AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Juviel Eterna
Le Monde de Dùralas a précisément 1754 jours !
Dùralas, le Dim 19 Aoû 2018 - 18:52
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 [Officiel]Les 12 Premiers Nés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 175
Expérience : 567

MessageSujet: [Officiel]Les 12 Premiers Nés   Dim 25 Jan 2015 - 2:13



Les 12 Premiers Nés.

Prologue :

Tout le monde connaît l'histoire des Abyssaux. Les fils et filles du Seigneur des Abysses Tempête et de l'Elfe Muse. Mais peu d'entre eux connaissent la suite de l'histoire. L'histoire des 12 Premiers Nés. La véritable histoire des origines des Abyssaux.

Il faut savoir qu'un Abyssal est considéré de la Muse ou de la Tempête lorsqu'au moins 51% de son code génétique balance pour l'un ou l'autre. Même si ces derniers ne l'avouent pas et le renie, il n'existe en aucun cas d'Abyssal Pure. Car les premiers Abyssaux sont à 50% de la Muse et à 50% de la Tempête. De même que les Lignées possèdent plus ou moins d'Abyssal de l'une des branches ou de l'autre.

Mais de nos jours les mélanges entre les deux branches Abyssales sont très rares. Les familles essaient avant tout de « purifier » leur Lignée. Augmentant petit à petit le pourcentage génétique de Muse ou de Tempête chez leurs descendances. Même si le fameux 100% ne sera jamais possible chez un enfant, Muse et Tempête étant les seuls Abyssaux Pures.

NDT-Bien que la Muse soit une elfe, son statut de mère des Abysses font que beaucoup la considère comme telle et elle deviendra génétiquement une Abyssale par la suite.-

Il faut donc savoir, que la plupart des Abyssaux descendent de nos jours de l'un des 12 Premiers Nés. Les Premiers Nés sont les 12 enfants qu'on eus Tempèsta, le fils de Tempête et de Muse, et de Müsica, la fille de ces derniers. Ce qui porte le nombre de Lignée « officiel » à douze. Bien sûr il existe des Lignées secondaires au sein de celles-ci sur lesquels ne nous attarderons pas. Du moins pas dans ce livre.

Tempèsta, le Premier Fils, dévoué à son père, adorateur de guerre, du carnage, du Sang et des conflits, détestant les races considérés comme « terrestre » à ses yeux.

Müsica, la Première Fille, dévoué à sa mère, adorateur de paix, de tranquillité, de la vie et de méditation, aimant les  races considérés comme « civilisé » pour elle.


Les 12 Premiers Nés :

Les deux enfants étaient chacun élevé respectivement par l'un de leurs deux parents. Aucun des deux n'eurent connaissance de l'un ou de l'autre pendant la majeure partie de sa vie. Pour l'un sa mère était une traîtresse que son père avait banni sur une terre une fois sa naissance. Pour l'une son père avait préféré retournée dans les Abysses plutôt que d'assumer sa progéniture lui préférant son royaume.

Pourtant, bien que chacun des deux parents éleva son enfant selon ses valeurs et ses envies, il fallait bien se rendre compte à l'évidence : un seul enfant n'était pas assez, du moins pour le Seigneur des Abysses. Il lui en fallait beaucoup plus s'il souhaitait avoir une vraie « race » digne de son nom. Il avait besoin « d'autres enfants ».

Alors, il proposa un marché à Muse : il était prêt à lui accorder une partie de ses pouvoirs et de ses plages, endroit où elle pourrait vivre en paix. Faisant d'elle une Abyssal à part entière et non plus une elfe. Cette dernière était traquée et rejeté par ses pairs, ne voulant pas qu'un demi-Sang, un mélange de race, existe. Les elfes n'acceptaient pas que Muse ait pu engendrer des Elfes Marins, l'autre nom des Abyssaux. Pour eux ce n'était que des monstres aquatiques barbares et bâtards, n'ayant aucun lien avec la Haute noblesse et grandeur des propriétaires des forêts.  

Muse n'eut d'autre choix que d'accepter les propositions de son ancien amant. Elle voulait avant tout que les deux Abyssaux frère et soeur puissent vivre ensemble et se pardonner l'un l'autre, ne suivant pas l'exemple déplorable de leurs parents. Tempête, lui, ne voulait que de sa fille qu'elle se reproduise avec son fils. Tant que cette dernière lui permettait de créer suffisamment de « Lignée » à sa race, Muse pourrait élever les enfants nés à sa guise sous l'oeil attentif de Tempête. Une vraie famille...

NDT-Il est bon de noter que la notion d'inceste n'a pas lieu d'être ici, que les Abyssaux sont avant tout des races animales et donc la pluralité, la polygamie, et la reproduction entre membre d'une même famille est quelque chose de courant notamment lorsque la survie de la Lignée est en danger. D'ailleurs les humains de Sang royaux sont aussi adepte de ce genre de pratique pour ne pas corrompre le « Sang bleu » de leurs lignages, ceci n'est donc en aucun cas étonnant, de mon point de vue.-

C'est ainsi que Müsica, avec l'aide de son frère Tempèsta, ce firent « gratifier » de douze enfants, l'un après l'autre, la naissance des Douze Premiers, les Douze Premiers Nés. Les douze petits enfants de la Mère Muse et du Père Tempête.

Étant égaux en Sang et en Rang, les Douze Premiers Nés n'avaient que pour but de suivre la volonté de leur grand-père et la suite de leur mère. Chacun devait faire en sorte d'avoir le plus d'enfants possible. Au terme d'un long laps de temps donné, Tempête promit de libérer celui et celle ayant le plus eu/fait d'enfant.
Avec qui importait peu pour lui, seul le nombre comptait. Seul comptait la création des Abyssaux.  Finit les choses telles que les « sentiments » et l' « amour ».

C'était un combat entre chacun des Douze. D'ailleurs, hasard ou simple plaisanterie des Dieux, les deux enfants de Muse et Tempête eurent six fils et six filles.

Pour les Lignées -le but principal de ce « jeu » étant de les « gonflés », rappelons le- cela n'était pas très compliqué, l’aîné était placé dans la Lignée du père, le cadet dans la Lignée de la mère et ainsi de suite à tour de rôle et d'enfant.

NDT- Ajoutons qu'il s'agit là d'une réelle coutume chez les Abyssaux de nos jours. L’aîné prend toujours le nom de Lignée de son père et le cadet de sa mère. Cependant, il est désormais très mal vu pour un couple d'Abyssaux d'avoir plus de deux enfants. Afin de ne pas rappeler les pratiques de Tempête à ce sujet. Préférant garder l'image d'un amour pur et sincère entre lui et Muse et de leurs deux et uniques premiers enfants. L'histoire des Douze étant plus ou moins tabou, du moins dans les détails, au sein même de leur propre histoire. On ne cite aujourd'hui que le début de l'histoire.-

C'est ainsi au terme de plusieurs centaines d'années, en années humaines, que Tempête décida de mettre un terme à ce que l'on surnomme avec dégoût -même chez les Abyssaux- : « le grand cuvage ». La naissance des premiers Abyssaux actuels.

En prenant compte le nombre d'enfant dans chacune des douze Lignées, elles furent classé de la plus « noble » à la plus « faible ». Afin d'encore mieux différencier chacune des douze Lignées désormais, Tempête usant de sa puissante magie pour changer la couleur du Sang de chacun des Abyssaux. Plus la couleur du Sang étant proche de la sienne et plus la Lignée était de Haute noblesse. Bien sûr chaque Lignée est implicitement censée obéir aux ordres des Lignées de Rang supérieur.

Toutefois, cela ne ce passa pas comme prévu. La Grande Séparation eu lieu. Tempèsta, fils de Tempête et de Muse, père des Douze Premier Nés, refusa que ces enfants et petits-enfants eu à subir la vie d'esclavage et de soumission que son père lui avait offerte. Depuis la mort de Müsica qui survint peu après la naissance des Douze, Tempèsta était beaucoup plus proche de sa mère Muse et de ses enfants Premiers Nés. Il comprenait qu'un père devait avant tout faire passer sa famille avant ses intérêt personnels et ses ambitions. Une chose que le Seigneur des Abysses n'arrivait pas à comprendre apparemment. Être père avait réellement changé Tempèsta, en bien, pas comme son père.

Accompagné de Muse, désormais Abyssale à part entière, il proposa au Douze et leurs enfants de partirent tous ensemble vers les plages promises de Tempête. Malheureusement, les quatre plus Hautes Lignées refusèrent et ce fût aux termes d'un énorme sacrifice que Tempèsta donna sa vie pour permettre à sa mère, quatre de ses enfants et les leurs de pouvoir s'échapper des profondeurs des Abysses. Quand aux quatre Lignées restantes, elles prirent la fuite décidant de ne pas suivre Tempèsta et de ne pas revenir pour autant vers Tempête. Déclarant leur indépendance et leur mépris vis à vis de tout ça, souhaitant juste faire ce qu'elles jugeaient bon pour elles.

Décennie après décennie, les Abyssaux changèrent physiquement et mentalement. Des quatre premières Lignées de Haut Rang émergea la branche des Abyssaux des Tempêtes, ceux ayant décidé lors de la « grande séparation » de rester auprès de leur grand-père Tempête. Ils ont un aspect beaucoup plus « créature marine et aquatique », qu'on pourrait presque qualifier de chaotique. Ils sont les nouveaux propriétaires des océans sous la surveillance de Seigneur des Abysses.

Des quatre Lignées de Rang moyen qui ne prirent partie et décidé de fuir ce créa la branche des Abyssaux dite « Moyen », dont l'aspect ressemble à ceux des tritons ou des sirènes avec des courbes plus ou moins humaines. Elle est la branche la plus tolérante et la plus neutre des trois. Contenant aussi le plus de diversité et totalement indépendant des autres Abyssaux.

Et des quatre dernières Lignées, celle de plus Bas Rang, apparut la branche des Abyssaux de la Muse. Ils sont ceux ayant suivit Muse et Tempèsta, des humanoïdes à la peau blanche avec de léger branchie très discret. Beaucoup plus apte à la vie sur terre qu'en mer, héritage de leurs vies passées sur les plages. Bien qu'ils soient beaucoup plus à l'aise dans l'eau que n'importe quelle autre race terrestre. Ils sont les partisans des pratiques et des conseils de la Mère des Abysses.

Voilà pour ce récit, la suite est ce qui est actuellement possible de voir avec vos propres yeux. Les Abyssaux de la Tempête et de la Muse ce déteste mutuellement. N'appréciant pas forcément les autres races non plus. Trouvant un peu de réconfort et de point commun avec celle des Stryges. Ceux de la Tempête préférant les Noirs et ceux de la Muse préférant les Blancs pendant que l'autre branche reste neutre, mais néanmoins légèrement méfiante vis à vis de toute race et principalement de la sienne.


Lignée des Abyssaux des Tempêtes : Rang 1 à 4

Teruit : Les Teruit sont la Lignée la plus noble qui soit. Fondé par Son Extrême Innocence. La plus calme, jeune et gentille de toutes les filles de Müsica et de Tempèsta. Malheureusement c'est à cause de son extrême gentillesse qu'on abusa énormément d'elle -autant au sens sexuelle que morale du terme- et que sa Lignée fut la plus nombreuse. Décrite comme son Incroyable Catin par les autres Lignées, notamment et surtout la Seconde Lignée. Désormais les Teruit sont avant tout des personnes qui cherchent à mettre un terme aux conflits entre chaque Lignée, quitte à utiliser son autorité de Première Lignée pour ça. Ils sont les plus proches du Seigneur des Abysses, mais aussi ceux possédant le plus de pouvoir Magique et télépathique.

Lenagui : Fondé par L'Apôtre. Lenagui était cette fois-ci ce qu'on pourrait officiellement renommé une catin. Utilisant nombre de ses charmes perverses et perfides pour avoir nombre de descendants et nombre d'amants. Cela ne lui valu pas la place de Première Lignée, mais au moins de Seconde. C'est depuis lors que son nom ce réfère souvent à quelque chose de proche de la jalousie. Cette Lignée est avant tout la concurrente de la Première, refusant totalement la Première Lignée qui ne sont pas apte à comprendre les idéaux du Seigneur des Abysses. Elle est la Lignée la plus nombreuse et possédant de nombreux fanatiques voulant renverser l'ordre établit avant d'accéder à la place de Première. Partisante absolue de la Tromperie.

Ripanah : La Lignée de celui que l'on nomme Le Silencieux, Ripanah. Personne ne sait ou ne se remémore comme Ripanah à réussit son coup pour avoir autant d'enfants et la plupart des gens ne se souviennent pas non plus l'avoir déjà vu tenter quelque chose envers l'une des six filles. Et c'est généralement cette impression qui revient en boucle, personne ne se « souvient » du Silencieux, comme s'il n'était jamais vraiment là. Ceux de cette Lignée suivent les mêmes principes en restant caché aux fonds des Abysses, attendant patiemment. Attendant quoi ? Aucune idée, mais ils attendent. Ce sont de véritable énigmatiques et qui n'adresse que rarement la parole aux autres. On parle d'eux comme d'une véritable secte aux pratiques douteuses et corrompus.

Sturegeon : L'Érudit est le père fondateur de cette Lignée. Homme de science et de savoir, il n'a jamais été question pour lui d'un quelconque concours ou conflit pour accéder à la Première Lignée. Tout ce qui comptait pour lui était ses recherches et ses connaissances  dont il en souhaitait toujours davantage et peu importe le prix pour. Les relations qu'il eu étaient avant tout dans l'espoir de créer « l'enfant parfait ». Un Abyssal possédant une force télépathique hors du commun. Désormais les Sturegeon se consacrent entièrement aux recensements de tout ce qui a existé et existera. L'intelligence est pour eux la seule valeur à se transmettre. Ils sont capables de tout et de n'importe quoi afin d'en apprendre ne serait-ce qu'un peu plus, même du pire.


Lignée des Abyssaux dit Moyens : Rang 5 à 8

Eauquarem : La Lignée de La Comtesse Eauquaremn des Abysses Tanguant de son nom complet. La Lignée des Eauquarem est l'une des rares qui respectent, et encore de nos jours,  absolument et incontestablement l'Ordre du Sang promulgué par le Père des Abysses. Qui oblige les Lignées à obéir à tout ordre d'une Lignée supérieure à la sienne. Ce qu'il fait qu'elle respecte tout autant les 4 Lignées au-dessus d'elle, qu'elle prend pour acquise et de Haut les Lignées en dessous d'elle. Pour cette Lignée seul le Rang compte. Cette Lignée posséderait même un « code de conduite » très strictes et écrite par la Comtesse elle-même ainsi qu'une hiérarchie bien établit au sein de celle-ci, quiconque osera renié ou réfuter les héritages de la Comtesse sera banni et/ou tué.

Spadeno : Celui qui Voit-Tout, Le Surveillant. Spadeno et sa Lignée sont avant tous les arbitres de quelques formes qu'ils soient de conflit entre n'importe quelles Lignées. Que ce soit de Bas Rang ou de Hauts Rang, les Spadeno surveille au grain et à l'oeil qu'une dispute entre deux Lignées n'atteindra et ne dépassera jamais un certain seuil. Ils sont les protecteurs de l'Ordre. Jugeant que chaque Lignée est au Rang qu'il lui convient et qu'il doit en être ainsi, pour toujours et non autrement. Personne n'a le droit et le pouvoir suffisant pour assumer un changement de place et un déséquilibrement de l'Ordre établit par leurs ascendants. Ces disciples suivent la même voie que lui en surveillant dans l'ombre des Abysses toutes les Lignées en vie .

Quiner : Les Quiner sont les Gardiens des Basses Lignées. Un peu comme son frère Spadeno, mais d'une façon légèrement différente, Quiner fut la première à se révolter contre l'abus des Hautes Lignées utilisant leurs Droits de Sang. Pour eux tout n'est pas que question de Rang, de Sang et de Lignée. Si les autres Lignées passaient un peu de temps à se comprendre les unes et les autres à voir à quelle point elles ne sont pas si différentes les unes que les autres, peut-être alors les Abyssaux pourraient être une vraie race à part entière et non une division de plusieurs espèces comme certains le laisse entendre. Quiner, La Gardienne, fonda donc cette Lignée ou la tolérance et la protection des plus faibles et démunis sont les principales priorités pour elle.

Oredadv : Le Chasseur possède une des plus anciennes Lignées, la première selon certaines sources plus ou moins vraies. Ceux qui ont font parti ont toujours préféré et valorisé non pas l'Ordre du Sang et les Rangs, mais quelque chose de bien plus réel et tangible : les capacités de survie. Ainsi cette Lignée ne contient que de très bon combattants, qui malgré un faible Rang sont largement plus puissant dans un duel de force ou de chasse que -presque- n’importe quelle autres Lignées. On décrivait Oredadv comme le plus fort des Douze. Si ce dernier aurait passé plus de temps à chassé la femelle que les montres Abyssaux ce serait certainement lui le maître de la plus puissante Lignée qui soit été donné de voir. Mais, ce n'est toujours pas le cas.


Lignée des Abyssaux de la Muse : Rang 9 à 12

Mauson : La Lignée des Mauson est une ancienne Lignée de Haut-Rang qui fut rétrogradé à cause de sa trahison envers le Père des Abysses lors de la grande séparation. Désormais cette Lignée est victime de ce que l'on appel la Malédiction des Abysses, le « Puits sans Fond ». Cette malédiction empêche quiconque provenant de cette Lignée d'être heureux, même avec tous les efforts du monde. C'est quelque chose que n'appris que trop tard Mauson, anciennement l'Illustre et dorénavant L’Obscurci. Même si ces derniers sont les plus proches des principes de Tempèsta, le Fils des Abysses, ils ne sont que l'ombre d'eux-même pour l'instant. Le seul moyen de briser cette malédiction serait par le biais d'une puissante magie, selon la légende.

Ardines : Ardines, renommé par les autres La Vagabonde, fût la première à soutenir son père, Tempèsta, lors de la grande séparation. Les Ardines sont ceux qui possède la plus grande affinité avec la terre et ses habitants. Si la majeure partie des exclus des Abysses sont encore en vie de nos jours c'est surtout grâce à cette Lignée. Elle est celle qui est la « mieux » vu par les autres races. Généralement très enclin à la discussion, au partage et la négociation, nombre des Ardines mènent une vie saine et respectable dans des villages comme le ferait n'importe qui. On les croise un peu partout, en tant que marchand ambulant ou à des postes de récoltes au sein des fermes. Très pacifique ils sauront apporté de l'aide à quiconque la leur demandera.

Vornai : La Lignée de L’Évocateur est la plus jeune après celle des Teruit. Ils entretiennent une amitié très proche avec eux, Vornai et Teruit étant presque « amoureux » l'un de l'autre en leurs temps.  Les Teruit partagèrent beaucoup de connaissance avec les Vornai et notamment ce qui allait devenir par la suite l'un des points forts de la race tout entière : la télépathie. Les Vornai sont ceux qui ont le plus d'affinité et de facilité à contrôler mentalement les créatures de ce monde par la pensée. Pouvant en faire de docile domestique ou au contraire des monstres redoutables qui combattent à leurs côtés. Selon certains récit et les propre fait de Vornai, ils seraient même capables de faire plier la volonté de certains dragons.

Perac : Plus faible et plus basse de toutes les Lignée, Perac est-ce que comme beaucoup considère comme la ratée des Abyssaux. En effet, s'il y'a bien un point commun entre toutes les Lignées des Abyssaux ce sont bien leurs affinités et proximité avec l'Eau, l'un des Quatre Éléments Majeurs. Mais , tout membre de la Lignée des Perac ne possède aucun rapport avec l'Eau, c'est même tout le contraire. L'eau étant un véritable point faible pour eux au point où ils ne savent même plus nager. C'est donc tout naturellement et en toute opposions que Perac, appris les secrets du Feu l'inverse et l'ennemi de l'Eau, devenu par la suite La Pyromancienne.

Ce livre rapporte 115 d'expérience et 100 pièces d'or à Vikesslo Strugeon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Officiel]Les 12 Premiers Nés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» nouveau supplement-non officiel?
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon C - Mythe et légende-