Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Sally Salvia
Le Monde de Dùralas a précisément 1635 jours !
Dùralas, le Dim 22 Avr 2018 - 13:59
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Mine de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Hypérion Chronus
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 183
Expérience : 1351
Politique : 08
Métier : Mineur - Maître (170)
Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
1655/1655  (1655/1655)
Vitesse: 5
Dégâts: 461

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 17 Mai 2014 - 19:39

Il avait accumulé tout ce qu'il avait miner depuis le commencement et c'est ainsi, une fois décidé de se refaire un équipement, qu'il revendit une grosse partie pour se faire de l'argent et garda le reste pour commander armure ou arme a divers artisans.

Et quand il vu tout ce que lui rapporta la vente de minerai; il eut la soudaine envie de travailler encore. Ainsi il partit dans les mines de Baldor'Heim, marchant a travers les galeries pour trouver les gisements de fer; pour commencer. Il frappa al roche de sa pioche et très vite il put trier se qu'il avait fait tomber, pour ainsi remplir son sac de fer.

Enfin il reparti dans une autre partie des mines pour continuer son labeur.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 171
Expérience : 1451
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1575/1575  (1575/1575)
Vitesse: 659
Dégâts: 611

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 17 Mai 2014 - 19:55

Une nouvelle journée de travail pour Tziëg débutait. Il avait l'intention de reprendre son minage dans le creux où il s'était arrêté pour en finir le plus rapidement possible. Mais il devait rester sur ses gardes puisque la dernière fois il a bien failli y rester. Ainsi pour cette deuxième journée de travail, l'orc fit bien attention à prendre avec lui une gourde d'eau (à défaut d'avoir une meilleure boisson) et à subtiliser une petit compteur de temps (ou sablier comme disent les nains) de cette façon il ne resterait pas aussi longtemps que la dernière fois.
Ne se sentant pas très bien, Tziëg avait décidé de prendre une journée, et passa son "jour de repos" à arpenter la cité naine dont on disait qu'elle était taillée dans la roche. L'orc avait remarqué que toutes les bâtisses étaient faites en pierre, ou plutôt semblaient taillées dans la roche, une architecture pratiquement qui permet de limiter les propagations de feu (on n'est jamais trop prudent à côté de forges et de fonderies) et de donner à la cité une protection très intéressante. Durant sa balade beaucoup de regards s'étaient posés sur lui et l'orc les avait ignorés, ou alors il se contentait de grogner. Ce comportement le faisait rire intérieurement, ce n'était pas méchant mais plutôt jouissif. Tziëg avait rencontré quelques orcs, mais n'avait pas plus amélioré ses relations, il s'agissait peut-être d'adorateurs des Dr'ake-Mördher, et puis même si ce n'était pas le cas l'orc n'était pas ici pour faire mu-muse avec les gobelins.

L'orc soupira en repensant à sa journée de la veille, il plaça son instrument sur l'épaule et s'éloigna dans les profondeurs flamboyantes de la mine de fer de BaldorHeim. Il passa devant quelques mineurs qui ne firent pas attention à lui, trop absorbés dans leur récolte bien sûr. Tziëg remarqua un morceau de pain sur un rocher à côté d'un mineur et discrètement le subtilisa pour le mettre à sa bouche. Il n'était pas mauvais, mais il aurait préféré un peu de viande, bien juteuse et fraîche. Ça c'était le détail le plus important.
Le grand et imposant mineur arriva enfin à sa petite entaille dans la roche. Personne n'y avait touché comme il l'espérait. Il vérifia que sa gourde était bien attachée puis, se mit à frapper le roche afin d'en finir avec son quart.
Deux heures passèrent durant lesquelles l'orc n'avait pas cessé de frapper, découper et creuser. Un gros tas s'était formé à ses pieds et commençait à le gêner dans ses mouvements. Il s'arrêta alors et commença à trier. Bien qu'il n'était pas aussi doué que le nain de l'autre jour, il était capable de discerner des esquilles de roches d'éclats plus intéressants. Et puis de toute façon ce qui composait son tas était en grand quantité ces esquilles rocheuses sans intérêts. Il en profita pour boire un coup (la moitié de sa gourde) et à retourner son tube de verre contenant du sable. La prochaine fois que le sable sera entièrement écoulé, l'orc remonterait à la surface.
Il se remit à frapper la roche et à dégager des copeaux rocheux qui vinrent se fracasser contre le sol. Il récupéra de jolis minerais et d'autres un peu moins beaux mais ça lui était bien égal, il avait une petite mission à remplir. Il continua à déblayer sa petite parcelle rocheuse. Cependant il remarqua qu'il n'avançait pas aussi bien qu'il l'aurait souhaité. Le premier quart du gisement avait été bien raclé, mais ce celui-ci n'était pas aussi bien nettoyer, on pouvait apercevoir quelques lueurs bleutées. Tziëg grogna et continua son labeur jusqu'à ne plus voir de bleu.
Il fut néanmoins dans l'obligation de s'arrêter, il avait déblayé trop de poussière qui s'engouffrait trop rapidement dans ses poumons laissant alors peu de place pour de l'air. Il n'avait pas fait attention un fois de plus et en subissait les conséquences. Il porta sa gourde à sa bouche et la vida de son eau qui avait gardé une certaine fraîcheur. Il respirait bruyamment et décida de remonter à la surface. Il ne pourrait rien faire d'autre aujourd'hui, mais il avait bien l'intention de revenir le lendemain.

Il tendit son sac à un nain à la fonderie qui s'empressa de trier. L'orc se demandait s'il s'agissait toujours du même ou si chaque nain faisait toujours la même chose. Ça ne devait pas être très marrant à force, surtout si c'est pour trier. Le petit être barbu se gratta la barbe avec intérêt devant un éclat. Tziëg leva un sourcil (la poussière l'empêchant une fois encore de grogner) et le trieur lui répondit avec un sourire (dissimulé sous sa barbe, mais le mouvement de ses poils indiquait qu'il souriait), il mit le fragment dans le sac du mineur orc et plaça les minerais du payement dans une cuve qui partit pour d'autres cuves baignant dans des chaleurs suffocantes. L'orc ramassa son sac qui était étonnamment léger et s'empressa d'aller se désaltérer à la fontaine proche. Il se promit d'en apprendre plus sur ces minéraux afin de ne pas se fire avoir, car il avait la nette impression qu'on se jouait de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varel
Célébrité régionale

Célébrité régionale
avatar

Messages : 343
Expérience : 412
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 08
Métier : Chasseur - Novice (5)
Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 254
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 18 Mai 2014 - 16:39

Notre héros s'apprêta à rentrer dans les profondeurs de la mine. C'est alors que le contremaître, qui était l'un de ses plus chers amis l'aborda.
Et compagnons ! Approche, je vais te donner une nouvelle pioche de meilleure qualité, tu as déjà bien usé la tienne.
Après que le contremaître lui donna sa nouvelle pioche, Carendol parti dans la mine, il avait l'intention comme à son habitude d'aller dans les profondeurs les plus obscures. Il s'enfonça donc petit à petit, loin sous la terre. Mais au bout d'un moment il se fit aborder par un groupe de nains, il connaissait certains d'entre eux, il décida donc de les rejoindre. Ils allèrent sur un filon de fer que les nains avaient trouvé la veille. Ils se mirent joyeusement au travail, ils chantèrent, discutèrent, se racontait des blagues ou des anecdotes.
Quand 12:00 arriva ils firent une pause. Il dure de la bière, ils mangèrent de la viande…
Après leur pose, ils se remirent au travail. En fin de journée ils réussirent à venir à bout du fil (celui-ci était plutôt énorme) ils se partagèrent leur récolte, et retourner à la surface.
Notre héros avait l'habitude de s'enfoncer profondément, de miner loin sous la terre et ce dans le plus grand silence. Mais il lui arrivait quelquefois (comme c'est le cas ici) de croiser certains de ses amis et dans ces situations, il les accompagne car notre héros aime bien de temps en temps travailler dans la gaieté.




:minou:

Couleurs de RP=ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 18 Mai 2014 - 20:30

Rapport de récolte

- Hypérion gagne 20 minerais de fer, 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !

---

Rapport de récolte

- Tziëg gagne 5 minerais de fer, 5 points de métier, et 1 rubis pour un excellent Rp !

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !

---

Rapport de récolte

- Carendol gagne 10 minerais de fer, 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 18 Mai 2014 - 22:47

Anot’s alla à la mine, comme la semaine passée. Il était calme cette fois ci mais le contremaître se terra au fond de son bureau. Oui, Anot’s avait semé la terreur depuis son altercation avec ce dernier. Il prit une pioche, alla le plus loin possible de tout le monde. Oui, il n’aimait pas le monde. Il les détestait même, car depuis que le contremaitre était devenu tout mignon, tout le monde craignaient l’humain
« Quel ingratitude » pensait ’il.
Il commença à frapper la pierre, peu à peu la colère l’envahie. Oui, il avait horreur de ce que lui faisait subir les autres. Plus il frappa, plus la colère l’envahie. Il repensa à son histoire, à sa famille et creusa un trou tellement profond qu’il finit par casser la pioche.
Il se calma et vit qu’il avait travaillé toute la journée. Il partit, son fer sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 18 Mai 2014 - 23:16

Rapport de récolte

- Anot's gagne 5 minerais de fer, 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !
A partir du prochain RP, tu pourras ramasser 10 minerais de fer !
Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varel
Célébrité régionale

Célébrité régionale
avatar

Messages : 343
Expérience : 412
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 08
Métier : Chasseur - Novice (5)
Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 254
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Mine de fer   Lun 19 Mai 2014 - 18:14

Notre héros fredonnait une chanson de sa composition. On pouvait entendre, mis à part sa voix, le fracas de sa pioche sur le fer accroché à la roche. Ce bruit faisait penser à celui d'un tambour. On pouvait aussi entendre la lave en fusion. Celle-ci offrait un véritable spectacle de lumière, elle faisait étinceler toutes sortes de Pierre accroché au mur de la roche et elle faisait ressortir la beauté et les couleurs des métaux. La chanson de notre héros qui parlait justement et profondes cavernes se mariait parfaitement avec le spectacle de couleur.
Cela faisait déjà un moment qu'il travaillait, répétant sans cesse les champs de sa composition ou de celle d'autres personnes. Mais bientôt, il devra remonter et laisser pour seule compagnie à ces lieux le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Mer 21 Mai 2014 - 2:07

Rapport de récolte

- Carendol gagne 15 minerais de fer, 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hypérion Chronus
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 183
Expérience : 1351
Politique : 08
Métier : Mineur - Maître (170)
Titres:
 

(Loup géant +80, V+50, 30)

Stats & équipements
Vitalité:
1655/1655  (1655/1655)
Vitesse: 5
Dégâts: 461

MessageSujet: Re: Mine de fer   Mer 21 Mai 2014 - 13:56

Un Centaure, un Stryge Blanc et un Géant; tel était le mélange folklorique que lui offrait son voyage vers Wystéria; l'ile des mystères. Trio inattendu sur un bateau. Pourtant sa en serait ainsi. De toute façon, le but d'Hypérion était double : Trouver une source du Mal et atteindre les Mines de Diamant dont les nains parlant temps.

En attendant d'atteindre cette pierre précieuse inestimable, le béni des Dieux se voyait devoir continuer a travailler normalement. Et dans les sous-terrain du Baldor'heim, il était la entrain de frapper de sa pioche la roche ampli de fer. Depuis le temps qu'il travaillai et avec sa force "titanesque" il eut terminer très vite. Ramassant son minerai, il l'entreposa dans son sac et reparti vers une autre zone des grottes.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varel
Célébrité régionale

Célébrité régionale
avatar

Messages : 343
Expérience : 412
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 08
Métier : Chasseur - Novice (5)
Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 254
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Mine de fer   Mer 21 Mai 2014 - 21:37

Notre ami, était parti comme il le faisait d'habitude dans les profondeurs. Il y trouvait un lac souterrain. Le lac était immense si bien qu'il n'en voyait pas le bout. L'eau était sombre et froide, la pierre était tranchante. Les stalactites qui étaient au plafond de la grotte laissaient tomber des gouttes d'eau dans le lac, créant ainsi une douce mélodie qui inspira notre héros pour une nouvelle chanson. Le bruit de la pioche qui percutait le fer se mit à résonner dans toute la caverne, ajoutant ainsi un nouvel instrument à la chanson des stalactites. Notre héros ne disait aucun mot, aucun son ne s'échappait de sa bouche, il ne voulait pas détériorer de sa voix la douce mélodie qu'il entendait.
Il était heureux d'entendre un tels sont, mais il savait que tôt ou tard il remontra et le plaisir de ces lieux laissera place à la tristesse du souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 24 Mai 2014 - 2:09

Rapport de récolte :
Hypérion gagne 20 minerais de fer, et 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !

+ Carendol, tu seras validé en début de semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garzvorgh dit "Kalevala"
Capitaine des Pirates ♦ Omichlikinésiste

avatar

Messages : 403
Expérience : 3027
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 31
Métier : Mineur - Expert
Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1825/1825  (1825/1825)
Vitesse: 1083
Dégâts: 701

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 24 Mai 2014 - 22:25

Le Kalevala pénétra pour la première fois dans les mines de fer de Dùralas. Enfin, il devait y en avoir plusieurs, mais celles-ci étaient celles où le fer était récolté à foison, et où tout le monde se rendait, par conséquent.

En arrivant dans cette grotte, il y croisa beaucoup d'aventuriers qui se prêtaient au métier de mineur. Certains ressortaient avec une sacoche de fer... D'autres avec des brouettes, c'était assez amusant.

Après s'être renseigné, l'orc comprit que le fer se ramassait en minerais, et que l'instrument le plus simple était la pioche. Bien sûr, certaines personnes, appelées les "technophiles", avaient des objets plus sophistiqués, mais ils étaient trop compliqués pour être évoqués.

L'orc se munit donc d'une pioche et débuta son petit minage.

Après 20 minutes de coups de pioche, il avait trouvé 5 minerais. Il était épuisé, parce que les cailloux étaient particulièrement gros. Mais satisfait, il sortit de la grotte en exposant sa nouvelle trouvaille.






Couleur des dialogues : Slateblue

Rp en cours : I - II - III

Double-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 24 Mai 2014 - 22:48

Rapport de récolte :
Garzvorgh gagne 5 minerais de fer, et 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux minages et à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 171
Expérience : 1451
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1575/1575  (1575/1575)
Vitesse: 659
Dégâts: 611

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 25 Mai 2014 - 22:21

Encore une nouvelle journée de travail pour Tziëg, qu'allait-il lui arriver aujourd'hui ? Encore cette poussière dans les poumons, à moins que pour une fois il ne découvre un moyen de miner sans ces désagréments. En fait il le connaissait plus ou moins ce moyen ; si on y pense c'est assez simple il ne faut pas excéder une certain temps t à l'intérieur de ces grottes sombres et isolées de l'air extérieur. Les deux derniers minages avaient été éprouvants pour l'orc pour la simple et bonne raison qu'il n'avait aucune idée des dangers. Il s'y est engouffré la tête la première en se disant supérieur aux autres donc forcément plus aptes qu'eux à faire ce travail. Grossière erreur qui lui vaut une sacré toux - pour un orc, pour une autre race il pourrait s'agir d'une crise berserk.

Tziëg sortit de ses quartiers de mauvaise humeur, un râle grave et constant accompagnait ses pas lourds toutes les quatre enjambées. Il essayait de maintenir sa toux discrète, mais il lui arriva plusieurs fois d'émettre une sorte de grognement caverneux qui semblait être mêlé à des restes de mucus dans le nez ou la gorge : un bruit pas très agréable en soit et plutôt angoissant pour les passants. Ces bruits attiraient sur lui beaucoup trop d'attention et l'orc commença à être dévisager par les gardes. Il semblait civilisé et pourtant son comportement était inquiétant. Il fut surveillé pendant quelques temps jusqu'à ce qu'il pénètre dans la mine de fer pour son labeur quotidien. Une fois à l'intérieur des galeries les gardes se désintéressèrent de lui et repartir faire leur ronde. Ils n'avaient rien à craindre, ce n'était qu'un simple orc orgueilleux.

A l'intérieur des tunnels, les râles de l'imposant individu semblaient provenir d'une créature des profondeurs. Pendant quelques instants les mineurs s'arrêtèrent inquiets et redoutèrent de voir le monstre surgir en un fracas d'éboulis et les aspirer vers des abîmes inconnues et dangereuses. Et même lorsqu'ils prenaient conscience de la source de ces bruits, ils ne semblaient pas rassurés jusqu'à ce que le grand individu à la peau sombre disparaisse plus loin. Puis, le bruit des pioches contre la roche camouflait ces bruits désagréables et tout revenait à la normale.
Tziëg finit par arriver sur son lieu de travail. On n'y avait pas touché et une fois encore personne ne se trouvait dans les environs. L'orc était plutôt content de sa trouvaille même s'il se demandait encore ce que pouvaient bien signifier les cordes qu'il avait trouvé autour de ce gisement la première fois. Était-ce un endroit dangereux ? Il n'avait rien détecté de tel jusqu'à présent et il semblerait que ça lui avait apporté de bonnes choses comme ces petites pierres colorées. Il les gardait sur lui dans une petite besace à part et n'avait pas la moindre idée de leur utilité. Peut-être qu'il ne le saura jamais, de toute façon ça ne l'intéressait pas, du moins pour l'instant.
L'orc tint fermement sa pioche et commença à frapper la roche. D'après ses estimations le gisement en avait encore pour trois jours avant d'être entièrement vidé. S'il ne se surmenait pas trop comme les dernières fois il aurait peut-être besoin d'une journée supplémentaire et cette possibilité ne le dérangeait pas vraiment. Il avait prit goût à ce petit lieu, personne ne se trouvait dans les environs ce qui voulait dire pas de problèmes et d’interactions avec des imbéciles de crevettes de terre. En appelant ainsi les humains et autres créatures pensantes il se mit à rire, un rire qui, mêlé à une toux pas très adorable, provoquait un hurlement glacial. Autant vous dire tout de suite que de nombreux mineurs ont, ce jour-là, arrêté de miner et sont rentrés chez eux. L'orc ne le savait pas, mais dans le cas contraire il aurait rajouté une couche de terreur ce qui aurait pu lui apporter toutes sortes de problèmes.

Une heure passa et l"orc fut obligé de s'arrêter, sa toux ne s'améliorait pas et lui procurait des douleurs dans l'abdomen. Il porta ses lèvre à sa gourde et se désaltéra puis ramassa ses morceaux de cailloux et remonta à la surface où une fois encore il les fit trier par le nain qui occupait cette fonction. Cette fois l'imposant mineur accorda au petit être un regard malveillant et emplie d'envies meurtrières. L'effrayante créature se doutait que ce petit manège empêcherait l'individu avare de lui prendre plus que nécessaire ce qui semblait marcher puisqu'e son sac pesait plus lourd que les autres fois. Comme quoi, ça a du bon d'être un orc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mine de fer   Lun 26 Mai 2014 - 21:10

Anot’s était calme, pour une fois, il allait à la mine et pour la première fois, ne vis pas le contremaitre. Tous les autres employés de la mine étaient au travail, l’air dépité. L’humain ne comprenait pas pourquoi ils étaient tous comme ça. Jusqu’à ce qu’il prenne sa pioche et commence à miner… Après quelque coup de pioche bien placé, il reçut un coup de fouet dans le dos. Mais ce n’étais pas la douleur commune du fouet, celle-ci était plus forte. Anot’s se retourna et se pris un autre coup de fouet. Il vit le contremaitre armé d’une armure et d’arme complétement invraisemblable… C’est bizarre.
-Un technophile.
Anot’s entendis quelqu’un le dire, mais il ne prêta pas attention. Il n’arriva pas à s’énerver. L’humain continua donc à miner en essuyant la foudre de son supérieur qui se vengeais de ce qu’Anot’s lui avait fait subir le premier jour…
Revenir en haut Aller en bas
Fang Fileäen
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 137
Expérience : 393
Âge RP : 23

Politique : 01
Métier : Mineur - Novice (30)
Titres:
 

(Chat Fang +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
295/295  (295/295)
Vitesse: 254
Dégâts: 143

MessageSujet: Re: Mine de fer   Mer 28 Mai 2014 - 16:33

Accéder à BaldorHeim était une épreuve en soit. Les routes de montagne sinueuses et étroites regorgeaient de trous vicieusement dissimulés dans la roche, et le moindre éboulement pouvait vite prendre des proportions alarmantes. La neige recouvrant les trois quarts des paysages n'aidaient en rien les humains qui devaient se rendre en ville – mais justement voilà, Fang n'était pas un humain. Sous sa forme animale, le jeune loup trottait avec légèreté sur la neige là où sous forme humaine il s'y serait enfoncé jusqu'aux cuisses. Le chat l'avait suivit bien évidemment – l'horripilante boule de poils le suivait partout – mais là où Fang s'enfonçait à mis pattes, seule la tête de Clochette dépassait. Le loup avait finit par attraper le petit félin par la peau du cou pour le transporter comme un bébé.

L'entrée des mines de fer était facile à trouver, des mineurs y entrant et en sortant à longueur de journée. Fang avait décidé d'attendre la tombée de la nuit pour y aller, profitant des derniers rayons de soleil pour dormir roulé en boule derrière un amas rocheux, à l'abris du vent. Clochette vint se lover contre son museau, tâche rousse apportant un peu de couleur dans tout ce blanc. Lorsque le loup se réveilla, sa fourrure d'un gris clair était parsemée de délicats flocons blancs et se confondait totalement avec la neige environnante. S'ébrouant, Fang leva le museau vers le croissant de lune fleurissant dans le ciel dégagé. La nuit allait être calme et fraîche – un bon temps pour un effort physique. Une fois arrivé à l'entrée de la mine, le jeune homme vérifia l'absence de créatures intelligentes avant de reprendre sa forme humaine. La caverne sombre l'englouti totalement, ne laissant de lui plus que deux yeux brillant dans la pénombre.

Le premier coup de pioche résonna clairement dans le silence de la nuit, bientôt suivit d'innombrables autres. Jamais Fang n'aurait pensé que le travail de mineur serait si dur – mais il avait besoin de ce minerai. Au bout d'une heure de travail acharné, le jeune loup se laissa tomber par terre, complètement essoufflé. Non seulement la pioche ne tombait jamais là où il le voulait, mais en plus même ses coups les plus puissants ne semblait qu'à peine effleurer la roche. Jetant un coup d'œil à ses mains, le novice grogna en constatant que ses paumes étaient devenues sensibles – si il n'avait pas passé son adolescence à s'entraîner au maniement de l'épée, il aurait sans aucun doute eut des ampoules. La clef, c'était de ne pas oublier qu'il avait besoin d'argent pour s'acheter une nouvelle épée.

Maudissant sa malchance au jeu et se promettant, à défaut de ne plus jouer, de ne plus parier quelque chose de vital, le jeune homme chercha Clochette du regard. La minette était partit explorer la mine, et Fang ne se sentait pas vraiment de la laisser seule dans la grotte noire. Après un profond soupir, le jeune homme se releva avant de se mettre torse nu. La fraîcheur de la nuit sur sa peau brûlante lui fit du bien et ses idées semblèrent s'éclaircir un peu. Se saisissant de sa tunique, Fang en enroula ses mains avant de prendre de nouveau sa pioche pour la lever bien haut au-dessus de sa tête. Dans une grande expiration, il l'abattit sur la roche.    

Fang ne s'arrêta que lorsque les premiers signes du jour naissant commencèrent à se manifester. Rassemblant ses effets, il siffla Clochette qui était revenue avec un rat de bonne taille dans la gueule puis sortit de la grotte, bien décidé à trouver un rocher avec une bonne exposition solaire pour rattraper sa nuit.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Jeu 29 Mai 2014 - 16:45

Rapport de récolte :
Tziëg gagne 10 minerais de fer, et 5 points de métier et 1 émeraude pour son effort acharné.

Conseils pour le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :
Anot's gagne 10 minerais de fer, et 5 points de métier

Conseils pour le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :
Fang gagne 5 minerais de fer, et 5 points de métier et 1 rubis pour son effort acharné.

Conseils pour le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 171
Expérience : 1451
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1575/1575  (1575/1575)
Vitesse: 659
Dégâts: 611

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 1 Juin 2014 - 14:52

Aujourd'hui Tziëg se sentait mieux. Il avait l'impression que ces derniers jours de dur labeur lui auront finalement été favorables. Il attrapa un morceau de pain sur la table de la salle commune des mineurs et y planta ses dents acérés, ce n'était pas un goût agréable mais il fallait bien qu'il s'y fasse. Il remarqua une bouteille cachée entre deux couvertures et s'en empara. Il en ôta le bouchon et huma son contenu : il s'agissait bien de vin. Satisfait de sa découverte il versa le liquide pourpre dans sa gourde, un peu de vin ne pouvait pas lui faire de mal, c'était même tout le contraire !
Il rejoignit donc les mines de fer pour y faire sa petite affaire quotidienne. Le jour précédant il avait ramené plus de minerais que d'habitude avec une de ces nouvelles pierres bizarres. Celle qu'il avait découverte était d'un vert sombre et lui rappelait une pierre qu'il avait obtenu le premier jour. Il ouvrit sa besace, dans laquelle se trouvait ces pierres mystérieuses, et récupéra ses trésors : il avait en effet deux pierres presque identiques et une plus petite d'une lueur orangée. Il les gardait avec lui car il se doutait qu'elles avaient une valeur plutôt intéressante.

Il passa devant le bureau du contremaître qui semblait se fritter avec un mineur humain mécontent. Lorsque l'orc les dépassa, ils avaient commencé à se disputer depuis plusieurs minutes déjà.

- Vous ne pouvez rien y faire ?! Mais enfin, j'avais réservé l'endroit et placé des barricades afin de maintenir ce lieu vierge ! Je me suis senti mal et j'ai été obligé de me reposer ces derniers jours ! Et lorsque je suis revenu ce matin, mon filon avait été presque entièrement consommé !
- Je ne peux rien pour vous, il n'est en aucun cas dit que vous bénéficiez de réservations. De toute façon nous avons des quota à respecter, je suis content lorsque les minerais affluent. Et peu m'importe la personne qui les ramène !
- N'est-ce pas dans votre philosophie que celui qui trouve garde ?
- Vous êtes un nain ?

- Euh... Non.
- Alors nous en avons fini !
- Mais...

Pourquoi se chamaillent-ils ainsi ? Ils peuvent pas se taire et faire leur travail comme tout le monde ? Ah... Ces faibles humains et ces stupides nains, toujours là à élever la voix alors qu'il y a plus important à côté !
Tziëg soupira et pénétra à l'intérieur des galeries sombres et humides de la mine. Comme à son habitude il continua son petit parcours jusqu'à son gisement, silencieusement et sans se soucier des autres. Cette fois sa toux ne le ferait pas remarquer.
Lorsqu'il se trouva à son lieu de travail, il posa par terre sa gourde et s'empara de sa pioche. Il donna un violent coup dans la roche ce qui eut pour effet de détacher un imposant morceau de la paroi. Il remarqua qu'il possédait des lueurs bleutés, signes d'un minerai de fer, et décida de "découper" cette portion de roche. Il n'avait pas encore miné en direction du sol et ce fut une expérience enrichissante : les copeaux de roche ne tombaient pas, il fallait sans cesse les dégager avec la main ou le bout de la pioche. Il n'était pas évident de voir ce qu'on pouvait y extraire et la position utilisée était douloureuse.
Ce n'est qu'après une demi-heure que l'orc s'arrêta. Son morceau de paroi était presque entièrement traité, mais il savait que s'il avait extrait ces minerais du sol et non pas d'un simple morceau posé sur le sol, il aurait eut besoin de beaucoup plus de temps. Il s'essuya le front avec le revers de sa main et porta sa gourde à ses lèvres. Le vin avait un goût de cuir mais il semblait plus rafraichissant que l'eau. Ça faisait du bien de découvrir une nouvelle saveur et un nouvel entretien de la roche. Il but encore deux gorgés et mit sa gourde de côté pour reprendre son travail.
Il lui fallu moins de la moitié du temps nécessaire à sa première étape pour venir à bout de son morceau de paroi. Il dégagea toutes les esquilles de roche pour les mettre dans un coin, puis décida de reprendre son travail premier : c'est-à-dire s'attaque à son gisement sur la paroi.
Les mouvements lui semblaient plus faciles, bien qu'au début il ressentit quelques douleurs liés à ses précédentes postures. Il dégagea plusieurs morceaux et y découvrit d'autres minerais. Il ne travailla pas longtemps car il se méfiait de la poussière. Il avait travaillé plus longtemps que la dernière fois, mais il ne souffrait aujourd'hui pas de problèmes de respiration.
Il attrapa ses minerais et les jeta dans son sac qu'il ramena à la surface. Encore deux jours et il devrait trouver un nouveau gisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 1 Juin 2014 - 19:13

Jack arriva devant la mine de BaldorHeim. C'était donc là qu'il allait commencer à travailler. Pourquoi mineur ? Jack n'en n'avait aucune idée. Peut être grâce à la proximité, ou alors parce que le métier de médecin ne lui permettait pas de se défouler suffisamment. Quoi qu'il en soit, Jack pénétra dans la mine. Il y avait d'autres mineurs qui, pioche à la main, cassait la pierre à la recherche d'un filon de fer. A l'arrivée de Jack, les gens se retournèrent. Ils se demandaient sûrement qui était cet idiot au masque de piaf et aux énormes ailes noires.

- Hé, crâne de piaf, tu te crois ou à te trimbaler comme ça ?

- Et toi, espèce de déchet, tu te prends pour qui pour oser m'adresser la parole ?

Le mineur lâcha sa pioche et s'approcha de Jack de manière assez agressive. Jack sortit son scalpel de sa manche et visa la gorge du mineur avant même que ce dernier ne le touche.

- Vas-y, essaye de m'attaquer, et nous allons voir combien de temps tu vas tenir la gorge grande ouverte, à arroser tes compagnons de ton sang d'alcoolique.

Le mineur recula, se tourna, prit sa pioche et frappa de plus en plus fort dans la roche. Jack sourit derrière son masque et continua son chemin dans les mines. Une fois arrivé dans un endroit assez grand pour qu'il puisse faire de grand mouvement et sans trop de monde, Il prit une pioche et rechercha un filon qui n'était pas encore totalement épuisé.

Non loin de là ou il se trouvait, il voyait que la pierre avait une couleur différente de la roche basique. Il s'approcha et donna un petit coup de pioche. Le bruit qui retentait était beaucoup trop aigu pour être de la roche. JAck donna alors des coup de pioche tout autour du minerai de fer pour l'extraire, mais malheureusement, il n'était pas bien gros. Il tenait à peine dans la main. Donc Jack continua sa recherche. Après dix petites minutes, il trouva encore du fer. Mais celui là était beaucoup plus gros. il tenta alors de l'extraire aussi en donnant des coup de pioche partout autour, mais le filon était beaucoup trop important. Jack décida alors d'en prendre qu'une partie, et de revenir plus tard pour récupérer l'autre partie. Mais le minerai de fer n'est pas si évident que ça à briser avec une simple pioche.

Après environs une demi heure de travail, le minerai de fer tomba par terre. Et encore, il était bien trop gros pour être transporté directement, il fallait le casser en plusieurs petits morceaux pour être transportable. Et après environs vingt coup de pioche dans cette pierre, elle se brisa en plusieurs petit morceaux, beaucoup plus transportable. Jack les mit alors dans un sac en toile et repartit tranquillement de la mine. En passant devant le mineur de tout à l'heure, Le stryge ne pu s'empêcher d'être poli.

- Bonne fin de journée messieurs.

- Crevard.

Jack ne put s’empêcher de lâcher un rire. L'ambiance lui plaisait bien. Il allait se plaire dans cette mine poussiéreuse et sale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 1 Juin 2014 - 19:22

Rapport de récolte :
Tziëg gagne 15 minerais de fer et 5 points de métier et 1 rubis pour son effort acharné.

Conseils pour le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :
Jack gagne 5 minerais de fer et 5 points de métier et 1 rubis pour son effort acharné.

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Bon courage pour de nouveaux bûcheronnages et à la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mine de fer   Dim 1 Juin 2014 - 23:59

Anot's était calme et serein il rit sa pioche, commença a tailler la pierre, à extraire le fer. Il fit des heures supplémentaires car son contremaitre l’obligea. EN même temps, il n’a jamais était très cool avec lui alors que c’était son supérieur hiérarchique. Anot’s continua à tailler la pierre et ainsi pendant plus de dix-huit heures sans boire et sans manger. Anot’s fut épuiser à la fin de son travail et alla coller un poing dans la tronche de son contremaitre pour l’avoir utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3050
Expérience : 9750
Masculin

MessageSujet: Re: Mine de fer   Jeu 5 Juin 2014 - 21:58

Rapport de récolte :
Anot's gagne 10 minerais de fer et 5 points de métier.

Conseils pour le RP : Rien à redire !

Carendol se voit attribué ce qu'il avait posté trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fang Fileäen
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 137
Expérience : 393
Âge RP : 23

Politique : 01
Métier : Mineur - Novice (30)
Titres:
 

(Chat Fang +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
295/295  (295/295)
Vitesse: 254
Dégâts: 143

MessageSujet: Re: Mine de fer   Ven 6 Juin 2014 - 0:23

Fang avait pensé qu'après sa première expérience de la mine, les fois suivantes auraient été moins ardues.

Il n'en fut rien.

Seule la montée jusqu'à la mine ne posa pas de problème notable, et cette fois-ci le jeune loup calcula correctement son temps pour arriver devant la caverne sombre peu après la tombée de la nuit - une fois les lieux vides de toute présence humaine. Cependant, le travail en lui même ne fut pas plus simple et le laissa tout aussi fourbu aux premières lueurs de l'aube. Sa seule distraction notable se matérialisa sous la forme d'une Clochette toutes griffes dehors feulant avec conviction sur un cailloux ayant roulé trop près d'elle.

Lorsqu'il quitta les lieux au petit matin, Fang alla directement s'écrouler de fatigue dans un trou à l'ombre, roulé en boule.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varel
Célébrité régionale

Célébrité régionale
avatar

Messages : 343
Expérience : 412
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 08
Métier : Chasseur - Novice (5)
Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 254
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Mine de fer   Ven 6 Juin 2014 - 18:05

Notre héros s'enfonçait de plus en plus sous la terre. Il alla à l'écart des autres mineurs, allant dans les profondeurs obscures, il s'arrêta sur un filon et se mit à miner. Pendant de longues heures il travailla sans s'arrêter, il s'était déjà énormément enfoncé. Il était sur ses gardes car il savait que les profondeurs de la terre étaient habitées par de sombres créatures que le monde avait oubliées et que le bruit qui faisait avec sa pioche risquait de les attirer. Il descendit encore plus loin après avoir terminé son fils ou du moins après avoir récolté ce qu'il pouvait transporter. Il voulait visiter ses profondeurs un peu plus. Au bout d'un moment il tomba face un gouffre, un gouffre très étrange, il y avait du vent qui en sortait, c'était là quelque chose de très étonnant. Notre héros en avait vu des choses étranges mais du vent qui sortait d'un gouffre à plusieurs centaines de mètres sous terre était une chose tout à fait insensée. Le gouffre était profond, il était large aussi est très long, notre ami avait l'impression d'être aspiré à l'intérieur. Carendol ferma les yeux et écouta le vent, c'était comme un murmure qui venait de très très loin. Petit à petit le murmure se changea en paroles, ces paroles n'avaient aucun sens pour Carendol, elles étaient en une langue tout à fait étrange pour sa personne. Alors que Carendol chercher à comprendre le sens de ces paroles celles-ci se transformèrent, cette fois-ci elles se transformèrent en hurlements. Ces hurlements glaciaires les entrailles de notre héros, il avait peur comme jamais il n'avait eu peur et comme jamais il n'aurait plus peur. Il détala le plus rapidement possible, il n'avait qu'une seule envie, retourner à la surface.

Il ne le savait pas mais cet instant allait marquer un tournant dans sa vie.




:minou:

Couleurs de RP=ffff00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 171
Expérience : 1451
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1575/1575  (1575/1575)
Vitesse: 659
Dégâts: 611

MessageSujet: Re: Mine de fer   Sam 7 Juin 2014 - 16:28

Tziëg avait l'impression que chaque jour se déroulait de la même façon, tout ceci manquait d'inédit, tout cela restait plat. Et pourtant l'orc continuait ses journées, il continuait ses heures de travail, il continuait à agresser ses poumons, et il semblait n'en avoir rien à faire. Que cherchait-il réellement ? Une simple occupation ? Il avait besoin de savoir ce qui se passait autre part. Il éprouvait le désir d'apprendre ce que ces insignifiantes créatures faisaient. Tout cela dans le but de réussir à détrôner les Dr'ake-Mördher. Tout ce qu'il avait besoin c'était un plan vil et cruel et c'est chez les poltrons qu'on apprend le mieux. De plus les autres races montrent une impressionnante cohésion, ils demeurent unis. Pourquoi sont-ils si soudés ? Qu'est-ce qui permet de les fixer ainsi ? Ce n'est pas en promettant le pouvoir aux orcs sauvages qu'il réussirait à les unir sous sa bannière. Il devait faire preuve d'ingéniosité.

Pendant qu'il pensait, l'être massif était arrivé à son gisement. Il n'avait pas fait attention à ce qui se déroulait autour de lui- en même temps qu'il soit conscient ou pas lors de sa petite promenade il ne prête aucune attention aux mineurs et laisse les évènements se dérouler. Il s'arma alors de sa pioche et commença à l'abattre sur la paroi. Comme d'habitude les éclats de roche volaient dans les airs pour retomber sur le sol et rejoindre ensuite les tas mis en place par l'orc. Il comptait miner jusqu'à ôter la moitié de la portion qui lui restait pour enfin en terminer le jour suivant.
En pensant à ces derniers jours, Tziëg éprouva un léger pincement : il avait prit ses habitudes ici et aimait bien l'endroit ; il était éloigné, vide et ne comportait pas d'ennuis. Mais il resta optimiste, il y avait sûrement des centaines d'endroits comme celui-ci ! Et puis les galeries sombres de la mine étaient nombreuses.
Comme tout à l'heure l'orc resta plongé dans ses pensées et n'entendit pas les bruits de pas derrière lui. Il finit cependant par percevoir un râle. Il s'arrêta et se retourna pour voir un humain. Celui-ci était en habits de mineur et tenait fermement sa pioche dans la main droite. Tziëg émit un petit soupir et se remit au travail, mais l'humain ne l'entendait pas de cette oreille. Il fit passer son outil dans la main gauche et posa sa main sur l'épaule de la créature massive tout en lâchant un "Eh !" de mécontentement. L'orc s'arrêta et donna un violent coup de coude derrière lui pour faire trébucher le trouble-fête. Il se tourna vers la frêle créature à terre et lui montra ses crocs. Celle-ci lui lança un caillou à la figure, mais l'orc l'esquiva. Il n'était pas très content.

- Vous ! Vous... vous avez... prit mon... mon... mon gisement ! balbutia l'humain.

L'orc reconnu la voix, malgré les hésitations de l'individu, il s'agissait de celui qui avait exprimé son mécontentement au-près du contremaître le jour d'avant. Il soupira et se remit au travail, ça ne servait à rien de s'énerver contre lui, il déblatérerait des insultes puis, une fois qu'il serait soûlé de sa voix, il tournerait les talons et s'en irait. L'humain se releva et empli de courage il lui adressa tous ses vœux de malheur.
- Vieille barrique ! Ce filon est à moi, je l'ai trouvé avant vous ! J'ai miné avant vous ! Vous n'êtes qu'une crapule ! Qu'un voleur !

Tziëg essaya de ne pas trop y penser, ce gêneur était ennuyant comme une épine et il éprouvait une envie de lui arracher la peau. Il passa sa rage dans la roche en minant avec plus de virulence. Mais le petit être chétif n'abandonna pas pour autant. Il continuait à lister des insultes. Mais petit à petit, on pouvait remarquer une certaine fatigue : les propos se faisaient plus espacés.
Encore un peu et il me laisse tranquille.

Finalement il s'arrêta de parler. Il avait enfin terminé de s'égosiller le gosier. Il allait tranquillement retourner à la surface, dépité, et le lendemain il regarderait son joli gisement entièrement consommé, car l'orc avait l'intention d'en finir même s'il se détruirait les poumons, tout simplement pour imaginer le désespoir de cet idiot.
Si l'un des minerais ne s'était pas décollé et ne serait alors pas tombé par terre, l'orc ne se serait pas baissé pour le ramasser afin de ne pas l'oublier. Et alors le coup de pioche de l'humain l'aurait frappé en plein dos. Tziëg entendit un bruit métallique s'écraser contre la roche juste au-dessus de lui. Il prit appui sur la paroi avec son pied et se propulsa en arrière dans le but de faire tomber son adversaire pour la deuxième fois dans la journée. Il s'écrasa sur lui ce qui le fit lâcher son arme. L'orc le frappa alors dans les cottes à trois reprises avec le poing et le propulsa contre le gisement entamé. Là il cogna sa tête contre la roche, le sang jaillit et l'humain s'arrête à tout jamais de bouger. Son corps s'écroula contre le sol pour peindre la roche d'une couleur pourpre.
La vue du sang fit naître une certaine pulsion dans l'esprit de l'orc. Son côté sauvage prenait le dessus et il n'essaya même pas de le contenir, de toute façon c'était dans sa nature et puis il faut dire qu'il était assoiffé. Il planta ses dents dans le cou de sa victime et apaisa sa gorge poussiéreuse d'une chaleur humide. Cette sensation apaisa ses poumons.

Une fois sa petite affaire terminée, la créature plaça délicatement le gros morceau de viande au sol, collé à la paroi. Puis elle s'arma de la pioche son agresseur pour frapper le reste du filon de fer. Cette fois il n'essaya pas de déblayer les morceaux inintéressants, il employa toute sa rage pour frapper à un même endroit. Le mur de pierre tremblait, il ne résisterait pas très longtemps. L'orc attrapa alors tout ce qu'il trouvait d'intéressant pour les mettre dans son sac de toile puis s'éloigna. Il finit par lancer la pioche de toute ses forces en un point d'impact qui eut pour effet de faire effondrer quelques cailloux. Le cadavre sous la roche, personne ne viendrait le déranger pour ce meurtre. Ici c'était la loi du plus fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mine de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» exploration (pv Mine de charbon)
» Crise de la mine
» 03. [Immeuble Hemmens/Catalano] The girl is mine
» Une noyade évitée ! [RP Mine de Charbon] | End |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: Lieu d'artisanat - Les mines-