Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shinda kory
Le Monde de Dùralas a précisément 1454 jours !
Dùralas, le Lun 23 Oct 2017 - 19:07
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Ven 16 Jan 2015 - 3:43


Mohana et Dilon se trouvaient à présent dans les rues enneigées de la charmante ville de BaldorHeim. Il y avait encore quelques personnes qui se risquaient à sortir leur nez dehors, soit pour faire une dernière course, soit pour aller se saouler en taverne.

La ville semblait assez accueillante, la plupart des maisons étaient faites sur le même modèle : elles étaient fabriquées en pierre et en bois, et elles étaient un peu espacées les unes des autres, permettant à chaque famille d'avoir son petit espace, son petit jardin. La plupart des rues et des maisons étaient éclairées par des torches que l'on avait disposées sur le bord des allées.

Le guerrier lançait souvent des petits coups d’œil à l'aventurière qui l'accompagnait, il l'avait rencontrée en début de journée alors qu'il se dirigeait justement vers la ville de BaldorHeim. Ils s'étaient trouvés par hasard au même endroit, au même moment. A croire que c'était un cygne.. Euh, un signe. Leur rencontre s'était effectuée d'une façon plutôt amusante, et la provenance de la jeune femme avait vite intrigué Dilon. Après avoir quelque peu discuté, ils avaient décidé de faire un bout de chemin ensemble, jusqu'à ce qu'ils tombent sur un énorme grizzli brun, un habitué du coin, sans doute. Le problème, c'est que celui-ci les a violemment agressés, dans l'intention certaine de les tuer. Ils avaient dû alors affronter la créature et il s'était passé un phénomène pour le moins étrange : alors qu'ils étaient dans une situation assez périlleuse face à l'ursidé, Mohana s'était subitement transformée en tigre, et avait bondi sur le montagnard, le neutralisant jusqu'à la mort. L'humain avait été surpris aux premiers abords, mais ce rebondissement l'avait surtout beaucoup intéressé, et il trouvait que cela donnait du charme à la jeune femme. Plus il y repensait, et plus il en était convaincu.

Le problème, c'est que de ce combat, la Rakshasa (ce qu'elle se révéla être après une petite explication), subit de grosses blessures, et malgré les pansements et les bandages que Dilon lui avait fait, il lui faudrait sûrement des soins. Son état inquiétait le Deraborne, bien qu'il ne la connût que depuis la matinée, il s'était attaché à elle, et il n'aimerait certainement pas que son état empire. L'objectif était donc de trouver un gîte pour la nuit, ainsi qu'un médecin, ou quelqu'un qui s'y connaîtrait en soin.


***


Ils arrivèrent bientôt devant l'enseigne. L'écriteau indiquait, écrit en lettres argentées : "Au Fourré à la myrtille", et une tarte à la myrtille était représentée juste à côté du nom de l'établissement, cela semblait fort appétissant. Prenant les devants, Dilon Deraborne ouvrit la porte en bois de l'auberge : une bonne odeur de tarte, de bière, de fruit, ou encore d'absinthe, parvint jusqu'à eux ; il émanait une chaleur très agréable dans le lieu, et l'ambiance semblait être au rendez-vous puisque la taverne était bondée de monde.

Ils rentrèrent dans l'auberge et se dirigèrent vers une table libre, Dilon aidant Mohana à marcher en la soutenant lorsque sa jambe lui faisait mal. Une fois installé, le guerrier posa son épée et son sac à ses côtés et il lui dit :


- Bienvenue, Mohana, à l'auberge du Fourré à la myrtille. Ici, vous pouvez commander ce que vous désirez et vous rassasier comme bon vous semblera. Je paie le repas -Il lui montra une bourse bien garnie qu'il avait sortie au préalable de son sac-Je ne connaissais pas l'endroit, mais je crois qu'il est à la hauteur de sa réputation, et il semble vraiment dans l'ambiance naine et montagnard dont on entend parler jusqu'aux forêts de sapins qui bordent les Baldors..

Mais j'en oublie mes manières de Gardiens, comment vous portez-vous ? Souhaitez-vous que j'aille chercher un médecin avant la nuit, ou bien est-ce que vous pensez tenir jusqu'à demain matin ? Je vous avoue que je détesterais qu'il vous arrive quoique ce soit..





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3


Dernière édition par Dilon Deraborne le Ven 17 Mar 2017 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Dim 18 Jan 2015 - 19:55

Mohana, après avoir bien tenu jusqu'ici, avait un peu de mal à marcher et rester appuyée sur sa jambe blessée. Bien heureusement, Dilon était à ses côtés et lui proposait gentiment d'être son appui lorsqu'elle en ressentait le besoin.
Au bout de plusieurs minutes de marche et au détour de quelques rues, les deux aventuriers avaient pu s'installer au Fourré à la myrtille, une auberge dont Dilon avait fait l'éloge à Mohana quelques heures plus tôt.

Ils s'étaient atablés au milieu de la salle, à une table posée contre un mur. Ce soir, l'ambiance était de mise dans la taverne. Un charmant groupe de musique équipé de cornemuses, violons, flûtes, luth et tambours s'adonnaient à d'enjoués et festifs morceaux de musique.
Mohana s'adossa contre le mur, fermant les yeux quelques instants pour rester maîtresse de la douleur.
Dilon, qui n'avait pas remarqué et semblait tout aussi enjoué que la musique prit la parole.

- Bienvenue, Mohana, à l'auberge du Fourré à la myrtille. Ici, vous pouvez commander ce que vous désirez et vous rassasier comme bon vous semblera. Je paie le repas. Je ne connaissais pas l'endroit, mais je crois qu'il est à la hauteur de sa réputation, et il semble vraiment dans l'ambiance naine et montagnard dont on entend parler jusqu'aux forêts de sapins qui bordent les Baldors..
Il posa les yeux sur Mohana et s'aperçut aux traits tirés de la jeune femme qu'elle souffrait en silence.
- Mais j'en oublie mes manières de Gardiens, comment vous portez-vous ? Souhaitez-vous que j'aille chercher un médecin avant la nuit, ou bien est-ce que vous pensez tenir jusqu'à demain matin ? Je vous avoue que je détesterais qu'il vous arrive quoique ce soit..

La thérianthrope regarda Dilon et esquissa un sourire.
- Ca va aller, je vous remercie. Ca tiendra bien jusqu'à demain matin. Une bonne nuit de sommeil fera déjà son effet. Et je ne parle pas de manger, j'ai une faim de tigre ! Et puis, l'alcool permettra de mieux faire passer tout ça. -elle adressa un sourire joueur à Dilon, le fixant de ses prunelles d'or vert- Je vous remercie d'ailleurs de m'inviter, c'est très galant de votre part, encore une fois. Mais pour ça, c'est moi qui offre !

Elle appela aussitôt l'aubergiste d'un mouvement de la main, et lui cria qu'elle désirait deux pintes de sa meilleure bière.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Lun 19 Jan 2015 - 0:59

Mohana lâcha un de ses beaux sourires à Dilon avant de lui répondre.

- Ca va aller, je vous remercie. Ca tiendra bien jusqu'à demain matin. Une bonne nuit de sommeil fera déjà son effet. Et je ne parle pas de manger, j'ai une faim de tigre ! Et puis, l'alcool permettra de mieux faire passer tout ça.

Elle laissa un petit temps de pause durant lequel elle sourit de manière amusée, sourire auquel Dilon répondit par un sourire bienveillant, dans sa barbe broussailleuse. Dans un même temps, la jeune aventurière observait le guerrier de ses yeux en amande, ils étaient particulièrement attirants, trouvait Dilon, mais il préférait garder ce genre de pensées bien au fond de lui. Surtout qu'il fut interrompu dans ses rêveries par Mohana qui reprenait ce qu'elle disait :

Je vous remercie d'ailleurs de m'inviter, c'est très galant de votre part, encore une fois. Mais pour ça, c'est moi qui offre !

-Eh bien c'est fort aimable à vous de m'inviter, je m'en souviendrai ! Il me semble effectivement qu'un bon repas nous fera du bien, ainsi que de l'alcool, tout ça agrémenté d'une bonne nuit. J'espère que les lits sont douillets, je vous avoue que je me méfie, depuis la dernière auberge que j'ai faite.. Il y avait des cafards dans le matelas, c'est à n'y rien comprendre.. De la contre-façon orcque, sûrement.. M'enfin bon, d'accord pour vos blessures, si jamais vous avez un quelconque ennui, Dilon est là pour vous servir, même en pleine nuit !

Le Deraborne sourit de plus belle, il avait une pinte offerte généreusement, et il appréciait le geste. Ils attendirent une petite minute sans parler. Le Gardien regardait l'ambiance qui se déroulait tout autour de lui : il regardait les musiciens qui jouaient dans le fond une musique très entraînante, qui provoquait la bougeotte de son pied. Puis il tourna la tête et vit deux individus louches à capuche qui semblaient s'affairer autour d'une carte, d'après les regards qu'ils lançaient, ils n'avaient pas envie d'être entendus. Dilon haussa les épaules, il s'en fichait, ce qu'il voulait, c'était prendre un bon repas en compagnie de Mohana Dharitri (sans erreur du "h" s'il vous plaît !), et faire une bonne sieste bien méritée après ce périple.

L'aubergiste revint bientôt en leur présentant deux pintes de bière. Il s'agissait apparemment d'une bière naine, que Dilon s'empressa d'humer la pinte et de faire un "hmmm" en relevant la tête, cette odeur lui avait manqué ! Il regarda Mohana en souriant et trinqua avec elle, avant de boire goulûment. La bière était bonne, et il l'aurait bien bue cul-sec, mais il fut arrêté dans son élan par un gargouillis de ventre. Il s'arrêta, laissant la choppe à mi-hauteur, et il regarda Mohana :


- Je crois que j'ai oublié de nous commander notre repas.. GARCON, le plat du jour s'il vous plaît !

L'un des serveurs lui fit un signe de la tête en signe de compréhension et il repartit près du comptoir, certainement pour annoncer la commande. L'humain se retourna alors vers la thérianthrope, la mine déconfite :

-Je viens de me rendre compte.. Je ne vous ai même pas demandé votre avis.. Le plat du jour vous convient-il ? Il risque d'y avoir quelque chose comme une entrecôte, de la bière naine, du pain au sésame, ainsi qu'une tarte fourrée à la myrtille. Vous pensez que ceci fera l'affaire ?

Il semblait navré d'avoir oublié de lui demander son avis.. Il ne savait pas pourquoi, il voulait avoir l'opinion de la Rakshassa sur certaines choses maintenant.. C'était une sensation très étrange. Et sa tête en disait long (Dit long, ahah !) sur ce qu'il ressentait.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mar 20 Jan 2015 - 0:46

Dilon semblait ravi du petit geste de Mohana. L'homme semblait être dans son élément à la taverne. Il était bien plus enjoué et gai que sur la route et semblait encore plus bavard. De plus, Mohana pouvait sentir le pied de Dilon taper le sol, en rythme avec les mélodies festives qu'offraient les musiciens.
Mohana adressa un sourire et un signe de tête entendu en guise de remerciement à sa proposition de l'appeler en cas de besoin.
A peine avait-il reçu sa pinte de bière qu'il la huma et la porta à ses lèvres pour en boire de longues gorgées. Il sortit à peine le nez de sa pinte, qu'il lança la commande de deux plats du jour. Puis il fixa Mohana, l'air penaud, avant d'ajouter :


-Je viens de me rendre compte.. Je ne vous ai même pas demandé votre avis.. Le plat du jour vous convient-il ? Il risque d'y avoir quelque chose comme une entrecôte, de la bière naine, du pain au sésame, ainsi qu'une tarte fourrée à la myrtille. Vous pensez que ceci fera l'affaire ?

Mohana ricana d'une voix fluette. Elle fit une moue amusée et se redressa, se penchant vers Dilon.
- Le plat du jour sera parfait, ne vous en faites pas. C'est ce que je désirais commander, en plus. Cette tarte fourrée à la myrtille me fait saliver depuis que vous avez évoqué cette auberge. Et nous avons quelques jours devant nous pour découvrir d'autres spécialités naines. Par contre, Dilon, vous avez de la bière qui coule le long de votre barbe.

La jeune femme se mit à rire, attrapant une serviette et tapota celle-ci sur la barbe de Dilon, délicatement. Elle attrapa à son tour sa bière, et la bu cul-sec. Puis elle essuya à son tour ses lèvres avec la serviette, qu'elle reposa. Et tout ça, avec grâce.
- Je crois que notre plat arrive.
Elle accompagna ses paroles d'un geste de tête vers le serveur, qui déposa devant chacun une grande assiette garnie d'une belle entrecôte, de panais et de carottes poêlées ainsi que des champignons.
La jeune femme s'empara de ses couverts, et piqua dans une rondelle de carotte qu'elle porta à ses lèvres.


- C'est...délicieux. Très bon choix, Dilon ! Je vous souhaite un bon appétit. Hum..parlez moi un peu plus de Stellaraë. Comment est-ce? La ville est-elle belle? La population est-elle éclectique ou les gens sont vraiment des locaux?




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 21 Jan 2015 - 0:58

- Le plat du jour sera parfait, ne vous en faites pas. C'est ce que je désirais commander, en plus. Cette tarte fourrée à la myrtille me fait saliver depuis que vous avez évoqué cette auberge. Et nous avons quelques jours devant nous pour découvrir d'autres spécialités naines. Par contre, Dilon, vous avez de la bière qui coule le long de votre barbe.

Ainsi s'exprima la jeune femme après avoir ri à la remarque de Dilon. Apparemment, le guerrier la faisait rire. De son côté, l'humain se sentait de plus en plus penaud, surtout lorsque la Rakshassa lui indiqua qu'il avait de la bière qui coulait le long de sa barbe, à croire qu'il buvait comme un goret ! Et il se sentir frémir lorsque Mohana vint lui essuyer délicatement la barbe de sa serviette, toujours en rigolant.
Dilon lâcha également un énorme sourire lorsqu'il la vit boire cul-sec sa propre bière : elle buvait au moins aussi bien que lui, remarqua-t-il, mais avec grâce, ce qui n'était pas son cas..

En tout cas, il était content : le plat du jour convenait à Mohana, et il n'avait plus qu'une hâte, c'était de goûter ce plat tout en restant avec cette charmante compagnie. Il faut le dire, c'était la première fois que Dilon se sentait aussi à l'aise avec quelqu'un, et qu'il partageait un vrai repas en tête-à-tête, hormis ceux qu'il avait fait avec ses compagnons de comptoirs.. Mais il s'agissait alors plus de s'abreuver que de se rassasier.

La Dharitri indiqua alors que les plats arrivaient et elle fit un geste de la tête en direction du serveur pour justifier ses propos. Et effectivement, quelques secondes plus tard, ils étaient servis d'une entrecôte accompagnée de sa poêlée de légumes, avec des carottes, des champignons, du panais, et une sauce qui semblait être délicieuse. A la vue de ses plats, Dilon sentit son ventre se contracter : sa faim s'amplifiait, et il avait hâte de se jeter sur la nourriture.

Il allait commencer mais il se retint et fixa Mohana avec un sourire aux lèvres, elle s'empara de sa fourchette et goûta une carotte :


- C'est...délicieux. Très bon choix, Dilon ! Je vous souhaite un bon appétit. Hum..parlez moi un peu plus de Stellaraë. Comment est-ce? La ville est-elle belle? La population est-elle éclectique ou les gens sont vraiment des locaux?

-Oh, eh bien..-Il prit alors sa fourchette et prit une grosse bouchée de légumes qu'il porta à sa bouche, et qu'il avala d'un trait. Il s'apprêtait à reprendre une deuxième bouchée lorsqu'il se reprit : il était inconvenant, surtout pour un guerrier en si charmante compagnie, de manger d'une telle manière, il décida donc de reposer sa fourchette et décida qu'il répondrait à la rakshassa avant de sauter sur son morceau de viande- Hmm, eh bien comme j'allais le dire, je suis ravi que ce choix vous ait plu ! Bon appétit à vous aussi, je vous avoue que ces plats semblent excellents, et surtout cette sauce blanche !

Il marqua un nouveau temps de pause pour découper un morceau de sa viande et de la goûter, avant de reprendre.

-Délicieuse cette viande.. Stellaraë est une ville qui se situe dans une région chaude de Dùralas, un désert plus précisément, ce qui explique la présence de palmiers et autres plantes exotiques à l'intérieur de la ville. La plus grande beauté de cette ville, c'est qu'elle est très cosmopolite, on y voit de toutes les races : des humains, des elfes, des lycans, des nains viennent jusque là-bas aussi, et il y a même des créatures humanoïdes dont je ne connais même pas le nom tellement elles sont rares dans les autres contrées. Du coup, les architectures sont différentes : il y a des maisons faites en pierre, au moins partiellement, mais aussi en bois, en terre, et avec des toits en bois ou en paille. Tout dépend du quartier où l'on habite en fait.

Par exemple, là où j'habitais, dans le quartier des forges, les maisons sont plutôt petites, mais confortables, et surtout faites de pierres. Les gens y sont assez ouverts.. Alors bien sûr, il y a de tout, mais globalement, les gens sont ouverts, surtout pour les commerçants. Ce qui est logique, vue la diversité qu'attire la ville, il faut plaire à tout le monde !


Il marqua un nouveau temps de pause pour boire le fond de sa choppe et manger un autre morceau de viande.

-Ch'est vraimenche exchellent ! Oh pardon... -Il déglutit-Je disais : c'est vraiment excellent. Et donc, je pense, franchement, que vous vous plairiez à Stellaraë, vraiment. D'ailleurs, si un jours vous dis et que vous passez par là-bas, je serai très honoré de vous faire visiter les lieux, mon chez moi !

Mais.. Et vous, habitante d'une île, vous devez avoir plein de choses à me narrer. Est-ce qu'il n'y a qu'une ville sur Wystéria ? Il y a-t-il d'autres tribus comme la vôtre ? Et surtout, pensez-vous qu'un étranger pour moi pourrait y pénétrer sans soucis, dans cette contrée, et cette dense forêt dont j'ai maintes fois entendu parler.. La Per.. La Mazonie, c'est ça ?


Il sourit de nouveau à la tigresse, et observa un léger instant ses yeux. Ils étaient brillants, envoûtants. Tellement qu'il dût détourner le regard rapidement en le replongeant dans son assiette, tout penaud. Il reprit un morceau et attendit patiemment la réponse de Mohana, il avait hâte d'en savoir plus sur ses origines, elle le fascinait !





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Jeu 22 Jan 2015 - 5:56

Dilon dévorait son assiette des yeux, mais on pouvait bien voir que l'homme se laissait une certaine retenue. Finalement il s'arma de sa fourchette et l'enfonça vigoureusement dans quelques morceaux de légumes avant de les porter à sa bouche. Mohana avait le sourire et elle se laissait surprendre à beaucoup observer l'homme en face d'elle.
Il découpa sa viande et Mohana fit de même. Elle alternait son regard entre Dilon et son assiette, calmement et à l'écoute de son compagnon de repas.
Dilon lui expliqua en détail les types d'architectures et de quartiers qu'il était possible de voir à Stellaraë. La ville semblait vraiment très vivante, pas étonnant pour une capitale cependant.
Mohana fut particulièrement à l'écoute quand Dilon parla du quartier où il avait grandit, ce à quoi il ressemblait. Elle essayait de l'imaginer mais elle y peinait. Ce qu'elle connaissait le mieux était Wystéria, et elle ne faisait que découvrir l'étendue du continent et la différence de lieux et de races au coeur de Dùralas.
La tigresse poussa un petit rire quand l'homme parla la bouche pleine, il ne cherchait pas à être drôle mais l'était malgré lui, cela rendant en partie sa compagnie très appréciable. Mohana s'étonnait d'ailleurs à de plus en plus apprécier la présence de Dilon. Elle pouvait commencer à distinguer ses mimiques ou la façon qu'il avait de réfléchir avant de parler -ou non- mais aussi lorsqu'il prenait des airs plus sérieux.


- Et donc, je pense, franchement, que vous vous plairiez à Stellaraë, vraiment. D'ailleurs, si un jours vous dis et que vous passez par là-bas, je serai très honoré de vous faire visiter les lieux, mon chez moi !

Mais.. Et vous, habitante d'une île, vous devez avoir plein de choses à me narrer. Est-ce qu'il n'y a qu'une ville sur Wystéria ? Il y a-t-il d'autres tribus comme la vôtre ? Et surtout, pensez-vous qu'un étranger pour moi pourrait y pénétrer sans soucis, dans cette contrée, et cette dense forêt dont j'ai maintes fois entendu parler.. La Per.. La Mazonie, c'est ça
?

Mohana aussi un sourcil lorsqu'il proposa de lui faire visiter Stellaraë si un jour elle y était de passage, et de lui montrer son chez lui. La jeune femme se rappela alors de la question qu'elle avait posée à Dilon juste avant qu'ils se fassent attaquer par le grizzli.. et la réponse était restée en suspens. Peut-être lui demanderait-elle un peu plus tard, par curiosité. Elle reprit ses esprits avant de répondre à l'homme, qui était comme à son habitude plein d'intérêt sur Wystéria.

- Hé bien je ne peux m'exprimer pour Stellaraë, peut-être l'avenir me mènera-t-il là-bas, dans un futur plus ou moins proche. Et je vous remercie de vous proposer encore une fois pour me servir de guide. Mais peut-être madame Deraborne apprécierait-elle de garder son époux à ses côtés surtout s'il est parti depuis un certain temps !

Mohana adressa un sourire complice à Dilon. Elle était persuadée qu'il avait une femme qui l'attendait chez lui, ça ne pouvait en être autrement vu son âge et son sérieux. De plus, c'était un brave homme, qui semblait avoir goût du confort. En temps normal, elle pouvait se servir de son don pour ces choses là, mais en ce qui concernait le Deraborne, elle ne savait rien entrevoir, ce qui la perturbait un peu. Peut-être aussi était-ce la raison pour laquelle elle le fixait dès qu'il ne faisait pas attention, ou peut-être pas... Peut-être était-elle simplement très fatiguée et ses dons la trompaient, après tout, elle n'avait pas eu une journée facile et cette douleur à la jambe lui demandait beaucoup d'efforts de retenue. Mais la raison aurait voulu qu'il ait une femme, vu son supposé âge..
Elle réfléchissait tout en mangeant, la fatigue lui faisait perdre la notion du temps et elle remarqua qu'elle n'avait pas répondu aux dernières questions du Deraborne, qui la fixait intensément. Elle se sentie gênée de par son absence et espérait que l'homme ne la prenne pas pour une idiote..


- Oh, je suis désolée. J'étais perdue dans mes pensées. Vous savez, la journée, la fatigue, tout ça vient de me tomber dessus. Vraiment navrée pour ce petit instant d'absence. - elle adressa un doux sourire à Dilon, tout en posant ses couverts, elle avait terminé son assiette - Je vous ai déjà narré quelques petites choses concernant Wystéria, mais il est vrai que cette île regorge d'histoire et de secrets. Alors oui, il n'y a que Guillaëd à proprement parler comme ville sur Wystéria, cependant il n'empêche pas d'il y avoir quelques petits hameaux éparpillés non loin d'elle. Disons que Guillaëd est le lieux de rassemblement pour différentes tribus. Nous sommes plusieurs sortes de thérianthropes à Wystéria, nous, les rakshasas sommes les plus nombreux car natifs de l'île, mais d'autres, séduits justement par la possibilité d'être félin sans se cacher et ayant des coutumes proches aux nôtres nous ont rejoints. Il y a des lions et des panthères avec nous, mais en général, les petits groupes vivent selon leur race, car nous avons chacun nos coutumes. Mais pour ce qui est des écoles, des commerces et ce genre de choses, nous sommes tous réunis.
Et il y a une chose étrange sur le continent, c'est que je n'ai trouvé aucune trace de spiritualité. Chez nous, nous avons une spiritualité très forte, nos croyances rythment un peu nos vies. Enfin, moins depuis que Wystéria est une colonie de Dùralas et qu'elle prend la façon de vivre du continent, mais pour certains rakshasas, la spiritualité et nos croyances sont une partie de nous
. - Elle marqua une pause, se rendant compte du monologue qu'elle faisait, décidément la fatigue ne l'aidait pas ce soir - Je suis confuse, je m'emporte dans une remarque qui n'avait rien à voir. Et pour vous répondre.. Je pense qu'au port et sur Wystéria vous seriez bien accueilli. Pour ce qui est de la Mazonie, c'est une toute autre affaire.. Comme je vous l'avais dit tout à l'heure, cette forêt est très sauvage et mieux vaut s'y aventurer avec un guide, ou alors de très bonnes armes. Mais je vous avoue que pour ma part, cette forêt est sacrée et il n'est pas bon de s'y aventurer avec de mauvaises intentions.

La jeune femme fut interrompue par le garçon qui venait d'apporter les tartes à la myrtilles, qui semblaient délicieuses et sentaient divinement bon.
Mohana ne reprit pas la parole, sa gourmandise l'emportant dans la contemplation de la merveilleuse douceur qui se tenait devant elle. Elle releva les yeux vers Dilon, elle avait l'air d'une enfant devant une friandise, toute heureuse à l'idée de découvrir le goût de cette petite douceur. Puis un air coquin chassa cet air enfantin pour laisser place à la tigresse qui allait dévorer sa proie.
..




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Ven 23 Jan 2015 - 22:37

Dilon fut une nouvelle fois pris au dépourvu, mais d'une très bonne manière, lorsque Mohana rigola du fait qu'il ait la bouche pleine. Il ne l'avait certainement pas fait exprès, et s'était senti tout penaud après avoir eu aussi peu de retenue. Mais non, il la faisait rire, et il aimait beaucoup l'amuser. Il continua son discours, et lorsqu'il eut terminé, la tigresse répondit :

- Hé bien je ne peux m'exprimer pour Stellaraë, peut-être l'avenir me mènera-t-il là-bas, dans un futur plus ou moins proche. Et je vous remercie de vous proposer encore une fois pour me servir de guide. Mais peut-être madame Deraborne apprécierait-elle de garder son époux à ses côtés surtout s'il est parti depuis un certain temps !

A ces mots,Dilon faillit s'étouffer avec le morceau de viande qu'il avait dans la bouche. Il déglutit avec difficulté en fixant Mohana, il avait peur qu'elle se soit aperçue d'une scène si misérable.. Mais son amie semblait subitement perdue dans ses pensées, elle dévorait son repas petit à petit, l'air dubitatif. Dilon se dit alors qu'il allait répondre lorsque la rakshassa reprit la parole.

- Oh, je suis désolée. J'étais perdue dans mes pensées. Vous savez, la journée, la fatigue, tout ça vient de me tomber dessus. Vraiment navrée pour ce petit instant d'absence.

Elle lui lâcha l'un de ces jolis sourires, elle était totalement envoûtante, et l'homme appréciait de plus en plus sa compagnie, ses sourires, ses gestes, sa voix...Et le fait d'être perdue dans ses pensées n'était absolument pas grave pour le guerrier, qui comprenait tout à fait ces moments d'absence. L'homme continuait de l'observer, songeur et content de l'écouter, tandis que Mohana posait ses couverts dans son assiette désormais vide et recommençait à parler. Elle se laissait emporter dans son discours tandis que l'homme continuait de la fixer, il buvait ses paroles. Elle lui expliqua qu'à Wystéria, il y avait effectivement qu'une seule grande ville que l'on appelait Guillaëd, mais qu'il y avait des hameaux dans les environs. Puis elle ajouta que Guillaëd était la ville qui rassemblait les tribus autochtones. Elle ajouta qu'il y avait plusieurs races qui cohabitaient entre elles, surtout des thérianthropes. Mohana évoqua des hommes-lions et des hommes-panthères, et Dilon devait avouer que ceci retint son attention : il y avait donc beaucoup de thérianthropes différents, c'était tout à fait intéressant et ça l'intriguait de plus en plus. Puis son interlocutrice - dont les yeux charmaient littéralement le Deraborne - continua en parlant de spiritualité, en disant qu'elle était très présente sur l'île mais moins sur le continent. Dilon acquiesça : effectivement, depuis qu'il avait quitté Stellaraë, il n'avait pas eu vent de croyances ou religions spéciales. Excepté la vénération de la nature et de la forêt chez les elfes, l'une des seules choses qu'il appréciait chez les elfes sylvestres.  

La Dharitri marqua une pause et reprit quelques instants en s'excusant de sa longue tirade. Le guerrier ne répondit rien mais il lui fit un énorme sourire à travers sa barbe, faisant apparaître ses dents. Il avait une envie : c'était de continuer à l'entendre parler.

Ce qu'elle fit, pour son plus grand bonheur. La jeune femme parlait de la Mazonie et de ses dangers, mais elle fut interrompue par l'arrivée des deux tartes à la myrtille. Elle jeta un regard à Dilon - de ses yeux de tigresse - et sauta avidement sur son dessert, la gourmandise reprenant le dessus. L'homme lâcha un nouveau sourire, c'était un plaisir de la voir ainsi, et lui non plus n'eut pas à se faire prier pour dévorer sa pâtisserie.

Lorsqu'il eut fini, il essuya sa barbe qui était devenue bleue-violette à certains endroits à cause des myrtilles, puis il s'éclaircit la gorge :


-Je dois vous avouer que les façons dont vous vous exprimez et dont vous présentez les choses me plaisent énormément, c'est pour cela que je ne suis pas intervenu plus tôt. Je serai déjà honoré de vous servir de guide à Stellaraë, mais par contre, sachez qu'il n'y a pas de Madame Deraborne, et qu'il n'y en a pas eu jusqu'à présent ! J'étais bien trop occupé en taverne pour me concentrer sur autre chose... Avec quelques chopes, si vous voyez où je veux en venir.. Donc rien, excepté la Garde, ne me retient à Stellaraë, c'est pourquoi je pourrais vous servir de guide avec grand plaisir, et aussi longtemps que vous le désirerez.

Il marqua un nouveau temps de pause durant lequel il posa de nouveau les yeux sur Mohana, à vrai dire, il aurait beaucoup aimé lui servir de guide à Stellaraë. Ici, il ne connaissait que des "on dit" sur BaldorHeim, alors que Stellaraë, il en connaissait les moindres recoins, ou presque. Il ne parla plus pendant les quelques secondes durant lesquelles il avait ses pensées, puis il reprit.

-Je comprends mieux pour la situation géographique, voire géopolitique de Wystéria, Guillaëd est donc le plus grand point de rassemblement de cet endroit. Et je vois pour les thérianthropes, je ne pensais pas qu'il y avait autant de diversité sur cette île, c'est très intéressant, et ça m'intrigue beaucoup, mon côté aventurier prend le dessus ! Je suis également d'accord avec vous concernant les rites, et la spiritualité. Certes, Dùralas est peuplé de croyances et de mythologies diverses, mais il faut aller chercher assez loin pour les trouver. En tout cas, chez les humains, à Stellaraë, les gens croient en leurs propres forces, et c'est déjà pas mal. Néanmoins, cette idée de spiritualité m'intrigue beaucoup.. Si j'étais un minimum curieux j'oserais vous demander.. En quoi consiste vos rites et vos croyances, si ce n'est pas indiscret ?

Et si ça l'est, vous pouvez toujours me le dire, je ne m'offenserai pas ! Ou alors.. Si vous trouvez cela personnel, vous pouvez également me répondre, mais en échange me demander des informations personnelles auxquelles je devrais répondre à mon tour, pour être à égalité. C'est vous qui décidez.


Dilon Deraborne était fortement intrigué par cette conception de spiritualité, et il voulait en savoir plus.. Mais il comprenait que ce n'était peut-être pas aussi aisé d'en parler. Aussi, il acceptait d'en dévoiler plus sur lui en échange, si Mohana considérait sa question personnelle.
Il reprit.


-J'ai bien noté pour la Mazonie.. Dans ce cas, je me méfierai. Je sais déjà que je n'y vais pas pour de mauvaises attention, foi de Guerrier, mais pour découvrir, explorer de nouveaux horizons.. Mais je serai méfiant, très méfiant.

En tout cas, ça va, vous ? Comment va votre jambe ? Et vous prendrez bien une autre pinte de bière ?


Le Gardien posait beaucoup de questions désormais, ce devait être la fatigue qui prenait en lui.. Il espérait juste qu'il n'étouffait pas Mohana avec toutes ses questions.. Et, bizarrement, il se sentait étrangement très bien en sa compagnie, c'était assez impressionnant...





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 4 Fév 2015 - 1:45

L'homme avait attentivement écouté Mohana lors de sa tirade et il semblait boire ses paroles, arborant un sourire de temps à autres.
Entre temps, de délicieuses tartes aux myrtilles avaient été apportées par le serveur et il avait fallut peu de temps à Dilon et Mohana pour les déguster. L'homme en avait même les lèvres bleues, Mohana se demandait si ça lui avait fait la même chose ; c'était le cas et de plus, elle avait aussi la langue bleue.

Dilon déposa ses couverts et croisa ses bras sur la table, il se rinça la gorge à l'aide de sa pinte avant d'observer la rakshasa et lui répondre.


- Je dois vous avouer que les façons dont vous vous exprimez et dont vous présentez les choses me plaisent énormément, c'est pour cela que je ne suis pas intervenu plus tôt. Je serai déjà honoré de vous servir de guide à Stellaraë, mais par contre, sachez qu'il n'y a pas de Madame Deraborne, et qu'il n'y en a pas eu jusqu'à présent ! J'étais bien trop occupé en taverne pour me concentrer sur autre chose... Avec quelques chopes, si vous voyez où je veux en venir.. Donc rien, excepté la Garde, ne me retient à Stellaraë, c'est pourquoi je pourrais vous servir de guide avec grand plaisir, et aussi longtemps que vous le désirerez.

Mohana rougit quand Dilon lui dit que la façon qu'elle avait de parler lui plaisait. Elle afficha par contre une mine étonnée quand il lui apprit qu'il n'y avait pas de Madame Deraborne et qu'il n'y en avait pas eu. Par contre elle haussa un sourcil quand il parla d'avoir été trop occupé en caverne. Qu'est ce que cela voulait dire, d'autant qu'il parlait de quelques choppes. Le message était drôlement ambigüe et il fallait avouer que ça la travaillait.

Dilon semblait intéressé par la spiritualité évoquée par Mohana et demanda plus de choses avec respect à Mohana. Il finit par s'inquiéter de l'état de la rakshasa et lui proposa une autre pinte.

La tigresse observait Dilon pendant qu'il parlait, il semblait de plus en plus détendu et à l'aise. Mohana lui adressa un regard avant de prendre la parole.


- Oh d'accord... Excusez moi alors pour "Madame" Deraborne. - elle se renferma quelque peu s'imaginant le pire concernant cette histoire d'occupations à la taverne à l'aide de quelques bières.. d'autant que l'homme lui avait proposé une autre pinte - Concernant mes croyances, je vous avoue que c'est quelque chose d'assez complexe. Et je n'ose parler des rites. En fait, je suis chamane dans ma tribu, c'est un rôle un peu...particuliers. Et je ne sais pas si vous êtes assez ouvert pour que je puisse vous expliquer ce en quoi ça consiste. - elle lui adressa un sourire - Et je garde en tête pour les questions personnelles. Pour la Mazonie c'est très bien alors, et vous ne serez pas déçu. Et merci beaucoup pour la pinte mais je vais refuser, bien qu'elle soit très bonne. Je commence vraiment à fatiguer, je pense que je ne vais pas tarder à rejoindre ma chambre.

Elle marqua un temps de pause, hésitante. Puis reprit la parole.
- Il y a quelque chose qui m'interroge. Tout à l'heure... Vous m'avez parlé d'occupation à la taverne. J'avoue ne pas avoir vu où vous vouliez en venir. Après.. je ne juge pas, ne vous en faites pas, il s'agit de votre vie privée. Mais si vous insitez les femmes à boire pour.. Vous voyez, je ne trouve pas ça très noble, alors que pour le reste je vous trouve très juste. J'ai du mal à comprendre.

Mohana était très sérieuse et attendait la réponse de Dilon. Elle se demandait si elle devrait se méfier de lui ou non, selon sa réponse.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Dim 8 Fév 2015 - 2:42

La tigresse observait Dilon pendant qu'il parlait, elle semblait songeuse. Le guerrier avait même cru l'avoir vue rougir, mais c'était sûrement dû à son imagination. Puis, lorsqu'elle eut fini, elle lui jeta un regard de ses yeux de félin, et elle prit la parole. Elle commença en s'excusant pour le "Madame Deraborne", ce à quoi Dilon sourit en lui faisant un mini-hochement de tête, comme pour lui dire que ce n'était vraiment pas grave. Elle continua ensuite ses propos.

-Concernant mes croyances, je vous avoue que c'est quelque chose d'assez complexe. Et je n'ose parler des rites. En fait, je suis chamane dans ma tribu, c'est un rôle un peu...particuliers. Et je ne sais pas si vous êtes assez ouvert pour que je puisse vous expliquer ce en quoi ça consiste. - elle lui adressa un sourire - Et je garde en tête pour les questions personnelles. Pour la Mazonie c'est très bien alors, et vous ne serez pas déçu. Et merci beaucoup pour la pinte mais je vais refuser, bien qu'elle soit très bonne. Je commence vraiment à fatiguer, je pense que je ne vais pas tarder à rejoindre ma chambre.

L'homme s'apprêtait à lui dire que ce n'était pas grave du tout, qu'elle pouvait aller se coucher quand elle le désirait, et qu'il pensait être assez ouvert - pour lui - pour des explications sur son poste. Cette conception de chaman l'intriguait de plus belle.
Il s'apprêtait à répondre mais celle-ce reprit son discours, d'une voix plus hésitante, plus méfiante, plus sérieuse... Elle lui évoqua les occupations en taverne dont il avait parlé quelques minutes avant, qu'elle ne jugeait pas, mais que s'il faisait boire les femmes pour.. Il ne savait pas pour quoi d'ailleurs, ce n'était pas très noble..

La mine de Dilon se décomposa. Avait-elle deviné ses anciennes activités, et les désapprouvait-elle ? Mais qu'est-ce que c'était que ces histoires de faire boire les femmes ? Visiblement, Mohana n'était pas la seule à ne pas comprendre ce qu'il se passait. Il resta décomposé quelques secondes, qui semblèrent être des minutes, avant de déglutir avec difficultés. Il venait de comprendre !
*Elle pense vraiment que j'aurais pu faire ça aux femmes.. ?*L'homme décida de lui répondre, d'une voix hésitante, il fallait le lui dire, si elle n'avait pas déjà compris ce qu'il faisait.

- Je.. Je pense que vous vous méprenez sur un point. Certes, mes occupations dans les tavernes n'étaient pas des plus dignes.. Mais jamais, ô grand jamais, je n'ai obligé quelqu'un à boire, femme comme homme. Je suis plutôt du genre solitaire, vous voyez, et même si j'ai été un pochtr..-Il s'arrêta quelques instants, il était en train de lui dévoiler ce qu'il avait il y a de cela un peu plus d'un an maintenant, chose dont il avait honte, et dont il n'avait jamais parlé avant. Il reprit finalement.- Un pochtron. Je ne buvais pas avec les autres, sauf quand on me le demandait. Pour tout vous expliquer, maintenant que je suis lancé, vous devez savoir que je n'ai pas toujours été un noble guerrier défenseur de la justice. Pendant dix années, et ce jusqu'à l'année dernière, ma principale activité était de me réfugier en taverne pour étouffer mon malheur dans ma soif. Alors oui, il pouvait y régner une bonne ambiance, mais j'étais plus enfermé dans un cercle à vicieux dû à l'alcool qu'autre chose.

Et si cela peut vous rassurer encore davantage, je ne laisserai personne vous faire boire de l'alcool, surtout si je sens qu'il y a de mauvaises intentions derrière. Je ne comprend pas toujours tout, mais mes intuitions de guerrier sont plutôt bonnes.

Pardonnez-moi si mes propos vous ont choquée, ou interrogée, vous n'étiez pas censée apprendre tout cela.. Du moins, pas de cette manière. Mais maintenant, vous savez, j'ai été un débauché.


Une fois qu'il eût fini sa harangue, Dilon baissa les yeux de honte, en fixant sa choppe. Il la faisait tourner de sa main, et il semblait tout penaud. Il se semblait tout idiot de lui avoir annoncé ceci de cette façon, et il regrettait qu'elle ait pensé à de mauvaises intentions de sa part, ce n'est pas l'image qu'il voulait envoyer. Surtout à Mohana, en fait, il la connaissait depuis peu de temps, mais déjà il l'appréciait énormément.. Il doutait du regard qu'elle aurait désormais sur lui, et cela le perturbait.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Dim 8 Fév 2015 - 21:46

La rakshasa vit la mine de son interlocuteur se décomposer. Manifestement, elle avait été indélicate. Il resta quelques instants le regard ailleurs et la mine sérieuse, presque triste. Il répliqua enfin.

- Je.. Je pense que vous vous méprenez sur un point. Certes, mes occupations dans les tavernes n'étaient pas des plus dignes.. Mais jamais, ô grand jamais, je n'ai obligé quelqu'un à boire, femme comme homme. Je suis plutôt du genre solitaire, vous voyez, et même si j'ai été un pochtr.. Un pochtron. Je ne buvais pas avec les autres, sauf quand on me le demandait. Pour tout vous expliquer, maintenant que je suis lancé, vous devez savoir que je n'ai pas toujours été un noble guerrier défenseur de la justice. Pendant dix années, et ce jusqu'à l'année dernière, ma principale activité était de me réfugier en taverne pour étouffer mon malheur dans ma soif. Alors oui, il pouvait y régner une bonne ambiance, mais j'étais plus enfermé dans un cercle à vicieux dû à l'alcool qu'autre chose.

Il la rassura aussi quant au fait que s'il apercevait quelqu'un essayer de forcer lui main, il serait là pour la préserver. Mohana rougit. Elle se sentait terriblement confuse d'avoir mis l'homme mal à l'aise et de l'avoir forcé à lui raconter cette partie très privée de sa vie, surtout qu'il en avait honte.

Dilon baissait les yeux, jouant nonchalament avec sa choppe dans sa main. Mohana s'attarda quelques secondes à la contemplation de celles-ci, elles étaient robustes, viriles.
Dans un élan de spontanéité, elle posa sa petite main douce sur la grande main de l'homme, dans un geste de tendresse et afin de l'apaiser.
Puis elle approcha son visage vers lui, le fixant, avec un sourire beaucoup plus doux que d'habitude.


- N'ayez pas honte, je vous en prie. Je suis désolée de vous avoir forcé à me raconter votre histoire d'une façon aussi violente, et surtout d'avoir pu imaginer que vous feriez quelque chose de la sorte. Mais j'étais tellement perdue, et vous savez... je suis d'une nature très méfiante, d'habitude. Je ne l'ai pas été à votre égard, jusqu'ici, il fallait bien que ça se montre à un moment.
Le passé est le passé, qu'il reste là où il est. Vous avez réussi à vous sortir de cette mauvaise période, et c'est tout à votre honneur, sincèrement. C'est moi qui vous demande de me pardonner. -elle marqua une pause, toujours en regardant l'homme en face d'elle- Et puis.. nous sommes au même point, maintenat. J'étais aussi particulièrement honteuse quand vous m'avez vue...me changer.


Elle ôta sa main de celle de Dilon, souriante mais un peu gênée, repensant au fait que l'homme l'avait vu nue. Elle rougit légèrement.


- Je pense que nous devrions aller nous reposer un peu. Nous avons eu une journée très mouvementée et demain ne sera pas de tout repos. Sachez en tout cas, Monsieur Deraborne, que je suis très contente que nos chemins se soient croisés. Avoir de la compagnie alors que j'étais seule depuis des mois, bien que je sois une solitaire également, hé bien, ça change.

Elle se leva, boîtant légèrement, et attrapa son sac, avant d'afficher un nouveau sourire à son compagnon.

- Bonne nuit, Dilon.

Puis elle partit rejoindre sa chambre.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Lun 9 Fév 2015 - 4:05

Dilon se disait qu'il n'aurait sûrement pas dû raconter tout cela, qu'il n'aurait pas dû évoquer ce genre de choses avec Mohana. Il attendait, toujours en jouant avec son verre, la sentence irrévocable : la jeune ne voudrait certainement plus de lui comme guide, et elle s'apprêtait également très certainement à prendre congé séance tenante du guerrier. Quelle ne fut pas la surprise du Deraborne, lorsqu'il vit la main de la jeune femme, plus petite que sa main trapue, venir se poser délicatement sur la sienne. Étonné, il releva la tête, et il put voir que la Rakshassa se rapprochait de son visage, avec un visage extrêmement doux. Il sembla soudain plus détendu, il sentit une vague de chaleur l'emplir progressivement...

- N'ayez pas honte, je vous en prie. Je suis désolée de vous avoir forcé à me raconter votre histoire d'une façon aussi violente, et surtout d'avoir pu imaginer que vous feriez quelque chose de la sorte. Mais j'étais tellement perdue, et vous savez... je suis d'une nature très méfiante, d'habitude. Je ne l'ai pas été à votre égard, jusqu'ici, il fallait bien que ça se montre à un moment.
Le passé est le passé, qu'il reste là où il est. Vous avez réussi à vous sortir de cette mauvaise période, et c'est tout à votre honneur, sincèrement. C'est moi qui vous demande de me pardonner. Et puis.. nous sommes au même point, maintenant. J'étais aussi particulièrement honteuse quand vous m'avez vue...me changer.


Dilon était tellement heureux et rassuré de ce qu'il entendait là : il lui lâcha un énorme sourire à ces mots, tandis que Mohana retirait doucement sa main, elle semblait gêner. Ce qui était tout à fait compréhensible, puisque la jeune femme venait d'évoquer le fait que Dilon l'ait vue nue. Elle avait raison, ils étaient au même point désormais, et c'était tant mieux.
Mohana avait vraiment eu les mots justes, et le Deraborne était extrêmement touché par tant de tendresse dans ses propos, et touché qu'elle le félicite de s'en être sorti. C'était clair maintenant : après cette "étape" franchie, il l'appréciait de plus en plus.

Le guerrier tenta de répondre une ou deux fois, mais il semblait aphone. Il se contenta d'observer la tigresse : il la trouvait vraiment jolie. Il crut apercevoir un rougissement lorsqu'elle lui avait évoqué sa nudité, ce que le Gardien trouvait adorable.

Finalement, elle se leva, boitillant et se tourna pour partir en direction de sa chambre :


- Bonne nuit, Dilon.

-Bonne nuit, Mohana.

Le guerrier la regarda partir petit à petit , avant de disparaître dans l'escalier qui menait aux chambres. Il commanda une dernière bière durant laquelle il médita sur la magnifique journée, et étonnante, qu'il avait passée, ainsi que cette charmante soirée, jusqu'à la petite discussion. Il appréciait vraiment beaucoup Mohana, il n'avait jamais eu un lien aussi fort aussi rapidement, et il ne savait ni pourquoi, ni commun, mais le courant passait très bien, et il adorait ça.

***

[Le lendemain, aux alentours de midi]
Dilon dévala les escaliers du "Fourré à la myrtille" et vint s'asseoir à une table, commandant deux tartes à la myrtille, et deux infusions naines. Depuis que Mohana lui en avait fait goûté, Dilon voulait à tout prix s'en payer, ce qu'il venait de faire en commandant un menu pour lui, et un menu pour la Dharitri.

La taverne était évidemment beaucoup moins remplie que la veille au soir, ce qui faisait que lorsque sa compagnonne se réveillerait, elle le verrait forcément. Il commença à manger tranquillement, pensant à la journée qu'il devait avoir, et si Mohana allait bien : en effet, les deux compagnons devaient visiter BaldorHeim pour trouver un guérisseur/herboristepour la tigre-garou. Il avait hâte de pouvoir commencer.

De plus, il n'avait pas très bien domi : ses pensées avaient vagabondé toute la nuit avec toujours les même questions qui revenaient : "Qu'est-ce qui m'arrive ? Pourquoi je me sens si à l'aise avec cette jeune femme ? Et pourquoi me plait-elle autant ?"
Toutes ces questions avaient pris une bonne partie de la nuit à l'humain, pourtant pas du genre à se prendre la tête, et il ne trouvait toujours pas la réponse...

Il croqua dans une des tartelettes à la myrtille : elle était délicieuse.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Lun 9 Fév 2015 - 21:38

Mohana découvrait sa chambre, elle était petite, meublée de ce qu'il fallait et la température était plutôt froide, ce qui expliquait les grosses couvertures ainsi que les fourrures disposées sur le lit.
Elle se fit une petite toilette à l'aide d'un nécessaire exposé dans la chambre, avant de nettoyer ses plaies. Elle sortit de son sac un mélange de plantes et un pilon, puis une sorte d'huile. Dans le mortier, elle mélangea l'huile, un peu d'eau et les plantes pour en faire une pâte, qu'elle applica en cataplasme sur ses blessures avant de les bander.
Enfin, elle alla se glisser sous les couvertures, car elle avait bien froid. Les draps parurent glaciales lorsqu'elle s'y allongea, mais bien vite les couvertures réchauffées par la chaleur de son corps firent monter la température.

La tigresse était pensive, fixant le ciel par la petite fenêtre : cette journée avait été particulièrement remplie. Demain risquait de l'être aussi, mais elle voudrait prendre son temps tout en continuant ses recherches, après tout, elle pouvait tout de même profiter de la ville, surtout qu'elle avait une compagnie fort agréable à ses côtés. Elle repensa à Dilon, se remémora un peu l'ensemble de leurs conversations, et sombra alors que son esprit travaillait encore.


Le lendemain matin, la jeune femme se sentait en bien meilleure forme. Elle s'éveilla doucement et se redressa afin de s'étirer, avant de s'entourer à nouveau de de sa couverture, ce qu'il faisait froid à l'extérieur du lit... Elle traîna quelques instants avant de se lever, faire un bon brin de toilette -ce qu'elle détestait ne pas être "fraîche"- et s"habilla.
Elle attrapa une nouvelle chemise blanche dans son sac, qui arborait un joli laçage au niveau du décolleté. En bas, un pantalon de cuir marron et ses bottes noires faisaient l'affaire. Par contre, autour de son cou, elle attacha un lien munit d'une pierre roulée de labradorite. Ce matin, elle laissa sa longue, volumineuse et ondulée chevelure au naturel, qui entourait parfaitement son visage et retombait dans son dos.
Ses blessures allaient bien mieux, les cataplasmes avaient fait effet. La douleur était toujours présente ainsi que les cicatrices, mais ce n'était rien comparé à ce qu'elle avait enduré la veille. Enfin, elle sortir de sa chambre.

Tout en descendant les escaliers, elle sentit la chaleur qui émanait de la grande cheminée de la taverne : elle se sentait réchauffée de l'intérieur et adorait cette sensation. Une fois en bas, elle regarda dans la salle, qui était bien moins peuplée que la veille au soir.

Mohana fut agréablement surprise de voir Dilon, déjà attablé. Elle s'avança vers lui, il était dos à elle. Une fois à son niveau, elle passa à côté de lui et lui adressa un bonjour spontané et joyeux. L'homme sursauta, il devait être perdu dans ses pensées et n'avait pas entendu la rakshasa arriver.
Elle s'installa face à lui, tout comme la veille, et à peine assise, le tavernier lui apporta un thé fumant ainsi qu'une tartelette à la myrtille. Mohana était tout à fait surprise, elle n'avait rien commandé. Elle regarda Dilon, l'air coquin, avant d'ajouter.


- Êtes vous l'investigateur du service de ces deux gourmandises qui sentent terriblement bon?




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Jeu 12 Fév 2015 - 1:13

Dilon sursauta et fit tomber sa tartelette sur la table avant de tourner la tête : c'était Mohana, celle-ci venait de passer à côté de lui en disant un grand "Bonjour" joyeux, ce qui avait eu pour effet de surprendre le guerrier dans sa... Dévoration de tartelette. Elle s'installa en face de lui, elle était radieuse : elle était vêtue d'une chemise blanche à laçage au niveau du décolleté qui lui allait fort bien, d'un pantalon en cuir marron, et d'un collier duquel une jolie pierre pendait. Elle avait, de plus, laisser ses cheveux détachés, ce qui n'était pas pour déplaire à Dilon : il la trouvait vraiment en meilleure mine qu'hier. La pierre qu'elle avait autour du cou l'intriguait, mais il n'arrivait pas à connaître son nom, il se dit qu'il lui demanderait au cours de la journée, préférant pour l'instant profiter de ces instants avec la jeune femme, qui l'accompagnait depuis deux jours maintenant.

- Êtes vous l'investigateur du service de ces deux gourmandises qui sentent terriblement bon?

Dilon sourit de toutes ses dents, il était démasqué.

-Eh bien, oui, je dois l'avouer. Je me suis dit qu'il n'y avait rien de tel qu'un bon petit déjeuner, avec ce que vous appelez "thé", et un fourré à la myrtille, pour bien commencer la journée. La boisson et la gourmandise sont excellentes d'ailleurs, je vous suggère de les goûter instamment !
Mais vous, vous avez bien dormi, et vous allez mieux j'espère ? Je vous avoue que je suis ravi de voir que vous paraissez en meilleure forme !


Et, tout en prenant des nouvelles de la tigresse et en discutant, les deux compagnons discutaient de leur état. Dilon Deraborne appréciait particulièrement prendre des nouvelles de la rakshassa, il adorait l'observait pendant qu'elle mangeait ou qu'elle parlait. Il était vraiment à l'aise avec elle, lui qui était pourtant peu sociable. Et, point encore plus positif, elle semblait avoir mis complètement de côté la triste histoire de l'homme au sujet de l'alcool, ce qui le ravissait au plus haut point...


Après avoir terminé cet excellent petit repas, durant lequel ils avaient pu bien discuter, Dilon et Mohana allèrent chacun chercher ce dont ils avaient besoin dans leur chambre respective, avant de se retrouver plus bas, prêts à partir en excursion dans la cité naine de BaldorHeim. Ils avaient tout de même laisser le plus gros, puisqu'ils devaient retourner à l'auberge le soir-même...

Lorsqu'ils sortirent en dehors de la taverne, le guerrier respira un grand coup : l'air bon et frais de BaldorHeim emplit ses poumons, ce devrait être une bonne journée. Le Gardien ressentait un sentiment étrange en son for intérieur : c'était un mélange d'euphorie et d'excitation.. Il ne le savait pas, mais inconsciemment, le fait de partir en balade avec Mohana lui plaisait énormément, plus qu'il ne pouvait l'imaginer.
Il se retourna vers sa compagnonne de route qui l'avait suivi et l'observa quelques secondes - ses yeux en amande attiraient inexorablement son regard, et il avait terriblement du mal à s'en détacher- Il y parvint pourtant lorsqu'il fut bousculé par un nain bourru qui se baladait dans la rue en faisant ses comptes. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits, jeta un coup d'oeil au petit être malotru, et reporta son attention sur Mohana :


-Eh bien, par où voulez-vous commencer ? Aurez-vous besoin de passer chez un guérisseur, pour vos blessures ?

HS:
 







:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mar 3 Mar 2015 - 21:16

La journée s'annonçait plutôt bien. Mohana venait de remonter dans sa petite chambre, elle devait emporter quelques affaires et surtout se vêtir chaudement pour aller arpenter les rues de BaldorHeim. Elle avait l'excitation au ventre, c'était la première fois qu'elle était dans une ville aussi grande et aussi populaire, elle avait hâte de la découvrir. Et un petit sourire ne quittait pas ses lèvres depuis son levé. Elle avait très bien dormi et au chaud, chose qu'elle n'avait pas connu depuis deux semaines, mais en plus ce petit déjeuner de rois qu'elle avait partagé avec Dilon, et surtout l'agréable compagnie de celui-ci, la rendait joyeuse.
La rakshasa avait d'ailleurs remarqué que l'homme souriait de plus en plus lors de leurs échanges, ce qui lui allait plutôt bien.
Elle enfila sa veste de cuir et noua un foulard improvisé dans un tissus de lin qu'elle avait, avant d'enfiler son escarcelle à sa ceinture. Elle n'aurait pas besoin de son gros sac pour sa visite en ville. Elle attrapa son bâton après s'être armée de son épée et descendit pour retrouver Dilon devant l'auberge.

Lorsqu'elle referma la porte derrière elle, Mohana put voir Dilon de profil, il avait les bras croisés sur son torse et il semblait humer le bon air frais qui parcourait la ville. Il fallait dire que sur ces hauteurs, le vent n'aurait pas pu être plus frais...
Soudain, un étrange petit homme percuta Dilon, qui semblait à la fois étonné et troublé, ne sachant que dire au nain qui bougonnait. Mohana ne sut pas retenir un petit rire, et Dilon reprit aussitôt le contrôle de la situation.

- Eh bien, par où voulez-vous commencer ? Aurez-vous besoin de passer chez un guérisseur, pour vos blessures ?

Mohana arbora un gros sourire, tournant son visage sur Dilon. Elle dû dégager ses cheveux de son visage, car ils volaient un peu dans tous les sens à cause du vent qui venait de s'engouffrer dans la rue.

- Je serais une piètre guérisseuse si j'avais besoin de l'un de mes confrères pour soigner les petits bobos que j'ai eu hier. Je vous avoue que je préférerais parcourir la ville afin de la découvrir, c'est la première fois que je me trouve dans un tel lieu. Guillaëd est tellement petite à côté et tellement différente... Je suis passée par Ishtar, mais c'est un port, ça ne ressemble pas vraiment à ça. Et puis j'aimerais beaucoup également essayer de me rapprocher des kazharyens, je dois continuer mes recherches pour le trouver.

La jeune femme perdit son sourire en prononçant ces mots et son regard devint triste l'espace d'un instant, avant de sourire à nouveau, afin de se forcer à chasser ses mauvaises pensées et en espérant dissimuler sa tristesse devant Dilon.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Ven 13 Mar 2015 - 1:35

Les cheveux au vent, Mohana Dharitri se tourna vers Dilon. L'homme aimait vraiment beaucoup la regarder, il le constatait un peu plus chaque instant où il posait son regard sur elle. Elle lui faisait un gros sourire, et elle répondit sur un ton pour le moins joyeux à sa question. La Rakshassa fit d'abord rire le guerrier en lui répliquant qu'elle serait une bien piètre guérisseuse si elle ne pouvait pas se soigner par elle-même. D'ailleurs, Dilon en profita pour noter qu'elle ne s'était jamais présentée comme une guérisseuse ; cette jeune femme était vraiment remplie de surprises.

-Je vous avoue que je préférerais parcourir la ville afin de la découvrir, c'est la première fois que je me trouve dans un tel lieu. Guillaëd est tellement petite à côté et tellement différente... Je suis passée par Ishtar, mais c'est un port, ça ne ressemble pas vraiment à ça. Et puis j'aimerais beaucoup également essayer de me rapprocher des kazharyens, je dois continuer mes recherches pour le trouver.

A ces mots, son visage devint triste. Cette expression resta quelques courts instants, avant de se dissiper pour laisser place à un sourire joyeux. L'homme barbu ne savait pas s'il avait réellement vu du désespoir dans les yeux de son amie, mais ce qu'il savait, c'est qu'elle était toujours en quête de cette personne dont elle lui avait parlé, et qu'il ferait son possible pour l'aider à le retrouver, foi de Gardien !

-Vous m'avez bien fait rire avec les blessures ! Mais il n'empêche : en tant que guerrier, je ne vous laisserai pas en cas de problème. Donc si jamais vos blessures se réveillaient, n'hésitez pas à me quémander, nous irons instamment dans une boutique compétente.

Et je vous comprends tout à fait concernant cette ville. Je vous avoue que BaldorHeim me rend tout aussi curieux que vous : il faudrait faire une "inspection des lieux" avant d'explorer plus en profondeur cette cité de nains et montagnards.
-Il lui jeta un petit coup d’œil, amusé, qu'est-ce qu'il aimait la regarder, l'amuser, et ainsi la voir sourire..- Je propose de commencer par cette grande allée. Si une ruelle nous ou vous intéresse, n'hésitez pas à m'en faire part, j'ai tout mon temps pour vous accompagner !

Et, sans plus tarder, les deux étrangers se mirent en route à travers la ville de BaldorHeim. Dilon avait décidé de prendre l'initiative cette fois, parce qu'il s'inquiétait de ce qu'il avait peut-être cru voir sur le visage de Mohana : il voulait rapidement partir dans une visite globale de la ville afin de changer les idées de la tigresse ; ainsi, dans son raisonnement à lui, elle serait moins inquiète vis-à-vis de son rakshassa recherché. Et le Deraborne devait bien l'avouer, il aimait de plus en plus sa compagnie, et savoir qu'elle était actuellement en train de le suivre lui faisait chaud au cœur. Il espérait qu'il y aurait moultes péripéties pour qu'ils puissent se dégourdir un peu ; combattre un ours, c'est une chose, mais c'est beaucoup plus excitant lorsque l'ennemi est dangereux et intelligent.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Sam 14 Mar 2015 - 2:30

-Vous m'avez bien fait rire avec les blessures ! Mais il n'empêche : en tant que guerrier, je ne vous laisserai pas en cas de problème. Donc si jamais vos blessures se réveillaient, n'hésitez pas à me quémander, nous irons instamment dans une boutique compétente.
Mohana sourit à ces mots. Dilon était toujours si courtois et attentionné avec elle. Ils ne se connaissaient que depuis deux jours maintenant, mais par moment leur complicité semblait avoir vu le jour il y a bien plus longtemps.

De plus, il était tout aussi ravi qu'elle à l'idée de découvrir la ville. C'est donc au bout de quelques instants que Dilon se mit en marche et que Mohana lui emboîta le pas.
Il était prévu de se promener de façon aléatoire, là où leur instinct les guiderait.

Cependant, au bout de quelques minutes, Mohana sentait le froid alpin la mordre de plein fouet. Sa petite chemise venant du sud ainsi que sa veste en cuir ne suffisaient pas à la protéger du vent et du froid. La jeune femme frissonnait et elle regarda ses mains, tout en les réchauffant, puis fronça les sourcils car elle s'aperçut que ses ongles étaient bleus. Elle observa autour d'elle tout en remettant ses mains dans ses poches.

Au bout de la rue qu'ils venaient de parcourir, Mohana remarqua une jolie petite boutique, qui semblait proposer divers vêtements chauds.
Elle s'arrêta et interpella Dilon, qui était deux pas devant elle.


- Dites... Je meurs de froid, ça ne vous ennuie pas si je vais faire quelques achats? Pour ne pas vous ennuyez vous pouvez aller un peu de votre côté et on se retrouve quelque part? C'est comme vous préférez.
Mohana grelottait et elle attendait la réponse de l'homme, tout en lui souriant malgré la torture que lui infligeait le froid, elle qui venait d'une région si chaude...




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Sam 14 Mar 2015 - 4:08

Ils venaient d'arriver au bout de la rue. L'air était particulièrement froid et l'homme se remerciait de s'être muni de son grand manteau. Il était content de pouvoir parcourir les rues et ruelles de BaldorHeim avec Mohana, et il se disait que c'était l'occasion idéale pour en apprendre plus sur la jeune femme.. C'est d'ailleurs en se disant cela qu'il entendit la Rakshassa l'appeler juste derrière lui. Il se retourna : elle semblait frigorifiée, avec sa simple chemise.

- Dites... Je meurs de froid, ça ne vous ennuie pas si je vais faire quelques achats? Pour ne pas vous ennuyez vous pouvez aller un peu de votre côté et on se retrouve quelque part? C'est comme vous préférez.

*La pauvre !*, se dit l'homme qui s'empressa de venir à ses côtés en lui déposant son manteau sur les épaules de Mohana. Avec ses vêtements, Dilon pouvait tout à fait résister un petit temps au froid, et cela lui faisait vraiment plaisir de lui prêter main forte.

- Tenez, je vous prête mon grand manteau, il vous tiendra chaud. Ne vous inquiétez pas pour moi, c'est de bon cœur que je vous le prête, et mes vêtements me vont très bien. Un guerrier se doit d'être robuste et donc résistant aux conditions les plus extrêmes. Ici, il fait froid, mais ça passe encore.
Et vous faites bien, allez vite vous réchauffer dans cette boutique -que je n'avais même pas vue avant- et choisir de quoi vous vêtir. J'ai hâte de voir les belles choses que vous allez acheter.

De mon côté, je pense aller faire un tour chez les marchands d'armes, c'est la rue qui se trouve à gauche, à deux pâtés de maisons. Je pense en avoir pour un quart d'heure environ, après cela, je vous rejoindrais, et attendrais patiemment que vous ayez fini. Cela vous va ?


Après s'être mis d'accord pour se retrouver d'ici un quart d'heure, Dilon vint s'affairer dans la boutique marchande, où il négocia une paire de bottes à bon prix.

***

Vingt minutes plus tard environ, Dilon Deraborne remontait la rue, les bottes dans son sac (il l'endosserait le soir venu). Il avait également fait un tour dans une autre boutique, parce qu'il avait trouvé un présent qu'il comptait offrir à Mohana.. Mais chut, c'était une surprise.

Il arriva devant la boutique, attendant que la jeune femme en sortent vêtue. Ses doigts étaient bleus à certains endroits, mais il s'en fichait, le froid mordant n'était rien comparé à l'envie de la voir sortir de cette boutique. Le guerrier comptait bien profiter de cette journée pour découvrir encore plus de choses sur Mohana, et pour découvrir les recoins de la cité naine et minière.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Sam 14 Mar 2015 - 22:44

Dilon était adorable, il venait de déposer son manteau sur les épaules de Mohana. Elle en eût des frissons de chaleur, c'était agréable... Surtout que le manteau avait gardé la chaleur corporelle de Dilon, le corps de Mohana se réchauffait ainsi que son âme. Elle lui adressa un regard plein de gratitude.
Il l'invita joyeusement à prendre son temps pour se choisir des vêtements chauds, pendant que lui irait à la boutique d'armes à une rue d'où ils étaient. Il viendrait donc la retrouver une fois ses courses à lui terminées.
Mohana rendit le manteau à Dilon avant de pénétrer dans la boutique, une fois à l'intérieur elle pourrait se réchauffer, et puis il était hors de question de le priver de son manteau par ce froid.




La jeune femme entra dans la boutique et ne savait pas où donner de la tête. Elle ne connaissait pas vraiment les vêtements d'hiver et était un peu perdue... Un vieux bonhomme au drôle d'accent lui souhaita la bienvenue et était très chaleureux.

- Bonjour Monsieur. Je viens vous voir car je souhaiterais quelques vêtements chauds. Voyez-vous je viens du sud et je ne me suis pas préparée au climat qu'il fait ici. Passant devant votre boutique j'ai vu quelques articles qui m'ont plû, serait-il possible de les essayer? Ainsi que d'obtenir quelques conseils concernant les vêtements à avoir pour ne pas avoir chaud?

- Bien évidemment mon petit ! Je suis là pour ça. Et il est vrai vu votre teint hâlé que vous n'êtes pas d'ici. Venez donc, que je vous fasse essayer cette merveille de pull en poils angora. Il n'est pas très épais mais très chaud ! Et assez confortable, pour une aventurière telle que vous. Il vous faudra également quelques paires de grosses chaussettes en laine de mouton, et aussi un bon manteau. Des gants pourraient aussi être nécessaires si vous restez longtemps par ici, nous en avons des pratiques ou alors de plus fins, pour de belles occasions...

Mohana l'écoutait tout en observant les articles dans la boutique. Elle attrapa ce qui semblait être un foulard, mais en bien plus épais.

- Ahhh ! Une écharpe, par ce froid, quel bon choix ! D'autant que celle-ci est de très bonne facture. Et cette couleur bordeaux vous va merveilleusement au teint et fait ressortir vos yeux. Je vous l'offre !

Mohana termina ses quelques emplettes et il faut dire qu'elle s'était fait un ami avec ce marchand si gentil. En même temps, elle lui avait acheté un manteau doublé de laine, quelques paires de chaussettes, deux pulls douillets ainsi qu'une paire de gant. Elle avait enfilé l'un de ses pulls, son nouveau manteau ainsi que ses gants avant de sortir. Une fois sur le perron de la boutique, elle enfila son écharpe, puis en dégageant ses cheveux elle aperçut Dilon adossé contre un poteau de bois à quelques pas. Il la regardait sans dire un mot, puis elle s'approcha de lui, les joues légèrement rosies car elle ne s'attendait pas à le voir la regarder.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Dim 22 Mar 2015 - 22:52

Dilon Deraborne attendait depuis deux à trois minutes lorsque la porte de la boutique s'ouvrit. L'humain eut un sourire lorsqu'il aperçut Mohana Dharitri, sortant de la boutique de vêtements toute bien habillée : elle portait un manteau qui lui sied à merveille, et elle semblait avoir un vêtement plus ample que la chemise qu'elle avait une grosse demi-heure auparavant. Elle enfila avec beaucoup d'élégance (pour l'humain) sa nouvelle écharpe, puis elle lança un regard en direction du guerrier.

Il l'observa adossé à un pilier, tandis qu'elle s'approchait de lui à petits pas. Il ne dit mot mais arbora un large sourire à travers sa barbe broussailleuse : il était vraiment content de voir qu'elle avait effectué de bons achats, et il remarqua qu'elle avait les joues légèrement rosies, ce qui lui donnait un petit côté craquant à son visage. Ce rosissement était sûrement dû au froid mordant qui tombait à ce moment sur BaldorHeim, bien évidemment.

Il attendit qu'elle arrive jusqu'à lui pour se retirer de l'architecture contre laquelle il était posé, et il reprit, avec grand plaisir, son manteau qu'elle lui tendait. Il l'enfila, n'arrivant pas à détacher son regard de la Rakshassa.


- Eh bien, Mohana, je suis ravi de voir que vous avez trouvé des vêtements qui, ma foi, vous vont à merveille. Si je ne me trompe, vous vous êtes pris ce nouveau manteau, et cette nouvelle écharpe, je me trompe ?

L'humain laissa un petit temps de pause avant de reprendre, prenant une grande respiration, il déglutit avec difficulté les mots suivants, et un peu moins d'assurance.

-Ohfaitjesuispassédansuneboutiqueetjevousaiachetéunprésentquevoici.

L'homme, qui avait complètement loupé son effet, parce qu'il avait complètement balbutié, sentit ses joues s'enflammer. Il était pourtant un fier guerrier qui avait l'habitude de se dresser et de répondre à d'autres aventuriers aguerris, voire à des créatures puissantes. Mais étrangement, là, il avait du mal.. Il n'avait vraiment pas l'habitude d'offrir des présents. En fait, il n'en offrait jamais, c'était une première pour lui, et il ne savait pas vraiment pourquoi il l'avait fait. Il reprit son souffle un petit instant, avant de reprendre, plus calmement.

-Excusez-moi, je.. Un chat dans la gorge. Ahem. Je disais donc : en allant chez le forgeron d'armes, je suis tombé sur une boutique un peu spéciale, dans laquelle j'ai trouvé un objet qui pourrait vous aller très bien, je le pense. C'est pourquoi, avec beaucoup de plaisir, je vous offre ce modeste présent. En espérant que vous l'accepterez.

Le Gardien sortit alors un objet de son sac, et lui tendit, l'objet en question tenant dans la paume de sa main.
objet en question:
 
Tout en tenant l'objet, il lui expliqua de quoi il s'agissait.


-Ce pendentif s'appelle Labradora, d'après le marchand, il s'agirait d'une... Labradorite, je crois. En passant devant la boutique de bijoux, mes yeux se sont arrêtés sur ce pendentif qui était en vitrine, et à la vue de sa couleur, qui rappelle votre côté félin, ainsi que vos yeux ; et de sa forme, je vous ai parfaitement imaginée avec. En espérant que vous l'accepterez.

Il se tut et attendit patiemment la réponse de son interlocutrice.





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Ven 22 Mai 2015 - 5:24

Mohana regardait Dilon enfiler son lourd manteau, tout en souriant bêtement. Au fond d'elle, elle était heureuse de retrouver la présence du grand gaillard à ses côtés dans cette ville inconnue.
Il avait de suite remarqué son nouveau manteau et son écharpe, ce qui étonna Mohana, elle qui savait que d'habitude les hommes n'étaient pas très attentifs aux changements et petits détals.


- Oui c'est bien ça, ainsi qu'un gros pull. Venant de Wystéria et était habituée aux fortes températures, j'avoue que ça me dépayse totalement.

Elle sentit Dilon devenir anxieux, et à terme d'un court silence il lui tendit un petit paquet. L'homme s'emmêla dans ses mots, et Mohana avait le regard fixé sur le présent, l'air tout à fait étonné.

- Ce pendentif s'appelle Labradora, d'après le marchand, il s'agirait d'une... Labradorite, je crois. En passant devant la boutique de bijoux, mes yeux se sont arrêtés sur ce pendentif qui était en vitrine, et à la vue de sa couleur, qui rappelle votre côté félin, ainsi que vos yeux ; et de sa forme, je vous ai parfaitement imaginée avec. En espérant que vous l'accepterez.

Mohana avait les yeux qui pétillaient en découvrant l'objet, elle l'examinait sous toutes les coutures tout en écoutant attentivement Dilon. Mohana serra l'objet entre ses mains et ferma les yeux : il s'affichait sur son visage un air paisible et heureux. Elle rouvrit les yeux et sourit à Dilon, l'émotion dans les yeux.

- Il est parfait.. absolument. Et il rayonne d'une telle énergie, au premier contact il a libéré son énergie et j'ai pu le ressentir. Et il est d'une telle beauté, je l'adore. De plus, quel choix merveilleux, la labradorite est une pierre de protection très puissante. Elle joue à la fois le rôle de bouclier et d’éponge. De bouclier car en sa présence, la labradorite protège des maux d’autrui. D’éponge car elle absorbe les énergies négatives et les dissout. Elle protège également les personnes très empathiques. Vous comprendrez donc qu'en étant guérisseuse, elle me sera incroyablement utile et bénéfique à porter.

Sous l'euphorie de l'instant, Mohana mis sa timidité de côté et s'approcha de Dilon. Elle se redressa légèrement sur la pointe des pieds et déposa un timide baiser sur la joue barbue de Dilon. Elle recula ensuite avec une légère gêne, se rendant compte qu'elle était peut-être allée trop loin en franchissant les barrières personnelles de Dilon. Certaines personnes détestaient qu'on puisse entrer subitement dans leur sphère personnelle.

- Merci, du fond du coeur. C'est un geste très gentil et généreux de votre part. Je ne saurais pas comment vous remercier pour toute la gentillesse que vous m'offrez, et plus encore avec ce cadeau.

Mohana rougit légèrement et détourna le regard de Dilon pour le plonger dans la pierre. Elle se sentait terriblement gênée que l'homme ait dépensé de l'argent pour elle, mais elle tenait le pendentif tel un trésor, c'était la première fois qu'on lui offrait quelque chose à vrai dire, mis à part son frère pour leurs anniversaires, elle n'avait jamais rien reçu, et encore moins un pareil bijoux.


Soudain, un bruit dans la ruelle qui faisait le coin de la boutique où les deux jeunes gens se tenaient se fit entendre. Ils eurent un regard inquiet l'un pour l'autre, et ils n'avaient pas eu besoin d'échanger un mot pour se mettre en direction de l'endroit d'où venait le bruit. Ils aperçurent alors trois détrousseurs qui s'en prenaient à un jeune garçon. Ils échangèrent à nouveau un regard, Mohana lut dans les yeux de Dilon qu'il comptait bien s'en mêler, et elle hocha la tête en guise d'approbation et pour souligner le fait qu'elle l'accompagnerait pour cette confrontation.




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3412
Expérience : 12073
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Ven 5 Juin 2015 - 23:55

Début du combat Dilon Deraborne, Mohana Dharitri - Ennemis

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 945

Mohana Dharitri : 1405
Vitesse : 643
Dégâts : 1481
Bonus : Guérisseuse : Peut utiliser le dé guérisseur à tout moment.
Rapidité : peut lancer deux dés contre les détrousseurs A & B.

Dilon Deraborne : 2171
Vitesse : 302
Dégâts : 1381


---
Ennemis :

Vitesse des ennemis : 600

Détrousseur A : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.

Détrousseur B : 300
Vitesse : 150
Dégâts : 65
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.

Détrousseur arrogant : 600
Vitesse : 300
Dégâts : 130
Bonus : Pique-pocket : Si vous mourrez, vous perdez 25 pièces d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4419
Expérience : 3630
Masculin Âge RP : 33

♦ Politique : 147
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3008/3008  (3008/3008)
Vitesse: 385
Dégâts: 2383

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 10 Juin 2015 - 0:42

- Merci, du fond du cœur. C'est un geste très gentil et généreux de votre part. Je ne saurais pas comment vous remercier pour toute la gentillesse que vous m'offrez, et plus encore avec ce cadeau.

C'est ce qu'avait dit Mohana en guise de remerciement pour le cadeau que lui avait fait Dilon. Celui-ci, tout penaud, lui répondit en acquiesçant doucement la tête, encore pensif à ce qu'il venait de se passer. Le guerrier, qui ne faisait pourtant pas dans le sentimental, venait d'offrir un collier avec une labradorite à la thérianthrope. Celle-ci, comblée, l'avait remercié de vive voix en lui expliquant les bienfaits de cette pierre qui pendait à ce collier : ce caillou avait des propriétés protectrices, et permettait à son porteur d'être à la fois un bouclier et une éponge. La jeune femme précisa que Dilon avait vraiment visé juste dans le sens où ce présent correspondait parfaitement à ses compétences de guérisseuse. A ces mots, le Gardien s'était senti léger, comme transporté par les explications et par le bonheur d'avoir fait plaisir à sa belle interlocutrice. Pour clouer ce moment , Mohana s'approcha de Dilon avant de lui déposer un baiser sur sa joue broussailleuse. C'est pourquoi il était maintenant tout penaud, et tout heureux par ce geste de tendresse. Il ne savait même pas s'il avait ressenti ce sentiment avant...

Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il s'aperçut soudain que la tigresse-garou rougissait en lui parlant. En voyant cela, le Deraborne ne put s'empêcher de sourire et resta béa devant elle, à la regarder.

Mais il sortit de ce moment de plénitude en entendant un éclat de voix non loin de là. Il échangea un premier regard inquiet avec la guérisseuse, et ils prirent la direction du bruit. Le sang de Dilon ne fit qu'un tour lorsqu'il tomba sur trois détrousseurs en train de s'en prendre un petit garçon avec des tâches de rousseurs. Après un nouvel échange avec la Rakshassa, qui lui répondit en acquiesçant, il se dirigea vers les trois gaillards, sentant la jeune femme juste derrière lui.


- Hep ! Vous là, venez plutôt défier quelqu'un de votre taille.

- Tire-toi de là, le barbu, ou l'on va s'occuper de tes bourses et.. De ta compagne aussi, tiens.. Elle a l'air si mignonne.

- Vous n'en ferez rien, ou vous goûterez de mon poing, renchérit Dilon toujours en s'approchant des trois détrousseurs qui lâchaient le garçon pour dégainer leurs dagues.

- Je pense que ces messieurs dames ont besoin d'une bonne correction. Tim, Tam, on s'occupe d'abord du vieux à l'épée, puis on ira dans la ruelle avec la damoiselle, histoire de voir si on peut lui rentrer dedans chacun notre tour.

Lança le même détrousseur, l'oeil lubrique, et crachant au pied du gardien. Ce furent les mots de trop.. Dilon dégaina son épée, et s'approcha en courant littéralement en direction du détrousseur arrogant ; si son assaillant n'esquivait pas, il serait sûrement complètement K.O par cette charge du guerrier...

[Attaque Détrousseur Arrogant]





:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3084
Expérience : 13602
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 10 Juin 2015 - 0:42

Le membre 'Dilon Deraborne' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 10 Juin 2015 - 1:05

Les deux compagnons se dirigèrent en direction de l'embrouille. Aux bruits des pas dans leurs dos, les détrousseurs se retournèrent. Le chef de bande s'avança, sûr de lui, tandis que le second resta en retrait et le troisième tenait fermement le jeune garçon contre le mur.

Dilon prit la parole le premier, défiant les détrousseurs, mais ceux-ci semblaient s'en trouver avantagés car ils ne prenaient pas au sérieux les revendications de Dilon. Mohana vit le visage de son compagnon changer lorsque le détrousseur la menaça. Il passait de serein et sérieux à...un visage plein de rage. Cela surprit Mohana.  

- Je pense que ces messieurs dames ont besoin d'une bonne correction. Tim, Tam, on s'occupe d'abord du vieux à l'épée, puis on ira dans la ruelle avec la damoiselle, histoire de voir si on peut lui rentrer dedans chacun notre tour.

Mohana laissa échapper un profond grognement qui venait du fond de ses entrailles en entendant le brigand prononcer ces mots. En même temps du grognement, ses yeux s'illuminèrent et elle fit sortir ses griffes. Dans un même instant, Dilon fonça sur celui qui avait proféré les menaces désobligeantes, et lui porta un coup dont il ne se relèverait pas avant un moment. Mais pour le moment, Mohana en avait contre les deux autres proies qu'il restait. Ils avaient voulu être bestiaux, elle allait leur montrer ce que c'était que d'être une bête.

[Attaque détrousseur A et B]




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3084
Expérience : 13602
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   Mer 10 Juin 2015 - 1:05

Le membre 'Mohana Dharitri' a effectué l'action suivante : Actions

#1 'Attaque - Thérian.' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Thérian.' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les Traditions kazhariennes [Pw Mohana Dharitri]
» La requête [PW Mohana Dharitri]
» [DUEL]Dilon Deraborne - Mohana Dharitri
» Mémoires d'un passé perdu [PW Mohana Dharitri]
» PAQUES ET SES TRADITIONS AU LUXEMBOURG, ALSACE & AILLEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Ville de BaldorHeim :: BaldorHeim-