AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Herbier  

Le Monde de Dùralas


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Nous sommes actuellement en l'An 811 du Ve Âge.
Bienvenue à notre dernier membre : Aube Kel'il
Le Monde de Dùralas a précisément 3886 jours !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Dùralas, le Jeu 20 Juin 2024 - 15:16
La Spécialisation de classe s'obtient à Wystéria.
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 

 Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche102757/2757Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptySam 2 Déc 2023 - 12:07
Séparation du contenu
Saigo avait quitté la savane avec un goût amer dans la bouche. La sensation désagréable de ne pas avoir fini le travail ne l’avait pas quitté, alors qu’il planait, quelques mètres au-dessus du sol, pour regagner Lédéhi. Les affaires de la Congrégation le rappelait au bercail, quand bien même le stryge noir aurait bien volontiers prolongé son séjour auprès de Neïwa et de sa troupe de sauvages en pagne. Non pas qu’il ait développé une quelconque affection pour les indigènes ou pour la chaleur suffocante de leur région, mais bien parce qu’il n’avait pas fini d’en découvrir tous les secrets.

Il se découvrait encore cette curiosité, presque maladive, ça ne lui ressemblait pas d’ordinaire. Mais l’enjeu, lui, était bien plus représentatif du Héraut : plus de pouvoir, un moyen de devenir plus fort, un pouvoir mystérieux que nul en Dùralas n’avait été capable de trouver. Le brouillard qui entourait cette légende demeurait épais, mais Saigo était sûr d’une chose : Neïwa avait des réponses. Pour l’heure, elle se refusait à parler, clamant haut et fort son manque de confiance envers les étrangers, quand bien même l’Exécuteur savait de sources sûres qu’il était loin d’être le seul à s’être présenté dans la case de la cheffe de ces barbares. Il avait déjà croisé – et collaboré avec – des envoyés de la Garde Zéphyr, et il se doutait que les autres factions n’étaient pas bien loin.

Lors de son dernier passage à Kothemba, le stryge noir avait dû se contenir pour ne pas simplement prendre ce qu’il voulait par la force. Battre Neïwa jusqu’aux portes de la mort, tuer sa famille, ses enfants, ses amis, la soumettre jusqu’à ce qu’enfin elle crache le morceau et lui révèle ce qu’il voulait savoir. Mais le contre surpassait le pour : les conséquences diplomatiques seraient mauvaises pour la Congrégation, et les nouvelles recrues étaient loin d’être prête à mener une guerre. Sans compter que Neïwa avait déjà réquisitionné les services de Lédéhi, et qu’il était dans l’intérêt de l’Ombre de maintenir des relations vaguement cordiales avec ses clients. Alors il avait simplement déploré le fait que ses services rendus au village soient encore considérés comme insuffisant pour gagner la confiance de leur peuple, et il était parti.

Ce n’était que quelques semaines plus tard qu’un émissaire de Neïwa s’était présenté à Lédéhi avec un message à destination de Saigo : il n’avait pas terminé le travail. Des Swen’jah avaient survécu et rassemblaient leurs forces pour se venger. Le Héraut de Mahriser avait soupiré : « j’avais bien dit qu’il fallait s’assurer de ne laisser aucun survivant, que la survie même d’un seul homme ne mènerait qu’à une vendetta de plus à mater… ». Cette fois, il n’était pas question pour le stryge noir de se mêler à l’ennemi et de collaborer avec des amateurs. Si le Parricide voulait être sûr que les Swen’jah ne seraient plus une épine dans le pied de qui que ce soit, il lui fallait un vrai professionnel. Il lui fallait le meilleur. Alors sans attendre, Saigo se saisit d’une plume et d’un parchemin, pour gratter, de l’écriture maladroite de celui qui a mieux appris à se battre qu’à s’exprimer, les quelques lignes de sa requête :

« À l’attention de l’Empereur de Spelunca.
Retrouve-moi dans une semaine aux portes du village de Kothemba, dans la savane. Je t’expliquerais tout de vive voix. Je suis sûr que ça t’intéressera.
Tu sais très bien qui. »

Il ne laissa nulle signature, n’apposa nul sceau officiel, stryge ou congrégation. Saigo savait très bien que les relations entre Château Rouge et Lédéhi devaient demeurer un secret pour ne pas attirer les soupçons de leurs ennemis. Il savait aussi que si sa lettre tombait entre de mauvaises mains, le manque de détail permettrait de limiter au maximum les dégâts. D’un rapide sifflement, l’Ombre appela Corbac à se poser sur son épaule. Tout en roulant le parchemin et l’accrochant à la patte de son corbeau, Saigo ordonna :

« Apporte ça à Sobek, et à personne d’autre. Personne, c’est bien clair ? »

L’oiseau poussa un croassement vaguement approbatif et s’envola par la fenêtre. Saigo, lui, partit immédiatement préparer tout le nécessaire à sa prochaine expédition. Cette fois, Neïwa lui dirait tout.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 455
Expérience : 3911
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche101950/1950Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyDim 3 Déc 2023 - 14:15
Séparation du contenu
La matinée semblait calme en Château-Rouge, des rossignols annonçaient la tombée du crépuscule, tandis que les échoppes marchandes commençaient à pointer le bout de leurs tentes au coeur du bourg castelain. Des enfants disparaissaient dans les gigantesques jardins rosiers, et des veuves rêvaient de rapports moralement réprouvables avec leurs défunts maris.

Un début de journée banal, donc, se déroulait lorsque le Roi Vampire assis à son bureau reçu une missive de la part d'un corbeau dont il connaissait bien la physionomie. Posant hâtivement sa plume encore mouillée d'encre, fatiguée de parcourir et corriger des calculs mathémagiques d'une recherche universitaire, Sobek Elpoemer Grey invitait Corbac à s'approcher et lui arrachait prestement le petit rouleau.

Kothemba. Se levant pareil au chat qui soudainement s'éprend de quelque humeur électrique, l'un de ses bras parcourait les étagères d'une bibliothèque murale pour y saisir un ouvrage anthropoliguqe. Après avoir mené ses recherches personnelles, il convoquait immédiatement, envoyant deux Frelons Spelunciens, ces colosses de plaques noires et d'or escorter un expert en la matière. Il se fichait bien de savoir qui, qu'on débusque un universitaire, les bourses qu'il leur payait généreusement servaient à ça au fond.

L'entretien fut de courte durée, et lorsqu'il s'achevait, Styx avait une connaissance suffisante pour entamer un voyage diplomatique sereinement : le territoire de la Savane de Tzengah apparaissait à juste titre comme marginal au sein du paysage social Dùralassien. Manquant de structures étatiques, composés de tribus, et en proie à une certaine précarité, il adressait aux aventuriers passant par là requêtes et services afin de prospérer. Un problème d'envahisseurs, qui s'il était résolu promettait pouvoirs aux contractuels.

Dans la calèche qui le mènerait à destination, Styx se dit que cette excursion ne serait pas différente de ses habituels travaux pour la Congrégation à l'exception près qu'il pourrait ici œuvrer en plein jour et raffler de bonnes relations pour sa châtellerie au passage. Les épices de Tzengah seraient un ajout ravissant aux vins Spelunciens, ainsi qu'un parfum agréable pour les drogues manufacturées dans ses laboratoires secrets.

Il arrivait une journée et demie plus tard, annoncé par deux pages, escorté par un seul Frelon, massif et silencieux colosse, et on invitait l'escouade à patienter en buvant un breuvage à base de plantes locales qu'il acceptait. Masquant son dégoût pour le jus infect, sûrement plus adapté à une diète qu'à ses addictions aux produits transformés, il engageait la conversation avec les locaux, se renseignant des tâches à accomplir dans l'attente de voir les ailes de Saigo se profiler à l'horizon lorsqu'on lui annonçait que Neïwa était prête à le recevoir.
- Je vous prie de nous accorder quelques instants supplémentaires, je ne serais pas seul pour vous prêter main forte, cheffe Neïwa. J'attends un ami. Savez-vous jouer aux échecs ?

Il lui lança un air de défi, et elle lui répondit par une étincelle malicieuse dans le regard.




Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche102757/2757Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyLun 4 Déc 2023 - 17:33
Séparation du contenu
« Bordel, faites un effort, j’ai vu des virtuoses taper plus fort que vous. Ne vous contentez pas d’agiter vos bras, utilisez tout votre corps. Votre tête aussi. Vous devriez connaître les mouvements à force… »

Exaspéré, Saigo se laissait tomber dans un fauteuil sommaire, positionné sur le balcon de la salle des pièges de Lédéhi. En contrebas, un groupe d’une douzaine de mercenaires, de tous horizons, regagnait en trainant des pieds la ligne de départ du parcours d’obstacles. Ce serait leur vingt-septième essai du jour, alors même que le soleil entamait seulement sa descente dans les cieux. Mais dans la plus pure tradition des Exécuteurs, l’Ombre refusait de voir ses troupes se reposer avant d’avoir accompli l’objectif qu’il leur avait fixé. Ils étaient pourtant tous en nage, certains arboraient également de profondes entailles, stigmates de leur manque d’attention et de réactivité face aux pièges.

« Lorsque vous serez en mission, vos cibles ne vous feront aucun cadeau. Ils n’attendront pas que vous soyez en pleine forme, ne se laisseront pas tuer sans faire d’histoire et ils exploiteront chaque signe de faiblesse que vous laissez entrevoir. Répéta l’Exécuteur d’un ton las. Cette salle fonctionne exactement de la même façon, alors tant que vous ne serez pas foutus d’en venir à bout, ce n’est pas la peine d’espérer quitter cet endroit. »

Maintenant qu’il était l’Ombre, le Parricide aurait facilement pu déléguer l’entraînement des aspirants mercenaires à quelqu’un d’autre. Mais bien des lunes auparavant, au détour d’une réunion secrète, au cœur d’Ishtar, il avait été décidé, avec Axe et Sobek, que ce serait la responsabilité du stryge noir. L’Élu ne comptait pas oublier cet accord, quand bien même ni la louve ni son vieil ami ne se montraient régulièrement à Lédéhi.

Et puis, le jour où la Congrégation rappellerait au monde à quel point elle était dangereuse, Saigo voulait être sûr que les troupes seraient fin prête. Alors quoi de mieux que d’y veiller personnellement ?

Alors que le Héraut posait un œil morne sur ses ouailles, dont les mouvements marqués par la fatigue étaient tragiquement imprécis, Lucretius, l’intendant de la Congrégation, vint se poster à la droite de l’Ombre. Se penchant légèrement à son oreille, le vampire annonça :

« Mon Ombre, Corbac est revenu. »

« Déjà ? Alors Sobek doit déjà être en chemin à l’heure qu’il est. Envoie quelqu’un pour surveiller les petits à ma place, je pars sur le champ. »

« Très bien mon Ombre. »

Moins d’une heure plus tard, Saigo déployait ses ailes et s’élançait du haut de la demeure isolée pour rallier la savane une fois de plus.

~~~

Il parvint à l’entrée du village tribal de Kothemba le lendemain, accueilli, comme il y avait été habitué, par le regard méfiant des gardes, qui s’écartaient néanmoins pour le laisser passer. Le village était tel qu’il l’avait laissé : plein de vie et de connards en pagne. Comment faisaient-ils pour ne pas brûler sous le soleil de plomb de la savane ? Saigo, lui, avait opté pour une tenue sobre, une chemise aux longues manches et un pantalon en lin venant protéger sa peau pâle. Ça ne l’empêchait pas de mourir de chaud, mais le stryge noir préférait regagner la tombe plutôt que d’être vu à porter du blanc.

Parvenu au-devant de la case de Neïwa, l’Ombre tomba nez à nez avec la haute carcasse d’un Frelon Speluncien, signe que Sobek était déjà arrivé. Saluant le soldat d’un signe de tête, le Parricide ne s’offusqua pas du mutisme du gardien. C’était dans leur nature après tout. Château-Rouge les avait façonnés de telle sorte que chaque individu portant l’armure était le pion parfait : il ne posait pas de questions, ne se plaignait jamais et exécutait les ordres avec une efficacité remarquable.

« Si seulement tous les nouveaux venus de Lédéhi pouvaient être pareils… » se lamenta Saigo à voix basse, alors qu’il écartait les pans de la tente de Neïwa. Cette dernière leva sur l’Élu un œil neutre.

« Exécuteur. »

« Neïwa. Alors comme ça d’autres Swen’jah vous causent déjà du tort ? »

« En effet, acquiesça l’indigène. Des chasseurs se sont regroupés dans un campement de fortune, au nord. Ils ont attaqué un convoi marchand il y a quelques jours. »

« Et vous avez toujours pas le moindre guerrier foutu de régler ce problème pour vous. »


« C’est une mission que je vous ai confié et que vous n’avez pas terminé. »

Le ton de Neïwa s’était durci face à la pique lancée par Saigo. Ce dernier haussa les épaules, sans se débiner.

« Vous avez confié cette mission à un paquet de monde, dont la Garde Zéphyr. Ils ne sont pas spécialisés en massacre, même si la petite virtuose que vous affectionnez tant a montré de belles prédispositions. »

Cette dernière remarque était ironique. Saigo avait vu Holy sortir en fulminant de la case de Neïwa, puis se plaindre pendant l’intégralité du trajet. Mais il l’avait aussi vu faire étalage de pouvoirs impressionnants. Elle avait soufflé les barricades du village en un seul mouvement, mais déchaîné une seule vague mortelle qui avait eu raison de tous les fuyards. Heureusement que l’Exécuteur avait envoyé un cadavre d’éléphant s’écraser sur la cachette des enfants Swen’jah, sinon il aurait dû admettre que la louve au violon était plus efficace que lui en génocide.

« Vous et moi savez que votre problème de Swen’jah est insoluble. La savane est trop vaste, les tribus trop clairsemées. Il y aura toujours un survivant pour reformer une tribu, pour recruter de nouveaux nomades et pour revenir vous faire chier. »

Neïwa demeurait interdite. Elle savait que Saigo avait raison, mais ne voulait sans doute pas l’admettre.

« Sa Sainteté et moi-même allons vous débarrasser de ce qu’il reste de cette tribu. » finit par assurer Saigo. « Mais à notre retour, il sera grand temps de délier votre langue sur ce que vous connaissez des secrets de la savane. »

L’Élu voulait bien être conciliant avec les exigences de Kothemba, mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Si Neïwa voulait poursuivre sa collaboration avec Saigo, et par extension avec la Congrégation, alors elle allait devoir y mettre du sien.






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 455
Expérience : 3911
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche101950/1950Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyMar 5 Déc 2023 - 10:10
Séparation du contenu
Alors qu'un silence gêné gagnait Neïwa, Sobek, en profitait pour saluer Saigo d'un hochement de tête tandis qu'il déplaçait ses pions sur l'échiquier face à la cheffe tribale. Ils auraient tout le temps de discuter plus tard, et leur relation était assez développée pour qu'ils se passent de futilités en temps de travail.

Car c'était le cas de ce qui se déroulait présentement. Une cliente adressait un contrat à la Congrégation, ni plus ni moins.
- Mat. Le fou de Styx poussait le Roi, encadré par une Tour et une Reine, tandis que Styx se redressait, rapidement, dans une chemise blanche et pantalon noir. Avant même qu'il ne s'allume une cigarette le page qui jusqu'ici n'avait cessé de servir chaque personne de la hutte en vivres avec l'efficacité d'un vampire, tirait d'un porte-documents noir cinq feuilles reliées d'un fil d'or avant de les tendre au Régent. Permettez-moi d'ajouter aux conditions de mon supérieur, Neïwa. Voici un contrat explicitant les termes de notre accord, selon les traditions bureaucratiques de notre organisation : votre village s'exonère de nous verser salaire, qui aurait dû, vous le verrez en page 3, s'élever à quelques milliers de PO, en échange d'informations dont on évalue généreusement la valeur pour en faire monnaie acceptable. Tout non-respect des termes entraînera des sanctions que l'Ombre dictera, mais nous n'en arriverons jamais là.

Se déplaçant dans la tente d'un pas félin, recrachant lentement la fumée au rythme de sa diction, Styx se laissait aller sur un fauteuil rouge, confortable, qu'il faisait apparaître d'un claquement de doigts. Posé là en une position peu rigide, contrairement à sa droiture habituelle de Château-Rouge, il paraissait plus félin ; habité de malice et agilité.
- Vous trouverez aussi une clause de confidentialité, en page 4, et la possibilité de renouveler les termes une fois que nous nous serons acquittés de notre mission avec succès. Durant le déroulé de l'opération, je vous livre la garde de Noël, mon page, ainsi que du Frelon Speluncien à l'extérieur. Employez-les selon vos désires, et Noël vous fera un résumé exhaustif de tous les services que nous offrons à nos clients ; alors trinquons, au début d'une ère de paix pour Tzengah.

Le page, comme s'il avait répété le moment toute sa vie, apportait un plateau d'or aux trois personnages, sur lequel brillaient trois coupes de vin pétillant de Château-Rouge.
Il regarda Saigo en souriant trop poliment, levant fièrement sa coupe comme s'il célébrait autre chose que la scène présente. Le cadeau qu'il réservait à la nouvelle Ombre, et dont il entendait déjà l'arrivée dehors, peut-être ? Ou simplement la joie de le revoir ? Dans tous les cas il espérait que cette démonstration des talents acquis au cours de sa régence prouverait à son supérieur qu'il demeurait un habile politicien. Bien au-dessus de toute recrue prétendant au rôle de Bras-Droit.

Il serait regrettable de devoir recourir à des moyens physiques pour devoir regagner son influence au sein de la Congrégation car ce serait une coupe de personnel conséquente. Contreproductif serait ainsi un terme plus approprié. La Faction était toutefois à présent le terrain de jeu de l'Elu, et Styx respectait suffisamment son allié pour jouer selon ses règles. Le sang appelait le sang, et tous les contrats ne sauraient appaiser la faim du Dévoreur.

Comme dehors, des bruits métalliques tintaient de plus en plus proches d'eux et que Neïwa lui jettait un regard où nageait à la fois une once d'incompréhension et de peur -légitime- Styx ajouta, d'une voix riante on ne pouvait plus professionnelle :
- J'ai fait livrer ici une escouade de Frelons, en gage de félicitations à mon ami, récemment promu, j'espère que vous n'y verrez pas d'inconvénient. Vous signez ?

Il bu sa coupe d'une traite, sans quitter la cheffe du regard, tandis que Noël lui tendait une plume de paon peinte de rouge. Trempée dans le sang.




Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche102757/2757Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyMer 6 Déc 2023 - 21:59
Séparation du contenu
L’échange de regard, intense, tendu, entre Saigo et Neiwa dura quelques instants supplémentaires. Le silence, ce fut Sobek qui le brisa, reprenant les rennes des négociations pour y ajouter ses propres clauses, sans nul doute rédigées en des termes que l’Ombre ne comprenait pas. Quant à la cheffe tribale, qui n’avait pas quitté sa case depuis le deuxième âge et présidait un village de barbares probablement consanguins, saurait-elle seulement déchiffrer les paragraphes officiels que lui présentait les émissaires de Château-Rouge ? Le stryge aurait parié que non. Mais le temps d’une seconde, bref moment suspendu, un rare courant d’air balaya la savane, soulevant tout aussi brièvement le rideau primitif qui constituait l’entrée de la case royale. Le soleil s’engouffra dans la frêle bâtisse alors que les pas de l’Empereur le menaient juste à côté de l’Exécuteur resté debout. Ce n’était qu’une fraction de seconde, mais les ombres jointes des deux légendes de la Congrégation vinrent assombrir le visage de Neïwa, comme si le contrat qu’elle tenait entre ses mains signifiait un pacte avec les démons.

Le regard de Saigo, alors que Sobek évoquait les conséquences d’une trahison de Kothemba, était sans équivoque. Peu importait si Holy et Urua étaient repassés par le village après leur expédition contre les Swen’jah, l’Ombre s’en était lui-même chargé. Il avait déposé la tête décapitée du dompteur d’éléphant, toujours empalée sur la défense de sa monture. Il avait conté, à grands renforts de détail, les résultats de la brève bataille qui avait opposés les mercenaires aux pillards. Le cratère dans le torse du chef de guerre, les enfants écrasés sous les décombres et le cadavre du pachyderme. Il n’avait évidemment pas omis la tentative désastreuse de négociation menée par Holy, précisant que si ça n’avait tenu qu’à la Congrégation, il n’y aurait pas eu matière à tergiverser. C’était toujours bon de rappeler que pour le genre de travail espéré par Neïwa, faire appel à des pacifistes vivant au milieu d’elfes n’était pas forcément une stratégie gagnante.

Un sourire mauvais plaqué sur le visage, Saigo leva légèrement sa coupe en direction de la cheffe tribale. Puis il adressa à son vieil ami un signe de tête reconnaissant. Bien sûr, il avait tiqué lorsque Sobek l’avait appelé son « supérieur », jetant à l’empereur un regard circonspect. Autrefois, l’Élu avait accepté qu’il ne serait jamais l’égal du vampire, sur le plan politique tout du moins. Il se voyait comme un soldat et non un dirigeant. Depuis, le Dragon Blanc avait guidé ses pas jusqu’au trône de l’Ombre, jadis occupé par son ami, désormais affairé sur un nouveau terrain de jeu, mais dont les talents demeuraient des atouts inestimables pour la Congrégation. Le Parricide rendit à Sobek son sourire entendu : l’alliance entre Château-Rouge et Lédéhi ne demandait pas le moindre contrat, tout comme Sobek n’avait besoin d’aucun titre officiel pour être considéré comme le plus proche conseiller de la nouvelle Ombre. Son Bras Droit, comme Saigo l’avait été pour lui dans une autre vie.

L’arrivée des Frelons, le cliquetis de leurs armures, la rigueur de leur déplacement, rappelèrent enfin l’Exécuteur à la tâche à venir. Il se contenta d’une brève gorgée de vin, reposant sa coupe sur le plateau de Noël, avant de quitter la tente, non sans lancer d’un ton froid à Neïwa.

« Nous reviendrons bientôt. Ne songez pas à bafouer votre parole, Neïwa. Il ne fait pas bon de nous avoir comme ennemi… »

De nouveau à l’extérieur, Saigo fut une fois de plus admiratif devant la discipline sans faille des Frelons. Vraiment, si seulement les mercenaires débutants avaient ce degré de fiabilité, la Congrégation en serait bien mieux lotie. Heureusement qu’il y avait quand même quelques éléments prometteurs dans le lot.

Ils ne tardèrent pas à se mettre en route vers le nord, dernier lieu connu du campement de fortune Swen’jah. Au vu de leur faible nombre et de leur manque d’organisation, compréhensible après avoir subi de telles pertes, Saigo s’attendait à trouver des nomades en mouvement constant. De quoi récupérer facilement des indices sur leurs allées et venues, ainsi que sur leurs plans futurs. S’approchant à hauteur de Sobek, le stryge noir lança :

« Une fois qu’on les aura trouvés, ce ne sera qu’une formalité, ces Swen’jah ne sont que de vulgaires pillards des sables, mal équipés, mal organisés. Ce qui importe réellement, c’est ce que Neïwa aura à nous dire. J’imagine que tu as fait tes propres recherches, mais les rumeurs d’un pouvoir secret dissimulés dans cette région ont fait leur chemin jusqu’à Lédéhi. Jusqu’à la Tour Noire également. J’ai pu voir plusieurs membres éminents des autres factions ces derniers mois, je les ai vu combattre. Posséder un tel pouvoir sera sans doute indispensable si un affrontement venait à éclater. »

Urua et Holy de la Garde Zéphyr. Dilon des Gardiens. Les Dùralassiens venus repousser Anklög. De puissants guerriers foulaient les terres de Dùralas. La Congrégation ne pouvait pas se permettre de laisser ses ennemis prendre trop d’avance sur eux. Aucune guerre n’était à l’ordre du jour, mais cela finirait par venir, et le légendaire duo des Ombres serait sans nul doute en première ligne…






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 455
Expérience : 3911
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche101950/1950Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptySam 9 Déc 2023 - 17:05
Séparation du contenu
Les dernières lueurs de la journée dansaient à l'extérieur, et, malgré un hiver naissant en Duralas, la température en Tzengah demeurait tempérée. Seulement vêtu de sa chemise et son pantalon, Sobek pris soin de se vêtir d'une longue veste au col de fourrure noire pour le départ.

Une fois la signature de Neïwa apposée sur son contrat, il se leva prestement, emboîtant le pas à Saigo, sans plus la regarder. Les négociations n'exigeaient de lui qu'il se fasse avenant jusqu'au moment où, actées par le sang, elles le libéraient des fastidieux devoirs civiques ; à partir de maintenant la cheffe était tenue par la sorcellerie à obtempérer.
Un pacte arcanique (que les ignorants pensaient, à tort, être exclusivement réservés aux Démons) exige que les termes soient accessibles aux deux partis, sans mensonge, afin d'être efficace. Or, en se présentant à ses clients, Sobek Elpoemer Grey n'était nullement dans l'obligation de leur dévoiler sa nature de Dévoreur, ni même de sorcier noir, sans déroger aux prérequis contractuels de vérité. S'ils avaient un tant soit peu de connaissances en ce qui concernait l'Histoire, ils sauraient à qui ils avaient affaire.

Idiote, pensa-t-il à l'encontre de Neïwa en lui adressant un rictus avant de quitter définitivement la tente.

Dehors, il enfourche l'étalon Speluncien vampirisé qui lui sert de monture équestre, et écoute les dires de Saigo avec intérêt tandis qu'il continue de tirer sur une cigarette qui ne semble jamais s'épuiser.
- Il me semble que déjà à l'époque Hevoria prétendait au pouvoir qui dort en ces lieux. Je me demande pourquoi cette manie Dùralassienne à scander qu'on recherche un pouvoir secret... Quoi qu'il en soit, tu as raison. Il nous faut rester compétitifs, garder la marge de pouvoirs équitable entre nous et nos ennemis. Avant de prendre l'ascendant, il nous faut nous assurer qu'ils ne prennent aucune avance.

Il allait ajouter quelque remarque machiavélique, issue de ses cogitations, lorsqu'un rayon de soleil illumina la silhouette de Saigo. Debout sur son destrier, le Roi Vampire observa les contours de sa chemise se tendre, au rythme de ses pas, pour épouser sa musculature puis de retomber avant de répéter inlassablement le même mouvement.
Faisant mine de regarder quelque part, loin au-delà du Stryge, une réflexion parasite encombra l'esprit de celui qui réfléchissait à l'organisation des Swen'Jah pour mieux en déduire la localisation. Lors de son propre règne en tant qu'Ombre de la Congrégation, et tout au long de leur collaboration, il avait toujours pensé l'Elu comme un des meilleurs assassins de leur temps ; leurs styles s'opposaient, mais il n'y avait que résultats qui comptaient dans un contrat. Résultats et anonymat.

Pour Styx nul ne jouait des poings comme l'Exécuteur, personne, lui inclus, ne pouvait générer autant de destruction et semer la mort comme ces deux ailes de Corbeau. Dans leur envol pour d'autres sommets, ils avaient coopéré, parfois de loin, parfois côte à côte, et toujours Sobek Elpoemer Grey se battait auprès de Saigo sans ressentir le besoin de l'annihiler.

Pourtant, il n'y avait personne ici qui le connaissait mieux que le Stryge, aucune âme n'avait vu autant de Styx, toutes ses versions, que Saigo ; une réflexion qu'il se surpris à se faire pour la première fois. Et qui par déduction en amena une autre.
Ils étaient deux Ombres, l'une déchue, l'autre ascendante. Et si le commun de la plèbe jugeait Saigo moins ambitieux que Sobek, moins calculateur, c'est qu'elle méritait sa place dans la boue ; Sobek connaissait le vide sans fin qui habitait le cœur de son ami. Sa soif de domination brûlait aussi intensément que celle de l'Empereur, et la discipline de Saigo le rendait terriblement difficile à arrêter dans ses entreprises. Tout finissait par se courber à lui, rien ne résistait à la puissance de la nouvelle Ombre. Une puissance constante, brutale, sans pareille.

Les rayons dorés, mourants, se perdirent un instant sur la chevelure noire de Saigo, et les iris de Sobek s'agrandirent. Un sourire amer lui teinta l'expression.
- Je pensais à si l'on devait en venir à s'entretuer toi, et moi. C'est drôle je ne l'avais jamais envisagé, et je ne sais pas si j'y arriverais.

Comme s'il réalisait ce qui était sorti de sa bouche, le vampire jeta sa cigarette avec violence, et pointa une direction dans la jungle :
- Par là-bas. Des volutes de fumée, à environ une heure.




Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8785
Expérience : 30780
Féminin

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyMer 13 Déc 2023 - 22:27
Séparation du contenu
Saigo & Styx vs Swen'Jah survivants


Les Swen'Jah commencent le combat.

Vitesse du groupe : 2259

Saigo : 5124
Vitesse : 988
Dégâts : 1863
Capacités spéciales :
  • Pugiliste : Postures automatiquement activées selon l'adversaire
    liste des postures:
  • Robe de l'archi-mage : peut lancer un dé supplémentaire lors de son tour
  • Un pour tous : A chaque CR, le joueur obtient un marqueur de 20% (25% si CC) cumulable jusqu'à 75%. Il  peut décider à n’importe quel tour d’activer ses marqueurs. Son prochain CR/CC sera alors augmenté du pourcentage de marqueurs stockés.
  • Poing de Ki : À chaque CC, la cible est étourdie et saute son prochain tour. De plus, si le Pugiliste est équipé d'un ceste, il voit ses dégâts de base augmenter de 10% en début de combat. (effectif avant l'activation d'une posture) [active]
  • La Plume Noire millénaire d'Asmodéa : A chaque attaque réussie, la cible voit la première fois sa vitesse divisée par deux pour le reste du combat. De plus, tous les effets négatifs de l'équipe adverse sont réduits de moitié tant que le détenteur est en vie. [Imblocable]
  • Coiffe dùralassienne : la première attaque réussie sur vous est réduite de 25%


Sobek E. Grey: 2279
Vitesse  : 1271
Dégâts : 3220
Capacités spéciales :
  • Machiavel [panoplie] : Augmente les dégâts et bonus des dagues, griffes, arcs et arbalètes (480) de {points_politiques}% (max 200). (appliqué)
  • Exorcisme : Vole et annule une capacité adverse (arme sacrée)
  • Foudre : Dès que l'adversaire est touché, il perd 402 de vitesse/tour
  • Chasseur religieux : Si le Conjurateur est équipé de deux arbalètes ou d'une arbalète à deux mains, alors la valeur des Coups Critiques est augmentée de 100% (donc si votre CC est à 50%, il monte à 150%).
  • Adrénaline : Le joueur gagne (niveau x 15 (x30 pour les Achers)) de dégâts en début de combat. [Imblocable] (appliqué)
  • Séisme Styxique (volé) : Sobek touche tout le monde.


CONTRE

Vitesse du groupe : 3000

Pillard Swen'jah A :(Humanoïdes [Classe furtive]) 300
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)

Pillard Swen'jah B :(Humanoïdes [Classe furtive]) 300
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)

Pillard Swen'jah C :(Humanoïdes [Classe furtive]) 300
Vitesse : 200 (-400/t)
Dégâts : 150 (-400/t)

Pillard Swen'jah D :(Humanoïdes [Classe furtive]) 300
Vitesse : 200
Dégâts : 150

Pillard Swen'jah E : (Humanoïdes [Classe furtive]) 300
Vitesse : 200
Dégâts : 150

Cavalier Swen'jah A : (Humanoïdes [Classe furtive])500
Vitesse : 700
Dégâts : 350

Cavalier Swen'jah B : (Humanoïdes [Classe furtive])500
Vitesse : 700
Dégâts : 350

Seigneur de guerre Swen’jah: (Humanoïdes [Classe aventurière])2000
Vitesse : 400
Dégâts : 650
Capacités spéciales :
  • Ralliement Swen’jah : Le seigneur de guerre Swen’jah appelle ses hommes à l’aide. Il invoque 1 pillard Swen’jah (vie : 300 ; dégâts : 150 ; vitesse : 200) par opposant (imblocable).
  • Pluie de flèches : Tous les trois tours, il ordonne à ses hommes de lancer une nuée de flèches. Tous les adversaires perdent alors 300 de vitalité.
  • Butin :  Buffléo OU 1 Épée reptilienne OU 1 Griffe du Tigre (aléatoire)


Elephant de guerre Swen'jah : (Pachydermes)3000
Vitesse : 200
Dégâts : 800
Capacités spéciales :
  • Séisme pachydermique : L’éléphant de guerre Swen’jah touche tout le monde. (volé)
  • Butin : x1 défense de pachyderme
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8785
Expérience : 30780
Féminin

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyMer 13 Déc 2023 - 22:32
Séparation du contenu
Swenjah A attaque à 112 sur Saigo et casse la coiffe dùralassienne.

Swen'jah B-D attaquent à 150 (600) sur Saigo.

Cavalier A & B attaquent à 350 (700) sur Sobek.

Seigneur de guerre attaque à 650 sur Sobek.
Revenir en haut Aller en bas
Saigo
Ombre de la C.O ♦ Élu de Marihser

Saigo

Messages : 616
Expérience : 5351
Masculin Âge RP : 26

Politique : 135
Titres:

(Corbac, corbeau de Saigo [Modifié] +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche102757/2757Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (2757/2757)
Vitesse: 1345
Dégâts: 2042

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyJeu 14 Déc 2023 - 17:58
Séparation du contenu
En silence, Saigo, Sobek et les Frelons Spelunciens s’étaient mis en route. La nuit ne tarderait pas à tomber sur la savane et le ciel prenait des teintes orangées. De rares bourrasques faisaient bruisser les herbes hautes, faisant danser les lueurs du soleil telles des braises. Comme un avant-goût du sang qui allait couler une fois de plus à Tzengah.

Les Swen’Jah étaient déjà à terre. Affaiblis, désorganisés, des bêtes blessées, à l’agonie. Urua, Holy et Saigo avaient porté un coup quasiment fatal à cette tribu, mais Neïwa maintenait une poigne impitoyable sur la gorge de ses ennemis. Sans jamais se salir les mains elle-même, sans jamais risquer la vie d’un seul de ses hommes, elle ne relâchait pas la pression. Les barbares, quant à eux, ne se laissaient pas abattre par leurs pertes et continuaient leur guérilla, tout en se sachant traqué, à toute heure, par les mercenaires les plus chevronnés du continent. Comme l’Élu l’avait mentionné à la cheffe de Kothemba, il resterait toujours des Swen’Jah, tel était leur nombre, leur nature. Un jour peut-être, à force de commanditer des raids contre ces nuisibles, Neïwa parviendrait à inculquer la peur dans l’esprit de ces sauvages. Saigo y contribuerait, par intérêt. Un jour peut-être, il se retrouverait à charger le village tribal pour le compte de ceux qu’il avait auparavant massacré. Il n’avait aucun pion dans ce conflit, il se moquait de quel camp l’emportait. À la seconde où la reine de la savane lui donnait ce qu’il voulait, il l’abandonnerait à son sort. Puis d’autres, avides de découvrir le pouvoir de la savane, viendrait le remplacer. Le cycle continuerait, inlassablement.

« Je ne sais pas qui est Hevoria, lança Saigo en haussant les épaules. Mais en effet, tous les secrets à l’intérêt stratégique crucial finissent toujours par être connu de tous. Urua et Holy, de la Garde Zéphyr, doivent parcourir ces terres au moment où l’on parle, à la recherche de la même chose que nous. »

Telle une machine bien huilée, leur cortège avançait vite. Les Frelons, en ordre de marche parfait, couvraient beaucoup de terrain, flairaient des traces, mêmes minimes, dans la terre meuble de la savane. Des sentiers labourés de pas, des cheveux, mais surtout des traces larges, profondes, trahissant un éléphant. Cela faisait douter Saigo : il avait abattu ce foutu pachyderme la première fois, était-il possible que les Swen’jah en aient déjà domestiqué un autre ?

Il fut tiré de ses pensées par la remarque inattendue de son ami. S’entretuer ? Un sourire amusé vint se dessiner sur le visage de l’Exécuteur.

« C’est pourtant comme ça que tout a commencé. »

C’était une autre vie, à des années-lumière de ce qu’ils étaient devenus. Une bagarre pathétique dans une caverne anonyme de Spelunca. Nulle trace ne subsistait de cet affrontement, de cette première rencontre, si ce n’était, peut-être, les ossements du stryge blanc Wound, victime collatérale et exceptionnellement oubliable. Si Saigo et Styx devaient se retrouver à nouveau face à face… les proportions d’un tel choc pourraient bien redéfinir le visage de Dùralas. Politiquement bien sûr, mais aussi géographiquement. Des montagnes s’effondreraient, des villages entiers seraient rasés, des lacs asséchés, des arbres déracinés, avant que les deux Ombres n’en aient fini l’une avec l’autre. Le monde entier se souviendrait de cette bataille quand bien même ils se trouveraient à mille lieues d’y avoir assisté. Qui l’emporterait ? Trop de paramètres à prendre en compte, trop d’inconnues à éclaircir. Mais ce serait sans nul doute le combat le plus mémorable jamais mené par l’un ou l’autre. Le sourire de l’Élu s’élargissait en imaginant la magnitude de leur combat. Il se tournait vers Sobek.

« Ce serait un combat formidable, le genre qui redéfinirait le visage de Dùralas pour les Âges à venir. Mais tu as raison, je ne sais pas si je serais capable de parvenir à cette éventualité. »

Par la force brute, Saigo pourrait sans nul doute oblitérer Sobek. Mais Styx… c’était une autre paire de manche. Tuer l’enveloppe du Dévoreur était la première étape, mais il y avait ensuite les étapes deux à dix. Celles-ci, le Héraut ne les connaissait pas. Il n’en avait pas besoin. Les deux Ombres avaient tout connu ensemble, les plus grands succès et les plus terribles déconvenues. A travers les guerres, les régimes et les trahisons, leur amitié avait subsisté. Le stryge noir avait foi en l’Empereur, et il espérait que la réciproque était tout aussi vraie. Ces réflexions furent une fois de plus interrompues par le vampire, qui avait repéré les volutes de fumée, trahissant la présence d’un campement de fortune qui ne pouvaient appartenir qu’à des réfugiés Swen’jah.

« Ne perdons pas de temps alors. » décréta Saigo.

Déployant ses ailes, l’Ombre se lança dans la direction pointée par Sobek. La plume d’Asmodéa, incrustée dans son torse, lui permettait de voler librement, sans même user du Zéphyr, quand bien même le Héraut s’agrippait à la moindre parcelle de magie résiduelle qu’il repérait. Sans se soucier de si son ami le suivait, il parvint au campement en une vingtaine de minutes à peine, atterrissant avec fracas au milieu des Swen’jah, soulevant d’un ultime battement d’aile une gerbe de sable qui vint souffler les braises fébriles. Avisant le campement de fortune, le stryge noir ne put que réaffirmer son étonnement.

« Vous êtes quand même hyper chauds pour domestiquer des éléphants. Moins pour cacher vos traces. »

Des cris dans un dialecte inintelligible vinrent lui répondre.

« Je ne suis pas Holy, je ne vais pas chercher à négocier avec vous, grogna Saigo d’un air mauvais. Je suis simplement là pour finir le travail… »

Avec l’énergie du désespoir, les guerriers survivants se jetèrent sur lui. Leurs lames se heurtaient à l’Armure Vivante déployée par l’Exécuteur. De maigres égratignures apparaissaient en lieu et place de blessures mortelles, tandis que le Parricide moquait les guerriers qui se relayaient pour le frapper.

« C’est tout ce que vous avez ? »

Piqué au vif, un archer Swen’jah arma une flèche, presque à bout portant, dans le dos de l’Ombre. Le projectile se brisa littéralement sur le fessier ferme de Saigo, qui pour toute réponse déploya ses ailes et se dirigea vers l’éléphant. Il ne comptait pas faire dans l’originalité pour s’en débarrasser. Il en avait assez de jouer avec ces pillards de bas étage. Il était grand temps d’en finir. Tout comme l'éléphant qu'il avait occis quelques jours plus tôt, l'Exécuteur vint empaler le dompteur sur une des défenses du pachyderme, avant de pourfendre ce dernier avec sa seconde défense. Du travail bien fait.

[Double attaque sur l'éléphant et il décède]






Soon they will all remember...

:mort::mort:Everybody Dies:mort::mort:

...Just how terrifying I really am.


Dernière édition par Saigo le Jeu 14 Déc 2023 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 12408
Expérience : 40902

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyJeu 14 Déc 2023 - 17:58
Séparation du contenu
Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Cr_sn10 Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Sobek E. Grey
Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca

Styxus Cerberus ♦ Saint Sobek de Spelunca
Sobek E. Grey

Messages : 455
Expérience : 3911
Autre / Ne pas divulguer Âge RP : ?

Politique : 203
Titres:

(Faustus Fortuna, majordome infernal de Sobek (vampire - 50% des stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Gauche101950/1950Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] 242396barresante02  (1950/1950)
Vitesse: 992
Dégâts: 759

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyVen 15 Déc 2023 - 13:00
Séparation du contenu
Tandis que Saigo s'envolait, Sobek, n'ayant pour seul moyen de déplacement son équestre destrier dégainait son arbalète. Fabriquée dans les ateliers technophiles de BaldorHeim, l'arme s'apparentait au fusil de Faustus, dont il avait demandé à ses ingénieurs de reprendre et perfectionner le concept. Capable d'adopter une forme à longue distance, comme de revêtir les traits de doubles arbalètes de poing, la Main-de-Dieu était un bijou technologique. Entièrement composée d'alliages légers, elle s'apparentait plus à un gadget technophile qu'aux rustres outils maniés par les nains.
Légère, toujours dissimulée dans ses manches, l'arme parfaite pour l'assassin qu'il était.

Les munitions de son fusil étaient quant à elles tout aussi variées ; shrapnels, lourdes, fumigènes, et autres joyeusetés ornaient constamment les poches sans fond, magiques, du Roi Vampire.
Pour ce cas précis, il était désireux de tester le nouveau prototype de balles à ricochet.

Il ne fallut à Sobek pas plus de quelques secondes pour avoir une lunette sur l'œil, et, dans un souffle qu'il contenait, il stabilisait sa visée. L'habitude lui était venue tout au long de ses chasses, de ses combats, et des entraînements réguliers qu'il menait sur des prisonniers plus ou moins condamnés à mort. La répétition, combinée à la vision surhumaine que lui avait procuré l'ingestion du Sang d'Adam, permettait à Styx d'abattre des cibles sur des kilomètres avec précision.

Le projectile partait en direction du chef Swen'Jah dont la tête explosait mmédiatement. Ensuite, il pressa encore deux fois la gâchette, changeant de cible à grande vitesse, porté à la fois par l'excitation et les réflexes vampires, et admirait de sa lunette le reste des têtes qui se détachaient. Voilà qui était décevant, et franchement inquiétant en ce qui concernait les locaux incapables de gérer pareils ennemis.

Aussi vite qu'il n'avait dégainé, il rangeait Main-de-Dieu dans ses manches, dont les pièces aimantées se rangeaient de la même manière que des lames, et alla retrouver Saigo. Du haut de son cheval, il désigna le bain de sang qu'ils venaient de perpétrer en moins de cinq minutes :
- J'ignorais que tu volais à volonté maintenant, il va falloir que je mette les bouchées doubles niveau capacités. Enfin, ça fait du bien de ressortir les armes, abattre des pauvres est toujours aussi satisfaisant.




Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Giphy.gif?cid=790b761185cf39370d710c3c609bb31d1762c557747720fc&rid=giphy


Dernière édition par Sobek E. Grey le Ven 15 Déc 2023 - 13:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Destin
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Destin

Messages : 12408
Expérience : 40902

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyVen 15 Déc 2023 - 13:00
Séparation du contenu
Le membre 'Sobek E. Grey' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Ec_vam10 Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Cr_vam10
Revenir en haut Aller en bas
Le Juge
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Juge

Messages : 8785
Expérience : 30780
Féminin

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] EmptyLun 18 Déc 2023 - 3:04
Séparation du contenu
Fin du combat Saigo & Styx vs Swen'Jah survivants



Grâce à l'attaque séismique, Sobek tue les éléments restants. Les joueurs remportent le combat.

Ils gagnent 35 points d'expérience, 30 pièces d'or, x1 défense de pachyderme et x1 épée reptilienne.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]   Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE] Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

Un génocide peut en cacher un autre [PW Sobek][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une fée peut en cacher une autre [PW Mowgl'ia et Lana]
» Un requin peut en cacher un autre [PW Thurg'naz]
» Fruits et miel - [PW Sobek][Terminé]
» Déchirement [PW Sobek E Grey][TERMINE]
» Circë Andirral - Le monde peut bruler, seule ma survie compte [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde de Dùralas :: Centre de Dùralas :: La savane de Tzengah :: Archives-