de ce genre de mélange. La völva se redressa alors, venant prendre place face à Melhyndil, jambes croisées, la queue et la cape s’étalant derrière. Bien sûr, les oiseaux étaient toujours perchés sur ses épaules. Bien sûr, sa traduction du texte nordien fut déposée entre les deux, afin de l’avoir sous les yeux. Doucement, elle lui prit les mains, les gardant dans les siens, tentant de démontrer une présence rassurante. Et voilà qu’Hilda se surprit à comparer ses mains à celles de l’Elfe. Habituées au combat, celles de la jeune femme étaient un peu grossières, mais bizarrement, restaient à la fois douce et chaude également. Les mains de Melhyndil était en comparaison bien fines, aux doigts long et couvert de quelques callosités tout à fait normales pour un archer. Là voilà qui secouait alors la tête, ramenant ses pensées au rituel. Ce n’était pas le moment de rêvasser.

Levant son regard sur Melhyndil, Hilda lui lança d’une voix bien plus douce qu’à son habitude :

- Ne craint rien, ce sont les effets normaux de la mixture. Concentre-toi sur ma voix si tu as peur.

Il lui fallait être rassurante dès maintenant si la nordienne ne voulait pas rendre ce rituel trop compliqué pour la suite. Les effets hallucinogènes de la jusquiame et de l’amanite étaient en général différents pour tous, et certains pouvaient vite devenir agressifs, mais ce ne semblait pas être le cas de Melhyndil, heureusement.

- Normalement, tout se fait en nordien, mais puisque tu ne parles pas ma langue maternelle, je vais poursuivre dans notre langue commune, en espérant que les esprits ne m’en veulent pas.

Sa mère l’avait prévenue du risque, mais puisque le duo tentait d’appeler les esprits plus en lien avec Sylfaën, c’était on ne peut plus simple en dùralassien.

- Bien, tu es prêt ? Répètes après moi.

La völva prit une bonne inspiration et, abandonnant de déblatérer le texte en rythme puisque les paroles n’étaient pas les mêmes, là voilà qui récitait lentement la traduction, laissant le temps à l’Elfe entre chaque strophe afin de lui permettre de bien répéter la prière.


J'en appelle aux dieux nordiens
Ainsi qu'aux Esprits Gardiens
Afin que sous la Lune d’aujourd’hui
Soit créé une nouvelle harmonie

D’abord les éléments
Le feu, l’air, l’eau et la terre
Qui tel un assortiment
Donne vie à l’éther

Feoh, Nauthiz, Jara, Berkana, Inguz
Gardien de vie profuse
Cerf, Huître, Lapin, Écureuil, Bouquetin
Animaux plein d’entrain

Kaunaz, Wunna, Iwaz, Iwhar, Teiwaz
Gardien spirituel d’extase
Dragon, Chien, Serpent, Élan, Ours
Animaux plein de ressources

Uruz, Raidha, Giba, Ehwo, Othila
Gardien des voyages d’aléas
Bovins, Faucon, Fauvette, Cheval, Loup
Animaux plein d’atouts

Thuris, Ansur, Mann, Laguz, Daaz
Gardiens du savoir des sages
Scorpion, Corbeau, Renard, Truite, Coq
Animaux plein de compatriotes

Hagal, Is, Perthra, Sowelo, Wyrd
Guide du destin aride
Moustique, Marmotte, Rat, Aigle, Corneille
Animaux plein de merveilles

Sans oublier, à l’ombre des regards
Cachée de tous comme un roublard
Kǫttr, l’esprit félin
Être furtif et malin

Que la totémisation de ce jour
T’apporte un Gardien pour toujours
Que cet esprit te protège
Et que sa présence t’apaise


Hilda laissa la magie ambiante retombée un peu avant de porter son regard sur les alentours, cherchant à voir si l’appel avait fonctionné. Et, comme de raison, la nordienne aperçu presque au même moment un immense cerf, majestueux, brillant d’une douce lumière dorée. Plus imposant qu’un cervidé ordinaire, la demi-Elfe savait d'or et déjà qu’il ne s’agissait pas d’un esprit Gardien de chez elle, mais bien l’un de ceux de Sylfaën. Elle attira cependant une nouvelle fois l’attention de l’archer.

- C’est maintenant que tout se joue, Melhyndil. Ne craint pas la douleur et prends ceci, lui dit-elle en lui tendant un petit couteau dont la lame était en vérité une défense de sanglier taillée et affûtée, jusque-là caché dans une pochette sous la queue de son ceinturon. Quelques gouttes de sang frais se trouvaient sur la pointe, la jeune femme ayant légèrement entaillé son pouce gauche avant de tendre l'arme. Debout et fais-toi une entaille à la main, puis tends-la à ton esprit. S’il accepte de te guider, il viendra poser son museau sur la plaie et la soignera. Son museau deviendra vermeille dans le processus, c’est normal. C’est par un lien de sang et de magie que l’union se fait.

Elle s’était bien retenue de lui faire elle-même l’entaille, comme sa mère lui avait fait lors de sa propre totémisation. Son ami n’était pas nordien et ne connaissait sans doute pas les manières brusques de son peuple, alors autant y aller doucement. Ne lui restait plus qu’à attendre patiemment que Melhyndil accomplisse sa demande.




Spoiler:




La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMer 5 Juin 2024 - 17:01
Séparation du contenu
N'ayant jamais subit d genre d'expérience, il est compliqué de s'accrocher à ses émotions. Malaisant, ou au contraire excitant ? Angoissante de ne plus contrôler tout ce qu'il fait, ou grisant en raison de l'euphorie qu'il ressent. Perdu dans tout ce malstrom d'émotions, Melhyndil ne sait pas comment réagir à l'approche de Hilda avec son costume. Finalement, il se raccroche d'abord au contact de leurs mains, la douceur et chaleur qu'elles dégagent sont rassurante, l'aidant à s'ancrer dans l'instant présent par ce simple toucher, puis à sa voie lorsqu'elle commence à lui parler. Il doit bien avouer ne pas tout comprendre ce qu'elle dit, enfin, il l'entend, mais sa capacité d'analyse est bien diminuée. Il assimile l'essentiel, et c'est déjà ça. Répéter, ça, il doit pouvoir le faire, il fait un effort pour éclaircir son cerveau autant qu'il le peut:

J'en appelle aux dieux nordiens
Ainsi qu'aux Esprits Gardiens
Afin que sous la Lune d’aujourd’hui
Soit créée une nouvelle harmonie

D’abord les éléments
Le feu, l’air, l’eau et la terre
Qui tel un assortiment
Donne vie à l’éther

Feoh, Nauthiz, Jara, Berkana, Inguz
Gardien de vie profuse
Cerf, Huître, Lapin, Écureuil, Bouquetin
Animaux plein d’entrain

Kaunaz, Wunna, Iwaz, Iwhar, Teiwaz
Gardien spirituel d’extase
Dragon, Chien, Serpent, Élan, Ours
Animaux plein de ressources

Uruz, Raidha, Giba, Ehwo, Othila
Gardien des voyages d’aléas
Bovins, Faucon, Fauvette, Cheval, Loup
Animaux plein d’atouts

Thuris, Ansur, Mann, Laguz, Daaz
Gardiens du savoir des sages
Scorpion, Corbeau, Renard, Truite, Coq
Animaux plein de compatriotes

Hagal, Is, Perthra, Sowelo, Wyrd
Guide du destin aride
Moustique, Marmotte, Rat, Aigle, Corneille
Animaux plein de merveilles

Sans oublier, à l’ombre des regards
Cachée de tous comme un roublard
Kǫttr, l’esprit félin
Être furtif et malin

Que la totémisation de ce jour
T’apportes un Gardien pour toujours
Que cet esprit te protège
Et que sa présence t’apaise


Ouf, c'est enfin terminé, ce n'était pas un exercice facile, heureusement qu'elle l'a fait répété chaque strophe, et pas plus, il aurait été incapable de le faire. Etonnamment, il a les idées un peu plus claires, sans savoir pourquoi.

Finalement, Hilda lui tend un couteau, lui expliquant ce qu'il doit faire. c'est à ce moment qu'il regarde autour de lui, et qu'il aperçoit le cerf, brillant d'une lumière dorée, et le regardant fixement. L'elfe est subjugué par la vision, comprenant alors qu'il s'agit de son animal totem. La magnificence de l'animal le laisse bouche bée, la surprise étant encore plus forte du fait que ce soit un esprit.

Puis il se reprend, et il se lève doucement. La douleur ne le dérange pas, alors suivant les mots de Hilda, il trace un sillon dans le creux de sa main avec la défense de sanglier, le sang commençant à sortir par la blessure. Il tend sa main en direction du cerf, n'osant pas parler, attendant, le temps lui paressant long. Enfin, au bout d'un moment, l'animal s'approche, la tête haute, venant toucher la blessure de son museau. Le processus se fait comme l'a dit son amie, émerveillant l'elfe alors qu'il sent la douleur s'atténuer avant de disparaître. Figé devant le cerf, Melhyndil finit par parler, presque comme un murmure pour ne pas effrayer son gardien.

"C'est merveilleux. Que dois-je faire maintenant ?"

Il a peur de faire une bêtise, et de rompre le charme. De même, il a encore besoin d'être guidé, un peu perdu dans ce qu'il se passe, et qui le dépasse totalement.




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMer 5 Juin 2024 - 18:51
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



Il avait bien suivi ses instructions, autant dans la répétition que les gestes qui suivirent. Et, lorsque l’immense cervidé avait posé son museau dans la main de son ami, la völva savait que l’esprit acceptait de veiller sur Melhyndil, ne serait-ce qu’avec sa propre coupure se refermant sur son doigt. Ce que la jeune femme n’avait pas dit à l’Elfe, c’était qu’un lien la relierait désormais à lui, bien que léger. Tout simplement parce que chaque völva se liait à ceux qu’elle totémisait, du moins, dans son village. De toute façon, l’archer ne sentirait pas ce lien, juste celui avec son esprit. Le fait d’avoir ajouter son propre sang ne faisait que permettre à Melhyndil et son esprit de créer le leur, car c’est par sa propre magie que cela se faisait. Mais le jeune homme était le premier à qui Hilda faisait subir ce rituel, ce qui lui offrait une sensation bien étrange lorsque le grand cerf se connecta à elle pour drainer son énergie magique. Cela ne dura qu’un bref instant, et ce fut la voix de Melhyndil qui ramena la nordienne à la réalité.

- C'est merveilleux. Que dois-je faire maintenant ?

L’animal avait relevé son museau et observait l’Elfe avec intérêt. Mais l’archer semblait encore dans le doute. Heureusement, Hilda savait quoi conseiller pour poursuivre, ayant assisté à d’autres totémisation par la suite avec sa mère, afin d’apprendre les ficelles du métier. La demi-Elfe poursuivit sur le même ton de voix que Melhyndil.

- Maintenant, tu dois te concentrer sur le lien qui se forme entre vous deux. C’est comme ça qu’il pourra te retrouver n’importe où et te guider. Regarde au plus profond de ton cœur, mais tu peux lui parler aussi. Nous avons récité le texte en dùralassien, donc il comprends cette langue, mais d’après moi, tu pourrais y aller avec de l’elfique aussi. Cette connexion te permettra normalement de connaître son nom aussi, les esprits le transmettent en général sous forme d’images ou de sensations, ne pouvant parler eux-même.

Sa tête lui disait avoir tout dit, mais avec la mixture, difficile à dire. Certes, la nordienne avait clairement une meilleure résistance que l’Elfe, au vu du nombre de fois où elle en avait consommé, mais bon, il y avait toujours un effet présent quand même. Dommage que cette partie du monde n’offrait pas la possibilité d’user du fléau bleu à la place, ce champignon nordique produisant un effet bien plus intense que n’importe quel substitut, en étant moins nocif pour la santé. Clairement que la jeune femme en ferait quelques réserves lors d’un éventuel passage dans son village. Revenant au présent d’un simple geste de la tête, la voilà qui retirait alors son masque, le posant doucement à côté d’elle. ”Dommage qu’on soit perdu au milieu de tout et non au village, j’aime bien les fêtes après la totémisation des jeunes. Ça sera pour une autre fois sans doute.” La nordienne reporta alors son attention sur l’archer et l’immense cervidé. Cet animal, bien que similaire aux cerfs classiques pouvant être chassé un peu n’importe où, n’était clairement pas du même acabit. Sa corpulence et sa ramure indiquait clairement qu’il s’agissait de la sous-espèce endémique de Sylfaën : le cerf royal. Pourquoi cet animal en particulier ? Voilà bien une excellente question. Feoh, la variante nordienne de cet animal, symbolisait richesse et pouvoir. Mais qu’en était-il de l’esprit sylfanien ? Était-ce identique, ou bien s’agissait-il d’un symbolisme qui lui était encore inconnu ? Seul le temps le lui indiquerait. C’est donc d’un œil curieux qu’Hilda observa Melhyndil et son esprit totem,  regardant la suite des événements, la plongeant un peu dans ses souvenirs de sa propre totémisation, des années auparavant.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Melhyndil
Archer

Melhyndil

Messages : 219
Expérience : 1051
Masculin Âge RP : 377

Politique : 00
Titres:


Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche10440/440La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (440/440)
Vitesse: 292
Dégâts: 330

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 11 Juin 2024 - 9:06
Séparation du contenu
Après avoir refermé sa plaie, le cerf lève la tête pour le regarder. Melhyndil a clairement envie de le prendre dans ses bras, et de se serrer contre lui, mais ce n'est pas un nounours, il doit donc faire attention à ce qu'il fait afin de ne pas faire fuir son animal totem. Heureusement, Hilda est avec lui, et elle essaie de le guider comme elle le peut. L'elfe n'a jamais vu de totémisation, il n'a aucune idée de la marche à suivre, l'obligeant à s'accrocher aux mots de son amie.

Melhyndil regarde donc le cerf, du moins l'esprit du cerf qui se trouve devant lui, lui donnant toute son attention. Il le regarde dans les yeux, content d'avoir un animal qu'il connaît. Le Cerf Royal de Sylfaën est un majestueux avec toute une symbolique pour le peuple sylvain, tout comme la Garde Zéphyr qui a un cerf sur sa bannière. Plus imposant qu'un spécimen normal, il est bien reconnaissable avec sa ramure parfaite, sa couleur dorée aurait pu faire mal aux yeux, mais ce n'est pas le cas, entourant d'une lueur semblant bienfaisante et chaude pour Melhyndil, sans savoir si c'était son imagination ou la réalité.

Il est facile pour l'elfe d'ouvrir son cœur, sa race ayant des affinités avec la nature très forte, et comme il connaît l'animal qu'il a en face de lui, c'est encore plus évident. Leurs têtes bougent à l'unisson, penchant à droite et à gauche sans que leur regard ne se quitte, mettant le nordienne à l'écart de ce qu'il se passe en ce moment entre l'animal totem et l'elfe. Ce dernier ressent comme un lien réel allant du cerf à son cœur, et il accepte, imaginant cette ligne lumineuse entrant en lui, se raffermissant, et les liants à tout jamais l'un à l'autre. Il finit par couper le silence qui s'est installé, parlant calmement, doucement.

"Je suis heureux que tu ais répondu à mon appel. Je compte sur toi pour me guider sur la bonne voie, et m'aider à ne pas quitter le droit chemin au fur et à mesure de mes pérégrinations. Que notre lien soit fort et riche. Je t'écouterais lorsque tu souhaiteras me guider, et j'espère que nous lierons une relation de confiance."

Il se demande si le Cerf le comprends, et s'il le prend au sérieux, ou s'il se moque de ce qu'il dit, faisant ses propres choix sans aucune considération pour celui qu'il a choisir, lisant uniquement au plus profond de son âme, avec pour but de le guider dans la direction qu'il souhaite sans se préoccuper des désidératas de l'elfe.

Subitement, sans aucune explication, Melhyndil perçoit des images qui se succèdent. Pour commencer, il perçoit une vive lumière dorée, et intrinsèquement il comprend qu'il lui indique son nom."

"Lumaë'Holioë donc, voilà comment tu te nomme."

Puis vient d'autres images. La forêt de Sylfaën, les arbres majestueux qui se dressent pour former le lieu de vie des elfes, le soleil frappant la canopée, descendant jusqu'au sol, laissant apparaître la demeure de sa famille adoptive, puis le château de Maenor, sans savoir pourquoi son guide lui montre cela. L'institut de magie qu'il a intégré juste avant de quitter la forêt, puis beaucoup d'images d'elfes qu'il ne connaît même pas. Comme s'il souhaitait attirer l'attention sur le peuple elfe. Hilda vient ensuite se superposer à cela, peut-être parce qu'elle l'a aidé dans ce rituel, ou parce qu'elle à quelque chose à jouer dans sa vie, une amitié très forte, qui sait ? Melhyndil ne sait pas encore très bien comment le lien fonctionne, ni ce qu'il doit faire de ce qu'il vient de voir. Beaucoup d'émotions sortent de cette expérience qu'il n'oubliera jamais.

Aussi soudainement que les images sont venues à lui, elles disparaissent, tout comme le Cerf Royal qui s'estompe doucement avant de devenir invisible. Sans savoir pourquoi, même sans le voir, l'elfe ressent toujours le lien qui les unit dorénavant. Il se passe un long moment durant lequel il reste debout, figé dans sa posture sans réagir, digérant ce qu'il vient de se passer. Il finit toutefois par revenir à l'instant présent, se tournant vers Hilda qui avait retiré son masque, et plongeant son regard d'émeraude dans celui de la nordienne.

"Je ne sais comment te remercier pour ce moment ? Dis-moi ce qui te ferait plaisir ?"




Fiche de combat:
Melhyndil : 1330
Vitesse : 813
Dégâts : 369
Capacités spéciales :
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hilda Alfdóttir
Völva

Hilda Alfdóttir

Messages : 315
Expérience : 1736
Féminin Âge RP : 31

Politique : 00
Titres:

(Mann, esprit gardien de Hilda [Modifié] +150, V+150 ; si la vitalité descend en dessous de 25% alors elle est régénérée la première fois)

Stats & équipements
Vitalité:
La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Gauche101010/1010La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 242396barresante02  (1010/1010)
Vitesse: 460
Dégâts: 512

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] EmptyMar 11 Juin 2024 - 17:05
Séparation du contenu




La sauvageonne et le noble



feat. Melhyndil



La nordienne suivait avec intérêt l’échange entre Melhyndil et l’esprit cerf. Et plus elle suivait leurs mouvements, plus sa rencontre avec Ansur lui revenait en mémoire. Et avec la mixture, voilà que la demi-Elfe avait l’impression d’être de nouveau à ce moment précis.

Æstrid et Hilda avaient fait leur totémisation ensemble, leur état de jumelles leur donnant ce droit. Bien souvent, les jumeaux partageaient un même totem, et il était assez rare qu’il soit différent, même si ceux-ci avaient des personnalités différentes. Guidées par leur mère, qui officiait le rituel, les deux sœurs, alors âgées d’une dizaine d’années, avaient consommé la mixture hallucinogène pour la première fois. Bien vite, le corbeau s'était manifesté aux deux gamines, leur imprimant en image mentale la rune composant son nom. Et bien vite par la suite, Hilda prit conscience de son don. N’ayant normalement dû voir qu’Ansur, voilà que d’autres esprits étaient visibles pour elle, lorsque ceux-ci se manifestaient à leur protégés. Mais à cette période, la nordienne n’avait qu’un plan en tête : devenir la jarl de son village. Bien sûr que la demi-Elfe en avait glissé un mot à sa mère, mais têtue comme elle était, Hilda n’avait pas suivit son conseil de se perfectionner au niveau de sa magie, préférant apprendre à se battre, encore et encore, avant de se lancer l’année suivante dans la réalisation des défis pour tenter d’avoir sa chance. Au final, trois ans plus tard, ce fut l’échec suite à son combat contre l’ours. Mais la völva ne le regrettait pas. ”Les erreurs sont là pour ça après tout, nous apprendre nos limites et ce que l’on peut faire ou non.”

- Lumaë'Holioë donc, voilà comment tu te nommes.

Voilà qui la ramène au présent. Son regard fixe le duo, notant le nom du cerf royal au passage. ”Ils veulent dire quoi, ces mots, déjà ? Faut vraiment que je perfectionne mon elfique. Au moins, Melhyndil pourra m’aider, s’il veut bien.” Les effets de la mixture s’estompant peu à peu, la nordienne profite que l’attention de l’archer soit encore sur son esprit afin de remettre ses habits de tous les jours, se cachant derrière un buisson non loin juste au cas où celui-ci tournerait son regard vers elle au mauvais moment. La jeune femme en était à replier soigneusement ses vêtements de rituel avant de les ranger dans son sac lorsque l’Elfe s’approcha, son esprit ayant quitté l’endroit.

- Je ne sais comment te remercier pour ce moment ? Dis-moi ce qui te ferait plaisir ?

Un sourire apparut à ses lèvres. Voilà bien la première fois qu’elle osait en faire un à quelqu’un depuis son départ du nord, preuve que la demi-Elfe se sentait enfin à l’aise auprès de quelqu’un d’externe aux siens.

- Tu m’as promis de m’aider à retrouver mon père. Pour moi, c’est amplement suffisant. Et puis, à tout hasard, rien ne dit que nous ne nous enseignerons pas mutuellement des connaissances sur nos peuples respectifs. Après tout, Sylfaën, c’est un peu chez moi aussi, puisque mon père serait natif de l’endroit. Il me faut en savoir plus sur mes origines paternelles aussi. C’est important de savoir d’où l’on vient pour avancer.

La völva marqua une pause, le temps de ranger ses vêtements et de sortir deux pommes de sa réserve. Elle en lança une à Melhyndil.

- Mange, si tu veux pas avoir un joli mal de crâne quand les effets du rituel seront complètement dissipés.

Nouvelle pose, cette fois pour s’étendre dans l’herbe, ses longs cheveux formant comme un drap doré sous elle. La nordienne croqua dans son fruit.

- S’que tu dois savoir d’ailleurs, dit-elle après avoir avalé sa bouchée, c’est qu’il s’agissait d’un voyageur blessé, laissé pour mort par ses camarades de voyage, selon ce que maman ma dit. C’était y’a trente-deux ans. Elle l’a soigné quelques jours et apparemment, y’a eu un brin de sentiments, puisqu’ils ont couché ensemble la veille de son départ. Et puis bah neuf mois plus tard, j’étais là avec Æstrid. Comme je te disais, j’en sais pas beaucoup.

La jeune femme n’en dit plus pour le moment, comme le nom de sa mère ou le bijou oublié. Mieux valait attendre la fin des effets complètement afin d’être sûr que son ami retienne toutes les informations … ou qu’il lui pose des questions du moins.






La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] 862c4910

Cheffe de la maison Anârcienne * Dragonnière de Bronze

*Hilda s'exprime en #096a09 lorsqu'elle parle le dùralassien, en #26c4ec lorsqu'elle parle en nordien, et le #ad4f09 lorsqu'elle baraguine l'elfique*

Ma boutique de chasse et d'enchantements : Grågånven - L'Esprit-corbeau
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lemondededuralas.org/t5324-graganven-l-esprit-corbea
Contenu sponsorisé




La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
MessageSujet: Re: La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]   La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

La sauvageonne et le noble [PV Melhyndil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Noble elfe abandonée
» Amras Tinúviel - elfe noble
» La noble et déprimante lignée des Lüpusànghrën
» La noble et très ancienne maison des Vhahweyar
» Melhyndil [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Est de Dùralas :: Le lac Fresha :: Ruines de la Tour Grise [Zone communautaire]-