AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2525 jours !
Dùralas, le Lun 28 Sep 2020 - 2:34
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Ici, on aime les moutons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 12:00



Nom : Holy Flûtiaux

Âge : 18 ans

Sexe : Féminin

Race : Thérianthrope chien de berger

Classe envisagée : Virtuose

Métier envisagé : ...

Capacité magique : Holy connaît sa nature de thérianthrope depuis toute jeune et a toujours été proche des autres, voulant toujours aider, étant à l’écoute. Voyant quelqu’un pleurer, vous pouvez être sûr qu’elle ira lui remonter le moral.  

Mais depuis peu, elle ressent parfois une profonde tristesse comme une immense joie ou bien encore de la colère, de l’inquiétude ou toutes autres émotions qui la foudroient et qui disparaissent aussi vite qu’elles sont venues. Par déduction et avec du temps, elle comprit qu’il ne s’agissait pas d’émotions venant d’elle, mais en réalité venant de personnes qu’elle croisait. Elles débordaient de leurs êtres pour se déverser sur la jeune fille qui avait, à ce moment, une pleine conscience de leurs présences, comme s'il n’existait alors que cette personne dans les alentours, effaçant toute autre créature capable de sentiments dans les environs.

Cette sensation fut tellement brève que Holy la ressentit à peine au début. Mais elle sembla tout de même vouloir s’intensifier avec le temps, ce qui n’était pas vraiment pour lui plaire, car elle avait de plus en plus l’impression, lorsqu’une émotion la foudroyait, qu’on l’assommait avec un gourdin et lorsqu’elle disparaissait, c’était comme une douche glacée, elle ressentait alors un grand froid.


Mode hardcore : non




Holy est une jeune femme de dix-huit ans, de taille moyenne (environ un mètre soixante), à la carrure plutôt équilibrée et au teint clair. Ses cheveux châtains et mi-longs descendent en cascade dans son dos. Elle a le visage ovale et ses prunelles bleues semblent toujours exprimer la sympathie. Elle a un nez fin et droit et sa bouche sourit la plupart du temps, dévoilant parfois ses canines blanches et légèrement pointues.

La plupart du temps elle ne porte qu’une tenue simple, qui se transporte facilement (en cas de destruction accidentelle de la précédente) dans sa grande sacoche à bandoulière. Celle-ci contient également une petite flûte taillée grossièrement dans un bout de bois. Elle est vêtue d’une longue robe en lin, cintrée à la taille par un bandeau en toile. Des chausses épaisses lui recouvrent les pieds, les chevilles et les mollets, tandis que des bottes en cuir sont lacées par-dessus.

En temps froid, elle se couvre d’une immense cape en laine, doublée sur les épaules d’une fourrure chaude et confortable qui se ferme à l’aide d’une broche au niveau de sa poitrine. C’est un habit précieux dont elle ne se séparerait pour rien au monde. N’étant pas un habit que sa forme canine puisse déchirer, elle s’y blottit avant ses transformations, pour cacher sa nudité.

Sa forme canine, parlons-en, elle est de taille moyenne pour un chien, avec des longs poils touffus d’un mélange de blanc, de marron/beige et de noir toujours propres et soyeux. Il en va de même que sa longue queue pendante. Un de ses yeux devient marron tandis que l’autre reste bleu.

Mise à jour (mai 2020) : elle a désormais les yeux vairons en permanence, de longs cheveux blond et ébouriffés et son style vestimentaire est devenu beaucoup plus extravagant avec des tenues aux manches bouffantes et coloré et de jolie corsets brodés qui cintre uniquement la taille. (à noter qu'elle fait elle même ses habits).

Sa forme canine à également évolué car elle fait maintenant 1m10 au garrot (bien qu'elle ai attend sa taille humaine adulte, sa taille sous forme de canidé ne c'est pas encore stabilisé).








La plupart du temps de bonne humeur, elle ne sait pas cacher ses émotions et ne cache pas ce qu’elle pense.
Ce qu’elle aime, ce sont les sons, sa nature de thérianthrope lui donnant l’ouïe assez fine, elle est très sensible à la musique. Des gazouillis des oiseaux jusqu’au bruissement du vent dans les arbres. Et lorsqu’elle joue de sa vieille flûte en bois, elle imagine un arc-en-ciel de sons divers qui se dessine dans ses oreilles. Elle redonne alors de la joie aux autres en utilisant des vibrations sonores aux couleurs chaudes, en faisant des nuances et des mélanges.

Mais depuis que des émotions venant d’ailleurs l’assaillent, elle se sent plus souvent triste et sa musique en est affectée, jouant ainsi des mélodies douces et mélancoliques qui émeuvent les auditeurs.
Elle n’a pas peur de sa forme canine, bien au contraire. N’ayant pas d’arme à part sa flûte, c’est sous cette forme qu’elle se défend le mieux face à des brigands. Holy n’hésite pas à mordre si nécessaire bien qu’elle préfère l’éviter, elle n’a pas eu beaucoup à faire aux malfrats dans sa courte existence, heureusement. Elle considère alors plutôt bien contrôler sa nature, sauf quand elle croise la route d’un mouton …





L’aurore, c’est le moment que je préfère dans la journée, le soleil se lève, les oiseaux partagent leurs chants et je partage ma musique avec la nature.

Je vis dans une ferme à la périphérie d’un petit village au pied des montagnes du Baldor. Il est assez éloigné de la grande ville de BaldorHeim pour qu’elle soit une simple légende à mes yeux. Mon père est berger et ma mère fabrique du fromage que l’on vend au marché une fois par semaine. Nous produisons également de la laine de qualité, j’ai d'ailleurs appris à la filer et à en faire des pelotes que nous vendons également avec quelques habits tricotés, c’est un marché très rentable surtout dans une région au climat si rude la plupart de l’année, mais que nos moutons robustes semblent particulièrement apprécier.

Je suis la seule fille au milieu d’une fratrie de quatre. Bien que Mère comprit rapidement que mon père était thérianthrope, et donc que tous ses enfants le seraient, elle a longtemps espéré qu’étant une fille, je ne partagerais pas le gêne. Il se manifesta pourtant rapidement, soit vers mes deux ans, et ne cessa de grandir en moi depuis lors.

Père m’avait raconté un jour qu’elle en fut très déçue car c’était pour elle plus une malédiction qu’autre chose, et qu'à ses yeux je ne serais jamais humaine et normale. Je n’ai jamais réellement compris pourquoi la nature animale de mon père et de mes frères ne lui faisait pas le même effet que la mienne…

Elle finit au fil des ans à l’accepter et un jour elle répondit enfin à cette question qui hantait mes nuit : "pourquoi espérais-tu que je sois une simple humaine ?".  Elle me répondit très franchement qu’il serait très compliqué de faire un bon mariage ; qui voudrait épouser une fille qui a du chien, n’est-ce pas ?

Malgré tout, elle ne désespèra tout de même pas. L’été dernier elle m'avait présenté un séduisant jeune homme qui, selon elle, représentait un bon parti, mais je ne désirais pas me marier, de plus il était boucher… Et pas que de métier, il était aussi sourd qu’un pot de confiture.

Non, ce que je voulais, c’est jouer de la musique ! Rendre le monde entier joyeux grâce à mes mélodies et les faire danser. Vous trouvez que c’est un peu ambitieux, n’est-ce pas ?


***

« Holy ! » Cria ma mère, à l’entrée du champ.

Je cessais de jouer, et les moutons somnolants se réveillèrent d’un bond autour de moi. Je rangeai ma vieille flûte en bois dans ma sacoche et accourut vers elle.

« Qu'y a-t-il mère ? Lui demandais-je étonnée, car elle n’avait pas pour habitude de m’interrompre dans mes activités.

-Eh bien, tu devrais arrêter tes enfantillages et te trouver un mari, tu as dix-huit ans aujourd’hui et bientôt plus personne ne voudra de toi ! »

Elle me regardait d’un œil sévère, il se trouvait que cela faisait plusieurs mois qu’elle me harcelait avec cette histoire, mais cette fois-ci, je lui répondais une toute autre chose, dont je n’eus jamais osé parler avant ce jour et qui me tenait à cœur depuis des mois :

« Je ne veux pas d’un mari, mère, je veux devenir ménestrelle et voyager pour faire connaître mes musiques dans tout le pays, je n’ai aucune envie de rester emprisonnée dans une ferme à compter les moutons, même si je les aime beaucoup... J’ai d’ailleurs parlé longuement avec un ménestrel reconnu, Tom Flûtiaux, au village lors de nos marchés. Si vous acceptiez, papa et toi, je pourrais devenir son apprentie et partir sur les routes d’ici la semaine prochaine, nous nous rendrons d’abord à BaldorHeim et nous sillonnerons ensuite toute la région. Et je découvrirais le monde et j’apprendrais tout un tas de choses passionnantes sur la musique ! »

Je lui déblatérai mon discours d'un ton passionné et si vite qu’elle ne put répliquer avant la fin. Je la regardai également des étoiles pleins les yeux à la simple idée d’un tel périple, d’un air de chien battu, comme on sait si bien faire dans la famille, je tentais de l’émouvoir.

Son visage blêmit et ses yeux s’arrondir à cette annonce, ce n’était pas vraiment le résultat attendu.

« Mais… Mais… Ma chérie… Je pensais que jouer de ce vieil instrument n’était qu’un jeu pour toi… Tu ne peux pas partir ! Et puis le monde et si dangereux, et s'il t’arrivait quelque chose de grave là-bas, dehors ? … Non, non, non, il en est hors de question, tu ne partiras pas avec un inconnu ! »

J’avais longtemps espéré le jour où j’oserais enfin parler de mes rêves à mes parents, l’imaginant toujours d’une façon différente, mais je n’avais jamais prévu cette réaction-là. Je perdis alors mon sourire enjoué et mon regard de teckel, baissant les yeux avec une tristesse absolue.

« Mais ... » Je voulais répliquer, lui donner d’excellentes raisons de me laisser partir pour accomplir ma destinée, seulement, les mots restèrent bloqués dans ma gorge, un froid immense m’envahit et une déferlante d’émotions se déversèrent en moi, de la peur, de l’inquiétude, de la tristesse… Et tellement d’autres qui se chevauchaient, s’entrechoquaient et se mêlaient dans mon esprit que je ne pus le supporter. Les émotions de ma mère prenaient le dessus sur mon esprit, si bien que je crus qu’elles allaient m’engloutir toute entière. Dans ce flot intarissable, je plaquais mes mains sur mon crâne, je me sentis tomber à genoux et m’entendis crier au supplice, mais je savais qu’elle n’y pouvait rien. Puis tout à coup, plus rien… Le vide demeurait, seulement le vide et le froid. Mère commençait à connaître mes « crises » comme on les appelait. Elle me couvrit alors de ma grande cape en laine. Instinctivement, je m’y blottis, je ne m’étais même pas rendu compte qu’elle était partit la chercher et j'en fus reconnaissante, car ce vêtement m'apaisait et j'y tenais énormément. Je me redressais légèrement et elle vint s’asseoir sur l’herbe à mon côté.

« Cela faisait un moment que tu n’en avais plus eue, je commençais à espérer que tu n’en aurais plus jamais… Celle-là était particulièrement forte, comment tu te sens ? Veux-tu rentrer dans la maison ? »

Il était impossible pour moi de prononcer un mot, tant cette expérience m’avait chamboulée.
Que m’arrivait-il à la fin ? Quand cela cessera ? Pourquoi moi ? Pourquoi cette fois, c’était à ce point intense ? Tant de questions qui tournaient en boucle dans mon esprit et dont je ne trouverais sûrement jamais de réponses…

J’acquiesçai d’un léger hochement de tête, mon père et mes frères étaient partis dans la montagne du Baldor pour ramener l’autre partie du troupeau, j’aimais les moutons et sentais un besoin irrépressible de les protéger, de ce fait, je préférai rester en bas pour protéger les juvéniles encore trop fragiles pour affronter le froid plus haut en altitude et leurs mamans.

Mère m’amena donc à l’intérieur de la maison, elle me fit m’asseoir sur le banc de la cuisine. Je m’appuyai à la table, vidée de mes forces. Elle repartit près du chaudron, puis quand elle revint elle déposa un bol de lait de brebis chaud sur l’épaisse table en bois. J’en bus quelques gorgées timides, ce qui me remonta un peu le moral.

Un peu de temps s’écoula lorsque ma mère, inquiète, reprit :

« Tu vois pourquoi tu ne peux pas partir ? Imagine que tu fais une crise sur la route, que fera ton maître ménestrel ? Tu es si vulnérable dans ces moment-là ! Aujourd’hui, tu as fini par terre, et si tu tombais inconsciente ? »

Mais je n’avais pas dit mon dernier mot. Tout de même dans la crainte de refaire une crise, je retrouvais mes esprits et enchéris timidement :

« Je n’aurais qu’à lui expliquer ma situation, s'il veut bien m’enseigner son savoir, je lui expliquerais comment faire lorsque ça m’arrive, je trouverais peut-être même quelqu’un capable de m’expliquer quel est mon problème ! »

Cette idée me plaisait bien, et j’espérais vraiment que quelqu'un dans ce monde connaissait mon mal, peut-être même pourrait-il me guérir ? Je ne voulais plus de ces crises où des émotions terribles me brouillent l'esprit, me donnant cette impression de noyade et puis de vide.

Elle n’avait pas pensé à cette éventualité, elle commençait aussi à manquer d’arguments, il lui en restait tout de même un, mais pas des moindres.

« Bien, j’ai l’impression que c’est vraiment ce que tu veux, et j’accepte, mais, que si ton père est d’accord. Attendons son retour, nous prendrons alors une décision. »

Ce n’était qu’une demi-victoire, mais je dus m’en contenter, je savais bien que c’était une de ses ruses pour me faire patienter un moment, mais je décidai de jouer le jeu.

***

À l’arrivée de mon père, deux jours plus tard, Mère ne perdit pas de temps et lui raconta tout ce qu’il s’était passé pendant son absence, sans omettre mon désir de partir à la découverte du monde. Évidemment, il fut rétif.

Après de longues discussions, je réussis à les convaincre d’un rendez-vous avec messire Flûtiaux et après d’autres longues discussions interminables mes parents finirent par accepter, mais le pauvre ménestrel dut promettre tout un tas de choses farfelues, comme de bien me nourrir ou de me faire penser à me laver les cheveux…

Le jour du départ arriva et ce n’était pas un adieu que je fis à mes parents, leur promettant de revenir l’année prochaine pour mon ascension au rang de ménestrelle aguerrie…

Le temps passa agréablement, Tom Flûtiaux était un très bon professeur et très vite, il me considéra comme sa propre fille, il était bien plus âgé que mon propre père, ses cheveux étaient blancs comme la neige de même que sa barbe mal coiffée. Il pouvait jouer de plusieurs instruments de musique, du luth, de la flûte, et même du tambourin, il chantait aussi. Muni d'un timbre grave, il racontait plein d'histoires et moi, j'appris à l'accompagner de ma petite flûte qui, à côté faisait grise mine.

***

Nous faisions équipe depuis plusieurs semaines déjà. Nous allions toujours plus loin dans les montagnes, en direction de BaldorHeim. Le voyage fut long et pénible à cause du froid mordant de l’altitude. Je commençais à regretter ma soif de découverte lorsque nous aperçûmes enfin les premiers toits de la ville.

« On est arrivé ! Criai-je espérant que le son de ma voix ait percé l’épais tissu de ma cape pour parvenir aux oreilles de mon maître qui conduisait la carriole.

J’eus simplement droit à une toux de la part de Tom qui semblait fatigué et ronchon. Vexée, je ne dis plus rien jusqu’à la fin du voyage.

La nuit commençait à tomber quand nous arrivâmes enfin à l’entrée de la ville et que mon mentor se décida à parler :

« Nous resterons un moment ici avant de redescendre de l’autre côté de la montagne, au moins jusqu’à la fin des chutes de neige. »

Il dit cela le regard perdu dans le lointain, c'est la mine sombre et l’air fatigué qu'il nous fit pénétrer dans la grande ville. Il semblait à ce moment-là déprimé, il observait les rues pavées, la foule et les grandes maisons de pierres serrées les unes aux autres d’un air morose.

On s’installa dans une petite auberge calme qui longeait l’avenue principale. Chacun avait sa chambre et je ne vis pas beaucoup mon vieux mentor sortir de la sienne. Les jours passèrent et sa toux ne sembla pas vouloir partir, elle empirait même. Il était souvent essoufflé sans avoir fait d’effort et avait la respiration sifflante. Il ne mangeait pratiquement plus, et il finit par ne plus du tout se lever. Il ne voulut pas voir de guérisseur, bien que je lui en parlais régulièrement.

« Un guérisseur ne pourrait pas m’aider. »

Me répétait-il à chaque fois. Seulement cette fois, il n’eut pas le choix, je lui en fis voir un de force, mais malheureusement, il était trop tard, car le mal était trop profondément ancré en lui et le pronostique était clair : la toux allait l’emporter.

« Je pensais avoir le temps de finir ta formation et de te ramener chez toi avant que ce ne soit la fin… », me dit-il dans un souffle.

Des larmes chaudes et salées coulèrent sur mon visage, je ne voulais pas perdre mon mentor, il était devenu pour moi en quelques mois un second père, et puis je ne voulais pas me retrouver seule, loin de chez moi au milieu de l’hiver. Que ferais-je ? Où irais-je ? Je tenterais de rentrer chez moi, c’est sûr, mais comment ? Je n’étais plus certaine de la route à suivre et elle aurait tellement changé avec la neige… Toutes ces émotions tourbillonnèrent dans mon esprit et telle une « crise » je me noyai dans un flot de terreur, de tristesse, d’abandon, mais cette fois venant de moi-même, du regret vint se greffer à cette  cacophonie. Automatiquement je mis mes mains sur ma tête, n’entendant plus ce qu’il se passait autour de moi, je tombai à genoux suppliant pour que cela cesse. J’entendais le chien en moi gémir de douleur, voulant s’enfuir loin d’ici, loin de moi …

« Arrête ça, veux-tu ? Tu me fais mal, contrôle tes émotions et ferme toi à celle des autres, les émotions sont des odeurs que tu peux traiter. Maintenant cesse de nous torturer ainsi… »

Lorsque je revins à moi, j’étais assise par terre, j’avais réussi à contenir mes émotions, je ressentais à présent pleinement la présence de Tom dans la pièce, il était triste pour moi et il regrettait de m’abandonner à mon sort, mais en même temps il était soulagé que sa vie se termine ainsi au chaud dans un lit et pas tout seul comme il l’avait prédit. Je sentais qu’il avait eu une vie heureuse et je sentais également son regard sur moi. Sa main était posée sur mon épaule, je le regardai à mon tour et d’un coup je ne pouvais plus avoir conscience de ce qu’il ressentait, mais je ne me sentais pas vide comme les fois précédentes, j’étais simplement épuisé.

« Ne t’en fais pas pour moi mon enfant …. La mort ne me fait pas peur …. Je la sentais approcher… Tu deviendras un bon ménestrel… »

Son souffle s’éteignit sur ces mots. Le ménestrel Tom Flûtiaux ne chantera plus parmi les mortels et j’en fus terriblement triste. Mais avoir senti aucune peur dans ses émotions me soulageais.





Dès le lendemain, je lui fis mes derniers adieux avant que son corps fût brûlé, ainsi que son luth et son tambourin afin qu’il puisse encore jouer de la musique là où il serait. Il m’avait légué son flûtiau ainsi que son nom pour perpétuer son histoire, pour que l’on ne puisse pas l’oublier. Ce fut un grand honneur pour moi qui le porterai fièrement.

J’héritai aussi de sa vieille carriole ainsi que de sa jument nommée Pie à cause de sa couleur. Je décidai de rester encore un peu dans ma chambre à l’auberge, le temps de dire un dernier adieu, que la neige cesse de tomber et de trouver le courage de me lancer sur les routes et retrouver le chemin de ma maison …



Derrière l'écran


Prénom ou pseudo : Holy ici, mais Lupidryn ailleurs Sourire
Âge : 18 ans
Pays/Région : sud de la France
Tes occupations préférées :  les jeux vidéo, la lecture, le dessin ...

Code du règlement : Citron vermoulu

Comment as-tu connu le forum, ou par qui ? Sur un top site il y a loooongtemps ^^
Tes premières impressions sur Dùralas : Depuis toujours ... géniales !! Tout content
As-tu déjà été sur un forum RP ? oui, sur duralas, mais je n'ai pas pus trop l'exploré avant Sourire


Dernière édition par Holy le Jeu 14 Mai 2020 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

Dilon Deraborne

Messages : 6345
Expérience : 5586
Masculin Âge RP : 36

Politique : 281
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche4292/4292Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (4292/4292)
Vitesse: 753
Dégâts: 3400

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 14:10

Bonjour Holy et de nouveau bienvenue sur Dùralas ! Sourire

La fiche est bien plus complète que la première fois et l'histoire est très intéressante ! Un thérianthrope chien de berger ça n'a jamais été fait, et ça contraste avec les Thérianthropes-matous arrivés récemment (Neivin, Jasper..).

Je t'ai laissée ta couleur de groupe du coup et je t'ai juste remis à 0 l'expérience et l'inventaire pour un bon nouveau départ !

Je cache également le code du règlement. Tu auras juste à attendre que @Le Tribun vienne te valider à nouveau pour repartir à l'aventure avec ta flûte ! :danse:




Ici, on aime les moutons ! 1496547651-banniere
Ici, on aime les moutons ! Sword-hd-png-sword-png-image-1920
Gardien-en-chef Ici, on aime les moutons ! Blason14 - Dragonnier de Bronze Ici, on aime les moutons ! Bronze13 - Rédacteur au Phénix Enchaîné - Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lemondededuralas.org
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

Grabuge

Messages : 1861
Expérience : 4028
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 248
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche3242/3242Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (3242/3242)
Vitesse: -721
Dégâts: 4059

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 16:18

Rebienvenue Holy n°2! X)

Je suis toujours Grabuge, toujours Tavernier, et je t'invite donc à venir faire un tour à la taverne si le coeur t'en dis, on s'y amuse comme on peut et c'est même l'occasion de gagner une petite récompense (via les posteurs fous). Je t'invite aussi d'ailleurs à voter pour Dùralas sur les 3 top sites partenaires, j'oublie trop souvent de le rappeler x)

Concernant ta fiche je ne peux pas faire de comparatif avec celle de BlueMoon car si je l'ai peut être lu, je n'en ai plus de souvenirs. Mais sinon, je la trouve bien écrite, tu as une belle plume et ton personnage est intéressant à découvrir. De plus, grâce à son jeune âge, son innocence, et sa curiosité il sera plus facile de lui trouver des raisons de se balader dans Dùralas Sourire
Au delà de ça une virtuose ça faisait longtemps qu'on en avait plus (Lysandre étant UN virtuose :p) j'ai hâte de voir ce que ça donnera à haut niveau.

J'espère que Dùralas te plaira à nouveau et que tu t'impliqueras plus qu'auparavant tel que tu sembles le souhaiter. Pour rappel avant de devenir Tavernier j'étais mis-présent mi-absent de Dùralas depuis 2 ans x) Donc on sait jamais :p

A la prochaine à la taverne ou au détour d'un rp o/
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 952
Expérience : 4242
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 158
Métier : Sculpteur - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche2045/2045Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (2045/2045)
Vitesse: 543
Dégâts: 1958

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 16:33

Bêê... bien(re)venue ! En tant que semi-mouton, Arhiann te la souhaite avec prudence, certes .
En tout cas, une musicienne douée d'une magie d'empathie, ça doit pouvoir faire quelque chose de très intéressant à jouer, j'espère donc que tu trouveras ton bonheur avec ce personnage Sourire




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 17:06

Je vous remercie une nouvelle fois de vos accueils Sourire
J'ai hâte de me lancer une bonne fois pour toute dans l'aventure sur de nouvelles bonnes bases !

Tu n'as rien a craindre Arhiann, les moutons sont mes amis Tout content

Je ne manquerais pas d'aller visiter la taverne alors Grabuge Sourire





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

Moradund Marteau-de-Fer

Messages : 1417
Expérience : 3997
Masculin Âge RP : 125

Politique : 207
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche3239/3239Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (3239/3239)
Vitesse: 566
Dégâts: 1881

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 24 Jan 2019 - 18:22

Re-bienvenue en Dùralas!

Ça faisait un moment qu'on t'avais pas croisé par ici!
Au càs où, je te re-balance le petit speech habituel:
Je suis le Praetor Primaris, modérateur. N'hésite pas à m'envoyer un mp si tu as une question ou à m'attraper, moi ou un des membres du forum sur la ChatBox (lorsqu’on y est).

Je te souhaite une bonne journée en nos contrés!
Praetor Primaris




Ici, on aime les moutons ! 1543330520-signature-moradund-final
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Ici, on aime les moutons ! 112513Kazhariens
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/MrMomory
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyVen 25 Jan 2019 - 18:05

Merci pour ce nouveau message de bienvenue Moradund Sourire





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 279
Expérience : 689
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche215/215Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyVen 25 Jan 2019 - 18:31

Hey ! moi j'suis ici depuis assez longtemps pour t'avoir connu d'un autre perso donc bon retour à toi ^^
Joli brin de fille en avatar humain et je suis curieux voir comment yavik pourrait réagir face à une Chien de berger

Au plaisir donc de découvrir ça en Rp Sourire
Bonne redécouverte de Duralas cbien




Ici, on aime les moutons ! Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Le Tribun
Personnage Non Joueur

Le Tribun

Messages : 293
Expérience : 196
Masculin
Crédits de l'avatar :
 


Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptySam 26 Jan 2019 - 12:32

Salut à toi Holy et bon retour !
Je pense que tu connais un peu la chanson... Voici tes récompenses pour bien commencer l'aventure. Fais-en bon usage Sourire

« Alors c'est comme ça qu'on fait ? »
Les enseignements de ton mentor t'ont permis de t'ouvrir plus facilement au monde qui t'entoure et à apprendre tout ce qui peut être appris.
+20 points d'expérience
« Faits d'armes »
Dans les affaires de ton mentor, tu as trouvé une petite dague. Ce n'est pas grand chose mais ça peut toujours servir.
+1 arme T2
> Dague de novice : 5 dégâts <
« Ça me rappelle ma jeunesse... »
Tu te souviens souvent de plusieurs petites choses que tu as apprises plus jeune. Tu te rends compte à quel point elles sont vraiment utiles.
+40 points d'expérience
« Première paye ! »
Ce n'est pas grand chose mais ton mentor avait quelques piécettes pour vivre correctement durant plusieurs jours.
+30 pièces d'or
« Bottes puantes ! »
Ça fait peut-être un moment que tu as ces bottes, mais elles sont tellement confortables...
+1 paire de bottes T2
> Bottes en cuir : +36 vitesse <

TOTAL
* 50 pièces d'or
* 160 points d'expérience
* Dague de novice (5)
* Bottes en cuir (v+36)


Tu vas pouvoir rejoindre ce petit monde qui t'entoure.

Je te souhaite de belles bergeries, demoiselle à la flûte !




Je suis en charge de chaque nouveau venu, je m'occupe de leur insertion dans le monde de Dùralas. Je suis celui qui va "évaluer" vos fiches de présentation. Si vous avez la moindre question, besoin du moindre conseil, n'hésitez pas à me contacter via Dougal Keane, mon compte principal.
Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptySam 26 Jan 2019 - 14:50

Merci Yavik, c'est une excellente question et je me demande comment Holy pourrait réagir devant un renard pour le coup ahah !

Merci pour ces récompense Tribun Tout content





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Nouvel(le) habitant(e)

Celestia

Messages : 30
Expérience : 183
Féminin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche105/105Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (105/105)
Vitesse: 105
Dégâts: 145

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptySam 26 Jan 2019 - 19:10

Félicitation pour ta validation!




Vis-à-vis des femmes, on en est réduit par l'ordre social à ne jamais être que mendiant ou voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptySam 26 Jan 2019 - 23:37

Merci Céléstia ! Sourire





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Juviel Eterna
Célébrité régionale

Célébrité régionale
Juviel Eterna

Messages : 300
Expérience : 833
Masculin Âge RP : + 100 ans, la vingtaine âge humain

Politique : 01
Métier : Forgeron d'arme - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche250/250Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (250/250)
Vitesse: 47
Dégâts: 504

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyJeu 7 Fév 2019 - 21:19

J'arrive tard mais très belle fiche, j'aime beaucoup ton histoire avec tes syntaxes, la quête d'émancipation est très bien faite et la relation maître apprenti entre ton perso et le maître flûtier fait beaucoup pensé aux Jedis de star wars, que j'aime beaucoup x)

J'espère que tu t'épanouiras parmi nous Sourire




Ici, on aime les moutons ! 1549834202-signajuviel2

Pensée italique jaune, dialogue gras
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyVen 8 Fév 2019 - 18:41

J'avais pas pensé aux padawans, c'est stylé du coup ! Merci pour cette accueil tardif Juviel Sourire





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Chamane

Mohana Dharitri

Messages : 2174
Expérience : 4141
Féminin Âge RP : 26

Politique : 262
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche4975/4975Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (4975/4975)
Vitesse: 1420
Dégâts: 2447

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptyVen 2 Aoû 2019 - 16:45

Ma petite Holy... :keur:
Je suis vraiment conquise par ton écriture. Ce qui dégage de ta fiche est vraiment très doux, on ressent toute la gentillesse et la pureté de Holy, et tes choix sont plutôt originaux par rapport à ce qu'on peut avoir l'habitude de voir.
C'est vraiment très agréable de te lire et tout est absolument cohérent. On peut voir les paysages, imaginer les scènes que tu décris. C'est vraiment très bien ! Je te souhaite énormément de bonnes choses sur le forum, et j'espère qu'un jour on se fera un petit rp Holy/Moha Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 553
Expérience : 2504
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Ici, on aime les moutons ! 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Ici, on aime les moutons ! 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! EmptySam 3 Aoû 2019 - 11:32

Merci Mohana  :keur:  je suis contente que ma fiche t'ai plu et que le caractère de mon personnage ressorte aussi bien, ça me touche beaucoup et j'ai aussi très envie qu'on fasse un rp Moha/Holy Tout content





Ici, on aime les moutons ! 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ici, on aime les moutons ! Empty
MessageSujet: Re: Ici, on aime les moutons !   Ici, on aime les moutons ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ici, on aime les moutons !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Présentations validées :: Personnages actifs-