AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2524 jours !
Dùralas, le Dim 27 Sep 2020 - 20:39
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 [Officiel]Le Petit Livre Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

Le Livre

Messages : 258
Expérience : 723

[Officiel]Le Petit Livre Blanc Empty
MessageSujet: [Officiel]Le Petit Livre Blanc   [Officiel]Le Petit Livre Blanc EmptySam 16 Fév 2019 - 20:56

Au détour d'une allée, dans une bibliothèque de la Tour Blanche, vous vous arrêtez devant une section qui pique votre curiosité. "Cogitare Periculosum"*. Quelle genre de pensées pourraient-elles être dangereuses aux yeux des Stryges Blancs, adeptes de la libre expression ? Là, vous prenez un petit livre blanc dont la lecture ne vous fera pas perdre trop de temps afin de répondre à cette question. Le nom de l'auteur vous rappelle peut être une stryge que vous auriez déjà croisée.

* : Pensées dangereuses.

Le Petit Livre Blanc

Il y a quelques temps que je vous avais annoncé la sortie de ce livre dans mon papier sur la téléologie, le voici enfin dûment complété. J'espère que la pensée développée ici trouvera sens aux yeux des sages de la Tour Blanche.

I - L'Urgence Absolue

Au cours de sa vie et de son entraînement, le Purificateur apprend la patience face au mal qui ronge ce monde. Tout ne peut effectivement se régler simplement, il faut bien des années avant de trouver la meilleure solution à un problème et ce n'est pas sans y réfléchir que nous appliquons telle ou telle décision militaire. Cette sagesse, bien connue de mes frères d'armes, m'aura servi plus d'une fois et elle continuera sans doute à servir au fil des âges.

Il y a cependant dans cette ancienne sagesse certains points qui me paraissent plus que désuets, pour ne pas dire totalement inutiles dans certains cas. Je ne vous parle pas ici de l'action directe de l'individu qui bien souvent, et pour des raisons éminemment pratiques, doit se décider par pur instinct afin d'assurer sa survie. Non, je vous parle d'une urgence qui s'est faite oublier avec le temps et que certains ne voient plus que comme un fait bien établi dans notre monde. Insidieusement, reclus dans notre belle Tour Blanche, nous avons oublié ce que je qualifierais d'Urgence Absolue.

Pour bien comprendre ce concept, le mieux serait de vous imaginer dans une salle de torture avec comme seul espoir l'attente de la mort. On ne compte plus le nombre de malheureux enfermés dans ces geôles sordides à travers le monde, dont le plus grand nombre se trouve à la Tour Noire non loin de chez nous. À ce moment précis, lorsque votre chair fusionne avec le feu, le fer et l'humiliation, toute personne saine d'esprit comprend enfin ce concept d'Urgence Absolue. Il est parfois, par miracle, possible de réchapper d'une telle épreuve, mais à quel prix ? Combien d'entre eux auront bien avant cela perdu l'esprit ? Combien d'autres seront tout simplement devenus infirmes ? Bien souvent les deux se produisent.

Un honnête fidèle de Morkez ne peut supporter l'existence de telles pratiques. Et pourtant, une culture toute entière s'est développée sur celles-ci juste de l'autre côté du Lac Fresha. Une culture qui a élevé le sadisme et la soumission des plus faibles au rang de qualités. Une culture qui fait chaque jour de plus en plus d'adeptes et par cela de plus en plus de victimes. Une culture tout ce qu'il y a de plus hérétique envers notre Dieu et nos convictions.

Peut-être, chers frères et sœurs de la Tour Blanche, que la souffrance est devenue trop étrangère à vos vies pour que vous compreniez vraiment l'Urgence dont je parle ici, mais j'ai peine à le croire. Vous devez bien savoir quelque part au fond de vous, que ce que je vous dis ici a une part très concrète de vérité. Sans doute vous est-il insupportable d'imaginer chaque jour tous ces malheureux qui souffrent et appellent à l'aide les yeux tournés vers l'autre côté du Lac, leurs voix qui se perdent dans l'insouciance générale de la Tour Blanche. Mais c'est là Mensonge que vous faites par cet oubli, Mensonge tout d'abord envers vous-même, mais pire encore Mensonge envers Morkez.

Bien évidemment, cette vérité ne s'arrête pas qu'aux abords de notre Lac et il m'aura été donné de voir bien des horreurs partout en ce monde. L'Urgence Absolue ne concerne donc pas que nos voisins abhorrés, mais toutes sociétés, que ce soit à une échelle micro ou bien macro, qui ferait preuve d'une telle hérésie envers notre Mission Sacrée et la Volonté de Morkez.

II - L'Ennemi du Peuple

Loin de moi l'idée d'immiscer la haine dans le cœur des enfants de Morkez, mais je me vois forcée de constater qu'il y a bien des responsables à pareils maux. Ce sont ces hérétiques qui propagent le sadisme et l'injustice comme la peste par leurs exactions. Qui sont-ils ? Où se cachent-ils ? Certes, nous savons qu'à la Tour Noire, bon nombre de ceux-ci s'y cachent, mais il serait erroné de penser qu'éliminer ce vieux monument réglerait le problème.

Bien que ma détermination à l'extermination de cette race hérétique soit intacte, je ne peux me permettre de vous mentir en vous disant que cela serait réellement attaqué le problème à sa source. Si ce n'est ceux qui rejoignent la Congrégation de l'Ombre, bon nombre de peuples à travers le monde se moquent éperdument des Stryges Noirs et de leur terrifiante Tour Noire qui se trouve être bien loin de chez eux. Et pourtant ceux-ci ne se retrouve pas en manque de brutes et de crapules pour faire de leur vie un enfer. Le viol, le pillage et la violence sont parfois monnaie courante sans qu'il n'y ait un seul de ces Stryges Noirs à l'horizon. Comment-donc déterminer si un individu, ou un groupe d'individus, est donc réellement un Ennemi du Peuple? Telle sera la question que nous nous poserons dans ce chapitre.

Si les actions du sujet produisent un résultat entraînant la souffrance d'autrui ou portant atteinte à sa liberté, la question pourra commencer à être posée. En effet, si chacun doit rester libre de ses actes et de sa pensée, une action qui empêcherait soit directement ou indirectement à autrui de disposer de son libre-arbitre serait condamnable. Hors, nous savons malheureusement que ce genre d'actes est parfois tout simplement lié à la culture ou à l'environnement du sujet. Certaines souffrances, ou "rites de passage", sont parfois nécessaires au bon développement d'une personne dans certaines sociétés corrompues. Il serait peu judicieux de laisser pareilles pratiques se propager sous couvert de la liberté de ces peuples. Le laisser faire ne ferait qu'encourager les bourreaux dans leurs actions, et convaincre leurs victimes de la justesse de celles-ci, ce qui équivaut à laisser le Mal se propager en toute impunité. Non, l'Ennemi du Peuple n'a pas d'excuses ni de contextes défavorables. Même un parent perd tous ses droits lorsqu'il est question de tels actes.

Après avoir enlevé ces œillères contextuelles, il devient plus évident de juger de notre sujet. Si ses actes font force de violence gratuite, de privations des droits fondamentaux d'autrui, ou qu'il propage par son attitude l'hérésie, il est l'Ennemi du Peuple. La chose peut être insidieuse, comme un seigneur qui se remplirait les poches sur le dos d'un peuple en détresse ou comme quelqu'un usant de manipulation, ou alors tout à fait grossière telle une bande de pillards sans aucune déontologie ou encore les trafics d'êtres conscients.

Qui, finalement, aurait le pouvoir de décider si le sujet est définitivement Ennemi du Peuple ou non ? Il me semble plus qu'évidant que nos Purificateurs ont la formation et l'abnégation nécessaire à une telle tâche. Incorruptibles et sages, ceux-ci ont depuis longtemps la confiance du peuple et celle des élites. Ils sont en plus entraînés à débusquer la Vérité où qu'elle se cache et à combattre l'Injustice quel qu'en soit le prix.

III - La Juste Solution

Pour lutter contre ces phénomènes enracinés dans notre monde, il est de notre devoir, en tant que Stryges Blancs, de trouver une solution qui soit aussi juste qu'expéditive. Certes, ce travail de longue haleine ne peut être mené rapidement, mais la méthode que voici me semble être une piste fort exploitable.

En quoi, tout d'abord, consiste La Juste Solution ? Il est question de trouver une solution qui soit digne de Morkez vis-à-vis de l'Urgence Absolue et de l'Ennemi du Peuple. Si certains bas esprits risquent de succomber au sentiment de vengeance ou dans l'abus de pouvoir, La Juste Solution aura pour but d'assurer d'éviter de telles conséquences dans notre mode de fonctionnement et d'assurer que le Mal ne pourra se propager plus avant.

Le sentiment de vengeance et le pouvoir poussent malheureusement des êtres à des extrémités dont la Justice se serait bien passée. L'on a vu trop souvent de victimes, envahies par un sentiment illusoire de Justice, causer presque autant de Mal qu'en avait fait leur bourreau, et ce, autant à eux-mêmes qu'à autrui. L'Ennemi du Peuple, qui n'aura ni excuses ni contextes défavorable, aura donc au moins pour lui une mort digne et rapide. Seule son élimination et celles de ses idéaux comptent ici, et ce n'est pas en faisant un martyr que nous trouverons la solution à nos problèmes. Toute personne se trouvant de trop près liée aux idéologies hérétiques de l'Ennemi du Peuple devra être jugée également afin d'éviter la propagation.

Le Purificateur ayant appliqué une telle exécution, devra également s'assurer que le futur de la société touchée se trouve entre de bonne mains. Telle une hydre, bon nombre d'Ennemis du Peuple se verront remplacés une fois leur tête coupée. La chose est fort connue et pose problème bien des cas. Tant que l'environnement touché par l'Ennemi du peuple n'aura pas été totalement assaini, le travail du Purificateur aura de fortes chances de n'avoir servi à rien sur le long terme.

Enfin, La Juste Solution devra être appliquée en toutes circonstances la nécessitant, et ce qu'importe les intérêts particuliers, financiers ou politiques que celle-ci servira. L'épée de la justice se doit d'être aveugle. Laissons donc le marchandage aux nains et faisons tout simplement ce qui est Juste.

IV - Le Bien Universel

Une fois cette Sainte Mission accomplie, et le Mal éradiqué de Dùralas, nous pourrons fièrement nous désigner comme dignes enfants de Morkez et tenter la réconciliation entre les peuples dans le Bien Universel. Quelques facteurs en ces temps Bénis poseront néanmoins sans doute problème, et des conséquences imprévisibles feront sans doute leur apparition.

Tout d'abord les Stryges Noirs, de part leur nature foncièrement mauvaise, n'auront certainement pas leur place dans une telle société. Il est fort probable que si la Juste Solution est appliquée, ils disparaîtront naturellement de la surface de ce monde tant leur espèce est corrompue par l'influence du Dragon Blanc. Ces êtres, dénués d'empathie et bloqués dans leurs instincts primitifs sont pour moi une gangrène avec laquelle il vaudrait mieux couper le membre en entier.

Ensuite, les rapports de force économiques seront certainement le plus gros problème auquel faire face. Trop de pauvres gens succombent malheureusement au Mal par préservation ou par envie. Le pouvoir que l'or donne au commun des mortels est trop important que pour ignorer la chose. Il me semblerait judicieux de remplacer l'économie actuelle par un traitement des besoins sociaux réels. Évitant par là le superflu, l'exploitation et la misère, cela me semblerait une belle étape finale pour le Bien Universel.

V - Conclusion

Pour conclure cet ouvrage, il me semble important de rappeler à mes pairs l'urgence de la situation. C'est autant de souffrances que nous laissons des innocents subir en l'attente que nous agissions. Je suis certaine par ailleurs de pouvoir trouver des volontaires pour un essai dès maintenant, ce n'est pas le sens du sacrifice qu'il manque à nos Purificateurs. Arrêtons donc de fermer les yeux sur les atrocités qui se passent et faisons en sorte que Sa Volonté soit respectée.



Cette œuvre rapporte 80 points d'expérience et 80 pièces d'or à Cylicia Condoris
Revenir en haut Aller en bas
 

[Officiel]Le Petit Livre Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon A - Culture et éthologie-