AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Unguis
Le Monde de Dùralas a précisément 2028 jours !
Dùralas, le Lun 20 Mai 2019 - 11:08
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Forge des forgerons d'armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Thauthaudarmafur
Pubbeur à l'essai ♦ Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 356
Expérience : 986
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba191730/1730Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (1730/1730)
Vitesse: 970
Dégâts: 220

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyVen 2 Nov 2018 - 12:05

« Vous n’êtes qu’un bourreau ! Un créateur de destruction, un malandrin… Un goujat ! »

« M’dame ça fait cinq minutes qu’vous m’crachez à la tronche, mais par Grungni vous êtes qui ?! »

« Je vous cracherai bien plus longtemps dessus, envoyé du Mal, distributeur de mort ! »

« Grmbl Mais vais-j’savoir c’que vous m’voulez à la fin ?! »

« Vous paierez un jour ou l’autre ! Vos méfaits seront... »

« Rah ! J’me casse. »



Le nain tourna le dos à son interlocutrice. Celle-ci, agitant tous ses bras telle une furie, le suivit en criant les plus viles insultes qu’elle pouvait trouver en son esprit. Thauthaudarmafur tapota la tête de son marteau-piolet, extrêmement agacé par cette donzelle dont il ne savait rien. Elle était apparue de nulle part quelques minutes plus tôt alors que le guerrier marchait tranquillement sur un sentier de montagne et l’avait copieusement qualifié de tous les plus démoniaques termes. En cinq minutes de discussion unidirectionnelle, le nain n’était pas parvenu à comprendre ce que la mégère lui voulait. Celle-ci le suivait d’ailleurs, vidant toujours son immense réserve d’insulte. Ne l’écoutant plus, le Banni jeta un œil dans le sac qu’il s’était procuré quelques jours plus tôt en vendant une armure qu’il avait forgé. Avec les minerais achetés, il pourrait bien en forger deux nouvelles. Il déplora un instant que Malkrof ne soit plus avec lui. Son esprit de stratège touchait également le domaine des finances, et il aurait su lancer Thauthaudarmafur dans une économie des plus florissantes. Mais, seul, le nain peinait réellement à stabiliser ses revenus. Il referma le sac et l’attacha à nouveau dans son dos. La femme derrière lui semblait reprendre son souffle, ou bien chercher d’autres insultes. Le fait était qu’elle s’était tue, finalement. Désireux d’en finir avec cette histoire une fois pour toutes, le nain dégaina sa hache légère et se retourna, menaçant l’humaine de son arme.


« Une bonne fois pour toutes, j’peux savoir c’que j’t’ai fait ?! »

« Vous avez amené le chaos dans mon village ! »

« Ah ? Bah si c’est que ça... »



Le nain rengaina et haussa les épaules, prêt à se détourner une nouvelle fois, mais l’humaine poussa un hurlement strident et se jeta sur lui, tentant visiblement de le faire tomber. Elle se heurta à un mur et finit à terre.


« Mais bon sang, t’es malade ? De quel village tu parles d’abord ? Il m’semble pas avoir fait du remue-ménage ces derniers temps... »

« Vous avez armé les Durand et les Durant, deux familles rivales dans leurs activités agricoles ! Et depuis, ils ne cessent de se battre. »

« Ah ça… Alors moi je n’fais que leur fournir des armures pour s’protéger, j’ai aucune responsabilité sur c’qu’ils en font avec leurs voisins hein. »

« Sans vous, ils ne se battaient pas ! »

« Mais se crachaient dessus dès qu’ils s’voyaient, et même parfois chacun dans l’dos d’l’autre. Maintenant, ils se détestent avec honnêteté. C’est préférable, à mon sens. »

« Je... »

« Écoute, moi j’fais mon boulot. J’suis pas vendeur de mort ou je n’sais quoi. J’vends de quoi s’protéger, rien d’plus. Vos querelles intestines, j’en ai absolument rien à carrer. »

« … Ce n’est pas vous qui faîtes les armes ? »

« Absolument pas. Moi j’fais les armures. »

« … Oh… Je peux vous en prendre deux pour mes fils? »

« Évidemment. Ça vous f’ra 848 pièces d’or. »




[Thauthaudarmafur forge 2 armures Wyvern]




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Garz-Doug VS Oló-Grabuge-Thauthau
| Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 4 Nov 2018 - 18:40

Rapport de fabrication :

Thauthaudarmafur fabrique deux armures wyvern et 10 points de métier.

Remarques sur le RP : Félicitations, tu passes Apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Personnage décédé

Personnage décédé
Jûken'Maw

Messages : 518
Expérience : 2539
Masculin Âge RP : 92 ans (38 en apparence)

Politique : 141
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba193302/3302Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (3302/3302)
Vitesse: 922
Dégâts: 1457

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptySam 24 Nov 2018 - 22:41

Alors que l’aube gratifiait les montagnes de l’Est de ses premiers rayons de soleil et que Baldorheim s’éveillait lentement, un individu cornu, lui, était déjà debout depuis près d’une heure. Dans son bureau, au sein du QG kazharien, Jûken’Maw s’affairait à rassembler méthodiquement ses affaires de forgeron. Derrière lui, sur un établi massif, se trouvait une lettre écrite de la main de Thorek Sveresson. La dernière recrue en date des kazhariens. Celui-ci désirait passer commande auprès du djöllfulin, sollicitant ses aptitudes de maître forgeron afin de lui confectionner un cask de Dovakhin, soit ce qui se faisait de mieux sur le marché.

Méthodique et appliqué, le nain avait consigné sur le parchemin toutes les informations dont avait besoin de savoir le maître artisan : tour de tête au niveau du front et de la mâchoire, distance entre le bas du menton et le sommet du crâne, longueur du nez, aspérités crâniennes, etc, etc. Les matériaux, de première qualité, avaient quant à eux été déposés dans le coffre de la faction.

Ramassant ses dernières affaires, Jûken’Maw empoigna son sac avant de se mettre en route.

***

Arrivé à la forge, Jûken’Maw exécuta son rituel : un nettoyage scrupuleux de son lieu de travail et de ses outils (bien que déjà reluisants), suivit d’une prière silencieuse à Lagmarù. Ceci fait, il disposa les précieux matériaux devant lui, puis embrasa l’intérieur du four à sa droite à l’aide sa magie, avant de plonger dans le vif du sujet. Après quelques recherches, le forgeron avait décidé d’opter pour un casque de brise-fer nain. Cette pièce d’armure, outre son esthétique du plus bel effet permettant énormément de fantaisies artistiques, offrait une défense optimale, tout en accordant à son porteur une très bonne visibilité malgré le fait de recouvrir l’intégralité du visage de son porteur (chose essentielle lors d’une exploration souterraine). Le djöllulin, respectant les traditions de fabrication qu’un maître forgeron d’armure naine lui avait enseigné en cadeau pour lui avoir sauvé la vieil y a de ça trente ans, s’attela alors à la tâche.

Il mit tout d’abord le minerai dans le four, puis, pendant ce temps s’attaqua à travailler le cuir qu’on lui avait fourni.. Le minerai fondu, il le récupéra précautionneusement puis le versa dans des moules qu’il fit refroidir. Leur contenu ayant enfin un aspect solide, il les récupéra avant de les travailler pendant de longues heures, tout en expirant régulièrement dessus un souffle ardent les maintenant à une température élevée, et ce, afin qu’ils restent malléables.
Avec une attention, un soin et une précision infinie, Jûken’Maw martelait sans coup férir le métal, tout en guettant la moindre aspérité parasite afin de la corriger. Il fallait s’assurer que la courbe du casque soit parfaite, car le moindre défaut pourrait s’avérer fatal pour son porteur sur un champ de bataille.

Les pièces principales terminée, le djöllfulin s’occupa ensuite du filet de maille qui recouvrerait le bas du visage ainsi que le cou du Thorek. Patiemment, les doigts calleux mais non moins habiles de Jûken’Maw formèrent en assemblant maille par maille, l’objet en question, y passant au moins autant de temps que pour la forge de l’armature principale du casque.

Le filet de maille achevé, Jûken’Maw l’assembla, matelassant l’intérieur à l’aide du cuir. Son utilité était triple. La première était d’offrir une couche de protection supplémentaire au cas où le métal viendrait à céder. La seconde était que le cuir amortissait les chocs et dissipait les vibrations du métal, permettant à son possesseur d’éviter d’être sonné par une frappe brutale. La troisième était que le cuir apportait un certain confort : d’une part, car il évitait d’irriter la peau de son porteur par de trop longs et répétés frottements de la peau avec le métal ; de l’autre, car il avait un rôle de régulateur thermique. Enfin, le cuir avait évidemment été traité afin de ne pas gonfler lorsque gorgé d’eau, évitant donc à son utilisateur d’avoir la tête coincée dedans au cas où il se trouverait dans un environnement humide.

La décoration du casque prit un très long moment au djöllfulin, qui, comme toujours, s’appliquait afin de donner la meilleure prestation possible à ses clients. Et ce, quelque soit le modèle de pièces d’armure commandé. Il ajouta donc quelques séries de runes naines, gravures géométriques, et bas reliefs de par et d’autre du heaume. Puis, il sculpta le masque de métal à l’avant du casque, de sorte à ce qu’il prenne forme d’un visage et d’une barbe naine à l’expression dure et impassible, comme figée à jamais dans la roche. Passé cette étape, il ajouta le filet de maille puis s’attaqua au polissage du heaume.

Vint alors l’étape la plus complexe de cette commande, qui était également la dernière. Concentrant sa magie dans ses paumes, le djöllfulin défragmenta alors le diamant jusqu’à l’état de poussière à l’aide sa téframancie, puis vint l’apposer lentement sur toute la surface du casque, y formant une couche protectrice parfaitement lisse et d’une très grande résistance.

Sa création achevée, il l’examinant méticuleusement, afin de vérifier qu’elle ne comportait aucun défaut. Ceci fait, il nettoya son plan de travail, ramassa ses outils et adressa une nouvelle prière au dieu le forge djöllfuline. Enfin, il emballa soigneusement le cask de Dovakhin dans un coffret matelassé en bois d’acajou, qu’il verrouilla par un sceau de magie ardente ne pouvant être levé que par son destinataire, avant d’aller le déposer dans le casier de Thorek Sveresson.


[Jûken'Maw crée 1 cask Dovakhin pour Thorek Sveresson en échange de 205 Po]




Forge des forgerons d'armures - Page 8 QAkGafx


Les cendres de nos ennemis sont le terreau des rêves à venir...

Rp en cours : ▼ IIIIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 25 Nov 2018 - 17:16

Rapport de fabrication :

Jûken'Maw fabrique un Cask de Dovakhin pour Thorek Sveresson.

Remarques sur le RP : Commande livrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talya
Nouvel(le) habitant(e)

Talya

Messages : 46
Expérience : 287
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba19384/384Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (384/384)
Vitesse: 180
Dégâts: 43

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyMar 4 Déc 2018 - 22:08

*Cling* *Cling* *Cling*

Talya essuya la sueur qui coulait à grosse goutte sur son front. Son marteau frappait de moins en moins fort le métal encore brûlant. Magal, son maître forgeron était derrière elle, il se frottait la barbe, mitigé. Le vieil orque posa sa main sur l'épaule de la jeune femme, elle s'arrêta, présentant le métal rouge déformé. Il grommela : "Non... Non ça ne va pas." Il prit le marteau des mains de Talya, puis sa place, la mettant à l'écart et posa la plaque dans les braises rougeoyantes. Quelques secondes s'écoulèrent, enfin, il sortit le métal du feu et se tourna vers son apprentie, un air sérieux.

-Bon, regarde bien, il faut que tu manies ton marteau plus énergiquement, n'hésite pas sur les coups que tu donnes, rien n'ai jamais irrattrapable en forgeage je t'assure. Tu places ton pouce trop haut sur le manche, si tu continues tu risques de te faire mal en plus de te fatiguer inutilement. Ça c'est pour ce qui est de ta main droite. Ce qui de l'autre, il faut que tu tiennes la plaque plus fermement, elle bouge dans tous les sens quand tu frappes ça rend le tout inutile. Allez, va terminer de tanner le cuir on a bientôt finit l'armure.

Elle acquiesça, se tapa les mains l'une contre l'autre pour essuyer la poussière collée à la moiteur de ses paumes. La peau à tanner était étirée par de fines cordes sur un séchoir, devant, un tabouret et à coté, une petite table où se trouvait deux outils indispensables pour le tannage. Elle saisit le racloir et se mit au travail. Les heures passèrent, la fourrure raclée, la peau étirée, et assouplie, la jeune apprentie la présenta, fière, à Magal. Il lâcha les mailles qu'il était en train de fixer entre elles et observa attentivement chaque partie de cette oeuvre forgeronne. Il remit la peau dans les mains de Talya : "C'est bien, finis ça et je te montre un truc" dit il en pointant la forge dans laquelle se trouvait de nouvelles plaques de fers.

Elle prit le marteau, ferma les yeux, inspirant tout en se rappelant des conseils qu'on lui avait confié. L'outil bien en main, la plaque fermement tenue, elle la frappa, encore et encore. Quand elle eut terminé, le métal était parfait. Magal s'approcha, il prit le bout d'armure et suivit sa courbure tout le long avec son œil. Il jeta un regard satisfait envers la jeune femme et lui fit signe de l'accompagner dans une petite extension. A l'intérieur, des portes armures, vide pour la plupart. Il s'approcha d'une armure incomplète et y installa la plaque sur le torse. Il s'écarta et l'admira un instant.

-Ta première armure, tu peux être fière de toi.



[ Création d’une Armure Hyno à placer dans l’inventaire de Talya ]

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 16 Déc 2018 - 0:18

Rapport de fabrication :

Talya fabrique une Armure Hyno et gagne 5 points de métier ainsi que 5 points bonus.

Remarques sur le RP : Tu utilises la promotion des nouveaux. Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talya
Nouvel(le) habitant(e)

Talya

Messages : 46
Expérience : 287
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba19384/384Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (384/384)
Vitesse: 180
Dégâts: 43

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyJeu 3 Jan 2019 - 20:41

La bâtisse craquelait et grognait sous les puissants coups du vent qui frappaient de l'extérieur. Les jours raccourcissaient dans le désert, ils raccourcissaient peu certes, mais assez pour que la jeune fille s'en rende compte. Elle corroyait tranquillement tendit que son maître forgeron, lui, était parti chercher les matériaux nécessaires à la préparation de bonnes armures. Le calme régnait. Elle posa son outil qui lui permettait d'assouplir le cuir et prit bien en main un gantelet qu'elle venait tout juste d'assembler, une belle pièce qu'elle s'empressa d'assembler au reste de l'armure. Elle la revérifia une nouvelle fois, elle gratta les endroits crasseux, les endroits poussiéreux, frappa les plaques qui lui paraissaient mal placées. Après un tour complet, Talya se figea devant son oeuvre, les points sur les hanches, le visage sale, une certaine fierté se lisait dessus. Soudain, la porte s'ouvrit dans un fracas si violant qu'elle en fit sursauter la jeune fille. Le vent s'infiltra dans toute la bâtisse, revigorant les flammes de la forge et remuant la poussière des sols. C'était le bon vieux Magal qui rentrait les mains prises par des caisses de matériaux. Son apprentie se précipita près de la porte pour la maintenir.

-Rentre ! Rentre dépêche toi ! Criait-elle avant de claquer difficilement la porte derrière lui. Bon sang ! Quel vent ! Ajouta-t-elle.

-Ah ça ! Ça souffle c'est sûr. Il en posa les caisses, puis recoiffa sa barbe grise. Se sont les vents froids du Nord qui descendent vers le Sud. Dit-il un éclair de nostalgie dans les yeux.

-Tu es déjà allé au Nord ?

-Oh ça, oui ! J'en viens figure toi ! Des fois les rues étroites de Kastalinn me manquent... Enfin bon, les affaires marchent mieux ici haha !... Mais j'y pense, comptes tu y aller ?

-J'y compte bien oui... Je ne sais pas encore quand mais j'irai c'est sûr. Elle marqua une pause puis reprit en pointant l'armure du doigt. T'en penses quoi ?

-Déjà fini ? Hé bé ! Il s'en approcha doucement, le dos courbé, il penchait la tête de droite à gauche tout en cherchant le moindre défaut qui pourrait coûter cher au prochain combattant qui la porterait. Il tapota le métal à plusieurs reprises sous le regard anxieux de son apprentie. Il se retourna soudainement, un sourire apaisant. C'est bien ! Tu t'améliores à une vitesse que je n'aurais pu imaginer. Bon aller ! J'ai encore du boulot... Et toi aussi. J'y retourne, à tout à l'heure.

Il s'en alla, remuant une nouvelle fois la pièce, le vent toujours aussi puissant. Aussitôt parti, Talya se tourna sur une grande bâche de tissu qui recouvrait visiblement une autre armure. Quand elle la retira, un travail de nombreux jours de dur labeur se dessina sous les traits soigneux et féminin d'une armure faite sur mesure. Un ricanement enfantin lui échappa. Elle prit la dite, armure à pleine mains pour la retirer de son socle, elle la posa sur un plan de travail pour l'examiner plus en profondeur. Quelques outils en mains et de la patience lui suffirent pour peaufiner, arranger et terminer l'armure. Elle était faite d'un cuir finement tanné, elle ne possédait pas de protections pour les bras, laissant à son propriétaire une complète liberté de mouvement, le métal fin qui la recouvrait était léger et résistant. Elle tapota dans ses mains puis retira son tablier de travail ainsi que ses quelques vêtements pour s'orner de son chef-d'oeuvre. Une fois mise, Talya enchaîna quelques mouvements martiaux dans le vide profitant du confort que cette dernière lui procurait. Elle finit par se chuchotait.

-Toi, t'es à moi.

[1 armure Hyno à mettre dans l'inventaire et 1 armure Wyvern à équiper]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptySam 19 Jan 2019 - 22:13

Rapport de fabrication :

Talya fabrique une Armure Hyno et une Armure Wyverne. Elle gagne 10 points de métier ainsi que 5 points bonus.

Remarques sur le RP : Bon travail. À bientôt pour de nouvelles créations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
Tziëg

Messages : 253
Expérience : 1770
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba191430/1430Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (1430/1430)
Vitesse: 847
Dégâts: 1099

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 27 Jan 2019 - 12:46

Forgeages : Armure Hyno (x5) + Heaume Hygal (x5)


Maintenant qu'il était de retour dans sa forge, Tziëg devait s'atteler à beaucoup de travail. Il n'avait pas des commandes en attente et des demandes d'autres personnes. Non, l'orc était simplement impatient de découvrir ses nouvelles compétences et pouvoirs grâce à la découverte du marteau de son mentor : Kelh Egromh'or. Avec ce deuxième artéfact, le spectre devenait bien plus puissant et semblait capable de très grandes choses. Pourtant, le forgeron céleste, comme il était appelé de son vivant, lui avait assuré qu'il n'était toujours qu'une parcelle de son niveau d'origine et que de nombreuses de ses anciennes possessions devaient encore être trouvées pour ramener le potentiel qu'il avait plusieurs millénaires dans le passé.

Les tâches du jour n'étaient pas particulièrement compliquées mais ce n'était là qu'un moyen pour le forgeron de découvrir très rapidement l'étendu de ses nouvelles capacités et possibilités. De plus, maintenant qu'il avait récupéré le marteau légendaire de Kelh, Tziëg se devait de l'utiliser à la place de son ancien marteau minable. Certes, ce dernier avait joui d'un renforcement et enchantement magiques grâce aux anciens pouvoirs du spectre, mais maintenant que le réel marteau du renommé Kelh était entre ses mains, il n'y avait plus besoin de modifier l'outil pour le rendre meilleur. La perfection était enfin présente entre les doigts de l'orc car ce simple outil avait été forgé encore et encore puis enchanté encore et encore par le forgeron céleste. L'une de ses pièces maîtresses lui servait pour créer les autres pièces maîtresses. Autant dire que seule la perfection pouvait sortir des fourneaux du grand Kelh Egromh'or avec pareils moyens.

Dans l'atelier du maître des métaux orc, des plans avaient été dessinés afin de réinventer certaines des créations de base du forgeron : l'armure hyno et le heaume hygal. Ces deux pièces d'équipement bien que différentes dans leur usage sont pourtant très similaires : elles sont toutes deux faites de cuivre. L'armure est accompagnée de quelques lingots de fer pour assurer une certaine souplesse à des endroits clés alors que le heaume bénéficie d'une pointe d'argent pour renforcer son métal. Il pourrait sembler plus intéresser d'utiliser l'argent à la place du fer pour l'armure, mais son prix serait nettement plus élevé et le résultat peu probant ; le heaume couvrant une surface moins large mais demandant une protection plus accrue. L'alliage résultant d'un mélange entre le cuivre et l'argent est plus compliqué à manipuler qu'avec le fer ; l'argent étant plus réceptif à des métaux raffinés qu'à des métaux bruts comme le cuivre et le fer.
- Ça fait beaucoup d'armures et de casques pour une si futile utilité, grogna l'orc, comme à son habitude.

Le spectre l'ignora et continua à étudier les plans et les corrigeant selon les nouveaux souvenirs qu'il avait acquis dans la Perracie. Il effaça quelques vieilles indications puis, satisfait de son résultat, rangea le plan dans le monde spectral du forgeron "mort-vivant". Il prit ensuite la peine de répondre à son acolyte et hôte :
- Si tu n'avais pas perdu les tissus maudits que l'on avait récupérés chez ses maudites banshees nous ferions plutôt des armures de qualité.

Avec l'affrontement qu'il y avait eu avec les Perracks, Tziëg avait égaré les pièces de tissus récupérés plus tôt sur les abominables femmes spectrales au cri strident. Ces matériaux étaient essentiels dans les armures raffinées, de bien meilleure facture que la simple armure hyno que les deux forgerons allaient produire en cinq quantités. Kelh avait expliqué à son apprenti qu'il pourrait se familiariser avec le marteau. Ce dernier ayant une force des plus originales n'était pas évident à manipuler mais c'était l'idée voulue par le forgeron céleste. De cette façon, seul lui pouvait se servir de cet outil formidable. De toute manière, les protections et enchantements posés sur ce simple accessoire mais primordial pour n'importe quel forgeron avaient été inscrits pour empêcher quiconque n'étant pas Kelh d'utiliser le potentiel du marteau. Une simple protection et pourtant inviolable sans le consentement du forgeron céleste.
Tziëg étant devenu très similaire à Kelh depuis leur rencontre, il ne lui serait pas compliqué de se servir pleinement des pouvoirs du-dit marteau pour ses futures réalisations. De toute façon, celui-ci avait besoin de puiser dans la magie de Kelh pour être bien utilisé.
- Ces changements sont vraiment importants ?
- On se rapproche de la perfection de cette manière. Mais si ça ne t'intéresse pas, dis-le moi tout de suite que je ne perde pas mon temps !

Cette fois, le spectre foudroyait l'orc du regard. Il n'appréciait pas trop les jérémiades de son acolyte et préfèrerait que celui-ci se démène pour leur fournir des équipements à la hauteur de la réputation d'excellence du grand Kelh.
- Je ne faisais... que... peu importe ! Je m'y mets alors.

L'orc tourna les talons et plongea ses minerais dans la fonderie pour les porter jusqu'à la fusion. Pendant ce temps, les petits gobelins ouvriers s'occupèrent des moules dont le forgeron aura besoin pour réaliser ses armures. Ces créatures avaient été mises sous l'emprise du forgeron par une magie des plus mystérieuses. Ils gardaient leur personnalité mais vouaient une fidélité sans faille au "maître de lumière". Ce lien était bien plus qu'une simple subordination puisque Kelh savait tout d'eux, de ce qu'ils pouvaient voir et entendre. À tout moment, le spectre pouvait visualiser leurs souvenirs ou voir par leurs yeux. Un pouvoir d'emprise extrêmement effrayant. Mais ce n'était pas la seule chose qu'il lui était possible puisque Kelh avait aussi la capacité de prendre contrôle de leur corps et de s'exprimer à travers eux. Tout ça dérangeait un peu Tziëg mais puisqu'ils étaient une bonne main d'œuvre (guidés par les connaissances du forgeron céleste, ils s'y tenaient à la perfection), le forgeron acceptait leur présence, même si ça signifiait acheter des abats et carcasses en grande quantité chez les bouchers de Stellaraë. Mais généralement, les gobelins s'en occupaient d'eux-mêmes et étaient même capables de fournir une cuisine digne des peaux-vertes. Ils savaient comment se rendre utile.
Depuis le retour des deux forgerons, le nombre de leurs serviteurs avait bien augmenté ; les pouvoirs plus importants de Kelh lui avaient permis de trouver de nouveaux sangs frais. Le problème c'était la place. Le vieux magasin devenait de plus en plus étroit même si les gobelins étaient logés en des endroits peu recommandables.
- On va rapidement manquer de place, fit remarquer l'orc.
- Il nous faut une autre forge... Quelque chose de plus grand et de plus grandiose.

Kelh semblait avoir un regard pétillant. Depuis sa "deuxième résurrection", le spectre était devenu plus attentif au prestige ; il voyait les choses en grand, en très grand. Puisqu'une partie de lui était revenu, sa personnalité était plus forte et son ambition était moins timide qu'auparavant. Il n'en faisait pas part, mais Tziëg comprenait bien que des plans se dessinaient dans son esprit et qu'il recherchait les opportunités lui permettant de s'élever. Kelh voulait montrer que le forgeron céleste était de retour et que tous devaient lui rendre hommage. Sauf qu'il n'était qu'à une parcelle de son pouvoir et qu'il oubliait que certains voudraient s'emparer de lui pour se hisser aux sommets de l'art de la forge.
Le forgeron orc voyait l'avenir d'un œil circonspect mais pour l'heure il avait un outil à maîtriser et de l'argent à se faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 27 Jan 2019 - 21:11

Rapport de fabrication :

Tziëg fabrique Armure Hyno (x5) et Heaume Hygal (x5).

Remarques sur le RP : Bon courage pour ta boutique forgeron céleste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 168
Expérience : 610
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 00
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba19145/145Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (145/145)
Vitesse: 325
Dégâts: 95

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptySam 9 Fév 2019 - 19:23

Azriel frappait depuis plusieurs heures maintenant sur l'enclume, au rythme monotone du marteau. Toute son attention était focalisée sur le morceau de métal à qui il tentait de donner une forme convenable. Il tentait d'oublier qu'il était dans une situation où tout le rebutait : la chaleur étouffante de la forge, sa peau qui était poisseuse de transpiration, des vêtements certes pratiques mais sans aucun charme ni élégance, et surtout son visage à l'air libre, et ses cheveux ramenés en queue de cheval, qui laissait apparente la balafre sur son visage. Tout ceci, en temps normal, lui aurait fit quitter les lieux dans la seconde. Mais nécessité faisait loi, et s'il voulait conserver un train de vie décent, il avait besoin d'argent. Ses petites prédictions n'avaient pas été très fructueuses ses derniers temps, et la forge apportait une source de revenu alternative bienvenue. D'autant qu'elle lui donnait la possibilité d'imaginer la tête de ses clients à la place de l'enclume, ce qui l'encourageait à mettre du coeur à l'ouvrage.

Azriel s'épongea le front avec le poignet, et fit un pas en arrière pour avoir une vue d'ensemble sur son travail. Il eut un sourire en expirant. Il avait perdu certains de ses réflexes, et, insatisfait, il recommençait la même pièce pour la troisième fois. Mais cette fois, le résultat lui paraissait correct. Il passa sa main sur le métal, pour en apprécier la régularité.

Pas trop mal... Ça pourrait être mieux.

- Alors le jeune, t'as fini ?

- Disons que oui.

- Voyons ça...

Le vieux Rhys approcha en claudiquant. Depuis que l'âge lui avait fait perdre la vue, il traînait près des forges, près à donner ses conseils à qui les voulait, ou pas. En temps normal, Azriel l'aurait fait dégager, tant il ne supportait pas qu'on le voit dans cette tenue. La cécité du vieil homme l'arrangeait bien. Et il devait le reconnaître, ses conseils avaient été grandement utiles.

Rhys passa sa main sur l'ouvrage, comme le vampire venait de le faire. Il hocha la tête d'un air satisfait.

- C'est pas mal, gamin. Tu te souviens de la suite ?

- Bien sûr. Je l'attache aux autres pièces, et je vérifie les jointures.

- C'est bien, c'est bien... J'ai hâte de voir ça, héhé

Azriel roula des yeux au ciel. Il n'imaginait pas aussi grand le registre des blagues sur la vue ou les yeux, et dans ce domaine, Rhys le surprenait à chaque fois. Il saisit la plaque, et alla l'ajuster sur le mannequin au fond de la pièce, sur lequel attendait les pièces du dos et des épaules. Il plaça le clou, et scella les deux plaques ensemble, avant de réajuster les courroies de cuir au niveau de la cage thoracique. Une fois fait, il prit le temps d'admirer le travail fini, les mains sur les hanches. Bon sang ce que ce genre d'armures pouvaient être disgracieuses... Certes, elles protégeaient bien, mais tout de même...

[Création de Animarmure x1 avec la promotion des nouveaux]




La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.

Couleur des dialogues : Lilac
RP en cours : Partie de chasse (avec Songe et Tigris) [1/2]
Pour une paire de jokers (avec Mélaskholés Hyprate) [2/2]


Dernière édition par Azriel le Mar 12 Fév 2019 - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyLun 11 Fév 2019 - 10:45

Rapport de récolte :

Azriel fabrique Animarmure. Il gagne 5 points de métier et 5 points supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Bienvenue chez les forgerons d'armures. Tu utilises la promotion des nouveaux.
Les métiers d'artisanat (forgerons et sculpteur) peuvent réaliser les crafts (fabrications artisanales : armures, armes, bottes, etc.) autant de fois par semaine, contrairement aux RP métier des récolteurs, à condition d'avoir les ressources nécessaires.
Les ressources sont à acheter à l'Hôtel des Ventes (HdV) avant le craft. Les crafts sont vendus au même endroit (ventes d'armures de forgerons).
Il est possibles de réaliser plusieurs crafts dans le même message. Par contre, il faut bien garder 5 lignes pour chacun des crafts.
À bientôt pour de nouvelles armures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talya
Nouvel(le) habitant(e)

Talya

Messages : 46
Expérience : 287
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba19384/384Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (384/384)
Vitesse: 180
Dégâts: 43

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyMar 12 Fév 2019 - 22:25

Le sable s'écartait encore sous ses pas, un signe distinctif de la maîtrise fictive de son pouvoir, un réflexe, une utilisation inconsciente de ses capacités qui lui permettaient de s'exercer un peu. En effet, cela faisait un bout de temps qu'elle n'avait pas bougé de la capitale à travailler pour Magal dans le seul et unique but de s'enrichir, non pas que la compagnie de son maître forgeron ne l'amusait pas, mais sa mission divine restait une priorité, pour maintenant, comme pour toujours. Dans tous les cas elle ne tarderait pas à partir, sa bourse était suffisamment remplie, elle terminait juste la commande, pour honorer sa parole. Il fallait construire deux dernières armures pour finir cette fameuse commande, pour cela, il lui fallait les matériaux de bases. Des lingots payés d'avance par le forgeron qui ne demandait plus qu'à être emmenés pour être fondu. Une fois les caisses en sa possession, elle se remis à courir en direction de là où elle venait. Il fallait faire vite, la commande était pour le lendemain à la nuit tombée.

Une fois arrivée dans la forge, elle posa la caisse sur le plan de travail, empoigna les lingots, les maintenant contre elle pour éviter qu'ils ne tombent, enfin, elle les lâcha dans le four de la forge. Rallumant les flammes, elle se tenait à côté, tapotant du pied. Trouvant les minutes longues, elle finit par organiser complètement ses outils pour être prête à tout type de travail avec le métal. Le cuir quant à lui, avait été préparé à l'avance, les paternes qui maintiendraient les plaques entre elles étaient sur des socles prévus à cet effet. Une fois les métaux fondus, elle actionna un levier qui bascula le creuset, laissant s'écouler la crème épaisse qu'était le métal dans la rigole. Dès que la plaque fut remplit, elle releva le creuset, attendit que le métal durcisse, puis elle recommença encore et encore, comme une répétition envoûtante qui ne faisait que grossir les gouttes de sueur sur le front de la jeune fille. Les plaques fin prêtes, il fallait désormais les modeler.

A l'aide de grosses pinces, elle prit un à un les bouts de métaux pour les amincir, les raccourcir ou au contraire, les élargir. Elle frappa encore et encore, d'un mouvement répétitif, sec et ample ce qui terminerait enfin ce pour quoi elle avait été engagé. Une fois les plaques d'armure finis, le soleil était couché depuis plusieurs heures, une dernière pause s'imposa. Le lendemain, il ne s'agissait plus que d'un travail peu minutieux, assemblé l'armure avec quelques lanières de cuir sur le paterne lui-même en cuir. Une fois son travail terminé, elle contempla ses deux chefs d’œuvres d'un œil satisfait, puis, elle les stocka en arrière boutique avec les autres. Qui sait à quoi serviraient-elles, une guerre, peut-être deux. Ou pour un simple aventurier, lui aussi en quête de sensation forte...


[Fabrication de 2 armures Wyvern à mettre dans l'inventaire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 17 Fév 2019 - 15:45

Rapport de récolte :

Talya fabrique Armure wyverne (x2) et gagne 10 points de métier ainsi que 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes Apprenti et tu as accès au craft du Heaume Hygal. À bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
Tziëg

Messages : 253
Expérience : 1770
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba191430/1430Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (1430/1430)
Vitesse: 847
Dégâts: 1099

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyLun 8 Avr 2019 - 22:24

Commande de Sobek Elpoemer : Kenshin Uesugi

L'activité était assez calme à Stellaraë malgré l'agitation provoquée par les Skarniens. Ces nuisibles créatures se terraient non loin du territoire du Roi et la Garde redoublait de vigilance pour éviter une quelconque attaque surprise de leur part. Certains ne voulaient pas laisser la malchance avoir raison d'eux et se préparaient pour survivre à de potentiels assauts : garde rapprochée, petites armes de défense, entre autre. Tziëg avait pensé que ça lancerait l'économie des forgerons, mais c'était mal connaître les tendances du peuple qui demeura particulièrement in-intéressé par l'achat d'équipements sur mesure.
Pire encore, l'orc avait pensé pouvoir se faire un peu plus connaître en errant du côté des marais et de la Perracie, mais personne n'était venu quémander ses services. Le forgeron se retrouvait à tourner en rond dans sa forge en aiguisant ses actuels talents et en cherchant de nouvelles façons de sublimer ses pièces. La tâche était souvent excitante, mais la redondance altérait le moral de l'orc qui avait besoin de quelque chose de concret pour se revigorer.

Pour répondre au mieux à ses besoins, le forgeron orc vint tourner auprès de la guilde des forgerons pour trouver de quoi se mettre sous la dent. Il tomba sur une demande d'un certain "Sobek Elpoemer" qui souhaitait s'équiper d'une "Kensinh Uesugi", une cuirasse intermédiaire. Tout était directement fourni et on n'attendait qu'un artisan chevronné pour s'occuper de tout ça. Tziëg s'installa à l'un des ateliers prêtés par la guilde et étudia ses recherches pour fournir une armure digne d'être portée. Malheureusement, dans un tel lieu public, l'orc ne pouvait s'offrir le luxe de recourir à ses méthodes habituelles ; on risquerait de jalouser son savoir.
- Comme à la vieille école alors !

Kelh semblait satisfait. En effet, le fait de ne pas participer à l'élaboration de cette pièce lui permettrait de se reposer. De plus, l'orc serait livré à lui-même pour une fois, une opportunité pour évaluer son niveau et se moquer de son manque de savoir-faire lorsqu'il se retrouver privé de son mentor.
- C'est mal me connaître, l'ancêtre ! répondit l'orc avec une pointe de défi.

Le spectre n'avait peut-être pas une large confiance et considération envers son hôte, mais celui-ci allait bien lui prouver que ses capacités ne pourraient lui donner honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe Syrzyal
Lancière ophidienne

Songe Syrzyal

Messages : 724
Expérience : 1806
Féminin Âge RP : 22

Politique : 23
Métier : Forgeronne d'A.- Maître
Titres:
 

(Balor, œil-volant de Songe [Amélioré] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba191806/1806Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (1806/1806)
Vitesse: 646
Dégâts: 2129

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptySam 13 Avr 2019 - 18:41

[ La forge de Songe se situe dans les marais Hukutav, RPement parlant ]


La lumière qui se faufilée entre le feuillage épais du marais, la couverture légère et quasi-permanente de nuages, pas assez épaisse pour empêcher le soleil de projeter sa lumière et chaleur sur Hukutav mais assez pour lui donner un teint blafard, sans ombres, sans profondeur et ennuyant tout en rendant les nuages insuportablement lumineux. Et inévitablement, à cause de ça, à rester dans le coin, maux de tête et mal d'yeux venaient rapidement. Il y aurait également à parler de la légère chaleur incommodante ou de la lourdeur étouffante de l'air entre mille autres choses qui caractériseraient les marais.

C'était tout ce qu'il venait à l'esprit de Songe, beaucoup de mots et d'idées pour se rendre compte que rien n'avait vraiment changé au cours de son année d'absence. L'endroit était toujours aussi ennuyant et aussi peu accueillant, toujours aussi repoussant et étouffant mais elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un petit sourire narquois en coin. La Naga ne se sentait pas autant chez elle autre part quand dans cet endroit putride.
Son arme favorite sur l'épaule, une longue et fine lance, un petit sac en toile de lin accroché à celle-ci, pendant au bout et se balançant en rythme avec sa démarche hypnotique de serpent, elle continuait son chemin, rampant lentement et nonchalamment, la friction de ses écailles sur les lianes et plantes de l'endroit venant briser le pesant silence, le bruit amenant des petits oiseaux à s'envoler sur son passage. Et elle continuant d'avancer, sans avoir à réfléchir, le chemin lui revenant naturellement même après tout ce temps.

Finalement, ô finalement, après tout ce temps, elle était de retour chez elle. Et si ses lèvres ne se tiraient qu'en un sourire en coin davantage grand, même elle, habituellement de caractère si froid, incapable de cacher la joie qu'elle ressentait d'être de retour chez elle, elle ne pouvait mais s'empêcher de soupirer voyant l'état de sa maison et de sa forge.
Le bois des deux constructions avait pourri, attaqué par l'humidité, les insectes et les champignons en son absence. Au point où une partie des planches de bois avait fini par se briser et s'effondrer, entraînant avec elles une partie des roches qui maintenaient la base du bâtiment, rendant l'habitat encore moins accueillant que la vieille cabane qui lui servait de maison, non pas qu'elle n'était pas aussi pourrie auparavant mais plutôt qu'elle tenait au moins debout. Quant à la forge, celle-ci était recouverte du même genre de gravas, de morceaux de bois abîmés et rongés par le marais qu'elle dût enlever pour pouvoir découvrir, telle une archéologue agacée, ses vieux outils de forgeronne, la moitié inutilisable au vu de toute la rouille qui avait fini par les ronger, et du chaudron qui était rempli d'une eau croupie, verte, similaire à l'eau stagnante du marais, signature du lieu.

Soupirant à nouveau, elle posa finalement sa lance juste à côté d'elle, venant ensuite défaire et ouvrir le petit sac de lin qui y était attaché, révélant un assortiment de matériaux plus ou moins rare, plus ou moins purs, certains encore piégés dans de la roche. Elle les avait ramenés de son 'voyage', ayant en tête de se faire un équipement qui serait tout aussi utile qu'il ne serait attrayant, d'où l'utilisation de diamants, mais n'avait aucune idée de si elle savait toujours forger.
Et la réponse à cette question si vous la voulez ?... Non. Non elle ne savait plus forger, du moins plus aussi bien qu'elle le savait une fois. Tout se trouvait être bien plus fastidieux qu'avant. En premier lieu, trouver du bois assez sec et du lichen pour pouvoir faire un feu fut un peu long mais pas particulièrement difficile, si ce n'était que cela lui rappelait à quel point il était pénible de faire un feu dans un endroit aussi humide qu'Hukutav. Ensuite, il s'était agi de purifier les métaux, tâche qui s'avéra plus compliquée qu'anticipée. Elle était certaine de savoir comment si prendre mais dans les faits, rien ne se passait comme elle l'aurait prévu, tout lui semblait prendre plus de temps au point où il lui avait fallu aller chercher du bois à deux nouvelles reprises, tout lui semblait plus compliqué. Et même une fois qu'elle les avait, elle avait tout autant de difficultés à utiliser ces matériaux pour forger, à leur faire prendre forme, rien n'allait comme elle le souhaitait et à force de l'énerver, devenant quelque peu maladroite, elle finit même par se brûler la main, serrant les dents et criant fortement quelque chose qui était tout autant de la frustration que de la douleur. Et les mouvements de marteaux répétés envoyaient des chocs dans son bras en continue, chaque coup devenant un poids toujours plus grand sur son corps, au point où à la fin, il lui semblerait presque que tous les os de son bras se brisaient à chaque coup donné. Et pourtant, elle n'abandonnait pas, trop fière, bien trop fière pour ça. Même lorsque personne n'avait leur yeux posés sur elle, elle ne supportait pas de montrer le moindre semblant de faiblesse.

Le soleil avait disparu derrière l'épais feuillage du marais il ya déjà un petit moment, la lune éclairant maintenant la Naga qui n'avait toujours pas cessé de travailler. Il fallut à Songe jusqu'au début de l'aurore pour enfin parvenir à donner une forme convenable à la pièce d'équipement, ainsi qu'une apparence que la superficielle Naga apprécierait elle-même de porter tout en étant certaine que celle-ci était fonctionnelle et qu'elle la protégerait correctement. Soupirant de nouveau, elle était abattue, enroulant sa longue et épaisse queue de reptile pour s'en faire comme un siège, sur lequel elle s'affaissa. Tout son corps était douloureux, la fatigue commençait à prendre le dessus et la brûlure sur sa main lui faisait toujours furieusement mal - Sans compter que telle blessure, surtout dans le marais, était particulièrement proie à devenir infecter, mais c'était certainement le dernier de ses soucis à ce moment-là.

Pour le moment, elle irait dormir... Enfin, elle s'était évanouie avant qu'elle se décide à s'endormir elle-même, mais le résultat est bien assez proche. Sa respiration étant lente et quelque peu difficile dans son sommeil, son corps tremblant et se sentant légèrement fiévreuse, des cauchemars venant hanter sa nuit alors même que sa journée avait été éprouvante. Le tout sans compter qu'il lui faudrait, dans les jours venant, remettre sa forge et habitation en état et qu'il lui faudrait redevenir aussi bonne et habile à l'art de forger qu'elle l'était une fois, il n'y a même pas si longtemps de ça. Sa vie en dépendant certainement même, elle n'avait plus rien à se mettre sous la dent et plus d'or non plus. Juste quelques matériaux supplémentaire qu'elle pourrait certainement forger.
Et pourtant, en tant qu'être superficielle qu'elle est, elle ne vendrait même pas cet équipement fait de diamant qu'elle vient tout juste de forger. Elle le porterait, s'en vanterait, et ce même si cela signifierait mourir affamée...


[ Création d'un Casque de Dimant à équipper sur Songe ]
PS : J'ai acheté les matériaux à l'HdV, même s'il ne sont pas dans mon inventaire à l'instant.




Forge des forgerons d'armures - Page 8 821546SIGNFINAL...........
Forge des forgerons d'armures - Page 8 1555277982-1490095928-snake3« Une conscience ne profite qu'aux anges et le mal ne profite qu'à ses propres desseins. Forge des forgerons d'armures - Page 8 1490095928-snake2
Alors que le vice est sa propre récompense et le pécheur seul est capable de véritablement savourer sa vie.
»
#3D9AA6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3785
Expérience : 12652
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyDim 21 Avr 2019 - 20:41

Rapport de fabrication :

Tziëg fabrique la Kenshin Uesugi de Sobek.

Remarques sur le RP : Rien à dire.




Rapport de fabrication :

Songe Syrzyal fabrique Casque en diamant (x1).

Remarques sur le RP : À bientôt pour de nouvelles fabrications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe Syrzyal
Lancière ophidienne

Songe Syrzyal

Messages : 724
Expérience : 1806
Féminin Âge RP : 22

Politique : 23
Métier : Forgeronne d'A.- Maître
Titres:
 

(Balor, œil-volant de Songe [Amélioré] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba191806/1806Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (1806/1806)
Vitesse: 646
Dégâts: 2129

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyVen 26 Avr 2019 - 19:04

[ La forge de Songe se situe dans les marais Hukutav, RPement parlant ]


La Naga, pour une fois, semblait dégager quelque chose de positif, à la différence de son habituel indiférence ou négativité. Ce n'était pas tant qu'elle était joyeuse -Si elle ne l'était jamais vraiment- mais plus qu'elle se trouvait satisfaite. Pour commencer, elle était parvenue à remettre sa forge plus en moins en ordre. Même si elle restait dans un relativement piteux état comparé à ce que l'on pourrait attendre d'une forge, elle était maintenant totalement fonctionnel. Il lui avait fallu plusieurs jours de travail pour parvenir à dégager tous les débris qui s'étaient effondré sur son équipement pendant sa longue absence, mais elle appréciait, pour une fois, le travail bien fait. Elle avait également eu le temps de récupérer de nouveaux outils pour remplacer ceux qui avaient rouillé pendant son absence. Et contrairement à ses anciens qui commençaient eux-mêmes à dater, ils étaient en parfait état, scintillant sous le doux soleil du marais. Les seuls qu'elle avait gardés étaient ceux qu'elle pouvait d'une part encore utiliser, mais également parce qu'elle y était personnellement attachée, ceux-ci ayant appartenus à son défunt père. Finalement, elle vint poser un sac fait de lin sur l'enclume qui se trouvait au centre, le laissant tomber dans un grand boucan métallique, avant de l'ouvrir, posant son regard sur tout un tas de matériaux et minerais qui étaient pour la plupart déjà purs et prêt à être utilisés.
Tout ça, bien entendu -Au vu du caractère immoral de la demi-serpent-, et parce qu'elle était fauchée depuis son retours, elle l'avait récupéré de manière peu louable, le volant à quelques humains qui pensaient gagner du temps sur leur voyage en passant par Hukutav, mais ça ne l'importait que peu. Elle n'avait également que faire qu'ils survivent ou non aux blessures qu'elle leurs avait fait. Elle ne voyait que le résultat qui était on ne peut plus positif. Elle avait également trouvé de la nourriture également sur le convoi qu'elle avait attaqué, se trouvant finalement capable de pleinement se rassasier, elle qui avait cru mourir de faim chaque jour de la dernière semaine. Et pour couronner le tout, le temps, pour une fois dans le marais, était parfait. Il y avait quelques nuages blancs dans le ciel, un très léger vent frais et le soleil qui éclairait le marais de sa douce chaleur. Le temps n'étant pour une fois ni trop lourd, ni trop chaud.

C'est avec ses lèvres prenant la forme d'un petit sourire qu'elle vint enfiler ses gants et se mit au travail. Commençant par purifier les quelques minerais qui en avaient besoin. Et même là, tout sembla aller dans sa direction -à l'inverse de la dernière fois-, il ne lui fallut pas longtemps pour trouver du bois sec en masse et encore moins de temps pour parvenir à allumer un feu. Les minerais se purifiaient de leur roche également très rapidement, devenant bientôt assez purs pour être utilisés dans des armures.
La suite du processus fut également assez rapide. Déjà parce que pour reprendre la main, Songe s'était mise en tête de faire uniquement des casques - Plus simples à produire que des armures, plus grande et plus coûteuses. Mais également parce qu'elle semblait se trouver dans un jour chanceux, le métal, certainement parce qu'il était de si bonne qualité, ne mit pas longtemps à prendre forme, ne nécéssitant à chaque fois qu'une douzaine de minutes par casques, ce qui lui épargnait également de se blesser le bras à trop vouloir taper avec son marteau. Finalement, motivée et confiante, elle se mit en tête d'utiliser quelques diamants et métaux plus rares qu'il lui restait pour se fabriquer un casque de plus haute qualité et plus esthétique. Celui-ci prit un peu plus longtemps et se trouva être légèrement plus difficile, mais après une trentaine de minutes de travail, elle était plus que satisfaite du résultat.

Finalement, le travail finit, elle leva la tête vers le ciel, son sourire grandissant encore un peu plus, profitant du calme et du bon temps de l'endroit. Elle se sentait également étrange, comme si une douce chaleur se mettait à l'envahir. Après tout ce qu'il lui était arrivé, après toute la malchance et les obstacles, elle se trouvait dans une si bonne situation et aurait de quoi passer tout le prochain mois, notamment en termes de vivres. Peut-être était-elle tout simplement joyeuse ? C'était difficile à dire, elle ne se souvenait pas l'avoir été depuis si longtemps et ne savait pas si elle savait encore l'être. Puis par-dessus tout, ce qu'il lui arrivait n'était que contextuel et chanceux. Elle n'était pas non plus en train d'en perdre ses manières immorales ni sa manière grise de percevoir le monde. Enfin, plus que satisfaite, elle se contenterait de profiter de cette merveilleuse journée pour l'instant.


[ Création d'un Casque de Dimant à mettre dans mon inventaire.
Création de trois Heaumes Hygal à mettre dans mon inventaire. ]

PS : J'ai acheté les matériaux à l'HdV, même s'il ne sont pas dans mon inventaire à l'instant.




Forge des forgerons d'armures - Page 8 821546SIGNFINAL...........
Forge des forgerons d'armures - Page 8 1555277982-1490095928-snake3« Une conscience ne profite qu'aux anges et le mal ne profite qu'à ses propres desseins. Forge des forgerons d'armures - Page 8 1490095928-snake2
Alors que le vice est sa propre récompense et le pécheur seul est capable de véritablement savourer sa vie.
»
#3D9AA6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urua
Nouvel(le) habitant(e)

Urua

Messages : 35
Expérience : 177
Masculin Âge RP : 28

Politique : 00
Métier : Forgeron d'armure - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba19105/105Forge des forgerons d'armures - Page 8 Userba17  (105/105)
Vitesse: 110
Dégâts: 40

Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 EmptyLun 13 Mai 2019 - 16:25

Il avait entendu parler sur son chemin des forges de Stelleraë. Ne serait-ce que par son maître, Gellan. Il prétendait qu'on pouvait y exercer qu'on soit débutant ou qu'on ait perfectionné l'art dans les moindres détails. Et maintenant qu'il y était, il était forcé d'admettre ce qu'il n'avait pas cru.

En arrivant dans la cours principale du bâtiment, il n'arriva pas à détacher son regard du spectacle qu'il avait sous les yeux. Des forges étaient disposées les unes à côté des autres, attendant patiemment qu'on les utilise, le feu ronflant dans le foyer et les outils à portée de main. La seule chose absente était les matériaux. Chacun amenait les siens. Mais que faisaient ceux-ci, posés négligemment sur un atelier?

D'après l'un des gamins qui traînaient autour des feux, un forgeron les aurait laissés là après avoir travaillé sur son armure. Il avait déclaré n'en avoir plus besoin. Certainement un artisan de haut niveau qui ne s'abaissait plus à travailler avec des matières aussi peu nobles. Une aubaine pour le Lion.

Conscient qu'une chance pareille n'était pas prête de se représenter, il s'avança lentement vers les minerais, savourant ce moment. C'était de la bonne qualité pourtant. Son prédécesseur devait vraiment avoir un niveau exceptionnel pour se délaisser d'une telle quantité de qualité. Il était temps de se mettre au boulot. Avec autant de cuivre et du fer qui commençait à se faire rare dans le royaume, il pourrait se permettre de faire une belle armure, une qui lui irait enfin.

Il se mit à pomper énergiquement le soufflet, l'excitation de réaliser sa première œuvre emplissant ses muscles de force. Après ça, les gestes lui parurent automatiques, comme sa toilette du matin, il n'avait pas plus besoin de penser au temps durant lequel il devait laisser chaque morceau dans les charbons qu'aux mouvements de sa langue sur son pelage.

En un peu plus de trois heures, il avait purifié le métal, mélangé son alliage, martelé les plaques, formé son ébauche et donné sa taille définitive à son armure qui couvrirait son large torse ainsi que deux épaulières.

Urua resta encore un moment assis au coin du feu couvant pour donner quelques coups de griffes sur le métal couché sur ses cuisses, décorant de dernières fioritures cette nouvelle peau qu'il arborerait pendant ses prochains voyages. Un lion en armure était une vision assez rare pour qu'elle puisse se permettre de marquer les esprits.


[Création d'une Armure Hyno à équiper directement.]
Armure de bonus de métier




RP: 1/2________________________________Arène: 1/3________________________________Event: 0
Forge des forgerons d'armures - Page 8 Signa10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Forge des forgerons d'armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 Sujets similaires

-
» Forge World
» Commande Forge World du Père Noël !!!
» Chaine de Jacque!! brute de forge
» Grilles de prix (forgerons et charpentiers)
» [SET ARMURES]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: Lieu d'artisanat - Les Forges-