AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1668 jours !
Dùralas, le Sam 26 Mai 2018 - 0:36
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 23 Jan 2016 - 17:02

Ali Rien. Mis à part des rochers et des arbres malades, c'est tout ce qu'on pouvait trouver dans les landes désolées au Sud du continent. Paradoxalement, le désert d'Harena passe pour une luxuriante forêt à côté de ces terres mortes. C'était à se demander si ces contrées n'étaient pas sous la domination d'un quelconque seigneur du Mal. Pourtant, ce n'était pas le cas.
Ali Ces terres arides ont été l'objet de grandes batailles dans le passé. Plus personne ne se souvient des tenants et des aboutissants de ces guerres, mais ils savent qu'il ne faut pas trainer ici. En effet, les ruines du passé errent toujours et elles ne sont pas commodes avec les visiteurs.
- Vous avez déjà vu des morts qui marchent ?
- Quoi ? lui répondit Dougal qui venait d'être extirpé de ses pensées.
- Les morts, vous en avez déjà vu qui marchent ?
- Et bien... Franchement, j'saurai pas dire.
- Vous savez pas s'ils étaient morts ? insista le questionneur.
- Quoi ? Non, c'est pas la question, c'est juste que là je ne me souviens pas d'exemple concret.
- Ouais... C'est pas faux.

Ali Le Gardien regarda le jeune homme d'un œil interrogateur ; il n'avait pas tout à fait compris ce qu'il avait voulu dire par là. D'ailleurs, ce n'était pas la première fois, depuis qu'il l'avait rencontré, qu'il ne le comprenait pas. Il avait beau être sympathique, il était quand même assez chiant par moment, sans compter ses phases où on ne pigeait absolument rien à ce qu'il disait. De toute façon, ce n'était pas très grave, tant qu'il le menait à l'endroit convenu.
- Dites, je me demandais, comment avez-vous eu cette information ?
- Laquelle ? Sur les morts qui marchent ?
- Sur les morts qui marchent ? Mais non, sur votre quête.

Ali Comme le jeune homme ne semblait pas bien comprendre de quoi il était question, le rôdeur fit une mise au point de leur aventure dans cette région peu recommandable :
- Vous vous souvenez pourquoi vous m'avez fait venir ici, n'est-ce pas ?
- Euh... P't-être bien, je me souviens plus des détails, lui répondit-il avec innocence.
- L'autre jour, à la taverne, quand vous m'avez demandé mon aide pour l'histoire du vieux, précisa Dougal, exaspéré.
- Ah oui, la vieille qui a refilé la crève à mon cheval.
- Comment ça ? Vous m'aviez pas dit que votre cheval était mort ? l'interrogea-t-il, surpris.
- Non, ça c'était mon premier cheval. Le deuxième il est tombé malade et j'ai du le laisser chez moi. C'est pour ça que je suis venu à la taverne à pied.

Ali Dougal soupira et préféra abandonner. Il ne savait plus où il en était, qui était à l'origine de ce voyage et encore moins ce qu'il devait faire. Il fallait qu'il se rende à l'évidence, quoi que lui dise cette jeune recrue, ils étaient tous les deux perdus dans cette immense zone à risques. La suite s'annonçait des plus amusantes...


Dernière édition par Dougal Keane le Sam 14 Mai 2016 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 23 Jan 2016 - 17:24

Nova était recouverte de sang de ces monstruosités puantes qu'elle avait eu le malheur de rencontrer dans les grottes du côté de Spelunca. C'était Mjöll, une humaine un peu étrange dans ses convictions, qui avait initié Nova à la découpe, au "massacrage", au "butage" de Skaven.
Elles avaient toutes les deux rencontré différents types et grades de ces machins, et elles avaient réussi à s'en sortir, mais non sans tâches.
Le hic, c'est que dans les parages, on peut pas dire que les lacs et points d'eau courent les rues, du coup Nova avait décidé de marcher vers l'Ouest en sortant de ces cavernes mais pensait trouver plus rapidement que ça un spot pour laver ses fringues. MAIS RIEN, bordel.

Posée sur un rocher à faire la gueule parce qu'elle ne trouvait pas d'eau (et qu'elle ne voulait pas utiliser celle de sa gourde pour autre chose que pour boire) elle réalisa qu'elle avait déjà parcouru ces terres. Mais, elle n'avait pas été seule à ce moment, elle s'était rendue dans les environs avec Wound, un stryge "gris" qu'elle avait rencontré il y a presque un an, et qui avait disparu, bouffé par les sables.

Instinctivement, elle posa ses pieds sur le rocher, enfonça ses genoux dans sa poitrine, et les bras enroulés autour de ceux-ci.

J'me fais chier...

Nova n'avait plus envie de marcher, elle avait bouffé des kilomètres et les kilomètres à la pelle, mais là, stop, pause.

Qu'est-ce que je me fais chier...

Le rocher était gros, assez pour que l'orc expérimente de drôles de positions pour faire passer le temps. Elle était à présent sur le dos, attrapant ses pieds, jambes tendues, avec ses mains et s'étirait en soupirant.

JE M'ENNUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE, hurla t-elle se croyant seule et esseulée.

Puis elle se redressa et commença à gratter les tâches de sang sur sa jupe, du bout de ses gros doigts d'orc. Mais, quoi de mieux que de l'eau froide et un peu de savon ?

RIEN, rien de rien... rah putain, qu'est-ce que je m'emmerde, et j'ai une flemme...

Elle compta alors le nombre d'impacts sur le rocher et en fit de nouveaux avec les piques d'une de ses masses pour arrondir le nombre à une centaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 23 Jan 2016 - 19:01

Ali Les deux humains continuaient à marcher droit devant eux. Dougal se retenait de demander à son compagnon s'il était sûr de la direction qu'ils prenaient car il savait que ce dernier le suivait au lieu de le guider comme il aurait dû le faire. Mais, pour éviter de le transpercer avec son épée, le Gardien préféra garder le silence et avancer droit devant lui. De toute façon, ils finiraient par rejoindre Spelunca ce qui leur permettra de mettre fin à cette virée ridicule. Et puis, ils pouvaient découvrir la zone, pour ce qu'il y avait à découvrir.
- Vous êtes sûr de la direction à prendre ? finit par lui demander le jeune soldat.
- Comment ça ? C'était pas à vous de nous guider ? s'exclama-t-il avec une pointe d'animosité.
- Bah, je crois pas. De toute façon je sais pas où on va.
- Mais... Mais on va là où le vieux vous a demandé d'aller, pour votre quête. Bon sang, vous n'allez pas me dire que vous avez oublié ?
- Non, mais il m'a dit à l'Ouest, ou à l'Est. Et vu que ça change suivant comment on est placé, moi j'ai pas voulu vous donner son indication.
- Humpf. Au moins ça nous laisse une chance sur deux, c'est déjà pas si mal.
- De toute façon, on peut lui demander.
- Comment ça lui demander ? Mais il est là votre vieux ?
- Bah, je sais pas si il est vieux, mais y'a quelqu'un sur le rocher là-bas.

Ali Dougal jeta un œil dans la direction indiquée par son compagnon et remarqua une forme sur un rocher. Il distinguait des bras et des jambes, mais leur position peu commune lui fit douter de la chose à laquelle ils appartenaient. Toutefois, les deux humains devaient tout de même s'y rendre. Que cette chose soit une créature à abattre ou un simple individu, ils passeraient forcément devant. Au moins, ils seraient sûrs de sa nature. De plus, si ça pouvait lui permettre de se débarrasser de cette tanche qui lui servait de guide, Dougal n'allait pas laisser passer cette opportunité.
Ali Ainsi, ils s'approchèrent de la créature. Dougal gardait sa main proche de son épée tandis que le jeune homme ne se doutait absolument pas du danger. Lorsqu'ils furent à portée de voix, ce dernier s'adressa à l'individu, un orc :
- Olà ! Vous avez été envoyé par le vieux, vous aussi ?

Ali Le Gardien le bouscula pour lui faire signe de se taire. Personne, et surtout pas un orc, ne souhaiterait entendre de telles singeries. Il fallait faire preuve de civilité et de diplomatie.
- Bonsoir, excusez-le, il n'est pas très loquace...
- Euh... Ouais c'est pas faux, l'interrompit-il.
- Je m'appelle Dougal Keane... continua-t-il avant d'être interrompu de nouveau.
- Et moi Percheval.
- Nous sommes perdus, sauriez-vous nous indiquer le chemin vers un endroit moins désert ?
- On devait pas aller faire la quête du vieux ?

Ali Dougal ignora son camarade, il n'avait certainement pas envie de lui expliquer des choses basiques, surtout devant une inconnue - puisque l'orc se révéla être une femme. Mais d'un autre côté, il avait l'impression qu'il ne pourrait pas obtenir de meilleures informations de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 23 Jan 2016 - 20:39

Tel un mirage, au loin, deux formes d'êtres humains qui se dandinaient vers Nova. En fait ils ne se dandinaient pas, ils marchaient, mais Nova aimait le mot "dandiner" et il apparu dans ses pensées lorsqu'elle aperçu ces deux... homme. A moins que ce n'était des femmes, mais fallait voir leur armure, leurs cheveux, la dégaine et la façon d'avancer. La nonchalance des hommes quoi.

Et en effet, ils finirent pas venir lui causer, alors qu'elle avait repris une position plus ou moins convenable pour recevoir de la visite. D'abord, un drôle de type aux cheveux mi-longs grisonnants lui parla d'un vieux et Nova capta pas. Étaient-ils en mission et à la recherche de leurs compagnons de route et était-ce un vieux qui leur avait dit de ce pointer là ? Mais relativement rapidement, l'autre type en armure (armure qui ressemblait au pelage d'un coq) lui avait collé un coup de coude pour qu'il se taise.

Dougal Keane et Percheval étaient perdus. Bon.

Salut.

Nova se redressa et se mit debout, et là son point de vue sur eux changea instantanément, ils étaient tout de suite plus petits.

Ah.

Elle leur lâcha un grand sourire et posa ses masses à terre, juste à côté de ses pieds. C'était un réflexe quand elle croisait des étrangers sur sa route et qu'ils n'avaient pas une tête de vampire psychopathe, déjà qu'à elle seule des fois elle pouvait faire super flipper...

Ben, pas difficile, vous pouvez aller là, là, ici, par là, par ici, là.

Nova désigna différentes destinations a tour de rôle.

En fait, où que vous vous rendiez, y'a bien un moment où z'allez r'tomber sur du vert... Puis elle hésita. Pas du vert comme moi hein, du vert, verdure. Mais si vous allez vers le sud vous allez tomber sur la plage. Là vous venez du...

Nova tournoyait sur elle même en tendant les mains pour se repérer.

De l'Ouest, c'est ça ?

Mais elle n'attendit pas leur réponse.

Continuez tout droit sur votre chemin et vous rejoindrez Spelunca. En direction du Nord-Est il y aura Stellaraë.

Nova attrapa un élastique coincé dans sa ceinture et l'attrapa pour s'attacher les cheveux en arrière, faut dire qu'il faisait chaud ici.

En fait je vous conseille de regarder la forme des cactus. Les bourgeons et nouvelles branches poussent en masse face à l'Ouest. Allez savoir pourquoi.

Nova baissa les yeux et regarda à ses pieds.

- Et dites, votre copain il pourrait arrêter de titiller mes jouets ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Mar 26 Jan 2016 - 21:05

Ali Contrairement à ce qu'on aurait pu penser en voyant la femme à peau verte, elle était vraiment amicale. Pourtant, elle paraissait tout le contraire avec ses traces de sang - séché, certes - et ses massues imposantes. En plus, il s'agit d'une orque. Il est vrai que Dougal n'est pas du genre raciste - en même temps Stellaraë est située dans le désert d'Harena dans lequel on trouve de nombreuses tribus orques, mais ça pouvait tout de même donner quelques frayeurs pour la majorité des habitants. A commencer peut-être avec le dénommé Percheval.
Ali La jeune peau-verte leur présenta toutes les possibilités d'orientation ainsi que les paysages qu'ils pourraient y trouver. Néanmoins, elle semblait ne s'appuyer que sur ses connaissances théoriques ; quiconque aurait étudié une carte saurait qu'au Sud se trouvait la plage, ou encore que Sylfaën s'étendait à l'Ouest, juste après le fleuve. Cependant, elle montra ensuite qu'elle savait avec certitude que Spelunca ne se trouvait pas bien loin dans leur direction et que les cactus avaient tendance à se tourner vers le soleil couchant.
- Et dites, votre copain il pourrait arrêter de titiller mes jouets ?

Ali Dougal remarqua enfin l'étrange comportement de son compagnon de voyage qui semblait plutôt fasciné par ces armes contondantes. Suite à la remarque, il se redressa et soupira un bon coup. Il ne semblait pas de bonne humeur, ce qui n'augurait rien de bon pour leur sécurité.
- Toi, je vais te cramer ta famille.
- Holà, doucement Perch... Dougal essaya de calmer le jeu, mais le jeune homme n'était pas d'humeur.
- Faut arrêter ces conneries de Nord et de Sud. Une fois pour toute, le Nord, suivant comme on est placé, ça change tout ! s'exclama-t-il, avec une pointe d'exaspération.

Ali Le Gardien lâche un profond soupir de dépit et ne sait que dire face à une telle idiotie. Il tourne sur lui-même, blasé, en accompagnant sa rotation d'un claquements de main sur ses cuisses. Il s'éloigne de deux mètres et pose un regard vide en direction du soleil. Dougal ne sait pas comment réagir. Il se sent horriblement honteux envers cette orque et essaye de trouver un moyen de rattraper la bourde de son camarade. Des envies de meurtre lui passent par la tête, mais le jeune homme aux cheveux grisonnants est une recrue de la Garde, il ne peut absolument pas le réduire au silence.
- Je suis confus, finit-il par dire à l'attention de la jeune femme. Ça fait des heures que ça dure, ça fait des heures qu'il me sort des choses pareilles. Je ne sais plus quoi faire, je suis démuni. Pourtant, c'est un brave type, plein de vitalité et de bons sentiments. Il n'est pas mauvais, il ne cherche pas à s'attirer les foudres des autres. Non, c'est un bon gars, certes un peu simple d'esprit, mais je suis sûr qu'il ne pensait pas à mal. Je suis désolé, je ne vois pas ce que je pourrai dire d'autre.

Ali Percheval le regarda, légèrement honteux, avec une admiration dans les yeux. Ce ne devait pas être souvent qu'on tenait de tels propos à son égard, qu'on se porte garant de lui.



EDIT : Je viens de remarquer que pour l'avant-dernier paragraphe, je suis passé au présent. Je ne sais absolument pas pourquoi j'ai changé le temps de mon écrit. En plus, je n'ai jamais écrit de rp au présent x)
On va dire qu'il s'agissait de la fatigue


Dernière édition par Dougal Keane le Sam 6 Fév 2016 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 30 Jan 2016 - 18:24

Nova écoutait attentivement le type aux allures de chevalier raconter son désaroi face à sa supposée recrue, et rapidement, elle avait des idées pour alléger la souffrance du gars. Elle y avait déjà pensé lorsqu'il avait balancé son "toi, je vais te cramer ta famille". Elle l'avait pris pour elle, sachant que cet idiot n'avait regardé personne dans les yeux et ne pouvait alors désigner personne en particulier...

J'ai bien une solution hein, dit-elle en observant le "Percheval" faire des allers et retours inutiles, mais je doute qu'elle plaise à tout le monde.

Nova se pencha et récupéra une de ses masses pour la faire tournoyer dans sa main à la manière d'une jongleuse.

Toutefois, je peux faire abstraction, et si vous avez de l'eau, je veux bien faire un bout de chemin avec vous pour pas que vous vous égariez. Je ne suis pas vraiment décidée sur ma direction, même si je pense que je vais par la suite plutôt aller à l'Ouest.

Tout en parlant, Nova jeta un oeil par dessus l'épaule de Percheval.

Ah bah tiens, on va p'tetre avoir de la compagnie.

Bien au loin, une silhouette très maigre et assez grande marchait d'un pas claudiquant, mais elle était bien trop loin pour communiquer à l'oral de façon audible. Rapidement une seconde arriva derrière la première, avec la même démarche étrange.

Ils sont p'tetre blessés les gars pour marcher comme ça. Vous étiez venus avec des copains ou vous n'êtes que tous les deux, théoriquement ? Vous êtes recherchés peut-être ?

Tout plein d'idées dans la tête de Nova, mais elle n'aimait pas être soudainement entourée de personnes qu'elle ne connaissait pas, encore moins dans un désert aride où son corps pourrait être enterré sans grande difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 6 Fév 2016 - 18:55

Ali L'orque proposa une solution violente, mais radicale, pour "aider" le jeune Percheval. Cependant, ni l'intéressé, ni son compagnon furent intéressés par une telle proposition. Même si Dougal se doutait qu'il s'agissait de la meilleure, il préférait ne pas en arriver là. Surtout qu'en plus il venait de sortir un sacré discours pour demander le pardon de l'offensée.
Ali Heureusement, la peau-verte leur proposa une solution plus amicale, si toutefois les voyageurs avaient de l'eau. De plus, elle voulait bien les accompagner un moment, même si leur route les amènerait loin de sa destination initiale. Finalement, elle ne semblait pas aussi féroce que ça, à moins que ce ne soit une ruse pour les dépouiller d'un quelconque objet de valeur. Ou simplement pour leur fracasser le crâne afin de réparer l'injure commise. Toutefois, elle fut contrainte de remettre ses projets à plus tard puisqu'elle distinguait deux hautes silhouettes se déplaçant d'une allure digne d'un éméché de BaldorHeim. Qui que soient leurs propriétaires, ils s'avançaient vers eux. En tout cas, Dougal se doutait qu'ils n'avaient pas l'intention de taper la causette avec eux.
- Ni amis, ni chasseurs de prime, répondit le Gardien à l'orque, qui semblait inquiète de voir tout ce monde. Je pense qu'il s'agit de quelques pantins de ces terres : des revenants, des guerriers d'un autre temps. Ils sont coriaces, mais rien de bien méchant. De toute façon, on sera obligé de se les farcir, ils ne sont pas du genre à abandonner une proie.
- Sinon, on peut faire le coup du bouclier humain, proposa Percheval, au grand désarroi de son compagnon.
- Mais qu'est-ce que vous me chantez, encore ?
- Nous deux ont la prend en otage et on leur passe devant en criant : « Bougez pas ou on bute l'orque ! ».

Ali Dougal soupira et se massa les yeux avec son pouce et son index, comme s'il était en pleine réflexion. Il respira un grand coup, évacuant par la même occasion toutes ses envies meurtrières, et lui fit signe de s'approcher. Le jeune Percheval s'exécuta et se retrouva par terre, inconscient. Le Gardien se frotta les mains, satisfait de son coup de poing assommant, et se tourna vers l'orque tout en dégainant son épée.
- Avec ses conneries, à celui-là, j'ai beaucoup d'énergie à revendre. J'ai bien l'intention de me relaxer en envoyant les deux guignols qui arrivent directement dans les ténèbres où ils devraient demeurer. Libre à vous de m'accompagner, ou pas. Mais si vous aimez castagner, je suis sûr que vous ne serez pas déçue.

Ali Il avait beau se sentir confiant, le rôdeur se méfiait tout de même de ses ennemis. Surtout que le soleil se reflétait plutôt bien sur leur corps ; ils devaient sûrement porter une armure de plates, ou une connerie ultra-défensive de ce genre. Il pourrait sûrement en venir à bout tout seul, mais il préférait tout de même un peu de compagnie. Et puis, ce serait l'occasion pour lui de voir un orc dans la fleur de l'âge combattre. Ce n'était pas un spectacle banal, mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Dim 7 Fév 2016 - 14:27

Nova pensait que les deux auraient peut-être au moins lâché un petit sourire après son allusion humoristique de tuer ledit Percheval, mais visiblement ça n'avait pas eu l'effet escompté. Elle se résigna alors en lâchant un discret petit soupire, tout en glissant une de ses mèche de cheveux derrière sa grande oreille. Mais les événements dans la tête de l'orc devinrent tout de suite plus confus, elle ne savait pas si Dougal Keane - en mentionnant différents mots tels que "revenants", "guerriers d'un autre temps", "coriaces" "abandonner une proie" - jouait, comme son compagnon, les petits plaisantins ou si il était totalement sérieux et connaissait la faune locale.

Nova se redressa alors totalement, attrapa ses deux plus grosses masses bien prête à poutrer n'importe qui et s'éclaircit la gorge. Le doute était semé dans sa tête, et elle tenait de lire une expression du genre "je plaisante" dans le regard du guerrier, mais rien de tel.
Elle était prête à relancer la conversation au sujet des deux guignols qui déboulaient au loin, et qui laissaient aux trois... ah ben non, plus que deux... mais voilà, le sujet fut soudainement pété dans sa tête lorsqu'elle constata que Percheval, après avoir sorti une énième connerie (au sujet de l'orc, qui plus est), se retrouva face contre terre, poussière entre les dents.

Bon, au moins, ça c'est fait... dit-elle en retournant le corps du pauvre homme à terre d'un revers de pied. Ses yeux ne semblaient plus trop être dans leurs orbites, son nez ne pointait plus vraiment dans un sens mais avait un peu prit la gueule d'une queue de cochon allant dans tous les sens...

Non, vraiment, c'est pas beau à voir. Je serais pas allée jusqu'à là, bien que c'est fort tentant, je peux concevoir... Mais à la longue, je peux comprendre que ça devienne super casse couille et que rien que l'idée de lui poutrer le bec peut-être jouissif...

Nova réalisa qu'une fois de plus son vocabulaire était florissant, c'était pourtant quelque chose qu'elle essayait de camoufler lorsqu'elle se tenait en présence d'inconnus et qu'il fallait faire un minimum bonne figure, mais c'était plus fort qu'elle, elle était familière et le serait toujours.

Ah et pour... ça là... L'orc désigna les deux types bizarres qui ne se trouvaient plus qu'à une centaine de mètres, c'est une blague hein ? C'est pas que c'est pas dans mes habitudes de décoller les mâchoires des gens, mais j'suis pas une experte, mon domaine à moi il est plutôt animalier, j'suis chasseuse, tu vois ?

Ah, encore et toujours ce tutoiement trop facile à lâcher dans les petits moments de panique.

Et de temps en temps quelques abominations, mais j'ai toujours eu la chance d'être accompagnée de gens confirmés, qui savaient se démerder avec leurs armes. J'suis plutôt du genre "taper fort, mais pas toujours bien viser", ce genre là. Je panique un peu...

Nova tentait de faire passer cette petite adrénaline à la con qui était en elle, et son arme fatale : PARLER. Encore et toujours. Et pendant qu'elle parlait, elle pouvait voir ces drôles de personnages avancer d'un pas d'homme totalement beurré, et leurs visages ne semblaient pas être en bon état, et leur peau non plus.

C'est con qu'il soit K.O lui, il aurait pu servir à quelque chose, il aurait pu les tuer rien qu'en leur parlant... Balançons-leur les radasses et qu'ils s'en aillent au diable !

L'orc posa son baluchon à terre, posa la troisième arme près de ses pieds, - au cas où - et fit tournoyer ses jouets d'un mouvement souple des poignets, prête à faire manger leurs sales gueules à ces crétins.

Vous fonctionnez à quoi vous ? L'épée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Ven 12 Fév 2016 - 15:46

Ali Contre toute attente, la jeune peau verte ne semblait pas aussi enjouée que ça de voir le pauvre Percheval la tête dans les choux. Pourtant, elle avait parlé de lui ouvrir le ventre et d'exposer ses boyaux sur les cactus qui tournaient la tête vers l'Ouest, ou l'Est. Finalement, elle avait peut-être dit ça pour simplement clouer le bec de ce jeune garçon, une sorte d'intimidation. Après tout, ça ressemblait bien aux orc de sortir des petites phrases colériques pour calmer les esprits. Bref, Percheval était par terre et les créatures macabres s'approchaient de plus en plus d'eux.

Ali S'ensuit alors un long monologue de la part de l'orque, ce qui étonna l'humain qui pensait que cette race était plutôt du genre à « parler peu et taper fort ». Néanmoins, le contenu n'était pas des plus ordonnés. Dougal ne se qualifiait pas comme un bon orateur s'exprimant suivant un plan bien défini, mais la guerrière qu'il venait de rencontrer était loin d'atteindre un tel niveau. Finalement, il se demandait s'il ne préférait pas les paroles incompréhensibles de son compagnon. Peut-être que c'était elle qu'il fallait assommer.
Ali N'ayant pas d'autre choix que d'écouter, malgré le rapprochement de leurs ennemis, le Gardien planta son épée au sol et s'appuya dessus pour essayer de décortiquer les informations qui s'échappaient de la bouche verdâtre de son interlocutrice. On aurait dit une jeune femme ne sachant pas quoi répondre à un homme venant de lui demander sa main. Dans cette situation, il ne s'agissait pas de mariage, mais de combat, cependant la gêne éprouvée par l'orque était particulièrement similaire.
- Vous savez, vous n'êtes absolument pas obligée de combattre. Moi je vous le proposais parce qu'avec vos armes, vous me sembliez être une sacrée guerrière. Que l'ennemi soit un sanglier ou revenant, c'est pareil : il faut taper jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. bon, j'exagère, mais vous vous tracassez un peu trop pour pas grand chose.

Ali Dougal retira son épée du sable et fit quelques petits mouvements de poignet pour s'échauffer. Les créatures qu'ils allaient - ou qu'il allait - combattre n'étaient qu'à moins d'une centaine de mètres d'eux. Le rôdeur pouvait bien mieux les distinguer et les analyser. Ils semblaient fait de roche, ou plutôt de minéraux. Si c'était bien le cas, il s'agissait sûrement des guerriers d'opales. Le Gardien se lécha les babines : il savait qu'il pourrait vendre les opales à bon prix.
Ali Le Stellarois fit descendre son bouclier de son épaule jusqu'à son avant-bras. Il aurait une très bonne occasion de le tester et de se rendre compte du majestueux talent des forgerons. Il l'avait payé un bon prix, mais savait que cet investissement en valait le coup.
- Vous voyez le rocher en forme de fleur devant nous ? Lorsqu'ils l'auront dépassé, j'irai leur donner quelques coups d'épée. Il ne vous reste que quelques pas pour vous décider à m'aider à les réduire en poussière. Ne vous sentez pas obligée si vous ne voulez pas participer, je m'en sortirai, finit-il avec un sourire d'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 20 Fév 2016 - 0:42

Début du combat Dougal Keane et Nova Avon - Ennemi

Les joueurs débutent le tour/combat.

Vitesse des joueurs : 694

Dougal : 1795
Vitesse : 584 (-20% de la vitesse)
Dégâts : 899

Nova : 1305
Vitesse : 210 (-20% de la vitesse)
Dégâts : 1257

______

Vitesse des joueurs : 240

Guerrier d'Opale A : 700
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Capacité spéciale : Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.

Guerrier d'Opale B : 700
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Capacité spéciale : Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 20 Fév 2016 - 13:42

Nova était assez rapidement influençable sur ce genre de sujet. S'il s'agissait de taper de sales bestioles, il ne lui fallait pas tant de temps pour se décider, elle savait qu'elle prenait toujours plaisir à poutrer des vilaines choses malsaines, méchantes et agressives. Après bon, elle était pas toujours très dégourdie, surtout que là elle était fatiguée, et qu'elle avait soif. Très soif.

J'ai soif, très soif.

Elle voyait les deux machins s'approcher lentement, avec cette démarche un tant soit peu ridicule et claudicante. Au sol, à quelques mètres de Nova, il y avait toujours cette masse humaine, prise de quelques spasmes, ça devait pas être bien agréable, Dougal avait peut-être tapé trop fort et écrasé quelques neurones et le système nerveux (si toutefois neurones il y avait). Alors plutôt que de foncer sur les monstres, elle préféra aller retaper un coup sur Percheval avec une de ses masses, en plein dans l'arrière du crâne, mais plus ou moins délicatement pour ne pas qu'il ait trop mal au réveil. Du coup elle laissa Dougal se démerder, elle attrapa Percheval par le dessous des bras et le tira pour l'adosser au rocher sur lequel elle était posée quelques minutes plus tôt.

C'est ça Nova, ne prend pas d'eau, surtout quand tu sais que tu vas traverser un désert, mais quelle idée géniale ! Se-dit elle à elle-même.

En tâtant le flan du bonhomme, elle toucha un truc qui lui était familier et qui la fit sourire. Une gourde !

Elle l'ouvrit et bu quelques gorgées avant de la lui remettre en place et retourner vers Dougal qui semblait avoir déjà commencé les hostilités.

J'suis prête !


Dernière édition par Nova Avon le Sam 20 Fév 2016 - 13:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3411
Expérience : 14828

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 20 Fév 2016 - 13:42

Le membre 'Nova Avon' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Orc' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Dim 21 Fév 2016 - 16:37

Ali Les deux créatures d'outre-tombe arrivèrent au niveau de l'étranger rocher floral, puis le dépassèrent. Comme l'avait indiqué le Gardien, il vint les rejoindre pour leur mettre la déculottée du siècle. La femme orc ne le rejoint pas, mais ça lui était égal ; il avait accumulé trop de frustration durant ces dernières heures de voyage pour passer à côté d'une petite baston sympathique. En plus, il savait qu'il en aurait pour son argent, puisque les guerriers d'opales étaient constitués de ce minéral précieux.
Ali Dougal voulut s'amuser un peu, il voulait faire durer le plaisir. C'est pour ça qu'il ne leur envoya pas de coups meurtriers. Au début, il se contenta d'esquiver les attaques lentes et plutôt maladroites de ces anciens soldats. Une attaque en pleine face ? Paf, un pas sur le côté. Un balayage ? Plouf, un simple accroupissement. Le jeune rôdeur jouait et dansait avec eux et ne se sentait pas le moins du monde en danger. Ça lui faisait du bien de penser à autre chose qu'aux incompréhensibles murmures de son acolyte Percheval.

Ali Finalement, la peau-verte entra dans la bataille. Elle murmura un cri de guerre la qualifiant prête pour mettre une dérouillée à ces affreux jojo. Dougal la regarda tournoyer ses masses d'armes tout en parant le nouveau coup du guerrier rocailleux. Ce dernier lui fit légèrement perdre l'équilibre ; il avait mal jaugé la force de ces créatures. En même temps, il s'amusait depuis presque deux minutes à esquiver les attaques de ces adversaires. C'était la première fois qu'il acceptait le corps-à-corps avec eux. Néanmoins, il prit très rapidement une posture adéquate et repoussa sans difficulté la hache cristallisée du revenant. Du coin de l’œil, il remarqua que la jeune femme avait un peu de mal avec son propre guerrier d'opale.
Ali Le jeune homme grimaça, il n'arrivait pas bien à suivre le combat de sa partenaire du fait des assauts frénétiques de son compagnon de danse. Il comprit qu'il avait assez joué et qu'il était temps de le réduire en miettes. Après, il pourrait observer les mouvements de celle qui combattait à ses côtés.
Ali Ainsi, le rôdeur élabora une stratégie. Il n'avait pas besoin de trop se creuser la tête grâce aux analyses qu'il venait de récolter durant ces deux minutes et surtout grâce à la pittoresque vitesse de ces machins rocailleux. Il recula un peu pour pousser son ennemi à l'attaquer de front, ce qu'il fit. Le rôdeur sauta en arrière pour esquiver et lorsqu'il toucha le sol, se propulsa vers le guerrier d'opale pour lui asséner un coup de bouclier. Il ne savait pas si ça l'étourdirait, mais il enchaîna avec un coup d'estoc puissant. Celui-là devrait causer quelques dommages indésirables.

[Attaque sur Guerrier d'Opale A]

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3411
Expérience : 14828

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Dim 21 Fév 2016 - 16:37

Le membre 'Dougal Keane' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Dim 21 Fév 2016 - 19:47

Guerrier d'opale B attaque à 400 sur Nova.

Combat Dougal Keane et Nova Avon - Ennemi

Les joueurs débutent le tour/combat.

Vitesse des joueurs : 694

Dougal : 1795
Vitesse : 584 (-20% de la vitesse)
Dégâts : 899
Bonus : Rapidité : peut taper 2x les guerriers d'opale

Nova : 905
Vitesse : 210 (-20% de la vitesse)
Dégâts : 1257

______

Vitesse des joueurs : 120

Guerrier d'Opale A : MORT
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Capacité spéciale : Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.

Guerrier d'Opale B : 700
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Capacité spéciale : Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.

@De Dilon : vous auriez dû perdre 40% de vitesse, juste je précise Chapi chapo . Et noté pour la rapidité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Lun 22 Fév 2016 - 18:17

Nova était enfin opérationnelle, ses deux petits jouets dans les mains, en position d'attaque immédiate.
Mais quand elle vit à quoi ressemblait ces créatures, elle ne put s'empêcher d'avoir une sorte de mouvement de recul.
Si celui qui s'attaquait à Dougal semblait un peu plus vivace, le sien était un gros mou du slip, et il avançait avec ce regard vide et super con. L'orc n'avait pas envie de taper quelqu'un si ce quelqu'un ne s'attaquait pas à elle. C'était une question de principe, la violence gratuite c'était très peu pour elle.
Du coup elle essayait de maintenir une certaine distance avec le machin en lui poussant le buste avec ses masses pour qu'il garde une distance règlementaire.

Aller mon p'tit gars, fais demi-tour, franchement, qu'est-ce que t'en as à foutre de moi ? Hein ? Arrête d'avancer s'il te plaît, en plus tu schlingue fortement de la bouche. C'est pas pour te vêxer hein, non, sérieusement, ferme cette bouche... Oh lala, non, mais, tu as vu ça un peu Doug ?

Elle ne regardait pas réellement son compagnon de baston, fixée sur le gars de glace.

Il faut prendre soin de ses dents, c'est super important ! Et je sais pas si tu comptes me bouffer -si toutefois tu arrives à me toucher- mais avec des dents en un tel état, tu vas pas réussir à me mordre, tu sais, nous les orcs on a une peau super épaisse ! Et le sang, beurk, on a un sang dégueulasse.

Le guerrier d'opale tendait les bras dans la direction de l'orc, frôlant son visage qu'elle reculait, ce qui lui donnait une tronche bizarre, avec un double menton.

Non, bon, ça suffit là hein, t'es gentil mais faut pas pousser, puis regarde l'état de ton copain là.

Elle lui désigna d'un mouvement de tête son camarade qui gisait au sol, visiblement achevé (plutôt deux fois qu'une) par Dougal. Mais le guerrier n'en avait strictement rien à cirer et même il semblait se lasser de l'orc. Il dévia de son chemin rapidement et bondit sur Percheval qui était assommé, contre son rocher.

Aaaaaah alors là, non !

Nova bondit à son tour sur le machin qui avait sa gueule près du visage de Percheval (d'ailleurs, Nova s'étonna que ça ne le réveille pas) et elle l'attrapa par les épaules pour le faire tournoyer, un tour, un autre, encore un, Nova le reposa au sol il tituba puis tomba au sol, sur le dos et elle lui enfonça le bout de sa masse en pleine tronche. Son visage craqua et s'enfonça sous la pression, pour finalement exploser. Elle se tourna vers Doug avec un grand sourire.

Ça c'est fait. La forme ?


Dernière édition par Nova Avon le Lun 22 Fév 2016 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3411
Expérience : 14828

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Lun 22 Fév 2016 - 18:17

Le membre 'Nova Avon' a effectué l'action suivante : Actions

'Attaque - Orc' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Ven 11 Mar 2016 - 2:03

Fin du combat

Les joueurs gagnent 22 points d'expérience et 17 pièces d'or, ainsi que deux opales chacun. Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Ven 11 Mar 2016 - 9:27

Ali Le combat était terminé, mais le rôdeur ne semblait pas entièrement satisfait ; il ne savait pas comment analyser ce qu'il venait de voir. La jeune orque avait montré une intrigante façon de combattre. En fait, tout ceci avait plus ressemblé à un constant amusement. Bien sûr, Dougal s'était lui aussi amusé pendant qu'il combattait, mais il en connaissait la cause. Dans le cas de la guerrière, il ne savait pas s'il s'agissait de sa manière de combattre de tous les jours, ou seulement d'un cas particulier. Sachant qu'en plus, ces créatures d'opales étaient loin d'être une sacré menace, comme l'avait fait remarqué son compagnon d'armes. Du coup, il fallait qu'il leur trouve des adversaires un peu plus costauds.
Ali Mais avant de partir de nouveau guerroyer, le Gardien avait une petite récolte à faire. Il s'accroupit à côté du cadavre qu'il avait laissé et entreprit une fouille intégrale ; il était hors de question de passer à côté d'un tel butin. Il agrippa les minéraux les plus imposants et tira de toutes ses forces pour les ôter du corps rocailleux. Il batailla un peu, mais réussit toutefois à récupérer deux belles opales. Il pourrait en tirer un bon prix. Il montra sa récolte à l'orc et l'encouragea à faire de même :
- Ce serait dommage de partir les mains vides, et leurs opales sont de très bonne qualité. Et puis, même si vous n'en avez pas besoin, ça fera toujours un peu d'argent de gagner.

Ali Tandis qu'elle examinait son propre guerrier d'opale, le rôdeur s'approcha de son "ami" Percheval. Il examina les blessures qu'il avait et les soigna rapidement d'une manière certes rudimentaire. Il essaya de le réveiller en lui donnant de petites claques, mais apparemment il n'allait pas émerger tout de suite. Qu'à cela ne tienne, Dougal attrapa ses bras et les passa par-dessus ses propres épaules pour le porter sur son dos. Il n'était pas bien léger, mais il devrait tenir jusqu'à son réveil, en espérant toutefois qu'il vienne un jour...
- Dites voir, s'adressa-t-il à l'orc, vous sembliez partante pour faire un bout de chemin avec nous, ça vous dit toujours ? On peut aller où vous voulez d'ailleurs, ça m'est égal ; nous étions venus pour vérifier une information qu'il avait reçue, expliqua-t-il en pointant de la tête Percheval, mais j'ai bien l'impression qu'il s'agissait d'une intox. Alors maintenant, qu'on aille à Spelunca, vers la Plage, vers les Marais, ou qu'on retourne à Stellaraë, c'est du pareil au même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Sam 12 Mar 2016 - 19:36

Nova attrapa les deux opales qui avaient été préalablement tendues par Dougal. Elle observa les deux machins et tentait, dans sa tête, de définir une couleur à ceux-ci, mais c'était impossible, il y avait du bleu, du rouge, du vert, du... était-ce une sorte d'illusion d'optique liée aux rayons lumineux ? Pas impossible, le soleil tapait comme un saligaud, et Nova avait encore soif. Avec l'ongle de son pouce gauche, elle gratta un peu la poussière qui s'était cristallisé.
Elle rangea les deux pierres dans la poche de sa ceinture et regarda le guerrier embarquer le bavard à moitié mort sur ses épaules. Distraite, elle se prit les pieds dans la racine d'un cactus qui avait décidé de prendre l'air, et manqua de se vautrer. Fort heureusement, ses talents de combattante et de chasseuse lui avaient permis de développer un don pour ne pas tomber la tête dans la boue, et hop hop hop, elle enchaîna quelques petits pas de danse qui la remis sur pieds.

Quel genre d'information ? On sait jamais, je peux peut-être vous aider...

Nova, voyant que le bébé pesait une petite blinde, s'approcha de Dougal et attrapa la masse, pour la mettre sur ses propres épaules. Elle était suffisamment tankée pour ne pas trop se fatiguer, ni trop subir le poids des humains baveux. L'orc esquiva un filet de bave qui coulait gaiement sur la joue de Percheval en remuant le popotin et en attrapant le gars pour faire une sorte de centrifugeuse. Le filet atterrit sur le sol. L'eau que contenait la salive disparu instantanément dans le sol.

Je remonte au Nord-Ouest, du côté d'Endorial. J'ai quelques semaines de marche je pense... Mais vous, vous êtes basé où ? Vous avez fait tout ce chemin pour finalement faire demi-tour ? Parce qu... AH BAH TU ÉTAIS PASSÉ OÙ TOI ?!

Nova regardait fixement au dessus du crâne du guerrier.

Ça fait des semaines que je te cherche ! Mais MÔÔÔSIEUR a décidé de se faire la belle ? PROTECTEUR, tu connais ce mot ? Hein ? Je te demande ça comme ça, hein, PAR PRINCIPE. Espèce de lâche !


Elle tendit l'oreille en fronçant les sourcils

Comment ça, capturé ? MAIS GENRE ! T'es un rapide toi, tu te fais pas capturer ! Guignol !

Une boule verte lumineuse s'approcha du visage de l'orc en tournoyant rapidement

Oh non mon p'tit gars, tu vas te calmer illico, c'est pas moi qui m'suis tirée !


Puis elle regarda Dougal et lui dit d'une petite voix douce, à l'opposé du ton qu'elle venait de prendre.

J'te présente mon esprit protecteur. Il n'a pas de nom, mais plus le temps passe, plus je me demande si il en mérite un.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Lun 21 Mar 2016 - 19:13

Ali Dougal observait l'étrange scène se dérouler devant ses yeux sans dire un mot. En fait, il ne savait pas vraiment quoi penser de tout ceci ; il y avait un certain nombre de pensées qui s'entrechoquèrent dans sa tête sans pour autant réussir à déterminer la principale. Il finit par complètement vider son esprit et afficher un air totalement neutre et désintéressé de la scène. Après tout, ceci ne le concernait pas.
Ali L'orque finit par s'adresser à lui à propos de cette petite boule d'énergie qu'il l'avait mise dans tous ses états. Il s'agissait d'un esprit protecteur qui, apparemment, causait d'énormes soucis à sa protégée. C'était pour cette raison qu'il n'avait pas reçu de nom de sa part.
D'ailleurs, en parlant de nom, elle ne s'est toujours pas présentée. Elle s'adresse à moi comme à un ami de longue date, mais je ne sais absolument rien d'elle. C'est quelque chose d'assez peu commun. Amusant aussi, mais surtout peu commun.

Ali L'humain fit un signe de la tête pour montrer son approbation. Même s'il s'était senti concerné par la scène, il n'aurait pas été capable de dire quelque chose tellement c'était... étrange. Toutefois, cela ne porterait en aucun cas préjudice à leur relation ; si le jeune homme devait bannir de son entourage toutes les personnes présentant un caractère hors du commun, voire même instable socialement, il s'exclurait lui-même d'un tel cercle. Bref, l'orque aurait pu agir tout à fait normalement, ça n'aurait rien changé à leurs rapports. Et puis cela pouvait décrire toute simplement son aise.
- Bon, commença le Gardien, plus pour briser le silence que pour dire quelque chose de concret. Si vous avez un endroit particulier où aller, on peut s'y rendre. Sinon, on peut toujours essayer de découvrir ce qui nous a mené ici, Percheval et moi-même. (Comme l'orque semblait plutôt partante pour cette solution, Dougal fut obligé de réfléchir au méli-mélo obtenu de son acolyte. Il soupira et commença son explication) Alors... D'après ce que j'ai réussi à comprendre, il a rencontré un vieux à la taverne. Ce vieux lui aurait parlé d'une quête fabuleuse dans les contrées arides du Sud, c'est-à-dire dans la région où on se trouve actuellement. Où est-ce précisément ? Quel est le sujet de cette quête ? J'en ai absolument aucune idée. Et pour tout vous dire, je suis presque sûr que lui non plus n'en sait rien. Autant dire qu'on est dans un merdier total. Mais comme je ne pars pas à l'aventure sur des indications aussi peu précises, j'ai fait quelques recherches à la bibliothèque et dans les rapports de la Garde. Apparemment, cela concorderait avec un trône ancestral possédant de grands pouvoirs comme l'omniscience. Ce trône se trouvait dans une cité non loin d'où on se trouve. Cependant, comme tout ceci date d'il y a très très longtemps, on ne trouve plus aucune cité, ni ruines d'ailleurs. Mais là où ça devient intéressant, c'est qu'il semblerait que des créatures ténébreuses, comme nos amis feu les guerriers d'opales, ont retrouvé cette relique et l'exposerait dans leur tanière sans vraiment savoir de quoi il s'agit. Cette grotte, son emplacement n'est pas un secret, mais je préfère vous prévenir qu'il peut simplement s'agir d'une petite cavité avec un ours-zombie ; le tout n'est pas fiable. (Il s'interrompit enfin pour laisser l'orque réfléchir et analyser toute la situation.) Qu'en dites-vous ? On tente le coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Mar 22 Mar 2016 - 19:08

Un gros blanc. Un gros blanc puis un regard vide. Un regard vide puis des yeux qui se plissaient. Nova tentait de mettre dans l'ordre les informations données mais...

Rien compris, mais d'accord.

Le Percheval, très détendu du bide, lâcha une petite vapeur odorante alors que Dougal venait de terminer son petit discours. Etait-ce sa façon à lui d'approuver à son tour son compagnon de route ? Nova lui lança un regard sombre et hésita un instant à laisser tomber au sol l'âne à moitié mort qu'elle portait mais se résigna, ne voulant pas que sa chute lui enlève les quelques neurones restant.

Tentons donc le coup... Tu as parlé d'une grotte ? Une grotte... ici ?

L'orc rejeta d'un revers de main les quelques mèches de cheveux qui s'étaient plantés devant ses yeux et elle regarda autour d'elle en faisant un tour. Du sable, du sable, deux cadavres, du sable et du sable. Et quelques plantes très locales. Nova était perplexe et se mit à son tour à douter des dires de Percheval, ou plutôt des dires du vieux ou de la vieille, elle ne se souvenait plus très bien, mais était prête à tenter le coup. Ce n'était pas qu'elle n'avait pas grand chose à faire, elle revenait d'une péripétie un peu molle du slip, alors deux guerriers d'opale et un zombie ours, ça pourrait faire son quota d'aventure pour la semaine.

Elle prit l'initiative de choisir la direction, elle partie dans le sens inverse de là où elle venait, car elle savait que le chemin déjà parcouru ne pouvait pas détenir de petites cavité ou grotte du genre, le terrain était on ne peut plus plat, en revanche, dans la direction observée, rien était aussi sûr.

Et sinon... vous vous connaissez d'où tous les deux ? C'est sûr qu'il va pas rendre l'âme là, au fait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Mar 22 Mar 2016 - 19:47

Ali Ils finirent par partir dans une direction. Dougal approuva. D'ailleurs, la jeune orque n'avait pas tout à fait tort lorsqu'elle s'inquiétait de la présence d'une grotte. Le rôdeur se souvint qu'il n'avait pas vraiment croisé d'amas rocheux depuis qu'il était dans cette région. En fait, elle ressemblait beaucoup à un désert, un désert mort même.
Ali On lui demanda de raconter sa rencontre avec le Percheval. Le Gardien aurait préféré parler d'autre chose, mais il se résigna à en dire quelques mots. Ce n'était pas parce qu'elle était exaspérante ; c'était tout simplement parce qu'elle n'était pas vraiment intéressante.
- Ça n'a rien de glorieux, ni de très vieux. J'étais attablé dans une des nombreuses tavernes du Quartier des Tonneliers. C'était le soir, je venais de récupérer des informations sur un petit brigand de Stellaraë et j'avais décidé de manger dans cette taverne plutôt qu'à la caserne.
Deux tables plus loin, Percheval discutait avec une personne encapuchonnée. Je ne savais pas qu'il était un Gardien, comme moi. Plus tard dans la soirée, il rejoint ma table et commanda deux poulets et un pichet de bière. Il me regarda avec un grand sourire et me parla de la quête qu'il venait de recevoir. Je n'avais absolument rien compris, et je lui demandais qui il était. Il me dit son nom et m'apprit qu'il était apprenti dans la Garde. Je lui répondis qu'il avait une bien belle quête et qu'il devrait se mettre en route tout de suite avant qu'on ne lui la vole. Je voulus prendre congé, mais il me supplia d'obtenir mon aide. Je finis par accepter et réussis, tant bien que mal, à lui faire commencer la quête pour le lendemain.
Le matin suivant, rien. Pourtant, je lui avais donné l'heure et le lieu de manière très précise. Une heure après, toujours rien. Je suis parti à sa recherche et je le dénichai dans son lit à dormir comme un loir. Je vous passe la scène du savon, mais nous partîmes assez rapidement. Depuis, il ne s'est pas passé grand chose jusqu'à ce qu'on vous rencontre.


Ali Dougal attrapa sa gourde et porta le goulot à ses lèvres pour apaiser sa gorge sèche. Il se demanda un instant s'il n'avait pas été trop gourmand dans les détails. ; d'une rencontre banale s'était découlé tout un récit d'aventurier. Mais qu'importait, finalement. Après tout, ce n'était pas un récit héroïque, alors ça ne resterait pas dans les annales. Par contre, en parlant de récit, le rôdeur aurait bien voulu en savoir plus sur l'orque. Il se contenta premièrement d'un regard voulant signifier qu'il s'attendait à ce qu'elle parle. Néanmoins, il ne savait pas s'il était assez expressif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Mar 22 Mar 2016 - 21:07

Oh ben dis donc, petit veinard, c'est vrai que cette histoire est... passionnante ! Oh... et au fait, je m'appelle Nova. Je ne sais pas si je me suis déjà présentée ou pas, en général j'le fais pas tant qu'on m'le demande pas, mais bon, si t'en as rien à foutre, on aurait pu attendre, si tu en avais envie mais que t'osais pas, ben, j'aurai fini par le dire, et si tu allais le faire, je suis contente de t'avoir devancé. Je m'appelle Nova Avon en fait, mes parents se sont sentis super comiques quand ils ont fait ça... Tu sais... Nova... Avon, c'est à l'envers. Mais ils ont jamais voulu me dire si c'était fait exprès ou pas. Quand je posais la question, on me répondait "Qu'est-ce que t'en as à foutre ? Va aller buter ce putain de dragon !".

Nova regarda à l'horizon d'un air nostalgique, un sourire en coin. Cela faisait maintenant près d'un an qu'elle avait quitté le centre de Dùralas pour prendre sa vie en main, faire ses petites analyses anthropologiques, et qu'elle avait pris la décision de parcourir toutes les terres qu'elle pourrait fouler. Elle se remémora son petit caca nerveux auprès de son père.

"J'me casse"
"Chasser le dragon ?"
"Non, faire ma vie"
"En chassant des dragons ?"
"Toujours pas, je vais faire ma vie, ailleurs, découvrir le monde..."
"Avec un dragon ?"

Puis elle s'était tirée en lui déposant un doux baiser sur le front, en étant sur la pointe des pieds et en le tirant un peu par derrière la nuque pour le forcer à se pencher. C'était la première fois qu'elle avait un contact physique avec son père, mais elle avait choisi ce moment pour se barrer, prendre son indépendance.

L'orc revint à la réalité, Dougal à ses côtés.

Ah tiens, ça ressemble à des rochers ces trucs là, non ?

Une fois de plus, l'orc se mit sur la pointe des pieds, par delà la petite dune qu'ils gravaient, elle percevait peut-être ladite zone.

Tu peux le voir de là ?

Mais sans réellement attendre sa réponse, elle attrapa Doug par les épaules, avec ses deux grandes paluches et le souleva à 50cm au dessus de sa tête pendant quelques secondes, Percheval étant écrasé entre son bras musclé et la tête suante de l'orc qui avait un peu chaud avec ces efforts.


Dernière édition par Nova Avon le Ven 25 Mar 2016 - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4547
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]   Jeu 24 Mar 2016 - 10:58

Ali Elle s'appelait Nova, Nova Avon, et elle semblait faire partie de la tribu orque des chasseurs de dragons. Dougal avait lu quelque chose à ce sujet à la bibliothèque, mais ne se souvenait plus vraiment de quoi il s'agissait dans les détails, même le nom officiel : un terme dans leur langue. Les chasseurs de dragons étaient, comme leur nom l'indiquait, des spécialistes dans la traque des créatures ailées légendaires. Mais étant donné que cela faisait plusieurs décennies qu'on n'avait pas vu de dragon, on était en droit de se demander s'ils avaient toujours un intérêt. Les plus pointilleux rétorqueront que s'il n'y a plus de dragons, c'est parce qu'ils sont là. Enfin bon, cette discussion politique n'intéressait pas le Gardien ; il combattait avec une orque qui s'appelait Nova et ça lui suffisait amplement.

Ali Soudain, la guerrière remarqua un amas rocailleux un peu plus loin. Le rôdeur regarda dans sa direction et aperçut une sorte de grotte. Mais avait qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, l'orque le souleva et le mit sur son épaule. Le jeune homme fut surpris et pas vraiment à l'aise.
- Eh ! Mais... Aaah. Repose-moi, je... balbutiait-il sans toutefois réussir à modifier la situation.

Ali Dougal se rendit à l'évidence, il ne pourrait pas faire changer d'avis l'orque tant qu'il ne lui avait pas certifié qu'il s'agissait d'une grotte. Il était un rôdeur, il était tout à fait normal qu'il était doté d'une vision d'aigle. Et étant donné le lieu et les obstacles environnants, il n'avait pas besoin d'être propulsé en l'air pour mieux percevoir ce qui se tramait à l'horizon.
- Il s'agit bien d'une grotte, peut-être celle que l'on recherche. (Nova parut satisfaite de la réponse) Bon, maintenant, pourrais-tu me faire descendre ?

Ali Nova s'exécuta, mais elle n'avait pas besoin qu'on le lui demande : cette épreuve de force l'avait bien fatiguée, et elle n'avait pas l'intention de le garder au-dessus de sa tête  plusieurs minutes. Dougal, quant à lui, se garda du moindre commentaire, il se doutait que ça n'aurait aucun impact sur elle. Il soupira intérieurement et se mit en route.
- Tu es sûre de garder ce loir sur ton dos ? Je ne suis peut-être pas aussi costaud que toi, mais je sais porter des charges lourdes.

Ali Le jeune homme s'enquit de la condition de sa partenaire, il ne voudrait pas qu'elle affronte les créatures ténébreuses qui les attendaient épuisée par le portage de ce sac de Percheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

La poétique des opales [PW Nova + Special Guest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Archives-