Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baldwin Nuussian
Le Monde de Dùralas a précisément 1482 jours !
Dùralas, le Lun 20 Nov 2017 - 1:19
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grabuge
Néophyte

avatar

Messages : 13
Expérience : 341
Masculin Âge RP : 41 ans

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
185/185  (185/185)
Vitesse: 86
Dégâts: 108

MessageSujet: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 4 Oct 2017 - 5:19

J'allumai ma pipe, le délicat fumet du tabac me chattouillant les narines. C'était une belle nuit, et la lune n'était entravé par aucun nuage, ce qui ajoutait un coté paisible à l'atmosphère.
j'étais perché sur le toit d'une des bâtisses de BaldorHeim, endroit que j'avais - je ne vous le cache pas - bien galérer à atteindre. En effet, en tant que gobelin et anciennement mercenaire, je possédais une bonne forme physique, au détriment malheureusement d'une souplesse et d'une agilité qui m'avait fait cruellement défaut ce soir. Mais j'avais finalement réussi, après maintes tentatives, à atteindre mon perchoir duquel je pouvais apercevoir une partie du quartier. D'ici, je voyais des patrouilles aller et venir, appartenant probablement à la garde kazharienne pour qui j'avais le plus grand respect. Beaucoup des petites gens crachaient sur les gardes, que ça soit ici ou ailleurs, mais je savais le sang froid qu'il fallait pour défendre la veuve et l'orphelin. Mais bon, esprit de contradiction dira-t-on.
Je profitai de ce moment de répit pour déguster mon tabac, mais ne vous y trompez pas, mes intentions intiales étaient tout autre: de là où j'étais, je cherchais si personne n'avait besoin d'aide. J'étais actuellement dans un quartier qui traînait une sale réputation: lieu de rencontre de coupe-jarrets de la pire espèce, cambriolages quotidiens, et j'en passe. Le genre de quartier où la garde évitait d'aller, mais où les honnêtes gens cotoyaient les moins honnêtes, sans l'assurance de la sécurité. C'est pourquoi je prenais de mon temps pour m'occuper moi même de la vermine. En plus de servir mes idéaux de justice, ça me permettait d'éviter de traîner dans les tavernes, car le prix pour oublier ses probèmes commençait à être élevé.

Ca faisait deux bonnes heures que j'étais perché là haut, guettant le moindre signe d'une aggression que je pourrais empêcher, la lune étant de mon coté ce soir car sa lumière éclairait tout le quartier. Je commençais à trouver le temps long, mais j'avais l'habitude. A l'époque où j'étais encore une épée-à-louer - ou plutôt un marteau-à-louer - il m'arrivait fréquemment de faire les tours de garde, voir même qu'on nous assigne à des missions de patrouille quand la milice locale était en sous-effectif. J'avais donc l'habitude d'attendre sans rien faire, et d'admirer le ciel tout en prétant une oreille attentive aux alentours.
Mais bien souvent il ne se passait rien, et j'étais alors partagé entre deux sentiments: la joie de voir que le mal ne sévit pas partout ni tout le temps, et la frustration de n'avoir pû éliminer aucune vermine. Mais ce ne fut pas le cas cette nuit.

Alors que je fumais tranquillement tout en réfléchissant au sens de la vie, j'entendis un bruit inhabituel. Mon ouïe fine de peau-verte perçu le son d'une lame qui glissait de son fourreau. Pas très loin, à maximum une rue si je devais juger la distance. Ni une ni deux je rangeais la pipe dans mon sac et sautai en direction d'une charette de tas de foin laissée par un fermier local. Ce n'était pas sans raison que j'avais choisi ce toit pour surveiller le quartier. La paille amortit ma chute, mais j'entendis néanmoins les essieux de la charette grincer dangeureusement. Bon, j'espères ne pas avoir à refaire ça trop souvent, j'étais là pour protéger les honnêtes gens, pas casser leur gagne-pain.
Je sortis donc de mon tas de foin et me dirigeai vers le bruit à bonne vitesse, le marteau et la hache dégainés. A mesure que je me rapprochais, j'entendais des voix, et des bribes de phrases "... je te laisse le choix... la vie... de l'or sur toi...". Il ne faisait aucun doute que j'allais avoir à faire à un de ces lascars qui se croit tout permis. Une de ses vermines dont je me suis fait le devoir d'exterminer la race. J'arrivai enfin sur les lieux quand je reconnus mon erreur: j'avais cru me battre contre une vermine, mais j'allais me battre contre un duo de vermines. Je savais que le combat allait être rude, mais l'appel de la justice fut le plus fort:

"Laissez cet homme et rendez-vous, nuisibles." leur dis-je d'une voix ferme et sans équivoque.

Les deux se retournèrent d'une traite, et je lus l'espace d'une seconde de la peur sur leur visage. Sûrement ont-ils pensé qu'ils s'étaient fait repérer par une patrouille kazharienne. Je jetai un regard au pauvre homme derrière eux, qui compris tout de suite que les choses allaient déraper et pris les jambes à son cou. Première étape: sécuriser la victime.
Je m'avançai vers les deux, déterminé mais bien conscient des risques de ce que je venais de faire. L'un des deux éclata de rire tandis que l'autre me pointait de son épée. L'autre, armé d'un gourdin, prit finalement la parole alors que je m'étais mis en garde à quelques pas devant eux:

"Et qu'est-ce que tu crois faire, peau-verte? Allez, j'aime bien ta gueule, si tu vides tes bourses je te promets de te laisser la vie sauve. Tu vois, on est sympathiques pour des nuisibles."

Je souris et secouai la tête:

"Je ne crois pas que vous soyez en position de discuter. Mais soit, vous avez choisi de mourir l'arme à la main. La Justice n'épargne personne, souvenez-vous en dans l'au-delà."

Deuxième étape: annoncer la sentence. Je me mis en position de combat, le regard froid et sévère. Mais intérieurement, je n'en menais pas large. Ses deux minables étaient beaucoup plus imposants de près, et je doutais de plus en plus de mes chances de victoire. Mais je ne me défilai néanmoins pas. Il ne me restait qu'une chose à faire si j'espérais les vaincre.
Etape optionelle: espérer un coup de pouce du destin.




Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.” - Montesquieu -
Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=OSQtdc2iTgM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 49
Expérience : 577
Masculin Âge RP : 75 ans (32 en apparence)

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: 238
Dégâts: 154

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Lun 9 Oct 2017 - 23:52


La nuit recouvrait la cité de Baldorheim de son linceul ténébreux. Quelques brises glaciales, venant des cols montagneux des Baldors, s’engouffraient régulièrement dans les ruelles étroites de la capitale de l’Est, faisant danser les maigres flammes des torches éclairant ces dernières. C’est dans ce cadre sinistre qu’un elfe noir encapuchonné, perché sur les toits de la ville, semblait observer pernicieusement la fréquentation des rues qu’il surplombait, tel un charognard en attente de cadavres. Une fine vapeur blanche s’échappa de la bouche de l’être aux oreilles pointues qui, pour se réchauffer, sorti un petit flasque des replis de sa tunique avant d’en prendre une rasade pour se réchauffer.

Soudain, des bruits de pas résonnèrent sur le pavé en contrebas. Immédiatement, l’elfe rangea son flacon avant d’observer sur la gauche de la ruelle : un jeune bourgeois, probablement éméché après une soirée un peu trop arrosée à la taverne, titubait tout en tentant de rentrer chez lui sans encombre. Une proie idéale dans cette ville ou le taux de criminalité battait tous les records.
Sans perdre un instant, l’encapuchonné sortit alors une arbalète puis fit un signe dans la ruelle d’en face afin de prévenir ses acolytes que leur cible approchait. Cependant, alors qu'ils s'affairaient à extorquer la pauvre homme, personne au sein du groupe de malfrats n’avait prévu l’arrivée inopportune d’un gobelin en armure voulant jouer au héros. Ni une, ni deux, l’elfe, posté en sentinelle sur les toits des ruelles dominant la rue, chargea un carreau dans son arbalète avant de mettre en joue cet importun qui semblait opposer un peu trop de résistance à son goût.

Mais alors qu’il s’apprêtait à presser la détente, une légère brume cendrée commença à l’entourer. Et avant qu’il n'ait eu le temps de prononcer le moindre son, une main calleuse vint recouvrir sa bouche et une autre s’appuyer contre l’arrière de son crâne. Un bruit de nuque brisée titilla le silence pesant de cette nuit d’automne tandis que la tête de l’elfe faisait un tour sur elle-même.
Un de moins… Déposant délicatement le cadavre à la tête dévissée à terre, le mystérieux assaillant au visage recouvert par un masque à cornes se mit à plat ventre sur le sol, avant de se saisir du fusil technophile attaché dans son dos. Sans perdre un instant, il déplia le bipied fixé sous le canon de son arme à même le rebord en granit du bâtiment, puis observa au travers de sa lunette de visée la scène se déroulant en contrebas.

Deux hommes à l’allure menaçante étaient en train de braquer le passant éméché s’étant aventuré dans la ruelle au mépris des avertissement du massif gobelin en armure leur faisant face. De part leur comportement, ils n’hésiteraient certainement pas à se débarrasser de leur cible si cette dernière venait à opposer trop de résistance. Mais alors que le franc-tireur commençait à mettre en joue les malfrats, ledit gobelin dégaina un marteau de guerre et se mit en position de combat. Celui-ci fit rapidement comprendre à ses adversaires qu’il ne comptait pas les laisser s’en tirer à son bon compte. Une action téméraire, mais qui semblait plutôt mal engagé. Même si ceux qui lui faisaient face n’étaient pas des troupes d’élites, ils semblaient néanmoins savoir se battre et ne s’enfuiraient pas à la moindre goutte de sang.

Ajoutant ce nouveau paramètre à l’équation, le sniper chercha un nouvel angle de tir malgré une ligne de vue obstruée. Mais aucune position proche ne lui permettait d’effectuer un tir sans manquer de toucher le gobelin ou le bourgeois.
Soudain, du mouvement sur le toit d’en face lui fit y déplacer vivement sa lunette avant d’apercevoir un quatrième assaillant, arc bandé et prêt à tirer sur l’importun à la peau verdâtre.
Bordel… Le fusilier retint immédiatement sa respiration, puis effectua un tir réflexe. Un coup de feu retenti, propulsant un projectile de plomb rougeoyant qui fendit l’air... avant de faire sauter boîte crânienne de sa cible dans une gerbe sanguinolente. Le corps de l’archer vacilla alors quelques secondes, chuta du toit, puis s’écrasa au sol, sous les yeux horrifiés de ses acolytes.
Deux de moins…

Les hauteurs vidées de leurs nuisibles, l’individu au masque cornu sauta de son nid d’aigle, puis, par quelques acrobaties, atteignit le pavé de la ruelle. Genoux à terre, il se releva, rechargea bruyamment son arme à feu qu’il rangea finalement dans son dos. Tout en faisant craquer ses phalanges, il s’approcha alors du gobelin en armure puis se plaça ses côtés avant de dégainer un katana du fourreau accroché à son obi.

Audacieuse ton approche… Imprudente, mais audacieuse... Bon. Débarrassons-nous de ces vermines.


Dernière édition par Jûken'Maw le Jeu 19 Oct 2017 - 16:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 18 Oct 2017 - 23:34

Début du combat Grabuge, Jûken'Maw - Ennemis

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 324

@Grabuge : 185
Vitesse : 86
Dégâts : 108

@Jûken'Maw : 1050
Vitesse : 238
Dégâts : 154
Bonus : HydroCyno : Si la vitalité de Jûken'Maw descend en dessous de 25% (213), elle est régénérée une fois.

--------VERSUS-----------
Ennemis :

Vitesse du groupe : 301

Détrousseur A : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Détrousseur B : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Linbog, la créature aux trésors {Spécial} : 500
Apparence:
 
Vitesse : 1
Dégâts : 0
Bonus : Coffre protecteur : le bonus de rapidité est désactivé contre Linbog. [Imblocable]
Fuir, fuir ! : Si tous les alliés de Linbog sont morts, ce dernier prend la fuite et vous pique 20 points d'expérience. [Imblocable]
Butin : En cas de victoire des Dùralassiens, si Linbog a été tué durant le combat, chaque joueur reçoit un item au hasard parmi la liste des équipements existants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Néophyte

avatar

Messages : 13
Expérience : 341
Masculin Âge RP : 41 ans

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
185/185  (185/185)
Vitesse: 86
Dégâts: 108

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Jeu 19 Oct 2017 - 9:47

Je faisais face à mes deux adversaires, l'allure fière, et pourtant je savais que j'allais en baver. Mais ça ne serait pas la première fois, ni la dernière d'ailleurs. J'hésitai à sortir ma flasque d'eau-de-vie pour me donner un peu d'entrain, mais alors que j'allais diriger ma main vers ma ceinture, j'entendis des coups de feux. D'instinct, je m'accroupis tout en essayant de localiser l'origine du bruit. Si en plus de devoir me coltiner deux nuisances je devais esquiver les balles, mes chances de survie s'amenuisaient encore. Une habitude à laquelle j'avais pris goût durant ses nombreuses années de combat.
Je vis alors un cadavre tomber non loin de nous, et ce que je déduisais être son arc se briser juste à coté. Au regard horrifié que lui portait les truands que j'essayais d'appréhender, je devinais qu'il faisait partie de leur groupe. Rah, étais-je devenu inconscient depuis la destruction de ma troupe? Je n'avais même pas pensé à vérifier les alentours à la recherche d'éventuels archers. Mais une autre pensée me vint aussitôt: si un de leur allié venait de se faire descendre, cela voulait donc dire...
Soudain, un étrange personnage fit son apparition. Il atterrit grâcieusement juste à coté du cadavre et vint rapidement se placer à mes côtés. Je ne savais pas du tout à qui j'avais affaire: il portait un masque cornu pour le moins intrigant qui cachait la quasi-totalité de son visage. A première vue, il était armé d'un fusil technophile, une arme rare que je n'avais pas vu souvent durant ma longue vie de mercenariat. Il avait aussi attaché à la taille un fourreau, dont il dégaina une lame après avoir rangé le fusil dans son dos. Avant que je n'ai eu le temps de réfléchir à une réaction, il me dit, d'une voix masculine qui écartait les outes quand à son genre:

"Audacieuse ton approche… Imprudente, mais audacieuse... Bon. Débarrassons-nous de ces vermines."

Je lui répondis par un léger sourire, et me remis en garde alors qu'un nouveau venu faisait son apparition. C'était pas bientôt fini les retournements de situation?
Le nouveau venu était assurément un bandit de la même race que mes deux proies, mais il semblait détenir un sac rempli de butin. Je grimaçai en imaginant le sang innocent qui avait dû être versé pour remplir ce sac. Ces trois là allaient regretter d'avoir croiser mon chemin. Notre chemin.

Spoiler:
 

Je m'approchai doucement des deux lascars, la poigne ferme et l'air toujours aussi déterminé. Le premier s'avançai également alors que l'autree essayait de me contourner. Ils ne devaient pas être habitués à croiser autre chose que des badauds à peine habile avec un couteau à beurre. Croyaient-ils réellement pouvoir me contourner aussi facilement?
Arrivé à quelques mètres du premier bandit, je feins d'attaquer et bougeai vers sa gauche afin de ne pas me faire encercler. Et alors qu'il se retournait à la hâte, je fendis l'air de ma hache.
Malheureusement, mon adversaire était plus vif que je ne l'avais imaginé, et moi bien moins que je ne l'avais espéré.




Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.” - Montesquieu -
Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=OSQtdc2iTgM


Dernière édition par Grabuge le Jeu 19 Oct 2017 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Jeu 19 Oct 2017 - 9:47

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 49
Expérience : 577
Masculin Âge RP : 75 ans (32 en apparence)

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: 238
Dégâts: 154

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Jeu 19 Oct 2017 - 14:04

Alors que les deux protecteurs de la loi se mettaient en garde, un énième larron fit son apparition, en la personne d’un étrange gobelin affublé d’un sac de toile rempli d’objets précieux sur le dos. Ce dernier, s’extirpant maladroitement de la fenêtre du rez-de-chaussée de l’un des immeubles de la rue, se figea à la vue à la vue de ses complices aux prises avec d’étranges assaillants.

Oh merde… Préférant éviter de se retrouver au milieu de l'affrontement qui s'annonçait, le voleur commença à amorcer une discrète retraite tactique… Quand un grognement derrière lui le tétanisa sur place. Un frisson parcouru le long de son échine tandis qu’il se retournait lentement, pour finalement tomber nez à nez avec une étrange et non moins dangereuse créature. L’animal à l’épaisse peau écailleuse possédait des yeux reptiliens, dont les iris fendus semblaient fixer de façon inquiétante le gobelin. De larges griffes venaient sertir ses quatre pattes fixées sur un corps de quatre mètres de long dont l’arrière se terminait par une longue et puissante queue. Mais ce qui rendait cet animal si caractéristique était sa gigantesque collerette qu’il arborait autour du cou.

Face au voleur apeuré se tenait un varan à collerette, créature importée par les djöllfulins de leurs terres natales et qui peuplait dorénavant les flancs du Vulkar. Outre une puissance morsure et une musculature imposante, leur particularité était de cracher des jets de vapeur brûlante sur leurs adversaires, ou leurs proies.
Bien Garuda… Retiens-le le temps qu’on en abatte au moins un. Ordonna alors le djöllfulin à son familier qui se mit immédiatement en position de combat, coupant la retraite au cambrioleur gobelin. Au vu du butin qu’il portait sur ses épaules, il y avait fort à parier que c’était lui qui centralisait les trésors volés par cette petite troupe de brigands. Il devient bien y en avoir pour une journée de pillage. Dans tous les cas, il était hors de question que ce dernier puisse foutre le camp.

Ne m’enterre pas trop vite démon. Je vais te faire la peau moi ! S’écria soudain l’un des détrousseurs faisant face à nos deux protagonistes.
Ah oui ? Dégainant son katana, le servant de Lagmarù para la lame de son assaillant puis fit glisser la sienne le long du fil de son épée, avant de lui trancher net la main droite.

Un cri perçant déchira le paisible silence de cette nuit d’automne


[Attaque Détrousseur A]


Dernière édition par Jûken'Maw le Jeu 19 Oct 2017 - 16:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Jeu 19 Oct 2017 - 14:04

Le membre 'Jûken'Maw' a effectué l'action suivante : Actions


'Djöll. - Lagmarù' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 25 Oct 2017 - 9:01

Détrousseur A et B attaquent à 48 sur Jûken'Maw

Combat Grabuge, Jûken'Maw - Ennemis

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 324

@Grabuge : 185
Vitesse : 86
Dégâts : 108

@Jûken'Maw : 954 -25% pendant 2 tours
Vitesse : 238
Dégâts : 154
Bonus : HydroCyno : Si la vitalité de Jûken'Maw descend en dessous de 25% (213), elle est régénérée une fois.

--------VERSUS-----------
Ennemis :

Vitesse du groupe : 301

Détrousseur A : 146
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Détrousseur B : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Linbog, la créature aux trésors {Spécial} : 500
Apparence:
 
Vitesse : 1
Dégâts : 0
Bonus : Coffre protecteur : le bonus de rapidité est désactivé contre Linbog. [Imblocable]
Fuir, fuir ! : Si tous les alliés de Linbog sont morts, ce dernier prend la fuite et vous pique 20 points d'expérience. [Imblocable]
Butin : En cas de victoire des Dùralassiens, si Linbog a été tué durant le combat, chaque joueur reçoit un item au hasard parmi la liste des équipements existants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Néophyte

avatar

Messages : 13
Expérience : 341
Masculin Âge RP : 41 ans

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
185/185  (185/185)
Vitesse: 86
Dégâts: 108

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mar 31 Oct 2017 - 22:10

L'assaut de mon coéquipier fut bien plus fructueux que le mien. Il trancha net la main d'un des brigands, qui hurla à la lune alors que j'entendis un grognement non loin de là, provenant d'une masse ombragée derrière le voleur fraîchement arrivé. Alors que j'exprimai un souffle de mécontentement à la vue d'un quatrième adversaire, mon compagnon d'infortune sembla ordonner quelque chose à cette créature, comme si ce n'était non pas un nouvel ennemi mais un nouvel allié. Une fois encore la situation se retournait, mais à notre avantage cette fois-ci. Notre nouvel allié était une créature que je n'avais jamais vu, ou dont je ne me souvenais pas. En se rapprochant légèrement, je la vis grâce à un rai de lumière lunaire: c'était une sorte de gros lézard bleuté, dont les écailles brillaient légèrement. C'était sans aucun doute un redoutable adversaire, et je remerciai le dieu des mercenaires, s'il existait, d'en avoir fait un compagnon plutôt qu'un ennemi.

Je parai au dernier moment le coup de taille du maraud que j'avais pris pour cible. Il avait profiter de mon moment d'inattention pour agir. Je ne lui reprochais pas, tout guerrier un temps soit peu versé dans l'art du combat ne devait pas rater d'opportunité comme celle-ci. Au combat il n'y avait pas d'honneur, seulement un vainqueur et un perdant. Et ce perdant, ça n'allait pas être moi.

Je chargeai vers mon adversaire et tout en parant à nouveau de ma hache, j'abattis mon marteau sur sa tête. Il tenta d'esquiver au dernier moment, mais le bruit de craquement qui s'ensuivit ne me laissait aucun doute quant à l'état de son épaule. Cela fit d'ailleurs apparaître, presque naturellement, un sourire sur mon visage. C'était toujours un bonheur de voir l'engeance du mal souffrir à la place des faibles et des opprimés.

[Attaque détrousseur B]




Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.” - Montesquieu -
Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=OSQtdc2iTgM


Dernière édition par Grabuge le Mar 31 Oct 2017 - 22:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mar 31 Oct 2017 - 22:10

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 49
Expérience : 577
Masculin Âge RP : 75 ans (32 en apparence)

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: 238
Dégâts: 154

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Lun 6 Nov 2017 - 14:32

Des amateurs... À la vue de cette première confrontation, le servant de Lagmarù révisa son jugement sur ses opposants. Même s'ils savaient se battre, leurs compétences, qu'elles soient physiques ou intellectuelles était bien loin des lieutenants de la pègre qui maintenaient leur emprise sur Baldorheim d'une poigne de fer. Preuve en était de leur risible résistance face à la douleur et du fait qu'une simple botte lors d'un duel à l'épée suffise à passer leur garde fébrile. Leur défense était pleine d'ouverture et leur mental friable.
Cependant, le franc-tireur était pleinement conscient que la dangerosité de cette vermine ne venait pas de leur force, mais de leur nombre. Ils fourmillaient par centaines dans cette ville tel des cafards autour d'un morceau de viande faisandé.

Quand un corps est atteint par la gangrène, il faut amputer le membre malade. Songea Jûken'Maw en se retourna vers son opposant estropié, hurlant à s'en déchirer les cordes vocales.
Arrête de geindre... Ta liste de crime est déjà longue comme le bras. Alors ne me force pas à y rajouter le tapage nocturne.
Va... Partagé entre rage et douleur, le détrousseur gémissait tout en tenant son moignon ensanglanté. VA CREVER EN ENFER DÉM... Mais il n'eut le temps de terminer sa phrase que sa tête sauta tel un bouchon de champagne de son buste, semant un panache d'hémoglobine dans son sillage avant de venir s'écraser pitoyablement sur le sol.

Son jugement rendu, l'adepte de Lagmarù nettoya du plat de la main le sang souillant la lame de son katana avant de se retourner vers Linbog, aux prises avec son familier reptilien.

À ton tour… Voleur.


[Décapite Détrousseur A]


Dernière édition par Jûken'Maw le Lun 6 Nov 2017 - 15:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Lun 6 Nov 2017 - 14:32

Le membre 'Jûken'Maw' a effectué l'action suivante : Actions


'Djöll. - Lagmarù' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mar 14 Nov 2017 - 1:19

Détrousseur B attaquent à 48 sur Jûken'Maw.

Combat Grabuge, Jûken'Maw - Ennemis

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 324

@Grabuge : 185
Vitesse : 86
Dégâts : 108

@Jûken'Maw : 906 -25% pendant 2 tours
Vitesse : 238
Dégâts : 154
Bonus : HydroCyno : Si la vitalité de Jûken'Maw descend en dessous de 25% (213), elle est régénérée une fois.

--------VERSUS-----------
Ennemis :

Vitesse du groupe : 151

Détrousseur A : MORT
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Détrousseur B : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Butin : 2 perles OU 3 morceaux de charbon OU 1 bourse de 5 pièces d'or (aléatoire)

Linbog, la créature aux trésors {Spécial} : 500
Apparence:
 
Vitesse : 1
Dégâts : 0
Bonus : Coffre protecteur : le bonus de rapidité est désactivé contre Linbog. [Imblocable]
Fuir, fuir ! : Si tous les alliés de Linbog sont morts, ce dernier prend la fuite et vous pique 20 points d'expérience. [Imblocable]
Butin : En cas de victoire des Dùralassiens, si Linbog a été tué durant le combat, chaque joueur reçoit un item au hasard parmi la liste des équipements existants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Néophyte

avatar

Messages : 13
Expérience : 341
Masculin Âge RP : 41 ans

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
185/185  (185/185)
Vitesse: 86
Dégâts: 108

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 15 Nov 2017 - 11:05

Le coup de marteau qu'avait reçu mon adversaire lui avait fait prendre conscience qu'il ne se trouvait pas face à n'importe qui, mais face à une vrai combattant. Cet état de fait l'obligea donc à battre en retraite et cela me laissai le temps d'apercevoir la situation générale du combat: je vis mon acolyte inconnu décapiter d'un puissant coup de sabre son adversaire, alors que l'étrange lézard bleu que je soupçonnais être sa créature tenir en respect le dernier des détrousseurs. Mais celui ci ne se laissait pas démonter, c'est pourquoi je décidai en un instant qu'il fallait prendre l'avantage du nombre pour en finir rapidement.

Je jetai un coup d'oeil d'une seconde à mon adversaire qui s'était désisté. Il était contre le mur d'une des maisons du quartier et semblait essayer de remettre son épaule en place avec la visible intention de prendre la poudre d'escampette. Je criai donc vers mon nouvel allié:

"Etranger, ordonne à ta bête de se charger du fuyeur, on s'occupe de cette vermine-ci!"

Je lui désignai de mon marteau celui qui portait les larcins, notre cible principale, et chargeai avant qu'il n'ait eu le temps de réagir. Je devais profiter de l'effet de surprise et du surnombre pour le submerger rapidement, même si ce gobelin me semblait de plus en plus grand et costaud à mesure que je m'approchai. Ca n'allait pas être une cible facile, mais je savais déjà où j'allais attaquer. Pour les cibles de grande taille, il n'y avait qu'une solution.

Alors que j'arrivai sur lui, je mis un coup de hache de taille, droit en direction de ses mollets. Malheureusement mon adversaire était bien plus alerte que je ne l'avais pensé, et son agilité naturelle de gobelin que j'avais perdu à l'instar des muscles et de la force lui permit d'esquiver mon coup et même de se payer le luxe d'écraser ma hache de son talon gauche. Je jetai un coup d'oeil vers mon mystérieux compagnon. Il était temps pour lui d'agir.

[Attaque Linbog]




Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.” - Montesquieu -
Thème du personnage: https://www.youtube.com/watch?v=OSQtdc2iTgM


Dernière édition par Grabuge le Mer 15 Nov 2017 - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 15 Nov 2017 - 11:05

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 49
Expérience : 577
Masculin Âge RP : 75 ans (32 en apparence)

♦ Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: 238
Dégâts: 154

MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 15 Nov 2017 - 21:43

Étranger, ordonne à ta bête de se charger du fuyeur, on s'occupe de cette vermine-ci !

Compris. Rétorqua d'une voix rauque le bretteur masqué. Garuda ! Prends-le en chasse...
Répondant immédiatement aux sèches injonctions de son maître, l'étrange prédateur à la peau écailleuse lâcha le mollet ensanglanté de Linbog (qu'il avait réussi à mordre pendant que ce dernier était occupé à esquiver l'assaut de Grabuge) avant de se jeter aux trousses du détrousseur restant. Avec son épaule en miette, il y avait de tout de façon peu de chance qu'il s'en aille très loin. Mais le djöllfulin partageait l'initiative du gobelin en armure : mieux valait prévenir que guérir.

Son familier parti, Jûken’Maw recentra son attention sur le gobelin-butin. Linbog, blessé et tenu en respect par ses deux opposants était en très mauvaise posture. Une certaine agilité était cependant à dénoter, mais rien d’insurmontable. Son regard paniqué, ses muscles tendus, la prise d’appui sur son pied droit, toutes les parties de son corps trahissait ses mouvements futurs. Aussi le servant de Lagmarù sanctionna-t-il son adversaire d’une sévère entaille sur le torse lorsque ce dernier décida de tenter son échappée en bondissant sur sa gauche. Une gerbe de sang jaillit alors de son buste avant de venir souiller le sol pavé de la ruelle, sous le regard impassible du djöllfulin.

Dégradation de la voie publique… La liste de tes crimes s'allonge, vermine.


[Attaque Linbog]


Dernière édition par Jûken'Maw le Jeu 16 Nov 2017 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   Mer 15 Nov 2017 - 21:43

Le membre 'Jûken'Maw' a effectué l'action suivante : Actions


'Djöll. - Lagmarù' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Il parait que les gens ne croient plus aux héros. Toi et moi on va le ressusciter l'héroïsme !" [PW Jûken'Maw]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Des gens sans scrupules !!
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]
» comment traumatiser des gens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: BaldorHeim-