AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1666 jours !
Dùralas, le Mer 23 Mai - 17:09
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4546
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Lun 26 Mar - 1:27

Après un trop long séjour en mer, le rôdeur de la Garde se retrouva enfin à Wystéria. Après une petite altercation en mer avec quelques créatures aquatiques remontant des abysses, l'équipage largua les amarres sur la plage de l'île tropicale. Cette traversée s'était faite grâce à chacun des matelots, mais aussi et surtout grâce à la virtuose abyssale et à la douce naga Shakti. Dougal avait adoré les quelques rapports qu'ils avaient pu avoir tous les deux ; il n'était plus question de deux membres de factions adverses, mais de simplement deux personnes. Mis à part cette étrange politique, les deux s'entendaient bien. L'humain éprouvait beaucoup de plaisir à parler avec la jeune femme et il fut vraiment très heureux de pouvoir continuer à faire un bout de chemin avec elle à Wystéria. Elle aussi était à la recherche du temple antique de l'île exotique et des secrets gardés à l'intérieur. À aucun moment Dougal ne s'était inquiété de ça : elle pourrait récupérer les secrets de ces lieux pour faire de la Congrégation une faction surpuissante. Non, le rôdeur n'avait jamais imaginé que ce puisse être son plan. Il savait que le savoir du combat était ce que recherchait la jeune femme. De toute façon, le Stellarois ne voyait pas en elle une ennemie. Elle était pour lui une agréable connaissance s'aventurant avec lui à Wystéria.
Yuli, l'abyssale, était restée sur le navire avec l'équipage. Dougal ne savait pas du tout ce qu'elle comptait faire sur cette île mais ne se faisait pas de souci pour elle. Bien qu'elle se retrouve loin de la mer à l'intérieur de la jungle de Wystéria, la virtuose saurait se débarrasser de n'importe quel danger. Le rôdeur pouvait la laisser se débrouiller l'esprit tranquille. Au pire, elle arriverait à les retrouver et se joindrait à la fête. Il parait que plus on est de fous plus on rit, même si le Gardien n'avait pas vraiment la tête à rire...

Les deux aventuriers avaient traversé la plage très rapidement et s'étaient retrouvés à l'intérieur de la dense jungle de Wystéria remplie de sauvages dangers. Ça aurait pu être un problème, mais le rôdeur était accompagné d'une guerrière de talent combattant avec d'harmonieuses manières. Et surtout Dougal se trouvait en un très charmante compagnie ce qui lui changeait carrément de d'habitude avec ses missions en solitaire ou avec d'autres compagnons de la Garde. C'était toujours très lassant et monotone. Cette fois, l'humain pouvait compter sur l'exotisme de la naga pour une aventure des plus plaisantes.
Dougal voulait en profiter pour en apprendre plus sur la jeune femme. Il aimerait continuer à sympathiser avec elle. De plus, elle pourrait lui apprendre plusieurs choses et lui donner divers conseils. Le rôdeur était aussi désireux d'apprendre de ses connaissances et de son expérience.
- Dites-moi, Dame Shakti, vous avez été entraînée très jeune j'imagine ? Pour les arts du combat j'entends, il s'était tourné vers elle pour lui parler et admirait les reflets de la lumière exotique sur son front, son nez, ses lèvres mais surtout dans ses yeux. Vous avez un style de combat vraiment incroyable et une grâce permanente.

Questionner la jeune femme sur son enfance s'avérait être à double-tranchant : un événement tragique et/ou dramatique aurait pu complètement la fermer et rendre les prochaines discussions beaucoup plus difficiles et pesantes. Le rôdeur croisa les doigts pour ne pas faire de faux mouvements et la faire se renfermer. Le bon déroulement de cette excursion dans la jungle reposait sur la bonne humeur de la jeune femme et Dougal ne voudrait surtout pas qu'elle se sente mal à l'aise ou qu'elle ressente un mal-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 385
Expérience : 3132
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Jeu 12 Avr - 4:47



Marcher dans le sable d'un nouveau territoire était très excitant pour la jeune femme. Wystéria n'était qu'une petite île dans le vaste monde, mais une île des plus sauvages et mystérieuses. Shakti rêvait depuis un moment du jour où elle s'aventurerait sur cette île, où tout était à découvrir pour elle, ce dépaysement lui ferait le plus grand bien, maintenant qu'elle aspirait à de nouveaux buts.

Aussi étonnant que ça puisse paraître, il avait été convenu avec le gardien, Dougal Keane, qu'ils seraient cette fois alliés pour les prochaines aventures. À plusieurs reprises ils avaient été ennemis, c'était drôle de voir comment encore une fois les choses pouvaient se retourner dans un sens totalement inverse. Shakti trouvait cette situation des plus amusante, d'autant que l'homme était certes bel homme, mais elle voulait voir s'il en avait aussi dans la cervelle ou si ça sonnait creux sous l'armure du gaillard. Souvent, elle s'était aperçue que les hommes qu'elle trouvait beaux étaient que peu intelligents, et ceux qu'elle ne trouvait pas à son goût, était intelligents ou absolument abrutis.
Quant à Yuli, Shakti pensait bien la revoir très bientôt, elle avait eut une vision, il y avait quelques mois de cela.

La naga et l'humain qui l'accompagnait marchaient dans la forêt depuis quelque temps, le chant de plusieurs espèces d'oiseaux pouvait se faire entendre, avec un bruit ambiant de vent dans les arbres, des cris lointains d'autres animaux, peut-être des primates, amphibiens, des insectes, sur un fond de bruit de vagues qui pouvait encore se faire légèrement entendre, et bien entendu le bruit des pas des deux voyageurs, qui faisaient craquer feuilles et branchages sur la terre sous leurs pieds. Tout était si immobile mais si vivant ! Shakti s'était perdue dans le chant de la nature exotique qu'elle découvrait pour la première fois.
Quand enfin les bruits de la jungle furent couverts par la voix de Dougal, la jeune femme pencha la tête légèrement de côté et se concentra sur ses paroles.


- Dites-moi, Dame Shakti, vous avez été entraînée très jeune, j'imagine ? Pour les arts du combat, j'entends. Vous avez un style de combat vraiment incroyable et une grâce permanente.

Shakti continuait d'avancer, mais avait diminuer la cadence, elle avait senti Dougal se tourner un peu vers elle, ce qui rendait le contact plus spontané et sincère que de brefs bavardages pour passer le temps. Il s'agissait ici d'une vraie question, pas d'une simple courtoisie.
La jeune femme eut un sourire en coin, son visage s'armant de son habituel air coquin lorsqu'on lui faisait un compliment. Certes, l'homme avait parlé de sa grâce permanente, dont elle ne doutait plus, mais en tant que maîtresse d'armes, c'étaient surtout les compliments sur son style de combat qui la satisfaisait le plus, surtout lorsque ceux-ci pouvaient venir d'adversaires, ce qui prouvait l'efficacité de ses attaques et de sa défense.
La jeune femme adressa un regard de côté à Dougal tout en glissant quelques mèches de ses cheveux derrière son oreille, avant de répondre.


- En effet, je suis entraînée depuis l'enfance. Dans ma famille, il est coutume de donner une éducation poussée aux enfants, ils sont testés puis orientés en fonction de leurs habilités. Certains sont plus érudits, d'autres plus guerriers, parfois les deux s'équilibrent, ce qui fut mon cas.
Étant une fille, les us auraient voulu qu'on m'oriente vers l'érudition ou encore vers le temple du Dieu Basilic, mais ça serait mal connaître ma famille, surtout mon père.
Pour ce qui est des armes, j'ai débuté vers mes dix ans et j'ai très vite appris, ce qui m'a valut d'être, très jeune, maîtresse d'armes.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4546
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Dim 29 Avr - 2:21

Dougal fut bien heureux de voir la jeune femme lui raconter sans vraiment de retenue une partie de son passé et les choix qui lui avaient permis d'obtenir la voie qu'elle suivait actuellement. La naga semblait confiante envers l'humain et lui avait répondu comme si tous les deux étaient de bons amis, ce qui n'était pas encore le cas. Les deux combattants n'étaient que des connaissances, et leur alignement respectif n'aidait pas à les rapprocher. Pourtant, Dougal ne s'intéressait pas à des détails de cette sorte. Shakti lui plaisait et il voulait absolument faire fi de leur appartenance à la faction qu'ils représentaient tous deux pour créer une amitié avec elle. Dougal trouvait la jeune femme certes attirante, mais aussi très impressionnante et ses connaisances pouvaient assurément lui permettre de la considérer comme un modèle. Bien entendu, dans le domaine martial ; le jeune homme n'avait certainement pas envie de perdre sa virilité.

Shakti avait parlé de l'influence de son père et que c'était par son biais qu'elle s'était retrouvée dans un monde de combat, de sang et d'adrénaline. Dougal était curieux de savoir quel genre d'homme pouvait être son géniteur, mais il avait un peu peur de savoir la vérité. C'était comme pour lui à propos de son propre père. Le Stellarois aurait pu rebondir sur cette histoire d'influence paternelle, mais était-ce bien judicieux de parler de la Garde ? L'humain ne voulait pas parler de la faction de Stellaraë pas parce que la farouche combattante faisait partie de la Congrégation de l'Ombre, mais parce que énoncer la politique pouvait diviser les deux aventuriers et les éloigner l'un de l'autre. Et ça, Dougal voulait absolument l'éviter. Ce n'était sûrement pas donné à tout le monde de pouvoir discuter ainsi avec la naga et le Stellarois voulait absolument garder cette exclusivité pour lui et la protéger ; cela l'attristerait énormément de ne pas pouvoir être plus amical avec elle. Mais puisqu'il ne fallait pas garder un silence après sa réponse, le Gardien lança timidement un sujet :
- J'avais remarqué oui que vous étiez une incroyable manieuse d'armes ; vous avez un attirail des plus remarquables et vos armes ne sont pas des plus banales. Il y a cette lame circulaire très particulière... Un... Cha... kram ? Je me trompe ?

En remarquant le visage de la jeune femme, le rôdeur se rendit compte qu'il avait bien fait de parler d'armes : cela semblait être un sujet de conversation que la naga adorait. De toute façon, Dougal avait quelques projets particuliers en terme d'armements et peut-être que Shakti pouvait l'aider à y voir plus clair. Mais ce n'était pas encore le bon moment pour en parler ; « tout vient à point à qui sait attendre » comme le disait le proverbe. Le Gardien serait patient et écouterait attentivement les explications de la dame. De toute façon, c'est très agréable d'écouter quelqu'un parler de ses passions, mais quand la-dite personne a une voix aussi douce, c'est vraiment du pur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 385
Expérience : 3132
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Ven 18 Mai - 2:04

- J'avais remarqué oui que vous étiez une incroyable manieuse d'armes ; vous avez un attirail des plus remarquables et vos armes ne sont pas des plus banales. Il y a cette lame circulaire très particulière... Un... Cha... kram ? Je me trompe ?

Le regard de Shakti, auparavant perdu sur la jungle, se détourna pour fixer Dougal du coin de l'oeil. On pouvait lire sur le visage de la jeune femme un soudain plaisir. Dougal avait fait mouche en détournant le dialogue sur les armes, notamment sur la plus précieuse que la maîtresse d'armes possédait.
Shakti glissa ses doigts sur l'acier de l'étrange arme qu'elle portait à la ceinture, sa caresse fut douce et sensuelle, si bien qu'elle aurait pu caresser un amant de la sorte.


- C'est cela, un chakram. Elle, c'est Ashtart. La plupart du temps, ces armes sont de petits diamètres, j'ai souhaité le mien bien plus grand. Rien n'a été laissé au hasard dans sa conception, que ce soit le poids des métaux ainsi que l'épaisseur de l'objet dans sa globalité, sa forme et la longueur de chaque lame ainsi que son pouvoir tranchant. Je l'ai dessinée moi-même.  Heureusement pour vous, la dernière fois que nous nous sommes affrontés, elle n'était pas encore forgée.

Shakti regardait Dougal d'un air railleur, tentant de provoquer sournoisement le soldat de la Garde. Elle scrutait sur le visage de l'homme quelconque signe pouvant lui montrer qu'elle avait piqué juste, car la dernière fois que la belle avait affronté le Garde, il s'était trouvé dans le camp des vaincus. Il ignorait encore tout du départ de Shakti de la Congrégation de l'Ombre, la jeune femme ayant quitté la faction juste avant d'embarquer pour Wystéria.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4546
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Ven 18 Mai - 2:29

Ainsi, Dougal avait vu juste pour le nom de l'arme que semblait adorer Shakti. Le Gardien l'avait trouvée rayonner en entendant le rôdeur parler de ses armes. Dougal se remercia de sa petite curiosité dans la large bibliothèque de Stellaraë et dans les armes culturelles. Depuis, il éprouvait un certain attrait pour les armes, et notamment celles propres à sa ville natale.
Shakti précisa au Stellarois que son arme adorée portait le doux nom d'« Ashtart », cela avait sûrement une signification dans la culture de la naga. Le Gardien trouvait ça mignon de donner une personnalité à ses outils de guerre de cette manière. Il savait que cela se faisait beaucoup et on lui avait demandé s'il souhaitait nommer son espadon lorsqu'il avait été fabriqué. Peu inspiré, le rôdeur lui avait tout simplement donné un nom en lien avec la Garde. Quoiqu'il en soit, concernant le shakram de la belle naga, Dougal espérait obtenir plus d'informations. Ça l'intéressait d'en apprendre plus sur l'arme fétiche de la naga, qui était alors comme une part d'elle.
- Heureusement pour vous, la dernière fois que nous nous sommes affrontés, elle n'était pas encore forgée, lui lança Shakti, espiègle.

Dougal leva un sourcil de perplexité et se rappela du conflit entre les différentes factions à Ishtar. C'était vrai que la jeune femme lui était tombé dessus, juste après le Capitaine des Pirates. Mais non seulement le Gardien n'était pas mort, mais en plus il s'était relevé. Le Stellarois aurait pu piquer la jeune femme à ce sujet, mais se retint. Il n'avait pas envie de froisser la jeune femme pour des idioties.
- Dans les deux cas, j'aurais connu le même destin ma Dame. Bonne offensive que vous fîtes, vous m'aviez pris au dépourvu et couché au sol en un éclair. Remarquable.

Tout ça était vrai ; le Gardien ne s'amusait pas à endormir la vigilence de la naga ou à la séduire de belles paroles. Il n'était ni hypocrite, ni nocif. Dougal pensait clairement ce qu'il disait et le rôdeur avait été bien impressionné par la performance de la belle. Cela l'avait laissé songeur et s'était demandé si étudier les armes n'était pas une idée des plus intéressantes pour lui. En tant que rôdeur, Dougal peut manier quasiment n'importe quelle arme, du moins commune, mais n'en est pas un expert : il sait se débrouiller. Être un maître d'armes, ça serait un immense apport pour lui et l'apothéose de ses connaissances martiales et de sa position. Shakti était la personne parfaite pour l'y aider.
- Vous m'avez galvanisé et incité à en savoir plus sur les armes et leur maniement ainsi que les styles martiaux qui en sont liés. Par exemple, votre "Ashtart", pardonnez si je prononce mal, comment vous en servez-vous ? Oh. Je ne voudrais pas vous imposer, bien sûr. Libre à vous de m'en parler, s'excusa ensuite le Gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 385
Expérience : 3132
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |    Lun 21 Mai - 0:22

Dougal venait de hausser un sourcil suite à la petite pique de Shakti. La jeune femme détourna les yeux, satisfaite d'avoir provoqué une réaction chez l'homme. Il finit par prendre néanmoins la parole et félicita la combattante de l'offensive qu'elle avait tenue contre lui ce jour-là.

Shakti ne releva pas. Pour elle, Dougal était quelqu'un qui faisait des éloges dans un but courtois et diplomatique la plupart du temps. Non pas qu'elle doute de la véracité des propos du Gardien, mais elle se doutait fortement qu'il s'agissait bien souvent d'une façon de ne pas s'attirer les foudres de ses interlocuteurs ou une manière, habile et respectueuse de la manière dont il le faisait, de s'attirer la sympathie des gens qu'il côtoyait. Peut-être même s'agissait-il là d'une sorte de déformation professionnelle, du fait de fréquenter le Roi de Dùralas.


- Vous m'avez galvanisé et incité à en savoir plus sur les armes et leur maniement ainsi que les styles martiaux qui en sont liés. Par exemple, votre "Ashtart", pardonnez si je prononce mal, comment vous en servez-vous ? Oh. Je ne voudrais pas vous imposer, bien sûr. Libre à vous de m'en parler.

Encore une fois, Dougal Keane avait fait preuve de toute la courtoisie possible dans ses paroles. Même une femme impulsive telle que Shakti ne pouvait pas répliquer par la négative à l'homme, enfin, temps qu'il ne dépassait pas les bornes bien évidemment.

- Il semblerait que je vous aie galvanisé et incité à une bien belle et agréable chose. Vous prononcez bien "Ashtart".

La jeune femme s'arrêta alors net de marcher. Elle se saisit de son chakram et commença à le faire tourner autour de son poignet, tel un cerceau. Elle lui faisait prendre un maximum de vitesse, puis Shakti émit une pulsion et l'arme vint percer l'air, tranchant d'un coup trois rondins de bambou quelques mètres plus loin.
La naga trottinât pour aller reprendre son arme, ce qu'elle fit très rapidement.


- À distance, je m'en sers ainsi. Suivant mes cibles, je vais le lancer. J'attends qu'il se plante dans le coeur ou le crâne de mon adversaire, et je vais de nouveau cueillir Ashtart sur le corps inerte.
Au corps-à-corps, c'est une toute autre chose. Vous désirez une démonstration, ou une explication ?

Shakti fixait l'homme, un air de défi dans le regard et un sourire carnassier se dessinant sur son visage.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un vœu aux racines de Kalpavriksha [PW Shakti |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: La Mazonie-