AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Asuka
Le Monde de Dùralas a précisément 1970 jours !
Dùralas, le Sam 23 Mar 2019 - 17:40
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

  Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Sam 29 Déc 2018 - 18:19

D'un seul geste de la main, et il semblait naître autour d'eux l'hiver, jamais ces mercenaires n'avaient senti chose pareille, un froid qui prend et qui possède, immobilisant à mêmes les sensations, rendant inerte toutes décisions de leur part, ils étaient pourtant munies des fourrures pour lutter contre le froid du Nord, mais même ces bouffées de chaleur du contact d'une peau de bête, ne semblaient pas contrer le souffle polaire du cryomancien.
Leurs membres devint bleus, leurs lèvres gercées, et des tremblements incessants de leurs muscles les rendaient impuissants, un geste involontaire qui occupait 90% de l'énergie.

Kylnin était arrivé près de Kastalinn,
Physionomie:
 
, toujours vêtu de son grand manteau blanc, et regardait les hommes qui lui faisaient fasse avec son regard argenté, rendu ainsi par l'utilisation de sa magie.

-"Vous me faites perdre mon temps..." soupira t-il en projetant une brume blanchâtre, il poursuivit son chemin comme un loup des neiges venant de finir son repas. Il repris la charrette, tiré par deux corpulents animaux, des buffles sans doute. Il ne tarda pas à voir des jeunes gens, victimes de ses détrousseurs; leurs allures étaient paysannes et semblaient soulager de voir de retour leur bien.
Le mage de glace leur remit, et n'accepta pas de récompenses de leur part, il n'avait pas de temps à perdre et continua son chemin, ces paysans regardèrent donc ce jeune homme poursuivre son chemin en le marquant de neige à chacun de ses pas. Soudain ils s’étonnèrent de projeter de la brume en respirant...

Kylnin était en route vers un observatoire archaïque, d'après le vieux sage qui l'habite, il a détecté dans la stratosphère une étrange protubérance de feu, qui prend l'allure d'une comète mais semble suspendue dans le ciel. Pour l'abyssal, commandant des forces des défenseurs du monde de l'uchronie des gardiens, il se demandait s'il n'était pas de retour...
Il devait tirer cela au clair, reste un tout léger, minuscule, petit et pourtant essentiel détail : localiser l'observatoire qui est protégé par une magie de téléportation.
Il ne reste jamais au même endroit, et se déplace sans cesse à travers la forêt. Une magie ingénieuse qui a fait ses preuves, et qui restreint drastiquement le nombre de visiteurs malveillants.
Mais il faudra lui dire à ce vieux, qu'à force d'avoir la tête dans les étoiles, il oublie bien souvent d'indiquer comment trouver son observatoire...

Donc, la première chose que devait faire le mage aux arcanes bleutés:  engager des traqueurs.
Il avait posté dans la ville de Kastlinn sa demande, on pouvait ainsi lire :
"Recherche de traqueurs expérimentés, forte récompense à la clef. Une seule condition, savoir résister au froid, si vous n'avez pas froid aux yeux, rendez-vous dans l'antre de glace. Bien sûr, je ne vous dis pas où elle se trouve, cela sera votre épreuve d'admission" Il mis un cachet, pour attirer les convoitises, de toutes manières son épreuve digne d'une ère glaciaire, se débarrassera de tous les minables."


----------------------------

Zayn n'en croyait pas ses yeux, il reconnu le cachet de son peuple, là sur l'une des affiches qui trônait parmi tant d'autres, son œil l'avait capté, et pourtant cette information ne lui servait à rien, il ne pouvait pas revoir son mentor. Il avait été formel, et pourtant cette annonce était trop tentante.
Il n'avait pas le droit de le revoir, mais s'il était quelqu'un d'autre....
Zayn devait trouver quelqu'un passé maître dans l'art de la tromperie, pour pouvoir disparaître sous un autre masque que le sien.
Il était très intrigué par la présence d'un commandant de son peuple, il devait donc savoir de quoi il en retournait, sans se faire prendre. Il est l'heure de tester la ruse du jeune soldat.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 273
Expérience : 527
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Sam 29 Déc 2018 - 23:13

Enfin c'était fait! Yavik avait finalement réussi à "liquider" la dernière peau de sanglier auprès d'un énième démarchage chez les tanneurs locaux. Il faut dire que ces bougres là étaient durs en affaires et qu'il était hors de question pour le chasseur roux de les brader à prix modique sous prétexte qu'une forte hausse de l'approvisionnement de cette précieuse denrée qu'était le sanglier, avait fait cruellement baisser les prix depuis quelques jours. Il avait alors fait le tour des maroquiniers Kastalinnéens pour refourguer cette dernière pelure de porcin sauvage à un prix décent.  La chose ne fut pas aisée et il parcourut bien trop de ruelles à son goût! mais enfin c'était fait et c'était une excellente chose.

Ainsi apres avoir soigneusement rangés ses dividendes à l'abris dans une chambrette qu'il avait louée pour ce séjour dans le nord des terres Duraliennes,il s'était grassement restauré d'une barde de la chair de ce gibier qu'il avait lui-même abattu et que l'aubergiste avait accepté de lui cuisiner. Satiété  satisfaite et sous son apparence humaine, discrétion oblige, il digérait paisiblement son repas emmitouflé dans une épaisse veste de laine en flânant d'un air badaud et d'un pas nonchalant dans les ruelles de la citée blanchie par la saison.

Passant devant l'un de ces panneaux d'affichage éparpillés dans la ville il s'y arrêta par simple curiosité. Un jeune homme se tenait d'ailleurs devant, semblant lui aussi s'intéresser à ce qui y était écrit. Yavik vint se poster à coté de lui et après un bref regard sur le jeune homme- qui lui permit de constater qu'il ne s'agissait pas d'un humain mais plus certainement de l'un de ces êtres d'origine subaquatique que l'on nommait "Abyssaux"-. Il entama la lecture de plusieurs annonces jusqu'à tomber sur l'une d'entre elles qui éveilla son intérêt plus que les autres. Yavik marmonna entre ses lèvres la lecture de celle-ci en hochant la tête dans une expression concernée. La "forte récompense" promise en rétribution et les compétences requises pour ce "travail" ne manquèrent pas d'être remarqués par l'opportunisme du renard.  Puis voyant que l'abyssal à son coté en parcourait également les lignes de cette affiche estampillée avec la plus grande attention, il se permit de lui adresser la parole sur un ton tout de courtoisie et de politesse avenante:


"une forte récompense" ?! hum voila une poignée de mots forts alléchants ...et "Ne pas avoir froid aux yeux?  ... Par cette saison et sous ces latitudes c'est plus que recommandé! Vous semblez proprement captivé par cette annonce. Mais dites moi mon brave, ce sceau que je vois là au bas du document que signifie-t-il? je n'en ai jamais vu d'identiques auparavant"

Autant pour ce qui était de n'être point frileux et pour ce qui était de savoir s'y prendre pour mener à bien une traque, Yavik n'avait personne à envier. Autant pour ce qui était de ne pas avoir froid aux yeux, tout dépendait de ce à quoi il devait faire face en vérité ... par contre pour cette "Antre de Glace" là il n'avait strictement aucune idée de l'endroit où elle pouvait être ... à vrai dire, cette région toute entière pouvait être nommée de la sorte, tant il y faisait naturellement froid. Mais peut-être que ce type là juste à coté ,lui en aurait une idée. Car cela semblait être important voir même rédhibitoire pour l'annonceur en cas d'ignorance et Yavik aurait trouvé dommage de ne pas pouvoir tenter sa chance dans l'obtention de cette "forte récompense" sous prétexte qu'il ne connaissait pas le coin comme le fond de ses poches.


Dernière édition par Yavik Vulpes le Ven 18 Jan 2019 - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Mer 9 Jan 2019 - 21:33

Autant que faire se peut, Zayn essayait de rester impassible à la vue de cette affiche, mais cela n'avait pas l'air de terriblement fonctionner, et là sur cette ruelle enneigée, un individu aux mèches rouquines interpella le jeune abyssal dont la surprise de la conversation le fit sursauter et fit vriller ses oreilles pointues.

Vous semblez proprement captivé par cette annonce. Mais dites moi mon brave, ce sceau que je vois là au bas du document que signifie-t-il? je n'en ai jamais vu d'identiques auparavant"

Quelle drôle façon de s'exprimer, tout le monde à la surface parlait t-il ainsi? C'était un début de contact avec un individu de la surface, et jusqu'à alors il n'en avait pas fait beaucoup, c'est donc encore avec un peu d'appréhension que Zayn interpréta les attentions de ce nouvel individu.
Il était surement attiré par l'appât du gain, mais si il savait ce qu'il attendait ... le cryomancien est bien connu pour avoir la fâcheuse tendance à en refroidir plus d'un.
Zayn l'examina un peu, pour voir s'il ne serait pas une menace pour son peuple, voyons voir, un jeune homme au regard malicieux et avec de la confiance en soi apparemment, son allure n'avait pas l'air menaçant pour autant , il devait être un chasseur ou rôdeur, cela en faisait un candidat idéal pour le poste proposé. Mais une question refis donc surface dans la tête de l'abyssal : que venais faire son mentor ici? Il fallait trouver une réponse à donner, c'est donc sur un ton calme qu'il répondit:

"Vous semblez bien curieux, pourquoi vous imaginez que j'ai la réponse? Tout comme vous, je regarde juste les affiches, et celui-là m'a juste tapé dans l’œil. Je sais où se trouve l'antre, voilà tout. Maintenant veuillez m'excuser, je dois me préparer" dit-il en le saluant poliment.

Etre soldat c'est avant tout protéger son peuple, désolé pour le rouquin curieux comme une belette, mais Zayn n'avait pas l'intention de révéler aussi facilement le sceau des abyssaux de l'Uchronie. D'ailleurs ce n'était même pas le vrai, disons l'officiel, normal puisque ce n'était pas un document officiel, on reconnaissait juste des aspects, mais il fallait venir de ce monde pour le savoir.

Zayn fit quelques pas, il fallait trouver un subtile stratagème pour y aller sans se faire repérer, tel un renard qui se glisse dans le poulailler, il avait lu ça dans un conte pour enfant, il y a quelques temps,
oui le jeune soldat à parfois l'esprit un peu enfantin, il raffole des bonbons, aime les ritournelles et les feux d'artifices et se plonge dans romans pour jeunes enfants, c'est un nouveau monde qui découvre alors il se dit qu'il doit recommencer depuis le début.

Soudain il se dit que l'individu à la curiosité débordante pourrait être ses yeux, mais a t-il le profil pour pareil aventure? Il le regarda une dernière fois, avant de lui faire passer un test.
Tandis que le vent soufflant, formait un tourbillon en portant quelques flocons, là au milieu des marchands tractant leurs marchandises, des miliciens patrouillant, et de la populace local qui fourmillait dans la ville à la recherche de miel, de chaleur, ou de distractions diverses, il disparu...
Comme un poisson, qui se mêle à un banc frétillant, l’œil ne pouvant qu'être pris dans cette illusion où tout se mélange et se ressemble; ce n'était pas de la magie véritable, un simple tour de passe-passe  
mais qui devrait quand même mettre en éveil l'instinct du chasseur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 273
Expérience : 527
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Jeu 10 Jan 2019 - 13:37

La réponse que formula l'être aux oreilles en pointes laissa l'Homme-Renard quelques peu pantois. Avait il manquer de politesse?s'était il montré grossier? a vrai dire il ne s'étaitlui-même si annoncé ni présenté et avait même oublier de le saluer. Ah gasp! parfois la trivialité de son langage , si aisé et léger soit-il  souffrait de certains oublis qui, comme il le constatait alors, pouvait lui causer de maladroites déconvenue.

Mais plus encore que le cuisant échec dont écopa cette approche, c'est un détails des mots de l'abyssal qui retint son attention. Avait il bien entendu? Car faute de s'être poliment exprimé, il avait bien écouté et n'avait point eu la berlue. Il se le répéta mentalement les dire de ce personnage.
** Je sais où se trouve l'antre, voila tout** Bigre! mais c'était plus intéressant et providentiel encore qu'une quelconque information sur l'origine de ce sceau inconnu. Car c'était bien ce point là qui lui faisait cruellement défaut pour prétendre à la candidature d'une telle annonce. Pour sûr qu'il ne fallait pas laisser passer une si bel occasion d'en apprendre plus. Combien de personnes dans cette ville givrée pouvaient se révéler source de si précieuse et improbable  indice? Bien peu assurément.

Ni une ni deux et pour en avoir le coeur net, Yavik abandonna son allure de piquet planté devant le panneau d'affichage pour faire volte face et tenter de rattraper cet inconnu qui pouvait s'avérer si précieux. Evidemment il allait lui falloir jouer de bien plus de politesse et de charme que précédemment pour obtenir si importante révélation. C'était un prix raisonnable au final pour savoir où pouvait être cet antre mystérieuse. Il le vit non loin et s'empressa de faire quelques pas pour l'interpeller de nouveau et tenter sa chance.

Mais  alors qu'il couvrait donc d'un pas décidé ces quelques mètres, une vingtaine tout au plus, se dressa entre eux une trombe neigeuse rotative, certes rien d'extraordinaire  par les temps froids et venteux qui avaient cours ici bas, mais un tourbillon vif et  saisissant néanmoins.  Yavik n'en fit pas grand cas et avança droit devant lui vers le jeune abyssal. Il n'éprouva même pas le besoin d'enfoncer la tête dans les épaules quand il traversa le phénomène presque anodin. De la neige, du vent, un petit tourbillon et alors? lors de ses chasses il avait connu bien plus mordant en vérité.

Tout juste plissa t'il les yeux pour ne pas perdre de vue son objectif aux travers des flocons. Se doutait il que c'était celui-là même qui était à l'origine de cette virevolte blanche au beau milieu de la rue? nullement. Il était bien trop concentré sur l'éventualité d'acquérir la précieuse information pour se demander si ce coup de vent frisquet était magique ou naturel.

Une fois le phénomène atmosphérique laissé derrière lui et à quelques pas de son interlocuteur, Yavik lui adressa un sourire qu'il espéra suffisamment agréable avant de lui adresser la parole en ces mots.


"Excusez moi! s'il vous plaît! attendez un instant! Veuillez m'accorder un peu de votre temps je vous prie. Vous disiez connaître l'emplacement de cette antre de glace dont il est fait référence dans l'annonce que nous lisions tout deux... et je me demandais" il accentua son sourire cordial dans une manœuvre charmante " s'il vous était possible de m'aider à la situer ... je suis actuellement disponible et les prérequis de cette quête entrent parfaitement dans mes compétences. Mais je ne suis pas du coin et j'ignore tristement où elle se situe. De grâce révélez moi au moins quelques informations, que je puisse m'y rendre et voir de quoi il retourne"


Dernière édition par Yavik Vulpes le Ven 18 Jan 2019 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Lun 14 Jan 2019 - 22:51

Alors que le jeune abyssal s'était éloigné, son interlocuteur n'en démordait pas et d'un oeil plus qu'avisé , il localisa Zayn et repris la conversation, décidément il devait y tenir, l'appel de l'aventure probablement ou de l'or cela dépend des individus.

"Excusez moi! s'il vous plaît! attendez un instant! Veuillez m'accorder un peu de votre temps je vous prie. Vous disiez connaître l'emplacement de cette antre de glace dont il est fait référence dans l'annonce que nous lisions tout deux... et je me demandais" il accentua son sourire cordial dans une manœuvre charmante " s'il vous était possible de m'aider à la situer ... je suis actuellement disponible et les prérequis de cette quête entrent parfaitement dans mes compétences. Mais je ne suis pas du coin et j'ignore tristement où elle se situe. De grâce révélez moi au moins quelques informations, que je puisse m'y rendre et voir de quoi il retourne"

Autant dire qu'il y mettait les formes, et semblait bon candidat en effet. Le jeune soldat, déplaça l'une de ses mèches pour chasser la neige accumulée au dessus. Puis répondit à ce jeune homme très languit d'obtenir plus d'informations.

"Vous semblez motivé soit, je veux bien vous dire ce que je sais, en échange je voudrais un rapport pour me tenir au courant de ce que vous y faites. Juste ça, j'imagine que ce n'est pas trop demandé?" répondit Zayn en allant droit au but, sans tergiverser sur le pourquoi du comment.

Zayn fit signe à l'étranger de le suivre, et ils se dirigèrent hors de la ville, le temps pourtant se gâtait et la chute de neige semblait s'accentuer, beaucoup rentrèrent chez eux. Ce n'est pourtant pas en restant dans leurs chaumières qu'ils vivront quelque chose!
Zayn accompagna l'homme rouquin, puis près d'un croisement de sentier, il lui révéla un premier indice :
"Si tu fermes les yeux, tu peux sentir comme une aura enchantée, ce n'est pas facile de se concentrer en ville, avec le vacarme mais ici cela devrait être plus facile, les abyssaux ont l'ouie développée, alors tends bien les oreilles" dit un peu maladroitement le soldat.
"Si tu la suis, elle te guidera tout droit face à l'Antre de Glace, mais fais attention il y a un test à l'intérieur pour quiconque ose s'y aventurer"
bon évidemment il n'apprenait surement rien à un traqueur, comme si le gibier tombait tout droit entre les mains des chasseurs, bien sûr que non, mais Zayn ne laissa pas l'énergumène s'en sortir sans une petite aperçue
"Mais tu sembles talentueux, voici quelque chose qui devrait t'aider : Ne perds pas ton temps à lutter, contre un simple reflet ; le meilleur des chemins est celui de ton cœur, enfin si d'impasse tu trouves n'oublie pas que le seul obstacle entre toi et ton objectif ne se trouve qu'uniquement devant toi."
Il finit par sourire, sans cela le jeune homme aurait peut-être échoué, maintenant ces chances de réussite étaientt démultipliées.

"Je crois en toi, alors bonne chance, prends-ceci, tu n'auras qu'écrire pour me tenir au courant sur ce journal, j'ai son jumeau et une magie retranscrit ce que tu écriras sur ce dernier comme ça je serais informé" "Des questions peut-être, on peut tout annuler sinon, je ne veux te forcer en rien?"

Alors qu'il était sur le croisement dans un décor de plaine hivernale, un guerrier traçait sa route en regardant son pendentif, il semblait suivre lui aussi l'aura.
Était-ce un autre candidat? Cela en avait tout l'air,  la compétition était lancée, mais de tous les prétendants, l'un avait eu l'avantage de s'adresser à la bonne personne, comme quoi dans la vie tout est question de flair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 273
Expérience : 527
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Mar 15 Jan 2019 - 14:54

Yavik écouta la seule exigence que l'abyssal imposa en échange de ses révélations. En soit ça ne posait aucun problème au rouquin de tenir informé son informateur ... amusant syllogisme en définitif

"Aucun problème! vous serez assurément averti de toutes découvertes et progressions"

L'abyssal devait avoir un moyen de communiquer bien spécifique. Peut être par télépathie pensa l'homme renard. Il avait entendu dire que ces êtres-là étaient très doué pour la communication mentale. Il se demandait d'ailleurs en préambule ce que pouvait être la sensation physique éprouvée lorsqu'une personne s'introduit dans votre esprit pour y converser ... Mais pour l'heure il fallait marcher jusqu'aux dehors de la cité frigorifiée. Yavik suivit donc son guide jusqu'à la croisée de plusieurs chemins traçant des lignes plus sombres dans la pâleur  immaculée de la campagne.
Arrivés la-bas, ils s'arrêtèrent et l'Abyssal lui apporta de nouvelles indications relatives à ce qu'impliquait sa mission.


"Si tu fermes les yeux, tu peux sentir comme une aura enchantée, ce n'est pas facile de se concentrer en ville, avec le vacarme mais ici cela devrait être plus facile, les abyssaux ont l’ouïe développée, alors tends bien les oreilles"

Yavik l'écouta quelques peu perplexe. Certes il croyait et savait parfaitement que le monde était emprunt d'une magie  insidieuse et souvent invisible a qui ne se donne pas la peine d'y être attentif. Mais il doutait quelques peu d'être capable de la ressentir  en fermant simplement les yeux. Il s'y essaya néanmoins un instant pour en éprouver la faisabilité mais les rouvrit bien vite quand le jeune homme à longues oreilles continua son propos indicatif.

"Si tu la suis, elle te guidera tout droit face à l'Antre de Glace, mais fais attention il y a un test à l'intérieur pour quiconque ose s'y aventurer"

le roux ôpina du chef, l'air de tout comprendre parfaitement .. ce qui de toutes évidence n'était pas vraiment le cas. Mais une fois encore sauver les apparences était préférable à passer pour un ignare. Il aurait certainement la possibilité de tenter avec plus de conviction de réellement comprendre le sens et les répercutions d'une si mystérieuse annonce.

"Mais tu sembles talentueux, voici quelque chose qui devrait t'aider : Ne perds pas ton temps à lutter, contre un simple reflet ; le meilleur des chemins est celui de ton cœur, enfin si d'impasse tu trouves n'oublie pas que le seul obstacle entre toi et ton objectif ne se trouve qu'uniquement devant toi."

Voila qui ne faisait que rendre plus incongru et absconse la portée de l'énigme. Si on lui avait dit ce matin qu'il  allait devoir résoudre une problématique aussi biscornue, il se serait bien marrer et ajoutant qu'il ne faut pas abuser des champignons ... Mais de toute évidence et en observant le sérieux de cet abyssal,  il n'y avait aucune blague la dessous. Soit! puisque cela semblait être "aussi simple" il s'y attellerait avec sincérité le moment venu ... ceci étant, vu d'ici ça lui paraissait bien abracadabrant. Mais il hocha la tête en silence jusqu'à ce que l'abyssale ait terminé ses explications.

"Je crois en toi, alors bonne chance, prends-ceci, tu n'auras qu'écrire pour me tenir au courant sur ce journal, j'ai son jumeau et une magie retranscrit ce que tu écriras sur ce dernier comme ça je serais informé"

"Ha? fort bien! j'ignorais que ce genre de magie existait ... ça à l'air éminemment pratique! et bien merci beaucoup!" Ajouta-t-il d'un sourire en prenant l'ouvrage en question et qu'il le détaillait de la couverture à la tranche. Il feuilleta les pages machinalement et s'aperçu qu'elles étaient toutes aussi blanches et immaculées que la couverture neigeuse qui les entourait. Pas un titre, pas un mot ... Il y avait même un stylet fixé avec une petite attache faite d'une boucle de cuir.A n'en point douter c'était avec ceci qu'il devrait écrire sur les pages.

Ca semblait simple ... mais un petit souci se posait à lui néanmoins. En Effet yavik n'avait jamais été instruit des règles de l'art scripturale. Lire et Parler la langue commune de Duralas aucun problème, baragouiner même quelques dialectes régionaux passait encore. Mais savoir écrire, cela s'avérerait plus compliqué. Il n'était qu'un chasseur, un p'tit gars des forêts. Les grandes études n'étaient pas son lot.
Mais comme notre renard avait de la suite dans les idées, il se garda bien de le lui dire, craignant que cela ne le discrédite et lui retire la possibilité de tenter de remplir cette quête. Apres tout s'il ne savait pas former les mots; il savait très bien représenter les idées ... ce qu'il ne pouvait pas  décrire avec des phrases, il le ferait avec des images ... le dessin lui était à sa porté.


"Des questions peut-être, on peut tout annuler sinon, je ne veux te forcer en rien?"

C'est alors qu'ils furent dépassés au lieu du croisement par un homme le visage penché sur une amulette qu'il portait au cou. Yavik n'y porta pas plus attention, déjà fasciné qu'il était par ce livre magique et la teneur rocambolesque de la mission qui était désormais la sienne.

il se souvient alors des mots qui étaient sur l'annonce ...il n'y était stipulé aucun nom ni il n'y était aucune référence à la personne a contacter  en cas de réussite. Etait-ce l'abyssale lui-même qui était en charge de cette affaire ? Le retrouverait-il dans cette "Antre de glace" ? Mais d'ailleurs quel était le nom de ce jeune bayssale ? ... du mystère du mystère et encore du mystère ... Ca inquiétait un peu l'homme renard qui n'aimait pas trop s'aventurer sans savoir un minimum ce qui l'attendait. Certes on venait de lui donner des consignes et même des conseils pour parvenir a cette antre ... mais pour ce qui était dedans et au-delà ... ça restait le flou total.


"Ho non hors de question de renoncer ou de reculer. Mais je me demande seulement ce que je devrai trouver dans cet Antre une fois que j'y serai. Et d'ailleurs est il possible que j'y fasse de fâcheuses rencontres? J'espère que votre livre magique me permettra d'y lire vos consignes et d'autres informations ... n'est-ce pas ? Mais au fait je ne connais même pas votre nom ..."

Car il lui fallait se préparer un minimum! Il n'allait pas se lancer tête baissée et sans le moindre équipement dans une aventure aussi nébuleuse. Peut-être allait-il être en route  plusieurs jours durant, peut être  allait il devoir combattre ou résoudre d'abstruses difficultés. C'est que notre renard était malin mais aussi particulièrement prudent. Prévenir et anticiper lui permettrait de pallier à toutes éventualités. Ainsi comptait-il ne pas  partir ainsi au quatre vents sans repasser par la chambre qu'il  louait afin d'y récupérer ce dont il estimerait avoir le plus besoin dans cette affaire ...





canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Mer 13 Fév 2019 - 22:22

Le jeune rouquin très emprunt pour une aventure glacière, avait eu une réaction d'étonnement en voyant le petit bouquin à la couverture enneigée, à vrai dire le jeune Zayn l'avait acheté dans une échoppe de magie. En réalité les gens ordinaires évitaient cette endroit malfamé et fort étrange, lié à la spiritualité et le monde des morts. Mais pour le soldat des abysses qui n'y connaissait pas grand chose, et bien tenons-nous le pour dit : sa candeur de son âme et l'innocence de son âme en fait un être parfois crédule, heureusement que ces instincts de soldat lui permettent d'échapper à certaines situations pour le moins gênantes...

"Ho non hors de question de renoncer ou de reculer. Mais je me demande seulement ce que je devrais trouver dans cet antre une fois que j'y serais. Et d'ailleurs est il possible que j'y fasse de fâcheuses rencontres? J'espère que votre livre magique me permettra d'y lire vos consignes et d'autres informations ... n'est-ce pas ? Mais au fait je ne connais même pas votre nom ..."

Le rouquin n'était pas hardi de nature, et préférer garder son pelage au sec plutôt que tenter l'aventure les yeux fermés. Le soldat tenait à le rassurer, ce n'était pas une épreuve de survie mais juste un test de niveau. Il ne pensait pas le jeune homme si sûr de lui avait aussi ce côté froussard.

"Je te rassure tout de suite, il n'y aura aucuns monstres si c'est de ça que tu crains. Je connais parfaitement le commanditaire pour te dire qu'il est bien plus fort que tout ce que j'ai vu en faune sauvage et autres créatures bizarres jusqu'à maintenant. Mon livre te guidera, t'inquiètes je ne te laisse pas seul, avec moi tu remporteras l'épreuve haut la main. Mais surtout ne fait pas voir le livre au Commandant. Ah et mon nom à moi c'est Zayn, ravi de te connaître" conclu t-il avec une posture digne des soldats du monde de l'uchronie.

"Vous serez bien aimable de me donner le vôtre à présent" poursuivit t-il dans sa lancée.
"Bien si tout est clair, je vous laisse, vous n'avez qu'à suivre le flux, de toute manière je peux sentir que ce n'est pas très loin" dit-il sur la pointe des pieds tentant de visualiser l'antre.

Il laissa l'être aux couleurs rubigineuses, qui semblait suivre les indications de l'être abyssal, de toute manière il restait en contact avec "le livre télépathique" , et si parfois les gribouillis était très étonnant le soldat habitué des codes et messages chiffrés parvenait à décrypter les hiéroglyphes d'un homme des bois.
Finalement, il n'avait pas eu à marcher très longtemps, à quelques pas seulement plus au sud se trouvait une sorte de petit étang, là en plein milieu s'érigeait une caverne de glace.
Pour l'atteindre rien de plus simple, il suffisait d'effectuer des bonds entre les parcelles de glace dessinés en forme de flocon sur l'eau.

Zayn demanda vite à l'aventurier d'un jour, de lui décrire ses concurrents, il reçu comme réponse deux dessins, un grand homme genre guerrier des montagnes, et une stryge visiblement.
Il était trois face à la mystérieuse énigme de leur commanditaire, la stryge déploya vite ses ailes pour tenter de prendre à revers ses adversaires, si c'était une épreuve contre la montre ou le premier arrivé il ne fallait pas rester-là stupidement à attendre.
En voyant, ça l'homme des montagnes se mit lui aussi en route, sautant les obstacles en essayant de ne pas glisser, fort heureusement pour lui, les pentes enneigés il connaissait.

--- Alors où en es-tu?------ demanda Zayn par écrit.

A l'intérieur, l'être alléché par les désirs d'or était confronté à sa première épreuve. Avant ça, c'était quand même assez magnifique, toutes ces constructions dans la glace, une certaine harmonie semblait avoir guidé l'artiste qui avait sculpté des ornements, des sillons, des rosaces dans une glace bleutée aux couleurs enchantées. Mais sur le chemin, sur une allée de fleurs congelées au milieu d'une neige qui saupoudrée le jeune rouquin avait en face de lui.... son alter-égo, un être lui ressemblant trait pour trait. Celui-ci avec les mêmes mimiques et le même timbre de voix se présenta :

-"Enchanté, moi c'est Yavik! Je te défis en duel et si c'est moi qui gagnes, je prendrais ta place sur cette terre, si c'est toi je te laisse passer! Pari tenu?"  
conclua t-il avec un léger sourire assez espiègle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 273
Expérience : 527
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Ven 22 Fév 2019 - 16:10

"Je te rassure tout de suite, il n'y aura aucuns monstres si c'est de ça que tu crains. Je connais parfaitement le commanditaire pour te dire qu'il est bien plus fort que tout ce que j'ai vu en faune sauvage et autres créatures bizarres jusqu'à maintenant. Mon livre te guidera, t'inquiètes je ne te laisse pas seul, avec moi tu remporteras l'épreuve haut la main. Mais surtout ne fait pas voir le livre au Commandant. Ah et mon nom à moi c'est Zayn, ravi de te connaître"
Le jeune à barbe rousse écouta silencieusement son interlocuteur à longues oreilles en opinant du chef avec sérieux. Les explications se voulant rassurantes lui en apprirent surtout un peu plus sur cette affaire,  notamment que la personne qui était derrière tout cela avait un grade « militaire » et que c’était une connaissance personnelle de l’abyssal.  Ce qui ne manqua pas de l’intriguer et de susciter en lui tout un tas d’interrogations qui n’auraient pour le moment aucune réponse. Peut être viendraient elles d’elles même  lorsqu’il aura rencontré ce commanditaire et qu’il aura enfin compris  où tout cela allait le mener.
"Vous serez bien aimable de me donner le vôtre à présent. Bien si tout est clair, je vous laisse, vous n'avez qu'à suivre le flux, de toute manière je peux sentir que ce n'est pas très loin"
« Je me nomme Yavik . Enchanté également de faire votre connaissance. Merci pour votre aide et pour ce livre. » sourit il en levant l’objet devant lui alors qu’il s’apprêtait à partir. « Je vous tiens au courant avec ! »

***
Le Rouquin avança donc quelques centaines de mètres  en ne se fiant en définitive qu’à son instinct. Il fit en sorte  de concentrer celui-ci sur  une subtilité éthérée, indicible et ténue. Ce qui en vérité lui fit suivre un banal chemin tracé par l’usage des habitants de la région dans la campagne enneigée.
Ainsi parvint-il apres que la piste ne s’enfonce dans les contre-flanc d’un petit vallon, aux abords d’un point d’eau prit par l’Hiver. La surface figée était morcelée de plaques de glaces instables et libres qui pouvaient s’entrechoquer ou s’éloigner les unes des autres. Mais plus intéressant encore et ce qui conforta Yavik dans l’idée qu’il était sur le bon chemin. Il y avait un imposant agglomérat de neige et de glace  percé d’un large trou s’enfonçant visiblement  dans les profondeurs pétrifiées de cet étang. Le rouquin plissa les yeux pour garder  la qualité de sa contemplation  tandis qu’une bourrasque  givrante  balayait la cambrousse blanche. C’est alors qu’il vit deux formes plus sombres et mobiles qui se détachaient et abordaient chacune depuis  l’un des cotés opposés de la platitude de cette écrin aquatique. Il porta sa main en visière et les observa plus précisément. D’une rive il était un homme, grand et chevelu, barbu se mouvant de gestes puissants sous une peau de bête sombre en guise de cape. De l’autre rive il était ce qui semblait être une femme, elle pourvue d’une grande paire d’ailes noires elles aussi. Il ne fallut pas bien longtemps au Renard pour comprendre que ces deux là n’étaient pas ici par hasard et qu’ils comptaient tout comme yavik, atteindre cette entrée de grotte.

Les trois concurrents sentirent et comprirent eux aussi qu’ils n’étaient pas seuls sur le coup et qu’une sorte de course venait d’être. Celui qui entrerait le premier en serait probablement avantagé … quoi que. Le renard grommela de ne même pas avoir le temps de retirer ses vêtements. Tout comme il appréciait de le faire  à son habitude lorsqu’il voulait recouvrir sa forme animale.  Se donner le temps de passer d’une peau et d’une apparence humaine a celle de sa véritable nature, toute de pelage et de ruse rousse recouverte. Non pas que ses nippes deviennent alors trop étriquées pour son corps de renard  puisqu’il ne change guère de gabarit, mais bien qu’il se sentait plus à l’aise  sans ses vêtements de « ville », son pelage libre de contraintes vestimentaires encombrantes.

Mais là c’était un cas de force majeur. Il ne fallait pas laisser les deux autres prendre de l’avance !
Yavik  se métamorphosa tout pendant qu’il courait pour atteindre lui aussi son coté de la berge. Et il  prit le temps en ronchonnant en sautillant, d’extraire le panache roux de sa longue queue son pantalon avant de sauter véloce et agile de tout son élan sur la première plate forme mouvante et navigante de glace. Un pas de plus pour ne perdre aucune vitesse et prendre un appui au centre de l’esquif et il sautait sur la prochaine afin d’y poser quatre pattes stabilisatrice. Il glissa à peine et ajusta son impulsion pour vers la prochaine plaque ... encore deux et il  atteindrait le centre de l’étang et son monticule creux. C’est alors qu’il vit la stryge  profiter de ses ailes pour sauter plusieurs plaques d’un même bond !

« Ha bah ça ! saleté ! »
Mais lever le nez vers cette femme volante lui fit perdre l’équilibre d’un appui et il manqua de basculer dans l’eau derrière lui. Il se rattrapa en s’accroupissant  et fit un petit bond de puce pour retrouver le centre de la plaque  ondulante  de glace qu’il occupait
« Houu !! tu as de la chance que  ça se joue à la course sans quoi je t’aurai piqué en plein vole !harpie ! »  menaça-t-il sans trop y croire. Mais il  reprit son élan et  sauta sur la plaque suivante alors que le grand barbu atteignait lui aussi le centre de l’étang avant le renard. Ce qui ne manqua pas de le faire pester de plus belle tandis qu’à son tour il y parvenait.
« Haa ! Enfin ! Nom d’une linotte je suis le dernier !! Chpitzu !! » bon au moins il n’était pas tombé dans la baille et lui et ses fringues étaient secs. 'était au moins ça et tant qu'à être le dernier autant cette fois-ci prendre le temps de se préparer à ce qui l'attendait. Il ôta à la rapidement ce qu’il portait et cacha le tout avec son paquetage dans une niche profonde qu’il creusa en un temps records à même la neige grâce à cette maîtrise frénétique et foudroyante du mouvement de ses mains griffues pour fouir une planque express ... Tout Goupil dans ses grandes œuvres naturelles.
Il ne garda sur lui que ses armes, une besace, son collier de lierre, et sa détermination. Mais alors qu’il bouchonnait sa cachette en coupant une langue du monticule neigeux avec la corde de son arc dans un geste  adroit, Yavik pensa au livre et se dit qu’il ne fallait pas l’oublier. Tiens d’ailleurs s’il  l’ouvrait pour y inscrire un truc ou deux … peux être Zayn lui aura écrit un truc ...
Yavik écarta les deux facettes de la riche couverture de cuir qu'il venait de sortir de sa sacoche pour voir écrit dedans à chaque page qu’il tourna les mêmes mots

--- Alors où en es-tu?------
--- Alors où en es-tu?------
--- Alors où en es-tu?------
--- Alors où en es-tu?------
--- Alors où en es-tu?------

Il prit le crayon et songea un instant en tirant la langue de concentration


« hmm… »

Il dessina donc  juste en dessous du texte interrogatif qui dés lors que la pointe du stylet eut touché la surface de papier jaunâtre, s’évapora pour laisser l’inspiration du renard formuler sa réponse sur une page vierge.



Puis il admira son « chef d’œuvre » et se congratula pour ce message clair … du moins l’escomptait-il. Et enfin il referma le livre puis le fourra dans sa besace qu’il serra à son épaule avant de prendre une flèche dans son carquois et d’enfin entrer dans cette grotte de glace.

L'antre glacé qu'il pénétra n'était pas une vulgaire grotte froide et sombre qui s'enfonce dans les eaux figées de l'étendue d'eau solide. Elle était ouvragé avec goût et structurée d'une architecture étudiée et  harmonieuse, respectant la nature anguleuse de la glace qui la composait Mais d'une ornementation de gravures et de sculptures riches et bleutées. Yavik y progressa sans peine quoi que légèrement fléchit dans une attitude d'exploration alerte. Quoi que  l'obscurité relative dans cette grotte n'étant pas un handicape pour ses yeux d'homme-Renard Il avança jusqu'à  tomber face à son reflet. Enfin ce qu'il  cru être son reflet. Car là la ressemblance était parfaite. L'espace d'un clignement de cils, Yavik pensa qu'il était face à un miroir de glace qui lui renvoyait son reflet. Mais la différence des mouvements lui fit comprendre qu'il y avait bien "quelqu'un" en face de lui, et ce quelqu'un  lui ressemblait comme deux gouttes d'eau.  Tout y était. Le même pelage dans ses détails et ses subtilités  particulières, les mêmes vêtements, les mêmes objets portés. Tels que ce livre magique, son arc, ou son poignard à sa ceinture. Un sosie parfait! Yavik en fut stupéfait dun silence grave alors qui « se détaillait » d’un œil expert pendant un instant et ne sut pas comment réagir à cette  troublante apparition. Mais alors qu'il avançait toujours vers ce "reflet " le renard d'en face prit la parole:


-"Enchanté, moi c'est Yavik! Je te défis en duel et si c'est moi qui gagnes, je prendrais ta place sur cette terre, si c'est toi je te laisse passer! Pari tenu?"  
conclua t-il avec un léger sourire assez espiègle[/color]

Le cogitum  de filouterie et de ruse du Renard s'ébroua en un frémissement excité. Il songea ce que lui avait dit Zayn à la croisé des chemins et il s'élança dans une pirouette sémantique et contextuelle avec ce troublant reflet qui venait de lui lancer un défi. Le Goupil avait de l'esquive langagière et de l'entourloupe à en refourguer ... il esquissa un sourire avant de partir dans une tirade explicative avec une expression "professorale" et digne:

Un pari ? hum nul besoin de se mesurer. Car je te crois, tu es yavik, alors tu es moi ...nous sommes l'identique. En ce cas  puisque tu veux ma place sur terre je te l'offre volontiers. Prend là elle est juste ici. je récupérerai ainsi la mienne qui est la tienne.[

il fit les quelques pas qui le séparaient de son sosie et  d'un geste courtois, main ouverte et d'une légère inclinaison polie avec un sourire simple sur ses babines sombres, il l'invita à se diriger vers l'endroit d'où il venait. Pour y prendre cette place qui lui revenait « de soi »

"Maintenant que j'ai retrouvé ma nouvelle place qui est aussi mon ancienne place et que tu as la tienne qui était déjà la notre avant, Je peux continuer ton chemin qui était le mien. "
Il pointa du pouce derrière lui et fit dans l’enchaînement le salut de sa main dessinant une arabesque échappée de son long museau.


"Ravi de m'avoir croisé. Je nous souhaite une bonne journée." Conclut-il avant de tout simplement  tourner les talons et de "repartir" d'où venait son sosie. Le renard ricana silencieusement dans son sourire. Un œil en coin et l’oreille qui traînait sur ses arrières alors qu’il faisait le premiers pas.





canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
Zayn Awarth

Messages : 135
Expérience : 453
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Apprenti
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
560/560  (560/560)
Vitesse: 403
Dégâts: 426

MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   Ven 1 Mar 2019 - 23:01

Il se prénommait Yavik, et c'est sur ce patronyme que comptait le jeune soldat des abysses pour tenter de savoir ce que l'un de ses lords faisait ici, et surtout d'avoir des nouvelles de son peuple depuis qu'il en a était exclu pour cette drôle de mission qui est la découverte du monde de la surface.
Brrrr, cette idée refroidissait Zayn autant que le froid incessant de cet hiver, Zayn s'était installé près de la cheminée dans un bar qui servait une délicieuse soupe, là livre sur la table, il scrutait de ses yeux de cristal, les nouvelles de son envoyé, en espérant qu'il s'en sorte.

Zayn reçu des réponses, pas des plus explicites certes, mais Zayn était plutôt amusé par les dessins, on y sentait toute la filouterie de cet homme rouquin. Se dessinait en Renard, serait-il l'un de ses changebête dont parle les légendes?
Il se frotta la mèche droite pour réfléchir, et tout en buvant sa soupe chaude regarda de temps à autre les flocons tombés, pourquoi ce spectacle était-il si magnifique?
Il se dit que le jeune Yavik devait être à l'intérieur, triomphant des épreuves, de toute façon s'il était en difficulté il pourrait toujours compter sur lui, alors pour encourager son nouvel ami, il sortit avec une très belle calligraphie : "Courage"...


*****


Dans l'antre glacé, la première épreuve avait débuté, et chaque concurrents se retrouvaient devant son alter-égo. Ce sortilège de haut rang, provoquait par le maître des lieux permettait d'avoir déjà un aperçu des candidats: l'un des trois aspirants se démarqua par ses réponses pour le moins étrange...

Un pari ? hum nul besoin de se mesurer. Car je te crois, tu es yavik, alors tu es moi ...nous sommes identique. En ce cas  puisque tu veux ma place sur terre je te l'offre volontiers. Prend là elle est juste ici. je récupérerai ainsi la mienne qui est la tienne.[
"Ravi de m'avoir croisé. Je nous souhaite une bonne journée."

Sous son air espiègle et malicieux, son reflet marqua juste la stupeur avant de sourire, puis il se laissa disparaître ou plutôt fondre quand l'habile homme renard avait compris la supercherie. Désormais il était sur le bon chemin, il n'était plus qu'à quelque pas du commanditaire.
Mais avant cela, le rusé rouquin était devant un dilemme cornélien, en effet deux voies diamétralement opposés se dressaenit devant lui : il devait faire un choix droite ou gauche?
Sur la bordure des deux chemins, était écrit : Si tu as du bons sens tu prendras à gauche, si tu as de la droiture alors tu prendras à droite.

Cette épreuve ne devrait pas être un soucis, d'ailleurs la stryge noir en est déjà à la troisième tandis que le guerrier avait lamentablement échoué sur la première. Pour la dernière épreuve, les candidats étaient confrontés à un cul-de-sac gelé, en effet de part et d'autres des statuettes énorme de glace étaient érigés devant un bassin où l'eau est très froide. Les candidats arriveront-ils à résoudre l'énigme?

En tout cas, le lord commandant se prépare déjà à accueillir ses invités, il a préparé quelques toasts et mets qu'on ne trouve que chez la haute aristocratie, un thé à tomber par terre, et des gâteaux aux fruits des bois renommés dans toute la ville du Nord.
Dans ce dôme, même fait de glace, la chaleur ambiante était relativement bonne, plus que deux candidats qui arrivera à supporter l'épreuve polaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une étrange comète descendue des cieux [PW Yavik Vulpes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Campagne "Royaume des Cieux"
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» S'envoler vers d'autres cieux [Elrond]
» Un étrange vieillard.
» La petite Rose des cieux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Alentours de la ville-