AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Caïn Tawdry
Le Monde de Dùralas a précisément 3255 jours !
Dùralas, le Mer 28 Sep 2022 - 6:04
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Venez voir le calendrier de l'Avent ici !
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
127.47 € 169.99 €
Voir le deal

 

 À la Fougère Pimpante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyJeu 19 Mar 2020 - 16:34
Séparation du contenu
À la Fougère Pimpante
Forge et boutique d’armures d’Urua et Diagoras
Commandes et conditions
Bienvenue à la Fougère Pimpante !

Vous pouvez passer commande à la suite de ce sujet (lieu RP). Les commandes réalisables et leur prix sont listées ci-après. Vous pouvez fournir les matériaux et payer le coût de fabrication ou demander à ce que j’achète moi-même et vous payerez le prix des matériaux en plus.

Pour les commandes spéciales demandant des objets trouvables sur des monstres, je peux envisager d’aller les chercher si vous demandez gentiment. Le prix facturé sera le prix HDV.

Améliorations et spécialité


  • Le tarif d’une amélioration se monte à 50% du prix de fabrication de l’article dans cette forge. Les gemmes sont à fournir vous-même.

  • Spécialité de la forge: la commande urgente.
    En cas d’urgence, vous pouvez demander à ce que la commande soit réalisée dans un délai de votre choix. Bien entendu, il vous sera demandé un petit extra de 50% sur le prix de fabrication pour chaque article.



Armures
Armures légères



Armure Wyvern : 270 de vitalité ; +90 de vitesse
43 minerais de fer
Prix : 424 pièces d'or | Matériaux: 215po | Coût de Fabrication: 150po


Plastron de Vif-Argent : 540 de vitalité ; +180 de vitesse
39 minerais de cuivre + 1 minerai d'argent + 1 tissu maudit
Prix : 848 pièces d'or | Matériaux: 405po | Coût de Fabrication: 400po


Armure d'Eskadi : 810 de vitalité ; +270 de vitesse
11 bois de chêne + 10 bois de baobab + 5 minerais de diamant + 2 tissus maudits
Prix : 1272 pièces d'or | Matériaux: 595po | Coût de Fabrication: 500po


Armures intermédiaires

Animarmure : 405 de vitalité
21 minerais de fer + 11 minerais de cuivre
Prix : 424 pièces d'or | Matériaux: 215po | Coût de Fabrication: 150po


Armure de mithril : 810 de vitalité
24 minerais de cuivre + 10 minerais d'argent + 1 essence sylvestre + 1 minerai d'adamantium
Prix : 848 pièces d'or | Matériaux: 390po | Coût de Fabrication: 400po


La Kenshin Uesugi : 1215 de vitalité
16 minerais d'or + 11 minerais de diamant + 1 peau de troll des marais
Prix : 1272 pièces d'or | Matériaux: 485po | Coût de Fabrication: 500po


Armures lourdes

Armure Hyno : 540 de vitalité ; -90 de vitesse
21 minerais de cuivre + 1 minerai de fer
Prix : 424 pièces d'or | Matériaux: 215po | Coût de Fabrication: 150po


Armure d'orichalque : 1080 de vitalité ; -180 de vitesse
27 minerais d'argent + 1 opale
Prix : 848 pièces d'or | Matériaux: 405po | Coût de Fabrication: 300po


Armure de Havel : 1620 de vitalité ; -270 de vitesse
13 minerais de diamant + 13 bois de baobab + 1 peau de troll des forêts
Prix : 1272 pièces d'or | Matériaux: 650po | Coût de Fabrication: 500po


Heaumes
Heaume Hygal : 135 de vitalité
19 minerais de cuivre + 1 minerai d'argent
Prix : 424po | Matériaux: 205po | Coût de Fabrication: 150po


Casque en diamant : 260 de vitalité
13 minerais d'argent + 18 minerais d'or + 1 minerai de diamant
Prix : 848po | Matériaux: 555po | Coût de Fabrication: 200po


Cask de Dovakhin : 405 de vitalité
20 minerais de diamant + 2 défenses de sanglier + 1 peau de troll des montagnes
Prix : 1272po | Matériaux: 550po | Coût de Fabrication: 500po



Bouclier





L'Éclat du dragonnier : 900 de vitalité ; -100 de vitesse
1 bambou'clier + 1 membrane de wyverne + 1 peau cuirassée + 1 cuir de sanglier + 1 cuir de crocodile + 23 minerais de diamant + 1 métaria multicolore
Prix : 2000po | Matériaux: 1008po | Coût de fabrication: 600



CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Personnage décédé

Personnage décédé
Greil

Messages : 904
Expérience : 2130
Masculin Âge RP : 45

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître absolu
Titres:

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 64453510900/900À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (900/900)
Vitesse: 270
Dégâts: 1295

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyVen 22 Mai 2020 - 16:44
Séparation du contenu
img_rp
A la fougère pimpante
Un bon client
Greil & Urua

L'ancien général avait à faire à Endorial aujourd'hui. Non point d'affaires avec la race imberbe et hautaine occupant les lieux, mais bel et bien avec quelqu'un de nettement plus poilu. L'ancien général du Stolenmark venait d'aller à Endoriel pour rendre une petite visite à un collègue Dragonnier qui commençait doucement à devenir un ami Dragonnier. Il s'agissait tout simplement d'Urua, le löwen ayant déjà participé aux diverses missions de Dragonnier au côté de l'ancien général. Nous pourrions citer une chasse à la liche, mais aussi au troll et aux perracks parmi les missions récentes. Greil venait donc de traverser les plaines d'Aràn pour rendre visite au Lion dans sa forge. Il va de soit, que tout aussi sympathique qu'il soit, l'ancien général ne visitait pas le lion par pure courtoisie.

En effet, Greil n'avait pas oublié qu'Urua était celui qui avait restauré Kavacha par le passé et le travail avait été remarquable bien que le rendu final soit un peu trop lourd au gout du général. N'ayant pas les ressources pour la faire modifier afin de l'alléger pour l'instant, Greil était venu pour une toute autre partie de Kavacha, une partie plus rarement utilisée et qui n'avait pas été envoyé à la restauration. Les combats se complexifiant et devenant de plus en plus dangereux, Greil devait se résoudre à remettre cette pièce d'armure et donc, de la faire réparer également.

Quelle pièce d'armure me diriez-vous ? Et bien, il s'agissait tout simplement de la Kunée, le casque allant avec Kavacha. Ce fut donc après avoir saluer son homologue dragonnier que Greil sortit les vestiges de la Kunée de son sac, montrant la pièce à Urua et lui expliquant sa motivation. Le général posa tout de même la question des matériaux, on sait jamais, peut-être qu'Urua avait ce qu'il fallait en stock également.

Greil : Bonjour urua. C'est une bien belle boutique, on dirait l'équivalente de celle de Dilon, mais axée protection. Félicitation. Malheureusement, je ne suis pas seulement venu pour te féliciter, mais j'ai aussi du travail pour toi. J'aimerais restaurer ce casque d'armure et lui redonner sa splendeur d'autrefois. Est-ce que tu saurais le faire ? Ah et à tout hasard. Tu aurais du Tissu Maudit en stock ? Je trouve Kavacha un peu trop lourde pour mon style de combat et j'aimerais te la faire me l'alléger, mais je n'ai pas assez de tissus maudit en stock pour ça.

Attendant la réponse du löwen, Greil sortait se qu'il était nécessaire pour la confection d'une telle protection. Cela dit, après réfléchit un instant, notre ancien général en sorti une seconde armure. Plus lourde et de moins bonne facture, celle-ci pourrait tout de même s’avérer utile dans certaines circonstances. Ce fut donc dans le même ton que Greil lança à Urua, posant son armure sur le comptoir du lion et prenant deux minerais d'adamantiums lui restant.

Greil : Ah, et tant que j'y suis, tu pourrais améliorer cette pièce aussi ?





Achat d'un : Cask de Dovakhin : 405 de vitalité
20 minerais de diamant + 2 défenses de sanglier + 1 peau de troll des montagnes
Prix : 1272po | Matériaux: 550po | Coût de Fabrication: 500po
Je fournis les matériaux.

Amelio du même casque => 250po
Amelio de ma Rhi Kantoné (+1070; v-170; si vous êtes une classe aventurière, les dégâts subis sont réduits de 50%) => je fourni 2 minerais d'adamantium + 212 po




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633


Dernière édition par Greil le Lun 15 Juin 2020 - 17:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyJeu 28 Mai 2020 - 11:47
Séparation du contenu
Une commande se doit d'être honorée !
La boutique du forgeron affichait des horaires afin de ne pas passer tout son temps à attendre des clients et de pouvoir parcourir les routes. En général, il les diffusait quelques semaines à l'avance pour permettre aux aventuriers qui venaient de loin de venir lui rendre visite de ne pas se déplacer pour rien. Ça pouvait lui permettre de se déplacer longtemps, à l'autre bout de la contrée pour des missions comme l'éradication du camp Perrack.

Ce jour-là, il eut une visite inattendue. Il savait qu'il avait déjà retapé l'armure du général mais il ne pensait pas devoir refaire tout son équipement. Non qu'il en soit fâché, il aimait son métier et ça lui faisait plaisir de rendre service à son camarade qui devenait lentement plus un ami qu'un frère d'arme.

Greil : Bonjour urua. C'est une bien belle boutique, on dirait l'équivalente de celle de Dilon, mais axée protection. Félicitation. Malheureusement, je ne suis pas seulement venu pour te féliciter, mais j'ai aussi du travail pour toi. J'aimerais restaurer ce casque d'armure et lui redonner sa splendeur d'autrefois. Est-ce que tu saurais le faire ? Ah et à tout hasard. Tu aurais du Tissu Maudit en stock ? Je trouve Kavacha un peu trop lourde pour mon style de combat et j'aimerais te la faire me l'alléger, mais je n'ai pas assez de tissus maudit en stock pour ça.

Il était effectivement son premier client depuis l'ouverture de sa boutique en plein centre de la ville forestière. Leur collègue Dragonnier qu'il n'avait pas encore croisé tenait une boutique d'armes paraît-il et elle était assez ancienne pour avoir acquis une certaine notoriété, aussi fut-il flatté du compliment.

- Bonjour mon ami ! Je ne m'attendais pas à te voir. Merci beaucoup, je viens d'ouvrir pour tout t'avouer.

Urua prit le casque des mains de l'homme et le retourna, jetant son œil d'expert et évaluant le travail qu'il pouvait y avoir dessus. Il commençait à avoir l'habitude de ce genre de demande, de ce qu'il savait, son commanditaire voulait remettre son ancien équipement à neuf plutôt que d'en demander un sorti de la forge. Chacun avait ses préférences.

- Bien sûr, c'est faisable. Il me faudrait juste du minerais de diamant en bonne quantité, un peu d'ivoire ou un dérivé et un cuir assez épais pour tenir la concurrence avec les minéraux, si tu peux me trouver tout ça, tu l'auras d'ici peu. Par contre, le tissus maudit, il ne m'en reste plus, j'ai déjà tout utilisé il y a quelques semaines et c'est assez dur de s'en procurer de nos jours.

Il réfléchit quelques secondes au problème de Greil. Son armure ne lui était pas inconnue, il l'avait restaurée il y a quelques temps, il devrait peut-être faire quelques essais et expériences d'abord mais c'était largement faisable.

- Écoute, laisse moi quelques temps pour trouver quoi faire pour Kavacha, je reviendrai vers toi quand j'aurai une idée.

Après les remerciements et salutations de vigueur, ils se dirent au revoir et prirent rendez-vous pour la réception et le payement de la commande. Le forgeron avait du pain sur la planche... Ou plutôt du fer sur l'enclume.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Personnage décédé

Personnage décédé
Greil

Messages : 904
Expérience : 2130
Masculin Âge RP : 45

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître absolu
Titres:

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 64453510900/900À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (900/900)
Vitesse: 270
Dégâts: 1295

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyMar 30 Juin 2020 - 11:23
Séparation du contenu
img_rp
A la fougère pimpante
Un bon client
Greil & Urua

Une fois n'est pas coutume, même si cela commence réellement à le devenir, Greil allait en Sylfaën et plus précisément à Endorial pour rendre visite à Urua, le lowën dragonnier et forgeron d'armure. Kavacha devenait trop lourde et inconfortable pour le maniement des armes multiples dont le maître d'arme est friand et Greil avait pour objectif de la faire alléger. Pour cette tache, Urua avait dit à Greil avoir besoin d'une certaine liste d'éléments que l'ancien général avait enfin réussi à réunir. Onze bois de chênes ainsi que dix bois de baobabs que Greil avait prit de son stock personnel, stock crée et accumulé du temps ou l'ancien général jouait les bûcherons. Il y avait également la nécessitée d'un tissu maudit que notre homme avait reçu des Djollfulins en guise d'amitiée, mais aussi de cinq diamants, acheté à l'hôtel des ventes de Stellaraë. Tout ceci réunit et assorti d'un Bracelet d'Abondance ainsi que de deux minerais d'adamantiums, d'un saphir et d'une topaze trouvé dans ses combats contre les gargouilles, l'ancien général entrait donc les bras chargés dans la boutique du forgeron. Se dirigeant vers le comptoir pour se décharger, Greil s'adressa à Urua, encore une fois. Le Lowën ne devrait pas être surpris de la commande puisque l'ancien général lui avait déjà parlé de ce souhait auparavant.

Greil : Bonjour Urua, voici la liste des ingrédients dont tu m'as dit avoir besoin.

Étalant le tout sur la table d'atelier, l'ancien général y posa également Kavacha, son armure de toujours, revêtant en attendant la Rhi Kantoné que le lion avait amélioré quelque temps avant. Greil remarqua le regard du lion sur l'armure, sans doute pour vérifier son travail une fois porté. Aussi l'ancien général fini par lui répondre, sans surprise, mettant en avant la qualité du travail et le défaut du poids de l'armure. Mais c'est la le principe de celle-ci après tout. Cette petite parenthèse effectuée, l'ancien général réexpliqua l'attente qu'il avait sur le travail à faire sur son armure, Kavacha.

Greil : elle est super résistance, j'ai l'impression de ne sentir que la moitié des coups que je devrais subir. Par contre elle est super lourde aussi, je n'ai pas encore la dextérité pour bouger confortablement avec. Concernant Kavacha, j'aimerais l'alléger le plus possible pour gagner en vitesse, sans pour autant trop sacrifier de sa résistance. Elle va servir pour les combats d'agilité et de rapidité, plus que d'endurance. Tu penses pouvoir le faire ?

Posant une bourse bien garnie au milieu du matériel nécessaire déjà entreposé sur la table, une bourse contenant pas moins de mille pièces d'or en guise de paiement pour la tâche à effectuer, l'ancien général toisait l'officier Zephyrien, attendant la réponse de ce dernier à sa dernière question. Une fois celle-ci acquise, l'ancien général fureta un peu dans la boutique, regardant ce qu'il y avait à proposer. Prenant dans la main un Éclat du dragonnier, Greil pus constater que ce bouclier était nettement plus efficace que son Triforce mais aussi bien plus lourd. Cette arme de protection serait intéressante quand l'ancien général aura trouvé le moyen de s'alléger un peu aussi Greil fini par poser une dernière question à Urua.

Greil : Il te faudrait quoi pour en forger un comme ça ?




Création de 2 Armure d'Eskadi : 810 de vitalité ; +270 de vitesse - une avec les materiaux - 11 bois de chêne + 10 bois de baobab + 5 minerais de diamant + 2 tissus maudits, l'autre avec le bracelet d'abondance.
Amélioration des Armure d'Eskadi avec 2 minerais d'adamantium, une topaze et un saphir
cout du craft : 1000 po vu sur discord
Le tout dans mon inventaire + 1 tissu maudit dans celui d'Urua.




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Personnage décédé

Personnage décédé
Greil

Messages : 904
Expérience : 2130
Masculin Âge RP : 45

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître absolu
Titres:

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 64453510900/900À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (900/900)
Vitesse: 270
Dégâts: 1295

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyLun 27 Juil 2020 - 8:51
Séparation du contenu
img_rp
A la fougère pimpante
Un bon client
Greil & Urua

Greil était de nouveau à Sylfaën, à la Fougère Pimpante plus précisément. Il s'agit de la boutique d'armure d'Urua à Endorial. Quelques semaines après son dernier passage, l'ancien général revenait une seconde fois les bras chargés de matériel à l'attention du Lowën. Plus précisément, Greil amenait avec lui son bambou'clier fraîchement acheté à Stelleraë, mais aussi certains courses faite à l'Hôtel des ventes de cette même ville. Ainsi et comme demandé par le Lowën, Greil déposait une membrane de wyverne fraîche, une peau cuirassée de rhinocéros toute aussi fraîche et un cuir de sanglier suivit d'un cuir de crocodile pour le revêtement du bouclier. Greil déposa également pas moins de vingt-trois minerais de diamant pour la solidité du matériel et son unique métaria multicolore achetée à prix d'or et dont la magie devrait permettre de donner au bouclier toute sa légende.

Ceci était les composants nécessaire au Lowën pour concevoir un Éclat du dragonnier, un bouclier d'une manufacture exceptionnelle. Ajoutant de sa poche deux minerais d'adamantiums ainsi que deux topazes, Greil avait pour objectif de demander au Lowen d'améliorer celui-ci. Il ne restait plus que le dernier bracelet d'abondance que l'ancien général avait en stock, afin de doubler ce bouclier. Posant le bracelet et une bourse de mille pièces d'or sur la table, l'ancien général s'adressa amicalement au Lowën.

Greil : Bonjour Urua. Comme convenu, voici de quoi fabriquer, doubler et améliorer un Éclat du dragonnier. Pour ton paiement, nous avons dit mille pièces si ma mémoire est bonne. Tu penses que ce travail prendra combien de temps ?

Le général attendait simplement la réponse du Lowën avant de quitter la boutique, il devra sans doute le récupérer en même temps que son armure déjà commandée. Petit à petit, Greil allait enfin pouvoir renouveler tout son équipement.




Création de 2 Éclat du dragonnier :
- un avec 1 bambou'clier acheté ici : https://www.lemondededuralas.org/t71p100-boutique-d-armes#102340
1 membrane de wyverne + 1 peau cuirassée + 1 cuir de sanglier achété ici : https://www.lemondededuralas.org/t1129p525-ventes-des-ressources-chassees
23 minerais de diamant acheté ici : https://www.lemondededuralas.org/t126p850-ventes-de-minerais#102341
1 cuir de crocodile + + 1 métaria multicolore déjà dans mon inventaire.
- un second avec le bracelet d'abondance restant dans mon inventaire.

Amélioration des deux Éclat du dragonnier avec 2 minerais d'adamantiums ainsi que 2 topazes, déjà dans mon inventaire.

Paiement du forgeron 1.000 po.




RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyVen 14 Aoû 2020 - 17:37
Séparation du contenu
Une commande se doit d'être honorée !
Depuis quelques temps, les commandes se raréfiaient et le forgeron manquait de fonds pour créer son propre commerce. Il fallait dire qu'il était souvent sur les routes et en mission, aussi, il n'avait plus vraiment le temps de s'y atteler. Les pièces dépensées dans l'attirail de potions et dans les ingrédients avaient décimé ses réserves mais il était heureux de l'avoir fait. Il devenait meilleur à chaque tentative et il arrivait à améliorer les effets, si bien qu'il pouvait maintenant plus que doubler leur potentiel.

La rareté des commandes allaient se terminer rapidement. En effet, un de ses camarades d'aventure lui avait parlé de son armure, sur laquelle le Löwen avait déjà travaillé. Il voulait encore la peaufiner et, après avoir étudié la demande et parlé longuement avec le général, il lui avait annoncé un prix et avait négocié les matériaux dont il aurait besoin.

Il fut étonné d'entendre parler d'un bracelet qui pouvait magiquement lui permettre de réaliser un double quasiment parfait des objets qu'il forgeait en prenant en quelques sortes le contrôle de ses membres. C'était la première fois qu'il allait l'utiliser, lui qui n'était pas tellement à l'aise avec la magie, il allait s'amuser. Ce fut alors qu'il était dans ces réflexions qu'il entendit des pas avancer dans sa boutique et qu'il vit l'humain, presque disparu sous une montagne de matériaux qu'il apportait dans ses bras. Il réprima un sourire et fit un signe de tête en guise de bienvenue.

Greil : Bonjour Urua, voici la liste des ingrédients dont tu m'as dit avoir besoin.

Parmi tout ce matériel se trouvait la fameuse armure, Kavacha. L'humain revêtit une autre armure, qui venait étonnamment aussi de cette forge. Elle avait l'air de tenir le choc.

Greil : elle est super résistance, j'ai l'impression de ne sentir que la moitié des coups que je devrais subir. Par contre elle est super lourde aussi, je n'ai pas encore la dextérité pour bouger confortablement avec. Concernant Kavacha, j'aimerais l'alléger le plus possible pour gagner en vitesse, sans pour autant trop sacrifier de sa résistance. Elle va servir pour les combats d'agilité et de rapidité, plus que d'endurance. Tu penses pouvoir le faire ?

Urua souleva la pièce délicatement, comme s'il prenait un enfant dans ses bras. C'était tout comme, il considérait ses productions comme ses propres bébés. Il l'examina sous toutes les coutures et réfléchit un moment. Il lui faudrait certainement jouer avec des matériaux dont il n'avait pas l'habitude mais il y avait des chances qu'il puisse y faire quelque chose.

- Ça peut être possible, oui. Je vais voir ce que je peux y faire.

Pendant qu'il parlait dans ses fibrisses, le tintement de l'or fit entendre une belle musique. La bourse était énorme mais un tel travail ne demandait pas moins. Le forgeron put voir son camarade se promener un peu, il se demanda s'il allait y avoir d'autres commandes. L'homme s'arrêta devant un des boucliers qu'Urua affectionnait particulièrement et lui demanda :

Greil : Il te faudrait quoi pour en forger un comme ça ?

Il n'avait pas à réfléchir. Il l'avait fabriqué lui-même quand il avait terminé sa formation de forgeron et c'était la pièce qu'il avait pris le plus de plaisir à forger.

- Ah l'Éclat du Dragonnier ! Une pièce magnifique. Il me faudrait un bouclier en bambou pour la base. Léger et souple. Ensuite, quelques minerais et des cuirs particuliers, je te ferai la liste, ainsi qu'une gemme qu'on trouve rarement. Vois chez les Balrog des montagnes, ils n portent souvent sur eux.

*******************


Urua n'avait pas encore eu le temps de régler sa technique ni de s'habituer à la vibration particulière du bracelet que Greil revint avec les matériaux demandés pour la fabrication et l'amélioration de toutes ses pièces. Bien sûr, il rapporta un nouveau payement, qui correspondait au supplément de travail qu'il demandait. Pour certains, cela pouvait paraître une fortune mais dans ce cas, c'était plutôt honnête.

Greil : Bonjour Urua. Comme convenu, voici de quoi fabriquer, doubler et améliorer un Éclat du dragonnier. Pour ton paiement, nous avons dit mille pièces si ma mémoire est bonne. Tu penses que ce travail prendra combien de temps ?

Eh bien, voilà qu'il avait un sacré travail. Si l'on ajoutait à tout ça ses propres expériences sur son équipement, il allait passer un bon moment à la forge.

- Oh, compte bien une ou deux semaines, le temps que les sertissages et enchantements se stabilisent et que je puisse gérer tes bracelets. Je vais te faire quelque chose de grandiose !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5665
Expérience : 20801
Masculin

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyDim 16 Aoû 2020 - 22:56
Séparation du contenu
Les deux commandes ont été livrées.
Revenir en haut Aller en bas
Neivin
Mage

Neivin

Messages : 812
Expérience : 4595
Masculin Âge RP : 20

Politique : 00
Métier : Chasseur - Expert
Titres:

(Perry, Peryton de Neivin [Modifié] +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535103087/3087À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (3087/3087)
Vitesse: 541
Dégâts: 2159

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptySam 29 Aoû 2020 - 17:57
Séparation du contenu
Commande de deux éclats du dragonnier dont un amélioré


Piquer de toute part par des guêpes, gravement griffer par un smilodon, deux cotes brisée par la trompe d'un éléphant et bien d'autres blessures encore, avoir comme seul défense une robe est bien trop dangereux pour continuer ainsi. Neivin avait besoin de quelque chose pour se défendre, et c'est dans cette optique que après avoir récolter les matériaux nécessaire et les avoir ranger dans un grand sac, il se dirigea a Endorial a la recherche d'un maître-forgeron qui pourrait confectionner le bouclier qu'il convoite.

Le magicien commença tout d'abord a visiter une petite forge, mais celle-ci ne pouvant satisfaire sa commande, il en chercha d'autres jusqu’à tomber sur une petite boutique sentant le neuf nommée la fougère pimpante. Au vu du nom, il s'attendait sans aucun doute a tomber sur un elfe, et il fut bien surpris de trouver a la place un immense löwen a l'aspect fort intimidant. Il se dirigea vers le comptoir pour faire sa commande, en espérant que cette artisan aurait les compétences nécessaires pour sa création.

Bonjour, ce serait pour forger un bouclier personnalisé.

Ouvrant son grand sac de toile, le katzmann sortit une grande pierre chaude au toucher, légèrement sphérique et aux couleurs de l'arc-en-ciel.

J'ai récolter ceci sur un demi-balrog, un matériel léger et résistant. J'aurais besoin d'en faire un bouclier de forme circulaire, d'une taille assez modeste et ou on pourrait y accrocher un bâton derrière, il faudrait donc que ce soit pratique a manipuler dans cette configuration, seriez vous capable de créer cela? J'ai ici tout les matériaux nécessaire, et bien sur, la paye qui va avec.

Neivin attendit la réponse de son interlocuteur, espérant qu'il pourrait lui forger ce bouclier atypique.



Ressources fournis pour les deux éclats du dragonnier
: 1 bambou'clier + 1 membrane de wyverne + 1 peau cuirassée + 1 cuir de sanglier + 1 cuir de crocodile + 23 minerais de diamant + 1 métaria multicolore + 1 bracelet d'abondance.

Amélioration d'un éclat du dragonnier : x2 minerai d'adamantium.

Paie de l'artisan : 900 PO
Revenir en haut Aller en bas
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyVen 25 Sep 2020 - 9:09
Séparation du contenu
Une commande se doit d'être honorée !
Les moments se faisaient rares où Urua pouvait revenir s'occuper de sa forge. Il ne voulait pas la négliger, elle avait un succès qu'il n'avait pas imaginé mais il ne pouvait pas non plus s'y cacher tant il avait à faire dans ce monde. Il n'était pas imbu de lui-même au point de penser qu'il pourrait le sauver à la force de ses bras mais au moins pouvait-il faire ce qu'il pouvait sur son chemin.

Alors qu'il s'appliquait à rendre à ses outils leur splendeur première, il entendit des pas qui venaient dans sa direction et sentit une odeur qui ne lui était pas étrangère. Quel avantage ses sens lui donnaient sur la plupart des gens. Cependant, à l'odeur, il se doutait que la personne qui allait passer devant sa forge ou venir le visiter devait jouir d'avantages similaires. Il n'était pas humain. Sans se retourner, il entendit les pas entrer dans le patio qui abritait les fours et les établis et une voix s'éleva.

Bonjour, ce serait pour forger un bouclier personnalisé.

Ah voilà qui allait lui faire plaisir. Un petit défi. Et il fallait savoir que les boucliers consistaient ses pièces préférées. Il n'avait pas à les adapter à la morphologie de leurs porteurs mais plutôt à ses exigences et cela lui donnait une plus grande liberté sur les techniques qu'il pouvait leur appliquer. Il se retourna donc, avec une lueur de plaisir dans ses yeux fauves, vers son commanditaire et le vit fouiller dans sa besace.

J'ai récolter ceci sur un demi-balrog, un matériel léger et résistant. J'aurais besoin d'en faire un bouclier de forme circulaire, d'une taille assez modeste et ou on pourrait y accrocher un bâton derrière, il faudrait donc que ce soit pratique a manipuler dans cette configuration, seriez vous capable de créer cela? J'ai ici tout les matériaux nécessaire, et bien sur, la paye qui va avec.

Il y avait un moment qu'il n'avait pas vu cette petite pierre sphérique et légèrement iridescente. Il la prit dans ses énormes pattes en essayant d'avoir l'air moins avide qu'il ne l'était et réfléchit quelques secondes en fermant les yeux et marmonnant d'un grondement sourd qui ressemblait à s'y méprendre à un ronronnement.

- Ça devrait. Disons trois jours pour le tout, paiement à la livraison. Cela vous convient?

Une fois les matériaux changés de main, le Löwen souhaita la bonne journée à son nouveau client et attacha son tablier en cuir usé. Le travail commançait !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5665
Expérience : 20801
Masculin

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyJeu 1 Oct 2020 - 23:31
Séparation du contenu
Commande de Neivin réalisée et livrée.
Revenir en haut Aller en bas
Dame Ara
Parangon de Bienveillance

Dame Ara

Messages : 415
Expérience : 3076
Féminin Âge RP : 152 ans

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Maîtresse absolue
titres:

(Hydro Cyno de Dame Ara +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535102380/2380À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (2380/2380)
Vitesse: 165
Dégâts: 983

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptySam 20 Nov 2021 - 21:51
Séparation du contenu
Il était grand temps pour moi d’améliorer mon équipement. Après de multiples combats à l’arène et ailleurs, contre des guerriers plus ou moins expérimentés, il est apparu comme une évidence que mon armure nécessite quelques ajustements. J’ai vite fait l’expérience que si mon adversaire m'atteint trop facilement, j’avais de fortes chances de perdre la rencontre. Forte de cette analyse, j’avais demandé à Krakha de retoucher mon armure depuis sa forge. Néanmoins, cette dernière m’avait fait la remarque qu’elle ne pouvait plus vraiment apporter de modification à son travail initial. Sa connaissance du métier de forgeron s’arrêtait là. Me laissant du temps pour réfléchir à cette situation, je laissais parfois mes grandes oreilles trainer à BaldorHeim ou à la Compagnie Égide afin de voir où les combattants expérimentés se fournissaient.  

C’est finalement en discutant avec les préposés de l’Arène de BaldorHeim que j'ai trouvé la bonne information. Un des combattants tenait sa propre échoppe, quelque part, très loin dans l’ouest. Un forgeron d’armure plutôt réputé, et qui s’y connaissait parfaitement pour les retouches d’armure comme la mienne. Tout cela était bien beau, mais je revenais à peine de mon long voyage depuis le centre de Dùralas, jusqu’à l’ouest puis avec un retour par les régions du nord. Cela n'avait clairement pas été une sinécure. Devant mon air dubitatif et sans doute déçu, l’un de mes interlocuteurs m’explique que je pouvais tout à fait envoyer l’armure avec le paiement et des instructions par les convois terrestres, aériens ou même magiques. C’était apparemment chose assez courante.

Très heureuse de cette nouvelle, je m’installais afin de noter mes instructions au sauveur de mon armure. Je tentais de rédiger avec ma plus belle écriture, même si la plume était quelque peu petite.

“Pour le responsable de la Fougère Pimpante,

Vous trouverez dans ce paquet ma commande pour votre boutique. Je souhaite améliorer l’armure que vous devez actuellement tenir entre vos mains. Elle a été fabriquée avec de l’argent mais également avec des écailles de wyverne (un Hadesaga, si vous connaissez ces horribles créatures). Vous constaterez qu’elle manque un peu de résistance à certains endroits et qu’elle est un peu abimée. Je vous demande, dans la mesure du possible, de la réparer et de la rendre plus solide. Le paiement est dans la bourse magique attachée à l’armure. Si le sort fonctionne comme on me l’a expliqué, la bourse devrait se délier lorsque vous retournerez l’armure avec le convoi magique qui vous a amené cette même commande.

Information qui, je crois, est importante, je suis probotyre. Merci de respecter les dimensions actuelles de l’armure.

Dame Ara du Clan Kelah”.

Je signe l’écrit de mon empreinte et laisse un des préposés de l’arène sceller la bourse avec le sceau magique. Je reviendrai régulièrement à BaldorHeim pour vérifier si le convoi magique a été retourné à mon intention…

[HRP : Urua trouvera 150 PO ainsi que deux minerais d'adamantium pour améliorer mon Rhi Kantoné ! Merci bien noble paladin !]




La Dame Ara discute en #cc6699
Trois aventures en cours !
À la Fougère Pimpante Bloggi17
@montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyVen 7 Jan 2022 - 19:22
Séparation du contenu
- AAAAaaaaaah !!!

Un gros paquet venait d'atterrir dans un bruit de ferraille juste à l'endroit où Urua allait poser la patte. Il n'en pouvait plus de ces moyens magiques pour envoyer des commandes ou en recevoir. Où était le temps ancien où les gens se déplaçaient depuis l'autre bout de Dùralas pour venir voir le magnifique forgeron à l'œuvre et lui payer son dû ? Maintenant, les colis apparaissaient dans les airs dans de dangereuses explosions ou étaient envoyer depuis un convoi aérien, menaçant de tomber sur la tête des seuls qui pouvaient travailler sur de telles pièces. Surtout que vu le bruit que le paquet avait fait en heurtant le sol, il ne devait pas s'agir d'une simple robe d'archi-mage. C'était de la bonne armure.

En ouvrant le linge qui protégeait l'armure, Urua siffla entre ses crocs. C'était effectivement du bel ouvrage. Une armure lourde, très certainement d'inspiration orientale s'il se fiait au nom que la commanditaire lui avait donné. Pour il ne savait quelle raison, ce nom le fit saliver. Il allait devoir la rendre plus légère et résistante ? Les aventuriers avaient des problèmes avec ça. C'était eux qui devaient devenir plus légers et résistants. Plus l'un que l'autre dans ce cas s'il devait se fier à l'empreinte qui ornait le parchemin.

Qu'il en soit ainsi. Urua se rendit à son atelier, chargé de la lourde armure et des deux petits morceaux de minerais de ce métal qu'il affectionnait particulièrement. Le travail ne lui prit pas plus de deux heures. Après le plastron de sève, une armure, certes peu conventionnelle, mais de métal ne lui posait pas un défi particulier. Une fois terminée, il l'admira selon les effets du feu et de la lumière naturelle qui filtrait à travers la canopée, puis se décida convaincu par la valeur de son travail. Il remballa la pièce dans son linge et le scella, le ramena à son point s'apparition et grimaça lorsque le paquet disparut dans un gros souffle de vent et un bruit assourdissant. Quelle hérésie. En tout cas, la bourse bien pleine se vida dans ses mains satisfaites une fois que le colis fut parti. On pouvait dire ce qu'on voulait mais les mages savaient ce qu'ils faisaient quand ils inventaient ces sorts spéciaux.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5665
Expérience : 20801
Masculin

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyLun 17 Jan 2022 - 7:28
Séparation du contenu
Commande de Dame Ara réalisée et livrée.
Revenir en haut Aller en bas
Dame Ara
Parangon de Bienveillance

Dame Ara

Messages : 415
Expérience : 3076
Féminin Âge RP : 152 ans

Politique : 00
Métier : Bûcheronne - Maîtresse absolue
titres:

(Hydro Cyno de Dame Ara +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535102380/2380À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (2380/2380)
Vitesse: 165
Dégâts: 983

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyVen 27 Mai 2022 - 9:14
Séparation du contenu
- Ton casque est bien abîmé, Ara, il serait temps de le changer, tu ne crois pas ? Il fait pâle figure à côté de ta magnifique armure.
- C’est vrai qu’il est un peu trop vieux et esquinté, je pourrais m’en acheter un autre.
- Profites-en que nous soyons à Baldorheim, il y a de nombreuses échoppes d’armure qui devraient faire l’affaire.
- J’ai une idée encore meilleure. Je vais passer commande au forgeron qui m’a réparé mon armure. Son travail est impeccable !
- Tu vas encore user des convois magiques ?! Tchhhhhh, pauvres commerçants.


Krakha peut râler comme elle le souhaite, je préfère privilégier l’artisan d’Endorial. Avec lui, je suis certaine de la qualité de la fabrication et de la résistance du produit. En plus, c’est un de mes adversaires réguliers de l’arène, et l’un des plus puissants, Urua. Outre ses duels à l’arène et son métier de forgeron, il est actif politiquement parlant dans l’ouest. En simple définition, c'est quelqu’un d’important. Afin de passer la commande, je réalise quelques achats de matériaux, puis m’installe en terrasse d’une taverne afin de rédiger mon courrier qui sera ensuite scellé par la magie pour être envoyé directement à Endorial.

Pour Urua, forgeron et responsable de la Fougère Pimpante,

Je fais une nouvelle fois appel à votre savoir-faire pour une de mes armures. L’armure que vous avez réparée il y a bien longtemps, résiste parfaitement, je vous remercie encore pour la qualité de votre travail. Cette fois-ci, je souhaite m’offrir un nouveau casque. Celui-ci devra être tout aussi résistant et m’offrir une protection maximale. N’oubliez pas que je suis une Probotyre, ma morphologie diffère pour beaucoup de la norme.

Vous trouverez avec ce courrier divers matériaux qui me semblaient appropriés pour une telle construction. Je pense que vous avez encore dans l'œil les motifs ornant mon armure, je serais ravie s’il vous était possible de reprendre ces mêmes détails sur le casque. Vous savez aussi bien que moi que l’élégance va toujours de pair avec la dignité.

J’attends de vos nouvelles et vous remercie par avance pour ce casque.

Avec toutes mes amitiés,

Dame Ara
.

Je signe le courrier à l’aide de la plume et applique mon empreinte pour certifier le courrier. Je n’ai plus qu’à l’adresser chez un mage pour l’envoi par convoi magique. Une bonne chose de faite !

[HRP : Ara adresse à Urua de quoi fabriquer le Cask de Dovakhin = x20 minerais de diamant + x2 défenses de sanglier + x1 peau de troll des montagnes ainsi que les PO de fabrication ! Merci à Urua et au Marchand !]




La Dame Ara discute en #cc6699
Trois aventures en cours !
À la Fougère Pimpante Bloggi17
@montage par Tamel
Revenir en haut Aller en bas
Urua
L'Archiviste ♦ Paladin

L'Archiviste ♦ Paladin
Urua

Messages : 808
Expérience : 5783
Masculin Âge RP : 32

Politique : 221
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:

(Diagoras, Compagnon thérianthrope d'Urua ; +50% stats et effets)

Stats & équipements
Vitalité:
À la Fougère Pimpante 644535106552/6552À la Fougère Pimpante 242396barresante02  (6552/6552)
Vitesse: 477
Dégâts: 1612

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyMar 7 Juin 2022 - 18:31
Séparation du contenu
Alors qu'Urua revenait de patrouille, un messager vint le trouver. Il n'était pas rare qu'il reçoive des invitations maintenant que se réputation le précédait ou des demandes d'assistance parfois. Cette fois-ci, toutefois, il s'agissait d'une requête de fabrication. Il n'était pas qu'un combattant exceptionnel, il était aussi un forgeron réputé. Des demandes arrivaient de temps en temps pour des objets qui étaient difficilement réalisables par ses collègues. Il fallait dire qu'il s'entraînait depuis des années et qu'il avait même découvert quelques astuces lors de son voyage chez les Djöllfulins. D'ici quelques temps, après d'autres voyages, peut-être allaient-ils même le laisser entrer dans les plus grands secrets de leurs fabrications.

La missive tombait bien, Urua commençait à voir ses finances diminuer à vue d'œil. Il aurait ainsi l'occasion de reprendre quelque peu du service, pour le plus grand plaisir de ses amis marchands qui prisaient grandement ses œuvres. Il ne doutait pas non plus que les jeunes et moins jeunes aventuriers étaient heureux de trouver des pièces d'équipement portant sa marque. Certains des personnages parmi les plus connus portaient déjà quelques unes de ces pièces et cela suffisait pour marquer la différence. On savait qu'un équipement portant la marque du Löwen était de qualité et ne faillait jamais son propriétaire.

Avant même d'aller récupérer le colis à Endorial, il alla sur le marché faire le tour des étals. Les marchands étaient contents de le revoir. Ils savaient qu'ils faisaient leur chiffre quand ils apercevaient la haute silhouette du lion. Il ne venait habituellement pas pour rien. S'il voulait simplement fabriquer un équipement, il utilisait les restes de ses fabrications précédentes et ne s'embarrassait pas d'un sac lourd et encombrant de minerais. Quand il voulait reprendre du service, il ne regardait pas à la dépense. Le retour sur investissement était généralement important, ce qui lui permettait d'être toujours rentable.

Après les politesses d'usage et les échanges de nouvelles, la négociation commença. Ce n'était pas une négociation houleuse entre des inconnus, c'était beaucoup plus amical, comme un jeu où les deux cherchaient à gagner quelques piécettes, qui ne changeraient pas leur vie, mais qui leur offriraient la satisfaction de l'objectif atteint. C'était devenu commun pour eux depuis peu après leur rencontre. L'amusement faisait partie des bonnes relations qu'ils entretenaient en tant que client et fournisseur. Si seulement il pouvait revendre aussi les armures qu'Urua fabriquait, qu'il n'ait pas à changer d'interlocuteur à chaque fois.

Une fois son sac en toile solide rempli à craquer de minerais de la meilleure qualité, tout spécialement mis de côté pour lui, il repartit guilleret vers sa forge et son activité préférée. Il se sentait léger malgré le poids sur son épaule. Il aimait particulièrement forger. Ça lui permettait de dépenser son énergie et de lâcher de la pression sans forcément devoir taper sur quelqu'un, seulement sur du métal et pour un résultat qui finirait en beauté. Arrivé aux abords de sa forge, il largua le sac à terre et apprécia ses muscles qui roulaient sous sa fourrure après cet exercice. l'échauffement était le bienvenu. Il risquait de passer une bonne partie de sa journée à travailler et ses muscles seraient soumis à rude épreuve.

La forge fut une fois de plus nettoyée de tous les débris, les outils déposés dans l'ordre d'utilisation et le foyer fut rallumé et nourri pour atteindre la température nécessaire au travail du métal. Les mouvements revenaient fluides et automatiques. Il ne pensait même plus à ses gestes, tout dans l'habitude, il savait à quelle distance aller chercher ses pinces, combien de temps le feu avait besoin d'être aéré pour donner la chaleur optimale pour purifier les minerais qu'il avait sous la main. Ce processus était un de ses moments préférés dans son travail. Pouvoir transformer ce qui pouvait passer pour un vulgaire caillou en métal liquide luisant et prêt à être transformé pouvait être apparenté à de la magie ou un miracle.

Cette fois, en plus, il avait décidé de travailler quasiment tous les genres de minerais qu'on pouvait trouver en Dùralas. Le fer, le cuivre, l'argent, l'or et même quelques diamants à extraire de sa protection rocheuse parsemaient l'établi et attendaient de passer au creuset afin de montrer leur plein potentiel. Petit à petit, chacun y passait, un à la fois pour ne pas prendre le risque de dénaturer certains d'entre eux qui n'auraient pas besoin de la même durée ou de la même intensité pour être délivrés de leur gangue. Chaque petite quantité de métal ainsi récoltée était formé en minuscules lingots qui allaient être utilisés à différents endroits des pièces, là où elles seront le plus efficaces.

Certains métaux sont généralement utilisés pour la résistance comme le diamant, certains pour la décoration comme l'or, d'autres pour lier les éléments ensemble comme le fer et le cuivre. Des mélanges sont utilisés pour la solidité, un seul serait trop malléable et c'est une mauvaise idée quand l'objectif est de protéger la personne qui le porte. Si on arrive à déchirer la feuille de métal à la main, il n'est pas difficile d'imaginer ce qu'un coup d'épée ou d'une arme plus contondante aurait comme effet. L'aventurier se retrouverait comme une huitre enfermée dans son armure et certainement dans le même état de matière que le pauvre animal. Il faudrait l'en sortir à l'aide d'une paille.

Le processus d'alliage des différents métaux était extrêmement minutieux. Certains forgerons préféraient utiliser la méthode du tant pour tant, histoire de ne pas s'ennuyer à calculer précisément ou expérimenter, et surtout pour ne pas perdre de temps. Ces collègues semblaient jouer sur la rapidité de leur ouvrage mais cette qualité se faisait au détriment de la qualité. Ils sous-estimaient l'importance des différences entre les différents alliages de seulement deux éléments. En fonction de la proportion, on obtenait soit du plus décoratif, soit du plus solide, soit du plus résistant aux ravages du temps. Certes, la fabrication prenait plusieurs heures supplémentaire mais le résultat était garanti à vie, sous couvert que l'aventurier ne s'amuse pas à provoquer un Dragon ou une Calamité, même si Urua était mal placé pour critiquer ce genre de personnes.

À force de se frotter aux créatures les plus puissantes du continent, il passait plus de temps à réparer et retoucher son armure qu'à en fabriquer pour d'autres. Rien qu'au début de ses aventures, tomber sur un mégalodon alors qu'il ne connaissait que peu le monde autour de lui, ou plus récemment, affronter un seigneur des Trolls qui n'avait visiblement pas l'intention de tomber sous les coups des Dragonniers étaient suffisant pour réduire à néant les meilleurs efforts de la plupart des forgerons. Heureusement que le Löwen disposait d'une armure unique créée et enchantée au sein de Sylfaën qui lui permettait de ne pas avoir à remplacer ses pièces trop souvent.

Les heures suivant la purification furent donc destinées à confectionner les différents alliages nécessaires à toutes les pièces que le forgeron avait en tête. Plusieurs creusets étaient remplis de différentes proportions et il devait les mélanger régulièrement, les garder à la bonne température constamment. Rien en pouvait être fait en attendant tant le processus demandant de l'attention. C'était ce qui faisait de lui un forgeron si réputé. Ça et le fait qu'il pouvait utiliser ses deux mains et sa queue pour travailler, ce qui lui sauvegardait un temps considérable. La gymnastique cérébrale était très contraignante mais elle valait le coup.

Après plusieurs heures, des plaques et des morceaux de métal étaient étalés le long de la forge, triés selon leur composition, leur dureté et leur utilité. Il arrivait toujours à s'y retrouver d'un regard mais le peu de temps qu'il perdait à s'organiser lui permettait de ne pas avoir à chercher ce dont il avait besoin plus tard. Il était maintenant temps de s'attaquer à la partie la plus connue de la forge, assembler les différentes parties pour avoir une forme reconnaissable et efficace. Beaucoup pensaient que le travail était presque fini après cette étape mais ce n'était que la moitié de l'effort. Il restait tout un travail supplémentaire que peu voyaient mais qui était essentiel. Seuls ceux versés dans le travail du métal pouvaient comprendre la différence et c'est ce qui faisait la différence entre ceux qui assemblaient de vulgaires plaques et ceux qui savaient travailler avec précision et maîtrise.

Une fois l'assemblage effectué, il restait toute la partie de combler les faiblesses et interstices qui pouvaient permettre aux potentiels adversaires de toucher leur marque et abîmer soit l'armure, soit le porteur directement. Les bandes de cuir rassemblant les différentes parties devaient être renforcées, tressées, attachées aux bons endroits afin de tenir l'armure en une seule pièce bien uniforme. Les casques nécessitaient d'autres ajustements. Il fallait trouver le moyen de protéger les parties importantes de la tête, de la nuque et des épaules sans impacter sur la visibilité, la mobilité et l'esthétisme qui restait très important. L'apparence joue beaucoup sur un combat. Que ce soit pour intimider comme Urua ou pour être sous-estimé comme Diagoras.

Une fois tous les équipements assemblés, forgés, préparés, l'esthétisme prenait sa plus grande place. Les décorations guerrières ou axées Nature, gravures ou fioritures ajoutées, tous ces détails, qui pouvaient vite se dégrader si l'armure était beaucoup utilisée, étaient importants pour avoir envie de la porter et imposer son style. Certaines commandes arrivaient seulement pour les décorations à appliquer ou à refaire. Urua ne faisait pas attention au fait que son art s'appliquait sur des pièces qu'il avait fabriquées lui-même ou qui provenaient d'un de ses collègues. Il appréciait même étudier les méthodes de travail de ses confrères pour déceler les différences et peut-être apprendre certaines choses.

Finalement, une fois que tout était prêt, il emballa délicatement ses ouvrages dans des tissus séparés afin de les protéger et de pouvoir les présenter immaculés à son revendeur. Au passage, sur la route du marché, il s'arrêta au service de transport magique pour déposer le casque que Dame Ara lui avait commandité. Le marchand était, comme toujours, enchanté de découvrir ce qu'il allait pouvoir exposer, d'autant que ça faisait longtemps qu'il n'avait pas reçu des marchandises d'Urua depuis un moment. Il payait bien même s'il n'était pas au delà des prix du marché, ils s'étaient entendu depuis longtemps sur un système qui était avantageux aux deux, d'où le fait qu'ils travaillaient exclusivement ensemble.

[Fabrication de 8 armure hyno, 3 armure wyvern, 1 heaume hygal, 1 casque en diamant et le cask dovakhin d'Ara.]
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Personnage Non Joueur
Le Marchand

Messages : 5665
Expérience : 20801
Masculin

À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante EmptyDim 12 Juin 2022 - 17:20
Séparation du contenu




Transactions de @Dame Ara
+1 Cask Dovakhin500 po
Total500 po


---

Rapport de récolte :

Urua fabrique x8 armure hyno, x3 armure wyvern, x1 heaume hygal, x1 casque en diamant et le cask dovakhin d'Ara

Informations complémentaires : R.A.S
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




À la Fougère Pimpante Empty
MessageSujet: Re: À la Fougère Pimpante   À la Fougère Pimpante Empty
Séparation du contenu
Revenir en haut Aller en bas
 

À la Fougère Pimpante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Endorial :: Endorial-