AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Volk Urivius
Le Monde de Dùralas a précisément 1943 jours !
Dùralas, le Dim 24 Fév 2019 - 3:57
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4780
Expérience : 5352
Masculin Âge RP : 28

Politique : 258
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4524/4524  (4524/4524)
Vitesse: 1096
Dégâts: 2102

MessageSujet: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   Jeu 7 Fév 2019 - 22:49

Cela faisait un mois que Dougal Keane était revenu de son voyage initiatique à Wystéria. Il y avait été envoyé par le grand connétable de la Garde en personne, Lord Rhiannon. Le Stellarois s'y était rendu pour découvrir certains des secrets de la Garde et de Stellaraë, gardés par un ordre antique réfugié dans un havre difficile à trouver. Mais le rôdeur avait pu bénéficier de l'aide de la voluptueuse naga Shakti Vhahweyar pour faire le point sur les indices et trouver ce lieu magnifique. Là-bas, à l'intérieur du Temple Kashay, le Gardien-en-Chef avait trouvé ce qu'il était venu chercher et plus encore. Mais tout cet ensemble lui avait laissé une certaine... amertume.
Un peu plus tard, l'humain était retourné chez lui et avait pris grand soin d'éviter son supérieur hiérarchique et de repousser l'instant fatidique où il aurait des comptes à lui rendre. Un événement plutôt dérangeant vint, ironiquement, lui octroyer un peu de temps. Mais Dougal ne pouvait se défaire de ses parasites et tournait en rond sans trop savoir ce qu'il avait à faire. Le Stellarois se sentait perdu et complètement perturbé par ce qu'il avait appris à Wystéria et ce qu'il s'y était passé. Lui qui était toujours plein d'assurance et de fierté se retrouvait complètement démuni...

Alors que le soleil perlait à l'horizon pour laisser les étoiles illuminer le merveilleux ciel de Stellaraë, le Gardien s'en alla faire un tour dans les grandes rues désertées par l'heure de plus en plus tardive. Le calme et la fraîcheur étaient agréables et permettaient de se plonger dans d'autres pensées moins catastrophiques. C'était, en quelque sorte, une renaissance, ou un déni.
Dougal resta un moment à déambuler un peu partout dans la grande cité des Hommes. Il ne pensait plus à ses tracas et se laissait simplement porter par un quelconque souffle imprévisible. Tellement imprévisible qu'il fit une rencontre inattendue...
- Z'avez l'air b'zar m'sieur l'garde.

Ne s'attendant pas à être accosté ou retiré aussi brutalement de ses rêveries, le Gardien s'arrêta net, sursauta et chercha autour de lui d'où provenait cette petite voix innocente et pourtant pleine de reproches. Tout de suite, les tracas du Stellarois s'en retournèrent dans son esprit. Il pouvait alors faire un trait sur son plaisir psychologique.
- J'pense pas qu'ça soit une bonne chose d'se prom'ner d'cette façon m'sieur !
- Un enfant... s'exclama tout bas le Gardien en découvrant celui qui l'avait privé de son bien-être. Tu ne devrais pas être à table à cette heure-ci ? Ou...

Dougal prit le temps d'observer le garçon qui n'avait pas de bottes, de la saleté des pieds jusqu'aux cheveux et des morceaux de tissus rapiécés en guide d'habits. Le Stellarois savait très bien à qui il avait affaire et se sentit un peu honteux d'avoir réagi de la sorte. Cependant, l'orphelin ne lui laissa pas le temps de s'excuser.
- Vous m'd'nez des l'çons d'morale alors qu'c'est vous qui d'vriez en prendre m'sieur !
- J'admets que tu es un garçon très perspicace... Comment t'appelles-tu ?
- Ah ! Vous v'lez sympathiser m't'nant ? Restez 'vec vos histoires.

Le Gardien haussa d'un sourcil et s'approcha du gamin. Il vérifia autour de lui qu'il n'y avait personne puis s'assit juste à côté de lui. Le Stellarois soupira tandis qu'il se faisait dévisager par le garçon.
- Tu vois... Là c'est le moment où je te raconte mes problèmes et que tu écoutes par politesse. Ou que tu t'en ailles parce que ça te gonfle tout ça. (Dougal marqua une pause avant de reprendre) Tu es un orphelin, tu n'as rien ni personne. Sur qui peux-tu compter ? Toi et toi seul car c'est tout ton ensemble complexe et particulier qui te permettra de survivre. Mais... Il ne faut pas dire non à un petit coup de pouce, bien qu'il faille s'en méfier.
- Bon. C'quoi l'arnaque là ? Moi j'tais bien tranquille dans mon coin avant qu'vous v'niez tout gâcher avec votre tronche de mort épanoui !
- Mort épanoui ? Voilà un drôle de concept, je suis sûr que tu aurais une carrière prospère chez les mages de l'Institut de Sylfaën, ricana le Gardien. Mais il vaut mieux ne pas s'attarder sur leur cas. Je vais te faire goûter au saucisson brioché. Il doit bien en avoir dans le coin.
- Cours toujours, j'viendrai pas 'vec toi !
- Très bien, très bien. Je te laisse tranquille alors ! s'exclama Dougal en se levant et en époussetant sa tenue.

Quelques secondes plus tard, le rôdeur avait disparu à l'angle mais n'avait certainement pas oublié le lieu où il avait trouvé le gringalet. Le garçon pouvait bien tirer la figure et bouder, il mangerait quand même ce que Dougal allait lui rapporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4780
Expérience : 5352
Masculin Âge RP : 28

Politique : 258
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4524/4524  (4524/4524)
Vitesse: 1096
Dégâts: 2102

MessageSujet: Re: [SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche   Lun 18 Fév 2019 - 11:19

Après avoir fait la rencontre du jeune orphelin abandonné dans la rue, Dougal s'en alla lui chercher un petit quelque chose à manger. Ce n'était pas grand chose, mais le gamin avait affreusement faim et le Gardien ne pouvait pas le laisser dans cet état. Toutes sortes de possibilités s'ouvraient à lui, mais le Stellarois ne voulait pas lui prendre n'importe quoi car il voulait aussi lui enseigner un petit quelque chose qui pourrait lui être utile. Heureusement pour lui, mettre au point son plan n'était pas très compliqué et il pouvait se fournir très rapidement et facilement à quasiment n'importe quel coin de rue. Dougal n'avait besoin que de deux aliments plutôt communs dans l'alimentation de chacun : du pain et du jambon. Ça paraissait tout bête, mais le Gardien avait une idée derrière la tête et il comptait bien la partager avec ce petit camarade.

Dougal retourna voir l'orphelin quelques minutes après son absence mais ce dernier ne lui adressa même pas un regard ; il n'en avait rien à faire. L'adulte pouvait bien lui apporter de la nourriture, il ne familiariserait pas pour autant avec lui. Ça n'avait aucun sens et il n'allait certainement pas lui faire ce plaisir.
Le Stellarois s'assit à côté de l'enfant et lui mit un panier avec des tranches de jambon sur les genoux. L'orphelin voulut se lever et s'éloigner pour ennuyer le Gardien, mais celui-ci l'en empêcha en le bloquant rapidement avec le panier. De plus, l'odeur de la charcuterie était beaucoup trop alléchante pour l'affamé. Bien sûr, il ne résista pas très longtemps et attrapa l'une des tranches pour la fourrer dans sa bouche et la dévorer. Dougal le regarda avec satisfaction puis sortit un pain tout chaud bien alléchant qui fit saliver l'enfant. Il regarda la nourriture avec grand intérêt et ça l'intéressait plus que sa charcuterie.
- Tu as la charcuterie et j'ai le pain tout chaud tout fondant. Tu trouves pas qu'avec les deux ce serait vraiment délicieux ? Mais c'est dommage... Le jambon est à toi et le pain est à moi, c'est comme ça.

L'enfant bougonna. Il voulait faire le mélange entre les deux et ne pouvait pas se satisfaire du jambon. Il avait besoin des deux sinon ça ne pouvait pas le faire.
Dougal partagea le pain en deux et lui tendit sa moitié mais ne lâcha pas le morceau quand l'orphelin l'attrapa et le tira pour le prendre. Le Gardien le regarda avec un air sévère mais ne lui laissa pas prendre le pain. L'enfant râlait et voulait absolument cette nourriture pour sublimer celle qu'il avait déjà.
- Je t'offre quelque chose tu dois m'offrir autre chose en retour, expliqua l'humain.
- Quoi ? Z'êtes sérieux ? Vous zavez pas l'droit. Vous d'vez m'donner à manger.
- Vraiment ? Rien ne m'y obligeait. Par contre, moi aussi j'ai faim et je veux manger quelque chose de bon. Alors ?
- Z'avez qu'à vous ach'ter à manger.

Dougal récupéra le pain et le panier de jambon puis se leva avec tout ça. L'enfant commença à pleurer et lui demanda de lui laisser sa nourriture. Il scanda qu'il n'avait aucun droit de lui faire ça et que ce n'était pas juste.
- Plus tu attends et moins le pain est chaud. Tu veux partager ou pas ?
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- Parce que j'ai envie de manger du pain avec du jambon. Seul tu vas avoir quelque chose de bien, mais en collaborant avec les autres tu obtiens quelque chose de mieux. Tu n'es pas d'accord ?

Pour appuyer ses propos, le Gardien rendit le panier puis tendit un morceau de pain au gamin et tendit l'autre main pour récupérer un morceau de jambon. L'orphelin finit par abandonner le combat et donna la moitié de son jambon pour récupérer la moitié du pain. L'enfant put alors se faire un meilleur repas et fut vraiment satisfait de cet échange. Dougal le fut aussi et surtout heureux d'avoir appris cette leçon à ce jeunot.
- Dis voir... Ça t'intéresse de collaborer avec d'autres personn pour le bien commun ?
- J'vois v'nir le piège là...
- Voui, on peut dire ça comme ça. Je te réserve une place chez les Gardiens. Tu logeras dans la caserne, tu suivras une éducation et tu pourras aussi te dépenser sur nos terrains d'entraînement. Tu serras nourri comme tout le monde et tu trouveras beaucoup de personne avec qui partager toutes sortes de choses. Après, si ça ne te plaît pas, tu peux à tout moment t'en aller. Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[SOLO] La fontaine de Wystéria où les pièces achètent la capuche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Fontaine
» présentation Bob Solo [Validée]
» La Grande Fontaine de Kiri
» Gardes de la Cour de la Fontaine
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: Au Canari jaune [Zone communautaire]-